Sondage mon ordinateur s'éteint en moins de...

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags : aucun
5
14
avr.
2013

Indiquez le temps nécessaire pour l'extinction de votre ordinateur principal.

  • Moins de 5 secondes :
    745
    (25.2 %)
  • Moins de 42 secondes :
    1130
    (38.2 %)
  • Entre 42 secondes et 4 min 20 s :
    224
    (7.6 %)
  • Plus de 4 min 20 s :
    25
    (0.8 %)
  • Aléatoire :
    73
    (2.5 %)
  • Je ne l'éteins jamais :
    454
    (15.4 %)
  • Je ne l'allume jamais :
    89
    (3.0 %)
  • Ce n'est pas ce sondage là que vous recherchez... :
    217
    (7.3 %)

Total : 2957 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Veille

    Posté par . Évalué à  0 .

    Je sais combien de temps il mets pour se mettre en veille (quoi que, en général je rabat l'écran et je ne vérifie pas). J'ai une idée du temps qu'il met à rebouter, pour une mise a jour Kernel par exemple. Mais alors je ne vois pas du tout le 'Use Case' ou il faudrait l'éteindre…

    • [^] # Re: Veille

      Posté par . Évalué à  10 .

      Avant de partir en week-end/vacances/exil.
      Pendant un orage.
      Avant de l'ouvrir (pour retirer ou ajouter du hardware)
      Avant de se coucher ou de partir pour la journée (à part quelques modèles, ça consomme quand même beaucoup même en veille un ordi)
      Pour écouter le chouette jingle joué au moment ou Windows95 s'éteint.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

  • # Merci systemd

    Posté par . Évalué à  3 .

    Moins de 5 seconds grâce à :
    - systemd
    - un SSD pour /
    - Archlinux

    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Merci systemd

      Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 15/04/13 à 00:33

      Tu peux retirer systemd de ta liste et dire merci au SSD.
      J'utilise Debian squeeze (il n'y a pas systemd) avec un SSD et il s’éteint en 5 seconds. ;)

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

      • [^] # Re: Merci systemd

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        En prenant comme base :

        • @xcomcmdr: "Moins de 5 seconds grâce à :"
        • @hitmanu: "il s’éteint en 5 seconds."

        Etant donné que :

        "moins de 5 seconds" < "5 seconds"

        @xcomcmdr gagne donc par KO secondes.

        • [^] # Re: Merci systemd

          Posté par . Évalué à  -5 . Dernière modification : le 15/04/13 à 12:07

          Je ne comprends pas ton message, tu mélanges anglais et français.

          Étant donné que « moins » signifie en quantité inférieure, lorsque l’on veut faire des mathématiques en français, cela donne :

          • « inférieur à 5 secondEs » « 5 secondEs »

          Par contre, en anglais :

          • "less than 5 seconds" < "5 seconds"
          • [^] # Re: Merci systemd

            Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

            Dis moi, tu dois être chiant en soirée toi :-)

            • [^] # Re: Merci systemd

              Posté par . Évalué à  1 .

              Dis moi, tu dois être chiant en soirée toi :-)

              Dis moi, tu dois être trop cool en soirée, toi :-)

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par . Évalué à  3 .

                Dites les gars vous faites quoi mercredi ?
                ça vous dit une petite bouffe ?

          • [^] # Re: Merci systemd

            Posté par . Évalué à  1 .

            « inférieur à » signifie « strictement inférieur à » pas « inférieur ou égal à », on a déjà eu ce débat il y a peu de temps :|

            C'est bien pour ça que l'on a deux signes :

            • < : inférieur (ie strictement inférieur)
            • ≤ : inférieur ou égal

            Quant au fait que tu mettes le E de « secondes » en majuscule, je ne comprends pas ce que tu veux dire.

            • [^] # Re: Merci systemd

              Posté par . Évalué à  1 .

              « inférieur à » signifie « strictement inférieur à » pas « inférieur ou égal à », on a déjà eu ce débat il y a peu de temps :|

              Bon, je vois que vous ne pouvez pas remettre en question vos idées reçues, alors allez voir au moins l’article sur Wikipédia.
              (En anglais c’est différent.)

              Quant au fait que tu mettes le E de « secondes » en majuscule, je ne comprends pas ce que tu veux dire.

              Peut-être parce que dans les 3 commentaires qui précédaient, par 3 personnes différentes, ce mot était mal écrit ?
              (Confusion avec l’anglais.)

              ie strictement inférieur

              Et encore de l’anglais. Nous sommes sur LinuxFR.

              ;-)

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par . Évalué à  2 .

                Bon, je vois que vous ne pouvez pas remettre en question vos idées reçues, alors allez voir au moins l’article sur Wikipédia.

                Bien.

                La notation a < b signifie que a est strictement inférieur à b

                C'est bien le contraire de ce que tu avais écrit :

                en français, cela donne :

                « inférieur à 5 secondEs » ≤ « 5 secondEs »


                (En anglais c’est différent.)

                Non c'est la même chose :

                The notation a < b means that a is less than b.

                The notation a ≤ b means that a is less than or equal to b (or, equivalently, not greater than b, or at most b).


                Peut-être parce que dans les 3 commentaires qui précédaient, par 3 personnes différentes, ce mot était mal écrit ?

                Oui ça OK.

                ie strictement inférieur

                Et encore de l’anglais. Nous sommes sur LinuxFR.

                Bah non c'est du latin « id est » ;)

                • [^] # Re: Merci systemd

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  La notation a < b signifie que a est strictement inférieur à b
                  C'est bien le contraire de ce que tu avais écrit

                  Ah non, ce n’est pas le contraire de ce que j’avais écrit, n’ayant pas écrit « strictement ».

                  Sur tu étais allé un peu plus loin dans l’article de Wikipédia (mais toujours dans l’introduction), tu aurais vu :

                  La notation a ≤ b signifie que a est inférieur (ou inférieur ou égal) à b

                  Et c’est exactement ce que je dis !

                  Juste après, tu as même une petite remarque pour la différence entre le français et l’anglais :

                  Note : dans le monde anglophone, greater than/superior et less than/inferior correspondent aux inégalités strictes, si l'on veut parler d'inégalités larges on ajoutera systématiquement « or equal ». Cette convention est parfois également utilisée dans les pays francophones en-dehors de la France.


                  Bah non c'est du latin « id est »

                  Cela vient du latin, mais si nous trouvons parfois « i.e. » en français, c’est via l’anglais, c’est un anglicisme. En français, nous avons « c.-à-d. ».

                  • [^] # Re: Merci systemd

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    si nous trouvons parfois « i.e. » en français, c’est via l’anglais, c’est un anglicisme.

                    Oui je le conçois bien, d'où le clin d'œil. C'est à force de lire de la doc technique en anglais qu'il me semble plus courant que c-à-d (au passage très chiant à taper sur un clavier) je suppose.

                    M'enfin bon, si on trouve "ie" en anglais c'est via le latin, c'est un latinisme ! Quelle importance ?

                    Par contre, quelque soit la langue, il me paraît important de se mettre d'accord sur le sens d'inférieur (ou less than) lorsqu'il n'est pas précisé « ou égal » ou bien « strictement ». Il me semble bien que lorsque l'on parle de mathématiques (et donc de sciences en général), quelque soit la langue, inférieur tout court est à prendre au sens strict.

                    Personnellement dans le langage courant je suis moins catégorique, et je demande souvent à mon interlocuteur de préciser.

                    • [^] # Re: Merci systemd

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Pour le « i.e. » ou le « c.-à-d. », de toute façon j’écris en général « c’est-à-dire », même dans un SMS en général. :-P Pour le reste, je le comprends, c’était surtout une boutade (le reste aussi au départ de toute façon).

                      Il me semble bien que lorsque l'on parle de mathématiques (et donc de sciences en général), quelque soit la langue, inférieur tout court est à prendre au sens strict.

                      Tu as tord, j’en suis certain. Inférieur sans précision correspond à inférieur ou égal, même si on peut nous dire autre chose au lycée ou avant. Les différents enseignants scientifiques, quelque soit leur âge, leur nationalité, ou leur spécialité, que j’ai eu en faculté de mathématiques en France (ça ne remonte pas très loin), sont unanimes.

                    • [^] # Re: Merci systemd

                      Posté par . Évalué à  0 .

                      C'est pas toujours si clair. Par exemple dans n'importe quel article en anglais, "positive" signifie strictement positif. Pour dire supérieur ou égale à zéro, on dit plutôt "non negative". Bref, pour chipoter… :-)

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                N'est-ce pas frappant de remarquer que l'article wikipedia que vous citez s'est vu ajouté ces définitions idiomatiques et très personnelles aux environs du moment de la précédente discussion sur le sujet ?

                • [^] # Re: Merci systemd

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  La principale modification sur Wikipédia date de juste plus d’un mois avant la précédente discussion… Et avant cette modification, ça a plus l’air d’être une traduction de l’anglais…

                  Votre confusion vient sûrement de l’erreur dans l’enseignement primaire et secondaire. Dans le TLFI, on lit :

                  MATH. ,,Quand une relation d'ordre sur un ensemble E est notée ≥, l'expression x ≥ y se lit « x est supérieur à y ». Dans l'enseignement primaire ou secondaire, « supérieur » est souvent employé pour « strictement supérieur » et ≥ est lu « supérieur ou égal à » ou encore « plus grand que ». Quand une relation d'ordre strict sur un ensemble E est notée >, l'expression x > y se lit « x est strictement supérieur à y »`` (Bouvier-George Math. 1979).

                  • [^] # Re: Merci systemd

                    Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                    Tient en effet j'aurais mal lu l'historique et insuffisamment consulté le TLFI. Je m'y étais contenté de l'article inférieur. Du coup, veuillez agréer mes excuses les plus plates quant au caractère suspicieux de mon propos.

                    Nonobstant, le seul point où je m'accorde assurément avec Bouvier, c'est sur le fait que l'acception qui n'est pas la sienne soit enseignée en primaire. J'irais même plus loin, c'est aussi ce qui est enseigné à l'université pour autant que mon expérience de la chose soit représentative.

                    Et comme cet état de fait perdure depuis plus de 40 ans — à en croire Bouvier — force est de constater que l'usage a changé et que désormais (si tant est que Bouvier ait un jour eu raison) il soit similaire à celui de nos voisins anglo-saxons. Désolé pour les nostalgique des guerres de cent ans.

                    Par ailleurs j'aurais tendance à estimer que Bouvier n'a jamais eu raison. En effet, faire de l'expression supérieur un synonyme de supérieur ou égal viderait de son sens des expressions courantes comme « très supérieur à » qui deviendrait donc synonyme de « très supérieur ou égale à…»

                    Puisque vous aussi semblez fréquenter assidûment les dictionnaires, vous ne sauriez ignorer que même les meilleurs dictionnaristes ne sont pas exempts de quelques péchés véniels qui corrompent çà et là leur œuvres.

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                Quant au fait que tu mettes le E de « secondes » en majuscule, je ne comprends pas ce que tu veux dire.

                Peut-être parce que dans les 3 commentaires qui précédaient, par 3 personnes différentes, ce mot était mal écrit ?
                (Confusion avec l’anglais.)

                2 commentaires/2 personnes différentes, s'il te plait.
                Tu auras sûrement remarqué l'utilisation des guillemets marquant ainsi une ou plusieurs citations.

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par . Évalué à  1 .

                alors allez voir au moins l’article sur Wikipédia.

                Tu as oublié une partie du nom de cet article, je le remets donc au complet pour toi: Inégalité (mathématiques))

                Maintenant, voici un lien tout aussi fiable que le tiens, mais bien supérieur en terme de pertinence pour la discussion: inférieur sur wikitionnaire

                1. Qui est placé au-dessous, en bas.
                2. (Figuré) Qui est au-dessous d’une personne ou d’une chose en rang, en dignité, en mérite, en forces, en valeur.

                Vois-tu, quand on parle de français, on utilise pas un article sur les mathématiques, mais un dictionnaire. Un des exemples employés est: "Les ennemis nous étaient inférieurs en nombre."
                Dans ton idée ça voudrait dire que si ça se trouve, les ennemis étaient aussi nombreux? Tu ne trouves pas que ce lieu commun n'a alors plus aucun sens?

                Nous sommes sur LinuxFR.

                Exact. Tu conviendras donc que nous ne sommes pas sur LinuxMaths.
                La distinction est importante, puisque, comme tu le dis si bien, c'est en études supérieures de maths que ça semble être enseigné. Donc, la majorité des français utilise inférieur pour strictement inférieur. Bien sûr l'argument de masse n'est pas terrible, mais il me semble que le but ici sois de se comprendre, alors autant utiliser le sens compris par la majorité, non?

                Allez, un dernier argument pour la fin, issu de ma pure réflexion personnelle et donc simplement cassable (faut bien donner du grain à moudre aux trolls):

                • > => supérieur. On ajoute pas de signe, on ajoute pas le mot "strictement".
                • ≥ => supérieur ou égal. On ajoute le soulignement, on ajoute les mots "ou égal".
                • [^] # Re: Merci systemd

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Tu as oublié une partie du nom de cet article, je le remets donc au complet pour toi: Inégalité (mathématiques))

                  Euh… As-tu fumé la moquette ? Sérieusement, j’ai cherché si ça pouvait être un bogue, mais il semble que c’est toi. J’ai vérifié différentes conditions, regardé le code source de la page Web… Mais non, toujours la même conclusion : mon lien est correct, le tien non. Il manque la parenthèse fermante dans ton lien, et ce n’est pas en ajoutant une parenthèse en trop par la suite que ça va régler le problème. La prévisualisation est utile.

                  Alors soit tu as vraiment fumé la moquette, soit on a affaire à un bogue étrange.

                  Maintenant, voici un lien tout aussi fiable que le tiens, mais bien supérieur en terme de pertinence pour la discussion: inférieur sur wikitionnaire

                  Il manque la partie qui nous intéresse : la définition en mathématiques ! On devrait compléter la définition d’ailleurs…

                  Vois-tu, quand on parle de français, on utilise pas un article sur les mathématiques, mais un dictionnaire.

                  D’accord, je sors alors le Petit Larousse 2003 :


                  1. INFÉRIEUR, E adj. […] 5. ALGÈBRE. Élément x d’un ensemble ordonné, inférieur à un élément y : élément x vérifiant la relation d’inégalité x ⩽ y.


                  \o/

                  Tu conviendras donc que nous ne sommes pas sur LinuxMaths.

                  En fait, tu n’as peut-être pas remarqué que j’avais précisé « lorsque l’on veut faire des mathématiques ». En fait je répondais à un message qui se voulait pointilleux, en faisant soit disant des mathématiques. C’est pour ça que j’ai répondu sur un détail mathématique.

                  Quand on utilise des symboles mathématiques, il y a le vocabulaire à respecter un minimum.

                  • [^] # Re: Merci systemd

                    Posté par . Évalué à  1 .

                    Ton lien est bon oui, mais le problème c'est que n'afficher que "wikipedia" cache le nom de l'article, qui précise "(mathématique)".
                    Sinon, pour mon lien qui ne marche pas, c'est le même que le tiens, mais avec la syntaxe [texte](url)

                    J'ai bien l'impression que cette syntaxe bug quand on a des caractères à la con, style, au hasard, ( et ) dans l'URL, parce que ce n'est pas la 1ère fois que ça me le fait. Peut-être qu'il faut que je les échappe manuellement, remarque.

                    Il manque la partie qui nous intéresse : la définition en mathématiques ! On devrait compléter la définition d’ailleurs…

                    La définition qui t'intéresse toi est la mathématique. Ici, on parlais pas de maths, mais de langue française.

                    élément x vérifiant la relation d’inégalité x ⩽ y.

                    Yep. Donc, strictement inférieur.

                    Quand on utilise des symboles mathématiques, il y a le vocabulaire à respecter un minimum.

                    C'est pas faux, mais dans ce cas, il faudrait purement et simplement prohiber l'usage des termes inférieur et supérieur en maths quand ceux-ci sont isolés, et imposer l'ajout de "ou égal" et "strictement".

                    Moi, ce qui m'a fait réagir, c'est ton histoire de "vous ne pouvez pas remettre en question vos idées reçues". J'ai bien vue l'autre discussion a laquelle il a été fait référence, mais elle m'avais semblé tellement… hum… inutile que je ne crois pas m'en être mêlé.
                    J'ai réagis ici pour tenter d'y mettre un terme avant qu'elle n'aboutisse sur 5 pages stériles (même si la notion de page ici est faussée… considères qu'il s'agit d'une expression, ou qu'une page est une page écran, c'est à dire le contenu que l'on peut mettre sur un écran sans scroller, horizontalement ou verticalement. Histoire d'éviter les mauvaises compréhensions…)

                    • [^] # Re: Merci systemd

                      Posté par . Évalué à  -1 .

                      La définition qui t'intéresse toi est la mathématique. Ici, on parlais pas de maths, mais de langue française.

                      Ici, tu ne parlais pas. Mais nous en sommes venus au vocabulaire mathématique en langue française.

                      élément x vérifiant la relation d’inégalité x ⩽ y.
                      Yep. Donc, strictement inférieur.

                      Bon, là je ne sais pas quoi te dire… Si pour toi, veut dire strictement inférieur… Et pendant que tu y es, < signifie inférieur ou égal ? Ou bien le souci, c’est qu’il te faut des lunettes, ou alors zoome, je ne sais pas, mais fais quelque chose !

                      J'ai bien vue l'autre discussion a laquelle il a été fait référence, mais elle m'avais semblé tellement… hum… inutile que je ne crois pas m'en être mêlé.

                      Oui, effectivement, l’autre avait été inutile. oao avait voulu faire une petite remarque ou blague sur le sens en mathématiques, mais c’est tombé à l’eau car la majorité était dans l’erreur, en restant bornée. Cela m’avait étonné, cela m’a carrément fait penser aux questions débiles du style 1 + 1 + 1 + 1 + 1 × 0 = ? et dont beaucoup de personnes répondent n’importe quoi et prennent les autres pour des idiots. Tu vois, je pensais que sur ce site, le niveau était meilleur que ça.

                      J'ai réagis ici pour tenter d'y mettre un terme avant qu'elle n'aboutisse sur 5 pages stériles (même si la notion de page ici est faussée… considères qu'il s'agit d'une expression, ou qu'une page est une page écran, c'est à dire le contenu que l'on peut mettre sur un écran sans scroller, horizontalement ou verticalement. Histoire d'éviter les mauvaises compréhensions…)

                      Si ça te gêne, à gauche du titre des commentaire, tu as un « [-] ». Tu peux cliquer dessus, et ça te cache tout le fil de discussion que tu ne veux pas voir. Magique ! ;-)

                      • [^] # Re: Merci systemd

                        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

                        « Tu vois, je pensais que sur ce site, le niveau était meilleur que ça. »

                        Mais visiblement il y a plus d'informaticiens, de médecins, de physiciens, de chimistes, de biologistes qui traînent sur ce sites. Et ceux-là en sont restés à l'acception professée durant leurs études sans jamais rencontrée le jargon des mathématiciens.

                        Car c'est bien plus dans la nature de la définition que dans un problème de niveau qu'il me semble falloir chercher l'origine de l'incompréhension sur le sujet. Il se trouve que dans presque tous les domaines et pour de bonnes raisons les gens ont choisi qu'inférieur signifiait plutôt strictement inférieur qu'inférieur ou égale. Si une petite communauté décide pour des raisons qui lui sont propre de résister à cet usage, elle ne peut vraiment pas s'attendre à le voir supplanter l'usage commun. Et les impératifs de la communication devraient pousser ces membres à traduire leur propos pour être compris plutôt qu'à tenter d'imposer un usage qui ne se justifie pas hors de leur pré carré.

                        Quoiqu'il en soit, votre intervention et le fait que vous ayez pris soin de justifier votre propos par deux sources (même si la dernière ne saurait être considéré de qualité) pique ma curiosité. Je crois que je vais m'essayer à un petit sondage parmi mes collègues histoire de voir si je délire complètement en généralisant mes lacunes, ou si au contraire mon analyse de la dispute a quelque fondement.

                        • [^] # Re: Merci systemd

                          Posté par . Évalué à  2 .

                          « Tu vois, je pensais que sur ce site, le niveau était meilleur que ça. »

                          Mais visiblement il y a plus d'informaticiens, de médecins, de physiciens, de chimistes, de biologistes qui traînent sur ce sites. Et ceux-là en sont restés à l'acception professée durant leurs études sans jamais rencontrée le jargon des mathématiciens.

                          Sincèrement, ce n’est pas un jargon de haut niveau et il n’y a pas besoin d’être docteur en mathématiques pour le savoir. Tu ne cites que des scientifiques, et des mathématiques leur sont tous enseignées lors de leurs études supérieures. Il est vrai qu’en général, on peut préférer utiliser les termes « strictement inférieur » et « inférieur ou égal », et tout le monde comprend. Mis à part freem, tout le monde comprend aussi les symboles ⩽ (ou ≤) et <.

                          Cela m’avait été enseigné au premier semestre de la première année de licence de mathématiques. Ce semestre était commun avec les licences de physique, de chimie et d’informatique (pour cette dernière, l’année entière était commune).

                          Je pensais que les informaticiens (relativement nombreux sur ce site) avaient une certaine base en mathématiques et étaient rigoureux. Et je pensais aussi les personnes plus ouvertes sur ce site très orienté logiciels libres. Je me trompe peut-être.

                          Car c'est bien plus dans la nature de la définition que dans un problème de niveau qu'il me semble falloir chercher l'origine de l'incompréhension sur le sujet. Il se trouve que dans presque tous les domaines et pour de bonnes raisons les gens ont choisi qu'inférieur signifiait plutôt strictement inférieur qu'inférieur ou égale.

                          • Toto est le plus grand de sa classe (sa taille est supérieure à celles de ses camarades). Momo, dans la même classe, mesure pourtant pareil.
                          • Toto a eu le moins bonne note (sa note est inférieure à celles de ses camarades). Pourtant, Tata a aussi eu 3/10.
                          • J’ai 20 vis et je veux les ranger dans 20 cases, par ordre croissant de taille (la taille de la vis de la case n + 1 supérieure à la taille de la vis de la case n). Pourtant, j’ai certaines vis qui font la même taille.
                          • Mon PC s’éteint en 5 secondes (à peu près), c’est bon je peux cocher la réponse « mon PC s’éteint en moins de 5 secondes », car c’est inférieur à 5 secondes, même si c’est tout aussi inférieur à 42 secondes. (Bon, il y a Benjamin qui veut faire son chiant et qui dit qu’il n’est pas d’accord, parce que si on fait des maths c’est faux. Mais comme titiii est encore plus chiant, du coup ce dernier dit qu’on ne devrait pas faire son chiant en maths quand on ne sait pas en fait.)
                          • À la dernière manif’, nous étions 11 978. C’est inférieur à celle d’avant, où nous étions 23 465, mais pas à la première, où nous étions 12 037.

                          Voilà, souvent notre signification d’inférieur est « plutôt » strictement, mais bon pas tout à fait non plus. Alors les mathématiciens ne peuvent se permettre des « plutôt », ils définissent clairement. Les symboles sont sans ambiguïtés, et à l’oral, « strictement », « ou égal », « au sens strict », « au sens large », sont des expressions claires.

                          Si une petite communauté décide pour des raisons qui lui sont propre de résister à cet usage, elle ne peut vraiment pas s'attendre à le voir supplanter l'usage commun. Et les impératifs de la communication devraient pousser ces membres à traduire leur propos pour être compris plutôt qu'à tenter d'imposer un usage qui ne se justifie pas hors de leur pré carré.

                          Déjà, les mathématiciens ne cherchent pas à changer l’usage commun, mais sont clairs pour l’usage mathématique.

                          « Si une petite communauté (les utilisateurs de (GNU/)Linux ou *BSD) décide pour des raisons qui lui sont propre de résister à cet usage (par exemple l’utilisation des .doc), elle ne peut vraiment pas s'attendre à le voir supplanter l'usage commun. Et les impératifs de la communication devraient pousser ces membres à traduire leur propos pour être compris plutôt qu'à tenter d'imposer un usage qui ne se justifie pas hors de leur pré carré. »

                          D’accord dans ce cas ?

                          Quoiqu'il en soit, votre intervention et le fait que vous ayez pris soin de justifier votre propos par deux sources (même si la dernière ne saurait être considéré de qualité) pique ma curiosité. Je crois que je vais m'essayer à un petit sondage parmi mes collègues histoire de voir si je délire complètement en généralisant mes lacunes, ou si au contraire mon analyse de la dispute a quelque fondement.

                          Le résultat du sondage m’intéresse. :-)

                          • [^] # Re: Merci systemd

                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                            « Toto est le plus grand de sa classe (sa taille est supérieure à celles de ses camarades). Momo, dans la même classe, mesure pourtant pareil.
                            Toto a eu le moins bonne note (sa note est inférieure à celles de ses camarades). Pourtant, Tata a aussi eu 3/10.
                            J’ai 20 vis et je veux les ranger dans 20 cases, par ordre croissant de taille (la taille de la vis de la case n + 1 supérieure à la taille de la vis de la case n). Pourtant, j’ai certaines vis qui font la même taille.
                            Mon PC s’éteint en 5 secondes (à peu près), c’est bon je peux cocher la réponse « mon PC s’éteint en moins de 5 secondes », car c’est inférieur à 5 secondes, même si c’est tout aussi inférieur à 42 secondes. (Bon, il y a Benjamin qui veut faire son chiant et qui dit qu’il n’est pas d’accord, parce que si on fait des maths c’est faux. Mais comme titiii est encore plus chiant, du coup ce dernier dit qu’on ne devrait pas faire son chiant en maths quand on ne sait pas en fait.)
                            À la dernière manif’, nous étions 11 978. C’est inférieur à celle d’avant, où nous étions 23 465, mais pas à la première, où nous étions 12 037. »

                            Sources ? Seul le même type de phrase, mais sortant d'ouvrages de littérature classique pourrait présenter un intérêt. Moi aussi je peux concocter mes propres exemples :

                            • Nous leur étions inférieur en nombre. Ils étaient donc autant que nous.

                            • Il met toujours autant de sel que de sucre. C'est pour ça que la quantité de sucre qu'il met est inférieure à la quantité de sucre.

                            • Les résultats en maths des élèves de lycée en ZEP sont très inférieurs à ceux de leurs collègues des grands lycées parisiens. Tout ce beau monde a donc sensiblement le même niveau dans cette matière.

                            « Le résultat du sondage m’intéresse. :-) »

                            Pas encore fait. Le seul collègue que j'ai interrogé confirme et votre définition pour les maths et son incompatibilité avec la langue française.

                            • [^] # Re: Merci systemd

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              Sources ? Seul le même type de phrase, mais sortant d'ouvrages de littérature classique pourrait présenter un intérêt.

                              Non mais sérieusement, là c’était juste pour dire que même dans la vie de tous les jours, nous n’utilisons pas toujours supérieur et inférieur au sens strict. Il peut arriver que cela soit au sens large, surtout que dans la vie de tous les jours, c’est souvent du « à peu près ». Mais je suis d’accord qu’en général on comprend ces termes au sens strict.

                              Tu es quelqu’un d’intelligent, tu as sûrement souvent eu la meilleure note de la classe même si parfois d’autres avaient la même note. Pourtant, « meilleure note » veut dire « note supérieure aux autres ».
                              Quand on dit de ranger dans l’ordre croissant ces nombres : 13, 19, 13, 6 et 1, comment fait-on au sens strict ?

                              Là j’avais réagi seulement parce que Benjamin voulait titiller en utilisant un raisonnement logique et des symboles mathématiques. S’il s’était contenté à dire « il a dit moins de cinq secondes, pas cinq secondes », je n’aurais rien dit. Du coup, j’ai titiiillé avec le vocabulaire mathématique.

                              Pas encore fait. Le seul collègue que j'ai interrogé confirme et votre définition pour les maths et son incompatibilité avec la langue française.

                              D’accord avec moi pour la définition mathématique ? C’est ce qu’on cherche, non ? Après oui, dans la langue française, nous n’effectuons pas que des mathématiques.


                              Sinon, l’auteur de la principale modification sur l’article de Wikipédia a répondu au commentaire sur la page de discussion.

                              Aussi, j’ai trouvé une autre source pour le vocabulaire mathématique français-anglais :
                              http://sma.epfl.ch/~casamayo/divers/anglais_francais.pdf

                              • [^] # Re: Merci systemd

                                Posté par . Évalué à  3 .

                                Non mais sérieusement, là c’était juste pour dire que même dans la vie de tous les jours, nous n’utilisons pas toujours supérieur et inférieur au sens strict.

                                Un peu comme quand un patron te dit, vous allez gagner au moins 1500 euros, ou, vous aurez un salaire supérieur à 1500 euros, il faut comprendre 1500 euros pile-poil, pas moins pas plus :)

                              • [^] # Re: Merci systemd

                                Posté par . Évalué à  4 .

                                Tu es quelqu’un d’intelligent, tu as sûrement souvent eu la meilleure note de la classe même si parfois d’autres avaient la même note. Pourtant, « meilleure note » veut dire « note supérieure aux autres ».

                                En l'occurrence je crois qu'il s'agit d'un cas particulier. Car c'est la note en elle même qui est la plus haute (ou la plus basse) et pas la note de tel ou telle élève. Ça se vois mieux si on dit :

                                tu as sûrement souvent eu la meilleure des notes de la classe même si parfois d’autres avaient la même note

                                Et je pense que ça viens du fait que les notes sont dénombrables (mais je peux me lourder).

                                Par contre pour la question de ǝpɐןƃu∀ nǝıɥʇʇɐW-ǝɹɹǝıԀ (l'unicode c'est mal…). L'académie utilise inférieur pour dire strictement inférieur :

                                Si le pourcentage ne possède pas de complément, l’accord se fait avec l’expression du pourcentage, au singulier si celui-ci est inférieur à 2, sinon au pluriel : 1,9% a voté contre la motion ; 97,1% ont voté pour la motion ; 1% s’est abstenu.

                                (Source : http://www.academie-francaise.fr/la-langue-francaise/questions-de-langue)

                                Mais il y a que les gros poilus binoclards qui n'avaient pas grands chose à faire de leur week end que ça intéressent.

                                Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                                • [^] # Re: Merci systemd

                                  Posté par . Évalué à  -1 .

                                  En l'occurrence je crois qu'il s'agit d'un cas particulier. Car c'est la note en elle même qui est la plus haute (ou la plus basse) et pas la note de tel ou telle élève.

                                  Quand je dis « j’ai eu la meilleure note », en ayant 19/20, je pense qu’on considère la note de tel ou telle élève. Sinon, 20/20 est la plus haute (mais personne n’a eu cette note). Mais bon, en français, c’est souvent imprécis, et c’est pourquoi en mathématiques on définit clairement les termes.

                                  L'académie utilise inférieur pour dire strictement inférieur :

                                  […] au singulier si celui-ci est inférieur à 2 […]

                                  Alors 2 provoque un singulier ? :-P
                                  Blague à part, c’est vrai que là c’est utilisé au sens strict, comme souvent. Même si là ce ne sont pas des maths, il est peut-être dommage ne pas être si précis. Ça me fait penser à une autre différence entre l’anglais et le français, 0 étant comme un pluriel en anglais.
                                  Et j’y pense, avec - 10 (moins dix), c’est donc au singulier, puisque inférieur à 2 (quelque soit le sens) ?

                                  Il y a d’autres remarques à faire à l’académie. Par exemple, il me semble qu’on met une espace insécable avant le « % ». Aussi, quand on énonce une règle, il est bien de l’appliquer dans les exemples qui vont avec :

                                  Dans un souci de lisibilité, on sépare les milliers par une espace insécable dans les nombres exprimant une quantité : 1 000 m, 342 234 euros, 1 234 °C, etc.

                                  Elles sont où ces espaces insécables là ? (Et encore, des espaces fines insécables seraient mieux il me semble pour la séparation des milliers.)

                              • [^] # Re: Merci systemd

                                Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                                « Non mais sérieusement, là c’était juste pour dire que même dans la vie de tous les jours, nous n’utilisons pas toujours supérieur et inférieur au sens strict. Il peut arriver que cela soit au sens large, surtout que dans la vie de tous les jours, c’est souvent du « à peu près ». Mais je suis d’accord qu’en général on comprend ces termes au sens strict. »

                                En effet, les mots ne sont pas systématiquement employés dans leur sens « strict ». Nonobstant, cela se fait généralement sans préjudice quant à ce dernier. À mon sens il s'agit simplement de figures de style (ceci dit sans nier qu'il arrive que la figure de style prenne le pas sur le sens premier pour le supplanter). Vos exemples me semblent l'illustrer à merveille. Pour ceux qui ne sont pas excessivement capillotractés, les figures de style sont frappantes. Un linguiste nous les nommerait sûrement aisément.

                                Ainsi, il me semble clair que, quoiqu'employé parfois dans des tournures littéraires le sens propre d'inférieur ne se trouve nullement affecté dans la langue courante. Les tournures « strictement inférieur » et « très inférieur » étant particulièrement éloquante à cet égard.

                                « D’accord avec moi pour la définition mathématique ? »

                                Il me semble que de ce côté vous avez déjà marqué le point depuis fort longtemps. À l'exclusion de rares redéfinitions idéologiques par les gouvernements, les sens des mots changent lentement. En citant deux sources de moins de cinquante ans, il me semble que vous démontrez amplement le bien fondé du point de vue que vous embrassez ici.

                                Par ailleurs, cela pose la question de la communication inter-spécialités ; car si les mathématiques en tant qu'objet d'étude relèvent du domaine exclusif des mathématiciens, ils sont aussi un outil de prédilection de quasiment l'ensemble des communautés scientifiques.

                                « C’est ce qu’on cherche, non ? »

                                Pas moi. Ce qui m'importe serait d'élucider à quel point un usage idiomatique et, à mon sens, en parfait désaccord avec la langue peut perdurer dans un jargon non-isolé. Le cas est d'autant plus intriguant qu'une conjonction inédite de facteurs semblent se coaliser contre cet usage : de l'enseignement dans le primaire et le secondaire[*], à l'usage antagoniste dans la langue dominante des échanges scientifiques.

                                [*] « Dans l'enseignement primaire ou secondaire, « supérieur » est souvent employé pour « strictement supérieur » et ≥ est lu « supérieur ou égal » ou encore « plus grand que ». Quand une relation d'ordre strict sur un ensemble E est notée >, l'expression x > y se lit « x est strictement supérieur à y » » (BOUVIER-GEORGE Math. 1979).

                      • [^] # Re: Merci systemd

                        Posté par . Évalué à  0 .

                        je ne sais pas, mais fais quelque chose !

                        Juste mal lu. Mea culpa.

                        Tu peux cliquer dessus

                        Seulement lorsque j'ai déjà fait l'effort de me connecter, ce qui peut n'arriver qu'une heure après que j'ai commencé à lire :)

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par . Évalué à  2 .

                Quand tu dis que l'armée à été écrasé par le camp adverse supérieur en nombre, généralement cela veut dire qu'ils étaient strictement supérieur, tout comme quant on parle de son supérieur, on parle pas du collègue d'à coté, mais d'un gars plus haut placé dans la hiérarchie. Les mathématique ont des formulation particulière qui ne sont pas forcément celles admises par la majorité de la population.

                Par exemple 3* rien en mathématique ne donne pas quelque chose (sauf si quelque chose = rien/3)

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Merci systemd

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Quand tu dis que l'armée à été écrasé par le camp adverse supérieur en nombre, généralement cela veut dire qu'ils étaient strictement supérieur

                  Oui, et si un camp avait 234 567 soldats, et l’autre camp avait 234 575 soldats, tu ne dis pas l’autre camp était supérieur en nombre, et pourtant…

                  Par exemple 3* rien en mathématique ne donne pas quelque chose (sauf si quelque chose = rien/3)

                  Et quand on a 3 bouteille vide, on a à boire alors ?

            • [^] # Re: Merci systemd

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 . Dernière modification : le 16/04/13 à 19:35

              C'est l'autre expression.
              "Il s'éteint en 5 secondes" signifie qu'il met pile 5 seconde à s'éteindre, ou bien qu'en 5 secondes maximum c'est réglé.
              donc "il s'éteint en 5 secondes" correspond au signe ≤.

              J'ai bon ?

              • [^] # Re: Merci systemd

                Posté par . Évalué à  0 .

                Bah non, si il s'éteint en 5 secondes précisément, il ne s'éteint donc pas en moins de 5 secondes…

      • [^] # Re: Merci systemd

        Posté par . Évalué à  10 . Dernière modification : le 15/04/13 à 09:42

        Sinon, Archlinux + sysvinit démarre en 11 secondes en serveur nginx avec quelques services supplémentaires, la même machine mais cette fois avec systemd c'est du 2.8 secondes, et pour ce qui est de l’extinction, on est a 1.8 avec systemd, contre plus de 4 secondes avec le sysvinit (extinction via ACPI je précise). Alors oui le SSD c'est bien, mais pour ceux encore en HD comme pour ces machines la, c'est plus que notable la différence. Enfin il est de bon ton de troller sur systemd ici même, ça en devient tellement chiant surtout venant de personnes ne l'ayant surement jamais vu à l’œuvre. Et pas la peine de me catégoriser intégriste pro-Arch, sinon, je n'aurais pas 3 distributions Linux et 2 BSD sur mon Proxmox chez moi entre autre.

        • [^] # Re: Merci systemd

          Posté par . Évalué à  -2 .

          ça en devient tellement chiant surtout venant de personnes ne l'ayant surement jamais vu à l’œuvre.

          Oui, je le vois bien en œuvre sur mon ThinkPad avec ArchLinux, il fonctionne bien comme tu la décris malgré les petits problème qu'il peut poser, je suis un vieux grinche qui préfère qu'on ne touche pas a sont système (sysvinit) tant que cela fonctionne bien sans problème.

          Et pas la peine de me catégoriser intégriste pro-Arch

          TrollMan: Tu viens pourtant de le prouver. ;)

          Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

        • [^] # Re: Merci systemd

          Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

          Surtout qu'ici, j'utilise Kubuntu (avec les services démarrés au minimum) et Arch et je vois bien que mon pc avec systemd+HDD est plus rapide que Upstart+SSD au démarrage et à l'arrêt.

          • [^] # Re: Merci systemd

            Posté par . Évalué à  1 .

            Ha toi aussi tu trouves Upstart lent ? J'ai tout essayé et je le trouve même plus lent que le sysvinit de base…

            de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

      • [^] # Re: Merci systemd

        Posté par . Évalué à  8 .

        Tu peux retirer systemd de ta liste et dire merci au SSD.

        Non, car systemd m'a fait gagner énormément de temps grâce à sa parallélisation des tâches.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Merci systemd

          Posté par . Évalué à  0 .

          C'est surtout le SSD, la parallélisation n'a pas trop le temps d'apporter des gains significatifs : j'utilise différents OS sur SSD, (dont Debian et Ubuntu), je suis sur le bureau en 2s et l'extinction à peu prêt autant… Même Windows 7 démarre en moins de 5s …

          • [^] # Re: Merci systemd

            Posté par . Évalué à  0 .

            Windows 7 démarre vite au début, après 1 an d'utilisation tu passes plutôt à 10 secondes. sur Archlinux en HDD j'étais à 15 secondes (13 sur Debian) et en SSD je suis à 2 secondes 1/2.

            de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ;et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité

      • [^] # En moins de 5 secondes sans systemd

        Posté par . Évalué à  -6 .

        Je n'utilise pas systemd et il s'éteint en moins de cinq secondes…

    • [^] # Re: Merci systemd

      Posté par . Évalué à  1 .

      Tu peux retirer le SSD, j'ai un HDD et moins de 5 secondes également !

  • # mon ordinateur s'éteint en moins de...

    Posté par . Évalué à  10 .

    Indiquez le temps nécessaire pour l'extinction de votre ordinateur principal.

    Je ne sais pas encore. Je fais le test tout de suite et je te ré

  • # Généralement moins d'un dixième de secondes

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Le plus souvent ce sont des micro-coupures insuffisamment minimes qui arrêtent ma machine. Si l'extinction est prompte, le redémarrage est plutôt lent : 3,… secondes pour le noyau mais une bonne heure pour les différents fsck.

    • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Un onduleur n'arrangerait-il pas ton problème ?

      • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

        Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

        Je me suis toujours demandé pourquoi les fabricants de PC Desktop n’intégrait pas une petite batterie (bien plus petite que celle utilisée dans les ordinateurs portables) qui tiendrait environ 5mn en cas de coupure de courant.

        Ça permettrait de pallier à tous ces problèmes de micro coupures, qui peuvent foutre en l’air un système.
        C’est personnellement ce qui me fait préférer un laptop branché sur un écran. (Je peux pas perdre mon boulot parce que "les plombs ont sautés").

        Il doit y avoir une bonne raison valable : Coût, une batterie que ne se décharge jamais perd en capacité …
        Mais expliquer au quidam qu’il faut acheter un onduleur pour son PC à la maison, je trouve que ça manque d’innovation chez les fabricants de desktop …

        • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

          Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

          Il doit y avoir une bonne raison valable : Coût, une batterie que ne se décharge jamais perd en capacité …

          Tu oublies deux problèmes.
          Le premier est qu'un ordinateur desktop dans la plupart des cas a l'écran séparé de la tour et du coup il serait nécessaire d'avoir une batterie dans chaque unité (si par exemple tu veux au moins avoir le temps de sauvegarder et éteindre la machine en cas de coupure prolongée, sinon en effet pour une micro-coupure ça peut attendre sans écran).
          Le second est aussi qu'un ordinateur de bureau consomme beaucoup plus qu'un ordinateur portable (si je ne me trompe pas il y a un facteur 10 en puissance électrique) car un portable est optimisé à ce niveau à tous les échelons, chaque composant étant des versions peu énergivores (et moins performantes aussi) de leur gamme. Du coup les 5 minutes nécessaires seraient malgré tout une batterie assez conséquente.

          Ta solution fonctionnerait mieux sur les machines tous en uns mais ce ne sont pas les modèles les plus courants (sauf chez Apple).

          • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

            Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

            Et puis la batterie intégrée aurais une durée de vie assez courte sans doute.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              On doit pouvoir la faire tenir 3 ans sans problème et pour les constructeurs cela donnerait un nouveau truc à vendre.

              Pour le commentaire précédent, ça m'étonnerait qu'un PC desktop consomme 10 fois plus qu'un laptop ! Ou alors on prend des ordinateurs avec des capacités de calcul différentes et on compare les pics de consommation.

              • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                Posté par . Évalué à  1 .

                J'ai jamais compris ce qui empêchait de faire des ordis de bureau qui consommerait la même chose que des portables. Il suffit de mettre le même matériel, la contrainte de place en moins. Ça serait trop cher et pour le même prix les clients préfèreraient un portable ?

                Ça me fait toujours un peu tiquer de voir des présentations de bâtiments HQE et compagnie où on met en avant l'utilisation d'ordinateurs portables au titre d'économie d'énergie alors que c'est moins évolutif dans le temps, et au final le bilan est peut-être pas meilleur.

                Pourquoi pas des PC de bureau économes ?

                (Une réponse partielle pourrait être que de toute façon les gens ont besoin d'un portable…, mais c'est le fait de présenter ça comme une mesure de sobriété énergétique qui me gêne.)

                • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                  Posté par . Évalué à  4 .

                  Ça me fait toujours un peu tiquer de voir des présentations de bâtiments HQE et compagnie où on met en avant l'utilisation d'ordinateurs portables au titre d'économie d'énergie alors que c'est moins évolutif dans le temps, et au final le bilan est peut-être pas meilleur.

                  Niveau evolution: en entreprise, faire une evolution c'est changer le pc. Limite ca revient moins cher que de commmander les pieces ouvrir le pc, refermer le pc…(et ca tant qu'on s'acharnera a sous evaluer les matieres premieres par rapport au travail)

                  Deuxiemement les entreprises utilisent de plus en plus de 'minipc' qui consomment tres peu et en etant plus gros, dissipent mieux la chaleur donc plus silencieux.

                  Troisiemement: un pc portable, ca se revend mieux quand c'est vole qu'une bete boite de pc noire pas belle.

                  • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    (et ca tant qu'on s'acharnera a sous evaluer les matieres premieres par rapport au travail)

                    Oui, ces gens qui osent réclamer des salaires décents, c’est vraiment un scandale.

                    • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                      Posté par . Évalué à  3 .

                      Je suis d'accord, c'est un scandale de ne demander que 150€ pour passer 5 minutes sur une machine pour formatter/réinstaller windows.
                      Ca devrait être au mois le triple.

                      Même remarque pour les garagistes qui vont la vidange, c'est payé au lance-pierre…

                      Plus sérieusement, certaines personnes sont payées au-delà de la valeur réelle de leur travail, d'autres en dessous.
                      Quand on arrive au stade ou remplacer complètement une machine coûte moins cher que la réparer, pour moi, il y a un véritable problème, tant économique qu'écologique.
                      Se voiler la face ne va avoir pour conséquences que des désastres… Je n'ai pas dis que j'estime qu'on doit payer moins cher les gens, hein, c'est une politique globale à modifier, contre le consumérisme. Les premiers points sont plus où moins évidents à citer: obliger les constructeur à publier les spec des pièces (pas forcément la manière dont le traitement est fait, juste le minimum pour permettre aux autres de faire des pièces inter-opérables), et interdire l'aberration qu'est l'obsolescence programmée.

                      A partir de là, oui, le matériel coûteras plus cher, mais vu qu'il tombera en panne moins souvent et sera réparable, les gens seront malgré tout à même d'en avoir. Je pense aux machines à laver, frigo, lave-vaisselle… de nos jour, ça tiens 5-6 ans, avant, ça tenait 30 ans…
                      Citons aussi les voitures et les ordinateurs, avec les logiciels bloatware qui forcent a acheter du matériel neuf. Word, par exemple. Est-il vraiment plus puissant qu'avant, si on en considère l'usage moyen? J'en doute. pourtant, il faut une machine avec 100 fois plus de puissance pour l'utiliser.
                      Je dis Word, la version de MS, mais ça vaut aussi pour celle de LO, hein, même si c'est moins pire.

                      En gros, il faut réduire le besoin de consommer, et la, la diminution des salaires ne sera plus un aussi gros problème.

                      • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                        Je pense aux machines à laver, frigo, lave-vaisselle… de nos jour, ça tiens 5-6 ans, avant, ça tenait 30 ans…

                        Fake, je connais des machines aussi âgées mais c'est loin d'être la norme, mes parents comme grands parents me confirment bien que la durée de vie des produits n'a pas baissé seulement on a tendance à généraliser la durée de vie à partir des rares survivants.

                        Citons aussi les voitures et les ordinateurs, avec les logiciels bloatware qui forcent a acheter du matériel neuf. Word, par exemple. Est-il vraiment plus puissant qu'avant, si on en considère l'usage moyen? J'en doute. pourtant, il faut une machine avec 100 fois plus de puissance pour l'utiliser.

                        Les logiciels ont beaucoup évolués pour être plus élégants, avoir plus d’interactions possibles ou d'options ce qui alourdit le tout même si au final cela rend le même service. De plus personne n'est obligé de changer d'ordinateur, je connais plein de gens qui ont toujours des vieilles machines avec les vieux Word dessus et attendent que ça meurt pour passer à quelque chose de plus récent. Tout est question de choix hein, il y a des gens qui changent de voitures régulièrement et d'autres pas et les constructeurs et vendeurs n'y peuvent rien si les gens sont sensibles à la publicité et autres, il n'y a aucune obligation.

                        • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                          Posté par . Évalué à  2 .

                          Fake, je connais des machines aussi âgées mais c'est loin d'être la norme, mes parents comme grands parents me confirment bien que la durée de vie des produits n'a pas baissé seulement on a tendance à généraliser la durée de vie à partir des rares survivants.

                          Marrant, les miens disent le contraire.
                          Après, c'est peut-être une question de chercher à bricoler/rafistoler les appareils, chose que les miens font, ce qui allonge pas mal la durée de vie. Enfin, allongeai, parce que vois-tu, le plastique sec et cassant supporte bien moins les bricolages que le métal.

                          Ici, je parle de métal vs plastique (oui, le métal est plus cher, faute à l'utilisateur) mais il y a d'autres exemples moins contestables: les circuits électroniques noyés dans la résine, les inscriptions et références effacées des composants électroniques, ce genre de choses.

                          Ca me semble assez évident que tout est mis en oeuvre pour empêcher les réparations.

                          • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            Ca me semble assez évident que tout est mis en oeuvre pour empêcher les réparations.

                            Absolument pas c'est pour éviter la copie du concurrent ;) Empêcher les réparation par un bricoleur n'est qu'un heureux effet de bord.

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                            • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                              Posté par . Évalué à  2 . Dernière modification : le 22/04/13 à 10:40

                              Absolument pas c'est pour éviter ralentir la copie du concurrent ;) Empêcher les réparation par un bricoleur n'est qu'un heureux effet de bord.

                              Les concurrents ont aussi des services de R&D, et accessoirement, des services de rétro-ingénierie, et s'ils étaient pas capables d'analyser le fonctionnement d'un système, je te promets que tu aurais beaucoup moins de lumière dans les rues, d'ascenseurs en fonctionnement, etc…

                              Par contre, le bricoleur du dimanche, lui, il ne dispose pas de ces services, et donc on a un empêchement réel, qui cause tout simplement l'obligation de racheter (puisque réparer coûte plus cher à cause de ces mesures de protection) ce qui permets le renouvellement du marché.

                              Perso, je pense qu'empêcher la rétro-ingénierie est moins rentable et efficace qu'empêcher les réparations par les gens à moindre frais.
                              Naturellement, je n'ai pas de sources…

                              • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                                Posté par . Évalué à  2 .

                                C'est encore plus le cas dans le gros electro menager.
                                La ou pourtant les soudures sont faisable meme a l'arrache tant il y a de la place et que c'est simple.
                                (j'ai un exemple perso avec un table a induction http://forums.futura-sciences.com/faq/tuto_panne_plaque_induction_scholtes_ti754.pdf)
                                Composant sans reference…le pied quoi, et le reparateur chez lequel je suis aller (avec le tuto) ma dit, 'oh bah faut changer la platine complete) (bref il veut meme pas se faire chier)
                                Un truc a 600 euros a la base, en panne pour 3 composants a la con que je trouve pas (c'est pas exactement le meme modele, mais meme marque et meme symptome)

                                Et ne parlons pas des vis necessitants des outils speciaux…

                                Bref, il y a de l'obstruction manifeste a la reparation sans justification.

                                • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

                                  Posté par . Évalué à  4 .

                                  Bref, il y a de l'obstruction manifeste a la reparation sans justification.

                                  Meuh non, il s'agit simplement d'empêcher le néophyte de se mettre en danger en démontant l'appareil sous tension…

                                  /me sifflote.

                                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Généralement moins d'un dixième de secondes

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      secondes pour le noyau mais une bonne heure pour les différents fsck.

      ext4 est ton ami, les fsck sont bien plus rapide avec ce dernier, quelques secondes même sur un disque de plusieurs Tio…

  • # Moins de 3s

    Posté par . Évalué à  10 .

    Mme. Michu vous bat tous en éteignant son ordinateur en moins de 3 secondes grâce au bouton d'alimentation. Et tout ça sans SSD.

    • [^] # Re: Moins de 3s

      Posté par . Évalué à  4 .

      C'est 4 secondes pour éteindre en restant appuyé sur le bouton on/off.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à  10 .

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Moins de 3s

        Posté par . Évalué à  3 .

        Des clients qui ne doute de rien, il y aurai eu perte de données, il t'aurai engueuler parce-que tu lui a demander de couper la machine.

        Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

  • # Et avec des applications ouvertes ?

    Posté par . Évalué à  -2 .

    Sur mon mac, l'extinction avec 10 applications ouvertes ne prends pas plus de temps que quand aucune application n'est ouverte. Simplement parce que depuis quelques années, les applications ne quittent plus, elles se font tuer par le système. C'est instantané. (Ca s'appelle "Sudden Termination")

    A mon avis c'est encore un peu tôt pour Linux, mais il va s'y mettre aussi un jour.

    • [^] # Re: Et avec des applications ouvertes ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      C'est pareil sous GNU/Linux, et ça ne date pas de systemd je pense : quand je ferme Xfce, c'est toujours instantané, que j'ai 1 ou 10 applications ouvertes.

      Ceci dit, systemd est beaucoup plus bourrin et impatient à ce niveau.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Et avec des applications ouvertes ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Est-ce que systemd tue ton application ou est-ce que l'application quitte vite (par exemple en se tuant elle-même ?)

        Firefox par exemple ne supporte pas d'être tué par l'OS, mais les développeurs essaient de rendre la fermeture plus rapide en limitant le travail à: écrire les données utilisateurs non encore écrites et exit(0). Cela ressemble un peu à ce que fait Apple: tuer l'application le plus vite possible et laisser l'OS nettoyer derrière l'application.

    • [^] # Re: Et avec des applications ouvertes ?

      Posté par . Évalué à  6 .

      Étant, personnellement bête, j’aime bien, quand je demande d’éteindre, qu’on me dise : « Vous n’avez pas enregistré votre super document, voulez-vous le faire ? » Donc la mort rapide bof, bof. Une fois qu’il est parti à s’éteindre que ça prenne 5s ou 10mns ne change pas grand chose… je suis déjà parti.

      • [^] # Re: Et avec des applications ouvertes ?

        Posté par . Évalué à  0 .

        En fait c'est l'application qui dit à l'OS quand elle peut être tuée. Donc si t'as pas enregistré ton document, l'application n'est pas tuée et elle t'affiche une boîte de dialogue pour enregistrer ton travail. Sans compter qu'il n'y a plus besoin d'enregistrer tes documents sur Mac, ça se fait tout seul et c'est versionné.

    • [^] # Re: Et avec des applications ouvertes ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Et le temps de redémarrage suivant, tu as comparé aussi? Parce que débrancher la prise ça éteint vite aussi sous Linux :)

  • # Divide by 0

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    J'hésitais entre "Je ne l'éteins jamais" et "Je ne l'allume jamais", car l'un implique l'autre et inversement.

    Je suis entré en mode boucle. Merci de m'aider car j'ai envie de faire pipi.

    Debug the Web together.

  • # Hibernation ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Et la mise en hibernation (Yes, EVIL Windows here :P) est elle conte comme une extinction ou non ?

    • [^] # Re: Hibernation ?

      Posté par . Évalué à  1 .

      C'est une extinction partielle ? sa fonctionne éteint !!! il manque encore quelque choix supplémentaire.

      Merci aux personnes qui mon aidé a trouvé des solutions pour essayer d’écrire sans faute d’orthographe.

    • [^] # Re: Hibernation ?

      Posté par . Évalué à  2 .

      Tiens, un utilisateur de l'hibernation… tu vas pouvoir m'éclairer : à quoi ça sert ? Etant sous Linux depuis toujours (non, je mens, en fait avant j'ai utilisé Amiga OS), j'ai longtemps été privé de cette fonctionnalité, et je l'enviais un peu aux utilisateurs des OS commerciaux. Mais maintenant que ça marche… je ne l'utilise pas et n'en comprend vraiment pas l'intérêt. Alors, à quoi ça sert ?

      • [^] # Re: Hibernation ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

        Avant l'achat de mon SSD, ça me permettait de redémarrer avec les applications dans l'état dans lequel je les ais quitté (je sais qu'il y a des applications qui font ça (notamment sous KDE) mais c'est plutôt l'exception que la règle dans ce que j'utilise. Depuis que j'ai mon SSD, je ne le fait plus pour deux raison, le temps de démarrage est suffisamment court pour que ce ne soit pas gênant et je n'ai pas envie d'usé trop vite mon SSD en mettant le swap dessus.

        « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

      • [^] # Re: Hibernation ?

        Posté par . Évalué à  1 .

        Pourquoi tu enviais cette fonctionnalité sans en voir l’intérêt alors ?

        Alors pendant un moment je l’utilisais souvent car :
        - plus rapide à sortir de l’hibernation qu’un simple démarrage ;
        - aucune consommation contrairement à la mise en veille ;
        - on retrouve les applications dans l’état où on les a laissé.

        Maintenant, avec une mémoire vive bien plus importante, c’est leeeennnt, l’hibernation n’a plus du tout l’avantage de la rapidité par rapport à une extinction et un démarrage.

        • [^] # Re: Hibernation ?

          Posté par . Évalué à  1 .

          Maintenant, avec une mémoire vive bien plus importante, c’est leeeennnt, l’hibernation n’a plus du tout l’avantage de la rapidité par rapport à une extinction et un démarrage.

          Seule la memoire vive utilisée étant stockée, je vois pas en quoi c'est lent.
          Soit tu as plein d'applis de lancées, et donc tu compares deux états différents, soit tu n'en as pas et a ce moment la ça sera a peu prêt la meme chose.

          Accesoirement si tu n'as pas de coupure de courant (genre avec une batterie, ou sur secteur et onduleur), et que la mise en veille hybride fonctionne, alors le reveil est instantanne.

          Éteindre son pc, c'est vraiment que quand la mise en veille hybride/normale ne fonctionne pas. (l'argument economie d'un SSD, j'ai franchement des doutes.)

          • [^] # Re: Hibernation ?

            Posté par . Évalué à  1 .

            Seule la memoire vive utilisée étant stockée, je vois pas en quoi c'est lent.
            Soit tu as plein d'applis de lancées, et donc tu compares deux états différents, soit tu n'en as pas et a ce moment la ça sera a peu prêt la meme chose.

            Hmmm disons que je parle de ma propre expérience sur seulement 2 PC différents. Le moins performant (avec 16 fois moins de mémoire vive, soit 256 Mio) étant le plus rapide pour l’hibernation. Je ne suis pas allé plus loin dans l’explication, à part les messages sur l’écran. Est-ce que la mise en cache en RAM est sauvegardée également ? C’est sûr que l’état des 2 PC est rarement comparable.

            Je ne parle pas de mise en veille hybride. Pour moi l’avantage de la mise en veille prolongée est bien le non-besoin d’énergie tout en étant plus rapide que l’extinction et le démarrage normaux.

            Éteindre son pc, c'est vraiment que quand la mise en veille hybride/normale ne fonctionne pas.

            Ou pour réduire la consommation d’énergie ?

            (l'argument economie d'un SSD, j'ai franchement des doutes.)

            Tu réponds à Xavier Claude ?
            Avec un SSD, au moins la mise en veille prolongée doit être bien plus rapide, ainsi que sa sortie. Mais l’extinction et le démarrage le sont aussi.

            • [^] # Re: Hibernation ?

              Posté par . Évalué à  2 .

              Est-ce que la mise en cache en RAM est sauvegardée également ? C’est sûr que l’état des 2 PC est rarement comparable.

              Je t'aurais dit non, quel est l’intérêt de sauvegarder des pages non anonymes que l'on aura de toute facon à aller chercher sur le disque.

              Maintenant je viens de regardé vite fait le code et il semble que tout les caches ne soient pas vider avant de créer l'image mémoire. J'ai pas le temps de regarder en détail mais la taille de l'image finale semble moins binaire que "dump entier" ou "dump uniquement des pages anonymes".

              On peut facilement faire le test en boite noire en testant des suspends avec les mêmes applications lancées et en faisant un dropcache ou non juste avant.

              • [^] # Re: Hibernation ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                On peut facilement faire le test en boite noire en testant des suspends avec les mêmes applications lancées et en faisant un dropcache ou non juste avant.

                Note: Lors de l'hibernation (ou restauration), il s'affiche à l'écran le nombre de pages qui sont écrites (lu) dans (depuis) le swap.
                Dans le cas d'un "dropcache" juste avant de lancer l'hivernation ("echo 3 > /proc/sys/vm/drop_caches") et en vérifiant que le cache a bien été vidé (commande "free"), ce chiffre est clairement plus faible. Et, effet désiré, le temps d'hibernation (restauration) est plus court.

                Raison pour laquelle j'ai rajouté un "echo 3 > /proc/sys/vm/drop_caches" dans mes scripts de pré-hibernation.

                Pour info, je suis en Debian Testing.

            • [^] # Re: Hibernation ?

              Posté par . Évalué à  1 . Dernière modification : le 17/04/13 à 08:54

              la réduction de la consommation en veille c'est franchement l'argument spécieux. Ca représente une goutte d'eau dans l’océan.
              Une minute de fer a repasser anéanti ton "économie" a l’année.

              Mais si c'est le seul interet que tu lui vois evidemment ca n'a aucun interet dans ton cas.

              Perso j'y vois aussi que tout est en l’état a l'ouverture du pc, que ce soit le navigateur lancee, et meme le curseur et la souris exactment la ou je les avais laisse en eteignant. Et que ca soit 'instantane' aussi. (le temps que ça prend a l'extinction me faisant ni chaud ni froid, pour une raison évidente)

              Tu réponds à Xavier Claude ?

              Oui a moins de faire du on off du pc souvent dans la journee, quelques gig d'ecriture par jour vont pas tuer le ssd avant que ca soit le pc qui creve avant. (et si on le fait plusieurs fois, relancer les applis a chaque fois, les remettre dans l'etat dans lequels elles etaient etc, ca doit etre bien chiant et pas mal lent)

              On peut facilement faire le test en boite noire en testant des suspends avec les mêmes applications lancées et en faisant un dropcache ou non juste avant.

              Bah en totu cas sous windows entre nue mise en hibertnation avec simplement l'os de lancer, avec 8gig de ram, mon portable hiberne significativement plus vite qu'avec toutes les applis habituelle que je lance (dont un machine virtuelle) qui fait que je descends rarement en dessous de 5 gig.
              La difference de temps etant largement superieure a 20 seconds, on ne peut parler de bruit statistique (c'est pas un ssd)

              • [^] # Re: Hibernation ?

                Posté par . Évalué à  3 . Dernière modification : le 21/04/13 à 15:05

                la réduction de la consommation en veille c'est franchement l'argument spécieux. Ca représente une goutte d'eau dans l’océan.

                Si tu est sur batterie, c'est loin d'être le cas.

                Personnellement, j'aime pas quand j'hiberne avec 50% de batterie restante pour remarquer une semaine plus tard quand je le rallume qu'il n'en reste que 30%, tout ça à cause d'une hibernation hybride pour gagner quelques secondes à l'allumage. Moore fait que c'est toujours à ce moment là qu'il n'y a pas de prise de courant à proximité.

                • [^] # Re: Hibernation ?

                  Posté par . Évalué à  5 .

                  Moore fait que c'est toujours à ce moment là qu'il n'y a pas de prise de courant à proximité.

                  Murphy, Moore c'est pas la même loi.

                  Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

                • [^] # Re: Hibernation ?

                  Posté par . Évalué à  2 .

                  Personnellement, j'aime pas quand j'hiberne avec 50% de batterie restante pour remarquer une semaine plus tard quand je le rallume qu'il n'en reste que 30%, tout ça à cause d'une hibernation hybride pour gagner quelques secondes à l'allumage. Moore fait que c'est toujours à ce moment là qu'il n'y a pas de prise de courant à proximité.

                  Largement plus que quelques secondes hein, suivant le nombre d'applis de lancees.
                  Mais je suis curieux de savoir quel est ce genre d'usage. Ne pas toucher un pc portable plus d'une semaine d'affile sans l'avoir mis en charge pendant cette semaine, et de plus vouloir qu'il soit charge suffisamment en le reprenant.
                  Sinon il existe un mode qui reveille le pc pour le mettre en veille prolongee si il est en mode veille plus de xxx temps d'ailleurs.
                  Il y a une solution a ton probleme donc. (en tout cas sur Thinkpad, peut etre pas sur les portables jouets)

      • [^] # Re: Hibernation ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Disons que la seule utilisation que j'ai de l'hibernation est aussi assez fréquente. L'hibernation me sert à changer de batterie sur mon portable, en retrouvant exactement mes applications. C'est très pratique dans les long trajet en train (je voyage généralement sans chargeur, mais avec 15h de batterie en trois batterie).

      • [^] # Re: Hibernation ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

        Personnellement, j'ai un desktop et j'hiberne tout le temps ma machine, sauf lorsque j'ai une mise à jours de kernel (Debian Testing, cela arrive de temps en temps):
        - Le temps de démarrage / arrêt est cours (j'ai cliqué sur < 5s dans le sondage)
        - J'utilise beaucoup la ligne de commande, donc mes 10 onglets de terminaux se retrouvent dans l'état où je les ai laissé. Y compris avec les historiques de commandes tapées (j'utilise aussi beaucoup le '![un nombre]' ou '!!'). Evidement, toutes les applications restent elles aussi ouvertes
        - Lorsque ma machine est éteinte, elle est réellement éteinte (0 watt consommé), surtout avec la prise multiple à interrupteur qui est en amont)
        - Le fait de couper la prise électrique limite les risques vis à vis des surtentions électriques lorsque la machine est éteinte. Je suis en bout de ligne électrique, et j'ai déjà mesuré des variations anormales de tension (190 à 260v)
        - j'ai un SSD pour le /, et des disques durs pour les swap, /home, /var et /data. Ainsi, pas de risque d'usure prématurée du SSD

        Effet collatéral un peu indésirable : le fsck.ext4 ne se lance pas très souvent en mode automatique, dus au faible nombre de boot "from scratch" que je fais. Donc au moins une fois par an :
        - je lance des fsck.ext4 -f sur les partitions du /data, démontées au préalable. Je lance cela en parallèle d'autres activités, donc c'est transparent
        - j'utilise tune2fs pour forcer le fsck.ext4 des partitions /, /home et /var lors du prochain reboot

        • [^] # Re: Hibernation ?

          Posté par . Évalué à  1 .

          Effet collatéral un peu indésirable :

          anacron?

          • [^] # Re: Hibernation ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Pourquoi pas.
            Mais le fsck ne doit se lancer que lorsque je n'ai réellement pas besoin de ces partitions (pour celle que je vérifie "en live"), ou que je n'ai pas un besoin rapide/urgent de ma machine (lors du boot "from scratch").
            Difficile à prévoir à l'avance…

            • [^] # Re: Hibernation ?

              Posté par . Évalué à  1 .

              En effet, la, il faudrait un demon qui surveille l'usage du système, et si c'est en dessous d'un certain seuil lance le fsck…
              Ca dois bien exister?

        • [^] # Re: Hibernation ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Effet collatéral un peu indésirable : le fsck.ext4 ne se lance pas très souvent en mode automatique, dus au faible nombre de boot "from scratch" que je fais. Donc au moins une fois par an :

          Pourquoi ne pas utiliser tunefs pour forcer la vérification tous les 30 jours au lieu de 30 démarrages ?

          « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

  • # Jamais éteint

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    Perso, je suis sous du "pas Linux" mais "un peu libre" quand même si on fouille les tréfonds de placards (vous voyez quoi…). Non ? bon, un autre indice : je mange des fruits tous les jours même en hiver…

    Je n'éteins quasi jamais ma machine, pour cause je développe sur un ramdisk :D qui rsync toutes les minutes sur un HDD mécanique.
    Depuis que j'ai gavé ma machine en allu d'un magnifique SSD crucial, je suis H.E.U.R.E.U.X. démarrage en qq secondes (12 je crois) et extinction quasi instantanée de mes lointains souvenirs. Install linux en qq minutes.

    Je n'envisage même plus d'éteindre ma bécanne sauf pour les vacances et WE. Je pense que c'est une perte de temps. Mais je me trompe peut-être. Pour l"instant, je ferme le capot -> veille (sans aucune perte de données), j'ouvre le capot et c'est instantané : mon bureau, mes apps, mes configs, mon ramdisk toujours là, bref tout est parfait. Je ne peux plus m'en passer.

    Mon problème : toujours sur le courant pour un portable c'est dommage. Mais les batteries qui tiennent des plombes sans se recharger ça n'existe pas encore :(

    Et tout cas, merci au SSD qui a rajeuni ma machine d'au moins 10 ans :D

    http://www.freemedforms.com

    • [^] # Re: Jamais éteint

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      J'ai deux machines situées à 75 km l'une de l'autre, l'une a un uptime de 24 jours et l'autre 202 jours. Dans les deux cas, j'ai un onduleur qui me permet de m'affranchir de la plupart des coupures de courant.
      Les freebox sont aussi branchées sur ces mêmes onduleurs mais tout ce qui n'est pas essentiel est seulement protégé contre les risques de surtensions.

      Du point de vue fiabilité, ne pas éteindre une machine permet d'éviter des cycles thermiques donc les contrainte thermiques dues aux différences de dilatation des composants. J'avais conduit une expérience en 1970 sur des boîtiers électroniques. Leur MTBF était de l'ordre de 3000h en régime continu. En faisant des cycles de 30min de fonctionnement et 2h30 d'arrêt, leur MTBF avait été réduit à quelques centaines d'heures. Je ne me souviens plus des valeurs exactes car elles étaient confidentielles.

      Pour en revenir à mes machines en fonctionnement permanent, smartctl (ou gsmartcontrol) me dit par exemple que mes disques ont respectivement 8, 30 et 43 mises en marche pour 10000, 11000 et 20500 heures de fonctionnement sans erreur.

      • [^] # Re: Jamais éteint

        Posté par . Évalué à  2 .

        Du point de vue fiabilité, ne pas éteindre une machine permet d'éviter des cycles thermiques donc les contrainte thermiques dues aux différences de dilatation des composants.

        Comme les ampoules…d'ailleurs pour ca que les ampoules basse conso ne font faire aucune economie reele dans la plupart des cas, elles petent bien avant leur duree de vie supposee.
        Un episode de mythbuster sur les ampoules avait d'ailleurs fait ce test d'allumage extinction.
        Seule l'ampoule a led avait survecue. (et encore je trouve qu'ils ont eu de la chance, que l'electronique ne pete pas…)

  • # 6 secondes

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Archlinux + systemd + Disque dur: 6 ou 7 secondes… Du coup le fait que le sondage ne soit pas très fin m'embête un peu.

    Par il est beaucoup plus lent à se lancer (1 minute 30 je crois pour avoir un bureau utilisable avec KDE — on enlève une dizaine de secondes avec Xfce).

    Écrit en Bépo selon l’orthographe de 1990

  • # Je l'allume pas

    Posté par . Évalué à  1 .

    comme ça pas besoin de l'éteindre.

    Pour internet, j'utilise mes ondes cérébrales pour influencer le téléphone de mon voisin, c'est comme ça que je peux troller ici.

  • # Sondage mon ordinateur s'éteint en moins de...

    Posté par . Évalué à  3 .

    Lequel ?

  • # Moins de 42 secondes

    Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 02/06/13 à 10:42

    Quel ordinateur au juste ? Mon Amiga (1200 OS 3.9, minimig dans la chambre des kids) s'éteint instantanément.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.