Journal Les 2 derniers moteurs de jeux promis du Humble Bundle sont libérés

Posté par .
Tags : aucun
17
4
juin
2010
Les codes de Gish et Aquaria sont eux aussi disponibles et sous GPL.
Plus de détails et les liens sur le blog de wolfire qui a organisé les Humble Bundle.

http://blog.wolfire.com/2010/05/Gish-goes-open-source

http://blog.wolfire.com/2010/06/Aquaria-goes-open-source

Ca fait donc 4 jeux de style très différents dont les moteurs ont été contribués. A noter que celui de penumbra contient un moteur 3D et un moteur physique et aquaria un bel éditeur.

La dernière news au sujet du Humble Bundle pour les retardataires:
http://linuxfr.org/2010/05/12/26840.html

Bravo aux éditeurs pour avoir tenu leurs promesses.
  • # YaPuKa dessiner et faire les sons...

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    ... et ce sera des jeux entièrement libres! Bref, on sait quels seront les bons jeux libres de dans 5 ans!

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # C'est bien, mais...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bravo aux éditeurs pour avoir tenu leurs promesses.

    La promesse initiale était de libérer le jeu.
    Ils ont libéré la moitié du jeu (le moteur), un jeu étant composé d'un moteur + données multimédia, il en manque..
    Donc bon, bravo d'avoir déjà tenu la moitié de leur promesse, mais cela reste dommage qu'ils n'aient pas tenu leur promesse en entier : avoir le moteur est déjà bien, mais ce dont manque cruellement le libre, c'est de donnése multimédia (le notion de libre n'étant pas encore bien assimilée par les graphistes/musicien, qui pensent qu'ils font du libre quand ils interdisent la modification et/ou monétisation)

    PS : j'ai acheté le bundle, de j'estime avoir le droit de râler un peu, surtout que je l'avais fait surtout pour les données multimédias libres, du coup je me sens un peu m'être fait avoir.
    • [^] # Re: C'est bien, mais...

      Posté par . Évalué à 7.

      D’un autre côté, je préfère ne pas avoir les graphismes, et les sons rendus libres, ça nous évitera de voir vingt-cinq mille jeux avec les mêmes persos, et les mêmes effets sonores, même si ça permettrait de se passer du sempiternel pingouin.

      Depending on the time of day, the French go either way.

      • [^] # Re: C'est bien, mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        , ça nous évitera de voir vingt-cinq mille jeux avec les mêmes persos, et les mêmes effets sonores, même si ça permettrait de se passer du sempiternel pingouin.

        J'ai du mal à suivre : tu préfères un pingouin seul à 1 pingouin + 1 autre graphisme?
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par . Évalué à 5.

          Je préférerais que l’on trouve des arguments efficaces pour motiver les graphistes à bosser sur des projets libres, et à mettre leurs prods sous licences libres.

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            ah, bah si tu en trouves, ça m'intéresse pour http://faq.tuxfamily.org/CommunicationLibreArt/Fr ;-)
            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par . Évalué à 2.

              Je comprends ta douleur, quasiment que des liens qui parlent de logiciel, et rien d’approprié a la photo, ou a la musique.
              Et pour rester dans le domaine du soft, je ne pense pas que le ogg/vorbis, et le png soient appropriés comme formats de travail.

              Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: C'est bien, mais...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                je ne pense pas que le ogg/vorbis, et le png soient appropriés comme formats de travail.

                Avoir du ogg/vorbis et png comme fichier "libres" (manque le source pour enlever les guillemets) serait déjà très bien, ça permettrait de les incorporer dans des jeux libres qui pourront être dans les dépôts des ditros.

                Avoir les sources serait respecter le libre, mais bon, petit à petit peut-être qu'on arrivera à motiver les artistes à participer au libre, à la diffusion réelle des oeuvres...
                • [^] # Re: C'est bien, mais...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En fait, je parlais de son wiki:[http://faq.tuxfamily.org/CommunicationLibreArt/Fr#Le_choix_d(...)]

                  Depending on the time of day, the French go either way.

                  • [^] # Re: C'est bien, mais...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Sur son Wiki, il parle bien de SVG et Blender, les "sources".
                    Mais pour certaines choses (peinture, concert etc...) le Vorbis et/ou Theora (qu'il faudrait changer en VP8 :) ) peuvent être la source, il ne faut pas jeter ces formats comme source potentielle.
                    • [^] # Re: C'est bien, mais...

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Pour le bitmap je verrais plutôt du xcf, ou le format du logiciel utilisé, et pour le son de l'aiff, du wav, etc.

                      Depending on the time of day, the French go either way.

                      • [^] # Re: C'est bien, mais...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Pour le bitmap, si la personne a effectivement plusieurs calques, xcf c'est mieux. Reste que png est plus lisible (libpng existe en licence BSD, libxcf en 0.1 GPL donc non utilisable par beaucoup de logiciels, ça n'aide pas!) si tu n'as pas plusieurs calques, donc plus conseillable de mon point de vue. Le tout reste toutefois toujours d'avoir le format de travail de la personne (si le format est libre)
                        Pour l'audio, euh... tu es bourrin avec de l'AIFF. OK il vaut mieux du lossless, mais dans ce cas Flac est quand même plus adapté.
                        • [^] # Re: C'est bien, mais...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Et pour les sprites animés, existe-t-il un format libre et correct?
                        • [^] # Re: C'est bien, mais...

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Sur le wiki il parle de:[Quitte à travailler à plusieurs autant choisir des formats échangeables librement, permettant à chacun de travailler avec les outils de son choix]
                          Pour moi, il vaudrait mieux éviter les formats avec perte qualité, et si possible utiliser des formats qui gèrent un minimum les fonctions avances des logiciels utilisés, calques, texte non rastérisé (hint: OpenRaster).

                          Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: C'est bien, mais...

      Posté par . Évalué à 10.

      La promesse initiale était de libérer le jeu.
      C'est faux, la promesse initiale était de libérer le source code.

      Ils ont libéré la moitié du jeu (le moteur), un jeu étant composé d'un moteur + données multimédia, il en manque..
      Mouais. Je ne suis pas d'accord avec cette conception du jeu. C'est le produit qui est à moitié libéré, le jeu est dans le moteur de jeu, sauf cas particuliers avec des niveaux trop scriptés qui embarquent une partie de la logique du jeu.

      Pour prendre l'exemple de quake3, la libération du source code a permis de jouer au même jeu en ayant acheté les données ou avec la démo, de jouer au même jeu une fois les données refaites, de jouer au même type de jeu mais "amélioré" avec de nouvelles données et réglages type nexuiz et warsow, de jouer à de nouveaux jeux comme tremulous.

      Dans le cas de tremulous par exemple, les gens peuvent dire "les graphismes sont mieux" ou "les graphismes sont moins bien" mais tous disent "le jeu est différent" parce que le moteur a été modifié. Et on pourrait y jouer avec les graphismes originaux en ne gardant que le programme, ça resterait un autre jeu.

      Un dernier petit point.
      Quand on demande "la libération" des données artistique, à mon avis c'est hypocrite ou incohérent.
      Prenons le cas d'une texture png ou jpg et d'un modèle 3d. Quand on demande à pouvoir les utiliser et en disposer "librement", ce dont on parle, ce sont l'équivalent des binaires d'un programme informatique, pas des sources.
      L'artiste qui a composé la texture a travaillé à partir d'image de plus haute résolution et on n'a que le modèle low poly, et probablement qu'on les a dans un format propre au moteur de jeu. Pour pouvoir retravailler ces images, il faudrait ces fichiers de départ., sinon on est de toutes façons plus ou moins amené à les refaire.
      Donc quand on demande à ce que ces éléments finaux artistiques soient "libérés", ce qu'on demande en fait c'est la liberté de pouvoir les utiliser et les distribuer, mais pas de les étudier ou des les modifier parce que ce ne sont pas les sources. Donc en fait, ce qu'on demande, c'est la gratuité, pas la liberté.
      C'est un petit point mais il me semble important.
      • [^] # Re: C'est bien, mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        C'est faux, la promesse initiale était de libérer le source code.

        Le source code est pour moi tout ce qui permet de faire tourner le jeu, donc la partie programmation + graphisme?
        Le source code n'ai pas uniquement que de l'informatique pur.

        de jouer au même jeu une fois les données refaites,

        Euh... On peut tout faire "une fois xxx refait"!
        Fournir le source du moteur aide, je n'ai pas dit le contraire. Mais le source code d'un jeu n'est pas que ça.

        Donc quand on demande à ce que ces éléments finaux artistiques soient "libérés", ce qu'on demande en fait c'est la liberté de pouvoir les utiliser et les distribuer, mais pas de les étudier ou des les modifier parce que ce ne sont pas les sources. Donc en fait, ce qu'on demande, c'est la gratuité, pas la liberté.

        Avoir le source des images est exactement ce que je demande! ;-)
        Mais déjà, si on pouvait avoir une étape intermédiaire (droit de modification + diffusion), ce serait déjà énorme.

        C'est un petit point mais il me semble important.

        Clairement : le libre, c'est fournir (quand c'est possible) ce qui a servi à concevoir l'image ou le son, dans le format de travail (donc pas un png, mais un svg par exemple, pas un mp3 mais tous les samples ayant servi etc...). Mais là, tu vas faire bondir les artistes qui ont déjà du mal à libérer le résultat de leur travail, tu les tues en leur demandant ce qui leur à servi à le faire :).

        Le libre est compris par les informaticiens (ils fournissent le source), reste à donner cette culture aux artistes.
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          je me fait une remarque :

          Le libre est compris par les informaticiens

          Par certains informaticiens, je passe toujours beaucoup de temps avec mes clients pas au fait du libre que je fourni une prestation de service, et pas du code, ils n'arrivent pas à imaginer que je leur laisse (presque, ma licence de prédilection étant la LGPL et pas BSD) toutes les clés pour me remplacer si ils ne sont pas contents de moi : c'est fou comme c'est énorme ce préjugé comme quoi un prestataire veut enfermer son client, et il faut expliquer qu'ils ont déjà ce droit par défaut, sans prix en plus, quand les clients demandent des droits de modifications.

          Bref, la culture du libre commence à se diffuser lentement pour les informaticiens, le cercle vertueux est enclenché, reste à savoir comment amener cette même culture d'ouverture dans d'autres domaines (son/image)
          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par . Évalué à 0.

            Bref, la culture du libre commence à se diffuser lentement pour les informaticiens, le cercle vertueux est enclenché, reste à savoir comment amener cette même culture d'ouverture dans d'autres domaines (son/image)

            De la même manière que je ne te jette pas mes excréments au visage quand tu dis que tu fais des softs pas libres quand tes clients le demandent parce que tu as besoin de bouffer, je pense qu'il convient de ne pas aborder les développeurs ci dessus de cette manière parce qu'en plus du cheval il ne te file pas la charette.
            Et donc ça me fait penser que la meilleure manière serait de laisser les artistes rejoindre un tel mouvement plutôt que d'essayer de les y pousser. Ils sont capable d'aller dans l'autre sens rien que parce que.
            Surtout que le concept de la liberté est au centre du mouvement artistique depuis des siècles, donc vouloir avoir les informaticiens la leur expliquer alors qu'ils viennent tout juste d'apparaitre au monde, je doute que ce soit la meilleure méthode.
            Je te conseille la lecture d'"à la recherche du temps perdu", ce que tu appelles la culture d'ouverture est un des thèmes du roman. Ca a un siècle.

            Je pense que reconnaitre auprès des artistes que cet esprit de liberté et de diffusion sans restreintes de la culture vient d'eux d'abord, puis et seulement alors, les mettre devant les contradictions que les différentes lois qui visent à les "protéger", les alliances avec certains industriels et surtout le comportement de ces industriels, bref l'orientation récente de la société autour de la culture ont avec cet idéal de liberté est la meilleure façon de procéder.
            C'est pas original, c'est la méthode gandhi, "parler à ce que l'autre a de meilleur", lui, il a parlé au sens de la justice des anglais. S'il avait parlé au coté affrontement, ça aurait fait comme en irlande, c'est teigneux ces bulldogs.

            Je reconnais aussi bien volontiers les limites de cette méthode, il faut être parfois plus pugnace, mais ce n'est pas mon tempérament.
            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              >>> ce que tu appelles la culture d'ouverture est un des thèmes du roman

              Tu peux développer ? Comme ça on aura une chance de gagner la fameuse "Summarize Proust Competition" des Monty Python ;-)
            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              De la même manière que je ne te jette pas mes excréments au visage quand tu dis que tu fais des softs pas libres quand tes clients le demandent parce que tu as besoin de bouffer, je pense qu'il convient de ne pas aborder les développeurs ci dessus de cette manière parce qu'en plus du cheval il ne te file pas la charette.

              Euh... Désolé, mais je respecte complètement ceux qui font du proprio, c'est leur choix.
              J'avais compris "si on atteint xxx $, on libère le jeu" et non pas "si on atteint xxx $, on libère le moteur du jeu". Je n'ai plus le texte exact, donc je ne saurai pas qui de eux ou de moi s'est mal exprimé / a mal compris. Du coup je suis un peu frustré, car je voulais donner de l'argent pour des jeux libres et non pas la moitié de jeux en libre (ce qui m'intéresse est une version exploitable d'un jeu, pas une version 0.5, la on a une version 0.5 libre d'un jeu, il manque 50% du jeu pour être exploitable. 50% d'un jeu en libre, c'est bien, mais ce n'est pas quelque chose que je peux diffuser en disant "voila ce qu'on a en jeu libre", car si je diffuse ça, on va me rire au nez : le jeu n'est pas jouable en libre, il manque les graphismes/sons).

              Ce que je n'aime pas, c'est qu'on dise libérer un jeu et qu'on libère que la moitié, maintenant si il n'ont pas dit qu'ils libéraient le jeu pas de soucis, ma faute alors.

              Et donc ça me fait penser que la meilleure manière serait de laisser les artistes rejoindre un tel mouvement plutôt que d'essayer de les y pousser.

              euh... Pousser, ce n'est pas les obliger, c'est filer une incitation etc... pour qu'ils rejoignent d'eux-mêmes cette culture.

              Surtout que le concept de la liberté est au centre du mouvement artistique depuis des siècles,

              Peut-êtres les siècles avant le 20ème, car désolé, les artistes que j'ai pu rencontrer à la fin du 20ème siècle et au début du 21ème siècle n'ont que peu faire de la liberté de diffusion,au contraire ils veulent maitriser les possibilités de modifications et de diffusion de leur oeuvre le plus possible (ça ne vient pas que des majors!), et surtout pas filer le nécessaire pour maximiser la diffusion de la culture. Je veux bien que tu me présentes des artistes qui souhaitent que leur oeuvres soit diffusées sans restrictions, car j'en vois très peu (les gens qui disent vouloir diffuser sans restriction ont la fâcheuse habitude de restreindre la diffusion en pratique)

              Les artistes ont tous les outils à leur disposition pour maximiser la diffusion de leurs oeuvres, d'avoir une liberté, pourquoi ne les utilisent-ils pas?
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Bonjour Zenitram,

          Pour moi le 'source code' est comme son sens l'indique le 'code', j'entends par là toutes les choses qui ont été programmées. Wikipedia version anglaise semble confirmer ce que j'avance.

          Les graphismes sont plutôt ce que j'appellerai les 'ressources' ou les 'médias'.
      • [^] # Re: C'est bien, mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Merci pour ta réflexion, ça me guide bien pour le futur court métrage d'animation libre que je vais bientôt sortir (teasing inside).

        Je vais me diriger donc vers
        - vidéo BY-NC-SA
        - fichiers sources du projet Kdenlive en BY-SA

        C'est-y pas libre, ça?

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par . Évalué à 2.

          Ben non, "non-commercial" = pas libre :)

          BY-SA c'est libre. BY-NC-SA non.

          Ça apporte pleins de limitations, et notamment le fait qu'un site commercial (clubic tient pas exemple, mais aussi n'importe quel site "avec de la pub") ne peux pas diffuser ta création. Une télé non plus, etc.
          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par . Évalué à 2.

            ne peux pas diffuser ta création.

            Les licences CC précisent quand même : les utilisations commerciales restant soumises à son autorisation.

            De plus, il est indiqué :

            "Les conditions communes à tous les contrats :

            * Offrir une autorisation non exclusive de reproduire, distribuer et communiquer l'oeuvre au public à titre gratuit, y compris dans des oeuvres dites collectives.

            * Chacune des conditions optionnelles peut être levée après l'autorisation du titulaire des droits."

            J'ai l'impression que l'interprétation : "c'est NC donc cela n'autorise pas à diffuser sur un site qui fait de la pub", c'est une dérive abusive de l'esprit des CC qui précise bien pour l'on communique toujours l'oeuvre a titre gratuit.
            D'ailleurs, si la fondation derrière les CC a fait un questionnaire sur le sujet, c'est que ce n'était pas très clair non plus :
            http://www.lostinbrittany.org/blog/2008/12/06/ca-veut-dire-q(...)

            Je prend une photo en CC-NC, je la colle sur une porte de voiture, je vends la voiture en jouant sur le côté cool de la photo, c'est clairement commercial.
            Je diffuse un document CC-NC en téléchargement gratuit, sur un site avec des bannières de pub, pourquoi cela serait plus "commercial", que de diffuser sur un site sans bannière de pub mais avec un google adsense derrière, ou même sur un site "non commercial" mais qui présente des stats utilisateurs [http://linuxfr.org/stats/utilisateurs.html] en libre accès, stats qui pourront être reprise par des sites commerciaux pour profiler les utilisateurs ? Et puis, les FAI vivent bien grâce à tous ces contenus CC qui encouragent le développement d'internet...

            Bref, tout ça est tiré par les cheveux, et surtout il ne faut pas oublier que "Chacune des conditions optionnelles peut être levée après l'autorisation du titulaire des droits."

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              en bref, tu peux regarder http://faq.tuxfamily.org/License/Fr#Pourquoi_une_licence_lib(...)

              pour l'histoire de surtout il ne faut pas oublier que "Chacune des conditions optionnelles peut être levée après l'autorisation du titulaire des droits."
              cela ne résiste pas au souci de l'île déserte des DFSG, surtout quand la personne justement ne répond pas (mort, mail obsolète, il s'en fout et est passé à autre chose : le libre c'est une décision prise au début, pas au cas par cas :D à chacun d'en retirer les bénéfices).
            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              les utilisations commerciales restant soumises à son autorisation.

              Microsoft autorisera la diffusion de Windows si tu achètes 51% des actions de Microsoft. Est-ce que ça rend Windows libre? Oui suivant ta définition.

              Je prend une photo en CC-NC, je la colle sur une porte de voiture, je vends la voiture en jouant sur le côté cool de la photo, c'est clairement commercial.

              Donc non libre. Le libre autorise ce genre de choses.

              Bref, tout ça est tiré par les cheveux, et surtout il ne faut pas oublier que "Chacune des conditions optionnelles peut être levée après l'autorisation du titulaire des droits."

              Avec ta définition, tous les logiciels du monde sont libres (tu peux toujours négocier).
              Ca ne tient pas : le libre, c'est libre sans négociations.
              • [^] # Re: C'est bien, mais...

                Posté par . Évalué à 2.

                le libre, c'est libre sans négociations.

                non, le libre ce n'est pas libre sans négociation, le libre, c'est avant tout une définition restrictive sur laquelle tout le monde n'est pas d'accord. Entre la BSD ou "Do What The Fuck You Want To Public License" qui sont "trop permissives", et la GPL qui pose des conditions ("vous pouvez reprendre le code, ok, mais il faut pour cela que vous respectiez les conditions que l'on impose, y compris changer la licence de votre code BSD pour pouvoir avoir le droit d'intégrer notre code dans votre projet"), le libre n'a pas qu'une définition valable finalement.

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: C'est bien, mais...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  euh... D'une, toutes les licences que tu as donné sont libres suivant la définition de la FSF, mais surtout de deux, tout le monde s'accorde à dire qu'on s'en fout des libertés qu'on peut avoir avec négociation, quelque soit la personne un peu sensée à qui tu parles (parce que tout est négociable, donc parler de droits après négociations est un peu ridicule, si on parle de liberté "avec négociation", alors tout est libre par définition, ce qui n'est pas trop de sens).
          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Ou qu'une asso veuille rentrer dans ses frais en faisant payer le cd. Ou diffuser la video dans un truc ou les gens payent pour venir.
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est-y pas libre, ça?

          Argh... Tu me fais hésiter : BY-NC-SA n'est pas libre.
          Mais si je comprend bien, les fichiers sources contiennent tout le nécessaire pour recréer la vidéo, et tu demandes donc juste à qui veut en faire un usage commercial de bosser un peu pour mériter le droit de diffusion? Donc on peut recréer la vidéo à partir du source, tu confirmes? Si c'est le cas, c'est effectivement libre, et la licence BY-SA est adéquate (mélange possible dans Wikipedia etc...)

          Ca sera bien d'avoir du contenu réellement libre!
          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Tu as tout compris. C'est un peu comme le logiciel Gcompris sous Windows : le binaire comporte un mot de passe, et l'auteur demande rémunération pour le fournir. Ceci étant, le mot de passe est dans les sources libres...

            Le but est d'obliger tout gros diffuseur à faire une demande, tout en permettant une diffusion très large, car par exemple un association qui fait payer la diffusion du film pourra soit :

            - le faire sans nous demander (on va pas la poursuivre pour quelques euros)
            - nous faire le demande, et obtenir ainsi le droit de demander rémunération.

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Le but est d'obliger tout gros diffuseur à faire une demande,

              ???
              Non, dans ce cas tu ne ferais absolument rien de libre.
              Avec ton idée de licence, ça demande au gros diffuseur soit de te demander l'autorisation comme tu le souhaites, soit de "compiler" lui-même les "sources" et tu ne peux pas l'empêcher de diffuser légalement le résultat de sa compilation (c'est tout l'intérêt d'une licence libre)

              Du moment où ton idée est d'obliger une gros diffuseur à faire une demande, tu n'es plus du tout dans l'idée du libre (le libre, c'est ne pas faire de distinction suivant la couleur de peau ou la taille du portefeuille du diffuseur)
              • [^] # Re: C'est bien, mais...

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Un gros diffuseur est pour moi un diffuseur qui doit surveiller les risques de procès, mais qui n'aura pas les compétences pour regénérer le film par lui-même. Il préfèrera donc me contacter avant de payer un libriste maitrisant Kdenlive.

                Licence libre pour signifie : si tu y tiens vraiment, tu peux en faire ce que tu veux. Si tu n'y tiens pas plus que ça, oublie-moi.

                ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu as un endroit ou tu parle de ton court? (Je demande sans exiger, je me rends compte que ça doit déjà être assez de boulot comme ça).
          Animation comment? blender? crayon? patte à modeler? schtroumpfs en latex?

          En tant que spectateur, ce qui m'intéresse avant tout dans une oeuvre c'est qu'elle me plaise puis qu'elle soit bien faite pour autant que j'en puisse juger. Comme je m'intéresse au processus créatif, c'est clair que tout ce qui me permet d'en savoir quelque chose, notes, design, journal de bord, making off, commentaires, m'intéresse. Donc au plus c'est ouvert au plus ça me plait.
          J'aime beaucoup la chaine de télé no-life pour ça, ils n'essaient pas de tricher sur la réalité de ce qu'ils font et en dévoilent les artifices et les travers autant qu'ils les utilisent. Je suis aussi pas mal de blogs de designers de jeux indés, c'est très souvent intéressant, libre ou pas libre.
          C'est sur que l'idée d'avoir des éléments artistiques disponibles, étudiable, modifiables, réutilisables, c'est une belle idée, tant qu'on m'oblige pas à jeter des cailloux sur ceux qui le font pas, volontairement ou non.
          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Non, c'est très amateur, déjà qu'on en est à 3 ans pour le réaliser, on verra la communication après ;-)

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: C'est bien, mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        > C'est le produit qui est à moitié libéré, le jeu est dans le moteur de jeu

        Le logiciel libre a toujours été concentré sur le code source, du coup beaucoup de gens négligent les données des jeux qui font alors office de simple "configuration" du programme.
        Pourtant ces données définissent ou contribuent fortement à, selon les types de jeu : l'ambiance, l'environnement, le lieu, l'époque, la difficulté, les personnages, l'histoire/scénario, la durée de jeu, les beautés visuelles et sonores, le réalisme...

        Selon mon humble avis : le jeu *est* le produit.

        > Pour prendre l'exemple de quake3, la libération du source code a permis de jouer au même jeu en ayant acheté les données ou avec la démo, de jouer au même jeu une fois les données refaites, de jouer au même type de jeu mais "amélioré" avec de nouvelles données et réglages type nexuiz et warsow, de jouer à de nouveaux jeux comme tremulous.

        Je pense que les équipes de Nexuiz et Warsow doivent apprécier qu'on considère leur travail comme une simple amélioration...
        Ils ont pourtant réellement produit de nouveaux jeux, avec des gameplay bien différents.
        Évidemment le moteur reste une partie du jeu, donc s'il est similaire, les jeux auront des similitudes, mais il est loin de définir intégralement le jeu.

        Un grande partie des jeux commerciaux de type FPS ont justement utilisé de bons moteurs de jeux (id Tech 1,2,3... ; UnrealEngine...) pour construire leurs propres jeux dessus.
        Et personne ne dira que Star Wars Jedi Knight II est une amélioration de Quake III (enfin j'espère).
        Du même genre, oui, mais ne confondons pas genre et jeu.

        On retrouve le même principe pour des moteurs de jeux de « point-and-click » (LucasArts SCUMM interpreter) ou de jeu de rôle en 3D isométrique (l'Infinity Engine).

        J'espère qu'on est d'accord pour :
        Monkey Island != Day of the Tentacle
        Baldur's Gate != Planescape: Torment

        > Quand on demande "la libération" des données artistique, à mon avis c'est hypocrite ou incohérent. Prenons le cas d'une texture png ou jpg et d'un modèle 3d. Quand on demande à pouvoir les utiliser et en disposer "librement", ce dont on parle, ce sont l'équivalent des binaires d'un programme informatique, pas des sources.

        En effet la liberté des données n'est pas encore un concept bien définie et assimilée.
        Mais ne généralise pas à tout le monde : certains souhaitent vraiment disposer et proposer des sources des données, on n'est pas tous hypocrites ou incohérents.
        S'il existe un format source utilisable, un jeu libre est sensé le fournir.
        Par exemple, dans Neverball, les environnements ainsi que les niveaux ont des fichiers «.map» source fournis dans l'archive du jeu.
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par . Évalué à 2.

          Le logiciel libre a toujours été concentré sur le code source, du coup beaucoup de gens négligent les données des jeux qui font alors office de simple "configuration" du programme.
          Pourtant ces données définissent ou contribuent fortement à, selon les types de jeu : l'ambiance, l'environnement, le lieu, l'époque, la difficulté, les personnages, l'histoire/scénario, la durée de jeu, les beautés visuelles et sonores, le réalisme...

          Selon mon humble avis : le jeu *est* le produit.


          Je pense que la confusion entre nous vient de ce qu'on ne parle pas de la même chose. Quand tu parles de jeu, tu parles du jeu vidéo, c'est à dire du produit fini, et là tu as parfaitement raison, la partie données est aussi importante que le reste voire plus..

          Quand je disais le jeu est dans le moteur de jeu, dans le programme, je parlais du jeu au sens large du terme, c'est à dire la logique et les mécanisme de jeu.

          Prends le démineur, tu peux y jouer à 2 personnes avec du papier et des crayons, un va poser les bombes puis effectueras les vérifications et inscrira les information. C'est à dire qu'il effectuera le role du programme et vérifira les actions du joueur contre la logique du jeu: les fameuses règles. Ca reste le même jeu.
          Maintenant, prends le démineur en version informatique, on peut facilement imaginer une version améliorée en 3D à partir d'un moteur de FPS, avec des envirronements graphiques appropriés, une musique stressante, on pourrait soutenir et augmenter le suspense pour améliorer le jeu. Ca serait un nouveau jeu vidéo, une expérience nouvelle mais ça resterait le même jeu quant aux règles et à la logique.

          Voila le point de vue depuis lequel je conçois le jeu, et donc quand j'applique ça aux jeux vidéo, je les vois en trois domaines au lieu de deux: le programme, les données et le jeu.
          Dans les équipes de développement, tu as maintenant de plus en plus, les programmeurs, les artistes ET les game designer.

          Donc la partie qui est primordiale qui existe depuis aussi longtemps que l'humanité et qui est libre (même légalement puisqu'on ne peut pas protéger et s'approprier des mécanismes de jeu), c'est le jeu. Au même titre que dans la partie programme, c'est la science, et dans la partie ressources c'est l'art.

          En libérant le source code, ils donnent accés à la totalité du jeu et de la partie science informatique, (si tant est qu'il y en est, on m'a dit que le source code de quake3 était pas dégueu, je ne saurais pas dire). Moi, ça me suffit.
          Etant donné qu'en filant simplement l'accés aux données, je n'aurais pas la totalité des ressources artistique nécessaires à les retravailler, que pour les recréer, simplement les voir ou les entendre (y avoir accés) suffit, il y a 0 gain à demander les données. Mais de l'autre coté on met en péril l'équilibre économique de ces petits éditeurs.

          Voila, j'espère avoir mieux expliquer mon point de vue à partir duquel je forme mon opinion sur le jeu, le jeu vidéo et l'application des principes des logiciels libres à ce domaine.

          Je pense que les équipes de Nexuiz et Warsow doivent apprécier qu'on considère leur travail comme une simple amélioration...
          En disant qu'ils améliorent quake3, c-a-d un des sommets du fps compétitif, j'entendais ça comme un compliment.
          Le terme "officiel" pour parler de jeux comme nexuiz ou warsow dans le temps, c'était "modifications" ou "total conversions", c'est guère mieux, c'est même moins bien.
          Donc j'essayais d'être respectueux.

          J'espère qu'on est d'accord pour :
          Monkey Island != Day of the Tentacle
          Baldur's Gate != Planescape: Torment

          Non seulement on est d'accord mais bon, tu dépeins un himalaya du jeu vidéo là. Des sommets magnifiques les uns à coté des autres et en ce qui me concerne, des souvenirs de joueur inoubliables.
          Et clairement la preuve que ton point de vue et ta thèse (que je partage aussi, par ailleurs, on s'est compris maintenant?) est exacte, l'art est primordial dans la conception et la réalisation d'un bon jeu vidéo.
          Quand je pense à DotT, le premier souvenir que j'en ai est un moment dénué de jeu, la cut scène où les 3 voyagent dans le temps et le moment où on voit hoagie. Je vois l'animation, j'entends la musique, je ressens le fou rire que j'avais eu, j'ai probablement le même visage fasciné et niais qu'à ce moment là.
          Et baldur's gate! J'avais tellement aimé ce jeu que je ne l'ai jamais fini et jamais rejoué.

          En effet la liberté des données n'est pas encore un concept bien définie et assimilée.
          Mais ne généralise pas à tout le monde : certains souhaitent vraiment disposer et proposer des sources des données, on n'est pas tous hypocrites ou incohérents.

          Tout à fait, j'ai fait une généralisation abusive. Je me suis laissé énervé par une personne et j'ai fini par faire ce que je réprouve.
          Mille excuses et un bounty, ça le fait?
      • [^] # Re: C'est bien, mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est faux, la promesse initiale était de libérer le source code.

        J'aurai dû lire les liens sur le journal plus.

        Je cite :
        http://blog.wolfire.com/2010/06/Aquaria-goes-open-source (déjà le titre du post!)
        "Aquaria is now open source"

        Qu'est-ce que Aquaria? C'est un jeu, qui contient un moteur, des graphismes et des sons. On enlève un de ces 3 éléments et ce n'est pas Aquaria. Le moteur du jeu s'appelle "moteur de Aquaria". La, on me dit que Aquaria, donc l'ensemble, est open-source.

        Désolé, mais je considère qu'il y a tromperie sur la marchandise... Si je te vends une voiture, accepteras-tu la livraison si je te file un bloc moteur en disant que c'est la seule chose qui fait la voiture et que les sièges et la carrosserie n'ont rien à voir avec la voiture?

        C'est trop facile de dire "Aquaria is now open source" quand on ne libère que la moitié d'Aquaria... J'ai filé de l'argent pour que les jeux soient open-source comme ils l'annoncent, pas pour que la moitié comme quand on regarde le détail.

        Qu'on libère le moteur d'un jeu c'est super, sauf quand l'annonce initiale est la libération du jeu. On ne m'y reprendra pas deux fois, j'attendrai avant de filer de nouveau de l'argent quand on me prommétra de libérer un jeu.
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par . Évalué à 1.

          Là tu te plains que ta définition de code source ne corresponde pas à celle de la communauté qui gravite autour du jeu.

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par . Évalué à 2.

            Des types ont passé une annonce comme quoi ils vendaient un moteur d'occasion pas cher.
            Zenitram qui voulait une voiture, a mal lu l'annonce, a acheté le truc et maintenant, plutôt que reconnaitre qu'il s'est trompé, accuse les types d'être des arnaqueurs. Le fait que tout le monde savait qu'on parlait de moteur et pas de voiture ne le dérange pas. Lui, il voulait une voiture, docn il a lu voiture, c'est tout ce qui compte.

            Pour reprendre l'analogie jusqu'au bout, s'il faisait ça dans une casse, les mecs lui fracasseraient la tête et mettrait son corps dans une voiture à compacter. Comme ça, il' laurait sa caisse, et pour rajouter une petite touche personnalisée, parce qu'il faut toujours bien servir le client, ils le mettraient dans une renaud 14.
            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              comme quoi ils vendaient un moteur d'occasion pas cher.

              Je relis juste le titre de l'annonce : "Gish-goes-open-source" (par exemple".
              Désolé, mais moi je lis "vend voiture d'occasion", pas "vend moteur de voiture d'occasion".

              On n'a peut-être pas la même définition d'un jeu ou d'une voiture, mais pour moi une voiture qui devient open-source, ce n'est pas la fourniture du moteur.

              Donc oui, je ferai attention la prochaine fois, la j'ai donné des sous à des gens qui veulent garder le contrôle de leur jeu et qui ne veulent pas qu'on puisse l'inclure dans les repos Debian, et ce n'est pas ce que je voulais faire, c'est tout. Je continuerai avec Wesnoth, qui lui est réellement libre.
    • [^] # Re: C'est bien, mais...

      Posté par . Évalué à 5.

      Je ne suis même pas sûr qu'il y avait de vrai promesse initiale.
      • [^] # Re: C'est bien, mais...

        Posté par . Évalué à 4.

        Non, juste un teaser dans une video, rien qui les lie contractuellement.

        1- Au moment ou les gens ont fait le don, il n'y avait strictement aucune promesse sur le site, uniquement un teaser dans une video (comme "promesse", on a vu mieux...)
        2- Pire, le texte exact dans la video est: If we raise over $1,000,000 USD then Gish, Penumbra Overture, and Lugaru will release their source code!
        3- En plus on a eu le code source pour Aquaria en plus, ce qui n'etait meme pas prevu si on considere le teaser comme une "promesse".

        Source code, c'est de l'anglais courant, je pense que c'est assez clair. C'est pas source code and data, c'est source code tout seul.

        Enfin bon, c'est vendredi (si si, ici c'est encore vendredi), il faut bien s'occuper :)
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          il n'y avait strictement aucune promesse sur le site, uniquement un teaser dans une video (comme "promesse", on a vu mieux...)

          J'ai fait sans doute l'erreur d'avoir plus confiance dans un studio indépendant que dans une grosse boite, la prochaine fois je ferai bien plus attention : les promesses n'engagent effectivement que ceux qui les croient.

          En plus on a eu le code source pour Aquaria en plus

          Argh oui, j'avais oublié, c'était pas dans le teaser, exact.

          C'est pas source code and data, c'est source code tout seul.

          ???
          qu'est-ce que tu appelles "data"? qu'est-ce que tu appelles "source code"?
          Car pour moi, il faut bien un code source pour pas mal de data (pour tout ce qui est vidéo, tu as le fichier 3DS Max, Blender etc d'origine, voir le code source des vidéos de la fondation Blender. Pareil pour le son et les images). Il y a bien traduction d'une langue (du C, C++ ou un fichier Blender ou SVG ou sampler) dans une autre (plus exploitable).

          De plus, le titre des messages est "xxx goes open source", on ne parle plus de "source code", seulement de (open) source.

          Bon, après, c'est peut-être que moi qui a cette définition, je ferai plus attention la prochaine fois, car la moitié libre d'un jeu n'est qu'à moitié intéressant (voir moins : impossible de l'inclure tel quel dans une distrib par exemple, le jeu étant 0% jouable sans graphisme/son). J'attendais peut-être trop, mais j'attendais des jeux open-source jouables.

          Mais finalement, la question qui me trotte le plus dans la tête est : pourquoi avoir mis le moteur du jeu en open-source et pas le jeu entier si le jeu a été rentabilisé par les internautes qui ont payé?
          • [^] # Re: C'est bien, mais...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Mais finalement, la question qui me trotte le plus dans la tête est : pourquoi avoir mis le moteur du jeu en open-source et pas le jeu entier si le jeu a été rentabilisé par les internautes qui ont payé?

            1) Parce que rentabiliser c'est l'objectif minimum pour une entreprise, mais que là ils vont pouvoir continuer à gagner de l'argent en vendant les données. Comme les jeux sont encore d'actualité on peut les comprendre (si c'était des jeux vieux de 15 ans et qui ne rapportent plus rien ça serait encore plus rageant pour nous).

            2) Peut être, mais là c'est une hypothèse de ma part, qu'ils veulent garder le contrôle sur l'univers de leur jeu, et qu'ils ne veulent pas que des gens sortent des variantes de leur jeu dénaturant leur univers, que ce soit parce qu'un artiste n'a pas forcément envie qu'un autre change sa vision, ou que d'un point de vue business ils veulent se garder cet univers pour une éventuelle suite par exemple.

            Sinon je peux comprendre ta frustration si tu as sincèrement pensé qu'ils libèreraient aussi les données ; mais je pense quand même que la libération du code source va permettre par exemple de porter les jeux sur des architectures/OS exotiques par exemple, et pérenniser l'existence de ces jeux. Alors ne regrettent pas trop d'avoir donné, parce que tu as quand même encouragé une pratique quasi inexistante dans l'industrie du jeu vidéo, même s'il y a encore des progrès à faire.
            • [^] # Re: C'est bien, mais...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              qu'ils veulent garder le contrôle sur l'univers de leur jeu,

              C'est bien ma frustration : on est à mille lieues de l'idée derrière l'open-source...

              Alors ne regrettent pas trop d'avoir donné,

              Si, je regrette : j'ai acheté World of Goo avant la vente du package car c'est un jeu qui me plaisait, et qu'il faisait attention aux OS alternatifs. Il ne disait rien sur l'open-source, ça m'allait, j'ai payé.
              La, les autres jeux du Bundle ne sont pas des jeux qui me plaisent, et je souhaitait apporter une contribution à la mise dans Debian et autres distro de bons jeux libres pour faire la publicité du libre avec des jeux, et la, je n'ai *rien* à montrer : il va falloir attendre que des gens fassent des graphismes libres, pas forcément au même niveau que le jeu original, et le jeu sera dépassé quand il y a aura une version correcte, plus possible de faire la publicité du libre avec ces jeux. Plouf, pas un seul jeu libre n'arrive, juste des moteurs.

              Ce qui me surprend le plus est la facilité, en tant que pro-libre, avec laquelle vous applaudissez ce genre de sorties : une entreprise souhaite garder le contrôle, à l'opposé de l'idée de l'open-source, et vous applaudissez sans émettre la moindre critique??? Mais que signifie le libre pour vous?

              Désolé, mais je ne vous comprend pas... Vous prônez l'open-source, mais vous acceptez que entité garde le contrôle. Accepteriez vous de la même manière d'applaudir Safari si WebKit était libre mais que le GUI Safari était proprio? Attendez... Mais c'est exactement ça dans la vraie vie! Et Safari n'est pas considéré comme libre...

              Juste 2 poids, 2 mesures... Bizarrement, tout ce qui touche "l'art" à le droit à un traitement de faveur, comme quoi le matraquage idéologique des majors marche inconsciemment sur tout le monde.
              • [^] # Re: C'est bien, mais...

                Posté par . Évalué à 1.

                Juste 2 poids, 2 mesures... Bizarrement, tout ce qui touche "l'art" à le droit à un traitement de faveur, comme quoi le matraquage idéologique des majors marche inconsciemment sur tout le monde
                C'est un matraquage qui date de bien avant les majors.
                Perso, je ne suis pas certain de très bien voir quel serait l’intérêt pour un écrivain, photographe, ou autre, de mettre ses créations sous licence libre, en dehors d’avoir le sentiment d’avoir fait quelque chose de bien moralement.
                Ce qui me surprend le plus est la facilité, en tant que pro-libre[...]
                Merci de ne pas me confondre avec un barbu qui sent mauvais, et porte des t-shirts a message.
                Accepteriez vous de la même manière d'applaudir Safari si WebKit [...]
                Justement, en ce moment j’envisage d’abandonner firefox et safari me tente beaucoup, mais le truc qui me gêne, c’est qu’il n’est pas capable de me rouvrir le dernier onglet ferme, simplement (⌘+⇧+T, mofo).

                Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: C'est bien, mais...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Perso, je ne suis pas certain de très bien voir quel serait l’intérêt pour un écrivain, photographe, ou autre, de mettre ses créations sous licence libre, en dehors d’avoir le sentiment d’avoir fait quelque chose de bien moralement.

                  Quel est l'intérêt pour un développeur de code? En répondant à ma question, tu répondras à la tienne.
                  Ma réponse est très basique : qu'on paye une personne pour son travail futur, pas pour son travail déjà réalisé (un travail payé une fois, pas une rente version Microsoft). Que ce soit du code C++ ou de l'art ne change pas la donne.

                  Merci de ne pas me confondre avec un barbu qui sent mauvais, et porte des t-shirts a message.

                  C'était "vous", rien de nominatif. Ca me fait juste sourire de gens se disant libriste et s'accommodant d'un logiciel à moitié libre qu'on ne peut pas mettre dans les dépôts.
                  • [^] # Re: C'est bien, mais...

                    Posté par . Évalué à 1.

                    libre est différent de gratuit, tu ne savais pas ?

                    Alors reprenez l'excellent moteur de cet excellent jeu qu'est lugaru, payez des artistes pour faires des images gratuites ou libres pour aller avec, et sortez votre jeu 100 % libre pour mettre "dans debian".

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                    • [^] # Re: C'est bien, mais...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      libre est différent de gratuit, tu ne savais pas ?

                      Je vis du libre, je le sais...

                      Alors reprenez l'excellent moteur de cet excellent jeu qu'est lugaru, payez des artistes pour faires des images gratuites ou libres pour aller avec, et sortez votre jeu 100 % libre pour mettre "dans debian".

                      Pas de soucis pour ça. Encore une fois, des softs proprio ne mé dérangent pas du tout, tant que c'est affiché et bien précisé.
                      Juste que j'avais donné de l'argent pour avoir un jeu libre comme j'avais lu sur le site, qu'on continue de me dire "xxx goes open source", et que je n'ai toujours pas de jeu libre (provenant du package) sous la main.

                      On peut tout faire, en effet, maintenant "il faut", et c'est dur. Il y a des jeux qui y arrivent (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_jeux_vid%C3%A9o_libres ), juste que je (et d'autres, voir les commentaires ailleurs) 'aurai aimé que ces développeurs indépendant fournissent des jeux libres après que leurs jeux soit rentabilisé, et pas un bout tout en gardant le contrôle du plus important (ce qui est difficile à faire en libre de nos jours)

                      Par cette expérience, je serai la prochaine fois beaucoup plus réticent à donner de l'argent à un indépendant qui dit qu'il libérera un jeu, car j'aurai peur d'avoir encore une fois un moteur de jeu et pas un jeu. Indépendant ou pas, c'est pareil, il faut faire attention à ce qui est dit, et ne pas croire une phrase, chercher si le truc sera vraiment libre ensuite.
                      • [^] # Re: C'est bien, mais...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        je peux comprendre ta déception, pour ma part j'avais acheté le pack dès l'annonce, donc je ne savais pas ce qui avait été prévu pour la libération de code, on va dire que c'était la cerise sur le gâteau.

                        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                      • [^] # Re: C'est bien, mais...

                        Posté par . Évalué à 3.

                        j'aurai aimé que ces développeurs indépendant fournissent des jeux libres après que leurs jeux soit rentabilisé,

                        à partir de quand peut-on dire qu'un jeu est rentabilisé ?
                        Quand il a fait gagner autant que le prix de revient du jeu ? Quand il a fait gagner 2 x plus que le prix de revient ? 100 x plus etc ?

                        Tu dis que tu vis de l'open source, alors à partir de quand estimes-tu que ton code et les services associés que tu vends avec sont suffisants au point d'offrir tes services gratuitement à tes clients ?

                        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                        • [^] # Re: C'est bien, mais...

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Je n'ai pas la réponse à cette question, c'est comme tu le démontres très subjectif (rajouter "quel salaire mettre à ses employés" etc...)

                          J'ai divergé, car ma réaction initiale était plus sur le teaser non respecté (ils parles de libérer le jeu), et bizarrement acceptée par les libristes (le moteur suffit à dire que c'est libre sic). Après, pour décider de quand le faire (quand c'est rentabilisé), je botte en touche.
                          • [^] # Re: C'est bien, mais...

                            Posté par . Évalué à 2.

                            J'ai divergé, car ma réaction initiale était plus sur le teaser non respecté (ils parles de libérer le jeu)
                            C'est un mensonge, ils parlent de libérer le code source.
              • [^] # Re: C'est bien, mais...

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Ce qui me surprend le plus est la facilité, en tant que pro-libre, avec laquelle vous applaudissez ce genre de sorties : une entreprise souhaite garder le contrôle, à l'opposé de l'idée de l'open-source, et vous applaudissez sans émettre la moindre critique??? Mais que signifie le libre pour vous?

                J'ai monté ma propre boite pour pouvoir développer des logiciels libres sans qu'un patron ne me dise quoi faire ; pour ça j'ai fait beaucoup de sacrifices mais j'en suis très content (mais tu es bien placé pour me comprendre). Alors ne me juge pas trop vite : le libre est _très_ important pour moi ça ne fait aucun doute.

                Je n'ai pas acheté Word of Goo lors de leur 1ère opération, parce que pour moi le libre est primordial, je me fous de 'ça tourne sous linux x86'. De même, je n'ai acheté le Bundle qu'une fois la libération du code de certains jeux annoncée (et je n'ai encore joué avec aucun des jeux, pas le temps).

                Évidemment j'aurai adoré que les données soient sous licence libre ; ça aurait été bien mieux que des données popriétaires. Cependant des données proprio n'ont pas non plus le coté 'malsain' qu'a le code proprio (contrôle de la plateforme, de la durée d'utilisation etc...). J'aime les données libres soit (j'en produis moi même), mais ça ne me choque pas vraiment que je ne puisse pas modifier et revendre les BD que j'achète par exemple.

                Donc avoir le code source de jeux encore en vente c'est à 1000 lieux de la production de jeux standard, où c'est plutôt le règne des exclu à une plateforme, DRM et autre chasse aux 'pirates'. Là tu pourra ressortir ton CD de données dans 10 ans et jouer sur ton Hurd pour FreeCPU :)

                Donc oui je suis critique et je suis le 1er décu, mais je préfère taper sur le reste de l'industrie du jeu, qui pourrait par exemple libérer les vieux jeux qu'ils ont dans leurs cartons (rahhh FunTracks !!!), et je ne parle même pas de libérér le code de leurs jeux actuels, plutôt que sur ces gens qui vont dans la bonne direction.
                • [^] # Re: C'est bien, mais...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je ne dis pas le contraire.

                  Ca me fait juste bondir qu'on ne réagisse pas quand les gens disent "xxx est libre maintenant" alors qu'il ne l'est pas, et que "seul" le moteur l'est.

                  Que le moteur du jeu soit libre est une bonne chose, comme tu dis ça change déjà des autres (plate-forme, DRM...).
                  Mais ça ne rend pas le jeu libre pour autant, c'est tout. "Gish goes open source" est mensonger, je ne peux pas diffuser Gish, et la diffusion est une des liberté du libre, on peut dire "Gish engine goes open source".

                  mais ça ne me choque pas vraiment que je ne puisse pas modifier et revendre les BD que j'achète par exemple.

                  Moi non plus. Sauf qu'on on m'a fait miroiter que la BD serait libre.

                  Encore une fois, je comprend très bien qu'on ne fasse pas de libre, j'utilise moi-même plein d'oeuvres non libre sans état d'âme. Mais je n'accepte pas qu'on utilise la réputation du libre sans faire de libre : Gish n'est pas libre, aucun des jeux du Bundle n'est libre, alors qu'ils disent que les jeux sont libres.

                  Il faut applaudir le fait qu'ils libèrent le moteur du jeu pour ce que c'est (la libération du moteur, mais il ne faut pas les laisser penser qu'ils ont libéré leur jeu, c'est faux. Trop facile de libérer 50% d'un produit et de dire qu'il est donc libre (le pire est que... ca marche, les libristes n'y voient pas grand chose à redire.)
                  • [^] # Re: C'est bien, mais...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Bon en fait que crois qu'on est d'accord. Un jeu c'est bien moteur + données, et à ce titre Gish n'est pas libre non. Après lorsque la libération a été annoncé, je l'ai lu ici sur LinuxFR ; je ne me rappelle plus les termes exacts mais pour moi il était clair qu'il s'agissait avant tout du code, et j'ai acheté en connaissance de cause.

                    Après pour l'expression 'XXX goes open source', je ne sais quoi en penser. C'est effectivement assez flou, et même si pour moi source fais référence au code source (et pourtant je suis aussi graphiste et on peut aussi parler de fichiers source genre .xcf ou .blend), je peux comprendre que tu le comprennes autrement.
                    • [^] # Re: C'est bien, mais...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      on peut aussi parler de fichiers source genre .xcf ou .blend

                      C'est bien le sens de ma réaction : code ou image ou son, ils ont tous un source, une origine. Faire une différence suivant la gueule du résultat (binaire x86 ou image ou son) va à l'encontre du principe : l'open-source ne fait pas de différence.

                      Le problème principal dans le cas d'un jeu est que la partie graphique/son fait 50% du produit (voir plus), alors que dans le cas par exemple de Firefox (dont le binaire n'est pas libre à cause du logo et trademark) en 5 minutes on a une version libre le logo n'étant "rien" vis à vis du produit.

                      Note : qu'ils ne filent pas le source des images/sons ne m'aurait pas dérangé trop, c'est dommage car il manquerai le source, mais les images/sons restent quand même relativement modifiables/diffusables. Le hic ici est qu'une très grosse partie du jeu n'est pas modificable/diffusable, il faut refaire à partir de zéro, on n'a pas de jeu jouable aujourd'hui. C'est comme si BMW libérait le moteur de ses voitures, ce serait déjà très utile pour concevoir une voiture libre différente, mais il resterai à faire tout le reste de la voiture pour que la voiture puisse rouler, ce qui est loin d'être simple.

                      C'est effectivement assez flou, et même si pour moi source fais référence au code source

                      C'est ce que je ne comprend pas : pourquoi "open-source" se limite au code informatique dans vos têtes? Quelle est votre idée du libre pour accepter de ne pas avoir le droit de diffuser/modifier le jeu, seulement le droit de diffuser/modifier le moteur?
                      • [^] # Re: C'est bien, mais...

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Open source ne se limite certainement au code source dans ma tête. Mais comme je te l'ai dit quand j'ai payé je savais qu'il ne s'agissait que du code, mais que c'était déjà énorme. Le jour où tous les éditeurs de jeu fourniront leur code source, une telle initiative passera inaperçue, mais ça n'est malheureusement pas à l'ordre du jour...
                        Donc oui l'expression 'XX goes open source' est litigieuse/trompeuse, mais ce n'est pas elle que j'applaudis mais ce que qui est fait (soit la libération du moteur). N'en déduis rien de ma vision du libre.
                        Allez bonne soirée je m'échappe !
                  • [^] # Re: C'est bien, mais...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    En même temps le terme "open source" est largement utilisé pour tout et son contraire, y compris du code 300% propriétaire non modifiable non distribuable etc.

                    Donc soyons clair, ces jeux ne sont pas libres. Leur moteur l'est. (C'est déjà mieux que rien.)
        • [^] # Re: C'est bien, mais...

          Posté par . Évalué à 4.


          Non, juste un teaser dans une video, rien qui les lie contractuellement.
          1- Au moment ou les gens ont fait le don, il n'y avait strictement aucune promesse sur le site, uniquement un teaser dans une video (comme "promesse", on a vu mieux...)


          Une promesse c'est moral, ça peut être tacite.
          Je n'ai pas considéré que ce texte dans la vidéo était une promesse.
          Par contre, dès que la nouvelle s'est répandue, que des articles l'ont repris et l'ont annoncé en dur, à partir du moment où les organisateurs du bundle ne se sont pas manifestés pour dire "ouhlalala, désolé, on a pas fait exprès de laisser ça dans la vidéo, c'était un projet mais en fait c'est pas possible", je considéré la promesse comme effective tacitement.
          Et j'aurais été fort marri qu'ils ne la tiennent, et a contrario, je suis maintenant content et confiant envers ces gens, j'y reviendrai.
  • # Aucun intérêt

    Posté par . Évalué à 1.

    Je ne pense pas voir de bons jeux libres sortir spontanément grâce à cette release de code. Même le moteur 3D de quake 3, ou encore de ryzom n'ont pas suffit pour que des jeux libres de haute qualité émergent.
    Non, clairement, ce qu'il faut, c'est le contenu! Les niveaux, les sons, les musiques... Du coup, pour le moment, je trouve que le buzz 'on libère nos jeux si vous nous filez un million' est loin d'être justifié.
    J'ajoute en plus que amha le seul jeu pour lequel la communauté aurait fait des niveaux supplémentaires, créé du contenu, etc. est world of goo, qui n'est pas libéré. C'est donc la déception qui domine en ce qui me concerne.
    • [^] # Re: Aucun intérêt

      Posté par . Évalué à 4.

      Ca permet surtout de pérenniser les jeux, et de leur permettre d'exister sur des plateformes conçues après la fin de vie de leurs studios.
      • [^] # Re: Aucun intérêt

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        après la fin de vie de leurs studios

        ce serait bien de suggérer la libération du code et des artworks dans ces moments :)
    • [^] # Re: Aucun intérêt

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Je ne sais pas pour les autres, mais moi j'ai d'abord acheté le bundle pour *jouer*, mais en échange d'une éventuelle libération du code... Sauf erreur de ma part, beaucoup d'autres sont aussi dans ce cas. Je ne me rappelle pas d'un tel contrat : ''on libère nos jeux si vous nous filez un million''
  • # D'abord le balai

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Même si on est vendredi, les gens sur Lugaru passent un énorme temps à nettoyer du code et ce sera seulement après qu'on pourra avoir des fonctionnalités bonus intégrées au jeu. Faut voir si c'est pareil avec les trois autres jeux…

    Commentaire sous licence LPRAB - http://sam.zoy.org/lprab/

  • # CC-BY-SA pour une partie données de Lugaru

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Comme le montre le récent commit http://code.google.com/p/lugaru/source/detail?r=f4e7903ee85f(...) une partie des données du jeu Lugaru vient de passer en CC-by-sa 3.0.

    Le reste des données (modèles 3D et sons, par exemple restent la propriété de Wolfire mais librement redistribuables), c'est une avancée, mais c'est dommage que le tout ne soit pas licencié sous la même licence.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.