Journal Appel aux fabricants de liseuse

26
23
août
2016
Ce journal a été promu en dépêche : Appel de wallabag aux fabricants de liseuse.

La rentrée littéraire approche.

L'occasion de lancer un petit appel aux fabricants de liseuses.

wallabag est un service de lecture différée : vous sauvegardez en un clic des articles web dans votre compte et vous les lisez en mode déconnecté sur votre smartphone ou tablette. Le tout dans un mode épuré pour ne vous concentrer que sur le contenu de l'article.

Une présentation vidéo existe et vous permettra de mieux comprendre l'idée : https://vimeo.com/167435064.

Nous sommes une alternative libre et opensource à Pocket.

Pocket, une solution propriétaire déjà intégrée sur les liseuses Kobo https://fr.kobo.com/help/category/related-products/pocket?products=Pocket

Notre idée : voir wallabag intégré chez un ou plusieurs fabricants de liseuses.

Le travail à fournir n'est pas impressionnant : wallabag propose déjà un export des articles aux formats ePUB et PDF (et bien d'autres).

Techniquement, wallabag propose déjà une API pour permettre aux applications des liseuses de récupérer les contenus sauvegardés.

Si vous travaillez dans le monde de l'édition numérique, si vous êtes fabricants de liseuses (et vous souhaitez concurrencer Kobo :-) ), si vous connaissez quelqu'un qui travaille dans l'édition numérique, si vous souhaitez pouvoir utiliser wallabag sur votre liseuse, écrivez-moi à nicolas@loeuillet.org, contactez-moi via twitter @nicosomb, partagez ce message, commentez-le ci-dessous, diffusez-le :)

  • # Sauter le pas !

    Posté par . Évalué à 4.

    J'ai toujours hésité à acheter une liseuse pour de multiple raison :

    • Un appareil supplémentaire.
    • Le prix.
    • Aucune possibilité de tester l'appareil car peux/pas vendu dans les grandes surfaces.
    • Généralement un système bien verrouillé.
    • Etc…

    Cependant, j'ai toujours été attiré par la marque Bookeen, qui propose (sur le papier) des liseuses vraiment sympathiques.

    Je t'avoue que si un jour il y avait la possibilité d'avoir son instance Wallabag sur une liseuse de ce type, je n’hésiterais plus du tout.

    Dans l'attente de ce jour de liesse, je continuerais à lire sur mon LG-G3, qui a remplacé mon ZTE OpenC pour cette raison, c'est à dire la taille de l'écran (oui la taille compte !!)

    • [^] # Re: Sauter le pas !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Cependant, j'ai toujours été attiré par la marque Bookeen, qui propose (sur le papier) des liseuses vraiment sympathiques.

      Pas que sur le papier (électronique, en l'occurence).

      J'ai acheté une liseuse Odyssey à l'époque ou Virgin MegaStore existait encore. J'en suis trés content. Confort de lecture, autonomie, contenance…

      Il y a toujours des mises à jour système (la dernière ayant boostée l'autonomie d'une batterie veillissante) et les accessoires sont toujours en vente (la pochette en cuir finit par s'abimer…).

      • [^] # Re: Sauter le pas !

        Posté par . Évalué à 1.

        Merci pour ce retour.

        Tu parles d'une batterie vieillissante… Est-t-il possible de la changer ? J'entends par là, est-elle accessible facilement ou non ?

        • [^] # Re: Sauter le pas !

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Est-t-il possible de la changer ? J'entends par là, est-elle accessible facilement ou non ?

          Pas vraiment. Pas sans envisager un retour au SAV.
          (https://www.ifixit.com/Guide/Changing+battery+on+the+Cybook+Odyssey/20144)

          Cela étant dit, je l'ai depuis début 2012, la batterie tient encore 8~9j pour ~1h30 de lecture quotidienne. Au départ, la liseuse tenait 12~15j sans recharge pour la même durée de lecture. J'étais tombé à moins de 5j avant la mise à jour (mode économique plus agressif, sans que ça change le confort d'usage).

          • [^] # Re: Sauter le pas !

            Posté par . Évalué à 3.

            la batterie est quand même facilement accessible, et il suffit d'en ressouder une autre (produit standard) pour en avoir une neuve.

            Pour avoir essayé Bookeen, Kobo et PocketBook, ce sont toutes 3 d'excellentes marques et chacune a ses avantages et inconvénients, donc on n'a pas de raison d'être particulièrement déçu. Petite préférence pour PocketBook, plus facile à hacker je trouve : on peut installer un shell / terminal dessus, j'ai aussi installé KoReader, un lecteur d'ebook libre qui est mieux que celui de base etc (apparemment on peut l'installer sur kobo également)

            Un comparatif : http://aldus2006.typepad.fr/mon_weblog/2016/06/les-meilleures-liseuses-pour-l%C3%A9t%C3%A9-2016-1.html

            • [^] # Re: Sauter le pas !

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 23/08/16 à 16:20.

              J'ai une TouchLux (1er du nom) de PocketBook, j'en suis ravi, ouverte, basé sur un noyau Linux, personnalisable …
              Franchement je ne regrette pas du tout mon achat.

            • [^] # Re: Sauter le pas !

              Posté par . Évalué à 3.

              Est-ce que tu pourrais en dire plus sur le terminal et le shell que tu as installé ?
              Est-ce complètement fonctionnel ? Est-ce facilement installable ?

              Je n'ai jamais utilisé de liseuse, mais si j'ai bien compris, l'intérêt par rapport à une tablette ou un pc portable est que l'écran fatigue moins les yeux. Du coup, si l'on peut installer un terminal, ne serait-il pas possible d'y installer vim, y brancher un clavier, et pouvoir ainsi programmer des heures sans se ruiner les yeux ?

              Et pourquoi pas y installer un système complet si cela est possible, tel qu'une debian, même sans Xorg, ça serait bien pratique et mes yeux me remercieraient.

              • [^] # Re: Sauter le pas !

                Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 24/08/16 à 09:34.

                Facilement installable, oui, de mémoire il y avait juste un truc à lancer. Fonctionnel, ben de mémoire c'est juste un busybox. C'est bien pour faire un "top" et 2-3 autres trucs, mais ça s'arrête là, sans compter le clavier virtuel pas très confortable (et en qwerty).

                Il doit être possible d'installer un shell plus complet (bash), voire d'installer au autre système (Debian), le problème c'est la latence d'affichage, les cristaux liquides n'étant jamais très réactifs. De plus, les caractéristiques sont assez limitées (256 Mo de RAM cf http://www.pocketbook-int.com/us/products/pocketbook-touch-lux-3#specifications), et même comme ça, ce qui serait suffisant pour utiliser vim par exemple, ça donne toujours une impression de latence assez marquée. En gros, pour tourner des pages d'ebook, ça suffit, pour programmer, ça me semble plus compliqué.

                Tu pourras trouver une communauté de bidouilleurs sur le sujet ici :

                http://www.mobileread.com/forums/forumdisplay.php?f=206

                voir ce fil également :
                http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?t=259126

                Sur les autres liseuses je n'avais pas vraiment pu installer autant de programmes tiers, c'est pour cela que le pocketbook me semble bien à ce niveau, en général il suffit de décompresser une archive dans un dossier et ça se lance directement. Apparemment il n'y a pas de root disponible sur les machines récentes, mais c'est prévu pour pouvoir rajouter des fonctionnalités et programmes sans avoir besoin de root.

                peut-être sur un vieux kindle ça sera plus ce que tu recherches, ici quelqu'un a installé debian en chroot : https://www.turnkeylinux.org/blog/kindle-root

                après, reste à voir comment connecter un vrai clavier là dessus…

                et d'autres pistes de liseuses : http://www.mobileread.com/forums/showthread.php?t=271596

    • [^] # Re: Sauter le pas !

      Posté par . Évalué à 2.

      J’ai une liseuse bookeen et je ne la trouve pas si bien que ça par rapport à une kobo que ce soit en terme de réactivité et surtout d’ergonomie logiciel. Je pense qu’elles sont en démo à Cultura. Les Kobo c’est à la Fnac. D’ailleurs, j’ai vu l’autre jour qu’on pouvait tester la Kobo pendant un mois avant de l’acheter (ou pas).

      Ce que je regrette surtout, c’est qu’il n’y ait aucun système d’exploitation libre pour les liseuses alors qu’elles tournent sur un noyau linux ! Je rêverai d’avoir Calibre directement sur une liseuse.

  • # Non ce n'est pas de la pub ...

    Posté par . Évalué à 5.

    Tu peu te la faire offrir la liseuse, histoire de retirer le problème du prix …

    C'est ce qui m'est arrivé, liseuse achetée d'occase une Kindle II (je crois) de base avec son clavier inutile …

    Avantage :
    - lisibilité excellente même dehors
    - des centaines de bouquins dans un espace super réduits (idéal camping / vacances)
    - marque pages automatique
    - l'achat et/ou la dépose de fichiers est super simple
    - autonomie en semaine

    Désavantage :
    - kindle noir et blanc et pour les PDF c'est parfois pas top
    - je pensais mettre de la doc technique mais le clavier est trop pénible à utiliser
    - fonction de renvoi / hyperlien pas simple (petit bouton / gros doigts)
    - pub / spam amazon trop envahissant

    voila

    • [^] # Re: Non ce n'est pas de la pub ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      des centaines de bouquins dans un espace super réduits (idéal camping / vacances)

      Tu lis 100 bouquins en vacances ? Combien de semaines de vacances as-tu ? Perso 4-5 bouquins de 300 pages me suffisent largement pour 2 semaines.

      • [^] # Re: Non ce n'est pas de la pub ...

        Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 23/08/16 à 10:36.

        j'ai lu/relu une dizaine de bob morane :)
        cela m'a rappelé mes 15 ans :)

        Ceci dit 4/5 volume de 300 pages vs ma kindle … yapafoto

    • [^] # Re: Non ce n'est pas de la pub ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce n'est pas de l'epub tu veux dire, le kindle ne lisant que le format proprio d'amazon :)

      Par contre je crois qu'il est possible d'installer koreader (qui lit le format epub) sur kindle : https://github.com/koreader/koreader

      • [^] # Re: Non ce n'est pas de la pub ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce n'est pas de l'epub tu veux dire, le kindle ne lisant que le format proprio d'amazon :)

        Ainsi que, si je me souviens bien, un format antique qui date du tréfonds de l'histoire du livre numérique, du nom de MobiPocket.

  • # bof

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 23/08/16 à 10:13.

    J'ai toujours du mal à voir le vrai intérêt d'une liseuse vis-à-vis d'un bouquin papier, sauf dans le cas où on doit faire un séjour prolongé à l'étranger.

    • [^] # Re: bof

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      C'est pratique pour plusieurs raisons :

      • les livres peuvent être moins cher : ce n'est pas forcément le cas, mais ça l'est toujours pour les livres dans le domaine public ;
      • c'est léger, beaucoup plus léger, ce qui est pratique quand on lit des pavés, ou pour partir en vacances, que ce soit à l'étranger ou pas ;
      • ça prend moins de place dans un bibliothèque ;
      • ça permet de garder ses livres même après un accident : si tu perds ta liseuse, si elle passe sous l'eau ou brûle, elle est aussi fichue qu'un livre en papier le serait dans les mêmes conditions, mais les livres eux-mêmes, si tu est prévoyant, tu en as une sauvegarde sur ton ordinateur ;
      • ça permet de lire dans des positions impossibles avec un livres en papier, par exemple avec zéro main (bon, une de temps en temps pour tourner la page), ou encore allongé sur le côté (pour faire ça avec un livre en papier, il faut un bras sous le corps pour tenir un côté du livre, ce qui est intenable parce que le sang ne peut pas bien y circuler, et un bras au-dessus pour tenir l'autre côté, ce qui est épuisant).

      Ceci étant dit, il est évident qu'une liseuse n'a rien d'indispensable, on vit très bien avec des livres en papier. Et on ne découvre les avantages (et les inconvénients) d'une liseuse qu'en essayant, et en essayant assez longtemps : si tu n'essaie pas en vacances par exemple, tu passeras à côté d'une bonne partie de l'intérêt de ces appareils.

      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 4.

        Je rajouterais un point qui me semble plus qu'essentiel :

        • Suivre très facilement les notes, les renvois, le glossaire d'une simple pression du doigt.

        De plus si la note renvoi vers un lien sur le oueb, la liseuse est généralement connectée à un réseau, ce qui permet de le consulter très facilement.

      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 10.

        il y a pour moi un autre avantage majeur : l'accès au dictionnaire en un quart de seconde…
        C'est bien sûr évident quand on lit dans une langue étrangère. Mais c'est aussi très utile en français. On se retrouve subitement à vérifier la définition de certains mots alors que, par paresse, on ne l'aurait jamais fait avec un livre papier.

      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        (pour faire ça avec un livre en papier, il faut un bras sous le corps pour tenir un côté du livre, ce qui est intenable parce que le sang ne peut pas bien y circuler, et un bras au-dessus pour tenir l'autre côté, ce qui est épuisant)

        Pas besoin de bras dessous, suffit de caler le bras du haut un peu en hauteur …

        Opera le fait depuis 10 ans.

        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Si le livre est assez mou, ça marche avec un seul bras, maintenu à l'horizontale de l'épaule la plus haute jusqu'au bord du livre qu'on tient dans la main en le maintenant en suspension pour que le bord inférieur touche juste le lit. Mais comme je le disais, c'est parfaitement épuisant, en fait c'est assez proche d'un exercice de gainage, intenable pendant des dizaines de minutes pour lire tranquillement dans son lit.

          Avec une liseuse, on peut faire pareil en posant son bras (celui du dessus ou du dessous, comme on préfère) et en l'utilisant seulement pour maintenir la liseuse droite, puisqu'elle est rigide et n'a pas besoin d'être maintenue ouverte.

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 6.

      Sur un plan perso, tout d'abord l'encombrement. Ma liseuse rentre dans la poche, mon bouquin pas forcément. Ma liseuse peut être tenue à une main dans un bus bondé, mon bouquin pas forcément (et c'est parfois galère d'y tourner les pages).

      Ensuite, la possibilité d'avoir ainsi plusieurs livres à dispo. Pour deux raisons :
      1- parce que je lis plusieurs livres en parallèle
      2- parce qu'il m'est arrivé plus d'une fois de finir mon livre en cours pendant la première moitié d'un trajet de plusieurs heures.

      Et enfin, le dictionnaire anglais-français intégré. Mine de rien bien utile pour la lecture de certains romans même si je tends à m'en servir de moins en moins.

      Cela dit, j'ai tout de même toujours un livre papier dans le sac : une liseuse ça tombe systématiquement en rade de batterie au mauvais moment !

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 23/08/16 à 11:14.

      • Ça permet de lire des articles arXiv sans les imprimer et se trimballer avec des feuilles A4 agrafées.
      • De même, tu peux exporter des blogs/sites web vers ta liseuse.
      • Peut-être que c’est juste une autre manifestation de mon syndrome des deux mains gauches (ou quatre pieds gauches), mais les marques pages ont tendance à s’égarer et je perd à chaque fois plusieurs minutes à retrouver où j’en étais avec les bouquins papier.
      • Se trimballer ça en randonnée c’est pas pratique. Tous les bouquins n’existent pas en format poche.
      • Un bouquin papier qui tombe dans l’herbe/la boue est défiguré à vie. Une liseuse ça se nettoie.
      • Un bouquin papier tient mal l’humidité genre rosée, la liseuse aucun souci.
      • Je suis du genre à détester avoir trop de choses chez lui. Un bouquin physique fini qui traîne est une gêne. La perte de temps qu’est la logistique pour m’en débarrasser (que ce soit donnons.org/vente d’occas' qui demande de prendre rdv avec un particulier, ou aller à emmaus) m’insupporte au plus haut point.
      • De même, la logistique pour me procurer le bouquin (aller à la bibliothèque/la librairie) m’ennuie. La liseuse c’est trois clics. Bon, heureusement aujourd’hui il y a amazon, donc c’est moins gênant.
      • La possibilité de surligner et retrouver facilement les passages intéressants « à développer »
      • Pouvoir me trimballer avec 1 ou 2 bouquin de chaque genre (SF, physique, fantasy, philosophie, économie) pour pouvoir choisir ce qui me fait envie sur le moment
      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 23/08/16 à 11:25.

        J’oubliais un point majeur : pouvoir garder des bouquins sous le coude sans s’encombrer. Avant pour que je garde un bouquin il devait être réellement exceptionnel. Du genre LA référence du genre. Maintenant j’ai aucun scrupule à garder des bouquins électroniques « pas trop mal » (et c’est là que tu te rends compte que « devrais-je garder ce bouquin » après l’avoir refermé et « ai-je bien fait de garder ce bouquin » 6 mois plus tard sont des questions bien différentes avec des réponses bien différentes).

      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça permet de lire des articles arXiv sans les imprimer et se trimballer avec des feuilles A4 agrafées.

        C'est du double ou simple colonnes les articles? J'ai toujours peur que du double colonne ne passe pas bien si un jour je me lance dans une liseuse. Et si ça marche, c'est quelle liseuse ?

        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 3.

          Les A4 double colonne ça passe mal effectivement. Trois solutions possibles :

          • k2pdfopt (c’est le moins propre, mais en pratique c’est ce qui fail le moins souvent de demande le moins d’effort, donc je fais ça généralement)
          • Le latex source est généralement disponible => passage en epub avec pandoc
          • Génération d’un pdf A5 à partir des sources latex
      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Un bouquin papier tient mal l’humidité genre rosée, la liseuse aucun souci.

        Il y a même des liseuses étanches, donc on peut lire sous l'eau :)

        Perso avec une liseuse non étanche, je bouquine dans le bain (avec une main sèche) alors qu'avec un livre j'aurais un peu plus de stress

        Perso j'adore les livres papiers, je les aime tellement que je n'aime pas les abimer donc pour les transports je prend une liseuse.

        Et pour avoir passé un long moment avec un bras en moins, c'est bien pratique une liseuse car il faut être habille pour tourner une page d'un livre d'une main

      • [^] # Re: bof

        Posté par . Évalué à 4.

        Je suis du genre à détester avoir trop de choses chez lui. Un bouquin physique fini qui traîne est une gêne. La perte de temps qu’est la logistique pour m’en débarrasser (que ce soit donnons.org/vente d’occas' qui demande de prendre rdv avec un particulier, ou aller à emmaus) m’insupporte au plus haut point

        Si tu résides dans une maison (plus simple à mon goût mais sûrement réalisable en appartement), tu as la technique boite en carton Servez-Vous que tu poses devant chez toi.

        Il y a aussi le concept des boite à lire que j'ai découvert au hasard d'une promenade dans mon quartier…

        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 2.

          Il y a aussi le concept des boite à lire que j'ai découvert au hasard d'une promenade dans mon quartier…

          Intéressant, je viens de voir qu’il y en avait une juste à côté de chez moi. Merci :)

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 10.

      Ça permet aussi de choisir la taille des caractères, la fonte, les espacement interlignes. Bref, toute la mise en page. C'est un chouilla plus compliqué en papier.

      Ça semble anecdotique mais des bouquins avec du papier un peu trop transparent ou avec des caractères trop petits, des lignes trop espacées etc. on en trouve à la pelle (et comme les préférences varient d'un lecteur à l'autre, c'est dur de contenter tout le monde)

      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et en parlant de caractères, il existe des polices d'écriture spéciale pour les dyslexiques

        • [^] # Re: bof

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Dont http://opendyslexic.org/ (mais j'ai du mal avec le rendu de « includes » qui ressemble un peu trop à « indudes »).

          • [^] # Re: bof

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 23/08/16 à 23:54.

            Je pense comme toi, c'est pas super clair le "CL"

            Dans le livre du mec d'E-penser (marabout comme éditeur), ils ont fait des ligatures pour les mots avec un "CT" a chaque fois je bloquais dans le flux de lecture.

            Je viens un peu de regarder le prix de la version epub pour ne plus subir ça la prochaine fois, mais c'est 15€…

            (Merci yekcim pour le mot "ligature")

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 2.

      Avec les liseuse éclairée tu peux lire la nuit sans lumière donc sans déranger la personne qui dort a coté :-) en plus le changement de page est complètement silencieux, la femme d'a coté apprécie aussi

      • [^] # Re: bof

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        la femme

        et pas l'homme?

        (pas besoin de sexualiser ce qui n'a pas besoin d'être sexualisé… "la personne" ça marche aussi tu l'as d'ailleurs utilisé juste avant)

        • [^] # Re: bof

          Posté par . Évalué à 2.

          Tiens tu fais dans le politiquement correct maintenant ? Il faut avoir une bonne raison pour énoncer homme ou pour femme ?
          S'il dis le « gus », c'est du sexisme ?

          Je sais qu'il y a des mode sur linuxfr et qu'en ce moment c'est le féminisme de discourt, mais ça me surprend de ta part.

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: bof

            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 25/08/16 à 16:12.

            Il faut avoir une bonne raison pour énoncer homme ou pour femme ?

            Autant je trouve horrible de mettre une grammaire au pif et dire "c'est de l'inclusif" (alors que ça exclu, cf les discussions sur le sujet ici même), autant je trouve ridicule de sexualiser (dans le sens "mettre un sexe à une personne") ce qui n'a pas besoin de l'être.
            Sérieusement, pourquoi mettre "femme" ici? Seuls les hommes hétéros et les femmes homos sont prévus comme personnes lisant ce site?

            Bref : pourquoi ce besoin de mettre "femme" et aussi pourquoi ce besoin d'appeler "politiquement correct" (sic) alors que j'ai bien expliqué la raison de ma remarque (qui n'a rien à voir avec le politiquement correct).

            ça me surprend de ta part.

            Je suis un incompris.
            Ou toujours le même problème : si tu cherches le juste milieu, tu te prends des remarques sur le fait de ne pas être du "bon côté" de la part des deux "côtés".

            S'il dis le « gus », c'est du sexisme ?

            Argot insultant, à éviter dans tous les cas.

            • [^] # Re: bof

              Posté par . Évalué à 0.

              Je suis un incompris.

              C'est pas toi qui disais il y a quelques temps que weboob et ses modules ne devraient pas changer de nom ? Je veux bien qu'on ai tous des seins, c'est tout de même un très fort sous-entendu (d'ailleurs la page wikipedia en parle comme étant exclusivement féminin).

              C'est pas toi qui soutenait les nimages, non plus ?

              Note c'est juste une incompréhension, hein ? Tu peux évoluer c'est ton droit le plus strict (et ce n'est pas à moi de te le donner non plus d'ailleurs).

              si tu cherches le juste milieu

              Beaucoup de monde se sent « au juste milieu » sans pour autant être au même endroit, c'est étrange, non ?


              Note que oui c'est inutile, ça peut laisser une idée préconçue de femme qui dors pendant que l'homme lis, mais je suis surpris que ce soit toi qui ai fait la remarque (qui est encore plus inutile amha).

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à -2. Dernière modification le 25/08/16 à 17:50.

                C'est pas toi qui disais il y a quelques temps que weboob et ses modules ne devraient pas changer de nom ?

                Tout à fait, mais si tu fais un lien avec des boobs, c'est un peu toi qui déraille et ça a été répété 50x (comme si on devait interdire "consensuel" car il y a "con" dedans).
                Et puis, j'avoue ne pas voir le rapport, parler de sein (connoté femme si il faut) n'est pas un monopole d'un certain sexe, ce serait sexiste de considérer que les femmes ne peuvent pas rire du nom de ce projet.
                Mais bon, la je résume juste le problème de l'époque et ça va partir en troll alors que ça n'a rien voir avec le sujet ici.

                C'est pas toi qui soutenait les nimages, non plus ?

                De souvenir, j'étais pas fortement à fond, et même argument globalement (les femmes peuvent aimer les photos de femmes et elles peuvent proposer des photos de leurs fantasmes, c'est sexiste de considérer que les femmes seraient plus choquables)

                Note c'est juste une incompréhension, hein ?

                Rien de nouveau sous le soleil, plein de gens se disant xxx font le contraire en pratique (et dans le sexisme ça peut y aller très fort entre un affichage "contre" tout en faisant tout "pour").

                Bref, voit pas le rapport à part apporter des arguments comme quoi je n'aime pas le sexisme.

                Beaucoup de monde se sent « au juste milieu » sans pour autant être au même endroit, c'est étrange, non ?

                A partir du moment où tu te prends des attaques des 2 "côtés", il y a quand même de fortes chances que tu sois au juste milieu.

                mais je suis surpris que ce soit toi qui ai fait la remarque (qui est encore plus inutile amha).

                Pas plus inutile que d'avoir mis "femme" dans le commentaire auquel j'ai répondu.

            • [^] # Re: bof

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Autant je trouve horrible de mettre une grammaire au pif et dire "c'est de l'inclusif" (alors que ça exclu, cf les discussions sur le sujet ici même), autant je trouve ridicule de sexualiser (dans le sens "mettre un sexe à une personne") ce qui n'a pas besoin de l'être.

              Donner un sexe aux personnages qu'on mentionne dans ses exemples, c'est mal ? Faire des exemples sous forme de dessin, ça doit être très mal, alors, parce que ça rend apparent le sexe qu'on leur a arbitrairement attribué. Leur donner un prénom, c'est mal aussi, ou est-ce que ça, on a le droit ?

              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Il a dit "la", pas "ma".
                (et il a utilisé juste avant le terme générique)

                bref : HS.

              • [^] # Re: bof

                Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 27/08/16 à 11:09.

                Donner un sexe aux personnages qu'on mentionne dans ses exemples, c'est mal ?

                Ben dans les exemples, où on préfère le générique, c'est pas super.

                Dans les témoignages, c'est le contraire : c'est mieux ; version perso : "ma femme" (ou mon homme) version générique : "la personne", évidemment.

                Zenitram soulève simplement un point d'élégance, comme quoi tout arrive ;p

    • [^] # Re: bof

      Posté par . Évalué à 1.

      J'ai toujours du mal à voir le vrai intérêt d'une liseuse vis-à-vis d'un bouquin papier,

      Ça évite d'avoir l'odeur parfois dégueulasse de l'encre d'imprimerie, qui fait mal à la tête (je prends volontiers le contre-pied de ceux qui critiquent les liseuses parce que « l'odeur du papier leur manque »).

  • # très déçu

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Franchement, je suis très déçu par l'attitude des fabricants de liseuses qui se contrefichent du public scientifique et n'ont toujours pas implanté EPUB3, en particulier le support Mathml.
    Tant que ça ne bougera pas là dessus, ils n'auront pas mes sous.

    • [^] # Re: très déçu

      Posté par . Évalué à 5.

      Le support du CSS est aussi très mauvais. L'exemple qui m'a le plus marqué est l’absence de petites majuscules (font-variant: small-caps), les romans qui en utilisent sont obligés de changer la taille de la police en cours de mot.

      Mais si j'ai bien compris, le problème vient plus d'Adobe qui fournit le logiciel que des fabricants, à cause du monopole d'Adobe sur la lecture des EPUBs avec DRM. Le fabriquant qui voudrait se passer d'Adobe ne pourrait plus lire ces EPUBs avec DRM qui sont malheureusement très courants parmi les livres commerciaux.

  • # Kobo mini

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 23/08/16 à 11:23.

    Perso j'ai une Kobo mini qui a 3 ans, que j'ai payé 39€. Je m'en sers régulièrement.

    Elle peut être "customisée" puisque c'est sous linux et le code est dispo :)
    Du coup, ciao le logo FNAC, ciao les "analytics" envoyés sur un serveur, ciao les "achievements" et surtout ciao le compte obligatoire pour accéder à la liseuse.

    Alors ouais c'est pas top pour les BD / PDF / Internet & co. (parce que c'est un modèle premier prix) mais ça fait ce qu'on lui demande, lire un bouquin.
    Et on peut même jouer aux échecs avec !

    EDIT: une image pour illustrer !

  • # Série de billets de blog sur ma liseuse Booken

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ayant fait une série de billets de blog, je mets les liens ici pour ne pas faire un gros copier coller très long de mes textes. En résumé, je suis très content de ma liseuse Booken. Je rejoins les avantages présentés dans les messages au dessus. Pour le détail :
    - Achat d’une liseuse Bookeen http://genma.free.fr/?Achat-d-une-liseuse-Bookeen
    - Ma liseuse Bookeen après quelques semaines http://genma.free.fr/?Ma-liseuse-Bookeen-apres-quelques-semaines
    - Ma liseuse Bookeen après quelques mois http://genma.free.fr/?Ma-liseuse-Bookeen-apres-quelques-mois
    - Ma liseuse Bookeen et les mangas http://genma.free.fr/?Ma-liseuse-Bookeen-et-les-mangas

    Et les plus de Booken : c'est français, basé sur du logiciel libre, y a une communauté sympa de gens qui aiment cette marque et qui la recommandent et le community manager Twitter de la marque est réactif, sympa, à l'écoute.

  • # Ne jamais croiser les effluves, ce serait mal.

    Posté par . Évalué à 2.

    Petit clin d'oeil au sondage sur les multiplexeurs de terminaux. :P

    si j'ai besoin de lire du "oueb" en route, j'utilise mon Android phone pour les billets et autres articles capturés via Poche.

    La navigation étant déjà assez chiante sur une liseuse, très peu pour moi.

    Merci Nicolas pour votre travail sur Poche/Wallabag.

  • # Pourquoi ne pas contribuer ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Je n'ai pas encore essayé wallabag faute d'avoir réussi à installer un serveur sur mon Raspberry Pi. Bon, je n'ai pas fait beaucoup d'efforts non plus, c'est juste dans la pile avec plein d'autres choses. Je ne suis même pas sûr d'en avoir l'usage, mais le principe d'une alternative à Pocket me plait.

    Mais plutôt que de faire appel aux fabricants de liseuses pour qu'ils développent un client, pourquoi ne pas faire appel à la communauté ? Sur les Pocketbook (TEA en France) au moins, il est possible d'installer des applications tierces.

  • # les dangers du livre électronique

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 24/08/16 à 09:21.

    Coïncidence, la veille de la publication de ton article, la Revue de presse de l'April pour la semaine 33 de l'année 2016 a été publié sur linuxfr. Il y est fait mention de l’article de l'obs : «Les algorithmes en prison!» qui rappelle en préambule l'article de Stallman sur les dangers du livre électronique.

    Je remets les liens :

    De quoi couper sérieusement l'envie d'acheter une liseuse.

    • [^] # Re: les dangers du livre électronique

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Bien que pour l'instant je sois encore resté au format papier, je ne suis pas complètement d'accord avec lui. Du moins je serai moins catégorique…

      Je pense que la liseuse est complémentaire au livre papier, et vouloir passer au tout numérique est autant intégriste que de la refuser à tout prix.

      Les 3 derniers bouquins que j'ai lus sont dans le domaine public (Spinoza (1677), Toqueville (1840), Lucrèce (-100)) et la plupart des bouquins que je lis dans les transports sont des classiques : je n'aurai aucun mal à les trouver en epub sans avoir à montrer patte blanche.

      J'ai également lu quelques PDFs téléchargés depuis reddit ou linuxfr imprimés sur un papier à usage unique puisque je ne relirai probablement pas ces rapports ou travaux après les avoir lus une 1ère fois.

      Une liseuse peut s'acheter d'occasion pour moins cher que le prix payé pour les trois livres cités plus haut, ou neuve dans n'importe quelle grande surface (qui acceptera le paiement en liquide ou par chèque).

      Par contre, il est vrai qu'une fois le modèle acheté, il est nécessaire

      • d'obtenir un accès root à la liseuse,
      • nettoyer les services qui tournent à notre insu,
      • se contenter des catalogues qui fournissent des livres libres.

      Ensuite, avoir une liseuse n'empêche pas de s'inscrire à la bibliothèque de sa ville et continuer à y emprunter des livres pour y découvrir les nouveautés que l'on ne relira probablement jamais une 2de fois, ni d'avoir un exemplaire papier à la maison (toujours pratique pour retrouver un passage en feuilletant le livre).

      Bien sûr, Stallman a raison d'être cette voix qui nous rappelle les risques pour notre vie privée dans chaque acte de notre quotidien, et ses arguments sont justes et pertinents. Pour autant, il faut écouter ce qu'il dit avec un peu de recul en se demandant si les arguments qu'il avance sont adaptés à notre usage avant de jeter le bébé avec l'eau du bain.

      • [^] # Re: les dangers du livre électronique

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        En parlant de rooter, quelqu’un saurait-il comment rooter un Sony PRS t2 dont le firmware est à la dernière version ? J’ai beau chercher ça n’a pas l’air d’être la liseuse la plus bidouillable du marché.

    • [^] # Re: les dangers du livre électronique

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      De tous les points avancés, je ne retiens que l'achat nominatif, qui est un réel problème. Tout le reste, les histoires de prêt impossible, d'effacement à distance, de non propriété, ne me concernent absolument pas : ce sont des problèmes de gens qui achètent des livres verrouillés, des problèmes que n'ont pas ceux qui font attention.

      • [^] # Re: les dangers du livre électronique

        Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 24/08/16 à 12:27.

        je ne retiens que l'achat nominatif, qui est un réel problème

        L’emprunt nominatif à la bibliothèque municipale du coin n’a pourtant jamais dérangé personne. Ça ressemble plus à une excuse.

        • [^] # Re: les dangers du livre électronique

          Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 24/08/16 à 17:37.

          Ah si, si si, moi. Je regrette un peu le temps des fiches en papier, ou le nom des emprunteurs n'était noté que sur les livres concernés : on pouvait alors savoir qui avait lu tel livre, mais pas ce qu'avait lu telle personne (sauf à parcourir tous les livres de la bibliothèque, ce qui était infaisable en pratique).

          Mise à jour : En fait c'est une connerie, évidemment qu'il y avait, comme aujourd'hui sous forme informatique, un registre des emprunts de chaque personne, sans quoi il eût été impossible de savoir qui doit rendre quel ouvrage, qui est en retard pour en rendre un, etc. Donc la situation n'a pas changé, on pouvait déjà et on peut toujours déterminer qui a lu tel livre et ce qu'a lu telle personne.

          • [^] # Re: les dangers du livre électronique

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            La liste de lecture d'une personne n'était pas généralisée à l'ensemble des bibliothèques de la planète (alors qu'un gros acteur de GAFA serait lui en position de connaître l'ensemble des livres lus par une personne). D'autre part j'ai régulièrement vu les bibliothécaires et leurs associations se mobiliser contre le Patriot Act et autres dérives de fichage / contrôle des goûts de lecture.

          • [^] # Re: les dangers du livre électronique

            Posté par . Évalué à 3.

            Il y a tout de même un monde entre un fichier papier destiné à la saisie et à la lecture manuelle et un fichier informatisé.

            Ce n'est pas parce que les données sont présentes dans les deux cas que les usages possibles sont les mêmes.

            Le fichier papier n'est exploitable massivement que très lentement. Il contient davantage d'erreurs qui rendent son exploitation systématique plus problématique. Il n'est pas interopérable entre les bibliothèques. Il est moins facilement copié, en particulier sans que les bibliothécaires, dans notre cas, s'en rendent compte.

            Certains usages naturels de ces deux types de fichiers sont donc identiques (quels livres a emprunté ou lu telle personne dans telle bibliothèque) et d'autres non (quels sont ceux qui ont emprunté tel titre en France).

            Dans mes souvenirs de bibliothèque des années quatre-vingt, on faisait soi-même deux fiches pour chaque bouquin. Une restait dedans qui nous rappelait la date de retour, et l'autre était versée au fichier d'emprunts avec nom, référence du livre et date de retour afin de permettre les relance et la gestion du stock et des livres en présentation. Je ne crois pas que les fiches étaient conservées une fois le bouquin rendu.

            Ça ressemble plus à une excuse.

            Pourquoi aurait-t-on besoin d'excuse pour ne pas avoir de livre électronique ? Une excuse pour être passéiste, avoir peur du progrès, faire de la résistance au changement, c'est de ce tonneau ? Consommer la dernière camelote polluante à la mode serait donc un impératif catégorique de notre temps ?

    • [^] # Re: les dangers du livre électronique

      Posté par . Évalué à 2.

      mention de l’article de l'obs

      Attention quand même. C'est un article de Rue89, "journal d'opinion, filiale de", écrit par "Olivier Ertzscheid Enseignant chercheur, Université de Nantes". Il a peut-être raison, mais ça n'en fait pas une tribune particulière d'un journal mainstream sur les positions de Stallman.

      • [^] # Re: les dangers du livre électronique

        Posté par . Évalué à 1.

        ça n'en fait pas une tribune particulière d'un journal mainstream sur les positions de Stallman.

        oui mais de lien en lien depuis son article on tombe rapidement sur l'article de Stallman.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.