L'AFNIC s'ouvre aux accents

Posté par . Édité par Nÿco, Florent Zara et Malicia. Modéré par Nils Ratusznik.
Tags : aucun
17
8
fév.
2012
Internet

L'AFNIC a annoncée qu'il sera possible à partir du 3 mai prochain de réserver des noms de domaine comprenant des accents et des ligatures (æ,œ) ou autres caractères "spéciaux" (ß, ç). L'AFNIC gère les TLD suivant : .fr (France), .re (Réunion), .yt (Mayotte), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis-et-Futuna), .pm (Saint-Pierre-et-Miquelon).

La première période, du 3 mai au 3 juillet, permettra seulement aux propriétaires de noms de domaines de réserver l’équivalent de leur nom de domaine avec accent, par exemple seul le possesseur de sante.fr pourra réserver santé.fr (« "Grandfathering" rule »). À partir du 3 juillet, tout le monde pourra réserver un nom de domaine accentué.

Les questions posées lors de l'internationalisation des noms de domaine ressortent un peu (cyber-squatting, phishing...) mais ont déjà été longtemps débattues.

NdM : merci à xenom pour son journal.

  • # Ce n'est pas néfaste ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Résultat on devra faire attention aux accents lorsque l'on tape l'adresse d'un site, pas simple.
    Ainsi "écologie.fr" ne sera pas forcément le même site que "ecologie.fr".
    Je vois aussi le spam fleurir, comment savoir si le site ou j'ai commandé mon "téléphone" est bien l'expéditeur du mail entre "@téléphone.fr" et "@telephone.fr" comment voir la différence ?
    Personnellement je trouve cette "avancée" plutôt néfaste.

  • # Que du pognon

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Le passage en UTF8 des DNS est surtout une question de rente pour le moment. Devant les avantages, il y a surtout le fait de rendre les trucs complètement imbitable et bien moins mondial. Je fais comment pour rentrer une URL coréenne ? Comment peux t'on se passer des moteurs de recherche puisqu'on ne pourra plus taper les URL ?

    Les chiffres de 0 à 9 sont désormais universels je pense... En pratique, il y a de même des petites lettres de a à z...

    Avec le _ - . @ cela fait 40 symboles commun pour que tout homme puisse naviguer de base n'importe ou.

    Bref, on recule à mon sens !

    • [^] # Re: Que du pognon

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le passage en UTF8 des DNS

      Aucune rapport avec UTF-8, ça utilise Punycode. De l'UTF-8 dans le DNS ça fonctionne très bien mais ce serait vraiment trop simple si c'était cette solution qui avait été retenue.

      • [^] # Re: Que du pognon

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Punycode est un algo qui permet de transformer un chaine UNICODE (donc UTF8) en ASCII. Cela permet de visuellement voir le phishing par exemple.

        Bref, ASCII -> UTF8 -> Moulinette punnycode -> ASCII

        C'est beau ;-)

        PS : j'ai rendu hier deux domaines en .eu et .org qui ne servait à rien car le .fr suffisait... C'est dingue le nombre de courriel qu'on reçoit chaque année pour acheter tous les noms de domaines voisins du siens.

        • [^] # Re: Que du pognon

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          UNICODE (donc UTF8)

          Faux. Unicode est un jeu de caractère indexé. UTF-8 est un code particulier permettant de représenter Unicode sous la forme de séries d'octets. Il y en a d'autres.

          Bref, ASCII -> UTF8 -> Moulinette punnycode -> ASCII

          Source ?

        • [^] # Re: Que du pognon

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Non, tout à fait faux (il n'y a pas d'étape UTF-8).

  • # Machine à fric...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'ai surtout l'impression que c'est occasion pour l'AFNIC de vendre beaucoup plus de noms de domaines... Pour éviter le cybersquatting, il faudra acheter trois fois plus de noms de domaines (et à renouveler tous les ans bien entendu).

    J'ai du mal à y voir un grand progès du point de vu utilisateur. Accéder à un site français depuis l'étranger avec un clavier non AZERTY risque de devenir bien compliqué !

    • [^] # Re: Machine à fric...

      Posté par . Évalué à 3.

      Jon Postel avait visiblement prévu la dérive des agences de nommage et avait essayé autant que possible de garder un contrôle collaboratif sur les DNS. Je regrette beaucoup de choses sur les nommages et me demande au passage quels organismes en sont responsables.

      • Refus de qualifier les site états-uniens en TLD géographique (.us) comme pour le reste des pays (cause: IANA?? NTIA?? ICANN??)
      • Rareté des sous-qualifications en france (disparition du asso.fr, absence de .ac.fr pour le sites académiques, ou de co.fr pour les sites commerciaux...). Cause: je suppose que c'est un cadeau de l'Afnic?
      • Proposition bâtarde d'ajout de caractères non ascii-court au nom de domaine (si on ajoute des caractères, pourquoi se limiter à 30 nouveaux et donc à certains pays mais pas d'autres? Comment a été fait ce choix?).
      • Vente de TLD à la con, correspondant à un sous domaine particulier de .com (.xxx pour le moment). On raconte ici et là que c'est sous pression des puritains Bush et Cie que l'ICANN a rectifié son vote. Est-ce vrai?
      • [^] # Re: Machine à fric...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        J'ai un nom de site web en www.labo.ville.cnrs.fr, avec les nouvelles fonctionalités des navigateurs, je me retrouve dans la barre de navigation en cnrs.fr !

        Mon site n'est pas du tout un site officiel du central CNRS !

        La politique des navigateurs pousse aussi a tout mettre en vrac sous la racine. C'est complètement idiot mais ça doit faire très web4 ;-)

      • [^] # Re: Machine à fric...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Jon Postel ? Le type qui avait refusé de déléguer .TF à l'INRIA (avec l'argument, pas faux, qu'aucun employé de l'INRIA ne vivait aux Kerguelen ou à Crozet) et qui six mois après l'a délégué à un type habitant à Londres ? Il n'y avait aucun « contrôle collaboratif » du temps de Postel, il décidait tout seul (en général bien, parfois n'importe comment).

        Quant au asso.fr, j'ai déjà expliqué dans un autre message qu'il n'avait pas disparu. Vérifier les faits avant d'écrire, une bonne idée, ce serait, comme disait Yoda.

      • [^] # Re: Machine à fric...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Alors, j'ai bien trollé, maintenant les réponses aux questions sérieuses.

        Si .gov est exclusivement le gouvernement des États-Unis, et .mil uniquement l'armée des États-Unis, c'est parce que la racine est officiellement (depuis Clinton, pas l'actuelle, le précédent) gérée par ledit gouvernement, qui fait donc ce qu'il veut. À l'origine, c'était simplement parce que Postel était états-unien et faisait ce qu'il voulait.

        S'il n'y a pas de ac.fr, c'est parce que la communauté académique ne l'a pas demandé. De toute façon, .fr, comme la grande majorité des TLD, fait des enregistrements essentiellement au deuxième niveau. Quelques TLD n'enregistrent qu'au troisième niveau (.uk, .jp) mais c'est rare.

        La limite des nouveaux caractères dans .fr est essentiellement due à des raisons pratiques : il faut que les employés de l'AFNIC comprennent le nom dicté au téléphone (appels au support), puissent le taper sur leur clavier, aient les polices nécessaires.

        Quant à .xxx, il va bien, merci pour lui, malgré les pressions, il a finalement été créé.

        • [^] # Re: Machine à fric...

          Posté par . Évalué à 0.

          S'il n'y a pas de ac.fr, c'est parce que la communauté académique ne l'a pas demandé. De toute façon, .fr, comme la grande majorité des TLD, fait des enregistrements essentiellement au deuxième niveau. Quelques TLD n'enregistrent qu'au troisième niveau (.uk, .jp) mais c'est rare.

          C'est justement la non imitation de cette bonne pratique (britannique et japonaise) que je regrette... Il me semble que le rôle de l'Afnic est aussi de conseiller les utilisateurs pour garder une certaine homogénéité au domaine. Je n'excuse ici nullement le bordel intégral des noms de domaine des universités française (jeu: essayez de deviner leur nom de domaine d'après leur nom réel)...
          Crois tu que je puisse faire une demande de villeN.ac.fr ou pour mon université et qu'elle serait accordée ? (La demande est sérieuse et non rhétorique).

          La limite des nouveaux caractères dans .fr est essentiellement due à des raisons pratiques : il faut que les employés de l'AFNIC comprennent le nom dicté au téléphone (appels au support), puissent le taper sur leur clavier, aient les polices nécessaires.

          Je ne comprends pas cette affirmation. Dans les 30 nouveaux caractères acceptés, on trouve six accentuations possibles de a (lettre) (à, normal, et aussi á â ã ä à å). Ils se prononcent comment au téléphone et se tapent comment au clavier ? Je me demande juste pourquoi importer certains caractères non français et pas d'autres.

          Quant à .xxx, il va bien, merci pour lui, malgré les pressions, il a finalement été cré

          Oui, je sais bien et c'est ce que je déplore. À quand des peugeot.vroum, salomon.ski ? Tu vas me dire, on a déjà des .aero, .mobi et des .travel...

    • [^] # Re: Machine à fric...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Nos collègues allemands ont des IDN depuis de nombreuses années dans .DE et cela n'a pas été une marée. Dans les 5 % de leurs noms sont des IDN, soit moins que dans le dictionnaire. Donc, ce n'est pas pour le fric.

  • # et pendant ce temps là le .asso.fr sucré car *compliqué*

    Posté par . Évalué à 2.

    Et pendant ce temps là l'AFNIC a profité de son "ouverture" de décembre aux nouveaux TLD pour supprimer (en silence) le .asso.fr (pénible à gérer parait-il).

    Alors allons plus loin maintenant: des IP aléatoires parmi les alternates-roots (genre OpenNic) dans les config' par défaut des distrib' et routeurs !
    => chacun son net en fin de compte, et selon sa disposition clavier.

  • # bof les extensions dom tom

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    .re (Réunion), .yt (Mayotte), .tf (Terres australes et antarctiques françaises), .wf (Wallis-et-Futuna), .pm (Saint-Pierre-et-Miquelon) ?

    A quoi ca sert d'avoir des extensions séparées pour les DOM TOM ? C'est du régionalisme primaire où c'est plus subtil ?

  • # et le respect des langues !

    Posté par . Évalué à 1.

    Bien sûr, on peut regretter le bon vieux temps du web, mais on peut aussi essayer de voir les choses que ça apporte, non ?
    Le bon vieux temps du web, c'est celui ou la seule manière d'écrire ne pouvait se faire qu'avec les 26 lettres de l'alphabet anglo-saxon. Et tant pis pour nos accents, les cédille, tréma, guillemets et autres. Et puis ça a évolué, il y a eu les encodages, de plus en plus nombreux, pour de plus en plus de langages, car il n'y a pas dans le monde que l'anglo-saxon, mais surtout beaucoup de diversité. Je doute qu'on puisse le regretter.

    Et maintenant, alors que l'informatique et le web sont dans toutes nos vies, eh bien oui, les adresses URL pourront avoir des accents. C'est vraiment si grave ? Et peut-être pas seulement les français, mais aussi les danois, tchèques, abkhazes, espagnols, et j'en passe. Et les accents chinois, y pense-t-on ? (:-))

    Et bien moi, je trouve non pas normal, mais indispensable, que cet outil mondial qu'est le web soit aussi mondial pour toutes les langues et toutes les cultures de notre Terre. Et je crois que c'est beaucoup plus important que nos petits problèmes de clavier.

    Un dernier point : une lettre accentuée, c'est pas une lettre a part entière, vu que ça correspond à un son à part entière ?

  • # L'AFNIC ne le fait pas (que) pour l'argent.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il ne faut pas oublier que l'AFNIC et une association, donc un organisme à but non-lucratif.

    La véritable raison qui a poussé l'AFNIC à proposer des noms de domaines avec des signes diacritiques, c'est parce qu'il y a eu des procès. Je n'arrive plus à mettre la main dessus, mais j'ai me souvenir que Besançon avait attaqué le prestataire parce que le nom de la ville était mutilé.

    Et puis bon, pour une fois qu'une RFC est appliquée, on pourrait applaudir. Je sais bien que les adminsys n'utilisent jamais de diacritiques, mais quand même.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.