Journal C'est quoi le "Cloud Computing" ? 2/2

Posté par . Licence CC by-sa
20
4
jan.
2017

Ce journal est la suite du premier morceau de journal qui a attiré quelques curieux, et des commentaires sympathiques.

Le document du NIST décrit donc 3 modèles de services (IaaS, PaaS, SaaS) qui sont l'objet de nombreux contresens, quiproquos ou autres tentatives de positionnement marketing fumeux. Le concept clé dans les modèles de services, c'est la logique même de "as a Service", qui reprend les caractéristiques détaillées précédemment. On achète l'accès à une ressource et non plus la ressource elle (...)

Revue de presse de l'April pour la semaine 42 de l'année 2015

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
30
20
oct.
2015
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Petites brèves : ebooks, nwm et Cloud Foundry

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
23
31
août
2011
Technologie

Apprendre un langage

Si vous souhaitez apprendre un langage de programmation, deux livres au format électronique peuvent vous aider : Learning Go et Smooth CoffeeScript, qui parlent respectivement — vous l’aurez deviné — des langages Go et CoffeeScript. Ils sont tous deux sous une licence Creative Commons (CC by-nc-sa pour le premier et CC by pour le second) et bien écrits.

Le gestionnaire de fenêtres nwm

Dans le cadre de la compétition Node.js Knockout, le projet nwm est apparu. Il s’agit d’un gestionnaire de fenêtres sous Node.js qui utilise la libev pour communiquer avec X11. Le projet est encore très instable, mais mérite un petit clin d’œil.

Cloud Foundry

Cloud Foundry est une solution de « Platform as a Service » (PaaS) libre développée par VMware. Elle rencontre un certain succès, et des partenariats se sont montés :

  • la partie cliente et la partie serveur de Cloud Foundry sont empaquetées dans la prochaine version d’Ubuntu, et il semblerait que Canonical ne souhaite pas en rester là ;
  • VMware travaille avec Dell pour intégrer Cloud Foundry à Crowbar, l’outil d’installation de nuages de Dell ;
  • Opscode a écrit des recettes du chef pour déployer simplement Cloud Foundry.

Cloud Foundry, la solution PaaS libre

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
29
22
avr.
2011
Ruby

VMWare a annoncé la sortie de Cloud Foundry, une solution libre de Platform-as-a-Service (PaaS). La PaaS permet de déployer des applications Web et gérer leur montée en charge, en abstrayant la gestion des serveurs, bases de données, runtimes des langages de programmation, serveurs applicatifs, etc.. VMWare va lancer une offre commerciale s’appuyant sur Cloud Foundry, mais vous pouvez aussi l’utiliser sur vos serveurs.

Cloud Foundry, sous licence Apache 2, est un ensemble de briques développées en Ruby : NATS, Cloud Controller, DEA, Router, Health Manager, etc., dont le fonctionnement est expliqué en seconde partie de cette dépêche.

En pratique, chaque serveur sera installé avec vcap, puis les applications sont déployées avec l’outil en ligne de commande « vmc » et peuvent utiliser les services mis à leur disposition. Actuellement, Cloud Foundry supporte Ruby on Rails, Sinatra, Node.js, Spring et Grails pour les applications, et MySQL, MongoDB, Redis et RabbitMQ pour les services.

Par exemple, déployer une application Rails se fait très simplement avec les commandes suivantes :

$ vmc target api.example.net   # Choisir que quel cloud on va déployer
$ vmc login                    # S'identifier auprès du Cloud Controller
$ vmc push                     # On demande à déployer l'application

Il faut ensuite répondre à quelques questions : quel est le nom de l’application ? Quelle est son URL ? Sur combien d’instances va-t-elle être déployée ? Quels services utilise-t-elle ? Puis, Clound Foundry va réserver les ressources, installer les gems nécessaires avec Bundler, lancer les services applicatifs puis mettre à jour sa table de routage. « vmc instances » permet également de modifier le nombre d’instances d’une application pour s’adapter à la charge qu’elle va avoir à traiter.

Au final, Cloud Foundry est une solution jeune (peu de frameworks et services disponibles pour le moment), mais VMWare semble prêt à respecter les règles du Logiciel Libre et prendre en compte les propositions d’améliorations des premiers utilisateurs.

Lancement de la Free Cloud Alliance

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
13
3
avr.
2010
Commercial
Quatre éditeurs de logiciels libres français (IELO, plus connu sous le nom de Lost-Oasis, Mandriva, Nexedi et TioLive) ont annoncé cette semaine la formation de la Free Cloud Alliance pour proposer une offre globale qui couvre l'IaaS (Infrastructure as a Service), le PaaS (Platform as a Service) et le SaaS (Software as a Service).
Cette offre s’appuie sur plusieurs logiciels libres dont :Le composant logiciel Neo Storage Server a été développé dans le cadre du projet de R&D collaborative labellisé par le Groupe Thématique Logiciel Libre du Pôle System@tic, Neopodd. XtreemOS est un projet de R&D collaborative financé par la Commission Européenne.

Quelques commentaires dans la presse : IT Channel, Infoworld, le MagIT.

La Free Cloud Alliance se dit ouverte à de nouveau partenaires.