EditableGrid, des nouvelles du projet

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
37
24
avr.
2012
JavaScript

Il y a un an et demi, j'avais publié ce billet concernant une bibliothèque Javascript nommée Editablegrid. Pour rappel, cette bibliothèque permet de créer facilement des tableaux éditables. C'est l'outil idéal pour gérer des données provenant d'une base de données par exemple.

Depuis la première publication le projet a bien évolué et la bibliothèque s'est enrichie de nouvelles fonctionnalités, entre autres grâce aux retours des utilisateurs. Mais il y a un autre grand changement : la licence. Le projet est désormais publié sous double licence MIT et GPL afin de permettre son utilisation dans des projets non-GPL.

EditableGrid disponible sous licence GPL

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
26
9
sept.
2010
Internet
EditableGrid est une bibliothèque JavaScript permettant de créer des tables éditables. À l'origine, nous avons développé ce composant pour l'utiliser dans un projet interne. EditableGrid suscitant un certain intérêt, nous en avons factorisé le code afin d'en faire un composant indépendant, réutilisable dans d'autres projets. Nous avons décidé de publier le code source sous licence GPL.

Nous pensons que cette bibliothèque a atteint un niveau de maturité suffisant pour être utilisée en production. Une démo est disponible sur la (courte) page du projet.

EditableGrid n'est pas basée sur jQuery. Cependant, l'utilisation de la bibliothèque de John Resig est vivement recommandée, par exemple pour les callbacks Ajax ou pour développer ses propres validateurs et éditeurs de cellule.

Fonctionnalités principales :

  • Chargement à partir d'un fichier XML ou rattachement à une table HTML existante ;

  • Simplicité d'utilisation et intégration facile dans des applications web existantes ;

  • Chaque colonne est typée (string, integer, double, boolean, url, email, date) ;

  • Les cellules peuvent être éditées avec un éditeur adapté au type de la colonne (ex: checkbox pour boolean) ;

  • Possibilité de déclarer une liste de valeurs possibles pour les cellules d'une colonne (statique ou en JavaScript) ;

  • Gestion de l'unité, de la précision et des valeurs NaN pour les colonnes numériques ;

  • Validateurs intégrés pour les colonnes de type integer, double, url, email et date ;

  • Possibilité de brancher vos propres renderers, éditeurs et validateurs de cellules ;

  • Tri des colonnes (adapté au type) en cliquant sur l'en-tête de colonne ;

  • Binding PHP : construisez le tableau en PHP et laissez-le générer le fichier XML ;

  • Filtrage du tableau ;

  • Ajout et suppression de lignes ;

  • Intégration de Open Flash Chart afin de dessiner des graphiques à partir des données du tableau (le graphique peut suivre en cas d'édition et de tri des données) ;

  • Callbacks pour tous les événements: chargement, édition, tri, etc.


Bien sûr, certaines fonctionnalités restent à implémenter, comme l'utilisation d'un datepicker pour le format date, la pagination côté client, le masquage de colonnes, etc. Nous tâcherons de réaliser tout cela prochainement.

Nous espérons que cette bibliothèque pourra être utile dans vos projets. Tous les commentaires et contributions sont naturellement les bienvenus !

Naissance de ChemicalCovers

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
5
22
sept.
2008
Java
ChemicalCovers est un logiciel écrit en Java publié sous licence GPL permettant de récupérer des pochettes d'albums de musique à partir de sources sur Internet. Ce n'est certes pas une nouveauté mais son coté extensible le rend très pratique. En effet, la recherche repose sur un système de script BeanShell.

C'est un projet qui sort à peine de l'œuf, qui manque encore de fonctionnalités, de tests, de traductions et surtout de retours utilisateurs. Si l'expérience vous tente…

NdM : les droits d'auteur des graphismes sont souvent soumis au droit d'auteur de type exclusif : copie non-autorisée. Amarok permet de télécharger les pochettes pour une période de 90 jours selon les conditions de leur partenariat avec Amazon.

MySQL Proxy

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
1
9
août
2007
Base de données
MySQL AB a publié il y a quelques semaines un nouvel outil fort intéressant et qui a été accueilli avec enthousiasme par la communauté des utilisateurs MySQL. Il s'agit de MySQL Proxy. Comme son nom l'indique ce programme se place entre le client et le serveur MySQL. La puissance de ce logiciel réside notamment dans sa flexibilité, fournie par le langage de script Lua.

Selon Wikipédia : Lua est un langage de script libre dont l'interpréteur est conçu dans un but de compacité (95 à 185 Ko pour la version 5.0.2, selon le compilateur utilisé et le système cible). Lua est conçu de manière à pouvoir être embarqué au sein d'une autre application, ce qui permet d'étendre celle-ci.

Avec MySQL Proxy, vous serez capable de :
  • Filtrer les requêtes avant de les transmettre au serveur ;
  • Réécrire certaines requêtes (en corrigant la syntaxe par exemple) ;
  • Intercepter le resultset afin d'y supprimer, modifier ou ajouter des enregistrements ;
  • Interdire le retour de certains résultats vers le client.
Mais également :
  • Rediriger les écritures sur le maître et les lectures sur l'esclave, dans le cas de réplication ;
  • Exécuter des commandes Shell.
MySQL Proxy est publié sous licence GPL et toujours en version alpha, mais n'a, sans aucun doute, pas encore fini de faire parler de lui.

Eudora s'offre une cure de jouvence et passe à l'OpenSource

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
12
oct.
2006
Mozilla
Voilà une surprise de taille ! La société Qualcomm vient d'annoncer qu'elle arrêtait les développements de leur client de courriel Eudora. La société américaine va désormais collaborer avec la fondation Mozilla et baser les futures versions d'Eudora sur Thunderbird.

Prévue pour le premier semestre 2007, cette nouvelle version d'Eudora sera totalement OpenSource.

Eudora étant utilisé par plusieurs millions de personnes, c'est autant d'utilisateurs qui vont accroître l'importance de la fondation Mozilla sur le marché des logiciels de l'Internet. Voici une nouvelle preuve (mais en faut-il encore ?) de l'efficacité du produit mais aussi de son modèle de licence.

Qpopper, un serveur POP3 libre, est aussi issu de Qualcomm.

Sortie de Linux Terminal Server Project 4.2

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
12
avr.
2006
Linux
Linux Terminal Server Project permet de connecter des clients légers à un serveur qui leur fournira les ressources et l'interface graphique d'un environnement standard. Ainsi cela permet, par exemple, de démarrer une version récente de GNOME sur un vieux Pentium disposant de 16Mo de RAM.

Après de longs mois d'attente, voici enfin la version 4.2 et son lot d'améliorations :
  • Noyau 2.6.16.1
  • LTSP est désormais capable de démarrer via clé USB ce qui augmente la liste des supports qui contenait déjà : CD-ROM USB, CD-ROM IDE, disquette.
  • Réduction de la consommation de mémoire, ce qui est extrêmement intéressant pour les machines possédant peu de RAM
  • Nouvelle gestion du swap à l'aide de ltspswapd, qui tourne sur le serveur.
  • Énorme réduction du temps de démarrage des clients notamment en passant de devfs à udev et en améliorant les scripts de démarrage. Le temps de boot des clients peut descendre à 22 secondes !
  • SANE est désormais inclus dans LTSP. Ainsi, il est possible de brancher des scanners sur les clients et d'y avoir accès de n'importe où sur le réseau.
  • Possibilité d'avoir plusieurs cartes graphiques et plusieurs écrans sur les clients.
La prochaine version devrait être disponible d'ici six à huit mois et devrait mettre l'accent sur le système audio et la sécurité en permettant de chiffrer les communications entre le client et le serveur.

Zfone : Téléphonie IP sécurisée sous Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
15
mar.
2006
Sécurité
Philip Zimmermann, le créateur de PGP vient de créer Zfone, un projet de protocole et de logiciel visant à sécuriser les communications VoIP basées sur le protocole standard ouvert SIP. La première version beta fonctionne uniquement sous Linux et Mac OS X.

Basé sur un système de clés, Zfone détecte quand la communication est initialisée et génère une paire de clés entre les deux parties. Le chiffrement et le déchiffrement de la communication sont effectués à la volée. De plus, une petite interface graphique ayant pour but d'informer l'utilisateur sur la sécurité de la communication a été créée.

Zfone devrait fonctionner avec la plupart des clients VoIP compatibles SIP tels que Ekiga, WengoPhone ou Gizmo. Le protocole Zfone devrait apparaître peu à peu en standard dans certains clients VoIP pour autant que la licence le permette. En effet, si les sources sont disponibles pour Linux (il faut fournir une adresse email pour pouvoir télécharger), la licence n'est pas encore déterminée. Certaines parties de code sont soumises à un copyright détenu par Phil Zimmermann & Associates LLC.

Note : La version Windows est annoncée pour mi-avril.

NdM : Merci à jcs d'avoir proposé une dépêche complémentaire.

Sortie de Berkeley DB 4.4

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
16
déc.
2005
Base de données
La société Sleepycat vient de publier une nouvelle version du célèbre gestionnaire de bases de données Berkeley DB. Les efforts de développement ont surtout été portés sur les attentes des nombreux utilisateurs (+ de 200 millions), plus particulièrement sur les fonctionnalités de réplication et les performances.

Ainsi Berkeley DB supporte désormais les réplications de client à client et possède un utilitaire de sauvegarde à chaud. D'autres améliorations ont également été apportées au BTree, au niveau de la compression et de l'espace disque utilisé pour le stockage des données.

Dans la longue liste des utilisateurs de Berkeley DB, on retrouve notamment Amazon.com, AOL, Cisco Systems, EMC, Google, Hitachi, HP, Motorola, RSA Security, Sun Microsystems, TIBCO et VERITAS. Notez que Berkeley DB est, à l'instar de MySQL, disponible en dual-license. L'une, gratuite et Open-Source, peut être utilisée dans le cadre de développement d'applications Open-Source, l'autre est payante.

Sortie de Sunbird 0.3a

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
16
nov.
2005
Mozilla
Sunbird est le projet de calendrier "autonome" de la Fondation Mozilla, équivalent de Calendar qui est l'extension pour Firefox, Thunderbird ou Mozilla. Calendar et Sunbird partagent le même code, les même fonctionnalités mais souffrent également de la même lenteur de développement... En effet, cette première version alpha de la branche 0.3 arrive de nombreux mois après la version 0.2.

Heureusement, elle n'arrive pas les mains vides. Le calcul des événements récurrents a été amélioré ainsi que le support des calendriers distants (via WebDAV), les méthodes d'importation et d'exportation et le stockage des informations à l'aide de SQLite.

Attention, comme spécifié sur le site, il s'agit d'une version de test pouvant contenir de sérieux bugs et provoquer des crashs d'application. Afin que les choses évoluent plus vite pour ce projet, vous pouvez tester Sunbird et rapporter vos bugs. Une page contenant une batterie de tests a été créée à cette adresse : http://wiki.mozilla.org/Calendar:Tests

Note : Sunbird 0.3a est disponible en français pour Linux, Windows et Mac OS X

MySQL 5.0 : Release Candidate 1

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
29
sept.
2005
Base de données
MySQL, le plus célèbre serveur de base de données OpenSource, vient de publier la première version release candidate de la branche 5.0. Cette phase de test constitue donc la dernière ligne droite avant la publication d'une version certifiée stable et utilisable en production.

MySQL a vu sa popularité augmenter considérablement ces dernières années, et ce succès n'est pas prêt de s'arrêter. En effet, les versions de la branche 5 contiennent des améliorations attendues par les utilisateurs depuis de nombreux mois, voire années. Ainsi, certaines d'entres elles comme les vues, les triggers ou les procédures stockées vont permettre à MySQL de rivaliser pleinement avec les ténors commerciaux de la base de données tel qu'Oracle.

MySQL n'était déjà pas en retrait avec sa branche 4.1 dont le principal ajout était de permettre l'exécution de requêtes imbriquées. De plus, son extrême rapidité, sa facilité d'utilisation et de déploiement, ses nombreux formats de stockage, ou encore la multitude d'APIs disponibles pour de nombreux langages en ont toujours fait un serveur de bases de données très prisé. Mais avec la branche qui va sortir voici ce que vous allez être en mesure d'utiliser :
  • Deux nouveaux formats de tables : ARCHIVE et FEDERATE. Le premier (déjà présent dans la version 4.1.3) permet le stockage de grandes quantités de données sans utiliser d'index et avec une empreinte mémoire de petite taille. Ce format utilise la zlib pour la compression des données. Le second permet d'utiliser les tables de bases de données se trouvant sur un serveur distant.
  • Les procédures stockées. C'est l'un des atouts majeurs de la version, attendu par les utilisateurs depuis de nombreux mois.
  • Les Triggers. Encore un des atouts qui va permettre à MySQL de se hisser à la hauteur d'Oracle.
  • Les Vues (Views)

Et ce n'est évidemment qu'une petite partie des nombreux changements qu'apportera cette branche, que MySQL AB estime déjà très stable. La société appelle d'ailleurs les utilisateurs de sa BDD à tester massivement cette nouvelle mouture. Pour les encourager, elle offrira des iPod ou des passes pour la conférence MySQL Users 2006 à ceux qui feront les retours d'expériences et rapports de bugs les plus pertinents.

La Belgique approuve une première liste de standards ouverts !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
3
mai
2005
Communauté
Le gouvernement belge vient d'approuver une première liste de standards ouverts. Parallèlement, un nouveau site consacré à l'interopérabilité dans le contexte de l'e-gouvernement et de la société de l'information a été ouvert.

Ce site, qui utilise le logiciel libre MediaWiki, constitue l'une des premières étapes dans la définition d'un cadre belge d'interopérabilité, le Belgian interoperability framework (BELGIF). La liste des standards choisis a été publiée sur ce site et est ouverte aux commentaires et contributions jusqu'au 30 juin 2005 soit par courriel soit directement via le wiki du site.

Une seconde liste devrait être publiée d'ici quelques mois et tiendra compte des contributions reçues durant cette période.

Colloque “ Logiciels libres, services publics indépendants ? ”

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags : aucun
0
21
mar.
2005
Presse
Ce 17 mars dernier, le Parlement de la Communauté française et l'Association francophone des Informaticiens des Services publics ont organisé le colloque "Logiciels libres, services publics indépendants ?".

Au cours de la journée, plusieurs intervenants se sont succédés, notamment M. Jean-Pierre Gilson, président de l’Association francophone des Informaticiens des Services Publics (AfrISP), M. Nicolas Pettiaux, ancien président de l’Association Francophone des Utilisateurs de Logiciels libres (AFUL), mais aussi M. Patrice-Emmanuel Schmitz, Directeur des Études pour l’Union Européenne (Unisys) qui a évoqué l'enjeu européen par rapport aux logiciels libres.

Toutes ces personnes ont démontré que l'utilisation des logiciels libres dans nos administrations pouvait apporter énormément, pas seulement du point de vue financier. Les présentations et exposés des différents intervenants peuvent être téléchargés sur le site du Parlement de la Communauté Française de Belgique.