Entretien avec Richard Stallman

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
30
déc.
2004
GNU
Richard Stallman a accordé un long entretien à Federico Biancuzzi (spécialiste BSD) pour linuxdevcenter.com (O'Reilly Network).

Presque tous les sujets sensibles sont abordés avec précisions : l'utilisation d'un programme propriétaire pour la gestion du code source du noyau Linux (« un mauvais exemple pour la communauté »), Java (« non libre ») et Solaris (« GNU/Linux a plus ou moins les mêmes fonctionnalités »), la licence BSD (« permet aux intermédiaires de faire du logiciel propriétaire »), etc.

NdM : parmi les autres sujets abordés, l'opportunité d'une hypothétique loi obligeant la divulgation des codes source, l'utilité des développements libres pour les systèmes propriétaires, les pilotes binaires, Hurd, la terminologie, MacOS X et Darwin, les attaques de Microsoft, les évolutions de GCC, etc., bref un riche entretien.
Quelques morceaux choisis en V.O. :

Free software is controlled by the users.

The GNU Project loses influence when people attribute our most important past work to someone else (...).

Darwin is currently free software, not proprietary.
  • # Linus VS Richard

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Et voilà ! On a une "Interview de Linus Torvalds" en première page et un "Entretien avec Richard Stallman" en seconde...
    Elle est où la logique là ?
    • [^] # Re: Linus VS Richard

      Posté par . Évalué à 10.

      Les vieux barbus ça passe moins bien que les jeunes cadres dynamiques ;-P
    • [^] # Re: Linus VS Richard

      Posté par . Évalué à 7.


      Elle est où la logique là ?


      linuxfr.org, pas gnulinuxfr.org
    • [^] # Re: Linus VS Richard

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Pourquoi ? parce que *pour toi* l'un est plus important que l'autre il faudrait forcément que tout le monde ait le même ordre ?

      Ceci dit pour avoir participé au choix premier/seconde page, c'est simplement que le contenu avait l'air moins intéressant/nouveau dans un cas que dans l'autre.
      • [^] # Re: Linus VS Richard

        Posté par . Évalué à 7.

        pas que pour lui.
      • [^] # Re: Linus VS Richard

        Posté par . Évalué à 2.

        J'vois pas dans son message où il laisse penser que pour lui, Stallman est plus important... il a juste l'air de se demander pourquoi il serait moins important.
    • [^] # Re: Linus VS Richard

      Posté par . Évalué à 6.

      En même temps en lisant l'article on n'apprend pas grand chose de nouveau. RMS n'aime pas Bitkeeper, la license BSD c'est mal, etc... Tous ça il en a déja parlé en long en large et en travers. Il ne dit rien de nouveau donc la seconde page me parait justifiée.
      • [^] # Re: Linus VS Richard

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        C'est vrai mais l'interview est beaucoup plus intéressante que celle de Linus qui elle était complètement superficielle.

        Personnellement je ne suis pas fan de Stallman mais pourtant j'ai trouvé ses réponses plutôt cohérentes et bien construites contrairement aux réponses creuses et parfois vraiment moqueuses du Torvalds de la dernière interview.

        Enfin :

        "Since we now have a free kernel that works, namely Linux, it's no longer essential to develop the Hurd". J'imagine que les développeurs de Hurd apprécieront.

        • [^] # Re: Linus VS Richard

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          "Since we now have a free kernel that works, namely Linux, it's no longer essential to develop the Hurd". J'imagine que les développeurs de Hurd apprécieront.

          il a raison.
          Ce n'est plus essentiel....mais cela n'empêche pas les gens intéressés de continuer a hacker pour le plaisir.
          • [^] # Re: Linus VS Richard

            Posté par . Évalué à 10.

            Je trouve également dommage de mettre cet article soit en seconde page.Car même si l'on peut reconnaitre que les discours de RMS ce ressemble c'est que c'est justement l'un de ces rôles.Il est l'un des garants ,et un symbole du logiciel libre.C'est quand même important que tous les lecteurs puissent avoir connaissance et comprendre pleinement le discourt de RMS.De plus je ne comprend pas que l'on puisse encore comparer Linus et RMS.Linus est un développeur douer qui a pose la dernière pierre du projet GNU.RMS a fonder GNU et a révolutionné le monde informatique en inventant le concept de copyleft.Concept qui d'ailleurs peu s'applique a d'autre domaine...Bref son combat et son projet sera ,dans le futur , bien plus reconnu que les éclats d'un jeune programmeur.RMS est malgré tous moins connu ,c'est pas en mettant ces articles en seconde page que cela dissipera la confusion ambiante qui règne autour de GNU/Linux.
        • [^] # Re: Linus VS Richard

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          "Since we now have a free kernel that works, namely Linux, it's no longer essential to develop the Hurd". J'imagine que les développeurs de Hurd apprécieront.

          La citation est incomplète, il dit ensuite qu'ils continuent à bosser dessus, principalement parce que le Hurd aura des avantages de conception sur Linux (micoro-noyau, translators...) et que ce sera un vrai noyau GNU.

          D'ailleurs le développement continue à avancer, grâce à Marcus (même s'il n'est pas cité nommément par RMS).
    • [^] # Re: Linus VS Richard

      Posté par . Évalué à -10.

      Passer des propos intégristes en seconde page, c'est déjà pas mal.
  • # Interessant

    Posté par . Évalué à 9.

    Les questions que l'interviewer posent ne sont pas toutes vraiment pertinentes : (je traduis à ma sauce)

    - Pourquoi la licence BSD n'est pas 'assez libre' ?
    - [...]
    - Pourquoi avoir ecrit une nouvelle licence , la GPL ?
    - Mais mais j'ai ecrit la licence GPL avant que la BSD n'existe !

    Pour un specialiste BSD quand meme...


    - Pourquoi la GPL est ecrite avec des termes legaux obscurs ?
    - C'est une licence, il fallait l'ecrire comme ça pour que ça soit reconnu

    Par contre le passage sur GNU/Linux , je ne comprends pas trop la reaction de RMS et encore moins celle de FB sur Debian qui l'aurait induit en erreur... d'ailleurs RMS n'y replique rien.


    Note pour l'article :

    RMS: Darwin is currently free software, not proprietary. (It is also open source.)

    Je pensais que RMS etait parti sur une comparaison Darwin-Evolutionnistes VS Créationnistes ... Pas du tout il s'agit du Darwin d'Apple...
    • [^] # Re: Interessant

      Posté par . Évalué à 1.

      En tout cas RMS a apporté sa pierre au troll BSD vs GPL :
      il a dit dans l'interview que la GPL nous aidait à rester libre.

      D'un certain point de vue, la GPL nous "force" à être libre là ou la licence BSD nous laisse libre d'être libre.

      Soit un programme distribué sous la licence BSD. Un margoulin prend ce programme et décide de le vendre sous une licence non libre. Si on attache de la valeur à sa liberté, on n'achète pas le logiciel à ce margoulin mais à son voisin et on reste libre.
      Tant mieux pour lui si le margoulin en question trouve des clients : grâce au logiciel libre qu'il exploite il offre plus de valeur à ses clients pour le même prix et les utilisateurs libres peuvent toujours utiliser leur logiciel libre. Tout le monde est gagnant.

      Cette interview m'aura au moins permis de me faire une opinion sur le sujet. Je suis assez grand pour défendre ma liberté. Je ne veut pas que RMS ou qui que ce soit me force à être libre.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Interessant

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Tu oublie une petite chose. Le margoulin, peut avoir utilisé du code BSD et ajouter du code propriétaire, peut-être avec quelques brevets au passage. L'ensemble peut ne fonctionner qu'avec un système propriétaire dont il soutient le monopole établi.
        Pour moi, BSD, c'est tout cadeau pour le proprio' et en retour, souvent du mépris :(

        J'aime pas le proprio'... Le proprio, ça me pourris la vie et je suis convaincu que le monde peut, au mieux, s'en passer. Mais ça, ce sont des convictions, peut-êtres...

        Les logiciels de type BSD sont parfois seuls à pouvoir débloquer des situations critiques. Je pense aux drivers et aussi à des protocoles de communication. C'est dommage, mais le monde ne peut changer en un jour et alors nous pouvons parler de pragmatisme. Je comprend et j'accepte...

        Bon, un bon livre me semble-t-il :
        Tribune Libre
        Ténors de l'Informatique Libre
        http://www.oreilly.fr/catalogue/tribune-libre.html(...)
        http://www.oreilly.fr/divers/tribune-libre/index.html(...)
        • [^] # Re: Interessant

          Posté par . Évalué à 3.

          Je suis assez grand pour défendre ma liberté. Je ne veut pas que RMS ou qui que ce soit me force à être libre.

          Enfin ta liberté, au niveau logiciel du moins, sans RMS et sa GPL tu n'en aurais pas autant...

          J'aurais plutot la demarche suivante :

          Je suis assez grand pour defendre ma liberté, mais je peux pas etre sur tous les fronts à la fois, si RMS en defendant sa liberté me permet de prolonger la mienne, c'est tout bonus.
          • [^] # Re: Interessant

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            BSD => vous pouvez faire ce que vous voulez,vous êtes libres.

            GPL => vous pouvez faire ce que vous voulez,vous êtes libres tant que vous respectez la liberté des autres.


            C'est vrai que d'une certaine façon la BSD est plus libre....mais je pense que la restriction apportée par la GPL me protège et j'accepte de payer ce prix (une légère perte de liberté) car je gagne un avantage (personne ne peut s'attaquer à ma liberté).
            • [^] # Re: Interessant

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Si on regarde plus loin que le logiciel, c'est le fameux "ma liberté s'arrête là ou commence celle d'autrui"
              Sauf que là pour les logiciels, personne a priori n'oblige autrui à utiliser la version modifiée et délibertéifiée de ce que j'essaie de lui refourguer.
              La GPL n'oblige à rien quand j'utilise le logiciel. C'est uniquement quand je le redistribue qu'il y a des obligations. Quand je le redistribue, c'est qu'il y a autrui impliqué.

              Mon opinion à moi, c'est que les deux types de licence (GPL et LGPL/BSD) sont important. Il faut juste que les auteurs soient bien informés pour choisir celle qui convient à leur souhait.
              • [^] # Re: Interessant

                Posté par . Évalué à 5.

                Le question est difficile.

                BSD c'est en effet la vraie liberté, mais à mes yeux la totale liberté est dangereuse dans un monde comme le notre.

                Moi ce qui me gène dans la BSD, c'est justement c'est idée que le margoulin peut justement prendre un soft libre et le revendre en se faisant du pognon sur le dos de l'auteur originel et pourtant je ne suis même pas developpeur.
                Ceci dit outre le côté péqunier on va dire, il y a le partage de savoir, si le margoulin fait mieux ou trouve par magie une algo incroyable mais décide de la garder pour lui, ben ça le fait pas trop quoi...
                Maintenant tout dépend de la nature du developpeur, mais j'ose penser que la plupart aime garder un control sur leur "création".

                Maintenant, y a t-il des exemples vécu de ce genre? j'en sais rien, de toute façon mieux vaut prévenir que guérrir.

                Donc oui je continuerais à favoriser la GPL car sans la GPL je ne pense pas qu'on en serait là maintenant.
                Et puis la GPL est bien fichû donc y a même pas à discuter lol


                Pour finir, contrairement à ce qui a été dit plus haut, je suis favorable à ce genre d'article, car je suis certains que la question GPL/BSD n'est pas encore assez connu et puis visiblement pas close. donc oui, un rappel, ça ne fait pas de mal et ça aurait mérité une première page en effet.
                • [^] # Re: Interessant

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Moi ce qui me gène dans la BSD, c'est justement c'est idée que le margoulin peut justement prendre un soft libre et le revendre en se faisant du pognon sur le dos de l'auteur originel

                  La GPL permet exactement la même chose, tu sais?
            • [^] # Re: Interessant

              Posté par . Évalué à 2.

              Enfin si on se réfère à la citation "ma liberté s'arrête a al liberté d'autrui, la liberté de la GPL semble au moins aussi appropriée que l'autre
            • [^] # Re: Interessant

              Posté par . Évalué à 2.

              De toutes facons c'est le developpeur qui decide. En ce qui me concerne, en tant que developpeur je n'ecrirai jamais de code BSD (sauf si on me paye pour faire ca, la ca devient le probleme de celui qui paye).
  • # Ahhhh Richard ...

    Posté par . Évalué à 6.

    Je n'ai mais lu souvent d'interview de RMS mais j'avais bcp entendu parler du 'gourou' ... Je comprend mieux maintenant ...

    Ceci dit, je trouve que ca rassure de nos jours d'entendre ce genre de discour non commercial et mettant en avant autre chose que la rentabilité ...
  • # Un discours extrémiste de plus ...

    Posté par . Évalué à -7.

    Décidémment, les extrémistes de tout poil se sont donnés le mot pour nous assaillir : les anti-terroristes, les fanatiques religieux et même les fanatiques du logiciel libre !

    On se croirait à un sommet sur la meilleure façon de se planter ! Chacun y va de son oeillère et oublie que le manichéisme est un élément pervers de la culture anglo-saxonne. Dans la vraie vie, rien n'est ou tout noir ou tout blanc.

    Le logiciel libre et le logiciel propriétaire ne sont que deux visages opposés d'une seule et même tête : l'économie du logiciel.

    Au bout du compte, la seule chose qui ressort, c'est que la charité est oubliée ... en cette période de Noël, c'est plutôt dommage !

    La liberté n'est pas une cause en tant que telle ! La liberté est une conséquence de la charité : on est charitable envers son prochain et ainsi on lui accorde une liberté qui lui est due. La plupart des mouvements pour le logiciel libre sont comme les missionnaires partis en terres païennes pour convertir les foules en masse ... ce qui n'est pas vraiment une idée charitable et respectueuse de la liberté d'autrui.

    Oui, vous pouvez dire que le logiciel libre existe, car tout le monde ne le connaît pas, mais vous ne pouvez imposer aux autres de n'utiliser que cela car vous feriez alors le contraire de ce que vous dites.

    Imposer, c'est combattre la liberté.

    La vraie liberté, c'est laisser l'autre faire son choix, sans lui imposer la réponse. La vraie charité c'est de lui mettre entre les mains tout ce qu'il doit savoir pour prendre sa décision en toute connaissance de cause.

    En espérant que les oeillères tomberont,
    En espérant que les illuminés se calmeront,
    En espérant que la sagesse et la paix entreront dans vos coeurs,

    Je vous souhaite une Bonne et Heureuse Année 2005 !

    Chucky
    • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Attention à l'extrémisme de l'anti-extrémisme, au fanatisme de la modération, à la véhémence de la douceur !
      La force de la licence GPL c'est de n'imposer qu'une seule règle : en échange de la disponibilité du code source, on doit soi-même laisser le code source disponible aux autres... Une et une seule règle, est-ce trop ?
      Je pense sincèrement que non. et je pense que RMS a raison d'exiger que cette règle-là soit respectée absolument.
      Quant au reste ce sont des avis et non des contraintes.
      Ce qui est remarquable avec GNU/linux c'est que ce n'est pas l'affaire d'un petit groupe ou d'une entreprise mais d'un ensemble mondial qui change, s'adapte, évolue, se remet en question en permanence...Je pense que la licence GPL est la clé de voute de tout cela car elle est ultra-permissive, mais avec une règle qui est là comme garantie. Est-ce cela que tu qualifies d'extrémisme ?
      Imagine que l'on libère le code source des évangiles ou du coran et qu'on laisse tous les croyants y apporter librement leur contribution....rêvons.....
      Enfin pour revenir à ton post, crois tu vraiment que la charité soit une vertu ? La solidarité ou la compassion ne sont elles pas plus positives ? Et puis quoi de plus "charitable" que de partager librement ses connaissances et son travail avec les autres ?
      La GPL a ceci de bon qu'elle permet cela mais non sur la base d'un don unilatéral mais sur la base d'un échange réciproque : Je peux prendre mais je ne peux pas m'accaparer un logiciel...
      alléluiah ! :-)
    • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      RMS est militant. Pas extrémiste.
      Il dit que ça serait mieux si tout le monde utilisait du logiciel libre, mais il n'oblige personne à utiliser du libre.
      • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

        Posté par (page perso) . Évalué à -7.

        > RMS est militant. Pas extrémiste.
        A partir de quand on passe ds la 2eme categorie ?
        C'est comme résistant vs teroriste ... on s'y pert ...

        > mais il n'oblige personne à utiliser du libre.
        Si si deja lui meme est c'est deja ca...

        gpg:0x467094BC

        • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

          Posté par . Évalué à 6.

          A partir de quand on passe ds la 2eme categorie ?

          A partir du moment ou ton ne te laisse plus le choix... Principe totalement contraire à l'éthique du logiciel libre qui est à la base, justement, le fruit d'un choix délibéré.
        • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

          Posté par . Évalué à 6.

          > > RMS est militant. Pas extrémiste.
          > A partir de quand on passe ds la 2eme categorie ?

          C'est assez simple, je vois 3 manières d'être extrémiste:

          - dans les objectifs (vouloir que tous les logiciels soient libres).
          - dans les moyens de les atteindre (vouloir imposer une license unique par la loi)
          - dans la manière de militer (poser une bombe chez krosoft, sniper billou, arracher un champ de logiciels propriétaires...)

          On voit donc qu'être extrémiste n'est pas forcément synonyme de "méchants" ou "dangereux"... On peut être extrémiste dans le sens utopiste ou dans le sens terroriste.

          L'extrémisme est indépendant du militantisme: on peut être militant non extrémiste et extrémiste non militant.

          >C'est comme résistant vs teroriste ... on s'y pert ...

          C'est la même chose, on peut être résistant non terroriste et terroriste non résistant.

          Terroriste veut dire employer la violence et utiliser la peur de celle-ci pour arriver à ses fins.
          • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

            Posté par . Évalué à 3.

            arracher un champ de logiciels propriétaires

            Ouh ! le gros troll ;).

            Je trouve un peu mesquin de s'attaquer aux écolos anti-OGM d'un manière aussi basse.
            Il y a de vraies raisons de se méfier des OGM, des 'transgénèses' (je crois que c'est comme ca qu'on dit) on été constatée très régulièrement autours des champs d'OGM.

            Avec ce genre de propos, je vais être obligé monter une association de protection des écolos ;)
    • [^] # Re: Un discours extrémiste de plus ...

      Posté par . Évalué à 10.

      Jusqu'a preuve de contraire rms n'a forcé personne canon sur la tampe a utiliser du GNU. Il utilise sa liberté d'expression, point baton.

      Il a lancé un projet, il a quand meme le droit d'essayer de le mener la ou il veut (dans le cadre des lois en vigueur blabla ...). Toi de ton coté tu es bien sur libre de supprimer tout les logiciels GNU que tu utilises.

      Pour le discours sur la charité, noel, tout ca, vous m'escuserez, mais ca commence a me fatiguer cette sorte d'hypocrisie 'ouai vive le libre, je suis charitable', c'est sur, les sdf s'en portent bien mieux apres ta prise de position.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.