Une grosse tuile pour GNOME Maps

Posté par (page perso) . Édité par M5oul, Florent Zara, Nÿco et Jehan. Modéré par tankey. Licence CC by-sa
46
16
juil.
2016
Gnome

GNOME Maps est une application bureau pour parcourir et éditer la carte d'OpenStreetMap. Elle propose également un service de routage (via GraphHopper).

Logo GNOME Cartes

L'application a été construite de manière à aller chercher les tuiles nécessaires chez MapQuest, qui était un service gratuit. Néanmoins, il y avait un risque que cela change.

C'est exactement ce qui est arrivé le 11 juillet 2016. Vu que la source des tuiles est propre à GNOME Maps, toutes les versions distribuées (de 3.12 à 3.20) sont donc devenues inutilisables.

NdM : Merci à Arthur pour le titre de cette dépêche.

Un rapport de bogue est déjà présent, mais ce n'est pas encore prêt. La communauté envisage soit de trouver un fournisseur autre, comme OpenStreetMap lui-même, mais une autorisation est nécessaire sans quoi GNOME Maps se ferait bannir. L'autre solution envisagée serait d'ouvrir un serveur de tuile propre pour GNOME Maps, ce qui offrirait l'avantage de modifier l'apparence des cartes plus facilement, mais il n'y a ni financement pour cela, ni personne pour l'administrer.

Gnome Maps depuis le 11 juillet 2016

Vous pensez pouvoir aider à résoudre la situation ? N'hésitez-pas à apporter votre aide d'une manière ou d'une autre dans le rapport de bogue.

  • # une alternative

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 16/07/16 à 17:59.

    voir ici pour une alternative
    https://openstreetmap.fr/mapquest

    • [^] # Re: une alternative

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 17/07/16 à 23:34.

      Enfin en libre, qui marche tres bien il y marble le logiciel de KDE qui a inspire Gnome Maps. Une version pour android existe aussi.

      En prime il y a aussi des cartes anciennes ainsi que celles des planetes de notre systeme solaire :)

  • # Nouvelles

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 16/07/16 à 20:27.

    Le rapport de bogue n'a pas l'air de bouger des masses, alors j'ai entrepris de demander une autorisation à OSM, au moins pour une solution temporaire.

    Tout est dans le rapport de bogue.

    Édit : Merci pour le passe en dépêche, la mise en forme et le titre bien plus inspiré ;)

  • # osm map via BitTorrent

    Posté par . Évalué à 10.

    La solution est de ne plus dépendre d'un service en ligne.
    Par exemple, de télécharger des sous ensemble de openstreermap (île de France, Bourgogne…) comme peut le faire osmand. C'est fichier de sous ensemble d'osm pourrait être téléchargés via BitTorrent pour mutualiser le coup d'hébergement de ce type de fichier.
    Mais bon, ça veut dire changer toute la logique de gnome map…

    • [^] # Re: osm map via BitTorrent

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ça me semble intéressant ! Sais-tu si ça existe déjà ? Avoir une preuve de concept est toujours bien ;)

    • [^] # Re: osm map via BitTorrent

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Ou encore télécharger la carte de France sur son PC (3 Go).

    • [^] # Re: osm map via BitTorrent

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le plus sympa serait d'utiliser openstreetmap sur ipfs :)

      • [^] # Re: osm map via BitTorrent

        Posté par . Évalué à 3.

        en réponse à https://linuxfr.org/nodes/109564/comments/1665619

        Des systemes comme ipfs ne permettraient-ils pas de partager la charge ?

        Est-ce de ceci dont vous parlez https://github.com/ipfs/ipfs ?
        Si oui alors pas vraiment, à priori. Ce système (que je ne connais pas donc je risque de dire encore des grosses bêtises) a l'air
        d'être destiné à distribuer des ressources statiques.

        Ici la problématique se situe d'une part parce que ce sont des données volumineuses et coûteuses à traiter; combiné au fait qu'elles sont relativement dynamiques. Ce qui fait qu'un système purement statique, basé sur du pré-calcul, serait un gaspillage de ressources, par opposition à une solution "à-la demande + cache".

        Ici on parlerait—au conditionnel, je n'ai pas vu passer les chiffres que certains ont demandé—plus de problèmes de charge CPU/memoire, administration, que de bande passante ou de disque. Le dump postgis pour la terre entière pèse +50GB, donc il faut déjà un gros serveur PostgreSQL pour extraire les informations géographiques nécessaires (btw on peut certainement diviser en zones géographiques, mais au final la charge globale revient au même… surtout que les zones les plus densément peuplées sont probablement les plus chargées aussi). Je n'y connais pas grand chose, si quelqu'un qui a du chiffre concret passe dans le coin, qu'il n'hésite pas à sortir son clavier pour nous éclairer sur ce que cela représenterait (query db, génération de tiles, charge/requêtes, dans la vidéo de la conf gnome liée dans le journal associé on ne parle que de taille des tuiles à différentes résolutions vs vectoriel)….

        Bref, je pense qu'il s'agit de trouver un compromis sufisamment économe afin de résoudre de manière efficace le transit et la transformation des données depuis la DB OSM vers le client utilisateur. DB OSM -> dump ou synchro par delta -> PostGIS de travail -> serveur de tiles (bitmap et/ou vectorielles) -> caching -> transport -> rendu client. Un protocole basé sur bittorrent ou similaire, ne résoudrait que la partie caching -> transport. Ou alors il faudrait être très astucieux pour trouver un moyen de distribuer tout cela de manière efficace (comment calculer le hash d'une ressource sans l'avoir calculée au préalable ?), je doute que cela soit même possible.

        Néanmoins il est certain que simplement pomper les ressources d'un service gratuit ou d'OSM sans autre forme de coopération me semble un peu shortsighted. Réciproquement, reprocher ce manque de prévoyance au developpeur de gnome maps, voire à l'encontre du projet gnome, semble tout autant disproportionné :-)

    • [^] # Re: osm map via BitTorrent

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Le problème d'avoir la carte en local (quel que soit le mode de téléchargement), c'est que tu as vite une carte obsolète, parce qu'une carte, c'est vivant (les routes changent, des nouvelles routes apparaissent, sans parler de l'apport des contributions pour OSM).

      Avoir la carte en local, c'est surtout pertinent quand tu veux visualiser la carte en étant déconnecté.

      Bref, cela veut dire du téléchargement régulier. Autant donc utiliser un service de tuile, qui fourni toujours des cartes à jour (en tout cas, dans le cas d'OSM).

      Bittorent, comme tout protocol P2P, c'est bien si il y a suffisamment d'utilisateurs. Et via bittorent, pas sûr non plus que tu ais la carte à jour.

      • [^] # Re: osm map via BitTorrent

        Posté par . Évalué à 10.

        parce qu'une carte, c'est vivant (les routes changent, des nouvelles routes apparaissent, sans parler de l'apport des contributions pour OSM).

        Mouai, enfin, faut pas s'emballer non plus: ta carte ne va pas devenir obsolète en une semaine. Qu'il faille la mettre à jour de temps en temps OK, mais dire qu'on a absolument besoin de temps réél, c'est exagéré.

        • [^] # Re: osm map via BitTorrent

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Selon moi (une référence sérieuse, donc), une carte mise à jour chaque semaine, c'est « temps réel » justement parce qu'elle n'en devient pas obsolète.

          Je pinaille peut-être mais à force de l'entendre à tort et à travers, j'ai développé une sorte d'hypersensibilité à l'expression « temps réel ».

          « J'ai pas Word, j'ai pas Windows, et j'ai pas la télé ! »

      • [^] # Re: osm map via BitTorrent

        Posté par . Évalué à 7.

        Osmand propose une mise a jour d'une region de France tous les mois environ. Le decoupage est au poid, l'ile de France fait environ 250Mo. L'indonesie, par exemple, n'est pas decoupee, ca fait un fichier de 300Mo pour tout le pays.
        Je trouve le compromis carte mis a jour / poid a telecharger correct.

      • [^] # Re: osm map via BitTorrent

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est très relatif, les cartes papier étaient encore récemment réimprimées une fois tous les 10 ou 15 ans seulement (j'ai encore vu une carte de rando avec des données de 1978 il y a quelques mois, neuve, en magasin, et non il n'y en a pas de plus récente et oui il manque carrément la moitié des routes dessus), alors bon si on a une mise à jour par an c'est déjà pas mal à mon sens, d'autant plus que les services comme Navteq ou Google Maps ne font pas des mises à jour toutes les semaines non plus.

        Sinon pour les cartes à télécharger ce qu'il faut c'est Mapsforge, très très largement utilisé un peu partout sur Android et autres : https://github.com/mapsforge/mapsforge

        Les cartes vecto sont excellentes et on peut appliquer ses propres styles, quand on a goûté à ça on n'a plus jamais envie de toucher à des cartes bitmap.

        Le format devrait évoluer dans les prochaines versions pour permettre la navigation, la recherche de POI et la mise à jour partielle de la base de données (ne télécharger que ce qui a changé quoi), ainsi que le téléchargement de "tuiles" vecto (au lieu de télécharger une région, on télécharge juste la zone qu'on consulte), tout comme le font les systèmes de carto commerciaux comme Here (ex-Nokia Maps).

        A mon avis les formats de tuiles bitmap sont amenés à disparaître, les tuiles vecto ont trop d'avantages pour que les tuiles bitmap perdurent très longtemps… C'est dommage qu'il n'y ait pas plus de motivation du côté du libre, c'est un domaine passionnant je trouve.

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

    • [^] # Re: osm map via BitTorrent

      Posté par . Évalué à 6.

      Bof… Quand tu passe d'une région a une autre, tu prends un téléchargement de 250Mio pour afficher quelques km²…
      Le découpage en région n'est pas assez fin AMHA.

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # Demande d'explication

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je ne comprends pas bien la dépêche. Quelques questions.
    - Qu'est ce qu'une tuile ? Une carte locale/un sous-graphe du graphe mondial ?
    - Qu'est ce que fournissait Mapquest que ne donne pas Openstreetmap ?

    • [^] # Re: Demande d'explication

      Posté par . Évalué à 8.

      Une tuile, c'est un rendu en image d'un sous ensemble local des données, à une échelle donnée. Un sous-graphe du graphe mondial, ça prend du CPU à rendre donc les cartes sont pré-rendues pour des questions d'efficacité (en général on voit les carrés en train de se charger quand on scrolle rapidement, ce sont les tuiles).

      • [^] # Re: Demande d'explication

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est pas un probleme qui se resoud bien avec du vectoriel?
        On fait le rendu côté client, ca économise en bande passant et ça rend plus vite chez le client.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Demande d'explication

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pas tant que cela.
          Les cartes sont des images qui se compressent bien (car peu de nuances de couleurs et de large zone à couleur unie). De plus, le serveur peut avoir le données en cache que ce soit des données brutes comme des rendus ce qui accélère le traitement de son côté.

          Il ne faut pas oublier qu'en face le périphérique peut être un ordinateur bas de gamme voire une tablette qui ne sont pas forcément taillés à gérer un grand volume de vectoriel.

          Bref, le vectoriel n'est pas forcément très avantageux.

          • [^] # Re: Demande d'explication

            Posté par . Évalué à 5.

            Un ipad2 ou un iPhone 4s rendent très bien les cartes vectorielles chez pomme, on peut pas vraiment dire que ca soit le top du top niveau puissance de matos. Ca se compresse encore mieux, et se cache très bien côté client, en permettant un zoom fluide. Le message au dessus mentionne le coup cpu du pré rendu, et j'imagine aussi le stockage nécessaire à tous les niveaux de zoom.
            Disons que si les 2 fournisseurs principaux d'appli de cartographie (Google et pomme) sont passés en fanfaronnant au vectoriel, je me dit qu'il y a une bonne raison, non?

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Demande d'explication

          Posté par . Évalué à 2.

          Quand je vois que le rendu d'OSMAnd est parfois un peu saccadé sur mon Samsung Galaxy S5, je me dis que c'est pas si rapide que ça…
          (mais ça peut être une question d'optimisation)

    • [^] # Re: Demande d'explication

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 17/07/16 à 12:52.

      Mapquest et d'autres fournissent des cartes personnalisables au niveau des fonds, par exemple, avec ou sans les pistes cyclables.

      Un exemple géré par OpenStreetmap.
      Et qui permet la comparaison avec ceux-ci ou sans.

      Autre exemple, c'est la carte avec les noms de lieux en Breton (officiels mais pas tous pertinents -- troll inside ;) ) pour la Bretagne (cochez BZH à droite).

    • [^] # Re: Demande d'explication

      Posté par . Évalué à 10.

      "Tuile" est une mauvaise traduction de l'anglais "tile", qui signifie tuile, mais aussi carreau, dalle. En français, on utile plutôt le mot "dalle".
      "tuile" n'est pas adapté, car les tuiles d'un toit se chevauchent, alors que ce n'est pas le cas des dalles, qui sont jointives. En math, on parle de dallage d'un plan.

      • [^] # Re: Demande d'explication

        Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/07/16 à 11:49.

        "tuile" n'est pas adapté, car les tuiles d'un toit se chevauchent, alors que ce n'est pas le cas des dalles, qui sont jointives.

        Certes.

        Mais pour avoir un rendu correcte des "dalles", en tenant compte des arrondis de calculs et tous le toutim, et afin de limiter les artefacts au niveau des jonctions des dalles, en particulier lors des transitions pendant les zooms, il faut générer des dalles légèrement plus grandes que la taille théorique affichée afin que les jonctions soient visuellement correctes. Ce sont donc bien, en théorie, dans un moteur de rendu à "dalles/tuiles" bien foutu, des tuiles.

      • [^] # Re: Demande d'explication

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Du coup, le titre aurait pu être : "GNOME Maps crève la dalle…"

        Je sors…

      • [^] # Re: Demande d'explication

        Posté par . Évalué à 1.

        Il y a des fois où il fait mauvais être une mouche…

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Demande d'explication

          Posté par . Évalué à 1.

          Wikipédia dit : « Un pavage ou dallage est une partition d’un espace (généralement un espace euclidien comme le plan ou l’espace tridimensionnel) par des éléments d'un ensemble fini, appelés tuiles (plus précisément, ce sont des compacts d’intérieur non vide). »

          • [^] # Re: Demande d'explication

            Posté par . Évalué à 0.

            Wikipédia dit

            1. non il écrit
            2. wikipedia n'est pas fait pour être une source d'information, mais une source de références. Ça signifie qu'au lieu de citer wikipedia, il faudrait citer l'une des sources (dans la section « Références » de la page) de la page wikipedia.

            Oui oui je sais faire mon imbécile moi aussi ;)

            Je n'ai pas dis que c'était faux, j'ai dis que c'est un point de détail.
            Comme dis plus haut, ça peut varier selon l'implémentation.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Demande d'explication

              Posté par . Évalué à 3.

              Wikipédia dit

              non il écrit

              Wikipédia est une association et une encyclopédie en ligne. Il ne dit ni n'écrit quoi que ce soit. Peut-être bien qu'elle mentionne un tas de choses.

              Je vous reviens, une manifestation pour la lutte contre les violences sexuelles aux drosophiles défile devant ma fenêtre.

  • # miroir

    Posté par . Évalué à 4.

    Comme certaine commentaire, je me pose la question de la nécessité d'un serveur de rasterisation alors que d'autres applications s'en charge localement, y compris sur mobile, comme OSMAND.

    Ensuite, je trouve la proposition de P2P très intéressante ; ainsi tous les utilisateurs participeraient à l'effort et de manière pérenne.

    Enfin, si il est possible d'installer un miroir quelque part, je pourrais fournir un peu de CPU + Bande passante sur un serveur en France. Car je suis un grand fan d'OSM.

  • # CartoDB

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai pu constater le même problème sur le module de géolocalisation de HomeAssistant.

    Ils ont changé de provider et passent maintenant par CartoDB.

    Ce n'est évidemment pas une solution idéale

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 28/07/16 à 14:45.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # La grosse tuile a été corrigée

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Le bug a été corrigé upstream :)

    https://bugzilla.gnome.org/show_bug.cgi?id=764841

    Ils ont conclu un accord avec MapBox, un autre fournisseur de tuiles :

    https://www.gnome.org/news/2016/08/mapbox-steps-in-to-help-gnomes-maps-application/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.