KDE SC 4.10

Posté par . Édité par ZeroHeure, gnumdk, detail_pratique, Nÿco, _PhiX_, Florent Zara, Syvolc, Barret Michel, Xavier Claude, Loïc Blot et tuiu pol. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags :
67
7
fév.
2013
KDE

Cette nouvelle mouture de l'environnement de bureau est sortie le 6 février 2013. Il y a peu de grosses nouveautés, les applications sont arrivées à maturité et les développeurs travaillent intensément sur ce que sera KDE 5.

Le portage vers Qt 5 va se faire progressivement et en douceur avec l’utilisation des technologies QtQuick/QML pour dessiner les interfaces et les éléments graphiques et beaucoup de restructuration de code. Certains changements sont déjà présents, beaucoup d'autres sont prévus pour KDE SC 4.11 et KDE SC 4.12, notamment l'intégration de Wayland dans KWin. Tous les détails des nouveautés dans la seconde partie de cette dépêche.

KDE

Sommaire

desktop

Améliorations et corrections de Dolphin

Source : http://freininghaus.wordpress.com/2012/11/27/on-the-way-to-dolphin-2-2/

Nouveautés

  • Le panneau latéral permet désormais d'avoir accès aux données de nos téléphones, plus généralement les appareils compatibles avec la norme MTP quand ils sont connectés à la machine. Cette possibilité s'appuie sur le kioslave MTP, il faut donc que ce paquet soit inclus dans votre distribution pour en profiter.
  • Toujours dans ce panneau latéral, il est désormais possible de choisir la taille des icônes.
  • L'accessibilité n'a pas été oubliée et il est possible d'utiliser la loupe de KMag pour mieux voir certains éléments.
  • Il est à nouveau possible de choisir de renommer un fichier soit directement, soit avec une boîte de dialogue. Le choix se fait dans les réglages de Dolphin.
  • Le gestionnaire d'activités peut savoir quel est votre dossier de travail préféré et vous le dire. Cette possibilité est désactivable dans les réglages du comportement de l'espace de travail.

Améliorations des performances

  • La méthode pour connaître les besoins en miniatures a été modifiée de manière à être plus efficace.
  • Un travail est en cours sur le chargement des dossiers contenant une multitude de fichiers avec un affichage dans l'ordre « naturel » (c'est-à-dire fichier10 qui apparaît après fichier2). Pour le moment une approche efficace est en cours de discussion, la solution temporaire est d'utiliser tous les cœurs de processeur pour faire le tri plus rapidement.
  • Les miniatures sont désormais stockées pour éviter de les générer à nouveau si l'affichage des miniatures est désactivé puis réactivé.

Corrections et retouches légères

  • Les boutons et dialogues de l'interface de recherche ont été clarifiés.
  • Il est possible de déplacer un fichier en passant par la partie emplacement du panneau latéral en patientant un instant si l'option « ouvrir les dossier pendant un déplacement » est activée.
  • Le clic du milieu sur un dossier a le même comportement partout : ouverture d'un onglet en arrière-plan.
  • Ctrl + L permet d'accéder à la barre d'adresse comme dans un brouteur. Pour seulement avoir le focus sur cette barre, il faut utiliser F6.
  • Dolphin utilise désormais Nepomuk2.

Bureau sémantique : Nepomuk

Source : http://vhanda.in/blog/2013/01/what-new-with-nepomuk-4-10

Le bureau sémantique fonctionne avec deux éléments, Nepomuk qui stocke les données et un indexeur (Strigi) qui va chercher ces données dans vos fichiers. Jusqu'à présent, bien que très intéressante, cette technologie a buté sur différents problèmes dont une consommation excessive de ressources lors de l'indexation pour n'en citer qu'un.
Avec cette nouvelle version, un gros travail a été effectué pour apporter à cette fonctionnalité un meilleur confort d'utilisation. Grossièrement, il s'agit d'améliorer l'étiquetage des données et une indexation plus performante.

Nouveautés et améliorations de Nepomuk

  • Tagging KioSlave : il permet de facilement manipuler et parcourir les étiquettes apposées sur les fichiers.
  • Des méthodes de nettoyage de la base de données sont également disponibles.
  • Le choix des types de fichiers à indexer se fait plus simplement.
  • Les performances ont été revues à la hausse et les recherches se font désormais rapidement.

Au revoir Strigi

Source : http://vhanda.in/blog/2012/11/nepomuk-without-strigi

Jusqu'à la version 4.9, Strigi était l'indexeur de fichier qui permettait de nourrir Nepomuk. Malheureusement, cette base de code n'est pas vraiment maintenue, peu documentée, ne fonctionne pas très bien et nécessite de la bidouille plus ou moins propre pour être utilisée au sein du projet (explications plus détaillées).

Pour cette version 4.10, l'indexation des fichiers a été revue et elle est désormais confiée à cinq outils :

  • Exiv2 pour les images ;
  • FFmpeg (avec un éventuel changement pour GStreamer) pour les vidéos ;
  • Taglib pour les sons ;
  • Poppler pour les PDF ;
  • pour les fichiers textes, un nouvel outil a été développé en Qt (strigi était codé exclusivement en C++).

L'indexation est effectuée en deux temps : un parcours des noms et des types des fichiers, puis le contenu des fichiers est exploré.

La dépendance de la suite KDEPIM envers Nepomuk a été réduite puisque la complétion des contacts dans KMail fonctionne même si Nepomuk est désactivé.

Une très importante chasse aux bugs

Depuis quelques versions les équipes des sous-projets de KDE ont entamé une chasse aux bugs et un nettoyage du code. Les changements, s'ils sont peu visibles pour les utilisateurs, mobilisent pourtant les développeurs. Rendons justice à ce travail de bénédictins dont il est surtout fait état sur les blogs ou au détour d'un article du dot.

L'équipe de Kwin, le gestionnaire de fenêtres, poursuit la chasse aux bugs

Tout cela vise à la stabilité, à la compatibilité avec les situations les plus diverses et bien entendu à la marche en avant vers "KDE 5". Martin Graesslin, mainteneur de Kwin, rend compte chaque semaine de ses travaux sur son toujours instructif blog. Que retenir ? Presque au hasard (parmi des dizaines de choses) :

  • la fin du tiling qui posait trop de problèmes ;
  • le Direct rendering avec fglrx, le pilote propriétaire Ati/AMD ;
  • plein d'améliorations de détails sur la décoration des fenêtres qui peuvent être plus fines, le menu dans la barre de titre, les thèmes Aurorae.

Et quelques nouveautés :

  • de nouveaux effets de fenêtre, dont une animation en Javascript, qu'on peut tester sur KDE 4.9 ;
  • l'intégration de Get Hot New Stuff pour télécharger des effets, des scripts KWin et des agencements pour les changements de fenêtre ;
  • le choix entre OpenGL1 ou OpenGL2 ;
  • OpenGL dans les machines virtuelles cf http://blog.martin-graesslin.com/blog/2012/10/a-journey-through-virtualization/.

Kate descend à 70 bugs ouverts

La conférence Akademy2012 ainsi que le sprint des équipes de Kate et KDevelopp ont permis l'épuration du suivi des bogues (doublons, non répétabilité, etc.) avec la résolution de plus de 280 d'entre eux, abaissant ainsi à 70 le nombre de problèmes à résoudre.

Polissage de KDEPIM

Difficile en quelques lignes de résumer… les résumés parus dans le dot et les blogs. Mais on vous le jure, ça va mieux dans KDEPIM, il y a moins de bugs, d'ailleurs ça va aussi globalement plus vite !

Ports vers QtQuick

QtQuick (technologie d'interface déclarative de Qt apparu avec Qt 4.7 et devenue la technique préconisée dans Qt5) continue son entrée dans Plasma. En effet, les applets Plasma peuvent maintenant directement utiliser QtQuick, et de nombreux applets officiels ont été portés afin de tirer parti de cette nouveauté :

  • interface plus simple à maintenir (grâce aux interfaces déclaratives en JSON) ;
  • meilleurs performances ;
  • moins de bugs d'affichage.

Dans ce cadre, les notifications ont largement été améliorées en remplaçant l'empilement vertical par un défilement horizontal :

notify

On peut aussi noter la migration du verrouillage d'écran vers QtQuick.

Des « chosulettes » nouvelles :

  • une nouvelle applet de gestion d'impression ;
  • la reprise du développement de KTouch qui était plus ou moins à l'abandon par un nouveau mainteneur, avec des nouveaux écrans d'introduction pour l'utilisateur qui est mieux guidé et peut voir la dictée complète (et là encore du nettoyage de code…) ;
  • du nettoyage de code dans libkdegames et une réécriture importante en vue du portage vers Qt5 ;
  • Juk poursuit son lent portage vers KDE4 (encore un dernier effort) et affiche les paroles de chansons.

Support du menu déporté

Kded-appmenu fait son entrée dans KDE 4.10. Ce module KDE se charge de déporter le menu des applications via dbusmenu/appmenu-qt. Le réglage de cette option se trouve dans Apparence des applications > Style > Réglage fin > Menubar Style.

Kded-appmenu supporte 3 modes :

  • Export simple du menu : pour les outils comme krunner-appmenu et plasma-widget-menubar.
  • Affichage du menu via un bouton dans la barre de fenêtre, où Kwin demande au module d'afficher le menu à la position voulue :

menu

  • Barre de menu à la demande en haut de l'écran :

menu2

Cette barre de menu :

  • est compatible avec les configurations multi écrans et suit les applications sur le bon écran ;
  • est compatible avec les applications multi fenêtres : par exemple, cliquer dans la boîte à outils de Gimp ne rend pas le menu inaccessible.

La suite du dev devrait s'orienter vers une migration progressive vers gio/gmenumodule, qui est développé par Canonical et intégré à Gnome-Shell ; en tout cas un équivalent pour Qt.

Gwenview (visionneuse d'images)

Source : http://agateau.com/2012/12/04/changes-in-gwenview-for-kde-sc-4.10

Affichage des miniatures

Tout comme dans Dolphin, un gros travail a été effectué de ce côté. La nouveauté la plus visible est que le format des miniatures est passé d'un rapport 1:1 à 3:2, qui permet une meilleure utilisation de l'espace. Les miniatures des images sont calculées avant celles des dossiers.

Support des activités

Gwenview signale désormais au gestionnaire d'activités les documents qui sont ouverts. Cela rend possible de relier les documents aux activités en utilisant le composant (applet ?) Share-Like-Connect.

Kate (éditeur de texte)

Source : http://kate-editor.org/2013/01/06/kate-in-kde-4-10/

Nouvelles fonctionnalités

kate

  • unification du système de notifications pour informer du chargement de documents à distance et de la restauration des données après un crash ;
  • l'ascenseur peut afficher une carte du fichier pour un navigation rapide dans le texte. Bien que stable, cette nouveauté est expérimentale et des retours d'expérience, via la liste de diffusion, sont les bienvenus ;
  • des palettes de couleurs prédéfinies sont disponibles ;
  • la ligne courante est affichée pendant les défilements ;
  • l'ouverture rapide de fichiers est possible via Ctrl+Alt+o.

Nouveautés au niveau des greffons

  • plusieurs nouveaux greffons sont disponibles par défaut et compatibles avec Python 3 ;
  • le très intéressant greffon Project fait son apparition avec le complément des ctags. Il est étroitement intégré avec le greffon Search & Replace ainsi qu'avec le greffon GDB (débogage) et l'ouverture rapide des fichiers ;
  • le greffon Search & Replace commence une recherche en même temps que l'on écrit.

Améliorations

  • la suppression des espaces en fin de ligne a été peaufinée ;
  • l'API de Kate est utilisable de manière plus fine. Par exemple, il est nécessaire d'appeler cursor.js pour avoir l'API du curseur.

Divers

  • KTouch, le logiciel pour s’entraîner à taper au clavier, a été entièrement réécrit.
  • Retouche de l'interface de Marble.
  • # Tiling

    Posté par . Évalué à  6 .

    la fin du tiling qui posait trop de problèmes

    J'espère que ça n'inclut pas le "quick tiling" à la Windows sur les bords de l'écran ; je m'en sers tout le temps.

    • [^] # Re: Tiling

      Posté par . Évalué à  5 .

      Probablement pas, parce qu'un quick tiling est a priori beaucoup plus simple à implémenter, il suffit juste de changer les dimensions d'une fenêtre, sans prêter d'attention aux autres. Dans le cas d'un gestionnaire pavant a contrario, il faut calculer un pavage prenant en compte toutes les fenêtres à afficher, avec des contraintes à prendre en compte… Bref c'est sans doute uniquement ça qui disparaît.

  • # Indexation / lib graphique.

    Posté par (page perso) . Évalué à  -9 .

    pour les fichiers textes, un nouvel outil a été développé en Qt (strigi était codé exclusivement en C++).

    Je ne suis pas trop familier avec les logiciels de ce type. Cependant, je trouve étrange qu'un outil d'indexation utilise une bibliothèque graphique !

    • [^] # Re: Indexation / lib graphique.

      Posté par . Évalué à  10 .

      Peut-être parce que Qt n'est pas une bibliothèque graphique.

    • [^] # Re: Indexation / lib graphique.

      Posté par . Évalué à  8 . Dernière modification : le 08/02/13 à 09:03

      Qt est plus une « bibliothèque à tout faire » qu'une simple bibliothèque graphique. C'est un peu équivalent à un ensemble de bibliothèques Boost++ (Threads, maps, vectors, etc…)

      • [^] # Re: Indexation / lib graphique.

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        On peut même dire que c'est un framework (ou pas)?

        Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Indexation / lib graphique.

          Posté par . Évalué à  2 .

          Bah, un framework ça veut tout dire et rien dire. Pour moi un framework (cadriciel en français rigolo) est du code qui vient s’exécuter "autour" de ton code. Dit autrement, ton code est exécuté voire appelé par le code du framework.

          En ce sens, la boucle événementielle de l'interface graphique de Qt (ou GTK) est un framework, pareil pour Java Enterprise Edition ou Ruby on Rails…
          Cependant, par exemple, boost n'est pas un framework, mais une simple librairie, pareil pour gd ou apache commons.

    • [^] # Re: Indexation / lib graphique.

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      En complément aux autres réponses, voir http://qt-project.org/doc/qt-5.0/qtdoc/modules.html

  • # Menu déporté

    Posté par . Évalué à  5 .

    Quelqu'un sait comment fonctionne le support de menu déporté quand une appli essaye de dessiner quelque chose dans la barre de menu ?
    L'exemple auquel je pense est kdevelop, il y place tout à la droite des onglets pour le changement de perspective, j'ai déjà vu quelqu'un essayer de s'en servir sous unity, et du coup, impossible de changer de perspective "à la main" (mais au moins, ça ne crash pas)

  • # Kate

    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

    des palettes de couleurs prédéfinies sont disponibles ;

    C'était déjà le cas, c'est juste qu'il y en a de nouveaux et que c'est le même pour Kate/KWrite/KDevelopp/Kile et tout ce qui utilise Kate part (tu changes dans un et tu as le même partout). Pour info Kate part c'est un éditeur de texte sous forme de «module» qu'il est possible d'intégrer dans une application comme les sus-nommées.

    Je pense que c'est à peu près ce que ça voulait dire mais c'est pas très clair.

    P.-S.: «brouteur», mouahaha.
    «Hey tu fais quoi?
    — je broute.»

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Presque parfait

    Posté par . Évalué à  10 .

    Très bonne dépêche. Ce KDE SC 4 est vraiment d'une très bonne qualité après des débuts difficiles. Tout est presque parfait. Il n'y a que 2-3 choses qui me gênent encore. Je veux parler de l'absence d'onglet dans Okular qui est demandé par énormément de monde ainsi que la difficulté de lire des vidéos distantes (smb, sftp) « en direct » (bogue 257903)

    Moins embêtant mais qui serait agréable : la prise en charge des images intégrées dans les mkv/mka pour l'affichage des icônes dans dolphin (bogue 238909. J'avais commencé à regarder le code pour essayer d'implémenter ça mais mes connaissances en Qt et en bibliothèques KDE étant quasi nulles, je n'avais pas eu le temps nécessaire pour réussir.

    Cela dit, le travail réalisé est vraiment génialissime.

    • [^] # Re: Presque parfait

      Posté par . Évalué à  2 .

      Pour les onglets tu sais qu'il est possible d'avoir des onglets pour chaque application dans KDE?

      • [^] # Re: Presque parfait

        Posté par . Évalué à  6 .

        Oui, c'est d'ailleurs la réponse qui ressort régulièrement dans le rapport de bogue mais c'est quand même différent qu'un onglet géré directement par okular. Par exemple avec le système d'onglet actuel je ne crois pas qu'il soit possible d'ouvrir automatiquement un nouvel onglet associé à la fenêtre d'okular lorsqu'on ouvre un nouveau pdf. Il faut le faire après-coup. Bref c'est déjà pas mal mais ça serait vachement mieux si c'était géré par okular. D'autant plus que si okular est disponible sous Windows ou Mac OS, cette « technique » ne fonctionnera pas.

        • [^] # Re: Presque parfait

          Posté par . Évalué à  2 .

          Ça fonctionne dans Konqueror avec l’OkularPart.

        • [^] # Re: Presque parfait

          Posté par . Évalué à  0 .

          D'autant plus que si okular est disponible sous Windows ou Mac OS, cette « technique » ne fonctionnera pas.

          Ouhais ben ca cela n'est pas du tout un argument pour. Pour moi okular a des onglets, qu'ils soient gere par le systeme de fenetre ou par l'appli ca ne change pas l'utilisation voir la simplifie et la mutualisation du code est tout de meme bien meilleur en passant par cette solution. Je prefere que okular se concentre sur l'amelioration du support des annotations et de certains format (epub en particulier) plutot que passer du temps sur un truc qui existe deja.

          • [^] # Re: Presque parfait

            Posté par . Évalué à  9 .

            Les onglets dans le logiciel c'est quand même autre chose que ce que peux faire un gestionnaire de fenêtre. Notamment pour la restauration de la liste des onglets au redémarrage ou d'autres choses de cet acabit.

            Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

            • [^] # Re: Presque parfait

              Posté par . Évalué à  1 .

              oui mais non grace au concept des activites de kde et du fait qu en sortant d'une session de kde il peut garder en memoire l'etat dans lequel il etait et donc te re-ouvrir tout tes documents et a la bonne page en plus. La encore mutualisation du code.

              • [^] # Re: Presque parfait

                Posté par . Évalué à  4 .

                Oui mais moi j'ai pas envie de ré-ouvrir toutes mes appli. J'utilise pas okular, mais dans le cas de firefox. Je veux qu'il puisse être arrêté et relancé sans tout perdre et sans avoir à le mettre dans une activité spécifique (mon navigateur n'est pas une activité à part entière). De plus je ne suis pas pas sûr que ce soit au gestionnaire de fenêtre de savoir rouvrir mes documents à la bonne page. Ça ne se factorise avec rien et il faudra le faire avec les documents PDF, HTML, opendocument, mais aussi mes musiques et mes vidéos.

                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                • [^] # Re: Presque parfait

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  il faudra le faire avec les documents PDF, HTML, opendocument, mais aussi mes musiques et mes vidéos.

                  Oui ca fonctionne aussi pour ca.

  • # Bangarang enfin utilisable ?

    Posté par . Évalué à  6 .

    Taglib pour les sons ;
    
    

    C'est Bangarang qui va en profiter de ça :)

    C'est un très bon lecteur audio, mais qui souffrait du manque de performance et de faible nombre de formats de fichiers supportés par Strigi.

  • # Gestionnaire des tâches

    Posté par . Évalué à  0 .

    Bonjour,

    Pourquoi les fenêtres réduites apparaissent-elles grisées et quasi invisibles dans le Gestionnaire des tâches ?
    Est-ce lié à KDE ou bien à autre chose ?

    Je n'ai ce problème qu'avec KDE4.10 avec ma Fedora18.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.