Les femmes libres s'invitent au Forum Mondial du Libre

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags : aucun
11
28
août
2010
Communauté
Le Forum Mondial du Libre (Open World Forum) est un évènement annuel se tenant à Paris à l'automne et rassemblant des acteurs du monde du Libre et open source. Cette année, une session satellite spéciale sera dédiée à la participation féminine dans ces communautés et entreprises. Des tables rondes et ateliers seront organisés et de nombreuses questions seront abordées. Afin d'évaluer la participation féminine, un questionnaire a été préparé : nous vous invitons à le remplir afin de fournir davantage de profondeur dans la vision du sujet. L'hétérogénéité et la nature des communautés et entreprises libristes fait qu'il est très difficile de savoir quelle est la proportion de contributions venant de la part de femmes. Néanmoins, des tentatives d'évaluation des participations féminines ont été menées (par exemple cette étude de la Commission Européenne) et suggèrent que la proportion de contributrices est très faible (aux environs des 2-4%). Quelques autres chiffres sont connus :
  • À l'April, principale association pour la promotion et la défense du Logiciel Libre dans l'espace francophone, 5,6% des membres à jour de cotisation sont des femmes ;

  • Une estimation de la part d’un contributeur Ubuntu, Alan Bell, fait état de 4,4% de femmes parmi les membres Ubuntu ;

  • La très récente mise à jour des contributrices Debian montre une constante augmentation des femmes participant au projet.

Des organismes de suivi des proportions d'étudiantes dans les divers domaines fait état d'environ 28% de femmes dans les formations d'informatique. De plus, il a été rapporté que la proportion féminine dans les entreprises produisant du logiciel propriétaire est d'environ 23%. Alors, pourquoi une telle faible participation dans les communautés du Libre ?

Plusieurs initiatives en direction des femmes ont vu le jour dans diverses communautés : Debian-Women, Ubuntu-Women, pour ne citer que les plus actives. Néanmoins, peu est fait pour suivre cette participation au niveau des entreprises. C'est pourquoi, cette année lors du Forum Mondial du Libre à Paris, une session satellite se tiendra laquelle vise à travailler autant avec les communautés qu'avec les entreprises. Le thème principal, discuté avec des intervenant(e)s varié(e)s, est : quelle position occupent les femmes dans le monde du FLOSS ? Afin d'évaluer la participation des femmes dans des activités libristes, volontaires ou salariées, un questionnaire a été conçu. En tant que membre du monde du logiciel libre et open source, votre avis est vital pour nous : c'est pourquoi nous vous invitons à répondre à ce questionnaire.

Les résultats seront analysés par des chercheurs du laboratoire de Sciences de l'éducation de l'Université Paris-Descartes et discutés lors du FML le 30 septembre 2010.

Merci pour votre participation ! Et n'hésitez pas à poser des questions dans les commentaires : elles pourront être traitées lors des tables rondes (sous réserve de temps disponible).
  • # Est-ce si important?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Je dois avouer ne pas bien comprendre pourquoi récemment on entend parler à qui mieux-mieux d'augmenter le nombre de femmes dans le libre. L'important dans le libre n'est-il pas d'avoir des logiciels permettant à tous d'utiliser leur ordinateur en toute liberté?

    Et donc que le code qu'on exécute ait été écrit par une femme ou un homme a une importance plutôt faible. Bien entendu, les demoiselles sont les bienvenues pour rejoindre l'aventure, mais ayant accès aux mêmes informations que les geeks poilus, si elles ne rejoignent pas la communauté, c'est probablement pour d'autres raisons.

    Alors que veut-on faire exactement? On ne va pas les forcer que diable!
    • [^] # Re: Est-ce si important?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Alors que veut-on faire exactement? On ne va pas les forcer que diable!

      La question n'est pas de forcer les gens, mais de casser des stéréotypes. Si pour toi, la petite (minime dans certains cas) participation de celles qui représentent 50% de l'humanité ne pose pas de problème, il y en a d'autres à qui ça en pose ;) Il s'agit de savoir pourquoi justement et non pas de forcer qui que ce soit.
      • [^] # Re: Est-ce si important?

        Posté par . Évalué à 9.

        Il faudrait aussi s'intéresser au pourcentage de noirs et d'arabes contributeurs
        du logiciel libre, je ne trouve pas qu'ils soient représentatifs du pourcentage
        mondial qu'ils représentent.

        Et sinon, il faudrait arrêter de dire « on veut casser les stéréotypes » en
        n'arrêtant pas de marteler « il n'y a pas assez de femmes dans le libres, c'est
        mal ». En faisant ça vous entretenez le clivage.
        • [^] # Re: Est-ce si important?

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Il faudrait aussi s'intéresser au pourcentage de noirs et d'arabes contributeurs
          du logiciel libre


          Ficher les gens selon leur couleur de peau ? Selon leur "origine ethnique" ? Tu ne trouves pas ça un peu limite ?
          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par . Évalué à 5.

            Ah et c'est malheureux mais je trouve le pourcentage de femmes dans le logiciel
            libre ayant le sens de l'ironie beaucoup trop faible… Cela dit il est peut-être
            représentatif des femmes en général ? :)
          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tu ne trouves pas ça un peu limite ?

            Autant limite que de ficher suivant le sexe des gens. Et la dépêche a montré que certain(e)s aiment ficher suivant le sexe, pour moi c'est exactement pareil que de ficher suivant la couleur de peau et l'origine ethnique : on ne devrait pas demander ce genre de chose dans les questionnaires. Pourquoi est-ce anormal de ficher suivant l'origine ethnique et normal de ficher suivant le sexe?
            • [^] # Re: Est-ce si important?

              Posté par . Évalué à 1.

              Dans un cas, c'est l'embaucheur qui demande le sexe ou des précisions raciales ou religieuses sans rapport à l'emploi -> pas bien, discrimination.
              Dans l'autre, ce sont des personnes qui ont déjà le job qui donnent volontairement l'info à une enquête pour montrer l''existance ou pas d'un décallage -> bien, on se connait mieux ensuite. Ca ne fait chier que ceux qui ne veulent pas que les décallages sur un sexe, une ethnie, une couleur de peau, se voient.
              • [^] # Re: Est-ce si important?

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ca ne fait chier que ceux qui ne veulent pas que les décallages sur un sexe, une ethnie, une couleur de peau, se voient.

                Malicia trouvait limite de ficher les gens suivant l'ethnie et la couleur de peau comme réponse à la demande de faire les mêmes stats pour autre chose que le sexe, tant qu'à y être. Je ne fais que lui rappeler que le fichage par sexe (et age, etc...) est exactement la même chose.

                Si elle accepte le fichage par sexe à un moment (volontairement par exemple, comme tu l'indiques), elle n'a aucune raison objective de trouver le fichage par ethnie et couleur de peau limite.

                On prend l'ensemble, ou on rejette l'ensemble, mais on ne peut vouloir faire des stats sur le sexe si on trouve limite les stats par ethnie et couleur de peau, il n'y a aucune raison de faire des stats par sexe et pas par ethnie et couleur de peau, c'était la seule chose que je voulais démontrer.

                PS : j'ai bossé en tant que contractant pour une entreprise UK, et après la prestation on m'a demandé de remplir une feuille pour savoir si je faisais partie d'une minorité ethnique dans le cadre d'une loi sur les discrimintation, ça ne me choque pas car comme tu l'as dit, c'était volontaire et c'est pour combattre les discriminations. Ce qui me choque c'est cette volonté de parler du problème du sexe des gens sans parler de religion (plus de musulmans que de catholiques dans le libre? on fait quoi?), d'ethnie ou de couleur de peau (pareil : plus de blancs que de noirs, on fait quoi?). C'est cette manie de parler "des filles" comme si c'était des handicapées qu'il faut absolument intégrer dans le libre qui me dérange. La discrimination est à combattre, mais pas le fait qu'il y a 1% de filles (les filles ne sont pas des handicapées, c'est leur choix).
                • [^] # Re: Est-ce si important?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Malicia trouvait limite de ficher les gens suivant l'ethnie et la couleur de peau comme réponse à la demande de faire les mêmes stats pour autre chose que le sexe, tant qu'à y être. Je ne fais que lui rappeler que le fichage par sexe (et age, etc...) est exactement la même chose.

                  Alors, Malicia trouve en effet que demander à des individus d'indiquer une réalité génétique est acceptable surtout quand la question posée le demande. Et bon, si les gens répondent à la question, c'est qu'ils acceptent aussi qu'on sache s'ils sont homme ou femme (ou autre éventuellement). Je rappelle que nulle part le nom de la personne est indiqué.

                  En revanche, Malicia trouve tout à fait inacceptable de noter la couleur de la peau des gens parce qu'il n'y a pour ça qu'une justification idéologique et aucunement une raison équivalente à celle de la détermination sexuelle. Autrement dit, ça fait des années qu'il est répété et répété, les données génétiques à l'appui, que la race n'existe pas. Alors, oui, Malicia trouve qu'il est limite de vouloir ficher les gens selon leur couleur de peau. Autres questions ? :-)


                  Si elle accepte le fichage par sexe à un moment (volontairement par exemple, comme tu l'indiques), elle n'a aucune raison objective de trouver le fichage par ethnie et couleur de peau limite.

                  J'aimerais bien que tu arrêtes de dire ce que *je* ferais/penserais/etc. Les quelques lignes plus haut montrent bien que tu es bien dans le faux :-)


                  PS : j'ai bossé en tant que contractant pour une entreprise UK, et après la prestation on m'a demandé de remplir une feuille pour savoir si je faisais partie d'une minorité ethnique dans le cadre d'une loi sur les discrimintation,

                  C'est une pratique légale en UK. Ils le demandent à tout le monde pour des raisons de quotas d'immigrés. Ce n'est pas pour autant que c'est acceptable. Pour ma part, j'ai refusé de le faire dans mes dossiers de candidature même si j'étais favorite pour le poste.


                  (les filles ne sont pas des handicapées, c'est leur choix).

                  Non, ce n'est pas "notre choix". Tant qu'il y aura des mecs pour regarder mes seins plutôt que mon code, ça n'ira pas. Et tant qu'il y aura des gens qui se voileront la face sur les conditionnements sociaux et éducatifs, ça ira encore moins.
                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    Alors, Malicia trouve en effet que demander à des individus d'indiquer une réalité génétique est acceptable surtout quand la question posée le demande.

                    C'est ce que la personne proposait la : https://linuxfr.org/comments/1156830.html#1156830
                    Et tu as répondu que c'était limite.

                    Faudrait te décider : c'est limite ou pas finalement de s'intéresser au pourcentage de noirs et d'arabes contributeurs du logiciel libre?

                    Tant qu'il y aura des mecs pour regarder mes seins plutôt que mon code, ça n'ira pas

                    Mouais, donc en gros tu veux changer le monde entier (ce que tu décris n'est pas lié au libre). Bon courage...
                    Et je vois vraiment pas le rapport avec le libre. 99.99% du code libre se fait par écran interposé, sans webcam, idem pour les discussions ici (je ne peux pas regarder tes seins puisque je ne te vois pas!)
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      >> Alors, Malicia trouve en effet que demander à des individus d'indiquer une réalité génétique est acceptable surtout quand la question posée le demande.

                      > C'est ce que la personne proposait la : https://linuxfr.org/comments/1156830.html#1156830
                      Et tu as répondu que c'était limite.

                      Faudrait te décider : c'est limite ou pas finalement de s'intéresser au pourcentage de noirs et d'arabes contributeurs du logiciel libre?


                      Gni ?
                      Je réagissais au désir de la personne de compter les contributeurs non blancs. Et je disais que le sexe est une question de chromosomes, donc génétique, contrairement à la question de "race". C'est ficher les gens par couleur de peau qui est limite car ne reposant que sur une idéologie particulière contrairement au sexe qui a une réalité génétique.
                      Je suis décidée, c'est à toi de faire un peu plus attention en lisant ;-)
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Et je disais que le sexe est une question de chromosomes, donc génétique, contrairement à la question de "race".

                        Bizarre, parce que beaucoup de féministes contemporain(e)s insistent plutôt sur la notion de genre, qui est culturelle.
                        Ensuite, dire que ce fichage est légitime sous prétexte qu'il a une base génétique me semble relativement foireux.
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          La répétition est la base de la pédagogie.
                          La répétition est la base de la pédagogie.
                          La répétition est la base de la pédagogie.
                          La répétition est la base de la pédagogie.
                          La répétition est la base de la pédagogie.

                          Je vais le dire une dernière fois pour m'assurer que vous ne faites pas exprès, tout de même.
                          Il y a d'une part un questionnaire *anonyme* où le répondant peut ou pas laisser son sexe. Étant donné l'objectif du questionnaire, c'est logique et souhaité. Cela ne me pose pas spécialement de problème car : c'est anonyme, l'indication du sexe est facultative même si elle est fortement souhaitée. Enfin, si on décide de se poser la question en quoi ça justifierait l'indication de cette caractéristique de l'humain : on sait quel est le sexe tout simplement parce que la détermination sexuelle est une affaire objectivable (XX -> fille, XY -> garçon).

                          D'autre part, une personne propose dans son commentaire de dénombrer les contributeurs arabes et blacks. Déjà, c'est HS pour l'objectif du questionnaire, mais passons. La question est que c'est tout simplement une question d'idéologie que de définir si quelqu'un est arabe ou noir. Pourquoi ? Parce que la notion de race, introduite par les eugénistes du début du 20e siècle et chère à quelques psychopathes notoires en Europe et en France, repose sur rien d'objectivable : ils ont beau chercher, rien n'est trouvé au niveau génétique pour définir une race.


                          D'où ma remarque que le dénombrement par couleur de peau est limite. Mais que le dénombrement anonyme par sexe (indication facultative, je rappelle pour ne pas me répéter...) ne me pose pas de problème dans ce cas. Si en revanche il y avait une demande d'indiquer son nom ET son sexe, ce questionnaire n'aurait jamais été publié, c'est parfaitement clair.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Déjà, c'est HS pour l'objectif du questionnaire, mais passons.

                            C'est ce qu'on essaye d'expliquer : pourquoi se focaliser sur le sexe de la personne et non pas son origine ethnique ou sa couleur de peau (tout aussi génétique que le sexe). Pourquoi que le sexe de la personne? Elles ont quoi les filles pour qu'on s'intéresse à cet "handicap" précisément? Tout ce que je vois la, c'est qu'on dit que le filles sont des handicapées qu'il faut aider à mieux s'intégrer dans le libre, mais pas les arabes, les noirs... Qui ont le même problème de représentativité.

                            Pourquoi ce questionnaire va sur le sexe des gens et pas les autres minorité, c'est justement pas HS comme question, mais la question posée ici.

                            Parce que la notion de race,

                            Pourquoi parles-tu de race? On parle d'origine ethnique (prouvable) et de couleur de peau (autant génétique que le sexe de la personne)

                            D'où ma remarque que le dénombrement par couleur de peau est limite.

                            Toujours autant que le dénombrement par sexe de la personne...

                            Si en revanche il y avait une demande d'indiquer son nom ET son sexe

                            Restons dans le sujet : on parle de remplir la case "origine ethnique" ou "couleur de peau" dans le même questionnaire anonyme.

                            Pour le moment, tout seul argument est "mais c'est pas pareil", qui est pas très convaincant, je vois juste que tu es une fille blanche d'origine européenne qui se focalise sur son "handicap" à elle en disant que les "handicaps" des autres c'est pas pareil, alors explique-moi pourquoi ce n'est pas pareil et pourquoi on devrait faire un focus sur les filles en particulier, car à pars justement en faire des "choses particulières", je ne vois toujours pas l'intérêt. Je ne pense toujours pas que de faire des études sur les filles dans le libre aide à justement faire ce qui fait une force du libre : on s'en fou du sexe de la personne tant qu'elle code (et comme on ne voit pas la personne, on ne sait même pas son sexe! Le problème n'est pas vraiment la!)
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                              Je suis parfaitement d'accord avec ton commentaire :
                              on s'en fou du sexe de la personne tant qu'elle code

                              Sauf cette petite citation :
                              (et comme on ne voit pas la personne, on ne sait même pas son sexe! Le problème n'est pas vraiment la!)

                              Comme on ne voit pas la personne, il est souvent implicitement fait l'hypothèse que c'est à des hommes que l'on s'adresse. Ça change des choses car des petites remarques pas bien méchantes écrites au second degré mais moqueuses vis-à-vis de la gent féminine sont assez fréquentes dans les échanges. On pourrait dire que c'est du second degré et que les femmes devraient passer outre, mais c'est quand-même dommage de devoir demander de faire des efforts toujours aux mêmes catégories de personne.

                              Tout ça pour dire, peut-être de manière mal formulée, que le déséquilibre femmes/hommes s'entretient de lui même, alors qu'en s'en approchant plus, les efforts à consentir se répartiraient mieux entre tous et que l'équilibre pourrait donc s'établir.

                              Donc on s'en fou du sexe de la personne tant qu'elle code et pour le moment évitons de considérer tout interlocuteur comme un homme ou une femme qui supporte bien le second degré (évidemment on est tenté vu que celles qui restent sont en général les plus résistantes à ça). Ensuite, si des groupes féministes, parviennent à corriger un peu le tir, (et Malicia semble bien jouer son rôle même maladroit) nous n'aurons plus à nous en préoccuper.

                              En tout cas, pour en revenir à mon avis général sur ton post, le problème est effectivement le même avec toutes les minorités (sauf que grâce aux enjeux financiers du libre, des contributeurs essentiellement sud-américains [1] viennent contre-balancer ce potentiel déséquilibre).

                              Mon optimisme m'impressionne !

                              [1] Non, non, pas sud-africains, je pensais au Brésil. Mark ne code pas.
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              C'est ce qu'on essaye d'expliquer : pourquoi se focaliser sur le sexe de la personne et non pas son origine ethnique ou sa couleur de peau (tout aussi génétique que le sexe). Pourquoi que le sexe de la personne? Elles ont quoi les filles pour qu'on s'intéresse à cet "handicap" précisément? Tout ce que je vois la, c'est qu'on dit que le filles sont des handicapées qu'il faut aider à mieux s'intégrer dans le libre, mais pas les arabes, les noirs... Qui ont le même problème de représentativité.

                              Il ne s'agit pas de handicap !
                              C'est juste que par hasard (ou autre, je m'en moque) le logiciel libre est développé par une majorité masculine. Et qu'il est plus difficile pour une femme de participer à un groupe presque entièrement masculin qu'un groupe mixte.

                              Imaginez, les hommes, si il n'y avait que des femmes pour faire du logiciel libre. Sans doute, vous ne vous seriez pas intéressé plus que ça, probablement parce que l'idée de faire de l'informatique libre ne vous aurait pas traversé l'esprit.

                              Après, peut être que ce n'est pas intéressant d'accueillir les femmes dans le LL, mais personnellement, je pense le contraire. Et je pense que tout être humain normal serait au moins ouvert à cette idée.

                              Pourquoi ce questionnaire va sur le sexe des gens et pas les autres minorité, c'est justement pas HS comme question, mais la question posée ici.

                              On cherche sans arrêt à gommer la différence sexuelle (ou de genre, peu importe). Mais culturellement, la différence existe et n'est pas négligeable. Et même si on passe outre le culturel, les hommes et les femmes ont des différences qui ne sont pas négligeables. Il n'est pas question de discriminer sur ces différences mais de les accepter et les intégrer pour pouvoir avancer.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            Parce que la notion de race, (fut) introduite par les eugénistes du début du 20e siècle et (fut) chère à quelques psychopathes notoires en Europe et en France

                            Ah bon ? Je pensais que la notion remontait à une époque beaucoup plus lointaine et dans tout les endroits où l'on peut trouver des hommes (et pas forcément psychopathes).
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par . Évalué à -3.

                              C'est juste que Malicia se fait une joie d'effleurer le point G(odwin), à défaut
                              de trouver le sien.
                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                Posté par . Évalué à 5.

                                Y en a qui gagnent le point Gros Con de haute volée...
                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                  Posté par . Évalué à -3.

                                  De toute façon, une petite blague sexiste bien trouvée ne peut nuire à un débat vu et revu, constitué de commentaires énoncés par les mêmes personnes, reprenant sans cesse les mêmes arguments.
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par . Évalué à 5.

                        La trisomie est aussi une « réalité génétique » (plus facile que le sexe : il existe des XXY, XXX…).
                        Tu trouverais acceptable une question « avez-vous une trisomie ? (21, 18, 9…) » ?
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Elle dit qu'elle ne voit pas le rapport.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Que tu te focalises sur le sexe des gens, en faisant penser que c'est plus important que les autres "minorités" dans le libre (comme le fait de ne pas avoir de trisomiques), et qu'on arrive pas à comprendre pourquoi cette focalisation.
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par . Évalué à 5.

                              Parce que c'est ce qui l'intéresse en particulier ? Elle n'est pas obligée de s'intéresser à tous les problèmes de la terre.
                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Ca tombe bien, je m'intéresse de mon côté à l'égalité entre les gens, qu'ils soient hommes, femmes, européens, arabes, blancs, noir, paraplégiques, homo, hétéros, chrétiens, musulmans, athées, etc. Je ne peux donc pas laisser passer cette discrimination des arabes, des noirs et autres minorités par rapport aux femmes minoritaires dans les stats, car ce n'est pas égalitaire. Je n'accepte pas qu'on mette les gens dans des cases en fonction de leur sexe, je préfère traiter les femmes comme je traite les hommes, d'égal à égal.

                                Chacun son combat, Malicia défend le sien, je défend le mien car son combat va à l'encontre de mon combat.
                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                  Posté par . Évalué à 5.

                                  En quoi essayer de faire en sorte qu'il y ait plus de femmes dans le logiciel libre va à l'encontre de ton combat ? Femmes de n'importe quelle origine, d'ailleurs, on s'en fout complètement.

                                  Tu cherches absolument une opposition, là.
                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Parce qu'il s'agit de discrimination positive qui va à l'encontre du principe de
                                    traiter tout le monde (quelque soit son sexe ou autre) sans distinction.
                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Encourager c'est pas de la discrimination positive, j'aimerai savoir comment on peut faire de la discrimination positive dans le LL.
                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                        Posté par . Évalué à 4.

                                        "Encourager c'est pas de la discrimination positive"

                                        Tu as raison encourager n'est pas forcément faire de la discriminiation positive.

                                        Par contre, encourager, ce n'est pas non plus "traiter tout le monde de la meme facon"
                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Il est aussi possible d'encourager les gens en général à participer ...

                                          Et je pense que c'est un objectif qui reste en ligne de mire en général dans le libre, bien sur. Personne se plaindra d'avoir des nouvelles têtes dans la communauté d'ailleurs j'imagine.

                                          Encourager les hommes en particulier par contre, il y en a pas trop besoin, ils ont plus tendance à venir d'eux mêmes que les femmes non ?
                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                            Posté par . Évalué à 3.

                                            excuse moi, j'aurais plutot du écrire "encourager telle catégorie de personne ce n'est pas 'traiter tout le monde de la meme facon'"
                                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Ouai, arrêtons de faire des efforts pour les handicapés, de les encourager, c'est injuste pour les autres minorités. Qu'ils se démerdent tout seuls.

                                              Qu'est-ce qu'il faut pas entendre …
                                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                Eviter les discriminations (y compris envers les femmes) n'est pas injuste. S'adapter aux handicaps des uns non plus.
                                                Maintenant, si tu penses que les femmes sont des handicapées qu'on doit aider à s'adapter, ce n'est pas mon cas (je les considère comme mon égal).

                                                sympa d'associer "femme" et "handicapé".
                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    En quoi essayer de faire en sorte qu'il y ait plus de femmes dans le logiciel libre va à l'encontre de ton combat ?

                                    En poussant une étude sur les femmes, elle va à l'encontre de ma position qui est de regarder ni le sexe, ni l'origine ethnique, ni plein de choses, chez une personne avec qui je discute / travaille / fait du libre, je défends donc ma position.

                                    Combattre les discriminations (faire en sort qu'une fille soit aussi bien accueillie qu'un homme), oui, faire de la discrimination positive (" faire en sorte qu'il y ait plus de femmes dans le logiciel libre"), non (c'est une discrimination).

                                    Il y a pas trop de femmes dans le libre, oui et alors? Il n'y a pas trop d'hommes sur Doctissimo, Gala ou Public, on en fait pas toutes une histoire ni de tentative qu'il y ai plus d'hommes la-bas.
                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                      Posté par . Évalué à 5.

                                      Comme je le disais au dessus, ce n'est pas de la discrimination positive.

                                      Pas plus que faire une étude là dessus ou en trouver les raisons n'est de la discrimination.
                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      Je trouve ça cool qu'à chaque fois tu postes exactement la même chose que moi
                                      après moi, pour une fois que tu dis des trucs sensés, mais peut-être que c'est
                                      un peu inutile.
                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                                  Les propositions "je préfère traiter les femmes comme je traite les hommes" et "d'égal à égal." peuvent être fondamentalement incompatibles, surtout quand tu ne sais pas à qui tu t'adresses.

                                  Par exemple si tu tiens des propos sexistes (même au second degré) sur une mailing list, tu traites tous tes lecteurs de la même façon, mais ils ne sont pas vraiment égaux devant tes propos. Moi chaque fois que rencontre quelqu'un (qui que ce soit) je lache une blague raciste pour détendre l'atmosphère, curieusement moins de 5% de mes amis ont des origines africaines… mais bon, je ne m'en offusque pas, je traite tout le monde pareil.

                                  Eh bien, vois-tu je crois réellement qu'un sexisme ambiant règne dans la communauté du libre qui entretient le stéréotype du geek barbu. Il n'est pas vraiment méchant car c'est pour une grosse part du second degré (étant moi même laid et barbu je sais de quoi je parle), mais je comprends que ça rebute des femmes. Et si d'autres femmes et hommes tentent d'y remédier, je les y encourage vivement, parce-que devant un déséquilibre aussi fort entre hommes et femmes dans le LL, je pense que si discrimination il y a envers les femmes, on peut difficilement la trouver positive.
                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    mais je comprends que ça rebute des femmes.

                                    Les femmes aussi ont le droit d'avoir de l'humour, et certaines ne s'en prive d'ailleurs pas pour sortir des bien costaud sur les hommes (avec le même "sexisme").

                                    (Presque) plus sérieusement, je dois être aveugle, car 99.99% des discussions que je lis dans le libre sont asexuées (on parle technique! on code! on trolle sur les licences! et sur LinuxFr on parle aussi religion ;-) )
                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                      Posté par . Évalué à 8.

                                      car 99.99% des discussions que je lis dans le libre sont asexuées (on parle technique! on code! on trolle sur les licences! et sur LinuxFr on parle aussi religion ;-) )

                                      Et sur la totalite des depeches qui parlent du sujet sur LinuxFR, on a droit a une majorite de blagues sexistes a la con. Quand les gros lourds debarquent systematiquement sur ce genre de depeches, difficile de defendre ca comme de l'humour, tout de meme...
                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Parce qu'on est une majorité d'hommes, et que le sujet s'y prête.

                                        Si il y avait une majorité de femmes et qu'une dépêche était publiée relative
                                        aux hommes, les blagues sexistes fustigeraient dans l'autre sens.
                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                          Posté par . Évalué à 3.

                                          Parce qu'on est une majorité d'hommes, et que le sujet s'y prête.

                                          En gros tu dis que dès qu'on est "une majorité d'hommes" et que "le sujet s'y prête" (ici, les femmes et le LL) les blagues sexistes ou les sous-entendus graveleux et/ou douteux sont de rigueur ?

                                          Et tout ça, ça serait très normal, et pareil dans l'autre sens ?
                                          Et sans aucune conséquence sur la fréquentation de lieux ?

                                          ...
                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                          Parce qu'on est une majorité d'hommes, et que le sujet s'y prête.

                                          d'où le but d'un groupe mixte.
                                          Et comme ce sont les femmes qui manquent dans le LL, ce sont elles qu'on va chercher à encourager (on ne parle pas de forcer, hein ?)
                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Mais moi je t'encourage à ramener toutes tes copines, hein, et je pense que ça
                                            ne dérangera *personne*.
                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                        on a droit a une majorite de blagues sexistes a la con.

                                        La majorité des commentaires sur la dépêche parlent d'un désaccord sur la façon de faire. Sur cet désaccord, la majorité des blague vaseuses sont la pour démontrer qu'en stigmatisant les hommes (en faisant une conférence sur les femmes, désolé je considère que moi, en tant qu'homme je suis attaqué car je ne suis pas une femme), en séparant les femmes des hommes, ben ça pousse les gens à forcer le trait (c'est en tous cas ma réaction), ça pousse à monter les unes contre les autres.

                                        Si être en désaccord c'est être un gros lourd, alors je suis un gros lourd, je l'assume.

                                        Je demande donc à ce qu'on retire toutes les blagues "sexistes" sur les hommes sur les sites à majorité féminine, si les femmes n'ont pas d'humour il n'y a aucune raison que les hommes en ai, soyons égalitaires, demandons la même chose pour les une que pour les autres.

                                        Désolé, mais par la force des choses en ce moment 90% des gens que je côtoie sont des femmes, et les blagues sur les capacités masculines ne sont pas rares, et je ne m'en offusque pas pour autant (et aussi des blagues sexistes sur le femmes, faites par des femmes, vraiment où va le monde!). Dans le milieu qui les intéresse, elles aimeraient avoir plus d'hommes (et hétéros si possible, encore plus rare), mais ne font pas des conférences sur les hommes pour autant.
                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                          je suis un gros lourd, je l'assume.
                                          T'es gentil mais par ricochet ça éclabousse les membres de ton fan club !

                                          Tu vois les signatures au moins ? Parce que sinon ça tombe à plat, forcément :-)
                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            oui enfin Zen il est pas connu pour sa subtilité hein ^^ C'est plus le gros pied de Troll Velu dans le plat :D Quoi que sur cette discussion je trouve qu'il a parfaitement raison. Accepter une stat sur une donnée présenté comme discriminante, et refuser les autres parce que "c'est pas pareil".

                                            Et encore on a pas parlé des fan de techno Microsoft qui aimeraient bien faire des trucs libre, qui eux vont se faire rembarrer encore plus sûrement que des mec/nana matent des gens du genre qui les attirent lors d'un moment d'égarement.

                                            Ensuite si la personne ne fait que ça, il vaut peut être mieux le lui faire remarquer, ou tenter de reporter son attention sur le code. Ensuite si le code le désespère au point de vouloir regarder ailleurs...

                                            PS: quelle est la différence entre une blague juive et une blague anti-sémite ?

                                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              je trouve qu'il a parfaitement raison. Accepter une stat sur une donnée présenté comme discriminante, et refuser les autres parce que "c'est pas pareil".
                                              Il y a un bon paquet de contextes dans lesquels ça me semble philosophiquement très bien. Par exemple si tu as des antécédents familliaux qui ont un cancer du colon, alors il est conseillé que tu te fasses inspecter le colon tous les deux ans à partir de 40 ans.
                                              Première stat: la descendance a plus de risque
                                              Seconde stat: à partir de 40 ans il y a plus de risque
                                              Dans ce cas, ça ne choque personne car il n'y a pas de discrimination sur le sexe, l'origine ethnique, la religion, machin et chose. Il y a par contre discrimination sur l'âge et sur les maladies des parents. On pourrait exiger que cette attention soit portée à tous. Qui règle la facture de cette générosité ?

                                              Un autre exemple: le cancer des testicules, ou des ovaires n'est testé (admettons que ce soit testé, ce n'est pas le cas) que chez les hommes pour le premier, que chez les femmes pour le second. Ca ne choque personne puisqu'il est évident que tester un homme pour le cancer des ovaires c'est vaguement idiot :-)
                                              N'empêche, c'est une pure discrimination, sous prétexte que 0% des hommes ont un cancer des ovaires.
                                              On peut contourner en disant que les cancers statistiquement problématiques sont dépisté dans la population. Mais ça ne fait que reporter le problème dans le cabinet du toubib (incitation à faire tel examen en fonction de tels critères) au lieu qu'il soit dans le ministère (incitation identique suivant les mêmes critères, mais c'est écrit dans les brochures).

                                              Un exemple plus limite: le don du sang n'est pas accepté pour les homosexuels ni pour les personnes ayant eu des partenaires multiples dans les x derniers mois.
                                              Justification: statistiquement le risque est trop grand (c'était le cas il y a quelques années, c'est maintenant discutable mais la procédure persiste).
                                              Et là certaines personnes crient à la discrimination, alors que d'autres disent que statistiquement ça économise de l'argent car trop de lots sanguins seraient éliminés. Bon, ça passe car ça ne prive pas les homos de quoi que ce soit, si ce n'est la fièrté de donner leur sang. Ce qui n'est pas négligeable, mais c'est minime. Pareil pour ceux qui s'envoient en l'air fierement, même avec précautions.

                                              Exemple carrément limite: suite à observations visuelles à l'entrée d'un immeuble, ton service de police sait qu'un trafic de stupéfiant a lieu dans un des appartements. Car vous voyez des gens "chargés" entrer ou sortir.
                                              Vous décidez de mettre quelques appartements sur écoute. Vous proposez au juge une liste, mais vous savez qu'au delà de 2 ou 3 noms il va refuser. Ben vous décidez comment des personnes à mettre sur écoute ? Monsieur et madame BOMPART, 75 et 73 ans ? Monsieur LEVASSEUR, cadre bancaire de 37 ans ? Mademoiselle BENALI, étudiante de 21 ans originaire du Maroc habitant avec son petit ami marocain ? Ou encore les deux chômistes noirs du cinquième ?
                                              Les retraités et les cadres peuvent tout à fait dealer de la drogue. Mais statistiquement, si tu n'as pas de temps à perdre ni de crédibilité à gaspiller devant le juge, tu vas proposer d'écouter les lignes des marocains et des noirs.
                                              Dans 70% des cas tu auras les coupables. Dans 10% des cas tu te rendras compte que ces retraités cachaient bien leur jeu, et dans 20% des cas tu feras chou-blanc (statistiques officielles de la loterie nationale).

                                              Là on est en pleine discrimination. Seulement on peut affirmer qu'elle est basée sur des "statistiques pifométriques" qui seraient probablement justifiée par une étude scientifique.

                                              A mon avis, la limite dépend de l'époque, de la situation, de la perception personnelle, etc.
                                              Et de l'habitude aussi. Plus tu constates partout des discriminations, moins tu fais attention à celles qui sont moins "méchantes". C'est le principe d'occuper la population avec des emmerdements en tous genres afin de mener tranquillement sa politique à coup de petite lois discrètes. Chose qui ne passerait pas si la population était peinarde.
                                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                Posté par . Évalué à 5.

                                                oui enfin la on parle quand même d'une participation non discriminante au libre. Tout le monde peut y entrer. Si les nana/fille/femmes/demoiselles n'y sont pas présentes c'est leur choix.
                                                Dans ma boite toutes les RH, secrétaire, hôtesse d'accueil sont des femme, en développeuses, une ou deux seulement, et pourtant on a une discrimination positive à l'embauche.

                                                depuis la seconde (générale, puis S option TI (ou science de l'ingénieur maintenant) ) j'ai été entouré d'une majorité très masculine. tout simplement parce qu'on oriente peu les filles dans les filières techno, ou a connotation techno. La discrimination elle est là, et c'est là qu'il faut agir. Pour entrer dans le libre, j'ai jamais entendu parler de quelqu'un refusé sous prétexte que c'était une femme. Si elle se sentent vexées par les blagues sexistes, elles devraient un peu plus lire les forum et voir que les blague sur les geeks (une histoire de vélo par exemple, ou de météo...) fleurissent aussi au long des discussions.

                                                Enfin les critère de sélection que tu donne sont les facteur de risque, et non l'age ou le sexe, oui ça a une incidence sur le facteur de risque, mais la raison pour laquelle on fait le test est le facteur de risque, pas le sexe (par exemple si quelqu'un change de sexe, ce serait con de lui refuser le test, si quelqu'un est adopté, ce serait con de lui refuser le test sous prétexte que ses parent biologique ont beau avoir eu le cancer en question, ses adoptifs n'ont rien eu)

                                                Et pour les flics ce genre de pratique est inadmissible, ça s'appelle un contrôle au faciès, et de plus ça nourri les stats. (ie si on ne contrôle que les noir, on va avoir 100% des étranger en situation irrégulière qui sont des noirs)

                                                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                  de plus ça nourri les stats. (ie si on ne contrôle que les noir, on va avoir 100% des étranger en situation irrégulière qui sont des noirs)

                                                  Tu pourrais un peu coller à l'actualité : en ce moment, la mode est moins aux noirs, mais aux "gens du voyages" / "roms" / "roumains" (les politiques mélangeant allègrement les mots qui sont pourtant pas du tout sur la même population) ce qui permet à notre gouvernement adoré de montrer une augmentation après avoir incité la police à plus s'occuper de ces personnes.

                                                  Enfin les critère de sélection que tu donne sont les facteur de risque, et non l'age ou le sexe, oui ça a une incidence sur le facteur de risque, mais la raison pour laquelle on fait le test est le facteur de risque, pas le sexe

                                                  Et avec des stats comme ça, on en est à discriminer 50% de la population : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2010/08/30/01016-201(...)
                                                  " une procédure similaire en interdisant aux hommes de s'asseoir à côté d'enfants non accompagnés" (pour des raisons de statistiques parait-il)
                                                  Va bientôt falloir faire une journée de l'homme (sans lettre majuscule)
                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                  >tout simplement parce qu'on oriente peu les filles dans les filières techno, ou a connotation techno

                                                  Ça fait plusieurs fois que je lis ce genre de commentaires et je me demande toujours comment "on oriente les filles". Il me semble pas qu'on les martèle de discours de propagande pour les empêcher de faire un bac techno ou quelque autre diplômes dans le même domaine.
                                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                    Posté par . Évalué à 5.

                                                    Des études ont montrés que les ensignants en général encouragaient plus les garçons à faire des maths et passaient plus de temps avec eux, et auront plutôt tendance à considérer qu'une fille qui a des problème en math, c'est normal.

                                                    Le tout de manière inconsciente, c'est pas de la propagande, c'est quelque chose de bien ancré dans les mentalités.

                                                    j'ai lié quelques articles genre premiers résultat de google pour montrer quelques articles, mais t'en as d'autres sur ce thème en général :

                                                    http://rire.ctreq.qc.ca/2010/01/les-enseignantes-du-primaire(...)
                                                    http://www.lepoint.fr/societe/la-mixite-scolaire-genere-auss(...)
                                                    http://www.google.com/search?q=enseignants+maths+filles+garçon&ie=utf-8
                                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                    Posté par . Évalué à 3.

                                                    Ça fait plusieurs fois que je lis ce genre de commentaires et je me demande toujours comment "on oriente les filles".
                                                    justement "on" ne les oriente pas. Je n'aurai jamais fait une 2nde option TSA, puis 1ere S et T S option science de l'ingénieur + Spé math ; si ma prof d'histoire, que je remercie au passage, ne m'avait pas conseillé cette option.

                                                    L'orientation se fait en 3ème, sauf que je n'ai jamais eu d'informations en classe sur ces options, ou je n'en ai aucun souvenir. Ce conseil est venu en dehors des heures de cours.
                                                    Pour beaucoup c'est une orientation vers une filière technologique (STI), et ça, c'est la déchéance, l'échec. Attention, je parle des préjugés que j'avais à l'époque, hein ^^. Aujourd'hui ma vision est bien différente.

                                                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                      L'orientation se fait en 3ème, sauf que je n'ai jamais eu d'informations en classe sur ces options, ou je n'en ai aucun souvenir. Ce conseil est venu en dehors des heures de cours.

                                                      Certes... Mais c'est quoi la différence suivant le sexe? J'ai eu le même problème : si tu attends qu'on te conseilles, tu peux toujours attendre, quelque soit ton sexe.

                                                      Alors certes, je concède qu'il y a une incitation des profs suivant le sexe (voir le message de Thomas), mais il ne faut pas tout mettre sur le dos "c'est parce que je suis une fille", la non information à l'école arrive aussi aux autres 50% de la population.
                                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                        Posté par . Évalué à 3.

                                                        Ce contre quoi ton mode d'action, ou plutôt d'inaction, on ne fait rien parce que parler du problème c'est le reconnaître, ne peux rien du tout.

                                                        Il faut au minimum en parler, étudier les choses, répandre ce genre de résultat, pour que les choses changent. Parce qu'il n'y a pas de raison objective que ce genre de trucs perdurent et que les filles soient mal à l'aise face aux maths ou à la technique juste parce qu'elles se sont persuadées d'être mauvaises au fil du temps ...
                                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                          Je n'ai pas la proposition miracle, tout ce que je sais c'est que jouer à la discrimination positive est contre mes idées d'égalité entre les gens, et je ne suis pas prêt à abandonner mes principes de base pour "le bien de l'humanité" : combattre le mal par le mal n'est pas mon crédo, trop dangereux (j'ai donné des exemples de ce à quoi mène la discrimination positive vers les femmes dans le monde réel... Ce genre de chose dérape à terme).

                                                          Et encore une fois, associer le nombre de femmes dans tel domaine à la discrimination, c'est un modèle qui me pose problème, ce n'est absolument pas dérangeant qu'il y ai 1% de femmes dans un domaine donné si il n'y a pas de discrimination à l'entrée, c'est leur choix, et donc associer des stats sur le nombre de femmes (et sur le fait qu'elles soient draguées au passage...) est de mon point de vue HS et ne fait que renforcer les préjugés, segmenter la population, la stigmatiser "car il n'y a pas assez de femmes", sans façons. Je pense juste que la méthode est mauvaise, et je préfère rien que cette méthode.

                                                          Sinon, tu penses quoi de l'interdiction en France des stats par origine ethnique? Ce genre de stats pourraient être utiles pour " étudier les choses, répandre ce genre de résultat, pour que les choses changent.". Bizarrement la loi a été faite pour éviter les conséquences qui découlent des stats.
                                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                            Posté par . Évalué à 2.

                                                            Sauf que tu dis pas ce qu'est la discrimination positive. Faire une conférence sur le sujet n'en est pas.

                                                            Sinon tu te répètes, tu l'as déja dit je ne sais combien de fois. Cela dit je ne vois pas du tout pourquoi dédier une conf à la participation féminine, c'est associer à la discrimination. Et rejeter cette idée "par principe", ça ne prouve rien.

                                                            Enfin sur les stats sur les origines ethniques, c'est surtout à un sociologue qu'il faudrait le demander. J'ai un sentiment assez ambigu là dessus, je comprends essentiellement l'objectif et les raisons, je comprends facilement les abus qu'on pourrait faire à partir de ça, mauvaises corrélations (qui sont déja légions sans stats au passage) et leur fausse légitimations. Affirmation de l'égalité aussi, bien entendu.
                                                            D'un autre côté si un sociologue sérieux fait une étude de ce genre, en évitant les biais, sans vouloir stigmatiser, et une étude pour laquelle l'origine ethnique est un critère pertinent, il doit pouvoir le faire (c'est mon côté scientifique qui parle).

                                                            Cela dit je comprends que l'état ne fasse pas par principe ce genre de trucs (je connais pas très bien le périmètre de la loi cela dit.)
                                                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                              Faire une conférence sur le sujet n'en est pas.

                                                              Ce n'est pas mon point de vue... Je l'ai dit, je me répète je sais, mais faire une conférence contre les discriminations n'est pas discriminatoire, faire une conférence sur les femmes l'est de mon point de vue (on privilégie les femmes dans une conférence sur les femmes, rien que dans le titre...)

                                                              (...) mauvaises corrélations (qui sont déja légions sans stats au passage) et leur fausse légitimations. Affirmation de l'égalité aussi, bien entendu.

                                                              C'est exactement mon argument pour refuser les stats sur le sexe des gens : origine ethnique, couleur de peau ou sexe des gens, je n'ai toujours pas compris quelle est la différence qui légitime certaines stats et pas d'autres tout en gardant l'affirmation de l'égalité.
                                                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                Posté par . Évalué à 3.

                                                                Sauf qu'être une femme c'est complètement orthogonal à l'origine ethnique, ça n'a rien à voir ...

                                                                Je serai à priori d'accord si c'était une conférence sur la représentation des juifs, des sunnites ou que sais-je encore, mais là ... les femmes c'est la moitié de l'humanité, et ça ne dépend pas de l'origine.


                                                                Pour le reste, admettons qu'un sociologue veuille étudier les discriminations, par exemple, il serait dans son rôle et a toute la légitimité pour le faire ...
                                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                    Posté par . Évalué à 4.

                                                    Ça fait plusieurs fois que je lis ce genre de commentaires et je me demande toujours comment "on oriente les filles". Il me semble pas qu'on les martèle de discours de propagande pour les empêcher de faire un bac techno ou quelque autre diplômes dans le même domaine.
                                                    Tu as déjà ouvert un catalogue de jouets pour enfants ? Regarder des pubs ? La propagande commence très tôt sur les rôles stéréotypés des uns et des autres et se renforcent avec l'âge.

                                                    Une expérience intéressante avait été faite sur les différences de résultats entre filles et garçons en mathématiques aux États-Unis. On leur faisait passer un test de mathématiques. Dans un groupe, on leur présentait cela explicitement comme un examen de maths : les filles avaient de moins bons résultats. Dans l'autre, on n'évoquait pas les maths, mais les problèmes étaient les mêmes : garçons et filles avaient les mêmes résultats.
                                                    L'expérience a été refaite en France (test présenté comme géométrie ou dessin) avec des résultats identiques.

                                                    Si elle se sentent vexées par les blagues sexistes
                                                    C'est aussi ce qu'on disait (dit encore ?) aux chercheurs noirs concernant les blagues racistes de leurs collègues.
                                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                      Posté par . Évalué à 5.

                                                      C'est aussi ce qu'on disait (dit encore ?) aux chercheurs noirs concernant les blagues racistes de leurs collègues.
                                                      Alors on fait quoi? on interdit les blagues sexistes, sur les banquiers, les avocats, les juifs, les musulmans, les belges, les frenchies, les anglais, les clowns, les japonais, les chinois... la liste est longue...

                                                      Mais si tu t'arrête sur la première partie, forcément ça coince, car les blagues sexistes y en a dans les deux sens sur les forum, et des légendes urbaines pas forcément flatteuse pour le sexe dit fort; l'image du geek gras puceau à 50 ans qui dit qu'il fait nuit, à qui on rétorque d'ouvrir les volets traine pas mal, la grenouille qui parle, le vélo...

                                                      Si dès qu'on sortait une blague sur les geek j'en prenait ombrage et que je claquait la porte, je serai bien seul et je risquerai d'avoir des problème avec moi même.

                                                      Si la personne viens avec des préjugés que le forum/canal irc/mailing list est fréquenté par de gros con qui ne se lavent pas, misogynes et asexués, forcément la personne ne va retenir que ça, et ne va pas avoir envie de rester, et elle sera renforcé par son/sa voisin(e) qui lui dira "c'est des geeks tu t'attendais à quoi?"

                                                      toutes les semaines je tombe sur une blague qui prétend que j'aurais plus de dix doigts à chaque mains (ou approchant) sous le prétexte fallacieux que je trouve emacs supérieur a vim c'est pas pour autant que je quitte linuxfr.

                                                      Perso, je trouve bien plus de conneries racontés sur les geek que sur les femmes sur linuxfr, et pourtant c'est un site qui parle d'informatique principalement. Cette news ayant un statut légèrement particulier...

                                                      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                        Posté par . Évalué à 1.

                                                        Ça s'appelle l'autodérision, ça n'a pas exactement le même statut que les autres formes d'humour ...
                                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                                          Je n'ai pas compris. Tu insinues que les femmes n'ont pas les capacités mentales pour l'autodérision ?
                                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                                            Non, il insinue que dans un groupe composé quasi exclusivement d'hommes, les blagues sexistes n'entrent pas dans le cadre de l'autodérision.
                                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                        Posté par . Évalué à 2.

                                                        forcément ça coince, car les blagues sexistes y en a dans les deux sens

                                                        J'adore ce mensonge répété mainte fois et digne d'une cour d'école : « mais elles font pareil d'abord ! »
                                                        Regarde la différence de proportions, qui doit être de 1:1000, voire plus. C'est donc un mensonge de dire ça, et surtout une « excuse » débile.
                                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                          Posté par . Évalué à 3.

                                                          heu... tu as mal compris ce que j'ai dis alors...
                                                          J'ai pas dis qu'elle font pareil, j'ai simplement dit que sur les forums infos, il y a des vannes sexistes dans les deux sens, et j'ai jamais précisé que c'était des femmes qui répliquait.

                                                          Tu parles de proportion, très bien, compte le nombre de blague sexiste sur linuxfr, ce billet mis à part.
                                                          Tu pourras ensuite comparer avec le reste emacsien (sauf news emacs), bsdien (news bsd mise à part)... Curieusement tu risque d'être assez dessus; les blagues sur les femmes seront quasiment inexistantes, et en nombre minoritaire vis à vis des autres blagues, mais à part ça nous devons avoir un gros problème de misogynie...

                                                          Tiens récemment, j'ai navigué sur le forum de parallèle universe (mod privateer pour vegastrike), j'ai pas trouvé une blague sexiste, (en même temps j'ai pas trouvé de blague tout court.)

                                                          Alors oui si tu te pointe dans un chan de geek et que tu annonces d'emblée je suis machin et je suis un femme, tu as de forte chances de te prendre la totale. En même temps si j'arrive sur un chan et que je balance que j'utilise emacs d'entrée de jeu, je vais aussi me prendre la totale.

                                                          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                            Posté par . Évalué à 3.

                                                            Tu parles de proportion, très bien, compte le nombre de blague sexiste sur linuxfr, ce billet mis à part.

                                                            Pourquoi ce billet mis à part ?!

                                                            Tu pourras ensuite comparer avec le reste emacsien (sauf news emacs), bsdien (news bsd mise à part)... Curieusement tu risque d'être assez dessus; les blagues sur les femmes seront quasiment inexistantes, et en nombre minoritaire vis à vis des autres blagues, mais à part ça nous devons avoir un gros problème de misogynie...

                                                            Bien sûr que sur la plupart des sujets de discussion sur le net, on ne fait pas la différence ! On ne la voit/sait pas !

                                                            Alors oui si tu te pointe dans un chan de geek et que tu annonces d'emblée je suis machin et je suis un femme, tu as de forte chances de te prendre la totale.

                                                            Mais pourquoi alors ?! C'est hallucinant quand même !

                                                            Ce que je veux dire, c'est qu'à partir du moment ou quelqu'un va _savoir_ que t'es une femme, il va _forcément_ y avoir discrimination, et tu trouves ça normal ? Tu te rends compte de ce que tu dis, à quel point c'est grave ?

                                                            Donc, déjà, IRL, les filles c'est perdu d'avance, vous allez vous en prendre plein la gueule. Ah bah tiens, c'est exactement ce qu'il se passe avec tous les gros cons de machos dans tous les autres domaines.

                                                            En même temps si j'arrive sur un chan et que je balance que j'utilise emacs d'entrée de jeu, je vais aussi me prendre la totale.

                                                            Comme indiqué plus bas par Berzingh, utiliser emacs tu l'as choisi. Être une femme, non.
                                                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                              Posté par . Évalué à 2.

                                                              > Pourquoi ce billet mis à part ?!
                                                              Pour la même raison que j'ai demandé d'exclure les vanne des vils viimiste sur une news emacs. Parce que c'est un aimant a vannes, et que c'est loin d'être représentatif du site.

                                                              Pour la même raison que si tu te définis en premier comme un emacsien/homme/femme dans un chan c'est un aimant à vannes.

                                                              Ce que je veux dire, c'est qu'à partir du moment ou quelqu'un va _savoir_ que t'es une femme, il va _forcément_ y avoir discrimination, et tu trouves ça normal ? Tu te rends compte de ce que tu dis, à quel point c'est grave ?
                                                              Absolument pas, si par contre la personne en question se revendique et se définit en premier en tant que femme/emacsien/alien/poulpe d'un air de dire viens te battre, et joue la provoque, y a pas de raison que _parce que_ c'est une femme elle soit épargné.

                                                              Donc, déjà, IRL, les filles c'est perdu d'avance,
                                                              ça n'a strictement rien à voir. Tout comme écrire en majuscule sur internet connote une envie de crier, arriver sur un chan et dire bonjours moi c'est plancoet j'utilise emacs, c'est un appel aux vannes.

                                                              Comme indiqué plus bas par Berzingh, utiliser emacs tu l'as choisi. Être une femme, non.
                                                              et c'est une raison de le revendiquer? car le choix il est là. Désolé, mais emacs c'est trop tard pour moi j'arrive pas a m'adapter aux autres éditeurs.

                                                              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                Posté par . Évalué à 3.

                                                                Putain, comparer, sérieusement, le fait d'être une femme avec le fait d'être emacsien, on aura tout vu.

                                                                À ce que je sache, on n'a jamais tué quelqu'un pour le fait d'être emacsien. Pour être une femme, si. (et comme je l'ai déjà précisé, on ne choisit pas d'être une femme)

                                                                Toute « excuse » basée là-dessus pour moi sera le fait d'un gros con de misogyne. Comme indiqué ci-dessous pour un autre, va te faire foutre.
                                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                  Posté par . Évalué à 4.

                                                                  :) Donc refuser de faire une différence de traitement c'est être misogyne. C'est marrant, mais moi ma passion c'est l'informatique, je ne l'ai pas "choisie", et les blague geek y'en a un paquet.

                                                                  Au faut j'attends toujours une étude statistique des blagues / remarques sur linuxfr, ainsi que le ratio sexiste/autre.

                                                                  Si je te parle d'emacs, c'est que c'est une tare comme une autre :D ou une qualité selon le point de vue sur lequel tu te place et qui a l'avantage d'être relativement neutre dans cette discussion.
                                                                  Ramène toi dans un groupe IRL de 10/20 personnes, et balance, salut moi c'est Al Zeimer, je suis geek, le résultat sera marrant et tu auras (au pifometre(c) ) 90% de chance de te choper comme référence "ingénieur informaticien" (la chanson). Chose qui sera nettement moins probable si tu dis "Salut, moi c'est Al Zeimer"

                                                                  Ce qui m'amuse, en plus ici, c'est que tu es persuadé que je fait parti des gens faisant ce genre de blague, alors que je tente simplement d'expliquer qu'à partir du moment ou tu provoque/donne un os a ronger a un groupe, évidemment ça va en parler.

                                                                  Désolé si je te choque, mais pour moi femme, homme, linuxien, geek, emacsien, humain, admin sys, footballeur, grand, petit, maigre, gros, taré, clown, cinglé, rôliste, GNiste, sont des qualité comme pleins d'autres. Ah certaines ne sont pas choisies, et alors? Faut faire une différence ? Pour quelles raisons?

                                                                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                      La propagande commence très tôt sur les rôles stéréotypés des uns et des autres et se renforcent avec l'âge.

                                                      Autre exemple : on a récupéré des vêtements d'une copine qui a un garçon pour notre petite, et on a des vêtement plus "féminin" (comprendre : rose. De toutes façon on n'a pas beaucoup le choix des couleurs...).
                                                      Et quand on croise des gens (avec un bébé, tout le monde se croit permis de nous parler dans la rue...), c'est "il" quand elle est habillée en bleu, et "elle" quand elle est habillée en rose. Bon il y en a quand même la moitié qui demande ou utilise le neutre (dans la langue des inconnus que je côtoie actuellement, il y a un neutre) quand même.
                                                      Toutefois, perso, ça m'amuse plutôt sur les préjugés qu'autre chose (on précise, et après les gens font avec, pas bien méchant)

                                                      C'est aussi ce qu'on disait (dit encore ?) aux chercheurs noirs concernant les blagues racistes de leurs collègues.

                                                      Ca dépend toujours de comment c'est dit, et comment les gens pensent derrière : ça m'arrive de blaguer avec des noirs sur les différences (culturelles etc...) et eux aussi peuvent blaguer sur leur couleur de peau, ou balancer une vanne bien énorme sur les blancs (il y a de quoi faire aussi), le tout en respect complet entre les uns et les autres. Il faut arrêter le politiquement correct à tout prix, c'est barbant. C'est gonflant d'associer en permanence des blagues sur les différences à du racisme. C'est certes une arme utilisée par les racistes qui pensent encore plus que la blague, mais combattre les discriminations ne veut pas dire qu'il faut combattre les blagues, égaux mais différents, et on garde ces différences! Alors faut un peu arrêter d'être vexés par les blagues (surtout que dire qu'elles n'aiment pas est faux : il y a en a beaucoup de filles qui plaisantent sur les filles, et en font aussi sur les hommes, doit-on interdire aussi aux filles de faire des blagues sur les hommes?)
                                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                                                        il y a en a beaucoup de filles qui plaisantent sur les filles, et en font aussi sur les hommes, doit-on interdire aussi aux filles de faire des blagues sur les hommes?

                                                        Non : il y a en a beaucoup de femmes qui plaisantent sur les femmes, et en font aussi sur les garçons, doit-on interdire aussi aux femmes de faire des blagues sur les garçons?

                                                        Tu le dis toi-même, les femmes ne sont pas de frêles créatures à protéger, commence par utiliser un vocabulaire cohérent avec tes propos. Je sais, je souligne ici un point de ton commentaire et n'y réponds pas dans l'ensemble, ce qui est un peu malvenu parce-que j'ai déjà exposé des avis contraires aux tiens et que ça pourrait passer comme un moyen de te décrédibiliser en esquivant l'essentiel. Du coup je complète un peu même si je ne pense pas réussir à te convaincre de quoi que ce soit…

                                                        Ne pas se permettre de blagues racistes ou sexistes ou plus généralement vexantes quand on s'adresse à n'importe qui ce n'est pas du politiquement correct, juste du respect. Ce n'est qu'une fois que tu peux anticiper la réaction des autres que cela devient de l'humour. Tu trouves ça drôle si je te traites de « gros con » ? Pourtant c'est un vocabulaire édulcoré à côté des noms d'oiseaux que j'échange avec certains amis sans que cela ne vexe qui que ce soit, tout dépend du contexte… espèce d'abruti.
                                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                          Non : il y a en a beaucoup(...)

                                                          ah... le mot "fille" c'est ça? Je peux changer, j'ai pas fait attention, j'utilise "fille" car c'est un mot utilisé par les femmes elles mêmes.

                                                          juste du respect.

                                                          Mouais... Comme je l'ai dit et redit, faire une blague sexiste en voulant faire du mal, oui c'est à combattre. Tout sexisme est à combattre. Maintenant, si sur le net on peut plus plaisanter en public de crainte de voir une pauvre petite se vexer d'avoir lu une blague, faut arrêter le délire.

                                                          espèce d'abruti

                                                          Trop gros ;-).
                                                          Et comparer des blagues à des insultes, c'est un peu trop, désolé je n'arrive pas à suivre.
                                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                            Posté par . Évalué à 1.

                                                            Comme je l'ai dit et redit, faire une blague sexiste en voulant faire du mal, oui c'est à combattre. Tout sexisme est à combattre. Maintenant, si sur le net on peut plus plaisanter en public de crainte de voir une pauvre petite se vexer d'avoir lu une blague, faut arrêter le délire.

                                                            Le problème, c'est que ce n'est pas de temps en temps, c'est qu'à _chaque_ fois qu'il y a un « débat » sur le féminisme, c'est la première chose qui vient, et en masse : le dénigrement par le faux humour gras et macho. À _chaque_ fois, avec la _grande majorité_ des hommes, sans _jamais_ discuter du cœur du problème (d'où mon « débat » entre guillemets : jusqu'à maintenant, tu n'a fais que te défendre de pouvoir utiliser « l'humour » dans ce débat).

                                                            En fait, je pense que tu ne comprends pas le fond du problème, et la légèreté avec laquelle tu discutes de tout ça, en détournant le vrai débat, montre un mépris profond (même si tu ne t'en rend pas compte).
                                                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                              et la légèreté avec laquelle tu discutes de tout ça, en détournant le vrai débat, montre un mépris profond

                                                              Hein? Pardon?
                                                              J'ai passé du temps a écrire, argumenter, ma position. Sans faire de "faux humour gras et macho" ou autre.

                                                              Mais comme ça va pas dans ton sens, tu passes en mode dénigrement : "légèreté "mépris profond". Non, c'est sérieux, au contraire. Je discute justement du coeur du problème, qui est pour moi que différencier les gens par sexe, faire des stats ou des conférences sur un sexe donné, est mauvais pour l'égalité entre les sexes, pour la bonne entente entre les deux sexes. Et pour le moment je n'ai pas lu quelque chose qui me fasse changer d'avis sur ce sujet. Alors j'attend ton argumentation pour te permettre de dire que je suis méprisant envers l'autre sexe.

                                                              même si tu ne t'en rend pas compte

                                                              Je me rend compte que plutôt que de me répondre, tu essayes de tirer à côté "bouh il est méprisant envers les femmes" pour ne pas argumenter correctement.
                                                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                Posté par . Évalué à 1.

                                                                J'ai passé du temps a écrire, argumenter, ma position. Sans faire de "faux humour gras et macho" ou autre.

                                                                Heu, tu l'as fait au début, et tu as tenu ta position d'un soit-disant « droit » à dénigrer.

                                                                Mais comme ça va pas dans ton sens, tu passes en mode dénigrement : "légèreté "mépris profond".

                                                                Non. Ne t'es-tu pas rendu compte qu'aucune femme ne participe à ce débat ? Alors qu'il y en a bien quelque unes ici ! Parce que les propos de la plupart des propos qu'il y a ici sont d'un mépris assez énorme, et sans que leurs auteurs s'en rendent compte ! Et il est là le vrai problème : tu ne t'en rends pas compte, mais tu fais preuve d'une certaine misogynie ! Et ici il n'est pas histoire de ce que tu penses être, mais réellement de l'impression qu'ont les femmes en voyant un tel discours !

                                                                Je ne suis pas sûr que tu comprennes bien où en est ton discours : IRL, je serais à deux doigts de t'en foutre une, alors que je suis un non violent. Bon, Kerro j'en parle même pas.

                                                                Je discute justement du coeur du problème, qui est pour moi que différencier les gens par sexe, faire des stats ou des conférences sur un sexe donné, est mauvais pour l'égalité entre les sexes, pour la bonne entente entre les deux sexes. Et pour le moment je n'ai pas lu quelque chose qui me fasse changer d'avis sur ce sujet. Alors j'attend ton argumentation pour te permettre de dire que je suis méprisant envers l'autre sexe.

                                                                Coïncidence bizarre : http://www.liberation.fr/medias/0101655348-arte-deprogramme-(...)
                                                                C'est mauvais de parler des problèmes qu'engendrent les différences de sexe ?

                                                                Ce genre de chose me fout complètement en l'air.
                                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                                  mais tu fais preuve d'une certaine misogynie !

                                                                  Après avoir été pris pour un employé de Canonical, puis de Microsoft, plus rien ne m'étonne...

                                                                  Demander l'égalité de traitement entre homme et femme, c'est de la misogynie maintenant, super.

                                                                  , je serais à deux doigts de t'en foutre une

                                                                  Tu voudrais pas essayer de lire ce que j'écris à la place?
                                                                  Je ne suis pas d'accord avec toi sur la façon d'avoir légalité entre les gens, c'est tout, tout ce que tu en déduis c'est que je suis misogyne, rien que ça. Faut arrêter le délire. Ne pas être d'accord ne signifie pas être misogyne. Démontre-moi un seul endroit où je suis misogyne s'il te plait. Désolé, mais quand je lis tes commentaires qui associent les femmes à des handicapées qu'il faut aider (c'est la conclusion que j'ai quand je te lis), je ne peux que réagir car justement je pense que la femme et l'homme sont égaux, que les aider revient à considérer qu'elles sont inférieures. Mais pour toi, que je pense qu'ils soient égaux c'est être misogyne.

                                                                  Ce genre de chose me fout complètement en l'air.

                                                                  Pareil, étonnant vu que je suis misogyne?

                                                                  En m'insultant de la sorte, tu ne risques pas de me faire changer d'avis, car tu tiens absolument à me cataloguer dans les "méchants contre les femmes". Faudrait que tu en discutes avec les femmes que je côtoie qui me disent plutôt qu'elle m'apprécie car justement je ne les prend pas pour des être inférieurs qu'il faut aider, mais que je les considère comme des personnes égales avec qui elles peuvent discuter librement (par contre ce sont majoritairement des femmes qui disent "merdes elles font chier ces connes à nous mettre comme différentes" lors de la journée de la femme ou d'autres trucs "pour les femmes", on doit être en phase à ce sujet). Tu veux m'en coller une comme tu dis, alors que je suis (à priori, vu que autant tu doute de moi, autant par tes paroles j'ai un doute sur ce que tu penses des femmes) assez proche de tes convictions, mais pas à 100% (sur le comment combattre) avec toi et que comme c'est pas 100% ben c'est le mal à bannir.

                                                                  Je ne suis pas d'accord, c'est tout, merci de ne pas me coller des mots qui ne me correspondent pas (y compris inconsciemment comme tu penses pouvoir le deviner)
                                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                  Posté par . Évalué à 3.

                                                                  >Ne t'es-tu pas rendu compte qu'aucune femme ne participe à ce débat ?

                                                                  En es-tu sûr(e) ?

                                                                  >Coïncidence bizarre : http://www.liberation.fr/medias/0101655348-arte-deprogramme-(...)
                                                                  >C'est mauvais de parler des problèmes qu'engendrent les différences de sexe ?

                                                                  Je trouve un peu abusif de rapprocher la non-parité hommes-femmes dans le libre des problèmes de violence dans les banlieues.
                                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                                                  Au passage,

                                                                  tu ne t'en rends pas compte, mais tu fais preuve d'une certaine misogynie

                                                                  Ton raisonnement est le même que celui de 20% des américains sur un sujet :
                                                                  http://www.lesoir.be/actualite/monde/2010-08-19/20-des-ameri(...)
                                                                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                    Posté par . Évalué à 5.

                                                                    on interdit les blagues sexistes, sur les banquiers, les avocats, les juifs, les musulmans, les belges, les frenchies, les anglais, les clowns, les japonais, les chinois... la liste est longue...
                                                                    La liste est loin d'être homogène. On ne choisit pas ses origines, sa couleur de peau (encore que) ni son sexe (encore que bis). Un peu plus son métier.
                                                                    Je tiens à préciser que mon commentaire ne voulait absolument pas dire "Bouh les blagues sexistes/racistes/etc c'est caca". C'est juste que souvent, des gens qui ne voient pas le problème avec les blagues sexistes s'offusquent de celles racistes.
                                                                    On peut les trouver drôle, qu'on soit dans le groupe visé ou pas. Tout dépend souvent de l'avis de l'interlocuteur sur la question.

                                                                    Ce qui peut devenir vexant ou surtout usant, ce n'est pas tant la teneur de la blague que de se voir rappeler indirectement sans arrêt qu'on est l'autre. Un infirmier doit trouver pénible à force que ses collègues féminines le charie sur son sexe parce que ça le met sans cesse dans le position "Je suis un homme" et pas "je suis un collègue".

                                                                    Ne t'es-tu pas rendu compte qu'aucune femme ne participe à ce débat ?
                                                                    Comme dit Lotro, qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?
                                                                    Je trouve ça limite méprisant : "les pauvres choupinettes, on leur dit des trucs vilains pas gentils alors elles n'osent plus venir débattre".

                                                                    tu ne t'en rends pas compte, mais tu fais preuve d'une certaine misogynie
                                                                    Autant je ne partage pas le point de vue de Zenitram sur un certain nombre de choses, autant je ne vois pas ce qui dans ses propos lui vaut d'être taxé de misogyne.

                                                                    faire des stats ou des conférences sur un sexe donné, est mauvais pour l'égalité entre les sexes, pour la bonne entente entre les deux sexes
                                                                    Dire qu'observer et analyser un problème le crée, c'est un peu la politique de l'autruche. C'est un peu comme en Argentine où on dit que non, non, il n'y a aucun problème de suicide. Pourquoi ? Parce qu'il n'y a aucune statistique. Pas de données, pas de problème.
                                                                    Faire des études sur les différences de salaire entre homme et femme, leur présence dans telles études ou métiers, c'est intéressant, ça permet de mieux connaître la situation, de voir s'il faut faire quelque chose et quoi.
                                                                    Par contre, je trouve choquant des trucs qui s'appellent "Debian-Women" ou "Ubuntu-Women". Ça fait dans la ségrégation alors que le but c'est l'égalité. Comme me choquerait un "Debian-men" ou "Ubuntu-blue" (ben ouais, les schtroumphs, hein, on n'y pense pas assez). Un peu comme la journée internationale de la femme, qui devrait plutôt s'appeler celle de l'égalité des sexes, ou quelque chose du genre.
                                                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                                                      Faire des études sur les différences de salaire entre homme et femme, leur présence dans telles études ou métiers, c'est intéressant, ça permet de mieux connaître la situation, de voir s'il faut faire quelque chose et quoi.

                                                                      Je ne dis pas qu'il ne faut pas en faire. Mais c'est ce qu'on en fait qui me pose problème : dire qu'il y a pas assez de femmes dans le libre, désolé mais je n'accepte pas, tant que les femmes ont le choix, on n'a pas à inciter plus que pour les hommes, question d'égalité. Faire des stats pour savoir ce qu'on pourrait faire pour éliminer les discriminations, il n'y a pas de problème, à fond, il faut en parler.

                                                                      Par contre, je trouve choquant des trucs qui s'appellent "Debian-Women" ou "Ubuntu-Women". Ça fait dans la ségrégation alors que le but c'est l'égalité.

                                                                      Ouf, enfin!

                                                                      Comme me choquerait un "Debian-men" ou "Ubuntu-blue" (ben ouais, les schtroumphs, hein, on n'y pense pas assez).

                                                                      Merci, j'avais eu peur de parler dans le vide la...

                                                                      Un peu comme la journée internationale de la femme, qui devrait plutôt s'appeler celle de l'égalité des sexes, ou quelque chose du genre.

                                                                      Exactement. La, ce qu'on fait, c'est opposer un sexe à l'autre. Alors que l'objectif affiché est l'égalité, va comprendre, on se croirait en politique. Désolé, en étant pour l'égalité entre les gens, je ne peux être pour une journée de la femme ou Ubuntu-women, rien que le nom est de la ségrégation. J'aime beaucoup mieux ton nom "journée de l'égalité des sexe". Il y a une lutte contre une discrimination à faire, combattre une discrimination par une autre discrimination n'est pas acceptable pour moi.
                                                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                                      Comme dit Lotro, qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela ?
                                                                      Je trouve ça limite méprisant : "les pauvres choupinettes, on leur dit des trucs vilains pas gentils alors elles n'osent plus venir débattre".


                                                                      Parce qu'une me l'a dit et a arrêté de participer, et les deux autres que je « connais » (qui l'ont déjà revendiqué ici) aussi.

                                                                      Et pour le côté « pauvres choupinettes », ce débat a cela de particulier qu'il est sur la domination d'un sexe sur l'autre, par la force. Ici, on est sur un forum, donc on peut dire qu'elles ne « craignent » rien, mais je suis sûr que certains propos leur rappelle des situations IRL ou l'homme présent en face a montré des signes de supériorité physique. Je suis désolé, mais même « juste » un mec qui devient agressif dans une discussion avec une femme est souvent menaçant pour son intégrité physique, donc elle préfère se taire.

                                                                      Autant je ne partage pas le point de vue de Zenitram sur un certain nombre de choses, autant je ne vois pas ce qui dans ses propos lui vaut d'être taxé de misogyne.

                                                                      Florilège :
                                                                      Et encore, je m'attendais plutôt à un "elles sont libres jusqu'à quel point?"

                                                                      Ben... Faut pas pousser plus, on pose le cerveau et on fait ce qu'on dit qu'on fait, comme ça au moins ça met les pendules à l'heure.

                                                                      On provoque, on trouve, faut pas aller chercher plus loin.

                                                                      On peut faire la comparaisons avec les féministes des années 70 qui sont fustigées non pas par les hommes seulement, mais par les femmes aussi qui pensent qu'elles ont fait plus de mal que de bien tout en reniant leur différence au final. C'est mon avis, et je le partage, tout en sachant que vu que je suis un homme, j'aurai forcément tord.

                                                                      Hein? On sort les blagues sexistes (et encore, la "petite tenue" était pour un mec!) parce qu'on nous attribue un sexisme.
                                                                      Qu'on ne nous attribue pas un sexisme, et on sortira pas de blagues sexiste.


                                                                      Et pus sa manière de se justifier avec « moi j'en connais une qui … » qui me lourde au plus haut point.

                                                                      Mais bon, le pire, c'est qu'il est loin d'être le pire ici …
                                                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                                        Je suis désolé, mais même « juste » un mec qui devient agressif dans une discussion avec une femme

                                                                        Je te cite " IRL, je serais à deux doigts de t'en foutre une".
                                                                        Qui est le violent?

                                                                        Parce qu'une me l'a dit et a arrêté de participer,

                                                                        C'est plus simple d'arrêter de débattre quand la personne en face n'est pas d'accord avec toi et ose te le dire en face (par forum certes).
                                                                        Super...
                                                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                          Posté par . Évalué à 2.

                                                                          Je te cite " IRL, je serais à deux doigts de t'en foutre une".
                                                                          Qui est le violent?


                                                                          Tu me fais chier avec ta rhétorique à deux balles. Fais exprès de ne pas comprendre, et effectivement, tu auras toujours raison face à des mecs/nanas qui ne savent pas se défendre.

                                                                          C'est plus simple d'arrêter de débattre quand la personne en face n'est pas d'accord avec toi et ose te le dire en face (par forum certes).
                                                                          Super...


                                                                          Quand on se comporte comme un gros con, forcément. Va te faire foutre.
                                                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                            Posté par . Évalué à 5.

                                                                            Parce qu'une me l'a dit et a arrêté de participer, et les deux autres que je « connais » (qui l'ont déjà revendiqué ici) aussi.
                                                                            Et elles ont arrêté parce qu'elles étaient heurtées dans leurs sentiments ou juste parce qu'elles avaient mieux à faire dans la vie ? Parce qu'il y a bien plus que trois personnes qui ont arrêté de débattre sur le sujet, dont un certain nombre devait être des hommes.

                                                                            Et pour le côté « pauvres choupinettes », ce débat a cela de particulier qu'il est sur la domination d'un sexe sur l'autre, par la force.
                                                                            Justement non. Si le sexisme était juste affaire de force et de violence, ce serait beaucoup plus simple de régler le problème. Il y a une dimension psychologique et sociologique énorme qui n'a rien à voir avec la contrainte physique (même si c'est une dimension du problème). La paysanne qui trime toute la journée au champ, il y a moyen qu'elle ait la musculature de foutre une tatanée à un bon paquet d'hommes qui n'ont pas le même genre d'activité physique. N'empêche qu'elle sera sûrement quand même convaincu d'être inférieure aussi physiquement.
                                                                            Un peu comme bon nombre d'esclaves étaient convaincus qu'il était juste et bon qu'ils soient esclaves. Une éducation orientée, ça t'économise un paquet de révoltes.

                                                                            Ici, on est sur un forum, donc on peut dire qu'elles ne « craignent » rien, mais je suis sûr que certains propos leur rappelle des situations IRL ou l'homme présent en face a montré des signes de supériorité physique. Je suis désolé, mais même « juste » un mec qui devient agressif dans une discussion avec une femme est souvent menaçant pour son intégrité physique, donc elle préfère se taire.
                                                                            Sauf qu'on est sur un forum, donc ça n'a rien à voir avec la peur pour son intégrité physique. Que certaines personnes soient blessées ou vexées par des propos écrit, ça se comprend tout à fait. Mais lier ça à une peur physique, à moins d'avoir subi un véritable traumatisme, c'est absurde.

                                                                            Pour ce qui est du florilège, je trouve que ça relève plus du "ouais, mais heu meûsieuuuur, Machin il dit que ça c'était pas bien, alors ben je l'ai pris pour moi et j'ai fait le méchant ça lui apprendra" que de mysoginie ou de sexisme. Je répète, je ne partage pas le procédé, et un certain nombre des arguments, mais n'empêche. Certains n'ont pas conscience que oui, une blague sexiste ça peut être drôle, mais quand c'est la 132e fois qu'on te la sort dès qu'on apprend que tu es une femme (sans pour autant le revendiquer, mais bon, ça peut venir aussi simplement que de l'accord d'un adjectif), ben oui, c'est lourd, pénible, usant et ça finit par vexer, quand bien même on aurait un excellent sens de l'humour. La remarque classique sexiste, ça aurait été plutôt de taxer d'hystérie les femmes qui s'énervaient sur le sujet.

                                                                            Ça c'est du sexisme pur jus :
                                                                            Les hommes et les femmes sont différents, ont des qualités et des attirances différentes (dixit pankkake)

                                                                            Et quand même pour reprendre une des phrases du florilège qui m'avait fait bondir en lisant l'original :
                                                                            On peut faire la comparaisons avec les féministes des années 70 qui sont fustigées non pas par les hommes seulement, mais par les femmes aussi qui pensent qu'elles ont fait plus de mal que de bien tout en reniant leur différence au final. C'est mon avis, et je le partage, tout en sachant que vu que je suis un homme, j'aurai forcément tord.
                                                                            On a une pointe de sexisme (qui n'est pas à confondre avec la misogynie/andrie) avec le "en reniant leur différence au final", si je comprends bien la phrase (les féministes refusaient de reconnaître que oui les femmes et les hommes sont différents).
                                                                            Mais dire que des femmes aussi ne sont pas d'accord avec les féministes (le "e" à fustigées sous-entend que ce ne sont que des femmes, ce qui est un parti pris discutable) n'est un argument de rien du tout. Si tous les groupes discriminés pour un motif ou un autre étaient constitués d'individus homogènes et tous conscients du phénomène, ça se saurait. Un exemple : combien d'hommes occidentaux ne s'insurgent pas du fait qu'on juge honteux qu'ils pleurent, alors que c'est normal pour une femme ?
                                                                • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                                  Posté par . Évalué à 2.

                                                                  >Je ne suis pas sûr que tu comprennes bien où en est ton discours : IRL, je serais à deux doigts de t'en foutre une, alors que je suis un non violent.

                                                                  Calme.
                                                                  Cela dit, je l'ai déjà dit, je suis plutôt d'accord globalement sur le fait que ici les femmes ont tendance à se prendre des remarques désobligeantes sous prétexte d'humour (une fois c'est bien et encore, dix fois c'est trop, et trop c'est trop), et ça n'est pas fait pour m'amuser non plus.
                                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      Oui, je te suis sur le fait que c'est totalement insensé de préparer dès le plus jeune âge des petites filles à être de parfaites ménagères.
                                                      Ceci dit, c'est pour moi différent de l'orientation scolaire. Avec une bonne éducation, tu peux faire comprendre à des gosses qu'être une femme, c'est pas seulement faire le ménage, avoir des gosses, les élever et faire la belle.

                                                      Après, je vais pas contredire ce qui a apparemment été montré dans quelques études, même si je l'ai jamais constaté moi-même.
                                                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                        Posté par . Évalué à 3.

                                                        Ceci dit, c'est pour moi différent de l'orientation scolaire. Avec une bonne éducation, tu peux faire comprendre à des gosses qu'être une femme, c'est pas seulement faire le ménage, avoir des gosses, les élever et faire la belle.
                                                        Le problème, c'est que ces poncifs sexistes sont aussi véhiculés pendant l'éducation scolaire, souvent sans même forcément d'intension consciente (me semble que le "Maman fait la vaisselle pendant que papa lit le journal", ça ne se retrouve plus dans les manuels de lecture). J'avais été frappé pas l'évolution d'une de mes nièces à son arrivée à la maternelle. Avant, elle avait un comportement absolument pas stéréotypée et ne s'était jamais spécialement posée la question de sa sexualité (au sens il y a des filles et des garçons). Quelques jours après son entrée à la maternelle, elle ne jurait plus que par le rose, les princesses et clamait fréquemment qu'elle était une fille.
                                                        Les parents étaient un brin désespérés de se rendre compte à quel point il avait perdu la maîtrise de son éducation sur ce point.
                                                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                          Posté par . Évalué à 3.

                                                          Ça c'est peut-être à cause du comportement des autres enfants.
                                                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                                                            Posté par . Évalué à 4.

                                                            Très clairement. J'avais posté dans un précédent fil un lien vers une sociologue http://tinyurl.com/356mhb6 qui montrait comment dès la petite école les filles apprennent à mettre des barrettes et à rire bêtement, et les garçons à jouer au foot et rouler des muscles.
                                                            Même une gamine de 3 ans, tu lui met un gars habillé en garçon et coiffé en fille, elle capte plus, voire se moque.
                                                            Les comportements de groupes sont d'ailleurs bien pires. Dans mon école primaire, l'injure favorite c'était pd. Et quand un gars se comporte de temps à autres comme un pd vers la fin du primaire, il le sent passer.
                                                            Je parle même pas de l'adolescence où les gens passent leur temps à se demander s'ils sont présentables pour l'autre sexe (sous-entendu il faut se comporter comme quelqu'un du sien pour éviter de passer pour un(e) abruti(e)). Avis persos tout ça
                                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      Ok, tout le monde a de l'humour généralement. Les belges rigolent des blagues sur les belges, les arabes des blagues sur les arabes, les juifs de celles sur les juifs, les cathos de celles sur les cathos etc... Généralement, les gens y mettent un peu du leur et t'envoient pas chier direct quand tu fais des blagues douteuses avec eux.

                                      N'empêche, ce type de blague, sur les blondes ou autres, n'aide pas spécialement à remettre en cause les préjugés. Ils décontractent et permettent de les afficher haut au nom de l'humour, mais ne permettent pas vraiment de les combattre sauf si on arrête d'en rire. Je dis pas que rire c'est mal, mais que rire là n'aide pas à faire avancer les problèmes.

                                      On peut très bien rire des maghrébins-fainéants-traîtres-(vous comprenez bien il fait trop chaud ils peuvent pas réfléchir), je ne suis pas convaincu que 5 minutes après, dans mon expérience personnelle, la discussion porte sur le fait que si les ingénieurs au Maroc sont français et pas marocains c'est pas parce que les marocains sont cons, mais parce qu'on utilise le Maghreb du Nord comme usine, et qu'on a pas besoin de main d'œuvre très qualifiée venant de chez eux donc.

                                      Avec l'humour, on passe comme si de rien n'était pour masquer les problèmes parfois, même si ça peut aussi être utilisé dans l'autre sens.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Et bien il est pourtant simple :
                            1. tu dis que poser la question du sexe est acceptable parce que c’est une « réalité génétique », ou que c’est « objectivable » ;
                            2. tu refuses la comparaison avec une question sur les origines ethniques parce que celles-ci sont culturelles et teintées de racisme.

                            Donc je te propose de comparer avec une classe de questions issue d’une « réalité génétique », « objectivable », mais certainement pas acceptable. Ce qui prouve que « réalité génétique » ou « objectivable » ne sont pas des raisons pour qu’une question soit acceptable.

                            (Et, au passage, je resouligne que, non, homme/femme n’est pas aussi simple que XX ou XY, il y a d’autres cas, certes fortement minoritaires. Mais bon, c’est vrai que les minorités, on s’en fout…)
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par . Évalué à 6.

                              Peut-être qu'en fait les différences physiques/physiologiques existent toujours un peu tout le temps, mais qu'on n'y accorde pas toujours la même importance ?

                              Pour prendre un exemple, de ce que je sache, personne ne dit qu'il vaut mieux que les personnes les plus noires de peau fassent de la voile plutôt que les personnes les plus blondes et les plus rousses, parce que faire de la voile veut dire rester longtemps exposé au soleil, et que les peaux des roux et des blonds supportent moins bien le soleil.

                              Pourtant, on pourrait avec des arguments génétiques trouver des tas de différences qui font que certains sont plus adaptés à ci que ça. Mais la plupart du temps, tout le monde s'en fout. Par rapport au nombre de différenciations génétiques que l'on pourrait faire, on en laisse plein de côté.

                              Si donc en fait toutes les différences génétiques ne se valent pas en importance, alors scientifiquement, bon, ça pourrait être kif-kif, ça veut quand même dire que c'est l'importance que les gens y accordent, ce qu'ils pensent, qui est première dans les jugements qu'ils portent et les choix qu'ils font par rapport à ça, pas les différences génétiques (ou même climatiques d'ailleurs).

                              D'où le fait que ce qu'on appelle objectivable ou non peut se justifier par des arguments physiologiques, mais qu'en fait ces arguments physiologiques ne sont qu'une naturalisation d'une importance accordée qui n'est pas inscrite dans la nature mais qui vient du fait que l'homme, d'une manière ou d'une autre, réfléchit. Non ?
                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Tant qu'il y aura des mecs pour regarder mes seins plutôt que mon code, ça n'ira pas.

                    Il faut les laisser regarder, c'est pour leur santé !

                    Je cite [http://www.yabiladi.com/forum/augmentez-votre-duree-moins-1-(...)] :

                    « Regarder les seins d'une belle femme pendant 10 minutes chaque jour est équivalent à une demi-heure d'aérobic. L'excitation sexuelle augmente la fréquence cardiaque et est bénéfique sur la circulation du sang. Nous pensons qu'avec une pratique quotidienne, les hommes pourraient augmenter leur durée de vie d'au moins 5 ans ».
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      À la vue de la quantité impressionnante de « mdrr+ » dans les messages de ce forum, et sachant que le posteur ne cite aucune source, je serais plutôt amené à ne pas considérer ta citation.
                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                    Tant qu'il y aura des mecs pour regarder mes seins plutôt que mon code, ça n'ira pas.
                    Ha tient, comment font-ils pour regarder tes seins ? Il n'y aurait pas, par pur hasard, un acte volontaire de ta part pour qu'on puisse les voir ? Genre un décolleté, des fringues moulantes, enfin tu connais hein.

                    Lorsque je m'habille moulant, je ne me plains pas lorsqu'une femme matte mon arrière train (de toute manière je ne la vois pas) ou mon torse. Et je ne me plains pas non plus si elle s'intéresse plus à mon physique qu'à mon cerveau puisque c'est moi qui ai décidé de mettre mon physique en avant. J'en profite, dans quelques années ce sera mort. Et lorsque je fais ça, clairement ce n'est pas pour discuter philo toute la nuit.

                    Par contre, lorsque je vais rencontrer "sérieusement" des gens, ben je m'habille sexuellement neutre. Pas con hein ?
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      > Ha tient, comment font-ils pour regarder tes seins ? Il n'y aurait pas, par pur hasard, un acte volontaire de ta part pour qu'on puisse les voir ? Genre un décolleté, des fringues moulantes, enfin tu connais hein.
                      « Bonjour Madame, c'est pour quoi ?
                      — Porter plainte pour viol.
                      — Rha bein, si vous mettez des minijupes comme ça, venez pas vous plaindre après ! »

                      Globalement, je suis absolument d'accord avec les commentaires « j'en ai rien à foutre du genre de la personne qui contribue ». Malicia, qui critique la conférence pourrie de Perline¹ (à laquelle j'ai assisté et qui ma grandement révolté), tombe elle aussi dans l'ultra féminisme français primaire. Mais je ne peux pas laisser passer une réponse aussi misogyne.

                      Après, je ne préfère pas intervenir sur ce sujet, Malicia est déjà seule contre toutes les autres moules².

                      ¹. [https://linuxfr.org//2010/07/12/27109.html]
                      ². Ne voyez ici aucune référence/blague/réflexion misogyne, je parle uniquement et seulement des DLFPiens.

                      Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        « Bonjour Madame, c'est pour quoi ?
                        — Porter plainte pour viol.
                        — Rha bein, si vous mettez des minijupes comme ça, venez pas vous plaindre après ! »

                        Il est connu depuis longtemps que le viol est tout autant pratiqué sur les filles et femmes habillées sexy ou non. Ton exemple ne convient pas.

                        Faire croire que les tenues sexuellement provoquantes en public sont normales, c'est très récent.

                        Une tenue sexy, ça excite. C'est fait pour.
                        Alors bien entendu, tout le monde ne se jette pas sur la première personne sexy qui passe. Mais c'est spécialement fait pour exciter. Une personne saine d'esprit ne s'habille pas sexy en public. Elle le fait dans des lieu faits pour (boîtes, soirées, en privé, etc). Les autres mélangent la sexualité avec tout le reste et ça fiche généralement le bazard dans leurs relations.
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Il est connu depuis longtemps que le viol est tout autant pratiqué sur les filles et femmes habillées sexy ou non. Ton exemple ne convient pas.
                          Pourtant, il est connu[citation needed] que la première question des policiers est le plus fréquemment « Portiez vous une jupe ? ». Après, c'est vrai, rien ne dis c'est une jupe légère.

                          Faire croire que les tenues sexuellement provoquantes en public sont normales, c'est très récent.
                          Il y a provoquant et provoquant. On va pas mettre un pull à col roulé en été. Il y a certaines tenues qui sont faites pour être provocantes, je te l'accorde. Mais d'autres sont faites pour avoir un certain confort tout en gardant un aspect esthétique.

                          Une personne saine d'esprit ne s'habille pas sexy en public. Elle le fait dans des lieu faits pour (boîtes, soirées, en privé, etc).
                          Je suis d'accord avec toi. Mais tu m'expliqueras comment fait la personne pour revenir chez elle à pied sans passer par la voie publique.

                          Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                            Pourtant, il est connu[citation needed] que la première question des policiers est le plus fréquemment « Portiez vous une jupe ? ».

                            Probablement pour voir si son témoignage a l'air valide.

                            DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Les femmes sont apparemment moins aidées quand elles sont sexys. J'aurais donc tendance à dire le contraire de toi pour cette phrase:
                          >Il est connu depuis longtemps que le viol est tout autant pratiqué sur les filles et femmes habillées sexy ou non. Ton exemple ne convient pas.

                          Source: sexactu (on fréquente parfois les sites qu'on peut)
                          http://www.sexactu.com/2010/05/15/femme-sexy-tu-merites-detr(...)

                          Ensuite, ça me paraît assez logique comme réaction dans la tête des gens: Femme très sexy > femme objet > elle a choisi de ne pas se faire tellement respecter en dehors de sa plastique, et sa plastique osef, alors que Femme normale > femme qui a une plus haute opinion d'elle même > femme qui a choisi de se faire respecter, et pas uniquement pour son corps: plus digne d'aide

                          Je ne suis pas d'accord avec le résultat, donc j'essayerai d'éviter de faire pareil, mais ça me paraît assez compréhensible comme comportement.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Femme très sexy […] Femme normale

                            Qu’est-ce que la normalitude ?
                            La norme collective évolue (il y a vingt ans, le taille basse avec le haut du string visible, ça aurait été impossible). Mais chaque individu conserve la sienne (si, le rimel à 8 ans, je trouve que ça fait pute).

                            Une femme peut très bien s’habiller « normalement » pour la société ou pour son entourage ou seulement pour elle et paraître « pute » pour d’autres.
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              La normalitude pour un groupe de gens: ce qui ne choque pas ou peu qui que ce soit dans ce groupe.

                              Après, c'est très sûr que les groupes étant rarement à frontières fixes, et les personnes dans ces groupes avec des goûts et des opinions excessivement stables, ça change beaucoup en fonction des lieux, des années, des saisons mêmes.

                              Lorsque je parlais de normal, je ne voulais pas faire référence à une norme stable, mais à ce que les gens ont dû considérer comme non provoquant par rapport à la femme dite sexy.
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Mettre au même niveau mater quelqu'un et le violer, c'est totalement aberrant. Comme si dire "tu as insulté les pingouins, c'est normal que les gens te regardent méchamment" était l'équivalent de "tu as insulté les pingouins, c'est normal que les gens te tabassent". On peut trouver normal la première situation (à tort ou à raison), sans justifier un tant soit peu la seconde.
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par . Évalué à 8.

                      Ha tient, comment font-ils pour regarder tes seins ? Il n'y aurait pas, par pur hasard, un acte volontaire de ta part pour qu'on puisse les voir ? Genre un décolleté, des fringues moulantes, enfin tu connais hein.

                      J'interviens dans un fil qui ne me concerne pas, mais pour te montrer une chose : ce genre de remarque est à gerber, et montre ton intolérance profonde envers la liberté des femmes. Pas la peine d'argumenter sur cette phrase, elle a une signification négative directe pour 99% des femmes. Je ne vois pas comment tu peux te présenter comme non-misogyne après ce genre de discours : te rends-tu comptes de ce que tu dis ? Que la domination masculine (du dédain au viol) est uniquement la cause des femmes ? Et n'essaye pas de dire qu'on interprète mal, car c'est exactement ce sentiment d'impuissance et de domination que vont ressentir la majorité des femmes après une telle phrase.
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Nan mais je suis d'accord que les femmes comme les hommes ont le droit de s'habiller bien ou de manière sexy, je préfère d'ailleurs voir les gens bien habillés que mal, et je ne suis pas contre la beauté.

                        Ceci dit, ce que je comprends dans ce qui dit Kerro, c'est que quand une femme se met en avant uniquement par son corps, c'est pas non plus très progressiste comme attitude. Vive les femmes-objets alors!

                        Pour prendre un exemple, ce matin je regarde sur le portail de free les nouvelles parce que je voulais accéder à ma gestion de compte. Je vois La jeune chanteuse devenue adulte tente de relancer sa carrière grâce à une série de photos de charme. On parle de Priscilla, je savais même pas qui c'était.

                        Franchement, les femmes ont le droit de mettre en avant leur charme comme les gars, mais bon, si c'est que ça qui relance leur carrière, c'est assez nul. Elles plaisent aux gros machos, et ça se vend, mais c'est à mon avis anti-féministe au possible.

                        Une conséquence de l'égalité des sexes, c'est que les hommes et les femmes puissent s'habiller de manière sexy s'ils le veulent, et que les hommes sexys ne soient pas traités de gay ou d’efféminés et les femmes sexys de garages à bites.

                        Les gens baisent avec qui ils veulent si ça les amuse, s'habillent comme ils veulent si ça les amuse, les hommes comme les femmes, sans différenciation, tant qu'ils commencent pas à moi me choquer en étant à poil sur la rue ou en me prévenant pas que je suis juste un plan cul.

                        Par ailleurs, dans le même registre de l'égalité des sexes, les homos qui se comportent pire que des femmes, et jouent la carte de la culture gay, genre les gays c'est les meilleurs, ça m'énerve aussi. J'ai rien pour ou contre les homos, tant qu'ils commencent pas à se la jouer culture gay power, les autres c'est de la merde
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          D'ailleurs, vu que le sexe fait vendre, ça m'étonnerait qu'on arrête de mettre les femmes à poil sur des panneaux publicitaires, ce qui se passe plutôt est qu'on y met aussi les hommes à poil maintenant.
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Pour prendre un exemple, ce matin je regarde sur le portail de free les nouvelles parce que je voulais accéder à ma gestion de compte. Je vois "La jeune chanteuse devenue adulte tente de relancer sa carrière grâce à une série de photos de charme." On parle de Priscilla, je savais même pas qui c'était.

                          Franchement, les femmes ont le droit de mettre en avant leur charme comme les gars, mais bon, si c'est que ça qui relance leur carrière, c'est assez nul. Elles plaisent aux gros machos, et ça se vend, mais c'est à mon avis anti-féministe au possible.


                          Exactement. Ce genre de fille est une ode à la misogynie, et les « journaux » qui diffusent ce genre de nouvelles ne font qu'entretenir l'esprit macho dans la société. Ce genre de comportements (des filles habillées comme des putes) est, selon moi, assez minoritaire, même si très visible, ce qui fait que beaucoup de gens le prennent pour « banal ». Il y a une énorme majorité de femmes qui le fustigent, selon moi.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Ne fut-ce que dans l'article diffusé par Free, il y avait déjà un certain recul:
                            La fille est prise pour une gamine qui passe son temps à se tourner sur son corps, et la phrase de conclusion est assez drôle: Espérons que Nana Mouskouri ne tentera pas le même genre de comeback…
                            Je pense qu'a moins de prendre les gens pour les idiots, ils se rendent globalement bien compte ce que les autres déployent comme atouts pour se faire une place dans la société. Après certains pensent que c'est bien de tels comportements et les encouragent directement ou non, et d'autres non.
                            Et globalement, suivant mon avis très personnel, je pense que la balance, malgré le pr0n, les people, la star-ac, et autres paillettes aguichantes, n'est pas tellement à ne valoriser que l'apparence, même si ça joue beaucoup. Je pense que parler de philo ou de maths donne parfois une meilleure image, mieux considérée, in fine, après réflexion, que d'être une jolie poupée.
        • [^] # Re: Est-ce si important?

          Posté par . Évalué à 3.

          je ne trouve pas qu'ils soient représentatifs du pourcentage
          mondial qu'ils représentent.


          Méfie-toi... :D
        • [^] # Re: Est-ce si important?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il faudrait aussi s'intéresser au pourcentage de noirs et d'arabes contributeurs
          du logiciel libre, je ne trouve pas qu'ils soient représentatifs du pourcentage
          mondial qu'ils représentent.


          Même si on cherche souvent à les gommer de nos jours, je pense que les différences comportementales homme/femme sont plus importantes que les différences entre français de souche, et arabes.

          Les logiciels libres, on en trouves dans tous les pays, et je ne pense pas qu'il y ait de sévères problèmes de représentation (à part dans les pays ou l'informatique est peu développée, mais on y peut pas grand chose)
          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par . Évalué à 3.

            « je [ne] pense [pas] que » : donc pas la peine de faire d’étude dessus parce que le « bon sens commun » nous donne déjà la réponse ?

            Avec des préjugés comme cela, elle est bien barrée la sociologie…
      • [^] # Re: Est-ce si important?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        N'hésites surtout pas à casser le clivage en faisant la vaisselle. Ne te prive pas. Je peux ouvrir ma gueule sur ce point: c'est moi qui fait la vaisselle à la maison. Et un peu le ménage, et un peu la lessive. Bref les trucs de clivage sexiste. Même que souvent je suis en _très_ petite tenue pour ça. Manque plus que le tablier et les talons. Tu vois que je fais des efforts :-)

        Et aussi pense bien à demander à ton patron de te payer 10% moins cher (puisque ta femme ne pourra pas obtenir 10% de plus. Puisque c'est une femme). Profites-en pour compter le nombre de femmes qui ont une calvitie :-) Ainsi que le nombre de femmes qui travaillent dans une mine (vite vite, augmentons le pourcentage de mineuses). Ou celles qui sont assez connes pour être mercenaire. Ca en casserait du clivage ça, des femmes mercenaires.
    • [^] # Re: Est-ce si important?

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Il y a tout de même un problème quelque part.

      Que la société soit organisée de manière à orienter les jeunes filles (et les femmes) vers d'autres voies que l'informatique (et plus généralement les matières dites "techniques") est presque une évidence. Et la solution est sans doute à apporter au niveau de l'éducation pour les jeunes filles, mais également pour toutes les "minorités". Bref, éduquer tout le monde de la même manière, quelque soit le sexe, l'origine, les ressources, ...

      La part d'éducation, de manière totalement subjective, ça correspond, selon moi, au 30% de femmes de l'informatique en général. Mais là on est à 5/6% au mieux dans le LL. Donc il y a bien un problème qqpart. Peut-être est-ce un cercle vicieux "peu de femmes" => "moins de femmes". Mais il faut au moins se poser des questions.
      • [^] # Re: Est-ce si important?

        Posté par . Évalué à 10.

        les mères sont les premières fautives en les laissant jouer à la poupée, à la marchande et j'en passe

        (ça, c'est fait)
    • [^] # Re: Est-ce si important?

      Posté par . Évalué à -1.

      Peut etre que le geek libriste poilu pensent qu'il est temps de se reproduire pour assurer la survie de l'espèce (d'autant que ce n'est pas sur les " digitals natives/ naives " qu'on peut compter ) :))))

      sinon j'ai pas envie d'etre grivois pas parfois les tournures de phrase semble (inconsciemment ou non je ne sais pas ) relativement orienté :)

      "nous vous invitons à le remplir afin de fournir davantage de profondeur"
      • [^] # Re: Est-ce si important?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        C'est peut-être pour ça qu'il n'y en a pas beaucoup, sur 10 commentaires il y a je ne sais combien d'allusions dignes d 'un ado prépubère aux hormones en folie :

        « Même que souvent je suis en _très_ petite tenue pour ça. »
        « il est temps de se reproduire »
        « nous vous invitons à le remplir afin de fournir davantage de profondeur »
        « Les contributrices debian sont elles mises à jour plus souvent que la distro? »

        Bref ça fait un peu pitié que dès que ça parle de femmes ça parle forcément de cul. Après faut pas trop s'étonner si, en plus d'être traitée comme une population spéciale avec des stats et tout (que les contributeurs soit des étudiants, des gens retraités ou des handicapés est plus intéressant il me semble que de savoir si y'a des chiens, des aliens, des fantômes ou des hermaphrodites), elles ne sont pas très nombreuses à se manifester, quand bien même les points de vue seraient louables sur l'égalité de traitement avec des "mais on s'en fout c'est pas important", ce qui a l'air pourtant d'être le cas ici , le dérapage obligatoire est pas très attirant et fout un peu tout par terre.

        Bref, le jour où je tombe sur une page sur cette thématique sans faire la grimace et un « twitch » (vous savez ce petit frisson qu'on ressent quand on a honte pour quelqu'un), ce serait bien, mais c'est pas pour tout de suite on dirait.
        • [^] # Re: Est-ce si important?

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          il y a je ne sais combien d'allusions dignes d 'un ado prépubère aux hormones en folie :

          Et encore, je m'attendais plutôt à un "elles sont libres jusqu'à quel point?"

          Bref ça fait un peu pitié que dès que ça parle de femmes ça parle forcément de cul.

          Ca change pas trop des filles entre elles qui parlent de cul aussi assez souvent. Et je dois parler de cul plus souvent avec des filles qu'avec des mecs en ce moment. J'ai travaillé avec des femmes pas "camionneur" du tout qui dépassaient le niveau des mecs dans la discussion à ce sujet (en plus fin en plus, difficile de se battre).
          Ca fait aussi pitié que dès que ça parle de femme, on doit s'interdire de parler de cul. Le politiquement correct, ça ne m'intéresse pas du tout, et si ne pas avoir de filles dans le libre est le prix à payer est d'être politiquement correct, sans façons.

          Se poser les questions sur le pourquoi, admettons (et encore, pourquoi commencer par les filles et pas les arabes, les noirs, les homos, les vieux... Et pourquoi pas les laisser tranquilles ces filles?). Se battre contre les cons sexistes, oui. Regarder si il y a des barrières à leur entrée dans le libre et y remédier, OK. Mais foutre du politiquement correct, non. Ca pousse tout autant le stéréotype que les femmes n'ont pas de plaisir ni à parler de cul ni à baiser (zut, un mot pas bien, il faut aussi s'interdire les mots pas biens?). Faudra aussi penser à leur interdire de se maquiller au boulot, c'est pas correct de se faire jolie pour faciliter son travail (oui, ça aide d'être une fille au travail parfois...) etc...

          Bon, à quand des stats sur les plus de 50 ans et une réflexion pour les amener à faire du libre? et des stats sur xxx et une réflexion pour les amener à faire du libre? et pareil pour les les infirmiers, allez il faut forcer et pousser à dépasser les 5% d'hommes dans la profession etc...
          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par . Évalué à 9.

            Mais foutre du politiquement correct, non. Ca pousse tout autant le stéréotype que les femmes n'ont pas de plaisir ni à parler de cul ni à baiser

            ??? Quand on parle de cul, en général, c'est avec des gens qu'on connaît et qui sont d'accord pour avoir ce genre de conversations. Pas à la cantonnade dans une communauté logiciel libre. En d'autres termes, si je n'ai pas envie d'entendre les histoires de cul de Zenitram, ce n'est pas une histoire de « politiquement correct » : c'est juste que je n'ai rien à battre des petites lubies privées de Zenitram.
        • [^] # Re: Est-ce si important?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          sur 10 commentaires il y a je ne sais combien d'allusions dignes d 'un ado prépubère aux hormones en folie[...]
          Perso, ce qui me fait drôle c'est que 80% des commentaires parlent de "filles". Y compris des gens qui ont largement dépassés l'âge d'aller au collège ou au lycée. Autour de moi les adultes disent systématiquement "femme", j'en conclus avec cet échantillon représentatif (de mon entourage) que dire "fille" relève d'une autre vision des choses. Est-elle bonne ou mauvaise, je n'en sais rien. Et cela n'a pas vraiment d'importance. Mais ça m'interpelle.

          Pour les exemples que tu cites, sur les 4 il y en a 4 qui sont de l'humour.
          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par (page perso) . Évalué à -4.

            Pour les exemples que tu cites, sur les 4 il y en a 4 qui sont de l'humour.

            Féministe pas comprendre humour.

            Sinon, j'ai pertinenté la réponse de Zenitram, du coup je suis passablement énervé contre cette article.

            DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par . Évalué à 4.

            Tu veux dire que pedobear n'est pas loin ?
          • [^] # Re: Est-ce si important?

            Posté par . Évalué à 6.

            Pour les exemples que tu cites, sur les 4 il y en a 4 qui sont de l'humour.

            Quand tu discutes avec un noir, tu aimes lui dire « Alors avec ta grande bite, tu dois en impressionner des minettes ! Et au fait, tu peux me dire si le fond de l'eau est frais ? Ahah ! Humour ! » ?

            Quand tu discutes avec chinois, tu aimes lui dire « Bondour ! comment da ba ? Ahah, vous êtes drôle avec votre accent ! » ?

            Quand tu discutes avec un maghrébin , tu aimes lui dire « Alors, comment t'y vas mon fils ? Ton harem va bien ? Ahah je déconne, j'ai croisé ta femme hier chez momo, je me disais que tu devais préparer un truc chez toi ! » ?

            Bref, tous ces exemples on en a déjà croisé un jour. Toi et d'autres vous faites exactement pareil pour les femmes. L'« humour » n'excuse pas la connerie
            • [^] # Re: Est-ce si important?

              Posté par . Évalué à 1.

              Les blagues sexistes sont là justement parce que le sujet parle de sexisme.

              Je pense que lorsque les femmes de DLFP interviennent sur d'autres sujets
              (notamment techniques) des autres journaux et dépêches, elles ne se prennent
              aucune remarque sexiste.
            • [^] # Re: Est-ce si important?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Toi et d'autres vous faites exactement pareil pour les femmes.

              La seule différence est que le sujet de la dépêche veut qu'on traite les femmes comme si elles étaient discriminées ou qu'on leur fait des blagues sexistes.
              Ben... Faut pas pousser plus, on pose le cerveau et on fait ce qu'on dit qu'on fait, comme ça au moins ça met les pendules à l'heure.

              Dans d'autres dépêches, dans d'autres discussions sur LinuxFr où on les femmes ne sont pas montrées comme de pauvres petites qu'il faudrait protéger, je n'ai pas vu de blagues sexistes (je pense, de tête, que je me suis de temps en temps "frité" avec Moonz qui me semble être une femme, sans pour autant changer mon ton, et sans faire de blague sexiste, parce que justement je la prend pour une personne, et non une femme).

              On provoque, on trouve, faut pas aller chercher plus loin. Je ne pense pas que Malicia aide les femmes en général à s'intégrer en les différenciant comme ça. On peut faire la comparaisons avec les féministes des années 70 qui sont fustigées non pas par les hommes seulement, mais par les femmes aussi qui pensent qu'elles ont fait plus de mal que de bien tout en reniant leur différence au final. C'est mon avis, et je le partage, tout en sachant que vu que je suis un homme, j'aurai forcément tord.
              • [^] # Re: Est-ce si important?

                Posté par . Évalué à 3.

                Il me semble que tu confonds Moonz et Moun's, sauf erreur de ma part.
                • [^] # Re: Est-ce si important?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  arghhh... oui. Pas d'erreur de ta part.
                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ce qui prouve qu'en général on ne sait même pas quel est le sexe de son interlocuteur sur Internet… comment peut-il y avoir discrimination ?

                    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Malicia est une femme, et on le sait, sur Internet, Moon's aussi. Voila comment.
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Parce qu'elles l'ont volontairement dit, et affirmé. Je ne me base pas sur les pseudos pour connaitre le sexe des personnes, beaucoup de pseudo féminins étant pris par des hommes. Je discute avec Moon's et Malicia de la même manière avant ou après que j'ai su leur sexe (pas tout de suite pour Moon's, pour Malicia c'est trop direct dans la discussion). Et encore, je peux être sûr qu'à 99% (au pif) que ce sont bien des femmes.

                        On ne sait jamais la vérité à ce sujet, et c'est bien.
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Donc tu dis, si vous voulez pas qu'on connaisse votre sexe, ne le dites pas ? Ca devrait ne poser aucun problèmes au contraire, si il n'y a pas de discrimination ... Aucune bonne raison de ne pas vouloir le donner si ça n'a pas d'incidence.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Donc tu dis, si vous voulez pas qu'on connaisse votre sexe, ne le dites pas ?

                            Gni?
                            Non, je ne suis pas non plus fan du en:Don't_ask,_don't_tell
                            J'ai juste tenté de dire que ce n'est pas la première chose qu'on demande, et c'est très bien comme ça, et si c'est ce que les gens demandent en priorité, ben il y a sans doute de la discrimination derrière.

                            Ca devrait ne poser aucun problèmes au contraire, si il n'y a pas de discrimination

                            Ca ne devrait poser aucun problème, en effet. Je n'ai pas vu sur LinuxFr des problèmes à ce sujet d'ailleurs. Si ça pose problème, c'est un truc à combattre, mais je ne vois pas du tout le rapport entre combattre les discriminations et ce que fait Malicia. J'aimerai qu'elle m'apporte des précision la dessus.

                            Aucune bonne raison de ne pas vouloir le donner si ça n'a pas d'incidence.

                            Aucune bonne raison de vouloir absolument le donner non plus.
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Aucune bonne raison de vouloir absolument le donner non plus.

                              Ça fait partie des trucs qui font partie de l'identité de ton interlocuteur, qui peut t'intéresser si tu vois autre chose en lui qu'un codeur abstrait qui n'existe que par et pour le code ... Des rapports sociaux, quoi.
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Bah non, c'est pas la première chose qu'on demande, mais ça ne montre pas que quand c'est quelque chose qui est su les comportements ne changent pas d'une manière ou d'une autre.

                              Et ça n'explique pas le "pourquoi" de la chose, ça nous dit pas si il y a moins de femme dans le LL parce que fondamentalement ça les intéresse pas et elles ont mieux à faire, si un milieux tellement masculin les rebute, si elles ont moins de temps à consacrer que les hommes en moyenne à ce genre d'activité, ou si les comportement des membres de la communauté envers elles les rebutent, ou si c'est plus profond "dans l'éducation" ou dans les penchants "naturels" ou culturels ...

                              C'est pas en éludant ces questions qu'on y répondra.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Je n'ai jamais éprouvé le besoin d'indiquer ici "je suis un homme", bien que je ne le cache pas. Ca doit bien être pareil pour plein d'autres, y compris des femmes.

                            C'est aussi les mêmes histoires pour ceux qui indiquent être musulman ou juif au bout de 10 minutes de conversation alors que le sujet n'a aucun rapport. Curieusement ça n'arrive pas avec les cathos ou protestants (ou alors je ne suis jamais tombé dessus). Et pourtant 95% des autres n'éprouvent pas le besoin de se présenter comme cela. Même s'ils ne s'en cachent pas si la conversation vient là dessus.
                            • [^] # Re: Est-ce si important?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              C'est aussi les mêmes histoires pour ceux qui indiquent être musulman ou juif au bout de 10 minutes de conversation alors que le sujet n'a aucun rapport

                              Je te bats de 10 minutes : "salut, je m'appelle xxx, je suis homo". Ca donne pas envie de discuter.

                              Curieusement ça n'arrive pas avec les cathos ou protestants (ou alors je ne suis jamais tombé dessus).

                              pas eux, mais par contre "intégristes cathos qui veulent diffuser leur foi à tout prix", ça se voit au bout de 2 lignes dans les journaux qu'ils postent sur LinuxFr ;-)
                              • [^] # Re: Est-ce si important?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Ah oui le coup de l'homo qui tient absolument à prouver sa solidité face à la pensée dominante. Pour ma part je leur passe sans problème. Ceux de ma génération en ont trop chié étant jeunes (et probablement pareil aujourd'hui).

                                Cela dit étant plus jeune je plaisais pas mal à certains, et justement on discutait beaucoup. Avec le recul, je ne suis pas sûr que c'était désintéressé de leur part :-)
              • [^] # Re: Est-ce si important?

                Posté par . Évalué à 4.

                Dans d'autres dépêches, dans d'autres discussions sur LinuxFr où on les femmes ne sont pas montrées comme de pauvres petites qu'il faudrait protéger, je n'ai pas vu de blagues sexistes

                Comment dire... c'est symptomatique du problème.

                Reformulons : tant qu'elles restent dans leur coin et qu'elles ne viennent pas nous emmerder en pointant la légère sous-représentation des femmes dans le LL par rapport au reste de l'informatique, on leur épargne nos grosses blagues bien moustachues. Sinon, on sort l'artillerie lourde histoire de montrer qui commande ici (et, accessoirement, de pouffer comme des otaries).

                Tant de magnanimité fait un peu penser à l'accueil qu'on ferait à un arabe au FN, ou à un pauvre à l'UMP.

                C'est mon avis, et je le partage, tout en sachant que vu que je suis un homme, j'aurai forcément tord.

                Si tu as tort, je te rassure, cela n'a rien à voir avec ton sexe (la preuve, je suis un homme et j'ai raison). L'explication est plutôt d'ordre intellectuel.
                • [^] # Re: Est-ce si important?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  > Tant de magnanimité fait un peu penser à l'accueil qu'on ferait à un arabe au
                  > FN, ou à un pauvre à l'UMP.

                  Et après, qui est-ce qui a des préjugés ?
                • [^] # Re: Est-ce si important?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  tant qu'elles restent dans leur coin

                  je n'ai jamais dit ou sans-entendu une telle chose. Merci de ne pas m'attribuer ce genre de choses.

                  qu'elles ne viennent pas nous emmerder en pointant la légère sous-représentation des femmes dans le LL par rapport au reste de l'informatique

                  Ca par contre, oui, ça me gonfle qu'on retombe dans la ségrégation, le gouvernement français en fait suffisamment (que la ségrégation ait pour but "positif" ne change pas pour moi le fait qu'on remet encore une fois des séparations entre les gens plutôt que de vivre ensemble).

                  Sinon, on sort l'artillerie lourde histoire de montrer qui commande ici

                  Hein? On sort les blagues sexistes (et encore, la "petite tenue" était pour un mec!) parce qu'on nous attribue un sexisme.
                  Qu'on ne nous attribue pas un sexisme, et on sortira pas de blagues sexiste.
                  A force de voir le mal chez les gens, ben les gens le font.

                  qu'on ferait à un arabe au FN

                  Les arabes font partie de l'électorat FN.

                  ou à un pauvre à l'UMP

                  Sans les pauvres, l'UMP ne sera pas à la tête du gouvernement.

                  Que de préjugés en segmentant la population...
                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                    Posté par . Évalué à -1.

                    On sort les blagues sexistes (et encore, la "petite tenue" était pour un mec!) parce qu'on nous attribue un sexisme.
                    Qu'on ne nous attribue pas un sexisme, et on sortira pas de blagues sexiste.


                    Oui, oui, on a compris. Tu es un gros con et tu l'assumes. On ne va pas épiloguer, hein.

                    Ce qui est intéressant c'est le "on" (ou "nous") qui dénote un comportement de clan (réel ou fantasmé, mais en l'occurrence assez réel malheureusement) : il y a bien le groupe des mecs, face à la femme seule qui arrive dans la conversation et se fait copieusement insulter. Et, visiblement, ils sont fiers de cette belle solidarité.

                    Bon, heureusement que tout le LL n'est pas comme ça : dans certaines communautés, des propos comme les tiens se seraient fait largement condamner. Linuxfr est assez particulier, avec ses restes de mentalité boutonneuse et un certain beaufisme assumé.
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Tu es un gros con et tu l'assumes.

                      Si défendre l'égalité entre les sexes est passer pour un gros con (je vois que faute d'argumentation, tu passes aux insultes), alors oui, je l'assume, je suis un gros con qui défend l'égalité entre les gens. Je refuse qu'on privilégie une catégorie de personne à l'autre sous couvert de stats.
                      Tiens, ça tombe bien, je viens de lire un article intéressant sur à quoi mène des études :
                      http://www.lemonde.fr/societe/article/2010/08/30/pedophilie-(...)
                      "La procédure chez Corsairfly est à ce jour d'assoir un passager de sexe féminin à côté de l'UM", a précisé une porte-parole, car statistiquement, la pédophilie est plus le fait d'hommes. Une statistique dont British Airways a fait les frais. Cet été, elle a été condamnée pour discrimination après avoir appliqué strictement cette même consigne : un homme avait déposé plainte après que l'hôtesse lui eut demandé de se déplacer pour ne pas le laisser à côté d'un enfant non accompagné.

                      Je refuse ces études qui stigmatisent un sexe.

                      qui dénote un comportement de clan

                      Gni?
                      N'importe quoi...

                      des propos comme les tiens se seraient fait largement condamner.

                      Quels propos? Celui de défendre les femmes qui ne demandent pas à ce qu'on fasse des études sur elles? Soit, condamnez! Je continue à défendre la volonté qu'ont certains hommes et femmes à ne pas être étudiées suivant leur sexe.
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Si défendre l'égalité entre les sexes est passer pour un gros con

                        Non, désolé, ça n'est pas crédible. On ne défend pas l'égalité des sexes en défendant le droit de proférer des insultes sexistes sur un espace de discussion dédié au LL (que les insultes sexistes soient misogynes ou misandres, d'ailleurs). Ce genre d'excuse foireuse justifie à lui seul le qualificatif qui semble t'irriter, cf. réponse suivante :

                        je vois que faute d'argumentation, tu passes aux insultes

                        Désolé, ce n'est pas une insulte, c'est le terme consacré dans le vocabulaire courant. J'aurais pu utiliser "beauf" ou "abruti" pour le même contenu. C'est quand même marrant que tu sois soudain hyper-sensible, vu le comportement que tu approuves vis-à-vis des femmes de cette discussion... Tsss. Un peu de courage, Zenitram.

                        Quant aux arguments, voyons donc :

                        Tiens, ça tombe bien, je viens de lire un article intéressant sur à quoi mène des études

                        On notera que, «ça tombe bien», cette étude n'a rien à voir avec le sujet discuté. C'est une tactique courante, évidemment, chez les beaufs (je varie un peu), comme on le voit plus haut sur ce thread :
                        - dans une discussion sur le logiciel libre, amener le sujet du viol et de l'influence des tenues supposées "aguichantes"
                        - dans une discussion sur le logiciel libre, amener le sujet de la pédophilie et des mesures prises par les compagnies aériennes

                        Et donc, c'était quoi le sujet ?

                        Celui de défendre les femmes qui ne demandent pas à ce qu'on fasse des études sur elles

                        Je note que ces femmes hypothétiques, c'est toi qui postules leur existence et leur besoin d'être défendues (encore une fois, tactique classique du beauf qui invente des problématiques qui n'existent pas pour masquer les problématiques réelles). Résumé : Zenitram argue de la défense de femmes qui n'existent pas pour justifier d'ignorer celles qui existent : oui, celles qui parlent ici et maintenant et pointent certains problèmes concrets.

                        Bon, mais c'était quoi le sujet, déjà, et quels sont ces problèmes concrets ? :)

                        Un indice : ce n'est ni les compagnies aériennes, ni la pédophilie, ni le viol, ni les tenues aguichantes. Par contre, je crois que ça a un rapport avec le logiciel libre, la proportion de mâles dans la communauté, et la façon dont les femmes y sont reçues. Notamment, horreur, la question du... sexisme (y compris les blagues du genre).

                        J'attends avec impatience ta prochaine tentative de dérouter la discussion. Tu pourrais parler d'immobilier ou de chocolat, par exemple.
                        • [^] # Re: Est-ce si important?

                          Posté par . Évalué à 4.

                          >Je note que ces femmes hypothétiques, c'est toi qui postules leur existence et leur besoin d'être défendues (encore une fois, tactique classique du beauf qui invente des >problématiques qui n'existent pas pour masquer les problématiques réelles).

                          Bon, là, j'me semble un peu obligée de répondre. Je suis une femme, enfin, une personne de sexe féminin. Je ne me suis jamais sentie plus ou moins orientée vers une quelconque voie professionnelle. Concernant l'orientation, au collège, moi et les autres filles de ma classe, avons même été passé une journée dans un lycée technique, pour que d'autres jeunes filles essaient de nous convaincre de suivre les mêmes voies qu'elles.
                          Mon exemple n'est certes pas des plus probants étant donné que je travaille dans l'édition, un milieu fortement féminin (du moins au niveau des études, puisqu'en milieu professionnel, j'ai travaillé avec autant d'hommes que de femmes(je n'ai pas de chiffres (j'en cherche), je ne parle donc que de mon expérience personnelle). Mais c'est quelque chose que j'ignorais avant de m'y retrouver, je pensais même que c'était l'inverse.
                          Je m'intéresse depuis peu à l'informatique et au logiciel libre, même si j'ai toujours trouvé ça intéressant, et malgré ça, je n'me suis jamais sentie blessée par des propos que j'ai pu lire sur ce site.
                          Ici comme dans beaucoup d'autres groupes où les hommes sont les plus nombreux (dans mon cas, je me suis retrouvée dans des concentrations de motards et j'ai travaillé dans une boite de distribution où l'essentiel des tâches était de la manutention), si l'on n'est pas trop conne et que les personnes avec qui on se retrouve ne le sont pas trop non plus, tout se passe très bien.
                          • [^] # Re: Est-ce si important?

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Concernant l'orientation, au collège, moi et les autres filles de ma classe, avons même été passé une journée dans un lycée technique, pour que d'autres jeunes filles essaient de nous convaincre de suivre les mêmes voies qu'elles.
                            Pour être sure de comprendre : alors que tu étais au collège, donc dans une classe mixte, on a pris uniquement les filles de ta classe, puis on les a amenées à un endroit où on leur a présenté uniquement des filles ?
              • [^] # Re: Est-ce si important?

                Posté par . Évalué à 2.

                La seule différence est que le sujet de la dépêche veut qu'on traite les femmes comme si elles étaient discriminées ou qu'on leur fait des blagues sexistes.
                Ben... Faut pas pousser plus, on pose le cerveau et on fait ce qu'on dit qu'on fait, comme ça au moins ça met les pendules à l'heure.


                Tu peux répéter ? J'ai bien entendu ? Tu trouves que la société n'est pas du tout sexiste, alors toute remarque insistant sur ce fait ne mérite que dédain et moquerie ? Ça ne mérite nullement discussion, on a juste à « poser son cerveau » ? (putain, pour quel autre genre de sujet oserais-tu dire ça ? qu'on voit le niveau que tu attribues au débat …)


                Dans d'autres dépêches, dans d'autres discussions sur LinuxFr où on les femmes ne sont pas montrées comme de pauvres petites qu'il faudrait protéger, je n'ai pas vu de blagues sexistes

                Bien sûr, on est sur le net, personne n'a de sexe. Mais dans la réalité, n'as-tu jamais vu ce genre de problème ?

                On provoque, on trouve, faut pas aller chercher plus loin.

                Franchement, de tous les débats qui se passent sur linuxfr, je n'ai jamais vu autant de mépris ! Et c'est sur un sujet on ne peut plus important que beaucoup d'autres ! C'est ça qui est affligeant !

                On peut faire la comparaisons avec les féministes des années 70 qui sont fustigées non pas par les hommes seulement, mais par les femmes aussi qui pensent qu'elles ont fait plus de mal que de bien tout en reniant leur différence au final.

                Tiens c'est marrant, cette dichotomie entre femme « féministe » et autres me fait penser à un bout de débat qui avait failli naître au BEC entre deux types de militantes du LL : les femmes qui revendiquent leur féminité et celles qui ont « honte » du féminisme, chose on ne peut plus rétrograde selon moi pour la femme.

                C'est mon avis, et je le partage, tout en sachant que vu que je suis un homme, j'aurai forcément tord.

                Faudrait que je relise Schopenhauer, mais ce genre « d'argument » doit être dans un des chapitres (se dresser en victime alors que tu as justement la raison et la morale de toute la société derrière toi, quelle force …)
                • [^] # Re: Est-ce si important?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Tu trouves que la société n'est pas du tout sexiste

                  Je n'ai pas du tout dis ça. Les société est sexiste, raciste, homophobe est j'en passe. Le sexisme n'est "que" un problème parmi plein d'autres.
                  Mais selon moi, se mettre à faire des stats, de faire des conférence sur la place de la femme dans le libre, c'est une facette de ce sexisme : considérer que le sexe de la personne a une importance. Pourquoi doit-on faire une conférence sur "la femme"? Pourquoi que la femme et pas les noirs, les arabes, les handicapés etc... La femme est une minorité parmi d'autres dans le libre, et je ne suis pas d'accord pour qu'on en parle plus que les autres minorités : si on doit parler de minorité, parlons des minorités, et ne refaisons pas une ségrégation entre les minoritaires qui sont assez grandes pour pouvoir faire une conférence (les femmes en l'occurrence) et celles qui ne sont pas assez grande pour ne pas pouvoir en faire.

                  Tout ce que je vois, c'est une minorité suffisamment grande (avec 50% de la population dans cette minorité, il y a du potentiel) pour écraser les autres minorités au niveau communication, et désolé, mais non, ce n'est pas ma façon de penser : je refuse de segmenter comme ça, si il faut casser les problèmes de société, faisons-le ensemble contre toutes les barrières pour empêcher les gens de venir. Et qu'il y ai 1% de femmes ou 99%, on s'en fout complet tant qu'elles peuvent venir. "quel est votre sexe" pour avoir des

                  Malicia est une femme, qui souhaite s'activer dans le domaine de la "défense" des femmes dans le libre, je lui répond "juste" qu'elle reproduit le même schéma que ce qu'elle critique en ne regardant que la minorité dont elle fait partie, et laisse de côté les autres minorités (mais surtout, à la base, je la critique car elle trouve normal qu'on fasse des stats anonymes sur sa "différence", mais pas sur les "différences" des autres).

                  Regarde le questionnaire, dit-moi ce que tu en penses, car moi quand je lis "Have you ever been asked for a date by a Floss participant / colleague?" je me dis "c'est quoi le rapport avec le sexisme / la proportion de femmes dans le libre??? C'est mal vu de draguer sur le lieu de travail maintenant? ça va faire des couples en moins...".
                  • [^] # Re: Est-ce si important?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Mais selon moi, se mettre à faire des stats, de faire des conférence sur la place de la femme dans le libre, c'est une facette de ce sexisme : considérer que le sexe de la personne a une importance.

                    Ce n'est pas en n'en parlant pas du tout qu'on va améliorer les choses non plus. Le sexe _est_ important dans le sens où on ne doit _pas_ discriminer dessus, alors qu'on voit bien des différences physiques entre nous. Mais elles ne doivent pas influencer une discipline purement indifférente au sexe.

                    Pourquoi doit-on faire une conférence sur "la femme"? Pourquoi que la femme et pas les noirs, les arabes, les handicapés etc... La femme est une minorité parmi d'autres dans le libre, et je ne suis pas d'accord pour qu'on en parle plus que les autres minorités : si on doit parler de minorité, parlons des minorités, et ne refaisons pas une ségrégation entre les minoritaires qui sont assez grandes pour pouvoir faire une conférence (les femmes en l'occurrence) et celles qui ne sont pas assez grande pour ne pas pouvoir en faire.

                    Pour éviter de faire mal, ne faisons rien. Ça doit être la bonne solution …

                    il faut casser les problèmes de société, faisons-le ensemble contre toutes les barrières pour empêcher les gens de venir.

                    Je pense que les gens qui sont pour l'égalité homme-femme sont aussi en général contre toute autre forme de discrimination.

                    Malicia est une femme, qui souhaite s'activer dans le domaine de la "défense" des femmes dans le libre, je lui répond "juste" qu'elle reproduit le même schéma que ce qu'elle critique en ne regardant que la minorité dont elle fait partie, et laisse de côté les autres minorités

                    C'est ça que je ne comprends pas : elle défend quand même une égalité sur certains points, et elle mérite donc d'être lynchée parce qu'elle ne va pas au bout de tous les problèmes de notre société ? Malheureusement, je ne pense pas qu'elle soit wonderwoman, et je trouve que son combat pour l'égalité des sexes mérite quand même d'être salué même s'il ne règle pas tout !

                    Regarde le questionnaire, dit-moi ce que tu en penses, car moi quand je lis "Have you ever been asked for a date by a Floss participant / colleague?"

                    … (qui est la _seule_ question qui peut paraître un peu hors propos de tout le questionnaire ) …

                    je me dis "c'est quoi le rapport avec le sexisme / la proportion de femmes dans le libre??? C'est mal vu de draguer sur le lieu de travail maintenant? ça va faire des couples en moins...".

                    Parce que c'est un comportement typiquement masculin, et on disait juste au dessus que le but est de ne pas faire de différence. Sauf que toi, la « non différence » tu la vois (je suppose, en faisant un rapprochement incongru avec tes penchants libéraux) sûrement en « laissant les filles pouvoir faire pareil » : bah non, c'est pas comme ça, les filles vont très rarement demander de sortir avec un mec, et veulent pouvoir avoir la tranquilité de ne pas avoir à justifier « non, je ne veux pas parce que … » (puisqu'un « non » tout court appelle très souvent justification)
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      et elle mérite donc d'être lynchée parce qu'elle ne va pas au bout de tous les problèmes de notre société ?

                      Je l'ai critiqué parce qu'elle trouvait limite de ficher les gens suivant l'ethnie et la couleur de peau sans trouver limiter étonnamment de ficher suivant le sexe, bref qu'elle trouve normal qu'on fasse des stats sur son problème mais pas sur le problème des autres. Je l'ai pas lynchée, je lui ai fait part de mon très grand étonnement à ce sujet et ai expliqué pourquoi.

                      et je trouve que son combat pour l'égalité des sexes mérite quand même d'être salué même s'il ne règle pas tout !

                      Mon combat pour l'égalité des sexes ne doit pas être le même : mon combat pour cette égalité passe par le fait qu'on se foute du sexe, et le libre (et le net en général) est super pour ça : on ne sait pas par défaut. Et la boom on passe faire des stats sur le pourcentage de filles, on se demande comment le monter, mais chercher à le monter artificiellement est de mon point de vue non égalitaire sur le sexe des gens, donc je défend mon point de vue. A elle de m'expliquer comment la discrimination positive est égalitaire, d'argumenter et de me convaincre, personnellement je ne suis toujours pas convaincu que de faire une conférence sur les femmes soit pousser vers l'égalitaire. Faire une conférence contre le sexisme, OK, "dédiée à la participation féminine" ne me plait pas car pour moi ça casse justement l'égalité de traitement (pourquoi parler des femmes plus que des hommes???), et je ne suis pas d'accord d'être inégal pour parler d'égalité.

                      Je pense que les gens qui sont pour l'égalité homme-femme sont aussi en général contre toute autre forme de discrimination.

                      On n'a vraiment pas la même vision : en poussant vers une conférence sur les femmes, on pousse l'inégalité de traitement des minorités (les femmes sont mieux traitées que les noirs et arabes et etc...), il y a avec cette conférence une discrimination des minorités suivant que ce soit la minorité sur le sexe ou une autre. Et comme je n'aime pas les inégalité de traitement, ben je le dis. Je te laisse le soin de me démontrer comment pousser une conférence sur les femmes est égalitaire par rapport aux autres minorités dans le libre.

                      … (qui est la _seule_ question qui peut paraître un peu hors propos de tout le questionnaire ) …

                      Qu'elle soit dedans me dérange, car ça montre la façon dont en voit le problème, et cette façon n'est pas celle que je souhaite quand je cherche l'égalité entre les gens.

                      les filles vont très rarement demander de sortir avec un mec

                      Gni? On doit pas vivre dans le même monde.

                      et veulent pouvoir avoir la tranquilité de ne pas avoir à justifier « non, je ne veux pas parce que … » (puisqu'un « non » tout court appelle très souvent justification)

                      Et? C'est la vie! Je refuse cette "normalisation", je n'ai aucune envie d'en arriver à devoir faire attention à ne pas entrer dans un ascenseur où il y a une femme seule dedans pour ne pas me prendre un procès pour harcellement, c'est bon elles sont grandes les filles, ce ne sont pas des handicapées, elles savent dire "tu me fais chier". Ce genre de commentaire me fait rire quand ma première copine fut une collègue (je sais, je suis un tardif) et que je serai mal vu la car j'ai osé draguer au boulot, quelle honte, et que ma dernière discussion dans la vie réelle sur le sujet a été sur "mais il y a aucun mec qui me drague, ils font chier à pas draguer" (certes, pas en France, le pays dans lequel je vis le plus en ce moment a eu cet effet des féministes qui veulent pas être draguées car elle sont des femme, et insultaient les hommes qui essayent, et la génération féminine suivante s'en plaint... Des filles font même des chansons dessus : http://www.lacoccinelle.net/traduction-chanson-64666-.html ). Faut aussi arrêter de voir les filles pour ce qu'elles ne sont pas.
                      • [^] # Re: Est-ce si important?

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Je l'ai pas lynchée, je lui ai fait part de mon très grand étonnement à ce sujet et ai expliqué pourquoi.

                        Le premier commentaire de toi auquel j'ai répondu était très violent, même si tu t'es « calmé » après.

                        mon combat pour cette égalité passe par le fait qu'on se foute du sexe, et le libre (et le net en général) est super pour ça : on ne sait pas par défaut.

                        Tout à fait. Mais le problème arrive dès que le sexe est mentionné : autant en ligne ça doit être un acte volontaire, mais IRL, bah … Et franchement, as-tu déjà été à une réunion d'un LUG ? Tu verrais ce dont on parle.

                        A elle de m'expliquer comment la discrimination positive est égalitaire, d'argumenter et de me convaincre, personnellement je ne suis toujours pas convaincu que de faire une conférence sur les femmes soit pousser vers l'égalitaire.

                        Autant je ne suis pas non plus convaincu par la discrimination positive, mais il y a une différence entre ça et faire une conférence sur les femmes dans le libre !

                        Faire une conférence contre le sexisme, OK, "dédiée à la participation féminine" ne me plait pas car pour moi ça casse justement l'égalité de traitement (pourquoi parler des femmes plus que des hommes???), et je ne suis pas d'accord d'être inégal pour parler d'égalité.

                        Franchement, tu fais une fixette : je ne vois pas vraiment de différence entre ces sujets, et aucun ne me paraît parler de supériorité des femmes ou de trucs comme ça. C'est d'ailleurs, je trouve, un signe de misogynie : voir les féministes comme de dangereuses personnes voulant la domination des femmes. C'est des fantasmes de machos pour décrédibiliser le mouvement (on peut bien sûr trouver des exceptions, comme partout). Arrête la parano.

                        en poussant vers une conférence sur les femmes, on pousse l'inégalité de traitement des minorités (les femmes sont mieux traitées que les noirs et arabes et etc...), il y a avec cette conférence une discrimination des minorités suivant que ce soit la minorité sur le sexe ou une autre. Et comme je n'aime pas les inégalité de traitement, ben je le dis. Je te laisse le soin de me démontrer comment pousser une conférence sur les femmes est égalitaire par rapport aux autres minorités dans le libre.

                        Je ne comprends pas ton obstination sur le « ça dénigre les autres minorités » : déjà, on parle d'au moins 50% de cet autres minorités (bah oui, il y a des femmes noires, arabes, …) et je ne vois pas en quoi ne pas traiter ce problème immédiatement va l'aggraver plus. Ça tourne en rond.

                        Et? C'est la vie! Je refuse cette "normalisation", je n'ai aucune envie d'en arriver à devoir faire attention à ne pas entrer dans un ascenseur où il y a une femme seule dedans pour ne pas me prendre un procès pour harcellement, c'est bon elles sont grandes les filles, ce ne sont pas des handicapées, elles savent dire "tu me fais chier".

                        N'exagère pas. Je pense qu'il est juste demandé d'arrêter d'agir comme un gros macho reulou.

                        Faut aussi arrêter de voir les filles pour ce qu'elles ne sont pas.

                        Bien sûr. Mais il fait aussi voir la réalité : je ne connais pas une fille qui n'ait jamais eu de problème avec un gros reulou au point d'avoir peur de se faire violer (ou de s'être réellement fait violer). Cette statistique (personnelle, certes) devrait amener, selon moi, à réfléchir avant de critiquer à mort les actions que certain(e)s entreprennent afin de changer les mentalités.
                    • [^] # Re: Est-ce si important?

                      Posté par . Évalué à 2.

                      "C'est ça que je ne comprends pas : elle défend quand même une égalité sur certains points, et elle mérite donc d'être lynchée parce qu'elle ne va pas au bout de tous les problèmes de notre société ?"

                      Faut arreter un peu : en quoi s'est elle fait lyncher ? Le mot est repris dans plusieurs commentaires, et à chaque fois il m'etonne !
                      http://fr.wiktionary.org/wiki/lyncher
                      Un exemple ?
    • [^] # Re: Est-ce si important?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je dois avouer ne pas bien comprendre pourquoi récemment on entend parler à qui mieux-mieux d'augmenter le nombre de femmes dans le libre. L'important dans le libre n'est-il pas d'avoir des logiciels permettant à tous d'utiliser leur ordinateur en toute liberté?

      En France notamment, il y a beaucoup de gens qui veulent introduire leurs obsessions politiques (en général des trucs à la mode comme féminisme et développement durable) dans le libre. Je me permet de leur chier à la gueule avec élégance et politesse.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Est-ce si important?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.


      Et donc que le code qu'on exécute ait été écrit par une femme ou un homme a une importance plutôt faible. Bien entendu, les demoiselles sont les bienvenues pour rejoindre l'aventure, mais ayant accès aux mêmes informations que les geeks poilus, si elles ne rejoignent pas la communauté, c'est probablement pour d'autres raisons.

      Alors que veut-on faire exactement? On ne va pas les forcer que diable!


      Ayant peu affaire aux communautés physique et plus aux communautés virtuelles, je ne me suis jamais vraiment sentie mal à l'aise. Mais c'est vrai que pour avoir quelques fois côtoyé des grottes remplies de geeks, pizzas, frites, bières et tabac, je peux admettre que certains endroits soient peu accueillants. Mais je ne pense pas qu'il faille généraliser.

      A mon avis, il n'y a pas de gros problème, juste une sous représentation d'une partie de la population. Et personnellement, j'aimerais pouvoir trouver d'autres femmes dans le monde libre (et aussi de l'informatique). Je pense même qu'une présente féminine plus importante pourrait être très bénéfique pour le libre en général, apportant d'autres idées et plus d'ouverture.

      De manière générale, j'ai pu remarquer que les groupes humains mixtes étaient beaucoup plus accueillants que des groupes seulement masculins ou féminins. Le fait de mélanger les deux sexes permet de tempérer les extrêmes que chacun pourrait avoir.

      Je sais bien, les hommes et les femmes sont égaux ... mais il ne faut pas oublier que nous sommes fait différemment physiquement, hormonalement et culturellement. Nier ces différentes n'avance à rien
  • # Interprétation des données ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    > La très récente mise à jour des contributrices Debian montre une constante augmentation des femmes participant au projet.

    Je vois mal en quoi la participation n'augmenterait pas, vu qu'apparemment il n'est compté que les arrivées de personnes. ^^

    Amha il vaut mieux regarder le flux des nouveaux entrants :
    1997 1
    1998 0
    1999 0
    2000 1
    2001 1
    2002 0
    2003 5
    2004 7
    2005 7
    2006 3
    2007 3
    2008 4
    2009 4
    2010 2

    Je ne sais pas si c'est réjouissant. Il faudrait comparer à la popularité de debian et au flux de nouveaux arrivants masculins.

    Adhérer à l'April, ça vous tente ?

    • [^] # Re: Interprétation des données ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je vois mal en quoi la participation n'augmenterait pas, vu qu'apparemment il n'est compté que les arrivées de personnes. ^^

      Mais personne n'a dit qu'il n'y a pas d'irrégularités dans le nombre d'arrivée d'un type de population. Tu ne peux pas juste imaginer que ça suivre une linéarité :)

      D'ailleurs, ici, il ne s'agit que des contributrices ayant fait du packaging. Le plus intéressant ne serait pas de regarder par année (c'est fait, y compris nominativement) mais de comparer cette évolution au nombre total de contributeurs faisant du packaging. Ça aura un sens un peu plus "statistique", àmha. J'ai soumis l'idée à la liste, on verra.
    • [^] # Re: Interprétation des données ?

      Posté par . Évalué à 2.

      >La très récente mise à jour des contributrices Debian
      Les contributrices debian sont elles mises à jour plus souvent que la distro?
  • # Un report ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'aime bien les nouvelles à propos des proportions de contributrices, surtout à cause des commentaires. J'ai encore plus aimé le report de cette conférence aux RMLL là, [https://linuxfr.org//2010/07/12/27109.html]. On peut espérer quelque chose de plus sérieux au FML mais est-ce que tu nous feras l'honneur d'un report ?

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

    • [^] # Re: Un report ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Un rapport ou compte-rendu plutôt non ?
    • [^] # Re: Un report ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      On peut espérer quelque chose de plus sérieux au FML mais est-ce que tu nous feras l'honneur d'un report ?

      Ouip, évidemment que je ferai un compte-rendu :-) Merci de t'intéresser à la question d'une façon moins infantile que nombre de commentaires plus haut.
      • [^] # Re: Un report ?

        Posté par (page perso) . Évalué à -9.

        Merci de t'intéresser à la question d'une façon moins infantile que nombre de commentaires plus haut.

        Poser genre de « question » est tellement débile que la seule réponse qu'elle mérite est « PROUT » suivi d'un moinssage en règle.

        Bref, PROUT.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Sont-elles libres, justement ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    En gros, 25 % dans le logiciel propriétaire et 5 % dans le libre, la disproportion me paraît logique. L'économie du logiciel libre étant en grande partie basée sur le bénévolat, elle suppose que pour s'y impliquer on dispose de temps libre. Et vu que les tâches ménagères dans la plupart des foyers continuent de leur incomber, les femmes en ont beaucoup moins que les hommes.

    L'employeur étant tenu de libérer du temps sur le temps de travail sans perte de salaire pour les activités syndicales, le résultat est que les femmes y sont mieux représentées. Du moins à la CGT et la CFDT, qui jouent le jeu de la mixité.

    Souvent les femmes sont obligées d'attendre la retraite pour connaître les joies des activités artistiques ou associatives.

    Je ne trouverais pas injuste qu'elles soient mieux rémunérées que les hommes, en regard du temps de travail effectif. Ou qu'au moins elles aient droit à une plus grosse retraite.

    Leur faible représentation dans le logiciel libre est sans doute un problème, mais plus encore qu'un problème à mon avis un symptôme.
    • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

      Posté par . Évalué à 5.

      En gros, 25 % dans le logiciel propriétaire et 5 % dans le libre, la disproportion me paraît logique. L'économie du logiciel libre étant en grande partie basée sur le bénévolat, elle suppose que pour s'y impliquer on dispose de temps libre. Et vu que les tâches ménagères dans la plupart des foyers continuent de leur incomber, les femmes en ont beaucoup moins que les hommes.

      Pourquoi dans l'autre asso que je connais, les femmes sont présentes à plus de 50% ?
      Elles n'ont par magie plus de taches ménagères à faire?

      Dans la chorale de mon village, il doit y avoir 20 femmes pour 4 types.
      Elles non plus n'ont pas de corvées ménagères? (je peux te dire que non, dans le sud où je vis, il est hors de question que les hommes y participent)
      Et surtout, pourquoi ces femmes en parlent, disent que c'est un problème, se demandent pourquoi, se demandent comment changer cette proportion, attitude qu'on ne voit toujours pas ici?
      Elles sont vraiment bizarres.
      • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Il y a aussi plus de femmes dans des assos dont je fais partie.

        Mais ça revient à inverser la question : combien de femmes, parmi celles qui travaillent, peuvent se permettre de participer à des assos ?

        Dans une des assos en question, la seule qui n'était pas soit retraitée soit au foyer a dû laisser tomber quand elle a perdu son statut de célibataire sans enfants.

        La question se pose aussi au syndicat. Dès qu'il faut aller au-delà des heures de délégation, sauf les retraitées, les femmes ne peuvent plus assumer les activités. J'en connais même une qui avait dû demander le passage à temps partiel pour pouvoir se consacrer un peu plus au syndicat - à égalité avec des hommes qui eux restaient à temps complet.

        Ensuite, toutes les activités ne demandent pas le même investissement en temps libre. Et plus on travaille au travail et encore à la maison, plus on préfère les loisirs pour son temps libre.

        L'informatique, c'est un métier. Le libre demande des compétences professionnelles. Là où il faut concilier vie professionnelle et bénévolat, c'est là que ça coince.

        Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit, que toutes les femmes avaient un travail.
        • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          J'oubliais. Je n'ai pas dit non plus que c'était le seul paramètre.
          Mais le temps de travail effectif des femmes me semblerait mériter une étude sociologique, et des réponses adaptées.
          Beaucoup plus en amont que leur quantité dans le logiciel libre.
        • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Dans une des assos en question, la seule qui n'était pas soit retraitée soit au foyer a dû laisser tomber quand elle a perdu son statut de célibataire sans enfants.
          Dans l'asso dont je parle, une seule est retraitée, les autres bossent. 2 d'entre elles donnaient des cours de langue jusqu'à 10h du soir après le boulot.
          • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Suffit-il d'exceptions pour infirmer ou confirmer ? Mais parle-moi plutôt de leurs maris.
            Ou de leurs revenus, si elles ont les moyens d'employer des travailleurs à domicile ça aide beaucoup. Dis-m'en davantage : ont-elles des enfants et de quel âge etc ?
            Je dois reconnaître que j'en connais qui arrivent à cumuler d'une manière effrayante, vrai de femmes autant que d'hommes. Et même une femme d'agriculteur, dont on ne peut pas dire qu'il ait beaucoup de temps lui-même pour la décharger de quoi que ce soit.
            La règle que je connais, la plus générale, ça reste quand même que rentrée à la maison c'est la femme qui fait tout. Sans pour autant accuser systématiquement le mâle, cette mauvaise répartition n'étant pas toujours de son fait.
            Et cette mauvaise répartition n'est pas non plus systématique.
            Et elle n'est pas également mal répartie dans tous les milieux.
            Je connais aussi des maris qui font tout à la maison malgré que leur femme ne travaille pas et caetera...
            Et je connais des foyers mono-parentaux, plus souvent le chef de famille y est une femme.
            On peut aller loin comme ça.
            Mais si on oublie qu'il était question de pourcentages, et si au fond on peut se contenter d'une femme symbolique, une seule, la question n'a pas lieu d'être.
            Je parlais d'études sociologiques, tu ne me convaincras pas qu'une méthodologie puisse se limiter à un affrontement d'exemples et de contre-exemples.
            Mais si j'apprécie peu le raisonnement, je n'exclue pas que tu ais raison malgré ce raisonnement, et que je me laisse entraîner par quelque impression subjective, ne connaissant qu'une faible proportion des foyers en cours de fonctionnement.
            Et puis, en dehors du libre : pourquoi autant de filles dans les écoles d'équitation, en proportion du nombre de garçons ? Ah oui tiens au fait.
            • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Je parlais d'études sociologiques, tu ne me convaincras pas qu'une méthodologie puisse se limiter à un affrontement d'exemples et de contre-exemples.
              Non, tu faisais de grosses généralisations et c'est toi qui les a lancé avec des exemples pas significatifs pour 2 sous.
              Dans une des assos en question, la seule qui n'était pas soit retraitée soit au foyer a dû laisser tomber quand elle a perdu son statut de célibataire sans enfants.
              Je n'ai fait que faire le miroir.

              Je suis de ceux qui ne pensent pas savoir pourquoi cette situation est ainsi.
              • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Désolé, j'ai mal fermé une balise et ma femme me faisait chier depuis la cuisine.

                Je parlais d'études sociologiques, tu ne me convaincras pas qu'une méthodologie puisse se limiter à un affrontement d'exemples et de contre-exemples.
                Non, tu faisais de grosses généralisations et c'est toi qui les a lancé avec des exemples pas significatifs pour 2 sous.
                Dans une des assos en question, la seule qui n'était pas soit retraitée soit au foyer a dû laisser tomber quand elle a perdu son statut de célibataire sans enfants.
                Je n'ai fait que faire le miroir.

                Je suis de ceux qui ne pensent pas savoir pourquoi cette situation est ainsi.
          • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il s'agit de l'amicale des gens dont leur boulot leur bouffe tout leur temps? :-)

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Pourquoi dans l'autre asso que je connais, les femmes sont présentes à plus de 50% ?

        peut-être que c'est vu comme étant plus enrichissant de participer à une vie associative, de rencontrer des gens, plutôt que de coder dans son coin ?
        Et en général, vu que le LL est souvent fait sur les loisirs, peut-être que c'est typiquement masculin d'avoir une marotte qui vient empiéter à la fois sur le travail et les loisirs (l'informatique).
        Mon épouse fait actuellement du dev. web en utilisant des outils libres (svn, dojo, joomla etc) ben quand elle est à la maison elle n'a pas spécialement envie de coder des trucs pour le plaisir pour améliorer joomla par exemple.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Sont-elles libres, justement ?

      Posté par . Évalué à 1.

      > Et vu que les tâches ménagères dans la plupart des foyers continuent de leur incomber, les femmes en ont beaucoup moins que les hommes.

      Eh bien moi je ne vois pas en quoi c'est un problème pour le libre ou pour les
      associations. Si elles se font avoir par leur mari, c'est LEUR problème, je
      n'irai pas me battre pour les aider à mieux choisir leur conjoint.
  • # Quelques pistes

    Posté par . Évalué à 5.

    Je me souviens d'un article du monde diplomatique expliquant qu'en indonésie l'informatique était un domaine de femme, parce qu'associé a des valeurs féminines (patience, méticulosité,...). Donc le manque de femme dans le libre, c'est peut-être parce que libre est très "occidental".

    Ensuite, les organisations militantes (politique, ONG, syndicat...) sont très masculines en France, ce qui ne doit non plus facilité la présence des femmes.

    Il doit aussi avoir un coté fièreté virile dans le libre, un truc genre: "OK, je suis pas super musclé, ni super doué en mécanique, ni en bricolage d'ailleurs, mais l'info je déchire! Ce qui fait de moi un vrai mec"

    Mais c'est vraiment étonnant de voir de cette absence de femme alors qu'internet fait disparaitre le sexe des personnes. Quand tu parles a/vois quelqu'un tu peux tout de suite avoir des appriori puisque tu connais de suite le sexe mais avec un pseudo....
    • [^] # Re: Quelques pistes

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      > Mais c'est vraiment étonnant de voir de cette absence de femme alors qu'internet fait disparaitre le sexe des personnes. Quand tu parles a/vois quelqu'un tu peux tout de suite avoir des appriori puisque tu connais de suite le sexe mais avec un pseudo....

      Par exemple dans les commentaires bien lourds de cette page, certains ont répondu à des femmes en leur appliquant leurs préjugés, sans le savoir...
    • [^] # Re: Quelques pistes

      Posté par . Évalué à 5.

      Je t'ai plussé, mais je suis pas certain que le problème soit uniquement culturel.
      Il y a eu une conférence sur le sujet à l'Ubuntu party d'Octobre 2009 (si je me souviens bien elle était animée par une développeuse Mozilla, puis Alix Casenave a pris brièvement la parole).

      Le débat était interessant mais ne faisait que présenter la sous représentativité des femmes dans le libre sans vraiment pouvoir en donner la cause, puis un étudiant en sociologie a pris part au débat.

      Au départ je savais pas trop quoi en penser puis il m'a convaincu qu'il y a un facteur culurel mais il ne fait pas tout, les hommes et les femmes sont naturellements différents aussi bien physiquement que mentalement, il y a des tâches qui sont naturellement plus adaptés à un sexe du fait de ces différences.

      Il avait donné un ou deux exemples, comme (si je me souviens bien) le fait que les femmes sont selon lui plus analytiques et se mettent moins facilement en avant que les hommes qui ont tendance à se rentre acteur du monde qui les entoures.

      Bien sûr ça n'est pas une généralité et ouvert au débat, mais je pense que l'on ne devrait pas constamment crier au sexisme, si il y a moins de développeuses dans le libre c'est peut être simplement que ça ne interessent tout simplement pas !

      Je pense que la plupart des développeurs masculins ne sont pas fondamentalement mysogine, et accepteraient sans problème de bosser avec des femmes, mais la plupart n'en ont certainement pas eu l'occasion tout simplement.

      (Je sais que la conf' a été filmée, elle devrait pouvoir se trouver sur le net).

      J'ajouterai que j'ai un temps fais partie d'un clan sur Sauerbraten, un jeu de tir à la première personne (dans le genre bourrin/rapide). Et le meilleur joueur était en fait une joueuse. Très mignonne en plus (elle avait posté sa photo dans le trombinoscope du site du clan), mais elle était de loin la meilleur, une vrai tuerie.
      Il suffit d'une femme comme ça pour casser plein de stéréotypes ^^

      Par contre quand tu dis:
      Il doit aussi avoir un coté fièreté virile dans le libre, un truc genre: "OK, je suis pas super musclé, ni super doué en mécanique, ni en bricolage d'ailleurs, mais l'info je déchire! Ce qui fait de moi un vrai mec"

      Là je suis pas d'accord, je trouve pas du tout que programmeur fait très viril, en tout cas moi j'ai tendance à le cacher quand je discute avec une femme ^^

      Mais c'est vraiment étonnant de voir de cette absence de femme alors qu'internet fait disparaître le sexe des personnes.

      Ben ça dépend ou tu vas, il y a plein de sites internet dédiés aux femmes, certains sont très visités.
      La parité est sans doute différente par rapport à linuxfr.org...
      • [^] # Re: Quelques pistes

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        j'ai tendance à le cacher quand je discute avec une femme

        C'est aussi ce qui fait, de mon point de vue, qu'il y ait une telle réaction dans les commentaires quand il y a une femme. Je n'ai jamais rencontré une femme (irl) qui appréciait de discuter d'informatique, même les dévellopeuses que j'ai rencontrées ne sont pas passionnées par l'informatique, elle font ce boulot comme un autre. Cela fait que quand une femme débarque sur un site comme celui-ci qui n'est fréquenté (dans les commmentaires) que par des gens un minimum intéressés, c'est tout de suite un événement pour beaucoup de gens (il suffit de comparer les blagues lourdes sur les femmes aux blagues lourdes faites sur windows à pbpg).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par . Évalué à 0.

          Tout à fait, je n'ai encore jamais vu de développeuse/geekette comme on peut en voir sur nombre de canaux IRC.
          J'ai déjà vu des geekettes interéssées par les nouvelles technologie mais sans développer ou alors des développeuses mais pour qui la prog est un simple boulot, qui sont souvent tombés là dedans par nécessité.

          A côté de ça quand tu vas sur des canaux IRC genre "repère de geeks", où tu trouveras une bonne partie de développeurs/programmeur, ce ne sont que des mecs et ils ne sont pas là pour le boulot, c'est juste leur hobbie.

          Et le pire c'est que si un beau jour une fille débarque elle se sent dessuite marginalisée ce qui l'encourage pas à rester.
          En tant qu'op j'ai déjà vu plusieurs cas dans ce genre là.
          Parfois elle ont assez de caractères pour s'imposer mais généralement elles ne restent pas ce qui ne fait qu'accentuer les choses.

          Bref c'est pas demain qu'on aura un site copaindegeekette.com ^^
          • [^] # Re: Quelques pistes

            Posté par . Évalué à 3.

            A côté de ça quand tu vas sur des canaux IRC genre "repère de geeks", où tu trouveras une bonne partie de développeurs/programmeur, ce ne sont que des mecs et ils ne sont pas là pour le boulot, c'est juste leur hobbie.

            Je crois qu'il faudrait justement dissocier deux choses :
            - faire (contribuer à) du logiciel libre
            - se revendiquer "geek" et passer du temps sur IRC

            On peut très bien passer beaucoup de temps à coder et contribuer sans se sentir vraiment attaché à la culture geek. C'est mon cas. Quand je vois un projet où tout se passe sur IRC, j'ai tendance à fuir (exemple : PyPy).

            En d'autres termes, c'est très bien que certaines personnes revendiquent une culture geek (quels que soient les traits qu'on y associe : barbe, t-shirt XXL, pizzas froides à 3 heures du mat, SF et fantasy...). Mais il faut aussi ne pas commettre l'erreur d'identifier le LL à cette culture ; il y a des intersections mais elles sont l'affaire privée de chacun.
        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Je n'ai jamais rencontré une femme (irl) qui appréciait de discuter d'informatique.

          Pareil, même quand c'est leur métier, et je pense que ça explique leur relative absence du libre.

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Quelques pistes

            Posté par . Évalué à 3.

            Ben pourtant, ça existe.
            J'en connais (personnellement, pas uniquement en ligne) au moins 3. Plus moi-même.

            Mais aussi ça dépend ce qu'on met dans "informatique". Personnellement j'aime bien parler de développement, conception d'applications, bases de données, système... Mais pas de matériel.
      • [^] # Re: Quelques pistes

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.


        Le débat était interessant mais ne faisait que présenter la sous représentativité des femmes dans le libre sans vraiment pouvoir en donner la cause, puis un étudiant en sociologie a pris part au débat.

        Au départ je savais pas trop quoi en penser puis il m'a convaincu qu'il y a un facteur culurel mais il ne fait pas tout, les hommes et les femmes sont naturellements différents aussi bien physiquement que mentalement, il y a des tâches qui sont naturellement plus adaptés à un sexe du fait de ces différences.


        Si c'est vraiment un étudiant en sociologie, ça doit être le dernier de la classe :-)

        http://devnewton.bci.im

        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          >> "Au départ je savais pas trop quoi en penser puis il m'a convaincu qu'il y a un facteur culurel mais il ne fait pas tout, les hommes et les femmes sont naturellements différents aussi bien physiquement que mentalement, il y a des tâches qui sont naturellement plus adaptés à un sexe du fait de ces différences."

          > Si c'est vraiment un étudiant en sociologie, ça doit être le dernier de la classe :-)


          Non, non, ce n'est pas un étudiant en socio déjà, mais en psychologie sociale (ce n'est pas pareil). Cette assertion est celle de la personne qui rapporte ses impressions, pas à l'étudiant en question ;) Pour connaître le garçon ayant pris part au débat et pour avoir suivi le débat à ce moment aussi, je peux confirmer que ce n'est pas ce qu'il a dit.
      • [^] # Re: Quelques pistes

        Posté par . Évalué à 3.

        "J'ajouterai que j'ai un temps fais partie d'un clan sur Sauerbraten, un jeu de tir à la première personne (dans le genre bourrin/rapide). Et le meilleur joueur était en fait une joueuse. Très mignonne en plus (elle avait posté sa photo dans le trombinoscope du site du clan), mais elle était de loin la meilleur, une vrai tuerie.
        Il suffit d'une femme comme ça pour casser plein de stéréotypes ^^"


        Sinon, cette explication reste plausible :
        http://www.ubercharged.net/wp-content/uploads/2008/03/19fmed(...)
      • [^] # Re: Quelques pistes

        Posté par . Évalué à 8.

        les hommes et les femmes sont naturellements différents aussi bien physiquement
        C'est évident.
        que mentalement
        Heuuu... Ça reste à prouver, méfions-nous de ce genre de préjugés.
        On a longtemps prétendu que les noirs étaient moins intelligents que les blancs (pratiques, ça justifiait d'en faire des esclaves). Aujourd'hui, on répond à une situation d'inégalité entre hommes et femmes, en expliquant qu'elle a des causes naturelles. L'histoire se répète?


        il y a des tâches qui sont naturellement plus adaptés à un sexe du fait de ces différences.

        Houlà, c'est très rapide comme raccourci, ça.
        D'abord, une légère différence d'aptitude naturelle n'empêche pas les gens de se passionner pour un domaine. Ce n'est pas parce qu'on n'est pas "le meilleur" qu'on ne peut pas exercer une activité.

        Il y a une légère différence entre blancs et noir pour courir le 100m, ça n'empêche pas des blancs de courir le 100 mètres, et d'aimer ça.

        De la même façon, si on avait une petite différence entre hommes et femmes pour coder, je doute qu'elle soit suffisante pour expliquer la disproportion fragrante entre hommes et femmes.

        D'autant plus que la disproportion dans le logiciel libre est bien plus forte que dans le logiciel propriétaire. Et la seule différence entre les deux n'est pas une différence d'aptitude (ce sont les mêmes compétences qui sont nécessaires), mais uniquement une différence sociale.
        L'explication est donc à chercher dans le contexte culturel, et pas dans une hypothétique différence naturelle. Le libre est un milieu avec une certaine culture, certaines habitudes, voire un mode de vie, et il se trouve que cette culture est pratiquement antagoniste avec l'image que notre société renvoie de la femme.
        Une femme qui se couche à 3H du matin après avoir tuné sa distro et qui se lève le lendemain avec des cernes sous les yeux, qui laisse la maison en plan pour passer la soirée au GUL le plus proche, qui trolle pendant des heures sur l'implication de choix techniques, ça ne correspond pas à ce qu'en attend notre société.
        Même pour un homme, ça paraît étrange, mais on tolère bien plus facilement une attitude excentrique (par rapport à la moyenne des gens) quand elle est le fait d'un homme.

        Libérons les femmes en général, libérons-les des contraintes culturelles, et elles se mettrons tout naturellement à faire du libre si ça les intéresse.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par . Évalué à 4.

          Aujourd'hui, on répond à une situation d'inégalité entre hommes et femmes, en expliquant qu'elle a des causes naturelles. L'histoire se répète?

          Anefé. On confond souvent « nature » et « habitude ».
        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par . Évalué à 4.

          Pratique, ça justifiait d'en faire des esclaves
          Et même pas en fait.
        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Une femme qui se couche à 3H du matin après avoir tuné sa distro et qui se lève le lendemain avec des cernes sous les yeux, qui laisse la maison en plan pour passer la soirée au GUL le plus proche, qui trolle pendant des heures sur l'implication de choix techniques, ça ne correspond pas à ce qu'en attend notre société.
          Même pour un homme, ça paraît étrange, mais on tolère bien plus facilement une attitude excentrique (par rapport à la moyenne des gens) quand elle est le fait d'un homme.


          Je confirme,
          même si je préfère coder dans un endroit propre et à la lumière du jour, je n'ai pas forcément tendance à mettre trop en avant mes activités dans le monde du logiciel libre, sans doute par peur des réactions ou de ce qu'on pourrait penser de moi.
        • [^] # Re: Quelques pistes

          Posté par . Évalué à 1.

          Heuuu... Ça reste à prouver, méfions-nous de ce genre de préjugés.
          Si c'était prouvé je doute que les résultats des études seraient dévoilées : ils seraient potentiellement innaceptables aux yeux de bon nombre de personnes...

          On a longtemps prétendu que les noirs étaient moins intelligents que les blancs (pratiques, ça justifiait d'en faire des esclaves).
          Il y a une légère différence entre blancs et noir pour courir le 100m, ça n'empêche pas des blancs de courir le 100 mètres, et d'aimer ça.
          Tu fais la corrélation entre la couleur de peau et les capacités physiques d'un côté et bizarrement, je te sens plus hésitant à faire la corrélation entre la couleur de peau et les capacités intellectuelles de l'autre côté.

          J'ai hâte qu'on nous explique au JT que nos illustres ancêtres avaient raison même s'ils n'avaient pas de méthodes scientifiques pour le prouver alors que la génétique le permet : les noirs sont plus/moins (rayez la mention inutile) intelligents que les blancs.

          D'autant plus que la disproportion dans le logiciel libre est bien plus forte que dans le logiciel propriétaire. Et la seule différence entre les deux n'est pas une différence d'aptitude (ce sont les mêmes compétences qui sont nécessaires), mais uniquement une différence sociale.
          Tout à fait.

          Le libre est un milieu avec une certaine culture, certaines habitudes, voire un mode de vie, et il se trouve que cette culture est pratiquement antagoniste avec l'image que notre société renvoie de la femme.
          Une femme qui se couche à 3H du matin après avoir tuné sa distro et qui se lève le lendemain avec des cernes sous les yeux, qui laisse la maison en plan pour passer la soirée au GUL le plus proche, qui trolle pendant des heures sur l'implication de choix techniques, ça ne correspond pas à ce qu'en attend notre société.

          Cliché, qui par ailleurs ne correspondrait certainement pas non plus à ce qu'attendrait notre société d'un homme, si tant est qu'on puisse définir simplement les attentes en question.

          Même pour un homme, ça paraît étrange, mais on tolère bien plus facilement une attitude excentrique (par rapport à la moyenne des gens) quand elle est le fait d'un homme.
          C'est très très vague ça.

          Libérons les femmes en général, libérons-les des contraintes culturelles, et elles se mettrons tout naturellement à faire du libre si ça les intéresse.
          Comme tu l'as dit plus haut, "la disproportion dans le logiciel libre est bien plus forte que dans le logiciel propriétaire". Par conséquent, la seule contrainte culturelle dont les femmes doivent s'affranchir pour que les proportions soient équivalentes dans les deux domaines, c'est celle du logiciel propriétaire.
    • [^] # Re: Quelques pistes

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je me souviens d'un article du monde diplomatique expliquant qu'en indonésie l'informatique était un domaine de femme, parce qu'associé a des valeurs féminines (patience, méticulosité,...). Donc le manque de femme dans le libre, c'est peut-être parce que libre est très "occidental".

      Encore un bel exemple de misandrie décomplexée. C'est quoi ça des "valeurs féminines" ?

      Le libre est probablement un domaine encore plus méritocratique que l'informatique en général. C'est pas fini de toujours accuser le « système », les gens qui sont déjà en place (i.e. NOUS) ?

      Pourquoi personne se plaint qu'il y a des domaines où il y a plus de femmes que d'hommes ? Les hommes et les femmes sont différents, ont des qualités et des attirances différentes, sans pour autant qu'il y a ait de « meilleur ». Arrêtez de chercher l'égalité de fait dans tout les domaines imaginables.

      Ensuite, les organisations militantes (politique, ONG, syndicat...) sont très masculines en France, ce qui ne doit non plus facilité la présence des femmes.

      Aucun rapport avec le libre,

      Enfin bref, un commentaire stupide peut étonnant de la part d'un lecteur du Monde Diplomatique.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # On en fait toujours un cas particulier ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Zut je pensais que la femme était un homme comme les autres ...
    Finalement non, c'est un peu comme les handicapés, on en fait des cas particuliers. Ca fait un peu peur ce manque de logique, comment casser un stéréotype si on le pointe du doigts systematiquement ?
    En tout cas, je suis vraiment pour qu'il y ai d'avantages de Geekettes dans mes bureaux, mais si y'en pas plus de 5% je vais pas en faire un drame.
    • [^] # Re: On en fait toujours un cas particulier ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Finalement non, c'est un peu comme les handicapés, on en fait des cas particuliers.
      [...]
      En tout cas, je suis vraiment pour qu'il y ai d'avantages de Geekettes dans mes bureaux


      Eh bien tu vois, toi aussi tu en fais un cas particulier. Pourquoi parler de « geekette » ? Parle-t-on de geeket ?
      • [^] # Re: On en fait toujours un cas particulier ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Mauvais argument. Le bon argument aurait été «Pour parler de geekettes, alors que ce mot est très moche, et que geek sonne vachement mieux».
        Okay, ça ne marque pas la différence entre un geek et une geek, mais est-ce si important ?



        Non, la vrai différence étant entre les geekemacsiens et les geekvimiens, bien entendu !
  • # Bravo et l'avenir appartient aux femmes!

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    bravo enfin ,je suis vraiment bien content qu'on aborde cette question,trop peu de femmes ou de femmes dans le monde du logiciel libre.Serais-ce la faute aux hommes geek?;)
  • # Mysoginie

    Posté par . Évalué à 8.

    Les commentaires sur les femmes à linuxfr.org ont tendance à me faire penser de manière générale (je partirais donc pas dans des justifications exhaustives) au type de remarques que faisait les cuisiniers aux cuisinières étudiantes quand j'y étais. Elles ne pouvaient pas transporter des abricots ou des melons sans que les blagues vaseuses fusent. Je ne sais pas si c'est normal ou si c'est juste du mépris.

    Mes deux cents
    • [^] # Re: Mysoginie

      Posté par . Évalué à 8.

      oh, pour le coup des melons, ça s'appliquera aussi avec des étudiants marocains. on aura aussi les bananes et autres noix de coco pour les étudiants noirs.

      on va donc juste dire que ce sont des gros cons
      • [^] # Re: Mysoginie

        Posté par . Évalué à 9.

        on va donc juste dire que ce sont des gros cons

        Et pourquoi gros d'abord hein ? Ils peuvent pas etre mince ? De nouveau un stereotype !

        Ok, je -->[]
    • [^] # Re: Mysoginie

      Posté par . Évalué à 4.

      Moi ce que je trouve hallucinant, c'est que quand une femme ou un homme revendique des choses qui peuvent paraître un peu trop en faveur des femmes (la discrimination positive je trouve ça moyen, même si on peut en discuter), il ou elle se fait bâcher avec une violence inouïe. Alors que l'inverse arrive mille fois plus et passe très bien en société, voire peut-être avec une petite contestation, mais rien qui ne remette sérieusement en cause la vision patriarcale.

      Être mysogine, c'est normal et accepté, être légèrement misandre (c'est comme ça qu'on dit ?) c'est tout de suite une source de gros problèmes et un alibi pour se faire lyncher.
      • [^] # Re: Mysoginie

        Posté par . Évalué à 2.

        En même temps, être misandre, c'est vraiment inacceptable. Défendre des atteintes aux droits de la femme, c'est pas possible, puisque les droits de la femme n'existent pas. Par contre défendre sous prétexte de discrimination positive des atteintes aux droits de l'homme, ça c'est vraiment vouloir attenter aux fondamentaux de notre société!
      • [^] # Re: Mysoginie

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        quand une femme ou un homme revendique des choses qui peuvent paraître un peu trop en faveur des femmes [...] il ou elle se fait bâcher avec une violence inouïe.
        Je serais probablement d'accord avec toi si tu donnais un exemple.
  • # Pas tout compris

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai pas trop capté l'intérêt de faire ça...
    Personnellement, je pense qu'il serait bien plus intéressant de connaître l'origine ethnique des inventeurs/innovateurs/avant-gardistes (on a tendance à penser inconsciemment qu'ils ont tous été blancs) que de connaître le pourcentage de femme qui sont dans le domaine du libre.
    J'ai l'impression que c'est une façon de rassurer les femmes qui se sentent seules où les hommes qui aimeraient voir plus de fille dans leur milieu.
    A quoi ça sert, concrètement ?
  • # L'argent

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est évident, il y a plus d'argent (pour l'instant au moins) dans le logiciel propriétaire que dans le logiciel libre. Or tout le monde sait que s'il y a bien quelque chose que les femmes veulent, c'est bien celle-là.

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Développeuse... euh, ça existe ?

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est le titre d'un billet qui vient de paraître, écrit par une développeuse, justement :
    http://romy.tetue.net/developpeuse-euh-ca-existe

    « Ce n’est pas par manque d’audace ou de visibilité que les femmes sont si peu nombreuses dans les NTIC, mais parce qu’on leur coupe : la parole, l’accès, la considération, l’envie. Et j’avoue avoir quelque appréhension, en redécouvrant le sexisme qui y sévit encore, à l’idée de retourner travailler en entreprise... »

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.