Sondage Êtes-vous polyglottes ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
2
19
nov.
2013

En considérant les dialectes et variations régionales comme étant une seule et même langue, combien de langues parlez-vous couramment ?

  • Une. Enfin, je crois :
    292
    (13.9 %)
  • Une, é sait déja pa mal! mdr! ^^ :
    131
    (6.2 %)
  • Two :
    832
    (39.7 %)
  • Trois :
    442
    (21.1 %)
  • Quatre :
    93
    (4.4 %)
  • Le français et le klingon, ça compte pour combien ? :
    51
    (2.4 %)
  • Cinq ou plus ! :
    34
    (1.6 %)
  • Je maîtrise plus de six millions de formes de communication :
    164
    (7.8 %)
  • No hablo francés :
    57
    (2.7 %)

Total : 2096 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Perl a été écrit par un linguiste

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Donc est-ce qu'on peut dire que Perl est une langue ?

    Trop tôt pour un troll ? ;)

    It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Perl a été écrit par un linguiste

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Donc est-ce qu'on peut dire que Perl est une langue ?

      Le petit d'extrait qui va bien d'une interview de son créateur Larry Wall :

      […] You don't have to know the whole language to use it usefully, you can do baby talk, you can do grown up talk, you can cuss in it, you can write poetry, you can be a playwright, is sort of the idea.[…]

  • # Langages

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    C, Python, Java, JavaScript, PHP… Ça fait quatre que je connais assez pour me débrouiller avec, plus à peu près autant un peu moins maîtrisés, ça compte pour combien tout ça ?

    • [^] # Re: Langages

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C, Python, Java, JavaScript, PHP

      PHP ? Ça ne compte pas comme un langage mais comme une tare. ;)

      • [^] # Re: Langages

        Posté par . Évalué à 3.

        Tien j'aurais dit la même chose de Python ;))

      • [^] # Re: Langages

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        PHP ? Ça ne compte pas comme un langage mais comme une tare. ;)

        Oh ce troll sur PHP !
        Mais pourquoi tant de gens disent du mal de ce langage ?
        Je me souviens qu'un enseignant n'aimait pas PHP également.

        C'est un langage comme un autre avec une syntaxe et une sémantique.
        On y trouve des types, variables, constantes, expressions, opérateurs, structures de contrôle, fonctions ou classes/objets.
        De plus, la bibliothèque propose tout le nécessaire pour les bases de données, dates/heures ou expressions rationnelles.

        Pourquoi ce "bashing" sur PHP ? Juste pour le plaisir ?

        • [^] # Re: Langages

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Bah PHP souffre de grands problèmes dans son architecture (incohérence dans le nommage, dans les structures de données internes), son développement se fait mal pour un projet de cette taille (corriger un bogue qui remet en route une faille déjà corrigée ce n'est pas normal que cela se vérifie après la publication) et n'apporte rien de fondamentalement important (un langage tel que Python ou Ruby peut le remplacer avantageusement).

        • [^] # Re: Langages

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pourquoi ce "bashing" sur PHP ? Juste pour le plaisir ?

          Comme toute technologie qui a percé (Win32, DOS, iOS, …) on adore en dire du mal : elle est connue du tous, donc on peut en blaguer en connaissance de cause. Tandis que dire que l'assembleur des Atari était relou…

          Il suffit de voir le principal sujet des blagues pour connaître la technologie qui a le mieux percé : les femmes. O->

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: Langages

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Premier cours de PHP, j'avais déjà plus du tout envie d'en faire.

          Déjà c'est un langage faiblement typé avec conversion de type implicite, ces deux caractéristiques combinées sont mortelles.

          Et puis il y a le fait qu'utiliser une variable qui n'existe pas ou qui n'a pas été initialisé ne pose aucun problème à PHP.

          Ah, et certains messages d'erreurs sont vraiment pourri (je sais pas si ça a été corrigé depuis, je parle de la 4.2), par exemple quand on fait des échappements de caractères qui foirent (des fois PHP a du mal avec \", wtf).

          Et là je n'ai fait que manipuler que des tableaux et faire des echo.

          Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

        • [^] # Re: Langages

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Pourquoi ce "bashing" sur PHP ? Juste pour le plaisir ?

          En fait, une simple recherche « php inconsistencies » ou « php bad design » dans ton moteur de recherche favori te sortira un liste impressionante d'articles. Deux assez révélateurs :

          http://me.veekun.com/blog/2012/04/09/php-a-fractal-of-bad-design/
          http://tnx.nl/php.html

          Tu ne trouveras pas des critiques avec autant d'éléments à l'appui pour Perl/Python/Ruby, en général ça en restera à des banalités du type « Perl c'est illisible » ou « Les caractères invisibles ne devraient pas avoir de sens sémantique ». Après il y a ceux qui diront que les types dynamiques c'est le mal, mais ça c'est une autre histoire.

          • [^] # Re: Langages

            Posté par . Évalué à -6. Dernière modification le 01/12/13 à 05:50.

            En fait faut tapper "PHP sucks".

            Il y a le post de Jeff Atwood (stackoverflow) qui est connu.

            Je l'ai compilé et pas mal débugué ce truc. La "machine virtuelle" est un spaghetti en C.

            Je pense que PHP va mourir à cause de ça. C'est trop risqué pour eux de se lancer dans une refonte. Ils y ont pensé mai ça a couté cher à Perl, Python, tck/tk.

            Rasmus Lerdorf est pas un mauvais bougre.

            C'est Jeff Atwood qui a la haine. Faut quand même savoir que Stackoverflow (qui est très bien) est fait en C# et tourne sous IIS.

            Les types paramétriques/variants/mixeds, c'est très bien. Sauf si tu travailles pour la NASA.

            Le meilleur pour ça, c'est Julia.

  • # Option manquante

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Mamzel, ich liebe dich.

    Parce que l'alsacien, c'est trop in.

    • [^] # Re: Option manquante

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      La question, ce n'est pas quelle langue on parle, mais combien de langues on parle. L'alsacien compte pour une je pense, et alsacien et allemand pour une et demi ?

      • [^] # Re: Option manquante

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Les deux langues sont très différentes. C'est un peu comme confondre le français avec l'italien ou le castillan, voire le catalan.

        Ceci dit, c'est plus pour rebondir sur le « Two » que j'ai fait péter la remarque à la con.

    • [^] # Re: Option manquante

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tiens donc, moi j'aurai dit : "Ich hab die lieb Màmsälala". Mais bon, ça doit dépendre quel alsacien on parle…

  • # Parler couramment et utiliser couramment

    Posté par . Évalué à 10.

    Ave,

    L'anglais est omniprésent et en informatique, ça arrive bien souvent de lire des livres en anglais ou de discuter sur IRC avec un anglais courant. Mais de là à maîtriser l'oral couramment, il y a un pas.

    Dans mon cas, je fait la distinction entre parlé couramment et lu/écrit couramment. Quitte à perdre une embauche pour ça :-)

    • [^] # Re: Parler couramment et utiliser couramment

      Posté par . Évalué à 7.

      Je salue l'honnêteté, une chose bien trop rare.

      Et ton latin, c'est parlé couramment ou lu/écrit couramment ?

    • [^] # Re: Parler couramment et utiliser couramment

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'ai mis 2 mais c'est vrai que le "courant" est exagéré. Je lis des livres en anglais, je regarde des séries en anglais, je lis des articles scientifiques ou techniques en anglais, j'écris des articles en anglais, je discute sur des forums en anglais, etc. Je suis capable de travailler en milieu 100% anglophone, j'ai eu 950/990 au TOEIC il y a quelques années (et depuis je me suis amélioré).

      Mais je ne juge pas que mon anglais est vraiment "courant". J'arrive à me faire comprendre, mais ce n'est pas toujours correct, et je n'ai pas le niveau de précision dans mon choix des mots que dans ma langue.

      Alors quand je vois que plus d'un quart des gens ayant répondu à ce sondage disent parler couramment au moins 3 langues, je suis sceptique.

      • [^] # Re: Parler couramment et utiliser couramment

        Posté par . Évalué à 10.

        En même temps ton niveau de langage doit largement dépassé celui de l'anglophone moyen.
        Pendant des années j'ai cru que les anglo-saxon que je croisais se moquaient de moi quand ils me disaient que je parlais bien anglais. Puis en les écoutant je me suis rendu compte que ce n'était pas faux…

    • [^] # Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

      Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 19/11/13 à 21:47.

      Option 1, celle qu'on voit sur 80% des CVs qui donnent l'image d'une France modèle de réussite en matière d'apprentissage des langues

      • Oui bien sûr
      • Bilingue
      • Professionnel
      • Lu, écrit et parlé (donc tout en gros)
      • Courant

      A croire que tout le monde arrive à prononcer sans faire de fauts English is Tough Stuff

      Option 2, vous baratinez tout autant, mais de manière plus rusée, en citant des chiffres qui ne veulent rien dire pour mieux endormir l'adversaire :

      • J'ai eu xxx au TOEIC

      Option 3, mais nécessite d'avoir un DRH compétent en face de soi donc c'est pas gagné

      J'en suis au stade A1, A2, B1, B2, C1, C2 dans le Cadre européen commun de référence pour les langues

      Option 4, celle que j'utilise désormais :

      Et bien dites moi ce que ça veut dire pour vous de "savoir parler anglais"
      Et je vous direz si je sais parler anglais.

      Ah, un dernier petit truc évident mais qu'il ne faut pas oublier pendant le stress d'un entretien : si on vous demande si vous parlez des langues étrangères, comprenez bien qu'on désire en réalité savoir si vous parlez anglais.

      • [^] # Re: Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 20/11/13 à 09:21.

        L'option 2 n'est pas une ruse mais une donnée objective. Après, le TOEIC ne juge que de la compréhension et non de l'expression, et surtout de la faculté à rester concentré pendant tout le test. Donc ce n'est pas parfait. Mais c'est tellement plus informatif qu'un qualificatif attribué tout seul dans son coin…

        Et quant à l'option 4, bonne chance pour le mettre dans un CV. Enfin, c'est pas toi qui a fait un CV d'une longueur incroyable pour y raconter ta vie ou je confond ? C'est peut-être jouable dans ces conditions.

        • [^] # Re: Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          L'option 2 n'est pas une ruse mais une donnée objective. Après, le TOEIC ne juge que de la compréhension et non de l'expression, et surtout de la faculté à rester concentré pendant tout le test. Donc ce n'est pas parfait. Mais c'est tellement plus informatif qu'un qualificatif attribué tout seul dans son coin…

          Il y a d'autres tests que le TOEIC, des examens de Cambridge par exemples jugent l'expression orale, écrite et fais un test de grammaire en plus des épreuves de compréhensions.

          En soit, pas mal d'entreprises veulent des gens qui parlent anglais alors qu'en réalité c'est juste pour lire des trucs techniques ou discuter avec un chinois (qui fera certainement pas mal de fautes et utilisera des phrases plus simples qu'un britannique).
          Et quand une entreprise n'arrive pas à décider le niveau réellement nécessaire en langue (on ne demandera pas la même chose à un ingénieur qu'à un commercial de ce point de vue par exemple), pourquoi le candidat devrait être très précis sur son niveau ?

          • [^] # Re: Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Oui, et il y a aussi le TOEFL. Le TOEIC est cependant utilisé par la plupart des écoles d'ingé en France (minimum 750, parfois plus). Mon école doctorale me paye aussi 2 tests.

            • [^] # Re: Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

              Posté par . Évalué à -5.

              L'option 2 n'est pas une ruse mais une donnée objective.

              Un chiffre a toujours l'air objectif, mais quand il mesure quelque chose qui n'a aucune pertinence en pratique, ça sert surtout à endormir les gens.

              Lies, damn lies and statistics

              Après, le TOEIC ne juge que de la compréhension et non de l'expression, et surtout de la faculté à rester concentré pendant tout le test. Donc ce n'est pas parfait. Mais c'est tellement plus informatif qu'un qualificatif attribué tout seul dans son coin…

              Je suggère pas de mettre un qualificatif mais d'utiliser les niveaux définis par le cadre européen de références pour les langues

              Et quant à l'option 4, bonne chance pour le mettre dans un CV.

              Non, demander au mec de préciser sa question qui ne veut rien dire, ce n'est pas un truc pour le CV mais pour l'entretien.

              • [^] # Re: Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Un chiffre a toujours l'air objectif, mais quand il mesure quelque chose qui n'a aucune pertinence en pratique, ça sert surtout à endormir les gens.

                Bah c'est pertinent de savoir à quel niveau le gars comprend un texte ou un discours oral même si ce n'est pas suffisant.
                J'accorde personnellement plus de crédit à un mec qui donne son score au TOEIC plutôt qu'une auto-évaluation personnelle, surtout quand le niveau est bas (les gars qui disent bilingues sur le CV est en général en accord avec le niveau réel, alors que courant ou intermédiaire c'est plus douteux…).

                Je suggère pas de mettre un qualificatif mais d'utiliser les niveaux définis par le cadre européen de références pour les langues

                Le TOEIC est américain donc les idées européennes il s'en fout.
                Par contre les tests de Cambridge affecte à chaque note de chaque diplôme une équivalence au système européen pour s'y retrouver. Comme quoi ce n'est pas incompatible et au moins tu as la certitude que le niveau affiché est réel.

                • [^] # Communiquer ou avoir une bonne note à un examen, il faut choisir !

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Excuse moi de ne pas être d'accord

                  Bien sûr que les auto-évaluations ("lu écrit parlé", "courant", "professionnel", …) sont douteuses, je l'ai moi même écrit.

                  ça n'empêche pas le TOEIC d'être fondamentalement lui aussi un critères douteux.

                  Entre autres car

                  • si tu connais plusieurs langues, impossible de comparer ton niveau en langues avec un truc inventé pour une seule langue
                  • le TOEIC ça mesure un truc sans intérêt, absorber passivement les ordres qu'on te donne dans une langue étrangère, super si tu veux faire soldat ou femme de ménage mais ce n'est pas ça qui fera de toi un ingénieur, un scientifique ou même un globe trotteur intelligent
                  • ce qui est intéressant c'est ta capacité à t'exprimer de manière créative dans cette langue à l'écrit et surtout à l'oral. Combien de gens qui ont d'excellentes notes au TOEIC sont capables d'aller dans un pays anglophone et de se faire des amis ? En tous cas pas moi à l'époque où j'avais une note au TOEIC aussi flatteuse que mon incapacité à tenir la moindre conversation était manifeste
                  • un enseignement des langues qui vise à ce que tu ais une bonne note (c'est à dire à faire le moins de fautes possibles) à un examen est fondamentalement inefficace
                  • en effet pour apprendre vraiment à communiquer à l'oral dans une langue étrangère, il faut parler dès le premier jour en faisant le plus de fautes possibles

                  Confère la vidéo de Benny Lewis:

                  You don't have to be gifted to learn a language but you DO have to be smart on how you do it
                  http://speakfromday1.com/

                  Le TOEIC est américain donc les idées européennes il s'en fout

                  C'est l'inverse qui devrait être vrai

                  Ce sont les européens qui sont experts des difficultés linguistiques étant donné la diversité des langues que nous avons chez nous qui devraient se foutre d'un truc états-unien (sous continent monolingue) débile pour nous

                  Le Conseil de l'Europe a fait (à part d'un point de vue marketing) un travail bien plus pertinent que ce truc la, Educational Testing Service.

                  Faudrait arrêter avec l'à-plat-ventrisme.

                  • [^] # Re: Communiquer ou avoir une bonne note à un examen, il faut choisir !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    si tu connais plusieurs langues, impossible de comparer ton niveau en langues avec un truc inventé pour une seule langue

                    Passe d'autres diplômes équivalents, ça paraît logique non ?
                    En général quand un certain niveau dans une langue est attendu, les gens connaissent le niveau des diplômes qui certifient le niveau de la langue.

                    le TOEIC ça mesure un truc sans intérêt, absorber passivement les ordres qu'on te donne dans une langue étrangère, super si tu veux faire soldat ou femme de ménage mais ce n'est pas ça qui fera de toi un ingénieur, un scientifique ou même un globe trotteur intelligent

                    T'inquiète pas que quelqu'un qui a plus de 900 au TOEIC, il sait faire autre chose que de comprendre (ou alors c'est un robot).
                    À un certain stade, tu es obligé de t'exprimer pour progresser.

                    ce qui est intéressant c'est ta capacité à t'exprimer de manière créative dans cette langue à l'écrit et surtout à l'oral. Combien de gens qui ont d'excellentes notes au TOEIC sont capables d'aller dans un pays anglophone et de se faire des amis ? En tous cas pas moi à l'époque où j'avais une note au TOEIC aussi flatteuse que mon incapacité à tenir la moindre conversation était manifeste

                    La plupart des entreprises n'attendent pas de toi un niveau faramineux en langue, comme je 'lai dis, lire une documentation technique ou discuter en anglais avec un chinois ne nécessite pas un si haut niveau…
                    Et je pense qu'à force de discuter au sein de la boîte en anglais, tu acquiers un meilleur niveau que sur les bancs de l'école.

                    un enseignement des langues qui vise à ce que tu ais une bonne note (c'est à dire à faire le moins de fautes possibles) à un examen est fondamentalement inefficace

                    Le rapport avec le TOEIC qui n'a rien à voir avec le système éducatif ?

                    Ce sont les européens qui sont experts des difficultés linguistiques étant donné la diversité des langues que nous avons chez nous qui devraient se foutre d'un truc états-unien (sous continent monolingue) débile pour nous

                    Sauf que l'UE s'en fout du TOEIC et ce sont les entreprises qui y accordent de l'importance. Ca n'a donc rien à voir.
                    De plus, le TOEIC n'est qu'une note qu'on pourrait placer dans le système européen en soit, ce n'est pas incompatible. Il suffirait de dire que TOEIC avec 750 points c'est B1 et tu auras ce que tu veux… (je signale qu'en France, le score de 780 est considéré comme niveau B2 je crois).

                    • [^] # Re: Communiquer ou avoir une bonne note à un examen, il faut choisir !

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Bon bon bon, pas l'impression que tu m'écoutes beaucoup

                      • moi j'avais 930 au TOEIC de mémoire à l'époque où je ne tenais pas une conversation simple, et nous sommes pleins dans mon cas, donc si tu penses que le TOEIC est pertinent…
                      • il est pas possible de faire un équivalent sérieux entre le TOEIC et le CERL étant donné la différence de philosophie dans l'évaluation
                      • comparer le niveau en langues avant le CECRL était atrocement compliqué, ce qui n'aide pas à valoriser autre chose que l'angalis
                      • le conseil de l'Europe n'est pas l'UE
                      • les entreprises elles aimeraient bien avoir des gens nettement moins mauvais en langues que maintenant
                      • et pour ça, il faut corriger les systèmes d'éducation nationaux qui ne marchent pas, c'est bien un des objectifs du CECRL
                      • et ces systèmes d'éducation nationaux ne marchent pas notamment car en se focalisant sur les bonnes notes aux examens (des tests toutes les 8 semaines au TOEIC) on les empêche de faire suffisamment de fautes, ce qui est pourtant nécessaire pour apprendre à communiquer dans la langue
                      • dommage que tu n'ais pas regardé la vidéo sur speak from day 1
                      • [^] # Re: Communiquer ou avoir une bonne note à un examen, il faut choisir !

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        moi j'avais 930 au TOEIC de mémoire à l'époque où je ne tenais pas une conversation simple, et nous sommes pleins dans mon cas, donc si tu penses que le TOEIC est pertinent…

                        N'ai-je pas dit un peu plus tôt que le TOEIC n'évaluait que la compréhension ? J'ai aussi dit que ce n'était pas suffisant pour évaluer le niveau d'anglais, mais que c'est déjà ça. Ça permet de donner un très bon indicateur de ton niveau de compréhension orale et écrite. Comprendre ce que dit ton interlocuteur c'est déjà bien. Ça n'endors personne, il suffit de savoir ce que le score signifie. Et pour ça, il suffit de se renseigner sur le TOEIC et d'aller lire les tables de niveau.

                        • [^] # Re: Communiquer ou avoir une bonne note à un examen, il faut choisir !

                          Posté par . Évalué à -5.

                          N'ai-je pas dit un peu plus tôt que le TOEIC n'évaluait que la compréhension ? (…) Comprendre ce que dit ton interlocuteur c'est déjà bien.

                          Oui c'est même génial quand on adore entendre des monologues !

                          Bon je ne vais pas me répéter 50 fois :

                          On a besoin d'une révolution dans l'apprentissage des langues car la quantité de temps, d'argent et d'énergie mis dans l'apprentissage de l'anglais dans toute l'Europe depuis la seconde guerre mondiale est aussi considérable que les résultats sont médiocres. Et on y parviendra pas avec des outils d'évaluation aussi périmés que le TOEIC, qui est à la mesure de la communication dans les langues étrangères ce que le Intellectual Quotient est à la mesure d'intelligence. ("Everybody is a genius. But if you judge a fish by its ability to climb a tree, it will live its whole life believing that it is stupid." - Albert Einstein)

      • [^] # Re: Comment répondre à la question fatidique : "Au fait, vous parlez anglais ?"

        Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 21/11/13 à 22:57.

        Il manque l'option 5 qui consiste à avoir fait des exposés scientifiques à des séminaires et des publications (ça c'est pour l'anglais) et l'option 6 qui consiste à vivre dans le pays depuis 5 ans (ça c'est pour l'allemand).

  • # maille inglish ize incrédibeubeul

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 19/11/13 à 17:43.

    Je parle l'Anglais comme une vache Espagnole avec un accent Français. Ça compte comme trois langues ?

  • # Pour ceux qui ne connaissent pas les barèmes en vigueur

    Posté par . Évalué à 10.

    Les langues qui comptent en négatif :
    Le langage texto ca fait -1 langue
    Le java ca fait -2 langues
    Le chti ca fait -3 langues
    Le basque ca fait -10 langues.

    Si vous dites "chocolatine" et/ou "poche plastique" vous ne pouvez pas compter le français dans les langues que vous parlez.

    Quand aux personnes qui sont féministes, illes sont prié-e-s de ne pas compter le massacre à la tronçonneuse des usages comme une langue à part entière.

    Merci de votre attention.

    • [^] # Re: Pour ceux qui ne connaissent pas les barèmes en vigueur

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 19/11/13 à 21:26.

      Si vous écrivez "Quand aux" vous ne pouvez pas compter le français dans les langues que vous parlez.

      moi je dis "pochon", mais j'écris "Quant aux".

    • [^] # Re: Pour ceux qui ne connaissent pas les barèmes en vigueur

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si vous dites "chocolatine" et/ou "poche plastique" vous ne pouvez pas compter le français dans les langues que vous parlez.

      J'ai bien répondu alors en mettant « No hablo francés », ça me rassure.

    • [^] # Re: Pour ceux qui ne connaissent pas les barèmes en vigueur

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Les langues qui comptent en négatif :
      Le langage texto ca fait -1 langue
      Le java ca fait -2 langues
      Le chti ca fait -3 langues
      Le basque ca fait -10 langues.

      Compter en négatif le texto, c'est d'accord, mais pas le basque. C'est l'une des plus vielles langues d'Europe que l'on qualifie maintenant de pré-indo-européenne. Elle est belle à entendre et surtout à chanter, mais ce n'est pas le plus intéressant. Le basque est une langue très homogène, n'ayant que très peu d'exceptions à l'inverse du français. Elle n'a pas de masculin et de féminin et son écriture est phonétique. Le plus intéressant est sa structure grammaticale agglutinante qui utilise des déclinaisons et des sur-déclinaisons. C'est très différent des langues latines ou anglo-saxonnes. Aussi différent que les coordonnées cartésiennes le sont des coordonnées polaires.
      Quand on apprend le basque, il faut réapprendre à penser et à s'exprimer dans un autre système. Au départ, c'est déroutant.

      Il m'est arrivé dans mon travail de résoudre un problème fort complexe grâce au basque. Je me disais qu'un problème bien énoncé était à moitié résolu et je ne suis pas arrivé à le résoudre correctement en l'exprimant en français ou en anglais. Par contre son expression en basque me donnait précisément la structure de l'algorithme. Les prépositions et les articles n'existant pas en basque, ils sont remplacés par des déclinaisons (il y a 11 cas). Ainsi les "par", "appartenant à", "de", "dans", "en"… séparant les mots n'existent pas, ils sont remplacés par les déclinaisons des mots formant des blocs. Ces blocs décrivaient l'algorithme.

      J'ai connu un professeur universitaire chinois qui disait qu'il utilisait le chinois pour résoudre certains problèmes. Toutes les langues ne sont pas équivalentes, certaines sont mieux adaptées à certains usages.

      Si vous dites "chocolatine" et/ou "poche plastique" vous ne pouvez pas compter le français dans les langues que vous parlez.

      Pffff… Ignorant ! Pourquoi faire une périphrase quand un mot suffit ?
      Quand les étrangers du nord viennent en été envahir nos plages et nos routes, on les reconnaît facilement quand ils demandent des pains au chocolat (d'abord ce n'est pas de la pâte à pain). On leur en sert, c'est identique à la chocolatine mais c'est souvent plus cher ;-)
      On ne met pas les chocolatines dans des "poches plastiques" mais dans des poches en papier.

      Quand aux personnes qui sont féministes, illes sont prié-e-s…

      Tout à fait d'accord, c'est horrible. Le français a un genre masculin + neutre et un genre féminin. C'est aussi stupide que de vouloir féminiser les professions ou activités : la maire et la mère par exemple.
      On dit : la sentinelle et la personne quand c'est un homme. On ne va pas dire le sentinel et le person ! Il ne faut pas confondre le genre de la fonction et le genre de la personne.
      Pour les féministes qui veulent l'égalité des sexes, cette ridicule pratique va à l'encontre de leur but car on va différencier ce qui ne devrait pas l'être. Il ne faudra pas s'étonner qu'une ingénieure soit payée moins qu'un ingénieur car ils ne font pas le même métier puisque ce n'est pas le même nom.

      C'est Yvette Roudy qui avait lancé cette féminisation des noms d'activité. Elle avait dit qu'elle voulait l'égalité des sexes et qu'elle allait prendre les mesures :-) Elle aurait mieux fait d'apprendre le français.

      • [^] # Re: Pour ceux qui ne connaissent pas les barèmes en vigueur

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Compter en négatif le texto, c'est d'accord, mais pas le basque. C'est l'une des plus vielles langues d'Europe que l'on qualifie maintenant de pré-indo-européenne. Elle est belle à entendre et surtout à chanter, mais ce n'est pas le plus intéressant. Le basque est une langue très homogène, n'ayant que très peu d'exceptions à l'inverse du français. Elle n'a pas de masculin et de féminin et son écriture est phonétique.

        Le « h » n'est pas prononcé du côté espagnol, et il y a quelques variations sur le « j » il me semble. Mais sinon c'est vrai que c'est presque phonétique, et très régulier, et des sons très simples : c'est très facile de répéter des chansons sans comprendre après les avoir un peu écoutées. Je n'en ai appris que quelques bases, et il m'en reste surtout quelques chansons, mais les seuls problèmes que j'ai rencontré c'est le vocabulaire courant qui est très différent donc impossible de se rattacher à d'autres langues, et la conjugaison des verbes, qui s'accordent avec tout, les temps, les personnes et les objets, lui à moi, lui à lui, eux à lui, le fameux tableau Nor-Nori-Nork ;) qui même s'il est régulier est un peu cauchemardesque : il faut vraiment pratiquer beaucoup pour transformer ça en automatisme.

        Le plus intéressant est sa structure grammaticale agglutinante qui utilise des déclinaisons et des sur-déclinaisons.

        J'ai toujours trouvé curieux que dans toute l'Europe il y ait juste le basque, le hongrois (et le finnois je crois aussi), qui aient un style aussi différent des autres langues européennes, mais si régulier (tout en ayant certaines complications inutiles mais régulières!) qu'on croirait des langues construites comme l'espéranto.

  • # Parler ou écouter ?

    Posté par . Évalué à 2.

    [x] Cinq ou plus ?

    Un gars que j'ai connu répétait à qui voulait l'entendre qu'il parlait 7 langues.
    Des amis à lui avaient fait un photo-montage avec une bulle "I speak seven languages, but I listen none" (pour ceux qui ont voté "Une" : "Je parle 7 langues, mais je n'en écoute aucune".)

  • #

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    [X] Je suis muet.

    • [^] # Re: ⠀

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Dans ce cas-là tu peux écrire plusieurs langues!

      Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

    • [^] # Re: ⠀

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      La langue des signes ça compte toujours pour 1. :)

  • # 8

    Posté par . Évalué à 10.

    Oui Monsieur, 8 langues.
    Dont 6 extrêmement rares: elles n'ont qu'un seul locuteur dans le monde entier!

    -------------> [ ]

    • [^] # Re: 8

      Posté par . Évalué à 3.

      Damned, je me croyais malin avec mes 6 langues : il y a trente ans je pratiquais le serbo-croate, aujourd'hui je ne sais plus quelle langue je parle, mais je communique très bien en Croatie, Bosnie, Serbie et Monténégro. Donc j'avais compté quatre de ce côté là.

      Un ami qui cherchait du boulot aux Zétas-zunis avait décliné les quatre langues dans un CV et la recruteuse lui avait dit très sérieusement : “je vois que vous êtes très doué pour les langues”.

  • # Globish

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour continuer sur l'anglais courant et l'anglais pratiqué, il y a une notion qui décrit bien ça : le Globish.

    L'anglais technique qu'on utilise permet de comprendre et de se faire comprendre, mais c'est tout. Et je pense même que la culture anglosaxone qui s'exporte relève plus du globish que de l'anglais.

    • [^] # Re: Globish

      Posté par . Évalué à 3.

      Je crains que la culture anglophone moyenne soit en fait le Globish.

  • # 3 langues

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    3 langues: français, allemand, Bärndütsch et l'anglais.
    Le plus dur c'est de passer de l'allemand à l'anglais et vice-versa il me faut un temps d'adaptation.
    Par contre je suis nul en orthographe et grammaire je suis nul dans toutes les langues.
    français: langue maternelle
    l'allemand: à l'école + 2 ans de cours à Bâle
    Bärndütsch: ma grand-mère ne parle pas un mot de français
    anglais: en étude + cours en école.

    La langue que je préfère à l'écoute, le bon allemand, je trouve quel sonne bien à l'oreille.

    • [^] # Re: 3 langues

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      je trouve quel sonne bien à l'oreille.

      Par contre ça pique les yeux…

    • [^] # Re: 3 langues

      Posté par . Évalué à 6.

      La langue que je préfère à l'écoute, le bon allemand, je trouve quel sonne bien à l'oreille.

      Comment dire…
      Les fauves sont souvent dressés en anglais et en allemand !
      L'anglais parce que les mots sont courts et simple, plus facile à mémoriser et à comprendre, et l'allemand parce que les sonorités sont plus sèches et rudes, cela donne plus d'autorité !

      Source, un reportage arte, mais on trouve aussi quelques références la dessus sur le web :
      http://www.lefigaro.fr/cinema/2012/12/21/03002-20121221ARTFIG00572-l-homme-qui-murmure-a-l-oreille-des-fauves.php
      http://www.lepetitnicois.fr/article/fr%C3%A9d%C3%A9ric-edelstein-un-lion-parmi-les-lions-46889.html

      L'allemand, la langue qui fait peur aux lion…

      • [^] # Re: 3 langues

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/11/13 à 09:54.

        L'allemand, la langue qui fait peur aux lion…

        Ca dépend vraiment de la façon dont il est parlé. Moi j'adore les filles qui ralentissent la diction en fin de phrase en détachant adorablement chaque syllabe. J'ai eu une jolie prof qui faisait ça lors d'un cours d'été en Allemagne. Et j'ai retouvé ça chez une fille qui passe à la tv (là je montre une vidéo où elle parle beaucoup, mais je regarde pas ça :-)). C'est la brune dans la vidéo:

        http://www.unser-star-fuer-baku.tv/videos/player/?contentId=127523

        Mais l'extrême inverse existe aussi :

        http://www.youtube.com/watch?v=8o7ZKTvZpLc

    • [^] # Re: 3 langues

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le plus dur c'est de passer de l'allemand à l'anglais et vice-versa il me faut un temps d'adaptation.

      J'avais ça au début quand j'ai commencé à devoir utiliser trois langues dans la même journée, mais au bout de quelques semaines on s'habitue! :-)

      La langue que je préfère à l'écoute, le bon allemand, je trouve quel sonne bien à l'oreille.

      Je les trouves toutes les trois jolies, mais l'anglais un peu moins que les autres.

  • # Ce n'est pas la quantité

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    say la qualitay. Non je ne parle pas du niveau de maîtrise de telle ou telle langue, je dis que certaines langues sont plus utiles, comme l'inuit : comme on peut le voir ici

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.