Journal 75 % des français sont favorables au protectionnisme Européen

Posté par (page perso) .
Tags :
21
21
juin
2011

D'après un sondage publié dans Marriane de cette semaine, 75 % des français sont favorable au protectionnisme Européen. Ce sondage a été financé sur leur denier personnels par une vingtaine d'économistes et chercheurs réunnis au sein de l'association "Manifeste pour un débat sur le libre-échange".

On trouve parmi eux : Emmanuel Todd, Jacques Sapir, Bernard Cassen, Pascal Fourrier, Jacques Généreux, Jean-luc Greau, Edouard Husson, Hervé Juvin, Akim El Karaoui, Gérard Lafay, Frédéric Viale, Julien Landfried, Aurélien Bernier, David Cayla, etc...

Quel protectionnisme défendent-il ?
Le protectionnisme est régulièrement présentée dans les média comme une idée vieillote et dangereuse, défendue par de dangereux marxistes "archéo". Elle est directement associée aux idées du parti Le Peniste et vous catalogue directement comme "xénophobe".
Il existe pourtant une tradition libérale (et non néolibérale qui est elle fanatiquement libre échangiste) favorable au protectionnisme (Carl Schmidt en particulier).
Pour vous situer le niveau de blocage de l'élite à ces questions, Ipsos a refusé de faire le sondage par peur de représailles de ses client. IFOP a pour vice-présidente, laurence Parisot, allez comprendre...
Pourtant ça bouge, deux "vieux", Rocard et Giscard s'y rallient.

Pourquoi l'Oligarchie défend t-elle bec et ongle le Libre Echange ? Parce qu'il est plus intéressant de placer son capital à 20% en Asie, qu'à 3% ici. D'où la trahison de nos élites.
Le protectionnisme Européen défendu par ces intellectuels est un protectionnisme à échelle continentale, non intégral, et basé sur un rééquilibrage vis à vis de nos normes sociales et environnementales. Ce qui signifierait qu'un produit fabriqué en Inde qui respecte des normes environnementale et sociales (pollution limitée, sécurité sociale et retraite pour les travailleurs) serait beaucoup moins taxé qu'un produit fabriqué en Chine polluant la rivière du coin tout en faisant travailler des prisonniers.
On considère qu'avec 400 millions de consommateurs doté d'un relativement haut niveau de revenu, le marché Européen est suffisant pour fonctionner en régime partiellement protectionniste.

Pour éclairer le débat, quelques faits :
- La poids de l'industrie dans le PIB était de 26,3% en 1978, 17,8% en 2003 et 13% aujourd'hui. Ce n'est pas une baisse, c'est un effondrement. Compter sur la réforme de la taxe professionnelle est du bisounousisme et de l'aveuglement.
- Le transport bateau des marchandises fabriqué dans l'Atelier du Monde rejette 2 fois plus de CO2 que le transport aérien http://www.guardian.co.uk/environment/2007/mar/03/travelsenvironmentalimpact.transportintheuk
- En 4 ans Renault et peugeot ont délocalisé 50% de leur production, tout en étant renfloué par l'Etat pendant la crise financière..

Le sondage est très complet :
http://cric04.unblog.fr/files/2011/06/presentationifopdusondagelesfrancaisetleprotectionnisme1.pdf

Une présentation commentée de celui-ci :
http://www.marianne2.fr/Sondage-80-des-Francais-pour-un-protectionnisme-europeen_a207348.html

Sans oublier :
http://www.protectionnisme.eu/

  • # foutage de gueule

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Officiellement tout le monde est pour le libre-échange.

    Sauf quand ça n'arrange pas certains.

    Les Etats-Unis ont refusé que le chinois CNOOC (qui proposait plus que l'américain Chevron) achète l'américain Unocal, car le pétrole c'est stratégique.
    http://petercohan.blogspot.com/2005/07/unocalcnoocchevron-qa.html

    Pareil quand une boîte de Dubai a voulu acheter des ports américains, interdit.
    http://en.wikipedia.org/wiki/Dubai_Ports_World_controversy

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: foutage de gueule

      Posté par . Évalué à 10.

      Officiellement tout le monde est pour le libre-échange.

      Nous sommes tous des libertains échangistes ?!

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: foutage de gueule

      Posté par . Évalué à 9.

      Les chinois et les américains n'ont pas de complexe avec le nationalisme économique. Chacun son échelle de valeur…

      C'est la guerre, voilà tout.

  • # mouais

    Posté par . Évalué à 6.

    Airbus ou Thales qui vire un poste pour prendre un mec en SSII, cela fait
    -1 pour l'industrie et +1 pour le service. Cherchez l'erreur ! Le service est là pour répondre à un besoin plus primaire comme l'industrie. Sans l'industrie, il n'y aura pas de demandes de service.

    Renault et Peugeot ont surtout délocalisé dans l'UE (Tchéquie ?).

    Même si le protectionnisme donnant-donnant est en train de devenir à la mode, il ne faut pas oublier l'argument principal contre celui-ci. Le protectionnisme engendre une réaction "en face", ce qui freine l'exportation tout en augmentant les couts de production puisque que l'on ne peut plus acheter "pas chère" à l'étranger.

    Aujourd'hui les vêtements coutent peu chère grâce à la chine, que vont dire les européens si du jour au lendemain leur prix augmentent de 50% ?

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 6.

      Pourquoi les vêtements?

      Quasiment tout ce qu'on utilise tous les jours est fabriqué en Chine!! (bon, je devrais dire "vous" pour insister vu que moi j'y suis, donc y'a bien un lien logique ici, pas chez vous, enfin chez nous! enfin je me comprends!!)

      Téléphone, ordinateur, vêtement, jouet, ustensiles de cuisine, etc.

      On crache volontiers sur les délocalisations, mais comme tu dis, je doute que les SMICards aient jamais pu se payer un lecteur DVD s'ils étaient encore fabriqués en France!

      On a vachement profité de la Chine, tous autant qu'on est! Ça va être difficile de faire passer la pilule de l'augmentation du coût de la vie à une époque où les gens râlent pour leur pouvoir d'achat...

      • [^] # Re: mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Certes.
        Mais tu oublis les effets induits par ce (léger) protectionnisme (qui consisterait en fait à atteindre le niveau de protectionnisme qu'appliquent les américains chez eux).

        D'une part plus d'emploi, réindustrialisation oblige.
        D'autre part moins de compétition sur les salaires qui sont vus par les entreprises comme un coût pur, donc la fin de la course vers le SMIC.
        Une réindustrialisation, une plus grande utilisation de machines (ce qui donnera du boulot à nos ingénieurs, dont nous), et finalement des coûts qui vont baisser.

        Si on réindustrialise, on sera astreint à un saut technologique.
        L'esclavage, que ce soit l'utilisation des africains aux Etats-Unis ou des enfants chinois sont en quelques sortes (dans une pure vision industrielle s'entend) des robots super évolués. C'est pour cela que l'esclavage est l'ennemi de l'innovation.
        Une réindustrialisation aura certes pour conséquence un renchérissement des prix de pas mal de denrée, au début, mais au final on y gagnera.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 4.

          La où il y a le plus de smicard, c'est dans la distribution, la restauration et hostellerie. J'ai du mal à imaginer quel genre de menace fait peser l'étranger sur ces secteurs...

          Il ne faut pas oublier non plus que l'on ne sait plus faire plein de choses. Par exemple, produire un produit électronique en moyen volume est impossible. Or, Seb produit toujours des objet de cuisine en France: chercher l'erreur.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 1.

            « La où il y a le plus de smicard, c'est dans la distribution, la restauration et hostellerie »

            Tu as des sources sur la répartition des smicards (ou plus généralement des bas salaires) en fonction des domaines de travail ? Ça m'intéresse beaucoup.

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 7.

            La où il y a le plus de smicard, c'est dans la distribution, la restauration et hostellerie. J'ai du mal à imaginer quel genre de menace fait peser l'étranger sur ces secteurs...

            Quelle genre de menace fait peser le chômage sur les salaires de ceux qui travaillent dans la distribution, la restauration et l'hôtellerie ?
            Si les personnels acceptent de travailler pour de tels salaires, c'est parce qu'ils sont conscients de la concurrence du chômage. Regarde les demoiselles de magasin en Mai 1968...

            Il ne faut pas oublier non plus que l'on ne sait plus faire plein de choses. Par exemple, produire un produit électronique en moyen volume est impossible. Or, Seb produit toujours des objet de cuisine en France: chercher l'erreur.

            C'est juste une conséquence de la concentration capitaliste. Comme le fait de supprimer les haies de bocage ( et donc modifier les écosystèmes, le système venteux et le climat ).
            La concentration ne sert qu'à augmenter les profits. Pas à réduire le prix de vente final.

            Les trucs qu'on sait plus faire, comme tu dis, il nous faudrait pas 6 mois maximum pour acquérir le niveau d'expertise que tout le monde nous envie dans tous les domaines où nous produisons encore.

            Bon après, il y a l'enseignement et l'enseignement par l'UMP...

            Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 2.

              "Si les personnels acceptent de travailler pour de tels salaires, c'est parce qu'ils sont conscients de la concurrence du chômage. "

              Même pas, il suffit de voir le nombre de patrons de restaurant qui se plaignent de ne pas trouver de serveurs.

              "C'est juste une conséquence de la concentration capitaliste."

              Quel rapport avec la choucroute ? Tu es du genre à ne pas vouloir d'économie d'échelle pour avoir le privilège de payer 3x plus chère ?

              "Comme le fait de supprimer les haies de bocage ( et donc modifier les écosystèmes, le système venteux et le climat )."

              Le rapport ? Le but était d'augmenter la productivité, de produire plus de bouffe. Je crois que beaucoup de gens ont oublié ce que font les pénuries alimentaires. Pourtant, il y a eu suffisamment d'émeute de la faim, ces dernières années.

              "La concentration ne sert qu'à augmenter les profits. Pas à réduire le prix de vente final."

              Faut arrêter de balancer ce genres de bêtises. La concentration fait baisser les prix de production, point. Ensuite, selon la structure du produit en question (donc plus ou moins selon la présence de monopole), le prix baissera ou les marges augmenteront. Les vêtements ont beaucoup baissés et l'électronique en général aussi.

              "Les trucs qu'on sait plus faire, comme tu dis, il nous faudrait pas 6 mois maximum pour acquérir le niveau d'expertise que tout le monde nous envie dans tous les domaines où nous produisons encore."

              Je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles. 6 moins pour monter une usine d'objet que personne ne fait en France est une vaste blague.

              "Bon après, il y a l'enseignement et l'enseignement par l'UMP... "

              Et à cause de l'ump et des capitalistes, Dieu tue un chaton tous les matins ?

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 5.

                Seulement un chaton? Petit bras.

                Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 9.

                Même pas, il suffit de voir le nombre de patrons de restaurant qui se plaignent de ne pas trouver de serveurs.

                pour quelles conditions de travail ? Où ?
                S'il faut bosser de 10h30 à 15h30 puis de 19h30 à 1h30, tu comprendras que les parents n'accepteront jamais ce genre de travail, ni ceux qui habitent à 25 km du lieu en question, non ?

                Quel rapport avec la choucroute ? Tu es du genre à ne pas vouloir d'économie d'échelle pour avoir le privilège de payer 3x plus chère ?

                Ya pas d'économie d'échelle dans la concentration capitaliste. L'économie d'échelle, c'est lorsque les possédants construisent des usines pour produire un produit en gros volume. La concentration sert juste à virer les concurrents potentiels en les rachetant.

                Le rapport ? Le but était d'augmenter la productivité, de produire plus de bouffe. Je crois que beaucoup de gens ont oublié ce que font les pénuries alimentaires. Pourtant, il y a eu suffisamment d'émeute de la faim, ces dernières années.

                mouarf. Ya rien dans les décisions de recomposition agraire qui soit justifié par ces choses là. Elles sont postérieures aux périodes de disettes en France. ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Société_d'aménagement_foncier_et_d'établissement_rural )
                C'est juste parce que le propriétaire agricole a décidé de gagner 300 m² sur l'équilibre écologique. Et c'est tout simplement désastreux.

                Faut arrêter de balancer ce genres de bêtises. La concentration fait baisser les prix de production, point. Ensuite, selon la structure du produit en question (donc plus ou moins selon la présence de monopole), le prix baissera ou les marges augmenteront. Les vêtements ont beaucoup baissés et l'électronique en général aussi.

                non, les vêtements n'ont pas baissé en général. Quant à l'électronique, que je sache, les 2 protagonistes qui se tirent la bourre en matière de microprocesseurs sont toujours les mêmes. Les seules raisons de la réduction des coûts des microprocesseurs, c'est l'amélioration de la finesse et des procédés de gravure.

                En ce qui concerne la fabrication des cartes mères et de la RAM, les usines sont presque entièrement automatisées, les fabricants sont toujours aussi nombreux, et les prix ont atteint un palier bas depuis 3 ans ( cartes mères pour processeurs AMD ).
                Par contre, si tu parles des téléviseurs, dis-moi où on peut trouver un téléviseur 88 cm moins cher que le 88 cm Grandin vendu chez Conforama en 1992 ? En général, les produits électroniques sont justement ceux dans lesquels le coût de la main d'œuvre est si bas qu'on ne peut pas parler de concurrence par les bas salaires. C'est uniquement parce que HP, Philips et Thompson ont décidé de couler l'emploi qu'il n'y a plus de travail dans l'électronique en France. C'est une décision totalement politique.

                Je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles. 6 moins pour monter une usine d'objet que personne ne fait en France est une vaste blague.

                C'est le délai que prend Peugeot pour construire les unités de fabrication à chaque fois qu'il fabrique un nouveau modèle de voiture. Mais ça doit pas rentrer dans ton schéma... Faudrait que tu visites des industries de temps en temps.

                Et à cause de l'ump et des capitalistes, Dieu tue un chaton tous les matins ?

                Deux. :)

                Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Je ne sais pas de quelle génération tu es, mais moi je me souviens de Thomson qui avait sa dernière usine de fabrication de lecteurs DVD en France, en gardant la main sur leur haut de gammeà l'époque: environ 200 ou 300€ en magasin.
                  Sur le même rayon, le lecteur "made-by-China": 50€.

                  L'électronique ne se résume pas aux processeurs ni aux ordinateurs!

                  Pour les 6 mois, reprenons:

                  Je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles. 6 moins pour monter une usine d'objet que personne ne fait en France est une vaste blague.

                  C'est le délai que prend Peugeot pour construire les unités de fabrication à chaque fois qu'il fabrique un nouveau modèle de voiture. Mais ça doit pas rentrer dans ton schéma...

                  Effectivement, ça ne rentre pas dans son schéma, on peut difficilement affirmer que Peugeot a peu d'expérience en fabrication de voitures en France.

                  Là on parle d'objets pas fabriqués chez nous! Essaie pour voir "cherche expert en ligne de production de %s" %s: objet que personne ne fabrique en France depuis 15ans. Tu crois qu'on a des experts sous la main? Tu crois qu'ils sont encore à niveau côté technique?

                  Pour le reste de ton commentaire, je suis assez d'accord.

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je crois que tu ne sais pas de quoi tu parles. 6 moins pour monter une usine d'objet que personne ne fait en France est une vaste blague.

                  C'est le délai que prend Peugeot pour construire les unités de fabrication à chaque fois qu'il fabrique un nouveau modèle de voiture. Mais ça doit pas rentrer dans ton schéma... Faudrait que tu visites des industries de temps en temps.

                  Il ne faut pas oublier que dans le cas de Peugeot, il s'agit sûrement d'une "mise à jour" d'une ligne de production pour savoir créer un nouveau modèle (il faut donc, grossièrement, reparamétrer les robots pour leur donner les nouvelles trajectoires de découpe/soudure/peinture/... à suivre).

                  Lui parlait de recréer une usine pour fabriquer quelque chose qu'on ne fait plus du tout en France ! Il faut donc partir de 0 : plan + construction de l'usine, achat/installation/paramétrage des chaines de montage, recrutement + formation des ouvriers, ...

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 2.

                    oui, je suis trop largement optimiste.
                    Mais pour ma défense, je tiens à rappeler que l'informatisation des bureaux d'études a permis de raccourcir les délais. Tiens, d'ailleurs c'est un domaine dans lequel notre industrie est à la pointe avec Dassault Systemes .

                    Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 2.

                  pour quelles conditions de travail ? Où ?
                  S'il faut bosser de 10h30 à 15h30 puis de 19h30 à 1h30, tu comprendras que les parents n'accepteront jamais ce genre de travail, ni ceux qui habitent à 25 km du lieu en question, non ?

                  C'est bien ce que je disais, cela n'a rien à voir avec la pression du chômage.

                  L'économie d'échelle, c'est lorsque les possédants construisent des usines pour produire un produit en gros volume. La concentration sert juste à virer les concurrents potentiels en les rachetant.

                  Tu fais aussi l'économie de toute la pub en double, du marketing en double, du système de distribution en double... Cela reste de l'économie d'échelle.

                  non, les vêtements n'ont pas baissé en général.

                  D'après l'INSEE, le prix des vêtement à été divisé par 2 depuis 2000.

                  Quant à l'électronique, que je sache, les 2 protagonistes qui se tirent la bourre en matière de microprocesseurs sont toujours les mêmes. Les seules raisons de la réduction des coûts des microprocesseurs, c'est l'amélioration de la finesse et des procédés de gravure.

                  Tu va oser dire que le prix du hardware du PC n'a pas baisser de façon continue ? L'amélioration de la finesse de gravure sert aussi et surtout à augmenter la quantité de transistor sur une puce.

                  C'est uniquement parce que HP, Philips et Thompson ont décidé de couler l'emploi qu'il n'y a plus de travail dans l'électronique en France. C'est une décision totalement politique.

                  Comment peux-tu citer des noms d'entreprises privées puis parler de politique (publique, d'état donc) dans la même phrase ?
                  _
                  C'est le délai que prend Peugeot pour construire les unités de fabrication à chaque fois qu'il fabrique un nouveau modèle de voiture. Mais ça doit pas rentrer dans ton schéma... Faudrait que tu visites des industries de temps en temps._

                  On a déjà répondu pour moi sur ce point.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 2.

                    parler de politique (publique, d'état donc)

                    La politique n'est pas seulement l'affaire de l'État.

        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 1.

          D'une part plus d'emploi, réindustrialisation oblige.
          D'autre part moins de compétition sur les salaires qui sont vus par les entreprises comme un coût pur, donc la fin de la course vers le SMIC.
          Une réindustrialisation, une plus grande utilisation de machines (ce qui donnera du boulot à nos ingénieurs, dont nous), et finalement des coûts qui vont baisser.

          S'il réindustrialisation il y a, rien ne dit que ce sera en France. Par ailleurs si ce sont effectivement des emplois industriels, il faut des travailleurs qualifiés hors la mobilité des travailleurs français est assez mauvaise. On ne fait pas apparaître comme par magie des milliers d'ouvriers qualifiés.

          La compétition sur les salaires restera également élevée puisque les personnels qualifiés seront rares ou seront en concurrence avec des pays européens au niveau de vie inférieur.

          La France est très peu présente sur les machines-outils, ce sera encore l'Allemagne qui en profitera.

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 7.

            il faut des travailleurs qualifiés hors la mobilité des travailleurs français est assez mauvaise.

            Pas compris pourquoi tu voulais rendre mobile des ouvriers. Si c'est parce qu'il n'y en a pas suffisamment en un endroit donné, permets-moi d'en douter ! Des zones comme le Nord de la France, où étaient justement de nombreuses industries avant d'être délocalisées, sont pleines de gens qui n'attendent que ça !

            On ne fait pas apparaître comme par magie des milliers d'ouvriers qualifiés.

            Ce problème n'a pourtant pas empêché les délocalisations...

            • [^] # Re: mouais

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Et je ne sais pas qui dans l'assemblée a travaillé dans une usine, mais globalement, on a de très bons ouvriers.
              Autre anecdote, j'ai un père qui a travaillé toute sa vie à controler des productions industrielles pour edf, et je peu te dire qu'il a eu très peur quand on a commencé à délocaliser à l'est puis en chine, oú il était obligé de refuser 4 fois sur 5 le travail rendu.
              Des ouvriers qualifié, on en a plein, ils n'attendent qu'avoir du boulot.

              « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 4.

                Est-ce qu'on n'aurait pas à terme de moins en moins d'ouvriers qualifiés ? Pour ne pas qu'ils disparaissent, il faudrait en former. Mais quand je vois des bataillons de jeunes s'engouffrer à la fac pour étudier la psychologie, l'histoire de l'art, la littérature moyen-ageuse... je me dis que c'est un peu mal parti pour inverser la tendance.

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Oui enfin, à la fin de la fac, à l'exception des quelques uns qui auront trouvé un taf, les autres devront bien bosser, kit à se reformer (même sur le tas) sur autre chose.
                  J'ai vu des chômeurs refusés des métiers d'ouvriers (à clermont, je vous laisse découvrir pour quel industriel), ou dans la restauration... je crois surtout que ces métiers ne font pas rêver, sont mal considérés, et sont contraignant (et ce n'est pas une critique, moi aussi j'attendrai de ne plus avoir le choix pour prendre un métier fortement contraignant)

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 3.

                    les autres devront bien bosser, kitquitte à se reformer

                    J'avoue que cette faute m'a fait sourire... :-)

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 3.

                Je n'ai pas dit que les ouvriers français étaient mauvais, attention à ne pas interpréter le terme "qualifié" n'importe comment. Ça ne dénote pas un jugement de valeur mais bien un niveau de qualification. J'ai dit que l'ouvrier qualifié est un métier en tension, c'est-à-dire à la fois en forte demande et difficile à pourvoir.

                Et j'ajoute respectueusement qu'une anecdote ne remplace pas les études de l'INSEE ou du CREDOC qu'on trouve facile sur Internet sur ces sujets.

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ils sont mauvais les ouvriers français ! c'est un fait bien connu et inattaquable ! Ils sont si mauvais qu'ils sont incapables de construire :

                  • des ponts
                  • des voitures
                  • des centrales
                  • des avions
                  • des fusées

                  hahahaha, le discours à deux balles du petit_patron_qui_se_prends_pour\un_grand classique. C'est ni l'avis des grands patrons, ni l'avis des autres pays, ni rien en fait. Ce n'est rien d'autre qu'un discours pré-formaté tendant à faire passer pour idiot celui le prononçant. Même si tu te défends (mal) en remplaçant "jugement de valeur" par "niveau de qualification", en fait tu t'enfonces un peu plus. As tu déjà entendu parler de "transfert de compétences" dans le cadre de contrats internationaux ? Sais tu de quoi il s'agit au juste ? Ils sont si peu qualifiés que les pays acheteurs de techno veulent aussi qu'ils forment leurs locaux.

                  Mais bon, à part ça, les ouvriers, c'est juste des plaies : trop payés, feignants, peu qualifiés, pas capables d'apprendre, pas capable de transmettre. Bravo, vraiment bravo de relayer cette idéologie juste parce qu' il y a discussion sur le coût comparé.

                  Tu sera pendu dans le nuage par des lignes de c++.

                  :)

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 0.

                    il se voit, le smiley ?
                    :p

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Heu garçon, l’expression ouvrier qualifié désigne une catégorie de salariés, ce n’est pas un jugement de valeur.
                    http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=nomenclatures/pcs2003/n2_61.htm

                    Depending on the time of day, the French go either way.

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 4.

                    J'aime bien tes commentaires habituellement même quand je suis en désaccord mais là c'était juste particulièrement idiot. Je réponds justement à ton précédent commentaire indiquant que j'utilise un terme technique - celui d'ouvrier qualifié - qui n'a rien à voir avec jugement de valeur et tu remets une couche sur le jugement que j'aurai de la qualité des ouvriers français. Et en plus on te pertinente. Smiley ou pas c'est idiot.

            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 3.

              La mobilité ça peut prendre en compte beaucoup de choses : la géographie mais également la capacité à changer de métier. Le fait est qu'historiquement les ouvriers qualifiés étaient assez fortement spécialisés. Ce n'est plus autant le cas avec les méthodes de formation contemporaine. Néanmoins, rien n'indique que les types d'ouvriers actuellement au chômage sont ceux dont on aurait besoin en cas de réindustrialisation. De même, rien n'indique que ces industries qui reviendraient s'installeraient pile dans les zones géographiques qui vont bien. Même si ça peut faire logiquement partie des critères de décision, ça peut être contrebalancé par les infrastructures (transport, énergie) ou la fiscalité. Et encore une fois rien n'indique que tout ceci arriverait en France puisque pour reprendre le sujet initial, on parle de protectionnisme européen. Aux USA (puisqu'ils ont été pris en exemple), il y a un très bon exemple qui est le déplacement progressif de Boeing de l'état de Washington vers les états du sud-est. On a beau être dans une même union économique ça n'empêche pas de se tirer la bourre entre états.

              Par ailleurs pour ce qui est des délocalisations, c'est un processus qui a été relativement long et incrémental, qui a commencé par les métiers peu qualifiés (sauf dans certaines zones comme l'Europe de l'Est où la main d'oeuvre était plutôt bien qualifiée et très mobile) avant d'évoluer vers plus de compétences. S'il devait y avoir une réindustrialisation suite à la mise en place d'un outil fiscal (taxes supplémentaires pour les biens à l'entrée de l'Union), l'effet serait immédiat sur les prix sans que les usines aient suivies aussi vite.

              Je voudrais citer des sources pour appuyer mon propos mais la littérature est tellement énorme sur le sujet que je me contenterai de recommander de consulter les études de l'INSEE sur les métiers en tension et les métiers industriels. Un autre fait intéressant qu'on trouve dans ces études et que je n'ai pas vu discuté : le secteur industriel est effectivement en net recul depuis 30 ans mais les métiers industriels eux sont à peu près stables. De nos jours, il y a plus de métiers industriels dans le tertiaire. Alors a-t-on réellement besoin de réindustrialisation ?

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 3.

                S'il devait y avoir une réindustrialisation suite à la mise en place d'un outil fiscal (taxes supplémentaires pour les biens à l'entrée de l'Union), l'effet serait immédiat sur les prix sans que les usines aient suivies aussi vite.

                Le plus simple est de donner un ultimatum : "dans X ans, on tape !"

                Remplacez X par un nombre d'années à la fois suffisamment grand pour permettre aux industriels de se retourner et suffisamment petit pour ne pas donner l'impression qu'on repousse ça aux calendes grecques, ni laisser le temps à une autre majorité politique (en cas d'élections entre temps qui auraient entrainé un changement de couleur politique) la possibilité de tout annuler.
                X = 5 ans, par ex.

      • [^] # Re: mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Raisonnement purement économique.
        Le problème est pour moi moral : doit-on tolérer d'acheter, sans taxe, des produits qui sont fabriqués dans des environnements qui serait jugés illégaux/immoraux sur notre territoire ? (salaire, durée du travail, conditions de travail, règles hygiène, tracabilité, utilisation des produits phyto-sanitaires, etc.)

        S'il y a une différence de compétitivité qui fait qu'il est moins cher d'importer que de fabriquer chez nous, ce n'est pas seulement parcque le climat de la Chine favorise la croissance du TShirt sous serre.

    • [^] # Re: mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Renault et Peugeot ont surtout délocalisé dans l'UE (Tchéquie ?).
      Oui en Tchéquie.

      Il y a eu récemment dans les échos une chronique intitulée
      "Apple ou VW".
      Alors évidemment, ces 2 entreprises ne sont pas concurrentes directes, mais l'auteur comparait la stratégie d'Apple (qui sous-traite au Japon, en Corée, en Chine ou autrepart des parties de l'Iphone ou l'Ipad, et ne fait rien pour l'emploi aux USA) et celle de VW qui maintient beaucoup d'emploi en Allemagne (le land de Basse-Saxe est actionnaire). D'ailleurs un cadre sup de VW proposait de virer 10 000 ouvriers, il a été viré !
      Je posterai ce soir un résumé de cela si cela en intéresse.

      Ce qui est certain, c'est que Renault a une stratégie opposée à celle de VW. Renault délocalise la R&D en Roumanie et en Inde, pas VW.

      If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

      • [^] # Re: mouais

        Posté par . Évalué à 2.

        D'ailleurs un cadre sup de VW proposait de virer 10 000 ouvriers, il a été viré !

        Ahah! Merci pour le fou rire :)

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: mouais

      Posté par . Évalué à 4.

      Aujourd'hui les vêtements coutent peu chère grâce à la chine, que vont dire les européens si du jour au lendemain leur prix augmentent de 50% ?

      Ça reviendra au même car pour avoir des prix aussi bas, les chinois doivent lorgner sur la qualité.

      Rien ne dit que payer plus cher des vêtements faits en France serait moins rentable puisqu'il y a la possibilité d'en acheter moins souvent s'ils sont de meilleure qualité.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sauf que les vêtements, c'est quand même très lié à la mode, donc tu achètes de nouveaux vêtements même si les anciens ne sont pas abimés.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 10.

          Sauf que tout le monde ne suit pas forcément la mode. Pour ma part, je m'en fous, et je sais que je ne suis pas le seul.

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: mouais

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Oué mais toi et tes amis on s'en branle, en fait non, on les honnie, vous tuez le marché, qui, je te le rappelle, doit être renouvellé 2 fois par ans après les soldes.

            (ironie tu l'auras compris).

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 4.

            Ça se vois, tu es à la mode d'il y a plusieurs siècles...

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 3.

              Hé oué, en ce temps on savait coudre. Ça a tenu jusqu'à aujourd'hui et c'est quasi neuf.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 8.

              Ah la vache ! Moi, j'ai l'air has-been ?! J'en ai pour plus d'une barre de fringues sur moi ! Alors va te faire mettre !

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 6.

                Tu n'es vraiment pas très sympa ! Mais le train de tes injures roule sur
                le rail de mon indifférence.

      • [^] # Re: mouais

        Posté par . Évalué à 7.

        C'est faux pour la qualité. Même les grandes marques produisent en chine. Ils ont juste une marge plus grande que Carrefour.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 10.

          Parce que les grandes marques font de la qualité maintenant ?

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est pas une bijection mais oui il y a des marques qui font de la qualité et qui l'assume. Souvent ça se voit à leur politique de garantie et de SAV. Mais tout se paie...

            Après rien n'empêche de faire de la qualité en délocalisant. Et inversement.

            • [^] # Re: mouais

              Posté par . Évalué à 3.

              il y a des marques qui font de la qualité et qui l'assume

              Bien sûr, il y a toujours des exceptions. Mais la plupart des marques « à la mode » (surtout dans le vestimentaire) font fabriquer en Chine pour un prix de revient très faible et revendent à des prix prohibitifs, car ce n'est plus le produit mais la marque que l'on paye.

              C'est pour ça que je me demande si globalement ça ne serait pas plus rentable pour tout le monde.

              Après rien n'empêche de faire de la qualité en délocalisant. Et inversement.

              J'avoue que je ne suis pas sûr de l'intérêt : la qualité ça se paye, que l'on la fabrique ici ou ailleurs. Je ne suis pas certain que cela coût moins cher à faire faire en Chine ce qui pourrait être fait ici pour le même niveau de finition.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: mouais

                Posté par . Évalué à 3.

                J'avoue que je ne suis pas sûr de l'intérêt : la qualité ça se paye, que l'on la fabrique ici ou ailleurs. Je ne suis pas certain que cela coût moins cher à faire faire en Chine ce qui pourrait être fait ici pour le même niveau de finition.

                Et c'est là que tu te trompes, et ça tiendra de réponses pour les commentaires plus bas également.
                Tout dépend de ce qu'on appelle qualité.

                Les matériaux de base? Oui, ce sont les mêmes n'importe où.
                La qualité du travail fourni par les travailleurs? Et bien en Chine, en général, la culture fait que cette qualité là sera à chier: culture du "chabuduo", qui veut dire littéralement "à peu près", mais dont j'ai trouvé une très bonne définition sur le blog d'un autre expat en Chine: travail fait "chabuduo": travail effectué avec au moins un problème ou défaut identifié pour lequel rien ne sera entrepris pour le résoudre/corriger/réparer, le travail est considéré comme terminé.
                Entre Chinois, ça passe souvent: les deux s'attendent à un truc fait "à peu près", donc le commanditaire trouve le résultat acceptable. Avec des gens un peu rigoureux, ça finit souvent en copieuse engueulade, le contractant refusant de corriger le défaut: ce n'est pas une correction, mais un travail supplémentaire qu'il convient de rémunérer sur la base d'un nouveau contrat.
                De cette attitude prodigieusement agaçante (rien ne sert de répéter et faire refaire, la fois suivante, ce sera pareil!) vient les résultats médiocres qui valent à la Chine sa réputation de faire de la merde.

                PAR CONTRE:
                On peut former des travailleurs pour être plus rigoureux, à condition de l'être soi-même, et d'être extrêmement strict. Et là le résultat n'a plus rien à envier aux travailleurs du reste du monde.
                (C'est pour ça aussi qu'on trouve encore autant de postes d'expats en Chine, mais presque uniquement pour des postes à responsabilité: on les envoie pour inculquer une certaine culture...).
                Et on se retrouve avec de bons ouvriers, payés... entre 80€ et 120€ par mois!

                Pour toutes les industries où le coût de main-d'œuvre est dominant et plus intéressant que l'automatisation, c'est imbattable chez nous!

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Euh, l'avion qu'ils sont en train de fabriquer, il est pas chabutruc, rassures moi ?

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 2.

                    t'inquiètes, les sous-traitant sont les mêmes que pour Boing ou Airbus.

                    "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: mouais

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Bah... on verra bien. Mais je t'avoue que je ne prendrai pas le vol inaugural même si on me paie pour le faire!!

                    Anecdote: une fois je discutais du chabuduo avec ma femme (qui est chinoise), en plaisantant que ça doit pas être si catastrophique que ça puisqu'ils construisent patate d'échangeurs à n niveaux et voies rapides surélevées façon viaduc à travers les villes, et ça tombe pas!

                    Réponse:
                    Si, parfois ça tombe.

                    Autre anecdote: après avoir vu le film 2012 et les super arches construites pas les chinois, l'un d'eux me dit "le film est pas crédible: la moitié des arches aurait coulé et l'autre aurait tué les passagers à cause d'un défaut d'air conditionné"

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Comme quoi, la méthode La Rache, c'est universel...

                • [^] # Re: mouais

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Et ensuite, l'importateur se prend 70% de marge, ce qui fait que le produit se retrouve en France sur les étals au même prix que s'il était fabriqué par des interrimaires payés en heures sup...

                  Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

        • [^] # Re: mouais

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          On peut aussi produire de la qualité en Chine.

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 2.

            Tout à fait, mais les prix ne sont pas les mêmes.

            Les Chinois sont comme partout : ils font avec le budget qu'on leur donne. Si ça doit être fabriqué à très bas prix, ce sera de la merde, et inversement.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: mouais

          Posté par . Évalué à 2.

          Je croyais que les principaux fournisseurs étaient des ateliers clandestin dans le 13ème et le 15ème ?

          Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

          • [^] # Re: mouais

            Posté par . Évalué à 3.

            Pas dans le Nord, non...

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Mouai..

    Posté par . Évalué à 2.

    Mouai...

    C'est bien gentil de crier au complot qui fait que les personnes parlant de protectionnisme sont taxés de populistes. Mais en l'occurrence, ton discours est empli de tout ce qu'on trouve dans un bon discours populiste.

    Le vocubulaire, qui parle de lui même:

    néolibérale qui est elle fanatiquement libre échangiste

    D'où la trahison de nos élites.

    le discours bien pensant:

    Ce qui signifierait qu'un produit fabriqué en Inde qui respecte des normes environnementale et sociales (pollution limitée, sécurité sociale et retraite pour les travailleurs) serait beaucoup moins taxé qu'un produit fabriqué en Chine polluant la rivière du coin tout en faisant travailler des prisonniers.

    la théorie du complot.

    Je passe la dessus. Il faudrait citer tout le journal ;)

    les contres vérités

    La poids de l'industrie dans le PIB était de 26,3% en 1978, 17,8% en 2003 et 13% aujourd'hui. Ce n'est pas une baisse, c'est un effondrement.

    C'est une baisse en valeur relative. Non une baisse absolue. Le PIB a augmenté entre temps. Et logiquement, comme dans toute économie développée, c'est le PIB dans le tertiaire qui a augmenté et non le secondaire (industrie) et le primaire (matière premières, agriculture). Prends les taux de croissance entre 2003 et maintenant. Tu verras que tu retombes sur tes petits.

    les vérités passées sous silence

    L'europe, est déjà protectionniste. Comme le sont la plupart de ces pays membres. Comme le sont la plupart de ces grand états.
    Taxe d'importation => protectionnisme
    Norme locale nécessaire à l'importation ou à la mise sur le marché => protectionnisme
    etc

    Sur le fond, pas vraiment d'avis, mais sur la forme. Ça pique vraiment les yeux.

    • [^] # Re: Mouai..

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Alors 1. je ne crie pas au complot, j'ai toujours considéré que la théorie du complot était de la paresse intellectuelle caractérisé (c'est de la faute au méchant là en face). Je pense que nos élites sont bien trop stupides pour s'organiser à construire un complot.
      C'est juste l'histoire et sa dynamique en marche, c'est tout.

      Deux, tu pointes typiquement, avec le mot populiste le discours et la pensée de nos élites parisienne.
      Populiste => qui vient du peuple => Mauvais.

      Quand je parle de trahison de nos élites, je parle d'un comportement de groupe qui revient à se privilégier elle-même quitte à détruire le monde dans lesquels elle vivent. Je n'appelle pas ça du complot, mais juste un processus socio-historique, ça n'a rien à voir.

      C'est une baisse en valeur relative. Non une baisse absolue. Le PIB a augmenté entre temps. Et logiquement, comme dans toute économie développée, c'est le PIB dans le tertiaire qui a augmenté et non le secondaire (industrie) et le primaire (matière premières, agriculture). Prends les taux de croissance entre 2003 et maintenant. Tu verras que tu retombes sur tes petits.

      Quelle source ?

      les vérités passées sous silence L'europe, est déjà protectionniste. Comme le sont la plupart de ces pays membres. Comme le sont la plupart de ces grand états. Taxe d'importation => protectionnisme. Norme locale nécessaire à l'importation ou à la mise sur le marché => protectionnisme etc

      Les niveau de taxes sont très bas, plus bas qu'aux E-U. Pas de protection sur une base environnemntale ou sociale.
      Aucun comportement de protection vis à vis de prise de capital, comme rappelé par Palm123 dans son premier commentaire (là haut)

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

      • [^] # Re: Mouai..

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Deux, tu pointes typiquement, avec le mot populiste le discours et la pensée de nos élites parisienne.
        Populiste => qui vient du peuple => Mauvais.

        Euh… comment dire… le sens du mot populiste c'est exactement ce que tu fais. Un populiste c'est une personne qui oppose le peuple aux élites.

        Et lorsque tu parles de trahison des élites alors que le peuple veut du protectionniste tu es pile poil dans la définition, pas autre part. Après ce n'est pas nécessairement un mal d'être un populiste.

        Les niveau de taxes sont très bas, plus bas qu'aux E-U. Pas de protection sur une base environnemntale ou sociale.

        Donc en gros 75 % des gens sont pour qu'on mette en place des taxes qui augmentent le prix des produits Chinois et les forcent à acheter Français. C'est pas plus simple d'acheter Français directement ?
        Ça me fait penser au gouvernement qui a des déficits records et qui veut mettre dans la constitution l'obligation de présenter un budget à l'équilibre.

        • [^] # Re: Mouai..

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          C'est pas plus simple d'acheter Français directement ?
          Ça me fait penser au gouvernement qui a des déficits records et qui veut mettre dans la constitution l'obligation de présenter un budget à l'équilibre.

          C'est con mais parfois il faut en passer par là. Regarde le nombre de personne qui sont obligés de suivre un régime parcqu'incapable de manger équilibré de leur plein gré...

        • [^] # Re: Mouai..

          Posté par . Évalué à 4.

          Ben justement, ça peut être un réel problème. Par exemple au Japon il y a (eu?) le problème inverse : les japonais achètent japonais, et il a fallu faire des campagnes auprès de la population pour leur rappeler que les autres produits aussi pouvaient être bien, parce que les autres pays menaçaient fortement de boycotter les produits japs (ou de les taxer plus que de raison), vu qu'il n'y avait pas « d'importation réciproque »...

        • [^] # Re: Mouai..

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est pas plus simple d'acheter Français directement ?

          Oh quelle bonne idée !
          Tu commences ?

          Si ça créée un emploi en France, je ferai pareil, promis juré !

          PS: vous aurez capté l'ironie, mais cet argument est complètement éculé et ne saurait en aucun cas tenir quand la première préoccupation d'une grande partie de la France est encore de se demander s'il restera quelques euros pour acheter des pâtes à la fin du mois.
          Un agent réaliste "joue" naturellement la stratégie qui améliorera son gain immédiat à stratégie constante pour les autres agents : à savoir acheter le produit le moins cher, d'où qu'il vienne.
          Tant que les produits locaux n'auront pas un coût immédiat équivalent, la stratégie prévalente ne changera pas.

          • [^] # Re: Mouai..

            Posté par . Évalué à 3.

            Pas forcément, la preuve: "le bio". Je pense que l'idée d'un "label France" n'est pas forcément voué à l'échec. (produit en France + 50% de la valeur du produit fait en France)

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Mouai..

              Posté par . Évalué à 3.

              Comme le bio, ça aurait impact limité. Pas nul, mais limité.
              Ceci dit, toutes les solutions qui peuvent contribuer, même un peu, sont bonnes à prendre.

            • [^] # Re: Mouai..

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Oui mais non.
              Je suis le consommateur typique qui achète pas tant de trucs que ça et qui fait attention. Mon macbook a 5 ans, j'achète tout au plus un disque dur tous les 3 ans et une carte mémoire tous les deux ans, rien d'autre de plus.
              Je me nourrie à 60% de légume que j'achète au marché à deux producteurs (un plus l'hiver, un autre plus l'été), je sais où ils cultivent, j'ai vu leur champ, et je connais leur méthode.
              J'achète de plus en plus Bio, chez BioCoop si possible, pour être sûr que ça soit pas du produit bio d'autralie qui pourrait être produit à côté.

              Quand au reste, fringues, produit divers, bon courage pour consommer européo-méditéranéen (après tout, ils sont pas loin, donc je les inclus) !

              J'ai beau faire attention, à aller regarder du côté de vendeurs comme http://www.france-avenue.fr , c'est très dur d'acheter certain produits en sachant d'où ils viennent (ne parlons même pas de ce qui les composent).
              Sur beaucoup de produit, le choix est carrément impossible. C'est l'Asie ou rien, j'ai essayé, je sais de quoi je parle*.

              C'est pour cela qu'un protectionnisme européo-méditéranéen est nécéssaire.

              • C'est toujours possible de trouver, mais c'est très difficile : trouver les bon magasins, avoir l'espoir d'avoir un minimum de choix, le déplacement est pas forcément "rentable" en terme CO2 et temps, etc...

              « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

              • [^] # Re: Mouai..

                Posté par . Évalué à 2.

                "Sur beaucoup de produit, le choix est carrément impossible. C'est l'Asie ou rien, j'ai essayé, je sais de quoi je parle*.

                C'est pour cela qu'un protectionnisme européo-méditéranéen est nécéssaire."

                Quel rapport avec le fait que la france ne produit plus de tout, et la nécessité d'un protectionnisme ?

                "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Mouai..

        Posté par . Évalué à 5.

        Deux, tu pointes typiquement, avec le mot populiste le discours et la pensée de nos élites parisienne.
        Populiste => qui vient du peuple => Mauvais.

        Confondre populisme et populaire, c'est un peu comme confondre philosophie et sophisme ;-) Ça a l'avantage d'être pratique, quand on veut tenir certains discours ;)

        C'est une baisse en valeur relative. Non une baisse absolue. Le PIB a augmenté entre temps. Et logiquement, comme dans toute économie développée, c'est le PIB dans le tertiaire qui a augmenté et non le secondaire (industrie) et le primaire (matière premières, agriculture). Prends les taux de croissance entre 2003 et maintenant. Tu verras que tu retombes sur tes petits.
        Quelle source ?

        Ce que tu avances n'est pas sourcé non plus. Tu veux les sources de quoi ? De l'explication ? Prend n'importe quel cours d'économie ou même de Maths. De l'augmentation du PIB ? L'INSEE les as. Mais par contre, faudrait définir "aujourd'hui", car leurs dernières données sont celles de 2009. Par contre, une chose est certaine: il a augmenté.

        Les niveau de taxes sont très bas, plus bas qu'aux E-U.

        Source ? quand bien même ce serait 0.1% c'est du protectionnisme.

        Pas de protection sur une base environnementale ou sociale.

        Et les normes CEE ça te parle ? Il y a plein d'autres exemples..

  • # Econoclaste

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

  • # [:hknz]

    Posté par . Évalué à 6.

    Salut,

    C'est qui le Carl Schmidt dont tu parles ?
    Le seul Carl Machin qui se rapprocherait d'un point de vue de l'homonymie ce serait Carl Schmitt et ce n'est pas vraiment un économiste, plus un juriste, et quant à le considérer comme libéral... euh bref.
    Quant à un Carl Schmidt, inconnu au bataillon mais je ne demande qu'à savoir.

    Adam Smith par contre a défendu l'utilisation du protectionnisme dans certaines circonstances (il était probablement plus futé que les (néo)libéraux sincères (si ça existe).

    • [^] # Re: [:hknz]

      Posté par . Évalué à 3.

      Je pense qu'il s'agit du fils monstrueux d'Adam Smith et de Karl Marx (remarquez qu'il a fallu angliciser le prénom et germaniser le nom pour faire bonne mesure).
      Sa vision économique porte les gènes de ses deux parents en tout cas.

  • # Union Européenne

    Posté par . Évalué à 6.

    Le libéralisme c'est comme l'Union Européenne tous le monde l'aime mais quand ça l'arrange. La plupart des pays de l'UE sont devenus membres juste pour profiter du marché unique et rien d'autre. Par exemple : la Suède a toujours marqué sa préférence pour l'Association européenne de libre échange (qui ne réuni plus que la Norvège, le Liechtenstein, la Suisse et l'Islande) n'a fait sa demande d'adhésion juste après la bulle immobilière qui a éclaté au début des années 90. Pareil pour l'Islande qui a fait une demande d'adhésion juste après la crise bancaire et la dévaluation de sa monnaie. Quand au Danemark qu'on présente comme un modèle, ce pays ne sera bientôt plus peuplé que de personnes âgées car une bonne partie de sa jeunesse n'a qu'une idée en tête : immigrer en Norvège qui est perçu comme un Eldorado.

    • [^] # Re: Union Européenne

      Posté par . Évalué à -7.

      Personnellement, je connais peu de gens acceptant la réalité des institutions de l'Union Européenne.

      D'ailleurs, je rappelle que quand la France va quitter l'Union Européenne, c'est pas la France qui aura mal, c'est les autres.

      Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

  • # partie commune France Allemagne

    Posté par . Évalué à 3.

    ça viens de tomber :
    http://eco.rue89.com/2011/06/21/ps-et-spd-pour-un-gouvernement-economique-europeen-210206

    -> il ne s'agit pas d'un article de rue89 mais de la publication du texte commun PS & SPD.

    les médias télé français vont ils en parler (plus qu'une simple petite phrase, mais en décortiquant les enjeux [sur la bce, sur le protectionisme, sur le contrôle par les élus,...] ?? à voir aussi :p )

  • # Le testament de Maurice Allais

    Posté par . Évalué à 2.

    En suivant le lien sur l'article de Marianne2 je suis tombé sur un article consacré à Maurice Allais : http://www.marianne2.fr/Sondage-80-des-Francais-pour-un-protectionnisme-europeen_a207348.html

    Au delà du fond qui est à mon avis intéressant, je trouve dommage que ce monsieur, prix Nobel d'économie, n'ait pas pu se faire entendre sur la scène médiatique.

  • # Protectionnisme au FN

    Posté par . Évalué à 4.

    Et ben voilà, c'est tout frais de ce matin : selon cet article du Monde, Marine Le Pen a détaillé un peu plus son programme économique, en parlant justement des droits de douane, en proposant "une forme de taxation régulée en fonction du niveau de protection sociale des pays et des questions environnementales".

    Je ne peux résister au plaisir de citer un autre passage :

    Ainsi, explique-t-elle, pas question de taxer l'Allemagne, "car nous ne sommes pas en situation de concurrence déloyale avec ce pays", ni les pays d'Afrique, "qui sont très pauvres". "En revanche, avec un pays comme la Chine, oui", assure-t-elle.

    Avec un tel plan (et si on part du principe qu'il est suffisamment contraignant pour avoir des effets), il me semble évident que les entreprises quitteront la Chine pour... l'Afrique ! Je ne vois toujours pas ce que l'Europe en général, et la France en particulier, y gagneraient !

    • [^] # Re: Protectionnisme au FN

      Posté par . Évalué à 2.

      Et ben voilà, c'est tout frais de ce matin : selon cet article du Monde, Marine Le Pen a détaillé un peu plus son programme économique, en parlant justement des droits de douane, en proposant "une forme de taxation régulée en fonction du niveau de protection sociale des pays et des questions environnementales".

      Damned, c'est au programme du FN. Vite, remettons du libéralisme pur jus dans le programme du PS !

      Avec un tel plan (et si on part du principe qu'il est suffisamment contraignant pour avoir des effets), il me semble évident que les entreprises quitteront la Chine pour... l'Afrique ! Je ne vois toujours pas ce que l'Europe en général, et la France en particulier, y gagneraient !

      L'Afrique serait logiquement taxée de la même façon que la Chine. À moins qu'ils ne se mettent aux normes sociales et environnementales... ce que pourrait aussi bien faire la Chine.

      Si la Chine (ou tout autre pays) arrivaient à maintenir des prix bas tout en respectant ces normes, alors ça voudrait dire que l'Europe devrait être capable d'en faire autant. On en reviendrait à une saine concurrence sans course au moins-disant social/environnemental/autre.

      (bref, je ne vois pas trop en quoi ce commentaire démonte l'idée de protectionnisme discutée ici... Il y a plein de raisons qui font qu'il va être très difficile de la mettre en pratique, mais si elle est est pratiquée, le problème ne sera certainement pas l'Afrique !)

      • [^] # Re: Protectionnisme au FN

        Posté par . Évalué à 3.

        Damned, c'est au programme du FN. Vite, remettons du libéralisme pur jus dans le programme du PS !
        bref, je ne vois pas trop en quoi ce commentaire démonte l'idée de protectionnisme discutée ici...

        Ne me fais pas dire ce que je n'ai pas dit ! Je ne dis pas que l'idée du protectionnisme européen est mauvaise car le FN la propose aussi, je faisais remarquer que leur proposition est bancale !
        D'ailleurs, le FN ne propose pas un protectionnisme européen mais un protectionnisme français, si on en croit cet autre extrait de l'article du Monde :

        "nous avons besoin d'écluses douanières. Et on ne peut le faire qu'avec un Etat-stratège qui met des droits modulés selon les produits"

        (l'emphase est de moi)

        L'Afrique serait logiquement taxée de la même façon que la Chine.

        Ben c'est pas ce qu'on y lit !

        • [^] # Re: Protectionnisme au FN

          Posté par . Évalué à 4.

          En même temps, le FN veut aussi faire sortir la France de l'U.E., alors un protectionnisme européen, ça serait un peu incohérent de leur part...
          "Maréchaaaaaal, nous voilààààààà..."

          (Marine Lepen veut traîner devant les tribunaux tous les gens qui "l'insulteraient" pour diffamation, vous croyez que je vais capter son attention? \o/)

    • [^] # Re: Protectionnisme au FN

      Posté par . Évalué à 2.

      (le FN) a détaillé un peu plus son programme économique

      Foutaises !

      • [^] # Re: Protectionnisme au FN

        Posté par . Évalué à -4.

        (le FN) a détaillé un peu plus son programme économique
        

        Foutaises !

        Oulala, quelle argumentation agrémentée d'exemples et de sources!

        Tu dois être essouflé, lève le pied.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.