La Marine Nationale choisit Codendi pour normaliser ses processus logiciel

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
7
22
sept.
2009
Commercial
Code-Opus, le revendeur officiel de Codendi agréé par Xerox, remporte le marché public de la fourniture d’une forge logicielle pour le Centre Informatique des Applications Métiers (CIAM) de la Marine Nationale.
Le CIAM travaille à la production de logiciels sous pilotage de l’antenne des Systèmes d’Information d’Administration et de Gestion des États-Majors de la Marine (EMM-SIAG), pour des applications Marine, mais également pour des applications Interarmées et Ministérielles. La Marine Nationale recherchait une plateforme de travail collaborative, comprenant des outils pour le pilotage des projets logiciel dans le but de normaliser ses processus de développement.

Après avoir étudié les différentes offres sur le marché du développement collaboratif, le maître d’ouvrage a choisi la solution open-source Codendi. Code-Opus se charge de l’installation, la configuration, la formation et la maintenance de la plateforme.

Codendi va permettre de lancer de nouveaux projets d’applications informatiques dans différents domaines tels que les ressources humaines, la logistique, les marchés ou les finances. Codendi est la plateforme open-source de gestion de projet logiciel éditée par Xerox., solution également forge. Elle propose une palette d’outils au choix pour les équipes de développement : gestionnaire de code source (Subversion et CVS), outils de suivi universel pour suivre les tâches, bug, Scrum backlog, demandes de supports… gestionnaire de documents, gestionnaire des tests, interface Hudson, greffon Eclipse, wiki, gestion des permissions, etc.

La plateforme s'adresse aux ingénieurs de développement, chefs de projets, responsables qualité et DSI qui cherchent un outil unique pour travailler et pour développer leurs propres applications.
Depuis Juin, une version Labs est librement téléchargeable pour découvrir la plateforme sous licence GPL.
  • # Scrum backlog ???

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Waouh !

    J'ai bien cru que la page [http://fr.wikipedia.org/wiki/Scrum] allait faire péter le compteur du business loto (et pourtant elle a été réécrite d'après la page de discussion) !

    Ni Dieu ni ScrumMaster !

    ;-)
    • [^] # Re: Scrum backlog ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et en Français, ça donne quoi?
      • [^] # Re: Scrum backlog ???

        Posté par . Évalué à 2.

        Scrum c'est un peu comme le permis de conduire... L'important n'est pas de conduire, mais de montrer que tu conduis.

        Scrum est une méthode de développement qui demande de réaliser des livrables toutes les heures, nommés "sprint". Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une méthode globale, plutôt de méthode utilisée dans une phase particulière du développement. (typiquement en phase de pré-livraison, pendant les tests et corrections nécessaires immédiatement). C'est un cousin de la méthode arrache. ( the International Institute of http://La-rache.com )

        Bien entendu ceci n'est pas du tout général comme descriptif, et il vaut mieux aller lire wikipédia (ce que je vais faire aussi illico)
      • [^] # Re: Scrum backlog ???

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est une secte très étrange dirigée par un guru: Le "ScrumMaster" .

        Leur communauté est auto-gérée et vit en autarcie.

        Les adeptes vivent de leur production et vendent régulièrement leur produits sur le marché. Leur échelle du temps est comptabilisée en "sprint".

        Ils sont facilement reconnaissables ! Ils déambulent dans la rue en gesticulant frénétiquement (parait que c'est du à la pression) et répètent inlassablement:
        SCRUM ! SCRUM ! SCRUM ! ..
  • # Xerox et le libre, une longue histoire..

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour rappel, c'est une imprimante Xerox au pilote buggé et livré sans code source qui a fait prendre conscience à Richard Stallman de l'intérêt d'une licence imposant de fournir le code source..

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # retours ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Quelqu'un a un retour pour l'utilisation de cette forge ?

    Est-ce qu'elle se démarque vraiment de redmine, trac ou launchpad ?
    • [^] # Re: retours ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Je l'ai sub^^utilisé dans le cadre de mon boulot.
      Pour résumer, je dirais que:
      - c'est un outil informatique qui est fait pour être utilisé par des humais et surtout *pas* par des machines. Quand on doit utiliser plusieurs systèmes de gestion, synchroniser codendi avec les autres devient vite un enfer, surtout que l'utilisateur de base n'a pas accès au code source (mais ça a peu être changé ?) ni à aucune forme de documentation sur le bousin. Alors il faut être pote avec les admins de la plateforme (qu'on ne connait pas toujours), etc.
      - je bave devant le parcours des arbres svn de google code, viewcvs.php a vraiment pris un coup de vieux
      - la gestion des mailing list pour les bug reports est parfois déroutante et les mails me semblent peux lisibles: il faut un oeil expert pour savoir où aller chercher l'incrément d'information contenu dans un message

      Reste qu'en dehors du 1er point, rien de bloquant, mais les gouts et les couleurs (un peu comme ... http://www.3615desirsdavenir.com/ :)
      • [^] # Re: retours ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour l'utilisation par des non humains, l'interface SOAP s'enrichit de versions en versions mais il faut être un peu débrouillard pour trouver la documentation de l'API. Sinon, on peut toujours fouiller dans le code source sur http://codendi.org
        Le réel problème étant toutefois le support client de SOAP (en fonction des langages c'est nimp).

        La partie gestion bug (tracking) est complètement refondue dans la prochaine version mais je ne sais pas s'il y a des changements de prévus au niveau de la notification mail.
    • [^] # Re: retours ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Retour d'expérience. Mon entreprise utilise Codendi depuis un bon moment. Je suis moi même contributeur de longue date.

      Pour nous Codendi est la forge libre la plus adapté pour un déploiement en entreprise. Si je précise "en entreprise" (ça va faire râler dans les chaumières) c'est que la plus part des forges libre existantes sont prévues pour gérer des projets libres avec un modèle "tout est accessible à tous". Codendi permet de poser des permissions très précises sur à peut près n'importe quoi (doc, files, artifact de tracking, etc).

      En terme de features, je ne vais pas faire le pitch marketing mais à mon sens cela couvre largement les besoins des équipes de taille petite/moyenne.

      Pour moi, les points forts sont:
      - le système de tracking générique (bug, actions, etc) en plus c'est encore amélioré dans la prochaine version!.
      - un vrai gestionnaire de doc
      - une très bonne intégration entre les différents outils
      - une durée de vie longue (ça fait un moment que le produit existe, c'est stable)
      - GPLv2
      - la nostalgie des forums et des survey d'origine de sourceforge (là c'est mon coté archéo-sentimental, je l'avoue).

      Par contre il faut s'armer de patience pour ce qui est de l'installation et les upgrades, c'est loin d'être plug'n play (enfin, pour moi ce fut plutôt une bonne chose, ça m'a donné un job :p).
      • [^] # Re: retours ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pareil ici, on l'utilise en entreprise depuis longtemps (peut-être la même ? :-) )

        - J'ai aimé l'interface SOAP pour publier des fichiers automatiquement après une release
        - j'aime l'intégration des outils les uns avec les autres (svn/bugtracker par exemple, mais en fait c'est le cas pour tous les "artefacts", c'est-à-dire tout élément de n'importe quel module)
        - j'aime le serveur jabber intégré
        - j'aime pas certains modules antédiluviens (cvsweb ou l'équivalent, phpwiki complètement hasbeen)
        - j'aime pas la réactivité limitée (page d'accueil lorsqu'on est dans pas mal de projets)
        - j'aime pas le fait qu'il soit un peu tout seul dans son coin, avec très peu d'intégration avec d'autres outils externes (Eclipse Mylin par exemple); il cherche à tout faire.
        - j'aime pas certaines interfaces clairement pénibles

        Mais dans l'ensemble, c'est bien mieux que ce qu'on a par ailleurs dans la maison.
  • # Chouette !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le logiciel libre contribue à envoyer des missiles de manière plus fiable sur la tronche de gens qui ne vous ont rien demandé. Ça me fait tout chaud dans le dedans.
    • [^] # Re: Chouette !

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Justement, raison de plus : avec du logiciel libre, tu peux corriger les bogues et éviter les dommages collatéraux ! ;-)
      • [^] # Re: Chouette !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais comment on fait pour appliquer les patches après le tir ? On espère que le missilier a laissé un accès WEP 8bits ouvert sur son bébé ?

        Avec un missile, la compilation JIT prend vraiment un tout autre sens.
    • [^] # Re: Chouette !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Selon l'auteur:

      production de logiciels sous pilotage de l’antenne des Systèmes d’Information d’Administration et de Gestion des États-Majors de la Marine

      et aussi
      Codendi va permettre de lancer de nouveaux projets d’applications informatiques dans différents domaines tels que les ressources humaines, la logistique, les marchés ou les finances.

      Il n'est pas fait mention de missiles...
      • [^] # Re: Chouette !

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ah oui pardon, j'avais oublié que la marine nationale s'était reconvertie dans la fabrication de nounours et la livraison florale.
        • [^] # Re: Chouette !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Dans ce cas précis, Codendi ne sera pas utilisé sur ce genre d'applications. Souhaites tu modifier les licences libres en interdisant l'utilisation pour des raisons particulières (par exemple le domaine militaire)?
    • [^] # Re: Chouette !

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      C'est un premier pas. Bientôt nous les aurons nos requins avec des lasers sur la tête.
    • [^] # Re: Chouette !

      Posté par . Évalué à 10.

      Le logiciel libre contribue à envoyer des missiles de manière plus fiable sur la tronche de gens qui ne vous ont rien demandé. Ça me fait tout chaud dans le dedans.

      Ça fait partie des libertés définies par le logiciel libre: l'utiliser pour n'importe quel usage. Dans "n'importe quel usage", y'a le balançage de missiles dans la tronche des gens.

      C'est vrai que ça fait bizarre. D'un autre côté, si la définition de "logiciel libre" incluait des restrictions quand à l'usage, ce serait ouvrir la boîte de pandore: toi tu voudrais interdire le balançage de missiles, y'en a qui voudront interdire la diffusion de textes nazis, d'autres demanderont à ce qu'on ne puisse pas faire du porno avec du libre, et au final on en arrive à un CLUF de 30 pages qui te dit que tu n'as rien le droit de faire.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Chouette !

        Posté par . Évalué à -1.

        La liberté certes, mais de là à en faire un publi-reportage sur DLFP.
        • [^] # Re: Chouette !

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est pas un publi-reportage, c'est un communiqué de presse :)
      • [^] # Re: Chouette !

        Posté par . Évalué à 4.

        pour Pr0n il y a gnauthy ,qui vient d etre code tout chaud le lapin :http://gnaughty.sourceforge.net/

        Sinon je pense que c'est une bonne chose de laisser la libertes , ca responsabilise meme s il peu y avoir des derapages .C'est comme la philosophie Unix / Linux , y a un systeme tu fais ce que tu veux avec , cela signifie que tu peux aussi ecrire des betes commandes qui casses tout , mais au moin tu le sais . ( n importe qui peu ecrire un fork bomb en une ligne )

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.