Le Référentiel Général d'Interopérabilité enfin publié, mais...

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
33
15
juin
2009
Technologie
Le Référentiel Général d'Interopérabilité (RGI) vient d'être officiellement publié. S'il contient des points très positifs, il montre aussi de très nombreuses et sévères régressions par rapport aux versions antérieures. En particulier, à part une dizaine de règles triviales, le RGI n'impose plus rien : aucune norme, ni aucun standard n’est interdit, ni déconseillé (page 7/119), contrairement à l'ancienne version (page 6/105) où l'on avait une graduation de quatre niveaux allant d'obligatoire à interdit.

L'un des points les plus attendu est le statut des formats ODF et Open XML. On le trouve page 61 où l'on peut lire :
... il est RECOMMANDÉ d’utiliser un format de document basé sur le langage XML et dont les spécifications sont normalisées par l'ISO.
... Le format Office Open XML est un format bureautique basé sur XML. Il supporte nativement une partie des formats binaires bureautiques existants. Il n’existe pas à ce jour d'implémentation de cette norme.

Ceci est fort différent de l'ancienne version : Il est INTERDIT de faire une migration depuis le format bureautique couramment utilisé par une organisation, vers un format autre que le format ouvert Open Document..

On pourra retenir à l'actif de ce document l'avant propos sur l'interopérabilté bien qu'il soit en retrait par rapport à la définition de Wikipedia. Toujours dans les bons points, à la fin de l'avant-propos, on évoque une convergence avec l'IEF (European Interoperability Framework) dont le but est d'obtenir l'interopérabilité des systèmes d'information européens.

Il existe quelques règles triviales qui reviennent à enfoncer des portes ouvertes. Elles imposent les protocoles internet universellement adoptés : courrier (SMTP, MIME, POP3 ou IMAP pages 75-77), annuaire LDAP, IPv4.NTP, HTTP... Enfin, on pourra remarquer que Vorbis et Flac ne sont pas (encore) recommandés, que Zip est le seul format de compression connu et que le XML est recommandé en laissant dans le flou la structure de son contenu.

Pour terminer, on pourra regretter que la rédaction du RGI ne soit plus assurée par des fonctionnaires compétents mais sous-traitée, ce qui revient aussi à sous-traiter les compétences.
  • # C'est un bon début! :+)

    Posté par . Évalué à 6.

    Tout n'est pas parfait mais ce RGI est un bon début.
    - ZIP est ouvert et libre, qu'il soit le seul reconnu nous épargnera les .RAR. C'est un bon compromis entre "standard de fait" et "intéropérabilité". S'ils avaient recommandé les .TGZ ç'aurait été la pagaille, non?

    - Pour les formats de bureautique, c'est bête qu'ils ne fassent que "recommander" au lieu d'imposer. On remarquera que OOXML est si peu implémenté et utilisé que cette recommandation revient à recommander OpenDocument.

    Je ne veux pas jouer l'avocat du diable, mais il ne faut pas oublier les points suivants:
    - les formats Flac et Vorbis ne sont pas des normes standardisées, bien que leurs spécifications soient publiques. ça n'a rien d'étonnant à ce qu'ils ne soient pas (encore) recommandés,
    - l'administration travaille encore massivement avec du propriétaire. Leur demander de passer leurs archives en TGZ, et leurs vidéos en OGM c'est beaucoup demander. Qu'ils utilisent ZIP et MPEG au lieu de RAR et WMV/WMA c'est déjà un très bon début.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Office Open XML ???

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Sauf erreur de ma part, la norme ISO est Open XML et non Office Open XML, qui est le format supporté par MS Office 2007. Serait-ce une grossière erreur ?
    • [^] # Re: Office Open XML ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je vote pour une grossière erreur ... de part \o/

      http://www.iso.org/iso/fr/pressrelease.htm?refid=Ref1123

      Open XML et ooXml sont des abréviations de Office Open XML (et oui, ça peut porter à confusion ...)
      • [^] # Re: Office Open XML ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Donc l'erreur est pour moi et la confusion pour les utilisateurs. Comment distinguer de l'OOXML normé, d'un OOXML non normé s'il existe (comme pour le PDF si je ne m'abuse) ?
        • [^] # Re: Office Open XML ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          > Comment distinguer de l'OOXML normé, d'un OOXML non normé s'il existe (comme pour le PDF si je ne m'abuse) ?

          Euh... on s'en fout ?
          • [^] # Re: Office Open XML ???

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Merci pour ton éclairage mais Euh ben non ! Le jour où un utilisateur te dit : Comment fais-je pour différencier les 2, tu lui réponds simplement : "Fastoche ! Utilise de l'Open Document" ? Je ne suis pas certain que ça satisfasse tout le monde. Si 2 formats différents existent avec le même nom, il y a un problème, indépendamment des qualités ou défauts de ce format.

            En l'occurence, Office 2007 produit de l'OOXML. Ah oui, mais pas celui normé, qui s'appelle aussi OOXML. Ah bon, c'est pas le même ? Ah ben non. celui d'Office 2007 n'est pas normé. Oo.

            Pour l'utilisateur lambda à qui on essaie d'expliquer ce qu'est l'interopérabilité, ça devient incompréhensible.
            • [^] # Re: Office Open XML ???

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Oulà, grosse confusion en effet !
              Alors en faisant abstraction du PDF qui n'a rien à faire ici, essayons d'éclaircir les choses.

              Je n'ai pas le temps de tout vérifier mais (de mémoire) :

              OpenDocument (=ODF) est le premier format XML bureautique normalisé par l'ISO. Il est utilisé par OpenOffice.org, Koffice et d'autres ... (fichiers .odt, .ods, .odp ...)

              Office_Open_XML (=Open XML=ooxml) a été normalisé ensuite sous la pression de Microsoft. Il n'en existe qu'une version (ou plutôt implémentation) : celle de microsoft avec Office 2007 (fichiers .docx, .xlsx, .pptx, ...)

              En résumé, M$ a réussi à mettre le bordel pour rien, préférez plutôt le standard ODF !

              Anecdote : beaucoup d'entreprises ne veulent pas migrer à Office 2007 (pbm de coût, d'interface, etc .) et déploient le pack de compatibilité ooxml pour Office 2003. Mais il marche tellement mal que le meilleur moyen pour lire un .docx (sans acheter office 2007) reste de l'ouvrir avec ... OpenOffice.org qui y arrive bien mieux ! :-p
              • [^] # Re: Office Open XML ???

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Le standard Office Open XML de l'iso n'est pas le même que celui de office 2007. Il a subit des modifications lors de sa standardisation. Il n'existe pas, actuellement, d'implémentation du standard iso Office Open XML.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Office Open XML ???

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Il me semblait bien qu'il y avait une différence entre le format produit par MS Office (et initialement proposé) et la norme finalement adoptée par l'ISO, que personne n'a encore implémentée, pas même MS Office. Il y a donc bien un risque de confusion : MS Office ne fait pas d'OOXML, ah ben si, mais pas le même Oo .
                • [^] # Re: Office Open XML ???

                  Posté par . Évalué à 2.

                  note : il a pas dis que l'implémentation était bonne :P
                  On parlait de microsoft ;)
              • [^] # Re: Office Open XML ???

                Posté par . Évalué à 1.

                T'as juste oublie de preciser qu'ODF tel que standardise aujourd'hui est absolument inutilisable niveau interoperabilite.

                Bref, au jour d'aujourd'hui il n'existe pas de format de document standard interoperable.
                • [^] # Re: Office Open XML ???

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Si si, plain text.

                  Eventuellement avec du asciidoc ou du reStructuredText (ou autre balisage qui reste lisible avec le texte brut)

                  Interopérable
                  Utilisable avec les gestionnaires de version

                  :-)
              • [^] # Re: Office Open XML ???

                Posté par . Évalué à 2.

                Mais il marche tellement mal que le meilleur moyen pour lire un .docx (sans acheter office 2007) reste de l'ouvrir avec ... OpenOffice.org qui y arrive bien mieux

                Enfin faut arrêter le fanatisme pour OpenOffice un jour. Accuser OpenOffice 2003 de ne pas lire correctement un format crée après 2006 c'est du n'importe quoi !

                On a le droit de préférer OpenOffice et l'OpenDocument à MS Office et l'OpenXML, mais par pitié arrêtez les pseudo arguments débiles qu'on retrouve dans tous les journaux sur OpenDocument ou OpenOffice.

                Pour être entendu il faut un argumentaire logique et bien construit, pas des réflexions de cours de récréation de CM2.
                • [^] # Re: Office Open XML ???

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  OpenOffice 2003, Office Open XML, OO Xml, MS l'a bien joué confusion un max et ça marche, le quidam moyen n'y comprend rien c'est sûr.
                • [^] # Re: Office Open XML ???

                  Posté par . Évalué à 4.

                  dans une boite ou j'effectue une mission, l'ordre est "on ne migre pas vers office 2007 car il est incapable de lire certains documents de 2003".
                  et comme ces documents sont critiques...
        • [^] # Re: Office Open XML ???

          Posté par . Évalué à 3.

          Il n'ont pas de numéro de version ?
  • # Puissance des lobbys

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je partage le point de vue de l'auteur de la dépêche. C'est dommage que des fonctionnaires compétents aient été écartés de la rédaction de ce RGI.

    Mais c'est aussi dommage que l'administration (c'est-à-dire des fonctionnaires) n'ait pas pu faire face aux lobbys...
    Sur ce point, un détail amusant sur la non-règle ODF/OXML :
    "Cette fiche est fondée sur les informations disponibles au mois de mai 2009 et sera révisée d'ici la publication officielle du référentiel si des nouveaux éléments d'appréciation se faisaient jour".

    Faut-il croire que le document a été publié un peu trop rapidement ? Que l'administration ne pouvait pas faire face à la pression de lobbys très (trop) puissants ?
    • [^] # Re: Puissance des lobbys

      Posté par . Évalué à -1.

      > fonctionnaires compétents aient été écartés

      Les corps qui pourraient être qualifié dans le domaine ne sont pas suffisamment doté (il y a peu d'ingénieur expert à l'INRIA, c'est plutôt des CDD de 3 à 6 ans. Les polytechnicien travaillent sur des sujets plus larges).

      La plupart des ingénieurs travaillant pour l'État sont soi des prestataires soit des contractuels.

      Au mieux, ça aurait pû être un ingénieur contractuel de la DGME, ancien du privé, et qui à la fin de son contrat retourne dans la boîte qui s'est occupé de la rédaction du RGI, donc bon...

      Je veux bien qu'on me présente le fonctionnaire qui aurait eu les qualités qui s'est fait écarter.

      N.B. fonctionnaire compétent, quand un fonctionnaire se dit incompétent ça ne veut pas dire qu'il ne sait pas faire, mais plutôt qu'il n'a pas autorité. Un fonctionnaire compétent aurait pu être totalement incapable pour rédiger le document.
    • [^] # Re: Puissance des lobbys

      Posté par . Évalué à 4.

      Faut-il croire que le document a été publié un peu trop rapidement ?

      Peut-être, après tout c'est pas comme si il était censé être "en cours de préparation" depuis décembre 2005, ce document, ils ont sûrement pas eu assez de temps pour le finir.

      Pour moi la porte ouverte c'est pour rajouter les DRM et la coupure d'internet si tu te trompes de format.
      Qui a dit que j'étais devenu aigri?
  • # Open Document

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Autant je suis pour l'utilisation forcée de standard ouverts et publics libres et tout le toutim, autant je trouve stupide d'imposer un format en particulier, y compris l'Open Document, ou alors uniquement pour un plan d'harmonisation interne à court ou moyen terme. Or, mais je me trompe peut-être, le RGI a une portée qui va au delà de l'interne aux services de l'état car il déborde sur l'accessibilité (technique) des documents par le grand public.

    M'enfin ce n'est que mon avis et je le partage :)
    • [^] # Re: Open Document

      Posté par . Évalué à 8.

      Il a vocation à être appliqué par l'administration au sens large, c'est à dire l'Etat, mais aussi les collectivités territoriales (*) et les hôpitaux.

      Ceci dit, rassure-toi, la nouvelle version a réduit le nombre de règles obligatoires à la portion congrue (de mémoire TCP/IP, SMTP + POP ou IMAP (et déja rien que ça vu le nombre de Exchange dans les ministères (**), ça va faire grincer des dents si l'interprétation n'est pas suffisamment lâche), un truc sur les webservices, DNS et NTP). Rien de bien transcendant donc.

      Pour la bureautique, il se contente de prendre acte de l'impasse actuelle. On peut le regretter.

      (*) qui sont à l'origine du lobby pro-microsoft qui a fait dérailler la version précédente en prenant l'exemple de Mme Michu, agricultrice à Moukraine-sur-Glaviouze (78 habitants) et maire à quart temps d'une mairie sans employé municipal et qui fonctionne sous Winword 2.0 pour Windows 3.11 sur son 486 et à qui il serait scandaleux de demander de racheter un ordinateur et de se former à OpenOffice sur ses deniers personnels

      (**) TOUS les cabinets ministériels sont sous Exchange, quitte à faire bande à part de leur administration
      • [^] # Re: Open Document

        Posté par . Évalué à 2.

        Ah si seulement il y en avait plus sous Exchange, hein. Il y a encore tout un tas d'utilisateurs de Notes (et pas la derniere version). A cote Exchange et Outlook, c'est le paradis.
  • # A chier.

    Posté par . Évalué à -10.

    Tout est dans le titre.
  • # La cause du retard

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Elle est parfaitement expliquée dans l'article de Bertrand Lemaire
    Exclusif : les dessous du scandale du RGI : http://www.cio-online.com/actualites/lire-exclusif-les-desso(...)

    J'y retrouve avec précision quelques unes des magouilles dont j'avais eu l'écho. N'ayant pas un statut de journaliste, il m'était délicat d'en faire état.
    • [^] # Re: La cause du retard

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    • [^] # Re: La cause du retard

      Posté par . Évalué à 1.

      lettre anonyme au canard enchainé, toussa....
      • [^] # Re: La cause du retard

        Posté par . Évalué à 6.

        Je pense plutôt que Pierre voulait dire qu’il ne pouvait faire état de ce qu’il savait/soupçonnait dans le présent article parce qu’il n’est pas protégé par un statut de journaliste.

        Si un journaliste peut se cacher derrière une source anonyme et utiliser le conditionnel sans réelles craintes de finir condamné pour diffamation (ou autre), ce n’est pas le cas d’un simple internaute. Surtout en ce moment, cf. quelques affaires récentes…

        (Rien ne dit que ce n’est pas lui qui a fournit la note citée dans l’article lié. Rien ne dit que ce n’est pas pasBill pasGates non plus ;oP)
  • # À part microdaube ... quelle lutte d'interop ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Si l'on veut un peu sortir de l'antagonisme microdaube -- openoffice (TeX rules !) :

    Il eut été sans doute intéressant de creuser SMTP : le suivi des RFCs par les divers serveurs et clients en contact avec les MX de l'administration laisse souvent à désirer ....

    Une transcription précise des MUST, SHOULD et autre MAY utilisés dans les RFCs me permettrait (en tant qu'administrateur d'un tel MX administratif) de justifier officiellement les rejets de messages que j'impose parfois à mes interlocuteurs : obligation de présence de l'entête Msg-Id par exemple ....

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.