Première carte mère équipée d'un BIOS libre

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
23
fév.
2007
Matériel
Selon Clubic.com, la société Taïwanaise Gigabyte a annoncé la disponibilité prochaine d'une carte mère équipée d'un BIOS libre.

Certes, sur le site de LinuxBIOS, on trouve de nombreuses cartes supportées mais elles le sont par l'équipe de LinuxBIOS. Mis à part OLPC, les utilisations de LinuxBIOS restaient marginales.

La nouveauté, c'est qu'une carte mère de grande diffusion sera équipée d'un BIOS libre. Le fait que ce soit une carte plutôt de haut de gamme (environ 120¤) devrait donner une image positive de ce BIOS libre sous licence GPL.

LinuxBIOS apporte avec lui de nombreux avantages qui ont sûrement su séduire Gigabyte. On peut espérer que cette carte soit la première d'une longue série et il y a tout lieu de penser que les BIOS actuels seront amenés assez rapidement soit à évoluer, soit à disparaître.

NdM : On nous signale que cette information serait erronée. Cette carte, la Gigabyte M57SLI-S4, se base sur un chipset NVIDIA nForce.
Elle propose :
  • 2 ports PCI Express 16x
  • 3 ports PCI Express 1x
  • 2 ports PCI
  • 3 ports FireWire
  • 10 ports USB 2.0
  • S-ATA RAID
  • 6 ports S-ATA II


Cette carte est prévue pour accueillir un processeur AMD sur socket AM2. Pour se constituer un système entièrement libre, il faudra donc choisir avec soin sa carte graphique car l'option d'une carte Intel est impossible.
  • # les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

    Posté par . Évalué à -1.

    C'est une excellente nouvelle qui va donc nous permettre d'envisager d'avoir un PC complet "libre" et donc sans DRMs !!

    J'espère sincèrement que cela va continuer, perso j'envisageais de m'acheter un mac dans quelques mois, là je commence fortement à hésiter et je suis très content de douter pour ce genre de raisons !
    • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

      Posté par . Évalué à 3.

      Pas vraiment.
      On peut avoir DRM avec un linuxBios. Idem pour TCPA.

      La seule façon pour ne pas avoir DRM est de ne pas utiliser DRM.
      Une boite (damned, j'ai oublié son nom) prévoit de fournir DRM via un module gstreamer libre (99 % en libre ; une portion ne le sera pas). Mais il est prévu de mettre un gros warning et d'informer l'utilisateur sur les conséquences d'utiliser DRM.

      Inutile de gueuler après cette boite. Si elle ne le fait pas et qu'il y a de la demande, une autre le fera (sans source et sans gros warning). Par exemple MS pourrait le faire :-(
      • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

        Posté par . Évalué à 5.

        il me semble que ca doit etre cette compagnie:


        http://www.fluendo.com/
      • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

        Posté par . Évalué à 3.

        On peut avoir DRM avec un linuxBios. Idem pour TCPA

        je parle de DRM au niveau BIOS, pas OS, ni soft.Car si j'ai bien suivi le but actuel des constructeurs c'est de passer à l'EFI qui a le potentiel pour les DRMs
        cf http://fosdem.org/2007/interview/ronald+g+minnich

        Par contre je suis d'accord que cela ne suffit pas et qu'il est important de se battre contre les DRMs à tous les niveaux, et il est important de commencer par la base.

        Bon la mauvaise nouvelle, c'est que la news est loin d'être irréprochable, à savoir que finalement gigabyte n'a fait aucune annonce, et que seul Yinghai Lu (dev AMD) a essayé de supporter cette carte mère avec LinuxBios, d'ailleurs pour le moment elle n'est que partiellement supportée. Bref ce n'est qu'une demi bonne nouvelle.
        • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

          Posté par . Évalué à 3.

          Question bête c'est quoi un DRM au niveau BIOS ? Un DRM qui interdit l'utilisation d'un bootloader piraté ? Parce que j'ai franchement du mal a voir a quoi tu fais allusion si tu pouvais nous citer quelques exemples cela m'aiderait surement.

          Quand a l'EFI, j'ai aussi beaucoup de mal a voir le rapport. Les Mac intel utilise EFI et pourtant fairplay fonctionne sans depuis le début.
          • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            L'idée globale c'est que le BIOS n'accepte de lancer que un bootloader certifié. Ce même bootloader, pour avoir la certification, n'a le droit a son tour que de booter un OS certifié. Un l'OS ne peux être certifié que si il ne lance que des applications certifiées.
            Et une application certifiée , par exemple ne lit un dvd en haute qualitée que si toute la chaine jusqu'a l'ecran est certifiée.

            Quand à l'EFI, je ne connais pas tous les détails, mais je suppose que ca doit faciliter la mise en place de ce genre de systèmes. Mais bon j'ai pas encore eu le temps d'aller vraiment me reseigner dessus, donc je laisse la parole a ceux qui connaissent.
            • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

              Posté par . Évalué à 4.

              L'idée globale c'est que le BIOS n'accepte de lancer que un bootloader certifié. Ce même bootloader, pour avoir la certification, n'a le droit a son tour que de booter un OS certifié.


              Jusque la je connais le principe, même si il est souvent mal interprété. L'idée derrière TPM est autre est de pouvoir faire remonter a l'échelon suivant la signature de précédent pas d'interdire un bootloader.

              Un l'OS ne peux être certifié que si il ne lance que des applications certifiées.


              Ou là, MS va avoir du bouleau si il faut qu'il pousse tous les principaux dev windows a certifier tous les programmes, il à déjà mit plus de dix ans a le faire avec ses drivers.

              Et une application certifiée , par exemple ne lit un dvd en haute qualitée que si toute la chaine jusqu'a l'ecran est certifiée.


              Vista le fait et n'a pas besoin d'un BIOS spécifique, c'est un problème de DRM et non de BIOS. Pour faire cela il faut avant tous un espace mémoire crypté à la volé, une certification des drivers, un systéme de révocation de ses mêmes drivers, et un identifiant hardware sur la carte ( qui existé déjà bien avant l'apparition des DRM). Regarde un peut ce que fait patchguard sur vista et tu veras que cela n'a pas grand chose a voir avec le matériel.

              Pour aucun hacker n'a eux besoin de se lancer dans l'installation de hook dans le bios ou de sniffing sur le bus système pour faire tomber un DRM. Placer des DRM dans le BIOS n'a pas franchement de sens actuellement. De l'eau aura coulé sous les ponds avant que cela devient intéressant d'attaquer un DRM via le BIOS ou le bootloader.
              • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

                Posté par . Évalué à 4.

                Le but d'un BIOS avec TPM (DRM) c'est de certifier du matériel TPM, pour ainsi contrôler la validité du contenu du disque dur via des DRMs
                cf http://www.linux-nantes.org/DRM-DMCA-TCPA-Palladium-Fritz-ch(...)

                Il faut bien comprendre que plus les DRMs se rapprochent du hardware, plus il sera compliqué de les détourner. Et comme expliqué dans le lien ci-dessus, au départ les contrôles hardware/software ne bloqueront pas du contenu "non certifié" pour ainsi laisser l'illusion qu'ils ne sont pas dangereux. Puis une fois que le matériel vendu aura atteint une masse critique, alors les contenus "non certifiés" seront bloqués.

                S'il s'agit d'un blocage software, pas de problème, mais s'il s'agit d'un blocage hardware, les dégats seront bien pires.

                Bref, il est clair qu'on en est pas encore là, et une des façons de l'empêcher, c'est justement de se battre côté software, mais également côté hardware.

                Plus de détails :
                http://www.lebars.org/sec/tcpa-faq.fr.html
                http://linuxfr.org/2003/01/10/10927.html

                Notez que les liens ci-dessus sont vieux et donc prouvent que le libre a du mal à empêcher ce "trusted computing"
                • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Il faut bien comprendre que plus les DRMs se rapprochent du hardware, plus il sera compliqué de les détourner. Et comme expliqué dans le lien ci-dessus, au départ les contrôles hardware/software ne bloqueront pas du contenu "non certifié" pour ainsi laisser l'illusion qu'ils ne sont pas dangereux. Puis une fois que le matériel vendu aura atteint une masse critique, alors les contenus "non certifiés" seront bloqués.


                  Non, tous au pire tu ne pourra pas lire ton DVD-HD sur un systéme non certifié par le HD consortium. Il n'y a pas de risque pour le logiciel libre en lui même. Et cette problématique se retrouve aussi sous windows. Si tu n'as pas la carte graphique la connectique et le logiciel que le consortium veut te voir utilisié tu as un signal dégradé.

                  Apres je suis sur que les possibilité de contournement font partie intégrante des problématiques phares du concepteurs de DRM, mais pas dans le sens que tu souhaiterais. Si je consois tous a fait que l'on puisse dire les DRM c'est mal pour plein de raisons ( et pas parce que sa m'empêche de pirater qui est une mauvaise raison ). Je ne vois pas trop ce que l'on peut reprocher d'une fonction supplémentaire dans un BIOS ( TPM et l'EFI peuvent servir a bien des choses et n'ont pas été consuls pour le DRM) surtout si tu ne compte pas l'utiliser.

                  Je pense que depuis le début tu te trompe de cible, ce n'est pas les systèmes DRM qu'il faut attaquer mais ce qui pousse a leurs utilisations. On aura fait beaucoup plus pour l'interopérabilité en permettant la vente de morceaux en MP3 qu'en cassant Fairplay une fois de plus pour quelques semaines.

                  S'il s'agit d'un blocage software, pas de problème, mais s'il s'agit d'un blocage hardware, les dégats seront bien pires.


                  Faux, sans software le BIOS ne fera rien sous ton linux, booté sous grub et ton MP3 pirate lue sous Amarok. Au mieux ces fonctions permettent seulement aux système de vérifier l'intégrité de son code ou de créer des espaces mémoires cryptés. Le reste relève du soft et parfois du fantasme.
                  • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

                    Posté par . Évalué à 4.

                    [quote] Non, tous au pire tu ne pourra pas lire ton DVD-HD sur un systéme non certifié par le HD consortium. Il n'y a pas de risque pour le logiciel libre en lui même. Et cette problématique se retrouve aussi sous windows. Si tu n'as pas la carte graphique la connectique et le logiciel que le consortium veut te voir utilisié tu as un signal dégradé.[/quote]
                    signal dégradé dans le meilleur des cas, mais il est tout à fait possible d'interdire tout signal. De toute façon même si tu obtiens un signal dégradé, c'est vraiment dommage d'avoir payé le prix fort et de ne pas pouvoir voir ton film en HD car tu n'utilises pas un OS/logiciel certifié.

                    [quote]Faux, sans software le BIOS ne fera rien sous ton linux, booté sous grub et ton MP3 pirate lue sous Amarok. Au mieux ces fonctions permettent seulement aux système de vérifier l'intégrité de son code ou de créer des espaces mémoires cryptés. Le reste relève du soft et parfois du fantasme. [/quote]
                    le fantasme de la puce fritz n'en est pas vraiment un, si tu as lu les liens donnés dans ma dernière intervention, tu remarqueras qu'Intel l'a enlevé sous la pression du public. Et cette puce Fritz a besoin d'un BIOS avec TPM pour avoir une efficacité maximum. C'est pourquoi si un BIOS libre comme LinuxBios pouvait devenir une alternative crédible au BIOS actuels, ce serait une manière de faire pression et de s'assurer de garder un PC "libre". La règle d'or c'est de prévenir, non de guérir. Le libre est limité financièrement, mais il a une grande force : rendre le contrôle de son ordinateur à l'utilisateur et c'est bien ce pouvoir qui nous permettra d'éviter que les logiciels et le hardware ne soient contrôlés par des entreprises.

                    Je préfère donner l'impression d'être un intégriste du libre que d'être un pragmatique obligé d'acheter du hardware TPM pour ma sécurité.
                    Si tu crois vraiment qu'il n'y a aucun risque, regarde la vente des téléviseurs HD-ready et full-HD
                    http://www.formats-ouverts.org/blog/2006/05/31/824-il-y-a-hd(...)
                    Et après dis moi pour qui on nous prend sinon des vaches à lait ?

                    Je crois sincèrement que tu t'es trompé en donnant l'exemple du DVD-HD, car au contraire, c'est un parfait exemple de ce qui nous attend : une difficulté croissante pour lire des oeuvres légalement achetées sur du matériel "classique " c'est à dire sans TPM tout en profitant vraiment de la qualité que l'on est supposé avoir
                    • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

                      Posté par . Évalué à 4.


                      Je crois sincèrement que tu t'es trompé en donnant l'exemple du DVD-HD, car au contraire, c'est un parfait exemple de ce qui nous attend : une difficulté croissante pour lire des oeuvres légalement achetées sur du matériel "classique " c'est à dire sans TPM tout en profitant vraiment de la qualité que l'on est supposé avoir


                      Question de point de vue. De mon point de vue il ne faut tous simplement pas acheter de telle oeuvre et ne pas chercher a les pirater pour autant.
                    • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Au fait je le redis puisque tu ne semble pas avoir lue mon commentaire plus bas. On peut accéder aux fonctions TPM depuis une carte avec un BIOS libre, cela n'est pas contradictoire. LINUX a même été l'un des premiers OS a supporter ces fonctions via des développeurs de chez IBM.

                      Donc je le redis car cela ne semble pas très claire:
                      Bios libre, TPM et DRM sont trois problèmes distinctes et indépendants. Que Asus livre une carte avec un Bios libre c'est trés bien, mais ce n'est en rien une victoire face aux DRM. Voila, c'est peut être de la que vient notre incompréhension depuis le début de cette enfilade.
    • [^] # Re: les DRMs n'ont qu'à bien se tenir

      Posté par . Évalué à 6.

      Hum comme toujours amalgame entre TPM et les DRM, les DRM n'ont pas besoin de TPM pour exister et si vista utilise bien une version modifier de TPM se n'est pas uniquement pour les DRM ( c'est surtout pour tenir les fabriquent par les couilles via son système de certification). De plus on peut faire du TPM même avec un BIOS libre donc a priorit que la carte utilise un BIOS libre ou non ne change absolument rien quand a l'utilisation des DRM.
  • # Espérons...

    Posté par . Évalué à -1.

    ...qu'une telle initiative va enfin prouver aux acteurs du matériels informatiques* que le Libre et les logiciels Open Source en général sont utilisables et viables. D'autant plus que la carte mère présentée ci dessus n'est pas du bas de gammes, au contraire.
    * : Je pense notamment aux constructeurs de chipsets RAID et graphique mais j'imagine qu'il y'en à beaucoup d'autre.
    • [^] # Re: Espérons...

      Posté par . Évalué à -1.

      La question n'est pas si les logiciels Open Source sont viables ou pas, car dans ce cas ce n'est pas la communauté qui a contribué à ce BIOS, mais le constructeur. Il a juste choisi d'ouvrir ses sources, le programme est aussi viable que ses anciens...

      C'est une très bonne nouvelle, si les autres constructeurs pouvaient prendre modèle sur Gigabyte...
      • [^] # Re: Espérons...

        Posté par . Évalué à -2.

        Au temps pour moi : c'est en effet un BIOS devenu libre et non un BIOS développé par la communauté.
        Bon, j'espère toujours que cela aura le même effet sur les autres constructeurs :)
        • [^] # Re: Espérons...

          Posté par . Évalué à 8.

          Non, il suffit d'aller voir les commit log de linuxbiosv2 : c'est bien du LinuxBios.

          Je ne comprends pas pourquoi, mais quelques boulets pas foutus d'aller lire des logs CVS et de faire des recherches sont partis dans un FUD absurde :)
      • [^] # Re: Espérons...

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        ...si les logiciels Open Source...

        les logiciels libres, pas open source. L'ambigüité est entretenue par de nombreux médias mal informés et par quelques acteurs majeurs de l'informatique mal intentionnés mais soyons vigilants car ça n'a rien à voir.
        • [^] # Re: Espérons...

          Posté par . Évalué à 1.

          Concrètement c'est quoi la différence ?
          Je sais que l'amalgame est courant, mais je ne vois pas vraiment la différence...
          • [^] # Re: Espérons...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Béh si tu as un logiciel open source et dont tu n'a aucun droit sur les sources que tu as vue c'est pas forcément intéressante. On pourrai par exemple t'interdire de compiler ces sources ou de de modifier quoi que se soit etc....

            Alors que logiciel libre dit explicitement que tu redistribue les sources mais que tu garantis aussi les 4 liberté fondamentales :)
            • [^] # Re: Espérons...

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              Euh, pas tout à fait.

              La différence serait plutôt que le logiciel libre s'intéresse d'avantage à l'idéologie, là où l'open source s'intéresse à l'efficacité du modèle.

              Dans tous les cas, les logiciels sont libres au sens FSF du terme. Dans un cas, c'est parce que ça permet une bonne collaboration entre les acteurs, et donc une bonne efficacité(Open Source), dans l'autre c'est avant tous une question de liberté et de respect de l'utilisateur(Free Software).
              • [^] # Re: Espérons...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Open Source != Libre

                Tu peux tres bien avoir le droit de voir le source et pas le diffuser ou le compiler.

                Extrait de Wikipedia.org :
                "La FSF maintient une définition du logiciel libre basée sur quatre libertés[6] :

                * Liberté 1 : La liberté d'exécuter le programme, pour tous les usages.
                * Liberté 2 : La liberté d'étudier le fonctionnement du programme.
                o Ceci suppose l'accès au code source.
                * Liberté 3 : La liberté de redistribuer des copies.
                o Ceci comprend la liberté de vendre des copies.
                * Liberté 4 : La liberté d'améliorer le programme et de publier ses améliorations.
                o Ceci suppose l'accès au code source.
                o Ceci encourage la création d'une communauté de développeurs améliorant le logiciel.
                o Ceci permet le fork, soit la création d'une branche de développement concurrente, notamment en cas de désaccord entre développeurs."


                Un logiciel Open Source peut juste obéir à la liberté 2 et donc ne pas etre libre au sens FSF.
                • [^] # Re: Espérons...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  Je maintiens ce que j'ai dis.

                  Voir: http://www.gnu.org/philosophy/free-software-for-freedom.fr.h(...)

                  " Pour le Mouvement open source, un logiciel non libre est une solution sous-optimale. Pour le Mouvement du logiciel libre, le logiciel non libre est un problème social et le logiciel libre en est la solution."

                  "Nous (mouvement de l'open source et du logiciel libre) ne sommes pas d'accord sur les principes de base(ie les valeurs défendus, les objectifs), mais nous sommes d'accord sur la plupart des recommandations pratiques(ie les droits accordés aux utilisateurs). Nous travaillons ensemble sur de nombreux projets spécifiques."
                  (les parenthèses sont de moi)
                  • [^] # Re: Espérons...

                    Posté par . Évalué à -3.

                    Oups... je sais qu'on est vendredi... mais je ne voulais pas lancer un troll :/
                    • [^] # Re: Espérons...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Ce lien devrait faire l'affaire :

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source_Initiative#.C2.AB_O(...)


                      Le différence est subtile :
                      - Un logiciel "libre au sens de la FSF" est une logiciel Open Source. d'ailleurs, la GPL et la LGPL, les licences créées par la FSF, sont référencée dans la liste des licences open source.

                      - En revanche, un logiciel open source ne sera ***pas forcément*** "libre au sens de la FSF". Par exemple, si la license utilisée permet de ne pas fournir le code source de la version modifiée du programme utilisant cette license.

                      [je sais qu'on est vendredi mais j'espère que j'ai pas dit trop de conneries...]
                      • [^] # Re: Espérons...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Euh, la FSF ne va pas jusqu'à dire que les licences non copyleftés ne sont pas libres hein, simplement elle ne les recommande pas.
                        • [^] # Re: Espérons...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Quand je dit "libre au sens de la FSF", c'est pour préciser que j'utilise le mot "libre" avec en tête la définition que la FSF a élaboré (les 4 libertés). Ce n'est pas pour dire que seul les licences élaborées par la FSF sont libres.
                          • [^] # Re: Espérons...

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Sauf que comme dit stéphane, le copyleft, c'est à dire que le travail dérivé d'un ll doit être aussi un ll ne fait pas parti des quatres libertés au sens de la FSF, relis bien :)
                  • [^] # Re: Espérons...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    la FSF elle même est politique, c'est une évidence.

                    Et son but était tout de même d'accoucher de bons outils pragmatique et utiles (le projet "gnu" et "emacs" sinon ils auraient simplement cloné posix et serait partir se bourrer à la bière ensuite)

                    mais ce n'est pas ici le problème

                    le Troll commence quand les gens mettent dans le sac "fsf et gnu" TOUS LES PRODUITS GPL comme si leurs auteurs choisissaient tous leur license par amour de la musique à la flute de pan de Stallman. (j'ai tout entendu, tout...)

                    et bon sang, NAON , on ne met PAS Webkit d'apple ou Mysql de Mysql AB dans le projet politique de la FSF alors que pourtant ils utilisent la gpl comme un outil pour défendre et promouvoir leur produit.


                    L'erreur est là.


                    http://www.opensource.org/docs/definition.php
                    ceci n'est pas une page qui décrit simplement une volonté "pragmatique" de faire un bon logiciel. mais bel et bien aussi un modèle de droit et usage qu'on doit accorder aux utilisateurs avant de dire "ze fais du zopensourceux _SELON_ l' OSI "

                    microsoft aussi dit faire du zopensourceux ,hein, avec leur shared initiative. et bien non ce n'est pas suffisant ce mot. de même que "libre" lâché en pleine figure.

                    non, je veux un texte juridique et texte juridique j'obtiens avant de croire à l'intérêt _pragmatique_ d'opensource ou libre.
              • [^] # Re: Espérons...

                Posté par . Évalué à 8.

                Mensonges !

                >La différence serait plutôt que le logiciel libre s'intéresse d'avantage à l'idéologie, là où
                >l'open source s'intéresse à l'efficacité du modèle.

                faux.

                le logiciel libre , cela , tel qu'on en a accepté la définition et tel que 99.9% de l'industrie le comprends maintenant que la FSF l'a défendu pendant 15 ans c'est que si votre programme est libre il est :

                - opensource
                - librement redistribuable
                - librement UTILISABLE (très important)
                - librement modifiable

                voilà au minimum ce que cela signifie "libre" , et pour beaucoup de société la GPL rajoute une condition qui a permis de GAGNER des sous, d'être PRAGMATIQUE et d'etre EFFICACE : c'est la restriction de suppression de liberté :

                "si vous faites un dérivé du produit, vous devez conserver la même licence".
                indispensable pour un business, cela évitera qu'un concurrent produise _Avec_ votre travail un produit meilleur, fermé, personnel et qui lui donne un avantage compétitif sur votre business.

                >Dans tous les cas, les logiciels sont libres au sens FSF du terme
                FAUX.
                Mensonger et quand on travaille sur de l'intégration de codes, ou ne serait ce qu'en partenariat avec une société sur du développement on apprend qu'une licence, même avec le zoli logo zopensoureuh on ne se torche PAS avec. désolé la vulgarité, mais je m'emporte de lire encore de tels niaiseries en 2007 !

                Rendez vous compte du temps perdu quand on se mange un abruti de développeur qui a pas été fichu de lire la license de ce qu'il utilise ! et qu'il nous plombe !


                "opensource", c'est uniquement que le Source est "lisible", MAIS RIEN DE PLUS n'est garanti

                une licence bsd vous donne le droit de lire et modifier etc
                une license "shared source" ne vous donne PAS le droit de l'UTILISER et de faire votre PROPRE dérivé (ni même de le débugger); par exemple
                mais il est "openource"

                en tant que professionnel , administrateur réseau et développeur d'outil interne, cela me fait une belle jambe voyez vous ?


                l'opensource n'est PAS pragmatique forcément, il peut être des plus politisés. IBM, Apache , Apple ou BSD sont "politiques" quand ils choisissent délibérément une licence Apl, MIT, BSD ou GPL.

                Apple est _politique_ quand ils choisissent de contribuer à un code sous GPL plutôt qu'un équivalent en triple licence.

                Au cours des années, j'ai vu pléthore de gens "pro-freebsd" qui avaient des arguments politiques sur le choix de la licence BSD et de son "ouverture".

                cela n'était PAS pragmatique comme la propagande veut faire croire.


                Une société comme mysql n'a pas pris la bsd pour mysql, ce n'est PAS sans raison solides et concrètes.

                de même quand apple a donné son implémentation de zeroconfig en "bsd", ce n'est PAS une décision prise pour faire méditer le geeks.

                Quand JONAS est LGPL ce n'est PAS un hasard . Si Apache veut faire son propre serveur java enterprise, c'est par considération politique, stratégique et simplification de gestion des licenses.


                ---

                la FSF est concernée par l'efficacité. L'efficacité que le projet reste libre, utile et non rendu inutilisable par des contributions de code volontairement "malsaines" (qui seraient soumises à un droit exclusif et non partagé )

                Au final, quand on observe tout de même l'écologie de projets opensources (gpl et autres donc) au cours des années, on s'aperçoit tout de même que la GPL représente une incroyable grande part des projets _utilisés_ concrètement par l'industrie COMMERCIALE, le monde académique et la clique des passionnés de nunux.

                ne me sortez pas que freebsd est populaire, que sun passe java en gpl parce qu'ils ont une indigestion de barbus ou que jboss est une émanation d'un philosophe bouddhiste !
                • [^] # Re: Espérons...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  le logiciel libre , cela , tel qu'on en a accepté la définition et tel que 99.9% de l'industrie le comprends maintenant que la FSF l'a défendu pendant 15 ans c'est que si votre programme est libre il est :

                  Euh ... perso dans l'industrie j'ai surtout vu 99.9% des gens qui assimilaient libre à freeware.
                • [^] # Re: Espérons...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  1/ Peut-être devrais-je m'emporter de voir qu'en 2007 on puisse encore répondre de façon aussi désagréable. Je ne pense pas l'avoir été. Quand à l'abruti, il ne se base pas sur ses croyances personnelles pour répondre.

                  2/ Qu'il y est des licences acceptés par l'open source et pas par la fsf, je veux bien. Vu le nombre de licences existantes, il est évident qu'il y a des désaccords sur certains points de détails. Ca ne change rien au faite que le shared code truc de Microsoft n'est certes pas libre, mais ne correspond pas plus à l'Open Source.
                  Aller, un lien: http://www.opensource.org/docs/definition.php

                  3/ Je ne vois pas le rapport avec un stagiaire qui colle un bout de code non libre dans un projet sans même avoir lu la licence.

                  "si vous faites un dérivé du produit, vous devez conserver la même licence".
                  indispensable pour un business, cela évitera qu'un concurrent produise _Avec_ votre travail un produit meilleur, fermé, personnel et qui lui donne un avantage compétitif sur votre business.

                  C'est justement ce que je disais. Le logiciel libre correspond à des valeurs idéologiques(défendus par la fsf), mais également à un modèle efficace de développement(mouvement de l'Open Source). Et oui, quand MySQL fait de la GPL, c'est plus pour le second que pour le premier. Donc, oui, les deux reposent bien sur les mêmes licences, les mêmes recommandations, tout en ayant des objectifs différents. Par conséquent, du code GPL est du code GPL, qu'il est été fait par une boite comme MySQL ou par un libriste voulant apporter paix et amour sur la terre. C'est marrant que tu commences par un poste désagréable pour dire qu'un code open source n'est pas forcément libre, et que tu finisses par affirmer la même chose que moi.
                  • [^] # Re: Espérons...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    > Le logiciel libre correspond à des valeurs idéologiques

                    Les défenseurs du logiciel proprio ont aussi un discours idéologique. Par exemple : le logiciel proprio permet de rémunérer des développeurs, développeurs qui font des programmes géniaux pour le bien de l'humanité ; une licence proprio est un moyen pour rémunérer justement une innovation ; le proprio permet de créer une économie du logiciel ; etc...

                    Le logiciel proprio est autant idéologique que le logiciel libre. Par contre le logiciel libre a des objectifs sociaux plus affichés.

                    > mouvement de l'Open Source

                    Je crois que Windows CE est Open Source...
                    T'es dans ce "mouvement" la ?
                    MS n'est pas contre l'open source (mais contre le logiciel libre). Avec de l'Open Source, on peut appliquer les licences (ses prix et restrictions d'utilisation), les brevets, etc...

                    > C'est marrant que tu commences par un poste désagréable pour dire qu'un code open source n'est pas forcément libre

                    C'est vrai, beaucoup l'oublient, beaucoup créent le confusion.
                    Donc je répète : Open Source != logiciel libre
                    • [^] # Re: Espérons...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Ça me fait penser ça :
                      http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2007-Februa(...)
                      Alan Cox répond à Eric Raymond (adepte de l'open source) et termine par :
                      "That was said by Eric Raymond who belongs to another movement"
                                     - Richard Stallman
                    • [^] # Re: Espérons...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      On est d'accord, Open Source != logiciel libre. Et en ce qui me concerne, je me sens plus proche du mouvement du logiciel libre que de l'open source.

                      Ce que je cherche à mettre en avant, c'est que la différence est plus au niveau des objectifs que des licences employés.

                      L'un s'affiche comme un mouvement social, l'autre comme un modèle de développement efficaces. Mais les deux reposent globalement, au niveau des licences, sur les mêmes principes.

                      http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source :
                      Voici les principaux critères :
                      la libre redistribution ;
                      un code source disponible ;
                      les travaux dérivés possibles.


                      C'est plutôt Microsoft qui crée la confusion en déclarant son Windows CE comme "Open Source". Car certes, ses sources sont ouvertes pour les clients(sur ce point ils ne racontent pas d'âneries), mais je ne crois pas qu'un de leur client ait le droit de rediffuser les sources du logiciel. Si c'est bien le cas(et je doute que ça ne le soit pas), en aucun cas ce logiciel peut-être pris comme faisant parti du mouvement de l'Open Source.

                      Sinon, je suis d'accord avec toi sur l'idéologie, ça mérite d'être précisé.
                      • [^] # Re: Espérons...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        > Ce que je cherche à mettre en avant, c'est que la différence est plus au niveau des objectifs que des licences employés.

                        Quel objectif ?
                        Si l'objectif est de développer un programme, alors peut-être qu'une licence GPL est excellente. Elle est assurément une des plus efficace.

                        > la différence est plus au niveau des objectifs que des licences employés.

                        La licence fait tout.

                        Et qu'on ne se trompe pas. La FSF a des objectifs "sociaux". Mais Linus Torvalds l'a dit plus d'une fois que les objectifs "sociaux" de la FSF il s'en "torche". Mails il a pris la GPL (et plus spécifiquement la version 2) car elle est efficace pour développer Linux. Pourtant la GPL est FSF objective friendly.

                        Tu crois que quand Red Hat a remis les développement de Sistina en GPL (coût : 30 millions de $ !) c'était car Red Hat avec des objectifs sociaux ou politiques ? Que Red Hat voulais s'occuper de la fain dans le monde avec une solution de cluster ?
                        Ben non.

                        Par contre en participant à OLPC, Red Hat à des objectifs sociaux/politiques. Mais OLPC serait proprio ou Open Source il aurait toujours des objectifs sociaux/politiques.

                        > L'un s'affiche comme un mouvement social,

                        Non. Tu le "réduit" à un mouvement social.
                        Une logiciel libre est définit par sa licence et que sa licence. Pas par ces objectifs "sociaux".
                        Tu peux faire une bombe nucléaire piloté par un logiciel libre :-)

                        > l'autre comme un modèle de développement efficaces.

                        C'est ce que tu dis. Mais dans la réalité...

                        > http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source

                        C'est vrai que j'oublie qu'il y a plusieurs définitions d'open source.

                        Mais poursuivons avec un exemple.
                        Fedora est "logiciel libre". C'est gratuit, on peut y voir des objectifs "sociaux".
                        RHEL est "open source". Ce n'est pas gratuit, il n'y a pas d'objectifs "sociaux".
                        Mais RHEL est basé sur Fedora (qui est "logiciel libre").
                        De RHEL on tire Centos (qui est un clone de RHEL). Centos est gratuit et on peut y voir des objectifs "sociaux".

                        RHEL est "open source" ou "logiciel libre" ?
                        Pour moi c'est "logiciel libre".
                        A celà deux raisons :
                        - RHEL permet du logiciel libre avec les objectifs de la FSF.
                        - RHEL a une licence "logiciel libre" (et ça fait tout).

                        Autre chose, Red Hat prétent faire du logiciel libre et pas seulement de l'open source. D'ailleurs ESR a quitté Fedora :-)
                        Novell avec son accord sur les brevets avec MS va finir par faire de l'open source...


                        J'ai du mal à considérer que Open Source est proche de logiciel libre et notamment car l'Open Source (sous tous ses définitions) est compatible avec les brevets (la bête noir du logiciel libre).
                        • [^] # Re: Espérons...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Encore une fois, c'est grosso-modo ce que je dis.

                          La GPL est a la base issu du mouvement fsf, mais est également utilisé pour de l'open source.

                          Pour le "mouvement social", on est d'accord, c'est vague. Mais la fsf met quand même en avant son côté mouvement social, ses valeurs libristes.

                          Du côté de l'OSS, il s'y dira plutôt qu'on peut respecter les mêmes principes appliqués aux logiciels que la fsf(les 4 libertés fondamental) pour l'efficacité que cela procure.

                          Alors, a par éventuellement quelques cas, amha, ce qui va différencier les deux mouvements, c'est la motivation qu'ont les membres à appartenir à l'un plutôt qu'à l'autre. Pour preuve, comme tu l'as dis, ils utilisent les mêmes licences.

                          Et enfin, je n'ai jamais dis que les deux étaient proches. J'ai *juste* dit qu'il était difficile de les distinguer uniquement sur le logiciel.

                          Quand a l'accord Novell/Microsoft, j'attends d'en savoir un peu plus, car on entend a peu prêt tout et son contraire là dessus. Comme d'habitude sur les sujets un peu chaud quoi, autant ne pas alimenter une polémique qui n'aurait pas lieu d'être.
                          • [^] # Re: Espérons...

                            Posté par . Évalué à 6.

                            > Quand a l'accord Novell/Microsoft, j'attends d'en savoir un peu plus, car on entend a peu prêt tout et son contraire là dessus.

                            L'application *actuelle* de l'accord ne pose pas de problème. Mais l'accord a un potentiel de "nuisance" non négligable pour le logiciel libre. Les juristes de la FSF (et d'autres) s'y sont penchés dessus et on peut avoir confiance en leur analyse (qui d'ailleurs rejoint celle de MS :-)).
                            Ballmer :
                            http://www.zdnet.com.au/news/software/soa/Ballmer_repeats_th(...)

                            Ce que dit Ballmer est compatible avec l'open source et pas avec le logiciel libre. (NB : MS n'est pas contre l'open source mais contre le logiciel libre). Notes comme Ballmer prend la précaution d'utiliser systématiquement open source et jamais free software. Ce qui était du free software a été transformé en open source avec l'accord MS/Novell.
                            Maintenant MS peut pousser/écrire ses brevets dans du logiciel libre (qui n'en est plus) et demander à être payé. MS ne peut pas le faire si ce n'est pas Novell qui diffuse le programme (le programme devient tout simplement illégal).
                            On peut dire que MS a utiliser une "faille" de la GPL v2 (corrigé dans la GPL v3). C'est une faille pour les adèptes du logiciel libre (qu'ils aient ou non un objectif social), ce n'est pas un faille pour les adèpte de l'open source, c'est une "feature" de la GPL v2.
                            L'accord entre MS et Novell laisse indifférent un adèpte de l'open source voire il s'en félicite. C'est tout le contraire pour un adèpte du logiciel libre.
                            Alors certe il y a plein de points ou le "mouvement" open source rejoint le "mouvement" logiciel libre. Il doit y avoir plein de développeurs open source qui travaillent main dans la main avec des développeurs logiciel libre. Mais il y a des domaines de clivage forts et je ne veux pas qu'ils soient niés ou noyés dans les domaines où il y a accord.
                            Le "mouvement" logiciel libre a plus à craindre des logiciels open source avec brevets que des logiciels proprio sans brevet par exemple. Logiciels proprio sans brevet et logiciels libre font leur vie sans se géner.

                            Un exemple concrêt et récent qui montre que ces "mouvements" sont parfois incompatibles et que ça a des conséquences au niveau logiciel :
                            ESR quitte Fedora :
                            http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2007-Februa(...)
                            Réponse à une partie du mail d'ESR par Alan Cox :
                            http://www.redhat.com/archives/fedora-devel-list/2007-Februa(...)
                            On Wed, Feb 21, 2007 at 03:03:50AM -0500, Eric S. Raymond wrote:
                            > * Failure to address the problem of proprietary multimedia formats with
                            > any attitude other than blank denial.

                            That would be because we believe in Free Software and doing the right thing (a practice you appear to have given up on). Maybe it is time the term "open source" also did the decent thing and died out with you.


                            Ici on voit que le logiciel libre ne veut pas (et ne peut pas) proposer une solution alors que l'open source veut et peut. Ça a bien des conséquences au niveau logiciel (code absent/présent) et pas seulement au niveau des discours.
                            Il y a des codecs mp3 open source (NB : un codec mp3 sous GPL est illégal aux US sauf si le distributeur payes pour avoir un licence illimité) mais Fedora ne peut les utiliser car Fedora veut être libre. Fedora ne veut pas demander à l'utilisateur de payer les brevets de mp3, implication il n'y a pas de codec mp3 dans Fedora.
                            Si Fedora était pro open source, il y aurait peut-être mp3.

                            > J'ai *juste* dit qu'il était difficile de les distinguer uniquement sur le logiciel.

                            La licence distingue clairement ce qui est open source et logiciel libre (sauf les cas casse tête type accord MS/Novell). Donc il n'est pas difficile des les distinguer uniquement sur le logiciel. Un développeur open source bossera peut-être sur du GPL. Il bossera alors sur un logiciel libre. Un développeur logiciel libre ne bossera pas sur un logiciel open source, en tout cas pas si celui-ci a un brevet. Le logiciel (et sa licence; comprendre aussi condition d'utilisation) fait la différence.

                            M'enfin on doit être grosso-modo d'accord comme tu l'as dit. Je veux seulement que les choses soient claires et "non noyer le poisson".

                            C'est un peu le même débât avec BSD vs GPL. Plein de points d'accord (tant mieux), plein d'entre-aide (tant mieux) mais des clivages forts (tant mieux ou tant pis).
                      • [^] # Re: Espérons...

                        Posté par . Évalué à 1.

                        ...en déclarant son Windows CE comme "Open Source". Car certes, ses sources sont ouvertes pour les clients...

                        En ce cas, XP est aussi opensource.
                        Les sources sont visibles à la demande, dans L'UE en tout cas.
                        • [^] # Re: Espérons...

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Pas pareil... les intégrateurs doivent avoir accès au code source pour adapter C.E. au hardware embarqué et donc ils DOIVENT pouvoir recompiler tout vu que les architectures peuvent être très variées, alors qe XP est destiné aux x86. Dans le premier cas, l'ouverture du code est une condition sine qua non à l'existence même du business car elle fait partie de l'offre, alors que XP, c'est pour des raisons légales et politiques.
                • [^] # Re: Espérons...

                  Posté par . Évalué à 7.

                  On se calme ....

                  Je crois en fait qu'il y a confusion sur le sens du terme «opensource».

                  Deux sens possibles :
                  - Celui de « je peux lire les sources »
                  - Celui de l'Open Source Initiative http://www.opensource.org/docs/definition.php

                  Dans cette discussion certains parlent du premier sens et d'autres du second.
                  Ce n'est d'ailleurs pas une excuse pour devenir désagréable.
        • [^] # Re: Espérons...

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Raté: Open Source a le sens de "logiciel libre". C'est ce qu'ils ont trouvé de mieux pour contourner le problème du double sens de free libre/gratuit.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source_Initiative#.C2.AB_O(...)
          http://fr.wikipedia.org/wiki/Open_Source_Definition

          Mais je suis d'accord que pour des francophones, "logiciel libre" est plus parlant (et encore: après on a des ministres qui parlent de logiciels libres de droits).
          • [^] # Re: Espérons...

            Posté par . Évalué à -1.

            je suis pas persuadé, la dernière fois que j'ai vue le directeur d'idealx à une conférence, il a lourdement insisté sur le fait que c'est différent.

            J'ai juste oublié les différences ...
            • [^] # Re: Espérons...

              Posté par . Évalué à -1.

              J'ai juste oublié les différences ...

              Oui, donc tu as raté une bonne occasion de te la fermer :)
          • [^] # Re: Espérons...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Et bien si les anglophones sont empêtrés dans les imprécisions de leur langue, ce n'est pas une bonne raison pour les suivre.

            Remplacer la dualité "free beer/freedom" par la dualité "opensource only/opensource definition", ce n'est pas ce que j'appelle un progrès.

            Nous avons la chance, en français, de disposer de mots différents pour les notions de libre, gratuit et ouvert, Profitons en.
            • [^] # Re: Espérons...

              Posté par . Évalué à 1.

              Calmez vous, je me cite :
              le Libre et les logiciels Open Source

              Et d'un J'ai écris le Libre et NON logiciel Libre.
              Et de deux J'ai écris le Libre ET les logiciels Open Source.

              Mais allez y continuez de troller bande de moulles :)

              PS : La dernière phrase est de l'humour au cas où cetains mollusque soient plus impliqués que de raison dans ce troll poilu.
            • [^] # Re: Espérons...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Nous avons la chance, en français, de disposer de mots différents pour les notions de libre, gratuit et ouvert, Profitons en.

              Tu sais quand un ministre parle de logiciels libre de droits en parlant de logiciels libres (qui reposent justement sur la notion de copyright, par oppositions à ce qui est libre de droit), alors je me dis que la formulation n'est pas forcément très transparente non plus. Ça reste quand même une affaire d'initiés, même moi ça ne m'a pas choqué avant de lire le pourquoi de la bêtise sur linuxfr.
  • # M57SLi-S4

    Posté par . Évalué à 2.

    Je suppose qu il ya une erreur sur le nom de la carte mere puisque celle ci est deja en vente avec apparement un bios award

    http://materiel.net/details_GA-M57SLI-S4.html
    • [^] # Re: M57SLi-S4

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'ai beau chercher, je ne trouve nul part cette annonce de Gigabyte qui est censé parler de l'utilisation du linuxbios en serie sur une de leur cartes mêres...
      • [^] # Re: M57SLi-S4

        Posté par . Évalué à 2.

        en meme tps sur la photo jointe a l'article, le nom de la CM ne correspond pas non plus :
        http://www.clubic.com/afficher-en-plein-ecran-311400.html
        la c'est plutot M59SLI-S5
        • [^] # Re: M57SLi-S4

          Posté par . Évalué à 7.

          L'article de clubic ne cite aucune source. Et pour cause, aucun communiqué de presse chez gigabyte.

          La photo publié dans l'article présente une M59SLI-S5, l'article parle d'une M57SLI-S4, mais d'après le site de gigabyte, ni l'une ni l'autre ne sont fournies avec linuxBios.

          On peut donc très sérieusement douter de la véracité des informations présentées par clubic.

          Non, gigabyte ne fourni pas de carte équipées d'un linuxBios. Il s'agit "seulement" de l'anonce d'une nouvelle carte supportée.
          • [^] # Re: M57SLi-S4

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Message dans KML pour annoncer le support de la carte par linuxbios
            DLFP lit KML
            DLFP en faire journal
            Clubic lire DLFP
            Clubic en faire news
            DLFP lit Clubic
            DLFP en faire news

            Y'a un moment ou le serpent se mord
            • [^] # Re: M57SLi-S4

              Posté par . Évalué à 1.

              Y'a un moment ou le serpent se mord


              Le PyPy ?
            • [^] # Re: M57SLi-S4

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Voilà ce qui arrive quand on publie trop vite, sans rien vérifier ni croiser ni sourcer. Cette course entre les PC Impact, Présence PC et les autres, ça va les mener direct dans le mur.
      • [^] # Re: M57SLi-S4

        Posté par . Évalué à 2.

        J'ai beau chercher, je ne trouve nul part cette annonce de Gigabyte qui est censé parler de l'utilisation du linuxbios en serie sur une de leur cartes mêres...

        C'est visiblement une annonce du projet freebios plutot que de Gigabyte.
        Pour ce qui concerne la position de ce dernier, voici ce que précise la news traitée par pcinpact :

        Contacté à ce sujet, Gigabyte nous a indiqué qu’ils n’opposeraient pas à de tels travaux, car les retombées positives étaient potentiellement nombreuses. Si le constructeur n’a lui-même joué aucune part, Brandon Howard, qui a rédigé l’annonce pour LinuxBIOS, remercie toutefois l’ingénieur Yinghai Lu de chez AMD. C’est en effet lui qui a publié le code sous licence GPL.
  • # L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu ...

    Posté par . Évalué à 10.

    Pas bravo pour la dépêche...

    En la lisant, je me dis "super, une carte mère vendue avec un linuxbios"

    En regardant de plus près les diverses infos disponibles sur le web je vois que cette carte mère est déjà vendue sans LinuxBios depuis presque un an.

    Vu l'impossibilité de trouver une source sérieuse concernant une éventuelle attitude de Gigabyte par rapport à LinuxBios, je pense que la vérité est "LinuxBios supporte la M57SLI-S4", et non "Gigabyte va vendre la M57SLI-S4 avec LinuxBios"

    Bref, une dépêche parlant un peu plus du boulot fourni par Yinghai Lu (AMD) qui a implémenté le support du MCP55 et un peu moins de choses non vérifiables aurait été souhaitable.
    • [^] # Re: L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu ...

      Posté par . Évalué à 4.

      En lisant l'annonce clubic et le message sur la kernel list, j'ai l'impression que quelqu'un a révé l'annonce sur la kernel list qui dit que la carte mère est la première à être supportée par openbios (is the first-ever desktop motherboard supported by a Free & Open Source BIOS) en une annonce gygabyte disant qu'ils supportaient l'openbios.

      SUrtout la référence que l'utilisation du LinuxBios va permettre d'éviter l'utilisation de DRM et de « procédés techniques déloyaux » qui privent l'utilisateur du contrôle total de sa machine. ressemble fortement au passage sur la kernel list qui dit; since DRM and Treacherous Computing.

      Même si gygabyte supportait officiellement l'openbios, ce que je nous souhaite, je ne crois pas qu'ils pourraient utiliser un tel vocabulaire dans une annonce officielle dans l'ambiance actuelle.

      Enfin, c'était quand même très agréable à lire, merci à ceux qui nous ont fait entrevoir un futur plus libre pendant ce court instant, et ça n'enlève rien aux progrès accomplis par l'openbios.
      L'important de l'annonce c'est qu'on peut dès à présent passer à openbios sur une machine personnelle.
    • [^] # Re: L'homme qui a vu l'homme qui a vu l'homme qui a vu ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Bref, une dépêche parlant un peu plus du boulot fourni par Yinghai Lu (AMD) qui a implémenté le support du MCP55 et un peu moins de choses non vérifiables aurait été souhaitable.
      ouai surtout que le journal Linuxfr etait assez complet (ca veut dire que les modos n'ont meme pas lu les liens)...

      Sinon pour avoir regarder le svn de linuxbios, tout le code n'est pas encore commité (tout du moins hier).
  • # Quand même.

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Bon ok...la dépêche est peut être un peu optimiste, car il faut effectivement traduire que ce modèle de carte mère est le premier à être supporté par un BIOS libre...mais il n'y a aucune trace d'une annonce de Gigabyte qui indiquerait que la carte va être distribué avec ce BIOS.

    N'empêche que si cela arrivait on peut se demander ce qui arriverait.

    - Ceux qui ne savent pas que le BIOS est libre et qui s'en fiche ne rejetteront pas cette carte..les ventes ne seront pas moins bonne parceque le BIOS est libre.
    - Ceux qui savent que le BIOS est libre et que cela interessent achèteront en priorité cette carte et en feront la promo.

    Faire du hardware libre c'est donc peut être en vendre plus au final.
    M'enfin bon l'économie c'est pas ma spécialité...il y a peut être des subtilitées que je n'ai pas percuté.
  • # RMS va de nouveau sévir...

    Posté par . Évalué à -10.

    euh... bénnir les ordinateurs.
  • # Et l'EFI ???

    Posté par . Évalué à 1.

    Ca fait maintenant un moment que l'on entend parler du successeur du BIOS ... et pourtant personne ne semble vouloir se lancer dans cette aventure
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par . Évalué à 2.

      Si tu crois que l'EFI remplacera le bios, http://fr.wikipedia.org/wiki/Extensible_Firmware_Interface

      Ceci dit, c'est vrai que ça améliore déjà pas mal les choses.

      Il est faux de dire que personne ne se lance dans l'EFI, si tu veux un portable bien pécéiste x64 avec un Core 2 Duo, de bonne qualité et tout et tout, avec EFI, achète un macbook. Et Linux fonctionne dessus. Que demande le mimoza ?
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Tous les Mac à processeur Intel tournent avec EFI.

      Le problème avec les PC, est Microsoft avec son "non-support" des nouvelles technologies, par exemple :
      * Support de l'EFI pas forcément présent dans Vista (au final je sais pas où ça en est, il me semble qu'il le supporte mais cela ne devait pas être le cas à l'origine)
      * Le support assez pitoyable du FireWire 800 ...

      Donc pas de support de la part de l'OS "majeur", donc pas d'implémentation du nouveau matos ...

      Combien de temps a-t'il fallu aux lecteurs de disquettes pour disparaitre des machines ?

      Pour en revenir à l'article, visiblement c'est Clubic qui s'est pris les pieds dans le tapis...
      • [^] # Re: Et l'EFI ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        >Combien de temps a-t'il fallu aux lecteurs de disquettes pour disparaitre des machines ?

        Pas assez :(

        C'est pas que j'aimais se support (trop fragile) mais certains bios n'ont pas encore la possibilité de booter sur l'usb.
        • [^] # Re: Et l'EFI ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Et justement l'EFI est là pour ça ! Il permet de démarrer sur à peu près n'importe quoi (USB, FireWire ...)

          C'est justement pour cela que Apple a choisit ce mode. Car ceux ayant gouté à l'OpenFirmware ne veulent pas avoir affaire à un "simple" BIOS.
          (le mode "Target" par exemple qui permet à un mac de fonctionner avec le disque interne d'un autre mac)
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si, Apple.
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par . Évalué à 1.

      Autant pour moi ;-p
      Je savais que l'EFi etait présent sur le papier mais je ne savait pas que certain l'utilisait déjà.
      • [^] # Re: Et l'EFI ???

        Posté par . Évalué à 3.

        L EFI existe a peu près depuis que L'IA-64 5 ( itanium ) existe , soit quelques année quand même .
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Faut dire que vendre une carte sur lequel aucun OS ne peut tourner... ça doit en refroidir plus d'un :)
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par . Évalué à 0.

      Il me semble que Linux et Vista supporte EFI. L'offre en hardware va suivre.
      • [^] # Re: Et l'EFI ???

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y aurait donc un effet boule de neige ?

        Un peu d'EFI, beaucoup d'effet !

        ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

      • [^] # Re: Et l'EFI ???

        Posté par . Évalué à 3.

        Vista ne supporrte pas l'EFI: selon microsoft, Windows Vista version finalene supporte pas du tout l'EFI, contrairement à la béta 2 de Vista qui pouvait booter dessus et contrairement à Windows Server 2003 qui le supporte pour sa version 64bits, la version 32bits étant laissé en reste. Mais Microsoft promet que le support de l'EFI sera ajouté à WindowsVista (en version 32, 64bits ou les deux ?) pour un Service Pack à venir.

        http://www.microsoft.com/whdc/system/platform/firmware/efibr(...)

        MAIS ! (comme si la situation de Windows n'était pas assez embrouillé) Actuellement, seul les PC d'Apple (dits macs, mais c'est quasiment la seule différence aujourd'hui) sont équipés d'EFI et ne sont jamais livrés avec Windows, Vista ou pas. Or, Apple via BootCamp, permet de d'installer Windows Vista sur ses MacIntel qui rend de fait Vista compatible avec toutes les machines x86 à EFI existantes sur le marché.

        http://adobe.flash.saimal.fr http://www.youtube.com/watch?v=ydvII-XHOTY

        J'espère avoir été clair. Du côté de la concurrence maintenant :

        Le MacIntel est livré avec la dernière version de Mac OS : Tiger ou 10.4 qui le supporte déjà.

        Le noyau Linux supporte l'EFI depuis au plus tard octobre 2006.
        • [^] # Re: Et l'EFI ???

          Posté par . Évalué à 6.

          Le noyau Linux supporte l'EFI depuis au plus tard octobre 2006.

          s/2006/2001/
          L'EFI est disponible et fonctionne depuis les premieres machines Itanium. Linux, HP-UX et Windows xp 64 savaient déja gerer a l'époque.
          • [^] # Re: Et l'EFI ???

            Posté par . Évalué à 2.

            Génial !

            Linux : le meilleur support ;¬P
            • [^] # Re: Et l'EFI ???

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Par contre, je crois que GRUB ce n'est pas encore ça ... Si je ne me trompe pas c'est dispo dans le GRUB 2 qui n'est pas encore bien finalisé (il fonctionne, je l'ai testé mais il manque certains trucs, je crois notament que la commande chainloader a disparu et n'est pas encore remplacée)
    • [^] # Re: Et l'EFI ???

      Posté par . Évalué à 5.

      Note bien que comme 'successeur du BIOS' il y avait déja OpenFirmware.

      Pourquoi Intel a-t'il développé EFI plutot que réutilisé OpenFirmware?
      Parce qu'ils ont rajouté dans EFI la possibilité d'utiliser une puce TPM pour les DRM..
      A partir de la, cela aurait plutôt tendance a me rendre méfiant EFI..
  • # précisions

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    LinuxBIOS apporte avec lui de nombreux avantages qui ont sûrement su séduire Gigabyte.


    Est-ce que quelqu'un aurait des détails sur cette affirmation ?
    (à part le cout du développement ?)

    sur leur site, on voit fast boot time : 3 sec.
    Ca se confirme ?

    Quels sont les autres avantages techniquement parlant ?
    Quelqu'un a testé ?
  • # 120¤ ?

    Posté par . Évalué à 1.

    Je suis étonné du prix de 120¤, car cette carte est déja disponible à la vente, et sur les sites anglais elle est dispo pour 119$ soit 90¤ (108¤TTC).
    • [^] # Re: 120¤ ?

      Posté par . Évalué à 1.

      "sur les sites anglais elle est dispo pour 119$ soit 90¤ (108¤TTC)."

      j'imagine qu'il faut faire un s/anglais/aux etats unis/
  • # Pourquoi pas OpenFirmware?

    Posté par . Évalué à 3.

    La taille de la rom peut-être?

    Cela dit, c'est déjà une avancée d'avoir un linuxBios vendu de base sur une cartemère, mais que cela apporte t-il en plus?
    • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

      Posté par . Évalué à 1.

      On moinsse mais ne répond pas à la question.

      Ce n'est pas un troll ou une remise en cause de l'état d'Israel, donc ça serait sympa de répondre ou d'au moins justifier le moinssage. merci
      • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

        Posté par . Évalué à 2.

        On moinsse mais ne répond pas à la question.


        Ben oui, mais bon, c'est le jeu sur linuxfr...

        Enfin, soit perso je trouve que ça mérite moinssage parceque tu insistes sur un point qui s'avère être complètement bidon, gratuit et non fondé... Cette carte mère n'est pas vendue avec linuxbios et ne le sera sans doutes jamais.

        Je moinsserais volontiers aussi les modérateurs pour avoir laissé passer une news de première page aussi bidon...
        • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

          Posté par . Évalué à 4.

          Enfin, soit perso je trouve que ça mérite moinssage parceque tu insistes sur un point qui s'avère être complètement bidon, gratuit et non fondé


          Oh putain, t' es devins en plus? Ta certitude m'effraie.
          On est censé tout savoir sur LinuxBios, je posais une question, sans doute naïve, sans doute conne, mais c'était une QUESTION!

          Vous faites assez chier, c'est un forum ou un jeu de celui à qui trouvera le troll.
          J'me suis repris plus bas car je n'avais pas vu le fil sur EFI donc tu n'as pas de raison de penser ce que tu dis!

          Calmez vous bon sang, on n'est pas tous des érudis sur Linuxfr!
          nb: Je ne suis pas religieux, donc vos traditions du vendredi, moi je m'en cogne!

          ciao
          • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

            Posté par . Évalué à -5.

            Ok, on motive pas, môssieur fait un caca nerveux...

            Ok, on se donne la peine de motiver, môssieur fait un caca nerveux...

            Jamais content...
          • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

            Posté par . Évalué à 4.

            En passant, ça n'a rien à voir avec le fil EFI... mais avec les origines de cette "news" à deux balles...

            Cela dit, c'est déjà une avancée d'avoir un linuxBios vendu de base sur une cartemère


            Pour dire simplement: non, ce n'est pas une avancée puisqu'il n'y en a pas... la dépèche est de l'intox, il n'y a aucune source valide, et il est dommage et peu pertinent de continuer à parler comme si une telle carte était vendue...
          • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Vous faites assez chier, c'est un forum ou un jeu de celui à qui trouvera le troll.
            Il y a au moins une chose dont je suis sûr, c'est que ce n'est pas un forum ici. Les forums: http://linuxfr.org/forums/ :)
      • [^] # Re: Pourquoi pas OpenFirmware?

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne t'ai pas moinsé (mais j'aurai pu).

        > donc ça serait sympa de répondre

        Réponse : http://linuxbios.org/Welcome_to_LinuxBIOS (le lien est dans la dépêche ! : http://linuxfr.org/redirect/50849.html )
        * 100% Free Software (GPL), no royalties, no license fees!
        * Fast boot times (3 seconds from power-on to Linux console)
        * Avoids the need for a slow, buggy, proprietary BIOS
        * Runs in 32-Bit protected mode almost from the start
        * Written in C, contains virtually no assembly code
        * Supports a wide variety of hardware and payloads
        * Further features: netboot, serial console, remote flashing, ...


        Pas étonnant qu'on te moinse :-)
    • [^] # Re: Ok, pas vu le fil sur EFI.

      Posté par . Évalué à 0.

      désolé
  • # LinuxBios

    Posté par . Évalué à -1.

    LinuxBios, c'est un bios basé sur linux. Si on fait tourner un GNU/Linux dessus, il y a un moyen d'avoir qu'un seul linux et gagner ainsi en performance ? Si oui, de combien ?
    • [^] # Re: LinuxBios

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      non c'est un bios free software mais ca n'a rien a voir avec Linux a part le nom peut-etre. Par contre Linux (qui est un OS) peut tourner dessus.
  • # Bien, mais ensuite...

    Posté par . Évalué à 2.

    ... est-ce que tout est supporté par Linux lui-même à 100%?
  • # youpiiiiiiiii !!!

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    euh ... je crie de joie peut être trop vite ...
    En tout cas c'est une excellente nouvelle ! J'espère que cela va faire évoluer la liberté du matériel !
  • # Visiblement c'est plutot MSI

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    En lisant :
    http://linuxbios.org/News

    On se rends compte que les derrnieres contributions viennent plutot de MSI


    2007/02/09 MSI K9ND Master Series (MS-9282) supported in LinuxBIOS

    LinuxBIOS now supports the MSI K9SD Master Series (MS-9282) mainboards. The code was contributed by bxshi of MSI, based on code for the NVIDIA MCP55 by Yinghai Lu of AMD.

    2006/11/02 MSI K9SD Master-S2R (MS-9185) supported in LinuxBIOS

    LinuxBIOS now supports the MSI K9SD Master-S2R (MS-9185) mainboard. The code was contributed by bxshi of MSI.
    • [^] # Re: Visiblement c'est plutot MSI

      Posté par . Évalué à 4.

      Exact, les deux CM annoncées comme supportées sur la page de News du site de linuxbios sont la "K9SD Master-S2R (MS-9185)" (http://cweb.msi.com.tw/program/products/server/svr/pro_svr_d(...) ) et une paire de "K9ND Master" (http://www.msiserver.de/de/Produkte/Server_Mainboards/K9SD_M(...) ) (avec ou sans SAS http://en.wikipedia.org/wiki/Serial_Attached_SCSI ), pas de Gigabyte.

      Mais ce sont des cartes mères pour serveurs (format SSI, double socket pour Opteron, etc). L'annonce pour la Gigabyte servait surtout à signaler au grand public qu'on pouvait enfin choisir des CM avec un bios libre pour son desktop (et pas qu'il s'agissait de la première CM avec un bios libre : il y en eu a d'autres avant, notammment dans l'embarqué).

      Quelques trucs intéressants à noter sur ces deux CM pour serveur supportées par linuxbios :
      * La K9SD Master-S2R (MS-9185) intègre un BMC (http://en.wikipedia.org/wiki/Baseboard_management_controller ) avec sa propre interface réseau. C'est surement là que le linuxbios montre toute sa pertinence. J'ai l'impression que la K9D dispose d'une fonctionalité similaire (je ne comprend pas le chinois, mais les sépcifications parlent de "1 個 RJ45 接頭 for KVM" en plus des cartes réseau normales).
      * L'EEPROM de cette CM est plutôt gros : 8 Mo. Est-ce un pré-requis pour supporter linuxbios et ses fonctionalités les wizzbang ?
      * Dans les deux cas, le code a été écris par MSI eux-même (et ça, c'est le pied ;)
      * Petit bémol, le chipset ethernet gigabit utilisé (au moins sur la K9SD) est un Broadcom (à tout les coups un tg3, qui n'est pas spécialement LL-friendly : specs sous NDA, firmware pas très libre, ...).
      * Pour la K9SD, il est dit « The code was contributed by bxshi of MSI, based on code for the NVIDIA MCP55 by Yinghai Lu of AMD. ». Ce qui est épatant dans cette affaire, c'est que le travail d'un ingénieur d'AMD sur le chipset d'un concurent (NVIDIA est concurent d'AMD depuis leur fusion avec ATI non ?) permet le support de plusieurs CM. Jolie collaboration.
      * Theo de Raadt disait que les fabriquants de matériel info Taiwanais étaient désormais les plus coopératifs avec le LL, et de loin (penser à Ralink ou Realtek), là où les constructeurs américains s'emmurent dans une culture du secret et sont paralysées par l'angoisse des problèmes juridique. Les constructeurs de CM Taiwanais (MSI et Gigabyte) semblent lui donner raison. Achetons Taiwanais ! ;)
      * Les deux CM intègrent un chipset graphique pour lequel on a un driver libre, le Radeon 7000 (mais pas très performant je crois).
      • [^] # Re: Visiblement c'est plutot MSI

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Ce qui est épatant dans cette affaire, c'est que le travail d'un ingénieur d'AMD sur le chipset d'un concurent

        En même temps sur beaucoup de plateforme AMD, il me semble que les chipset NVIDIA restent la réference (temps de lattence toussa)
        • [^] # Re: Visiblement c'est plutot MSI

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Par ailleurs, pour moi MSI est complètement associé à "carte mère tout en un pas chère avec chipset via/sis/ali merdique". Bref, image plutot bas de gamme, pas robuste, peu fiable, limite pour du Desktop.

          Quand est-il réèllement ? Utilisez vous du MSI sur des machines puissantes (serveur, stations, jeux) ?
          Cette marque peut-elle rivalisé avec Asus, Tyan ?
      • [^] # Re: Visiblement c'est plutot MSI

        Posté par . Évalué à 0.

        Ce qui est épatant dans cette affaire, c'est que le travail d'un ingénieur d'AMD sur le chipset d'un concurent (NVIDIA est concurent d'AMD depuis leur fusion avec ATI non ?)


        Oui et non car ATI ne fait pas (il me semble) de chipset de CM uniquement des chipset graphique.
      • [^] # Re: Visiblement c'est plutot MSI

        Posté par . Évalué à 3.

        Est-ce que la news pourrait être corrigée si un modo passe dans le coin ? Parce que là ça commence à faire beaucoup d'erreurs pour une news de première page, et j'ai l'impression que ça arrive de plus en plus sur dlfp...
        • [^] # Re: Visiblement c'est plutot MSI

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'avais bien écrit « Selon Clubic... » et Clubic m'a bien eu. Mes tentatives de recoupement de l'information n'avaient rien donné. Malgré tout, je ne regrette pas cet article. Il a permis de faire le point sur les BIOS libres, et cela méritait d'être fait.
          Par ailleurs cette nouvelle peut déclencher une rumeur au delà de l'espace francophone et déclencher pour de bon le support des BIOS libres par les constructeurs. La probabilité pour que ça fonctionne est loin d'être nulle et il serait idiot de s'en priver.
          Finalement, l'erreur de Clubic n'en était pas forcément une !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.