Flattr: une bonne manière de soutenir et d'accélérer le développement des logiciels libres?

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
24
19
oct.
2010
Communauté
Comment soutenir les projets libres que l'on aime, et de manière plus générale, la création sur internet ? Quelques projets arborent un lien Paypal, mais cette solution est peu pratique, surtout si l'on veut soutenir régulièrement de nombreux projets.

Flattr permet de simplifier grandement ce processus. Pour donner à travers Flattr, le donateur commence par alimenter son compte Flattr. Ensuite, il choisit le montant qu'il va donner chaque mois, par exemple 5 €. Enfin, quand il voit un projet qui lui plaît, il n'a qu'à cliquer sur le bouton Flattr. À la fin du mois, le montant mensuel (5 € dans ce cas) est divisé équitablement entre tous les projets « flattés ».

Une petite vidéo valant mieux qu'un long discours, je vous suggère de regarder l'excellente vidéo de présentation de Flattr (en anglais). Avec cette méthode de répartition, il est possible de soutenir facilement un nombre important de projets, en évitant au maximum les frais bancaires et en évitant de se demander combien donner à chaque fois. Notez que le principe n'est pas limité au logiciel : beaucoup de blogueurs et d'artistes s'en servent également.

En ce qui concerne le logiciel libre, recevoir quelques petits sous permet de motiver les développeurs, surtout pour les logiciels destinés aux particuliers et donc non subventionnés par les gros acteurs du logiciel libre. Pour les plus gros projets, les dons devraient même permettre, à terme, de financer un ou deux développeurs à plein temps.

Flattr n'est pas sans défauts. Le reproche qui lui est fait le plus souvent est l'importance de la commission qui est prise : 10% sur le montant des revenus. Effectivement, c'est beaucoup, mais compte tenu de la faible taille actuelle du site (quelques milliers de donateurs), cela ne représente pas une grosse somme dans l'absolu. On peut penser que si l'idée prend et que Flattr ne diminue pas de lui-même cette commission, des concurrents apparaîtront.

Un autre reproche est le montant minimum de dons par mois, 2 €, même si on ne s'inscrit que pour recevoir des dons. De même que pour les 10 %, je pense que c'est un bon moyen de démarrer la machine. À voir dans un an ou deux, donc.
  • # J'adore le principe

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Pour ma part, j'adore l'idée, j'avais imaginé il y a quelque temps quelque chose de similaire… et il y a un mois, j'ai été heureux de découvrir que ça existe.

    Peut être que Flattr n'est pas parfait… mais c'est un bon début.

    La killer fonctionnalité à mes yeux est de pouvoir définir un budget par mois, ensuite je sais que je peux faire des dons sans me soucier du montant global car il est limité.
    • [^] # Re: J'adore le principe

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu devrais leur faire un procès pour avoir piqué ton idée !

      Désolé, j'ai vu "Social Network" ce WE /o\

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: J'adore le principe

      Posté par . Évalué à 0.

      Franchement tu aurais dû le réaliser.
      Car quant on regarde la marge que flattr prends pour ça.... on peux se dire que ... Bref on peux peux se dire au moins que les banques ont bien raisons d'attendre un peu avant de proposer des solutions de micro paiements réguliers. Attendre que les couillons clients se soient bien habitués à de telles marges...

      perso j'paye 140 euros annuel à ma banque pour 2 comptes, un accès web sur ceux ci (accès opérations basiques), une carte bleue et des virements sans frais. Donc bon voilà, hein, pourquoi j'irai me faire raquetter par flattr ? Publi un RIB, et voilà : si je te transfère 10 euros, ho surprise c'est bien 10 euros que tu reçois. Magique. Après libre à moi de coller un bouton "monthly donor" pour ton projet sur ma page, si je trouve ça bien, comme Gnome le propose.

      m'enfin bon.
      • [^] # Re: J'adore le principe

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        perso j'paye 140 euros annuel à ma banque pour 2 comptes, un accès web sur ceux ci (accès opérations basiques), une carte bleue et des virements sans frais.

        Et ben, tu te fais bien arnaquer...

        Donc bon voilà, hein, pourquoi j'irai me faire raquetter par flattr ? Publi un RIB, et voilà

        En gros, tu a rien compris au fonctionnement des gens, tu n'a jamais testé, mais tu te permets de dire que ta solution va marcher.
        Je vais te révéler un secret : l’envoi par virement (et par chèque) pour des petits montants ne marche pas. Et c'est normal : la personne qui veut filer 1€ ne va pas se faire chier à ouvrir sa page de banque, se connecter, inscrire ton RIB, recevoir le SMS de confirmation, faire le virement, juste pour 1€, il va passer son chemin. Je ne dis pas ça sans avoir tester, j'ai mon RIB publié et j'ai flattr et j'ai Paypal, je vois très bien les différences entre les prestations. Le virement fonctionne pour des gens qui veulent faire des "gros" dons.

        si je te transfère 10 euros, ho surprise c'est bien 10 euros que tu reçois.

        Pour 10€, de nos jours (merci SEPA), oui, ou presque : en pratique, tu reçois 0, mais chut.
        Mais pour 10$, tu vas recevoir -20€. Oui, tu vas recevoir du négatif, bref tu va payer, car ta banque aura pris une commission fixe de 30€. Un autre secret donc : le monde n'est pas la zone Euro, il y a d'autres monnaies utilisées dans le monde avec des frais bancaires pour transférer. Flattr prend 10% quelque soit le montant et la devise du donateur.

        Bref, encore des critiques (voir des insultes : "raquetter" etc...) de personne n'ayant pas à gérer les micro-dons et n'ayant aucune proposition alternative.
        Le gens utilisent cette prestation juste parce qu'elle répond à un besoin, si tu veux offrir la même chose en gratuit, n'hésite pas, en attendant ce n'est pas du racket mais juste une réponse à un besoin avec facturation de la prestation, normal.
        • [^] # Re: J'adore le principe

          Posté par . Évalué à 0.

          héhéhé :-)
          mon relevé de compte m'indique qu'en fait je paye 5.36 euros mensuels pour l'ensemble des services. Ce qui est déjà très cher, comparé au risque pris par ma banque avec mon compte...

          deuxième héhéhé :)
          paf tu tombes dedans, ça tombes sur toi, désolé. Si tu trouves ça bien maintenant, grand bien te fasse à toi. Je n'ai pas parlé de solution alternative, à aucun moment, j'ouvre la porte vers la reflexion autour de ce type de micro-paiement, de ce que cela induit, et de ce que cela deviendrait à quasi coup (coût) sûr.

          Le vieux sage sur la montagne en -500 avant l'autre hippy, disait :
          "l'enfer est pavé de bonnes intentions"

          Maintenant, bien entendu qu'il n'y a pas de solutions correctes pour les micro-paiements. Et que ces micro-paiements peuvent être intéressants (j'en doute, mais mettons, ok...). Est ce raison suffisante pour se jeter sur la première solution proposée, en acceptant ainsi d'ouvrir une brêche ?

          Voilà c'est tout, ça pisse pas plus loin. Posons nous simplement la question des conséquences avant de se jeter à l'eau tête baissée par intérêt personnel.
    • [^] # Re: J'adore le principe

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      J'abonde. Le fait d'avoir déjà affecté son budget libère complètement la donation. Au final, je me retrouve à donner à des projets pour lesquels je n'aurais pas fait la démarche (PayPal ou autre), c'est donc une bonne chose pour eux.
      Dans le monde du logiciel libre, qui est plein de petits projets sans financement, je pense que c'est une méthode que nous devrions encourager.

      Je ne pense pas qu'on puisse atteindre un revenu mensuel permettant de vivre de ça (quoique, il suffit de regarder le nombre de clics sur les Afghanistan War Diaries de Wikileaks), mais un clic c'est déjà un bel encouragement à bosser sur son projet. En tout cas, les donations que j'ai reçues sur un de mes projets m'ont bien motivé à m'y remettre.

      Allez, mes préférés :

      * https://flattr.com/thing/42799/Afghanistan-War-Diary-2004-20(...)
      * https://flattr.com/thing/68412/Soutenez-Framasoft
      * https://flattr.com/thing/56371/The-Battle-for-Wesnoth
      * https://flattr.com/thing/51333/Frozen-Bubble
      * https://flattr.com/thing/52412/Geekscottes
      • [^] # Re: J'adore le principe

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je ne pense pas qu'on puisse atteindre un revenu mensuel permettant de vivre de ça (quoique, il suffit de regarder le nombre de clics sur les Afghanistan War Diaries de Wikileaks)

        euh... 2000 clics, à disons 0.50€ par clic, ça fait 1000€ à la louche donc. Ca va pas faire aller loin (c'est moins qu'un SMIC mensuel!)
        Pour Framasoft, on est à 20€ avec le même calcul, hum ;-)
        C'est un bonus, même pour les gros projet, pour le moment. Mais c'est que le début, je pense qu'à terme en augmentant le nombre de donateur, ça peut donner quelque chose.
  • # Centralisation.

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Ce n'est pas beau ça, de réussir à centraliser... même les donations !
    • [^] # Re: Centralisation.

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Si tu as mieux à proposer, n'hésite pas.
      Trop facile de critiquer sans proposer de solution alternative.

      Sinon, je profite de message pour indiquer le journal qui en avait parlé il y a peu :
      https://linuxfr.org//~gcottenc/30070.html
      Ca fait une bonne base pour la discussion, dans les commentaires.
      • [^] # Re: Centralisation.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je suis d'accord, c'est dommage que ce soit centralisé. Par contre, j'y ai un peu réfléchi, et je ne vois vraiment pas comment décentraliser l'affaire. Tu as une idée?

        En fait ça revient à ce que je dis dans la news: pour moi flattr est un premier pas. Si le concept prend, beaucoup de gens y réfléchiront, et de meilleures solutions apparaîtront sûrement.
      • [^] # Re: Centralisation.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Zut, j'ai répondu à la mauvaise personne! :-/
  • # Un mois de flattr

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Cela fait un mois que j'ai un compte flattr, je ne m'en sers pas que pour «récompenser» des projets libre (bizarrement, il y a plus de blogs à flatter que de projets), mais aussi les publications éclairées (blogs mettant en avant les bétises Hadopiennes factuelles, sans tomber dans le dénigrement gratuit,avec des arguments construits, etc/), j'ai aussi eu le plaisir de pouvoir flatter les vimcasts qui m'ont beaucoup apporté dans mon environnement de travail.

    Clairement, flattr n'est pas parfait, s'il prend de l'ampleur il sera même facile à détourner (j'imagine bien un hub de posts extérieurs réunis à un endroit avec une icône flattr sur chaque: ce sera clairement faire de la thune sur le dos des autres) mais en attendant, ça a le mérite d'être là, d'être ma foi plutôt bien fait (si ce n'est qu'il m'a fallu une semaine pour comprendre qu'il fallait cliquer sur le *mot* flattr et pas le compteur pour que le clic soit pris en compte). Je regrette une dernière chose que dans notre dashboard nous ne puissions annuler un flattr fait par erreur, ou sur un article depuis retiré du site, etc.

    Bref: à vos flattr ;)
  • # Petites critiques de Flattr

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Hello,

    comme pour BitCoin, je vous livre les idées de Stéphane Laborde sur le sujet de Flattr.

    D'abord, un petit point datant du mois de février, alors que le système était encore en béta:
    http://www.creationmonetaire.info/2010/02/flattr-un-bon-mode(...) .

    Ensuite, un focus plus critique, datant du mois de mai (bien argumenté je trouve) sur la "ponction" de Flattr:
    http://www.creationmonetaire.info/2010/05/flattr-le-modele-s(...) .

    Bien sûr, tout cela est à remettre dans le cadre de la création monétaire: Flattr étant un système qui utilise la monnaie pour financer des "petites" choses. Bien entendu, les critiques datant un petit peu, peut-être que le modèle s'est amélioré ?

    Bon, c'est un commentaire post-it(R) mais je n'ai pas trop le temps ce matin.
    • [^] # Re: Petites critiques de Flattr

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Mouais, la c'est des conneries qui sont écrites, car la personne veut comparer ça à un système monétaire, ce qui n'et absolument pas le cas. La conclusion amène seulement au fait qu'aucune entreprise ne pourrait facturer de prestation, parce que ça ferait faire une déflation. C'est débile pour deux raison : le système n'est pas fermé, mais ouvert (entrée et sortie d'argent), et ensuite Flattr se rémunère pour la prestation fournie, oui et c'est normal, ils ne travaillent pas gratuitement.

      La personne n'a pas du tout compris l’intérêt de Flattr: Flattr n'est pas une monnaie en plus, avec de la création monétaire ou de la déflation, Flattr n'est pas un système en plus, c'est une prestation pour mettre ne contact facile des gens, avec un pourcentage de commission. Avoir un "système autonome" comme il dit n'est pas le but de Flattr! Au contraire.

      Bien entendu, les critiques datant un petit peu, peut-être que le modèle s'est amélioré ?

      Par rapport à sa critique? Non, vu qu'elle est complètement erronée, qu'il veut mettre en place avec Flattr un dividende universel et empêcher les gens de retirer leur argent pour que "ce soit bien". Qu'il le fasse son système, on verra si les gens sont motivés par ça, mais ce n'est pas le cas des gens utilisant Flattr.

      Autant j'avais lu avec intérêt son analyse sur Bitcoin pas dénuée de bon sens, autant la c'est un hors-sujet complet. Il est trop obnubilé par la "création monétaire" (cf son commentaire dans le post du mois de mai) pour parler de Flattr qui n'a absolument rien à voir avec la création monétaire.
  • # Critique d'un utilisateur

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Salut à tous

    Après deux mois d'utilisation je remarque plusieurs choses qui font de flattr une solution à la fois attrayante mais incomplète.

    Parmi les points positifs il y a les aspects mis en avant dans la dépêche, je ne reviens pas dessus, simplicité, système étendu à d'autres champs de la création (ie. hors logiciel et informatique) et puis quoi qu'il en soit l'existence même de cette initiative.

    Les points qui me gênent à ce jour sont les suivants :

    Pour pouvoir recevoir il faut donner au minimum 2 euros par mois.
    Si le montant mensuel n'est pas distribué il est distribué à la discrétion de flattr.com.
    Impossibilité de donner des parts différentes entre différents projets.

    Dans tous les cas je suis utilisateur et je salue l'initiative.
    • [^] # Re: Critique d'un utilisateur

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      il faut donner au minimum 2 euros par mois

      C'est un peu 'surprenant' au début mais il faut bien bootstrapper le projet, personnellement je trouve ça pas forcément un mal parce que 2€ par mois c'est pas non plus ce qui va te ruiner, et ça t'incite à être flatteur et non uniquement flatté. Personnellement ça fait deux mois que je l'utilise, et même si j'ai reçu zéro flatt pour booh (bouh !), j'en ai reçu quelques-uns pour frozen-bubble, ce qui me produit un revenu mensuel largement supérieur à 2€. En conclusion, si tu as un projet un tant soit peu utile/utilisé, tu devrais compenser largement ta contribution.

      Si le montant mensuel n'est pas distribué il est distribué à la discrétion de flattr.com.

      Tu ne dis pas toute la vérité :

      What happens if I don't flattr anything a month?
      - Then your monthly amount is given to charity, we will not keep it.

      Et quel est le problème ? Si tu n'as rien flatté, que devraient-il faire ? Ça me semble une bonne solution de repli. Sinon, tu vas chercher un truc à flatter chaque 30 du mois, ça prend deux minutes.

      Impossibilité de donner des parts différentes entre différents projets.

      Je pense que c'est par soucis de simplification. Concrètement il suffit de cliquer sur le bouton "flattr" sur un site, pour le flatter. Si en plus tu devais spécifier un prix, une part ou une catégorie de part, ça deviendrait plus compliqué et plus intrusif. A mon avis c'est très bien comme ça.
      • [^] # Re: Critique d'un utilisateur

        Posté par . Évalué à 9.

        Et quel est le problème ? Si tu n'as rien flatté, que devraient-il faire ?

        Faire comme les opérateurs mobile et reporter le crédit pour le mois suivant, par exemple.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Problème : pas que les commissions

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Flattr se sert en commissions à hauteur de 10% de l'argent déposé chez eux. Mais ils ne font pas que ça, pour gagner de l'argent : il y a plein d'argent qui reste chez eux, leur faisant un fond de roulement plus que confortable, qu'ils n'ont qu'à faire fructifier.

    Ainsi, quand on dépose de l'argent chez eux, tant qu'on ne l'a pas donné et qu'il n'a pas été retiré, il contribue à leur fond de roulement. Ils encouragent l'argent à rester chez eux en imposant des dons mensuels minimums pour pouvoir en recevoir : on doit garder un compte avec un peu d'argent…
    • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En quoi est-ce un problème? Tant mieux, s'ils gagnent un peu d'argent, ça devrait les inciter à continuer à fournir un service de qualité.

      Evidemment, si quelqu'un propose un service équivalent (qualité du site, disponibilité, confiance), je signe demain. En attendant, je suis très content avec flattr.
    • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Et en quoi c'est un problème ? Gagner de l'argent ce n'est pas SALE bordel.
      • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        L'argument que soulève Tanguy est tout à fait intéressant : Flattr encourage les utilisateurs à laisser de l'argent stagner chez eux. Ceci leur permet de faire fructifier cet argent et donc de gagner de l'argent et (éventuellement) vivre de leur projet (ce que je trouve tous ce qu'il y a de plus légitime).
        Sachant qu'ils peuvent déjà se rémunéré sur ce cash (à terme) important, je ne comprends pas la logique de prélevé 10% en plus. Techniquement le fait de déposer de l'argent sur un compte Flattr leur rapporte de l'argent (et en coûte à l'utilisateur), donc pour quelle raison demande-t-il en plus 10%.
        • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

          Posté par . Évalué à 3.

          I can haz moar monay !
        • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Techniquement le fait de déposer de l'argent sur un compte Flattr leur rapporte de l'argent (et en coûte à l'utilisateur), donc pour quelle raison demande-t-il en plus 10%.

          Le fait que ce dépot est un salaire minuscule par rapport au coûts + marge?
          je leur laisse 10€ sur le compte actuellement, il auront en 1 an ~0.30€ de ma part en dépôt, tu crois que ce serait rentable même avec 10000 comptes à 10 €? Si tu es prêt à avoir un petit salaire pour la prestation que tu fourniras, n'hésite pas!

          Faut bien démarrer la machine, il y a des chances qu'une fois la pompe démarrée, ils baissent le prix.

          Pour info, Paypal a exactement le même principe de faire fructifier l'argent qu'on leur laisse, ils sont gros donc mutualisation des coûts, ça ne les empêche pas de ponctionner ~4%.

          A voir donc dans le temps ce que deviendra ces 10%.
          • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Le site conseil de déposer au moins 1 an en dépôt pour réduire les fraits bancaire (tout à fait valable comme argument).
            Sachant que, si j'ai bien compris, l'argent que tu gagne va sur ton compte Flattr que tu peux ensuite décidé ou non (le mois suivant) de garder dans le système flattr ou de le rapatrier sr un compte plus classique.
            En gros, il conseil (à juste titre) de faire le moins de transfert entre le monde Flattr et une banque classique car cela coûte de l'argent (pour Flattr et leur utilisateurs à prioris).
            Au final, il se retrouve avec une somme d'argent non-négligeable.
            Petite clarification, je trouve ce système tout à fait intéressant mais les 10% me semblent vraiment disproportionnés.
        • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Techniquement le fait de déposer de l'argent sur un compte Flattr leur rapporte de l'argent (et en coûte à l'utilisateur), donc pour quelle raison demande-t-il en plus 10%.

          Parce que pour l'instant l'argent déposé ne rapporte pas assez pour les faire vivre?
          • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Cela reviens à demander aux utilisateurs/clients de supporter les risques inhérent à la création d'une entreprise. Le même argument, "on baissera les coûts lorsque ce sera rentable", est utilisé par les majors à propos de la VOD, et je il me semble qu'il est plutôt décrié à chaque article sur linuxfr (ce qui me semble tout à fait normal : quand tu crée une entreprise tu prends des risques, tu ne demande pas à tes clients de le faire pour toi).
      • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

        Posté par . Évalué à 2.

        Pour moi c'est bien un problème : pas le fait qu'ils gagnent de l'argent avec, mais le fait que je ne sais pas comment ils gagnent cet argent.
        S'il est investi en bourse il y a de forte chance qu'il serve à financer des projets/entreprises auxquels je suis opposé. C'est un gros point négatif.


        Le second point le plus génant est la centralisation avec tous les risques qu'elle induit.

        Ceci dit, je trouve l'initiative tellement intéressante que je me suis tout de même inscrit et alimenté mon compte de 60€. Je juge en effet, que pour le moment, l'opportunité de mettre en place un autre modèle économique pour financer la création sur internet vaut bien de supporter ces deux défauts.
        Mais à terme ce que j'aimerais c'est un système distribué basé sur un protocole interopérable qui permette de gérer ce type de système soit par chaque personne, soit par regroupement de personnes.
        • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Mouif dans ce cas ne te renseigne pas sur les investissement que fait ta banque avec ton argent, ni sur les investissements des actionnaires de ton supermarché...

          Sinon je pense je suis d'accord avec toi qu'il faudrait un équivalent distribué, basé sur un protocole ouvert qui utilise les clés GPG pour certifier les créateurs, et le tout sous une licence libre. Avec une API qui permette de "flatter" depuis le logiciel natif que l'on utilise, exemple moi je veux pouvoir "flatter" Gajim directement dans son interface desktop, et pas devoir aller sur le site web.
          Cela pourrait créer à terme une économie qui pourrait financer le logiciel libre. Autrement plus utile que Diaspora metoo troudezinc.
          • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

            Posté par . Évalué à 1.

            Mouif dans ce cas ne te renseigne pas sur les investissement que fait ta banque avec ton argent, ni sur les investissements des actionnaires de ton supermarché...

            Pour la banque, j'ai justement demandé comment était investi l'argent de mon livret A, Codevi & co. On m'a répondu qu'il était utilisé uniquement pour des prêts dans ma région et servant au développement local. Bon je n'ai pas grand chose pour m'assurer qu'on ne m'a pas mentit et dans le lot il doit bien y avoir des projets qui me déplaisent mais ça élimine déjà je pense les achats/pressurisation/revente d'entreprises menées par les fonds de pension.

            Pour aller plus loin, je songe depuis longtemps à la Nef : http://www.lanef.com qui permet, de ce que j'ai lu, de contrôler de très près l'usage qui est fait de l'argent déposé.

            Dans les deux cas cependant cela ne concerne pas l'argent qui dort (ou pas justement) sur le compte courant...

            Dans le même ordre d'idée c'est l'une des raisons qui font que je suis contre la retraite par capitalisation et que je retire aussi vite que possible mon argent de tout plan d'épargne imposé et que je ne peux contrôler.


            Et pour mon boulanger et mon supermarché... remarque pertinente. Je suppose qu'à partir du moment où j'ai acheté le produit (payé les 10% dans le cas de Flattr), cela ne me concerne plus vraiment. Mais que les revenus tirés des fonds déposés chez Flattr me gènent plus car je ne les considère pas comme un paiement pour service rendu. Pas très logique je sais...


            PS : ceci dit mon boulanger en tant qu'acteur individuel de petite taille n'a pas le poids qu'aura (peut-être) Flattr et rentrerait plutôt dans la catégorie "je ne dicte pas à chacun ce qu'il doit faire mais j'explique juste pourquoi moi j'agis ainsi".

            PS2 : mon supermarché c'est biocoop (http://www.biocoop.fr ), certainement pas parfait mais probablement moins pire qu'un des grands groupes classiques.
            • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

              Posté par . Évalué à 5.

              Malheureusement, le simple fait d'entrer dans l'économie te lie de facto a des choses qui ne te plaisent pas dans cette économie. Par exemple, tu achètes ton pain a ton boulanger qui lui va faire ses courses dans un bon gros supermarché (pas biocoop) car il n'a pas la même sensibilité que toi sur ce sujet. Ensuite le gros supermarché fait appel a Thales service pour son informatique interne (par exemple). Thales service fait partie d'un groupe disposant d'une branche militaire. Te voila donc lier a un consortium militaire!!

              Bref, je ne comprends pas que ce que tu appliques a ton boulanger (je ne lui dicte pas ce qu'il doit faire) ne s'applique pas a flattr (qui est tout petit pour l'instant, même si ca pourrait changer).


              En ce qui concerne les livrets:
              - le livret A sert a des missions d'intérêt général tels que la construction de HLM via la caisse des dépôts ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Livret_A#Collecte_et_utilisatio(...) )
              - le LDD (ancien Codevi) finance les PME du secteur secondaire ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Livret_de_d%C3%A9veloppement_du(...) )

              Malheureusement ce n'est pas le cas des frais bancaires qui selon la banque ou tu te trouves vont avoir une finalité différente. Entreprises cotées en bourse: investissement sur les marchés boursiers? (SoGé?), dividendes? (BNP?), etc.
              Banques mutuelles, lire les statuts de la mutuelle, etc.


              Bref, si on veut tout suivre, il y a de quoi devenir fou ou schizophrène. A noter qu'il existe tout de même des banques qui reversent une partie des intérêts de tes livrets a des projets d'économie solidaire ou pour faire du micro crédit. Je ne me souviens plus leur nom, c'est triste, snif...
              • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

                Posté par . Évalué à 1.

                Bref, je ne comprends pas que ce que tu appliques a ton boulanger (je ne lui dicte pas ce qu'il doit faire) ne s'applique pas a flattr (qui est tout petit pour l'instant, même si ca pourrait changer).

                Ah mais j'ai moi même reconnu que ce n'était pas logique : si on considère que faire de l'argent avec les sommes versées en attendant qu'elles soient données fait partie du prix payé à Flattr pour rendre son service alors effectivement je n'ai pas plus à dire qu'à mon boulanger. Mais j'ai un peu de mal à considérer cet argent que va gagner Flattr sur le même niveau que la commission de 10% que je paie. Sans doute parce que ce n'est pas un coût ouvertement affiché (tient ça me rappelle la discussion récente sur la publicité et sourceforge) et qu'il est de plus "évitable" (en abondant le compte plus souvent mais avec des sommes plus faibles). De ce fait je m'en sens plus responsable.

                A noter qu'il existe tout de même des banques qui reversent une partie des intérêts de tes livrets a des projets d'économie solidaire ou pour faire du micro crédit. Je ne me souviens plus leur nom, c'est triste, snif...

                Procédé qui ne me convainc pas du tout. Et encore une fois pour la même raison, quel est l'intérêt de reverser une partie de l'argent gagné à une association/ONG/etc s'il a été gagné en menant des actions contraires aux buts de cette association/ONG/etc ???

                Je trouve très hypocrite cette approche et je ne comprends pas que ces livrets puisse se voir décerner un label de finance solidaire (finansol : http://www.finansol.org/UPLOAD/rubrique/pages/48/48_rubrique(...) ) sur ce seul critère de reversement d'une partie des intérêts.

                J'ai décidé de devenir sociétaire de ma banque dans l'espoir de contrôler/influer sur ce type de question. Mais si sur le papier on est supposé avoir un peu de contrôle (une personne physique, une voix à l'AG), dans les faits sur 800 personnes présentes, moins de dix se posaient des questions et faisaient autre chose que voter sans réfléchir les propositions du directoire... Et quand on voit l'organisation de l'AG, le déroulement et la communication autour de l'AG, on ne peut que constater que les valeurs fondatrices (et encore parfois fièrement affichées) sont bien loin. Et il faudrait une organisation et des moyens (humains) importants pour arriver à proposer une alternative crédible au directoire en place.
        • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

          Posté par . Évalué à 3.

          « S'il est investi en bourse il y a de forte chance qu'il serve à financer des projets/entreprises auxquels je suis opposé. C'est un gros point négatif. »

          Fais moi penser à demander demain à mon boulanger s’il investit en bourse. :p
          • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

            Posté par . Évalué à 3.

            Et de toute façon, par nature, dès l'instant que tu ouvres un compte bancaire, tu es certain que l'argent que tu y déposes sert forcément à financer un tas de sociétés qu'on aimerait tous voir disparaître.

            C'est le principe économique actuel en somme.
            • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Suffit d’ouvrir un compte à la Nef pour être plus ou moins tranquille sur ces points. Il est possible de connaître intérgralement l’utilisation faite de notre argent. Et ça, j’aime ! Et d’ailleurs c’est pour cela que j’y suis, car cela m’a permi de valider que cette utilisation correspondait à mes principes et idées (à quelques exceptions près, mais c’est de toutes les façons carrément mieux que n’importe quel autre acteur bancaire)
              • [^] # Re: Problème : pas que les commissions

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est vrai pour les différents produits d'épargne que propose la Nef. Mais est-ce que cela l'est aussi pour les comptes courants ?
                Sachant qu'ils sont gérés par le Crédit Coopératif qui dépend de Natixis pour la gestion des opérations, je suis sceptique.
  • # Quid du détournement ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le gros problème est à mon avis le détournement d'un projet. En effet rien de m'interdit de créer un compte Flattr pour le projet d'un autre qui ne sera même pas au courant...

    Certes on peut mettre le logo de Flattr sur son site, mais d'une part tous les projets n'ont pas forcement de site web, et il ne me semble pas avoir vu que Flattr vérifie bien que mon site correspond bien au projet officiel.

    De plus on n'est pas obligé d'avoir un site, il suffit de créer un projet sur Flattr pour être flatté sur leur site. Rien ne m'empêche de créer un projet Linux en tant que kernel hacker (ce qui est faux) et quand bien même cela serait vrai, pourquoi aurais je moi de l'argent plus qu'un autre hacker du kernel ?

    Flattr devrait donc, systématiquement vérifier cela, ce qui me semble impossible. Cette vérification me semble reporté sur celui qui flatt, chose qui ne sera pas fait dans la majorité des cas.

    Erreur de conception ? ou problème soigneusement mis de coté ?
    • [^] # Re: Quid du détournement ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Erreur de conception ? ou problème soigneusement mis de coté ?

      Ni l'un ni l'autre. C'est vrai qu'il faut être vigilant quand on flatte un projet, mais les admins le sont aussi et sont prompts à bannir quand ce genre de comportement est détecté.

      Le plus simple reste de vérifier que le flattr pointe bien vers le bon site, et que le site affiche le lien.
      • [^] # Re: Quid du détournement ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Si je prend ce projet https://flattr.com/thing/8532/gpl-violations-org-Enforcing-t(...) le site en question http://gpl-violations.org/ n'a pas le logo Flattr.
        Et c'est loin d'être le seul.
        • [^] # Re: Quid du détournement ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Petit oeil rapide, l'adresse email correspondante est sur le nom de domaine et login appartenant au créateur de gpl-violation.org.
          Donc le projet sur flattr semble bien légitime.
          • [^] # Re: Quid du détournement ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Oui tu as du faire un whois du domaine pour voir par, chance d'ailleurs, que c'était le même domaine que son email sur Flattr. Une vérification qui s'adresse à des gens qui connaissent et qui prend malgré tout du temps, ce qui limite l'intérêt du je donne en 1 clic...

            J'estime que c'est à Flattr de se débrouiller pour garantir que l'argent ira bien aux bonnes personnes. Et pour les auteurs de photos hébergées chez Flickr ou ailleurs, comment ils peuvent garantir que le compte Flattr en est bien l'auteur ?

            J'ai un compte Flattr et c'est une bonne idée, mais cette question reste cruciale pour la crédibilité du service.
          • [^] # Re: Quid du détournement ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            En plus le profil du gars est public. Par contre ici il ne l'est pas : https://flattr.com/thing/47518/Gajim donc rien ne prouve que Asterix soit bien un dev de Gajim.org
      • [^] # Re: Quid du détournement ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Je suis loin d'être versé dans la sécurité informatique mais je pense qu'ils (Flattr) pourraient créer un système d'authentification par signature numérique où seuls les clics provenant du site qui présente sa signature sont validés. Comme ça au moins on sait qui on flatte.

        Est-ce qu'un expert ici sait comment ça pourrait être mis en œuvre ?
    • [^] # Re: Quid du détournement ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      C'est communautaire : il y a un bouton "report". Donc en théorie les vilain profiteurs devraient se faire vite dégager (le principe de Flattr est "Submitting content that you did not create, without permission, can get you banned, deleted or whatever")
      Sinon, le lien est un peu vérifié : tu ne peux pas faire un flattr sur une URL sur une URL de redirection.

      A voir dans le temps, mais pour le moment pas forcément la peine de sortir l'artillerie lourde.
  • # Flattr FOSS

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je rattrape mon backlog de flux RSS et je vois cet article sur Linux FR et en plus il donne un lien vers un de mes articles... excellent :-)

    Je viens justement d'écrire le 4ème numéro de Flattr FOSS qui sera publié lundi prochain.

    http://raphaelhertzog.com/flattr-foss/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.