Journal Diaspora devient un projet communautaire

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
20
28
août
2012

Le jour où j'ai retiré le blog des devs Diaspora de mon lecteur de flux, voilà que Lwn annonce que Diaspora, c'est fini.

http://lwn.net/Articles/513694/rss

Certes, c'est annoncé sous le pudique cache-sexe: "le projet sera désormais communautaire" mais personne n'est dupe.

Au final, Diaspora aura brûlé beaucoup d'argent pour un résultat… je vous laisse seuls juges ;-)

  • # tag

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    et en tant que réseau social pourtant diaspora avait son tag.

    Une alternative libre pérenne telle que Salut à Toi ?

    • [^] # Re: tag

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Au niveau des autres alternatives crédibles, on peut citer aussi:

      • Friendica qui est bien avancé, mais je ne suis pas fan de son interface

      • Newebe qui a une approche originale (tout en http, chacun son serveur), et un auteur très sympa

      • MOVIM: assez connu en France, équipe sympa aussi, interface agréable.

      • Buddycloud: qui a le vent en poupe, mais ça s'oriente plus sur du twitter like il me semble, à voir j'ai suivi de loin ces derniers temps.

      • Jappix: ça a ralenti ces derniers temps, ça se cherche.

      Quant à SàT, une sortie est prévue pour la rentrée. Il y a beaucoup de nouveautés depuis la dernière version, et surtout le but va être maintenant de créer une communauté solide autour du projet. Un nouveau site web est disponible depuis quelques semaines: http://sat.goffi.org . Les bases de l'architectures sont posées, les choses devraient s'accélérer dorénavant.

      • [^] # Re: tag

        Posté par . Évalué à  6 .

        MOVIM: assez connu en France, équipe sympa aussi, interface agréable.

        Tout est relatif.

        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

      • [^] # Re: tag

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        "Friendica qui est bien avancé, mais je ne suis pas fan de son interface"

        Son interface est un handicap majeur (et non pas juste une histoire de goût comme certains le disent). Personnellement, je n'ai jamais réussi à utiliser Friendica.

        "Newebe qui a une approche originale (tout en http, chacun son serveur), et un auteur très sympa"

        J'aime beaucoup le projet et l'auteur. Mais c'est encore à l'état de prototype. Personne ne l'utilise.

        "MOVIM: assez connu en France, équipe sympa aussi, interface agréable."

        À peine moins prototype.

        "Buddycloud: qui a le vent en poupe, mais ça s'oriente plus sur du twitter like il me semble, à voir j'ai suivi de loin ces derniers temps."

        C'est mort. J'ai beaucoup discuté avec les devs, j'ai vu le code. C'est mort de chez mort.

        "Jappix: ça a ralenti ces derniers temps, ça se cherche."

        Également un peu trop prototype.

        Voir ma comparaison également:
        https://docs.google.com/spreadsheet/ccc?key=0As1xcbAKTQbadDZhT2tVYk8xc290Nld2eGY5VFNFanc

        • [^] # Re: tag

          Posté par . Évalué à  1 .

          Il y a aussi Tent qui est encore en alpha mais qui a attiré un peu de lumière dernièrement:

          Tent is a protocol for open, decentralized social networking.

          • [^] # Re: tag

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Je n'ai pas vu d'implémentation. Or, pour moi, un protocole sans implémentation de référence c'est purement inutile.

            Non seulement pour promouvoir le protocole mais également parce qu'un protocole qui n'a pas été testé et expérimenté n'a aucune chance d'être fonctionnel à mes yeux.

            • [^] # Re: tag

              Posté par . Évalué à  2 .

              Est-ce qu'il ne serait pas intéressant d'utiliser une de ces implémentations de réseaux sociaux au-dessus de XMPP, voire carrément faire du HTTP over XMPP ?

              Grosso modo il s'agirait d'utiliser XMPP uniquement en tant que transporteur et gestionnaire d'ACLs.

              Ça me semble intéressant dans le cas de données privées par exemple : un utilisateur souhaitant accéder à des informations de blogging dont l'accès est réservé à certains utilisateurs identifiés, le module XMPP vérifie les droits à l'aide d'ACLs et relaie les infos entre le réseau social et l'utilisateur distant autorisé à travers un transport classique XMPP type messagerie instantanée.

              Pourquoi recréer des fonctionnalités de réseaux sociaux dans XMPP alors que des solutions et protocoles existent déjà…

              • [^] # Re: tag

                Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

                XMPP possède déjà tout ce qu'il faut pour ça, pas besoin d'ajouter du HTTP dessus. Le seul point qui manquait était une gestion fine des permissions pour PubSub, et je travaille justement dessus: http://www.goffi.org/post/2012/06/24/Permissions-fines-pour-PubSub .

                • [^] # Re: tag

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  J'ai fait un tour sur ton blog et j'avoue que les fonctionnalités de SàT que tu présentes sont extrêmement intéressantes ! :)

                  Ok XMPP peut se suffire à lui-même, mais je me demande si XMPP ne pourrait pas être utilisé comme module d'"identification" pour plein d'applications, et notamment le Web.
                  Une alternative aux comptes utilisateurs à créer sur chaque site Web, un identifiant unique : le JID.

                  • [^] # Re: tag

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                    Ok XMPP peut se suffire à lui-même, mais je me demande si XMPP ne pourrait pas être utilisé comme module d'"identification" pour plein d'applications, et notamment le Web.

                    Si c'est tout à fait utilisable pour identifier. Quelqu'un (sitarane si je me souviens bien), avait codé une alternative à OpenID pour Wordpress qui permettait de s'identifier avec son compte XMPP.

                    • [^] # Re: tag

                      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                      Salut,

                      à part si quelqu'un d'autre l'a aussi codé, c'est moi qui ai développé cela. Et je l'utilise régulièrement. Ça marche bien. :-)
                      http://wordpress.org/extend/plugins/xmpp-auth/

                      Ça permet de se connecter de manière très sécurisée, et en même temps sans mot de passe et facilement sur son compte Wordpress en effet. Ça permet également de filtrer les commentaires d'utilisateurs non-connectés par vérification IM. Marche bien, rapide et simple, donc c'est cool.
                      Seul hic: votre client doit comprendre le protocole pour vous afficher une jolie popup (Psi et Gajim seulement dans mes tests), ou au moins un support des fils de discussion (non testé perso mais il paraît que OneTeam a ce support).

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par . Évalué à  3 .

                        Si c'est la XEP70, c'est compris par pas mal de monde : OneTeam, Jappix, et j'en passe.

                        • [^] # Re: tag

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          Salut,

                          merci pour l'info. Ça rajoute Jappix a la liste.
                          Par contre y en a aussi pas mal qui supportent pas (enfin aux derniers tests que j'avais faits): Pidgin, Adium, Swift, l'interface Web GoogleMail (qui a elle seule doit représenter une des plus grosses parts des utilisateurs XMPP du monde)… et ça limite pas mal malheureusement car ils sont très utilises.

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Oui désolé, je n'ai aucune mémoire des noms/pseudos, j'ai confondu avec quelqu'un de BeWelcome :p. C'est bien à toi que je faisais référence :)

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par . Évalué à  0 .

                        Très intéressant, par contre l'utilisateur est obligé de confirmer (ou refuser) à la main la demande par le biais de son client XMPP si j'ai bien compris ?

                        N'y aurait-il pas la possibilité d'automatiser ça ? Dans le cas d'une requête sur un site Web par exemple, je pense à une méthode d'authentification HTTP basée sur le JID avec un numéro de ressource aléatoire. Le serveur Web répondrait à cette adresse en transmettant un secret que l'application cliente (le navigateur Web en l’occurrence) irait lire (ou se verrait pousser par le serveur XMPP, pourquoi pas pendant qu'on y est). Ensuite celui-ci réinterroge le serveur Web en indiquant le secret dans l'en-tête HTTP.

                        Bien sûr rien de cela n'existe (enfin je pense). ;)

                        • [^] # Re: tag

                          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                          Bonjour,

                          c'est en effet possible si le client web et XMPP sont le même, ou peuvent se passer des informations par exemple.

                          En fait le secret aléatoire dont tu parles est exactement le principe de cette XEP. Le seul hic est que pour rendre cela automatique, il faudrait donc que le numéro aléatoire soit généré par le navigateur web (par exemple, Firefox, qui doit donc avoir un support intégré de cette partie du protocole), et que celui ci soit confirmé par le client IM (Psi/Gajim/Pidgin/que-sais-je). S'il y avait un canal de communication, ou bien si Firefox avait lui-même un support XMPP, cela serait possible. On pourrait avoir une connexion en un clic, sans avoir rien a confirmer, rien à rentrer.

                          Malheureusement ce n'est pas le cas. Et je pense que le plus gros bloqueur est Firefox (clairement le plus gros navigateur Libre, donc celui par lequel il faudrait passer pour arriver à promouvoir cette technologie) parce qu'ils ne se sont jamais montrés très intéressés par XMPP d'une part, mais surtout parce qu'ils essaient de promouvoir leur propre système d'identification (browserid), dont je prévois de lire la spec depuis un certain temps, mais n'ai jamais pris le temps à ce jour.
                          Donc j'ai malheureusement peu d'espoir que ça arrive jamais, même si je pense que ce système (ou une variante car la XEP est plutôt générique et cela vaudrait le coup de l’améliorer et d'ajouter notamment des fonctionnalités de droits, pour faire non seulement de l'identification, mais aussi de l'autorisation comme oauth) est probablement l'un des plus surs systèmes d'identification actuellement, car XMPP est un protocole bien plus sur, mais aussi plus rapide, donc plus agréable à l'utilisation, que l'email (sur lequel se base browserid).

                          Au final oui la seule méthode est de demander a l'utilisateur de noter manuellement sa "resource" (au lieu de génération aléatoire) dans le navigateur, puis de lui demander de la valider dans le client XMPP (en général une pop-up).
                          On pourrait développer un plug-in ceci dit pour les divers navigateurs. Mais je pense qu'il y a peu de chance que cela fasse vraiment monter l'adoption (sauf si de gros services se mettent à utiliser cela). Je suis à l’écoute de toute idée.

                          • [^] # Re: tag

                            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                            N'empêche que ça a l'air pas mal du tout ton système, t'as déjà essayé de le proposer en XEP ? Ça aiderait fort à son utilisation, surtout tu as déjà fait une implémentation. En tout cas ça me plairait bien d'utiliser ça.

                            • [^] # Re: tag

                              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                              La XEP existe déjà. Comme le dit Larry Cow plus haut, il s'agit de XEP-0070.
                              Le principal existe déjà, mais comme pour beaucoup d'autres XEP, ça peut être amélioré ceci dit, et surtout de nouvelles fonctionnalités devraient être ajoutées. Si tu regardes la XEP, elle n'a pas été touchée depuis fin 2005. Je viens de démissionner, donc je vais peut être m'y intéresser a nouveau; mais j'ai pas mal d'autres projets persos, donc je dois faire des priorités.

                              En particulier, des fonctionnalités d'autorisation serait géniale (a l'heure actuelle, c'est uniquement de l'identification). Surtout qu'en technologie d'identification sans mot-de-passe, la concurrence est rude. On a OpenID (qui n'a pas percé auprès du grand public), tous les trucs proprios que les sites utilisent de partout (en particulier Facebook), puis récemment browserID de Mozilla, WebID du W3C…

                              Par contre en autorisation (qui est en gros de l'identification sans mot de passe aussi, mais limitée en temps et/ou en accès/fonctionnalités), y a en gros que Oauth, qui a été lance par Twitter, est un protocole ouvert standardisé par l'IETF, mais est tout de même un truc ultra compliqué, pas du tout générique (chaque implémentation est quasi unique, voire inutilisable ailleurs, surtout dans la version 2), pas sécurisé pour un sou. En gros, selon moi une catastrophe. J'ai récemment lu l'ensemble des RFCs liées a oauth et je suis effrayé par le fait que ce soit une si bonne idée, mais si mal définie.

                              Enfin bon tout ça pour dire qu'une base de XEP existe déjà, mais comme beaucoup d'autres specs XMPP, y a en effet matière à amélioration.

                          • [^] # Re: tag

                            Posté par . Évalué à  0 . Dernière modification : le 29/08/12 à 23:23

                            Merci pour ta réponse.

                            Pour compléter mon message précédent, dans une situation purement hypothétique où comme tu le dis Firefox se rapprocherait de XMPP pour son intégration, ne pourrait-on pas aller encore plus loin dans l'exploitation de XMPP pour authentifier un utilisateur en faisant passer tous les échanges HTTP (dans le cas d'une connexion toute simple à son espace privé d'un site Web lambda) par le serveur XMPP du client, et ne plus se contenter de ne transmettre uniquement que des secrets valables pendant une certaine durée ?

                            L'aspect le plus problématique serait l'augmentation de la charge du serveur XMPP qui se verrait utiliser en tant que proxy, mais question sécurité il suffirait de chiffrer les échanges grâce à HTTPS pour que le serveur XMPP ne puisse pas s'immiscer dans les échanges.
                            Dans ce cas comme tu l'as dit il faudrait que le navigateur ainsi que le serveur Web hébergeant le site que nous souhaitons consulter possèdent un support de XMPP. Je crois que c'est là où je voulais en venir quand je parlais de HTTP over XMPP, je m'y perds un peu je dois dire, je ne suis pas développeur et le nombre de RFCs que j'ai dû lire dans ma vie se compte sur les doigts d'une main ! :-p

                • [^] # Re: tag

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  XMPP possède déjà tout ce qu'il faut pour ça, pas besoin d'ajouter du HTTP dessus

                  Même pour le partage de fichier? Lorsque j'envoie un document via xmpp, c'est généralement très lent…

                  Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

                  • [^] # Re: tag

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    Les échanges de fichiers par XMPP se font en P2P (XMPP ne fait qu'initialiser la connexion et mettre en relation les deux clients). Si c'est lent c'est que tu es en ADSL, et donc que l'upload est pas terrible.

                  • [^] # Re: tag

                    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                    Pour le partage de fichier il y a un héritage historique. Tu as basiquement 3 façon de faire:

                    • le partage via des messages ( XEP-0047 ), qui passe pratiquement partout (sauf si c'est explicitement filtré comme c'est le cas je crois sur FB). C'est lent, dépendant du serveur, consommateur en resources. C'est vraiment une solution de secours quand rien d'autre ne marche, pour des petits fichiers

                    • la partage traditionnel ( XEP-0096 ): le plus implémenté. Selon la configuration, tu as une connection P2P (directe donc), et là c'est uniquement limité par ta connection. En cas de problème (NAT, Firewall ou autre joyeuseté), ça tente le coup via un proxy, ce qui limite la vitesse de connection.

                    • ce va progressivement devenir la norme ( XEP-0234 ), via Jingle: là c'est beaucoup plus moderne et robuste, ça traverse plus facilement les réseaux à problèmes. Au finale, comme pour le précédent, ça cherche à établir une connexion directe.

                    XMPP sert à la négociation, et hormis dans le premier cas, le transfert à proprement parler est fait de manière externe, souvent via SOCKS5. Il n'y a aucune raison que ça soit lent, sauf problème de configuration (ça ira mieux quand on sera tous passé à Jingle, c'est prévu pour SàT mais pas pour la version qui vient).

                    • [^] # Re: tag

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Merci pour cette explication détaillée!

                      Est-ce qu'il y a un mécanisme de reprise au cas où l'un des deux se déconnecte?

                      Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                        Oui, on peut reprendre un transfert à un octet précis. Ça se gère côté client.

                        • [^] # Re: tag

                          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                          Une autre question qui n'a rien avoir (tant que je tiens un spécialiste jabber, j'en profite!), que penses-tu des norloges dans XMPP? Je les ai implémenté dans mon coin avec muckl_tribune ( https://linuxfr.org/users/devnewton/journaux/enfin-des-norloges-pour-xmpp ), mais j'ai du mal à trouver un client Jabber plus complet où c'est facile à ajouter…

                          Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

                          • [^] # Re: tag

                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                            Gajim propose un système de plugin depuis pas longtemps !

                            • [^] # Re: tag

                              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                              J'avais regardé, mais je n'ai pas trouvé comment faire ça facilement…

                              Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

                          • [^] # Re: tag

                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                            J'avais vu ton journal, mais je n'ai pas eu le temps de regarder en détails comment tu as fait. La fonctionnalité en elle-même est intéressante ( dans l'idéal il faudrait pouvoir afficher les fils de discussions de plusieurs manières, et les norloges seraient une « vue »). En tout cas ça fait un moment que je pense le faire dans SàT. Sinon tu as regardé du côté de oneteam ? Ils ont un support des fils de discussions (cf Nycö).

                            • [^] # Re: tag

                              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                              J'ai juste vu les screenshots de oneteam, c'est intéressant, mais un peu différent des norloges.

                              Il y a une XEP qui décrit de bonnes pratiques pour le "conversation threading", je suppose que c'est ce qu'ils implémentent.

                              Ce conversation threading part du principe qu'un message peut répondre à un autre, mais seulement un.

                              Les norloges servent à la fois à répondre et à citer un ou plusieurs messages.

                              Tu peux avoir la conversation suivante:

                              • 08:00 alice: bonjour, le reblochon c'est bon?
                              • 08:01 bob: 08:00 carrément!
                              • 10:00 raoul: vous aimez le reblochon?
                              • 10:01 bob: 10:00 08:01

                              Sur muckl_tribune, j'ai implémenté ça en utilisant l'id des messages XMPP entre crochets:

                              • [purple_f5s4f5d4s] alice: bonjour, le reblochon c'est bon?
                              • [muckl_OIddki] bob: [purple_f5s4f5d4s] carrément!
                              • [gajim_5485] raoul: vous aimez le reblochon?
                              • [muckl_IDKSj] bob: [gajim_5485] [muckl_OIddki]

                              Côté client j'utilise une map< id, datetime > pour afficher des norloges horaires lisibles.

                              Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

        • [^] # Re: tag

          Posté par . Évalué à  2 .

          "Buddycloud: qui a le vent en poupe, mais ça s'oriente plus sur du twitter like il me semble, à voir j'ai suivi de loin ces derniers temps."

          C'est mort. J'ai beaucoup discuté avec les devs, j'ai vu le code. C'est mort de chez mort.

          On peux en savoir plus?

          • [^] # Re: tag

            Posté par (page perso) . Évalué à  0 . Dernière modification : le 28/08/12 à 21:43

            Edith : bon j'ai dit de la merde, Gogole m'a envoyé sur un sous-projet.

          • [^] # Re: tag

            Posté par . Évalué à  1 .

            Ça m'intéresserait aussi d'en savoir plus. Parce que le développement du projet est loin d'être mort, au contraire.

        • [^] # Re: tag

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Ploum, inutile de faire l'autruche, je t'ai déjà expliqué par 3 fois que Friendica n'a PAS d'interface, il s'agit de thèmes interchangeables (pour l'heure au nombre d'une quinzaine, mais libre à toi de faire un thème si ca ne te plaît pas).

          Et encore une fois, Friendica est le seul réseau social abouti avec des fonctionnalités, ils ont fait toute la structure, ce serait quand même pas la mort de leur apporter une contribution artistique pour leur offrir un magnifique thème digne de ce nom. Mais pour ca il faut trouver des artistes, des graphismes, des gens qui aiment l'intégration et le CSS.

          J'entends par réseau social un logiciel qui permet de sociabiliser, pas uniquement de se partager ses lectures du matins en postant 99% de liens trouvés sur la toile. StatusNet n'est pas un réseau social à proprement parler (microblogging plus approprié ?). Idem pour Jappix, on est très loin d'un réseau social. Diaspora, dans l'état de ce qui est actuellement la dernière version stable utilisable (estampillée "alpha" datée de 2010), je ne vois rien d'autre que du Twitter enrichi.

          Movim, SàT et Newebe sont prometteurs mais effectivement encore en construction. Ca viendra, ils avancent tous très vite. Movim publie souvent, n'importe qui peut rejoindre l'équipe de dev et s'impliquer immédiatement dans le développement du cœur du projet, il suffi de passer sur le salon.

          • [^] # Re: tag

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Je t'ai déjà répondu: croire que une interface c'est juste un thème qu'on fout au-dessus de tout, c'est l'erreur typique des geeks du 20ème siècle.

            Concevoir une interface, c'est un métier à part entière qui prend autant, si pas plus de temps que le code. Concevoir une interface est intiment lié à l'implémentation parce que l'un ne va pas sans l'autre.

            Diaspora a travaillé à son interface mais comme c'était uniquement des designers, elle est vraiment pourrie (quoique jolie au premier coup d'œil).

            Friendica est dans un tel état qu'en faire qqch utilisable est un travail monstrueux. Et tant que les contributeurs actuels ne comprennent pas cela, le projet restera où il est: mort.

            Voir le post d'aujourd'hui sur le blog: "On fait ce que les gens voulaient mais personne ne nous aime. On doit être en avance sur notre temps et les gens sont bêtes." Non, les gens ont maintenant besoin d'un niveau de qualité très haut autant pour l'interface elle-même que pour le design (qui sont deux choses différentes). Friendica n'est pas utilisable sans une prise de conscience profonde de l'équipe de dev.

            Friendica est adapté au monde de 2003-2004, avec des tours, des écrans cathodiques. Pas à 2012 avec des iphones et des Twitter.

            • [^] # Re: tag

              Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

              Alors dans ce cas arrête de taxer Friendica de "moche et inutilisable" prends des cours et reviens contribuer. Te sens pas obligé de tromper ton monde sur ce qu'est la réalité du projet. Diaspora permet pas de changer d'interface, pourquoi en parler ? Quel est l'intérêt d'un CMS d'imposer une interface ?

              Faire un thème Friendica c'est aussi difficile que faire un thème WordPress, rien d'insurmontable. Le travail monstrueux c'était de faire Friendica et c'est fait, arrête de te cacher derrière ta mauvaise foi. Le projet manque de contributeurs, et pourtant on voit qu'ici ca ne manque pas de commentateurs, depuis tout ce temps où tu grattes du papier sur le sujet, pourquoi ne pas avoir tenté de révolutionner le monde et avoir fait ton propre thème ? Moi je n'ai pas les moyens techniques ni le temps de m'en occuper, alors j'attends patiemment que quelqu'un de dévoué s'en charge, en attendant ya quand même une sacrée plâtrée de thèmes à essayer.

              Friendica a la simplicité d'installation d'un WordPress, ouvre les yeux, regarde autour de toi combien de sites tournent sous ce CMS installable dès l'âge de 12 ans sur un hébergeur mutualisé, et tu comprendras pourquoi Diaspora est un échec, pourquoi l'objectif de décentralisation est tout simplement inaccessible vu le choix technologique. Friendica est un projet full Web, et ça ce serait un projet de 2003 pour écran cathodique ? Redescends un peu, trouve d'autres excuses.

              • [^] # Re: tag

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                On est a un point de blocage car tu ne comprends pas que une interface n'est pas un thème. Et une interface ne peut pas être un one-man job qui contribue au projet.

                • [^] # Re: tag

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  Qu'est-ce qu'une interface si ce n'est les boutons visible ou non, la position des boutons, les informations visible à l'écran… ?

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                  • [^] # Re: tag

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Bah c'est une liste de fonctions ou méthodes précisément documentées, qui permet de se s'abstraire de l'implémentation enfin !

                    Ces jeunes, ça ne comprend plus rien a rien je vous jure… :)

                  • [^] # Re: tag

                    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                    Voilà. Ton commentaire en dit long.

                    L'interface, c'est tout ce qui permet à l'utilisateur d'agir (effectuer des actions) et de recevoir des informations. Une interface est donc un paradigme global qui doit prendre en compte tous les types d'utilisateurs et leur mode d'utilisation.

                    En gros, il est nécessaire:

                    1. De déterminer l'audience à laquelle on s'adresse.
                    2. De définir précisément les cas d'utilisation que l'on veut adresser pour chaque classe d'utilisateur
                    3. Rendre possible aux utilisateurs visés d'effectuer les cas d'utilisations visés.
                    4. Le tout en maximisant la satisfaction de l'utilisateur.

                    Cette satisfaction varie très grandement en fonction du type d'utilisateur et du type d'action. Une application professionnelle devra donner une impression d'efficacité. Un jeu un sentiment de plaisir.

                    Exemple bête: Est-ce que si je fais une application avec un gros bouton qui envoie ma position GPS sur un serveur web privatif c'est une application qui peut avoir du succès ? A priori, non.

                    Pourtant, 4thsquare l'a fait. Parce qu'il ont réussi à donner de la satisfaction à accomplir cette action, une satisfaction telle que beaucoup sont près à rendre public une grande partie de leur vie privée en échange.

                    Facebook ou Google+ ne sont pas juste des sites webs où on peut poster des messages. Ce sont des systèmes très complexes qui permettent à différentes classes d'utilisateurs de maximiser leur satisfaction.

                    L'excuse du "le monde n'est pas prêt de changer, tout le monde est sur Facebook" est tout simplement mensongère: il suffit de trouver une niche d'utilisateurs suffisante et de leur fournir de la satisfaction: Pinterest, App.net sortent de nul part et font du buzz terrible. Pourquoi ? Parce qu'ils offrent une satisfaction qu'il n'y a pas ailleurs à certains.

                    Diaspora et status.net se distinguent car ils offrent la satisfaction d'être libre/décentralisé. Du coup, forcément, ils ne s'adressent qu'à ceux qui cherchent leur satisfaction là-dedans. Et il n'y aucun espoir de voir d'autres personnes rejoindre tant qu'il n'y aura pas d'autres motifs de satisfaction.

                    Concevoir une interface, c'est tout ça.

                    De nos jours, il n'y plus de "fonctionnalités" (pour reprendre l'exemple, la fonctionnalité de 4thsquare est totalement inexistante), il y a de la satisfaction. Avant d'écrire le code, avant de faire un mockup graphique, il faut déterminer la satisfaction qu'on veut offrir à ses utilisateurs. Et, par extension, tenter de diminuer les frustrations éventuelles. Par exemple, Diaspora a très très bien commencé (avec le concept des aspects) et puis, les auteurs se sont enfermés dans leur propre satisfaction, à savoir "faire un design hype" sans se préoccuper de quoi que ce soit d'autres.

                    • [^] # Re: tag

                      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                      Une interface est donc un paradigme global qui doit prendre en compte tous les types d'utilisateurs et leur mode d'utilisation.

                      Je ne sais pas d'où tu sors ta définition mais ce n'est pour moi l'interface, c'est le développement de l'interface qui correspond à ça.

                      Rendre possible aux utilisateurs visés d'effectuer les cas d'utilisations visés.

                      C'est donc bien les boutons et informations affichés à l'écran, donc le thème. Que tu doive réfléchir à qui tu t'adresse et à ce tu veux afficher avant d'implémenter ton thème me semble évident (ce n'est pas pour ça que c'est fait, c'est comme la documentation).

                      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                        Windows est thémable, largement thémable. Pourtant, des gens trouvent que le libre offre plus de possibilités pour l'interface. Faudrait se décider : Windows c'est suffisant ou pas? La, tu viens juste de dire que la façon de faire de Windows, qui propose des thèmes, est amplement suffisant et que donc KDE et Gnome sont un peu inutiles au niveau recherche de faire différent, du moins ça pourrait être un thème sur une copie de l'UI de Windows.

                        Et ben non : il y a plus qu'un thème de différence entre KDE, Gnome, et l'UI de Windows. Pourquoi ne pas engueuler KDE, LXDE, Gnome et compangie et leur dire qu'il pourraient juste faire des thème? Pareil pour une "thème" de réseau social, ce que ploum essaye de t'expliquer.

                        • [^] # Re: tag

                          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                          Parce que là vous êtes en train de jouer sur les mots. Hors, ce qui s'appelle un thème s'appelle aussi bien une interface si on se met à parler du fond, la liberté de changer la présentation de Friendica n'est pas juste une question de couleur et de papier peint comme sur Windows 7 (qui ne propose aucune gestion réelle de "thèmes", c'est le même thème qui change de coloris). Il est possible de faire n'importe quelle interface à Friendica, celle de Twitter, celle de Diaspora, celle de Facebook. il suffira au final de linker les fonctionnalités à l'endroit désiré.

                          Je note que Linuxfr regorge toujours autant de "pointilleux", c'en est fatigant. Bonne après midi.

                          • [^] # Re: tag

                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                            Je n'ai pas du être clair: l'interface ce ne sont pas juste les boutons. C'est tout type d'interaction, c'est la manière dont le clavier/souris/touchscreen interagit avec l'appli, la manière dont sont présentées les informations (visuel, auditif, sensitif), le choix des informations qui sont présentées.

                            Et le tout variant en fonction du temps, du contexte.

                            Bref, ramener tout à des boutons, c'est comme dire qu'une voiture c'est 4 roues, un volant et un moteur, qu'il suffit de refaire la carrosserie pour transformer une 2CV en ferrari, que si je n'aime pas la ferrari, je n'ai qu'à faire le dessin d'une nouvelle carrosserie.

                            Chez BMW, un service entier d'ingénieurs est dédiés à faire en sorte que le bruit des portières qui claquent soit agréable, signe de luxe et de richesse. Une BMW, ce n'est pas juste 4 roues, un volant, un moteur et une carrosserie par dessus.

                            Le logiciel est exactement dans la même situation. (je peux me permettre ce genre de comparaison, j'ai horreur des voitures)

                            • [^] # Re: tag

                              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                              Bref, ramener tout à des boutons

                              Justement, la thémabilité de friendica va (et surtout veut aller) au-delà des boutons

                              Chez BMW, un service entier d'ingénieurs est dédiés à faire en sorte que le bruit des portières qui claquent soit agréable, signe de luxe et de richesse. Une BMW, ce n'est pas juste 4 roues, un volant, un moteur et une carrosserie par dessus.

                              Et donc, où veux-tu en venir ? Qu'il faut des designers chez Friendica ou que plus de développeur se soucie de l'apparence ? Pourtant, ce n'est pas une nouveauté que ça manque chez eux.

                              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                    • [^] # Re: tag

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      I can't get no … SATISFACTION.

                      ploum qui roule n'amasse pas thème!

                  • [^] # Re: tag

                    Posté par . Évalué à  8 .

                    Pour parler en termes de geeks, l'interface, c'st ton api avec les humains.
                    Les themes, c'est la possibilite de renommer les fonction avec des noms rigolos.
                    Si ton api est pourrie, pouvoir renommer les fonctions sans changer ce qu'elles font, ca va pas la rendre meilleure.

                    Pour faire un autre parallele, l'interface, c'est l'architecture de la maison.
                    Le theme, la couleur de la moquette.
                    Pouvoir changer la couleur de la moquette en lui appliquant une texture de carrelage, c'est cool, mais si l'architecte t'a mit de la moquette dans les chiottes, ca va pas changer le probleme de fond que de la moquette dans les chiottes, ca craint.

                    Ce qu'il dit en gros, c'est que l'interface est bien plus qu'une forme, elle reflete aussi le fond.
                    Certains diront que c'est meme le fond, l'implementation du produit n'est qu'un detail technique et que tout ce qui compte, c'est l'interaction avec l'utilisateur et son degre d'adaptation au besoin.

                    C'est en ligne avec la tendance actuelle qui est de banaliser l'outil informatique et de le ramener au niveau de l'electromenager, ce aui compte c'est pas les specs ou que sais je, c'est la qualite de l'interaction. L'informatique n'est plus un evenement en soi comme il ya 10 ou 20 ans qui peut justifier que les utilisateurs doive s'adapter a elle plutot que l'inverse. Et ceux qui ne comprennent pas ca sont voues a l'echec, voire la disparation, a moyen terme.

                    Je dit sans jamais avoir visite friendica.

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: tag

                      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                      Sauf que dans Friendica, on fait plus que changer la couleur, on peut afficher ou cacher certains boutons/informations mais aussi les déplacer sur divers endroits de la page.

                      Je dit sans jamais avoir visite friendica.

                      C'est problématique pour critiquer la thémabilité de friendica.

                      « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par . Évalué à  2 .

                        Deplacer un bouton sur une page, je met ca dans la categorie "couleur de la moquette".
                        La partie interface, c'est plutot "est ceque t'as vraiment besoin d'un bouton? Est ce que tu pourras pas construire le produit pour faire sans, ou differement?"

                        C'est problématique pour critiquer la thémabilité de friendica.

                        J'ai rien dit sur friendica, j'explique le point de vue du monsieur plus haut.

                        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: tag

                        Posté par . Évalué à  6 . Dernière modification : le 29/08/12 à 15:22

                        Alors on reformule la question:

                        Est-ce que les thèmes de friendica permettent de changer la succession des écrans, de modifier les interactions avec l'utilisateur, de s'adapter à de nouveaux cas d'utilisation … ? non ?

                        Donc ce sont bien des thèmes appliqués à UNE interface unique.

                        Mais comme je ne la connais pas je ne m'avancerai pas pour dire qu'elle est toute pourrite comme certains ici.

            • [^] # Re: tag

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              Friendica est adapté au monde de 2003-2004, avec des tours, des écrans cathodiques. Pas à 2012 avec des iphones et des Twitter.

              Ça n'a pas l'air mal en fait.

      • [^] # Re: tag

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Sur linuxfr, on est plusieurs à utiliser Retroshare.

        La page de référence sur le sujet: https://linuxfr.org/wiki/reseauxsociaux

        Newton Adventure est sur Lumière Verte : http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=187107465

    • [^] # Re: tag

      Posté par . Évalué à  1 .

      « Une alternative libre pérenne telle que Salut à Toi ? »

      Une alternative pérenne, pas encore mais il se pourrait qu'une alternative intéressante émerge : l'idée d'un réseau social basé sur TOR a été évoquée sur le blog officiel du projet TOR. Sachant que le plus gros problème des réseaux sociaux est le respect de la vie privée, le couplage avec TOR peut être une solution. Mais comme avec TOR, il faudra savoir l'utiliser : ça ne permettra pas de protéger la vie privée par la simple magie de l'utiliser aveuglément.

      « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

      • [^] # Re: tag

        Posté par . Évalué à  3 .

        C'est la centralisation qui cause ce problème, pas la connexion entre le client et le serveur (dans nos pays dits « libres » en tout cas).

        Je veux dire que ce connecter à facebook directement en https ou via 15000 relais tor, c'est pareil. Un chouillat mieux parce qu'ils ne peuvent plus géolocaliser l'IP, mais c'est pareil. Je suis pas sûr de comprendre l’intérêt.

        Si l'anonymat est l'objectif principal, freenet tourne déjà depuis des années.

        Please do not feed the trolls

  • # humpf

    Posté par . Évalué à  10 .

    Diaspora aura brûlé beaucoup d'argent

    "Diaspora" n'a pas brûlé de l'argent. Il y a des gens qui ont demandé de l'argent, et des gens qui le leur ont donné.

    • [^] # Re: humpf

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Et l'argent n'est pas partie en poussière, en développant Diaspora les devs ont contribué à plein d'autres projets (principalement des gems ruby).

      Et je trouve mieux que ce soit un projet communautaire : il n'y aura plus l'accord à signer pour contribuer (qui leur donnait les droits sur le code), ce sera donc plus ouvert aux contributions (même si ça l'était déjà bien). Et j'espère qu'ils régleront leur principal défaut : l’interopérabilité.

      « En fait, le monde du libre, c’est souvent un peu comme le parti socialiste en France » Troll

      • [^] # Re: humpf

        Posté par . Évalué à  10 .

        Et l'argent n'est pas partie en poussière, […] les devs ont contribué à plein d'autres projets (principalement des gems ruby).

        L'argent est donc parti en poussière alors.

        Et je trouve mieux que ce soit un projet communautaire […] ce sera donc plus ouvert aux contributions (même si ça l'était déjà bien)

        Tout à fait, OpenOffice.org est devenu un projet communautaire ! Ce n'est pas du tout un projet mort.

        Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

    • [^] # Re: humpf

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Hum, brulé ou pas ils ont demandés 10 000$, ils sont repartis avec 200,642$ (kickstarter)

      Et puis, il y a une autre chose très curieuses, Mark Zuckerberg aurai publiquement annoncé qu'il donnait pour le projets …
      Je ne pense pas qu'il soit assez stupide pour l'annoncé publiquement sans savoir que ça n'allai pas marché (Et puis c'est le seul projet qu'il a financé sur son profil publique kickstarter)

      Même pas de beta…

      "L'ennui avec les citations sur Internet c'est qu'il est difficile de savoir si elles sont authentiques." -- Napoléon Bonaparte.

  • # digression

    Posté par . Évalué à  10 .

    Diaspora aura brûlé beaucoup d'argent pour un résultat… je vous laisse seuls juges

    à lire ça, je me dis que c'est dingue comme on a bien été formatés par la culture du résultat …

    PS: je viens de visionner la série d'été d'@si (entretiens avec Etienne Chouard, Pierre Rabhi et Franck Lepage), ce qui explique probablement la teneur de ce commentaire.

    • [^] # Re: digression

      Posté par . Évalué à  10 .

      Dans ce cas précis, c'est pas vraiment la culture du résultat qui est en cause, c'est la promesse de départ qui était bien trop ambitieuse pour ceux qui l'avaient faite…

    • [^] # Re: digression

      Posté par . Évalué à  4 .

      C'est facile de dire cela
      Les gens qui ont fait un don étaient (très) intéressés par le projet
      Ils ont le droit d'être déçus.

    • [^] # Re: digression

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      PS: je viens de visionner la série d'été d'@si (entretiens avec Etienne Chouard, Pierre Rabhi et Franck Lepage)

      Moi aussi j'ai vu ces trois émissions… ça fait vraiment du bien !

    • [^] # Re: digression

      Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

      Ah ouai, "formaté par la culture du résultat", carrément!

      Alors reprenons un peu: des projets de réseaux sociaux libres, il y en a d'autres. Ils n'ont jamais réclamé de pognon comme les dévs de Diaspora l'ont fait.

      Ces projets avancent avec très peu de moyens, et pourtant quand on voit le statut de Friendica, on se dit que le pognon n'était peut-être pas indispensable!

      De plus, quand on lit le blog du développeur de Friendica au sujet de l'équipe, on n'a pas franchement l'impression d'avoir à faire à la dream-team du code et de la gestion de projet.

      La demande de fonds était extrêmement prétentieuse, et l'équipe derrière pas à la hauteur de leurs ambitions!

      Cette annonce m'agace d'autant plus que c'est exactement ce que je craignais depuis le début: des étudiants prétentieux qui estiment leur travail à une valeur monstre et qui viennent de se rendre compte que "oh ben zut, en fait, on y arrivera pas…".

      Cet argent a bel et bien été brûlé, mais il fallait s'y attendre: il n'a pas été attribué au mérite et/ou au potentiel, mais à la taille du porte-voix!

      • [^] # Re: digression

        Posté par . Évalué à  4 .

        Il ne faut pas exagérer, ils ont juste fait un appel aux dons, personne n'a été forcé.
        Tu présentes cela comme une arnaque et ce n'est pas la réalité selon moi.

        • [^] # Re: digression

          Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

          Appelle ça comme tu veux.

          Intention de nuire? Non. J'en doute aussi.
          Incompétence? Certainement!

          Ils n'étaient pas capables de faire ce pour quoi les gens ont donné!

          • [^] # Re: digression

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Ça montre surtout qu'il y a une forte attente pour qu'un réseau social aboutisse et s'il pouvait être libre et décentralisé ce serait la cerise sur le gâteau. Donc en soit, voir un petit projet littéralement arrosé d'argent n'est pas dérangeant, les gens donnent parce qu'ils ont de l'espoir et de la curiosité, ils auraient parfaitement pu s'arrêter en voyant la jauge du projet.

            Là où ça se gâte, c'est que je constate que tous les projets qui ont un rapport avec l'argent (StatusNet, Diaspora, et maintenant Jappix) ont la sale manie de mettre en avant une instance de leur réseau décentralisé en avant… centralisant ainsi ~90% des utilisateurs sur un seul nœud. Mais bon sang quel intérêt ?

            1. Pourquoi demander de l'argent si c'est pour transformer un projet étudiant prometteur en produit d'entreprise qui réponds à des impératifs de rentabilité, à des exigences de stabilité (surtout pas avoir des nouvelles fonctionnalités pour rendre le truc instable), et à des exigences de support qui bouffent tout le temps de l'équipe ?!

            2. Pourquoi demander de l'argent pour entretenir un nœud que l'on va clamer "le plus sûr", "le plus à jour", "le nœud de référence, "le plus ceci le plus cela", tuant ainsi dans l’œuf tout espoir de voir naître un jour un réseau dé-cen-tra-li-sé ? POURQUOI ? On a quand même passé les 10 dernières années à se foutre littéralement de la tronche des Facebook, Playstation Network et consorts qui n'en finissent pas d'attirer les pirates informatiques tout simplement parce qu'un point de concentration décuple la valeur qu'on peut en tirer. Mais qui va finir par en tirer un enseignement ? Franchement aberrant de voir ça, surtout que ca entretient l'habitude de s'inscrire sur le site du projet et d'y rester "parce que c'est officiel, ca marchera toujours mieux ici" et tout est fait pour qu'installer sa propre instance soit la chose la plus compliquée du monde.

            • [^] # Re: digression

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 29/08/12 à 10:38

              Pourquoi demander de l'argent pour entretenir un nœud que l'on va clamer "le plus sûr", "le plus à jour", "le nœud de référence

              Parce que si on veut que les gens testent et ait un avis le plus proche de ce que les développeurs veulent, il faut un nœud maîtrisés par ces derniers ou avoir confiance dans quelqu'un d'autre. Sinon, c'est prendre le risque d'avoir des retours négatifs à cause de problèmes indépendant de la volonté des développeurs.

              « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

              • [^] # Re: digression

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Ce qui est faux, les développeurs peuvent mettre en avant les nœuds à jour (rien ne leur interdit de ne pas en maintenir quelque uns sur leurs serveurs persos) via une page dédiée, par exemple http://pod.movim.eu/ (mais il existe des listes de serveurs XMPP qui se basent sur le même principe).

                Si on veut que les gens testent il suffi de mettre en avant cette liste (que n'importe qui pourrait dresser) et de la trier selon que l'on souhaite mettre en avant les noeuds récent ou non (le site Movim ne priorise aucune instance, c'est un random pour laisser l'utilisateur choisir selon ses critères).

                Et pour avoir confiance, le nœud de référence mis en avant sur StatusNet, Diaspora et Jappix n'apporte rien : en quoi les concepteurs du projet qui ont accès à toutes vos conversations et historiques sont-ils plus fiables qu'une instance tenue par un autre inconnu ? On voit que Diaspora sait bien baratiner, qu'on a absolument pas la moindre idée de leurs réelles intentions, dès lors cet argument ne tiens pas non plus.

                Mais quand un projet est aussi simple à installer que WordPress la question ne se pose pas, un bon tuto permet à n'importe qui d'installer sa propre instance (!) sans avoir reccourt à des noeuds collectifs mutualisés.

                Dernier point, l'instance Identi.ca de StatusNet est l'instance la plus foireuse du réseau (la moitié des fonctionnalités sont HS, de la synchronisation aux interconnexions avec les autres réseaux sociaux, en passant par la republication d'un flux RSS dans sur le mur, l'API a été totalement down de janvier à mai/juin avec de nouvelles interruptions ce mois ci). Je n'ai jamais eu l'envie de me prendre la tête à installer StatusNet, mais il est évident qu'Identica doit leur faire une pub absolument horrible.

                • [^] # Re: digression

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  (rien ne leur interdit de ne pas en maintenir quelque uns sur leurs serveurs persos)

                  Il faut qu'ils tiennent la charge de plusieurs dizaines voire centaines d'utilisateurs connectés.

                  Si on veut que les gens testent il suffi de mettre en avant cette liste (que n'importe qui pourrait dresser)

                  Non, n'importe qui ne peut pas faire ça, il faut tester les serveurs mis en avant pour vérifier qu'ils se comportent bien comme prévu.

                  la trier selon que l'on souhaite mettre en avant les noeuds récent ou non (le site Movim ne priorise aucune instance, c'est un random pour laisser l'utilisateur choisir selon ses critères).

                  Ce n'est pas qu'une question de mise à jour mais aussi d'installation et de configuration correcte.

                  Et pour avoir confiance, le nœud de référence mis en avant sur StatusNet, Diaspora et Jappix n'apporte rien : en quoi les concepteurs du projet qui ont accès à toutes vos conversations et historiques sont-ils plus fiables qu'une instance tenue par un autre inconnu ?

                  À priori, tu as déjà confiance dans le code qu'ils produisent, donc c'est normal que tu leur accorde plus de confiance qu'à un inconnu. De plus, te pousser à aller vers des inconnus peut poser un problème de réputation du projet si un (ou plusieurs) de ces inconnus diffuse les informations privées de leur instance.

                  Mais quand un projet est aussi simple à installer que WordPress la question ne se pose pas, un bon tuto permet à n'importe qui d'installer sa propre instance (!) sans avoir reccourt à des noeuds collectifs mutualisés.

                  Je suis sûr que je peux te trouver plein d'instance foireuse de WordPress et surtout plein qui ne tiennent pas la charge.

                  « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                  • [^] # Re: digression

                    Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 29/08/12 à 11:30

                    Il faut qu'ils tiennent la charge de plusieurs dizaines voire centaines d'utilisateurs connectés.

                    Certainement pas. Il s'agit d'un réseau dé-cen-tra-li-sé, il est juste hors de question que cela se produise. Quand bien même un noeud serait populaire (comme lors des release), le pic de connectés ne dépasse pas 10 personnes à la fois, et les comptes sont rapidement abandonnés.

                    Non, n'importe qui ne peut pas faire ça, il faut tester les serveurs mis en avant pour vérifier qu'ils se comportent bien comme prévu.

                    Ce test est effectué par le logiciel lui même à l'installation, donc jusqu'à preuve du contraire, les nœuds installés sont fonctionnels (saufs cas spécifiques qui seront catchés dès la prochaine release). Nous n'avons pas peur des remontées d'information, en diversifiant les sources de problème il est même plus facile d'identifier ce qui arrivera à un utilisateur qui installera plus tard une instance chez lui. Je tiens à rappeler que la plupart des projets sont toujours en développement et pas en production.

                    À priori, tu as déjà confiance dans le code qu'ils produisent, donc c'est normal que tu leur accorde plus de confiance qu'à un inconnu. De plus, te pousser à aller vers des inconnus peut poser un problème de réputation du projet si un (ou plusieurs) de ces inconnus diffuse les informations privées de leur instance.

                    C'est absolument vrai, c'est pour cela que la politique qui consiste à dire "Mon instance à moi est fiable et toutes les autres sont pourries" conduit à la centralisation inéluctable et irrémédiable du réseau en question. Il faut inciter les gens à installer en leur montrant que cela est facile, il suffi de suivre le guide. De plus, plus le nombre d'instances est grand moins le risque de trouver quelqu'un de mal intentionné grand. Logique sans faille.

                    Je suis sûr que je peux te trouver plein d'instance foireuse de WordPress et surtout plein qui ne tiennent pas la charge.

                    Le problème de charge étant différent, la page publique d'un profil ne sera visitée que par les amis (followers) de la personne. Si le profil publique monte en charge, il faut déjà être populaire, et les hébergeurs mutualisés permettent aujourd'hui de tenir bien plus de 400 visites / jour, ce qui n'est pas une mince affaire pour une page où on raconte sa vie (et non pas un blog indexé/référencé qui propose du contenu riche).

                    • [^] # Re: digression

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Certainement pas. Il s'agit d'un réseau dé-cen-tra-li-sé, il est juste hors de question que cela se produise. Quand bien même un noeud serait populaire (comme lors des release), le pic de connectés ne dépasse pas 10 personnes à la fois, et les comptes sont rapidement abandonnés.

                      En fait, c'est plus compliqué que ça. Chez Friendica, notamment, ils (i.e. Mike) sont arrivés à la conclusion que le modèle actuelle ne passait pas suffisamment à l'échelle : l'approche "une instance pour 10 personnes" fonctionne, mais il est vain d'espérer atteindre une masse critique à coups d'instances "familiales", et les ressources à dédier à une instance augmentent de manière assez peu linéaire.

                      L'une des raisons est "bêtement" liée à la combinatoire. L'autre vient du choix technique fait par Friendica de s'interconnecter avec des tas de réseaux pas faits pour (Facebook, Twitter, Diaspora, IMAP, etc.). C'est un de leurs points forts, mais ça oblige à passer par du "polling" plus souvent que de raison.

                      Pour l'instant, le plan sur lequel l'essentiel du développement de Friendica se passe, c'est "Fred" (ou Friendica Red). C'est-à-dire une version qui ne parle plus aux réseaux tiers, qui ne nécessite plus de polling, et qui permet un passage à l'échelle beaucoup plus sérieux (ainsi que quelques "goodies", comme une relative indépendance aux DNS - migration de comptes entre instances - et des permissions beaucoup plus fines).

                      Friendica devrait être capable (à terme) de causer avec Red, et pourra continuer à causer avec les réseaux tiers (qui le permettront encore). Mais le choix des administrateurs sera le suivant : soit ils installent Friendica "normal", et ils sont condamnés à rester modestes (ce qui peut se justifier pour une instance familiale ou "corporate"). Soit ils veulent héberger plus massivement (fournisseur d'accès?), et Red est la solution.

                      Apparemment, il est prévu de séparer encore plus fortement fond et forme dans Red. Ceci pour permettre de l'intégrer dans des sites qui n'ont rien de commun avec un réseau social (portail d'entreprise, etc.)

                      Il était également question de faire une levée de fonds pour embaucher un designer, mais je ne sais pas si c'est toujours d'actualité.

  • # Bonne nouvelle

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    Je trouve que c'est plutôt une bonne nouvelle.Il faut savoir lâché le morceau quand on va dans le mur.

    Je lui souhaite de redécoller en tout cas.

    La réalité, c'est ce qui continue d'exister quand on cesse d'y croire - Philip K. Dick

    • [^] # Re: Bonne nouvelle

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Oui d'ailleurs, n'était-ce pas une des grosses critiques, du genre "c'est nul on ne peut pas participer"?

      Diaspora mal engagé

      En mars 2012, un contributeur au projet critiquait d'ailleurs vertement le manque de communication, le manque de respect des contributeurs, l'obscurité totale du projet

      En postulant d'emblée que l'annonce soit faussée, ce journal parait sévère (qui aime bien châtie bien?).

      • [^] # Re: Bonne nouvelle

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Il est un peu tard pour se rappeler qu'il y a une communauté. Ce n'est pas une fois que toutes les décisions structurelles définitives ont été prises qu'il faut venir expliquer que le projet est reversé à la communauté. La communauté va pouvoir les soulager de ce qui les emmerde : ajouter des modules, corriger des bugs, appliquer des patchs. Le sale boulot en fait.

  • # Vision curieuse

    Posté par . Évalué à  2 .

    Tu l'as pris comme une annonce de fin de vie de projet alors qu'à la lecture de l'annonce, c'est un choix qui semble logique pour la pérennité du projet, non ?

    • [^] # Re: Vision curieuse

      Posté par (page perso) . Évalué à  6 . Dernière modification : le 28/08/12 à 11:16

      Oui, Peut-être… Peut-être pas. A la lecture de l'annonce officielle, je prend la partie "We still will remain as an important part this community as the founders" pas comme "on continue à être à 100% sur le projet auquel on croit toujours", au contraire, si on enlève la langue de bois. C'est pérenne uniquement si il y a du monde motivé.

      Si on enlève la partie cosmétique de l'annonce, ça donne quand même un gout de "on ne veut plus bosser dessus plus que ça, on ne coris plus qu'on pourra se faire du fric, hop demmerdez vous", et donc comme une fin de vie du moins pour le projet initial. On verra quand ce sera clarifié.

      • [^] # Re: Vision curieuse

        Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

        Ceux qui ont passé quelques années dans le libre savent bien que c'est la mort du projet sauf dans deux cas très particuliers:

        1. Un projet ultra-populaire, qui avait déjà une grosse communauté existante et qui s'organise pour continuer le projet, généralement en mettant en place une fondation. Genre LibreOffice. Je vois mal Diaspora dans ce cas là.

        2. Idem mais la communauté est trop petite/n'a pas les moyens: le projet vivotte comme un projet libre mais devient complètement anecdotique. Mandriva par exemple. Dans le meilleur des cas, c'est ce qui pourrait arriver à Mandriva.

        3. Dans la majeure partie des cas, ça meure totalement après 6 mois.

        Comme ça fait près d'un an que Diaspora est mort (pas de réelle mise-à-jour, des bugs ultra-gênants jamais corrigés), je pense que 3. est inéluctable. Faut va se voiler la face ;-)

        • [^] # Re: Vision curieuse

          Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

          ça meure totalement après 6 mois.

          Un suicide collectif de l'équipe Diaspora en quelque sorte ? C'est d'un goût…

          • [^] # Re: Vision curieuse

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Pas un suicide : ils se barrent avec la thune. Il y a les baisés, et les baiseurs…

            • [^] # Re: Vision curieuse

              Posté par (page perso) . Évalué à  -2 .

              Heu…comment te le dire gentiment… Je faisais référence à un événement pas si lointain (à l'échelle de mon Alzheimer) concernant un membre de l'équipe de dev.
              Bref, un peu de retenue dans le choix des mots quoi.

              • [^] # Re: Vision curieuse

                Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                Euh… Je n'avais pas toutes cartes en main! Après un peu de recherche, effectivement, il y en a un qui ne partira avec aucune thunes… Mais bon, tu as choisi le mot aussi, quelle idée.

                • [^] # Re: Vision curieuse

                  Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                  Nan mais laisse tomber, vu qu'un dév s'est suicidé, t'as plus le droit d'évoquer (même à raison) la mort d'une quelque façon que ce soit. Ça serait irrespectueux pour ses croyances, sans doute… Faut dire aussi que c'était certainement un bon père de famille.

      • [^] # Re: Vision curieuse

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Effectivement, je pense qu'ils abandonnent l'idée de monter une boîte autour de Diaspora. Mais vu l'avancée du projet en plus d'une année, c'est pas forcément un mal. Par exemple, le fait de devoir signer un "contributor license agreement" en a probablement refroidis plus d'un.

        Donc peut-être que le fait de devenir purement communautaire va aussi motiver des contributeurs (c'est assez hype les réseaux sociaux de nos jours).

        Mais ouais, on verra ce que ça donne dans les prochaines semaines.

        • [^] # Re: Vision curieuse

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          "Release often" c'est pas pour les chèvres, ca fait depuis 2010 que le projet n'a rien releasé de stable : le projet est toujours en alpha après 2 ans, WTF ?

  • # La fin d'un projet ? Des alternatives alors ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Diaspora stigmatise réellement un besoin (du réseau social décentralisé, libre, etc.)
    Et cela va devenir une évidence lors de ces prochaines années avec l'arrivée d'une connexion au Net toujours plus rapide et une attitude des entreprises fournissant les services les plus connus sur la toile (du Itruc au Gmachin) toujours plus mercantile et obscure (c'est merveilleux l'ambiance de la Silicon Valley en ce moment… Chasse le naturel…), sans parler de la gestion politique du Net par les Etats… Alors si le projet Diaspora prend fin…

    Quelles alternatives ?

    En ce qui concerne le microblogging, il y a statusnet, qui fonctionne. Mais pour un réseau social à la G+ ou Facebook ?
    Friendica, Movim, ce n'est pas encore assez développé pour être utilisable. Seul Diaspora semble suffisamment abouti.

    Dans la liste établie pour le projet FreedomBox, voilà les alternatives citées : Appleseed, diaspora, friendica, onesocialweb, wave-ot-xmpp, owncloud, newebe, buddycloud-server

    Je ne vois pas cette annonce comme une fin, puisque Diaspora demeure l'alternative la plus utilisée et la plus aboutie. Il faut simplement que le projet communautaire Diaspora utilise davantage de XMPP.
    On reprochera certainement à Diaspora d'être une bulle de plus sur la toile, si elle ne tente pas d'intégrer à sa décentralisation (la possible installation sur n'importe quel serveur) une ouverture sur d'autres réseaux.

    La solution parfaite serait peut-être une jonction de Friendica (ouverture aux autres réseaux), Movim (l'aspect XMPP qui tente d'être intégré), et Diaspora (l'engouement sur ce réseau, le design, un nombre relativement important de serveurs pour une version alpha, c'est un peu réducteur, mais ces aspects m'avaient plu).

    XMPP est la voie.

  • # Activité de Diaspora

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Je viens de remarquer que le projet était en quasi-inactivité depuis quelques mois : https://github.com/diaspora/diaspora/graphs/commit-activity Pourtant il a plusieurs pull requests, plein de bugs à corriger, etc…

    « En fait, le monde du libre, c’est souvent un peu comme le parti socialiste en France » Troll

  • # causalité

    Posté par . Évalué à  10 .

    Le jour où j'ai retiré le blog des devs Diaspora de mon lecteur de flux, voilà que Lwn annonce que Diaspora, c'est fini.

    Le lien de cause à effet me parait évident, si le grand ploum lui même ne suis plus au projet, il est évident que celui ci n'a aucun avenir (d'où la célèbre phrase de Séguela: "si à la 3ème release, tu n'as pas ploum qui te suis, tu as raté ta vie")

    • [^] # Re: causalité

      Posté par . Évalué à  2 .

      Et selon ploum, réussir sa vie, ca signifie se faire payer grassement en monnaie trébuchante en amassant plein de bitCOIN, …

    • [^] # Re: causalité

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      C'était juste une anecdote amusante (que je suis drôle, n'est-ce pas?) mais c'est vrai que, maintenant que tu le dis, je me rends compte qu'on ne peut douter de la causalité des évènements. ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.