Journal Mandriva : une situation plus difficile que prévue ?

Posté par .
Tags : aucun
21
14
juin
2010
La situation chez Mandriva n'est pas reluisante apparemment. D'après Frédéric Cuif, ancien vice-président et membre actif de l'Association des Utilisateurs Francophones de Mandriva Linux (http://olivier-mejean.fr/WordPress/?p=52 ), Mandriva serait plus qu'engagé dans un processus de rachat ou de session d'activité.

Les projets de reprise d'activité se multiplient et ne semblent pas tous de qualité. De plus les relations entre salariés et direction semblent plus que tendues.

Pire dans l'histoire, en fonction du projet de reprise d'activité, l'avenir de la distribution est compromis. Je ne sais pas vous, mais voir disparaître Mandriva, la distribution qui m'a appris ce qu'était Linux, ne serait pas une bonne nouvelle pour le monde du logiciel libre.

J'entends déjà les commerciaux d'Oracle, Microsoft et Cie se gargariser de la non-viabilité du modèle du logiciel libre...

Lehman and Brothers nous a appris que le Too Big To Fail n'avait aucune valeur. Mandriva, peut également y passer.
  • # pas une bonne nouvelle?

    Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

    Je regarde de loin, mais il me semble que ça fait des années qu'au niveau management, ça craint un max.

    Donc qu'est-ce qui ne sera pas une bonne nouvelle?
    Qu'ils ferment? L'avantage du libre, c'est que n'importe qui peut reprendre la distrib, et proposer sa vision.

    La fermeture de Mandriva ne détruira rien (merci le libre!), donc pas de regrets.
    On va me répondre "sauvegarde de l'emploi" etc, mais non, je n'adhère pas, pas la peine de mettre des salariés sous perfusion juste pour le principe de ne virer personne. Ces mêmes salariés peuvent même faire sécession et proposer leur vision (merci encore le libre!), montrer la viabilité de leur projet., mettre des sous dans l'affaire si ils y croient.

    D'ailleurs, dans le post que tu cites, une question qui n'a pas eu de réponse est : pourquoi ne pas forker, et proposer aux futurs ex-salariés de venir bosser pour eux? Pour la marque Mandriva? En fait, à part la marque, je ne vois pas trop l'intérêt d'acheter Mandriva plutôt que d'acheter ses salariés (et donc le savoir-faire)
    • [^] # Re: pas une bonne nouvelle?

      Posté par . Évalué à  7 .

      Ben oui, c'est pour la marque que c'est triste.

      L'écosystème survivra, oui, mais il y a de l'affect dans la disparition d'un nom sur lequel beaucoup avaient un regard tendre de petite distrib qui en a bien chié mais qui était toujours vaillante, innovante et qui en plus avait un petit français (oui, Brésile, Monde, toussa...) en face des géants américains et de l'ile de Man, de GNOME, et qu'il était toujours sympa de la défendre dans les trolls (et sympa de l'attaquer aussi, c'est ça qu'est bien).

      un nom, ça porte beaucoup de chose quand il y a du vécu...
    • [^] # Re: pas une bonne nouvelle?

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Un fork, c'est beaucoup plus de boulot. Déjà, les machines de build actuelles, c'est une dizaine de serveurs, avec le svn qui fait facilement une centaine de gigas. Ensuite, il faut gérer les migrations des comptes, de l'infrastructure ( mail ), les bugs reports à importer et exporter ( depuis bugzilla ).

      Donc je pense que c'est pas top faisable pour eux. Et si la moitié des salariés refusent, ils vont avoir du mal.

      Donc je pense que le rachat par linagora est une opération ou tout le monde peut gagner, et le projet tel qu'il est présenté par l'article me semble pas trop mal, à défaut de connaitre les autres.
      • [^] # Re: pas une bonne nouvelle?

        Posté par . Évalué à  8 .

        > Un fork, c'est beaucoup plus de boulot.
        > Déjà, les machines de build actuelles, c'est une dizaine de serveurs,
        > avec le svn qui fait facilement une centaine de gigas
        >
        Ben vous alors !
        Combien de secteurs d'activités, combien d'ex-employés licenciés, bradés, etcc auraient été heureux de n'avoir que ce genre de problèmes à gérer ?

        Combien de SCOP argentines, même dans la métallurgie se sont créés sur les décombres d'anciennes entreprises abandonnées, démantelées par leur anciens propriétaires argentino-américains et ce, que les entreprises et leurs outils aient été ou non récupérés, il y a désormais plus de 10 ans et qui sont pour la plupart encore viables ?

        Ce genre d'attitude demande du courage en temps normal parce qu'il y a certaines barrières mentales à faire tomber. Dans le cas de l'Argentine pour beaucoup c'était ça ou la misère pendant des années. C'était l'opération de la dernière chance. Ils ont juste eu à lutter contre les autorités, les anciens propriétaires, les représentants du patronat et de la finance et du manque de soutient en général en dehors de celui des piquetéros.
        De même nombres de coopératives agricoles sud-américaines se sont créés dans des conditions similaires.

        > Donc je pense que c'est pas top faisable pour eux.
        >
        Beaucoup d'expérience dans le domaine tu as, pour donner jugement pareil ;-)

        > Et si la moitié des salariés refusent, ils vont avoir du mal.
        >
        Ca c'est une autre histoire. Tout est question de confiance et de solidarité. Et aussi de l'opportunuité pour certains de se recaser ailleurs.

        Je ne sais quel est le pourcentage de personnes qui sont présentes depuis 7-8 ans chez Mandrake/Mandriva ou même un peu moins, mais il faut peut-être tenir compte d'une effet de lassitude, d'épuisement pour pas mal de monde. Rebondir en se lançant dans une nouvelle aventure peut de ce point de vue ne pas être évident.

        Toutefois rares sont les reprises qui entrainent des lendemains joyeux dans la plupart des cas. C'est aussi une donnée à prendre en compte. Tout comme la réputation de Linagora ? En tous les cas si j'ai bonne mémoire sur ce forum c'était rarement pour lui tresser des louanges...
        • [^] # Re: pas une bonne nouvelle?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          > Beaucoup d'expérience dans le domaine tu as, pour donner jugement
          > pareil ;-)

          Je pense que je sais comment marche le dit buildsystem par le détail, je pense que je sais quel difficulté cela pose de monter un buildsystem de 0, et donc je pense que je suis qualifié pour dire que pour Linagora, la solution d'un fork de Mandriva est largement plus couteuse que le rachat.

          Donc je pense que tu n'as pas très bien compris mon propos quand tu parles des SCOPs d'argentine. Sans compter que comme tu dit, un SCOP de metalurgiste, c'est l'opération de la derniére chance. Tu peux pas comparer des ingénieurs en logiciels libres ( avec des administratifs ) sur 2 pays séparés, qui vont trouver sans trop de probléme du travail ( sauf à le refuser volontairement pour raison X ou Y, comme je le fait ), avec des ouvriers qui n'ont pas le choix pour survivre et nourrir leur famille dans un pays en crise. Y a pas vraiment de commune mesure.
          • [^] # Re: pas une bonne nouvelle?

            Posté par . Évalué à  2 .

            Vous parlez de deux choses différentes : l'un de l'état d'esprit dans lequel se mettre ou être pour faire un fork ou une "reprise d'activité", et l'autre de la connaissance à avoir de l'infrastructure à migrer ou à remonter (et des moyens que cela suppose).

            L'un n'est pas antinomique de l'autre, au contraire, ça se complète - si ça va dans le même sens. On ne fait pas une distrib seulement avec une infra, ni seulement avec la volonté de la faire.

            Cela dit, il est clair que l'infra pour un projet informatique représente peanuts en immobilisation par rapport à l'infra d'un truc métallurgique. Mais dans le même temps, l'obsolescence de l'infra informatique est sans doute beaucoup plus rapide que celle d'une fonderie ou d'une usine lourde.
          • [^] # Re: pas une bonne nouvelle?

            Posté par . Évalué à  3 .

            la solution d'un fork de Mandriva est largement plus couteuse que le rachat.
            Il y a certainement une complexité que je ne soupçonne pas.
  • # Et l'état ?

    Posté par . Évalué à  10 .

    Quand je pense que pour le 10e du budget Microsoft de l'état [1] on doit pouvoir reprendre Mandriva... aucun politique ne propose de virer purement et simplement Microsoft de la fonction publique ?
    Quelques développeurs à temps plein coûteront beaucoup moins cher que les dizaines (centaines ?) de millier de licences que doit posséder l'Etat.

    Et en plus ça ferait un joli cadeau aux Français :D

    [1] chiffre totalement sorti de mon chapeau, mais sait-in au fait combien de licences Windows/Office l'état détient-il ?
    • [^] # Re: Et l'état ?

      Posté par . Évalué à  10 .

      Le problème, comment comptes-tu remplacer tous les pots de vin qui n'auront plus lieu d'être, ce qui constituerait un gros manque à gagner dans les salaires de la fonction publique en charge de la décision ?

      PS: c'est bien entendu totalement fictif, il n'y a aucun pot de vin entre quelque entreprise que ce soit et des personnes hautement placées.
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        Quitte à faire dans la diffamation, tu pourrais au moins citer des noms !

        ;)

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par . Évalué à  3 .

          Le plus rapide est tout de même de citer ceux qui refusent les pots de vins. Allez, je commence.
          Heu... alors on a... heu... ça va me revenir :-)

          Ils sont rares. Mais ils existent. Le pépin est qu'il est logiquement impossible de le vérifier. Etre certain qu'une personne a reçu un pot de vin, facile. Il "suffit" qu'il se fasse prendre. Mais être certain de l'inverse, pas possible.
    • [^] # Re: Et l'état ?

      Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

      Et du coup l'État devient dépendant d'un fournisseur, qui est une entreprise publique.

      C'est vachement sympa pour les autres SSLL françaises et la concurrence loyale si chère aux libristes...

      Après avoir passé l'assemblée nationale sous Ubuntu, on va les repasser sous Mandriva juste pour le plaisir de faire survivre une entreprise non viable en l'état?

      J'ai beaucoup de sympathie pour Mandriva, la distro comme l'entreprise, mais je rejoins les avis ci-dessus: mettre une entreprise sous perfusion parce qu'elle est sympathique, ce n'est pas de l'intérêt général!
      Ou alors il faut me prouver que c'est intéressant pour l'État comparé au recours à des SSLL privées, et pour Mandriva par rapport à une reprise d'activité.

      Si Linagora reprend Mandriva, ça restera de toute façon une entreprise française. Ça devrait être plus acceptable pour les patriotes...

      Et pour la distro elle-même, et bien elle est libre. Les utilisateurs ne sont pas obligés de reprendre tous les outils de cette distro, particulièrement ceux que la communauté si attachée à Mandriva n'utilise pas!
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

        Perso, je suis pas pour une reprise par l'état, parce que c'est totalement foireux comme concept et pas clair, et parce que j'estime que l'état a quand même d'autres priorités à ce niveau la. Mais je pense que tes arguments sont un peu bidons.

        L'état est déja trés largement présent dans un certain nombre d'entreprises, comme Bull, FT, Thales, etc, sans que ça impacte tant que ça la concurence. Par exemple, les marchés publiques du CNRS, c'est du dell, et pas du Bull. Et les serveurs que j'ai vu dans divers ministéres n'étaient pas non plus de marque Bull.

        Ensuite, il faut aussi se souvenir que l'état a déjà des services qui mettent au point des distros, comme par exemple Eole, pour l'éducation nationale, et je pense que j'ai jamais entendu personne raler pour ça au nom d'une liberté de marché.
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Les parts de l'Etat dans certaines entreprises peut avoir plusieurs raisons:

          1 - Présence historique de la grande époque des entreprises nationales
          2 - Investissement dans le but de ramasser de l'argent à la fin

          Pas de présence historique dans Mandriva.
          Pas de vision claire sur le potentiel de Mandriva pour rapporter une masse d'argent si l'Etat prend la main dessus.

          Donc toujours rien.

          En ce qui concerne les distros développées en interne:

          Maintenant qu'on a privatisé la distribution d'électricité (pas forcément pour l'intérêt général d'ailleurs), vas voir la gueule des employés des boites privées si tu proposes de revenir là-dessus et tout re-nationaliser.

          L'Etat n'entre pas en compétition avec les entreprises françaises sur les marchés existants. (J'ai bien dit "entrer", je n'ai pas dit "être" pour les entreprises dans lesquels il a déjà une part).
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

            Tu oublies une motivation : l'investissement dans des entreprises dont l'activité est jugée stratégique, dans l'intérêt national en quelque sorte.

            Mais il est vrai que la relative maîtrise d'un système d'exploitation, ainsi que des petites mains contribuant en partie à sa création, et un centre de décision basé dans le pays n'est pas stratégique. Surtout dans la société du XXIe siècle.

            Mieux vaut préserver le financement du système de retraite (des parlementaires bien-sûr, les autres...). Ou encore financer la KartAlaKon pour perfuser les pauvres artistes que les vilains jeunes assassinent à coût de clic de mulots. De la vraie stratégie quoi...
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Tu oublies une motivation : l'investissement dans des entreprises dont l'activité est jugée stratégique, dans l'intérêt national en quelque sorte.

              C'est vrai que j'avais oublié les investissements stratégiques.

              Mais il est vrai que la relative maîtrise d'un système d'exploitation, ainsi que des petites mains contribuant en partie à sa création, et un centre de décision basé dans le pays n'est pas stratégique. Surtout dans la société du XXIe siècle.

              La maitrise de Linux, désolé, mais ça peut passer par autre chose que Mandriva, et c'est pas les compétences qui manquent dans le pays. Du coup ça en fait un élément beaucoup moins stratégique, parce que pas assez rare!
              J'ai, je l'ai déjà dit, beaucoup de sympathie pour Mandriva, et je déplorerais un nouveau plan de licenciement.
              Mais je refuse qu'on sauve toutes les entreprises à grands coups d'investissements nationaux, ce n'est pas viable!! Et la sympathie n'est pas un critère pertinent!
              Comme dit plus haut, si les employés y croient et ont une vision, libre à eux de monter un projet, apporter des fonds personnels, et tenter de convaincre les banques.

              Mieux vaut préserver le financement du système de retraite (des parlementaires bien-sûr, les autres...). Ou encore financer la KartAlaKon pour perfuser les pauvres artistes que les vilains jeunes assassinent à coût de clic de mulots. De la vraie stratégie quoi...

              Euh, ce que tu veux dire c' est qu'on dépense déjà de l'argent n'importe comment, alors comme le reste est plus grave, on peut faire de mauvais placements?
              Ben on est pas près de sortir de la crise...
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  3 .

                Et pourtant Mandriva a participé à un OS certifié au plus haut niveau de sécurité par l'Etat français.
                http://www.haysjg.fr/01/2010/mandriva-et-la-securite-nationa(...)
                Cette certification n'a même pas un an.
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Et oui, personne n'a dit que chez Mandriva les gens n'étaient pas compétents.

                  Maintenant qui dit que Linagora ou autre SSLL ne serait pas capable de la même prouesse sur la base d'une autre distro? (ou même de la Mandriva, elle est libre après tout!!)?

                  Stratégique, ça veut dire compétence clé absolument indispensable et très difficile à trouver.
                  Ce n'est pas parce que tu fais un truc super bien que tu es seul à pouvoir le faire.

                  Sinon une quantité astronomique de PME en France auront un intérêt stratégique!
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par . Évalué à  5 .

                    Maintenant qui dit que Linagora ou autre SSLL ne serait pas capable de la même prouesse sur la base d'une autre distro? (ou même de la Mandriva, elle est libre après tout!!)?
                    Ca prend un temps fou à faire.
                    http://en.wikipedia.org/wiki/EAL5#EAL5:_Semiformally_Designe(...)

                    Stratégique, ça veut dire compétence clé absolument indispensable et très difficile à trouver.

                    eal5 c'est très difficile à trouver et stratégique ça ne veut pas dire ça.

                    Stratégique ça veut dire que tu identifies un secteur comme faisant partie des bijoux de famille et fais ce qu'il faut pour qu'il perdure et que personne n'y touche (sauf les vraiment proches :).

                    Par exemple la politique d'indépendance énergétique. Cette politique fait que elf devient intouchable. Et comme elf identifie l'afrique comme un secteur clef de cette politique, ça devient leur chasse gardée et même les services secrets ne peuvent les y contourner. Attention, je ne suis pas en train de dire que je suis pour ou contre cette politique en afrique, c'est pour indiquer le niveau qu'on entend par stratégique. On parle de la définition même du pays et le cadre dans lequels ses éléments constitutifs, par exemple les politiques, vont évoluer.

                    Il y a quelques temps, le président de la république déclare que l'armée va évoluer vers plus de technologie, vers plus de renseignements électroniques (satellites, drones, etc) et ensuite ils commencent à réduire les affectifs des troupes et à fermer des casernes/bases. Donc ça veut dire qu'on va développer ces activités, la recherche, et les technologies de l'information natives, ou alors qu'on remet en cause la stratégie d'indépendance de la défense nationale si on compte aller dans cette direction sans les développer mais en s'appuyant sur des technologies étrangères.

                    Et si les technologies "étrangères" en question ne sont pas des technologies européennes, ben ça remet en cause la stratégie de création de l'europe, qui elle aussi faisait partie de la stratégie du pays depuis l'après guerre.

                    Donc le problème n'est pas tant que la boite s'appelle ceci ou cela mais que le secteur dans laquelle elle évolue ne soit pas encore reconnu comme stratégique et que ses atout ne soient pas perçus comme un de nos atouts.

                    Et pour être tout à fait franc, le problème actuel est qu'on n'a pas de stratégie au pouvoir mais une suite d'actes opportunistes en réaction aux événements sans cohérence interne à des fins d'image. En haut, un petit coq qui tourne avec le vent, ce qu'on n'avait plus eu depuis giscard, quoi qu'on puisse penser de ses successeurs.
                    Donc on ne dilue pas le pays (ses orientations, son cadre, sa stratégie) dans une stratégie européeenne, on le laisse juste se désintégrer.
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Mandriva n'a jamais été sous perfusion parceque c'est une distribution sympathique. Elle a été aidée parcequ'il s'agissait d'un projet viable et de haute technologie. Ces aides ne sont pas non plus tombées du ciel : elles ont entrainées à ce moment là de sévères coupes au sein de la société (coupes : choix de la direction de l'époque afin de répondre rapidement aux exigeances liées à ces aides et au plan de redressement). Enfin la plupart de ces aides (pas tout mettre dans le même sac...) ont été contre projets (mancoosi, nepomuk, etc..) on ne parlent alors plus d'aides mais de financements de projets auquel une partie est confiée à cette entreprise. qui est 'dans les clous' pour répondre à tout les critères de ce type 'd'appels d'offres.'

        L'Europe par le biais de la commission européenne vient encore de rappeller aux états membres l'importance des logiciels libres comme outils d'une politique globale d'indépendance technologique et d'interopérabilité.

        La reprise par l'état, ou par l'europe par le biais de projet, n'a aucun sens aujourd'hui, ce n'est pas dans 'l'air du temps' : il s'agit aussi d'entreprises et de business. C'est donc comme un objet de marché qu'elle est traitée, ce qui est logique. Qu'on aime ou pas n'a strictement aucune importance. De plus "un fork parceque c'est libre" ne pourrait concerner la totalité : ce qui est intéressant c'est la totalité du bundle : compétences, infrastructure organisationnelle, code, protefeuille clients, marques (pas mandriva mais linbox et pulse).

        Ca fait plaisir de lire les changements d'avis sur Linagora ;) :p De toutes façons Ocam vient tout juste de changer d'avis et recommencent à voir le potentiel.

        Mes 2 cents.
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je ne parle pas des financements qui ont eu lieu avant.
          D'ailleurs, il me semble que ça n'a rien à voir:
          Les financements européens contre projets ne sont pas donnés avec comme argument "si j'ai pas ce truc mon entreprise meurt!!", mais plutôt sur la base de dossiers techniques solides.

          Il ne s'agit donc pas des financements précédents, mais de l'état qui investirait juste pour empêcher la boite de couler.

          Pour ce qui est du fork, je parlais de la communauté attachée à sa distribution. Je doute que les utilisateurs de Mandriva comme distribution grand publique libre et gratuite soient très intéressés par Pulse...

          Quant à Linagora, je n'ai pas changé d'avis (?!). Ça reste une boite de service, plutôt orientée Ubuntu pour l'instant, me semble-t-il. Il n'est pas dit qu'ils n'abandonneront pas la distribution Mandriva pour n'en garder que quelques outils clés et reprendraient d'autres activités de la boite.
          C'est le business, ça! C'est pas bon, ni mauvais, c'est juste le business!
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Mais est-ce qu'Ubuntu est viable également ? Il me semble que désormais, cette distribution se doit de rapporter de l'argent pour se financer. Ca tatônne pour trouver un modèle économique, exactement comme Mandriva il y a quelques années. Et en ce temps là, beaucoup d'utilisateurs de Mandriva ont pris la mouche et se sont barrés sur LA nouvelle distribution Hype du moment financé à coups de millions et d'opérations marketing bien voyantes (on dit bling bling maintenant).
    • [^] # Re: Et l'état ?

      Posté par . Évalué à  3 .

      Quand je pense que pour le 10e du budget Microsoft de l'état [1] on doit pouvoir reprendre Mandriva... aucun politique ne propose de virer purement et simplement Microsoft de la fonction publique ?
      Quelques développeurs à temps plein coûteront beaucoup moins cher que les dizaines (centaines ?) de millier de licences que doit posséder l'Etat.


      Ben oui c'est connu, a l'etat c'est tous des branles qui n'ont rien compris, heureusement sur linuxfr on a des genies qui eux savent parfaitement qu'on peut faire la meme chose que MS voire mieux a 1/10eme du cout...

      Le probleme, c'est que ces genies ils n'ont absolument aucune idee du boulot que ca demande de maintenir un OS utilise en masse(patchs de fonctionnalite, patchs de securite, support 24h/24, ...), de repondre aux besoins de gros clients niveau features et compatibilite tout en gardant le systeme utilisable pour tous(parce que sinon les autres hurlent, ou il faut forker et ca double quasiment les couts), ...

      Les genies ils croient qu'on developpe et maintient un OS comme on developpe et maintient un petit outil de 10'000 lignes de code et qu'on peut changer 100 lignes de code sans y reflechir a deux fois. Ils ne se demandent jamais pourquoi MS a plus de 300 ingenieurs qui ne s'occupent que de la maintenance de l'OS et rien d'autre(support, developpement de nouvelles features, autres applications genre Office,...), ils croient que c'est simplement parce que MS est nul et qu'ils ont du fric a jeter.

      Ces memes genies vont continuer a se demander pendant des annees pourquoi MS domine le marche grand public et entreprise et ne vont jamais trouver la reponse.

      Allez-y, enfoncez vous la tete dans le sable et moinssez ce post a -10, ca vous fera du bien, ou sinon, remettez vous un peu en question et dites vous que les gens qui ne prennent pas les decisions que vous voulez ne sont pas forcement stupides ou vendus.
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

        Ces memes genies vont continuer a se demander pendant des annees pourquoi MS domine le marche grand public et entreprise et ne vont jamais trouver la reponse.

        Vente liée ?
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par . Évalué à  -3 .

          Ca doit etre ca, les admins de l'etat et des grosses societes ne sont pas au courant que Linux et Mac OS X existent et ils ne savent pas non plus qu'ils peuvent acheter des PCs sans OS chez Dell, HP, IBM, ...

          Sont cons ces admins quand meme, moi je me dis qu'un ou deux gars de linuxfr pourraient tous les remplacer facilement, pour 1/100eme du prix.
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

            Au premier degré je suis assez d'accord avec certaines réflexions exprimées dans ce commentaire. Mais j'ai la vague impression qu'il ne fallait pas s'arrêter à ce niveau de lecture…
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  2 .

            tout à l'heure tu parlais des machines grands publics ("MS domine le marche grand public"), on te donne la réponse, et tu dévies sur autre chose maintenant (les admins de l'etat et des grosses societes ne sont pas au courant ""), est-ce que tu essayerais de noyer le poisson ?

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par . Évalué à  3 .

              C'est drole comme tu ne cites que ce que tu veux lire, je reprends mon poste, et il dit :

              MS domine le marche grand public et entreprise

              Tu as rate le mot entreprise ?
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  3 .

            Sont cons ces admins quand meme, moi je me dis qu'un ou deux gars de linuxfr pourraient tous les remplacer facilement, pour 1/100eme du prix.

            le pire, c'est que c'est vrai dans sans doute beaucoup de cas ! C'est d'ailleurs pour ça que linux, openoffice et les logiciels libres prennent de plus en plus de place par rapport à ce qu'il y avait avant.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

            >Ca doit etre ca, les admins de l'etat et des grosses societes ne sont pas au
            >courant que Linux et Mac OS X existent et ils ne savent pas non plus qu'ils
            >peuvent acheter des PCs sans OS chez Dell, HP, IBM, ...

            Mouahah je rigole bien...

            Les admins ? Des gros branleurs, y'a rien de pire qu'un admin Windows... Des admins Windows vraiment compétents, j'ai du en croiser 3 dans ma vie...

            J'ai un pote qui bosse sur des grosses bases de données avec du SQL Server (déjà rien que ça), y'a jamais rien qui fonctionne, ca rame, sorti du "wizard", les admins savent pas faire, ils ont claqué une fortune dans un outils proprio juste pour faire de l'analyse réseau inter site, ils ne veulent pas entendre parler d'autre chose que Microsoft, et pourquoi ?:
            - Si il devait passer à Linux, il leur faudrait se mettre à travailler
            - Mieux vaut continuer à dire: "je sais pas", "ca marche, c'est pas possible votre problème"...

            Donc le coté si les admins choisissent Windows c'est parce que c'est mieux... Je dirais oui pour eux mais pas forcément pour le service rendu aux utilisateurs...
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par . Évalué à  4 .

              Les admins ? Des gros branleurs, y'a rien de pire qu'un admin Windows... Des admins Windows vraiment compétents, j'ai du en croiser 3 dans ma vie...

              Parce que les admins linux on sait que c'es tous des dieux hein ? On va pas parler du nombre de gars qui croient que parce qu'ils savent recompiler un kernel ils savent administrer un serveur alors qu'ils n'ont jamais rien compris a ce qu'est un backup ou un un annuaire LDAP

              Donc le coté si les admins choisissent Windows c'est parce que c'est mieux... Je dirais oui pour eux mais pas forcément pour le service rendu aux utilisateurs...

              Ben oui allons, mettons les tous dans le meme paquet, et surtout, surtout, ne nous demandons pas pourquoi toutes ces boites restent sur du MS plutot que virer leurs admins incompetents pour mettre du Linux super pas-cher avec des admins competents hein !

              Sinon, soyons realiste un peu hein, tu as administre des machines Windows, combien de fois je t'ai chope en flagrant delit de grosse connerie sortie sur Windows ces dernieres annees ? Conneries que tu assenais pourtant comme verites jusqu'a ce que je les demonte piece par piece. Si j'avais pas ete la, tu aurais continue a y croire.
              T'es admin linux (competent) ou windows (incompetent) alors ? Parce que je doutes que tu changes de cerveau quand tu passes de l'un a l'autre.
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

                >combien de fois je t'ai chope en flagrant delit de grosse connerie sortie sur
                >Windows ces dernieres annees ?

                Hmm... Moi je me rappelle de toi en train de m'insulter et me dire que je comprenais rien...

                Et quand 3 ans plus tard je te remet dans la gueule que tu avais tord, ben comme par hasard, pas de réponse, silence radar...
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par . Évalué à  1 .

                  Et quand 3 ans plus tard je te remet dans la gueule que tu avais tord, ben comme par hasard, pas de réponse, silence radar...

                  Tu me montreras ou ca s'est passe, j'attends cela avec grand plaisir. (le coup du login sans connection reseau je te l'ai explique des le depart et j'avais raison, ce n'etait en rien une faille).
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                    Alors toi tu va me montrer ou tu m'as expliqué quelque chose...

                    La seule chose que tu as fait, c'est gueuler que ce que je décrivais n'arrivait qu'a moi...

                    >ce n'etait en rien une faille

                    Nan, c'est vrai, quand un profs se casse le dos à rentrer des kilos de GPO pour que les élève fassent pas n'importe quoi pendant son cours et qu'il s'apercoit que les gamins contourne le truc en débranchant le cable réseau à la connexion, c'est sur, il est hyper content...
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Ton post original : http://linuxfr.org/comments/365655.html#365655

                      Ma reponse initiale : http://linuxfr.org/comments/365667.html#365667 (pas d'insulte tu noteras, ni dans les posts qui suivent)

                      Et 2 posts plus bas la reponse avec l'explication : http://linuxfr.org/comments/365745.html#365745

                      et ou tu reponds que tu mets ta main a couper que c'est la bonne explication...
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                        Effectivement, perdu, c'était pas cette fois la ;) J'aurai du chercher le truc en question avant... Surtout que je me souvenais même pas que t'avais donné la réponse et surtout que j'ai retrouvé ca sur la MSDN un peu plus tard... Désolé.

                        Mais tu ne réponds tjs pas à ma quesiton, pourquoi activer ce comportement par défaut ?

                        En fait le problème des GPO Windows, c'est que y'a pas mal de moyen des les contourner...

                        Quand tu vois la quantité de soft (aujourd'hui encore) qui on besoin d'un accès en écriture dans C:\Program Files, ben la première chose que tu fais c'est: "Masquer le lecteur C", "désactiver la saisi de chemin dans la barre d'url".

                        Et au bout d'un mois, t'as un petit malin qui fait clique droit, nouveau, raccourcis, C:

                        Et la ca marche...

                        Mais pour le coup, la technique du cable réseau est bien plus efficace...
                        • [^] # Re: Et l'état ?

                          Posté par . Évalué à  1 .

                          Mais tu ne réponds tjs pas à ma quesiton, pourquoi activer ce comportement par défaut ?

                          Tu prends ton laptop du boulot pour finir le travail a la maison, tu te logge comment ? Sans ca, ben tu peux pas...

                          Quand a ne pas le faire, pourquoi il faudrait le bloquer ? Il n'y a aucun probleme de securite, si tu as la machine devant toi tu peux sortir le disque dur et lire/ecrire ce que veux.

                          En fait le problème des GPO Windows, c'est que y'a pas mal de moyen des les contourner...

                          Quand tu vois la quantité de soft (aujourd'hui encore) qui on besoin d'un accès en écriture dans C:\Program Files, ben la première chose que tu fais c'est: "Masquer le lecteur C", "désactiver la saisi de chemin dans la barre d'url".


                          Faut surtout comprendre ce que sont les GPO, c'est pas un moyen d'empecher les gens de faire X/Y/Z (selon les settings), c'est un systeme de gestion de parametres en gros. Ton parametre, tu l'as mis, il fait ce qu'il est sense faire: desactiver la saisie du chemin et cacher C, il n'a jamais ete mentionne que ce parametre empecherait l'acces a C.
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                >virer leurs admins incompetents pour mettre du Linux super pas-cher avec des
                >admins competents hein !

                Parce que pour l'instant, c'est un phénomène hyper récent ?

                Exemple concret, aujourd'hui, une école d'info proche de mon école, les machines utilisé pour l'enseignement, c'est 100% Linux... Y'a 10 ans (quand moi j'étais étudiant), c'était 50 % Unix, 40% Windows et 10 % Linux...

                >Si j'avais pas ete la, tu aurais continue a y croire.

                Ah mais j'y crois toujours, surtout depuis que j'ai vu que c'était documenté sur MSDN ;)
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  5 .

                Ah tu me feras toujours bien rire.

                Il n'y a que très peu d'appli sérieuses qui tournent sous Windows. Windows, c'est majoritairement de la bureautique ou des petits serveurs pas cher. Pour le reste, dès qu'on a besoin de performances ou de haute dispo, on trouve en général (en France) :
                - Manframes IBM/ZOS
                - AIX sur matos Bull ou IBM
                - Solaris/HP-UX
                - de plus en plus de Linux.

                Ben oui allons, mettons les tous dans le meme paquet, et surtout, surtout, ne nous demandons pas pourquoi toutes ces boites restent sur du MS plutot que virer leurs admins incompetents pour mettre du Linux super pas-cher avec des admins competents hein !
                Le vent tourne ... Le vent tourne !!!
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  Le vent tourne ... Le vent tourne !!!

                  Le vent tourne sur les serveurs (remplacement d'AIX/HP-UX/Solaris par Linux).
                  Sur le poste de travail, pas du tout : certains arrivent à remplacer MS Office par Ooo et les "pauvres" remplacent Outlook/Exchange par Thunderbird (mais adieu agenda partagé, carnet d'adresse partagé, etc...), mais l'OS lui-même, (presque) rien.

                  Dure réalité que de constater que Linux a du chemin à faire avant de répondre au besoin (déjà, si Linux avait un concurrent correct face à Exchange/Outlook pour l'entreprise... Bon, OBM commence à taquiner, mais c'est encore petit)
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Le vent tourne sur les serveurs (remplacement d'AIX/HP-UX/Solaris par Linux).
                    Remplacement également des serveurs Windows par des serveurs Linux.

                    Dure réalité que de constater que Linux a du chemin à faire avant de répondre au besoin (déjà, si Linux avait un concurrent correct face à Exchange/Outlook pour l'entreprise... Bon, OBM commence à taquiner, mais c'est encore petit)
                    Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il reste du chemin à parcourir, mais comparé à ce qui existait il y a 10 ans, je trouve qu'on a pas mal avancé. Celà dit, certaines administrations se sont mises à Linux sur le poste de travail sans problème . Même s'il y a du chemin à faire, il y a pas mal de cas ou Linux peut remplacer Windows.
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par . Évalué à  0 .

                      Ben il y a les impression, et il y a des chiffres :

                      http://www.zdnet.com/blog/microsoft/behind-the-idc-data-wind(...)

                      73.9% du marche est Windows en terme d'unites (pas de revenus), Linux est a 21.2, et aucun des deux n'a vraiment bouge
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Ce qui signifie qu'il faut presque 3,5 fois plus de windows pour être aussi efficace qu'avec des Linux ; oui, on leur fait dire ce que l'on veut aux chiffres :-)
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par . Évalué à  4 .

                        Alors la permet moi de douter de ces chifres qui pour moi n'ont pas vraiment de sens : Ils parlent en terme de ventes, mais pas en terme de machine installées. Parce que tu sais, lorsque j'istalle une Debian ou CentOS au taf, je préviens pas IDC pour qu'ils incrémentent leurs compteurs. De plus ces chiffres confirment bien ce que je pensais : windows c'est plein de petits serveurs style serveurs bureautique pas sensible: c'est pour ça qu'il y en a plus. Les grosses conf, c'est de l'UNIX ou MVS (ou VMS). Windows ce n'est qu'un jouet, dès qu'on a besoin de sérieux, il faut l'oublier.
                        • [^] # Re: Et l'état ?

                          Posté par . Évalué à  0 .

                          Alors la permet moi de douter de ces chifres qui pour moi n'ont pas vraiment de sens : Ils parlent en terme de ventes, mais pas en terme de machine installées. Parce que tu sais, lorsque j'istalle une Debian ou CentOS au taf, je préviens pas IDC pour qu'ils incrémentent leurs compteurs.

                          Tu sais, les societes qui ont des contrats globaux avec MS, elles previennent pas non plus IDC quand elles installent un serveur Windows, elles prennent une product key sur le serveur et installent l'OS elles meme.

                          De plus ces chiffres confirment bien ce que je pensais : windows c'est plein de petits serveurs style serveurs bureautique pas sensible: c'est pour ça qu'il y en a plus. Les grosses conf, c'est de l'UNIX ou MVS (ou VMS). Windows ce n'est qu'un jouet, dès qu'on a besoin de sérieux, il faut l'oublier.

                          Unix ou MVS c'est pour du tres gros et c'est tres cher oui.
                          Quand a Windows etant un jouet, il y a largement assez d'exemples de Windows utilise sur des systemes critiques pour demontrer que c'est loin d'etre un jouet.
                          Quand a Linux, quand on voit que Redhat qui est leader loin devant tout le monde dans le monde Linux niveau qualite et professionalisme n'offre que 7 ans de support pour sa distrib, tu m'excuseras de rire un peu, on fait encore des patchs pour NT4 ici hein, qui est sorti en 1996, ca fait 14 ans.
                          Et les systemes critiques, entre le temps ou l'OS sort, le temps ou ils s'y mettent, testent et deploient, t'as deja bouffe 2-3 ans de la vie de l'OS, ca te laisse 3-4 ans sur un systeme tres lourd et cher a valider avec la solution Redhat qui est a peu pres la seule viable dans le monde Linux, resultat il faut recommencer ta procedure de migration d'OS environ 1-2 ans apres avoir installe le systeme !

                          Ce qui est encore plus fantastique c'est quand tu lis la page de Redhat : https://www.redhat.com/security/updates/errata/

                          Furthermore, major versions of Red Hat Enterprise Linux contain a limited set of backward-compatible libraries from the previous major versions to aid with the migration of applications from one major release to another.

                          Bref, tu n'a absolument aucune garantie, bien au contraire, qu'ils vont s'arranger pour que les softs continuent a fonctionner d'une release majeure a l'autre ce qui va rendre la phase de migration encore plus drole.

                          Il y a pas a dire, gerer des systemes critiques avec Linux, c'est le paradis !
                          • [^] # Re: Et l'état ?

                            Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                            Pourquoi tu veux absolument comparer RedHat et Microsoft ?

                            Je veux dire, je connais plein d'endroit ou les services critiques tournent sur des serveurs Debian, le support est long, les mises à jour simples et documentées...

                            Après, je parle de la partie publique, je sais pas comment cela se passe dans le privé, est ce que Debian a une existance ou Redhat/Novell remporte tout...

                            Mais Linux est viable face à Microsoft quand tu fais du 100% Libre, si tu utilises des logiciels proprio donc la licence ne te permet d'utiliser que la version N valable pour l'OS version Y et que t'as pas les moyen de racheter une licence, il est sur que Windows avec son support est plus viable, je suis d'accord avec toi...
                            • [^] # Re: Et l'état ?

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              Je veux dire, je connais plein d'endroit ou les services critiques tournent sur des serveurs Debian, le support est long, les mises à jour simples et documentées...

                              Vraiment ? Dis-moi, quand ton serveur Debian tombe, et que tu perds de l'argent a chaque minute qui passe, tu appelles qui ?

                              Les patchs de securite Debian, ils contiennent quoi ? Juste des correctifs de securite ou aussi d'autres correctifs qui pourraient causer des problemes ?

                              On n'a clairement pas la meme definition de serveur critique ici, je parles pas de serveurs de mail ou meme de base de donnees standards
                              • [^] # Re: Et l'état ?

                                Posté par . Évalué à  1 .

                                De toute façon ça ne sert à rien de discuter plus loin sur ce sujet. Les serveurs vraiment critiques, our lesquels chaque minute d'arret fait perdre beaucoup d'argent ne tournent ni sous windows, ni sous Linux.
                          • [^] # Re: Et l'état ?

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            Tu sais, les societes qui ont des contrats globaux avec MS, elles previennent pas non plus IDC quand elles installent un serveur Windows, elles prennent une product key sur le serveur et installent l'OS elles meme.
                            Tu veux me dire qu'il y a possibilité d'avoir des contrats globaux chez Microsoft qui permettent d'installer autant de machines windows que l'on veut ? Je pensais que les contrats globaux imposaient une limite. Si c'est le cas il y a toujours moyen de savoir combien de licences ont été vendues donc de savoir combien de serveurs seront potentiellement installés.
                            Unix ou MVS c'est pour du tres gros et c'est tres cher oui.
                            Oui, et ça tient la route. Cela dit, pour faire des économies, on remplace de plus en plus de serveurs Unix proprio par des trucs fiables qui coutent moins cher. Et tu sais par quoi on les remplace ? Je te laisse deviner.

                            Quand a Windows etant un jouet, il y a largement assez d'exemples de Windows utilise sur des systemes critiques pour demontrer que c'est loin d'etre un jouet.
                            La plupart des gros projets que j'ai vu sous windows ont basculé sous Unix (AIX, Solaris et certains sous Linux). Certains n'ont pas basculé parce que l'appli métier en question n'était pas portée sous Windows.
                            Quand a Linux, quand on voit que Redhat qui est leader loin devant tout le monde dans le monde Linux niveau qualite et professionalisme n'offre que 7 ans de support pour sa distrib, tu m'excuseras de rire un peu, on fait encore des patchs pour NT4 ici hein, qui est sorti en 1996, ca fait 14 ans.
                            Oui, je n'en doute pas, mais ne faut-il pas un contrat spécial pour prolonger le suppport ? Parce que si tu payes RedHat, ils te fourniront des patch pendant 20 ans si tu veux.

                            Et les systemes critiques, entre le temps ou l'OS sort, le temps ou ils s'y mettent, testent et deploient, t'as deja bouffe 2-3 ans de la vie de l'OS, ca te laisse 3-4 ans sur un systeme tres lourd et cher a valider avec la solution Redhat qui est a peu pres la seule viable dans le monde Linux, resultat il faut recommencer ta procedure de migration d'OS environ 1-2 ans apres avoir installe le systeme !
                            C'est d'ailleurs pour ça que les systèmes vraiment critiques sont sous ZOS, VMS ou Unix proprio, avec support étendu. Ca coute cher, mais moins qu'une indisponibilité du système.

                            Bref, tu n'a absolument aucune garantie, bien au contraire, qu'ils vont s'arranger pour que les softs continuent a fonctionner d'une release majeure a l'autre ce qui va rendre la phase de migration encore plus drole.
                            Bah, tu sais, ça c'est juste le parapluie, tout comme les contrats de licence pour lesquesl Microsoft se dégage de toute responsabilité vis à vis des problèmes rencontrés suite à l'utilisation de leur OS. Pour RedHat, si t'as du support, ils t'aident, contrairement ce que tu crois. Si tu n'as pas de support tu te débrouilles.

                            Il y a pas a dire, gerer des systemes critiques avec Linux, c'est le paradis !
                            Pas pire que sous Windows. Pas forcément mieux dans tous les cas, mais c'est loin d'être pire.
                            • [^] # Re: Et l'état ?

                              Posté par . Évalué à  1 .

                              Tu veux me dire qu'il y a possibilité d'avoir des contrats globaux chez Microsoft qui permettent d'installer autant de machines windows que l'on veut ? Je pensais que les contrats globaux imposaient une limite. Si c'est le cas il y a toujours moyen de savoir combien de licences ont été vendues donc de savoir combien de serveurs seront potentiellement installés.

                              Ces contrats signifient simplement que bcp de grosses entreprises ne s'amusent pas a acheter l'OS avec les machines qu'elles achetent, elles le recoivent separement a travers leur contrat avec MS, donc tu ne le vois pas non plus dans les chiffres.

                              La plupart des gros projets que j'ai vu sous windows ont basculé sous Unix (AIX, Solaris et certains sous Linux). Certains n'ont pas basculé parce que l'appli métier en question n'était pas portée sous Windows.

                              Ben ca bascule dans tous les sens hein : Windows -> Unix, Unix -> Linux, Windows -> Linux, Linux -> Windows ,...
                              Maintenant, l'enorme majorite des bascules c'est Unix -> Linux et Unix -> Windows

                              Oui, je n'en doute pas, mais ne faut-il pas un contrat spécial pour prolonger le suppport ? Parce que si tu payes RedHat, ils te fourniront des patch pendant 20 ans si tu veux.

                              Exemple pour Windows Server 2003 : http://support.microsoft.com/lifecycle/?LN=en-us&p1=3198(...)

                              Commence en 2003, support etendu jusqu'en 2015, c'est a dire que les patchs de securite sont dispo pour tout le monde, pendant 12 ans. Apres ca, il y a support avec contrat specifique.

                              Bah, tu sais, ça c'est juste le parapluie, tout comme les contrats de licence pour lesquesl Microsoft se dégage de toute responsabilité vis à vis des problèmes rencontrés suite à l'utilisation de leur OS. Pour RedHat, si t'as du support, ils t'aident, contrairement ce que tu crois. Si tu n'as pas de support tu te débrouilles.

                              Non, dans le cas de Redhat c'est different, parce qu'au final ils ont une certaine dependance sur l'ecosysteme Linux qui n'a pas forcement les memes imperatifs que Redhat.
                              MS par exemple ne depend que de MS, le code est a nous, on en fait ce qu'on veut.
                              Redhat devra forker ou abandonner la compatibilite si les changements dans mainline vont a l'encontre de ses besoins.
                              • [^] # Re: Et l'état ?

                                Posté par . Évalué à  2 .

                                Ces contrats signifient simplement que bcp de grosses entreprises ne s'amusent pas a acheter l'OS avec les machines qu'elles achetent, elles le recoivent separement a travers leur contrat avec MS, donc tu ne le vois pas non plus dans les chiffres.
                                Tu ne réponds pas à ma question : existe-t-il un contrat chez Microsoft qui permette d'installer à volonté des systèmes sous Windows oui ou non ? Si tu prends un contrat pour 10000 licences, Microsoft a vendu 10000 licences, même si le client n'en installe que 5000. Pour Microsoft c'est 10000 ventes, le chiffre est connu. Pour Debian, si je télécharge une fois une Debian, ou si je fais un mirroir interne, Debian ne verra qu'un seul téléchargement, même si j'installe 10000 debian. La différence est de taille. Avec Microsoft on peut faire une estimation, avec Debian c'est beaucoup plus difficile. Sinon, pour information beaucoup de (grosses) boites achètent double : les machines préinstallées avec l'étiquette OEM de l'OS sur la machine, et des licences groupes séparées. Mais si ils sont assez stupide pour payer 2x la même chose ce n'est pas la faute à Microsoft ....


                                Ben ca bascule dans tous les sens hein : Windows -> Unix, Unix -> Linux, Windows -> Linux, Linux -> Windows ,...
                                Maintenant, l'enorme majorite des bascules c'est Unix -> Linux et Unix -> Windows

                                Non tu as aussi énormément de windows->linux. Pour ton info je bosse en ce moment dans une grosse boite qui installe du Windows sur ses serveurs que si elle n'a pas le choix. Sinon, c'est du Linux.
                                on, dans le cas de Redhat c'est different, parce qu'au final ils ont une certaine dependance sur l'ecosysteme Linux qui n'a pas forcement les memes imperatifs que Redhat.
                                C'est exactement la même chose : un parapluie juridique. Mais si tu as un contrat de support ils t'aident.
                                • [^] # Re: Et l'état ?

                                  Posté par . Évalué à  1 .

                                  Tu ne réponds pas à ma question : existe-t-il un contrat chez Microsoft qui permette d'installer à volonté des systèmes sous Windows oui ou non ? Si tu prends un contrat pour 10000 licences, Microsoft a vendu 10000 licences, même si le client n'en installe que 5000

                                  Je suis certain a 100% que MS connait le chiffre. Mais ce qu'IDC represente dans ses chiffres n'inclut pas cela, cela n'inclut que les machines vendues avec un OS.

                                  Non tu as aussi énormément de windows->linux. Pour ton info je bosse en ce moment dans une grosse boite qui installe du Windows sur ses serveurs que si elle n'a pas le choix. Sinon, c'est du Linux.

                                  Si il y en avait enormement, les parts de Windows serveur descendraient, hors ce n'est pas le cas.

                                  C'est exactement la même chose : un parapluie juridique. Mais si tu as un contrat de support ils t'aident.

                                  Certainement pas. Si Redhat au final doit forker le code pour gerer un truc que le mainline a casse, ils seront dans une grosse mouise, parce qu'un fork c'est vraiment la merde a gerer. Redhat est dependant de devs externes pour son OS.
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par . Évalué à  6 .


                    déjà, si Linux avait un concurrent correct face à Exchange/Outlook pour l'entreprise... Bon, OBM commence à taquiner, mais c'est encore petit)

                    Quand tu utilises Notes tu es prêt à toutes les concessions.
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Je compati.
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                      Il me semble que Zimbra permet globalement la même chose que Exchange avec le support des clients alternatifs...
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        J'avais jeté un oeil sur Zimbra, mais quitte à faire du proprio, autant prendre Exchange...
                        (La dernière fois que j'ai regardé, la version open-source était un produit d'appel, dès que tu voulais faire un truc d'entreprise genre un simple backup à chaud, version closed-source)

                        http://www.zimbra.com/products/product_editions.html
                        Quand une entreprise s'amuse à faire des version "open" et "xxx edition", tu peux parier que l'idée de l'open-source est loin...
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  2 .

            Acheter des PC chez IBM ? Moi qui croyait l'activité cédée depuis plusieurs années...
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par . Évalué à  4 .

          J'aurais plutôt imaginé que c'était du aux admins qui en 15-20 ans de goulot n'ont connu que du microsoft, et n'ont pas pris la peine d'aller voir ailleurs parce que trop compliqué ou trop différent, faut réapprendre.
          Puis ils ont leurs superbes certifications microsoft, faut bien qu'ils l'affichent...
          Ah puis les petits nouveaux, faut des gens avec des certifs, et qui connaissent l'OS et les logiciels microsoft sur le bout des doigts.
          Et tant qu'à faire, autant s'arranger pour avoir un cahier des charges qui ne permette d'avoir que du microsoft, ce sera plus facile ...
          Puis autant casser du sucre sur les autres possibilités, au moins personne viendra faire chier avec.

          Et pour parler de vécu, ça se fait dans l'enseignement ...
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  0 .

            Ben oui c'est evident, c'est la faute des admins.

            Les seuls admins competents, c'est ceux qui passent a Linux, les autres c'est des guignols ou des branleurs evidemment !

            Et si je te disais que c'est l'inverse ? Que les admins Linux sont des branleurs qui refusent de passer a Windows car ils ont leur belle certif Redhat/Novell, que ca fait 10 ans qu'ils n'ont connu que du Linux et n'ont pas pris la peine d'aller voir ailleurs car trop complique ou trop different, faut reapprendre.

            Ah ben oui hein, ca marche aussi et ca sonne tout aussi bien, et c'est tout aussi arrogant et meprisant.
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  6 .

              La ou tu te trompes, c'est que la plus part du temps (sauf si il a vraiment un poste en or), l'admin Unix, de la windowserie (en clair, un système qui fait ce que il veut quand il veut), il s'en mange plein la tête et c'est dans ces moments la qu'il nourrit une haine sans précédent pour vos produit ;)

              >Sont cons ces admins quand meme, moi je me dis qu'un ou deux gars de linuxfr >pourraient tous les remplacer facilement, pour 1/100eme du prix.

              Je répond à ton commentaire plus haut, mais je me suis taper pendant 3 ans la maintenance d'une trentaine de serveurs Samba (Fichiers, Imprimantes, Deploiement paquet windows, Inventaire, GPO, ...) + la partie développement autour du projet en question (mise à place d'un système de GPO pour Samba) ...

              C'était pas rose tous les jours, j'en ai bien chier par moment (profil qui gonflent, plantent, ...)... La ou ca me rassure, c'est que maintenant que j'ai un beau Active Directory, j'ai les même bug mais en même en montant le niveau de debug de l'AD, j'ai beaucoup moins d'information pour comprendre ce qui peut déconner...

              Et je vois une énorme différence entre un admin Windows et un admin Linux (et un fondu de logiciel libre en particulier), c'est que le premier fait ca parce que c'est son travail et n'y prend aucun plaisir, pas le second...
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                La ou tu te trompes, c'est que la plus part du temps (sauf si il a vraiment un poste en or), l'admin Unix, de la windowserie (en clair, un système qui fait ce que il veut quand il veut), il s'en mange plein la tête et c'est dans ces moments la qu'il nourrit une haine sans précédent pour vos produit ;)

                Mais c'est normal ! Lorsque l'admin Unix il refuse de sortir de ses habitudes Unix et de s'adapter a un sytsteme different, il va avoir du mal et il va se plaindre.

                C'est _exactement_ ce dont vous vous plaignez pour les admins Windows !

                C'était pas rose tous les jours, j'en ai bien chier par moment (profil qui gonflent, plantent, ...)... La ou ca me rassure, c'est que maintenant que j'ai un beau Active Directory, j'ai les même bug mais en même en montant le niveau de debug de l'AD, j'ai beaucoup moins d'information pour comprendre ce qui peut déconner...

                Et moi je te dirais que tu ne sais pas forcement ou prendre les infos...

                Et je vois une énorme différence entre un admin Windows et un admin Linux (et un fondu de logiciel libre en particulier), c'est que le premier fait ca parce que c'est son travail et n'y prend aucun plaisir, pas le second...

                Oui bien sur, mettons vite tout le monde dans le meme panier hein. Et moi ? Je suis sense assumer que tous les linuxiens sont des guignols qui n'ont aucune experience reelle de l'informatique et qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas quand je lis ce site ?
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  >Lorsque l'admin Unix il refuse de sortir de ses habitudes Unix et de s'adapter a un
                  >sytsteme different, il va avoir du mal et il va se plaindre.

                  Je suis désolé, mais quand tous les 4 matins t'as un utilisateur qui vient te chercher parce que "Windows il dit qu'il peut pas charger mon profil", qu'il suffit de virer le profil resté en local (y'a bien un clef pour le virer à la deconnexion mais elle fonctionne aléatoirement) pour que ca reparte, ben moi c'est le genre de truc qui me font péter les plombs...

                  >Et moi je te dirais que tu ne sais pas forcement ou prendre les infos...

                  Windows\Debug et Windows\NTDS ?

                  >mettons vite tout le monde dans le même panier hein

                  Ben je suis désolé, mais je vois ce que je croise, et autour de moi, vu ce que l'on me raconte, c'est pas triste non plus...
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Je suis désolé, mais quand tous les 4 matins t'as un utilisateur qui vient te chercher parce que "Windows il dit qu'il peut pas charger mon profil", qu'il suffit de virer le profil resté en local (y'a bien un clef pour le virer à la deconnexion mais elle fonctionne aléatoirement) pour que ca reparte, ben moi c'est le genre de truc qui me font péter les plombs...

                    Et moi tout ce que ca me dit c'est que tu ne comprends pas le systeme, tout comme les X fois ou tu t'es plains de comportement "aleatoire" et que j'ai explique le comportement.

                    Windows\Debug et Windows\NTDS ?

                    Dis moi comment tu operes et je te dirais si qqe chose manque...

                    Ben je suis désolé, mais je vois ce que je croise, et autour de moi, vu ce que l'on me raconte, c'est pas triste non plus...

                    Ben tu sais, dans le meme genre, vu ce que je lis sur linuxfr, mon impression des linuxiens est pas folichonne si je me base que sur ca.
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Hmm, je comprend pas le système...

                      http://www.google.fr/search?hl=fr&client=firefox-a&h(...)

                      http://www.google.fr/search?hl=fr&source=hp&q=window(...)

                      Parce que la, du coup, il faut dire, personne ne sait comment ca fonctionne...

                      Je te dis pas le nombre de gens qui n'utilise que des profils locaux + redirection de dossier pour éviter ce problème...

                      Et quand un poste fonctionne, que le profil se charge bien, en quoi c'est un problème de compréhension du système si le lendemain le profil se charge plus... ?

                      >Dis moi comment tu operes et je te dirais si qqe chose manque...

                      J'active le debug sur winlogon netlogon...

                      Mais j'ai toujours mois d'information qu'avec samba et le debug à fond (plusieurs milliers de lignes par connexion)...

                      Et à plusieurs reprise, ce mode de debug m'a permit de trouver des solutions à des problèmes de chargement de profil...
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par . Évalué à  -1 .

                        Parce que la, du coup, il faut dire, personne ne sait comment ca fonctionne...

                        Je te dis pas le nombre de gens qui n'utilise que des profils locaux + redirection de dossier pour éviter ce problème...


                        Tu crois ?

                        Tu crois que si cela merdait comme tu le dis, aucun de nos gros clients ne serait venu taper a notre porte pour nous dire que cette fonctionnalite importante merde, et qu'il faut qu'on la corrige tres vite parce que ca leur coute en maintenance ?

                        Allez serieusement, pense a ca, d'apres toi un truc aussi gros, depuis des annees, il ne serait jamais remonte a nous ? Aucun de nos gros clients n'aurait fait pression pour le corriger ?

                        Quand tu as un probleme avec le systeme, c'est un peu comme ca qu'il faut penser hein.

                        Parce que bon dans le meme genre : http://www.google.com/#hl=en&source=hp&q=fail+recomp(...)

                        Ben voila, ca signifie qu'on peut pas recompiler le kernel ?

                        Sinon, c'est quoi les details de ton probleme ? (genre le message d'erreur exact, ... et ce que tu entends par "debug mode" de winlogon/netlogon)
                        • [^] # Re: Et l'état ?

                          Posté par . Évalué à  -1 .

                          « Parce que bon dans le meme genre : http://www.google.com/#hl=en&source=hp&q=fail+recomp(...)

                          Ben voila, ca signifie qu'on peut pas recompiler le kernel ? »

                          lol.

                          Que vous soyez de mauvaise foi, cela ne fait aucun doute. Mais là je crois qu’on tient un sommet. Vous êtes allé voir les résultats de la recherche ? 1/ le gars n’a pas activé les modules qui l’intéressent 2/ c’est une liste de sujets de forum, le fail ne correspond pas à l’entrée 3/ Heu… freebsd c’est du Linux maintenant ? 4/ Rien à voir avec la compil. du kernel 5/ compilation d’un pilote nvidia 6/ Le problème vient pas du kernel

                          Ceci dit l’argument était plus ou moins correct à l’origine. Mais bon voilà ça donne une bonne idée de votre démarche sur ce site…
                        • [^] # Re: Et l'état ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          >Sinon, c'est quoi les details de ton probleme ?

                          Windows te pourrit le profil de fichier pfr.tmp (un truc dans le genre), t'as des erreurs quand l'utilisateurs se deconnectent, ...

                          C'est bien sur par permanent, mais quand t'as 1 milliers d'utilisateurs, ben ca arrive trop souvent...

                          Et vient pas me la jouer avec tes gros clients, j'ai vu suffisament tourner d'AD pour savoir que ca arrive, partout, c'est même documenter sur la MSDN, mais peut être que chez Microsoft vous documentez des problèmes non existant, peut être que la rustine UPHCLEAN n'est la que pour régler des problèmes inexistant, comme delprofil & co...

                          > (genre le message d'erreur exact, ... et ce que tu entends par "debug mode" de
                          >winlogon/netlogon)

                          Je fais ce que la MSDN dit de faire, je connais pas par coeur les clefs de registre...
                          • [^] # Re: Et l'état ?

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            Windows te pourrit le profil de fichier pfr.tmp (un truc dans le genre), t'as des erreurs quand l'utilisateurs se deconnectent, ...

                            Euh ouais, un peu plus precis ca aiderait, ca irait pas loin comme rapport de bug ca....

                            Et vient pas me la jouer avec tes gros clients, j'ai vu suffisament tourner d'AD pour savoir que ca arrive, partout, c'est même documenter sur la MSDN, mais peut être que chez Microsoft vous documentez des problèmes non existant, peut être que la rustine UPHCLEAN n'est la que pour régler des problèmes inexistant, comme delprofil & co...

                            Parce que c'est documente sur MSDN ca veut dire que c'est un bug ? Tu veux que je te sortes la doc expliquant comment recuperer un ext3fs dans la mouise ? Ca veut dire que ext3fs se torche tout seul regulierement ?
                            MSDN contient des solutions a des tas de problemes, qui ne sont pas forcement dus au systeme.

                            Je fais ce que la MSDN dit de faire, je connais pas par coeur les clefs de registre...

                            Ben commences par regarder ce qu'est ETW, ca t'aidera peut-etre : http://msdn.microsoft.com/en-us/library/aa772185(VS.85).aspx
                            • [^] # Re: Et l'état ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                              >Euh ouais, un peu plus precis ca aiderait, ca irait pas loin comme rapport de bug
                              >ca....

                              Mais je vais pas faire des rapports de bug pour des problème connu de Microsoft et documenté sur la MSDN !!!

                              Mais si pour Microsoft, un Windows qui fonctionne, c'est un Windows avec que des softs Microsoft (et encore, voir la suite), ben excuse moi, mais dans la vrai vie ca ne fonctionne pas comme ca... Les fichier prf.tmp, c'est les fichiers temporaires qu'utilise windows pour la recopie du profil sur le serveur, si y'a des violation d'accès sur certain fichier, ben ca fout la merde, windows par en couille, commence à créer plein de fichier prf.tmp et les laisse dans le profil... Cela arrive plus que souvent avec Outlook par exemple, et c'est expliqué noir sur blanc sur la MSDN, je l'ai pas inventé l'explication technique de ce qui foire... Et Microsoft répond pour résoudre le problème: "Identifiez les programmes qui n'ont pas fermé leur accès sur ces fichiers". Super, et après ?

                              >MSDN contient des solutions a des tas de problemes, qui ne sont pas forcement
                              >dus au systeme.

                              Mais bien sur que si c'est du au système, si Windows même avec la clef correctement configurée n'arrive pas à supprimer le profil en local, c'est parce que y'a des putains de processus de merde qui ont des fichiers ouvert, UPHCLEAN essaye de nettoyer comme il peut (souvent, il ne le fait pas assez tot et donc le profil reste quand même en local) et du coup il reste delprofil pour faire le ménage de ce grand bordel. Si Windows fonctionnait comme Unix, si je supprime un fichier, les programmes qui y accèdent continue à y avoir accès mais la suppression fonctionne... Et pas de violation de partage avec boite de dialogue qui fait flipper les utilisateurs...
                              • [^] # Re: Et l'état ?

                                Posté par . Évalué à  2 .

                                Les fichier prf.tmp, c'est les fichiers temporaires qu'utilise windows pour la recopie du profil sur le serveur, si y'a des violation d'accès sur certain fichier, ben ca fout la merde, windows par en couille, commence à créer plein de fichier prf.tmp et les laisse dans le profil... Cela arrive plus que souvent avec Outlook par exemple, et c'est expliqué noir sur blanc sur la MSDN, je l'ai pas inventé l'explication technique de ce qui foire... Et Microsoft répond pour résoudre le problème: "Identifiez les programmes qui n'ont pas fermé leur accès sur ces fichiers". Super, et après ?

                                Ben apres tu dis aux editeurs de ces softs de se comporter convenablement !

                                Quand t'as un soft qui fait le con sur Linux et qui fout la merde dans le systeme, tu esperes que c'est l'OS qui va le deviner et regler le probleme ?

                                Mais bien sur que si c'est du au système, si Windows même avec la clef correctement configurée n'arrive pas à supprimer le profil en local, c'est parce que y'a des putains de processus de merde qui ont des fichiers ouvert, UPHCLEAN essaye de nettoyer comme il peut (souvent, il ne le fait pas assez tot et donc le profil reste quand même en local) et du coup il reste delprofil pour faire le ménage de ce grand bordel. Si Windows fonctionnait comme Unix, si je supprime un fichier, les programmes qui y accèdent continue à y avoir accès mais la suppression fonctionne... Et pas de violation de partage avec boite de dialogue qui fait flipper les utilisateurs...

                                Ah oui bien sur, la grande connerie de tout faire comme Unix !

                                On va surtout, surtout ne pas penser au cas chez Unix ou ca cause des merdes hein, on va uniquement penser aux cas ou ca marche. On va aussi bien faire attention a ne pas se demander ce que Windows est sense faire si un soft lock le fichier.

                                La realite, c'est qu'il y a des softs qui foutent la merde sur le systeme, et c'est pas la faute du systeme.
                                • [^] # Re: Et l'état ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                                  >Ben apres tu dis aux editeurs de ces softs de se comporter convenablement !

                                  Pour Outlook, j'appel qui ?

                                  >Ah oui bien sur, la grande connerie de tout faire comme Unix !

                                  Ben, vas y, explique ce qu'apporte ton jolie système de verrou permanent ? A part devoir rebooté la machine des qu'un appli plante ?

                                  Sinon y'a word comme belle merde en boite, en ce moment, j'ai des étudiant qui perde leur fichier, pourquoi, parce que cette sous merde de logiciel ne supprime pas les fichiers temporaires quand ils font enregistrer, du coup, ouverture/enregistrement suivant, il veut écrire mais ca fait conflit avec les fichiers temporaires précédents, et que fait il ? Ben il supprime le fichier!

                                  Résultat, les étudiants on perdu leur fichier que je peux récupérer via le fichier temporaire mais donc pas la dernière version...

                                  Tu vas encore me dire que c'est ma faute, sauf que c'est documenté sur la MSDN, bug connu et non corrigé. Et comme d'habitude, Microsoft ne donne aucune solution...
                                  • [^] # Re: Et l'état ?

                                    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                                    juste parce que ça m'intrigue ... les fichiers temporaires de word ne sont-il pas supprimés quand on ferme le fichier word ? (ou lorsqu'on quitte word ?)
                                    • [^] # Re: Et l'état ?

                                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                                      Si mais y'a un bug qui fait que parfois word ne le fait pas...

                                      Dommage je n'arrive plus à mettre la mains sur la msdn qui décrit le bug en question (bug office 2007).

                                      Et comme d'hab, ben y'a un bug et c'est tout, merci Microsoft...
                                      • [^] # Re: Et l'état ?

                                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                                        t'es sur que le bug est sur ce point ?
                                        Je viens de faire un test tout con pour tenter de reproduire (ben vi, ce type de bug ça m'intéresse vu que je bosse parfois avec des fichiers important sous word - 2007)

                                        * Je fais un document
                                        * je copie ailleurs le fichier de sauvegarde
                                        * je modifie mon document
                                        * enregistre / quitte
                                        * le temporaire est supprimé
                                        * je copie mon ancien temporaire
                                        * ouvre mon document
                                        * ... ben j'ai bien mon document

                                        Donc à première vue, c'est pas liée (ou pas directement) à la présence du temporaire...
                                        • [^] # Re: Et l'état ?

                                          Posté par . Évalué à  2 .

                                          Bon j'ai pas de cinétique précise, mais j'ai également eu des problèmes semblables avec word, ceci dit j'ai également eu ce genre de problème avec OOo (avec la récupération qui plante aussi).
                                          C'est triste, mais ce n'est malheureusement pas spécifique à MS.

                                          Il fut une époque où j'étais le premier à descendre MS (notament sur 95/98, xp embedded, et j'en passe). Néanmois même si je préfère unix pour un tas de raisons idéologiques et/ou techniques, on ne peut pas non plus toujours critiquer MS. Franchement, pour les petites infras, AD+gpo, je trouve ça plutot bon. L'os s'améliore de versions en version, et à l'opposé je trouve que la qualitée globale d'un système linux chute légèrement: les problèmes avec PulseAudio, toujours pas de fs stable qui rivalise avec NTFS (en terme de features), etc...
                                        • [^] # Re: Et l'état ?

                                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .


                                          * Je fais un document
                                          * je copie ailleurs le fichier de sauvegarde
                                          * je modifie mon document
                                          * enregistre / quitte
                                          * le temporaire est supprimé
                                          * je copie mon ancien temporaire
                                          * ouvre mon document
                                          * ... ben j'ai bien mon document


                                          Perdu, c'est l'étape suivante qui chie, tu ouvres ton document et tu le modifies et tu fais enregistrer... Et la ca chie dans la colle... (même si j'ai jamais essayé de le faire à la main).

                                          >Donc à première vue, c'est pas liée (ou pas directement) à la présence du
                                          >temporaire...

                                          C'est décrit par Microsoft comme étant du à la présence de ce fichier ;)
                                          • [^] # Re: Et l'état ?

                                            Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                                            ha, pourtant je viens de rajouter les étapes suivantes et ça marche très bien.
                                            D'ailleurs à l'ouverture il me demande quelle version je veux utiliser, l'originale ou la sauvegarde (j'ai même killé word pour être sur que le fichier temporaire existe) ... ben pas de problème...

                                            > C'est décrit par Microsoft comme étant du à la présence de ce fichier ;)
                                            oui, mais décris où ?
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                        Je te dis pas le nombre de gens qui n'utilise que des profils locaux + redirection de dossier pour éviter ce problème.

                        Je te dis pas le nombre de personnes qui utilisent les profils itinérants à tous les coins de la terre (et je ne connais personne qui a ça en Linux!)
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

            aux admins qui en 15-20 ans de goulot n'ont connu que du microsoft

            il s'agirait donc d'une dépendance de type alcoolique ?
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  4 .

            "admins qui en 15-20 ans de goulot n'ont connu que du microsoft,"

            20 ans de goulot ? Ah ben en fait il y a du en avoir plus que je ne l'imaginais de pots de vin. Des tonneaux entiers même ;)

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  2 .

        T'énerves pas :-)

        300 seulement ? tu déconnes ? Même 3000 ça me semble peu.
        300 ? je reste complètement sur le cul.
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par . Évalué à  2 .

          Note que j'ai dit plus de 300, car j'ai probablement pas le droit de donner le chiffre exact, mais c'est certainement pas 3000, je parlais de maintenance uniquement hein, pas du developpement des nouvelles version.

          3000 c'est enorme. Les tests ca peut s'automatiser quand meme, chez nous la plus grosse partie du boulot c'est le deboggage et le developpement de nouveaux tests, creer le fix vient apres, et faire tourner les tests ca demande surtout des machines, pas des mains(quoi qu'il en faut quand meme car tout ne peut pas etre automatise).
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  4 .

            Je reste vraiment sur le cul, parceque vous avez aussi un sacré paquet de versions sacrément différente (entre un xp de base à sa sortie et un xp sp3 c'est plus le même monde), même si vous mettez plus d'importance dans le maintiens de compatibilité (ce qui est peut être source de moins du taf du coup en terme de testing, aussi plus intéressant pour certains partenaires, mais entraine beaucoup d'autres problèmes. Enfin j'en sais trop rien)

            "Plus de 300" (et moins de 3000) ingés qui bossent uniquement sur la maintenance, ça me semble ridiculement petit par rapport à votre parc global. (ridiculement n'est pas un jugement de valeur, juste expression d'un étonnement énorme).

            mode blague :
            je serai assureur, je reviserai les primes de risques...
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par . Évalué à  3 .

              Faut voir que le code de WS03 et XP est en bonne partie partage, que WS08 et Vista c'est en gros la meme chose niveau code, et idem pour WS08 R2 et Windows 7.

              Ensuite, le travail n'est evidemment plus le meme entre XP et Windows 7 par exemple. XP ca fait tellement longtemps qu'il est dehors que la plupart des problemes on ete resolus d'une maniere ou d'une autre, le boulot principal reste les patchs de securite.

              Pour le testing, oui ca peut sembler dingue qu'on se debrouille avec si peu de gens, mais c'est aussi parce qu'on a une approche qui est totalement a l'oppose de l'industrie du soft en general : Ici on n'a quasiment pas de testeurs !
              On a un tas de developpeurs de tests dont le boulot est d'ecrire les tests et les automatiser autant que possible, resultat on a tres peu de testeurs, mais on a un paquet de machines(des milliers) qui testent.
              Bref, si tu veux rejoindre l'equipe de test ici, t'es sense comprendre comment un OS fonctionne de l'interieur, savoir debugger des problemes compliques et etre capable d'ecrire du code C/C++ solide. C'est en gros les qualifications d'un developpeur n'importe ou ailleurs, et c'est normal parce que les problemes a resoudre dans le domaine du testing sont parfois sacrement plus compliques que dans le produit lui-meme.
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  5 .

                Ici on n'a quasiment pas de testeurs !

                Il me semblait au contraire que vous aviez des millions d'utilisateurs...
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                Bref, si tu veux rejoindre l'equipe de test ici, t'es sense comprendre comment un OS fonctionne de l'interieur, savoir debugger des problemes compliques et etre capable d'ecrire du code C/C++ solide.

                Ca me parait bizarre cette contrainte. Ne serait-ce pas plus productif d'avoir une équipe de test qui justement ne voit pas ce qui se passe à l'intéieur ? Est-ce que les connaissances de l'intérieur ne risquerait-elle pas d'influer sur leur manière d'écrire les tests ?
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par . Évalué à  3 .

                  Ca influe certainement sur la maniere d'ecrire les tests, c'est fait pour !

                  L'equipe de test elle participe au design du produit des le depart, elle amene un feedback des ce moment, les dev/test (comme on les appelle) participent aux revues de code, sont capable de trouver des moyens futes de tester telle ou telle feature d'un composant car ils comprennent comment celui-ci fonctionne, ...

                  Maintenant, c'est pas des amateurs, c'est un boulot, on sait tous quelle est la difference entre whitebox testing et blackbox testing, qu'un test n'est pas sense verifier que le code fait ce que le code dit mais qu'il fait ce que la spec dit, etc... Connaitre et comprendre le code aide a trouver des moyens interessants de le tester et pouvoir le debugger/corriger, ca veut pas forcement dire que tout ce qui est fait est base sur le code.
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                si tu veux rejoindre l'equipe de test ici, t'es sense comprendre comment un OS fonctionne de l'interieur, savoir debugger des problemes compliques et etre capable d'ecrire du code C/C++ solide.
                Zut, c'est dommage qu'ils n'écrivent pas le code alors.

                C'est de l'humour, hein, on est d'accord :-)
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  10 .

            chez nous la plus grosse partie du boulot c'est le deboggage

            C'est clair, y a du taf.
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

              C'est clair, y a du taf.

              Tout comme sous Linux.
              Ah zut, j'oubliais, Linux est parfait, il ne contient aucun bug.

              Pfff...
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        Désolé je peux pas m'en empêcher:

        Ils ne se demandent jamais pourquoi MS a plus de 300 ingenieurs qui ne s'occupent que de la maintenance de l'OS et rien d'autre

        Si si, ça on le sait: c'est parce que l'OS est foireux au départ! \o/

        ----------->[ ]
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  3 .

        Le probleme, c'est que ces genies ils n'ont absolument aucune idee du boulot que ca demande de maintenir un OS utilise en masse(patchs de fonctionnalite, patchs de securite, support 24h/24, ...), de repondre aux besoins de gros clients niveau features et compatibilite tout en gardant le systeme utilisable pour tous(parce que sinon les autres hurlent, ou il faut forker et ca double quasiment les couts), ...

        C'est vrai. Red Hat et Novell non plus, d'ailleurs.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par . Évalué à  1 .

          Redhat/Novell font la moitie de ce que l'on fait, et ils ne sont pas gratuits loin de la.

          Va t'amuser a faire ce qu'ils font en 1/10eme du prix paye par le gouvernement francais pour MS, je te souhaite bonne chance.
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Je ne comprends pas pourquoi pBpG se fait moinser. J'ai beau être un fervent défenseur du libre, ça n'empêche pas que pBpG tient ici un argumentaire qui tient la route.
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

          Toi, t'es nouveau sur LinuxFr :]
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  6 .

            Absolument pas.

            Je peux être parfois en désaccord avec pBpG mais ça ne m'empêche pas de reconnaître que ce qu'il dit est souvent injustement moinssé.
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

              Parce que les gens confondent encore "pertinent"/"inutile" avec "je suis d'accord" et "je suis pas d'accord".

              Donc ce que quelqu'un dit à beau être pertinent et dans la discussion, si il a un point de vue opposé au tien, tu va dire "c'est inutile", surtout que tu sais que le fait de faire "inutile" va le retirer de la visibilité.
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                C'est pour cela que le [+] [-] était un instrument de censure plus adapté:
                - [+]: parle
                - [-]: tais toi

                ;)
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Je ne comprends pas pourquoi pBpG se fait moinser.

          Simple : Linux est parfait, et Windows est pourri, il est inimaginable pour certains d'imaginer oser penser que Windows répond plus au besoin que Linux pour les entreprises, juste que c'est à cause de la vente forcée qu'ils sont là où ils sont.
          Et si Windows 7 a eu une part de marché supérieure à tous les Linux réunis avant sa date de commercialisation (donc vente forcée à la trappe), c'est tous ces idiots qui ne connaissent pas Linux.

          Alors, forcément, que pBpG tient ici un argumentaire qui tient la route, ça n'a pas grande importance.

          Le truc rigolo est que ton commentaire défendant pBpG est plussé à fond et que le pauvre pBpG est moinssé, un peu incohérent!

          (ce qui est encore plus rigolo, c'est quand on connait les prix des contrats de RedHat pour un support, qu'il y ai des gens qui disent que passer de Windows à Linux ferait gagner des millions... Ah ah ah.)
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  2 .

            Windows 7 a eu une part de marché supérieure à tous les Linux réunis avant sa date de commercialisation (donc vente forcée à la trappe)

            Comme tu le dis, la vente liée n'est certainement pas en cause ici. Mais bien les fameux publi-reportages dont nous assènent les grands journalistes technophiles. À l'époque, ce fut pire que du matraquage.
            Ceci dit, MS n'est pas le seul à utiliser ce système, Appel commence aussi à faire chier d'apparaître tous les six mois dans tous les JT et JP pour nous faire croire à une nouvelle révolution informatique.
            • [^] # Re: Et l'état ?

              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

              Mais bien les fameux publi-reportages dont nous assènent les grands journalistes technophiles

              Oui, oui, j'entends souvent cette "raison". Il doit y avoir une part.
              Mais se voiler la face, ne pas reconnaitre que Linux lui-même fait partie du problème (comme par exemple... Ne pas répondre au besoin bureautique? Ne pas avoir de drivers? avoir une Logithèque plus que limitée en comparaison à Windows ou Mac?), c'est trop dur?

              Toujours trop facile d'accuser le méchant marketing.
              Mais Firefox a pris des parts de marché à IE, qui avait le même bâtage médiatique, et IE est installé par défaut.
              VLC remplace beaucoup WMP livré avec Windows 7.
              Ooo commence (petit à petit) a grapiller des part de marché tellement le prix de MS Office est énorme.
              Android (basé sur Linux, mais avec des défauts en moins : package simples à faire, un seul format pour tous les téléphones de n'importe quelle marque, des drivers pour la où il est installé, une réponse à un besoin etc...)
              Quand à Linux... Ben non, rien, ça ne décolle pas.

              Tant que les programmeurs de Linux continueront à penser que la façon de faire qu'ils ont est la meilleure et qu'elle ne doit pas être changée, Linux sur le desktop restera la où il est (1%).
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  2 .

                package simples à faire, un seul format

                Ouch! Fais gaffe à ton postérieur avec un troll comme celui-là.
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                  J'ai l'habitude.
                  (je suis connu pour mes diableries sur les systèmes de package Linux sur ce site)
              • [^] # Re: Et l'état ?

                Posté par . Évalué à  0 .

                Ne pas avoir de drivers?

                File nous les specs du matos ou le code source pour Windows et on s'occupe du reste.

                Je suis d'accord avec certaines de tes remarques mais là c'est un peu du foutage de gueule quand même.
                • [^] # Re: Et l'état ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

                  Réponse d'un classique... Je refais donc ma réponse classique :
                  Pour recevoir quelque chose, il faut avoir quelque chose à échanger. 1% de part de marché est rien du tout. Fournir les specs d'un matos coûte (diffuser une specs publiquement n'a pas du tout le même prix qu'une spec interne), filer le code source Windows aussi (vérifier qu'on a tous les droits par exemples... ou alors on a acheté des droits qui impliquent de ne pas diffuser la "recette", faire face à la critique etc...) et dépenser des sous pour un malheureux pourcent qui se bat en duel, les constructeurs laissent aux autres (qui ne se pressent pas au portillon).

                  Tu n'as rien à échanger, pourquoi un constructeur te filerai des specs? Le foutage de gueule ne viendrait-il pas de la "communauté" qui reste dans son coin sans vouloir les idiots de newbees mais qui après voudrait aussi qu'on leur donne tout?

                  Pas de carotte, pas de bâton. Juste penser aux bonnes intentions. c'est mignon, mais le monde réel ne fonctionne pas comme ça. Les constructeurs n'ont aucune intention de changer, et eux ne perdent rien à cause de ça. Le seule perdant est le libre.
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

                    Le seul perdant est le libre

                    et l'utilisateur aussi, ce pour quoi cela tient au coeur du libre, même si tu es prompt à l'oublier en pensant que l'utilisateur s'en fout (jusqu'à ce qu'il s'en rende compte).
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

                      et l'utilisateur aussi

                      L'utilisateur perd quoi? Il peut toujours l'utiliser sous son OS. Lui ne perd rien (sauf les 1% de geek, mais c'est un dommage collatéral dont les 99% autres s'en foutent)

                      (jusqu'à ce qu'il s'en rende compte).

                      De quoi veux-tu qu'il se rende compte? L'utilisateur, dans 99% des cas, n'a aucun problème.

                      L'utilisateur, il veut que ça marche, et pour 99% des utilisateurs, ça marche. L'utilisateur "normal" ne perd rien du tout, et n'a rien à gagner que les specs soit libérées. Il choisira le matériel moins cher compatible que Windows/Mac plutôt qu'un matériel plus cher (ben oui, j'ai dit : ça coûte de libérer des specs) compatible avec Linux aussi, et le matériel disparaitra des étalages (ah pardon : le matériel ne sort même pas).

                      Il n'y a pas 36 moyens de faire plier un constructeur pour qu'il livre ses specs, c'est avoir plus de part de marché, mais à la vue de l'autre discussion qu'on a en ce moment, la "communauté" n'est pas prête de s'adapter pour accueillir d'autres personnes sur le desktop. Donc les drivers pour les serveurs (carte SCSI, RAID...), pas de soucis, mais tu peux toujours rêver pour des drivers pour le desktop (CG, caméscope, petit goodies USB...)

                      Je sais, je me répète, mais j'y tiens : la seule réponse qu'on me sort, c'est "on est bien comme ça, on ne veut rien changer". Ben... il n'y a donc aucune raison que les constructeurs changent non plus. Et les utilisateurs Windows ne perdent rien, leur matériel fait ce pourquoi ils l'ont acheté.
                  • [^] # Re: Et l'état ?

                    Posté par . Évalué à  2 .

                    Ouaiche. Il n'empêche que c'est juste un peu gonfé de reprocher aux linuxiens que ca décolle pas et en même temps de ne pas avoir de drivers parce que les parts de marché restent à 1%. L'un et l'autres sont corrélés et c'est un cercle vicieux..


                    Faut pas deconner.
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par . Évalué à  1 .

                      Pas d'accord.

                      Le monde Linux pourrait certainement faire un certain nombre d'efforts :

                      - Avoir une API de drivers stable et autoriser les drivers non-GPL
                      - Avoir un tronc commun entre toutes les distribs qui permet aux editeurs de developper sans s'arracher les cheveux (LSB c'est sympa, mais c'est un peu pathetique tellement c'est pauvre pour un soft moderne)
                      - Arreter de remplacer une techno vieille de 6 mois par une nouvelle techno qui elle meme sera remplacee dans 6 mois
                      - Avoir une politique de support correcte, et trouver un moyen pour qu'il soit facile pour grand-mere d'installer des softs sans passer par les depots officiels (dependances qui explosent...)
                      ...

                      Apres, c'est un choix, soit on garde sa maniere de faire, soit on fait plaisir aux constructeurs/editeurs, mais c'est pas possible d'avoir les 2.
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par . Évalué à  4 .

                        Je suis d'accord sur les points suivants :
                        - Avoir une API de drivers stable et autoriser les drivers non-GPL
                        d'accord avec la premiere partie, pas la 2eme. D'ailleurs les drivers non GPL sont autorsés, contrairement à ce que tu prétends. Enfin tu raisonnes Linux/X86, moi je raisonne "Libre". Avoir des specifications permettrait de développer des rivers pour d'autres OS (xBSD par exemple).
                        - Avoir un tronc commun entre toutes les distribs qui permet aux editeurs de developper sans s'arracher les cheveux (LSB c'est sympa, mais c'est un peu pathetique tellement c'est pauvre pour un soft moderne)
                        Quel est le rapport avec les drivers ? Les drivers accèdent aux couches basses du noyau, qui reste assez standard non ? Sinon effectivement il y aurait probablement intérêt à aller plus loin que LSB, quitte à définir des standards spécifiques pour les serveurs, pour les postes bureautique et pour le matériel embarqué.
                        - Arreter de remplacer une techno vieille de 6 mois par une nouvelle techno qui elle meme sera remplacee dans 6 mois
                        Je ne peux qu'adhérer à cette remarque. Il serait temps de stabiliser certaines partie du noyau. Passer son temps
                        - Avoir une politique de support correcte, et trouver un moyen pour qu'il soit facile pour grand-mere d'installer des softs sans passer par les depots officiels (dependances qui explosent...)
                        Là je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Utiliser les dépots garantit une certaine cohérence de ton OS. Ca règle certains problèmes, mais effectivement ça en pose d'autres. Je suis plutot pour ma part, favorable à une solution intermédiaire inspirée de NetBSD : une séparation du système et des couches applicatives. En gros les distributions proposent un socle de base, avec noyau et utilitaires permettant de gérer les couches basses. Les applis userland seraient fournies dans une autre arborescence. C'est ce qui se passe sous NetBSD. Ceci permettrait même d'aller plus loin : les binaires de base dans /usr/bin ou dans usr/sbin, les softs fournis par la distrib dans /usr//bin avec les libs associées dans /usr//bin, et les softs tiers dans /usr//bin, avec libs dans /usr//lib. On peut remplacer /usr//lib par /opt/, comme ça se fait sur certains unix proprios. Je ne sais pas si les gestionnaires de packages actuels permettent ce genre d'installation mais ça pourrait être intéressant et permettre une cohabitation de plusieurs versions de lib différentes.
                        • [^] # Re: Et l'état ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                          Enfin tu raisonnes Linux/X86, moi je raisonne "Libre

                          Tout raisonnement est sympa... En théorie.
                          En pratique, les gens préfère avoir un driver fermé qui marche qu'un driver libre qui ne marche pas. Le libre, c'est bien, mais la priorité des gens est que ça marche, le libre n'arrive pas à répondre au besoin n°1 depuis des années, et ce n'est pas prêt de changer vu la position cabrée des libristes n'acceptant rien d'impur.

                          Là je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Utiliser les dépots garantit une certaine cohérence de ton OS.

                          D'accord ou pas, c'est ton choix. Mais alors il ne faut pas demander de drivers ou d'applis portées sous Linux quand on refuse le besoin de 99% des utilisateurs. Si tu veux un minimum d'écoute de la part des autres, il faut avoir un certains poids part de marché, et pour ça il faut faire des concessions. Tant que les libristes ne feront pas de concessions, les autres se mettrons ensemble, feront des concessions, et resteront sur le desktop. Pourquoi d'après Ubuntu a plus de succès que les autres ditros sur le desktop? J'ai une réponse : parce que ça marche mieux que les autres (grâce entre autre aux drivers proprios --> Concession faite entre le besoin utilisateur et le libre). Mais Ubuntu c'est mal, ils font des concessions.
                          • [^] # Re: Et l'état ?

                            Posté par . Évalué à  2 .

                            D'accord ou pas, c'est ton choix.
                            Ce n'est pas forcément le mien (enfin le choix du mode de fonctionnement des distibutions). C'est juste pour mettre en évidence que ce qui se fait sous windows n'est pas forcément la meilleure chose à faire, notamment du point de vue de la distribution des logiciels. L'un des gros problèmes de windows est qu'il devient de plus en plus instable au fur et à mesure des installations/désinstallations, et que l'installation d'un soft provenant de on ne sait ou peut amener avec un tas de cochonneries dont on peut ne pas avoir envie. Utiliser un dépot fourni par la distribution permet d'avoir une certaine cohérence et stabilité du système, mais l'inconvénient est que tu ne peux installer de soft non intégrés à la distribution de façon simple. C'est pour ça que pour ma part je préfère l'approche NetBSD avec séparation du systeme et de l'Userland.

                            Mais alors il ne faut pas demander de drivers ou d'applis portées sous Linux quand on refuse le besoin de 99% des utilisateurs. Si tu veux un minimum d'écoute de la part des autres, il faut avoir un certains poids part de marché, et pour ça il faut faire des concessions.
                            Il y a déjà des concessions de faites : possibilité de fournir des drivers proprios par exemple. Et il faut aussi réfléchir un peu sur les concessions que l'on fait, sinon elles vont toujours dans le même sens.
                            Tant que les libristes ne feront pas de concessions, les autres se mettrons ensemble, feront des concessions, et resteront sur le desktop.
                            Si ce que tu dis était vrai, il y aurait bien plus de BSD que de Linux aujourd'hui. (je t'accorde que MacOSX devient de plus en plus populaire, mais à mon avis c'est pour une autre raison). Linus a fait des concessions pour les pilotes. Certes ça reste plus compliqué pour les développeurs de pilotes proprio d'intégrer leurs pilotes au noyau, mais faut pas non plus exagérer : les concessions elles doivent venir des deux côtés. Et s'il en faisait plus, le noyau se retrouverait complêtement dénaturé de ce qu'il devrait être.
                            Pourquoi d'après Ubuntu a plus de succès que les autres ditros sur le desktop? J'ai une réponse : parce que ça marche mieux que les autres (grâce entre autre aux drivers proprios --> Concession faite entre le besoin utilisateur et le libre). Mais Ubuntu c'est mal, ils font des concessions.
                            Je ne dis pas qu'Ubuntu c'est mal, pour moi c'est une bonne distribution (la machine de ma femme est sous ubuntu), justement parce que c'est une distrib qui marche.
                            • [^] # Re: Et l'état ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                              Je ne dis pas qu'Ubuntu c'est mal

                              Je faisais référence à l'anti-Ubuntuisme des "puristes", dès qu'on quitte le sacro-saint libre pur, ou je sait pas trop quoi : dès que ça a du succès, il y a des critiques "c'est pas bien ce qu'il font". Ubuntu ne contribue pas upstream (ce n'est absolument pas dans le contrat du libre!), Ubuntu accepte Flash/les drivers proprio (bouh) etc... Ca fait sourire de lire les libristes, avec moins de 1% de part de marché donc pas beaucoup de monde, s'entre-déchirer comme ça, pendant que les autres utilisent parce que ça marche.

                              justement parce que c'est une distrib qui marche.

                              En passant outre les idées des puristes (il reste du travail à faire, mais il y a du proprio, des packaging que pour Ubuntu, on dit pas "mon Linux" mais "Ma Ubuntu" en s'en foutant qu'il y ai Linux dedans etc...).

                              Le monde Linux bouge, l'utilisateur est de plus en plus pris en compte, mais il reste un énorme travail à faire. Mais "grâce" aux guéguerre libriste, les développeurs ne feront pas des packages pour les Linux en général, juste pour Ubuntu. C'est dommage, mais les libristes l'auront voulu (c'est leur choix...)
                    • [^] # Re: Et l'état ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                      Faut pas deconner.

                      Je suis d'accord avec la dernière phrase.
                      Tu balances l'idée de l'oeuf et de la poule, super argument... Qui ne tient pas.
                      Bizarrement, Firefox a réussi à combattre IE malgré plein de sites IE-only. Ah... Juste un truc différent : les mecs de Firefox étudient beaucoup les besoin de l'utilisateur. Pas du geek. Et c'est ça qui change tout.

                      Linux ne propose rien à l'utilisateur (de ce qu'il attend pour 99% des gens), ne regarde pas ce que l'utilisateur (à 99%) a besoin, ce focalise sur le besoin de 1% de geeks (+les gens n'ayant jamais besoin d'installer une petite appli rigolote, soit pas grand monde), ce n'est pas une histoire d'oeuf et de poule, c'est juste une histoire d'une communauté qui ne dit "l'utilisateur est con d'avoir un besoin xxx, on ne change pas notre façon de faire. Le constructeur? Oui, c'est aussi un con avec ses demandes d'API stables".

                      Je vois que ça ne change pas : c'est toujours la faute des autres. Les autres eux, réussissent car répondent à la demande (autant utilisateurs que constructeur). Windows avait une part de marché de 0% à une époque, sans drivers, et il a monté, car répondait à un besoin (et était décrié car "pas pur", n'empêche l'utilisateur a choisi, dommage). Mac a des drivers aussi.

                      Trop facile d'accuser les autres.
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par . Évalué à  4 .


                        Linux ne propose rien à l'utilisateur (de ce qu'il attend pour 99% des gens), ne regarde pas ce que l'utilisateur (à 99%) a besoin, ce focalise sur le besoin de 1% de geeks (+les gens n'ayant jamais besoin d'installer une petite appli rigolote, soit pas grand monde),

                        Tu pourrais développer un tout petit peu "rien" et 99% parce que les exemples que tu nous as sorti du chapeau me paraissent plutôt marginaux à moi.

                        Le système de paquets a beaucoup d'avantages hormis les rares cas de désynchro ou de diffusion pour quelques projets. Les "99%" des applis nécessaires y sont AMHA.


                        Les drivers :
                        Le matériel est quand même en grande partie supporté y compris au travers de dépôts dédiés au proprio.


                        Le seul point qui fait vraiment défaut c'est les jeux avec DirectX qui s'impose. (Mais je me doute que c'est la faute d'opengl qui est inutilisable)

                        En fait je crois surtout que t'es un jusqu'au boutiste lorsque t'as une idée et tu finis toujours par prendre en exemple l'extrême (le 1% de geek) pour t'en sortir par une pirouette rhétorique. Ca a un nom je crois
                        Ce n'est pas la première fois que tu pratiques comme ça.
                        Qu'on vienne à parler de la femmes tu assimiles tout tes contradicteurs à des féministes, qu'on parle d'agnosticisme et tu parles d'extrémistes religieux, qu'on parle de GPL et tu parles de barbus intégristes, ...

                        Si tu n'aimes pas qu'on te prête des pensées comme tu le dénonces un peu plus haut ou qu'on te colle des étiquettes, commence par appliquer ce principe toi même envers tes contradicteurs.
                        Il me semble avoir fait montre d'un certain esprit critique au sujet de Linux.

                        Salutations
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

                        >ne regarde pas ce que l'utilisateur (à 99%) a besoin

                        "ne regarde pas ce dont l'utilisateur a besoin"

                        Désolé, mais c'est surement la faute de français qui me chagrine le plus ;)
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par . Évalué à  1 .

                        Linux n'écoute pas l'utilisateur, blablabla

                        C'est parfaitement normal. C'est pareil pour Windows et Mac OS X. Ils n'écoutent pas l'utilisateur, ils écoutent le fric. S'il font plus de fric en ayant plus d'utilisateurs, alors seulement ils écouteront l'utilisateur, mais uniquement pour le fric qu'ils représentent. (je suis pas sur qu'une démocratisation de Mac OSX fasse gagner du fric à Apple s'il doit baisser les prix et l'autoriser sur du matos non-Apple)

                        Le Libre lui il fonctionne pas au fric, mais plutôt aux développeurs, ou aux traducteurs/packageurs, enfin bref, les contribueurs quoi.

                        L'utilisateur il viens après. S'il faut emmerder les contribueurs en packagant du pas libre, les développeurs en débuggant des pilotes proprios (ah non, c'est vrai j'oubliais, c'est interdit), en leur enlevant la flexibilité et le choix dans leur codage, tout ça pour espérer avoir plus d'utilisateurs, alors on se tire une balle dans le pied. Il ne restera que des utilisateurs, et plus personne pour faire avancer les choses.

                        Si tu a des moyens qui plaisent au développeurs pour avoir plus de développeurs, alors te gène pas.
                      • [^] # Re: Et l'état ?

                        Posté par . Évalué à  1 .

                        Mac a des drivers aussi
                        En choisissant son matos, Linux aussi a des drivers...

                        DRIVER_IRQL_NOT_LESS_OR_EQUAL

    • [^] # Re: Et l'état ?

      Posté par . Évalué à  0 .

      Mr Jarillon a toujours tenu une comptabilité la plus précise possible de ce chiffre. Avec extrapolation en fonction d'estimation du coût de chacune. Bon on sait que les contrats se font "à licences flottantes" (rien à voir avec flexlm) : cad le client a l'impression d'y gagner parceque "ça coute vachement moins cher à l'unité" alors qu'en fait il se la fait mettre bien profond en payant un nombre flottant plus elevé que le nombre réel, sur une base qu'il aurait pu négocier par ailleurs.
      Bref...
      Il me semble, de mémoire, que le 34% du C.A total de Microsoft France se fait uniquement sur les licences Office à France Telecom.

      Tout ça pour demander "P.J a disparu de dlfp ??"
      • [^] # Re: Et l'état ?

        Posté par . Évalué à  5 .

        Il me semble, de mémoire, que le 34% du C.A total de Microsoft France se fait uniquement sur les licences Office à France Telecom.

        Si ca vient du site de Pierre Jarillon, ca ne fait que confirmer que c'est un amas de conneries.

        Je te laisse accumuler le nombre de societes et organismes d'etat en France qui achetent des licences Office, Windows, System Center, SQL Server, Exchange, etc... en plus des services de consulting et autres.

        Demandes toi si France Telecom, malgre sa taille, represente vraiment 34% de ce total, on parle de la France entiere hein.

        Tu remarqueras qu'en France il y a des societes genre Total, BNP, Suez, Renault, Peugeot, Carrefour, EDF, SNCF, ... qui sont loin d'etre petites notamment, et j'ai meme pas parle du gouvernement qui est sacrement (trop) grand.
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

          Là je dois dire que 34% sur une seule boite, je dirais que:
          - soit MS France est sacrément dans la mer...
          - soit FT fabrique des étagères avec des versions boites d'Office 2003/2007
          - soit il manque une virgule au milieu du chiffre...
          • [^] # Re: Et l'état ?

            Posté par . Évalué à  1 .

            Il est aussi possible, autre possibilité, que cela soit moi qui ai mal compris et mal rapporté ce chiffre. Que ce chiffre concerne les licences Office au service d'états, au moment ou FT était encore un service public. A vérifier.
        • [^] # Re: Et l'état ?

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          Surtout que depuis l'offre 'open value machin', Redmond ne vend plus ses licences mais procède à une location.

          Chiffrer à l'échelle d'un pays est délirant quand je vois le bordel que c'est procéder au chiffrage cohérent dans sa propre boîte.

          Réussir un devis de facturation des produits windows est un moment très particulier dans la vie d'un gestionnaire de parc:

          -La licence serveur-client prime toujours et demande rétribution
          -On paye aussi en fonction du nombre de coeur que comporte le CPU du serveur (une tarification que sait appliquer d'autre éditeurs logiciels comme oracle et vmware)
          -Les licences en paquets sont attribuées par machine ou par utilisateur et achèvent votre moral au moment de choisir
          -Il faut aussi payer pour les connexions externes

          Ces obstacles liés à la complexification du licensing sont des obstacles rédhibitoires et se positionnent aux antipodes des conditions commerciales GNU/linux.

          Pourtant, je prends l'exemple de la boite pour laquelle je bosse (SSII, création logiciel pour les collectivités locales, mairie ... toussa toussa...) TOUS nos systèmes d'information sont placés sous le signe de Redmond. (quel aveu, mes très chères moules)

          envoyé depuis mon clavier bépo

  • # rachat ?

    Posté par . Évalué à  2 .

    Sinon qui rachèterait Mandriva ? Linagora pour renforcer sa présence en Europe ou TuboLinux, un partenaire de Mandriva présent en Japon et en Corée (d'ailleurs TurboLinux est basé sur Mandriva et non plus sur Fedora) ?

    http://en.wikipedia.org/wiki/Turbolinux
  • # il reste ULTEO ;)

    Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

    Toute plaisanterie mise à part, Gael Duval qui avait été "viré" de Mandriva a créé ULTEO et bien que celui ci ne soit pas reconnu dans notre belle contrée, il est très bien vu à l'étranger.

    Alors Gael Duval, le Steve Jobs de Mandriva ?


    < humeur>humour inside< /humeur>
    • [^] # Re: il reste ULTEO ;)

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Pourtant, je pige pas, il y a eu des news sur ulteo récement, comme http://www.ulteo.com/home/fr/news/2010/06/08

      J'aimerais quand même bien voir les "trés bien vu à l'étranger", car au vue des articles sur twitter, la revue de presse est pas super rempli. J'ai déja bossé dans une startup, je sais comment sont les sites webs, et ce qu'il faut y mettre pour exciter le pequin, et la, j'ai pas le sentiment de voir grand chose, mais peut être que je loupe la majorité des news de l'étranger ?
      • [^] # Re: il reste ULTEO ;)

        Posté par . Évalué à  1 .

        La date de cette actualité me paraît bizarre. Il suffit de regarder sur : http://www.ulteo.com/home/fr/news

        06/08/2010 - Microsoft aide Ulteo à créer une solution entreprise pleinement intégrée Linux+Windows de délivrance de bureaux virtuels et d'applications

        13/04/2010 - Ulteo rejoint Open Invention Network Ulteo (Ulteo joins Open Invention Network)

        24/12/2009 - Merry Christmas and Happy Holiday Season!




        Donc c'est bien une actualité du 6 août 2010 ?! Annoncée via IPOT ? http://kadreg.org/ipot/
        • [^] # Re: il reste ULTEO ;)

          Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

          > Donc c'est bien une actualité du 6 août 2010 ?! Annoncée via IPOT ?

          Ou une bête faute de frappe? Il fallait lire 08/06/2010. D'ailleurs quand tu regardes les URLs de toutes les news, la faute de frappe est confirmée.
    • [^] # Re: il reste ULTEO ;)

      Posté par . Évalué à  3 .

      Gael Duval qui avait été "viré" de Mandriva a créé ULTEO et bien que celui ci ne soit pas reconnu dans notre belle contrée, il est très bien vu à l'étranger

      Très bien vu ? Où ça ? Il a été aperçu en train de siroter un cocktail sur une plage espagnole ?
  • # il reste ULTEO ;)

    Posté par (page perso) . Évalué à  -1 .

    google is your friend, or bing, etc

    non sérieusement, il est clair le le site est pas ce que ulteo fait de mieux ;)
    mais leur produit tiens bien la route
    et la presse libre anglo-saxonne ne s'y est pas trompée :)

    Bonne recherche
    Gnak, gnak, je sais je suis méchant :)
  • # Une distribution de qualité

    Posté par . Évalué à  0 .

    Mandriva est une bonne distribution, agréable à utiliser et bien finis.
    ça n'a pas toujours été le cas.
    Je me souviens encore des versions mandrake 8 et 9 qui m'avaient beaucoup déçus à l'époque.
    Elle rencontraient un certain succers médiatique par son orientation grand publique; mais dans le même temps, des bugs critiques pour une utilisation normale n'étaitent pas corrigés. (montage des cdroms aléatoire, problèmes de dépendances non satisfaites ... )
    J'ai alors tester Red hat, gentoo, puis ubuntu est arrivée.
    Entre temps, mandriva a murrit et s'est beaucoup améliorée, corrigeant les erreurs de jeunesse. Je l'utilise à nouveau depuis plus d'un an et je la préfere à Ubuntu pour son centre de configuration.
    Malheureusement, ce rétablissement est arrivé trop tard.
    Mandriva n'est plus La distrib que l'on conseil aux débutants.
    Ubuntu a pris sa place et il faudra plus qu'une distribution de qualité pour rivaliser avec elle.
    En meme temps, c'est peut être la conséquence logique de la sponsorisation de Ubuntu par Canonical.
    Trouver un business modèle pour une distribution semble difficile en dehors du milieu professionnel.
    Aujourd'hui, c'est Mandriva; demain, ce sera peut être le tour de Novell Suse:
    http://www.journaldunet.com/solutions/systemes-reseaux/opa-n(...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.