Sondage Mon travail ...

Posté par .
Tags : aucun
0
19
juin
2003
  • Il m'intéresse :
    1090
    (45.3 %)
  • Il ne m'intéresse pas :
    90
    (3.7 %)
  • Je me fais vraiment chier en fait, mais je reste (pas de boulot) :
    289
    (12.0 %)
  • Je me fais vraiment chier en fait, mais je cherche activement ailleurs... :
    187
    (7.8 %)
  • Je ne travaille pas (étudiant, etc) :
    749
    (31.1 %)

Total : 2405 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Ne m'interresse pas. Enfin il ne m'interesse plus ce con de projet de merde ou ils sont trop rapiat pour lacher un peu de fric.
    Enfin, d'un autre coté, je me suis toujours pas décidé à commencer à chercher une autre boite ....
    Donc, je ne peux m'en prendre qu'a moi meme
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 8.

      tout pareil pareil...

      Ah je me rapelle au début, quand le monde allait bien, j'étais jeune idéaliste, insouciant, l'univers m'ouvrait ses bras, et j'ai commencé a travailler ici. Puis il y a eu le rachat, le plan social, ceux qui partent, ceux qui restent, l'ambiance qui change. Les méthodes qui devraient changer, mais cela reste bloqué par les chefs locaux encore en place, et on finit entre deux chaises.
      Ca aurait pu être un renouveau, c'est une chute continue.

      Bon allez, comme je le dis depuis 4 mois, "ce soir je complète mon CV."
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 3.

      Le boulot par lui-même est plutôt intéressant (développement C et Perl, et même quelques serveurs sous Linux).
      Le salaire est correct, et vu la chute du nombre de pages des offres d'emploi dans O1 Informatique (ce n'est pas ma lecture préférée, mais la quantité d'offres d'emploi est un indicateur intéressant), je suis bien content d'être ici.
      Par contre, ce qui est démotivant, c'est de bosser depuis des mois sur des trucs, et d'un seul coup on te dit qu'une sous-commission d'un groupe de discussion a décidé que cette partie là du projet, pour l'instant on ne fait pas.
      Alors on met de côté, car parfois un autre comité d'étude remet le truc en route, quelques mois plus tard ...
      Enfin, ça libère du temps pour venir poster ici, c'est toujours ça ;-)
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 4.

    bah, perso je reste pour fin juin dans la boite qui m'a offert mon stage, et bon ils me filent leur sale boulot, donc c'est plutôt chiant (traductions / maj de sites on s'en lasse)
    mais bon, fo bien se faire un peu d'argent :)
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 3.

    Ah, parce que les étudiants ne travaillent pas?
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Non ... les étudiants sont des exploités, par des travailleurs. :-)
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Faut croire que non, selon le posteur du sondage...
      (mince et moi qui fait les 2x12 avec mon binome...)
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 2.

      non, ils triment en étant sous payés (qd ils sont payés)...

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tant qu'on est étudiant, on est pas encore rentré dans l'engrenage qui risque de nous faire faire un boulot qu'on supporte pas pendant des années.
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Non, ils se forment ... :)
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à -1.

      Non, ils étudient (comme leur nom l'indique.)
      Travailler c'est produire contre de l'argent.
      Produire sans argent, c'est de l'esclavage.
      • [^] # Re: Mon travail ...

        Posté par . Évalué à 1.

        "Produire sans argent, c'est de l'esclavage. " A bon, tout ce qui est produit doit l'etre pour de l'argent, tu n'as jamais rendu service ? A moins que le service ne soit pas de la production.
      • [^] # Re: Mon travail ...

        Posté par . Évalué à 3.

        Et un thesard, qui fournit un travail de recherche en utilisant ses competences Bac+5 etant paye moins que le smic ?
        • [^] # Re: Mon travail ...

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est parce qu'il pourra aller aux State aprés :) pour devenir riche. j'ai lu qu'il y avait une enorme fuite de nos cerveau, et que l'on ne fait rien pour reboucher le tuyaux.
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ouaip enfin ça c'est la théorie hein ... d'une part aux US ils sont comme partout, la bulle a éclaté... Et bon, c'est pas avec la baisse de 30% des crédits de la recherche qu'ils vont augmenter la paye des thésards (ce qui fait un peu mal au derrière quand même). Et encore, ceux qui ont une bourse ministèrielle peuvent s'estimer heureux (3-4 bourses dispos dans mon dea, pour une trentaine de personnes). L'embauche à la fac après est pas simple non plus, généralement tu doit faire un post-doc. Bref, le type qui part faire un post-doc mieux payé à l'étranger, faut pas s'étonner qu'il puisse avoir envie de rester là bas... Ce qui est dingue au final; l'État a payé une fortune la formation de docteurs, et les envoie très gentiment à l'étranger. Ubuesque ...
            • [^] # Re: Mon travail ...

              Posté par . Évalué à 2.

              Et puis aux US c'est la course aux bourses en permanence. SI t'as plus de credits, t'es a la rue. Les bourses MENRT c'est les plus dures a avoir et les moins bien payees. De plus ca ne te garantit pas de faire des vacations sauf si tu es moniteur, donc pour faire Maitre de conf, c'est pas gagne du tout.
            • [^] # Re: Mon travail ...

              Posté par . Évalué à 1.

              Je suis d'accord avec toi qu'il faudrait réaugmenter les buget recherche en France et continuer à faire de la recherche expérimental (ce n'est pas forcément nécessaire de ne faire que de la recherche pour les brevets). Mais bon cela ne semble pas être la priorité pour le momment.
        • [^] # Re: Mon travail ...

          Posté par . Évalué à 3.

          Ouarf ouarf. Si tu fais partie des 5% de thesards qui triment comme des dingues pour compenser les 95% qui moulent, alors d'accord. En plus l'allocation MENRT a ete augmentee de quelque-chose comme 100 euros il y a un an et demi, ca ne doit plus etre sous le SMIC (apres 10 ans sans augmentation).
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            mais du coup si c'est au dessus du smic, tu doit payer des impots non ? et donc au final tu gagnes *moins* que le smic ? :-)
            • [^] # Les impôts

              Posté par . Évalué à 7.

              explication (simple) du calcul des impôts

              tout le monde paye 0 sur la premiere tranche.
              tout le monde paye le même % sur la deuxieme tranche (et que sur cette partie)
              etc.

              Par exemple, si la premiere tranche est de 0 à 1000€ à 0%
              la deuxieme tranche de 1000€a 2000€ à 5%
              la troisieme tranche et derniere tranche à partir de 2000€ a 10%

              si tu gagnes 1000€ tu paye 0€ d'impôt.

              Si tu gagnes 1001€ tu payes 5% d'impôt sur 1€. Soit 0,05€ (et il te reste 1000,95€ donc plus que ce qui reste à l'exemple 1)

              Si tu gagnes plus de 2500€ tu payes 0% sur 1000€(les premiers) 5% sur 1000€ (ceux entre 1000 et 2000) et 10% sur 500€ soit un impôt de 100€

              donc dans tous les cas si tu gagnes plus, tu payes effectivement plus, mais il te restera toujours plus, même en cas de changement de tranche.


              (apres cela ne reste plus exactement vrai à cause des plafonnements de certain abattement, et autre sytème de réduction d'impôt)

              PS. je sais que j'ai un probleme aux limites, mais j'ai pas envie de chercher plus.
              • [^] # Re: Les impôts

                Posté par . Évalué à 4.

                C'est presque vrai sauf que quand tu changes de tranche tu peut perdre des aides, des financement, le droit de deuire certaines choses etc. Il n'est pas si exceptionel que ca qu'une augmentation de salaire entrainne une degradation du pouvoir d'achat.

                Kha
              • [^] # Re: Les impôts

                Posté par . Évalué à 5.

                Un des thesard qui nous fait cours m'a bien dit que lui, le fait que ce soit juste au dessus du smic lui coutait cher parce qu'en plus, il y a tout un tas d'allocs auxquelles tu n'a plus droit et avec les impots eh bien il aurait largement préféré être juste au smic, il aurait eu plus de sous
              • [^] # Re: Les impôts

                Posté par . Évalué à -1.

                Non, c'est 5% de ton salaire annuel...

                1000*12 = 12000*0.05 = 600

                donc 600€ d'impots

                600/12 = 50€ d'impots

                donc le type qui gagne 1001€ touche en fait 951€

                de toutes façons c'est du racket.
                • [^] # Re: Les impôts

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je ne pense pas que l'on puisse dire que c'est du racket, car si tu es un jour dans la misére tu sera bien heureux d'avoir des aides.

                  De plus si tu as fait des études dans des Etablissement publique tu as largement profité de ce racket comme tu le dis. (D'ailleur tu en à également profité si tu as fait ta scolarité dans le privé qui est largement financé par l'état.
                  • [^] # Re: Les impôts

                    Posté par . Évalué à 1.

                    OK,

                    d'accord pour les prestations sociales, (la secu aussi...) mais bon,
                    faut pas abuser...

                    Tu fait des etudes, sorti de là, tu bosses ok
                    on va dire que tu gagne 1400€ (net) net ok
                    pour arriver a ce 1400€ net on a dejà enlevé
                    - tu donnes 200€ pour secu, assedic, csg....
                    - ton employeur en donne le double, voir le triple ok
                    disons 500€
                    TOTAL sur 1 mois pour l'etat 700€ (4600 balles quand même)

                    700*12 = 8400€

                    ensuite en sortant du boulot, tu vas acheter des clopes (3.90€ le paquet de marlboro) taxé à 80%....
                    3.12€ *20(paquet par mois) = 62.4€*12 = 748.8€

                    puis, tu prends ta voiture et tu vas faire le plein :
                    on va dire un diesel :
                    35€ le plein a 80% TIPP
                    tu fais environ 4 à 5 pleins par mois :
                    (28*4)*12 = 1344€

                    ensuite tu retourne a ton appart (on va dire que tu est proprietaire)
                    tu paye ta taxe d'habitation, aller, on va dire 500€ par an

                    et puis tout ce que tu achete taxé à 19.6%
                    donc imaginons que tu consommes pour 500€ par mois (bouffe, vetements...) :
                    98*12 = 1176€ de tva par an et encore j'y vais leger

                    donc au final l'etat a volé :

                    8400€ de charges sur ton salaire net
                    748.8€ de taxe sur tes clopes
                    1344€ sur ton diesel
                    500€ de taxe d'habitation (c'est pour la commune, mais bon c'est pareil)
                    1176€ de TVA

                    TOTAL : 12168,8 € de TAXE par an soit 79822,10 Frs

                    si tu est celibataire tu paye en plus environ 1200€ d'impôt sur le revenu en fin d'année, SUPER, MERCI l'ETAT !!!

                    + tout ce que j'ai oublié
                    + les impots sur les successions
                    + les charges de ton employeur (je travaille dans une petite boite
                    CA environ 250 000€ par an on paye 12000€ par trimestre de charge sociales USSAF/ASSEDIC et compagnie...)
                    + .....

                    alors 12168.8€ par an pour qq qui gange 1450 € par mois ça fait un peu lourd NON ?

                    et puis faut multiplier ça par le nombre d'actifs en france avec des salaires plus elevés mais aussi des salaires plus bas (la TVA ne favorise personne, riche ou pauvre tout le monde y a droit)
                    • [^] # Re: Les impôts

                      Posté par . Évalué à 2.

                      tu devrais aussi faire le compte de ce que l'état apporte, a travers ce que la vie en société apporte, et mettre ces "apports" en balance avec ce que tu payes...
                      • [^] # Re: Les impôts

                        Posté par . Évalué à 0.

                        LONDRES (AFP) - Les Français subissent la plus forte "douleur fiscale" du monde, selon une étude annuelle de la revue américaine Forbes Global mesurant la pression fiscale sur les contribuables dans une trentaine de pays.

                        http://www.fnloire.com/HTML/yahoo1.htm(...)
                        • [^] # Re: Les impôts

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Si c'est un site du fn c'est juste que c'est le premier site que renvoie google pour "forbes pression fiscale france", j'ai rien trouvé sur le site de Forbes.
                  • [^] # Re: Les impôts

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Le probleme c'est qu'on ne te rackete pas en te le disant
                    on te dit que c'est de la "protection" ... chez les truands.

                    On peut faire un parallèle : un bon bizness la protection , avec des gens qui ont des compétences et les partagebnt ou en font profiter les autres.

                    et des margoulins qui en profitent pour voler les braves gens.

                    La différence entre les 2 peut etre mince mais la regle est la suivante :
                    si ça te fait du bien à terme plus ou moins long - c'est un point
                    si tu peux dire non - c'est un 2eme point
                    si tu sais ce pourquoi tu dis oui - c'est un 3eme

                    La protection sociale en France répond-elle vraiment à ses fonctions ?
                    Etant moi-mème un grand profiteur - je l'avoue - Non.
                    Elle mets plus de frein à l'initiative que de marche pieds aux nécessiteux . On pourrait comparer ça aux bonbons pour les enfants.
                    Ces institutions ont été mises en place par les gens que Freud analysait : des bourgeois névrosés - leurs sentiments sont un peu troubles surtout les bons. Je sais parce que j'en suis un, en partie.

                    Sans parler de complot possible ni de communauté secrètes.
                    • [^] # Re: Les impôts

                      Posté par . Évalué à 2.

                      des bourgeois névrosés [...] Je sais parce que j'en suis un

                      Je me disais aussi, lorsque j'ai rencontré l'emploi du terme nécessiteux, ça sent bien son milieu d'origine.
        • [^] # Re: Mon travail ...

          Posté par . Évalué à -6.

          S'il veut de la tune, il a qu'a entrer dans le monde du travail ou alors se bouger le cul pour trouver une boite privé qui lui paye sa thése.
          C'est juste la loi de l'offre et de la demande. S'il n'y avait peu de demande les bourses serait faible, mais comme y'a de la demande, les bourses sont faibles.

          Et dire qu'en plus quand tu travailleras, y'aura des petit malins seulement bac +2 qui auront un plus gros salaire que toi.

          Faut choisir ce que l'on veut dans la vie. Si c'est de la tune, t'as surment pas choisis la bonne voie.
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            S'il veut de la tune, il a qu'a entrer dans le monde du travail ou alors se bouger le cul pour trouver une boite privé qui lui paye sa thése.

            Donc c'est complètement normal. Bravo. L'offre, la demande, c'est tellement simple...
            C'est pas parce qu'on peut être trois fois mieux payé en tant qu'ingénieur que pour autant c'est normal d'être payé au smic en tant que thésard. Le nivellement par le bas, non merci.

            Le résultat de ce que tu décrit, c'est que les thésards, une fois diplomés, ont effectivement tendance à se barrer. Pas tous, et pas mal reviennent au bout de quelques années, certes. Mais pour autant je ne vois pas ce que cet stratégie apporte au Pays. Pour moi c'est vraiment une situation perdant-perdant ... quel intérêt de former des chercheurs si c'est pour les dégouter au final et les faire bosser comme ingé, ou les faire bosser à l'étranger ?
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu as raison au moins sur un point : il faut être sacrément passionné pour vouloir faire une thèse puis bosser dans la recherche, vu les conditions par rapport au privé.

            Après que le gouvernement ne vienne pas pleurer sur la fuite des cerveaux, et si l'innovation française part en c**illes.
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par . Évalué à 0.

            Va faire de la recherche avec un Bac+2... ha oui c'est vrai j'oubliais, le rêve de tout informaticien est de travailler dans une SSII! ;-)
        • [^] # Re: Mon travail ...

          Posté par . Évalué à 3.

          La thèse fait partie de sa formation, c'est une sorte d'aboutissement de ses études, je ne vois pas pourquoi cela devrait être payé plus (c'est déjà sympa que ce soit payé).

          On s'en fout qu'il ait bac+5, bac+7 ou bac+2, il apprend, et sa thèse sert à valider ses acquis, prouver qu'il est parvenu avec succès à terminer sa formation.

          Sinon, j'ai l'exemple de dixaines de milliers de BTS, Bac Pro et autre, qui ont des stages obligatoires ET non rémunérés à hauteur de quelques mois par an... Eux ne se plaignent pas, ils ont encore conscience que les compétences, c'est avoir fait ses preuves, et pas juste s'être persuadé qu'on les avait parce qu'on avait bac+5.

          Le bac+X c'est de la gnogniotte, c'est quelque chose fait par de beaux esprits (dont les intentions étaient louables à l'origine) et qui aujourd'hui ne sert qu'à exclure certains élèves du savoir. Combien d'entre nous ont déjà rencontré des gens malheureux à l'école, en proie à l'échec scolaire, et qui ont fini par exceller dans les filières manuelles ?

          L'Education Nationale a besoin d'être réformée en profondeur, et les Etudiants ont besoin d'apprendre la modestie, ça évitera d'avoir un étudiant qui se pointe pour une offre d'emploi avec une liste de diplômes et de compétences longue comme le bras (2 pages de CV) !!! avec des prétentions salariales mirobolontes, mais qui est incapable de faire quoi que ce soit... Bref, expérience de 3 jours très concluante je dirais... au suivant !
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par . Évalué à 4.

            N'importe quoi! La thèse a deux but : former à la recherche mais également faire de la recherche. Les thésards sont indispensables à la recherche (et donc sont rémunérés comme tout acteur de la recherche) et ce n'est pas une simple "formation". Si la thèse n'était qu'une formation, elles n'auraient aucune intérêt puisque tout serait déjà connu! Au cours d'une thèse, on doit apporter de nouvelles choses bref, faire de la RECHERCHE.

            Il y a des étapes dans la formation. En gros, jusqu'au bac, on est censé acquérir des connaissances générales de base; à la fac, jusque bac+5, on se spécialise dans un domaine précis; en thèse on aborde la recherche. Alors ta vision "tous les étudiants devraient être modestes et accèptés de ne pas être payé" est totalement simpliste.

            De plus, la notion de bac+X a tout de même un gros avantage : pouvoir cibler les offres d'emploi afin de se présenter à celle qui correspondent le mieux à son profil. Car quoiqu'on en dise, c'est souvent le niveau d'étude qui permet de préciser le type de poste proposé.
            • [^] # Re: Mon travail ...

              Posté par . Évalué à -2.

              tu remarqueras que les règles sont fixées dès le départ, rien ne l'oblige à faire une thèse, alors l'étudiant accepte les règles du jeu et se tait.

              En plus, la plupart des thèses soont tou bonnement de la connerie, dont l'utilité est nulle, c'est à se demander si certains thésards ne se foutent pas de la gueule du jury...

              "Analyse par simulation numérique de modèles pour le transport advectif et diffusif en milieu poreux multiphasique"

              "Evolution des flux et des sources en hydrocarbures à différentes échelles spatiales dans un réseau d’assainissement unitaire par temps de pluie "

              "Les crises spéculatives – Pourquoi et comment des bulles persistent malgré la présence d’individus rationnels"

              "Modèle de représentation de produits pour une caractérisation multi-points de vue de la géométrie avec défauts"

              "Etude des aspects dynamiques dans l'apprentissage par renforcement : influence de l'horizon temporel sur la stabilité et la vitesse de convergence"


              Allez, j'arrête, autant de sujet qui n'auront aucun aboutissement dans la vraie vie, bref, du temps de perdu, un délire d'étudiant quoi.

              Je ne dis pas qu'il n'y a pas des sujets de thèse intéressants, et que certains ne font pas un superbe travail, je dis seulement que les choses sont comme cela, que l'Etat retire une contre-partie des frais engagés pour la formation des chercheurs, et que les règles sont connues des étudiants avant de commencer leurs études, alors qu'ils ne viennent pas se plaindre non plus.

              Je suis davantage révolté par une employé à qui on ne paye pas ses heures sups que par un étudiant qui vient se plaindre que sa thèse ne lui est pas suffisamment rémunérée ! D'ailleurs, s'il n'est pas content, il n'a qu'à aller faire ses études aux Etats-Unis, et se faire des couilles en or avec son A-Level+5 là-bas...
              • [^] # Re: Mon travail ...

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne pense pas que le fait que tu ne comprennes pas le sujet d'une thèse ou que tu n'en voies pas l'intérêt signifie qu'effectivement cette thèse n'en a pas...

                Certes, il y a des thésards qui bullent, mais y'en a qui sont intéressés par ce qu'ils font et qui y passent leur week-ends, ce sont des gens compétents, motivés, qui participent à l'effort de recherche, et non, ça n'est pas totalement inutile (je ne vais pas faire ici la liste des résultats de recherche fondamentale qui ont amené des applications très importantes, et encore moins des résultats de recherche appliquée fournis par les thésards).
              • [^] # Re: Mon travail ...

                Posté par . Évalué à 4.

                "Analyse par simulation numérique de modèles pour le transport advectif et diffusif en milieu poreux multiphasique"

                Ah bon ca ca sert a rien, va falloir le dire et vite a Benoit Madelbrot, parceque ca fait des annees qu'il met au point des modeles de ce type. Mais bon il faut bien reconnaitre que c'est un homme qui n'a pas apporte grand chose a la science en general.



                "Evolution des flux et des sources en hydrocarbures à différentes échelles spatiales dans un réseau d’assainissement unitaire par temps de pluie "

                La aussi a quoi ca peut bien servir, quand on traite des hydrocarbure on peut tres bien attendre qu'il fasse beau. Qui s'interresse a la possibilite de voir des usines de traitement rendues ineficace simplement parceque la matiere a traiter est sensible au variations de pression ou d'humidite. Moi je ne bois que de l'evian en bouteille alors ...


                "Les crises spéculatives – Pourquoi et comment des bulles persistent malgré la présence d’individus rationnels"

                Ca je suis d'accord c'est tres con. Nos grand-parents etaient mort de rire devant la debacle de la crise de 29, et avouons le qu'est ce qu'on a pu se foutre de la gueule de certaines entreprise au moment de l'eclatement de la bulle internet. C'est vraiment trop drole de voir des fortunes s'effondrer, des petits epargnants qui se retrouvent a la rue du jour au lendemain. Non sincerement il faut surtout pas etudier ca ou essayer de trouver une parade.


                "Modèle de représentation de produits pour une caractérisation multi-points de vue de la géométrie avec défauts"

                Arf la c'est vraiment n'importe quoi. Tout le monde c'est tres bien que ca sert a rien. Je veux dire tu veux savoir a quoi ressemble un produit ? Ben tu demande a ce qu'on te l'envoit ou tu demandes une maquette. C'est un produit mathematique qui evolue dans plus de 3 dimensions spatiales ? Et ben tu change de continuum existentiel mon petit. Non bientot le thesard il va nous expliquer que c'est possible de faire des plans 2D multi-vues qui representent des objets en 3 dimensions ou plus.


                "Etude des aspects dynamiques dans l'apprentissage par renforcement : influence de l'horizon temporel sur la stabilité et la vitesse de convergence"

                Ben voyons une these sur l'evolution des reseaux de neurones en phase d'apprentissage. Mais qui ca va bien pouvoir interresser ? Je veux dire les reseaux de neuronnes et les methodes d'apprentissage pour les former on s'en fiche. Encore un reveur qui va s'etonner du mal qu'il va avoir a trouver des gens interresse par ce qu'il a fait.

                Kha
              • [^] # Re: Mon travail ...

                Posté par . Évalué à 1.

                A priori tu es très fort car tu es une des rares personnes au monde à pouvoir voir la répercussion de la recherche (fondamentale ou non) sur la vie courante... bravo. Et puis tu dois avoir raison, les thésards en France ça ne sert à rien, ils sont trop cons de se faire exploiter, ils n'ont qu'à partir à l'étranger et au passage, on ferme l'INRIA et le CNRS pour ne citer qu'eux (parce que sans thésards, ils ne peuvent pas faire grand chose!). De toute façon, ces deux instituts ne servent à rien si je comprends bien puisqu'ils n'apportent rien dans la vie de tous les jours...
        • [^] # Re: Mon travail ...

          Posté par . Évalué à 1.

          euh on n'a pas les mêmes bourses ou quoi?? J'ai fait ma demande de bourse pour la thèse que je commence en septembre -officielmemment car je fais déjà des recherches dessus-, c la BDI + exactement (bourse docteur-ingénieur, bourse du C.N.R.S.), elle est d'un montant de 9500Frs brut! C qd même un epu plus que le smic
          • [^] # Re: Mon travail ...

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, mais c'est une bourse CNRS ...
            Les bourses MRT sont plus proches du smic! Donc plus proche du SMIC.
      • [^] # Re: Mon travail ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Produire sans argent, c'est de l'esclavage.
        donc l'amour, la gentillesse et "aider quelqu'un juste pour le plaisir de passer un bon moment avec lui" sont des formes d'esclavage ...

        il faut surtout que ce soit sous la contrainte pour que ce soit de l'esclavage
        si on peut t'obliger à travailler durement pour 1€ de l'heure, tu es un esclave tout en étant payé !

        si tu choisis, parce que cela te fait plaisir, d'aider des gens bénévolement; tu n'es pas un esclave. juste quelqu'un qui fait ce qui lui plait, et c'est déjà un bon moyen d'être heureux !
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Ils ne sont pas comptabilisés dans la population active (comme les retraités, et aussi les militaires d'ailleurs, si je me souviens bien). Par contre, moi qui suis au chômage et en recherche d'emploi je suis dans la PA. En fait, on considère que travaillent ceux qui sont sur le marché du travail (en occupant un emploi ou en cherchant un emploi). Les étudiants se forment, donc ne sont pas encore sur le marché.
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Culture :

      Charte de Grenoble :
      "L'étudiant est un jeune travailleur intellectuel"

      http://www.cvm.qc.ca/agecvm/dossiers/La%20Charte%20de%20Grenoble.ht(...)

      C'est même un fondement de la syndicalisation du monde étudiant.
      Toutes les dérivées, sous-scission, dissidences et reformation issues de la Grande Unef mythique doivent encore s'y référer.

      Donc ce n'est pas un esclave.
      Techniquement l'esclave, c'est l'étudiant stagiaire.

      Car les stages cafés de la grande époque, c'est terminé.
      Maintenant on lui fait cracher du taff à l'étudiant avec les conventions qui allègent en plus les frais de l'entreprise. C'est remarquablement ingénieux comme mécanisme, le stagiaire se défonce (super-productif, frais, crédule) en espérant vaguement se fait embaucher et se faisant se scie lui-même la planche : Pourquoi embaucher un *vrai* salarié au prix du chti stagiaire sur le marché ??
      Et c'est un système à la shadoks, les entreprises n'embauchent pas sans stages sur le CV donc faut en faire du stage, héhé, viens mon mignon, viens..., et voilà comment on déstabilise le marché du travail aux dépens exclusifs des salariés...

      Par contre l'étudiant thèsard salarié, c'est l'incarnation du masochisme financier (vécu). Même après la revalorisation de l'alloc' et sa prolongation de3 à 4 ans, hors du monitorat point de salut.

      Alors, Prolétaires Geekoïdes de tous les pays, unissez vous !!

      allez zou, allez rendre visite à la Fédération du camarade Noël ( ça peut vous intéresser, sait-on jamais...)

      http://www.soc-etudes.cgt.fr/(...)

      yojik
      --
      yoj' qui a réussi à faire marcher ALSA, et xmms chante de nouveau, et il a la voix d'Idir sur "Tizzi-Ouzou", et c'est bôôoooo.....
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Tiens, on aurait pu rajouter un truc du genre : 'chui étudiant mais mes cours sont pourris, mes profs sont cons...'.

    Enfin, c'est juste pour les R3B31 comme moi ;o)

    C'est vrai que ça me gave bien cette année (licence pro à Illkirch), cerné par des cons... m'enfin, l'an prochain ça changer :)
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ah tiens, jsuis passé par la l'an dernier moi... Ca s'arrange pas visiblement... Fini ton T8 ?
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est vrai, tu risque d'entrer dans une école de décideurs pressés ;)))
      • [^] # Re: Mon travail ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        D'ailleurs a tous les étudiants qui en ont marre de bosser en France : partez à l'étranger!!
        J'ai fait 2 ans d'iut info, et apres j'ai eu l'opportunité de partir faire un BsC en Angleterre (Oxford), et franchement je ne regrette pas. C'est vraiment différent : beaucoup moins d'heures de cours (entre 8 et 12, aie! pas tapper!! :), mais plus de projets (mais des projets intéressant de manière générale). Et surtout : on choisi ses modules, du coup on fait ce qui nous intéresse par exemple plutot orienté système/réseau, ou web....
        Perso j'ai plus appris en un an que pendant les deux années précédentes.
        Et de manière générale les profs sont intéressés et se tiennent au courant de l'évolution des choses (a mon iut, grenoble pour ne pas le citer, le prof de prog n'avait jamais entendu parler d'opengl par exemple...)

        Bon, ben c'était mes 0.02.
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Faudrait ajouter une section: Je suis étudiant et passionné par ce que je fait, ailors je bosse 12 heures par jour pour pas un rond, et je fait des jobs pourris pour me financer.

    Ca fait un peu long, mais ca résume pas mal la situation de certains (dont moi :-)).
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Faut croire qu'il y en a qui sont plus chanceux ! J'ai toujours trouvé des jobs interressants l'ete pour financer mes etudes ! On peut quand meme joindre l'utile à l'agreable de temps en temps mais faut chercher ou etre bien pistonner ! A+
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne travaille pas (etudiant...). J'aurais plutot mis rentier moi a la place.

    Un etudiant travaille en general, si travailler == produire alors bien peu de gens travaillent !
  • # Chronique de la société des morts

    Posté par . Évalué à 10.

    Que dire hélas ? Je me sens un peu comme les prisonniers du bagne que décrit Dostoïevski dans Souvenirs de la maison des morts… Condamnés aux travaux forcés, ils exécutent sans entrain les tâches absurdes qu’on leur donne à réaliser (par exemple, casser des cailloux). Et pourtant… Il suffit qu’on leur donne un travail qui ait un sens, comme construire un pont pour faciliter la vie des habitants du village le plus proche, et voilà qu’ils se mettent passionnément à l’ouvrage !

    Comment ça, c’est pas un site littéraire ici ? ’scusez, m’suis trompé… (C’est la faute à Mandrake si même des « littéraires » peuvent utiliser Linux.)
    • [^] # Re: Chronique de la société des morts

      Posté par . Évalué à 4.

      1) J'espere que tu as aussi lu " l'archipel du goulag". Soljenitsine y montre que Dostoievsky avait beaucoup exageré et que de tte facon meme si c'etait vrai, c'etait de la rigolade a coté de ce qu'il y a eu au 20eme siecle. 2) c'etait l'etat d'esprit de l'epoque où la prison servait uniquement a "punir", alors que maintenant on essaye (un peu) de "reintégrer" . fin du quart d'heure litteraire ->[]
      • [^] # Re: Chronique de la société des morts

        Posté par . Évalué à 3.

        <Apostrophe, une émission de Bernard Pivot> Non, je ne l’ai pas encore lu. Je n’ai cependant rien vu qui ressemble à des exagérations dans le récit de Dostoïevski, qui me semble assez neutre, bien que volontairement subjectif (pour info, c’est une tranche de vie autobiographique). Où a-t-il exagéré ? Pour ce qui est du goulag, je ne doute pas que cela ait été encore plus affreux que le bagne au XIXe siècle : les geôliers disposaient de tout le raffinement scientifique du XXe ! Enfin, pour ce qui est de la réinsertion, j’ai déjà visité des prisons et discuté avec des détenus : ils ressentent beaucoup plus l’aspect punitif, malheureusement. Je connais notamment un détenu qui prépare une licence d’info* : il doit sans arrêt batailler avec l’administration pour pouvoir poursuivre ses études. </Apostrophe, une émission de Bernard Pivot> <flamebait>[*] Je sais, il aurait pu s’orienter vers un métier honnête ;O) </flamebait> (-36954564)
  • # Etudiants

    Posté par . Évalué à 10.

    Là, je fais faire le vieux con, râleur... :-) <mode vieux con râleur> Y a encore 4 ans, j'étais aussi un pauvre étudiant exploité... Enfin "pauvre étudiant exploité", c'est ce que je me disais... Parce qu'aujourd'hui, je me considère comme un "pauvre employé exploité"... Certainement, à mes vieux jours, je me dirais "un pauvre retraité qui aura été exploité toute sa vie". :-) Non, juste pour mettre un bémol aux propos des étudiants dans les différents sondages de ces derniers jours. Oui, les études c'est galère: - Il y a des cours ininterressants. - Il y a des profs ininterressants. - On bosse en dehors des heures de cours. - On bosse pendant les vacances. - On a des notes pour des sujets qui nous font totalement chier. Mais les études c'est aussi: - Des cours interressants. - Des profs interressants. - Le moyen de faire des petits projets plus ou moins perso pour expérimenter. - Une présence facultative si on veut prendre un jour pour déconnecter, se ballader, ... - Il y a des sujets qui nous passionnent complètement (du moins je l'espère, sinon c'est que la filière était mauvaise). Pour le boulot, les désaventages sont plus ou moins les mêmes (remplacer profs par chef ou clients ou fournisseurs ou ...), cours par projets, ... Les vacances sont (théoriquement) complétement libres (mais dans ce cas là, il faut expressement oublier le téléphone portable au boulot sinon y aura toujours un supérieur pour nous déranger sur la plage pour savoir s'il n'y a pas moyen de rentrer 2 jours plus tôt pour rencontrer un client, ou alors savoir si le dossier X pour le projet Y ne peut pas être revu pour abaisser le coût)... Les avantages ? - Un salaire honnête mais que l'on trouve toujours trop bas comparé à ce que l'on fait gagner à la boite. Ce que l'on a perdu par rapport aux études: - La liberté: -de penser (il faut penser entreprise et non plus technique... on peut rêver une technique... mais on s'en fout car ce n'est pas l'intérêt de l'entreprise), -de "bidouiller" (la bidouille n'est pas productive de manière chiffrable... on oublie donc), ... le seul élément important étant "réduction de coûts"... Maintenant, n'allez pas croire que je déteste mon job, loin de là... il a des côtés très interressants. Simplement, je pense qu'à la sortie des études, on rencontre une grande désillusion, car ce que l'on gagne d'une part (salaire), on la perd de l'autre (plus de travaux, recherches, projets perso, plus d'espoir de dévelloper, d'utiliser, de participer à la super technologie de la mort qui tue parce que trop chère pour l'entreprise ou pour le client). </mode vieux con râleur>
    • [^] # Re: Etudiants

      Posté par . Évalué à 6.

      dans la categorie positive tu oublie que les etudes ca permet de cotoyer des gens qui partagent les memes interets que toi , et que plus tu monte haut dans les etudes , plus ce sont des gens brillants. ca fait un choc parfois apres quand on arrive en entreprise. autre point : etudiant on est chacun pour soi, en entreprise il faut que tout le monde avance sinon ca va pas du tout.
      • [^] # Re: Etudiants

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        autre point : etudiant on est chacun pour soi, en entreprise il faut que tout le monde avance sinon ca va pas du tout. Je dirais plutôt l'inverse: en entreprise on est chacun pour soit, on ne vise que son petit salaire en fin de mois et sa tranquilité quotidienne, étudiant on s'entraide, car si les autres ont de meilleurs résultats, notre cote dans l'université ne baisse pas pour autant; et on participe à des assocs, ...
        • [^] # Re: Etudiants

          Posté par . Évalué à 3.

          Fais un DEA avec deux bourses de these pour 20 personnes et tu vas voir l'entraide.
          • [^] # Re: Etudiants

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Effectivement, je parlais d'entraide intellectuelle, et non pas financière... Là, dans ce domaine, je suis d'accord, y'a du boulot à faire, et on part dans le mauvais sens, avec la baisse de 36% des subventions à la recherche, et la menace de la régionalisation qui va rendre inégal l'aide apportée aux étudiants suivant les régions, et en général le cout des études... Déjà que c'est pas brillant (rien à voir avec Dany)
          • [^] # Re: Etudiants

            Posté par . Évalué à 2.

            Ca depends du domaine, fait un DEA en chimie ou physique et tu risque de te retrouvé tout seul.
        • [^] # Re: Etudiants

          Posté par . Évalué à 1.

          je te plaint si tu pense comme ca.
      • [^] # Re: Etudiants

        Posté par . Évalué à 2.

        dans la categorie positive tu oublie que les etudes ca permet de cotoyer des gens qui partagent les memes interets que toi , et que plus tu monte haut dans les etudes , plus ce sont des gens brillants.
        Moi je prendrais la contre-partie, car en étant étudiant je rencontrais des tas de gens qui ne faisait pas du tout pareil que moi, et je trouvais ça assez interessant. En bossant dans l'informatique tu ne rencontres que des informaticiens(j'ai pas dis que c'était mal).
        Le bon plan c'est quand ta boite partage sa cafet' avec une boite de mannequin ;) S'il y en a qui sont dans ce cas je leur envoie mon CV tout de suite.
        • [^] # Re: Etudiants

          Posté par . Évalué à 2.

          tres simple : va travailler dans un hopital
          • [^] # Re: Etudiants

            Posté par . Évalué à 2.


            Ouai enfin les infirmières c quand même pas souvent des mannequins...
            • [^] # Re: Etudiants

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sur le nombre, la probabilité de tomber sur un mannequin est quand même bcp plus importante que dans l'informatique.... (A part la secrétaire du patron à la limite !)
            • [^] # Re: Etudiants

              Posté par . Évalué à 3.

              Pas besoin de travailler dans un hôpital pour sortir avec une infirmière, et je sais de quoi je parle :)
              Enfin, y'a des avantages et des inconvénients. Bon, je passe sur le physique, parce que c'est subjectif et que je voudrais pas vous rendre jaloux :p

              Les inconvénients, c'est les horaires dégueux (13h30-21h30 pour elle), les WE une fois sur deux le lundi/mardi, elle rentre complètement crevée le soir (imaginez, 8h d'affilée sans pause déjeuner dans un service de soins intensifs, constamment en sous-effectif), elle vous raconte en long en large et en travers les prescriptions aberrantes de ces cons d'internes incompétents, le salaire...

              Les avantages, c'est les grass' mat' (pour ces horaires, pas pour celles qui commencent à 6h30...), le physique (enfin ça c'est pas vraiment généralisé, croyez moi), les RTT, les repos hebdomadaires, etc...

              Maintenant, juste un truc: les infirmières ne sont pas des objets sexuels, et par pitié, arrêtez de leur demander si elles sont nues sous leurs blouses, parce que:
              1) elles ne le sont pas
              2) souvent, elles ont des pyjamas verts vraiment pas sexy
              3) en soins intensifs, environnement stérile, donc masque/charlotte, on a plutôt l'impression de voir un scaphandrier qu'une femme.
              4) si un jour vous êtes dans leurs services et qu'elles vous reconnaissent, je vous plains !
          • [^] # Re: Etudiants

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            et tu t'imagines que tu cotoye le personnel soignant ? tu parles d'un délire. A la limite dans une petite clinique, et encore...
          • [^] # Re: Etudiants

            Posté par . Évalué à 1.

            Ou dans une compagnie aérienne ...
        • [^] # Re: Etudiants

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          ou dans une boite qui vend des sous vetements feminins, et qui emploie des manequins (et non, je ne te donne pas l'adresse, tu viendrais me piquer mon job... et tu aurais tord, cela dit)
    • [^] # Re: Etudiants

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu parles de sujets qui nous passionnent compètement, mais peut-être oublie tu que certains préfèrent choisir des études qui au final leur rapportent plus, mais qui ne les passionnent pas. Ils préfèrent garder ces passions pour le privé, leur hobbys... Heureusement pour moi, ce n'est pas mon cas :-)
    • [^] # Re: Etudiants

      Posté par . Évalué à 1.

      plus d'espoir de dévelloper, d'utiliser, de participer à la super technologie de la mort qui tue parce que trop chère pour l'entreprise ou pour le client Et tu crois que cette technologie sera plus accessible financièrement pour une fac ou une école d'ingé?

      "Il faut" (Ezekiel 18:4) "forniquer" (Corinthiens 6:9, 10) "avec des chiens" (Thessaloniciens 1:6-9) "morts" (Timothée 3:1-10).

    • [^] # Re: Etudiants

      Posté par . Évalué à 2.

      Ha je suis bien d'accord avec toi,
      le temps sacrée des etudes !
      et pourtant j'avais pris soin de ne pas rentrer en SSII, d'avoir une situation stable, de rentrer dans l'industrie... hum... ca s'anoncait bien.
      mais il suffit d'un patron con, mais alors tres tres con qui dirige son truc de maniere dogmatique (et je vous jure que ce mot prends tout son sens quand on le vie) : pour lui l'informaticien n'est rien, il n'existe que la relation commerciale avec le client, en gros l'informaticien est la pour que les imprimantes sortent les bon de livraisons, et que les connards de commerciaux aient quelqu'un qui soit a leur ecoute a chaque fois qu'il sont incapable de se logger avec leur laptop.
      Le reve de mon patron est (si si) que je rencontre plein de clients pour resserer notre parteneria marquetting (sic) et que je discute avec eux de l'activité de ma boite (pas du tout de l'info) pour créer une dependance pus forte entre le client et nous. en gros comme il est trop naze pour negocier des conditions il veux les tenir avec un pseudo entente technique (inexistante).... note : ceci n'est pas un affabulation, c'est réel je l'ai vecu. voilà c'est la dure vie desfois en industrie pour l'informatique (je ne parle même pas des budget en constante diminution, j'ai du pleurer pour le remplacement d'un serveur de plus de 5 ans...)
      je commence a rechercher de maniere plus activement.

      Tous n'est pas une histoire de pognon...

      étudiants, vous NE SAVEZ PAS la chance que vous avez !
      • [^] # Re: Etudiants

        Posté par . Évalué à 1.

        A ben bravo !

        Moi qui suit en stage et qui va bientot chercher un CDI, ca me met du boom au coeur !

        En fait je suis en DESS d'info ...


        Finalement est ce que tu penses que c'est mieux de faire un doctorat et de la recherche ou de taffer dans une entreprise ?
        • [^] # Re: Etudiants

          Posté par . Évalué à 1.

          Bon, c'est pas une généralité non plus.
          mais on est pas à l'abrit.
          je n'ai pas fait de DEA/DESS parceque : ben déjà il faut en avoir le courage et aussi je pense (a l'epoque) que le nombre de postes etaient plus restreins.

          je ne peux pas repondre à ta derniere question : intellectuellement parlant ca m'aurait sans doute plu d'aller plus loin dans un domaine particulier... mais j'avais peur d'être trop pointu..
      • [^] # Re: Etudiants

        Posté par . Évalué à 2.

        On critique beaucoup le travail en SSII.
        Les horraires sont interminables, les delais pour boucler le projet trop courts, les investissements sur le materiel ridicules et le pourcentage de personnel feminin frizze le 0%.

        Et pourtant, les plus part des informticiens se retrouvent dans ces boites. Le salaire sans doute, mais aussi je pense, le fait de travailler sur des projets differents a chaque fois (ou presque), de travailler avec des technologies differentes pour des gens differents.

        La monotonie en SSII, c'est assez rare finalement.
        • [^] # Re: Etudiants

          Posté par . Évalué à 3.

          Il y a SSII et SSII... je parle des loueurs de viande. La SSII est dans la majorité des cas une sorte de société écran pour éviter "aux clients finaux" d'avoir à embaucher sur les statuts légaux des informaticiens (CDD, CDI, indépendant...). Donc tous les efforts possibles sont déployés pour ne pas le "paraitre". Mais je m'égare... c un vaste sujet... mais la loi est la loi: il est interdit en France d'avoir un business qui fait du profit sur "la location de main d'oeuvre" (sauf cas particuliers comme l'interim... mais l'informatique n'en fait PAS partie). Je parle de la plupart des missions de régie. Peu de gens savent car cela embeterait beaucoup que les prestataires soient au courant. Mais il y a plusieurs délits reconnus: délit de marchandage, délit de pret de main d'oeuvre... L'inspection du travail ne s'y interesse pas encore de pret et est complètement débordée, donc le changement n'est pas pour demain.
          Les SSII possède quasiment tout le marché de l'informatique en France... et cela n'est pas normal. En effet, elles n'existent pratiquement pas dans des pays comme les USAs, l'Australie etc etc... pourquoi? Parce là-bas ils existent des statuts légaux pour les informaticiens indépendants qui leur permettent une viabilité économique interessante. Donc les "clients finaux" trouvent leur flexibilité de main d'oeuvre et les informaticiens leur "compte"($$). Pas besoin de rajouter la marge d'une SSII sur la "location d'un prestataire".
          L'informatique en France est malade.
          • [^] # Re: Etudiants

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, tiens d'ailleur mon patron (oui toujours le même c* ) fait particulierement attention a ce qui est présenté dans son budget/comptes de resultats :
            en effet un informaticien va aller dans une ligne"cout de personel" (en pourcentage du CA)
            Alors qu'une prestation de type SSII ira dans une autre ligne.
            Ce qui compte pour lui c'est que les indicateurs qu'il presente (au groupe auquel la boite fait partie).

            ca fait mal, mais un patron (qui n'est pas proprietaire de la boite, c-a-d c'est pas ses sou-sou) preferera passer par un SSII même si c'est un peu plus cher !

            aussi : en industrie, generalement l'informatique n'est pas un "centre de profit" mais plutot ce qu'on appelle un "centre de cout".
            • [^] # Re: Etudiants

              Posté par . Évalué à 2.

              "Ne pas avoir à embaucher des informaticiens en CDI, CDD et indépendant" est la raison principale d'exister de la majorité des SSIIs(le "copinage" est aussi un élément clef). C'est un coutournement du code du travail. En période de ralentissment économique, beaucoup de prestataires sont facturés avec des marges ridicules voir inexistantes à cause de la compétition (alors que lors du boom... ahem... vallait mieux que le presta soit pas au courant de sa facturation...). Donc pour que le modèle économique de la SSII soit viable les prestataires doivent etre moins payés pour que les marges puissent payer son cout de fonctionnement (et normalement sa croissance). Les abus sont de pire en pire. Il va falloir songé à réagir car le pseudo-confort du CDI en SSII est plus précaire qu'il n'y parrait... sans les primes de précarité bien entendu...
              http://www.weblmi.com/articles_store/983_34/Article_view(...)
              • [^] # Re: Etudiants

                Posté par . Évalué à 2.

                D'ailleurs, pourquoi il n'a y que dans l'informatique que la location de viande existe?
                Pour tout les autres domaines, on appel cela de l'interim. Mais au moins, il y a un status legal.
                Beaucoup de SSII se sont fait un renom et l'utilisent. Mais quand on discute avec des gens qui cotoient le personnel loué par les SSII et qu'on leur demande ce qu'ils pensent de la personne mis a dispo par le SSII. Ils en disent rarement du bien au niveau des competances.
                • [^] # Re: Etudiants

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En gros, interim signifie "remplacer qqu'un d'absent temporairement dans une entreprise" autrement c illégal (cf le groupe Danone). Ce n'est pas vrai partout, par exemple avec les intermitents du spectacle et d'autres secteurs, mais cela concerne en aucun cas l'informatique. De plus le statut d'intérimaire est reconnu comme "précaire". Résultats, un statut qui te donne droit à par exemple des primes de précarité... que les "clients finaux" n'aimeraient pas beaucoup... et pleins d'avantages sociaux. Le problème est le statut de l'informaticien en France. Il lui en faut un reconnu et adapté à ses contraintes de travail. Pour cela, il faut qu'un maximum de gens soient au courant pour commencer à espérer faire bouger les choses dans le bon sens. J'ai essayé de faire passer un article révélant ce problème sur ce site mais l'équipe de modération n'a pas été d'accord. Un article très interessant:
                  http://www.weblmi.com/articles_store/983_34/Article_view(...)
                  A faire circuler...
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 4.

    oui alors le coup du 'je ne travaille pas (etudiant)', j'ai un peu de mal à avaler. Je suis étudiant donc j'ai voté là, mais je bosse dans une junior à presque plein temps. Ca me fait mal au coeur de devoir cocher la case -ne travaille pas-. on a le droit d'etre étudiant et de travailler en plus ! un pti boulot c'est tout à fait permis :/
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 2.

      ...mais je bosse dans une junior à presque...
      Ben alors tu travailles !
      T'étudies pas. Donc tu travailles.
      • [^] # Re: Mon travail ...

        Posté par . Évalué à 1.

        oui mais non, parce que c'est une assoc', et pis aussi j'ai quand même des cours ... j'ai aucun statut salarial, ni rien, juste étudiant ;)
      • [^] # Re: Mon travail ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pfft !!! C'est comme ça qu'on fausse les statistiques et après on s'étonne que personne n'y croit vraiment...
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Quoi ? Tu travailles dans ta junior entreprise ? J'avais pas remarqué ;)

      Je ne sais pas si on peut considèrer une activité dans une association loi 1901 à but non lucratif mais à vocation économique comme un "travail".
      Je pense que le sondage utilise le mot "travail" au sens "emploi".

      Peut-être que le sondage aurait pu proposer une option du genre "j'ai une activité non rémunérée/bénévole".

      C'est vrai que ton travail est assez ingrat, passer ses journées bénévolement à préparer des contrats, contacter des clients, pour ne pas gagner un rond, alors que les gentils réalisateurs auquel tu fais appel gagnent une somme non négligeable en quelques semaines, voire jours (ou même minutes pour certains ;) ...

      C'est sympa de se dévouer dans une assoc comme ça, ça fait bien vivre l'école :-)
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 1.

    et la categorie: mon travail ???? je sais pas je suis en greve
    elle devrait avoir du succes en ce moment ?

    bon ok c'est pas drole
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 1.

    Moi il m'interesse, mais je cherche ailleurs quand meme :=)
    Vu que je fini bientot mon contrat de qualification et qu'il n'y a rien pour moi a la clefs ici
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 1.

      alle mon ptit Pierre-Yves... dans pas tres longtemps, ca se trouve on ouvrira notre propre boite... et on fera 35 heures en 3 jours et pas 2 comme en ce moment...
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 4.

    A force de ne plus m'interesser, j'ai fini par monter ma societe !
    Donc, maintenant "il m'interesse" !
    guillaume
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 1.

    Pourquoi est-ce qu'il faut que le boulot fasse vraiment chier pour qu'on en cherche un nouveau?
    On peut aussi en chercher un autre parce qu'on a envie de changer.
    Il manque aussi une reponse neutre.
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est marrant, j'ai filé ma dem il y a une heure (fuseau: GMT-4)
    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Et bien bonne chance pour retrouvé un taf.

      Perso,je suis en stage actuellement ds une SSI mais plus que pour une semaine.Mais on peut dire que le stage m'a plus.

      Sinon pour des problème de budget il me garde pas,dc j'ai pu qu'a cherché un taf en sécu.

      m'enfin j'espère avoir mon DESS securité des systèmes d'infos... ( en pleine rédaction de rapport... le plus chiant)
  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Mon travail ...

      Posté par . Évalué à 3.

      "si tu sors une phrase complètement bidon, en prenant le soin de mettre des guillemets autour, il y aura toujours quelqu'un pour te plusser"
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à 2.

    moi je me plais dans mon boulot -dev informatique dans le cadre de l'archéo et biblo num, pour l'instant mon client est un service informaique du C.N.R.S. d'archéo de lyon-.
    Mes études me plaisent aussi (doctorat d'archéo que je commence officielemment en septembre)

    En conclusion: tout va bien, je vais bien
  • # Re: Mon travail ...

    Posté par . Évalué à -2.

    J suis en contrat de qualif pour devnir admin rzo. C est vraiment ce que je voulais faire, j aime vraiment l info/rzo, mais c domage que linux ne soit pas aussi rependu que zindaube ... pour ex: en formation les 3/4 sont consacré a windows, lors que le peux qui reste doit etre partage entre Linux et Novell .. c vraiment domage mais esperons qu'avec le temps, linux conquerrira plus de secteurs d activitées .

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.