Communauté Une bonne et une mauvaise nouvelle : Twitter et Diaspora

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier, Lucas Bonnet, Sébastien Koechlin, Nils Ratusznik et Bruno Michel. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags : aucun
24
28
août
2012
Communauté

Il y a la bonne et la mauvaise : le réseau social privateur Twitter et le réseau social libre fédéré Diaspora. Mais ce n'est pas forcément dans le sens que l'on croit.

La bonne nouvelle : Twitter rejoint la Linux Foundation

La rumeur cavale sur le net depuis quelques jours : Twitter vient renforcer les effectifs de la Linux Foundation. En effet, Twitter est un gros utilisateur du noyau Linux, et souhaite contribuer davantage.

En parallèle à cela, Twitter contribue également au logiciel libre, comme le framework JavaScript Bootstrap, Twemcache le fork de Memcached, Twemproxy, Zipkin l'outil de traçage distribué, Clockwork Raven outil d'analyse de données, Iago un générateur de charge, Brakeman scanner de sécurté Rails, Storm outil de calcul distribué temps-réel, Ambrose plateforme de visualiation et de monitoring temps-réel de workflows de données, Apache Mesos un gestionnaire de cluster, etc. Une liste sympa est disponible sur twitter.github.com.

La mauvaise nouvelle : Diaspora est abandonné

Diaspora, le projet de réseau social libre fédéré (décentralisé ou acentré), jette l'éponge : plus élégamment dit, le projet devient communautaire. En d'autres termes, « reprenez le code source, nous n'y toucherons plus ».

Ce projet avait beaucoup fait parler de lui, tant pour son financement avant toute ligne de code, que sa gouvernance fermée et opaque, ou que ses choix techniques. Pour rappel, ses fondateurs avaient proposé le projet sur Kickstarter en avril 2010 en fixant une cible à 10 000 dollars et en avaient reçu 200 000.

La bande de jeunes se barre maintenant avec le pognon qui leur reste, pour pisser makr.io, « a photo remixing tool that makes sharing and creating image macros more social » (en gros, un meme generator).

  • # Enthousiasme à modérer...

    Posté par . Évalué à  10 .

    Twitter rejoint la Linux Foundation la semaine même ou il ferme tout accès à ses données, et pas seulement pour des concurrents. Il était déjà un contributeur régulier à Linux, le mouvement est donc principalement symbolique. Par contre ses API qui se ferment, elles posent de sérieuses questions.

    Pour Diaspora, c'est regrettable, mais le modèle décentralisé ne peut pas décoller tant que le débit est asymétrique entre upload et download : dès que vous postez des fichiers lourds (images, musiques), cela se sent immédiatement. Et Facebook ayant une force marketing et une forte image de marque, le match était plié d'avance : viser le grand public sans marketing, c'est illusoire…

    • [^] # Re: Enthousiasme à modérer...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 . Dernière modification : le 28/08/12 à 15:39

      Twitter paie et s'engage, ce n'est pas pas symbolique.

      Twitter ferme, encore plus, ses API. De toute façon, tu n'y étais déjà pas, hein ? Tu es sur StatusNet et Diasp… non rien.

      Update : tiens, un article qui décrit un peu l'infra opensource de Twitter : http://opensource.com/business/12/8/open-source-technology-behind-twitter ce sont effectivement de gros utilisateurs et développeurs d'opensource.

    • [^] # Re: Enthousiasme à modérer...

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      le modèle décentralisé ne peut pas décoller tant que le débit est asymétrique entre upload et download

      Le débit est symétrique sur le moindre VPS à trois francs six sous de chez les Ch'tis™. Décentralisé, ça veut juste dire que chacun (individu, asso, entreprise) peut proposer une instance fédérée du système, pas qu'il faille forcément l'installer sur la machine du salon.

      viser le grand public sans marketing, c'est illusoire…

      Vrai, mais les pratiques dilettantistes des devs Diaspora (failles de sécu, protocole bancal, etc.) ont dû aussi freiner son adoption, je pense.

      Envoyé depuis mon PDP 11/70

    • [^] # Re: Enthousiasme à modérer...

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

      le modèle décentralisé ne peut pas décoller tant que le débit est asymétrique

      Hmm. Je ne pense pas que ce soit un vrai problème. Au delà du fait que l’intérêt de la décentralisation ne se limite pas aux lignes ADSL, si les données sont réellement distribuées, le débit descendant peut être atteint avec plusieurs pairs qui en envoient. Bittorrent, par exemple, permet bien de contrebalancer le déséquilibre des débits. Pour un réseau social sur HTTP ou XMPP, le protocole s’y prête moins, mais les données publiques peuvent être partagées sur plusieurs instances pour régler ce problème. Ce n’est pas fait pour le moment, mais ça ne me paraît pas une limitation insurmontable si c’était une condition nécessaire à leur adoption massive.

      viser le grand public sans marketing, c'est illusoire…

      Ça par contre, ça me semble un vrai problème. De même que face au budget communication d’Apple et aux accords commerciaux de Microsoft, les systèmes libres ont peu de leviers pour se hisser à une place significative sur le daixtaupe, les réseaux sociaux libres seront “prêts pour le serveur” avant la base d’utilisateurs… qui elle risque de ne jamais migrer sans un budget marqueutinge conséquent.

  • # Une mauvaise, et une mauvaise...

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 . Dernière modification : le 28/08/12 à 15:06

    Tu es un peu optimiste, il y a deux mauvaises nouvelles, la deuxième n'en étant pas vraiment une d'ailleurs. Commençons par évacuer celle-là : Disapora n'était pas un projet sérieux mais une grosse arnaque, peut-être pas volontaire mais qui en tout cas sentait l'échec dès le début.

    Maintenant, Twitter qui devient membre de la Linux Foundation, c'est l'arbre qui cache la forêt. Ils viennent surtout de rendre les règles de leur API beaucoup plus restrictives, avec leur fameuse matrice bien résumée ici :

    twitter quadrant

    Résultat, les développeurs de clients sont mal barrés, le réseau devient de plus en plus fermé, et les règles de l'API rendent quasi impossibles la préparation d'un fork efficace du dit réseau.

    EDIT : isildur37 a été plus rapide que moi ;)

    • [^] # Re: Une mauvaise, et une mauvaise...

      Posté par . Évalué à  -3 .

      Ouais mais une nimage qui ne choquera personne en commentaire de dépêche, ça vaut un point.

      P.S.: Au bout de dix points, t'as droit une belnimage.
      P.P.S.: Ca veut dire quoi "Masturbation"? Je n'ai qu'un dictionnaire Mormon-Francais sous le coude.

    • [^] # Re: Une mauvaise, et une mauvaise...

      Posté par . Évalué à  1 .

      Disapora n'était pas un projet sérieux mais une grosse arnaque, peut-être pas volontaire mais qui en tout cas sentait l'échec dès le début.

      Je dirai qu'au moin c'est un poc d'un réseau social décentralisé, c'est déjà ça

    • [^] # Re: Une mauvaise, et une mauvaise

      Posté par . Évalué à  -10 .

      Disapora n'était pas un projet sérieux mais une grosse arnaque,

      Diaspora? grosse arnaque? mmh Diaaaaspo-ra??? Effectivement, ça va avec! :p

      _Par le pouvoir du crâne ancestral, je détiens la liberté d'expression™ toute puissante!!!
      _

    • [^] # Re: Une mauvaise, et une mauvaise...

      Posté par . Évalué à  3 .

      L'image est une parodie de celle là
      Image

  • # Mauvais choix

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    En même temps Diaspora, dès le début était prévu pour rater, comme l'est thechangebook. La raison est simple: au lieu de fournir en premier un protocole ou une structure, les gars n'ont fait que reproduire un réseau social sans prendre en compte les critiques de fond. Oui ils ont fait du décentralisé (et encore), mais l'interopérabilité, tu laisses tomber.

    • [^] # Re: Mauvais choix

      Posté par . Évalué à  2 .

      Quid des autres alternatives, les autres réseaux sociaux décentralisés?
      Friendica, gNewBook, BuddyCloud, Socialigniter…
      Est-ce qu'elles commencent à aboutir?
      Une nouvelle dépêche sur le sujet serait bien!

      • [^] # Re: Mauvais choix

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 28/08/12 à 15:43

        Et App.net, pas libre, qui a trouvé 500 k$ sur Kickstarter, avec un modèle sans pub, mais centré sur des utilisateurs payants.

        Update : On brouillonne un point ici ? https://linuxfr.org/redaction/news/le-point-sur-les-reseaux-sociaux-opensource-federes

        • [^] # Re: Mauvais choix

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Il y a déjà une bonne synthèse : http://linuxfr.org/wiki/reseauxsociaux

          Ca peut certainement servir de base de faire le point.

        • [^] # Re: Mauvais choix

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 29/08/12 à 12:52

          App.net, c'est relativement facile à faire techniquement (par rapport à Diaspora). Ca ne demande pas de décentralisation, en gros il promettent juste de cloner Twitter, ce qui n'est pas très dur quand il n'y a pas des millions d'utilisateurs.

          Par contre c'est très intéressant niveau financement. Ca montre que y'a plein de gens qui en ont marre de la pub en ligne et qui sont prêt à payer. Ca veut peut-être dire que dans le cas d'un réseau social décentralisé, certains noeuds pourraient fonctionner sur un modèle d'abonnement. (Oui, je suis prêt à payer pour avoir un compte sur un réseau social libre décentralisé mais où c'est pas moi qui fait l'admin système).

    • [^] # Re: Mauvais choix

      Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 28/08/12 à 19:28

      Effectivement, point sur lequel j'avais des doutes depuis le début pour Diaspora : un Facebook libre ne marchera jamais, car ça existe déjà, ça marche, et tous les "amis" sont déjà dessus.
      Si quelqu'un veut un réseau social libre et décentralisé, il NE faut PAS copier facebook (je sais de quoi je parle, je bosse chez le 2eme réseau social français…). Il faut quelque chose de plus, de mieux pensé, de plus utile, ou de plus pratique pour l'utilisateur final. L'archi, c'est bien, mais l'utilisateur lambda s'en contrefout. Ce qu'il veut c'est un service.
      Là on touche aux limites (des partisants) du libre : il faut s'ouvrir à ceux qui n'en ont rien à faire de la licence, écouter ce qu'ils veulent, et sortir de nos beaux diagrammes UML/ histoires de licence. Un projet pensé pour l'utilisateur marchera, libre ou non.
      Si Linux a aussi bien marché, c'est grâce à la philosophie de Linus et à l'ordre de ses priorités:
      1) je veux que ça marche
      2) je veux que ça soit fiable
      3) je veux que ça soit libre.
      Hurd, basé sur la philo Stallman, qui prend l'ordre exactement inverse, piétine depuis bientôt 25 ans… Il faut être pragmatique si on veut qu'un projet marche, et c'est vital pour l'informatique "sociale" qui perce depuis quelques années. Le libre est archi présent dans les architectures, totalement absent en front…

      • [^] # Re: Mauvais choix

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Ben, dans un sens je te suis, mais cela dit:

        -Libre ou pas Libre, Facebook occupait effectivement déjà la place, pas la peine de le cloner pour le principe
        -Le Libre, c'est censé être un moyen, et un moyen efficace. Et c'est un peu de ça qu'on parle aussi. Tu dis que l'utilisateur s'en branle de l'archi. C'est totalement vrai. Maintenant, avec une archi mal branlée, je pense que la qualité de service a bien du mal à suivre.
        -Il faut donc une bonne archi, avec de bons services par-dessus, qui intéressent les utilisateurs plus que FB ou autre.

        Je ne pense pas que l'archi ou les services de base aient à perdre à être complètement Libres.

        Il faut par contre se rendre à l'évidence: FB marche beaucoup grâce à ses jeux et gadgets à la con. Il faut laisser les utilisateurs y accéder, et les développeurs de ces applications à la con ne font pas dans le Libre.

  • # Diaspora

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Je n'utilise pas Diaspora, et je ne m'intéresse pas pas l'actualité du projet - je préfère les projets Jappix, Movim et SàT- mais j'ai l'impression qu'ils essaient vraiment de structurer une communauté autour du projet (du coup ça m'intéresse déjà plus).

    Le titre "Diaspora est abandonné" me parait trompeur, si ce n'est que l'ancienne équipe (plus que trois je crois) abandonne le contrôle du projet (et non le projet). Mais est-ce vraiment une mauvaise nouvelle ? Si la communauté est inexistante, oui, si elle est suffisamment solide (pas besoin d'être nombreuse), non.

    Bon par contre c'est vrai que makr.io a m'attire autant que les pinterest et autres 10000 sites web à la con de ce genre. Je suis même plus attiré par le boulon que j'ai un jour laissé tombé, puis qui a roulé derrière le canapé et finit par se coincer à un endroit inaccessible entre le mur et une dalle de sol stratifié.

    • [^] # Re: Diaspora

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 . Dernière modification : le 29/08/12 à 01:32

      Complètement d'accord, mais en plus véhément: le titre et le contenu de la news sur Diaspora sont trompeurs. Le projet n'est pas du tout abandonné, et dans l'annonce ils disent bien qu'ils accompagneront la transition vers une gestion communautaire du projet. Et gestion communautaire ça veut pas dire "on abandonne et on attend que quelqu'un le reprenne", comme il est dit dans cette "news", mais que les membres de la communauté déjà impliqués dans le développement pourront maintenant peser davantage, en ayant notamment la main sur la plateforme de suivi de tickets, Pivotal Tracker.

      Ils disent d'ailleurs aussi que c'est comme ça que Diaspora aurait toujours dû être, et je suis complètement d'accord. De très nombreux projets libres ont été dès le début gérés de la façon dont Diaspora a attendu jusqu'à maintenant pour l'être. Doit-on alors dire que ces projets sont nés abandonnés ?

      Diaspora a toujours été critiqué pour avoir un mode de développement trop fermé, et maintenant que les devs se sont rendu compte qu'ils ne peuvent pas tout gérer tous seuls et que la communauté est un moteur puissant, tu parles d'abandon ?

      Pardon, j'ai pas l'habitude de m'emporter mais pour le coup c'est vraiment biaisé comme news. Si des gens pensent que j'exagère de la critiquer, lisez l'annonce (en anglais), vous verrez que c'est tout sauf abandonné, et ce n'est pas de l'hypocrisie: ça s'organise vraiment autour d'une ouverture.

      • [^] # Re: Diaspora

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Je me permet de faire un lien sur mon commentaire dans le journal, qui est suivi par un autre commentaire de Ploum.

        Bref, tu peux toujours croire au père Noël, ça ne veut pas dire qu'il existe. Ce n'est pas la première fois qu'une annonce d'abandon dit que c'est tout sauf abandonné. Et ce ne sera pas la dernière, vu que des gens y croient.

  • # Makr.io

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Apparemment, ils ont suivi les bons conseils de Ploum :

    Le nom de ton bébé doit préférablement se terminer en "R". Un "ook" ou quelques autres variantes sont également possibles, mais, depuis 2005, la norme ISO est le "R" terminal. Tout comme ton blog, ton « service web » sera en beta, avec le logo approprié. Rajoute un slogan en anglais et tu as déjà fait la moitié du boulot. Allez, je t'aide.

    Logo Branlr

  • # Correction

    Posté par . Évalué à  2 .

    Note au modérateur.
    Twitter Bootstrap n'est pas un framework javascript , c'est un framework css (basé sur less).
    Il existe bien des plugins js faisant des petites choses adossé à jquery (systèmes de tabulation, …) mais le propos du framework est le css.

  • # Le cofondateur m'a redirigé vers un site prOn

    Posté par . Évalué à  0 .

    Bon eh bien, je suis allé sur makr.io. Un module de chat y est intégré en homepage. Nous pouvons alors facilement discuter avec le cofondateur de Diaspora Maxwell Salzberg. Je l'ai plutôt énervé et grâce au module de chat et à Javascript, il m'a redirigé vers un site prOn/troll. La vidéo durait 5 secondes et ressemblait à un gif animé avec le message "I found. I think you're gay !". C'était deux mecs qui s'emboîtaient ou plutôt deux bouts de corps centrés sur 10/15 cm² de peau. Peut-être voulait-il dire que la communauté s'est fait enc**er ? Désolé, j'ai oublié de faire des screenshots. Pour ça, je lui avais dit que j'étais quelque part déçu qu'ils nous pondent makr.io après avoir achevé Diaspora en se voilant la face jusqu'à la fin. Mais surtout que la team Diaspora n'a pas forcément su gérer le potentiel de la communauté et deux/trois autres trucs. Je suis ensuite revenu sur makr.io avec un cache navigateur clean et une IP différente. Maxwell Salzberg m'a accueilli de nouveau sur son chat MSN-like en me refaisant le clip YouTube "Allez viens, on est biieeeen". J'ai vraiment trouvé ça glauque. J'ai joué le jeu du chat et pour cette deuxième fois, après qu'il voulait que je fasse une belle image de meme generator et qu'on se fasse un challenge ensemble, je lui ai dit un truc du genre "Coucou c'est moi !" et je suis parti.

    Et je suis toujours curieux si à l'heure actuelle, vous avez trouvé un média social open source qui marche comme sur des roulettes.

    Merci ++

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.