Journal Répression et peines de prison

Posté par . Licence CC by-sa
24
31
août
2011

Un article de Numerama que j'ai trouvé assez intéressant. On y compare les peines maximales pour différents délits avec la peine maximale pour "piratage" de biens culturels.

On peut y apprendre notamment que "Les sévices graves et cruautés envers les animaux" sont moins graves que le "piratage".

Par contre l'article fait l'impasse sur le contenu libre en écrivant pour résumer la loi : "En France, le fait de partager de la musique ou des films sur Internet est puni, comme toute contrefaçon, d'une peine maximale de 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende", c'est bien dommage.

Et vous ? Êtes-vous pour une révision de l'échelle pénale ?

  • # Mais c'est très naturel

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le non-achat de produit de divertissement nuit gravement à une certaine économie. Il est donc naturel que ce délit soit strictement réprimé. À l'opposée les actes de cruautés envers les animaux ont un bilan plus mitigé. D'un coté l'animal ne consommera plus sa pâtée (nuisance) mais de l'autre il nécessitera peut-être des soins considérables (positif, un peu comme le fait de briser des vitres, de brûler des voitures, des plastiquer des villas …).

    Les citoyens un peu conscients des graves enjeux économiques liés aux crises ininterrompues depuis la fin des années soixante réclament unanimement des peines plus sévères à l'encontre des flibustiers qui canonnent l'économie culturelles par le manque de dynamisme de leur consommation. Allons même plus loin, condamnons même les gens qui n'achètent pas suffisamment de supports d'œuvres soumises au droit d'auteur. Et dans un même élan, instaurons une (ou des) gabelle(s) pour que chacun contribue à la création mensuellement.

    • [^] # Re: Mais c'est très naturel

      Posté par . Évalué à 10.

      Et dans un même élan, instaurons une (ou des) gabelle(s) pour que chacun contribue à la création mensuellement.

      Ca existe déjà : cf la redevance sur support numérique vierge, la "redevance" sur les abonnements internet (taxe COSIP) ou abonnement téléphonique pour financer la "culture", et je suis sûr qu'il y en a d'autres.

    • [^] # Re: Mais c'est très naturel

      Posté par . Évalué à 5.

      les actes de cruautés envers les animaux ont un bilan plus mitigé. D'un coté l'animal ne consommera plus sa pâtée (nuisance) mais de l'autre il nécessitera peut-être des soins considérables (positif, un peu comme le fait de briser des vitres, de brûler des voitures, des plastiquer des villas …).

      Hihi, après le sophisme de la vitre brisée, le sophisme de l'animal torturé :-)

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # les toutous sont nos amis

    Posté par . Évalué à 0.

    "Les sévices graves et cruautés envers les animaux"

    Il me semble qu'en france les animaux sont considérés au même titre que des biens privés
    donc il y a équivalence entre torturer le chien du voisin et lui casser une lampe

    • [^] # Re: les toutous sont nos amis

      Posté par . Évalué à 8.

      Enfin pour en revenir au sujet de base, j'ai perso toujours su que de diffuser du Justin Bieber était bien plus dangereux que de pousser quelqu'un au suicide !

      • [^] # Re: les toutous sont nos amis

        Posté par . Évalué à 4.

        Tu peux aussi pousser quelqu’un au suicide en lui diffusant du Justin Bieber...

        • [^] # Re: les toutous sont nos amis

          Posté par . Évalué à 1.

          Bah non, c'est une diffusion publique c'est illégal.

          Mais c'est vrai qu'en France le chef d'inculpation principale (si ça existe) ce doit être le délit/crime le plus grave pénalement, donc avec la peine maximum la plus haute, non ?

          • [^] # Re: les toutous sont nos amis

            Posté par . Évalué à 6.

            Bah non, c'est une diffusion publique c'est illégal.

            Ben ouais, on ne parlerait plus de suicide mais de génocide

            • [^] # Re: les toutous sont nos amis

              Posté par . Évalué à 2.

              Si tu diffuses à une seule personne, que tu ne connais ni d'Ève ni d'Adam, qui ne fait donc pas partie de ton "cercle familial" je pense qu'on peut parler de diffusion publique. Exemple, tu as un salon de massage où il n'y a qu'une personne à la fois, tu mets de la musique ou des photos, c'est une diffusion publique.

              Je peux me tromper je suis pas juriste (comment ça "on avait remarqué crétin" ?!)

          • [^] # Re: les toutous sont nos amis

            Posté par . Évalué à 2.

            Arf ça dépend :

            Tu peux cumuler pousser au sucide + piratage : là je te cache pas que tu vas prendre très cher.

            Ou faire ça légalement ou presque :

            Tu pousses au suicide MAIS tu achètes le CD et tu payes la SACEM... héhé... et là c'est propre ;)

            • [^] # Re: les toutous sont nos amis

              Posté par . Évalué à 2.

              Dans ce cas tu es acquitté : c'est un geste de bonne foi.

            • [^] # Re: les toutous sont nos amis

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Et si on connait quelqu'un qui écoute du Justin Bieber et qu'on le pousse au suicide, on peut pas plaider "pour la sauvegarde de l'intégrité de l'espèce humaine" ou quelque chose comme ça ?

    • [^] # Re: les toutous sont nos amis

      Posté par . Évalué à 4.

      il y a équivalence entre torturer le chien du voisin et lui casser une lampe

      Non. Tuer ton chien (ou celui du voisin) n'aura effectivement pas beaucoup plus de conséquence de te (ou lui) briser un objet.

      En revanche, faire souffrir inutilement un animal (domestique) est répréhensible, que ce soit le tien ou pas.

      • [^] # Re: les toutous sont nos amis

        Posté par . Évalué à 3.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Animal_domestique_en_droit_fran%C3%A7ais

        Ils ont pas complété la partie cruauté envers animaux, mais en cherchant un peu on découvre en effet que depuis 2006:
        "Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende"
        ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Maltraitance_des_animaux#En_France )

        merci d'avoir corrigé

        • [^] # Re: les toutous sont nos amis

          Posté par . Évalué à 5.

          Est ce que les mouches sont considérées comme des animaux domestiques, apprivoisés ou tenu en captivité? Il me semble que par rapport au type de sévices qu'on leur faire subir sur ce site, la réponse est oui, à moins d'être équipé d'un jetpack extrêmement maniable, ce qui n'est pas le cas de ceux que j'ai vu jusqu'à maintenant.

          Je ne pensais pas que venir troller ici pouvait être puni si sévèrement... il va vite falloir que je me calme.

          • [^] # Re: les toutous sont nos amis

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Par contre on peut très bien aller dans la montagne violer la famille ours, des lapins, la mère de Bambi, ce qu'on veut ! On est hors du cadre de la loi.

            • [^] # Re: les toutous sont nos amis

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Et je parle pas de maman Jackson.

            • [^] # Re: les toutous sont nos amis

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              "Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves ou de nature sexuelle ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. À titre de peine complémentaire, le tribunal peut interdire la détention d’un animal, à titre définitif ou non." Notre Code pénal ainsi modifié ajoute la catégorie des "animaux tenus en captivité"

              Effectivement.
              Je peux donc torturer tranquillement un animal tant qu'il n'est pas en captivité.
              C'est étrange comme loi. Pourquoi donc avoir précisé "domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité" ?

              • [^] # Re: les toutous sont nos amis

                Posté par . Évalué à 1.

                Bah c'est triste à dire mais si tu tortures un animal sauvage, en gros tout le monde s'en fout. Par contre un animal domestique, apprivoisé et tenu en captivité bah il appartient à un humain et là, bah le droit (dommages et intérêts) s'applique.

                Je suis d'accord c'est dommage d'avoir limiter à cela.

                • [^] # Re: les toutous sont nos amis

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Je ne pense pas qu'il y ait un rapport avec les dommages et intérêts. C'est du pénal, pas du civil.
                  D'autant plus que si tu crèves les yeux de tes chatons pour faire une n-ième vidéo sur Youtube, ce n'est pas toi qui va porter plainte contre toi.

                  Le top du top étant tout de même qu'il est interdit de faire subir de mauvais traitements aux bestiaux, mais pas de problème pour les mettre en cage, en laisse, pour les dresses, les castrer, leur donner de la bouffe dégueux. Pas de problème non plus pour les zoos.

                  • [^] # Re: les toutous sont nos amis

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Ca a potentiellement qq chose a voir avec le fait qu'une bonne partie des animaux finissent dans nos assiettes, et qu'on peut pas vraiement interdire ca.
                    Encore que certains interdisent le foie gras sous pretexte de cruaute.

                    If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

                  • [^] # Re: les toutous sont nos amis

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Le top du top étant tout de même qu'il est interdit de faire subir de mauvais traitements aux bestiaux, mais pas de problème pour les mettre en cage, en laisse, pour les dresses, les castrer, leur donner de la bouffe dégueux. Pas de problème non plus pour les zoos.

                    Et c'est marrant de voir que si on considère que le fait domestiquer un animal, c'est lui faire du mal, la loi se contredit.

                  • [^] # Re: les toutous sont nos amis

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    En fait, ça fait un peu penser à l'Antiquité romaine cette loi : il était interdit de faire subir de mauvais traitement à un esclave qui ne vous appartenait pas.

                    Aujourd'hui une telle déclaration choquerait tout le monde, d'une part parce que l'esclavage est interdit, d'autre part parce que posséder un être humain comme un objet est immoral.

                    Par contre, posséder un animal comme un objet, ça ne choque personne.

              • [^] # Re: les toutous sont nos amis

                Posté par . Évalué à 2.

                Pour pouvoir enculer les mouches légalement.

  • # En même temps

    Posté par . Évalué à 8.

    Télécharger tue des artistes ! C'est bien plus grave que la torture de quelques animaux qui rapportent 0€ et qui ne vote pas.

    • [^] # Re: En même temps

      Posté par . Évalué à 6.

      Ah bon ? Je n'ai jamais entendu parler d'un artiste mort de téléchargement ... Je suis sur qu'un journal nécrologique sur Linuxfr se chargerait de nous communiquer une telle bronsonisation

      • [^] # Re: En même temps

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Michael Jackson et Richard Wagner.

        • [^] # Re: En même temps

          Posté par . Évalué à 6.

          Et Amy Winehouse...

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: En même temps

            Posté par . Évalué à 3.

            Ils sont morts de téléchargement ? Ca se passe comment?

            • [^] # Re: En même temps

              Posté par . Évalué à 3.

              T'as déjà essayé de faire rentrer un artiste dans une prise RJ45 femelle ? Ben voilà...

              • [^] # Re: En même temps

                Posté par . Évalué à 4.

                Une prise RJ45 est toujours femelle. Le mâle de cette espèce, ainsi que de toutes les prises, se dénomme la fiche.

                The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

              • [^] # Re: En même temps

                Posté par . Évalué à 6.

                Ils sont morts de téléchargement ? Ca se passe comment?

                T'as déjà essayé de faire rentrer un artiste dans une prise RJ45 femelle ? Ben voilà...

                on a dit qu'on arretait les blagues sur Michel Petrucciani.

    • [^] # Re: En même temps

      Posté par . Évalué à 7.

      Télécharger tue des artistes !

      C'est pas un appel au meurtre, ça ?!?

      • [^] # Re: En même temps

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Si seulement ça pouvait tuer des majors ! Ça ferait un super slogan, non ?

        « La contrefaçon tue des majors : tipiakez ! »

        On pourrait même en faire une jolie affiche, je pense.

        • [^] # Re: En même temps

          Posté par . Évalué à 10.

          DeadKennedys_HomeTaping

          • [^] # Re: En même temps

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Excellent!
            Mais c'est une arnaque : pour copier la face A sur la B, il me faut acheter un deuxième K7.

            ---------------------> O

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # révision...

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    > Êtes-vous pour une révision de l'échelle pénale ?

    Pour ma part, je suis pour une révision du code de la route, pour permettre au cycliste d'avoir des règles adaptées à son mode de fonctionnement.
    C'est incroyable de voir que dans certains pays les voitures peuvent tourner à droite au feu rouge, alors qu'en France un vélo ne le peut pas !
    Et sachant qu'un cycliste se transforme en moins d'une seconde en un piéton (qui pousse un vélo), il est tout à fait logique de permettre aux cyclistes de passer aux feux rouges lorsque cela est permis pour les piétons.

    Et vous, qu'en pensez-vous d'une telle modification du code qui permettra une meilleure vie à tous ?

    • [^] # Re: révision...

      Posté par . Évalué à 2.

      Et vous, qu'en pensez-vous d'une telle modification du code qui permettra une meilleure vie à tous ?

      Qu'elle n'a aucun rapport avec le sujet de ce journal et les thèmes de ce site.

      • [^] # Re: révision...

        Posté par . Évalué à 0.

        Ah non, je crois bien que c'est tout-à-fait d'actualité.
        M'enfin un poil moins que la réglementation des remontées entre files à moto.

  • # Interessant

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Par exemple, il est moins grave de détruire un bien (2 ans) que de le dupliquer (3 ans).

    En tous cas, on voit bien l'efficacité du lobbying de l'industrie musicale et audiovisuelle pour avoir réussi à placer la barre aussi haute!

    • [^] # Re: Interessant

      Posté par . Évalué à 10.

      Ça n'a rien à voir avec l'industrie musicale et audiovisuelle. Cette loi sur la contrefaçon ne concerne pas que la musique, elle concerne aussi les faux-sacs Vuitton, les médicaments génériques qui n'ont pas payé la dime dûe au détenteur du brevet, les contrefaçons qui peuvent mettre en danger la vie de personnes et tout un tas d'autres choses qui n'ont pas de rapport les uns avec les autres. La sanction est certainement justifiée dans certains cas mais totalement grotesque pour l'échange de musique. Il faudrait avoir une différenciation des délits de contrefaçon pour avoir une échelle adaptée (même si c'est aussi le travail des juges d'adapter la peine au délit).

      • [^] # Re: Interessant

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Faire un faux sac Vuitton devrait même pas être interdit, du moment que l'acheteur sait que c'est un faux, personne n'est lésé.
        Après tout, soit il cherche une « qualité » de fabrication et il achète un original, soit il cherche à se la péter pour moins cher et achète un faux.
        Évidemment ça ferait beaucoup de mal à l'industrie du luxe mais ça ferait beaucoup de bien pour l'humanité.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: Interessant

          Posté par . Évalué à 10.

          Je ne pense pas que satisfaire le "besoin de se la péter en montrant qu'on paie un objet plusieurs fois sa valeur réelle" fasse du bien à l'humanité.

          Au contraire.

          Ça leur fait les pieds à tout ces cons de s'endetter juste pour avoir un logo à la con sur un bête sac. S'ils sont nazes au point d'avoir besoin de ça pour se sentir exister, méritent pas mieux.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Interessant

            Posté par . Évalué à 2.

            Bientôt, des lois pour réguler ce qu'est le "bon goût" et interdire le reste ? Vous pouvez penser tout le mal que vous voulez des gens qui veulent un logo sur leur sac ("panurgisation", manque de personnalité, consommation, etc.), je ne vois pas en quoi cela vous gêne. Cela n'entrave ni votre liberté ni n'est immoral.

            • [^] # Re: Interessant

              Posté par (page perso) . Évalué à -2.

              Justement, ça n'a rien à voir avec le goût. Si tu aime l'apparence du truc, tu pourra avoir la copie identique, sans le certificat d'authenticité, mais pour moins cher.

              Et ne pas pouvoir vendre cette copie identique, ça entrave ma liberté, par ailleurs.

              DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

              • [^] # Re: Interessant

                Posté par . Évalué à 1.

                Donc reproduire une œuvre originale (disons une peinture) sans l'accord de l'auteur, et la vendre à quiconque veut bien l'acheter¹, c'est OK, parce que de toute manière ce n'est pas l'originale ?

                [1] Je fais une très grosse distinction entre vouloir se faire du fric sur le dos des gens qui ont fait le plus gros du boulot, et simplement reproduire et distribuer leur boulot pour rien sans aucun avantage pécuniaire (même indirect).

                • [^] # Re: Interessant

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben oui c'est ok. Et c'est même un métier.
                  Mais je suppose que tu sous-entendais "sans avertir le client" ;-)

        • [^] # Re: Interessant

          Posté par . Évalué à 4.

          personne n'est lésé.

          Si.
          La marque Vuitton, qui a dépensé (mettons) 10€ pour fabriquer/stocker/transporter le sac, et 20€ pour faire de la pub, et vend son sac 100€, est lésée par le gus qui fabrique un faux Vuitton pour 10€, ne fait pas de pub, et le vend aux gens (même en marquant que c'est un faux).

          Idem pour le fabricant qui fait des sacs à 10€, les vend 15€ sans mettre "Vuitton" dessus, et subit la concurrence déloyale du faux Vuitton qui, en fait, vaut autant.

          Il faut bien saisir que l'authenticité, la marque, le logo, la campagne marketing autour du sac, font partie intégrante de la valeur de celui-ci, en tant qu'objet permettant d'afficher un statut social. Les gens n'achètent pas juste un sac, ils paient aussi le publicitaire qui a convaincu d'autres personnes que les porteurs de ce sac sont "supérieurs".

          Le problème se pose aussi pour les œuvres audiovisuelles: une partie de la valeur attribuée à une œuvre connue est liée au fait qu'elle soit connue, donc que ceux qui l'ont vue/entendue peuvent en parler. Ce n'est pas simplement un phénomène culturel normal entre humains (parler de références communes), c'est renforcé artificiellement par la publicité. On fait un blockbuster, on fait une campagne de pub, on sort le film. Et le lendemain, les "loosers" sont ceux qui ne sont pas (encore) allés le voir.

          Et c'est parce qu'il y a cet aspect vicieux de moutonisation qui rôde autour des questions de propriété intellectuelle et de droit des marques que je n'aime pas franchement le discours intégriste qui veut abolir tout l'appareil légal protégeant ce genre de business.

          Ça rejoint la situation des imbéciles qui se sont inscrit sur Facebook, et beuglent parce que celui-ci ne respecte pas leur vie privée, censure certains contenus.. On retrouve, encore et toujours, un comportement de mouton qui va rejoindre la masse, qui va céder à la pression sociale, pression sociale fabriquée de toute pièce par des industries, et qui s'étonne ensuite que les industries en question cherchent à améliorer leur rentabilité, si nécessaire en tapant sur le mouton noir qui a rejoint le troupeau des moutons blancs mais refuse de se teindre le poil, alors qu'il a bien coché la case "j'accepte de me teindre le poil en blanc".

          Une bonne critique du système des droits d'auteur et droit des marques commence par une critique de soi-même. Si j'ai envie d'un sac Vuitton à cause des effets qu'il va avoir sur le comportement des autres, comportement induit par la publicité financée par Vuitton, je suis un sale hypocrite de réclamer le droit de faire du faux Vuitton.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Interessant

            Posté par . Évalué à 5.

            je suis un sale hypocrite de réclamer le droit de faire du faux Vuitton.

            À partir du moment où le sac en question ne porte pas la marque en question je ne vois pas où est le problème. Si le sac en question est bien foutu (bon j'ignore tout de la marque, et de ses produits, mais je continue sur l'exemple), et que je souhaite en avoir un semblable, au nom de quoi la marque pourrait elle interdire un sac ayant les même dimensions sous prétexte qu'il ressemble trop au sien ? (Toute ressemblance avec une histoire de coréen et de pomme est purement accidentelle)

            Si par contre le sac comporte le logo Vuiton, la je suis d'accord pour pendre le commerçant et l'acheteur (si il a connaissance de la contrefaçon).

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

            • [^] # Re: Interessant

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              En laissant le droit de copier le logo — donc au final seul l'acheter sait qu'il a un « faux », tu supprime justement ce système car personne ne sait si tu as un vrai, et l'objet qui a de la valeur uniquement parce qu'il est cher ne peut pas exister. C'est bien pour ça que je suis pour le droit de copier un logo, du moment que l'acheteur n'est pas trompé.

              DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

              • [^] # Re: Interessant

                Posté par . Évalué à 3.

                Ça se défend, moi j'ai toujours ça trouvé absurde ce système de marque où on paye dix fois le prix de fabrication (et encore je suis gentil) ; et j'ai pas envie de me transformer en publicité ambulante.

                Par ailleurs si la copie est de mauvaise qualité, cela pourrait faire des dommages aux boites qui font attention à la qualité de leur produit.

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: Interessant

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Par ailleurs si la copie est de mauvaise qualité, cela pourrait faire des dommages aux boites qui font attention à la qualité de leur produit.

                  Non parce qu'on empêcherait toujours les vendeurs de mentir sur le vrai fabricant. Si tu veux de la qualité, tu achète un original, pas la copie.
                  Mais on sait très bien que ceux qui achètent du Vuitton ne le font pas pour une prétendue qualité (surtout quand à ces prix, tu peux t'acheter un sac normal par jour) ;-)

                  DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                  • [^] # Re: Interessant

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Si tu veux de la qualité, tu achète un original, pas la copie.

                    Ca c'est vrai dans le cas général, mais parfois tu peux avoir une copie de qualité égale à l'original, même pour des sacs de luxe.

                    Grosso-modo, le commanditaire (la marque) sous-traite à plusieurs atelier la fabrication de son sac, avec comme contrainte que celui qui livre la commande en premier sera payé, et les autres, non seulement ils ne toucheront pas d'argent, mais en plus ils se débrouilleront avec le stock. Evidemment, ce surplus est écoulé vers le marché de la contrefaçon (la description complète dans Gomorra).

                    Dans ce schéma, la seule différence entre un original et une copie, c'est la seule volonté de la marque, rien ne peut physiquement les différencier, et jusqu'au dernier moment les deux produits ont le même statut, ce sont des originaux.

              • [^] # Re: Interessant

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                En laissant le droit de copier le logo — donc au final seul l'acheter sait qu'il a un « faux », tu supprime justement ce système car personne ne sait si tu as un vrai, et l'objet qui a de la valeur uniquement parce qu'il est cher ne peut pas exister.

                Mais le grand marché qui régule tout, jusqu'à notre vie et notre salaire il est pas capable de réguler ça aussi ?

        • [^] # Re: Interessant

          Posté par . Évalué à 1.

          En gros tu veux la disparition des marques, et tu cites certains cas où tu te réjouirais (et beaucoup de monde avec toi) si les marques disparaissaient.

          Très bien, maintenant il ne te reste plus qu'à trouver des exemples pour lesquels la disparition des marques aurait un effet clairement néfaste pour le plus grand nombre. Tu réviseras ptet ton jugement quand t'en auras trouvé...

          • [^] # Re: Interessant

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Pourquoi une disparition des marques ? Seulement une disparition des marques qui ne misent que sur le prix élevé (dans le sens où c'est le prix élevé qui fait vendre, car il faut montrer que l'on a payé cher).

            Et ce n'est pas ce que je « veux », c'est juste qu'il cela rendrait ce genre d'achat moins intéressant car l'aspect d'exclusivité sera diminué. Je ne vois pas trop pourquoi il faudrait limiter la liberté de produire pour faire plaisir à ces quelques marques.

            DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

            • [^] # Re: Interessant

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce que tu zappes, c'est que ces marques ne se sont pas construites du jour au lendemain en proposant des produits chers.
              Sinon on peut le faire tout de suite: je fais fabriquer des sacs en Chine, je lance la marque "maclag, le luxe au-dessus du luxe" et je vends chaque sac 10,000€.

              Ce que moi je vois de ces dames, c'est que "Vuitton on paie vraiment la marque!!" en râlant, et ensuite en regardant les autres sacs, se dire que c'est pas aussi beau et ça n'inspire pas autant confiance quant à la longévité de l'objet.
              Et oui, Vuitton fait payer le prix fort pour apporter un peu plus qu'un sac disons "moyen++ de gamme". C'est le principe du luxe, et c'est pareil partout.
              Si tu achètes un proco, le prix suivant la fréquence n'est jamais linéaire...

              • [^] # Re: Interessant

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Non, je ne « zappe » rien, et j'en ai marre de me répéter.

                Si les acheteurs de Vuitton sont vraiment séduits par la qualité de construction etc. alors ils achèteront l'original.
                La seule chose qu'il y a a protéger, c'est l'information fournie au consommateur, pas les marques elles-mêmes.

                Si tu achètes un proco, le prix suivant la fréquence n'est jamais linéaire...

                Je ne comprends pas du tout le rapport.

                DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

                • [^] # Re: Interessant

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Le rapport c'est que passé le milieu de gamme, les moindres petites améliorations se font payer au prix fort. C'est partout pareil, et c'est pareil aussi pour les sacs à main. Il y a plein de petits détails qui font qu'un Vuitton est mieux qu'un "bon sac", et chacun de ces petits détails se ressent sur le prix de vente.

                  Faut arrêter de croire que le luxe et les grandes marques, c'est du cher artificiel. Il y a clairement de bonnes marges, mais il y a un fossé avec ce que proposent les vendeurs "lambdas".

                  Enfin, pourquoi la contrefaçon reste un problème: parce que certains contrefacteurs sont capables de faire un sac "aussi bien que Vuitton" et à première vue indifférentiable. Il faut beaucoup d'attention pour déceler les anomalies, et il vaut mieux avoir déjà vu l'original dans sa vie. Tu es bien protégé en France et en Europe, mais si tu vas ailleurs (au hasard: à la source, en Chine), les arnaques sont fréquentes, et il faut parfois quelques mois pour se rendre compte que le faux Vuitton ne tient pas la distance! Ça fait mal d'avoir payé le prix d'un Vuitton pour un sac qui se décompose après 3 mois. Et ça fait encore plus mal si la victime refuse l'idée de s'être faite arnaquée et part colporter l'idée que "la qualité Vuitton est en chute libre!" ou "les produits vendus en Chine sont des versions au rabais de ceux vendus ailleurs!", photos à l'appui, partout sur internet. Et pour les aider à être suspicieux: c'est déjà le cas, et c'est bien connu, sur certaines marques de voitures. Ils ont de lourds soupçons sur nombre d'objets quotidiens.

                  Ceci dit, j'écris tout ça, mais je crois que je suis en fait d'accord avec toi: il suffirait que l'information soit claire, et qui veut mettre son argent où il le veut le fait.
                  Par contre je crois que ça n'arrivera pas de sitôt: la plupart des contrefacteurs sont en Chine, et ils sont motivés par l'argent facile. Si c'était pas pour arnaquer (soit les acheteurs, soit les gens qui verront le "super sac Vuitton que l'acheteur s'est offert!!" -tout est dans le "j'me la pète à mort!-), ils auraient depuis longtemps leur propre label en Chine même, où la législation est bien plus floue sur la propriété intellectuelle.

                  Je peste même parfois en voyant les clones d'iPhone d'excellente facture parce qu'avec un bon design et un label propre, ça pourrait faire un carton à l'étranger (suffit de voir le rapport fonctionnalités/prix, et ça pète pas! bon par contre, c'est pas le cas de toutes les contrefaçons hein, y'a aussi la version "15 jours de durée de vie").

              • [^] # Re: Interessant

                Posté par . Évalué à 5.

                Si tu achètes un proco, le prix suivant la fréquence n'est jamais linéaire...

                Encore heureux, la qualité d'un proc ça ne se mesure pas à sa fréquence.

        • [^] # Re: Interessant

          Posté par . Évalué à 1.

          Ouais, et faire un faux linux proprio ne devrait pas etre interdit, tant que l'acheteur sait que c'est un faux.

          Ah ben merde, ca va pas plaire a beaucoup de monde la.

          If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

          • [^] # Re: Interessant

            Posté par . Évalué à 4.

            ça s'appelle Android et ça marche à fond :)

      • [^] # Re: Interessant

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Ils me semble que dans le cas des contrefaçons dangereuses — genre faux médicament — il n'est pas utile indispensable d'invoquer les infractions à la propriété intellectuelle pour intenter des poursuites. Par exemple, l'empoisonnement, ou la mise en danger d'autrui paraissent des motifs plus légitimes.

        • [^] # Re: Interessant

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Pour le moment, la loi ne fait pas de distinction : tout le monde à 3 ans.

          Si le législateur trouve que copier à l'identique (même hash ;-) ) est moins grave qu'une contrefaçon pouvant empoisonner, je lui serait grès de le préciser dans la loi, en attendant, faire un copier-coller reste punissable de 3 ans suivant l'envie du juge qu'on a. Et je reste toujours sur ce qu'on peut se prendre, pas sur des idées "ça sera peut-être moins", je crois que ce qui est écrit. 3 ans.

          • [^] # Re: Interessant

            Posté par . Évalué à 2.

            Exactement; dans la loi la peine maximum est prise en compte dans l'évaluation de la peine; elle est aussi prise en compte pour les peines plancher; ce qui fait que quelqu'un qui se fait re-prendre à télécharger va se prendre par défaut de la prison ferme.

            Alors oui le juge peut motiver sa décision pour ne pas appliquer la peine plancher, mais c'est n'est pas censé être le cas.

            Ensuite on peut se poser la question sur la proportionnalité de la peine vis à vis de l'infraction (une bonne question prioritaire de constitutionnalité (QPC) qu'un avocat pourrait prendre un malin plaisir à poser en début de procès pour le retarder encore un peu ;) )

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Interessant

            Posté par . Évalué à -2.

            Tout le monde peut avoir jusqu'a 3 ans, nuance ;-)

            If you can find a host for me that has a friendly parrot, I will be very very glad. If you can find someone who has a friendly parrot I can visit with, that will be nice too.

  • # Il y a pire...

    Posté par . Évalué à 10.

    On peut y apprendre notamment que "Les sévices graves et cruautés envers les animaux" sont moins graves que le "piratage".

    J'aurais mis en exergue l'homicide involontaire (art. 221-6 du code pénal) ; le vol (art. 311-3) ; le fait de pénétrer dans un établissement scolaire muni d'une arme (art. 431-24) ; l'évasion d'un détenu (art. 434-27) ; le harcèlement dans le but d'obtenir des faveurs sexuelles (1 an de prison, art. 222-33)...

    Cet exemple édifiant permet en tout cas de montrer, à ceux qui en doutaient encore, que nos législateurs travaillent pour des intérêts privés plus que que pour l'intérêt général.

    • [^] # Re: Il y a pire...

      Posté par . Évalué à 2.

      le harcèlement dans le but d'obtenir des faveurs

      Ils ont parfois le chic pour les formules ... \o/

  • # Numerama..

    Posté par . Évalué à 10.

    Par contre l'article fait l'impasse sur le contenu libre en écrivant pour résumer la loi : "En France, le fait de partager de la musique ou des films sur Internet est puni, comme toute contrefaçon, d'une peine maximale de 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende", c'est bien dommage.

    Non, ce n'est pas "dommage", c'est pour se mettre au niveau du lectorat moyen de Numerama.

    C'est à dire au niveau du téléchargeur lambda pour qui la réflexion politique au sujet du téléchargement ne vient que pour justifier le fait de viser le prix le plus bas (donc, le gratuit), sans absolument rien remettre en cause d'autre. Et que ça emmerde un peu de payer un VPN ou un compte MegaUpload, donc qui voudrait qu'on légalise son téléchargement gratos.

    C'est simple et bête, c'est le niveau 0 de la réflexion. Le gus comme ça, faut pas lui parler d’œuvres qu'on a le droit de télécharger. Parce que l’œuvre qu'on a le droit de télécharger, elle n'est pas passée sur M6, ni à la radio, elle ne passe pas en boîte, donc elle n'existe pas.

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Numerama..

      Posté par . Évalué à 2.

      Et puis ce n'est pas inexact, dans la mesure où ici si aucune licence n'est spécifiée, alors le droit d'auteur s'applique par défaut.
      non ?

    • [^] # Re: Numerama..

      Posté par . Évalué à 6.

      Tu te rends bien sûr compte qu'il existe tout un tas d'artistes « non libres » qui diffusent leurs œuvres de façon plus ou moins confidentielle, et qui (mis à part le contenu non-libre de leur production) correspondent parfaitement à la description que tu viens de faire ? Pour la majorité des gens qui écoutent/suivent la radio et la télé, ces œuvres « n'existent » pas non plus.

      Autre exemple très con : je suis fan de musique metal et j'écoute aussi pas mal de classique. En France, même si bien sûr il existe un marché pour les deux (il suffit d'aller chez un disquaire, ou un multi-spécialiste pour s'en convaincre), aucun de ces deux genres n'est réellement mis en avant dans les médias grand public¹. Du coup, dans les deux cas, je m'appuie sur mon réseau de connaissances pour me dire ce qui est bien Quelques exemples très cons : Y. Menuhin et H. Hahn, deux très grands violonistes, ont une façon très différente d'interpréter le même concerto de Bach; Dream Theater a fait une reprise de Gangland (de Iron Maiden) qui n'a presque plus rien à voir avec l'original (on passe d'un morceau somme toute classique de heavy metal des années 80 à un pur morceau de jazz); etc. Ce genre de choses ne se trouve pas forcément dans les circuits traditionnels de distribution (je suis presque certain qu'il faut faire partie du fan club de Dream Theater pour espérer récupérer le live des concerts où ils ont fait cette reprise — enfin pourquoi pas hein).

      Tout ça pour dire que ta remarque, en plus de te faire passer pour un élitiste pédant du genre « moi j'écoute un truc que personne d'autre écoute, contrairement à la plèbe », occulte totalement d'autres pans de la création, certes pas libre, mais tout aussi confidentielle. Je sais, je sais, comme le disait Desproges : « c'est affreux le peuple. Je sais, j'en ai parmi mes gens. »

      Je suppose que ce n'est pas ce que tu penses (rapport au côté « supérieur », etc.), mais je commence à en avoir marre de la généralisation à la limite de la condescendance (et bien souvent bien au-delà de la limite) concernant « ce con de peuple ».

      Je vais donner un exemple très très stupide de pourquoi je déteste ça : je bosse dans une université américaine. Un des profs qui y bosse aussi est connu pour être très bon dans son domaine, mais aussi très incisif, et verbalement agressif. La secrétaire qui travaille dans mon service a une petite trentaine et deux enfants. Le prof en question discute avec elle, et en gros lui dit « Quand même c'est un peu con d'avoir fait des gosses avant d'avoir fini ton master, du coup t'as raté tes études. » Elle de répondre : « Au moins j'ai une vie sexuelle » (et, soit dit en passant, elle n'a pas l'air malheureuse dans sa vie en général). Tout ça pour dire, le « bon sens » des uns n'est pas forcément le même que celui des autres.

      Donc ce que tu appelles « le niveau 0 de la réflexion », moi j'appelle ça tout bêtement une simplification. Mais c'est ce qui est génial avec la publication sur internet : on peut poster un commentaire pour faire des précisions.

      [1] Si on considère Radio Classique comme média grand public, alors mon argument est un peu plus faible en ce qui concerne le classique, mais tient toujours la route pour le métal².
      [2] Bien entendu, si on considère les magazines papier tels « Hard-Rock Magazine », on peut aussi arguer que mon argument devient fragile. Cependant, dans ce cas j'estime qu'on touche un public déjà restreint qui veut s'informer sur quelque chose de relativement confidentiel et nécessitant la lecture de magazines spécialisés³.
      [3] Non rien, c'est juste que j'aime bien les notes de bas de page imbriquées. :)

      • [^] # multi-spécialiste

        Posté par . Évalué à -1.

        Quel bel oxymore...

        Mais sinon je suis assez d'accord avec tes idées.

        Elle de répondre : « Au moins j'ai une vie sexuelle »

        Ça c'est de la répartie.

        • [^] # Re: multi-spécialiste

          Posté par . Évalué à 2.

          J'aurais sans doute dû insister sur le fait que, de ce que j'en sais, ce monsieur est célibataire endurci (as in : il a des cales aux mains...). Bref, la « connerie » de l'une (préférer fonder une famille plutôt que finir ses études quand on a déjà une licence) n'est pas spécialement plus importante que celle de l'autre (docteur en physique, certes, mais avec un tempérament tellement exécrable qu'il est toujours célibataire, et pas par choix).

      • [^] # Re: Numerama..

        Posté par . Évalué à 9.

        « Au moins j'ai une vie sexuelle »

        Nafissatou Diallo aurait dit la même chose...

        ============>[]

        • [^] # Re: Numerama..

          Posté par . Évalué à -3.

          Toi je paris que tu n'as pas de vie sexuelle.

          ---> []

          • [^] # Re: Numerama..

            Posté par . Évalué à 1.

            Ben non, corriger les fautes d'orthographe sur LinuxFr lui prend tout son temps (et ne parlons pas de PCInpact).

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Numerama..

              Posté par . Évalué à 3.

              (et ne parlons pas de PCInpact).

              Je n'y suis plus beaucoup, depuis quelques mois !

              • [^] # Re: Numerama..

                Posté par . Évalué à 3.

                Je me disais aussi que le niveau avait sacrément baissé...

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.