Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
9
août
2003
Justice
En janvier 2003, Bruxelles avait présenté un projet de directive destiné à consolider l'arsenal juridique européen contre la contrefaçon et le "piratage" (c'est-à-dire, je suppose, de la copie illicite). Ce projet avait à l'époque été considéré comme trop peu sévère à l'égard des pirates par la valeureuse et brillante industrie phonographique.

Heureusement pour tout le monde, les arguments de ces héros, grands défenseurs des artistes, ont été pris en compte.

Le résultat : une nouvelle proposition de directive (alias DMCA-mais-en-pire). Ross Anderson publie ses commentaires sur le sujet. A lire.

La proposition doit etre débattue en septembre (comme les brevets logiciels, donc). Rentrée chargée sur le front de la "propriété intellectuelle".

Mise à jour : IP Justice (organisation internationale pour une « propriété intellectuelle » juste) vient de sortir un communiqué de presse contre la directive « IP Enforcement », décrivant ses travers. Il est cosigné par de nombreuses associations dont l'EDRi, ANSOL, AEL, AFUL, APRIL, etc.
  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par . Évalué à -5.

    Et merde.
    Va falloir booster la propagande anti Microsoft et sensibiliser les gens si on veut pouvoir rester libre.
  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par . Évalué à 10.

    De toute manière, si çà passe, il va falloir arrêter le délire de la taxe sur les CDR, disques durs et autres supports de stockage !!!

    On n'a pas à PAYER une taxe pour un truc illégal qu'on ne peux donc pas faire et pour lequel on risque gros ! Dans ce contexte, si j'achète des CDR pour archivage de données perso ou autoproduction, je ne vais pas apprécier de reverser une taxe qui va aller chez Halliday, Goldman, Obispo, De Palmas... de bons artistes qui qui ne doivent de toute manière pas être à la rue.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 6.

      Ce qui est quand même très gros, c'est que même les disquettes sont soumises à la taxe de Brun-Buisson.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 6.

      Il ne faut même pas se faire d'illusion.
      Les consommateurs payent une soi disant taxe dont le gâteau est partagé entre les organismes de contrôles, les éditeurs et l'état ( qui prend sa taxe sur la taxe )
      Jamais ils n'abandonneront ce racket ,heu non pardon cette taxe.

      la vignette auto , prévue pour une année , a eut une vie sacrément longue mais au moins elle était sensée servir à la population en payant une partie des retraites alors que cette fois, les montants collectés sont pour des vautours qui ne lacheront pas le bout de gras comme ça.
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à -1.

        Tiens en parlant de voiture.
        Et si on attaquais l'état pour la construction des routes! En effet, si je roule trop vite, je risque un pv. Si j'ai un pv, non seulement, c'est de la faute au constructeur du véhicule, un peu de la mienne qui l'ai acheté, mais en grande partie à l'état qui a fait construire la route qui me permet également de rouler plus vite. Il me met un os devant le nez, et puis, il me dis que je ne peux pas l'utiliser.
        Si on autorise certaines multinationnale a imposer leur loi, et bien jouons donc dans la cour des grands, en jouant de la mm manière.
        Et si on analyse un peu plus, s'il y a des vols et que les bandits de grands chemins (ou de petites routes d'ailleur) s'enfuient par la route, et bien hop, on met le ministre des transport en cabane...
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      C'est quoi que t'appelle un "bon artiste" ? Quand même pas un artiste qui fait des ventes ?
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Dans ce contexte, si j'achète des CDR pour archivage de données perso ou autoproduction, je ne vais pas apprécier de reverser une taxe qui va aller chez Halliday, Goldman, Obispo, De Palmas... de bons artistes qui qui ne doivent de toute manière pas être à la rue.

      Elle ne va pas dans la poche des artistes, mais plutôt dans celles des industrie du disque, qui sont encore moins à la rue.
  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par . Évalué à 4.

    Vivement une réforme bien en profondeur des institutions européennes pour les rendre plus transparentes, plus démocratiques et moins sujettes au lobbies qu'elles le sont actuellement.
    On peut toujours rêver...
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 1.

      Etant donne que bon nombre de parlementaires sont des avocats, juristes et compagnie, il n'y a meme pas besoin de lobbies pour qu'ils introduisent des directives et lois permettant d'augmenter le nombre de proces.
      Le pire c'est qu'avec ces initiatives contre le piratage, ils se posent souvent en defenseur des pauvres artistes alors qu'elles ne profitent qu'a ceux qui se font deja pleins de sous et aux majors.

      Mais c'est vrai on peut toujours rever...

      --
      Chuchi
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 10.

        >Etant donné que bon nombre de parlementaires sont des avocats, juristes et compagnie

        Ça n'est qu'à moitié vrai. La réalité, c'est qu'il n'y a pas de structure de partis dans le parlement européen. En effet, ce sont tous les parties de tous les pays qui sont présents et ils ont donc un poids trop faible ce qui fait qu'il n'y pas de véritable coordination. Ainsi, les lobbies ont beaucoup plus de facilité en disant à un député que tel ou tel texte permettrait de favoriser ceci ou cela car les seules sources d'informations et d'expertises ne sont d'autres que les lobbies eux même et les avis des différentes enquêtes ne sont pas strictement donnés avant la discussion et le vote.

        À la Commssion, c'est encore pire car non seulement il n'y a pas de partis mais en plus, les seules sources d'information sur tel ou tel sujet pour une expertise sont seulement les lobbies. Il ya autant de fonctionnaires à la Commission qu'à la Mairie de Paris et on ne consulte que trop souvent l'avis des grandes entreprises et s'il y a des experts, on leur offre des cadeaux et les grosses boîtes les invitent à leur conférences qui ne sont rien d'autres que de la publicité.
        Quant aux comités, ils ont une influence fantoche quel que soit leur avis. On l'a vu avec les brevets avec McMachin qui a tout fait pour qu'on parle le moins possible de l'avis du Comité économique et social qui était défavorable.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 1.

      Cela ne peut passer que par une unification politique au niveau européen.
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à -1.

        Mouais, ça serait l'idéal mais il faut compter avec l'opposition des État-Unis qui verraient là l'emmergence d'un probable concurrent... Ils ont déjà graissé pas mal la patte aux ex-pays de l'est (comme la Pologne par exemple).

        Rien ne peut malheureusement arrêter le rouleau compresseur américain, et quand les armes économiques ne suffiront plus, ils n'auront qu'à envoyer leur GIs, les armées européennes étant inexistantes en comparaison à ce que peut déployer les USA, la partie est joué d'avance.

        THE GAME IS OVER ;o)
        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

          Posté par . Évalué à 0.

          Voilà c'est ça, et la disuasion nucléaire, c'est pour faire joli ?
        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

          Posté par . Évalué à 10.

          > ils n'auront qu'à envoyer leur GIs, les armées européennes étant inexistantes en comparaison à ce que peut déployer les USA, la partie est joué d'avance.

          À ce propos, et c'est totalement HS, je tiens à conseiller la lecture de l'essai d'Emmanuel Todd sur la «décomposition du système américain», titré «Après l'Empire» et édité chez Gallimard.

          Certes, tout n'est pas forcément toujours très crédible, mais ça se tient plutôt bien. Il y dit que les États-Unis sont entrés dans une phase de décomposition impériale, et que la chute de l'URSS a fait prendre conscience au monde que les États-Unis sont passés du statut de géant débonnaire et protecteur à un statut de prédateur en cherchant à protéger ses intérêts en mettant en scène des conflits et des «axes du mal» pour justifier leur rôle dans le monde. Il parle ainsi de l'incapacité de ces fameux GIs dans les combats au sol, incapacité flagrante par rapport aux armées européennes comme ont pu le montrer les anglais dans le sud de l'Irak. Certes, leur avance technologique en matière d'armement peut paraître énorme, mais elle ne l'est pas tant que ça, c'est surtout le nombre qui le fait croire. De plus, je suis certain qu'en combat rapproché (ce que je ne souhaite évidemment pas le moins du monde), les GIs auraient bien du mal face à une armée technologiquement comparable comme celles des grands états européens.

          Par contre, il développe également la thèse selon laquelle les États-Unis font exactement le contraire de ce qu'ils devraient faire pour leur propre intérêt en Europe, à savoir humilier le gouvernement français et l'obliger à tenir sa position sous peine d'implosion, montrer le vrai visage de la «coopération» anglaise (à savoir «je suis sans réfléchir») au risque de s'aliéner le peuple de son plus vieil allié, qui aura forcément envie de rejoindre l'Europe pour faire contrepoids. D'ailleurs, c'est exactement ce qui se passe: la France et l'Allemagne se sont serré les coudes, Blair va se faire éjecter, et le peuple anglais se rapproche imperceptiblement de l'Europe. Bien sûr, Blair le pro-européen a tout fait à l'envers, et ça risque de peser sur son parti traditionnelement pour le rapprochement avec l'Europe, mais à terme je pense que le «mal» est fait.

          Malheureusement, l'Europe n'a pas compris (sauf quelques états comme la France, et tout récemment l'Allemagne) qu'elle a intérêt à s'unir réellement pour faire contrepoids aux États-Unis. Ce n'est pas une histoire de guerre nucléaire ou quoi que ce soit, une guerre entre l'Europe et les États-Unis est totalement improbable, mais c'est une question d'équilibre des forces nécessaire à la paix dans le monde.

          Bon, désolé pour le gros HS.
          • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

            Posté par . Évalué à -1.

            Le HS a commencé quand j'ai balancé mon hameçon dans la flotte (et ça mord pas mal ici :o) lol), tu es tout excusé, en plus ton commentaire est intéressant même s'il est hs, j'aurai plussoyé avec joie si j'en avais eu la possibilité).

            Méfions-nous quand même de l'impossibilité de certains fait, on n'est jamais à l'abri d'un ou deux inconscients.

            ;o)
          • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Certes, leur avance technologique en matière d'armement peut paraître énorme, mais elle ne l'est pas tant que ça, c'est surtout le nombre qui le fait croire.

            autant je suis d'accord sur la qualité des troupes au sol autant sur l'avance technologique je pense que Todd se fourre le doigt dans l'oeil pour soutenir sa thèse.
            Il ne faut pas se leurrer : quand on s'intéresse aux technologies militaires et qu'on lit un peu la littérature du domaine on se rend compte que l'avance des technos militaires US est très importante par rapport à l'Europe.
            C'est valable en quantité ET en qualité.
            un petit exemple :
            USA : 12 porte-avions nucléaires de 100.00 tonnes
            Europe : 1 porte-avions nucléaire de 40.000 tonnes
            • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est exactement ça: tu parles de quantité et pas de qualité. Les porte-avions US sont vieux, voire très vieux pour certains. Le porte-avion français est très récent. Bon, il a des petits problèmes d'hélices, c'est sûr :-) mais technologiquement, il est en avance ou au moins aussi à jour que ceux des américains.

              Autre exemple: les chars Leclerc, de Technologie Française©, sont les seuls au monde à pouvoir tirer en roulant. Tu as aussi les hélicoptères Tigre, le Rafale, etc, etc.

              La différence est bien au niveau de la quantité, le budget militaire américain (en recherche ou en achats) étant incomparable avec ceux des états européens.

              Là où les technos américaines sont très en avance, c'est au niveau du renseignement. Les européens en sont conscients, et commencent à déployer des trucs du genre Galileo. Le problème, c'est qu'ils ont peur d'aller trop loin et de «provoquer» les américains. Mais ceci est une autre histoire :)
              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                Posté par . Évalué à 2.

                Tu oublies surtout mbda http://www.mbda.net/(...) qui fait aussi de tres bon produit made in Europe (va voir milan et mistral). C'est sur que ça impressionne moins le civil qu'un avion de chasse ou un char, mais c'est drolement efficace et ça coute beaucoup moins cher. Remarque plusieurs coqtail Motlotov sur un char d'assaut, c'est aussi pas mal comme truc.
                Sinon, y'a pas que les français qui produisent des armes en europe.
              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                Posté par . Évalué à 2.

                Effectivement, y'a un bon nombre de technologies qui sont plutot bien dans le coin :) D'ailleur on a même réussi a vendre des Leclerc aux US (bon ok, pour eux c'était plutot histoire de démonter pour voir comment ca marche, mais bon :). Et c'est vrai que niveau quantité on est clairement moins équipée (pour information l'arabie saoudite à beaucoup plus de char leclerc que la france :)

                @+
                Manico
                • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ouaih, le probléme c'est que GIAT malgrés, un bon chars reste au plus mal.

                  Le principal probléme de l'europe face aux etats-unis, c'est l'absence d'une politique de defence et de recherche europeenne, et la malheuresement il y a tous les infeodés a l'OTAN ( UK, europe de l'est, ex ), qui freinent des quatres fers.

                  P.S. Vous saviez vous que les alternateur du Leclerc était fait main ?
              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Les porte-avions US sont vieux, voire très vieux pour certains

                heu.....quand on a 12 PAN c'est sur que certains sont vieux....et d'autres récents !
                le John stennis + l'abraham lincoln + le harry truman + le tout dernier qui vien a peine d'être admis au service actif : le ronald reagan....ce sont des PAN super modernes qui n'ont rien a envier (c'est plutot le contraire ) au charles de gaulle.
                en fait la seule techno originale du CDG c'est le controle actif du roulis...dont les ricains n'ont pas besoin du fait de la taille monstrueuse de leurs PAN.

                les chars Leclerc, de Technologie Française©, sont les seuls au monde à pouvoir tirer en roulant.

                non.
                ce sont les seuls qui on été concus dés le départ pour tirer en roulant mais les M1 (ou les léopards 2 et les chalengers 2 ou les T80) peuvent également tirer en roulant (mais moins bien que les leclercs je te l'accorde).
                y'a pas de quoi faire les fiers sur notre technos c'est simplement que le leclerc est le plus récent en ce moment mais c'est simplement une question de fenetre temporelle (30 ans de vie en moyenne par génération de chars) : en ce moment c'est la france mais au fur et a mesure des renouvellements des autres tanks le relais du "char le plus récent" va être repris par les autres pays.
        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

          Posté par . Évalué à 7.

          je ne suis pas d'accord.

          D'un point de vue militaire ils ne peuvent se permettre que des attaques - invasions de pays militairement beaucoup plus faible comme l'Irak. Merci d'eviter les propos du genre c'était un dictateur... la majorité des interventions militaires américaines dans le monde etaient pour soutenir des dictatures

          Par contre une guerre est en court , c'est la guerre de la suprématie du dollars.
          L'economie américaine ne tient encore debout que parce que leurs monnaie de singes est la principale monnaie d'échange pour le pétrole. De plus en plus de pays liquides une partie de leurs réserves de dollars pour les remplacer par des euros . Saviez vous que le dictateur Sadam avait depuis deux ans obligé les acheteurs à le payer en euros pour le pétrole. Des pays voisin ( y a beaucoup de pétrole là bas ) envisageaient de faire pareil juste avant que fiston décide de larguer ses bombes aux napalm sur l'irak.
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 1.

        > Cela ne peut passer que par une unification politique au niveau européen.

        Elle a déjà eu lieu, en imposant un certain type de système politique et économique (depuis Maastricht). En fait tout se passe comme prévu, et nous sommes dans le meilleur des mondes.
        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

          Posté par . Évalué à 2.

          N'importe quoi! T'appelles ça une unification politique digne de ce nom? Les seuls textes qui passent sont le plus souvent des normes et des règles. Ce qui fait que le pouvoir législatif n'est que faible en plus d'être mal fichu. Quant au pouvoir exécutif et judiciaire, ce n'est même pas la peine d'en parler avec un président qui change tous les six mois.

          L'Europe, par l'intermédiaire de la BCE, n'a pour l'instant un pouvoir que sur la politique monétaire, mais rien sur la politique budgétaire (à part emmerder les États membres avec la limite du pacte de stabilité).

          C'est justement parce que le pouvoir politique et donc l'union politique n'est pas assez fort que les grandes entreprises et les lobbies ont des pouvoirs aussi grands!!!

          Ce que j'appelle une union politique digne de ce nom, ce serait se retrouver avec une constituton européenne au moins comme celle de la RFA.
          • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

            Posté par . Évalué à 1.

            Je n'ai pas dit que c'était un pouvoir démocratique. Bien sûr que le législatif est faible , et que les lobbies et entreprises ont le plus de pouvoir.
            • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

              Posté par . Évalué à 1.

              Dans ce cas, nous nous sommes mal compris. Ce que je veux, c'est que l'unification politique de l'Europe soit forte. Maastricht était un pas nécessaire mais on n'a pas emboîté le suivant aussi vite qu'on aurait du le faire.

              Je conçois que Maastricht a été une erreur mais il a été une erreur parce qu'on est pas allé plus loin.
              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                Posté par . Évalué à 1.

                Le pas suivant implique une vrais polotique au niveau europeen, et toute la gerontocratie, et technocratie en oeuvre dans nos beaux etats-nations, qui lutte d'arache pied pour preserver notre "souveraineté", enfint plus pour leurs place que les idées comme on a peut le voir dés qu'on aborde le sujet presque tabou des politiques francais de la politique etrangére...

                Engros plus de technocrates a Bruxelle, oui, moin a Paris non, cela mettrait en evidence leurs manque d'envergure pour la plus part.
          • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

            Posté par . Évalué à -1.

            Tu pouvais le dire sans des points d'exclamations partout et avec un minimum de respect pour ton interlocuteur: ca aurait changé deux choses.

            - j'aurai lu ton post jusqu'au bout.
            - tu aurais été crédible.

            Tu t'en fous d'etre credible et d'etre lu jusqu'au bout ? Alors à quoi bon poster...
            • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

              Posté par . Évalué à 0.

              Pardonnez-moi monsieur le moralisateur. Je n'avais pas l'intention de manquer de respect avec mon interlocuteur mais j'ai trouvé que ce qu'il disait est un non sens, l'union politique au niveau européen n'étant rien d'autre qu'une chimère.

              Donc, rectif:
              Si le "n'importe quoi" et les "!" ont choqué votre sensibilité, je suis désolé, fermez les yeux lorsque vous passez dessus.

              2ème rectif, remplacer RFA par Allemagne, je ne suis pas encore mis à jour...
              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                Posté par . Évalué à 0.

                > j'ai trouvé que ce qu'il disait est un non sens

                Ce n'était pas un non sens, puisque tu ne l'as pas compris, et on s'est expliqué après.

                > Si le "n'importe quoi" et les "!" ont choqué ...
                <HS mode="typographie">
                Sans parler de choquer, en général on évite les « ! » répétés plusieurs fois de suite, question de lisibilité...
                </>
                • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                  Posté par . Évalué à 1.

                  J'ai mal compris ce que tu pensais et non ce que tu disais. C'est toi qui t'ait mal exprimé. Ta phrase ma laissait penser que tu disais que l'unification politique avait déjà eu lieu et là je dis non et mille fois non.
                  Que tu dises que Maastricht ait été une erreur (parce que je pense qu'on n'est pas allé plus loin), je suis d'accord, que tu dises que Maastricht ait accompli une unification politique (ce que disait ton propos), alors je ne suis pas d'accord parce que si c'est ça qu'on appelle une union politique, alors je pense qu'on est pas sorti de l'auberge et que les lobbies ont de beaux jours devant eux. :-(
                  • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                    Posté par . Évalué à -1.

                    > J'ai mal compris ce que tu pensais et non ce que tu disais. C'est toi qui t'ait mal exprimé.

                    Non.

                    > Ta phrase ma laissait penser que tu disais que l'unification politique avait déjà eu lieu et là je dis non et mille fois non.

                    "te laissait penser", c'est bien ton interprétation. De plus tu réduis le sens d'unification politique.

                    Que tu dises que Maastricht ait été une erreur (parce que je pense qu'on n'est pas allé plus loin), je suis d'accord, que tu dises que Maastricht ait accompli une unification politique (ce que disait ton propos), alors je ne suis pas d'accord

                    Et tu auras tord parce que Maastricht interdit certaines politiques, c'est une première unification, imposant déjà beaucoup. De plus tu as toujours l'air de croire que je parle d'unification politique démocratique. Bien sur que non elle n'est pas democratique. Le pouvoir est bien différent de ce qu'on pourrait souhaiter.

                    parce que si c'est ça qu'on appelle une union politique, alors je pense qu'on est pas sorti de l'auberge et que les lobbies ont de beaux jours devant eux. :-(

                    Que ça ne te plaise pas et qu'on ne soit pas sorti de l'auberge ne change rien aux faits et aux contenus des traités.
                    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                      Posté par . Évalué à -1.

                      >"te laissait penser", c'est bien ton interprétation. De plus tu réduis le sens d'unification politique.

                      Je ne réduis pas le sens d'unification politique et encore moins à une unification politique démocratique.

                      >Et tu auras tord parce que Maastricht interdit certaines politiques, c'est une première unification, imposant déjà beaucoup. De plus tu as toujours l'air de croire que je parle d'unification politique démocratique. Bien sur que non elle n'est pas democratique. Le pouvoir est bien différent de ce qu'on pourrait souhaiter.

                      Ce n'est pas une question de démocratie ou pas. L'unification politique est une chimère dans quasiment tous les domaines excepté celui de la politique monétaire comme je l'ai dit plus haut qui est fixé par la BCE. Maintenant, puisque tu penses que l'Europe a de réels pouvoirs, montre les preuves.
                      S'il y avait vraiment eu une unification politique réel, les lobbies auraient eu beaucoup moins de pouvoirs.

                      Maastricht n'aurait pas été un problème si on avait emboîté le pas plus vite or on ne l'a toujours pas fait.

                      >Que ça ne te plaise pas et qu'on ne soit pas sorti de l'auberge ne change rien aux faits et aux contenus des traités.

                      Voilà qui fait avancer le dialogue...
                      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                        Posté par . Évalué à 0.

                        > Maintenant, puisque tu penses que l'Europe a de réels pouvoirs, montre les preuves. S'il y avait vraiment eu une unification politique réel, les lobbies auraient eu beaucoup moins de pouvoirs.

                        J'ai même pas besoin de donner d'exemple, tu en donnes un dans la 2e phrase. Voila ceux qui ont un pouvoir en Europe. Je n'ai pas dit autre chose.

                        > Voilà qui fait avancer le dialogue...

                        Tu ne veux pas appeler une chose par son nom parce qu'elle ne te plait pas, c'est ce que je fais remarquer... On ne change pas les faits passés et le sens des mots parce que la situation n'est pas bonne... Mais ca n'empeche pas que les choses changent plus tard.
                        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Quand je parle de "l'Europe", je désigne une force politique sur les plans économiques, sociaux, etc, c'est à dire un État ou plutôt Union aujourd'hui. Pour moi, les entreprises ne sont pas une force politique par contre qu'elles aient pris des pouvoirs, ça je suis d'accord.
                          Évidemment, si pour toi les Entreprises, c'est l'Europe, là on aura du mal à se comprendre.

                          Donc:
                          -Europe->État, État aux pouvoirs faibles -> dans le contexte actuel, ce sont les Entreprises qui prennent peu à peu le pouvoir
                          Mais ça ne veut pas dire que l'Europe, ce sont des entreprises. L'Europe c'est l'Europe, une union. Les entreprises, ce sont des entreprises.

                          À moins que tu me trouves un article dans les textes que ce sont les Entreprises qui gouvernent.

                          >Tu ne veux pas appeler une chose par son nom parce qu'elle ne te plait pas, c'est ce que je fais remarquer...

                          Ce n'est pas que ça ne me plaît pas c'est un constat, c'est ce qu'elle est. J'ai eu l'occasion de rédiger un rapport sur l'Europe actuelle et après quelque mois de travail, il n'y rien à dire d'autre qu'aujourd'hui, l'union politique qui découle de Maastricht n'est qu'une chimère et que ce qu'on a appelé une une unification politique en parlant de Maastricht de quelques traités suivants étaient bien sur des pas en avants mais beaucoup trop petits pour éviter de se faire dépasser par les temps actuels.
                          Dire que les dix dernières années, il y a eu une unification politique en Europe, pour moi ça va dans la même catégorie que DRH et "plan social", des noms qui me font doucement rigoler parce qu'ils n'ont pas grand rapport avec la réalité.
                          • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                            Posté par . Évalué à 2.

                            > Évidemment, si pour toi les Entreprises, c'est l'Europe, là on aura du mal à se comprendre.

                            Disons que pour moi, l'Europe c'est ce qui a du pouvoir dans ce qu'on désigne par « Europe », et donc ça inclue le pouvoir des enterprises (pas les entreprises elles-mêmes). Et je ne vois pas pourquoi ne pas le faire si actuellement l'Europe donne du pouvoir aux entreprises.

                            > À moins que tu me trouves un article dans les textes que ce sont les Entreprises qui gouvernent.

                            Faut un peu mettre de côté les textes, ils sont importants s'ils sont bien appliqués, mais il faut savoir se rendre compte quand ils ne le sont pas, ou quand ils oublient des choses importantes. Prends un autre pays, la Chine ou les États-Unis, et compare les textes et la pratique (quoiqu'aux EU ils doivent assumer). Il y a aussi beaucoup d'élections qui sont démocratiques dans les textes, et où un candidat sort avec 99% des voix... L'Europe n'est heureusement pas la mais entre les textes et la realité...

                            > Dire que les dix dernières années, il y a eu une unification politique en Europe, pour moi ça va dans la même catégorie que DRH et "plan social", des noms qui me font doucement rigoler parce qu'ils n'ont pas grand rapport avec la réalité.

                            Donc d'après toi un pays de l'UE peut décider de passer en économie communiste, ou devenir une dictature après un coup d'Etat, et ne sera pas exclu ? Ou un pays comme ça peut sérieusement proposer sa candidature ? Si c'est le cas je me suis trompé, mais il me semble que c'est actuellement impossible. Imposer un modèle est une première étape d'unification, bien éloignée d'une unification "centralisée" d'accord, mais ce n'est quand meme pas rien.
                            • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                              Posté par . Évalué à 2.

                              >Disons que pour moi, l'Europe c'est ce qui a du pouvoir dans ce qu'on désigne par « Europe », et donc ça inclue le pouvoir des enterprises (pas les entreprises elles-mêmes). Et je ne vois pas pourquoi ne pas le faire si actuellement l'Europe donne du pouvoir aux entreprises.

                              Premier point. L'Europe ne donne pas du pouvoir aux entreprises, ce sont les entreprises qui ont pris du pouvoir. C'est peut-être très subtil mais très vrai.
                              Second point. Quand on désigne un pays on désigne l'État. Dans le cas de l'Europe, c'est l'Union européenne. Quand on désigne l'État et donc dans le cas présent l'Union européenne, on désigne ses institutions et ses structures.
                              Donc, libre à toi d'adopter une certaine vue des choses (qui dans ton cas n'est pas fausse) mais moi je préfère aborder la vue classique.

                              >Faut un peu mettre de côté les textes, ils sont importants s'ils sont bien appliqués, mais il faut savoir se rendre compte quand ils ne le sont pas, ou quand ils oublient des choses importantes. Prends un autre pays, la Chine ou les États-Unis, et compare les textes et la pratique (quoiqu'aux EU ils doivent assumer). Il y a aussi beaucoup d'élections qui sont démocratiques dans les textes, et où un candidat sort avec 99% des voix... L'Europe n'est heureusement pas la mais entre les textes et la realité...

                              Tout d'abord je te renvoie à au-dessus. Si tu veux que les Entreprises soient considérées comme étant une institution, il faut que ce soit inscrit dans les textes.
                              Certes tu as raison. Mais ce tu désignes là, ce sont des interprétations qui ne concernent que des entités politiques. Moi je te parle d'une autre sorte d'entités, celle de l'économie et celles-ci ne font pas partie des intitutions européennes. Elles s'y insinuent mais n'en font pas partie.
                              De plus, tu prends des exemples où on interprète (et encore...) des institutions ou alors on va à leur encontre (dans ce cas, ça pourrait se faire partout) or dans le cas présent il n'est pas question d'interprétation mais d'intégration d'une entité totalement différente dans les institutions ce qui ne peut se faire que par les textes si on veut la désigner en tant qu'entité politique.
                              PS: La constitution la plus démocratique au monde fut celle de l'URSS. Le fait que ce fut une dictature n'a pas été le fruit d'une interprétation des institutions et des textes, ni d'aller à l'encontre des textes, mais simplement parce qu'il n'y avait qu'un seul parti. Ce n'est pas moi qui le dit mais Hélène Carrere d'Encausse.

                              >Donc d'après toi un pays de l'UE peut décider de passer en économie communiste, ou devenir une dictature après un coup d'Etat, et ne sera pas exclu ? Ou un pays comme ça peut sérieusement proposer sa candidature ? Si c'est le cas je me suis trompé, mais il me semble que c'est actuellement impossible. Imposer un modèle est une première étape d'unification, bien éloignée d'une unification "centralisée" d'accord, mais ce n'est quand meme pas rien.

                              Ce sont des textes qui ont fixé des limites au sein d'un marché caumun et rien d'autres. Où y-a-il un véritable État? D'ailleurs, ces textes sont souvent remis en cause et il faut pour cela réunir tous les États membres pour discuter ce qui va prendre quelques années, ce qui n'est pas encore fait et qui lorsque ce sera fait consistera en des mesures déjà obsolètes... Ce sont des lois, des règles et des normes concernant uniquement un marché caumun et une monnaie unique mais rien d'autre et tout cela en étant sur que tout les pays soient d'accord et c'est cela qu'on appelle un union politique? Pour moi, c'est plus une OMC à l'échelle du continent qu'autre chose.
                              C'est une étape d'unification certes, mais déjà dépassée par le temps. C'est en quelque sorte l'image du tapis roulant. Il faut marcher à une certaine vitesse au moins égale à celle du tapis sinon on par en arrière et on se casse la gueule. Et bien là, c'est pareil, et pour l'instant on part en arrière. À ce rythme là, on ne sera bientôt qu'une union vassale à celles des USA.


                              Enfin, pour mettre les choses au point une bonne fois pour toutes:
                              Quant on désigne un pays, on désigne l'État et ses institutions et autres structures, rien d'autres.
                              Ça ne veut pas pour autant dire que ce sont seulement ces institutions qui ont le pouvoir mais ceux qui savent profiter d'une certaine faiblesse du système.
                              Quant on désigne les USA, on désigne l'État et les consitutions et autres structures. Pourtant, on sait très bien qui dirige aux USA derrière le Président et le Congrès.
                              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                                Posté par . Évalué à 1.

                                > Pour moi, c'est plus une OMC à l'échelle du continent qu'autre chose.

                                Merci, je n'aurais pas trouvé meilleur exemple allant dans le sens que je disais.

                                > Quant on désigne les USA, on désigne l'État et les consitutions et autres structures. Pourtant, on sait très bien qui dirige aux USA derrière le Président et le Congrès.

                                Ok donc tu réagissais sur un abus de langage compréhensible dans le contexte de départ. Si tu veux, mais je pense que c'était clair.
              • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                remplacer RFA par Allemagne, je ne suis pas encore mis à jour...

                depuis la réunification c'est toujours la RFA.
  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Moi je reste convaincu que de toute façon, tout ce système de lutte anti-piratage est complètement merdique car il y aura toujours un moyen de pirater et télécharger des trucs illégaux sur le net tant que certaines conditions seront réunis :
    • tant que la musique/vidéo n'est pas lu par un système qui te l'envoie directement dans le cerveau je vois pas comment on pourrait t'empêcher de mettre un récepteur sur la chaîne de communication. Je pense aux CD supposé non lisible sur un PC. C'est un procédé ridicule car tu as toujours une sortie audio sur ta chaîne et une entrée audio sur ton PC (pour certain c'est même des entrées/sorties optiques donc numériques)
    • Même si on force les FAI à fournir l'IP des consommateurs, je vois pas ce que les mecs pourrait prouver si ton download ce fait entièrement à travers des tunnels sécurisés (genre ssh). Il est encore légal de télécharger des fichiers de 1Go que je sache, nan ?
    Bref, tous ces crétins me font bien rire car ils se battent contre des moulins à vent.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 0.

      Il brassent de l'air (comme sarko ;-) ) pour faire peur à l'eventuelle ménagere qui aurait l'idée de se servir du P2P.
      Comment est ce qu'une loi foireuse (europeen en plus) pourrait etre appliquée pour des broutilles alors qu'il ont doivent encore avoir des pleins cartons de plaintes sur les cartes bancaires qui seront pas traités.

      A mon avis, il y pas de quoi s'inquiéter et d'ici là, les systemes de P2P seront encore plus secur.
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 1.

        Les serveurs p2p vont probablement proposer des caches IP et des proxy pour se connecter.
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 6.

        -
        A mon avis, il y pas de quoi s'inquiéter et d'ici là, les systemes de P2P seront encore plus secur.
        -

        Les systèmes de P2P n'ont peut-être pas de quoi avoir peur, mais on va s'en bouffer un problème assez gros P2P ou non :

        (citation de l'article)
        "Or, selon l’analyse de Ross Anderson, le projet de directive remet en cause ce principe, en interdisant le contournement de tout système technique destiné à identifier et protéger une œuvre (qu’il s’agisse d’hologrammes, d’encres spéciales ou encore de technologies de gestion numérique des droits d’auteur). «En conséquence, il sera de plus en plus difficile pour les nouveaux éditeurs de venir concurrencer ceux qui sont déjà établis (tel Microsoft)», prévient-il."

        Le logiciel libre est en danger, et bien plus que le P2P.
        A mon avis, il y'a de quoi s'inquiéter.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moui moi ca me fait rire... jaune...
      Entre les cds que je peux pas lire chez moi soit disant parceque je pourrais etre un vilain pirate, les fai qui vont bien finir par soit augmenter leurs tarifs, soit imposer des limites de download/upload, etc... bah ca m'amuse pas trop...

      PS: pour t'identifier via le p2p, pour l'instant ils fonctionnent surtout "a l'ancienne" : ils recuperent ton ip en mettant des appats (viens downloader chez moa) ou en regardant directement ce que tu partages (possible avec la majorite des trucs de p2p) et ensuite demandent tranquillement qui est derriere ton ip a ton fai... donc truc securise, avec un super cryptage de la mort qui tue tout ca, ils s'en fichent un peu...
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 2.

      (Remarque: Lorsqu'il est fait mention de l'industrie musicale et de ses productions, il faut aussi penser à l'industrie cinématographique et de ses productions)

      Moi, ça ne me fait pas trop rire... Car le DCMA ne consiste pas à faire passer le fait que les éditeurs ont le droit de protéger leur contenu. Car vu comme cela, ce n'est pas trop un problème de libertés.

      Le DCMA en pire veut donner le droit aux éditeurs d'avoir tous les moyens possibles de retrouver, de persécuter et de poursuivre les "pirates" et les intermédiaires qui n'ont rien à voir avec le contenu hébergé ou transporté par leurs clients, ces derniers étant censés tout laisser passer s'ils ne veulent pas violer la sphère privée de leurs clients (*).

      Quand les maisons de disque commenceront à attaquer comme les imbéciles qu'ils sont chaque utilisateur (identifié) de P2P qui a pompé ou proposé un fichier sous (c), crois-moi que les sommes vont être de nature différente comparée au prix d'un, voire deux CD. Les éditeurs se défendront de la perte engendrée par le piratage, des investissements fait pour les investigations sur les pirates, ... Bref, un petit nombre va devoir payer pour le "manque à gagner" généré par des millions d'utilisateurs. Les personnes visées en auront pour une vie complète à sponsoriser ces gros labels de m...



      (*) (Une petite parenthèse néanmoins, c'est que l'argument, que les FAI sont de pauvres entreprises qui vont devoir coopérer, investir des gros moyens pour éviter d'être dans la ligne de mire de Universal, Columbia, ... Il n'y a pas si longtemps, l'obtention de musique à haut débit était un argument marketing très employé. Certes il n'était pas fait mention express de la musique copyrightée, mais elle était sous-entendue, selon mon interprétation).
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 2.

      On est d'accord, mais c'st pas ca qui fait avancer le débat. Il y a bien la méthode talibane....

      Musiques interdites, hop, destruction de tous les supports/appareils pouvant permettre de lire de la musique. Donc l'ordinateur devient illégal (je sais c'est déjà en cours, puisque un ordinateur est un moyen logiciel et matériel de détourner un système de protection des données...). Ah et pis si t'es pris à écouter de la musique, 12 balles dans le corps, comme ca on est sur.

      D'accord, c'est caricatural et extrème, mais je pense que c'est à ca que mène ce genre de discours. Ok, il y a de l'abus, et les politiques ont besoin de prendre conscience du problème. Mais, nous devons nous memes faire une introspection de notre facon de penser, et peut etre faire quelques concessions (c'est aussi ca la politique, l'art de la concession), si il y a du répondant en face bien entendu (j'accepte ca, si vous lachez ca...etc...) c'est long, mais c'est nécessaire, et en France ca s'appelle les amendements

      Ce n'est pas AMHA en disant que tout seras toujours piratable, meme si je pense que cela est vrai, et il faudras me prouver le contraire, que le débat avanceras. Parce que tout ce que l'on vas obtenir en dse comportant comme ca, c'est une opinion publique contre nous autres, les tairoristes extraimistes du LL.

      Ensuite, on commence à avoir des systèmes de diffusion musicale directement dans le cerveau (ou presque), difficilement piratable. Au hasard Universal Music Mobile (C)(TM), ou tu payes pour écouter une musique que tune peux pas sauvegarder, que tu ne epux pas obtenir autrement qu'en payant. Le but de Universal/Sony and Co. c'est que tous le monde possède un terminal (et non pas une station de travail/ordinateurs comme c'est le cas actuellement), sasn aucun espace de stockage, et ou tu payes pour aller lire tes fichiers. Certes un tel système est piratbale. Mais combien de personnes sont capable de le faire (si 1% de la population Francaise peu le faire, je pense que c'est déjà beaucoup).

      Donc non, il ne faut pas partir dans l'optique que tout se pirate, mais au contraire de se dire, et si... Si jamais ils trouvaient un système infaillible, comment ferions nous pour écouter la musique sur nos PC, qui ne seront d'ailleurs pas sous Linux, puisque Linux n'est pas TCPA compatible, etc..., il faut toujours imaginer le pire, donc non tout ne se pirate pas, montrons leur que nous sommes responsable, et je pesne que nous pourrions passer pour un peu plus sérieux auprés de nos chers députés européens, et ainsi abordé ce débat dans les meilleures conditions possibles.

      Sur ce, je retourne dans mon frigo, il fait trop chaud dehors.
  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par . Évalué à -1.

    Aaah, comme il serait facile de contrer cette directive contre "les copies illicites" (c'est-à-dire, je suppose le piratage) s'il n'y avait pas autant de piratage (heu, "copies illicites").

    Mais là, on est mal barré. Je pense qu'il est possible d'éviter les brevets logiciels, mais le DMCA à l'Européenne, j'y crois pas.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 0.

      S'il n'y avait pas de piratage, je ne vois pas pourquoi ils auraient pensé à faire une telle directive. De toute façon, brevets logiciels et DMCA, c'est même combat: restriction des libertés de tous pour empêcher les agissements d'une partie de la population (dont je fais partie, autant par souci de télécharger des disques qui ne sont pas parus en France ou alors que je n'aurais jamais osé acheter de peur de mourrir de honte dans la queue du magasin, que par souci de désobéissance civile face à un phénomène totalement injuste et qu'il faut combattre).
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 0.

        > S'il n'y avait pas de piratage, je ne vois pas pourquoi ils auraient pensé à faire une telle directive.

        C'est exactement ce que je pense. CQFD.

        > que par souci de désobéissance civile face à un phénomène totalement injuste et qu'il faut combattre

        Ce moyen menera votre "combat" à l'échec. Le multi-national auront encore plus de pouvoir (c'est déjà en cours). Et tout le monde va se faire enc....
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 3.

        > S'il n'y avait pas de piratage, je ne vois pas pourquoi ils auraient pensé à faire une telle directive.

        Pour empêcher le piratage éventuel
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 6.

        > S'il n'y avait pas de piratage, je ne vois pas pourquoi ils auraient pensé à faire une telle directive.

        Euh, pour avoir une loi permetant d'arrêter tres facilement quelqu'un quand on veut.

        Un peu le même principe que les lois anti-terrorisme américaines qui permettent de détenir en prison pour une durée indéterminée et sans jugement ou acte d'acusation n'importe quelle personne n'étant pas américaines...

        C'est un tres beau moyen de pression, suffit de voir le nombre de personnes ayant des CD copiés.

        Et pour ce qui est de la musique, le plus drôle pour moi, c'est que les systèmes de protection se trouvant sur les CD actuellement dans le commerce ne font qu'une chose : obliger les gens à pirater.
        Pourquoi?
        Simple, vous achetez un CD dans un magasin, et vous ne pouvez pas l'écouter sur votre auto-radio pour cause de protection contre la copie.
        Que faites vous?
        Vous downloadez le CD en MP3 et le regravez, ou bien vous branchez la sortie optique de votre ampli sur l'entrée optique de votre PC et vous faites une copie du CD.
        Inutile de dire qu'après 2 CD, la majorités des gens ne passeront plus par l'étape magasin devenue inutile, et couteuse (et oui, parce que la on paie le CD, le CD vierge, la taxe, et éventuellement le download. Au prix ou sont les CD "originaux"...)
        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

          Posté par . Évalué à 1.

          De même, qq'un qui n'a un lecteur de cdrom simple va essayer d'encoder son CD protégé, ca ne va pas marcher.


          Par contre, le pirate, qui copie et a un graveur, va utiliser son graveur, qui a une tete de lecture plus sensible, pour lire avec absolument 0 erreurs de lecture le CD protégé.


          Bref, ca fait chier que l'acheteur honnête :)
          • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ma fille avait acheté un disque qui passait mal sur son lecteur. J'ai été obligé de faire : "cdparanoia -B" pour récupérer le contenu et en faire un vrai CD.

            La seule solution contre la copie illicite : BAISSER LES PRIX !
            • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

              Posté par . Évalué à 2.

              En fait, j'avais déjà eu le problème il y a des années quand les éditeurs de jeux video ont commencer a utiliser ce genre de protection.
              Obliger d'aller chercher une version pirate vu que le CD original était tellement bien protégé que la seule solution de l'éditeur était de changer de lecteur CD.

              Et pour ce qui est des prix, je suis tout à fait d'accord.
              Quand je vois des CD a 22€ alors qu'un DVD coute dans les 25€, je me dis que l'industrie du disque se fout de la gueule du monde en blamant le piratage pour la baisse des ventes.

              Quand on voit ou ça mène, on finit par se demander si c'est pas une énorme escroquerie montée par les maisons de disque.
    • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

      Posté par . Évalué à 1.

      Il faudrait reprendre le problème sur un autre plan par exemple :
      Quelques multi-nationnales construisent nos lois pour garantir leurs monopoles.
      En fait, un peu l'axe berlusconi...

      ou bien :

      Mise en coupe-réglée de l'europe par quelques industries américaines


      en abordant le sujet sur cet axe on peut par exemple parler :
      - des brevets logiciels
      - des projets de lutte contre le piratage
      - plein d'autres choses, je suis sûr...


      Cela pourrait tenter un journal type charlie, mais je doute que cela puisse passer dans le monde...
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par . Évalué à 2.

        Le dossier peut être parfaitement argumenté, et ça pourrait passer dans Le Monde. Ça ferait sûrement beaucoup plus de bruit que dans Charlie Hebdo, très vite catalogué...
      • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Tu peux pas parler d'autant de choses compliquées en un seul article, ça deviendrait indigeste et illisible. Donc plusieurs articles, c'est mieux.
        • [^] # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

          Posté par . Évalué à 1.

          Il me semble que la presse a des difficultés à parler sur le sujet avec des arguments clairs et objectifs.
          Il est effectivement difficile de parler de ce sujet :
          - sans être technique, ni juridique
          - sans être trop partisant (ce ne me derange pas, mais la presse si !
          (l'argumentaire doit rester "libéral" pour les BL,
          ne pas être liberté de tout faire dans le contexte DMCA)


          L'idée serait de définir un sujet plus global et attractif (tel que celui- précédement cité) tout en focalisant sur 2 "dérives" brevets-logiciels" et "DMCA" des loi européenne.

          Ces deux sujets vont d'ailleurs de pair, puisque :
          - le premier limite l'innovation tierce
          - le second vise à faire payer l'utilisation

          Bref le parfait arsenal juridique pro-monopolistique...

          Les explications sur les dérives ne devant se faire que sur par des exemples de cas existants de manière à rester pragmatique vis à vis de l'auditoire.
  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par . Évalué à 1.

  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

  • # Re: Projet européen de lutte contre le piratage: le DMCA, en pire

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Et pendant ce temps, certains providers suivent une direction toute autre :

    http://www.onlinekosten.de/news/artikel/12499(...)
    (en allemand, désolé)

    Il y est dit que la filiale hollandaise de Wanadoo a mis en place un système de cache pour stocker les données les plus demandées sur Kazaa et consorts de manière à soulager l'ISP.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.