Firefox & Thunderbird 17 sont sortis

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, baud123, Pierre Jarillon et Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
37
4
déc.
2012
Mozilla

La fondation Mozilla a publié la version 17 des logiciels libres Firefox, Firefox pour Android et Thunderbird la semaine passée, et nous avons malheureusement laissé passer ça sur LinuxFr.org. Rappelés à l'ordre par la police, vous trouverez le détail des nouveautés dans la suite de la dépêche.

Sommaire

Firefox

Logo fx

Firefox 17 est déjà disponible sur GNU/Linux, Mac OS X (mais plus pour la 10.5 et antérieures) et Windows (mais pas de 64 bits !). Pour ces deux derniers systèmes d’exploitation propriétaires, la mise à jour automatique va s’effectuer en douceur. En effet, au fur et à mesure des versions, elle se fait de façon plus transparente, à la Chrome. Pour les systèmes libres comme GNU/Linux et BSD, il est plus courant d’utiliser le système de mise à jour global, mais rien ne vous empêche d’utiliser la version qui provient des dépôts de Mozilla à la place (si par exemple votre CentOS reste bloquée à la version 10 ESR).

Cette version contient une impressionnante liste de correctifs dont plus d'une vingtaine concernent la performance, le nouvel onglet, les web apps introduites précedemment ou encore le défilement des pages avec des entêtes fixes.

Pour l’utilisateur

Deux principales nouvelles fonctionnalités pour l'utilisateur : l'API sociale et le « Click to play ».

API sociale

Cette API permet une intégration plus poussée au sein du navigateur des fonctionnalités des sites sociaux l'implémentant. Le premier à ouvrir le bal est Facebook et surtout son messenger. Dans ce cas très précis, quatre raccourcis apparaissent à côté de la barre d'adresse pour les demandes d’ajouts, les messages, les notifications et le paramétrage. Cela peut être géré dans une barre latérale dans le navigateur. De manière plus générale, l'idée derrière cette API sociale est d'arrêter de considérer les réseaux sociaux comme un onglet supplémentaire. Cependant, techniquement, cela ne change pas grand chose au final. C'est géré comme un onglet, avec tout ce que cela implique : connexion sécurisée, utilisation des cookies et des préférences de sécurité et de vie privée définies dans le logiciel. La barre latérale n'est qu'un onglet ouvert en permanence utilisant des services web (notification, mise à jour du statut, chat, etc.).

Pour vous donner une idée du potentiel de cette API, au-delà d'être une simple interface à facebook, sachez que Mozilla a commencé à intégrer webRTC au sein de son API sociale dans la version bêta qui vient d'être publiée. Elle en propose une démonstration vidéo où deux utilisateurs peuvent démarrer une conversion écrite ou vidéo, directement de navigateur à navigateur et se balancer des images dans un nouvel onglet par glisser-déposer.

Cliquez pour activer les greffons obsolètes

Cette fonctionnalité permet plus de souplesse dans la gestion des greffons considérés comme trop âgés par Firefox, sans (trop) sacrifier sur la sécurité. En effet, à partir du moment où un greffon (Java, Flash, etc. à ne pas confondre avec les add-ons) est trop âgé ou présente une faille de sécurité, Mozilla le bloque tant qu'il n'est pas mis à jour. Maintenant, l'utilisateur pourra choisir de l'activer à la demande, page par page, en fonction du niveau de confiance que l'utilisateur accorde au site. Par exemple, il voudra pouvoir activer Java sur son Intranet et les vidéos Flash sur un site bien connu, et les désactiver le reste du temps. Il est possible de créer une liste blanche de greffons activés par site.

Mise à jour de l' Awesome bar

L' Awesome Bar se voit maintenant dotée de plus grosses icônes.

Côté développeur

Pour les développeurs, plein de petits ajouts :

  • Itération à travers les Maps et Set en javascript ;
  • FillPaint et StrokePaint sur SVG implémentés ;
  • La Web Console, le Debugger et la Developer Toolbar sont plus rapides et plus faciles d'utilisation ;
  • Édition du DOM plus aisée dans l'inspecteur de pages avec un nouveau panneau Markup ;
  • Côté sécurité, l'attribut SandBox pour les iframes est désormais disponible.

Firefox pour Android

Firefox 17 pour Android est déjà disponible sur le Google Play Store, ainsi que sur F-Droid. La liste des nouveautés permet de rattraper un peu la version Desktop et peut différer un peu en fonction de votre version d'Android.

Prise en charge des téléphones avec ARM v6

Nous vous en parlions lors de la sortie de la version précédente, c'est désormais officiel : Firefox pour Android fonctionne désormais sur les téléphones ayant un processeur ARM v6 (800 MHz minimum) avec au moins 512 Mo de RAM. Ceci permet, d'après Mozilla, d'augmenter la compatibilité avec pas moins d'un quart de million de téléphones ! Cela inclut par exemple les modèles suivants : Samsung Galaxy Ace, HTC Status et ChaCha, Motorola Fire XT, LG Optimus Q, etc. Au contraire de Chrome (par Google) qui demande au minimum Android 4.0.

Début de la prise en charge des applications Web

Tout comme son grand frère pour la précédente version, la prise en charge des applications web (écrites en HTML5, JavaScript et CSS) débute sur la version mobile. Nous vous renvoyons à la précédente dépêche pour le détail de cette fonctionnalité.

Compatibilité « Explorer au toucher »

Depuis Android 4.1 aka « Jelly Bean », ce dernier propose une fonctionnalité d'accessibilité intitulée « Explorer au toucher » qui permet aux mal-voyants de mieux utiliser leur smartphone notamment avec un retour audio et tactile sur l'interface. Si elle est activée, Firefox saura en tirer partie.

Prise en charge du H.264

À partir d'Android 4.x, le décodage des vidéos h.264 sera aussi bien logiciel que matériel.

Autres choses et sous le capot

Parmi les autres points améliorés, la réduction de la taille du profil utilisateur et les lectures/écritures grâce au SafeBrowsing. Tout comme son grand frère, il bénéficie aussi de l'itération à travers les Maps et Set en JavaScript, FillPaint et StrokePaint sur SVG implémentés. la sécurité n'est pas en reste avec l'attribut SandBox pour les iframes qui est désormais disponible.

Thunderbird

Logo tb

Le nouveau bouton Menu

Pas grand chose à se mettre sous la dent pour cette nouvelle version de Thunderbird, juste un nouveau bouton, appelé le « Bouton Menu » qui

  • réplique simplement la barre de menu actuelle, en la réarrangeant. Un peu à la manière de ce que propose Firefox
  • ajoute une nouvelle option pour personnaliser l'interface graphique.

Ce nouveau bouton est activé par défaut sous Windows et la barre de menu disparait. Ce n'est pas le cas pour tout le monde. En effet, les utilisateurs de Mac OS X ou Linux, par exemple, auront toujours la barre de menu située en haut. Pour les utilisateurs de Windows, les onglets seront aussi positionnés dans la barre de titre (tout comme Firefox là aussi).

Support Étendu

Le reste n'est que corrections de bugs, améliorations de la performance et une douzaine de correctifs de sécurité dont cinq sont considérés comme critiques. En même temps, c'est un peu normal : cette version 17 est la première version ESR pour Extended Support Release, à savoir une Édition Longue Durée, destinée principalement aux entités qui déploient Thunderbird dans un contexte professionnel (entreprises, universités, etc.) et qui ne suivent pas les dernières nouveautés. Les versions ESR seront maintenues environ une année, avec des mises à jour de sécurité ponctuelles cadencées avec les versions habituelles de Thunderbird, soit toutes les six semaines environ. Pour plus de détails, nous vous renvoyons à la FAQ sur ESR. Cette version inaugure ainsi la nouvelle gouvernance annoncée en juillet dernier pour Thunderbird, lors d'un été meurtrier. Les innovations sont désormais laissées aux mains de la communauté. Mozilla continuera à mettre à disposition les moyens matériels actuels.

Sinon, notez que Mac OS X 10.5 n'est plus pris en charge officiellement.

  • # Changement de numérotation de version du moteur Gecko

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 . Dernière modification : le 04/12/12 à 13:53

    A noter, pour les développeurs, le changement dans la numérotation de version du moteur de rendu Gecko entre les versions 16 et 17 de Firefox.
    C'est particulièrement visible au niveau du USER-AGENT :

    • FF 16 : Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:16.0.1) Gecko/20121011 Firefox/16.0.1
    • FF 17 : Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:17.0) Gecko/17.0 Firefox/17.0

    Évidemment, cela peut poser quelques problèmes lors de l'analyse de cette chaîne.
    Comme par exemple l'incompatibilité de (F)ckEditor version 2 avec FF 17.

    • [^] # Re: Changement de numérotation de version du moteur Gecko

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Sur quel système d'exploitation as-tu constaté ce changement ?

      Sur Ubuntu 12.10, j'avais constaté ce changement de l'user-agent dans Mozilla Firefox 17.0, mais une mise à jour Mozilla Firefox 17.0.1 du 29 novembre 2012 a rétabli cet user-agent en « Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:17.0) Gecko/20100101 Firefox/17.0 ».

      • [^] # Re: Changement de numérotation de version du moteur Gecko

        Posté par . Évalué à  9 .

        Le changement d'User Agent a été annulé avec la 17.0.1 à cause des régressions dy type de celles de FCKEditor, c'est l'une des principales raisons de la 17.0.1, ces problèmes de compatibilité n'ont pas été rapportés par les bêta-testeurs (vu que les testeurs sont pour beaucoup des geeks, ils ont tendance à aller sur les nouveaux sites à la mode écrits récemment et qui ne font pas d'UA sniffing).

      • [^] # Re: Changement de numérotation de version du moteur Gecko

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        J'ai fait le test il y a quelques jours avec la dernière LTS de Ubuntu mais je n'avais pas fait attention au retour en arrière de la fondation Mozilla sur ce point !

        Merci pour votre vigilance ;)

  • # ARMv6

    Posté par . Évalué à  8 .

    Firefox pour Android fonctionne désormais sur les téléphones ayant un processeur ARM v6 (800 MHz minimum) avec au moins 512 Mo de RAM. Ceci permet, d'après Mozilla, d'augmenter la compatibilité avec pas moins d'un quart de million de téléphones ! Cela inclut par exemple les modèles suivants : Samsung Galaxy Ace, HTC Status et ChaCha, Motorola Fire XT, LG Optimus Q, etc. Au contraire de Chrome (par Google) qui demande au minimum Android 4.0.

    La version d'Android et celle du processeur n'ont rien à voir. J'ai un ARMv6 sous Jelly Bean (4.1), donc potentiellement capable de supporter Chrome mais pas Firefox. Enfin il le pourrait s'il avait plus de 512Mo de RAM.

  • # Mathématiques

    Posté par . Évalué à  10 .

    Ceci permet, d'après Mozilla, d'augmenter la compatibilité avec pas moins d'un quart de million de téléphone

    GNU/Linux sur le desktop a déjà été adopté par pas moins d'un millionième de milliards d'utilisateurs, rendez-vous compte braves gens ! Quel succès.

    • [^] # Re: Mathématiques

      Posté par . Évalué à  2 .

      Dans le même genre, il y les formules journalistiques, pour exprimer un nombre "x.y": "plus de x" ou "moins de x+1", qui représentent le même nombre mais n'ont pas du tout le même impacte.

      J'avais aussi tiqué sur une formulation "changement de rapport de boîte en 250 millisecondes" qui sonne plutôt comme une bonne perf alors que cela fait aussi un quart de seconde ce qui sonne plutôt long.

  • # Greffon ?

    Posté par . Évalué à  -4 .

    Ah ! Plugin ?

    Traduire les termes anglais c'est bien tant que ça ne nuit pas à la compréhension.

    • [^] # Re: Greffon ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      Oui, pour le coup, je suis pour utiliser la terminologie de Mozilla. À la rigueur, faire une remontée de problème sur le BugZilla à propos de la traduction de "Plugin", et proposer «Greffon».

      Mais utiliser un autre terme que celui employé par Mozilla pousse à la confusion.

    • [^] # Re: Greffon ?

      Posté par . Évalué à  8 .

      Tu abuses un peu là…

      Plugin, plug-in, module, module d'extension, module externe, greffon, plugiciel — celui-ci n'a pas pris :) —, add-in, add-on, addon, extension…

      Greffe : au sens large ; opération d'amélioration. Fragment d'une plante / organe / corps / logiciel qu'on transplante sur une autre plante / organe / corps / logiciel pour lui rajouter une fonctionnalité, pour changer un comportement, pour réparer une déficience, pour éviter la mort ou le fork (selon le point de vue)…

      C'est comme un « patch », mais un patch périphérique. Note que ce n'est pas toujours vrai en botanique ou en chirurgie : il n'y a pas que du périphérique. Et en informatique, un « plumexule » (si tu permets) peut parfois modifier en profondeur les caractéristiques d'un logiciel. Mais (si tu permets), gardons patch périphérique, malgré le risque de confusion avec la dure-marchandise.
      Hop.

      Ha oui mais non, il faut angliciser périphérique, parce que sinon, pas de compréhension.
      Donc c'est un « outer edge patch », ou un « fringe patch » ; qu'on pourrait traduire comme un « correctif de quartier », un genre de brouticule déportée (en gros).
      Bien.

      Il ne reste plus qu'à angliciser brouticule déportée, ce qui fera l'objet de la prochaine dépêche Mozilla.

      • [^] # Re: Greffon ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        plugiciel — celui-ci n'a pas pris

        Encore heureux, là on est en plein franglais !

        Allez, moi je propose branchiciel ou grefficiel :)

        • [^] # Re: Greffon ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Allez, moi je propose branchiciel ou grefficiel :)

          on va dire que greffon et extension sont déjà plus compréhensibles :D (malgré la mauvaise foi de certains).

    • [^] # Re: Greffon ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

      FF utilise « Module complémentaire ». C'eut été mieux de l'utiliser dans la dépêche.

      Greffon est courant. Faut pas exagérer non plus. S'exprimer dans sa langue maternelle, c'est mieux pour être compris que d'importer verbatim des mots dont on ne connaît ni l'étymologie, ni les champs lexicaux correspondant.

      • [^] # Re: Greffon ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        En effet, à partir du moment où un greffon (Java, Flash, etc. à ne pas confondre avec les add-ons) est trop âgé ou présente une faille de sécurité,

        En fait, je pense que ça correspond davantage à «Plugin» qu'à «Module complémentaire».

        Après, peut-être que les traductions diffèrent d'une plateforme à l'autre, ça serait marrant ça aussi :

        • Sous Windows, on dit «greffon».
        • Avec Fedora, on dit «extension»
        • Avec Ubuntu, nous on dit «ubufon».
        • [^] # Re: Greffon ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Avec Ubuntu, nous on dit «ubufon»

          avec les OS Apple on dit « moutons »

          « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: Greffon ?

          Posté par . Évalué à  10 .

          Avec GNOME on ne dit rien.

          (étendre un logiciel et ajouter des fonctions, mais quelle idée ?)

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: Greffon ?

            Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 06/12/12 à 20:44

            Ben forcément, GNOME est pas refait.

        • [^] # Re: Greffon ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Sous Windows, on dit «greffon».
          Avec Fedora, on dit «extension»
          Avec Ubuntu, nous on dit «ubufon».

          Quelle idée stupide d'utiliser des mots différents pour parler de la même chose !
          Déjà que d'autres utilisent le même mot pour désigner des choses différentes…
          C'est ainsi que des traités de paix sont devenus des motifs de guerre.

          Je vous conseille de lire Les quatre sens des mots

      • [^] # Re: Greffon ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Les modules complémentaires sont l'ensemble des extensions et des greffons.

    • [^] # Re: Greffon ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Par contre "aka" est restée, on aurait pu mettre "alias"
      Bon, ok j'aurais aussi pu participer à la rédaction de la dépêche :p

    • [^] # Re: Greffon ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      Je plussois.
      A la lecture j'ai fait "super, je vais pouvoir réactiver des extension marquées comme incompatible" et ben en fait non, c'est les plugins java et flash.
      Donc "greffon", je dis bof bof.

      • [^] # Re: Greffon ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        les extensions ne sont pas des greffons, tu confonds avec modules (*)

        comme quoi, l'interface unifiée ce n'est pas la panacée :/

        L'avantage des extensions (comme pour Gnome, c'est que le terme peut être le même dans au moins 3 voire 4 langues).

  • # Interface de thunderbird

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 . Dernière modification : le 04/12/12 à 16:57

    D'abord les onglets qui finissent arrondis pour soit disant « coller avec ce que firefox fait jusqu'à maintenant » où il faudra m'expliquer en quoi ça fait « comme firefox », et maintenant le bouton menu qui se fait la malle à droite, là où firefox l'a mit à gauche.

    Du coup, comme je ne l'avais pas remarqué jusqu'à lire qu'il y a bien un bouton menu, j'avais restauré la barre de menu classique.

    C'est quand même pas banal.

    Love, bépo.

    • [^] # Re: Interface de thunderbird

      Posté par . Évalué à  2 .

      D'abord les onglets qui finissent arrondis pour soit disant « coller avec ce que firefox fait jusqu'à maintenant » où il faudra m'expliquer en quoi ça fait « comme firefox », et maintenant le bouton menu qui se fait la malle à droite, là où firefox l'a mit à gauche.

      s/firefox/chrome/

      C'est Chrome la référence aujourd'hui. Même IE reprend ses idées.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Interface de thunderbird

      Posté par . Évalué à  5 .

      pour retrouver des onglets à peu près normaux :
      http://userstyles.org/styles/50950/thunderbird-5-gtk-tabs

      Et mes bidouilles au fil de l'eau (pas vraiment propres) pour réduire encore l'interface, les polices etc :
      http://pastebin.fr/25979

  • # 14, 15, 16, 17...

    Posté par . Évalué à  -4 .

    Personnellement ça me gonfle un peu ces mises à jours incessantes. Il est loin le bon vieux temps où on mettait à jours son navigateur une ou deux fois par an et où on voyait le changement au premier coup d'oeil.

    Maintenant les utilisateurs, qui ont autre chose à faire, se retrouvent régulièrement devant un message "voulez-vous mettre Firefox à jour". On clique et… on prie pour que tous les plugins soient compatibles. Si ce n'est pas le cas on n'a plus qu'à revenir sur la version précédente en étant régulièrement rappelé à l'ordre parce qu'on utilise un navigateur obsolète.

    • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

      Posté par . Évalué à  2 .

      Du troll de bas étage, tu aurais du prendre l'air sérieux et dire que c'est inadmissible en entreprise. Regarde les versions ESR (la 17 en est une avant elle c'était la 10 je crois).

      Il t'arrive encore d'avoir des extensions cassée ? Moi, à part pentadactyl (mais il y a une version en cours de développement qui marche), non.

      Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Oui, la précédente était bien la 10.
        C'est d'ailleurs ce que j'ai sur ma mageia 2, c'est plutôt un choix pas trop mal pour les utilisateurs : un navigateur plutôt fiable, mis à jour (sécurité toussa) et qui évolue assez peu.
        Et rien n'empêche d'avoir à côté un chrom(e|ium) ou un autre firefox pour des besoins plus spécifiques (sites nécessitant des fonctionnalités n'étant pas incluses dans ff 10)

      • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

        Posté par . Évalué à  2 .

        Il t'arrive encore d'avoir des extensions cassée ?

        En même temps, à la vitesse où Mozilla fournit ses logiciels, ce serait surprenant de voir des extensions qui cassent… Genre, «chouette on est à la 22! Aucune extension n'a été cassée! Bon, c'est vrai, ça ne fait que six mois depuis la version 17…»

        • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

          Posté par . Évalué à  2 .

          C'est marrant de pas avoir ce genre de remarques pour Arch par exemple qui est littéralement en mise à jour continuelle.

          Mais la manière de gérer la compatibilité des extensions a surtout beaucoup évoluée au lieux d'avoir les extensions qui déclarent leur compatibilité c'est Mozilla qui s'en charge en effectuant des tests automatiques de ce que j'ai compris. Quand une extension est incompatible, c'est qu'elle l'est.

          Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Mais la manière de gérer la compatibilité des extensions a surtout beaucoup évoluée au lieux d'avoir les extensions qui déclarent leur compatibilité c'est Mozilla qui s'en charge en effectuant des tests automatiques de ce que j'ai compris. Quand une extension est incompatible, c'est qu'elle l'est.

            J'imagine que c'était nécessaire. Je pense aussi que la fréquence de publication a dû avoir pas mal de conséquences que j'appellerais «logistiques», ce que tu décris en faisant partie. Et c'est d'ailleurs une bonne chose, non?

        • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

          Posté par . Évalué à  3 .

          C'est marrant, depuis que Firefox n+1 sort toutes les 6 semaines, j'ai jamais d'extension qui casse.

          Quand je suis passé de Firefox 2 à Firefox 3 ou de Firefox 3 à Firefox 4, c'était l'enfer à ce niveau…

          • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

            Posté par . Évalué à  6 .

            Je crois qu'avant c'était surtout du au fait que les créateurs d'extension ne mettais pas les bonnes version de compatibilité (faute à Mozilla qui n'avait pas de politique clair). Aujourd'hui ils n'ont toujours pas de politique clair, mais c'est Mozilla qui effectue des tests de compatibilité et notifie les développeurs en conséquence.

            Du coup si une extension est déclarée incompatible c'est qu'elle l'est (avant on utilisait une extension pour pouvoir installer quand même pour voir si ça marche) et les développeurs doivent être au courant à l'avance quand leur extension n'est plus compatible (probablement lors de la première version béta d'une future version).

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

          • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

            Posté par . Évalué à  1 .

            TabMixPlus a ete casse sur la version 16…

    • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      et où on voyait le changement au premier coup d'oeil.

      Justement, le but est que l'utilisateur ne voit pas de changement, que ça se fasse tout doucement. Ca heurte beaucoup moins, bref c'est "l'expérience utilisateur". "14, 15, 16, 17…" en fait l'utilisateur ne voit plus les numéros!

      Maintenant les utilisateurs, qui ont autre chose à faire,

      Oui, justement, ils sont à jour sans se poser de question.

      se retrouvent régulièrement devant un message "voulez-vous mettre Firefox à jour"

      Ah… Bon, ils ont encore quelques progrès à faire chez Mozilla (sur Chrome, il n'y a pas de bouton en plein milieu, juste une petite flèche discrète, et ça se fait quand tu redémarres)

      on prie pour que tous les plugins soient compatibles.

      De nos jours, effectivement, la priorité est sur la non gestion de 36 versions, et donc il est demandé aux développeurs tiers de suivre. C'est un choix (de plus en plus utilisé).


      Reste l'entreprise, avec une réactivité moindre, les version ESR répondront-elles aux contraintes? Pas sûr le délai est encore court…

      • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

        Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

        se retrouvent régulièrement devant un message "voulez-vous mettre Firefox à jour"

        Ah… Bon, ils ont encore quelques progrès à faire chez Mozilla (sur Chrome, il n'y a pas de bouton en plein milieu, juste une petite flèche discrète, et ça se fait quand tu redémarres)

        Pourtant les mises à jour se font en arrière plan depuis la version 12 et silencieuses depuis la version 15.

        Enfin, cela ne concerne que Windows a priori, car les distributions Linux se mettent généralement à jour via leur gestionnaire de paquet préféré.

        • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 06/12/12 à 18:04

          Enfin, cela ne concerne que Windows a priori, car les distributions Linux se mettent généralement à jour via leur gestionnaire de paquet préféré.

          Si tu utilises les binaires de Firefox pour Linux fournis par la Fondation Mozilla, tu as aussi les mises à jour silencieuses.

          • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

            Posté par . Évalué à  2 .

            Mouais, je ne sais pas comment Mozilla fait pour gérer silencieusement les montées de privilèges. Si je devais installer un binaire Firefox sous Linux, je le mettrais dans /opt, et les utilisateurs n'auraient certainement pas le droit de le mettre à jour.

            Du coup, sous Windows ça doit être la même chose, il faut au moins impliquer l'UAC pour que l'utilisateur confirme la mise à jour, et ça n'est pas silencieux.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Du coup, sous Windows ça doit être la même chose, il faut au moins impliquer l'UAC pour que l'utilisateur confirme la mise à jour, et ça n'est pas silencieux.

              Regarde : ça l'est.
              L'astuce est d'installer un service (qui a les bons droits donc) si j'ai bien suivi, j'ai un service "Mozilla Maintenance Service":
              "The Mozilla Maintenance Service ensures that you have the latest and most secure version of Mozilla Firefox on your computer. Keeping Firefox up to date is very important for your online security, and Mozilla strongly recommends that you keep this service enabled."

              (Quant à Chrome, il s'installer dans le répertoire utilisateur, un peu plus bourrin mais ça marche aussi).

              Si je devais installer un binaire Firefox sous Linux, je le mettrais dans /opt, et les utilisateurs n'auraient certainement pas le droit de le mettre à jour.

              Tu penses admin avec des petits poussins, seulement dans la vraie vie il n'y a pas d'admin (ou plutôt c'est l'utilisateur), donc les outils font le nécessaire pour répondre au besoin sans que l'utilisateur doive payer un admin. Et c'est normal.

              • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

                Posté par . Évalué à  1 .

                L'astuce est d'installer un service (qui a les bons droits donc) si j'ai bien suivi, j'ai un service "Mozilla Maintenance Service":

                Ah ben oui c'est tout simple en fait. Je pensais que c'était Firefox qui le faisait lui-même.

                Tu penses admin avec des petits poussins, seulement dans la vraie vie il n'y a pas d'admin (ou plutôt c'est l'utilisateur), donc les outils font le nécessaire pour répondre au besoin sans que l'utilisateur doive payer un admin. Et c'est normal.

                Sauf que sur une distribution Linux, les outils qui font le nécessaire sont le gestionnaire de paquets ; ce n'est pas aux programmes eux-même de se mettre à jour. Or c'est dans ce contexte-ci que je me demandais comment faire.

                Mais à ce moment-là on peut faire la même chose que sous Windows, il suffit d'ajouter un démon en root qui s'en charge. Avec systemd, c'est même encore plus facile (une unité à créer et c'est tout).

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Sauf que sur une distribution Linux, les outils qui font le nécessaire sont le gestionnaire de paquets ;

                  Il faut se décider de quoi on parle. Tu as dit "Si je devais installer un binaire Firefox sous Linux, je le mettrais dans /opt", donc pas par la distro, on parle d'une install hors admin "normal" (la distro).
                  Par le gestionnaire de paquet, la MAJ auto est désactivée, c'est HS.

                  • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Nan mais faut pas chercher si loin, je me demandais juste comment techniquement ils faisaient, c'tout.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  Et Chrome fait encore plus simple : il s'installe dans le dossier AppData de l'utilisateur (un peu comme si une application sous GNU/Linux s'installait dans ~/.config/)

            • [^] # Re: 14, 15, 16, 17...

              Posté par . Évalué à  2 .

              Si tu l'installe dans /opt/firefox, et que tu met les bons droits à /opt/firefox, ça devrait marcher.
              Ensuite, si volontairement tu l'installe de façon à empêcher les utilisateurs qui le lancent de le mettre à jour, alors oui il ne pourra pas se mettre à jour. Mais ça ne sera pas franchement de sa faute.

  • # Windows (mais pas de 64 bits !)

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Et sinon, quelqu'un a des informations intéressantes sur le pourquoi de

    Windows (mais pas de 64 bits !)

    ?

    Je trouve ça pour le moins étrange voir inattendu alors que, si on regarde du côté ordinateur personnel on a quand même de plus en plus d'OS 64 bits (et une part très importante si ce n'est plus côté matos)

    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Oui, mais tous les Windows 64-bit supportent le 32-bit, donc ce n'est pas un critère.
      La question est de savoir si c'est utile (par exemple, même pour le compilo Microsoft, ils se sont dit que ça servait à rien, donc fournissent que 32-bit, sans que ça gène pour compiler du 64-bit) par rapport aux emmerdes (2 releases à gérer, des bugs spécifiques etc).

    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

      Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 07/12/12 à 12:03

      Tous les plugins (Flash, Silverlight, …) sont en 32 bits sous Windows… :/

      Pour cette même raison, même sur un Windows 64 bits, c'est Internet Explorer 32 bits qui est proposé par défaut (la version 64 bits est dans les menus sous le nom "Internet Explorer (64 bits)")

    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      C'est un ingé de Mozilla, Benjamin Smedberg, qui l'a annoncé sur Google Groups. Pour résumer :

      • pleins de plugins qui ne sont pas dispos en 64 bits ;
      • Les rares plugins dispos en 64 bits gèlent souvent car Mozilla n'a pas implémenté certains processus comme windowproc hooking ;
      • Les bugs reports soumis par les utilisateurs de 64 bits ne sont pas prioritaires parce qu'ils ont d'autres sujets plus important à traiter ;
      • les utilisateurs sont donc frustrés car ils se sentent comme utilisateurs de seconde zone ;
      • l'équipe qui font du "triaging" de bugs en ont ras le bol de ne pas pouvoir faire de distinction entre le 32 et le 64 bits sur les stats de crash (entre autres).
      • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

        Posté par . Évalué à  2 .

        "pleins de plugins qui ne sont pas dispos en 64 bits ;"

        -> Impossibilité technique de supporter tous les plugins, OK.

        "Les rares plugins dispos en 64 bits gèlent souvent car Mozilla n'a pas implémenté certains processus comme windowproc hooking ;"

        -> Traduction : Mozilla n'a pas bien fait le boulot.

        "Les bugs reports soumis par les utilisateurs de 64 bits ne sont pas prioritaires parce qu'ils ont d'autres sujets plus important à traiter ;"

        -> Traduction : Mozilla ne fait pas bien le boulot.

        "les utilisateurs sont donc frustrés car ils se sentent comme utilisateurs de seconde zone ;"

        -> Conséquence des précédents.

        "l'équipe qui font du "triaging" de bugs en ont ras le bol de ne pas pouvoir faire de distinction entre le 32 et le 64 bits sur les stats de crash (entre autres)."

        -> Traduction : Mozilla n'a pas bien fait le boulot.

        • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          -> Traduction : Mozilla n'a pas bien fait le boulot.

          On peut aussi dire plus gentiment que ce n'est pas la priorité (gain contre coût).

          • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Je te rappel qu'ici, normalement, t'es pas celui qui est censé le dire gentiment ;)

            Et sinon, je trouve ça bien triste.
            Ok windows est pourri
            Ok les plugins c'est de la marde
            Et quoi, firefox il est pas censé se battre un peu contre ça, pour l'ouverture du web, et pas au contraire baser ses choix sur des plugins proprios moisis ?

            D'ailleurs, question bête, chrome sous windows il est en 32 ou 64 ?

            • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              Je te rappel qu'ici, normalement, t'es pas celui qui est censé le dire gentiment ;)

              Ca m'arrive, si si :)

              Et quoi, firefox il est pas censé se battre un peu contre ça,

              Euh… Pourquoi? Ca apporte quoi? C'est bien la question : quel est l'interêt du 64 bit pour ces logiciels. On fantasme sur le 64 bit, mais il n'apporte pas tant de choses que ça…

              D'ailleurs, question bête, chrome sous windows il est en 32 ou 64 ?

              32 bit aussi. Pour les mêmes raisons.

              • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                32 bit aussi. Pour les mêmes raisons.

                J'ai aussi un vista au taf' 32 bits, dommage j'ai 4 Go de RAM (donc 3 de vus…). C'est ballot (sans parler des serveurs à 24 Go, installés avec un 2003 32 bits aussi… sans l'option PAE bien sûr, il y a eu 2008 depuis, mais bon on va dire qu'on n'est qu'en 2012 et qu'il faut du temps pour revoir les chaînes de compilation (surtout en java, vu qu'on est encore 'dredi).

                • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                  Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                  Tu parles de l'OS. voit pas le rapport.
                  L'OS doit pouvoir adresser plus de 4 Go, oui (et tu as le choix : PAE ou 64 bit, le 54 bit n'est pas la seule option).

                  Ca ne donne pas un argument pour une application 64 bit (l'argument que FF a besoin de plusde 4 Go? Hum… Il ne convainc ni Mozilla ni Google en tous cas)

                  • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Une application en 64 bénéficieras d'un plus grand nombres de registres processeurs et je crois d'instructions CPU évoluée. Il est intéressant de voir l'architecture x32 de linux à ce sujet (conçue pour avoir les gains de l'archi x86_64 en 32 bits).

                    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                      Posté par . Évalué à  4 .

                      Oui, c'est un gain de 15-30% en moyenne, mais seulement si l'élargissement des pointeurs ne provoque pas une baisse d'efficacité du cache CPU (à savoir qu'il y a des programmes qui pourront être plus rapides en 32 bits qu'en 64 bits, à cause de la taille des pointeurs).

                    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Justement: x32 c'est du 32 bits, pas du 64!! :D

          • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

            Posté par . Évalué à  1 .

            Tout à fait "ne pas bien faire le boulot" peut être dû à 2 raisons "incompétence" (j'en doute) ou "OSEF". À mon avis, si le 64 bits n'est pas supporté, c'est parce qu'in fine, ils s'en foutent. Les arguments qu'on a pu lire juste avant, c'est plutôt des prétextes que des raisons.

            • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

              Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

              Les arguments qu'on a pu lire juste avant, c'est plutôt des prétextes que des raisons.

              url ? j'ai des portables avec 8 Go de RAM, pourquoi devrais-je installer un Linux pour en profiter ?

        • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

          Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 10/12/12 à 22:30

          Tiens, un volontaire pour faire le boulot! Comme c'est gentil! :)

          Mozilla (l'organisation et même l'entreprise) ne sont que la partie émergée de l'iceberg. Si la communauté Mozilla au sens large désire une version 64 bits, et bien elle l'a sortira. Traduction: tu peux y participer.

          Sinon, si personne ne se bouge pour sortir une version 64 bits, et bien c'est que personne n'en avait besoin. CQFD

    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

      Posté par . Évalué à  3 .

      La vrai question est : est-ce qu'être en 64bits pour un navigateur va apporter quelque chose.

      • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

        Posté par (page perso) . Évalué à  0 . Dernière modification : le 08/12/12 à 00:08

        ne pas dépendre de bibliothèques limitées à 32 bits (et prenant de la place sur le disque et en mémoire en doublon de celles en 64 ?).
        Un argument irréaliste était que les pointeurs prenaient deux fois plus de place et ralentissaient les accès mémoire, quand il s'agit de gérer des pages HTML de 1 Mo (avec leur rendu) et l'affichage de vidéos (50 Mo mini), cela est un peu malvenu. Je ne demande qu'à avoir de bons arguments, de l'efficacité et des besoins concrets :)

        • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

          Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

          ne pas dépendre de bibliothèques limitées à 32 bits (et prenant de la place sur le disque et en mémoire en doublon de celles en 64 ?).

          C'est l'histoire du mec qui dépense 1 million d'Euro en développement pour gagner 500 Mo de disque alors que les gesn ont des disques dur de 1 To…

          Je ne demande qu'à avoir de bons arguments, de l'efficacité et des besoins concrets :)

          Coût de développement pour gain quasi-nul, c'est pas du concret? C'est l'inverse qu'il faut faire! Démontrer le gain du 64-bit pour un logiciel donné…

          • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

            Posté par . Évalué à  1 .

            Coût de développement pour gain quasi-nul, c'est pas du concret? C'est l'inverse qu'il faut faire! Démontrer le gain du 64-bit pour un logiciel donné…

            1. Si on se soucis un poil de la sécurité, rester en 32 bits est une hérésie. Le ASLR en 32 bits est vraiment très très limité à cause du peu d'adresses disponibles pour charger les bibliothèques, du coup le R de ASLR est plus théorique qu'autre chose et ne sert plus à grand chose. En 64 bits c'est efficace.

            2. Pour les gros utilisateurs de Firefox le 32 bits devient vite une limite : avec 300 ou 400 onglets ouverts en permanence l'espace mémoire se remplit très rapidement, et il suffit de surfer sur quelques gros sites (genre tumblr avec des centaines d'images) pour que Firefox se vautre comme une loutre. En 64 bits aucun problème.

            Donc en dehors de la sécurité et de l'utilisation quotidienne en effet il n'y a aucun gain à passer en 64 bits.

            • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

              Posté par . Évalué à  1 .

              Tiens, sous GNU/Linux 64 bits, mon Firefox et Flash sont en 64 bits… Du moins d'après mon gestionnaire de paquets (pacman -Qii firefox/flash -> 'Architecture').

              Pourquoi pas sous Windows, au moins pour Flash avec IE ? O_o

            • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              Ouais alors bon je ne pense pas que 300 à 400 onglets ça soit représentative de l'utilisation quotidienne de la majorité des utilisateurs de Firefox.

              Je pige d'ailleurs pas trop à quoi ça sert 400 onglets. L'interface n'est pas faite pour, donc ça doit être le bronx pour s'y retrouver. Peut-être faudrait-il utiliser des marque-pages ?

              • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                Posté par . Évalué à  2 .

                Firefox n'utilise qu'un seul processus pour toutes ses fenêtres (sous linux en tout cas). Donc ça peut être 400 onglets répartis sur 8 fenêtres différentes (ça fait que 50 onglets par fenêtre). 8 Fenêtres, c'est largement gérable avec des bureaux virtuels. Et les windowsiens␗ masochistes qui se sont habitué à avoir 20 IE6 d'ouvert en même temps ont démontré qu'ils peuvent en gérer bien plus sans bureaux virtuels.

                • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                  Posté par . Évalué à  6 .

                  Ah oui, « seulement » 50 onglets par fenêtre, j'imagine qu'on s'y retrouve super bien.

                  • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Firefox a un tas de chose qui sont faite pour gérer plusieurs dizaines d'onglets, notamment les groupes d'onglets (% dans la barre d'url est très pratique pour sauter d'un onglet à l'autre). Avoir 5 groupe d'onglets d'une dizaines d'onglets chacun c'est gérable (mais c'est pas mon usage).

                    Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                    • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                      Donc 5 groupes de 10 onglets par fenêtre sur 8 fenêtres, ça doit quand même pas être super pratique quand même.

                      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                      • [^] # Re: Windows (mais pas de 64 bits !)

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Je dis pas le contraire, j'utilise une seule fenêtre avec 5 ou 6 groupes qui ont entre 1 et 8-9 onglets chacun. Ça fais une cinquantaine d'onglets grand maximum.

                        Pour mon usage il faudrait peut être quelque chose comme crée un favori de groupe de favoris ou avoir une liste des 10 derniers groupes d'onglets fermés.

                        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.