OpenERPJavaConnector - Connecteur Java pour OpenERP en bêta version

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
7
25
nov.
2010
Java
OpenERPJavaConnector est une bibliothèque Java sous licence LGPL v3 qui permet de piloter le progiciel de gestion intégré open source OpenERP à distance. Cette librairie est une aide précieuse dans les développements d'applications spécifiques en Java désirant s'interfacer avec un serveur OpenERP. Le connecteur OpenERPJavaConnector est disponible sur la plate-forme d'hébergement de projets SourceForge et j'ai publié un article sur mon blog décrivant la démarche à suivre pour tester la version bêta de ce connecteur.

Ce connecteur n'en est qu'à ses balbutiements, il est en l'état inutilisable sur des projets en production, mais il propose une architecture logicielle de base solide et intuitive. J'en profite pour lancer un appel à contribution (architecture de logiciel, développement, traduction de la documentation du code source en anglais, etc.) et n'hésitez pas à me communiquer vos impressions et critiques.

Patch pour le noyau Linux améliorant l'interactivité entre les applications console et Xorg

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
49
18
nov.
2010
Noyau
Depuis l'arrivée de l'ordonnanceur de processus CFS dans le noyau Linux (2.6.23) et la généralisation des processeurs multi-coeurs, plusieurs projets cherchent à améliorer la réactivité du noyau Linux, notamment pour un environnement bureau. En septembre 2009, Con Kolivas a écrit un nouvel ordonnanceur appelé BFS (Brain Fuck Scheduler). En le comparant à CFS, des bugs ont été isolés puis corrigés dans CFS. Par exemple, un test avec le codec x264 a montré que BFS était 80% plus rapide : le bug a été isolé puis corrigé par Mike Galbraith (lire Open source collaboration done right). Depuis, Con Kolivas continue d'écrire des patchs pour améliorer la réactivité.

Plus récemment, ce même Mike Galbraith a proposé un patch sur la LKML le 19 octobre 2010 pour regrouper automatiquement les tâches par terminal (TTY). Suite aux critiques d'autres développeurs, il a écrit une deuxième, puis une troisième version de son patch. Linus en personne s'est réjoui qu'un si petit patch, non intrusif, soit capable d'améliorer autant l'interactivité. Le lendemain, un article paru sur Phoronix montre en vidéo le gain notable en utilisant un cas de test similaire à celui de Linus : lancer une compilation du noyau avec make -j64 (lance 64 tâches de compilation en parallèle) dans un terminal, tout en utilisant un bureau : navigateur web et lecture de vidéo en HD.

Le patch améliore l'interactivité en distribuant le temps de processeur plus équitablement du point de vue de l'utilisateur. Il utilise les cgroups (groupe de tâches) introduits dans le noyau 2.6.24 (janvier 2008) pour l'ordonnanceur CFS. CFS permet de définir le pourcentage de temps assigné à un cgroup. Cette fonctionnalité révolutionnaire a été un peu oubliée car la création des cgroup était manuelle. Le patch de Mike propose de créer automatiquement un cgroup par TTY, et permet donc de mettre en application simplement le travail sur CFS et les cgroups. Con Kolivas a néanmoins critiqué le patch sur son blog en expliquant qu'il introduit des régressions dans les cas d'utilisation « normaux ».

Proposé après la fenêtre de tir du noyau 2.6.37, l'avenir nous dira si ce patch va être intégré ou non dans le noyau 2.6.38. Plus généralement, ces différents projets devraient à terme améliorer la réactivité de nos environnements de bureaux sous Linux.

NdM : Merci à Poloh d'avoir proposé une dépêche sur le même sujet et insert_coincoin pour son journal en lien ci-dessous.

Donner des ailes au Logiciel Libre !

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
9
15
nov.
2010
Commercial
"Comment réussir avec le Libre sans se trahir ? (et sans s'oublier)"

Le logiciel libre ouvre des opportunités d'engagement professionnel, mais c'est un engagement difficile, souvent synonyme de précarité pour les développeurs et ses acteurs alors que paradoxalement l'économie du libre se développe. C'est un engagement exigeant, car les règles qui régissent le logiciel libre modifient forcément les relations marchandes et les modes d'organisation du travail. C'est parfois encore se confronter à une idéologie qui considère que tout engagement est forcément altruiste et que la recherche d'un profit, même si la démarche est non spéculative et qu'elle vise à rétribuer correctement le travail, est forcément suspecte. L'Idéologie qui entretient délibérément la confusion entre logiciel libre et gratuité est le supplément d'âme du capitalisme. Elle est finalement assez peu regardante, voire contribue à l'évolution sécuritaire des technologies et au profilage marketing des internautes.

Comment arriver à lier des intérêts, parfois contradictoires, pour construire une solution commune? C'est autour de cette question que « Libre Informatique » et C.Q.M.D. ont bâti une offre de formation/séminaire permettant de travailler concrètement cette question pour faciliter l'engagement professionnel et l'entreprenariat afin qu'il ne soit pas un sacerdoce ou un acte de rédemption au profit du roi de Prusse.

Nuit de l'Informatique 2010

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
1
11
nov.
2010
Internet
Les participants ont la durée d'une Nuit pour proposer, implanter et packager une application Web 2.0 tournant autour du développement durable.

Durant cette nuit, des partenaires industriels lancent des défis (Interface Web la plus ergonomique, Architecture du système, Meilleure collaboration…) aux équipes participantes, et proposent un prix (bons d'achat…) pour l'équipe ayant la mieux réussie. Nous comptons parmi nos partenaires cette année CS, l'UHA, l'ENSISA…

NdM : L'événement se déroule dans une dizaine de villes dans le monde, la liste est disponible dans le premier lien ci-dessous.

Sortie de GNU CSSC 1.3.0

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
18
8
nov.
2010
GNU
Pendant de nombreuses années, SCCS (Source Code Control System) fut le seul logiciel de gestion de versions disponible sur les systèmes Unix, avant qu'il ne soit supplanté par RCS puis par les gestionnaires de versions modernes comme CVS, ou git. Afin que les utilisateurs d'Unix migrant vers le libre puissent accéder à leur référentiel SCCS, le projet GNU inclut un logiciel astucieusement nommé CSSC (« compatibly stupid source control »), dont la version 1.3.0 est sortie ce lundi.

Cependant, les implémentations de SCCS pouvant être légèrement différentes entre les Unix, et surtout plusieurs hacks ayant circulé pour améliorer ce produit, de nombreux utilisateurs de CSSC doivent modifier ce logiciel afin de retrouver les fonctionnalités de « leur » SCCS d'origine. Jusqu'à présent, modifier le code de CSSC n'était pas évident, et la version 1.3.0 veut justement répondre à ce besoin : elle n'apporte pas de nouvelles fonctionnalités, mais elle a fait l'objet d'un très sérieux toilettage du code grâce à l'utilisation de bibliothèques GNU standards (l'inconvénient étant que GNU CSSC devient moins simple à compiler sur d'anciens systèmes ne disposant pas de ces bibliothèques).

Pour ceux qui se demandent à quoi peut bien servir ce projet, la réponse est derrière le premier lien : de très nombreux logiciels sont stockés au format SCCS, GNU CSSC a pour but de permettre aux développeurs de les récupérer afin qu'ils puissent les intégrer à un système de gestion de versions moderne.

Nouvelle compilation de logiciels libres Windows pour les TPE et associations

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
10
7
nov.
2010
Communauté
Le projet COMPILIBRE a pour but de faciliter la création de compilations de logiciels libres pour Windows et Mac OS X.

COMPILIBRE est un site web (codé en PHP/MySQL) qui fournit une interface permettant de répertorier les logiciels libres disponibles dans la base de données puis de sélectionner ceux que l'on veut distribuer pour finalement générer à la volée une image ISO ou un fichier ZIP contenant ces logiciels.

L'image ISO ou le fichier ZIP contiennent, outre les logiciels à distribuer, un installateur qui affiche la liste des logiciels, leur description, les documentations, le site web de chaque logiciel. L'installateur permet aussi de copier ou d'installer les logiciels et les documentations sur son ordinateur. L'installateur a été construit avec une version portable de Mozilla Firefox et un module écrit en XUL.

Une première version stable du site web COMPILIBRE est disponible en téléchargement libre. Si vous voulez aider à améliorer COMPILIBRE, le projet est ouvert à tous les talents (programmeurs, graphistes, traducteurs...).

Une première compilation a pour l'occasion été créé pour les TPE/PME ou association. Vous pouvez la télécharger, la tester et donner votre avis, participer à l'élaboration de la prochaine version, aider à faire d'autres compilations (jeux...).

Concours de "templates" pour le gestionnaire de contenus Thelia

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
3
29
oct.
2010
Internet
Le CMS e-commerce Thelia libre, sous licence GPL, organise un concours de templates/gabarits. Chaque réalisation sera distribuée à la communauté sous licence GPL.

Le gagnant déjeunera avec l'équipe à l'origine du projet au complexe I-WAY (Lyon) et prendra le volant d'une Pescarolo pour une séance de simulation automobile.

De plus, son template signé sera distribué avec la prochaine sortie de Thelia.
Les réalisations sont à rendre au plus tard le 30 novembre à minuit.

Le jury sera composé d'une agence web, de deux e-commerçants et d'un expert SEO.

LLVM 2.8, ça avance !

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
31
22
oct.
2010
Technologie
Une nouvelle version de LLVM (Low-Level Virtual Machine) est sortie le 5 octobre 2010. Elle se nomme LLVM 2.8 et suit la version 2.7 sortie le 27 avril dernier. LLVM est une infrastructure de compilation sous licence BSD et est soutenue par Apple. Elle représente en fait une boîte à outils pour réaliser des compilateurs, des machines virtuelles et plein d'autres choses. Elle est fondée sur un langage assembleur typé qui sert de représentation intermédiaire pendant la compilation, mais également de bytecode sur le disque et de langage assembleur à part entière. Le projet LLVM développe également nombre de sous-projets, et non des moindres, comme Clang qui est un compilateur C/C++/Objective C/Objective C++.

Cette nouvelle version apporte plein d'améliorations, notamment au niveau des performances, et de nouveautés, que ce soit dans LLVM ou dans les projets annexes. Quelques-unes des principales avancées sont données dans la suite de la dépêche.

L'édition 2011 de Prologin, le concours national d'informatique, est lancée

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
8
22
oct.
2010
Éducation
Depuis 1992, l'association Prologin organise tous les ans le concours national d'informatique pour les jeunes de vingt ans et moins résidant dans l'Union Européenne. Totalement gratuit, c'est une occasion pour tous les jeunes férus d'informatique de rencontrer d'autres passionnés et d'apprendre de nouvelles choses concernant la programmation.

Ce concours se déroule en trois étapes, dont la première, le QCM de sélection, a démarré et se terminera le 2 janvier 2011.

Bonne chance à tous les participants !

NdM : un concours habitué aux annonces LinuxFr.org, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2009, 2010.

Enlightenment Foundation Libraries 1.0.0 Bêta

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
50
10
oct.
2010
Serveurs d'affichage
Les EFL (Enlightenment Foundation Libraries) sont un ensemble de bibliothèques dédiées au graphisme, très optimisées et utilisées entre autres pour l'écriture du gestionnaire de fenêtre Enlightenment, du media player Enna, ainsi que d'autres applications : Un mois et demi après la sortie en version 1.0.0 Alpha, les EFL sortent en version Bêta. L'API ne changera plus jusqu'à la version 1.0.0 finale (en particulier, tout ajout de fonctionnalité est interdit). La priorité est la correction des erreurs et l'amélioration de la documentation, avec comme but la sortie en version 1.0.0 finale à la fin du mois d'octobre (avec peut-être des Release Candidate entretemps).

Invitation à la 1ère téléconférence SystemTap libre ce jeudi 30 septembre

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
6
25
sept.
2010
Linux
SystemTap est un outil d'instrumentation de code pour GNU/Linux et ses applications, souvent comparé à DTrace.

Les utilisateurs du logiciel SytemTap et toutes personnes intéressées par le projet sont invités à une session téléphonique informelle en anglais présentant les derniers développements et le futur de SystemTap. Les développeurs SystemTap espèrent aussi y obtenir un retour de la part des utilisateurs (potentiels).

Les principaux points qui seront abordés sont :
  • Fonctionnalités prévues pour SystemTap 1.4 ;
  • Les grands chantiers en cours (« cloud ») ;
  • Aide au scripting/installation : préparez vos questions.

Sortie de Qt 4.7

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
55
22
sept.
2010
Technologie
Qt 4.7, la bibliothèque C++ libre (GNU LGPL) et multiplateforme de Nokia vient de sortir. Le principal ajout de cette version est Quick (pour Qt UI Creation Kit), qui facilite la réalisation d'interfaces utilisateurs plus dynamiques. Cette nouvelle façon de réaliser les interfaces devrait principalement intéresser l'embarqué, même si elle ne se limite pas à cela (les technologies Quick sont notamment utilisées dans les Plasmoïdes du projet KDE).

Cette version a eu un cycle de développement assez long, ce qui a entraîné un décalage entre la sortie de Qt Creator (l'environnement de développement officiel) et Qt. La dernière version stable est donc la 2.0.1 et la 2.1 devrait sortir bientôt une prise en charge complète de Quick.

La suite de cette dépêche abordera les nouveautés de Qt 4.7 bien évidemment, mais aussi plusieurs projets en cours chez Nokia et qui feront vraisemblablement leur entrée dans les prochaines versions de Qt.

Mandriva Linux et après ? Mageia !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
46
18
sept.
2010
Mageia
Suite au « feuilleton de l'été » se terminant à la rentrée par le licenciement économique de la plupart de ceux qui font la distribution en France (ex-employés de Edge-IT), la continuité de la distribution Linux ne semblait pas assurée pour quelques-uns malgré les assurances de la direction de Mandriva SA.

Mais c'est sans compter sur un soupçon de magie (des stocks de poudre verte ?).

Plusieurs anciens développeurs de Mandriva Linux, issus de la filiale Edge-IT, accompagnés de plusieurs contributeurs connus de Cooker, la version de développement de Mandriva Linux, ont décidé de créer un fork nommé... Mageia !

Loin d'être un projet lancé sur un coup de tête, c'est un projet mûri et assumé malgré les difficultés qu'un fork représente, aussi bien en terme de capacité à fédérer une équipe pour réaliser techniquement le projet, que pour attirer à soi une communauté d'utilisateurs.

Un point important du projet est que Mageia se veut une distribution communautaire indépendante d'une quelconque entreprise, même si des entreprises peuvent apporter leur soutien au projet. Ce fut un reproche fait à Mandriva Linux que d'être très dépendante de Mandriva SA que va tenter d'éviter l'équipe du projet Mageia.

Quant à la suite, il est aisé de penser que l'annonce du fork est la partie la plus facile puisque tout reste à mettre en place, des structures techniques pour la réalisation de la distribution elle-même, à l'organisation même du projet entre les différentes parties prenantes, même si on peut légitimement estimer que des idées circulent déjà.

Au final, si cette annonce est de nature à ouvrir de nouvelles perspectives à tous les amoureux de Mandriva Linux, il reste à voir ce que feront les utilisateurs. Resteront-ils fidèles à la marque Mandriva ou suivront-ils ceux qui faisaient en grande partie Mandriva Linux et qui vont faire Mageia ? Seul l'avenir le dira.

OxyRadio recherche des développeurs

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
7
18
sept.
2010
Technologie
Comme vous le savez, OxyRadio diffuse depuis plus de trois ans sur le web de la musique libre de diffusion, sous licences Creative Commons et Art Libre principalement.

Aujoud'hui, OxyRadio lance un grand appel à contribution de tous les développeurs le souhaitant (PHP5, Doctrine, PostgreSQL, Python), afin de finaliser les projets en cours et de commencer de nouveaux projets qui sont dans les cartons depuis de nombreux mois. Dans le cadre de ces projets, notamment celui de l'hébergement des Ogg de Jamendo, OxyRadio est actuellement en train d'intégrer ce catalogue sur la prochaine version du site.

Alors si vous souhaitez intégrer une équipe jeune, dynamique et qui souhaite faire avancer l'art libre sous toutes ses formes n'attendez plus et contactez-les. Vous pouvez utiliser le lien « Contacter OxyRadio » en bas de cette dépêche ou sur IRC :

Serveur : irc.freenode.net
Canal : #OxyRadio

Diaspora publié sur GitHub et une alpha annoncée pour octobre

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
36
16
sept.
2010
Communauté
Diaspora est un projet initié par quatre étudiants américains pour proposer un réseau social décentralisé et respectueux de la vie privée. Annoncé avec beaucoup de buzz à la mi-Avril, l'idée était de passer par le site Kickstarter pour financer le développement de ce qui était au départ un projet d'été. L'ampleur du phénomène a surpris tout le monde, puisque la récolte de fonds a dépassé les 200 000 dollars en un peu plus d'un mois.

C'est hier, mercredi 15 septembre, que les quatre développeurs ont dévoilé leur bébé, en publiant le code source (comme annoncé) sous la licence libre GNU AGPL 3.0. Le projet s'appuie sur un nombre important de briques opensource (Git, OpenSSL, Ruby, MongoDB pour ne citer qu'eux) et ambitionne de remplacer un jour Facebook.