Forum Linux.général proxmox 4.2 - pfsense 2.3 config réseau

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
1
5
juin
2016

Bonjour,

Comme indiqué dans des précédents postes, je cherche a me créer une infrastructure personnel sur base de serveur dédié et hyperviseur. J'avais eu dans l'idée de partir sur OpenStack mais pour faire court OpenStack sur serveur dédié avec une seul ip public c'est un peut compliqué…
J'ai donc décidé de partir sur une infrastructure avec proxmox 4.2 et pfsense 2.3. Chose un peut plus "classique" .

Mon but est d'avoir une infrastructure ressemblant plus ou moins à ça :

(...)

Sortie de pfSense 2.2, distribution routeur/pare-feu sur base FreeBSD

26
29
jan.
2015
Distribution

La version 2.2 de pfSense est sortie vendredi 23 janvier. pfSense est une distribution à base de FreeBSD, utilisable comme routeur et pare-feu. Cette version 2.2 passe de FreeBSD 8.3 à FreeBSD 10.1, en plus du changement de démon IPsec racoon remplacé par strongSwan, une mise à jour de la bibliothèque PHP en version 5.5 avec un remplacement de FastCGI vers PHP-FPM pour l'interface graphique, et l'ajout d'Unbound DNS server.

pfSense

Plus de détails dans la deuxième partie de la dépêche.

Sortie de la distribution pfSense 2.0 finale

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
31
19
sept.
2011
FreeBSD

pfSense est un dérivé de FreeBSD spécialisé dans un usage de routeur ou pare‐feu, du même genre que IPCop ou Monowall, pour ceux qui connaissent. À noter que pfSense est un fork de Monowall datant de 2004.

L’installation se fait très simplement via un live CD ou une clé USB sur à peu près tout ce qui possède quelques ports réseau et un espace de stockage. Détail intéressant, elle peut s’installer sur de très petites configurations : un Pentium 100 MHz avec 128 Mio de RAM suffisait pour l’installation de base de la version 1.2. Suivant les besoins et la charge sur le réseau local et/ou étendu, la demande en matériel devra s’adapter, mais cela peut permettre de recycler une vielle machine pour un réseau local personnel.

Pour les détails concernant le matériel pris en charge, les développeurs renvoient sur la page de FreeBSD.