Communauté Xara Xtreme passe sous GPL et se rapproche d'Inkscape

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
0
1
nov.
2005
Communauté
Xara Xtreme est un logiciel de dessin vectoriel très performant et concurrent de Adobe Illustrator. Ce logiciel appartenant à l'entreprise anglaise Xara va devenir disponible sous GPL. Pour l'instant, seul le visionneur est disponible sous Linux afin d'en démontrer la viabilité.

Selon André Pascual (de http://linuxgraphic.org/) avec qui je viens de passer quelques heures, cette nouvelle est au moins aussi importante que l'ouverture du code de Blender. On pourra aussi la comparer à l'ouverture du code de Netscape ou à celle du code de StarOffice.

Toujours selon André Pascual, cette ouverture serait due à la pression exercée par Microsoft dans le domaine du dessin vectoriel. En effet Microsoft a acheté Expression à Creature House et a mis sa version beta en téléchargement gratuit. Cette ouverture semble être la meilleure chance de survie pour Xara.

Enfin, dernière bonne nouvelle, et non la moindre, Xtreme et Inkscape vont converger. Ces deux logiciels ont des qualités différentes et leur descendance commune devrait hériter de leurs qualités respectives. On peut citer par exemple l'excellente gestion des ombres par Xara.
Comme un bonheur n'arrive jamais seul, Xara apporte à cette union le financement d'un convertisseur permettant aux utilisateurs de Xara d'interopérer avec Inkscape et d'autres outils basés sur SVG. Il faudra attendre quelques semaines avant que tout le code soit disponible. En effet, la version commerciale de Xara Xtreme inclut des éléments tiers n'appartenant pas à Xara. Souvenez-vous, c'était également le cas de StarOffice qu'il avait fallu débarrasser des éléments non libres (clip-art, correcteur orthographique, base de données) pour en faire OpenOffice.org.

Xara a annoncé le financement à hauteur de 10.000$ d'un utilitaire de conversion basé sur Uber-Converter, une bibliothèque destinée à créer des outils de conversion 2D vectoriels. Il sera réalisé par Eric Wilhelm et servira principalement à assurer la compatibilité entre Xtreme et Inkscape.

Un dernier point est à noter : la version pour Windows ne sera pas sous GPL. Xara s'en explique dans ses FAQs.
  • # Effectivement...

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Effectivement, pour moi, le passage de Xara en open source est aussi important que le passage de Blender ou de Star Office en Open Source.

    Pour celles et ceux qui ne seraient pas convaincus je leur propose de télécharger les 2 vidéos de démonstration sur le site. Elles montrent à quel point le logiciel est facile d'utilisation et d'une performance impressionante.

    J'ai découvert personnellement ce logiciel il y a quelques années lorsque j'étais encore sous Windows-only, et j'avais fait mumuse avec. Je l'avais montré à mon petit frère (16 ans à l'époque) qui a un esprit plus créatif que moi. Il n'avais jamais utilisé un logiciel de dessin vectoriel avant. En quelques temps il a réalisé de magnifiques logos et du design web. Aujourd'hui c'est le logiciel qu'il utilise le plus. Depuis il a essayé Adobe Illustrator mais il n'aime pas trop le logiciel qu'il trouve austère.
    • [^] # Re: Effectivement...

      Posté par . Évalué à  3 .

      C'est vrai que les vidéos sont impressionnantes!!
      Très bonne nouvelle pour la station de travail professionnelle totalement libre qui y gagne en crédibilité!
    • [^] # Re: Effectivement...

      Posté par . Évalué à  -3 .

      C'est vrai que les vidéos sont impressionnantes!!
      Très bonne nouvelle pour la station de travail professionnelle totalement libre qui y gagne en crédibilité!
    • [^] # Re: Effectivement...

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Il est vrai que lorsqu'on voit les vidéos on se dit: WAHOUUUU !! on peut faire tout ça avec ce logiciel (anti yeux rouge, ombres portées... ensuite ça a l'aire tellement simple, un clique ici, un clique par là et hop!
      Mais j'attend encore de pouvoir tester par moi même lorsqu'il sera en GPL histoire de voir si c'est aussi facile que sur la vidéo.
    • [^] # Re: Effectivement...

      Posté par (page perso) . Évalué à  -5 .

      StarOffice, pour autant que je sache, est toujours un logiciel propriétaire vendu par Sun. OpenOffice en est issu et bien libre.
      • [^] # Re: Effectivement...

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

        Pour les dernières versions, c'est plutôt StarOffice qui est issu de OpenOffice. Vu que c'est quasiment le même logiciel, distribué sous des licenses différentes, on peut considérer que StarOffice, c'est OpenOffice, mais pour les gens qui ont peur de télécharger un truc gratos sur le Web et qui préfèrent acheter un truc dans une belle boite à la FNAC.
        • [^] # Re: Effectivement...

          Posté par . Évalué à  4 .

          Y'aurait pas un correcteur grammatical performant dans StarOffice et un ensemble de polices plus conséquent ?

          Rien que ca ca justifierait l'achat du logiciel surtout pour des sociétés.
          • [^] # Re: Effectivement...

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            Ah, oui, j'oubliais ça. Les autres trucs qui faisaient la valeur ajoutée de SO par rapport à OOo dans les premières versions (polices lissées, base de donnée) sont passés dans OOo maintenant.

            Sauf erreur de ma part, les différences sont dues à des trucs qui ne sont pas propriété de SUN, donc, ils n'ont pas trop le choix.
            • [^] # Re: Effectivement...

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              Le clipart de SO n'est pas libre. Mais il faut revenir aux autres raisons de l'existence actuelle de StarOffice :
              - Sun a besoin d'une suite bureautique concurrente de MS-Office
              - Certains clients veulent la boite avec le livre.... C'est rassurant.
              - C'est une source de financement pour les développeurs permanents payés par Sun pour travailler sur OpenOffice, la base actuelle de StarOffice.
          • [^] # Re: Effectivement...

            Posté par . Évalué à  5 .

            Y'aurait pas un correcteur grammatical performant dans StarOffice
            Grammatical, non. Il y a un correcteur lexical (comme dans OOo), mais qui donne de meilleurs résultats. Il y a aussi un dictionnaire de synonymes.
            Sinon, comme écrit au dessus, les différence s'amenuisent entre les deux logiciels (puisque désormais OOo, comme SO possède un module d'interface pour SGBD).
            Dans SO 8 (que je n'ai pas pu tester, car l'installation plante), il semble que les seules autres différences (à part le correcteur) soient: les cliparts, les documents modèles et le support (il n'y a plus adabas)
  • # good news !!!

    Posté par . Évalué à  2 .

    J'adore le dessin vertoriel j'ai essayé inkscape que je trouve sympa mais il ne me convient pas assez pour travailler rien qu'avec lui.
    Alors j'attend avec impatience tous ça!
    • [^] # Re: good news !!!

      Posté par . Évalué à  2 .

      En attendant tu peux aussi essayer les autres logiciels libres de dessin vectoriel: par exemple dia, skencil ou encore OpenOffice.org...

      Personnellement j'utilise OOo...
    • [^] # Re: good news !!!

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Les logiciels traitant le SVG peuvent créer des objets que d'autres logiciels peuvent traiter. Ainsi, on peut s'attendre à une certaine complémentarité de Xara, Inkscape, Sketch, Scribus, OODraw, ...
      Bien entendu, leur interopérabilité n'est pas parfaite, mais l'annonce du rapprochement de Inkscape et de Xtreme nous laisse présager la maturité du logiciel vectoriel libre sur nos OS préférés.

      On peut remarquer que le logiciel libre gagne très régulièrement du terrain sur les logiciels propriétaires. Ce mouvement inexorable n'a aucune raison de s'arrêter.
      • [^] # Re: good news !!!

        Posté par . Évalué à  3 .

        Ils sont effectivement complémentaire, certains sont plus pour le dessin fonctionnel, d'autres pour le dessin artistique par exemple.

        Sodipodi, qui n'a pas été cité, a l'air de ne plus trop être travaillé... La version 0.34 date du 11 février 2003...
        • [^] # Re: good news !!!

          Posté par . Évalué à  7 .

          Inkscape est un fork de Sodipodi en février 2004 (cf http://linuxfr.org/2004/02/13/15414.html ). La dernière version de Sodipodi, la 0.34, date de ce moment ; depuis, pas grand chose côté Sodipodi, tandis qu'Inkscape avance à bonne allure. Il semble bien que le fork ait concentré tous les efforts de développement, et que Sodipodi soit cliniquement mort...
          • [^] # Re: good news !!!

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Il semble bien que le fork ait concentré tous les efforts de développement, et que Sodipodi soit cliniquement mort...

            C'est pour cela que je ne l'avais pas cité (il ne faut pas réveiller les morts, même si c'est leur fête aujourd'hui !).
            J'ai aussi cité Sketch qui a changé de nom, il s'appelle maintenant Skencil. Ce n'est qu'un changement de nom, pas un fork.
          • [^] # Re: good news !!!

            Posté par . Évalué à  2 .

            (Soupir) Comme beaucoup de fourches.

            Merci pour l'info et ça fait une fois de plus où j'aurai pu chercher avant de demander :)
  • # Toolkit graphique ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Humm... Pas facile de dire quel toolkit est utilisé pour l'IHM. Peut-être leur propre technique, comme pour le moteur de rendu vectoriel ?

    En tous les cas, le rapprochement avec Inkscape est une bonne chose si le mariage SVG + performance et fonctionnalités est réussi...

    J'ai comme une intuition positive.
  • # Ambiguïté ?

    Posté par . Évalué à  7 .

    > Xtreme et Inkscape vont converger
    (...)
    > la version pour Windows ne sera pas sous GPL

    C'est là que naît l'ambiguité dans mon esprit : Inskcape est actuellement disponible gratuitement pour Windows. Si au final les deux logiciels fusionnent (c'est bien le sens de "converger" ?), qu'adviendra-t-il de la version d'Inskcape sous Windows ?
    • [^] # Re: Ambiguïté ?

      Posté par . Évalué à  4 .

      J'avais survolé une discution à ce sujet sur la ML d'Inkscape. Ce qui en ressortait, c'est qu'Inkscape peut incorporer du code provenant de Xara, mais que dans l'autre sens c'est difficile, voire impossible: à moins de pouvoir négocier avec les détenteurs du copyright de chaque bout de code provenant d'Inkscape, Xara ne pourrait pas proposer une version propriétaire de son soft.
      • [^] # Re: Ambiguïté ?

        Posté par . Évalué à  4 .

        Et c'est tout l'intérêt de la GPL.

        Je me demandais pourquoi Xara ne sortait pas leur version GPL sous Windows, ils s'expliquent en disant que pour la version Windows il y a un CD, un manuel, du support et qu'elle contient les fameux élément tiers non libres. En fait ils prévoient de sortir une version payante sous Linux et Mac dans le futur, on ne peut pas leur reprocher ça et rien n'empêche de faire un portage vers Windows de la version Linux GPL.
        • [^] # Re: Ambiguïté ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Ils semble vouloir utiliser une double licence GPL-proprio pour leur code et demandent aux contributeurs une double licence BSD-GPL.

          Je ne comprends pas ce dernier point: une licence BSD aurait suffi, vu qu'on peut faire du GPL avec du BSD.
          • [^] # Re: Ambiguïté ?

            Posté par . Évalué à  2 .

            ils ne veullent pas que leur code soit pris par une autre société comme Adobe ou Microsoft
            • [^] # Re: Ambiguïté ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

              Ben leur code sera sous GPL, donc ne pourra être repris qu'à la condition que le code dérivé soit aussi sous GPL. Mais le code des contributeurs sera sous BSD/GPL, ce qui veut dire que leurs concurrents pourront le reprendre sous licence propriétaire (à partir de la BSD) et eux, sous forme GPL (à partir de la BSD ou de la GPL) ou propriétaire (à partir de la BSD).

              Mais ma question est: pourquoi BSD/GPL, puisque la BSD suffirait, qui permet un dérivé en GPL? Peut-être pour communiquer plus clairement et rassurer les contributeurs qui ignoreraient les subtilités des licences?
              • [^] # Re: Ambiguïté ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                Il y a un problème en effet (pris sur la page de la FAQ http://www.xaraxtreme.org/faqs.html ) :
                One way to achieve this is asking contributors, who want their code to get into the official tree, to dual license the code GPL/BSD (to the extent they have copyright). That would mean if there is an independent feature someone is contributing, then it's not only us that can use it in a commercial version, anyone can.

                Les 2 dernières phrases sont contradictoires. Les contribution seront sous double license : BSD+GPL, mais ils veullent que eux seuls puissent en faire un produit commercial, or la BSD implique que tout le monde le peux, et la GPL impose de restribuer les sources.

                Si j'ai bien compris, le code sera GPL + une clause pr donner le code à Xara.
                What we will be asking for is for some sort of license that will allow us to use your code in our commercial version as well, but will allow the original author to retain all their copyright rights.

                La license BSD n'est qu'un exemple et ne sera surement pas utilisée.
                • [^] # Re: Ambiguïté ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

                  hum il n'y a pas de problème si tu lis :
                  You say you are also doing a commercial version (for Windows now, and for Linux or Mac later) which contains proprietary code?. How can you do that if the code is GPL? Doesn't the GPL prohibit linking to non-opensource code?
                  The answer to that is two fold. The code we are initial releasing is our own - whilst we are licensing it under GPL, we can also use continue to license it commercially (as it's ours), which we will do. However, we hope contributions from the community can (in general) be used in both versions. To achieve this, we'll need some sort of agreement from those who contribute code to our tree that we can do this. See below. Note that this isn't compulsory - under there GPL you can modify the code as you wish (provided you supply the source code when you distribute the binary).

                  + voir la question en dessous de la FAQ

                  - le code fourni par Xara est distribué sous GPL => il restera GPL
                  - le code fourni par Xara peut être distribué par Xara sous une licence propriétaire choisie par Xara (ça c'est pour le code qui leur appartient)
                  - le code des contributeurs peut être utilisé dans du proprio via la BSD et dans du GPL. Si ce code est indépendant (une fonctionnalité complète), ça peut finir en proprio (du fait de la BSD), si le code est entremêlé à du GPL/au code de Xara, seul Xara sera en mesure d'en faire du proprio => Xara ne distribue pas son code en BSD, uniquement en GPL (et proprio éventuellement).
                  Après, il y a moyen pour un contributeur de ne faire que du GPL mais ça n'atterrira pas dans la branche officielle (cf. la FAQ).

                  Le montage des licences est donc intéressant, pour Xara. Les contributeurs conservent leur copyright en tout cas.
  • # Convergence ?

    Posté par . Évalué à  6 .

    Enfin, dernière bonne nouvelle, et non la moindre, Xtreme et Inkscape vont converger. Ces deux logiciels ont des qualités différentes et leur descendance commune devrait hériter de leurs qualités respectives. On peut citer par exemple l'excellente gestion des ombres par Xara.

    Les projets sont encore bien loin de converger, d'après ce que j'ai pu lire sur la liste de diffusion d'Inkscape.

    Il est vrai que du côté de Xara, ils font des efforts de communication avec les développeurs d'Inkscape pour essayer de créer une synergie, sans vraiment, il me semble, souhaiter une fusion.

    Les développeurs d'Inkscape sont eux en position d'attente pour une éventuelle collaboration, le code de Xara n'étant pas encore diffusé.

    http://comments.gmane.org/gmane.comp.graphics.inkscape.devel(...)
  • # La GPL défend l'innovation

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Les FAQ (http://www.xaraxtreme.org/faqs.html ) sont passionnantes et loin de la langue de bois corporate habituelle.

    L'exemple de Xara est un véritable cas d'école qui montre comment la GPL est la seule solution pour défendre l'innovation face aux monopoles.

    Un argument de poids dans le débat sur le brevetage des logiciels...
    • [^] # Re: La GPL défend l'innovation

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Réflexion faite, la FAQ ne parle pas des brevets, juste de la GPL.

      Les promoteurs du brevet logiciel prétendront même que cette entreprise aurait pu se tailler une plus grande part de marché si elle avait déposé des brevets. La FAQ ne donne pas l'avis de cette dernière sur ce sujet.
  • # Les exemples sous Linux

    Posté par . Évalué à  1 .

    Les exemples de Xara sous Linux (montre, voiture, microscope) sont tous des "modèles 3d". Or Inkscape est un logiciel 2d. D'où mon interrogation: comment ont été fait ces dessins, Xara 2d ou Xara 3d? Blender me semble plus appropriés pour cela. Au moins pour une partie du travail.

    Je trouve que le rôle des logicielles graphiques est en général flous. Il y a les logicielles de retouche photo travaillant en bitmap. Les logicielles vectorielles 2d et 3d, avec une approche exacte (CAO) ou orienté illustration. Mais au final, il y a beaucoup de fonctionnalités en communes.
    • [^] # Re: Les exemples sous Linux

      Posté par . Évalué à  1 .

      Heu non, pas vraiment Xara fait du dessin bipmap/vectoriel 2D, pas 3D.
      Il semble que tu confonds dessin vectoriel et dessin 3D. Ça n' est pas du tout la même chose.
      • [^] # Re: Les exemples sous Linux

        Posté par . Évalué à  2 .

        Heu non, pas vraiment Xara fait du dessin bipmap/vectoriel 2D, pas 3D.
        Xara c'est aussi http://www.xara.com/products/xara3d/
        Il semble que tu confonds dessin vectoriel et dessin 3D. Ça n' est pas du tout la même chose.
        Je me demande juste: quelle est la meilleur approche pour faire ces dessins?
        • [^] # Re: Les exemples sous Linux

          Posté par . Évalué à  3 .

          Attention, ce sont 2 logiciels différents... Celui ci n' est pas libéré.

          Je me demande juste: quelle est la meilleur approche pour faire ces dessins?

          Ça c ' est les gouts et les couleurs. Si tu sais dessiner essayes les 2 et vois ce qui te conviens, si tu ne sais pas dessiner rien n' y feras (comme moi:-/ )........
        • [^] # Re: Les exemples sous Linux

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          j'ai pas regardé en détail, mais ça n'a pas l'air d'être de la vraie 3D comme blender, mais plutôt le même genre de truc que peut faire OODraw, c'est à dire donner du volume ou de la profondeur à des objets 2D, et pouvoir faire un peu de perspective.
  • # ÉNORME !

    Posté par . Évalué à  -10 .

    En allant sur le deuxième lien, pour voir le produit, je remarque qu'il nous le vende 79 $ & qu'il sera en GPL très prochainement !
    • [^] # Re: ÉNORME !

      Posté par . Évalué à  -10 .

      C'était juste pour dire qu'ils vous vendent un logiciel 79$ tout en vous précisant qu'il mettront le code source à libre disposition et gratuitement d'ici peu.

      Mais merci quand même pour le -4.

      D-:
  • # Pas mal, sauf ...

    Posté par . Évalué à  8 .

    Vraiment pas mal du tout ce logiciel, que je ne connaissais pas avant d'avoir vu un journal parlant de lui, avec une démo assez prometteuse tournant sous Linux (que j'ai testée sur un "merdon" 350 avec 256M de RAM : incroyable, mais c'est tout à fait utilisable).

    Bossant justement dans le monde du pré-presse, là ou Illustrator, Quark et PhotoShop règnent en maitre incontestés. Je voulais quand même voir si ce logiciel avait une chance de pouvoir remplacer à terme un Illustrator.

    Ben, visiblement, il a exactement le même problème que Gimp : ok en RGB, mais complètement à coté de la plaque pour le CMYK. Je ne parle même pas des "spots colors" (canaux avec couleurs arbitraires, très courant en sérigraphie), apparamment absent. Ce genre de fonctionnalité quasi inutile pour le pékin moyen, est malheureusement indispensable dans l'imprimerie.

    Je ne parle évidemment pas d'une conversion triviale, comme il y a actuellement (dans Xara et Gimp), mais avec une vraie gestion colorimétrique (beaucoup de soft proprio utilisent en plus une lib sous license BSD extrêmement bien foutue : little CMS http://www.littlecms.com ), via profils ICC. J'ai justement du faire quelques outils pour visualiser des TIFF assez volumineux (60x80'' en 2400dpi 1bit 8 plans) avec cette lib. J'aurais bien aimé utiliser un soft comme celui là pour visualiser ça, ça sera toujours infiniement mieux, que ce que je pourrais faire.

    On pourrait même envisager de faire du proofing colorimétrique, ça mettrait quelques claques à certains soft proprios, qui coutent la peau du c*l.

    Cela dit, en RGB déjà, nul doute qu'il déchire.
    • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Ben non, gimp semble utiliser littlecms (il y a en tout cas une dépendance entre les 2 sur debian sarge)
    • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

      Posté par (page perso) . Évalué à  9 .

      Ce que je n'ai jamais compris c'est : on n'est pas foutu de transposer du RVB en CMJK ? Une machine devrait en être capable pourtant, c'est juste une histoire de math, de lumonosité et de longueurs d'onde.
      Comment ça se fait que ce soit considéré comme une difficulté par tout le monde ?
      • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Je suis pas un spécialiste, mais en gros, l'espace de couleurs CMJK est plus petit que le RVB, donc la traduction se fait avec perte. Un bon logiciel te permet tout un tas de reglage pour perdre le moins possible, s'adapter au type d'image sur lequel tu travailles, ...
      • [^] # Explication

        Posté par . Évalué à  7 .

        Comment ça se fait que ce soit considéré comme une difficulté par tout le monde ?
        Il y a plusieurs explications.

        Premièrement: L'oeil et l'oreille sont des capteurs complexes. La notion de "couleurs" ou de "notes" est beaucoup plus compliqué que une histoire de math, de luminosité et de longueurs d'onde. De plus, la génération des couleurs n'est pas parfaite. La colorimétrie est une science difficile.

        Deuxièmement: Si mes souvenirs sont exactes la conversion RGB (synthèse additive, écran) <-> CMY (synthèse soustractive, imprimante) est triviale. Mais malheureusement les encres CMY des imprimantes ne sont pas pures. Un mélange en quantité égale de CMY ne donne pas un noir pure. Il est donc nécessaire de rajouter du noir pour parfaire le résultat. Or ce procédé complexe est breveté (par des leader tel que Xerox ...).

        Pour résumer, c'est pas simple et il y a des brevets à respecter!
        • [^] # Re: Explication

          Posté par . Évalué à  4 .


          Fabrice Salvaire: Pour résumer, c'est pas simple et il y a des brevets à respecter!


          Voilà Fabrice, c'est exactement ça qu'il faut retorquer au PRO du dimanche qui se plaignent qu'un Gimp ou Inkscape ne dispose pas encore de tels outils ou du moins d'outils aussi avancés.

          Le libre, ce n'est pas seulemet: GRATOS, il y a d'autres considérations à prendre en compte.

          Néanmoins, je ne renie pas ce manque, il est justifié mais ce n'est pas AMHA la véritable raison de dénigrer un logiciel ou un autre.

          Enfin, espèrons tout de même qu'on l'aura avant que l'hexachromie prenne son envol, sinon d'autres vont hurler. :p

          ++@

          ps: Chez tout bon imprimeur tu as le droit d'étalonner ton image avec leur matos.
          • [^] # Re: Explication

            Posté par . Évalué à  3 .

            GRATOS
            C'est peut être là le problème. En payant le juste prix pour Gimp et autre, les professionnels auraient accès à Pantone TM, Xerox TM ... Bref tous ce que le bénévolat ne peut pas faire par manque de moyen ou respect de la légalité. Surtout que l'on peut faire très difficilement un clone libre de Pantone pour des raisons évidentes. C'est pas un logiciel, mais tout une industrie!
            • [^] # Re: Explication

              Posté par . Évalué à  2 .

              Et pourquoi pas un plugin payant, que ce soit pour Gimp ou Inkscape?
              • [^] # Re: Explication

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                Je prend !
                Je suis pas assez callé en developpement pour pondre moi même ce plugin mais j'hadère totallement à cette idée.

                Seulement...pour m'être abonner à la mail-list de Gimp, je vois bien que la team manque de développeurs...cette idée de plug-in est une bonne idée mais ce n'est pas le seul point faible de Gimp en ce qui concerne son utilisation dans un cadre professionel tel que le mien.

                J'ai besoin de TOUTES les fonctions de photoshop.

                Je ne suis pas qu'infographiste, j'ai été développeur et je peux évaluer la somme de travail nécessaire pour que Gimp ou tout autre logiciel lié à l'infographie sous linux puisse concurrencer les monstres proprios...

                Si on veux que Gimp ou autres puissent devenir des logiciels utilisé courament par des pros (encore une fois ça dépend du domaine d'utilisation, car les logiciels libres sont largement à la hauteur dans certains domaines..Blender par exemple) il faut que les équipes de développement s'étoffent...la quantité de travail est carrément incroyable.
                De plus...il faudra de l'argent pour acheter certains brevets.

                Je ne suis jamais intervenu sur la liste de diffusion de Gimp...j'ai trop de respect pour le travail déjà accomplit, je me vois mal râler pour dire il manque ci ou ça...mais c'est pourtant la réalité.
                On se branle la nouille sur un truc inutilisable dans pas mal de domaines.

                Il faudrait qu'on arrête de dire que c'est la panacé...quand on lit slashdot ou certain forums, les pros de l'infographie se font régulièrement incendié parcequ'il dénigre le logiciel...mais bordel ! Au lieu de perdre de l'énergie comme cela a été fait à un certain moment pour lancer un nouvelle Debian soit disant orienté multimédia (Demudi)..que cette énergie soit mieux dirigée.

                Chacun est heureusement libre de lancer un projet libre...mais c'est pas en travaillant sur un fork pour faire son propre truc avec quelques fonctions en plus qu'on fait avancer le libre (blackbox/fluxbox par exemple...).

                Il faut isoler les problèmes qui empêchent les gens d'utiliser le libre et les régler...

                Je vais pas dire - si je vais le faire - que Ubuntu c'est une perte de temps et un dispersion des energies...mais le fond de ma pensé est là...

                En plus j'adore ubuntu mais je ne peux pas l'utiliser sur mon lieu de travail car elle ne m'offre pas les capacité d'un envirronement Microsoft ou Mac OS sur lesquel je peux faire tourner Photoshop, Illustrator, Indesign ou Xpress, Premiere...
                • [^] # Re: Explication

                  Posté par . Évalué à  4 .


                  Seulement...pour m'être abonner à la mail-list de Gimp, je vois bien que la team manque de développeurs... Cette idée de plug-in est une bonne idée mais ce n'est pas le seul point faible de Gimp en ce qui concerne son utilisation dans un cadre professionel tel que le mien.

                  J'ai besoin de TOUTES les fonctions de photoshop.


                  Ça m'intéresse Brunus, pourrais-tu développer et dire quels sont généralement les projets sur lesquels tu taffs (sans indiscrétions entendons-nous bien :) )

                  Sinon moi je me remettrai en question à ta place genre:
                  "A quoi me sert le libre?"
                  - Pour faire parti des "gentils"?
                  - Être "UndergrOunD"?
                  - Dépenser keuDalle!
                  - Pour dire "j'y étais" :p

                  Tu parlais du manque de developpeur, c'est vrai, mais je trouve qu'on ne rend pas assez hommage à cet excellent logiciel qu'est GIMP (toute proportion gardée, j'ne parle pas d'idolation divine tout d'même)


                  Il faudrait qu'on arrête de dire que c'est la panacé...quand on lit slashdot ou certain forums, les pros de l'infographie se font régulièrement incendié parcequ'il dénigre le logiciel...mais bordel !


                  Ce n'est pas le panacé, c'est clair, mais les "Pros" comme tu dis arguent de faux pretextes, ils sont tout simplement cantonés à une seule façon de faire.

                  Si les "Pros" faisaient réellement un effort, bien entendu je parle de ceux qui veulent vraiement que Gimp soit reconnu et non un clone gratos d'Adobe.
                  Qu'ils contribuent soit par leur expérience, en testant vraiment le logiciel, en organisant des sessions d'échange avec les devs (IRC, Réel ou que sais-je).

                  Il n'y a pas plus pertinent comme preuve de mauvaise foi que l'engouement qu'il y a eu pour un GimpShop, pourtant c'est le même coeur, mais parce que c'est le sosie de "l'évangile de la 2D", ayé on s'met à utiliser Gimp.

                  [repetor=déjà dit mille fois]
                  Ceci étant dit une chose est evidente, Gimp restera inférieur à un Toshop, mais inférieur ne veut pas dire inexploitable ou improductif, reste à savoir ce que fait/veut réellement l'utilisateur.
                  [/repetor]

                  Au lieu d'inférieur, je dirais plutôt "en retard" :)

                  Mais j't'en prie Brunus, éclaire nous de ton expérience.


                  bye
                • [^] # Re: Explication (HS)

                  Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

                  >Au lieu de perdre de l'énergie comme cela a été fait à un certain moment pour lancer
                  >un nouvelle Debian soit disant orienté multimédia (Demudi)..que cette énergie soit mieux dirigée

                  Heuu je trouve pas que Demudi soit une perte de temps, ce projet n'as pas d'équivalent. C'est un mélange de Debian et Ubuntu, avec des paquets pour la musique que l'on ne trouve ni sur l'une ni sur l'autre.

                  Pour quelqu'un qui s'y connait pas, ça permet d'avoir simplement un GNU/Linux patché pour le multimédia de partout (kernel reel time et autres patchs indispensables dans ce genre d'utilisation), avec le superbe système JACK pour router les sons, et les dernières versions des applications musicales phare du libre.

                  Essai d'optenir la même chose a partir d'une Debian (ou d'une Ubuntu), tu en as pour 1 semaine de compilation, patchage et autres bricolages.
                  La, en 1/2h d'install standard "a la Debian", tu as un studio multimédia performant et complet. Je trouve pas que ce projet fût une perte de temps pour le libre, je m'en sert régulièrement pour faire de la webradio, et sans lui je ferais peux être ça sous Windows...

                  Par contre, pour l'utilisation de Gimp en prod PAO, je partage ton point de vue. On dirait que certains n'ont utilisé que la version 3 de photoshop. J'utilise la version 7 au boulot (et en plus c'est pas la plus récente, les MAJ coutent cher) et rien que les effets sur les calques défouraillent les maman ours... Et quand on vois l'intégration des différents éléments de l'Adobe Creative Suite, on se dit qu'effectivement (et malheureusement), le libre a un train de retard. Je n'ai rien trouvé non plus aussi complet qu'Adobe Acrobat Distiller pour faire des PDF qui ne font pas rigoler mon imprimeur...

                  Vous pouvez moinsser...Ou me démontrer le contraire.
              • [^] # Re: Explication

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Heu payant mais libre alors :D Car c'est du GPL Gimp...
                • [^] # Re: Explication

                  Posté par . Évalué à  0 .

                  Attention! GPL ne veut pas dire gratuit, et réciproquement.

                  Mais pour ce cas, tu devras probablement faire payer à cause des frais, et de plus être contraint de ne pas diffuser le code à cause de secret industriel. Parfois on a pas le choix! Mais le concept de module permet d'utiliser ce type de code.
                  • [^] # Re: Explication

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    > ... être contraint de ne pas diffuser le code ...

                    La GPL l'interdit, donc, trouve autre chose :-\.
                    • [^] # Re: Explication

                      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                      Je ne comprends pas ainsi : La GPL dit : pas de sources, pas de binaires.

                      Si je fais un code sous GPL classé Confidentiel Défense par l'armée, je ne pourrai distribuer ni le binaire, ni le source sans son accord. Ce que m'impose la GPL, c'est de fournir les sources à mon client.
                      L'armée a un droit de redistribution qu'elle n'utilisera pas et moi aussi tant que la classification ne sera pas levée.
                      Personne n'a le droit d'exiger les sources d'un programme qu'il ne possède pas (et dont il n'est pas censé en connaître l'existence).

                      Un programme sous GPL n'est pas forcément mis en téléchargement sur le web, rien ne l'impose.
                      • [^] # Re: Explication

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Rien ne t'impose de mettre un soft GPL à disposition de tous en effet, mais si tu le distribue, tu n'as plus aucun moyen d'empêcher sa diffusion.

                        Distribuer un soft GPL sous accord de confidentialité est interdit par la GPL, c'est pas moi qui le dit, c'est RMS :

                        http://gcc.gnu.org/ml/gcc/2001-07/msg01342.html

                        Là, on parle de plugin Gimp payant, donc l'intérêt d'un logiciel confidentiel pas distribué du tout est assez faible (vendre un plugin à toi-même, ça rapporte pas super ;-). Enfin, d'après ce qui est dit plus bas, il y a des bibliothèques LGPL pour faire des plugins Gimp, ça peut être une solution, j'ai pas étudié la question de plus près.
                        • [^] # Re: Explication

                          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                          Dans le cas que j'ai exposé, il ne s'agit pas d'un NDA ! Le "Non Disclosure Agreement" s'applique aux sources, il interdit leur accès et est bien incompatible avec la GPL.

                          Je peux utiliser des briques GPL pour faire un logiciel classifié "Secret Défense" ou "Confidentiel Défense" si ça m'arrange et mon logiciel sera aussi couvert par la GPL. Mais je n'aurai pas le droit de diffuser le code binaire à des personnes non habilitées, car ce serait puni par une peine de prison. Pour mon client, ce serait pareil. Un logiciel classifié sous GPL est possible, il implique que tous les utilisateurs habilités ont accès au code source.
                          • [^] # Re: Explication

                            Posté par . Évalué à  1 .

                            En même temps, ça entrave le droit de redistribuer le logiciel, ce qui fait aussi parti des droits fondamentaux offerts par la GPL, donc je ne pense pas qu'on puisse considérer qu'un logiciel classé Défense soit conforme à la GPL.
                • [^] # Re: Explication

                  Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                  Oui, mais la libgimp (qui permet de faire des plug-ins) est LGPL, donc peut être utilisée pour écrire un plug-in proprio
                  • [^] # Re: Explication

                    Posté par . Évalué à  3 .

                    Au journée du Logiciel Libre à Lyon, lors de sa conférence () Daniel Glazman, disait qu'il voyait le plugin propriétaire sur logiciel libre une très bon modèle pour développer le logiciel libre (le dit plugin pouvant eventuellement être libéré par la suite).
                    Je n'était pas très convaincu sur le moment, puis je me dis pourquoi pas, dans ce cas là, je serais tout de même plus pour une forme de ranconware (je me fixe un objectif de vente, si je l'atteint je libère le plugin). Notons que le plugin propriétaire n'est pas dans l'esprit RMS.
                    <subjectif niveau="incompétent">
                    Je pense en effet qu'il y aurait peut-être un marché pour un logiciel comme gimp, à condition qu'il se montre toujours plus innovant, un apport au code commun plus quelques plugin comme la gestion couleur pantone, cmyk, des outils de productivité (quelques effets courrament utilisés à porté de main comme les ombres, les bevels etc...) pourrait le rendre attractif si il est a un pris de moitité de photoshop, un support de proximité en français....
                    </subjectif>
                    • [^] # Re: Explication

                      Posté par . Évalué à  2 .

                      J'ai oublié le lien vers le speech de glazman :
                      http://www.aldil.org/agenda/journees/2005/cv_glazman.html
      • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Pouvoir utiliser le CMJN n'est pas le problème majeur.
        Il n'y a pas de selecteur de spot colors comme la fameuse gamme Pantone.

        Dailleur si je dis pas de conneries, les certaines gammes de couleur proposent plus de teintes que la palette CMJN.

        On peut retrouver des clones de la gamme Pantone, mais ce ne sera peut être jamais intégrer dans des logiciels comme Gimp car ces gammes de couleurs sont des des sets commerciaux.

        Pantone est une marque...les couleurs Pantone sont des teintes déposées. Ils vendent des pigments (encres) pour l'imprimerie et ces encres permettent de reproduire les couleurs qu'on voit à l'écran (si le logiciel est bien calibré) pour peu qu'on les ai choisi dans ces fameuses gammes.

        Je pense que les éditeurs comme Adobe payent des royalties à aux distributeurs de gammes de couleurs...donc pour Gimp...c'est pas évident qu'on y ai accès un jour.

        Dans l'absolu on peut s'en passer mais c'est très très chiant...il faut avoir une réference RVB des couleurs dans les gammes.
        • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Cette explication correspond exactement à celle que André Pascual a pu me faire. Il faut savoir que commander un jeu d'échantillons de couleurs (nancier) Pantone est loin d'être gratuit. Recherchez "Pantone" avec un morteur de recherche et vous comprendrez le business qui se cache derrière.
          Plus d'informations sur les termes de l'infographie sur : http://www.linuxgraphic.org/downloads/linuxgraphic_org_gloss(...)
          Linuxgraphic donne aussi des précisions sur http://www.linuxgraphic.org/forums/viewtopic.php?p=5047
          Tous les liens font référence à André Pascual, je n'y peux rien !
          • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Et si...

            Quelques groupes travaillent sur des puces libres...serait il possible de créer une gamme libre ? C'est une question que peut être André s'est déjà posé...mais nous avons une LSB, nous avons le W3C...une gamme libre serait peut être la solution si un fabricant de pigments marchait dans le délire.
            • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

              Posté par . Évalué à  4 .

              si un fabricant de pigments marchait dans le délire
              Lance ta start-up. En plus des tarifs bon marché de Pantone TM, Il parait que les entreprises digèrent mal la facture des toners (sans parler des puces dans les toners pour fideliser le client). À mon avis ça pas faire plaisir à certains ...
            • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Je lui ai posé la question il y a longtemps. On peut faire des nuanciers mais ils ne serviront à rien tant qu'on ne fabriquera pas les encres d'imprimerie qui vont avec !
              Les nuanciers ne sont rien d'autre que les catalogues des marchands d'encres.
        • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Ils disent pourtant gérer le Pantone en plug-in proprio:

          Pantone colour support [... ] is a third party licensed product that we can't Open Source.

          (http://www.xaraxtreme.org/faqs.html Do you intend to sell commercial licenses?)
      • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Oui, sauf que le but c'est de bosser directement en CMKN, car par exemple une valeur RVB de 255,0,0 n'existe pas en CMJN.
        Et je parle même pas d'étalonnage de la chaine infographique au niveau colorimétrie, pour que du scanner a l'imprimante, en passant par l'imprimeur, tout soit de la même couleur. C'est déjà compliqué sur Mac, et malheureusement a l'heure actuelle impossible sous GNU/Linux.
        • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

          Posté par . Évalué à  4 .

          Lui dit y arriver:
          http://www.linuxjournal.com/article/6635
          J'ai lu cet article hier, qu'en penses tu? Ce n'est pas assez? Ce n'est possible qu'avec certains matériels?
          • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Hmm, c'est interessant comme article. On vois déjà que la calibration de l'écran pose problème, il faut bricoler.
            Sinon la calibration du scan a l'air a peu près au point, mais le truc c'est qu'il est photographe, et ne compose pas de page avec son boulot après (par exemple dans scribus).

            Par exemple pour mon taf, je bosse avec un imprimeur qui utilise le système de Créo, Prinergy, ce qui demande des parametres précis pour le PDF que je dois lui fournir. Je connais pas trop la technique coté presse, mais les imprimeurs utilisent des machines qui coutent très cher, et qui demandent des fichiers calibrés très spécifiquement, ce qui n'est pas forcément impossible avec GNU/Linux, mais très prise de tête (c'est déjà prise de tête avec les logiciels sur mac qui ont 15 ans d'évolution de la PAO dans leur code)
            Sans parler de tous les brevets et limitations d'utilisation des ses procédés, qui coutent des milliers d'euros, et ne se retrouverons jamais dans GNU/linux sauf dans des systèmes proprio.
            • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

              Posté par . Évalué à  2 .

              Il y a un article sur le même site sur scribus, et je pense que c'est fait par le même type.
      • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

        Posté par . Évalué à  5 .

        > Comment ça se fait que ce soit considéré comme une difficulté par tout le monde ?

        En théorie c'est tout simple, il suffirait d'appliquer une formule R = 1 - C + C*K + K, etc ... Sauf que les couleurs que tu obtiens ne sont pas du tout celle que tu trouveras sur une presse. C'est parce que le cyan d'une "imprimante" se rapproche plus d'un bleu et le magenta d'un rouge en réalité (le top que j'ai vu c'est sur une epson10600UC : le cyan était pratiquement du bleu marine à 720dpi, le magenta du pourpre et le jaune trounait à l'orange).

        Chaque imprimante à ses propres teintes, et les courbes de densité ne sont absolument pas linéaires (dépende du type d'encre et du média). Donc ces belles formules, ne correspondent rarement, pour ne pas dire jamais à la réalité. "On" a donc inventé les profils ICC : en gros on travaille dans un espace abstrait (XYZ ou Lab), et à partir de là on transpose dans ce qu'on veut.

        Les constructeurs d'imprimantes fournissent en général des profils ICC pour certains de leur média (on peut aussi les générer manuellement avec un spectrophotomètre (cher) et des logiciels adaptés (très chers)). Pareil pour les constructeurs de moniteurs et la boucle est bouclée :

        Avec le profil ICC de l'imprimante (profil d'entrée) on converti le CMYK => XYZ/Lab. Et avec le profil ICC du moniteur (profil de sortie) on converti l'espace XYZ/Lab => RGB. Et pouf : on simule une impression sur notre écran (dans la pratique c'est pas si génial que ça [il faut que le moniteur soit un peu près bien calibré], mais toujours mieux qu'une conversion triviale).

        Une des libs qui se chargent de faire cette conversion s'appelle justement littlecms. Elle ne prend pas en charge la création des ICC (là par contre, je ne connais rien de libre), "juste" la conversion. Avec ça plus de problèmes de cyan trop clair, de rouge dégueux, de gris pas neutre, de patés baveux avec 400% d'encrage (avec de bons profils ICC).

        Actuellement ce qui est fait dans Gimp c'est :
        TIFF CMYK => RGB (espace de travail interne à Gimp) => (impression cups) reconversion vers CMYK. Dans la théorie ce n'est pas pire, mais dans la pratique les résultats sont trop imprevisibles, c'est pourquoi on préfère travailler directement en CMYK.
    • [^] # Re: Pas mal, sauf ...

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Il faut aussi de préciser qu'apriori il n'y a pas de système de scripts sous Xara...mais j'ai peut être mal lu la liste des fonctions. Et en même temps je ne l'ai pas encore testé.

      J'utilise comme un dingue le scripting sous illustrator...quand il s'agit de remplacer une police par une autre sur une grosse série de fichiers, des couleurs, des épaisseurs de tracés c'est tout de même pratique de pouvoir scripter...voir même indispensable.
      Qui accepterai de bosser 3 jours sur des séries d'illustrations alors que le même boulot peut être fait en 30 minutes par un script ?

      Ok...on peut faire ça aussi sur du SVG en shell script...

      Mais un des problèmes lié à l'utilisation du SVG c'est justement la gestion des polices...souvent les imprimeurs ou les assembleurs demandent à revecoir de l'EPS avec les polices embarquées.
      Bin j'ai essayé de convertir avec convert (ImageMagick) du SVG en EPS avec les polices embarquées...c'est la mort...pour le moment je n'y arrive pas.

      De plus, je ne crois pas que beaucoup d'infographistes passeraient sous Linux + Xara même si il était possible de réaliser ces convertions et scripts...parceque simplement ils ne peuvent pas utiliser Photoshop sous Linux (même avec crossover office j'ai essayer c'est la mort...)...il est donc plus confortable pour eux de rester sous Mac OS ou Windows...

      Si Xara ne permet pas de scripter sur des séries d'EPS (encore une fois je n'ai pas testé, mais le scripting n'est pas listé dans les fonctions...), alors on ne peut pas dire qu'il soit un concurrent d'Illustrator, en tout cas pas pour tout les domaines d'utilisation. Sans compter les problèmes que tu soulève...

      Tout comme on ne peut pas dire que The Gimp soit un concurent de Photoshop tellement il manque de fonctions indispensable pour travailler vite et bien dans un cadre professionnel.
      • [^] # HS

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Ton teste de Photoshop sous Linux date de combien de temps ? J'ai essayé de le faire tourner il y a peu de temps (moins d'un mois) avec Wine sous Gentoo, ça marchait plutot bien
        • [^] # Re: HS

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          C'est vrai que je pourrai retenter le coup...ça fait un peu plus d'un an...et depuis ma station est monté en puissance, donc je pourrai retenter.

          Je vais essayer et poster un journal...et au passage je testerai pour Illustrator.
  • # Et Cairo ?

    Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    C'est une très bonne qu'un tel logiciel puisse se libérer et qu'en plus, ils aient l'intelligence de dialoguer avec les équipes d'Inkscape.
    Mais y a t il également des rapprochements avec les équipes de Cairo ?
    Cairo commence à être au centre de beaucoup de logiciel utilisant le SVG : Gnome, Firefox 2 (Gecko 1.9). Et d'autres envisagent aussi de l'utiliser : KDE, OpenOffice, ...
    J'avais même lu qu'à un certain moment, les développeurs d'Inkscape ne rejetaient pas l'idée et semblaient intéressé à terme de fusionner une partie de leur moteur avec Cairo.
    Des news plus faiches la dessus ?

    Cairo est vraiment au début de sa vie (la v1 vient de sortir, et y'a encore bcp de taf à faire, notamment au iveau perfs), et ce serait une très bonne nouvelle que les équipes de Xara et Inkscape puissent y participer (peut être est ce ça le rapprochement ....... ??)
    • [^] # Re: Et Cairo ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Justement, tu viens de mettre le doigt sur un sujet très intéressant.
      Je te propose de contacter les responsables de tous les projets et de les inviter à venir se rencontrer aux RMLL à Nancy pour que tous ces logiciels puissent élargir leur base commune.
      C'est dans cet équilibre entre normalisation et bouillonnement créatif que se développe le logiciel libre.

      Je souhaite que ce genre de réunion entre projets se développe. C'est cette idée principale qui m'a fait imaginer les RMLL en 1999. Ce genre d'atelier doit impérativement se développer pour que les RMLL ne puissent jamais ressembler à un symposium ordinaire.
      Tous les lecteurs de Linuxfr sont invités à contribuer dans ce sens pour tous les sujets d'intérêt communs à plusieurs projets.
    • [^] # Re: Et Cairo ?

      Posté par . Évalué à  7 .

      KDE envisageant d'utiliser Cairo ? Première nouvelle ! Le moteur vectoriel qu'utilisera KDE4 est déjà connu et il s'agit d'Arthur intégré à QT4, même si il est possible d'utiliser cairo via qt je doute fortement que ce soit le choix de prédilection des devs kde.
      • [^] # Re: Et Cairo ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Je n'ai plus le lien origine de "l'étude" autour de KDE et Cairo.
        Voici un extrait que j'ai trouvé sur leur mailing liste :
        http://mail.kde.org/pipermail/kde-graphics-devel/2005-Januar(...)

        Extrait :
        My grand plan (which unfortunately currently is on hold because of missing
        interest), would be to implement a Cairo like API with multiple backends,
        i.e. a ArthurPaintDevice, a LibartPaintDevice, an AggPaintDevice, a
        GDIPlusPaintDevice device a.s.o. This is my KPainter project (in
        kdenonbeta).

        Bref, Arthur serait ainsi un backend à Cairo.

        Bon, c'est le boulot d'UN dev KDE. Ca ne veut pas dire que tout le projet va basculer. Mais bon, ce serait bien d'avoir une convergence.

        Autre lien sur un dev de thèmes qui a des espoirs avec Cairo d'indépendance (ou plus de compatibilité du rendu graphique des thèmes) entre QT et GTK : http://www.stellingwerff.com/?p=8

        Et encore le lien habituel de ce qu'on peut imaginer dans peu de temps : http://www.gnome.org/~seth/blog/xshots
        • [^] # Re: Et Cairo ?

          Posté par . Évalué à  2 .

          Jette juste un oeil à la date du mail de Dirk et penche toi un peu plus sur le contenu. Lui et les autres devs de Krita sont plus qu'enthousiastes envers QT4 et depuis janvier dernier ils ont eu la 4.0 pour juger Arthur. Et surtout que kpainter est un peu mort. Et que depuis pas une ligne de code n'a été pondue en rapport avec son idée d'alors.

          Pour autant on peut avoir du Cairo dans de l'Arthur avec QT4.

          Voila voila c'était juste pour dire que ton raccourci "kde->envisage" était vraiment loin du compte.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.