Journal You wouldn't download a car !?

Posté par . Licence CC by-sa
16
24
jan.
2012

Vous ne voudriez pas voler une voiture ? C'est ainsi que commence la célèbre publicité comparant la copie de film sous copyright au vol d'objets. Cette publicité, déjà ridiculisée, a aujourd'hui un coté ironique grâce au développement des imprimantes 3D.

En effet, le moteur de recherche The Pirate Bay a annoncé hier l'ajout de la catégorie Physibles dans laquelle on trouve des modèles 3D pouvant être produits avec une imprimante 3D... dont une voiture (miniature) !

Au delà des questions sur le droit d'auteur et la contrefaçon, l'impression 3D pourrait aussi remettre en question les modèles de production : pourquoi acheter des produits fabriqués à l'autre bout du monde dans des conditions proches de l'esclavage, alors qu'on peut télécharger le modèle et produire l'objet à la maison ?

  • # wget http://nespresso.com/latte.phys

    Posté par . Évalué à 9.

    You wouldn't "download" a cup of coffee, would you?

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 24/01/12 à 21:37.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: wget http://nespresso.com/latte.phys

      Posté par . Évalué à 10.

      Brushing girl: Fuck you. I would. I could. I did.
      Elf boy: No, fuck YOU. It's not a coffee, it's a tea.

  • # Ce clip

    Posté par . Évalué à 10.

    Ah oui c'est le fameux clip qu'on subit quand on achète des DVD légalement, et qui nous dit que télécharger saymal ? Juste avant la tonne de bandes annonces et les menus inutiles. Ça fait très longtemps que je ne l'ai pas vu...

    • [^] # Re: Ce clip

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      • [^] # Re: Ce clip

        Posté par . Évalué à 9.

        • [^] # Re: Ce clip

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est moins drôle si tu mets pas la Nimage. Je me dévoue :

          Titre de l'image

          • [^] # Re: Ce clip

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 24/01/12 à 22:55.

            N'empêche que je la downloaderais bien… :-)

            De toutes façons, ça a toujours été un grand cas d'étude du Philosoraptor : « si tu vas aux p*tes sans payer, est-ce que c'est un vol ou est-ce que c'est un viol ? »

            • [^] # Re: Ce clip

              Posté par . Évalué à 9.

              il y a eu consentement de payer un prix après prestation de service, ce qui en fait un contrat d'entreprise, or le contrat est contraire à l'ordre public et aux bonnes moeurs dès lors il ne peut recevoir de sanction.

              Pour résumer c'est pas un viol car il y a eu consentement, c'est pas un vol car il faudrait une soustraction physique d'un objet. C'est plutot un défaut de payement après prestation de service, or le contrat et contraire à l'ordre public , dès lors il n'y a pas d'obligation juridique qui pèse sur les épaules du bénéficaire.

              Donc il n'y a pas de recours .

              Ni vol , ni viol , ni rien du tout

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à 9.

                "Madame, étant profondément déçu par votre prestation, je me refuse de vous payer la somme que vous demandez pour la-dite prestation. Vous semblez négliger la satisfaction du client, et je me vois au regret de vous montrer ainsi à quel point vous vous trompez!

                Néanmoins, je vais vous laisser une chance de vous rattraper: je reviens demain soir!

                Salutations distinguées!"

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 25/01/12 à 10:32.

                En quoi est-ce contraire à l'ordre publique ? La prostitution est légale en France, c'est le proxénétisme et le racolage qui sont interdits.

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                Donc il n'y a pas de recours .

                Tu paris? Tu testes, et tu me diras ce que tu penses du molosse venu te casser quelques dents.

                or le contrat et contraire à l'ordre public

                Pour info, la France est très faux-cul : elle stigmatise les prostituées en leur enlevant toute capacité à faire de la pub, mais n'interdit pourtant pas le métier.
                Pays de faux-cul complet.
                Donc le contrat est valide.

                • [^] # Re: Ce clip

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Vieil héritage catho, qui n'est pas encore digéré : l'église, pas la plus folichonne et la plus progressiste institution qui soit, a toujours considéré la prostitution comme un mal nécessaire, garante au final de la bonne morale globale, et donc de l'ordre public :
                  « Maintenues hypocritement en marge de la société, les prostituées y remplissent un rôle des plus importants. Le christianisme les accable de son mépris, mais les considère comme un mal nécessaire.
                  «Supprimez les prostituées, dit Saint-Augustin, vous troublerez la société par le libertinage.» Et plus tard Saint-Thomas [..] déclare : «Retranchez les femmes publiques du sein de la société, la débauche la troublera par des désordres de tout genre. Les prostituées sont dans une cité ce qu'est le cloaque dans un palais : supprimez le cloaque, le palais deviendra un un lieu malpropre et infect.» » de Beauvoir, Le deuxième sexe.

                  Pas très glorieux et vachement méprisant, cela dit.

                  • [^] # Re: Ce clip

                    Posté par . Évalué à 6.

                    C'est marrant cette façon de voir la prostitution (et le sexe en général) par l'église me fait penser à cette interview sur la relation au sexe qu'avaient les grecs et les romains, en particulier le passage sur les « lupanars » et leur rôle dans la société.

                    Voir : http://www.rue89.com/rue69/2012/01/23/chez-les-romains-le-comble-du-plaisir-est-dans-le-baiser-pas-dans-le-penis-228572

                  • [^] # pas tout compris (et moinssage en vue)

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Vieil héritage catho, qui n'est pas encore digéré : l'église, pas la plus folichonne et la plus progressiste institution qui soit, a toujours considéré la prostitution comme un mal nécessaire, garante au final de la bonne morale globale, et donc de l'ordre public :

                    L'Église n'est pas responsable de l'ordre public… Sinon pour le mal « nécessaire » je ne comprend pas trop (surtout dans le « toujours »).

                    http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P80.HTM

                    2355 La prostitution porte atteinte à la dignité de la personne qui se prostitue, réduite au plaisir vénérien que l’on tire d’elle. Celui qui paie pêche gravement contre lui-même […]. La prostitution constitue un fléau social. Il touche habituellement des femmes, mais aussi des hommes, des enfants ou des adolescents (dans ces deux derniers cas, le péché se double d’un scandale). S’il est toujours gravement peccamineux de se livrer à la prostitution, la misère, le chantage et la pression sociale peuvent atténuer l’imputabilité de la faute.

                    Ce que je comprend c'est la prostitution est mauvaise (⚠ la prostitution est condamnée mais pas les personnes)

                    207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

                    • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      L'Église n'est pas responsable de l'ordre public…

                      Ce n'est pas comme si elle ne mettait pas tout son poids pour que les lois soient calquées sur son modèle...

                      (la prostitution est condamnée mais pas les personnes)

                      Super. On peut aussi ne pas condamner le métier.

                      • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                        Posté par . Évalué à 5.

                        D'un autre coté un code civil avec seulement dix lois ça a le mérite d'être KISS. :)

                      • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                        Posté par . Évalué à 0.

                        Ce n'est pas comme si elle ne mettait pas tout son poids pour que les lois soient calquées sur son modèle...

                        Il y a une différence entre le fait d'être responsable et prendre des décisions et le fait de simplement donner son avis.

                        Les religions n'ont pas à prendre les décisions politiques (pour respecter la laïcité) mais je pense qu'elles ont tout à fait le droit de donner leurs avis, de défendre leurs idées (par exemple je pense que le Dalaï-Lama a tout a fait le droit de donner son avis sur la politique, même si il n'est plus trop responsable du Tibet).

                        207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

                        • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Il y a une différence entre le fait d'être responsable et prendre des décisions et le fait de simplement donner son avis.

                          Oui. Et justement, mon reproche est qu'elles ne font pas que donner son avis.

                          Les religions n'ont pas à prendre les décisions politiques (pour respecter la laïcité)

                          Oui.

                          mais je pense qu'elles ont tout à fait le droit de donner leurs avis, de défendre leurs idées

                          Oui. Mais juste qu'elles font un peu plus, comme par exemple mettre la pression, pour que que les lois limitent en fonction de ce qu'elles pensent.
                          Elles sont tout à fait en droit à dire à leurs croyants ce qui est bien ou mal, elles n'ont pas à s’immiscer des mes moeurs, de me dire ce que je dois faire ou pas en utilisant le législateur (par le biais des électeurs) pour me l'imposer. La loi n'a pas à être claquées sur leurs idées (ni les miennes d'ailleurs : chacun devrait être libre de faire ce qu'il a envie tant que ça ne limite pas la liberté des autres. Et l'église ne fait pas vraiment ça)

                          Les religion prônent la tolérance (ah ah ah, la bonne blague), mais font le contraire en pratique.

                          • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                            Posté par . Évalué à 0.

                            Donc d'après toi les religions ont le droit de donner leur avis sur les sujet politiques mais ne devraient pas désirer que leur avis soit entendu ?

                            Les religion prônent la tolérance (ah ah ah, la bonne blague), mais font le contraire en pratique.

                            L'Église catholique prône plutôt le respect et l'amour, c'est bien différent de la tolérance (tolérer quelqu'un n'est pas forcément le respecter ou l'aimer…).

                            207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

                    • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Les personnes sont bien moralement condamnées : le client pêche gravement et la putain faute en se livrant à une activité gravement peccamineuse (génial, ce mot, ça doit faire son petit effet, glissé discrètement dans une conversation mondaine). Mais il est vrai que dans son infinie clémence l'Église reconnait que le péché de la prostituée ne lui est pas totalement imputable.

                      • [^] # Re: pas tout compris (et moinssage en vue)

                        Posté par . Évalué à 1.

                        génial, ce mot, ça doit faire son petit effet, glissé discrètement dans une conversation mondaine

                        Je pense que ce mot est utilisé ici car ce document a été traduit, ils ont pris le mot qui correspond le mieux.
                        Si ils avaient cherché à utiliser du vocabulaire compliqué pour épater les kékés et faire troller sur dlfp je pense qu'ils auraient fait bien mieux.

                        207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est vrai que je n'ai encore jamais entendu une prostituée annoncer « satisfait ou remboursé » ! :-)

          • [^] # Re: Ce clip

            Posté par (page perso) . Évalué à -6.

            Bah au moins le message est clair !
            L'industrie du "divertissement culturel" se compare elle-même à une maquerelle.
            CQFD.

            « Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes. »

            • [^] # Re: Ce clip

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est un détournement...

    • [^] # Re: Ce clip

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      \o/

      • [^] # Re: Ce clip

        Posté par . Évalué à -5.

        C'est marrant, j'achète des DVD et pourtant je n'ai pas ce genre de problème.

        Ma méthode à l'achat du DVD:

        • insertion dans le PC ;
        • ouverture de Handbrake ;
        • extraction
        • copie sur clef USB ;
        • lecture sur la TV.

        Le temps de l'opération : environ la moitié de la durée du film. Je ne vois jamais aucune pub ni même aucun menu. Et j'ai toutes les pistes audio et sous-titres.

        Certes, ma méthode peut paraître astreignante mais en fait elle ne l'est pas du tout : je n'utilise jamais mes DVD qui font office de sauvegarde, Handbrake est disponible pour tous les OS, et il encode en H.264+AAC donc lisible partout (TV, tablette, téléphone, etc).

        Alors la prétendue difficulté, j'ai plutôt l'impression que c'est encore de la mauvaise foi des pirates pour se donner bonne conscience. Comme souvent d'ailleurs.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Ce clip

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Tu exagères un tout petit peu non ? C'est certes caricatural, mais c'est surtout pour montrer que vu que tu paies un produit, tu devrais avoir le droit d'accéder à ton produit sans pub et sans présentations que l'on n'a pas le droit de sauter. Sinon tu paies deux fois le produit, une fois avec ton argent, une fois avec ton temps d'assimilation de publicité. C'est vrai que ça se fait partout, à commencer par le cinéma, mais c'est pas pour ça que ça ne doit pas changer. J'ai aussi remarqué que sur des DVD US (du moins certains que j'ai vu), il y avait en effet des bandes annonces obligatoires, et des panneaux FBI désagréables qui durent une dizaine de secondes, ce que je n'ai pas remarqué dans un DVD en france (sauf le long texte qui dit que tu n'as pas le droit de regarder ce film sur une plateforme pétrolière avec des gens que tu ne connais pas).

          Alors la prétendue difficulté, j'ai plutôt l'impression que c'est encore de la mauvaise foi des pirates pour se donner bonne conscience. Comme souvent d'ailleurs.

          Tu sais bien qu'il n'est pas forcément juste de toujours généraliser sur "la mauvaise foi pour donner bonne conscience", surtout en tant qu'abstentionniste volontaire :)

          • [^] # Re: Ce clip

            Posté par . Évalué à 3.

            C'est vrai, j'ai été assez loin parce que l'idée était de lancer la discussion.

            Reste que si je suis d'accord avec l'idée de base (trop de pub tue la pub), je ne le suis pas avec les méthodes : il faut agir en accord avec ses convictions si on veut espérer être crédible.

            Le principe « vous ne me respectez pas en tant que client, ne vous attendez pas à me revoir comme client » est louable, mais profiter tout de même du produit par un autre biais me paraît assez peu régulier : nous ne sommes pas dans le cas d'un produit vital (même si je reconnais parfaitement l'importance de la culture).

            Après, ma méthode n'est certes qu'un contournement et ne résout pas grand chose (encore que la pub manque complètement son objectif avec moi) mais je reste dans le cadre de la loi et de la licence accordée par les ayants droits et les distributeurs. Je pense que c'est déjà plus crédible, d'autant plus que sur ce site nous sommes particulièrement sensibles à l'importance de la licence.

            Ou alors il faut entrer dans la désobéissance civile, mais ça se fait à visage découvert et pas derrière un pseudo et un avatar. Par exemple, quelqu'un ici s'était dénoncé parce qu'il avait lu son propre DVD sur son PC sous Linux juste pour démontrer l'absurdité d'une disposition de DADVSI.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Ce clip

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              mais je reste dans le cadre de la loi

              Faux (DADVSI).

              de la licence accordée par les ayants droits et les distributeurs

              Faux (CSS contourné).

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à -1.

                OK je note, c'est bon à savoir pour la loi.

                Pour la CSS, je ne suis pas tout à fait d'accord : je ne contourne pas, je le déchiffre. Dans tous les cas je dois déchiffrer le CSS pour lire l'image, donc je ne sors pas du cadre.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Ce clip

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  donc je ne sors pas du cadre.

                  Tu sors du cadre. La volonté de l'auteur est que seul du matériel "lecteur DVD", avec le logo qui va bien, puisse te lire le film. L'auteur a décidé que tu n'as pas à ripper.

                  Ne t'en déplaise, tu fais exactement la même chose que les vilains pirates à propos de la volonté de l'auteur : tu n'en as rien à battre (sinon tu ne ferais pas de rip, puisque l'auteur a volontairement mis CSS pour dire "je ne veux pas", mais tu le fais quand même).

                  Sans parler de l'illégalité...

                  Désolé de te refaire descendre sur terre, ne ne vaut pas mieux que les gens qui téléchargent illégalement quand aux respects de la loi et de l'auteur...

                  • [^] # Re: Ce clip

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Disons alors que je respecte plus que les pirates ;-)

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Ce clip

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Disons alors que je respecte plus que les pirates ;-)

                      Ben justement, je te dis que non, et tu n'arrives pas à me dire ce que tu respectes :
                      - La loi? On a vu que non
                      - La volonté de l'auteur? On a vu que non

                      Qu'est-ce qui te fais sentir plus respectueux que les contrefacteurs (qui ne piratent rien)? Tu contrefais aussi.

                      Ce que j'essaye de te faire comprendre, c'est qu'une fois que l'auteur incite aussi lourdement à ce qu'on passe outre sa volonté pour pouvoir juste lire une oeuvre (tu ne ferais pas de rip mais utiliserais VLC pour lire ton DVD que ce serait pareil : VLC n'a pas la certification DVD-Video, et donc est disqualifié), il ne faut pas s'étonner qu'une fois la barrière de la légalité et de la volonté de l'auteur, les gens n'ont plus de scrupules à télécharger sans payer. Tu ressembles plus aux contrefacteurs qu'aux personnes respectant la loi et la volonté de l'auteur, en pratique tu te critiques toi-même, sans t'en rendre compte. Tu es dans la case des méchants (tu contrefais), pas des gentils.

                      Ce sont bien les auteurs qui incitent à la contrefaçon, il peuvent aussi s'en prendre à eux-mêmes, et un jour peut-être arrêter de mettre des bâtons dans les roues de ceux qui voudraient être dans la légalité. La volonté de l'auteur, elle se respecte si ce n'est pas du n'importe quoi.

                      • [^] # Re: Ce clip

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Quand je dis que je respecte, c'est au sens large : je ne respecte pas forcément plus la loi ou la licence comme tu me l'a brillamment démontré, mais je respecte au sens où j'accepte de payer pour ces œuvres parce que je considère qu'elles ont de la valeur et sont le fruit d'un travail. Et je leur montre que je les apprécie (même si la forme est à revoir), avec l'idée que je souhaite qu'il continuent ce travail de création. Une forme approximative de mécénat, en gros.

                        Je trouve que cette forme de respect est très importante, au moins autant que la loi. C'est en ce sens que je me considère mieux qu'un pirate.

                        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Ce clip

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          ok.

                          Mais soit bien conscient que tu ne respectes la volonté de l'auteur, contrairement à ce que tu disais. La volonté de l'auteur, tu l'écrases du pied comme les autres.

                          Après, que tu veuilles payer tout en contrefaisant, pourquoi pas, c'est un choix. J'expliquais surtout qu'une fois que tu passes la barrière de l’illégalité et du non respect du choix de l'auteur, c'est vachement plus simple de ne pas avoir envie de payer.

                          Tu es masochiste (tu est dans l'illégalité mais veut quand même remercier l'auteur de te faire mettre dans l'illégalité), ce n'est pas le cas de tout le monde.
                          Et dire que ça serait tellement plus simple si les auteurs n'incitaient pas autant à ce qu'on contrefait...

                          • [^] # Re: Ce clip

                            Posté par . Évalué à 0.

                            La volonté de l'auteur, tu l'écrases du pied comme les autres.

                            Le terme est quand même un peu fort. Je veux bien admettre que je ne la respecte pas entièrement, mais je ne m'assieds pas dessus.

                            c'est vachement plus simple de ne pas avoir envie de payer.

                            Forcément, personne n'a jamais envie de payer. Mais au bout d'un moment, si personne ne met la main à la pâte, tout le monde fini dans la mouise.

                            Tu es masochiste

                            J'aurais juste dit collectionneur ;-)

                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                            • [^] # Re: Ce clip

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Le terme est quand même un peu fort. Je veux bien admettre que je ne la respecte pas entièrement, mais je ne m'assieds pas dessus.

                              Ben... Pareil pour ceux qui téléchargent illégalement, alors? Pourquoi un niveau d'importance inférieur pour la partie que tu vires, et pas une autre? Question de priorités, qui sait, un auteur préférerait peut-être que tu télécharge illégalement plutôt que de casser sa protection toi-même... C'est au même niveau dans sa licence et/ou loi.

                              Forcément, personne n'a jamais envie de payer. Mais au bout d'un moment, si personne ne met la main à la pâte, tout le monde fini dans la mouise.

                              Au bout d'un moment, si l'auteur met trop de contraintes, il vend moins que prévu.
                              On peut avoir envie de payer pour une plus value, mais payer pour un produit moins bon...
                              Vu les salaires des auteurs contrefaits, je ne pense pas qu'ils seront dans la mouise.
                              Les oeuvres les plus contrefaites sont celles qui rapportent le plus de fric.

                              J'aurais juste dit collectionneur ;-)

                              Je suis collectionneur aussi. D'oeuvres. Pas de bout de plastique. Chacun son truc.

                              • [^] # Re: Ce clip

                                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                                Ben... Pareil pour ceux qui téléchargent illégalement, alors? Pourquoi un niveau d'importance inférieur pour la partie que tu vires, et pas une autre? Question de priorités, qui sait, un auteur préférerait peut-être que tu télécharge illégalement plutôt que de casser sa protection toi-même... C'est au même niveau dans sa licence et/ou loi.

                                Tout simplement parce qu'on ne vit pas dans un monde binaire et qu'il y a des choses plus importantes que d'autres. La loi sur la contrefaçon est un peu binaire (la loi c'est la loi), ça n'empêche pas de raisonner avec plus de nuances.

                                Franchement, tu crois vraiment que qui que ce soit oserait le condamner (même un artiste, moralement) parce qu'il a réalisé, pour son usage personnel, des copies de DVD qu'il a acheté ? Du point de vue de n'importe qui (sauf du tien), c'est moralement plus acceptable (voir insignifiant) que de télécharger illégalement une œuvre pour laquelle on n'a pas déboursé un centime. Prétendre le contraire est d'une mauvaise foi sans borne.

                                Faut pas déconner, l'esprit de la loi interdisant le contournement de DRM, c'est pas vraiment pour empêcher le mec de copier son propre disque pour son usage perso. Le but est plutôt de l'empêcher d'en faire une copie pour les autres. Même dans la tête du législateur, ce n'est sans doute pas aussi binaire que dans la tienne.

                                • [^] # Re: Ce clip

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Même dans la tête du législateur, ce n'est sans doute pas aussi binaire que dans la tienne.

                                  Ce qui compte, c'est ce qu'il a pondu...
                                  Sinon, je précise quand même : tu as le droit de contourner le DRM. Ce qui est interdit c'est de diffuser le logiciel le permettant (et donc toi tu fais du recel, cool la loi ?)

                                  Du point de vue de n'importe qui (sauf du tien), c'est moralement plus acceptable (voir insignifiant) que de télécharger illégalement une œuvre pour laquelle on n'a pas déboursé un centime. Prétendre le contraire est d'une mauvaise foi sans borne

                                  Du point de vue de n'importe qui (sauf du tien), c'est moralement plus acceptable (voir insignifiant) d'avoir quelqu'un qui regarde sans payer que d'avoir quelqu'un qui ne regarde pas sans payer.

                                  Mais de toutes manière, ce qui est bien avec la morale, c'est qu'on lui fait dire tout ce qu'on veut. Parce que d'autres ont comme morale qu'il vaut mieux tout partager.
                                  La vérité est que tu ne respectes pas la volonté de l'auteur, quelque soit la manière dont tu tournes ta pensée pour que ça colle à ce que tu voudrait. Morale ou pas.
                                  C'est binaire, oui, c'est du français : soit on la respecte, soit on ne la respecte pas. Et toi, tu ne la respectes pas. Je ne choisis pas la mode binaire, c'est la langue française. d'ailleurs, tu es aussi binaire : tu considères que télécharger c'est mal, et tu considère que contourner un DRM c'est bien. Pourquoi?

                                  Alors oui, payer est mieux, mais ça ne change pas le fait que la volonté de l'auteur, tu la jettes à la poubelle. Dire le contraire est de la mauvaise foi, car c'est factuel, précis, c'est dans le dictionnaire.

                                  qu'il y a des choses plus importantes que d'autres.

                                  Tiens, et c'est toi qui décide?
                                  Les mecs qui téléchargent, ils disent la même chose : c'est plus important qu'ils aient vu le film pour pouvoir en parler autour de soit (ça fait de la pub).
                                  Bizarrement, tes critères sont cool, ceux des autres non. Les autres pensent la même chose...

                                  Faut pas déconner, l'esprit de la loi interdisant le contournement de DRM, c'est pas vraiment pour empêcher le mec de copier son propre disque pour son usage perso.

                                  Faut pas déconner, l'esprit de la loi mettant tout le monde en prison, par défaut, c'est pas vraiment pour empêcher le mec d'être libre chez lui, hein, c'est juste pour éviter les méchants pirates.
                                  Super, avec des lois pourries, on va te mettre direct en prison, "au cas où", et tu trouveras ça pas dérangeant. Moi, ça me dérange.

                                  • [^] # Re: Ce clip

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 26/01/12 à 13:49.

                                    Ce qui compte, c'est ce qu'il a pondu...

                                    Non, les loi sont interprétées, et tu es plus ou moins condamné en fonction des circonstances.

                                    Du point de vue de n'importe qui (sauf du tien), c'est moralement plus acceptable (voir insignifiant) d'avoir quelqu'un qui regarde sans payer que d'avoir quelqu'un qui ne regarde pas sans payer.

                                    Tu dis n'importe quoi, comme d'hab, je n'ai jamais dit ça.

                                    Mais de toutes manière, ce qui est bien avec la morale, c'est qu'on lui fait dire tout ce qu'on veut. Parce que d'autres ont comme morale qu'il vaut mieux tout partager.

                                    T'es d'une mauvaise foi crasse. Trouve moi un artiste, un seul, qui se dirait outré que tu aies copié un de tes DVD pour ton usage perso. Tu crois vraiment qu'il y aurait des DRM, ou alors que ça serait interdit de les détourné si les gens ne partageaient jamais ce qu'ils ont acquis pour leur consommation propre légalement ?

                                    C'est binaire, oui, c'est du français : soit on la respecte, soit on ne la respecte pas. Et toi, tu ne la respectes pas. Je ne choisis pas la mode binaire, c'est la langue française. d'ailleurs, tu es aussi binaire : tu considères que télécharger c'est mal, et tu considère que contourner un DRM c'est bien. Pourquoi?

                                    Tu as un problème avec les nunaces, il n'y a pas que bien ou mal, il y a aussi plus ou moins bien ou mal. L'un est pire que l'autre. D'ailleurs les juges servent à ça. Les lois annoncent des peines plancher, et ensuite, suivant les circonstances, le legislateur applique la loi plus ou moins durement, et sûrement pas de manière binaire.

                                    Alors oui, payer est mieux, mais ça ne change pas le fait que la volonté de l'auteur, tu la jettes à la poubelle. Dire le contraire est de la mauvaise foi, car c'est factuel, précis, c'est dans le dictionnaire.

                                    Payer c'est mieux, eh bien tu fais un grand pas. Et les DRM, ce n'est pas vraiment la volonté de l'auteur, c'est plutôt celle de distributeur. Et en fait, l'un et l'autre s'en foutraient royalement si tout le monde payait. Oser dire que les auteurs veulent des DRM simplement pour empêcher le mec qui a acheter son DVD de le recopier pour lui est une connerie. C'est simplement un effet de bord désagréable.

                                    Tiens, et c'est toi qui décide?

                                    Non, mais c'est pas toi non plus.

                                    Les mecs qui téléchargent, ils disent la même chose : c'est plus important qu'ils aient vu le film pour pouvoir en parler autour de soit (ça fait de la pub). Bizarrement, tes critères sont cool, ceux des autres non. Les autres pensent la même chose...

                                    Ça n'a rien à voir. Mais tu mélanges toujours tout pour correspondre à ton monde binaire.

                                    Faut pas déconner, l'esprit de la loi mettant tout le monde en prison, par défaut, c'est pas vraiment pour empêcher le mec d'être libre chez lui, hein, c'est juste pour éviter les méchants pirates.
                                    Super, avec des lois pourries, on va te mettre direct en prison, "au cas où", et tu trouveras ça pas dérangeant. Moi, ça me dérange

                                    Je n'y peux rien si les lois ne sont pas parfaites et ne remplissent pas idéalement leur but. Cela n'empêche pas qu'elles ont été écrites dans un but précis et qu'elles en recouvrent en fait d'autres par effet de bord.

                                  • [^] # Re: Ce clip

                                    Posté par . Évalué à 3.

                                    Ce qui compte, c'est ce qu'il a pondu...

                                    Nan, ce qui compte c'est ce qui est appliqué, ce qu'en dit un juge.

                                    J'ose l'affirmer ici, personne ne sera condamné pour avoir copié pour son usage privé une œuvre dont il détient l'original. L'exception pour copie privée est respectée en France. Qu'il y ait des DRM ou non, le juge va plus que très certainement s'en cogner. Sinon il faudra que les ayants-droit soient capable de prouver qu'il y a eu préjudice. Il risque d'attendre longtemps.

                                    • [^] # Re: Ce clip

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      J'ose l'affirmer ici, personne ne sera condamné pour avoir copié pour son usage privé une œuvre dont il détient l'original.

                                      Non, effectivement.
                                      Mais : je m'en fou. La personne à laquelle je répond à dit en gros qu'elle respectait la loi (c'est faux. Même si aucun juge ne le condamnera parce que personne ne portera plainte, ça ne change pas le fait que c'est illégal) et qu'elle respectait le volonté de l'auteur (ce qui faux aussi, vu que l'auteur a mis un DRM pour dire "je ne veux pas que tu fasse ce que tu fais". Qu'on passe de "auteur" à "distributeur" ne change pas grand chose : pourquoi respecter l'auteur et pas le distributeur? Pourquoi l'auteur ne change pas de distributeur si il n'est pas d'accord?)

                                      J'ose l'affirmer ici, personne ne sera condamné pour avoir téléchargé une oeuvre (ce qui est actuellement condamné, c'est la mise à dispo). Donc c'est aussi légitime, c'est ça? Bon, ben voila, on est d'accord...

                                      On avance. Ou pas.
                                      Ca ne change pas les fait : illégal et irrespect de la volonté de l'auteur. Factuel.

                                      • [^] # Re: Ce clip

                                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 26/01/12 à 14:06.

                                        parce que personne ne portera plainte

                                        Même si quelqu'un porte plainte, je veux bien parier que le copieur ne sera jamais condamné.

                                        J'ose l'affirmer ici, personne ne sera condamné pour avoir téléchargé une oeuvre (ce qui est actuellement condamné, c'est la mise à dispo).

                                        Sisi, c'est déjà arrivé.

                                        • [^] # Re: Ce clip

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Sisi, c'est déjà arrivé.

                                          Juste au cas où, voici un exemple (certainement le plus connu) :
                                          http://www.legalis.net/spip.php?page=jurisprudence-decision&id_article=2036

                                          • [^] # Re: Ce clip

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                            "qu’en prêtant ensuite les films ainsi enregistrés sur Cdroms à des amis, il les a diffusés,"

                                            • [^] # Re: Ce clip

                                              Posté par . Évalué à 0.

                                              Oui alors t'es gentil, mais ces pratiques à la con tu les gardes pour chez toi. Si j'ai mis le lien sans mettre de citation, c'est parce que une phrase sortie de son contexte ne signifie rien du tout. Surtout dans le cadre d'un jugement. Le fameux Aurélien D., il a été condamné pour avoir copier des films via p2p et via des prêts de CDROM, et également pour les avoir prêtées à des copains. Pour les deux. Pas uniquement pour les avoir diffusés.

                                              Faut tout lire.

                                              • [^] # Re: Ce clip

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 26/01/12 à 14:36.

                                                Excuse moi de lire l'ensemble, et de voir qu'il est impossible de savoir si la peine prononcée est pour les téléchargements ou le partage.

                                                Ton lien ne prouve rien (allez, je fait un test : je prend un Linux sur une machine d'il y a 20 ans, ça ne marche pas, je dit que Linux est pourri, pas que la machine n'est pas bonne, hein... On prend que ce qui arrange). Démarche "scientifique" à zéro.

                                                Tu as un lien pour que du téléchargement?

                                                • [^] # Re: Ce clip

                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                  C'est écrit noir sur blanc. Si ça te convient pas, je trouverai jamais mieux que ça désolé. Il a été notament condamné pour avoir copier des CDROM prêtés par des amis. et pour avoir téléchargé.

                                                  Ensuite il agrave sa peine pour avoir uploadé et pour avoir prêté. C'est écrit aussi.

                                                  • [^] # Re: Ce clip

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                    On peut trouver le même genre de condamnation pour ceux qui fument du shit et autre chose.
                                                    Ils seront condamnés pour les deux.
                                                    Ca ne veux pas dire que ceux se faisant choper qu'avec du shit iront à la case juge...

                                          • [^] # Re: Ce clip

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                            Raté :

                                            Que le prévenu ne saurait s’exonérer de sa responsabilité pénale en se prévalant des exceptions de représentations privées effectuées exclusivement dans un cercle de famille ou de copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste, prévues par l’article L. 122-5 1° et 2° du code de la propriété intellectuelle ; que ces exceptions ne peuvent recevoir application pour le prêt de Cdroms à des amis comme en l’espèce ; que par un tel usage des copies, qui implique qu’il n’a aucun contrôle sur l’utilisation et la diffusion qui en seront faites par ses amis, Aurélien D. s’est situé manifestement en dehors du cercle de famille et de l’usage privé du copiste prévu par la loi ; qu’il en va de même pour l’oeuvre copiée, puis mise à disposition d’un large public par le biais d’un logiciel de type “peer to peer” ;

                                            L’exception de copie privée n’était pas applicable parce qu’il a reconnu échanger les CDs avec des amis et mettre à disposition sur E-donkey. Il n’y avait pas là un acte de pur téléchargement à usage privé (comme ce serait le cas par exemple sur mégaupload).

                                            Un autre exemple ?

                                            • [^] # Re: Ce clip

                                              Posté par . Évalué à 2.

                                              Je ne dis pas qu'il n'a pas été condamné pour diffusion, je dis qu'il a aussi été condamné pour l'acte de copie. Je répète, faut lire le jugement en entier !

                                              • [^] # Re: Ce clip

                                                Posté par . Évalué à -1.

                                                Cadeau :

                                                Que Aurélien D. ne justifie pas, dans un cas comme dans l’autre, avoir procédé à ces reproductions, représentations ou diffusions après avoir obtenu l’autorisation des auteurs de ces oeuvres cinématographiques ou de leurs ayants droits qui de ce fait ont un caractère illicite ; qu’en procédant de la sorte, il a commis le délit de contrefaçon prévu et réprimé par les articles L. 335-2 et L 335-3 du code de la propriété intellectuelle ;

                                                Les deux articles parlent uniquement de reproduction, pas de diffusion. Donc il est condamné (entre autre) pour la simple copie.

                                                http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=650F71BF8C782CDE47F7961614DEEB65.tpdjo16v_1?idSectionTA=LEGISCTA000006161658&cidTexte=LEGITEXT000006069414&dateTexte=20120126

                                                • [^] # Re: Ce clip

                                                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                                                  Tu ne comprends pas le principe d’une exception en droit.

                                                  Le jugement est en plusieurs temps : d’abord on vérifie que la forme est bonne, ensuite on regarde si l’infraction est constituée, puis s’il y a des exceptions applicables, puis on discute de la peine.

                                                  Ici, évidemment, l’infraction de contrefaçon est constituée, et pour cela la copie suffit. La question est de savoir s’il pouvait échapper à la condamnation par le biais d’une exception, l’exception de copie privée : la réponse est non, parce que les conditions de cette exception n’étaient pas remplies. Pourquoi ? Justement parce qu’elle demande (entre autres) d’être privée, donc sans redistribution.

                                                  C’est pour ça qu’on te demande un exemple sans redistribution : pas parce qu’il est condamné aussi pour ça, mais parce que la redistribution empêche fondamentalement le mécanisme de protection lié à la copie privée de fonctionner. Et nous affirmons que ce mécanisme protégera toujours celui qui a « seulement » copié : as-tu un contre-exemple ?

                                                  • [^] # Re: Ce clip

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                    Tu ne comprends pas le principe d’une exception en droit. (...)

                                                    Merci.

                                                  • [^] # Re: Ce clip

                                                    Posté par . Évalué à 0.

                                                    Moi ce que je lis, ça n'est pas que la diffusion a rendu illégale la copie, mais que la copie étant illégale il ne peut pas la diffuser dans le cadre de l'exception pour copie privée.

                                      • [^] # Re: Ce clip

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                        le volonté de l'auteur
                                        l'auteur a mis un DRM

                                        Il ne faut pas confondre la volonté de l'auteur de l'œuvre avec les souhaits du diffuseur. En fait, je suis pratiquement sûr que les auteurs (les bons, hein) d'une œuvre culturelle préféreraient qu'elle puisse être regardée sans subir les outrages de la publicité et autres avertissements préalables.

                                        Après, c'est sûr que dans un monde idéal les auteurs pourraient diffuser leurs œuvres sans passer par ce genre de requins, mais je ne suis même pas sûr qu'ils en aient conscience.

                                        • [^] # Re: Ce clip

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                          mais je ne suis même pas sûr qu'ils en aient conscience.

                                          C'est leur choix... Chacun ses priorités sans doutes. Moi je regarde la licence que l'auteur veut bien me filer. Trop facile l'excuse "je ne pouvais pas faire autrement". Je serai bien tenté par un point Godwin la ;-).

                                          Et puis pourquoi respecter la volonté de l'auteur et pas celle du diffuseur? A la tête du client?

                                    • [^] # Re: Ce clip

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      J'ai oublié deux ou trois trucs …

                                      C'est binaire, oui, c'est du français : soit on la respecte, soit on ne la respecte pas. Et toi, tu ne la respectes pas. Je ne choisis pas la mode binaire, c'est la langue française.

                                      Si c'était binaire, y'aurait pas besoin de justice, d'avocats, de juges, etc. C'est tellement pas binaire que les peines encourues varient. Si c'était binaire, à la limite seuls les huissiers suffiraient.

                                      Alors oui, payer est mieux, mais ça ne change pas le fait que la volonté de l'auteur, tu la jettes à la poubelle. Dire le contraire est de la mauvaise foi, car c'est factuel, précis, c'est dans le dictionnaire.

                                      La volonté de l'auteur, c'est de me vendre un DVD contenant des pubs. Ce que j'en fais ensuite, tant que ça reste chez moi, il s'en fou royalement. Je peux jouer au frisbee avec et ne jamais le mettre dans un lecteur que c'est pas son problème. À aucun moment dans le contrat de vente il n'a été stipulé que je suis obligé de regarder les pubs. Donc je les regarde pas.

                                      Tiens, et c'est toi qui décide?

                                      Non, mais c'est pas l'auteur non plus. C'est un juge. Voir mon message au-dessus.

                                      Les mecs qui téléchargent, ils disent la même chose : c'est plus important qu'ils aient vu le film pour pouvoir en parler autour de soit (ça fait de la pub).
                                      Bizarrement, tes critères sont cool, ceux des autres non. Les autres pensent la même chose...

                                      Chez les autres, c'est public. Copier un DVD dont on conserve l'original, ça reste du domaine purement privé.

                                      • [^] # Re: Ce clip

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        C'est tellement pas binaire que les peines encourues varient.

                                        Le juge ne pas te dédouaner de quelque chose d’illégal.
                                        Il peut adapter la peine.
                                        Il y a même des dispenses de peine, ça ne change pas que tu es condamné (car illégal).

                                        Ici, pas photo : pas la peine de tourner autour du pot, DADVSI dit que les logiciel de contournement sont illégaux.

                                        La volonté de l'auteur, c'est de me vendre un DVD contenant des pubs. Ce que j'en fais ensuite, tant que ça reste chez moi, il s'en fou royalement.

                                        Donc pas besoin de DRM.
                                        Ah, il y en a un? Ben tu dois obéir.
                                        Tiens, c'est bizarre, l'auteur met sa volonté en dur sur le DVD, mais vous décidez qu'il veut autre chose.
                                        Si il voulait ce que vous dites qu'il veut, il aurait filé un DVD sans CSS (rare)

                                        Chez les autres, c'est public. Copier un DVD dont on conserve l'original, ça reste du domaine purement privé.

                                        Et?
                                        Tiens, je vais frapper mon enfant, ça reste du domaine privé donc rien à dire...

                                        Change la loi si ça ne te plait pas, en attendant c'est illégal.

                                        • [^] # Re: Ce clip

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Le juge ne pas te dédouaner de quelque chose d’illégal.

                                          Non, mais le juge va décider si c'est effectivement illégal ou non.

                                          Donc pas besoin de DRM.
                                          Ah, il y en a un? Ben tu dois obéir.
                                          Tiens, c'est bizarre, l'auteur met sa volonté en dur sur le DVD, mais vous décidez qu'il veut autre chose.
                                          Si il voulait ce que vous dites qu'il veut, il aurait filé un DVD sans CSS (rare)

                                          Ce qu'il veut, c'est me vendre un DVD avec du CSS, et c'est fait. Si ensuite je veux m'en servir pour faire cuire des mini-crêpes en privé, c'est pas son problème. Si je veux me servir de la jaquette pour allumer un barbecue, c'est pas son problème. Si je veux le brûler sur la place du village, là ça redevient son problème.

                                          Et?
                                          Tiens, je vais frapper mon enfant, ça reste du domaine privé donc rien à dire...

                                          Et la loi stipule que la copie privée est autorisée. C'est écrit. Ça n'est effectivement pas un droit, mais ça reste une possibilité.

                                          • [^] # Re: Ce clip

                                            Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 27/01/12 à 01:52.

                                            "Ce qu'il veut, c'est me vendre un DVD avec du CSS, et c'est fait. Si ensuite je veux m'en servir pour faire cuire des mini-crêpes en privé, c'est pas son problème. Si je veux me servir de la jaquette pour allumer un barbecue, c'est pas son problème. Si je veux le brûler sur la place du village, là ça redevient son problème."

                                            Il y a transfert de la propriété physique , donc tu en fais ce que tu veux après du DVD , mais pas transfert des droits d'auteur , donc tu ne fais pas ce que tu veux de l'oeuvre.

                                            On transfert juste le droit d'usage. Pas le reste -> donc pas le droit de copie (sauf exception dans le cadre de la copie privé ) et de rediffusion.

                                            Bruler eventuellement si c'est pour diffamation , sinon c'est le problème des autorités public.

                                            • [^] # Re: Ce clip

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              La question pertinente devient donc : est-ce que les DRM font partie du technique ou de l'œuvre ?

                                              • [^] # Re: Ce clip

                                                Posté par . Évalué à 2.

                                                les DRM ne font pas partie de l'oeuvre (sauf exception :)) , c'est une technique mise en oeuvre pour garantir que seul les droits accordés dans les modalités accordés seront exercé par le destinataire. Elle empèche la copie car il n'y a pas eu transfert du droit de copie.

                                                Tant que l'on s'alignera sur un régime juridique qui s'est structurellement basé sur l'exclusivité du bien, on tournera en rond.

                                                Faudrait peut etre voir ailleur , par exemple dans une anthropologie juridique des sociétés qui eurent des modèles d'économie de l'abondance.

                                        • [^] # Re: Ce clip

                                          Posté par . Évalué à 2.

                                          Zenitram, serais-tu en train de dire que la copie privée est illégale?

                                          • [^] # Re: Ce clip

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                            Pas exactement : tu as le droit à la copie privée. Tu n'as pas le droit d'avoir de logiciel pour mettre en oeuvre ta copie privée (recel de logiciel illégal due à DADVSI) si l'oeuvre contient un DRM.

                                            Comme la prostitution : tu as le droit de te prostituer, mais pas de trouver des clients. Faux-cul dans les deux cas.

                                          • [^] # Re: Ce clip

                                            Posté par . Évalué à 4.

                                            C'est plutôt que la loi DADVSI introduisait une idée plutôt paradoxale : la copie privée est légale mais dans la limite autorisée par les ayant-droits, limite pouvant être égale à zéro.

                                            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                                  • [^] # Re: Ce clip

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    tu as le droit de contourner le DRM. Ce qui est interdit c'est de diffuser le logiciel le permettant (et donc toi tu fais du recel, cool la loi ?)

                                    Donc je peux en déduire que j'ai bien respecté la loi ?

                                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                        • [^] # Re: Ce clip

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Laisse moi rire...
                          Tu crois vraiment qu'en payant, tu favorise le travail de "création"?
                          La seule chose que tu favorises, c'est de faire gagner encore plus d'argent à des boites de production et de distribution qui savaient déjà qu'elles allaient faire du business en vendant des copies de DVD.
                          C'est aussi une façon de défavoriser les oeuvres qui ne sont pas génératrices de profit.

                          Ce que j'en dis, c'est que tu payes pour un copie sur DVD d'une oeuvre appartenant à l'élite-des-oeuvres-qui-ont-pu-voir-le-jour-en-DVD-parce-qu'elle-étaient-génératrices-de-profit-pour-les-distributeurs.

                          Les autres artistes-créateurs qui ne rentrent pas dans la moissoneuse-bateuse des mastodontes de la production/distribution, tu leur chies dessus...

        • [^] # Re: Ce clip

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Certes, ma méthode peut paraître astreignante

          Pourquoi acheter du physique quand en moins de temps, tu as une version correcte?

          Alors la prétendue difficulté, j'ai plutôt l'impression que c'est encore de la mauvaise foi des pirates pour se donner bonne conscience.

          C'est une additions de contraintes : tu achètes le DVD (contrainte : prix), tu te farcies la conversion (contrainte : temps), et dans tous les cas tu es dans l'illégalité (je te rappelle que tu as contourné un DRM avec ce que tu fais).

          Tu as plein d'inconvénient, aucun avantage (même pas celui d'être dans la légalité).

          Juste pour info donc : tu es hors la loi avec ta façon de faire (DADVSI tout ça). Pourquoi donc acceptes-tu d'être hors la loi avec contraintes que hors la loi sans contraintes? Masochisme?

          • [^] # Re: Ce clip

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 26/01/12 à 10:26.

            Pourquoi acheter du physique quand en moins de temps, tu as une version correcte?

            Pour avoir un backup. Je conserve le DVD au chaud dans sa boîte et il n'en sort jamais.

            C'est une additions de contraintes : tu achètes le DVD (contrainte : prix), tu te farcies la conversion (contrainte : temps),

            Déjà, je ne vois pas l'achat comme une contrainte : je veux profiter d'une œuvre, je respecte le choix des auteurs. Et dans ce cas, ils préfèrent le vendre, OK. Tu connais mieux que moi l'importance du respect de la licence.

            Quant à la conversion, vu que mon PC est de toute façon allumé : qu'il fasse ça ou rien du tout pendant que je m'en sers ne change rien (à part peut-être le bilan écologique, et encore, je peux baisser mes radiateurs pendant ce temps :-) ).

            Tu as plein d'inconvénient, aucun avantage (même pas celui d'être dans la légalité).

            Des avantages ? J'en vois au moins un : j'ai le film en VO/VF et avec sous-titres. C'est déjà mieux que la plupart de ce qu'on trouve en téléchargement.

            Et comme je décide de l'encodage et que je pars d'une source propre, j'ai une qualité bien meilleure que la moyenne. Tu es bien placé pour savoir que H.264 est un très bon codec ;-)

            Oh, et puis je n'ai pas à acheter de lecteur DVD pour ma TV. Ça m'arrange, il y a déjà trop de câbles :-)

            Juste pour info donc : tu es hors la loi avec ta façon de faire (DADVSI tout ça). Pourquoi donc acceptes-tu d'être hors la loi avec contraintes que hors la loi sans contraintes? Masochisme?

            Comme je l'ai écrit, je ne vois pas de contraintes, en tout cas pas plus qu'en regardant juste un DVD de manière normale.

            Pour ce qui est de la loi, il me semblait qu'elle n'était pas encore applicable parce que certains décrets manquaient encore. Je vais aller vérifier ça.

            De toute façon, je préfère être hors la loi en respectant les créateurs qu'en les respectant pas.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Ce clip

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Et dans ce cas, ils préfèrent le vendre, OK.

              Ben ils préfèrent ne pas me le vendre, OK, je n'achète pas. Pas de problèmes. Si je le regarde sans leur donner de fric, ça ne change rien pour eux (ils ne veulent pas mon fric)

              Des avantages ? J'en vois au moins un : j'ai le film en VO/VF et avec sous-titres. C'est déjà mieux que la plupart de ce qu'on trouve en téléchargement.

              Tu ne sais pas où chercher.
              Sinon, tu as de la chance : on n'a pas toujours la bonne langue pour le sous-titre (par exemple, je regarde en anglais sous-titré anglais, ce n'est pas toujours présent. J'ai le français, parfois, OK, mais ce n'est pas ce que je cherche)

              Et comme je décide de l'encodage et que je pars d'une source propre, j'ai une qualité bien meilleure que la moyenne.

              Euh... Tu parles d'un DVD! Beurk. 430 lignes utiles (si tu as le film entier, donc en 2.35)
              Forcément, si tu commences à parler de qualité propre avec si peu de lignes, on va pas être d'accord.
              Tu m'aurais parlé de Blu-ray, j'aurai compris, mais me parler de DVD...

              Tu es bien placé pour savoir que H.264 est un très bon codec ;-)

              Tu ne connais pas les bons endroits : ton truc automatisé ne fait pas forcément au mieux, quelques experts savent faire pas mal de bonne compression...

              Pour ce qui est de la loi, il me semblait qu'elle n'était pas encore applicable parce que certains décrets manquaient encore. Je vais aller vérifier ça.

              La loi a le bon décret, vu que je suis allé me dénoncer à la police lors de la promulgation de DADVSI (jeté car pas décret) puis lorsque le décret est passé.
              Tu es hors la loi, vilain.

              Tu as dit " je respecte le choix des auteurs", tu es chopé en délit de mensonge : tu ne respecte pas, puisque tu as décidé de contourner le DRM qu'ils ont. Légal ou pas, on s'en fou à la limite : ils ne veulent pas que tu fasse un rip, et tu l'as fait quand même.

              Bref : tu es dans l'illégalité, tu ne respectes pas le choix de l'auteur, franchement, je ne vois pas vraiment de différence entre toi et une personne qui télécharge, puisque dans les deux cas point de légalité, point de respect du choix de l'auteur.
              Tu peux dire que tu as payé, mais pour le reste : c'est faux. Tu crois que, mais c'est faux.

              Et à partir du moment où tu est dans l'illégalité et que tu ne respectes pas le choix de l'auteur, quel "avantage", même moral, as-tu à payer?
              C'est bien tout le problème : les auteurs incitent les gens à violer la loi, donc à partir de la, quitte à la violer, autant ne pas payer.

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à 2.

                Si je le regarde sans leur donner de fric, ça ne change rien pour eux (ils ne veulent pas mon fric)

                Si, ça change quelque chose pour eux : on ne respecte pas leur choix.

                Tu ne sais pas où chercher.
                Sinon, tu as de la chance : on n'a pas toujours la bonne langue pour le sous-titre (par exemple, je regarde en anglais sous-titré anglais, ce n'est pas toujours présent. J'ai le français, parfois, OK, mais ce n'est pas ce que je cherche)

                Oui, je dois dire que je n'ai jamais eu de problème. Mais quand je vois le nombre de films que je vois passer avec doublage québécois, je préfère largement les DVD.

                Euh... Tu parles d'un DVD! Beurk. 430 lignes utiles (si tu as le film entier, donc en 2.35)
                Forcément, si tu commences à parler de qualité propre avec si peu de lignes, on va pas être d'accord.
                Tu m'aurais parlé de Blu-ray, j'aurai compris, mais me parler de DVD...

                J'en suis bien conscient, mais disons que la qualité des copies piratées que je vois passer est largement en deça. Quant au Blu-ray, je les trouve trop chers et le catalogue pas assez fourni, même si la différence de qualité est visible (encore que je ne pense pas que ça justifie le changement, pas autant que le passage VHS vers DVD).

                Tu ne connais pas les bons endroits : ton truc automatisé ne fait pas forcément au mieux, quelques experts savent faire pas mal de bonne compression...

                Justement, les réglages sont optimisés et bien expliqués. Je pense que les gens qui l'ont développés sont aussi plutôt doués dans ce domaine. En tout cas, je répète que vu la qualité des versions piratées, je crois que les experts sont assez peu sollicités.

                La loi a le bon décret, vu que je suis allé me dénoncer à la police lors de la promulgation de DADVSI (jeté car pas décret) puis lorsque le décret est passé.

                OK, donc c'était toi, raison de plus pour dire que tu sais de quoi tu parles. Il me semble que tu n'avais pas été poursuivi ? Je pense que si une loi n'est pas appliquée, c'est comme si elle n'existait pas, même il vaudrait mieux qu'elle n'existe pas du tout.

                Bref : tu es dans l'illégalité, tu ne respectes pas le choix de l'auteur, franchement, je ne vois pas vraiment de différence entre toi et une personne qui télécharge, puisque dans les deux cas point de légalité, point de respect du choix de l'auteur.

                Je ne suis pas d'accord : que je sois dans l'illégalité ne m'empêche pas de respecter le choix des auteurs qui est de me vendre leurs œuvres sur un support donné pour le visionner, ce qui est exactement ce que je fais.
                À aucun moment la licence ne m'interdit d'en faire une copie entre temps.

                C'est bien tout le problème : les auteurs incitent les gens à violer la loi, donc à partir de la, quitte à la violer, autant ne pas payer.

                À nouveau, je ne suis pas d'accord : personne ne t'incite à violer la loi. Tu es libre de ne pas regarder leurs films si les conditions ne te plaisent pas.
                Ce n'est pas non plus un besoin vital.

                Tout comme tu es libre de fonder ton parti si l'existant ne te convient pas. Encore une fois tu mets en avant la théorie ou la pratique en fonction du besoin.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Ce clip

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Si, ça change quelque chose pour eux : on ne respecte pas leur choix.

                  Pas moins que toi (rappel : tu ne respectes pas leur choix non plus)

                  mais disons que la qualité des copies piratées que je vois passer est largement en deça.

                  C'est ton problème. Ce n'est pas un problème pour ceux dont la qualité est importante.
                  La copie des copie piratées est très bonne (tu peux même avoir le copie du Blu-ray) pour qui sait chercher.

                  OK, donc c'était toi, raison de plus pour dire que tu sais de quoi tu parles. Il me semble que tu n'avais pas été poursuivi ?

                  Classé sans suite.

                  ? Je pense que si une loi n'est pas appliquée, c'est comme si elle n'existait pas, même il vaudrait mieux qu'elle n'existe pas du tout.

                  Ca ne change pas le fait que tu viole la loi, qu'elle soit appliquée ou pas.

                  Je ne suis pas d'accord : que je sois dans l'illégalité ne m'empêche pas de respecter le choix des auteurs qui est de me vendre leurs œuvres sur un support donné pour le visionner, ce qui est exactement ce que je fais.

                  Non
                  Arrête avec ça, tu as tord. La volonté de l'auteur est que tu regarde le DVD avec un matériel validé pour. Tu ne le fais pas. Tu transgresse la volonté de l'auteur, autant que les gens qui téléchargent.

                  Tu veux te croire plus mieux bien que les autres, mais tu es exactement pareil ; tu contrefais, tu passe outre la volonté de l'auteur quand ça ne t'arrange pas.

                  À nouveau, je ne suis pas d'accord : personne ne t'incite à violer la loi. Tu es libre de ne pas regarder leurs films si les conditions ne te plaisent pas.

                  Je te retourne la phrase : pourquoi violes-tu donc la loi?
                  Et je ne suis pas d'accord: on te file une tonne de pub, on t'incite à acheter, puis on te dit "non, pas pour toi". C'est de l'incitation à violer la loi.

                  Ne te méprend pas : je ne cautionne pas. J'explique. Je te démontre aussi que tu te fais toi-même avoir : tu violes la loi et la volonté de l'auteur, tellement c'est nul comme restrictions. Toi-même n'arrive pas à respecter la volonté des auteurs que tu défends.

                  Réfléchis juste à ce que tu fais : tu viole la loi, la volonté de l'auteur. Pourquoi dans ce cas, puisque tu as commencé à violer la loi et la volonté de l'auteur, tu continues avec un support inadapté?

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est bien tout le problème : les auteurs incitent les gens à violer la loi, donc à
                partir de la, quitte à la violer, autant ne pas payer.

                C'est bien connu que toutes les manières de violer la loi sont équivalentes, d'ailleurs chaque fois que je déborde sur une ligne blanche en conduisant j'en profite pour écraser quelques grand-mères au passage (autant violer la loi avec panache !).

                The cake is a lie.

            • [^] # Re: Ce clip

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Pour avoir un backup. Je conserve le DVD au chaud dans sa boîte et il n'en sort jamais.

              Le backup, ça pourrait être le site sur lequel tu as acheté.
              Personnellement, j'ai autre chose à faire que de stocker du plastique chez moi (sans compter le coût écologique), la place chèrement acquise mérite mieux que de servir à faire du stockage inutile.

              Bref, ce n'est pas un argument, au contraire : en plus d'acheter, il faut "louer" une petite place pour le stockage. Alors que le backup pourrait être chez eux (ou sur un cloud, ça prend toujours moins de place que les DVD)

              Tu fais comment si ta maison brûle? Le backup, c'est bien si tu peux l'avoir à plusieurs endroits, sinon ce n'est pas un backup. Mauvais backup. Ou plutôt backup à l'ancienne, avec gros risque de perte. Bof. Aujourd’hui, la technologie nous permet de mieux faire, faudrait juste qu'ils se bougent un peu.

              • [^] # Re: Ce clip

                Posté par . Évalué à 1.

                Le backup, ça pourrait être le site sur lequel tu as acheté.

                Aucune garantie de pérennité. Pour un backup, ça ne me plait pas.

                Personnellement, j'ai autre chose à faire que de stocker du plastique chez moi (sans compter le coût écologique), la place chèrement acquise mérite mieux que de servir à faire du stockage inutile.

                Affaire de gout. Moi, j'aime bien.

                Tu fais comment si ta maison brûle? Le backup, c'est bien si tu peux l'avoir à plusieurs endroits, sinon ce n'est pas un backup. Mauvais backup. Ou plutôt backup à l'ancienne, avec gros risque de perte. Bof. Aujourd’hui, la technologie nous permet de mieux faire, faudrait juste qu'ils se bougent un peu.

                C'est sûr, mais c'est pareil pour tout. C'est déjà pas mal de pouvoir faire un backup pour ça.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                • [^] # Re: Ce clip

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Aucune garantie de pérennité. Pour un backup, ça ne me plait pas.

                  Beaucoup plus que le DVD chez toi (vol, destruction).
                  Une copie à un seul endroit, c'est très bof en backup moderne.

                  Affaire de gout. Moi, j'aime bien.

                  Ce n'est pas mon gout, et je ne vois pas pourquoi je changerai. Donc si eux ne veulent pas s'adapter, pourquoi devrais-je avoir un scrupule? Trop de contraintes incites trop à faire autrement...

                  C'est déjà pas mal de pouvoir faire un backup pour ça.

                  Tu peux, mais tu n'as pas le droit... Quitte à ne pas avoir le droit, je prend une solution bien meilleure.

                  • [^] # Re: Ce clip

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Trop de contraintes incites trop à faire autrement...

                    Encore une fois, tu es libre de ne pas les voir du tout : si on t'incite à pirater, c'est parce que tu tiens absolument à les voir.

                    Si l'on t'empêche de le faire dans des conditions acceptables, c'est tout le système qu'il faut remettre en cause et pour ça lui faire comprendre clairement en refusant par exemple tout ce qui en est issu, et pas par des moyens détournés : le piratage à outrance n'apportera rien d'autre qu'une course aux armements préjudiciable aux deux camps.

                    Une copie à un seul endroit, c'est très bof en backup moderne.

                    C'est sûr, est-ce que ce genre de produit demande un dispositif si poussé ? Un seul backup me paraît bien suffisant pour quelques films. Après, chacun sait bien sûr ce qui lui est le plus important.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Ce clip

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Si l'on t'empêche de le faire dans des conditions acceptables, c'est tout le système qu'il faut remettre en cause

                      Tu trouve les conditions inacceptables, et pourtant tu achètes. Ceux que tu critiques font exactement comme toi au niveau philosophique : ils prennent ce qui les arrangent le plus.
                      Pourquoi toi tu fais, alors que tu dis aux autres qu'ils ne devraient pas?
                      Ils prennent juste comme ça les arrange, comme toi.
                      Ils ne sont pas "anti", juste qui prennent ce qui est mieux. Et le meilleur produit n'est pas le légal (tu violes toi-même la loi)

                      C'est sûr, est-ce que ce genre de produit demande un dispositif si poussé ? Un seul backup me paraît bien suffisant pour quelques films. Après, chacun sait bien sûr ce qui lui est le plus important.

                      Ca serait tellement plus simple d'avoir le backup centralisé chez l'ayant droit (pas cher tout ça...)
                      C'est faisable. C'est pas fait.

                  • [^] # Re: Ce clip

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Guillaume : Aucune garantie de pérennité. Pour un backup, ça ne me plait pas.

                    Zenitram : Beaucoup plus que le DVD chez toi (vol, destruction). Une copie à un seul endroit, c'est très bof en backup moderne.

                    Du point de vue du "bien commun", je préfère qu'un maximum de gens possèdent des copies de notre patrimoine culturel, plutôt que sa conservation ne soit assurée que par quelques uns, riches et puissants soient-ils. Avec le numérique, on peut copier, et la grosse multinationale (qui peut faire faillite, arrêter son service), la bibliothèque (qui peut brûler), et le citoyen (idem) peuvent préserver. Si la bibliothèque d'Alexandrie aurait été copiée en une galaxie de petites bibliothèques, on ne l'aurait pas perdu (on aurait juste douillé pour la reconstituer).

                    J'avais lu un jour un article très intéressant sur le problème qu'avait la NASA avec ses archives sur bande. Ils n'avaient plus les moyens de les exploiter (y en a trop), c'était comme s'ils ne les possédaient pas : http://formats-ouverts.org/blog/2006/08/30/925-une-histoire-incroyable-les-bandes-perdues-de-la-nasa-c-est-une-affaire-de-formats (voir aussi cet autre article). En plus du format, il y a un autre problème : la capacité à gérer les stocks et à les exploiter !

                    Bref, pour le bien commun, il est bon que notre patrimoine culturel soit possédé par plusieurs entités, dans un format ouvert (ok, le DVD n'est déjà pas un bon candidat).

                    Ce n'est pas parce que l'appart' de Guillaume brûle et qu'il perd ses DVD qu'il ne peut pas aussi les récupérer chez un voisin ou dans une bibliothèque en ligne.

                    À l'échelle de l'humanité et de son histoire, le gros serveur en ligne c'est une « copie à un seul endroit », ce qui est « très bof en backup moderne ».

                    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

                    • [^] # Re: Ce clip

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Effectivement, il y a deux problèmes :
                      - Ton backup perso (certes, tu peux racheter... Si c'est toujours en vente)
                      - Le patrimoine mondial (et laisser tout à une entreprise, ça ne va pas le faire effectivement)

                      Du coup : quelle solution? Parier sur les milliers d'individus qui garderaient une copie chez eux n'est pas crédible : tu perdra des choses (comme on perd des fichier sur le P2P).

                      Sinon, pour l'histoire de la NASA, le numérique change pas mal la donne quand même : les bits, tu les copie facilement, et après c'est du logiciel (pas besoin de matériel couteux pour passer de tes disques de 3 To aujourd'hui à des disques de 50 To dans 5 ans). Aujourd'hui, les archivistes sont plus en format "presque" ouvert : MXF + JPEG-2000 + PCM (hier, c'était du DV)

            • [^] # Re: Ce clip

              Posté par . Évalué à 6.

              De toute façon, je préfère être hors la loi en respectant les créateurs qu'en les respectant pas.

              +1

              Ce qui me hérisse dans la DADVSI, c'est la partie DV (droits voisins) ! Je me contrefiche du soit disant manque à gagner des producteurs industriels avides. Par contre, je tiens à ce que les artistes puissent vivre de leur art.

              Pour cette raison, je recours quasi exclusivement aux offres légales mais je supporte difficilement les bandes annonces et autres avertissements alors même que je fais l'effort de payer ce que j'ai choisi de visionner.

              Imaginer un cd musical dont les 2 premiers morceaux - avec écoute obligatoire - contiendraient les avertissements légaux me fout un blues profond...

              Handbrake et sound juicer sont mes amis aussi :)

        • [^] # Re: Ce clip

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est marrant, j'achète des DVD et pourtant je n'ai pas ce genre de problème.

          Ma méthode à l'achat du DVD:

          insertion dans le PC ;
          ouverture de Handbrake ;
          extraction
          copie sur clef USB ;
          lecture sur la TV.

          Le temps de l'opération : environ la moitié de la durée du film. Je ne vois jamais aucune pub ni même aucun menu. Et j'ai toutes les pistes audio et sous-titres.

          Donc au lieu de te farcir 20 min de pubs, trailers, legal warnings, etc, tu te farcis 45 min de conversion. Et tu ne vois toujours pas en quoi c'est toujours plus contraignant qu'un truc pirate, pour lequel je met le dvd, hop le film ce lance, point.

          Tu parles de mauvaise foi.
          Je trouve que souvent les pirates font preuve de mauvaise foi, mais là, l'argument est tout a fait juste : les gens qui payent sont au final moins bien traités que ceux qui piratent : obligé de voir des pubs et trailers, un menu qui sert à rien, des "legal warning", etc.
          Ne pas comprendre cet argument, ou plutot faire semblant de ne pas le comprendre, c'est LA qu'est la mauvaise foi, à mon avis.

          • [^] # Re: Ce clip

            Posté par . Évalué à 1.

            Donc au lieu de te farcir 20 min de pubs, trailers, legal warnings, etc, tu te farcis 45 min de conversion. Et tu ne vois toujours pas en quoi c'est toujours plus contraignant qu'un truc pirate, pour lequel je met le dvd, hop le film ce lance, point.

            Je me farcis ces 45 minutes une seule fois. Après, c'est pareil que le piratage.

            Ne pas comprendre cet argument, ou plutot faire semblant de ne pas le comprendre, c'est LA qu'est la mauvaise foi, à mon avis.

            Oh mais je le comprends, sinon je ne ferais pas cela.

            Ce que je ne comprends pas, c'est qu'on fasse tout et son contraire : je critique le système qui me mets des pubs, mais je regarde quand même leur film.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Ce clip

        Posté par . Évalué à 2.

        Quelle est la licence de l’image ? Peut-on la réutiliser ?

  • # Esclavage

    Posté par . Évalué à 10.

    pourquoi acheter des produits fabriqués à l'autre bout du monde dans des conditions proches de l'esclavage, alors qu'on peut télécharger le modèle et produire l'objet à la maison ?

    Pour les imprimer à moindre cout sur notre imprimante 3D made in China ?

    • [^] # Re: Esclavage

      Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 24/01/12 à 20:18.

      Et si la majorité des pièces pour construire une imprimante pouvaient être imprimées ?

      Voir RepRap, le projet d'imprimante 3D libre et auto-réplicante.

      • [^] # Re: Esclavage

        Posté par . Évalué à 10.

        Jusqu'à ce qu'on ne soit plus capable d'enrayer le phénomène et que l'humanité entière soit réduite en esclavage par les imprimantes 3D !

      • [^] # Re: Esclavage

        Posté par . Évalué à 5.

        Tu as une imprimante 3D mécanique toi ? Sans composants, sans moteur, etc ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: Esclavage

      Posté par . Évalué à 5.

      Comme ces objets-là ? http://xkcd.com/924/

    • [^] # Re: Esclavage

      Posté par . Évalué à 10.

      Je trouve ça super simpliste cette idée d'objet qu'on imprime à la maison, exprimée ainsi.

      Par "définition", un objet qu'on peut fabriquer avec une imprimante 3D est fabriqué déjà de façon entièrement automatisée, avec une poignée de gus à peu près diplômés qui surveillent une machine sophistiquée qui chie des millions de pièces par jour.

      Ça serait plutôt au niveau de l'assemblage de certains trucs qu'il faut de la main d'oeuvre. Et là, l'imprimante 3D peut apporter quelque chose. Pas pour fabriquer la pièce, mais parce que l'entreprise qui fabrique la pièce et fait travailler des chinois pour l'assembler refusera de te vendre la pièce afin que tu l'assembles toi-même.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # Économies d'échelle

    Posté par . Évalué à 8.

    D'ici à ce que les imprimantes 3D puissent être aussi rentables que les économies d'échelle faites dans les usines du Tiers-Monde, on a encore un peu de temps pour voir venir.

    • [^] # Re: Économies d'échelle

      Posté par . Évalué à 6.

      Ce n'est pas qu'une question de rentabilité : aussi étonnant que ça puisse paraître des gens peuvent préférer payer plus cher un produit (en l'occurence une pièce de remplacement), pour des raisons éthiques, pour le plaisir de bidouiller..

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Économies d'échelle

        Posté par . Évalué à 2.

        Bien sûr, mais c'est loin d'être la majorité. Je doute que ça puisse suffire à perturber une industrie.

        • [^] # Re: Économies d'échelle

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Hier soir sur arte il y avais un reportage sur l'obsolescence programmé. Alors on ne va pas dire que le ras le bol général de notre société du gaspillage est pour demain, il n'empêche que la prise de conscience progresse.

          • [^] # Re: Économies d'échelle

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            la prise de conscience progresse.

            Vu le nombre de personnes qui ont eu, dans l'ordre, un iPhone de base, puis 3G, puis 3GS, puis 4, puis 4S, le tout en moins de 5 ans, je ne crois pas, au contraire : on est plutôt plus dans la consommation instantanée, pour la majorité des gens.
            La valorisation d'Apple est un bien bon exemple de la non-prise de conscience...

            • [^] # Re: Économies d'échelle

              Posté par . Évalué à 2.

              y'en a t'il vraiment autant ?
              je veux dire: combien y a t'il d'iphone en france, parmis ces gens combien sont suffisamment fanboy, et ont les moyens, pour en racheter un smartphone tout les 2 ans .
              Il y en a bien sur, mais je pense (supposition complète: je n'ai aucun chiffre) quelques dizaines de millier. Sur 60milion, cest finalement marginal.

              • [^] # Re: Économies d'échelle

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                racheter un smartphone tout les 2 ans

                Tout les 6 mois tu veux dire

                • [^] # Re: Économies d'échelle

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Effectivement…
                  Je n'ai aucun chiffre a avancer là-dessus, mais en observant mon entourage j'ai parfois l'impression que le téléphone est un appareil jetable. Je ne me rappelle pas avoir vu cela avant, en tout cas pour un équipement à la fois « high-tech » et grand public.
                  Les pratiques des opérateurs téléphoniques rendent cela normal. C'est même le contraire, refuser un téléphone lié à l'abonnement serait presque suspect.
                  Les pratiques des constructeurs également favorisent cela : sortir une énorme quantité de téléphones, dont aucun n'est fini ou pleinement fonctionnel, et pour ceux qui sont nintelligents, le support logiciel est rapidement abandonné (1 an pour mon téléphone).

                  Il faut relativiser, ça reste du « à la louche » sur une faible partie de la population, néanmoins suffisante pour être observée quotidiennement (en un tour de métro en voit beaucoup de téléphones très récents, iPhone 4 en tête).

              • [^] # Re: Économies d'échelle

                Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 25/01/12 à 21:18.

                "Apple éblouit et redevient la première capitalisation boursière mondiale"
                http://www.liberation.fr/depeches/01012385774-apple-eblouit-et-redevient-la-premiere-capitalisation-boursiere-mondiale

                Marginal, vraiment?
                Même Free se doit de dire qu'ils vont subventionner le dernier né des chez Apple pour faire plaisir aux geeks dépensiers, ils doivent le dire dans leur présentation du premier jour...

                PS : tu ne sais pas compter, recompte un peu le nombre de version d'iPhone en combien de temps, vraiment, avoir l'avant dernière version ne se fait pas, mais alors pas du tout...

            • [^] # Re: Économies d'échelle

              Posté par . Évalué à -3.

              On a qq 3g au taff, ils fonctionnent au poil. On va les donner vu qu'on est passe recemment ios5 minimum, mais sans ca, pour des telephones vieux de 4 ans, je suis assez impressione.
              Idem pour les 3gs.

              J'ai toujours mon ipod a disque dur vieux de 6 ans, marche toujours au poil. Ca doit etre le disque dur le plus resistant que j'ai jamais vu.

              Apple ne fait pas dans l'obsolescence programmee, ils atomisent juste tout a chaque nouvelle generation, ce qui incite a renouveler.

              Apres si tu veux des chiffres precis, les gens ont tendance a garder leur precieux 2 ans, lie a un contrat qu'ils sont. Ce qui peut expliquer le pattern de sortie des produits apple (une sortie par an, une majeur, puis une mineur).

              La valorisation d'apple represente juste leur maitrise du marche hardware informatique. +20% sur le marche pc, quand le reste de l'industrie se prend -8%, accompagne d'une maitrise du marche telephone et de la suprematie totale du marche tablette.

              If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: Économies d'échelle

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Apple ne fait pas dans l'obsolescence programmee,

                Je n'ai pas dit ça.
                Je parle des gens plutôt.
                Pas mal de monde change effectivement tous les deux ans (à cause des "points de fidélité"), mais il y a aussi pas mal de monde qui n'attendent pas et achètent chaque version majeure.

                l'obsolescence programmée, je la vois surtout du côté des acheteurs, mas réaction était sur le fait de croire que les gens devenaient moins consuméristes. Ce n'est pas le cas, au contraire (faudra un jour s'arrêter...)

                • [^] # Re: Économies d'échelle

                  Posté par . Évalué à 0.

                  achètent chaque version majeure.

                  Si on parle d'iPhone, chaque version majeure = 2 ans

                  C'est un cycle que je constate autour de moi. Par contre je ne connais personne qui fasse le saut tous les ans (même hors engagement opérateur).

                  Je ne dois pas fréquenter des gens suffisamment fortunés :)

                • [^] # Re: Économies d'échelle

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ben ouais, mais tu parles un peu d'un domaine tout neuf ou y'a une révolution qui arrive tous les 6/12 mois, forcement, c'est pas super représentatif.
                  Le marche explose en ce moment, ça va bien finir par se stabiliser.

                  If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

              • [^] # Re: Économies d'échelle

                Posté par . Évalué à 1.

                Apple ne fait pas dans l'obsolescence programmee, ils atomisent juste tout a chaque nouvelle generation, ce qui incite a renouveler.

                Euh comment dire, Un peu quand meme ? Entre autre, le fait de ne pas pouvoir changer la batterie ? Et puis il y a aussi eu les class-actions pour les remettre dans le droit chemin.

                Donc oui aujourd'hui peut etre qu'Apple ne fait pas plus trop dans l'obsolescence programmee, mais comme tous les la plupart des fabricants, ils ont ete tentes et ils se sont fait recadrer.

                • [^] # Re: Économies d'échelle

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Oui enfin, même maintenant, la batterie n'est toujours pas changeable. On peut aussi citer Siri qui ne fonctionne que sur les 4S alors qu'il est techniquement possible de le faire tourner sur des 3GS ou 4.

                  • [^] # Re: Économies d'échelle

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Sur un 4, oui.
                    Sur un 3GS non. Du moins, pas avec une expérience utilisateur acceptable.

                    Siri est toujours techniquement en beta (va comprendre, vu qu'ils en font la pub activement). Potentiellement, Apple va l'ouvrir dans 5.1 au iphone 4. Ou pas.
                    Je reste convaincu qu'Apple a été enormement retarde sur iOS5, et qu'ils ont shippe du soft en beta a cause du 4S qui attendait dans des cartons d'être mis a jour pour être vendu.

                    (Et oui, je sais, "ça va peut etre être mis a jour plus tard", c'est l'excuse number 1 des fandroids, excuse que je me plais a leur renvoyer dans la face a chaque fois).

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                • [^] # Re: Économies d'échelle

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Qu'est ce que tu preferes, une batterie changeable qui sera rincée au bout de 1 an ou une batterie non changeable qui tiendra bien meme apres 3 ans?
                  Les 3G dont je parlais plus haut, ils sont utilise par des employés ici, au quotidien. Genre c'est leur telephone de tout les jours quoi. Pour un tromblon vieux de 4 ans, je trouve que c'est pas mal, non?
                  A l'inverse, le nexus one de test qu'on a, personne ne l'utilise parce qu'il lui faut un fil a la patte. Il tient en gros 20-30 minutes sur batterie.

                  Allant bientôt fêter ses 2 ans, mon macbook pro tient toujours 4h00 de development (ie compilation en permanence) sur batterie, combien ici avec leur batteries changeables peuvent en dire autant? J'ai meme envie de dire "combien ici peuvent en dire autant, meme avec une batterie toute neuve?".

                  Mon ipod vieux de 6 ans dont je parle plus haut. Ben quand je dit qu'il marche toujours au poil, c'est que je m'en sert toujours au quotidien. Pas mal pour une batterie d'obsolescence programmée, non?

                  If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                  • [^] # Re: Économies d'échelle

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Qu'est ce que tu preferes, une batterie changeable qui sera rincée au bout de 1 an ou une batterie non changeable qui tiendra bien meme apres 3 ans?

                    C'est vrai que les iPhones n'ont pas du tout la réputation d'avoir une batterie qui crève au bout d'un an.

                    Je vois pas le rapport entre une batterie changeable et sa longévité. Rajouter un clip pour retirer la coque ça implique de changer la techno de la batterie ?

                    • [^] # Re: Économies d'échelle

                      Posté par . Évalué à 1.

                      C'est vrai que les iPhones n'ont pas du tout la réputation d'avoir une batterie qui crève au bout d'un an.

                      Ben ecoutes, c'est pas ce que je constate sur plus d'une dizaine de devices. Loin de la meme.

                      Je vois pas le rapport entre une batterie changeable et sa longévité.

                      Yen a aucun, en effet. Je renvoyais plutôt a la concurrence, pour montre qu'apple est le bon eleve dans ce domaine.

                      Rajouter un clip pour retirer la coque ça implique de changer la techno de la batterie ?

                      Non, mais ça pourrit le design industriel de l'objet, tout ça pour qq chose que quasi personne ne fait (vu que le batterie coutent souvent aussi cher que le telephone subventionne).

                      If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

    • [^] # Charybde et Scylla

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Captatio benevolentae : je n'ai rien d'un khmer vert et les partis écolos me paraissent à côté de la plaque, occupés qu'ils sont à attirer leur électorat essentiellement constitué de ces horripilants bourgeois qui s'ignorent, éthiques et écolo-responsables.

      Certes. Mais qu'on me permette d'élever une timide remarque à l'encontre des imprimantes 3D.

      Cette mode des imprimantes 3D m'insupporte au plus haut point. Alors que justement la force de l'ère de l'information réside dans la dématérialisation des activités humaines, nous voilà reparti dans un délire méta-consumériste. Pourquoi une imprimante 3D ? Pourquoi vouloir refabriquer de ces merdes en plastique dont on arrive pas déjà à se débarrasser ? Pourquoi ce désir de « cocooning » qui voudrait que tous les amateurs éclairés auraient un de ces engins chez eux, générant ainsi une demande supplémentaire aux usines du tiers-monde pour les construire, et saturant l'espace ambiant de cochonneries, qui au fond, ne servent pas à grand chose.

      L'imprimante 3D est le reflet d'un fantasme conciliant avant-gardisme et rétrograde. Rétrograde, car il croit que l'avenir de la société se joue dans la manufacture et le concret. Avant-gardiste, parce qu'il sous-tend l'idée que l'individu devrait être à même de contrôler sa propre chaîne de fabrication.

      Le premier point s'oppose à la marche de l'histoire et aux contraintes écologiques qui sont en train de nous tomber doucettement sur la gueule. Le second trahit un individualisme galopant, et nie la possibilité de collectifs et de coopératives pour arriver au même résultat, en mieux, car mutualisant les ressources.

      • [^] # Re: Charybde et Scylla

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce n'est pas parce que tu n'en vois pas le besoin qu'il n'existe pas.

        Un petit exemple d'une utilisation utile de ce genre de "gadget".
        Prends un cabinet d'architecture, parfois, ils aiment bien faire des maquettes pour voir à quoi ressemble ce qu'ils imaginent. Actuellement, la plupart des maquettes d'études sont faites en cartons / mousse découpée à la main. C'est une perte de temps, surtout quand les formes sont suffisamment basique pour être dessinée en 3D mais chiante à faire à la main (pente, ...). Si l'imprimante 3D est rapide, plus de perte de temps à découper / recommencer, ... Et le résultat, même basique, sera toujours propre, donc présentable à un client si besoin.

        Et la ce n'est qu'un exemple, je suis sur qu'on pourra en trouver pleins d'autres

        • [^] # Re: Charybde et Scylla

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Oui, mais la question est "quel sera l'impact de la généralisation de cet outil"

          Aujourd'hui, on a démultiplié la quantité de déchets électroniques (pas besoin de faire un dessin). La question c'est pas seulement : qu'est ce que cette nouvelle technologie va nous apporter. Mais quel prix nous (et l'ensemble de la planète) allons payer.

      • [^] # Re: Charybde et Scylla

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Hello,

        sur le plan des contraintes écologiques, on peut penser que ce point sera pris en compte par les hackers de l'impression 3D. Si on observe les différents matériaux qui sont utilisés pour l'impression 3D, on constate que c'est le PLA (Poly-Lactic Acid ou acide polylactique) qui est souvent utilisé, notamment pour ses qualités physiques (température de fusion). C'est un matériau biodégradable et qui peut être produit à partir d'amidon. Sachant qu'il coûte aujourd'hui dans les 25€ le Kg sous forme extrudable (fil de 3mm de diamètre), on peut envisager que les hackers aillent plus loin et mettent au point des techniques et des procédés permettant de produire soit-même ce matériau à moindre frais.

        Un autre point qui me laisse penser qu'il faut garder confiance par rapport au respect de la Nature, c'est que les hackers ont la capacité de travailler sur des techniques de recyclage. C'est souvent le cas pour les ordinateurs (réutilisation d'une ancienne station de travail en serveur). Sur le plan de l'impression 3D, on peut remarquer certains projets qui vont dans ce sens: RepRap Recycling, Re-Extruder, Recyclebot. Certes, ce ne sont que des projets mais on peut s'attendre à des résultats positifs. Dans tous les cas, certains travaillent sur ce sujet qui est pris en compte.

        Enfin, on voit également que bon nombre des produits qui sont issus de l'impression 3D sont des pièces de rechange qui ne sont plus fabriquées ou bien qui sont vendues (exprès) plus chères que le produit final ou encore dont le montage nécessite beaucoup de main d’œuvre. Plutôt que de jeter pour racheter, autant refabriquer rapidement ce qui est défectueux et prolonger le cycle de vie des objets dont nous nous servons.

        Dans tous les cas, l'impression 3D libre me paraît être un domaine très intéressant pour améliorer notre liberté par rapport aux objets et aux entreprises qui les fabriquent (et nous les vendent).

        • [^] # Re: Charybde et Scylla

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Hello me,

          pour aller plus loin sur mon idée de recyclage du plastique utilisé pour l'impression 3D, je vous invite à prendre quelques minutes pour regarder un Ted talk sur le sujet. La technique qui est (trop rapidement) présentée ressemble assez aux expérimentations sur le recyclage dans le projet RepRap. Mike Biddle (l'intervenant du Ted Talk) y montre quelques images de son produit final: du plastique extrudé ayant les mêmes propriétés que celui qui est produit par le pétrole...

          La technologie existe déjà... yapuka !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.