Quelques nouvelles sur Qt et KDE

74
16
sept.
2014
KDE

Le nombre de dépêches sur KDE et Qt semble assez faible sur LinuxFr.org en comparaison du rythme effréné de l’actualité de ces deux projets libres en ce moment. Voici donc quelques nouvelles qui peuvent valoir la peine d'être lues.

Évidemment, c’est loin d’être exhaustif et vous êtes invité à lire le très actif planetkde.org, si vous souhaitez plus de précisions.

Sommaire

Qt

Pour rappel, Qt est la brique logicielle sur laquelle l'essentiel des logiciels KDE sont construits.

Passage à la LGPL 3

En 2009, Nokia a décidé d'ajouter la licence LGPL 2.1 à Qt, afin de faciliter son adoption dans plus de projets : la GPL, précédemment seule licence libre utilisée par le projet communautaire, a des contraintes car elle impose que tout projet dérivé soit également disponible sous la GPL. Cette année, Digia ajoutera la licence LGPL 3 à Qt 5.4 (les nouveaux modules ne disposeront pas de la LGPL 2.1). Son principal avantage est d'éliminer quelques faiblesses juridiques.

Cette nouvelle licence facilitera la mise à disposition de modules sous licence libre ou propriétaire : Digia prévoyait initialement de garder les modules Qt Canvas3D (implémentation de WebGL pour Qt Quick) et Qt WebView (utilisation du moteur de rendu Web natif) pour la licence commerciale^Wpropriétaire, mais accepte de les diffuser sous la LGPL 3.

Plus de détails sur le blog de Digia.

Les versions commerciales^Wpropriétaires et communautaires de Qt se rapprochent

Jusqu'à présent, les éditions commerciales de Qt sont présentées sur deux sites totalement distincts : qt.digia.com pour le commercial^Wpropriétaire, qt-project.org pour le libre. L'objectif est de fusionner ces deux sites, pour éviter la confusion et l’éparpillement entre les deux éditions.

Plus de détails sur le blog de Digia.

KDE

Konqui

KDE SC 4.14

La version 4.14 de KDE SC a été annoncée le 20 août dernier. Comme dans la précédente version, aucune nouveauté majeure : les développeurs se sont concentrés sur divers petits détails, petites améliorations et corrections de bugs sous le capot. Les changements importants se font depuis un moment uniquement sur Plasma 5, KDE Frameworks 5 et KDE Applications 5.

KF5

Frameworks 5 a reçu sa première mise à jour le 7 août, puis la seconde le 12 septembre. Parmi les changements, KAuth a obtenu un nouveau dorsal (backend), on peut donc à nouveau ajouter des fonctionnalités qui requièrent l’accès superutilisateur, KWallet a obtenu un système de migration depuis sa version KDELibs 4, et la prise en charge des fichiers AppStream.

Les développeurs de KF5 ont pris la décision controversée de ne plus faire de mises à jour de corrections de bugs et de faire des mises à jour mensuelles. Pour cela, tout est fait pour que les versions de développement de KF5 puissent être utilisées par les développeurs (dog fooding, i.e. de l'alimentation continue) et que les développeurs d’application contribuent à KF5. Il y aura également plus de tests automatisés, de revues par les pairs et des ajouts de fonctionnalités de manière plus fine.

pyKDE5

pyKDE5, c’est le binding pour utiliser KF5 depuis le langage de programmation Python. Pour le moment, les cadriciels suivants sont utilisables :

  • karchive ;
  • kcoreaddons ;
  • kguiaddons ;
  • kitemmodels ;
  • kitemviews ;
  • kplotting ;
  • kwidgetsaddons ;
  • solid ;
  • sonnet.

Cela inclut la plupart des cadriciels de niveau 1, le plus gros manque étant KConfig. Certains petits cadriciels (comme kcodecs ou kwindowsystem) n’ont pas d’utilité depuis Python ou bien leur fonctionnalité y est déjà présente, ils n’ont donc pas de binding. D’autre part, seul Python 3 est géré (puisqu’il faut de toute façon faire le port de pyKDE4 à pyKDE5).

(Note : le terme «  tier 1  » que j’utilisais dans la précédente dépêche est une traduction erronée ou, plutôt, une non-traduction, c’est pourquoi c’est maintenant traduit en «  niveau 1 »).

Scripts de portage

Les scripts de portages avaient été abordés dans la dépêche sur la sortie de KF5 et dans les commentaires.

De nouveaux scripts sont disponibles :

  • convert-kdialog.pl aide au portage de KDialog vers QDialog (une classe de KDElib4Support utilisée par toutes les applications KDE), mais comme c’est une transition (et donc un script) plus compliquée que les autres, il faudra donc faire plus attention en vérifiant le résultat ;
  • autogenerate_export_header.sh va permettre de se passer de l'utilisation du fichier kdemacros.h, présent dans kdelibs4support, en générant directement les fichiers d'en-tête ;
  • convert-kcolordialog.pl aide au portage de KColorDialog::getColor vers QColorDialog::getColor (non ce n’est pas simplement un script d’une ligne) ;
  • convert-kcmdlineargs.pl sert quant à lui à la conversion de kcmdlineargs en aidant au portage de K4AboutData vers KApplication ;
  • convert-ktempdir.pl est chargé du portage de KTempDir vers QTemporaryDir ;
  • convert-ktemporaryfile.pl va s'occuper du portage de KTemporaryFile vers QTemporaryFile ;
  • convert-qt-os-macro.pl permet de remplacer Q_WS_* par Q_OS_* ;
  • convert-kdoublenuminput.pl s'occupe de migrer KDoubleNumInput vers QSpinBox ;
  • convert-kbuttongroup.pl aide au portage de kbuttongroup vers QGroupBox + QButtonGroup ;
  • convert-to-new-signal-slot-signal.pl est là pour le portage vers la nouvelle syntaxe des signaux et des slots de Qt5 ;
  • search-kdelibs4support-header.sh trouve les classes de KDElibs4Support de tous les fichiers d’un répertoire : il indique ce qu’il faut supprimer pour se débarrasser de KDElibs4Support.

En outre, les scripts convert-kmenu.pl, convert-kmd5.pl, remove-kde4support.pl, convert-kcmdlineargs.pl, convert-kurl.pl et convert-kmimetype.pl ont été améliorés et, bien sûr, les autres ont reçu des corrections.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le blog de Laurent Montel, l’auteur de tous ces scripts : convert-kdialog.pl, port_to_autogenerate_export_header.sh and others, convert-ktemporaryfile.pl and co :), convert-kbuttongroup.pl, convert-to-new-signal-slot-signal.pl ? et clean-forward-declaration.sh?.

Plasma

Le 12 août dernier, Plasma 5 a reçu sa première mise à jour (correction de bogues). Concernant les plasmoïdes maintenus par l’équipe de Plasma, dans certains cas il faut complètement les réécrire. Mais c’est, par exemple, l’occasion de faire le nettoyage (pas la peine de porter un plasmoïde qui n’aurait pas de mainteneur par la suite). Pour plus d’informations, et .

La prochaine version du plasmoïde NetworkManager pour Plasma 5 a reçu pas mal de changements sous le capot pour améliorer sa fiabilité et prendre en charge plus de configurations. Le port est presque fini, mais il n’y a pas de moniteur de trafic, celui-ci n’ayant pas encore été porté. De nouvelles notifications ont également été ajoutées pour les deux versions (Plasma 4 et 5) pour mieux informer l’utilisateur.

Baloo

À partir de Plasma 5.1, Baloo ne prend plus en charge FAT et les systèmes de fichiers réseau. Ne pouvant pas stocker les attributs (étiquettes, notes et commentaires) dans le système de fichier (via xattr), il a fallu trouver une solution de contournement : une base interne à Baloo. Elle est cependant mauvaise, car :

  • les informations sont stockées dans une base de données à part ;
  • ce n’est pas portable ;
  • il n'y a pas de mécanisme visible à l’utilisateur pour sauvegarder ou restaurer ces informations ;
  • cela fonctionne terriblement mal sur les systèmes de fichiers réseau car les informations sont stockées localement.

Les développeurs ont préféré ne pas prendre en charge ces cas d’utilisation plutôt que de mal les gérer. En outre, cela a permis de grosses simplifications et d’améliorer le fonctionnement de Baloo. En effet, utiliser uniquement le système de fichiers local est très simple et rapide.

En outre, il est maintenant possible de modifier ces informations avec une application tierce, sans perturber le fonctionnement de Baloo (il fallait auparavant mettre à jour la base de données interne de Baloo) et il est possible de surveiller et de réagir aux modifications.

D’autre part, l’analyseur de requêtes naturelles (d’un précédent GSoC) a été porté sur KF5. Pour rappel, il permet d’effectuer facilement des requêtes très puissantes en langage naturel, telles que :

«fichiers en rapport avec des emails de nepomuk@kde.org à steckdenis@yahoo.fr, taille > 2M»

GSoC

Quelques projets et résultats des GSoC avancent bien et contribuent au dynamisme de KDE.

Kpeople Adressbook est un carnet d’adresse pour KDE basé sur KPeople qui permet de consulter toutes les données et discussions d’un contact. On peut désormais, à l’issu du GSoC, consulter les clavardages, évènements, publications et fichiers d’une personne.

OTR est maintenant disponible dans KTP (avec trois façons d’authentifier un pair, paramètres de politique OTR, gestion des empreintes connues et génération de clé privée par compte).

KDE Connect est maintenant disponible sur iOS ! Il y a un dorsal et une interface graphique pour les plateformes iOS et les modules Ping, MPRIS, Partage de photo, synchronisation de presse-papiers, pavé tactile, et surveillance de la batterie.

La prise en charge des fichiers Geogebra dans Kig, après avoir été réécrite plusieurs fois, est enfin fonctionnelle !

KDevelopp a été bien amélioré ! L’intégration de Clang a été étendue pour pouvoir naviguer dans les macros C++ et passer de la déclaration à la définition d’un élément. D’autre part, la bibliothèque kdevplatformlanguage a été séparée en plusieurs parties plus faciles à maintenir, et elle compile maintenant sous Windows. Enfin, de nombreux bogues ont été corrigés.

GCompris

Depuis l'annonce en janvier dernier de la ré-écriture en Qt Quick, le projet a officiellement rejoint l'incubateur KDE. L'idée, à terme, est de compléter la liste des logiciels de KDE-Edu. Le portage avance bien : actuellement 80 activités sur les 140 de la version GTK+ ont été portées.

Vous pouvez également en apprendre plus sur le blog de la bratcave.

Autres

Appel à contribution

Ça fait quelques temps que votre serviteur essaie de vous tenir informé de l’actualité de KDE mais cette activité est vraiment chronophage. Alors, amateurs de KDE, n’hésitez pas à donner un coup de main en participant à la rédaction de dépêches et mettre en lumière les évolutions de KDE qui vous intéressent !

  • # merci

    Posté par . Évalué à 9.

    Merci pour ces nouvelles. C'est vrai que linuxfr est un peu pauvre en actualité sur KDE ces temps-ci.

  • # Samba

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,

    Mon principal frein pour utiliser KDE est l'absence de transparence réseau pour les partages samba. Sous gnome, grâce au module gvfs-smb, je peux explorer des partages, me connecter, mettre en favoris, mémoriser mes mots de passes, etc… Je peux alors travailler sur des partages distants en toute transparence par exemple avec LibreOffice.

    Sous KDE 4, apparemment c'est mort, rien de tout cela. La seule solution qu'on m'ait donné est de mettre en dur un mount.cifs dans le mtab. Ce n'est pas pratique du tout surtout quand il y a plus d'un utilisateur et plusieurs périphériques réseau proposant des partages.

    Cela me paraît vraiment bizarre une telle lacune. Ai-je loupé quelque chose ? Est-ce que ce genre de fonctionnalités est prévu ?

    • [^] # Re: Samba

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne connais pas grand chose à KDE mais les kio ne sont pas fait pour ça ?

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Samba

        Posté par . Évalué à 10.

        Et non… je n'ai jamais compris pourquoi les KIO n'avait pas poussé l'idée jusqu'à créer des montages virtuels comme gvfs-smb (qui doit à priori utiliser FUSE mais dans ce cas, n'est-ce pas propre à Linux ?)

        Bref, pour toutes les applications n'utilisant pas KIO (donc, toutes les applications non KDE), impossible d'avoir la transparence réseau…

    • [^] # Re: Samba

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Avec Smb4K ? (https://userbase.kde.org/Smb4K)

      A priori il est capable de monter des volumes distants dans ~/smb4k/…

      (je l'ai utilisé il y a longtemps… depuis j'ai de moins en moins de Windows ou bien des montages "en dur" dans mon fstab)

      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Samba

        Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 17/09/14 à 13:03.

        J'ai refait un test, smb4k sous Kubuntu 14.04.

        Ça juste tourne comme il faut, et quand on double-clique sur un partage réseau il le monte sous ~/smb4k/nomhote/nompartage, accessible par toute application.

        (partage issu d'un serveur samba enregistré dans un domaine Windows avec authentification par le contrôleur de domaine)

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Samba

      Posté par . Évalué à -10.

      Autre solution de contournement : utiliser un « cloud » genre owncloud, avec éventuellement le client de synchronisation.

    • [^] # Re: Samba

      Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 16/09/14 à 20:15.

      Entièrement d'accord, c'est assez embêtant.
      Il y a au moins ces rapports de bogue qui est ouvert sur le sujet. Je contourne le truc en utilisant gigolo qui utilise gvfs-smb et comme tu le dis, c'est entièrement transparent.

    • [^] # Re: Samba

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est prévu: smb:// en guise d'url répondra à ta demande, les couples login/mot de passe pourront être enregistrés dans Kwallet et les bookmarks dans Konqueror lui même.

      • [^] # Re: Samba

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Oui et non, ça n'est supporté que par les applications basées sur KDE, contrairement à une solution type gfs (<troll>pour une fois que gnome a un truc sympa — vont peut-être le virer</troll>).

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Samba

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      C'est aussi mon frein principal à l'utilisation de KDE.

      Il faut bien avouer que gvfs est vraiment très efficace. Vu qu'il crée des points de montages automatiquement n'importe quel soft peut y accéder sans code particuler.

    • [^] # Re: Samba

      Posté par . Évalué à -10.

      Et ouais mec, linux est trop pret pour le desktop, windows et macos peuvent aller se rhabiller!!
      (Oui, je me repete)

      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Samba

        Posté par . Évalué à 5.

        Alors que mac qui ne sait meme pas ecrire sur un disque en NTFS il est vachement pret pour le desktop… (cela m'est arrive pas plus tard que hier).

        Ne parlons meme pas des disques en extX, btrfs…

        Et puis tant que c'est le sujet sur mac tu fais comment pour faire ce dont tu te gausses? (en melangeant au passage allegrement linux et KDE…)

        • [^] # Re: Samba

          Posté par . Évalué à 3.

          Alors que mac qui ne sait meme pas ecrire sur un disque en NTFS il est vachement pret pour le desktop… (cela m'est arrive pas plus tard que hier).

          http://osxfuse.github.io/

          Et puis tant que c'est le sujet sur mac tu fais comment pour faire ce dont tu te gausses?

          Titre de l'image
          1. Tu sélectionnes la machine a laquelle tu veux te connecter.
          2. Si c’est la première fois que tu t’y connectes, tu cliques sur le bouton idoine
          Titre de l'image
          3. Pour être invité à saisir l’identifiant/mdp

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: Samba

            Posté par . Évalué à 9.

            http://osxfuse.github.io/

            Donc c'est bien ca par defaut un mac ne sait pas se servir d'une partition NTFS et on est oblige de mettre des logiciels venant du monde opensource (celui qui est systematiquement critique par groumly) pour faire un truc basique. Super "user friendly" il n'y a rien a dire…

            Donc c'est complique d'ouvrir dolphin, de cliquer sur reseau, partage samba et enfin sur la machine sur laquelle tu veux te connecter? Ca fait certe une etape de plus mais je ne vois pas trop la difference…

            • [^] # Re: Samba

              Posté par . Évalué à 4.

              Par défaut et depuis Snow Leopard, Mac OS X sait se servir d'une partition NTFS sans aucun logiciel complémentaire : http://hints.macworld.com/article.php?story=20090913140023382

              Quant à qualifier ça d'un truc "basique", c'est une autre affaire …
              (à noter que le montage en lecture seule d'une partition NTFS est beaucoup plus simple)

              BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Samba

                Posté par . Évalué à 10.

                Ah peut etre mais bon je sais me servir de Linux a peu pres mais mac je suis carrement "madame michu" et je m'apercois que se servir d'un disque en NTFS c'est pas compliant!

                Dans le genre truc bizarre que meme les macqueux comprennent pas. Panne de courrant, reboot du mac et certains comptes qui manquant a l'ecran de connexion, connexion sur un des comptes restant accessible, les comptes manquants sont toujours presents, pasage a l'ecran de connexion (sans deconnexion) et hop les comptes sont la, deconnexion du compte (donc retour sur la fenetre de connexion apres demarrage) et hop compte manquant. Tres amusant, il semble donc il y avoir deux ecrans de connexion different (ce qui est en fait visible car le fond n'est pas le meme) avec deux comportements differents.

                Linux c'est peut etre pas pret pour le desktop mais je me demande si il y a le moindre OS qui le soit quand je vois ce genre de bug…

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Il y avait bien BeOS il y a 15 ans …

                  BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Samba

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Par défaut et depuis Snow Leopard, Mac OS X

                Heu, depuis vachement plus tôt!

                % mount host:/path/to/export /path/to/local/mounpoint
                

                marchait déjà sur 10.4 et peut-être avant, je ne suis pas archéologue! Cette fonctionnalité était aussi disponible dans le Finder via un truc du type Go To → Connect to server → nfs://host:/path/to/export.

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par . Évalué à 2.

                  C'est dispo depuis longtemps, mais en lecture seule.

                  BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Samba

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                L’autre jour je vais chez un pote, je branche mon disque dur externe formaté en NTFS (pour qu’il fonctionne sous Windows, à la base c’était du ext4), et voilà que c’est impossible de copier des choses dessus.

                Alors d’après ce lien, à priori c’est possible en installant OSXFuse + NTFS-3G plus un patch, ou alors une appli à 20$. Ils sont sérieux chez Apple?

                Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Il y un paquet fuse-ntfs-3g chez Red Hat pour RHEL?

                  Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ils ont peut être juste pas envie de payer des royalties pour brevets à Microsoft (qui de son coté continue de développer Windows en mode autiste qui ne comprend que FAT et NTFS).

                  BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: Samba

              Posté par . Évalué à 8.

              Donc c'est bien ca par defaut un mac ne sait pas se servir d'une partition NTFS[…]

              Effectivement, Out of the box OS X ne sait que lire du NTFS.

              […]on est oblige de mettre des logiciels venant du monde opensource[…]

              Il y a aussi des solutions proprios pour les anti-communistes primaires.

              […]Super "user friendly" il n'y a rien a dire…

              Les gens chez Apple doivent être conscients que leurs clients sont des raclures snobinardes, qui mourront plutôt que de brancher à leurs machines un appareil qui a été en contact avec un de ces ordinateurs non Apple. Perso, je me contente de porter des gants ad hoc (EN 421 minimum ) lorsque je dois m’abaisser à manipuler ce genre d’appareils, et je passe le port USB à la chaux vive après coup.
              Ou plus sérieusement ils n’ont peut-être pas eu suffisamment de demandes pour cette fonctionnalité, pour juger nécessaire de l’intégrer.

              (celui qui est systematiquement critique par groumly)

              Je ne pense pas que Groumly en a contre l’open source, mais j’suis pas dans sa tête…

              Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: Samba

                Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 17/09/14 à 18:18.

                Ou plus sérieusement ils n’ont peut-être pas eu suffisamment de demandes pour cette fonctionnalité, pour juger nécessaire de
                l’intégrer.

                Surtout que Linux (et macosx?) étaient capable de formater des gros disques en FAT32… La limitation n'existait que sous Windows…

                Aujourd'hui, il y'a exFAT qui est supporté par défaut par les distribs Linux et par MacOSX.

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par . Évalué à 3.

                  La limitation n'existe que depuis XP, et que depuis l'explorateur. Depuis la ligne de commande ou le gestionnaire de disques, la limitation n'existe pas.

                  "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Oui mais parfois tu dois lire des disques que TU n'as pas formate toi meme.

            • [^] # Re: Samba

              Posté par . Évalué à -10.

              Donc c'est bien ca par defaut un mac ne sait pas se servir d'une partition NTFS et on est oblige de mettre des logiciels venant du monde opensource

              Tu sais tres bien que c'est faux, mais c'est pas comme si c'etait la premiere fois que tu mentais effrontement juste pour troller, hein nicolas?

              celui qui est systematiquement critique par groumly

              Mais bien sur. si tu faisais l'effort de me lire, tu saurais depuis tres longtemps que je m'en cogne royal de la licence.
              Ce qui m'importe c'est la qualite du produit.

              Ca fait certe une etape de plus mais je ne vois pas trop la difference…

              T'es chercheur en astrophysique et tu vois pas la difference entre 2 etapes et 3 etapes? Ben dis donc…

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Samba

                Posté par . Évalué à 10.

                Je ne vois pas quel est ton intérêt à tenter de donner mes informations personnelles mais j'admire le courage de faire cela de façon anonyme.

                • [^] # Re: Samba

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  faire cela de façon anonyme

                  son vrai nom à groumly ce n'est pas pff ?

            • [^] # Re: Samba

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Groumly ne critique pas le monde open-source, mais certains logiciels open-source. Ça fait toute la différence.

              Accessoirement, mais tu le sais certainement, OS X comporte pas mal de briques open-source, dont certaines développées par Apple.

        • [^] # Re: Samba

          Posté par . Évalué à -3.

          Ne parlons meme pas des disques en extX, btrfs…

          Super pertinent dis moi, ca represente au moins 1 pour 10000 des disques branches sur un mac.
          Vachement plus que les partages samba, personne n'utilise samba. Ca vaut bien la peine de gacher du temps dessus.

          Et puis tant que c'est le sujet sur mac tu fais comment pour faire ce dont tu te gausses?

          Si la solution donnee plus bas ne te convient pas, et je suis sur que ton esprit torture trouvera une excuse foireuse, tu peux faire cmd k, smb://host

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Samba

      Posté par . Évalué à 1.

      J'y connais rien mais, sous Kubuntu, dans Dolphin hop tu vas dans "Réseau" -> "Samba" et il y a bien un kio smb:, non ? D'ailleurs je vois mes propres partages Samba dedans.

      Ou j'ai rien compris c'est possible :)

      • [^] # Re: Samba

        Posté par . Évalué à 3.

        Et tu peux ouvrir/enregistrer des fichiers depuis n'importe quelle application genre libreoffice, thunderbird, gimp, inkscape ou en ligne de commande ?

        • [^] # Re: Samba

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bis repetitas => smb4k

          Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

          • [^] # Re: Samba

            Posté par . Évalué à 2.

            Il marche bien chez toi smb4k ? Tu es sur quelle version/distribution par pure curiosité car sur mon laptop en Debian Jessie cela fait des mois que je ne peux plus m'authentifier et peu importe le serveur il me redemande sans cesse mon login / mot de passe.
            Pourtant Kio et les montages CIFS fonctionnent.
            D'ailleurs quand j'y pense j'ai toujours eu des soucis étranges avec cette application, avant il arrivait régulièrement qu'il ne me trouve pas les autres pc sur le réseau malgré le serveur WINS déclaré par le DHCP.

            • [^] # Re: Samba

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Au boulot, avec l'authentification d'un serveur Samba par un contrôleur de domaine Windows, ça a marché nickel du premier coup.

              Par contre, chez moi pour contacter un synology via CIFS, ça échoue (mais j'ai aussi des problèmes d'authentification avec Windows 7 et 8… sûrement une finesse de CIFS ou un réglage sioux).

              Je sous sous Kubuntu 14.04.

              $ smb4k --version
              Qt : 4.8.6
              Plate-forme de développement de KDE : 4.13.3
              Smb4K : 1.0.9

              Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Samba

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Et tu peux ouvrir/enregistrer des fichiers depuis n'importe quelle application genre libreoffice, thunderbird, gimp, inkscape

          Oui.
          Pour les applications KDE, le fichier .desktop correspondant précise que l'application supporte KIO et l'URL est passée tel quel.
          Pour les autres application, quand tu l'ouvre avec (disons libreoffice), le fichier est copié dans /tmp et ensuite ouvert. Et quand tu enregistres le fichier est uploadé.

          ou en ligne de commande

          Ça s'applique pas vraiment.
          Depuis la ligne de commande tu utilisera plutôt un utilitaire utilisant FUSE.

          • [^] # Re: Samba

            Posté par . Évalué à 3.

            Pourquoi ca ne s'applique pas vraiment ? Ca s'applique bien avec gvfs-smb.

            • [^] # Re: Samba

              Posté par . Évalué à 10.

              et c'est bien un des rares trucs vraiment bien de gnome qui ne soit pas deja dans KDE…

          • [^] # Re: Samba

            Posté par . Évalué à 10.

            Pour les autres application, quand tu l'ouvre avec (disons libreoffice), le fichier est copié dans /tmp et ensuite ouvert. Et quand tu enregistres le fichier est uploadé.

            Oui c'est là tout le truc chiant. Par exemple, si tu as un film de 1,4 Go sur un disque réseau. Il va falloir que les 1,4 Go soient copiés avant que le film ne débute. Avec gvfs-smb, je ne sais pas exactement comment ça fonctionne, mais le film démarre immédiatement.

          • [^] # Re: Samba

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Et quand tu enregistres le fichier est uploadé.

            Hein, j'ai jamais vu ce comportement… C'est nouveau?

            • [^] # Re: Samba

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ça le fait depuis des années quand on utilise un chemin style sftp://user@machine/ depuis Konqueror.

              Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

            • [^] # Re: Samba

              Posté par . Évalué à 3.

              Euh non ca fait longtemps que c'est comme cela. Les truc vraiment manquant par rapport a gvfs c'est l'acces par terminal et de devoir attendre la fin du download pour lire un fichier video sinon ca fonctionne pas si mal que ca kio.

            • [^] # Re: Samba

              Posté par . Évalué à 2.

              En fait c'est une regression (il y avait une justification, mais je ne me rappelle plus laquelle)
              Dans les premières versions de kde3, cela fonctionnait très bien

  • # Baloo et FS réseau

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    kerzut, j'ai une grande partie de mes données accédées via NFS, ça veut dire qu'elles ne seront plus indexées ?

    Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Baloo et FS réseau

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      L'admin de ton serveur NFS t'en remerciera ;)

    • [^] # Re: Baloo et FS réseau

      Posté par . Évalué à 2.

      Je pense que la solution c'est de faire de la synchronisation plutôt que d'utiliser directement NFS.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Baloo et FS réseau

        Posté par . Évalué à 5.

        Selon la quantité et la finalité des données, la synchronisation n'est pas toujours la panacée. Quand c'est la seule source de duplication, c'est un plus non-négligeable. Quand tu as un gros stock de données déjà redondées, c'est un peu du gaspillage.

        Par principe, j'ai tendance à réserver la synchronisation aux usages qui doivent survivre à une déconnexion du réseau.

        • [^] # Re: Baloo et FS réseau

          Posté par . Évalué à 4.

          Quand tu as un gros stock de données déjà redondées, c'est un peu du gaspillage.

          En effet puis je suis entrain de me dire que tu peut très bien avoir des volumes énormes dispo via NFS et ne jamais te servir que d'une portion de ce volume (sans savoir la quelle à l'avance).

          Disons que dans certains cas la synchro est une solution (sachant que je ne sais pas comment la mettre en œuvre).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Baloo et FS réseau

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ça risque en effet de se transformer en synchro - en plus j'en ai besoin pour un autre poste qui lui peut être balladeur sans réseau… - probablement avec csync que j'utilise déjà au boulot.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

      • [^] # Re: Baloo et FS réseau

        Posté par . Évalué à 8.

        Je pense que la solution c'est de faire de la synchronisation plutôt que d'utiliser directement NFS.

        Non, ce n'est pas la solution, pour la simple raison (exposée par Larry Cow) que ça dépend de la taille des données et de ce qu'on en fait. Il n'y a pas une seule solution pour couvrir tous les cas mais une solution adaptée à chaque cas de figure.

        Par exemple, synchroniser un espace de 2To vers un disque local de 100 Go, ça ne va pas. Indexer les données d'une source partagée n'est pas non plus une bonne idée en raison du trafic réseau engendré, sans parler de la protection contre les accès concurrents. Une meilleure option, dans le cas d'accès à des grands espaces de données partagées en réseau, serait, par exemple, de fournir un service d'indexation interrogeable à distance, plutôt que d'accéder directement aux méta données.

        L'accès direct aux données d'indexation n'a de pertinence que pour un système local. La synchronisation n'a de pertinence que pour les faibles volumes et, en plus, dont la fréquence de mise à jour est relativement faible.

        Juste mes 2 eurocents ;-) .

  • # Plasma

    Posté par . Évalué à 3.

    A noter que plasma a reçu une seconde mise à jour mineures (5.0.2) http://www.kde.org/announcements/plasma-5.0.2.php

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -2. Dernière modification le 29/09/14 à 20:21.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 29/09/14 à 20:21.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.