Nouveau projet Debian CUT

Posté par . Modéré par Florent Zara.
33
12
sept.
2010
Debian
Décidément, il y a beaucoup de mouvement chez Debian ces derniers temps, après l'officialisation des backports, les deux conférences (dont une à Paris fin octobre) et le projet Derivatives Front Desk, voici le projet CUT.

Le projet CUT pour Constantly Usable Testing a pour objectif de permettre de rendre Debian testing continuellement installable et utilisable. Le projet a été initié par Joey Hess et a été très bien accueilli à la DebConf de cet été. Dans les faits ce projet se traduit par la création d'une nouvelle équipe qui va être en charge de la qualité de Debian Testing. Le site de Joey Hess nous en dit plus à ce sujet.

Les quelques critères retenus pour la qualité de testing sont :
  • Testing doit perpétuellement être installable
  • Aucun bug "serious" (ou supérieur ne doit se trouver dans squeeze) cela peut signifier une remontée d'un paquet de testing vers sid
  • avoir une politique de sécurité (mettre en place rapidement des correctifs de sécurité ou informer l'utilisateur)
  • produire régulièrement des versions instantanées (snapshots) à fin de simplifier l'installation
Beaucoup y verront une version perpétuelle (rolling release) de Debian, mais le projet est trop jeune pour que l'on puisse voir comment cela va se passer exactement. De la même manière, on peut estimer que si le projet fonctionne bien, la durée du gel d'une version testing va se réduire mais ce ne sont que des hypothèses qui attendent d'être confirmées ou infirmées à l'avenir.
  • # Pour un app store GNU/Linux multi distro

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il serait temps que les distributions GNU/Linux travaillent sur le problème récurent de la distribution des logiciels tiers. L'approche testing en permettant d'avoir des versions plus récentes des logiciels résout en partie le problème.

    Uniquement en partie car le système de distribution des logiciels dans les distributions GNU/Linux reste de mon point de vue son principal point faible. En effet, les auteurs restent tributaires de la disponibilité ou de l'existence d'un packageur pour chacune des distributions.

    Pour être plus concret et mettre en évidence le problème, en ce qui concerne GCompris, je propose toujours la dernière version pour Windows et MacOSX packagée par mes soins. On trouve en général des versions de GCompris pour les différentes distributions, mais la version choisie dépend de la date de sortie de la distribution en question et ne bouge plus pendant des années. Dés lors les utilisateurs de GNU/Linux utilisent en général des versions de GCompris qui ne sont plus maintenues avec tous les problèmes que cela entraîne.

    Mon point de vue est que nous ne pourront avancer sur le sujet qu'en passant par un standard de packaging multi-distro qui permette aux auteurs de proposer eux-même leurs créations à l'ensemble des utilisateurs de GNU/Linux. Rien de bien novateur là dedans, c'est le modèle de l'app strore que l'on trouve autour de plusieurs systèmes d'exploitation.
    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

      Posté par . Évalué à -1.

      Il existe beaucoup de solutions, mais je n'arrive pas à en distinguer une qui sort du lot :
      - autotools
      - cmake
      - scons
      - LFS
      - kilk

      et d'autres j'imagine

      Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

      Posté par . Évalué à 8.

      Un standard de packaging serait enviseagable, ce qui serait dedans l'est moins : Comment tu fais pour les versions de lib ? Tu link sur quelles lib dans ton package "standard" ? Si les autres distrib utilisent ton package, l'installent jusque là tout va bien, mais si au moment de le lancer y a un problème de linker car tu as une lib installée trop récente ou trop vieille par rapport à celle qui a été utilisée lors de la création du package (et qu'il y a eu un soname bump) et bien ça marche pas.

      Donc je ne vois pas comment instaurer ce "standard de packaging".

      Ce qu'il faudrait à la limite c'est des standards de package source, qui se compilent et s'installent automatiquement. Ce serait techniquement plus utilisable, mais je sais pas si ce serait une bonne chose pour les différentes distributions. Un README dans le source fait aussi l'affaire dans ce cas...
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Pourquoi la solution serait technique ?

        Si l'empaqueteur n'est pas disponible pour empaqueter la dernière version du logiciel (pour raisons personnelles, par lassitude, parce qu'il est parti en vacances, parce que...), il conviendrait plutôt de suppléer avec un autre empaqueteur temporaire ou non.

        Les distributions détectent déjà les nouvelles versions amont en surveillant les outils de gestion de versions, les fichiers mis à disposition, etc.)

        Par exemple si au bout de X mois/semaines/jours la version N+1 n'est pas empaquetée, alors on lèverait une "alerte" et on chercherait un autre empaqueteur, temporairement ou définitivement.

        Et si personne ne veut empaqueter et que la distribution à 12 versions de retard, il faut probablement en déduire que soit le logiciel n'intéresse personne (pas suffisamment pour que quelqu'un veuille l'empaqueter dans cette distribution) soit que cette distribution n'intéresse personne (pas suffisamment pour trouver des empaqueteurs).

        Évidemment plus c'est facile techniquement à empaqueter, mieux c'est.

        Bref il faudrait juste éviter d'avoir des goulots d'étranglement sur l'empaquetage (ie avoir plusieurs personnes / des équipes pour empaqueter les gros logiciels, et des "empaqueteurs intérimaires" pour gérer les absences).
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          On peut effectivement tenter d'améliorer le système actuel avec tes préconisations mais la version GNU/Linux sera toujours en retard sur la version fournie par l'auteur.

          Plutôt que de refaire toujours et toujours ce même travail de packaging pour chacune des distributions, pourquoi ne pas donner à l'auteur les outils lui permettant d'être indépendant et de servir ses utilisateurs.
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Clairement, la solution n'est pas que technique, la technique serait la pour palier aux problèmes des repos sur le nombre de mainteneurs.

          Le problème n'est quand même pas uniquement la, mais sur la philosophie même des repos : ils sont figés pas uniquement pour les libs, mais pour les petites applis aussi. Pourquoi suis-je bloqué à GCompris 8.3 sous Debian 5? Parce que c'était celle sortie à l'époque, cool, mais mettre une 9.3 dessus ne casserait rien, c'est possible.

          Il y a clairement une réflexion à faire sur la gestion de versions à jour de petites applis sans devoir upgrader sa distro complètement, bref, avoir un logiciel à la con instable sur une distro stable de manière facile : je peux installer facilement GCompris 9.3 sur Windows datant de 2001 mais je ne peux pas le faire sur une Debian 5 datant de moins longtemps, car autant c'est facile de packager pour Windows, autant le développeur de GCompris ou autre s'emmerde à packager pour Linux, et du coup ne le fait pas (de ce que j'ai compris, corrige-moi Bruno si je me trompe sur l'idée)

          C'est un mega bordel ces repos, car du coup chacun fait le sien dans son coin pour palier au problème, sans suivi, avec des conflits de version entre les repos parfois, et il n'y a pas de ligne officielle des distro pour gérer ces versions, et c'est fait sans suivi upstream. L'upstream voudrait bien travailler avec les distro parfois, mais des fois ce sont les distros qui mettent un mur entre l'upstream et eux...
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            car autant c'est facile de packager pour Windows, autant le développeur de GCompris ou autre s'emmerde à packager pour Linux, et du coup ne le fait pas (de ce que j'ai compris, corrige-moi Bruno si je me trompe sur l'idée)

            C'est bien l'idée oui. Une petite précision, packager pour GNU/Linux n'est pas plus dur en soit, c'est le nombre de cible qui rend la chose impraticable. Il faut multiplier le nombre de distro par le nombre de version utilisées de chacune.
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce que tu demande c'est ça, non ? http://www.debian.org/devel/wnpp/

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour les versions de librairie, on pourrait se baser sur une norme que s'engage à respecter toutes les distributions comme le LSB [http://en.wikipedia.org/wiki/Linux_Standard_Base].
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça voudrait dire que les développeurs devront quand même se farcir une compilation par combinaison de toutes les version des bibliothèques en dépendance (telle libc avec telle Qt...). Je suis pas sûr que ça simplifierait les choses.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            J'ai oublié qu'il faut compter sur les patchs des distros. Ou alors, il faut carrément un truc à part qui utilise ses propre bibliothèques.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Je n'ai pas encore compris à quoi servent les patches des distros.
              Soit le patch est utile, donc il devrait être dans la version original, soit c'est un hack à cause d'un défaut de la distro, soit c'est juste une mauvaise idée (dont une très célèbre chez Debian).
              Me goure-je ?
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                J'ai l'impression qu'il y a 2 types de patches :
                1. des patches qui ne sont pas spécifiques à la distrib : ceux-là devraient être upstream, par exemple pour corriger un bug avant la sortie de la prochaine version
                2. des patches spécifiques à la distribution, pour l'intégration : un navigateur par défaut, un thème par défaut, etc.

                Ce sont deux cas tout à fait valides d'utilisation de patches, et de toute façon ce n'est pas ça qui posera un problème de compatibilité entre distrib : l'auteur du code gère déjà le 1. et n'a pas à s'occuper du 2.
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour le problème des libs requises mais non présentes sur le système :

        - binaire statique /o\

        ou

        - libs embarquées dans le paquet, installées dans le répertoire de l'application avec un LD_LIBRARY_PATH kivabien.

        J'ai raté quelque chose ?
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Tout à fait. On pourrait appeler ça un 'bundle' pour bien les différencier des paquets spécifiques à une distribution donnée. Reste à faire en sorte que chaque distro puissent accepter les bundles et permettent à l'utilisateur de les gérer et on y est.
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par . Évalué à 4.

            sauf qu'une QA team sainement constituée refusera tout paquet avec des bundles, parce que c'est une plaie pour la sécurité: une faille dans une librairie et ces 2000 paquets à regénérer.

            il n'y a pas de solutions miracles. et la plupart des distributions ont des process à respecter concernant la "stabilisation" des logiciels. Elles prennent rarement le risque de mettre à jour tant qu'il n'y a pas eu assez de tests pour la déclarer stable. Ce que vous ne faites pas upstream (la QA), faut bien que qq1 le fasse pour vous. Soyez contents que des packageurs se fassent ***** à attendre avant de VOUS laisser vous ridiculiser avec une nouvelle version qui n'a pas d'intérêt supplémentaire à part de pouvoir doser le sucre qu'on met dans le café...

            toujours ce problème de beurre et d'argent du beurre (et du *** de la crémière).
            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Certes mais le même processus s'applique aux applications coeur comme noyau ou le bureau mais aussi à des petites applications comme GCompris. Cela n'est pas raisonnable et dans les faits, pour ce que je vois sur le terrain c'est contre productif.

              Qui mieux que l'équipe qui fait GCompris sait qu'elle version est stable ou pas. En l'occurrence la distribution la plus populaire du moment, Ubuntu pour ne pas la citer, propose la version 9.0 de GCompris qui est très instable. La version 9.3 n'as pas apporté beaucoup d'amélioration, c'est principalement une version stable de la branche 9.0.

              C'est juste pour donner un exemple récent mais c'est un problème récurent.

              Pour ce qui est de ta remarque sur le café, je trouve que c'est un manque de respect pour les développeurs et les utilisateurs. En gros je me casse le cul à répondre aux attentes de mes utilisateurs mais un packageur s'arroge le droit de décider que cela n'a que peut d'intérêt et censure mon travail.
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par . Évalué à 2.


                mais un packageur s'arroge le droit de décider que cela n'a que peut d'intérêt et censure mon travail.


                Ou il alors il se peut, je sais pas, qu'il soit contraint
                - de travailler à autre chose (au hasard, pour gagner sa vie).
                - de respecter la politique de mise à jour de la distro (bump de version, etc)
                ...

                Lorsque tu te reposes sur un tiers pour faire un boulot, surtout s'il est bénévole et soumis à contraintes, faudrait éviter de lui demander la lune (de la crémière ?).
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Tout à fait et c'est pour cela que je NE VEUX pas dépendre d'un paquageur. Ils ont assez à faire avec le système d'exploitation, pas la peine de leur demander de paquager l'ensemble des applications existantes, les auteurs peuvent s'en charger.

                  Qu'on me donne les moyens de distribuer moi même mon logiciel à mes utilisateurs. Windows et MacOSX le permette, pourquoi pas GNU/Linux !
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 3.

                    > Tout à fait et c'est pour cela que je NE VEUX pas dépendre d'un paquageur. Ils ont assez à faire avec le système d'exploitation, pas la peine de leur demander de paquager l'ensemble des applications existantes, les auteurs peuvent s'en charger.

                    aucun souci, juste ils ne seront pas directement disponibles depuis la distribution, en particulier sans QA et autres tests-que-ça-plante-pas préalables. ça gène peu de monde, en passant, d'aller choper un .deb sur un site tiers.

                    > Qu'on me donne les moyens de distribuer moi même mon logiciel à mes utilisateurs

                    tu les as déjà, tu les as toujours eu.

                    > Windows et MacOSX le permette, pourquoi pas GNU/Linux !

                    GNU/Linux n'est pas une cible unique, pas plus que Windows n'est une cible unique. ce n'est pas parce que les 37 versions de Windows que tu vas trouver là dehors sont pratiquement compatibles entre elles qu'elles sont identiques.
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par . Évalué à 4.

                      > aucun souci, juste ils ne seront pas directement disponibles depuis la distribution, en particulier sans QA et autres tests-que-ça-plante-pas préalables. ça gène peu de monde, en passant, d'aller choper un .deb sur un site tiers.

                      1 deb pour debian stable, 1 pour testing, 1 pour sid, 1 pour ubuntu LTS, 1 pour ubuntu current, ...
                      1 rpm pour fedora, 1 pour opensuse, 1 pour ...

                      Hm, ça fait beaucoup de fichiers à générer en fait!


                      > GNU/Linux n'est pas une cible unique, pas plus que Windows n'est une cible unique. ce n'est pas parce que les 37 versions de Windows que tu vas trouver là dehors sont pratiquement compatibles entre elles qu'elles sont identiques.

                      Les différentes versions de Windows ne sont certes pas identiques, mais on peut facilement savoir quelles fonctions sont disponibles à partir de quelle version. C'est beaucoup, beaucoup plus simple de faire une version qui fonctionne sur Windows XP, Vista, Seven qu'une version qui tourne sur les 5 plus grandes distro Linux du moment (Je te parle même pas de gérer des versions plus vieilles)


                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Si tu veux vraiment distribuer une application sous forme de "bundle" contenant dans une sous-arbo isolée en gros la même chose que sous win / osX, tu peux, mais sauf à trouver des outils d'aide à la construction orientés dans ce sens il va te falloir un peu de pratique et de compétence sur le thème. (de toutes façon pour créer un paquet source avec par exemple les autotools, il faut aussi des compétences spécifiques, de même pour créer un paquet source ou binaire pour ta distro favorite)

                        En fait la plupart des fournisseurs de logiciels "pro" (et bien souvent proprio...) procèdent comme cela.

                        Et je suis d'accord que pour une certaine classe de programme, ça peut être un mode de distribution de binaire de logiciels libre intéressant (par dessus une distro plus "classique" pour les programmes systèmes et/ou ne présentant pas un centre d'intérêt pour l'utilisateur au point qu'il veuille la dernière version tout le temps).

                        Une fois qu'on bascule dans ce modèle, les problématiques de compatibilité sont très similaires qqsoit les systèmes (même les points précis à surveiller seront spécifiques à chaque famille).
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Qu'on me donne les moyens de distribuer moi même mon logiciel à mes utilisateurs.

                    Mais tu peux. Déjà, le simple fait d'utiliser les autotools ou un outil comme CMake rend l'empaquetage très facile, voire trivial si ton logiciel est assez simple — genre, sans démon en tâche de fond.

                    Ensuite, tu peux publier des paquets. Je ne parle pas de paquets binaires, qui doivent être contruits pour chaque système et plate-forme, mais bien de paquets source. Deux paquets source, un en RPM et l'autre en DEB — un paquet Debian source c'est en réalité trois fichiers, mais c'est un détail. Avec ça, n'importe qui peut encore plus facilement faire des paquets pour sa distribution.
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par . Évalué à 3.

                      le simple fait d'utiliser les autotools

                      Je ne trouve pas, au contraire. La prise en main est laborieuse, les syntaxes sont lourdes, et les processus liant tous les composants (autoconf, automake, libtool et j'en passe) sont complexes. C'est un très mauvais exemple.

                      C'est pas surprenant non plus vu l'âge de tout ça, les développeurs se soucient peu de l'intégration, du déploiement et de la distribution aujourd'hui, alors il y a 15 ans...
                  • [^] # Re: Pour un pwned store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Qu'on me donne les moyens de distribuer moi même mon logiciel à mes utilisateurs. Windows et MacOSX le permette, pourquoi pas GNU/Linux !

                    Qu'on me donne les moyens de distribuer moi même mon virus à mes victimes. Windows et MacOSX le permettent, pourquoi pas GNU/Linux !
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par . Évalué à 5.

                > Certes mais le même processus s'applique aux applications coeur comme noyau ou le bureau mais aussi à des petites applications comme GCompris.

                sois sérieux 30 secondes. tu estimes que GCompris est "une petite application" ?

                > Qui mieux que l'équipe qui fait GCompris sait qu'elle version est stable ou pas. En l'occurrence la distribution la plus populaire du moment, Ubuntu pour ne pas la citer, propose la version 9.0 de GCompris qui est très instable. La version 9.3 n'as pas apporté beaucoup d'amélioration, c'est principalement une version stable de la branche 9.0

                il me semble effectivement très dommage que des personnes ayant passé du temps à intégrer GCompris 9.0 à Ubuntu n'aient pas ensuite passé un pouillème plus de temps à intégrer des versions mineures ne relevant que de la correction de bugs : le plus gros du boulot a été fait. cela dit, faut quand même les tester et les valider, tu ne peux pas y échapper et tant pis si ça ne va pas assez vite pour toi.

                > Pour ce qui est de ta remarque sur le café, je trouve que c'est un manque de respect pour les développeurs et les utilisateurs. En gros je me casse le cul à répondre aux attentes de mes utilisateurs mais un packageur s'arroge le droit de décider que cela n'a que peut d'intérêt et censure mon travail.

                on "censure ton travail" ? j'ai envie de dire des gros mots.

                tu noteras au passage mon emploi du mot "intégrer" plutot que "packager" ou "empaqueter". il n'est pas anodin.
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par . Évalué à 7.

                ha ha ha
                désolé mais à mon avis, le mainteneur de GCompris dans Debian ou Fedora a une très claire et bonne idée de la stabilité des différentes versions. Le problème que tu ne saisis pas c'est que quand on est mainteneur pour une distribution, le "distributed as is" n'est pas un blanc-seing, et on a la responsabilité de ce qui va se passer lorsqu'en uploadant un package _peu_ testé sur un dépôt officiel, on met en marche la mise à jour de 100000 machines réparties dans le monde entier. Ce mec qui soit-disant te censure semble selon moi te rendre service. Mais si tu es prêt à prendre la responsabilité de la grosse trentaine d'entrées dans le bugzilla de Debian concernant GCompris, tu peux soit devenir mainteneur Debian, soit demander à ce que Debian arrête de distribuer sous cette forme GCompris (mais rien ne les y obligerait) et t'en charger en préparant le .deb qui va bien.

                Cependant, ce qu'on voit aussi dans ce troll, c'est que vous oubliez que le travail d'un packageur ne se résume pas seulement à rendre disponible tel soft pour telle distro: il s'agit dans le cas de Debian ou de Fedora, de séparer le résultat en groupes logiques (les différents paquets, +20 pour GCompris) pour ne pas installer de choses inutiles sur un système, et il s'agit la plupart du temps de corriger ou d'adapter certains détails à telle distro (il s'agit aussi souvent de faire respecter FHS et LSB que différents développeurs piétinent allégrement).

                il s'agit aussi de corriger tous les bugs qui sont très certainement spécifiques à la distribution en question. Vu ton discours tu ne t'occuperas jamais de ces problèmes, et vu la taille de GCompris, tu n'en aurais pas le temps. Ce que tu préconises nuirait à la stabilité de ton logiciel à terme, puisque tu te priverais de la remontée des problèmes "distro"-spécifiques qui ne sont pas forcément le fait de la distro, et des corrections apportées par ce biais.

                Ton discours étant plus que réducteur par rapport au travail d'une communauté qui tr rend plus que service, je me demande ce que tu attends vraiment de ce troll.

                Or tu parles de "censure" à propos de quelqu'un qui se casse le cul pour que ton soft soit disponible proprement sur un système. Tu t'envoies des fleurs en parlant de codage multi-plateforme mais tu refuses de voir la diversité que ce multi-targeting impose.... la vie est faite de compromis, si t'es pas content de la manière dont ton soft est distribué par d'autres, fallait pas prendre la GPL comme licence...
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  > Le problème que tu ne saisis pas

                  Heu, ça vais 10 ans que je développe GCompris, je pense être bien placé pour 'saisir' le problème.

                  Oui je comprend très bien pourquoi GCompris n'est pas et ne peut pas être mise à jour dans les distributions. Mais justement cela met en évidence le problème et au lieu de se morfondre à dire c'est normal parce que les distro marchent comme ça, moi je dis que non, ce n'est pas normal et qu'il faut améliorer les choses.

                  > et t'en charger en préparant le .deb qui va bien.

                  Je ne suis pas packageur Debian et ne désire pas l'être. Moi ma cible c'est les parents, enfants et professeurs utilisant GNU/Linux sous toutes ses formes et je demande qu'on me donne les moyens de les servir dignement, au même niveau que ce que je fais pour les systèmes non libres.

                  > Ton discours étant plus que réducteur par rapport au travail d'une communauté qui tr rend plus que service, je me demande ce que tu attends vraiment de ce troll.

                  Je sais reconnaitre ce qui marche bien dans la communauté mais je n'hésite pas à dire quant ça marche mal. C'est parce que j'aime cet univers que je prend le temps d'expliquer ce qui ne va pas pour permettre je l'espère faire en sorte que les choses progressent.

                  > Or tu parles de "censure" à propos de quelqu'un qui se casse le cul pour que ton soft soit disponible proprement sur un système

                  Certes le mot est fort mais cela faisait réponse à une remarque d'un post précédent qui faisait remarquer que le paquageur peut, ou ne pas paquager une nouvelle version, selon son désir. Alors oui il y a forcement déception de la part de l'auteur du logiciel et des utilisateurs. Sur cet aspect on se retrouve dans la même situation que les gens qui attendent après Apple pour passer sur l'app store.

                  > si t'es pas content de la manière dont ton soft est distribué par d'autres, fallait pas prendre la GPL comme licence...

                  C'est hors sujet, que les distros package GCompris ne me pose pas de problème. Ce qui pose problème c'est que je ne puisse pas 'aussi' proposer ma version dans un format multi-distro et ainsi satisfaire mes utilisateurs.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Sur cet aspect on se retrouve dans la même situation que les gens qui attendent après Apple pour passer sur l'app store.

                    Ce serait bien de garder le sens des mots. Tu compare un fonctionnement ou tu n'a pas le choix que de prendre ce qu'on te donne avec un système ou tu peut choisir de ne pas utiliser l'installeur officiel. C'est vraiment tiré par les cheveux tu ne trouve pas ?

                    Au passage si tu veut que ton logiciel soit accessible sous Debian tu as le dépôt backport qui peut peut être l'accueillir.

                    Ce qu'il faut comprendre c'est que le projet Debian, cherche à fournir à ces utilisateurs des logiciels qui respectent un ensemble de critères précis et objectifs. C'est ainsi que la distribution fonctionne (l'opposée totale d'arch en fait). Si tu veut t'opposer à ça il faut essayer d'en parler au DLP et à la communauté Debian.

                    Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'ai raté quelque chose ?

          Le fait que la où ça fait quelque Mo sous Windows, il faut embarquer quelques dizaines de Mo sous Linux (car le nombre de chose "par défaut" sous Linux, même un desktop, est très limité, il faut donc embarquer GTK pour les gens sous KDE et embarquer Qt pour les gens sous Gnome par exemple)
          + le fait que j'ai abandonné l'idée même pour la ligne de commande, je suis sans doute nul mais mes binaires crashait (même pas une erreur de dépendance, juste un crash) parfois (sans que j'ai réussi à comprendre si il y avait des ressemblances entre les distros qui crashait) quand je compilais sur une distro et qu'une personne exécutait sur autre, j'ai donc abandonné cette idée.
          + le fait qu'une appli i386 ne s'exécute pas du tout sur un x86_64 par défaut du moins, alors que sous Windows et Mac OS X, ça marche.

          Par exemple, le binaire statique de Firefox ne démarre pas chez une majorité de gens (ceux qui ont pas installé les dépendances qui vont bien genre GTK de tête, c'est quand même un paquet de gens à qui ça pose problème), même les développeurs de Firefox n'arrivent pas à faire un truc convivial/utilisable sur tout les Linux sans que l'utilisateur ne doive se torturer. J'ai pas osé essayer le binaire sur une machine 64-bits...

          bref, en dehors de compiler pour chaque distro (et chaque version), point de salut...
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            > "Par exemple, le binaire statique de Firefox ne démarre pas chez une majorité de gens"

            J'aimerais connaître ta source ...
            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Par exemple :
              https://linuxfr.org//comments/1156188.html#1156188

              Ben oui, même sur LinuxFr il y a des gens qui font le constat, sans que ce soit moi... Mais bizarrement les problèmes de Linux sont vite enterrés.

              Pour la forme, un des messages possibles:
              "./firefox-bin: error while loading shared libraries: libgtk-x11-2.0.so.0: cannot open shared object file: No such file or directory"

              Bref, même une grosse équipe comme Mozilla ne fait pas un truc utilisable pour sûr sous Linux (alors que c'est nickel sous Windows...).
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par . Évalué à 2.

                ... binaire statique ....error while loading shared libraries...

                C'est moi, ou il y a une contradiction ?
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Non, c'est ce qu'il dit plus haut, tu ne peux pas faire de binaire statique léger parce que tu dois inclure entre autres Gtk.
                  D'où le fait qu'au final Mozilla ne propose pas un binaire statique.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    > Non, c'est ce qu'il dit plus haut, tu ne peux pas faire de binaire statique léger parce que tu dois inclure entre autres Gtk.
                    >D'où le fait qu'au final Mozilla ne propose pas un binaire statique.

                    Non, ce que dit Zenitram (et ce n'est pas la première fois) c'est que le modèle du logiciel est mauvais par essence. Pourquoi ? Parce que l'utilisateur à la possibilité de faire des choix.

                    Il existe un structure pour standardiser les distributions pour qu'une application puisse s'installer sur plusieurs distributions sans difficulté ... c'est la LSB.

                    La bibliothèque de son commentaire fait partie de la LSB : http://refspecs.linux-foundation.org/LSB_4.0.0/LSB-Desktop-g(...)

                    Quel est le soucis ? Ben tu peux très bien installer un système sans suivre les standards ... personne ne viendra rien te dire ... mais comme tu n'es pas conforme avec la LSB, ben tu n'es pas conforme.

                    Perso j'utilise plusieurs distribution en parallèle, ben vous savez quoi ? Firefox fonctionne sur toutes ! Étonnant non ? Je n'utiliserais donc pas les distributions de la MAJORITÉ ? Ben si justement.

                    Bref, pas grand intérêt à suivre ce thread.
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Quel est le soucis ?

                      Des utilisateurs qui viennent me (par exemple, ça marche pour plein d'autres aussi) demander comment on fait pour que mon appli fonctionne. Ah zut, vraiment, ces utilisateurs! Faudrait les virer.

                      La bibliothèque de son commentaire fait partie de la LSB

                      Mais vu que les distros ne la respectent pas, les développeurs et les utilisateurs sont laissés dans la merde.

                      Ben tu peux très bien installer un système sans suivre les standards ... personne ne viendra rien te dire ...

                      Si c'était vrai... Il y a ceux qui trouvent l'OS parfait et disent que personne ne viendra dire quoi que ce soit, et ils y a les autres qui soit sont développeurs et reçoivent des mails de demande "comment on fait", soit sont utilisateurs et n'arrivent pas à lancer un logiciel, ça motive les deux à dire que Linux c'est pourri et laisser une belle réputation à Linux. Surtout ne rien changer, Linux est vu comme un OS de geek masochiste, ce n'est pas prêt de changer aussi.

                      Comme d'habitude (et je n'ai pas commencé la dessus, c'est bien une autre personne qui a initié le reproche), Linux est parfait, et les autres ont tord.
                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        >>La bibliothèque de son commentaire fait partie de la LSB

                        >Mais vu que les distros ne la respectent pas, les développeurs et les utilisateurs sont
                        >laissés dans la merde.

                        Donne moi des noms !

                        Parce qu'il y a quand même les distributions de base qui sont conforme à la LSB 3.1 ou +
                        http://www.linuxfoundation.org/lsb-cert/productdir.php?by_ls(...)

                        >Si c'était vrai... Il y a ceux qui trouvent l'OS parfait et disent que personne ne viendra dire
                        >quoi que ce soit, et ils y a les autres qui soit sont développeurs et reçoivent des mails de
                        >demande "comment on fait", soit sont utilisateurs et n'arrivent pas à lancer un logiciel, ça
                        >motive les deux à dire que Linux c'est pourri et laisser une belle réputation à Linux. Surtout
                        >ne rien changer, Linux est vu comme un OS de geek masochiste, ce n'est pas prêt de
                        >changer aussi.

                        Tu utilise un bibliothèque non décrite dans la LSB et tu te plains ?

                        Quelle est TA solution concrète et universelle à ton problème ? J'ai cru comprendre que tu voulais "standardiser" (avec une lib graphique, une lib ....). Ben c'est plus ou moins le cas, mais la standardisation ne pourra jamais être imposé aux utilisateurs et aux développeurs parce que le système ... est libre.

                        J'ai bien compris que tu critique le fait que l'OS est "libre", mais il n'y a pas de solution à ton problème ! (sauf a faire des applications conforme à la LSB, ce que tu te refuse de faire).
                        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Tu utilise un bibliothèque non décrite dans la LSB et tu te plains ?

                          Tu viens de le préciser toi-même : GTK est dans LSB. Je me plains qu'elle n'est pas dans les distros

                          Quelle est TA solution concrète et universelle à ton problème ?

                          LSB par exemple.

                          (sauf a faire des applications conforme à la LSB, ce que tu te refuse de faire).

                          ah ah... n'importe quoi. Pour moi, LSB est une solution possible. tu travestis mes mots pour les faire coller à ta vision.
                          Le problème de LSB est que la norme n'est pas suivie, sinon il n'y aurait pas le genre de message que je t'ai indiqué. Bref, le problème vient des auteurs des distros qui refusent LSB pour l'implémentation commune de LSB.
                          Note : que se soit LSB ou autre, les développeurs et les utilisateurs n'en n'ont rien à faire, ils voudraient juste une norme suivie.

                          Je n'ai pas LA solution. Je donne le problème. Aux gens des distros de pondre un truc sur lequel il seraient d'accord.
                          Le problème à la base est que comme les distro et les fanatique linux refusent de voir le problème, aucune des solutions que je pourrai proposer ne conviendra, puisque par définition il n'y a pas de problème.

                          >Mais vu que les distros ne la respectent pas, les développeurs et les utilisateurs sont
                          >laissés dans la merde.

                          Donne moi des noms !


                          C'est du foutage de gueule...
                          Allez, j'ose :
                          https://linuxfr.org/comments/1161213.html#1161213
                          Oui, c'est le premier commentaire sur cette dépêche, d'un développeur (et non, ce n'est pas moi). Mais tu refuses de lire et fait l'autruche.
                          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            >Le problème de LSB est que la norme n'est pas suivie

                            Faux (je remet le lien mais bon ...) : http://www.linuxfoundation.org/lsb-cert/productdir.php?by_ls(...)
                            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Alors comment se fait-il qu'une appli qui recherche GTK ne la trouve pas alors? Ou est Debian? Les distribs sont-elles LSB "out-of-the-box" ou faut-il une action de la part de l'utilisateur? il me semblait que RPM était obligatoire pour être LSB, mais les Ubuntu ne les ouvre pas par défaut, normal?

                              bref, comment faire pour que les développeurs et les utilisateurs viennent ,que ça marche en pratique?
                              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                Posté par . Évalué à 5.

                                Non les distribs ne sont pas LSB out of the box. Tu m'explique pourquoi on devrai installer GTK sur un serveur ?
                                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Non les distribs ne sont pas LSB out of the box.

                                  Donc on a toujours le problème...

                                  Tu m'explique pourquoi on devrai installer GTK sur un serveur ?

                                  J'explique rien du tout à ce sujet. J'explique juste qu'il y a des développeurs et des utilisateurs qui se tirent des balles sur comment faire fonctionner des logiciels sous Linux (Desktop, ceux qui connaissent pas grand chose, bref les gens normaux).
                                  Si les solutions proposée par ceux qui connaissent pas ne conviennent pas, pas de problèmes. Proposez. Le but est que ça marche, les développeurs et les utilisateurs ne sont pas du tout chiant, ils veulent juste que ça soit faisable.
                                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                    Posté par . Évalué à 2.


                                    >Non les distribs ne sont pas LSB out of the box.
                                    Donc on a toujours le problème...


                                    Le problème vient du fait qu'il n'y a pas de gestion des dépendances hors des paquets de la distro, ce qui est parfaitement normal, et c'est la même chose pour windows/mac.

                                    La différence, c'est que sous windows, la plupart des libs utilisables sont déjà là même si elle ne servent à rien. Si tu tombes sur une dépendance exotique, tu dois l'installer à la main (et on entre en récursion) comme avec un linux (mais sous windows, c'est cool). Ou alors elle vient avec l'application.

                                    Un système de bundle viable doit pouvoir gérer ça. Comme dit plus bas, il nous faudrait une surcouche aux systèmes de packages des distrib hôtes, c'est à dire pouvoir invoquer un "meta-install libtruc-0.8.2". Ça passe : lib suivante ; Ça passe pas : install de la lib embarquée en local.


                                    Le but est que ça marche, les développeurs et les utilisateurs ne sont pas du tout chiant, ils veulent juste que ça soit faisable.

                                    Tout dépend de ce qu'on entend par faisable.

                                    Compte-tenu des différences entre windows/mac et linux, on n'atteindra pas le même niveau d'intégration de logiciels tiers, et pour des raisons qui sont un peu longues à expliquer, je pense personnellement que ce n'est ni nécessaire, ni souhaitable.

                                    Par contre, offrir aux développeurs et aux utilisateurs un système leur permettant de pouvoir installer un bundle dans, mettons, 63.7% des cas sans problème, ce serait une avancée considérable.
                                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                      Par contre, offrir aux développeurs et aux utilisateurs un système leur permettant de pouvoir installer un bundle dans, mettons, 63.7% des cas sans problème, ce serait une avancée considérable.

                                      Merci! C'est bien la où je voulais en venir.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 3.


                    tu ne peux pas faire de binaire statique léger parce que tu dois inclure entre autres Gtk

                    Effectivement, statique et léger, c'est l'un ou l'autre, c'est pas pour rien qu'on a des libs. On est face à une impossibilité matérielle (et non pas un déni...).

                    Cependant, la vraie question est "binaire qui se lance". La réponse "binaire lourd" est valide.
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Effectivement ce commentaire laisse entendre que c'est la MAJORITÉ qui est concerné ! Ou pas.
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Et encore, avec un peu de curiosité (ie. cliquer pour lire le commentaire en entier) vous vous rendrez compte qu’à la fin ça fonctionne, le problème était plus un manque d’information sur la façon de démarrer le binaire qu’autre chose.

                  Pour faire plus court, le commentaire pointé contre-dit son argumentation :

                  « Je sens que j'approche.
                  ./run-mozilla.sh firefox
                  Aaaaaah :) »

                  Y’a les trolleurs… et puis y’a les trolleurs, mais tu vois les seconds, ben ils trollent… et ils ne font pas semblants.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    vous vous rendrez compte qu’à la fin ça fonctionne,

                    Il y a ceux qui vont se faire chier à essayer de faire fonctionner le bousin, et ils y a ceux qui quittent l'OS pourri pas capable de faire démarrer le bousin facilement pour un OS qui marche (Mac OS X souvent pour info)

                    Plusieurs personnes sur ce site ont expliqué pourquoi ils avaient quitté Linux dans plusieurs journaux, ils abandonnent d'expliquer les raisons vu que c'est forcément la faute de l'utilisateur, Linux étant parfait.
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par . Évalué à 9.

                      Mais ça n’est pas un problème de paquets, ou de difficulté d’installer un binaire, juste Mozilla qui n’est pas foutu d’écrire la ligne de commande adéquate dans un README, voir de faire renommer le script en « firefox » tout court histoire que ce soit totalement transparent pour les gens.

                      Les gens qui quittent Linux le font souvent pour de mauvaises raisons, un grand nombre s’attend à trouver un Windows-like. Parfois on tombe sur une bonne analyse des défauts de Linux (et je les lis attentivement quand la volonté dépasse celle de simplement troller), qu’ils croient découvrir et ils se font alors un devoir d’apporter la sainte vérité aux « libristes obtus », qui loin d’être aussi cons que vous le pensez ne les ont pas attendu pour connaître les faiblesses d’un système qu’ils utilisent au quotidien, eux ! Mais ils ne font qu’apporter que les solutions qu’ils connaissent, celles du monde proprio. gouverné par les PdM et les pratiques commerciales douteuses, et l’enfermement qui le caractérise. Alors arrêtez de faire l’autruche (oui j’aime bien vos arguments, faudra aussi que je joue la victimisation face aux méchant libristes histoire de compléter le tableau un de ces jours), rares seront les personnes à dire que Linux est parfait. Il n’y a pas d’objectif unique dans un OS, tout dépend de l’usage qu’on en a, chaque besoin fera appel à des solutions différentes. Ce qui se révélera un bon système pour un usage donné sera d’une indubitable horreur pour un autre usage.

                      La force de Linux c’est d’arriver à répondre à autant de besoin à la fois : serveurs, machines de calcul, embarqué, et aussi bureau (oui, bureau peut-être pas pour la majorité, mais pour une minorité il répond parfaitement au besoin et il « juste marche »).

                      Aux antipodes, il y a des gens comme vous qui voudraient que Linux, enfin on parle plutôt des produits dérivés qui utilisent le noyau, devienne un outil uniformisé, aseptisé, réduit au plus petit dénominateur commun, bref : ce qu’il n’est pas et ce que Windows est. Et pour un fan des PdM vous devriez savoir que ça n’a jamais marché de s’attaquer à plus gros en « juste le copiant ». Linux peut très bien trouver sa place sans devenir un OS majeur en bureautique.
                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Rectification, je viens de tester, ./firefox dans le dossier décompressé marche très bien. Désolé aux familles des dev. de Mozilla, tout ça…
                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Les gens qui quittent Linux le font souvent pour de mauvaises raisons, un grand nombre s’attend à trouver un Windows-like.
                        Partir de l'idée que les gens sont dans le faux quand on cherche à savoir pourquoi ils n'aiment pas ce qu'on leur proposer ne me semble pas être un bon point de départ.

                        Concernant le reste de ton commentaire, on parle bien évidemment d'utilisation bureautique de Linux ici. Bien sûr que Linux est très présent dans d'autres domaines (serveurs, embarqué), mais c'est pas le sujet. La discussion porte sur comment rendre Fedora/Ubuntu/OpenSuse (dans leurs versions Desktop) plus faciles d'accès aux non-informaticiens.

                        Maintenant justement, ces distribs (en tout cas Ubuntu) proposent justement un système très semblable à Mac ou Windows. C'est donc normal qu'un utilisateur s'attende à avoir quelque chose de semblable à Windows, puisque c'est ce qu'on lui vend.
                        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                          Posté par . Évalué à 5.

                          Je ne juge pas à priori qu’ils sont dans le faux, je constate à travers les critiques faites.

                          Par exemple l’incompatibilité avec les formats Microsoft qui revient souvent. Les gens s’attendent à pouvoir ouvrir leur documents de chez Microsoft, comme sous Windows. Il ne viendrait pas à l’idée de beaucoup de ces gens là que les suites bureautiques de Linux pourraient avoir un format différent. Non. Ils s’attendent juste à trouver une suite bureautique identique à ce que Microsoft sort, mais en gratuit (et Ooo singe suffisament la suite de Microsoft pour ne pas me contredire), avec la compatibilité qui va avec. Je ne dis pas que ce n’est pas problématique pour Ooo, qui a tout intérêt à prendre acte de la prédominance des .doc&co : mais ils y travaillent. Bref, quelqu’un qui me dit : « Linux, ou Ooo, c’est de la merde parce que j’arrive pas à ouvrir mes .doc », je peux raisonnablement estimer qu’il quitte Linux ou Ooo pour une « mauvaise » raison, enfin elle peut être très valable (grosse collection de documents), mais on ne peut pas le reprocher à Linux ou Ooo, juste expliquer au gars en question qu’il s’est bien fait couilloné parce qu’il est tributaire de Microsoft, après ça peut être un choix librement consenti…

                          Pour moi Ubuntu est encore à des années-lumière de ce que fait Windows ou Mac, en allant voir la page d’accueil je n’ai pas eu l’impression qu’ils revendiquaient quelque chose de semblable à Windows, ni même à l’utilisation, aux arrangements cosmétiques près, très remarqués sous Ubuntu, qui restent marginaux au quotidien.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Ben non, ça avait fini par me lancer Iceweasel, et pas le dernier Firefox (j'ai reposté derrière).

                    Pourtant dans l'archive distribuée par Mozilla y'a les libs.. enfin, pas toutes, y'a XUL mais pas GTK.

                    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par . Évalué à 9.

                      nicolas:~/data/firefox% ./run-mozilla.sh firefox -v
                      Mozilla Iceweasel 3.5.11, Copyright (c) 1998 - 2010 mozilla.org
                      nicolas:~/data/firefox% ./run-mozilla.sh ./firefox -v
                      Mozilla Firefox 3.6.9, Copyright (c) 1998 - 2010 mozilla.org


                      Oui c’est vicieux.
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par . Évalué à 1.

            Le fait que la où ça fait quelque Mo sous Windows, il faut embarquer quelques dizaines de Mo sous Linux (car le nombre de chose "par défaut" sous Linux, même un desktop, est très limité, il faut donc embarquer GTK pour les gens sous KDE et embarquer Qt pour les gens sous Gnome par exemple)

            Pour la taille, compte-tenu des capacités actuelles (stockage et bande-passante), ce n'est pas bloquant. On passe de "impossible" à "faisable mais très lourd", y a du progrès.

            Sans compter qu'on n'est pas obligé d'installer tout le contenu du paquet, uniquement les libs problématiques.

            ... mes binaires crashait ...
            Là, oui, effectivement, si les systèmes ne se comportent pas normalement, c'est bloquant.

            le fait qu'une appli i386 ne s'exécute pas du tout sur un x86_64 par défaut du moins, alors que sous Windows et Mac OS X, ça marche.
            Aïe... mais des bundles différents par plateforme, ça se fait aussi sous windows m'a-ton dit (du moins pour les 2 supportées) et pour OSX, il y a les deux binaires dans le paquet je crois.

            bref, en dehors de compiler pour chaque distro (et chaque version), point de salut...
            Donc : point de salut, parce que c'est infaisable pour le développeur, et se reposer sur des tiers (c'est la situation actuelle avec les packageurs) n'est pas tenable.
            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Aïe... mais des bundles différents par plateforme, ça se fait aussi sous windows m'a-ton dit

              Sous Windows, une appli 32-bit crée il y a un moment tourne sur une machine 64-bits, sauf quand tu touche au système (anti-virus, quelques goodies dans l'explorateur de fichiers). Ce n'est pas le cas sous Linux (tu a un vieux binaire 32-bit, crève, Linux veut son 64-bit).

              et pour OSX, il y a les deux binaires dans le paquet je crois.

              Deux possibilités :
              - binaire que PPC, ça passe par une émulation du processeur, c'est assez lent, mais ça marche.
              - binaire PPC/i386 (donc deux fois la taille) dans une unique fichier, pour une rapidité. et il y a de quoi faire un binaire multi-CPU (est-ce faisable sous Linux)?

              Encore une fois, un vieux truc compilé pour un vieux CPU passe toujours, l'OS s'adapte, Linux envoit chier. Et encore une fois, on voit les OS qui s’intéressent aux problèmes des développeurs, y apportent une réponse qui satisfasse au mieux les développeurs et les utilisateurs, plutôt que de dire que tout va bien (et en attendant, les utilisateurs Linux restent dans leur merde, ou... S'en éloigne en prenant un OS plus correct quand ils en ont marre de s'emmerder avec la chose)

              Encore une fois, il y a des gens qui pointent des problématiques, qui essayent d'expliquer pourquoi Linux ne décolle pas chez les gens, vous pouvez les ignorez si vous voulez mais alors il ne faut pas s'étonner qu'il y a peu de logiciels pour Linux et peu d'utilisateurs aussi.

              Donc : point de salut, parce que c'est infaisable pour le développeur, et se reposer sur des tiers (c'est la situation actuelle avec les packageurs) n'est pas tenable.

              Perso, OBS me sauve, c'est déjà ça, certains voient les problèmes et essayent d'y remédier comme il peuvent (en contournant les blocages des distros)
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                > Deux possibilités :
                - binaire que PPC, ça passe par une émulation du processeur, c'est assez lent, mais ça marche.
                - binaire PPC/i386 (donc deux fois la taille) dans une unique fichier, pour une rapidité. et il y a de quoi faire un binaire multi-CPU (est-ce faisable sous Linux)?

                En fait, il y a beaucoup plus de possibilités vu qu'il y a 4 architectures : ppc, ppc64, i386 et x86_64. Mais effectivement, ppc suffit. Ensuite, il faut multiplier ça par 2 ou 3 versions de macosx pour tout gérer.

                > Encore une fois, un vieux truc compilé pour un vieux CPU passe toujours, l'OS s'adapte

                Humm, sauf qu'un .app panther peut tout à fait ne pas marcher sous leopard ou snow leopard et inversement, donc ce n'est pas aussi trivial que ça de distribuer des applications pour osx.

                > les utilisateurs Linux restent dans leur merde, ou... S'en éloigne en prenant un OS plus correct quand ils en ont marre de s'emmerder avec la chose

                Mais le problème est le même sous les OS plus corrects (netBSD c'est ça ?). On ne peut pas comparer Mac OSX à Linux. Mais on peut comparer Panther à Fedora 9 ou Debian Potato. Et dans tous les cas, si tu fais un paquet pour un de ces systèmes, il fonctionnera sur les machines qui tournent sous ce système... Bref, j'ai abandonné Tiger pour Debian parce que je ne peux plus installer quoi que ce soit sous tiger sans être dans l'obligation de faire des incantations unix.
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  En fait, il y a beaucoup plus de possibilités vu qu'il y a 4 architectures : ppc, ppc64, i386 et x86_64.

                  ppc64 pas mal abandonné et/ou jamais sur des machines réelle, et x86_64 compatible (=pas de perte de vitesse et ça marche) avec une build i386.

                  Ensuite, il faut multiplier ça par 2 ou 3 versions de macosx pour tout gérer.

                  Euh... Un build 10.4 passe sous 10.6 très très souvent. Apple a fait beaucoup d'efforts la dessus.

                  , donc ce n'est pas aussi trivial que ça de distribuer des applications pour osx.

                  Plus que sous Linux ;-).

                  On ne peut pas comparer Mac OSX à Linux. Mais on peut comparer Panther à Fedora 9 ou Debian Potato.

                  La petite différence est que toutes les distros additionnées ne dépassent pas 1% de part de marché, alors que sous Mac on a déjà accès à plusieurs pourcents (moins radins en plus).
                  Alors quand on est petit, on ne peut pas trop se la jouer solo, ou alors accepter de ne pas avoir d'applis (mais bizarrement, les utilsiateurs des distros ne l'acceptent pas et demandent...). Fedora? combien? 0.01%? Debian? Le problème est que ce sont des petits qui veulent dicter leur format de packaging comme les grands, c'est con ça ne marche pas dans la vraie vie (dans la vraie vie, la priorité est RHEL pour les logiciels serveurs et Ubuntu pour le desktop, après le reste c'est plus rare)

                  Bref, j'ai abandonné Tiger pour Debian parce que je ne peux plus installer quoi que ce soit sous tiger sans être dans l'obligation de faire des incantations unix.

                  Forcement, Tiger... Et tu es passé à Debian 3 donc pour comparer ce qui est comparable? Tu arrives encore à installer des logiciels à jour sous Debian 3?
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Juste une petite histoire arrive a un collegue de bureau. Il doit utilise une applis, il prend le binaire dmg, l'installe et ... tada rien ne fontionne! Pourquoi? Il manquait un truc indiquant l'endroit des librairies. Il rajoute et hop ca fonctionne ... sauf le GUI qui etait en Tk et la ca ete plus galere pour trouver le bon binaire a installer, a la fin ca fonctionne mais cela a ete beaucoup plus complexe que ce que l'on pouvait s'attendre pour un MacOSX...

                    Derniere remarque le Tk sous Mac c'est encore moins bien integre que sous Linux c'est impressionnant.
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par . Évalué à 1.

                      cachons donc ces messages qui remettent en cause la soit disant facilite d'installation d'un logiciel sur un systeme proprio...
                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Au fait, personne n'a prétendu à la perfection de ce système, mais aux difficultés d'installation rencontrées énormément moins souvent.

                        Tu serais quand même pas le genre à généraliser une situation anecdotique à un écosystème tout entier ?
                        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                          Posté par . Évalué à 2.

                          En quoi est-ce une situation anecdotique ? Lorsque les développeur packagent eux même leurs logiciels, le résultat est souvent catastrophique, et ce n'est pas une anecdote. Moi aussi je peut te parler du logiciel libre XXX pour Windows ou lorsque j'ai voulu le mettre à jour, ça à merdé, et j'ai du désinstaller/réinstaller deux fois (et donc redémarrer 5 fois) avant que ça remarche.

                          Aujourd'hui tout les kevins ont appris à réinstaller 3 fois un logiciel avant de dire qu'il ne marche pas. Ça veut bien dire que ce n'est pas 'anecdotique'. La ou ces problèmes sont 'anecdotique' c'est lorsque les logiciels sont packagés par des distros.
                          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                            Posté par . Évalué à -1.

                            et c'est la critique de zenitram qui dit que c'est trop complexe de packager pour linux en prenant comme contre example MacOS ou c'est soit disant hyper simple et ou tout fonctionne sans bidouille. Je ne fais que donner un contre exemple qui montre que ce genre de generalisation est fausse.
                          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Tiens c'est amusant j'ai trouve ce lien en trainant sur le net et comme c'est "curieux". Les memes arguments sont utilise dans la presentation discute voir la page sur les serveurs d'email c'est "trop complexe sous unix car il existe un choix", cela ne vous rappelle pas un argument "c'est impossible a packager car il existe trop de distribution"?

                            http://techrights.org/2009/08/25/microsoft-anti-linux-presen(...)
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    > Forcement, Tiger... Et tu es passé à Debian 3 donc pour comparer ce qui est comparable? Tu arrives encore à installer des logiciels à jour sous Debian 3?

                    Ben oui, j'ai installé debian sid et j'ai toujours des logiciels à jour sans réinstaller de système ni ajouter de mémoire ou changer de microprocesseur, ce qui serait indispensable pour faire tourner Leopard ou Snow Leopard respectivement !

                    Et niveau calendrier, Tiger est sortie à peu près en même temps que debian 3.1, Leopard peu après Debian 4 et Snow Leopard peu après Debian 5. En d'autres termes, Apple a cessé de supporter Tiger après la sortie de l'actuelle debian stable.
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  On ne peut pas comparer Mac OSX à Linux. Mais on peut comparer Panther à Fedora 9 ou Debian Potato.

                  Faudrait que la "communauté" Linux se décide sur ce point : il est reproché à Canonical de toujours dire "Ubuntu", et d'oublier "Linux". Et la, tu reproches que les gens pensent "Linux" et non pas le nom de leur distrib?
                  Il faut choisir : soit on dit "Linux" mais alors tout logiciel "pour Linux" doit pouvoir être exécutable sur tout Linux (avec une norme à se mettre d'accord pour que ça marche), soit on défend Canonical qui parle d'Ubuntu pour être sûr que ça tourne sur Ubuntu.

                  Ca part dans tous les sens, les gens "bien informés" conseillent tout et son contraire, pas surprenant que la réputation Linux soit mauvaise. Et la je commence à comprendre pourquoi Canonical fait son marketing sans le mot "Linux" dedans...
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 0.

                    avec une norme à se mettre d'accord pour que ça marche

                    On t'a déjà expliqué que ça s'appelait la LSB.
                    Dur d'oreille, apparemment.
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Et l’expérience utilisateur a démontré que ça n'allait pas. GTK est dans LSB, mais quand on lance une appli LSB (au hasard : Firefox), ça ne marche pas toujours.

                      tu me parles théorie, je te parle pratique. Quand est-ce que vous regarderez ce que les utilisateurs font, et leurs problèmes, plutôt que de dire "chez moi, expert Linux, ça marche après x lignes de commandes que j'ai tapé". Tans que vous regarderez votre nombril, Linux gardera la réputation d'être un OS de geek pour des geeks, et vu qu'il y a d'autres passions que l'informatique...
                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        >Et l’expérience utilisateur a démontré que ça n'allait pas. GTK est dans LSB, mais quand on
                        >lance une appli LSB (au hasard : Firefox), ça ne marche pas toujours.

                        Tu ne donnes pas d'exemple concret de cas ou ca ne fonctionne pas. Ca serait pourtant simple (d'après tes dires ... vu que c'est la majorité). Quelles distributions, avec une installation par défaut ne le permet pas ?
                        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Je te renvoie au post cité pour Firefox, faut croire qu'il existe des distros dans ce cas...
                          Sinon, tu veux du concret?
                          Dépot Debian 5 : GCompris 8.3
                          Windows : GCompris 9.3

                          c'est concret. C'est la réalité, c'est facile à voir, il y a un problème. Répond juste à la question : comment un utilisateur lambda peut avoir GCompris 9.3 sur sa machine Debian 5 qui est la dernière stable?
                          GCompris est un exemple. Il y en a plein d'autres. Ce sont des problèmes concrets, auquel tu n'apportes aucune réponse, et cherche juste à dire qu'il n'y a pas de problèmes. Le concret a la vie dure, il résiste et reste.
                          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                            Posté par . Évalué à 1.

                            nicolas:~% aptitude show gcompris
                            Paquet : gcompris
                            État: non installé
                            Version : 9.3-1

                            Après si on prend la stable… c’est qu’on doit être un peu de mauvaise foi.
                            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Je reformule alors : comment avoir la dernière version de GCompris sans risquer de casser des choses importantes.

                              Après si on prend la stable… c’est qu’on doit être un peu de mauvaise foi.

                              Il y a des gens qui aiment avoir un OS stable mais quand même utiliser un GCompris dernière version. Si si ça arrive, perso j'ai des gens qui me demandent la dernière version même sur du CentOS 5 par exemple, et je me vois mal comment leur demander de changer tout leur OS pour juste une bête appli. Ton conseil revient à dire au mec de prendre le risque d'unstable juste pour une petite appli, mais surtout pas répondre au problème qu'il a. Désolé, mais moi et mes utilisateurs (et beaucoup d'autres), on recherche d'autres possibilités (dans le cas de Debian, il y a bien les backports ça va dans la bonne direction, mais on reste toujours dépendant de la bonne volonté d'un packager. Canonical essaye de répondre au besoin avec PPA).

                              Toujours la même chose : on remonte un problème, et la réponse est "mais non il n'y a pas de problèmes".
                              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                Posté par . Évalué à 2.

                                « Il y a des gens qui aiment avoir un OS stable mais quand même utiliser un GCompris dernière version. »

                                Pas assez pour en avoir fait une distribution qui répond au besoin, manifestement. Les backports restent marginaux en terme d’utilisateur, et oui… le constat est que les gens sous Debian en grande partie préfèrent testing voir sid pour le bureau, mais c’est juste qu’ils doivent être trop bête pour ne pas voir les bienfaits de la base stableobsolète avec les programmes utilisateurs à jourpas intégrés, ou alors hypothèse plus vraisemblable : ils n’en veulent pas. En fait il faudrait surtout sortir des statistiques précise sur l’usage fait de Debian pour pouvoir avancer, mais c’est l’impression que j’ai eu jusqu’ici. En tout les cas la Debian stable sans pinning ni backport est la moins capable pour ce que vous cherchez. Ensuite il vous restera à séparer la partie stable de la partie qui ne l’est pas, comme sous Linux les choses sont beaucoup plus modulaire que sous Win… bon courage ! (Je veux dire : pour fédérer des utilisateurs autour de vos choix, qui sembleront très arbitraires pour d’autres.)

                                « perso j'ai des gens qui me demandent la dernière version même sur du CentOS 5 par exemple »

                                Faites un paquet pour cette distribution, ils n’auront pas besoin de mettre à jour, non ? Oui c’est travailler pour 3 gus… z’êtes pas obligé de les satisfaire, si ?
                              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Il y a des gens qui aiment avoir un OS stable mais quand même utiliser un GCompris dernière version.

                                C'est ce que Debian semble vouloir changer avec ce projet, donc non, les geeks ne se regardent pas le nombril sans rien faire. Ils changent et essaient de faire évoluer les choses, ça prend juste du temps.

                                "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  N'empêche que j'ai l'impression que la distribution à la mode pour le dekstop c'est archlinux. Une rolling realease qui associe stabilité et logiciels récents. Tout en ayant des pkgbuild simples pour celui qui veut distribuer son logiciel en dehors des dépôts officiels.
                              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Il y a des gens qui aiment avoir un OS stable mais quand même utiliser un GCompris dernière version.

                                Enfaite ça à l'air d'être le projet CUT dont on parle dans cette dépêche.
                          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                            J'arrête souvent les threads avec toi parce que tu passe tout le temps du coq à l'ane, mais ca devient ridicule ici ...

                            On te dis :

                            > On t'a déjà expliqué que ça s'appelait la LSB.

                            Tu réponds 'ben regarde firefox'.

                            Je demande 'avec quelle distribution ?'

                            Tu me dis 'ben regarde gcompris qui n'est pas LSB compliant'.

                            Termine un raisonnement, ca changera.
                          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                            Posté par . Évalué à 3.


                            Dépot Debian 5 : GCompris 8.3


                            Mauvaise cible, changer de cible.
                            Tu ne peux pas obtenir des paquets in-distro ET à jour. Renonce à tout espoir, c'est intenable.

                            Mais ce n'est pas ce qu'on veut...

                            Ce qu'on veut, c'est avoir un bundle qui s'installe et se lance. Ça fait tache dans le système, c'est pas bien intégré dans le bureau, mais c'est utilisable.


                            comment un utilisateur lambda peut avoir GCompris 9.3 sur sa machine Debian 5 qui est la dernière stable?


                            S'il veut *en plus* le faire en utilisant le système de paquet de sa distro, la réponse est assez simple : Fais-le toi-même ou trouve un gus qui l'a fait pour toi (et n'oublie pas de lui dire merci).
                            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                              Posté par . Évalué à 2.

                              comment un utilisateur lambda peut avoir GCompris 9.3 sur sa machine Debian 5 qui est la dernière stable?

                              Le reponsable du paquet a le droit d'uploader le paquet dans debian-backports ou debian-volatile...
                              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Certe j'ai aussi le droit de maintenir un paquet pour Debian, Ubuntu, Mandriva, Suse, Fedora, CentOS, ...

                                Faudrait peut être réaliser que c'est impraticable et d'ailleurs personne ou pas grand monde ne fait cela.
                                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  faudrait surtout réaliser que tu te fais un noeud là où il n'y en a pas, et ça fait des années que ça dure.

                                  tu peux aussi vouloir maintenir une version - toujours à jour - pour FreeBSD, OpenBSD, Haiku, MenuetOS et MultideskOS (et encore, je reste sur du i386 ici...)

                                  tu ne le fais pas par manque de temps mais surtout parce que la part de marché - ou le nombre d'utilisateurs estimé - est proche de zéro virgule zéro zéro zéro pas-grand-chose

                                  si tu veux absolument fournir une version toujours à jour "pour Linux", vise Ubuntu ou la version Desktop Michu-friendly du moment. si ton soft a le moindre intêrèt, les packageurs des autres distributions vont venir se battre pour l'inclure dans leur distribution chérie. si c'est pas le cas... c'est qu'il n'y a pas de problème.

                                  tant que tu n'auras pas atteint cette masse critique, cette notoriété, c'est à toi de faire le sale boulot d'empaquetage. et si tu n'as pas le temps ou pas envie ou pas la possibilité de déléguer, mais quand même envie de proposer une version Linux, contente toi de viser la distribution la plus populaire - tu n'atteindras pas cette masse critique autrement.


                                  et pour couper court à toutes ces pleurnicheries "ouin ouin Linioux y'a pas une plateforme unique à cibler" je vais te souffler le conseil du siècle : tu te fais une image virtuelle pour VMWare ou VirtualBOX, avec toutes les dépendances maitrisées par tes soins, vu la taille de GCompris le surplus ne sera pas énorme.
                                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    Oh non, c'est vraiment dommage, avec les remarques intelligentes qui s'étaient insidieusement cachées dans le troll des premiers commentaires on apercevait une solution générale et toi, tu arrives avec ton « fais un truc pour Ubuntu, c'est la seule distro qui mérite qu'on s'y attarde ».

                                    Quitte à faire une solution qui ne marche que pour certains mais en considérant que c'est largement suffisant car les plus nombreux, tu peux faire un bundle (déjà proposé) qui utilise dynamiquement uniquement les libs disponibles dans le LSB (déjà proposé aussi, et comme ça tu as GTK même s'il n'est pas utilisable statiquement, etc…). Tu peux toujours fournir dans la notice d'installation une recommandation d'installer la compatibilité LSB (le nom des paquets pour Fedora et Debian/Ubuntu changeant peu tu peux même l'indiquer), ça sera bien fiable et générique.

                                    Bien sûr, il restera celui qui utilise une distro qu'il n'est pas facile de rendre compatible LSB, eh ben tant pis. Si un mec te dis que ton programme bogue sur son Windows allégé par son copain Kevin dans lequel ils ont enlevé les DLLs « inutiles », tu lui recompiles pas ton programme juste pour lui. Là c'est pareil.
                                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      > et toi, tu arrives avec ton « fais un truc pour Ubuntu, c'est la seule distro qui mérite qu'on s'y attarde ».

                                      sûrement pas. je note juste que dans mon entourage c'est elle qui se retrouve installée sur les machines des madame Michu parce que des potes en ont marre de dépanner le Windows qui finit toujours par exploser. ces mêmes gus utilisent Debian. c'est local, pas très loin on a des poches de fans de Mandriva.

                                      aujourd'hui malgré ses nombreux défauts j'estime que c'est l'une des plus recommandables pour les madame Michu. Fedora ne vise pas ces personnes-là.


                                      sinon, la LSB malgré ses bonnes intentions reste une sucette géante. elle te donne l'assurance que tu as la librairie TrucMuche en version n.m ou supérieure sur ton système, pas qu'elle marche sans faire de connerie ou que la version n.m+3 installée peu après n'ait pas tout cassé.
                      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                        Posté par . Évalué à 5.

                        en même temps par défaut ma mandriva n'est pas compatibles lsb, par contre y a un paquet qui la rend compatible lsb, suffit de l'installer, ça doit être lsb (ou lsb-base, je ne sais plus)
                        C'est même juste une case à cocher à l'install il me semble.

                        Et avant que tu vienne me dire que c'est pas normal et patati patata, ce n'est pas différent de .net framework ou directX indispensable à certaines applis tournant sous windows.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par . Évalué à 3.

            le fait qu'une appli i386 ne s'exécute pas du tout sur un x86_64 par défaut du moins

            Ah ? Il te manque des bibliothèques peut-être. Sinon ça marche.
            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En tant qu’utilisateur, je m'en fou de savoir ce qui me manque. Je constate juste qu'on ma dit que c'était simple, que j'ai déjà galéré pour trouver un binaire statique car les développeur ne font pas de package et les distro non plus car pas assez connu, et ensuite le binaire ne marche pas car j'ai pas le bon CPU et que les libs sont pas installé par défaut (et que comme c'est pas packagé, il n'y a pas de dépendances). Ca marche chez toi? C'est cool, je m'en fou de chez toi, je regarde chez moi avec le Linux que tu m'a conseillé, et ça marche pas. Ca, c'est l'expérience Linux d'un utilisateur lambda. Sous Windows ou Mac OS X, ça marche out of the box.

              Parlons expérience utilisateur, prenons un exemple : GCompris. Sous Linux, la version est vieille. Sous Windows et Mac OS X, la version est récente. C'est ce que voit l'utilisateur, point. Linux prend une mauvaise réputation d'OS qu'on peut pas avoir avec des versions récentes. Vous contre-argumentez "c'est faisable" techniquement, mais en pratique, l'utilisateur voir le vrai résultat : Linux est pourri, il n'a pas de logiciels à jour.
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par . Évalué à 2.

                Je constate juste qu'on ma dit que c'était simple, que j'ai déjà galéré pour trouver un binaire statique car les développeur ne font pas de package et les distro non plus car pas assez connu, et ensuite le binaire ne marche pas car j'ai pas le bon CPU et que les libs sont pas installé par défaut

                Ok, tu te fous de notre tronche (comme d'habitude).
                Si tu as vraiment téléchargé un "binaire statique", tu n'as pas besoin de libs séparées.
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  En fait, c'est plus complexe que cela. Tu ne peux pas faire de binaire statique de GTK par exemple car il charge lui même des librairies dynamique via dlopen. Dans les faits pour un soft graphique classique utilisant Gtk ou Qt/Kde, tu peux oublier le statique, c'est impraticable.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 2.

                    tu racontes n'importe quoi. GTK+ n'a pas à lier statiquement les plugins chargés par dlopen(): c'est au build system d'un programme qui utilise GTK+ de le permettre, et de linker statiquement toutes les parties dont elle a besoin (peut avoir besoin) si on veut en faire un binaire statique. Par exemple avec Gimp ça marche, pourtant c'est un soft qui compilé en statique appelle plus souvent dlopen() que je ne respire.
                    ça signifie qu'une distribution "complète" de gtk+ va comprendre libgtk-x11.so.bidule, libgtk-x11.a (qui contient le code compilé pour être lié PLUS TARD dans un binaire statique si un utilisateur en a envie), les .la qu'il faut pour le faire plus facilement avec libtool et la meme chose pour les plugins (.so et .a, mais pour ça il faut que le "packager" l'ait voulu)
    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Mon point de vue est que nous ne pourront avancer sur le sujet qu'en passant par un standard de packaging multi-distro qui permette aux auteurs de proposer eux-même leurs créations à l'ensemble des utilisateurs de GNU/Linux.

      Bienvenue au club des gens qui produisent du code multi-OS et qui s'emmerdent avec le packaging GNU/Linux plus qu'avec le reste...
      Linux est parfait, ça ne peut être que ta faute :-D.

      Perso, j'utilise maintenant OBS https://build.opensuse.org/ pour palier au problème, il reste "juste" à créer les fichiers de conf 2 fois (rpm et deb, 2 fois plus de travail donc) et jouer avec les subtilités des distros (noms des libs non identiques) mais dans ton cas, tu pourrais récupérer le travail fait par les distros et juste mettre les fichier de packaging sur OBS, et proposer alors les liens sur ton site comme tu fais pour Mac OS X et Windows pour des versions plus à jour que celles des distros qui font du boulot correct pour les "grosses " applis mais pas pour les petites comme la tienne..
      Exemple : https://build.opensuse.org/package/show?package=MediaInfo&am(...)
      Reste des distros non supportées (ArchLinux, PCLinuxOS...), mais sinon les version que tu peux supporter sous toutes celles qui ont un support officiel de la part de la distro (CentOS 4, Ubuntu 6.06 sont possible aussi par exemple), ça fait déjà un bon paquet de distros en quelques clics pour les mises à jour.

      Il serait temps que les distributions GNU/Linux travaillent sur le problème récurent de la distribution des logiciels tiers.

      Ils ne sont pas prêt à travailler sur le problème, car pour eux il n'y a pas de problème. Faut donc palier toi-même au problème.

      le système de distribution des logiciels dans les distributions GNU/Linux reste de mon point de vue son principal point faible.

      Chut! Linux est parfait, il n'a pas de point faible voyons!
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est vrai que j'y vais avec des pincettes tant le sujet est tabou dans la communauté du Libre.

        Pendant un moment j'ai utilisé autopackage. Je connais OBS de nom mais je n'ai jamais essayé. L'idée va aussi dans le bon sens d'après moi.
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est déprimant (et pas rassurant finalement) de voir tes commentaires (ainsi que ceux de pbpg et sam_from_ms) se faire moinsser à ce point :/
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par . Évalué à 2.

          Effectivement je comprends pas les gens qui moinsent un tel message. C'est du délit de sale gueule ou quoi ? C'est argumenté, détaillé et il parle d'OBS. C'est quoi votre problème ?

          Par contre, je fais une distinction entre Zenitram et pBpG. Zenitram est pour le logiciel libre et les standarts ouverts, mais n'utilise pas linux sur sa machine de bureau parce que ça lui convient pas. pBpG est pour microsoft, point.
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par . Évalué à 7.

            t'as pas du lire tous ses posts des derniers jours, ici ou dans d'autres dépèches/journaux

            "les utilisateurs veulent une voiture qui fonctionne avec de l'eau et pas de l'essence" "mhhh non ça se fait pas" "ARRETEZ DE VOUS CACHER LA TETE DANS LE SABLE ! LES UTILISATEURS VEULENT UNE VOITURE QUI FONCTIONNE AVEC DE L'EAU !!!" "..."
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par . Évalué à 2.

            Puisqu'on est dans l'ad hominem, je dirais que pBpG est tout de même largement plus compétent (y compris à propos du libre :-)) que Zenitram qui nage dans l'approximation et l'outrance dans le but désespéré de faire durer ses trolls.
            • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              >Puisqu'on est dans l'ad hominem, je dirais que pBpG est tout de même largement plus
              >compétent (y compris à propos du libre :-)) que Zenitram qui nage dans l'approximation et
              >l'outrance dans le but désespéré de faire durer ses trolls.

              Bien résumé. On pourrait rajouter "lance les mêmes trolls de dépêches en dépêches sans être inventif".
              • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Parmis tous les kékés qui chient sur Zenitram... combien ont fait des paquets _en_vrai_ ? Combien se sont emmerdés _en_vrai_ à coder du multi-plateforme ? Combien font de la maintenance et assistance pour un logiciel sur divers OS _en_vrai_ ?

                Et combien sont déjà allés au poste de police pour s'auto-dénoncer de faire du téléchargement illégal histoire de sonder _en_vrai_ nos chères lois ?

                Vous trouvez qu'il a des arguments foireux (moi j'en sais rien, je ne lis pas les trolls au delà de 4 commentaires)... mais lui il agit.
                En vrai, donc.


                --
                C'était un message de l'association de lutte contre le refroidissement des relations sur linuxfr.
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par . Évalué à 5.

                  > combien ont fait des paquets _en_vrai_ ?

                  Moi.

                  > Combien se sont emmerdés _en_vrai_ à coder du multi-plateforme ?

                  Moi.

                  > Combien font de la maintenance et assistance pour un logiciel sur divers OS _en_vrai_ ?

                  Moi.

                  > Et combien sont déjà allés au poste de police pour s'auto-dénoncer de faire du
                  > téléchargement illégal histoire de sonder _en_vrai_ nos chères lois ?

                  Heu rien à voir.

                  > Vous trouvez qu'il a des arguments foireux (moi j'en sais rien, je ne lis pas
                  > les trolls au delà de 4 commentaires)... mais lui il agit.

                  C'est pas parce que lui le crie sur tous les toits qu'il est le seul à faire du
                  code libre multiplateforme.

                  En outre, figure toi, et tu vas rire, que plus haut, pff disait que le code
                  était difficile à builder (et à la gueule des sources ce n'est pas étonnant, je
                  n'ai que rarement vu une hiérarchie de fichiers aussi chaotique), que l'API
                  était pourris, etc. Pourtant pff c'est un gars qui s'y connaît, il a tenté de
                  contribuer à MediaInfo, et en plus, je sais pas toi, mais moi je pense qu'il a
                  l'air balèze.

                  En vrai.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Tu ne fais pas partie des trolleurs de ce fil, donc c'est raté :-)
                    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                      Posté par . Évalué à 5.

                      > Tu ne fais pas partie des trolleurs de ce fil, donc c'est raté :-)

                      Par manque de temps, et aussi parce que Zenitram< répète continuellement la même
                      chose et qu'il est inutile de continuer à troller avec lui.

                      En somme, je me demande si il n'exploite pas des petits chinois pour (mal ?)
                      coder MediaInfo pendant qu'il occupe le plus clair de ses journées à ressasser
                      les mêmes choses afin de se donner le rôle d'un quelconque rebelle.
                • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                  Posté par . Évalué à 5.

                  > Parmis tous les kékés qui chient sur Zenitram... combien ont fait des paquets _en_vrai_ ? Combien se sont emmerdés _en_vrai_ à coder du multi-plateforme ? Combien font de la maintenance et assistance pour un logiciel sur divers OS _en_vrai_ ?

                  je ne suis pas un "kéké", sinon j'ai dépecé^W repackagé diverses distributions (refaites entièrement à partir des rpms, par exemple) pour les utiliser dans des outils de virtualisation dont coLinux, j'ai fait du multiplateforme (C et Java) pour des clients mondialement connus dont un certain France Telecom et divers très gros comptes français, et j'ai assuré la maintenance et l'assistance de ce même gros logiciel sur divers Unix et des fois Windows et même Linux. en vrai.

                  > mais lui il agit.

                  je crains que peu de monde ici ait grand chose à foutre de son soft, et ça ne favorise pas le dialogue. accessoirement, je ne le vois pas trop agir, juste râler comme un putois que y'a trop de versions de Linux là dehors dans le monde alors qu'il suffit de décider de s'en occuper que de quelques unes et ignorer les autres (sauf si gros chèque en vue).

                  au début des années 90s, il y avait une trentaine d'Unix sur le marché. ils ont pratiquement tous disparu, et la phase de consolidation date de bien avant l'aventure GNU/Linux (genre, au pif, Sequent, ça va parler à quelqu'un ?). c'est la sélection naturelle^Wpar le marché. Linux c'est pareil, ne vous emmerdez pas avec des distributions exotiques tant que y'a pas sérieusement besoin.

                  tant mieux s'il s'amuse, pour l'instant Zenitram est surtout expert en jérémiades et en temps que tel mérite plus des seaux d'eau sur la gueule qu'autre chose quand ça commence à bien faire.
                  • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je viens d'aller voir le soft de Zenitram et bon je concoit facilement que les packageurs n'en n'ont un peu rien a faire... C'est un logiciel pour mettre des tags dans des fichiers videos.

                    Cela peut etre utile mais bon si c'est complique de packager un truc pareil cela veut dire que le gars qui package gimp, eclipse, qtdevelop etc sont des dieux car leurs logiciels sont "tres legerement" plus complexe.
    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

      Posté par . Évalué à 5.

      Je ne connais strictement rien à la problématique de l'empaquetage, mais à la lecture des commentaires je retiens comme intéressant :
      - Le concept d'Appstore multi distro
      - Le dénominateur commun nécessaire : LSB

      Toujours sans rien y connaître je me pose la question de savoir s'il n'est pas envisageable de concevoir sur la base de ces deux principes, une sorte de "machine virtuelle de packaging".
      Je m'explique :

      Tout comme Java permet d'écrire un code qui sera interprété correctement sur toutes plateformes via ses différentes versions de machines virtuelles, ne peut-on pas envisager un système universel de packaging, décrivant les relations entre biblothèques et système, et qui une fois passé à la moulinette de la machine virtuelle de packaging, permet d'adapter le packaging de façon automatique selon le modèle retenu par la distribution hôte (deb, rpm etc...).

      Ceci permettrait au packageur de ne se soucier qu'une seule et unique fois du paquet logiciel, aux distros de continuer à observer leur choix techniques, et en final de ne demander des ressources d'adaptation qu'au système de virtualisation de package, qui échoirait exclusivement à chaque distribution.

      Faisable? In-faisable? Ingénieux? Complètement débile?

      Enfin, il est vrai que cette histoire de versions logicielles en retard est une grande problématique pour nombre de distribution. Pour ma part je tourne sous Ubuntu essentiellement pour cette raison; je sais que si je suis en retard sur une version, celà ne durera normalement pas plus de 6 mois. Pour autant j'aimerais me tourner vers d'autres distributions, mais j'ai toujours ce frein au final quand j'observe les cycles de développement, et honnêtement, la compilation manuelle ne fait pas partie de mes hobbies.
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par . Évalué à 2.

        Le système des Slackbuilds ne pourrait-il pas convenir ? C'est simple et efficace.
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est en gros le rôle de l'archive de code source et des autotools, cmake et consort, même si sûrement moins poussé que l'idée proposée.

        Si le système permet à la volée de construire un paquet et l'installer avec un double clic, on est effectivement très loin en terme de facilité du système des sources.

        Toute la difficulté réside dans le fait de conserver la flexibilité et autres avantages des bibliothèques partagées en y alliant la facilité d'empaquetage (pour le développeur) et d'installation de la dernière version en date (pour l'utilisateur).
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par . Évalué à 3.


          Si le système permet à la volée de construire un paquet et l'installer avec un double clic, on est effectivement très loin en terme de facilité du système des sources.

          On retombe sur le même problème : la compilation, et surtout la création de paquet, est spécifique à chaque distro. Les devs n'ont pas à gérer les différents systèmes de paquets.


          Toute la difficulté réside dans le fait de conserver la flexibilité et autres avantages des bibliothèques partagées en y alliant la facilité d'empaquetage (pour le développeur) et d'installation de la dernière version en date (pour l'utilisateur).


          A mon avis, c'est plus qu'une difficulté, c'est pratiquement une impossibilité, on est dans l'impasse.

          Par contre, si on accepte d'avoir côte à côte les deux mondes (paquets de la distro et applications tierces), ça doit pouvoir se faire : on a déjà LSB et des systèmes de gestion de dépendances. Manque la glue qui permettrait au mieux d'installer à la demande les libs requises depuis la distro, au pire d'installer des libs hors-distro venant avec l'application.

          Après tout, l'arborescence /usr/local (ou /opt ) est historiquement là pour ça.
          • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

            Posté par . Évalué à 1.

            On retombe sur le même problème : la compilation, et surtout la création de paquet, est spécifique à chaque distro. Les devs n'ont pas à gérer les différents systèmes de paquets.

            Tout à fait, je me suis de plus mal exprimé. Je parlais bel et bien d'un format unique côté amont, binaire et transposable en paquets pour distributions. Mais je suis bien conscient que c'est au final utopique, les bibliothèques se présentant dans différentes versions selon la distribution, le numéro de version de la distribution, etc.

            A mon avis, c'est plus qu'une difficulté, c'est pratiquement une impossibilité, on est dans l'impasse.

            Par contre, si on accepte d'avoir côte à côte les deux mondes (paquets de la distro et applications tierces), ça doit pouvoir se faire : on a déjà LSB et des systèmes de gestion de dépendances. Manque la glue qui permettrait au mieux d'installer à la demande les libs requises depuis la distro, au pire d'installer des libs hors-distro venant avec l'application.


            Même problème que sus-cité. Comme à peu près tous les choix dans le monde de l'informatique, celui des liaisons dynamiques aux bibliothèques comporte son lot de bons et mauvais côtés, c'est juste une histoire d'affinités avec les buts/idées du projet (ici c'est il me semble le partage en mémoire et la sécurité qui ont primé, me corriger au besoin si je dis des âneries).

            Pour la glu, PackageKit propose d'installer wget ou vim si je tape la commande et que le programme n'est pas installé, apt-get/aptitude aussi je crois, donc effectivement ça doit être de l'ordre du possible. Là le problème du nommage des paquets de bibliothèques se pose et, plus complexe encore, le découpage en plusieurs binaires d'un jeu de sources ou non (libXX-core, libXX-dev, etc).

            La glu serait donc propre à chaque distribution ? Une partie applicative standard et une partie "dictionnaire" différente par saveur de GNU/Linux (comme tente de le faire PackageKit en tant qu'emballage avec rpm / dpkg derrière en gros)

            Après tout, l'arborescence /usr/local (ou /opt ) est historiquement là pour ça.

            La base est là, oui :-)
    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

      Posté par . Évalué à 4.

      Il serait temps que les distributions GNU/Linux travaillent sur le problème récurent de la distribution des logiciels tiers.
      Une solution à ce problème existe depuis environ 12 ans, lorsqu'en 1998 la société Loki Software a développé un installeur pour les jeux qu'elle a portés sous Linux (Loki Setup). Les jeux qui ont été distribués avec ce système sont d'ailleurs toujours installables sur n'importe quelle distribution récente de Linux.

      Il existe également deux autres applications qui ont été utilisées pour distribuer des jeux récents sous Linux :
      - MojoSetup¹ pour Heroes of Newerth et plusieurs autres jeux, notamment le moteur libre Spring ;
      - Nixstaller² pour Amnesia: The Dark Descent qui est sorti il y a quelques jours à peine.

      ¹ http://icculus.org/mojosetup/
      ² http://nixstaller.berlios.de/
      • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

        Posté par . Évalué à 1.

        Peux-tu préciser ? Que fait l'installeur au juste (à part installer le jeu proprement dit) ?

        Le problème est-il moins prégnant pour les jeux, le nombre de dépendances étant moins important, et/ou les ABI étant plus stables ? (en gros, sdl, opengl, libc)

        Ce que je retire du reste de la discussion c'est que... Sans chercher de solution technique révolutionnaire, on gagnerait tous à dériver les distribs de peu de distribs mères, et que ces distribs mères aient des dépôts backports conséquences.

        Et je pense aux rétroportages Debian :)
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par . Évalué à 1.

          (lire "dépôts backports conséquents")
        • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

          Posté par . Évalué à 4.

          Peux-tu préciser ? Que fait l'installeur au juste (à part installer le jeu proprement dit) ?
          Ben il installe le jeu, c'était le but recherché non ? :P

          Loki Setup permet notamment de choisir le répertoire d'installation et de faire une installation pour tout le système ou pour un utilisateur seulement. Il peut aussi ajouter des entrées de menu Gnome/KDE et il autorise la consultation d'un fichier README avant l'installation.

          Loki Update fournit en plus une interface centralisée permettant d'installer des mises à jour incrémentales pour toutes les applications installées par Loki Setup. Les mises à jour peuvent être récupérées automatiquement sur le net avec vérification de l'intégrité via une clé GPG.

          Le problème est-il moins prégnant pour les jeux, le nombre de dépendances étant moins important, et/ou les ABI étant plus stables ? (en gros, sdl, opengl, libc)
          Mon message concernait le jeu Gcompris mais ça peut évidemment s'utiliser pour n'importe quel type d'application, comme c'est le cas pour toutes les applications sous MS Windows et Mac OS X...

          C'est d'ailleurs comme ça qu'est distribué Google Earth sous Linux, en utilisant une version simplifiée de Loki Setup en mode texte (makeself).
    • [^] # Re: Pour un app store GNU/Linux multi distro

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je ne sais pas si cette petite réflexion apporte grand chose, mais c'est le point de vue d'un administrateur système.

      Comme d'autre l'ont remarqué, l'organisation de l'empaquetage par les distributions offre un certain intérêt (stabilité, sécurité, bogues, installation auto par des méta paquets, etc.). Il est vrai cependant que cette organisation vient historiquement des administrateurs systèmes, qui sont aussi les premiers utilisateurs de Linux et les premiers empaqueteurs. Or l'époque a changé:
      - les utilisateurs ne sont plus les mêmes;
      - on développe plus vite ou alors on met plus souvent des nouvelles versions à disposition sur le Net - mais c'est aussi que les besoins changent plus vite;
      - et tout le monde télécharge ; à l'époque des premières distributions, c'était quasiment personne, il fallait attendre une mise à disposition sur CD-Rom, qu'on se prêtait d'ailleurs, parce que c'était cher.

      Donc c'est vrai que la diffusion des logiciels a tellement changée que l'empaquetage par les distributions n'est plus aussi "efficace".
      Du coup on peut en effet se demander quel est l'intérêt de ne pas mettre à jour les programmes utilisateurs d'une version stable, surtout vers une mise à jour fixant des bogues (comme par exemple passer de KDE 3.5.8 à KDE 3.5.10), mais aussi vers une version "nouvelles normes" (par exemple les navigateurs Web doivent être à jour pour rester utilisables). RedHat le fait, les versions "Enterprise" sont utilisables très longtemps, grâce à ça. Une distribution "rolling-release" le fait aussi.
      Et quand à l'empaquetage par les développeurs, leur fournir un cadre d'empaquetage à la façon d'Open-SuSE (pour avoir les paquets en version compilable et compilée), me parait le plus intéressant. Si Alien arrive à convertir des paquets d'une distribution à l'autre, on doit bien pouvoir bâtir un système de construction croisée de paquetages. Le résultat devrait être acceptable. Et pourrait être perfectible avec un système de libre correction de construction par les utilisateurs (ça marche bien sur Wikipedia...).

      Quand aux outils existant:
      Une solution très imparfaite est de transformer un tarball (tar gzip) en paquet avec checkinstall ou paco, ou encore d'utiliser lsb-rpm (sous debian, les autres?) pour construire un paquet "universel".
      Le meilleur choix restant pour moi 0install htp://www.0install.net et OpenPKG http://www.openpkg.org (ce dernier plutôt pour des serveurs) qui permettent à des développeurs de fournir un seul paquet pour toutes les distributions, tout en conservant un minimum de sécurité (paquet installé dans un répertoire personnel ou dans un chroot).

      "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

  • # Et CUT alors ?

    Posté par . Évalué à 5.

    Je viens de lire 77 commentaires et pas un ne parle de CUT. Je me suis gouré de dépêche ? :(
    • [^] # Re: Et CUT alors ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le tient non plus :-)

      Et avec le mien qui n'en parle pas non plus, ça fait 79.
      Esprit linuxfr toussa.
    • [^] # Re: Et CUT alors ?

      Posté par . Évalué à 2.

      En même temps y a pas grand chose à en dire pour l'instant, la seule véritable information est la création d'une nouvelle équipe qui s'appelle CUT.

      Il n'y a pas vraiment de précisions sur ce qu'elle va réellement faire ni sur ce que le projet va donner, comme le dit la dépêche elle-même d'ailleurs.

      Un peu logique que les discussions s'orientent vers des sujets connexes quand il y a aussi peu de matière...
      • [^] # Re: Et CUT alors ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Est-ce qu'il y a des gens de Linux Mint DE qui vont travailler sur CUT ? Parce que ça se ressemble quand même beaucoup.

        Des infos ?
        • [^] # Re: Et CUT alors ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne sais pas, mais les deux seront intimement liés et les deux contribuent à faire émerger une alternative plus qu'intéressante :)
          • [^] # Re: Et CUT alors ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ma boule de cristal m'indique qu'un des futurs possibles est que Debian pourrait devenir une sorte de framework*, une distribution de base sans réglages spécifiques avec un max de paquets. Les distributions "finales" auraient Debian comme fondation et iraient piocher dans les dépôts de leur choix.
            Et rêvons un peu: les paquets seraient maintenus par les contributeurs des distributions finales, puisque compatibles (enfin la compatibilité existe déjà, mais ça ne se fait pas).

            * j'ai vu que chez Microsoft, la traduction de "framework" est "charpente". C'est aussi mauvais que toutes les autres traductions, donc aussi bon.
  • # L'app store pour linux existe déjà...

    Posté par . Évalué à 1.

    Le "App Store" pour GNU/Linux cité ci-dessus existe déjà : c'est le principe de AUR (http://aur.archlinux.org/index.php) utilisé sur Archlinux.
    Il permet à tout les développeurs d'uploader un PKGBUILD unique pour toutes les architectures de son logiciel.

    En utilisant le logiciel yaourt, n'importe quel utilisateur peut installer ce paquet sur sa machine, quelque soit l'architecture en une seule commande. Idem pour les mises à jour.

    Le seul bémol est qu'il n'y a pas de signature de paquets (logique puisque tout le monde peut uploader ses paquets) mais de toute façon pour la distribution de base il y a les dépôts officiels qui sont en rolling-release.
    • [^] # Re: L'app store pour linux existe déjà...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Heum, d'après wikipedia, l'app store est un dépôt d'applications dans lequel seuls quelques administrateurs peuvent uploader des logiciels triés sur un volet arbitraire.

      Ça ressemble plus au dépôt de base de tous les gestionnaires de paquets qu'aux ppa d'ubuntu ou aux dépôts AUR d'arch linux.

      Mais la conclusion est la même, l'app store pour linux existe déjà.
  • # bonne idée cut

    Posté par . Évalué à 1.

    bon ... tout le monde se tape dessus sur le besoin d'avoir un nouveau packetage tout ça .... certains trouvent que stable est nul les packetages pas complets et les versions pas récentes, j'en passe et des meilleurs ...


    comme l'a dit je ne sais plus qui, les modes changent ... les usages aussi et la naissance de cut en est une bonne nouvelle ...

    Personnellement stable est très intéressante pour la prod serveur (avec volatile et backports)...

    pour la version desktop les gens veulent des softs toujours à jour ... bonne idée que cut donc ... personnellement je suis en unstable depuis bientôt 5 ans ... j'ai dû avoir 2 ou 3 cassages en 5 ans ... bref ... maintenant on sait même quand un bug a été trouvé avec apt-listchanges ...

    cette cut et donc je trouve une bonne chose puisqu'elle permettra de limiter ces bugs bloquants.
    • [^] # Re: bonne idée cut

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais ça ne réponds pas au problème de fond : Il faut que quelqu'un se charge de faire le paquet. Et même si les packageurs Debian s'arrachent et réussissent à coller au développement de toutes les applications, quid des autres distros ?

      Comme dit plus haut, le packaging en soi n'est pas difficile, c'est le nombre de cibles qui rend ce système de diffusion intenable.
      • [^] # Re: bonne idée cut

        Posté par . Évalué à 2.

        tu sais qu'à coté de Linux, enfin de Linux sous i386 connu de tout le monde ici il y a une demi-douzaine d'autres architectures matérielle (ARM, etc) ?

        et que sinon on a 3 BSD principaux sans compter celui d'Apple, une dizaine de variantes mineures de ces BSD, un OpenSolaris et quelques clones, divers Unix proprios mais qui sentent pas trop du cul (au sens sont capables de faire tourner des softs GNU dont Gnome) et une douzaine d'OS plus ou moins mineurs mais néanmoins libres et POSIX-compliant.

        tu veux une solution magique pour que tout marche partout. elle. n'existe. pas. si tu veux vendre quelque chose, choisis tes cibles suivant les parts de marché. sinon, choisis les cibles qui t'amusent et laisse les autres porter ton soft s'ils veulent l'utiliser ou le fournir à leurs utilisateurs.
        • [^] # Re: bonne idée cut

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          C'est vraiment incroyable ça: tu nies totalement le problème.

          Il y a des gens qui disent que c'est difficile de faire du packaging pour les 36.000 distributions et déclinaisons existantes, et toi tu réponds que c'est inutile de le faire. Il suffit de le faire pour celle qui a la plus grosse part de marché.
          Alors ne faisons que du Windows pour les applications destinées aux postes de travail, car c'est 90% du marché.
          • [^] # Re: bonne idée cut

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est inutile de faire ton packaging parce que si les distributions sont intéressées, elle ne vont pas se gêner pour faire le leur. Et de manière propre.
            • [^] # Re: bonne idée cut

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              si les distributions sont intéressées

              Le problème vient justement du dernier mot de la citation : Windows et Mac permettent plus de chose pour les petites applis. Et c'est con, mais les petites applis font au final le marché du desktop. Le problème est pour les applis dont les distributions ne sont pas intéressées, qui sont bien plus nombreuses que les applis dans les dépôts. C'est ocn, mais du point de vu utilisateur et développeur, ben la liberté est... Sur les OS fermé. Oui, sur les OS fermé, en pratique, on est plus libres, et c'est pour ça qu'on y reste d'ailleurs.

              Le pire dans cette histoire, c'est qu'on (des développeurs...) aime Linux (et les utilisateurs, indépendamment de leurs choix d'OS) au point de s'emmerder à faire pour que ça marche dessus et à dire quels sont les problèmes de Linux, mais comme on n'est pas dans la droite ligne du "parti" car on a un oeil extérieur et qu'on voit pourquoi Linux reste très très marginal sur le desktop (et que ce n'est pas prêt de s'améliorer vu comment ça part), on se fait insulter comme quoi on est vraiment trop idiots de pas comprendre. Ben non, on sait juste pourquoi ça reste peu utilisé : ce n'est pas la faute des autres, c'est la faute de Linux, tout simplement.
              • [^] # Re: bonne idée cut

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Une fois pour toute, on ne veux PAS pourvoir installer n'importe quelle merde en double cliquant dessus. Utiliser des dépots, c'est un élément de sécurité.

                Et puis on s'en fout d'être plus de 1% à utiliser linux. Etre entre nous, c'est aussi un élément de sécurité, puisque les 42 utilisateurs de linux dans le monde se connaissent tous !
                • [^] # Re: bonne idée cut

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Une fois pour toute, on ne veux PAS pourvoir installer n'importe quelle merde en double cliquant dessus.

                  Une fois pour toute, on beaucoup de personnes utilisant Linux veulent pourvoir installer n'importe quelle merde en double cliquant dessus.
                  Et en fait, pas n'importe quelle merde, mais des logiciels, et à jour.

                  Utiliser des dépots, c'est un élément de sécurité.

                  Oui. Quand ils ont ce qu'il faut. Pour un serveur, c'est un bonheur. Le seul hic est que le desktop n'est pas les serveur, les logiciels possibles sont bien plus nombreux et les utilisateurs moins experts. Appliquer une solution qui fonctionne sur le serveur au desktop, c'est ne pas vouloir voir les différences.

                  Et puis on s'en fout d'être plus de 1% à utiliser linux.

                  Va dire ça à ceux qui demandent des sites web compatible avec autre chose que IE (merci FF d'ailleurs, c'est grâce à eux sur Windows que les choses ont, certainement pas grâce aux Linuxiens), des drivers, des logiciels compatibles etc... Soit cohérent : quand une personne dit qu'un matériel ou un logiciel ne fonctionne pas sous Linux, dit-lui que c'est voulu, que tu ne veux pas que ça change, car on s'en fou des autres, on es bien tout seul. Faut assumer les conséquence de tes décisions.

                  En attendant, d'autres personnes qui aiment Linux cherchent des solutions (PPA, OBS, Autopackage, LSB, Debian Backports, EPEL...). Les Linuxiens critiquent la non-volonté du changement chez les utilisateurs de Windows (et accusent la vente liée par exemple plutôt que de voir que c'est les décisions linuxiennes qui posent problème), mais sont encore plus conservateurs!
                  • [^] # Re: bonne idée cut

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Désolé mais je ne m'intéresse qu'au desktop, pas au serveur. En fait, je passe 100% de mon temps sur un desktop linux. Au taff comme à la maison. Et j'ai toujours les applications dont j'ai besoin. Après 20 ans d'informatique Microsoft, les utilisateurs ont de mauvaises habitudes. Ce n'est pas pour cela qu'ils ont raison.
                • [^] # Re: bonne idée cut

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ben moi je veux pouvoir installer une application simplement en cliquant dessus. Je veux aussi qu'elle n'ai pas tous les droits sur mon système autre que ceux que je veux bien lui accorder.
              • [^] # Re: bonne idée cut

                Posté par . Évalué à 2.

                ouais donc en gros tu nous expliques que si tu vas en Chine profonde et que tu leur parles en français et que personne ne comprend c'est la faute de ces cons de Chinois qui ne parlent pas français

                ok, tout va bien, pas de problème.
              • [^] # Re: bonne idée cut

                Posté par . Évalué à 1.

                Et c'est con, mais les petites applis font au final le marché du desktop.

                {{citation needed}}

                Pour moi ce qui fait le marché du desktop, ce n'est pas les petites applis (ça c'est le marché des virus), mais l'application que l'on à l'habitude d'utiliser : en gros, Office, Photoshop ...

                Pour le reste, les petites applis pour moi ça signifie simplement que soit les grosses applis sont trop grosses, soit elles manquent de fonctionnalités.
          • [^] # Re: bonne idée cut

            Posté par . Évalué à 0.

            > C'est vraiment incroyable ça: tu nies totalement le problème.

            au contraire, je leur rappelle un élément clé de la réalité du monde réel là dehors. que ça leur plaise ou non, c'est comme ca.

            > Il y a des gens qui disent que c'est difficile de faire du packaging pour les 36.000 distributions et déclinaisons existantes, et toi tu réponds que c'est inutile de le faire.

            non, je dis que ce sont des triples buses s'ils essayent de le faire.

            > Alors ne faisons que du Windows pour les applications destinées aux postes de travail, car c'est 90% du marché.

            faut savoir un peu ce que tu veux, dans la vie. si tu veux faire un truc qui puisse se vendre, il te faudra des clients, éventuellement sur un marché de niche pour éviter la concurrence. si tu veux juste publier tes oeuvres et autres bouts de code pour que tout le monde puisse les utiliser, tu les publies en freeware ou en libre. si tu veux utiliser de tels bouts de code sur une plateforme où ça tourne pas tout de suite, ben tu les portes pour les faire marcher, ou tu trouves quelqu'un pour qu'il le fasse à ta place. éventuellement en le payant.
      • [^] # Re: bonne idée cut

        Posté par . Évalué à 2.

        Les distributions linux sont 3 milliards toutes avec les spécificités, leurs versions, leur optimisations particulières...

        si quelqu'un décide de faire une distribution et si tu décides de le suivre alors le responsable de la distribution (ou un de l'équipe) fait les paquets pour proposer quelque chose de propre et un minimum cohérent

        tu trouves que ça ne va pas assez vite : tu contribues ...

        tu trouves que c'est pas propre tu changes de distrib ...


        le nombre de cible résulte de l'intérêt des gens à les utiliser ... elles n'utilisent pas les mêmes versions de librairies, comment tu vas garantir que tout fonctionne avec un seul système de gestion de paquets ?

        c'est une fausse bonne idée de croire que le changement du système de paquetage va résoudre le problème car ça ne marchera de façon générique ...

        ou alors tu le fais à la windows ou à la google de façon un peu crade et peu élégante
    • [^] # Re: bonne idée cut

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      pour la version desktop les gens veulent des softs toujours à jour

      Certainement pas les gens. Des gens, je veux bien, mais les gens, ils gardent Internet Explorer 6 pendant dix ans sans le mettre à jour, donc avoir des logiciels en dernière version, c'est le dernier de leurs soucis.
      • [^] # Re: bonne idée cut

        Posté par . Évalué à 1.

        Les gens ne mett(ai)ent pas à jour parce que ce n'était pas proposé (ou imposé).
        De plus, mauvais exemple qu'est IE6, puisqu'une IE7 est sorti 5 ans après, ça limite tout de suite la possibilité de faire des mises à jour fréquemment.
  • # LSB

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Pour éviter que la LSB ne devienne un trop petit dénominateur commun, une solution serait d'en réaliser plusieurs déclinaisons ? desktop / serveur / graphisme / multimédia etc. En tant que musicien amateur, je me verrais bien faire un :

    pkgManager install lsb-mao

    me garantissant que jack / jack2, rosegarden etc soit installables (voire même compilables via lsb-mao-src) sans trop de soucis sur ma machine

    En bref, si linux est versatile, un standard qu'on tente de lui associer doit l'être aussi. Je dis cela sans vouloir critiquer le boulot sûrement difficile qui est fait sur la LSB.

    Sinon, d'après cet intéressant troll du petit continent de l'oxymore, il se dégage plusieurs niveaux de solutions :

    * paquet intégré à la distro (reste l'éventuel problème de désaccord sur la version)

    * rétroportage ; juste activer le dépôt et ça roule

    * compiler soi-même, avec les éventuels outils de la distro, l'avantage étant une souplesse maximale, l'inconvénient qu'il faut un peu d'habitude et donc beaucoup de temps passé à se familiariser ;)

    * dépôt tiers

    * soft + libs avec installation des dépendances non présentes sur le système

    pourquoi ne pas formaliser au maximum ces choix, à grands coups de liens symboliques ou autres astuces ? C'est une question tout à fait sérieuse, pas une tentative de réchauffer le trollimètre.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.