Journal "Free Mobile : la ville de Paris sous pression pour limiter le nombre d'antennes"

Posté par .
Tags : aucun
7
22
sept.
2010
C'est l'histoire de téchnophobe qui font la chasse aux nouvelles antennes à Paris. J'imagine que c'est les petits fils des gens qui pensait que le cerveau ne supporterait pas la vitesse fantastique de 30 km/h que l'on pouvait atteindre dans les 1er train.

Mais le plus drôle est que si on veut limiter l'énergie dégagée par ses antennes, il vaut mieux en avoir beaucoup que peu. Si il y a peu d'antennes, leur puissance doit être plus grande pour couvrir une plus grande surface. Donc, dans l'axe de ses antennes, à proximité, le rayonnement sera plus fort.

Je veux bien que l'on suive le principe de précaution en limitant la puissance, mais dans ce cas, il faut augmenter le nombre d'antenne !

http://www.businessmobile.fr/actualites/free-mobile-la-ville(...)
  • # "Free Mobile : la ville de Paris sous pression pour limiter le nombre d

    Posté par . Évalué à -10.

    Ok.

    « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

  • # Supposition erronée

    Posté par . Évalué à 9.

    Ce type de raisonnement suppose que l'on admette qu'il y a *besoin* d'avoir une couverture téléphonique partout.

    Ou que les opérateurs ne peuvent pas mutualiser les antennes.

    Si un opérateur a besoin de x antennes pour couvrir un domaine, y a-t-il vraiment une raison d'avoir x*3 (x*4 dans ce cas) antennes ? Bon, il y a la question du nombre total d'utilisateurs, qui pourrait bien déborder les capacités de x, mais je ne pense pas que ça impose de tripler les équipement (et si tu peux pas te connecter maintenant, tu te connectes dans 10 minutes).
    • [^] # Re: Supposition erronée

      Posté par . Évalué à 9.

      ça marcherai si les antennes appartenaient à l'état et qu'il facturait a prix coutant le roaming; mais là chaque opérateur à son réseau d'antenne et ferait payer cher, très cher, le passage d'un intrus sur leur réseau.

      En France on a l'acerp pour limiter un peu la surfacturation, mais cela reste plus rentable d'avoir son propre réseau.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Supposition erronée

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        s/acerp/ARCEP/

        http://www.arcep.fr/
      • [^] # Re: Supposition erronée

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Autre facteur, chaque opérateur a sa petite technologie d'antenne. Pas de grandes révolutions dans la partie analogique de l'antenne elle-même, mais dès qu'on passe dans la partie numérique, il y a des protocoles, ca discute, ça se met à jour, ça s'authentifie et tout le toutim.

        Free espère d'ailleurs avoir des coût d'exploitations des antennes inférieurs à ses concurrents, et des services nettement supérieur en utilisant les dernières techno hard et soft sur leurs équipements antennes et noeuds de leur réseau mobile.
      • [^] # ve

        Posté par . Évalué à -3.

        moui.

        Du coup, on va se retrouver comme aux states où dans les petites villes on a une pagaille de poteaux électriques qui s'arrachent tous dès que le vent dépasse les 45 km/h .


        Ou alors, on se pose, on dit STOP à la propagande capitaliste de l'obligation de la non mutualisation des ressources et réseaux , et on fait quelque chose qui arrange tout le monde, on évite de poser des antennes sur des cantines, dont l'énergie rayonnée est supérieure aux rayons balancés aux cancéreux , et on fait les choses bien, comme lorsqu'on a dépensé quelques milliards pour poser des centraux électromécaniques partout .

        On crève de vouloir copier le modèle américain. Bientôt, le meilleur réseau électrique du monde ne sera plus qu'un lointain souvenir et on sera obligé, comme à Berlin, d'avoir des groupes électrogènes d'appoint pour palier aux coupures, et tous nos ordis seront reliés via un onduleur, comme aux Etats Unis d'Amérique.
        C'est ptet ça l'avenir.

        C'est marrant, je vois Attila réélu, quand je lis les commentaires sur LinuxFR.

        Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

        • [^] # Re: ve

          Posté par . Évalué à 3.

          énergie rayonnée est supérieure aux rayons balancés aux cancéreux

          Dans un autre registre, on peut aussi arrêter de raconter n'importe quoi et/ou d'une manière biaisée dans un but de FUD.

          (avis qui ne m'empêche pas d'être d'accord sur le principe de la mutualisation des ressources)
          • [^] # Re: ve

            Posté par . Évalué à -2.

            Mouais, j'aurais ptet dû parler du cas précis de Saint Cyr l'Ecole.
            Cas tout à fait probant de prises de décisions arbitraires et non assumées, de déclarations fausses, de relevés d'intensité montrant le non respect des règlements sur la puissance émise par les antennes relais, et de maladies rares touchant des enfants comme une épidémie.

            Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

            • [^] # Re: ve

              Posté par . Évalué à 3.

              On t'accuse de FUDer, et t'en rajoutes encore davantage...

              Je serai tout à fait disposé à croire tes affirmations gratuites quand elles seront étayées par une étude/enquête scientifique objective disponible ici sous forme d'un lien hypertexte...

              Merci.
              • [^] # Re: ve

                Posté par . Évalué à -1.

                Ah je croyais que cette affaire était suffisament publique pour être connue de tous ?

                En tout cas une ptite recherche " Antenne Saint Cyr L'Ecole " te donne 8 liens/10 valables en première page dont 2 vidéos reportages de France 2 ( avec le cigle INA ) ...


                Bref, stoi le noob. ( humour, on sait jamais ... )

                Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

              • [^] # Re: ve

                Posté par . Évalué à 0.

                et je rajouterai, puisque les gens prennent des " commentaires " pour des thèses ou des mémoires et que les notations ne sont qu'une forme d'élitisme , que je ne répondrais pas à ce genre de demandes ici, et dans ce contexte.
                Si ma tournure a été prise au 1er degré ( l'énergie émise supérieure à quelque chose de ponctuel, ce qui, dans l'absolu, ne peut être que vrai vu les temps comparés de fonctionnement des antennes et de réception des ondes dans les labos contrôlés ) , en tout cas, peu de gens se sont posé la question sur le sens de ma phrase.
                - Quand au moyen de collecter les informations et de le lire, je l'ai donné. ( mots clés pour moteur de recherche ).
                T'as un cerveau ou pas ? Il est pas question que je t'impose ma façon de penser. Tu voulais ça peut-être ? Sans moi.

                Sedullus dux et princeps Lemovicum occiditur

        • [^] # Re: ve

          Posté par . Évalué à 2.

          tu as du mal comprendre mon commentaire.
          Je suis pour un réseau détenu par l'état et bien géré.
          Je suis contre un réseau détenu par un opérateur forçant les autres a passer par lui et s'aligner technologiquement sur lui.

          Ensuite le parallèle avec les poteaux électrique est mauvais, il n'y a pas de changement technologique rendant les compteurs incompatible avec le réseau. (Free va déployer du full ip si j'ai bien compris, jetant le gsm et la 3G au rang de vieille techno)

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: ve

            Posté par . Évalué à 2.

            (Free va déployer du full ip si j'ai bien compris, jetant le gsm et la 3G au rang de vieille techno)

            Non t'as pas bien compris, l' I-HSPA *est* une techno 3G , la différence avec les autres est que tout le réseau *derrière* les bases est full-ip .
          • [^] # Re: ve

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            ouh pinaise ! Encore un linuxiens communiste partouzeur de gauche !
            • [^] # Re: ve

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est pas une question d'être de gauche, pas mal d'économistes de droites reconnaissent que lorsqu'une situation de monopole il y a, alors il faut que ce soit un monopole d'état.

              Les thèses libérales fonctionnent dans un monde idéal où la concurrence peut se dérouler dans un milieu "libre et non faussé".

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: ve

                Posté par . Évalué à 3.

                Les thèses libérales fonctionnent dans un monde idéal où la concurrence peut se dérouler dans un milieu "libre et non faussé".

                En même temps, ce monde n'a jamais existé et n'existera jamais, donc c'est dur de vérifier que ça marche...

                En pratique, il y a toujours une boîte (ou quelques unes) plus grosse que les autres qui va les absorber pour que tout se termine en monopole ou en conglomérat de grosses entreprises. Ce qui permet au passage de faire des économies d'échelles en mutualisant des ressources qui auraient été dupliquées si on avait eu des dizaines de petites boîtes faisant la même chose, mais comme c'est privé, c'est pas au bénéfice des clients ou de l'intérêt général.

                Il est d'ailleurs amusant de constater que pour que la "concurrence libre et non faussée" marche à peu près sans trop faire grimper les prix, il faut des lois ou des autorités publiques de régulation (l'ARCEP pour les télécoms, les lois anti-trust aux US...). Comme quoi, la "main invisible du marché" est surtout une belle grosse fumisterie.
                • [^] # Re: ve

                  Posté par . Évalué à 2.

                  j'ai donnée la théorie hein. Le communisme aussi est censé marcher pour le plus grand bien de tous.
                  Théoriquement ça marche, en pratique... De ce que je vois tant qu'on reste en petite communautés beaucoup de systèmes marchent très bien et tout est pour le mieux dans le meilleur des monde.

                  Dès qu'on passe à une plus grande échelle, ça plante.
                  Pour le système libéral
                  * Entente sur les prix (cf la téléphonie portable)
                  * manœuvre en sous main pour empêcher un concurrent de percer (cf amd vs intel, intel reconnu coupable)
                  * prix anormalement élevé lorsqu'il y a monopole de distribution (générale des eaux)
                  * concentration des richesse entassées tel un tas d'or de dragons ne servant strictement à rien (cf. une certaine Liliane Bettencourt).
                  * Imposition des prix aux exploitants agricoles via les centrales d'achats.
                  ... la liste est encore longue

                  Pour le système communiste, il souffre d'un problème humain qu'est la paresse :) Pour contrer ce problèmes L'urss avait eue la magnifique idée de créer des indicateurs de performances, mon préféré étant celui des usines de lustres (le poids total en sortie d'usine)

                  Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: ve

                  Posté par . Évalué à 3.

                  donc c'est dur de vérifier que ça marche

                  La différence entre la théorie et la pratique, c'est qu'en théorie il n'y a aucune différence entre la théorie et la pratique.
              • [^] # Re: ve

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Les thèses libérales fonctionnent dans un monde idéal où la concurrence peut se dérouler dans un milieu "libre et non faussé".

                Non, la concurrence « pure et parfaite » est une théorie néoclassique [1], pas libérale [2].

                [1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Concurrence_pure_et_parfaite
                [2] http://www.wikiberal.org/wiki/Concurrence

                DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 5.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Supposition erronée

        Posté par . Évalué à 2.


        >Ce type de raisonnement suppose que l'on admette qu'il y a *besoin* d'avoir une
        >couverture téléphonique partout.

        Cette supposition clairement un non-sens et fallacieuse. C'est le but même du mobile d'être joignable partout.


        Ce n'est ni un non-sens ni une phrase fallacieuse ; c'est encore toi qui fais la supposition implicite qu'on a besoin du mobile... Il voulait très certainement dire que ce besoin n'est pas implicite pour tout le monde. En tout cas je connais plein de gens qui s'en passent, et dès lors militer pour moins d'ondes est plutôt cohérent avec le fait d'enlever des antennes ET de réduire leur puissance...
        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 5.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Supposition erronée

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            > Il n'est absolument pas cohérent de vouloir enlever des antennes et de réduire leur puissance

            Tu as visiblement du mal à lire l'opinion des autres ;-)

            ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

          • [^] # Re: Supposition erronée

            Posté par . Évalué à 2.

            je n'utilise qu'un dixième des raccourcis d'emacs il faut donc pour autant supprimer les 9/10 ?
          • [^] # Re: Supposition erronée

            Posté par . Évalué à 4.

            Si si:

            Les gens qui n'utilisent pas de téléphone portable proposent que les autres n'aient aucune couverture autour des premiers.

            Aller, rien que pour apprécier la chose, je vais être d'accord avec lui, et je vous invite ensuite à aller relire le Troll sur l'interdiction de fumer.

            - Les ondes, c'est mauvais pour la santé.
            - Je n'utilise pas de téléphone portable
            --> J'interdis les antennes à proximité de chez moi.
            Vous pourrez toujours aller téléphoner ailleurs. C'est une gêne pour moi les ondes, et pour vous c'est un confort personnel absolument pas indispensable (on n'en avait pas y'a 15ans!).

            (Ça ne se voit pas, mais là, je suis presque à jubiler!)

            (Ça ne se comprend peut-être pas non plus, mais je suis également pour une large densité d'antennes, de préférence mutualisées.)
            • [^] # Re: Supposition erronée

              Posté par . Évalué à 6.

              La grosse différence avec la fumé des fumeurs, c'est les preuves scientifiques de la nocivité.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Supposition erronée

                Posté par . Évalué à 2.

                • [^] # Re: Supposition erronée

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Tu compares à un article polémique à 10 ans de consensus scientifiques ?

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Supposition erronée

                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                    pareillement qu'un article polémique sur l'amiante en 1970 après 10 ans de consensus scientifique.
                  • [^] # Re: Supposition erronée

                    Posté par . Évalué à 1.

                    D'ailleurs, qui est le crétin qui a dit que l'Ether n'existait pas??
                    • [^] # Re: Supposition erronée

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Des crétins qui se sont basés sur des expériences scientifiques reproductibles faites par d'autres ?

                      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                      • [^] # Re: Supposition erronée

                        Posté par . Évalué à -1.

                        Tout-à-fait, mais reprenons l'histoire:

                        1 - Balancé sans preuve formelle:
                        "Le tabagisme passif est mauvais pour la santé"
                        2 - Consensus
                        3 - Si t'es pas d'accord, prouve le contraire!

                        Et bien je réponds:
                        1 - Balancé sans preuve formelle:
                        "Le tabagisme passif est très peu nocif pour la santé"
                        2 - Pas de consensus, certes, mais vu qu'on parle d'hypothèses non prouvées, qu'est-ce qu'on en a à foutre...
                        3 - C'est maintenant à toi de me prouver le contraire!!

                        On est là en train de mélanger bien allégrement supposition, "bien-pensance", et science.
                        "Je peux pas le prouver. Mais je peux trouver des potes d'accord avec moi, donc c'est incontestable!"
                        Ce n'est pas de la science, et un consensus scientifique ne vaut RIEN (la preuve: l'Ether...)

                        Ce qui n'empêche pas tout un chacun d'avoir une opinion:
                        Je pense personnellement que le tabagisme passif est très mauvais pour la santé, et à ce titre, considérant les risques et les contraintes liées à son élimination, le principe de précaution doit tout simplement s'appliquer, et on peut considérer que fumer à proximité d'autres individus est nocif pour leur santé.

                        Te dire j'en suis absolument certain, ça irait à l'encontre de ma culture scientifique.
                        Et si quelqu'un prétend pouvoir démontrer que les effets sont minimes voire nuls, je regarderai ses résultats minutieusement et sans à priori.
    • [^] # Re: Supposition erronée

      Posté par . Évalué à 4.

      Les antennes ont aussi un nombre maximal de clients gérés. Et le but est de minimiser les moments où ce nombre maximal est dépassé (enfin, si les opérateurs étaient sérieux, ça devrait être le but)

      Donc mutualiser les antennes ne permet pas nécessairement de réduire par un facteur égal au nombre d'opérateurs sur la même antenne. Sans compter qu'il faut justement gérer le cas où le nombre est dépassé. Qui est coupé ? Quel "dédommagement" pour l'opérateur lésé (oui, l'opérateur, le client, il a pas de risque de revoir de l'argent) ?

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Supposition erronée

      Posté par . Évalué à 3.

      Je pense que tu sous estime la saturation. Chaque antenne utilise sont propre spectre.

      D'ailleurs, il y a des gens des mutualisations faite dans les campagnes peu habité. Je crois que la mairie construit l'antenne et c'est gérer ensuite pour que tout les opérateurs puissent l'utiliser.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Supposition erronée

      Posté par . Évalué à 5.

      On parle de Paris la., avec un reseau 3G pas loin de la saturation avec tous ces iphones ou autres android. Ce n'est pas en mutualisant les antennes que tu augmentent le nombre de connexion par antenne. Il faut plus de spectre et plus d'emission pour gerer plus de requetes de plus de clients. Et note concernant les capacites d'une cellule, en HSDPA, tu as du 3.5Mbps de dispo a se partager par tout le monde. Pour l'ordre de grandeur, la TV ADSL, c'est en general aussi 3.5Mbps, mais par client.

      Donc soit on laisse tomber l'evolution du mobile soit on met les antennes necessaire.
      • [^] # Re: Supposition erronée

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Pour l'ordre de grandeur, la TV ADSL, c'est en general aussi 3.5Mbps, mais par client.

        Oui mais en diffusion/broadcast 1 émetteur vers n clients. L'information ne transite qu'une seul fois sur le média.

        Ce n'est pas en mutualisant les antennes que tu augmentent le nombre de connexion par antenne.


        !!!Attention les propos qui suivent sont pour beaucoup des suppositions!!!

        Tout dépends si l'antenne gère le spectre des trois antennes précédentes (3 opérateurs). Dans ce cas, on peut imaginer que l'on gagne sur les limites entre les anciennes plages de fréquences. Honnêtement, je ne sais pas comment est fait le partage de cette bande de fréquences. Ce n'est peut-être pas partagé en fréquence... Si quelqu'un peut m'éclairer :)

        Sur le reste je suis complètement d'accord avec toi. Il faut soit augmenter la largeur du spectre exploitée. On peut aussi changer la modulation et le codage (modcod) donc en gros passer à de la 4G.

        On peut peut-être imaginer diminuer la taille des cellules et la puissance d'émission des mobiles pour qu'ils ne brouillent pas la cellule d'à coté. Mais là, je connais pas assez la techno GSM... Plus d'antennes moins forte.
  • # Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

    Posté par . Évalué à 10.

    Combien a-t-on de réseaux cuivre en France ? Combien a-t-on de réseaux électriques ?
    Pourquoi a-t-on besoin de 3, maintenant 4 réseaux de téléphonie mobile ? C'est une dépense inutile pour les opérateurs, et ne peut que rendre plus compliquée la couverture de 100% de la population.
    Le réseau doit appartenir à l'état, pas aux opérateurs.
    • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

      Posté par . Évalué à 0.

      Comme ErDF et GrDF ?

      Leur monopole n'a pas que du bon... il faudrait surtout "imposer" un compromis qui pour une fois sera à l'avantage du consommateur...
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 2.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

          Posté par . Évalué à 2.

          Et ?

          T'es obligé de passer par eux... ils ont le monopole et impose leur conditions.

          C'est bien gentil de moinsser... il n'empêche que c'est la réalité !
          • [^] # Commentaire supprimé

            Posté par . Évalué à 2.

            Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

            • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

              Posté par . Évalué à -2.

              C'est une option comme une autre... la sortir comme LA vérité est très naïf.

              Merci d'avoir participé !
              • [^] # Commentaire supprimé

                Posté par . Évalué à 4.

                Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Point barre... toujours cette manière condescendante de dire les choses.

                  Je vais reformuler :
                  Comme le système mis en place pour le gaz et l'éléctricité ? Ou ce sont GrDF et ErDF qui imposent leurs conditions ? Bien que le réseau appartiennent à l'état !
                • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  ErDF appartient (je ne sais pas si c'est à 100%) à EDF qui appartient à 80% à l'état français. On peut dire que ErDF appartient globalement à l'état français.

                  (ok, pour GrDF, c'est moins, mais l'état français est le principal actionnaire de GDF SUEZ qui possède GrDF.)

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Le pb est que ErDF appartient donc (en trsè grande partie) à un des fournisseurs d'électricité, ce qui peut entraîner une distorsion de concurrence.
                  • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

                    Posté par . Évalué à 5.

                    ERDF comme RFF n'appartient pas à l'opérateur, mais reste 100% d'état. C'est le but même d'éviter la bétise faite avec FT, qui aurait du être coupé entre FT et orange, pour ne pas avoir le réseau à partager entre ennemi intime.

                    "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Commentaire supprimé

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

                    • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

                      Posté par . Évalué à 1.

                      La SNCF, FT, renaut, EDF ont toujours été des entreprises détenus par l'état.

                      "La première sécurité est la liberté"

                    • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

                      Posté par . Évalué à 5.

                      (pas des fonctionnaires, il en reste surement puisque que la privatisation est récente)

                      Les agents EDF et GDF n'ont jamais été des fonctionnaires, du moins depuis plusieurs décennies. EDF est passée d'EPIC à SA sans changement (important) du statut des agents. Ils sont couverts par le statut particulier qui est celui des Industries Electriques et Gazières comme toute personne travaillant dans le domaine (300 entreprises en France il me semble, pas toujours filiales de EDF ou GDF).

                      Je pense qu'en citant EdDF et GrDF (il a oublié RTE), il voulait dire entreprise du monde régulé ayant une obligation de service public et de garantie d'équité à l'accès au réseau des fournisseurs extérieurs. L'état est majoritaire (ErDF, filiale à 100% de EDF) ou minoritaire (GrDF).
            • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

              Posté par . Évalué à 1.

              hm, c'est quoi le rapport avec citer et mettre "société anonyme" en gras ?
    • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

      Posté par . Évalué à 5.

      Le réseau doit appartenir à l'état, pas aux opérateurs.

      Tout à fait d'accord, mais à condition que l'état s'y retrouve financièrement et que ça ne soit pas un cadeau fait aux opérateurs à qui on offrirait un réseau pas cher pour qu'ils puissent vendre leurs services dessus à très cher. En gros, nationaliser les pertes, privatiser les profits. Ils profitent déjà largement du réseau public de cuivre, ils vont profiter de grasses subventions pour la fibre optique...
      • [^] # Commentaire supprimé

        Posté par . Évalué à 3.

        Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

        • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

          Posté par . Évalué à 6.

          Houla ! L'État n'est pas une entreprise hein, son but n'est pas de fournir un service mais d'oeuvrer pour l'intérêt général. Et parfois ça passe par une mise en dehors du "marché" de certains domaines. Après, c'est à chaque État de déterminer ce qui doit relever du service public et ce qui doit relever du privé (enfin, avec l'UE, c'est moins vrai).

          Personnellement, je pense qu'il faudrait en faire un service public et le placer en dehors du marché, parce que là, on se fait enfler gravement.
        • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, cependant, on peut considérer que fournir un service en deça du prix de revient pour permettre à des sociétés privés de marger plus, c'est un peu moins idyllique que le rôle social de l'état.

          Qu'à la limite, l'état prenne en charge certains forfaits pour une certaine classe de population, et le "rembourse" aux opérateurs en ne facturant pas la totalité des frais, faisant de fait une opération blanche pour l'opérateur en question, pas de soucis. Mais que tout le monde paie pour les actionnaires de orange,sfr,free,etc... non, clairement non.

          Si encore il y avait un semblant de concurrence entre les opérateurs, ca pourrait presque me faire verser une larme, mais on n'entend en ce moment que des histoires d'ententes illégales ente grosses sociétés concurrentes. Il n'y a plus de marché depuis quelques temps, juste un fournisseur multi-facette et plein de clients piégés face eu même monstre.
        • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui mais c'est pas une raison pour faire un cadeau à des entreprises privées aux frais du contribuable. Il faudrait au minimum qu'il ait des comptes équilibrés, à défaut de dégager des bénéfices.
        • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

          Posté par . Évalué à 2.

          Si l'etat propose un service non rentable, ca veut dire que ceux sont tes impots qui le subventionne. Tu payes ainsi pour l'entretien et la construction de tout le reseau routier par exemple. Je ne vois pas l'interet de payer pour un reseau mobile qui au final aura la meme puissance emise puisqu'elle est optimise localement par les operateurs local pour convenir aux nombres d'utilisateurs statistiquement attendu a cette endroit la. Car oui, les operateurs payant aux nombres de slot actif par antenne, ils adaptent leur reseau en permanence au minimum possible.

          En fait, en le nationalisant, tu aurais surement l'effet inverse de celui recherche, plus d'optimisation de la couverture pour reduire les couts, donc augmentation de la puissance globale emise.
          • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Tu aurais une périquation du coût avec installation des antennes là où ce n'est pas "rentable" financièrement (couverture normalement due par les opérateurs dans leurs engagements... mais qu'ils rechignent à mettre en place).

            Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

    • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

      Posté par . Évalué à 3.

      Je viens de me rendre compte d'un truc.

      4 ou 1 antenne d'un point de vue énergie, c'est pareil, dans les 2 cas tu as le même nombre de personne à servir. Chaque client nécessite une quantité d'énergie pour être contacté, diminuer le nombre d'antenne ne change rien à ça.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

        Posté par . Évalué à 3.

        Non, non, non. Tu calcules l'énergie pour fabriquer le message, pas pour l'envoyer.
        Le paramètre le plus important, c'est l'amplitude du signal nécessaire à la communication:

        - Si le client est loin, il faut augmenter l'énergie quoi qu'il arrive.
        - De son côté, le téléphone client va aussi devoir augmenter sa puissance d'émission.

        - Si le client est proche, une faible puissance suffit pour la communication
        - De même, le téléphone client n'a pas besoin d'augmenter sa puissance.

        Pour t'en convaincre, teste l'autonomie en conversation de ton téléphone en zone dense, puis en rase campagne, loin des antennes. La différence, tu l'a prise dans la tête...

        Enfin, réseau plus dense signifie moins de client par antenne, donc chaque antenne diminuera sa charge en termes de bande-passante.
        • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

          Posté par . Évalué à 3.

          Je pensais au cas, ou la densité est la même pour les 4 opérateurs, donc la distance moyenne à l'antenne aussi.

          En gros, on voit souvent des grappes de 3 antennes sur un poteau, certain parte du principe qu'avec une seul antenne, on aurait moins d'émission radio, ce qui est faux, car toujours autant de client serait servi.

          Sinon, ce que tu dis est évident, c'est même le sujet de ce journal.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Trop d'antennes ? Y'a une solution simple...

            Posté par . Évalué à 2.

            Ah, au temps pour moi, je croyais que tu parlais de la densité de couverture, pas de la mutualisation.

            Je ne serais pas aussi catégorique non plus, il doit y avoir pas mal de signal redondant hors communications, genre signal broadcast "y'a qqun dans ma zone? t'es qui?" qui pourrait être évité.
            Mais je t'accorde que c'est probablement un pouillème des émissions.
  • # Effectivement

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Eh oui, moins il y a d'antennes, plus on est loin, et plus on doit émettre fort, qu'il s'agisse de la station relais ou du téléphone.

    Je pense que la seule solution pour free c'est d'embarquer une micro- cellule dans les futures freeboxes. Ca permettra de couvrir les zones urbaines avec assez de densité, et pour la campagne il est souvent plus facile de trouver un emplacement pas trop près des habitations.

    Il me semble que de toutes façons il y a des obligations de réciprocité entre les opérateurs GSM, qui sont supposés accepter l'installation d'émetteurs d'autres opérateurs sur leurs sites, donc au pire il doit être possible de compléter les sites existants (toujours plus facile que d'ouvrir un nouveau site).

    Free n'avait pas dit qu'il voulait se concentrer sur les zones peu denses en matière de GSM, d'ailleurs ?
    • [^] # Re: Effectivement

      Posté par . Évalué à 2.

      genre ça :
      http://www.cnetfrance.fr/news/free-femtocell-freebox-v6-3971(...)

      Mais cela ne s'applique qu'au personne de la maison. Pour couvrir une rue avec, il faudrait que la box soit relié à la fibre pour avoir assez de débit pour plusieurs personnes.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Effectivement

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour du GSM pur, je suis pas sur. Pour de la donnée effectivement.
        De la donnée voix c'est quoi, 10ko/s ?
        Admettons que ça fasse passer une dizaine de canaux, ça reste abordable non ?

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

  • # mal à la tête

    Posté par . Évalué à 4.

    J'imagine que c'est les petits fils des gens qui pensait que le cerveau ne supporterait pas la vitesse fantastique de 30 km/h que l'on pouvait atteindre dans les 1er train.

    je ne sais pas pour vous, mais alors que le wifi ne semble pas provoquer de problème spécifique chez moi (en apparence en tout cas), la 3G me donne des nausées et des maux de tête vraiment très forts, alors j'imagine que ces technologies ne sont pas spécialement anodines et sans risque pour la santé. Chez d'autres personnes, c'est peut-être l'inverse, le wifi semble les incommoder. Et chez la majorité, peut-être qu'il n'y a pas d'effets notables.

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: mal à la tête

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Intéressant, juste pour savoir, est-tu capable de "détecter" la 3g, si tu ne sais pas qu'une téléphonne est dans le coin ?
      (C'est sérieux, je ne connais pas de personne affectées par ce genre de truc, du coups j'ai pas pu faire d'expérience sur eux :p)
      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Personnellement, ce sont juste les utilisateurs d'iPhone qui me donnent mal à la tête.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 7.

          vu que ta page perso s'appelle headfucking.net (et par rapport au petit ascii art imagé qu'il y a dessus), des fois je me demande si c'est "juste" les utilisateurs d'iPhone qui sont responsables de tes maux de tête...

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je ne pense pas que la seul présence de 3g affecte, c'est à mon avis p partir d'un certain seuil (en temps et/ou en puissance) qu'il ressent les effets donc on ne peut pas en faire un détecteur de 3g. ;-(

        La problématique avec ce genre de "cas" c'est qu'il est impossible de démontrer à coup sûr qu'une technologie est nocive pour l'homme. On peut sortir des cas, on peut même faire des tests à grande échelle (mais financés par qui ? les opérateurs un labo payé par les opérateurs ? quel blague) mais si on sort un écart de 5-10% entre le groupe témoin et le reste, on va trouver que ce n'est pas représentatif plutôt que de refaire des tests avec d'autres groupes pour voir si ce pourcentage est stable. Le test a pour but de montrer que c'est inoffensif, car politiquement et financièrement, les décideurs ne sont pas prêt à admettre la nocivité si il y en a une, trop de fric en jeux.

        Ce n'est même pas la peine de faire un test grande échelle : les opérateurs depuis quelques temps fournissent _toujours_ un kit main libre gratuit (qui n'était jamais fournis avant et toujours payant) et marque bien dans le manuel - utiliser le kit main libre, éviter aux enfants de moins de xxx, ne pas utiliser en espace fermé comme une voiture. Pourquoi ce changement d'attitude ? eux il les connaissent bien les effets, c'est leur métier. Et ils pensent qu'il ne vaut mieux pas .... donc ce n'est pas inoffensif, maintenant quel est le degré de nocivité, je ne sais pas et personne ne peux le dire sans une vrai étude scientifique _sérieuse_ (ce qui veut dire qui ne se laisse pas influencer par les conséquences financières et politiques du résultat).
        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 3.

          C'est un peu gratuit tes suppositions, sans vouloir offenser, mais de manière directe.

          Si on reprend l'article sur Sensibilité électromagnétique, sur un sujet un peu différent mais qui pourrait être très bien lié au vu de la proximité des situations, tu es prêt à affirmer que ses conclusions sont erronées à cause des biais de financement de toutes les études?
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ok, mes suppositions sont gratuites, toutefois, un livre va sortir dans peu de temps, une étude sur les études des laboratoires fournis à la FDA pour la mise sur le marché de médocs. Ce livre montre que les études fournis sont biaisées dans X %, que les effets sont surestimés dans X%, dès qu'il sort, je te fournis le liens.

            C'est pour la réponse sur le financement des études.

            Ensuite, pourquoi y a-t-il des directives sur la puissance maximale émise (2w par kilo) si c'est inoffensif ? Tu ne vois pas la même chose sur le volume de flocon de pomme de terre que tu peux mettre dans un litre de lait, il doit bien avoir une raison non ?

            Attention, je ne dis pas que c'est nocif, mais tes suppositions que c'est inoffensif ne me semblent pas plus étayées. De même on ne parle pas de la réaction immédiate à une exposition (l'étude des tests en question) mais à une exposition prolongée et des effets à long terme.

            Ainsi, je peux faire une étude d'un mec qui boit l'équivalent de 1 litre d'alcool pur et voir qu'au bout de 2 jours, il est identique et n'a pas de problèmes de santé et conclure que l'alcool n'est pas nocif, mais on sait tous les deux que ce n'est pas vrai.

            On ne finance _jamais_ des études qui étudient à long terme, ce sont les études épidémiologiques qui se chargent d'expliquer à rebours les maladies et la mortalité. L'étude au long cours, elle se fait in vivo sur l'homme, c'est quand même moyen. (je ne parlerais que de l'alcool, du tabac, de l'amiante, des farines animales, du sang contaminé, ...
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par . Évalué à 2.

              Principe de précaution moderne. Tout ce qui n'est pas exactement connu est dangereux tant qu'on a pas démontré le contraire.

              Ce qui explique que les opérateurs se couvrent avec des téléphones mains libres, ils se couvrent de manière à coller à ce principe. Et pression de la population aussi, la population pensent qu'il y a danger, les députés reflètent cette préoccupation, c'est leur boulot.
              • [^] # Re: mal à la tête

                Posté par . Évalué à 3.

                Je ne sais pas si ils ont le choix:
                Tous les téléphones portables vendus en France devront ”
                d’ici quelques mois” être équipés d’une oreillette par mesure de précaution pour la santé, a annoncé le ministre délégué à l’industrie, Nicole Fontaine au Journal du Dimanche

                http://www.silicon.fr/mobiles-loreillette-sera-bientot-oblig(...)
                Ça date de 2003, et je ne suis pas arrivé à trouver un texte de loi sur le sujet.

                Depending on the time of day, the French go either way.

              • [^] # Re: mal à la tête

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                ah ah ah. Le principe de précaution moderne trop mort de rire.

                Tout ce qui est techno _et_ inconnu _ et juste dev par des sociétés commerciales dont l'unique objectif est le profit doit être étudiée avec grande attention avec d'être distribué en masse.

                C'est comme pour le sang contaminé (on ne savait pas), la vache folle (on se savait pas), l'amiante (on ne savait pas), le tabac (on ne savait pas), l'alcool (on ne savait pas), les irradiations aux abords des centrales (on ne savait pas), les radiations faibles doses (on ne savait pas), le sel de glyphosate (on ne savait pas), la cérivastatine (on ne savait pas) et je passe sur les nombreux scandales à petite échelle sur tel ou tel molécule dont on n'a pas entendu parlé.
                A _chaque_ fois, c'est un cas du profit qui a passé _avant_ la santé publique. Le principe de précaution moderne, c'est on tourne en rond, on fait semblant de faire attention, on fait des moratoires de 2 ans pendant lesquels on ne fait rien, et ensuite on met sur le marché à grande échelle et on voit in vivo ce qui se passe pour les générations suivantes.

                En ce moment, ce que l'on se rend compte c'est que les colzas transgéniques "stérile" ont contaminé les colzas sauvages et que ceux-ci on acquis le gène de la résistance aux herbicides et que cela devient une problématique écologique.
                Ce que l'on voit c'est qu'il n'est plus possible de trouver sur terre à acheter en quantité du soja garanti sans ogm, car il n'y a plus aucune culture qui en est exempte à 100% à tel point que dans les directives européenne sans ogm cela veut dire moins de x% d'ogm (x étant de l'ordre de 1-5%)
                Ce que l'on voit c'est que l'on a autorisé jusqu'à 5% d'huile non alimentaire dans de l'huile alimentaire, c'est d'ailleurs bien connu, l'huile de vidange c'est bon pour le poil, surtout en ingestion.
                Je ne parle même pas des millions de doses contre la grippe A ni les millions de boites de tamiflu qui périment doucement dans des caves de l'armé.

                Et ce malgré tous les principes de précaution "modernes" et les beaux discours des laboratoires et des politiques.

                La problématique, c'est qu'il y a évidemment des progrès bon et non nocifs en terme de santé publique mais il y aussi des progrès nocifs en terme de santé publique, en se refusant de lutter contre les "mauvais" ou de tous les étudier avec attention sur le long terme, pour des raisons politiques et financières on porte préjudice à la confiance dans nos politiques et instances de contrôles, et donc dans leurs décisions.

                Le pauvre mec qui a attrapé un sclérose à la suite d'une vaccin hépatite B, va lui expliquer que son cas est rare et que rien ne prouve que ce soit le vaccin. Oui le vaccin hépatite B est _clairement_ un progrès avec peut être des réactions sur certains cas, mais peut-être que ce serait bien de le réserver aux populations à risques plutôt que de faire une campagne massive en multipliant les risques sur des populations dont l'effet bénéfique est plus que douteux.

                C'est comme le vaccin sur les papilloma virus peut être que l'on tient qqchose de bien, MAIS on vaccine à tout va en europe alors que les souches contre lequel il lutte ce sont des souches très peu présente en europe (surtout en afrique). Pourquoi ? principe de précaution moderne, on vaccine tout le monde au cas ou ? Certains médecins pense que les vaccinations de masse sélectionnent des souches de virus plus résistantes et plus malignes. Avant on n'avait pas les même moyens technologiques et financiers qu'aujourd'hui'hui, mais maintenant on peut peut être se re-pencher sur des études plus complètes et revoir les campagnes systèmatiques en faisant le rapport coup/bénéfice en terme de santé publique.
                • [^] # Re: mal à la tête

                  Posté par . Évalué à 2.

                  On change complètement de sujet, mais le point de départ c'était de savoir si des dispositions légales montrent ou pas qu'il y a un risque. Ce qui montre le risque, ce sont des études, sourcées, confidentielles ou pas, mais des études, des faits. Sinon ça montre juste que les opérateurs se couvrent ou essayent de soigner leur image auprès du grand public.

                  Perso je pense que ça veut pas dire grand chose.

                  Pour les vaccins c'est encore plus compliqu", il faut faire la balance entre le positif et le négatif, et le principe de précaution ne s'interprète de manière conflictuelle.
                  • [^] # Re: mal à la tête

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Non, on change pas de sujet, on est en plein coeur du sujet : est-ce que les études sont fiables ? comme on ne peut pas savoir, on peut regarder d'autres sujets avec les même problématiques et regarder à postériori est-ce que les infos étaient fiables ?

                    Or, il apparaît que ce n'est pas le cas pour plein de sujet, avec l'aval des gouvernements successifs et des instances de réglementation, on peut donc raisonnablement en déduire que leurs propos ne sont pas paroles d'évangiles. Et que les études "indépendantes" ne le sont pas toujours.

                    Concernant les vaccins, je veux juste pointer le fait que _les études et les décisions des politiques_ ne respectent pas le principe de précaution et font du fric sur la santé des patient. Choisir entre vacciner ou pas est un dilemme complexe avec plein de paramètres positifs et négatifs ok, vacciner une classe complète avec un vaccin tout neuf, même les populations pas à risques; c'est meurtrier.
                    • [^] # Re: mal à la tête

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour l'amiante, on parle d'un problème qui date d'avant la moindre formulation du principe de précaution.

                      Pour les difféntes études, c'est à voir au cas par cas, il est évident qu'il y en a à jeter. Mais parler de généralité dans ces cas là, ça conduit juste à rejeter n'importe quelle étude à priori, ce qui ne nous avance à rien du tout.
                      • [^] # Re: mal à la tête

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Non, pour l'amiante, on parle d'un scandale ou les décideurs SAVAIENT ce qui se passait, c'est pour cela que cela s'appelle le _scandale_ de l'amiante.

                        La vache folle et le sang contaminé c'était avant aussi le principe de précaution aussi non ? Il doit juste dater de hier le principe de précaution. Ah non, pardon, il date du jour ou la bachelot à cramé 1 milliard pour acheter des vaccins à ses copains les labos, pour rien.

                        Tu ne veux pas comprendre, mais il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir : tu as tes certitudes que ce que l'on te dit est vrai et sincère, tant mieux pour toi. De toute façon, tu es par nature contre ce que je dis, peu importe le sujet.

                        Fais ce que tu veux, mais si un jour (ce que je ne te souhaite pas) tu te retrouves toi ou ta famille avec un problème de santé à cause de choix politiques et financiers, faudra pas venir gueuler, tu l'auras tout simplement cherché, Tu seras responsable de cet état de fait parce que tu auras défendu le mode de gestion actuel.

                        Tes raisonnements tournent en rond, tu ne réponds jamais aux exemples, sauf par un non tout n'est pas vrai mais ca veut pas dire que dans ce cas c'est faux. Parce que tu refuses cette possibilité et tu préfères vivre dans un jolie monde de bisounours ou les autres prennent soin de toi et font ce qui est bon pour toi. Inch Allah
                        • [^] # Re: mal à la tête

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Nan la farine animale n’est pas concerné par le principe de précaution ; elle a été réautorisée en toute connaissance de cause : on va éviter le « cannibalisme » parce que ce sera moins visible : « Lorsque la maladie (ESB et autres ESST) est transmise d'une espèce à l'autre, on observe une diminution très importante de l'efficacité de la transmission et une augmentation également très importante de la durée d'incubation de la maladie. » cf. http://www.inra.fr/internet/Produits/dpenv/vfol___8.htm
                          • [^] # Re: mal à la tête

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Tu veux dire que cela a été autorisé alors que l'on savait que c'était mauvais, que les instances de régulation des produits alimentaires savaient que les vaches allaient crevé et nous filer des maladies en même temps, euh... comment dire ca fait encore plus peur...
                        • [^] # Re: mal à la tête

                          Posté par . Évalué à 4.

                          Elle nous enseigne quoi exactement la vache folle sur la dangerosité des ondes téléphoniques ?
                          • [^] # Re: mal à la tête

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            La vache folle nous enseigne que les organismes de régulations prennent _régulièrement_ des décisions létales pour certains, en toute connaissance de cause.
                            A partir de là, cela permet de douter de la position actuelle des même organismes pour des problèmes actuels potentiel de santé publique, au vu du passé.
                            De la même manière que lorsqu'il y a eu un cambriolage, les condés ont la fâcheuse habitude d'aller voir celui qui a pris l'habitude de voler, on a tendance à moins croire ceux qui ont déjà été pris la main dans le sac.
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.


              Ensuite, pourquoi y a-t-il des directives sur la puissance maximale émise (2w par kilo) si c'est inoffensif ? Tu ne vois pas la même chose sur le volume de flocon de pomme de terre que tu peux mettre dans un litre de lait, il doit bien avoir une raison non ?


              Il n'est pas non plus indiqué sur les bouteille caco calo qu'il ne faut pas mélanger avec des bonbons motens. Pourtant si tu le fais, tu risques d'avoir de gros problème de ventre.

              Juste pour dire que ton argumentaire sur les flocons ne tiens pas. Les flocons de pomme de terre, je suis presque sûr que les incas utilisaient ce principe. Cela a été testé. Pendant au moins plus d'un siècle, il n'y a eu aucun incident avec c'est pour ça qu'il n'y pas de précaution.


              On ne finance _jamais_ des études qui étudient à long terme, ce sont les études épidémiologiques qui se chargent d'expliquer à rebours les maladies et la mortalité. L'étude au long cours, elle se fait in vivo sur l'homme, c'est quand même moyen. (je ne parlerais que de l'alcool, du tabac, de l'amiante, des farines animales, du sang contaminé, ...


              Complètement d'accord ici. Et je conseille aux sceptiques comme moi d'ailleurs, d'utiliser leur mobile avec parcimonie et quand il le peuvent de l'utiliser avec le kit main libre.

              Dans la liste, il y a aussi le plombs, le nuage de Tchernobil, les pesticides, les écrans de TV/ordi, les graisses saturées, les OGMs... Plus je vieillis plus j'en suis sûr : ON VA TOUS MOURIR !!!!!
          • [^] # "Thanks you for smoking"

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            est un très bon film sur un avocat défendant l'industrie du tabac, et qui se termine sur la reconversion de cet avocat dans la défense des opérateurs de téléphonie...

            http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=58839.html

            A voir

            If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

            • [^] # Re: "Thanks you for smoking"

              Posté par . Évalué à 4.

              Ce n'est pas un avocat mais un lobbyiste, et à la fin il devient formateur de
              lobbyistes d'opérateurs de téléphonie.
        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 2.

          Ça ne veut rien dire ce "genre de cas". Il y a des personnes qui sont allergiques à l'eau. Est ce que l'eau est dangereuse ? peut être, mais ça peut très bien être une réaction disproportionnée du corps. On sais déjà que les cellules sont foutu de percevoir qu'il y a des ondes et que l'on peut voir à l'encephalogramme s'il y a des ondes ou non. Et alors ? Ça ne permet pas de déduire si c'est nocif ou non.
          • [^] # Re: malà la tête

            Posté par . Évalué à 4.

            De toute façon, pour assurer l'évolution positive de l'espèce, il faudrait
            stériliser et laisser mourir les personnes allergiques à l'eau ou aux ondes.
      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par . Évalué à 2.

        >est-tu capable de "détecter" la 3g, si tu ne sais pas qu'une téléphonne est dans le coin

        pas forcément. En général, quand ça fait mal au crâne, je m'en rends compte quand j'ai le téléphone en main (source proche). Par exemple mon collègue de travail a un téléphone 3G, mais vu qu'il n'y a pas beaucoup de débit (s'il a besoin d'internet il y a son ordinateur) je n'ai rien ressenti, peut-être aussi parce qu'il n'est pas spécialement tout prêt (genre à plus d'un mètre). Pour le coup du GPS par internet, le téléphone était sur le tableau de bord et il y avait du débit vu que cela recherchait des cartes.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: mal à la tête

      Posté par . Évalué à 10.

      Par curiosité, tu as fais faire des tests pour ça ? Comment tu t'es diagnostiqué, en quelles circonstances ?
      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par . Évalué à 2.

        réponse plus détaillée ici : https://linuxfr.org/comments/1164980.html#1164980

        après, si tu connais des scientifiques qui voudraient faire des tests plus pointus sur des sujets se déclarant sensibles à ça, je me prêterais volontiers à leurs expérimentations (tant qu'ils ne m'enferment pas dans une petite cage)

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 2.

          Et dans une cage de taille moyenne?

          Depending on the time of day, the French go either way.

          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 2.

            s'il y a des gogo danseuses, ça me va.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: mal à la tête

      Posté par . Évalué à 2.

      Le wifi c'est 100mW max, un GSM c'est 2W max à 5 cm de la tête. La 3G doit avoir le même ordre de grandeur.

      Mais le problème, c'est l'antenne du portable pas l'antenne relais

      Cela me rappelle aussi cela :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilit%C3%A9_%C3%A9lectroma(...)

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par . Évalué à 2.

        un GSM c'est 2W max à 5 cm de la tête
        Sauf erreur de ma part, c'est 2W *en pic* dans le time-slot alloué (qui dure 1/8 de la trame), mais en puissance moyenne cela ferait donc plutôt 250 mW.
        Et encore, ton portable n'émet à pleine puissance que si le lien uplink le nécessite (i.e. en zone rurale, ou dans une voiture qui ferait en partie cage de faraday...)

        Cela dit, je suis d'accord : tous les regards sont braqués sur les antennes-relais alors qu'un petit calcul (ou un peu de bon sens) montrent que la principale source de rayonnement vient du terminal (et même si la dangerosité n'est pas "prouvée", un kit mains libre ne fait pas de mal...).

        Par contre, même si je comprends que des inquiétudes se manifestent, j'aimerais bien aussi de temps en temps qu'on oppose à toute cette dangerosité *supposée* le nombre de vies qui sont sauvées chaque année grâce au téléphone portable (on sait que la rapidité d'intervention des secours a une incidence très directe sur le taux de survie dans de nombreux types d'accidents)
        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ah, pourquoi mettre sur la balance le nombre de vie sauvé si on ne pense pas une seule seconde qu'il pourrait y avoir des vies de perdus ?
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 3.

            Parce que pour _toi_, ce n'est pas le cas.

            Si on n'arrive pas à se mettre d'accord sur les risques, on peut aussi regarder les bénéfices, c'est comme cela qu'est évalué un médicament par exemple.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              ok, je comprends mieux...
              on minimise le risque d'un coté en expliquant qu'on est pas sur du lien cause à effet
              et on maximise le bénéfice en affirmant avec force que le lien de cause a effet ,n'a pas besoin d'être démontré, que c'est évident.

              Je vois bien la bonne démarche scientifique.
              • [^] # Re: mal à la tête

                Posté par . Évalué à 2.

                Faudrait savoir exactement de quel effet tu parles, avant de parler de cause à effet. Et exactement qui tu entends par "on".
                • [^] # Re: mal à la tête

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Par exemple les effets peut être nocifs des ondes gsm/wifi (cause ?) augmentation qui semble importante des cancers du cerveau chez les enfants (effets ?) [ opinion d'un médecin spécialiste en traitement de cancer]. Mais cela peut aussi être, meilleur diagnostique, faute à pas de chance, couche d'ozone, tabagisme passif, attaque terroriste chimique etc...

                  on, dans le cas précis c'est arteum59 qui explique que :
                  1 - c'est un peu mon fantasme les effets néfaste du gsm que rien ne le prouve scientifiquement
                  2 - le gsm permet de sauver plein de vie chaque année, ce qui est dans son cas, une vrai certitude scientifique bien entendu.

                  On peut faire la même choses avec
                  Pathologie avec des fréquence plus élevées aux abords de _certaines(???)_ centrales nucléaires (effets?) et dangerosité des très faibles doses ou mensonges sur la pollution environnante[au choix] (cause ?)
                  mais là aussi, cela peut être meilleur diagnostique, faute à pas de chance, couche d'ozone, tabagisme passif, attaque terroriste chimique etc...
                  • [^] # Re: mal à la tête

                    Posté par . Évalué à 2.

                    on, dans le cas précis c'est arteum59 qui explique que :
                    1 - c'est un peu mon fantasme les effets néfaste du gsm que rien ne le prouve scientifiquement


                    Merci pour la déformation des propos.

                    Si tu relis mon post, je me suis contenté de dire que les "2W" constituent 2W en pic sur 1/8 de la trame seulement (donc ce n'est pas réellement "2W tout le temps dans la tête"), et que effectivement le terminal était la principale source de rayonnement. Il ne me semble pas avoir donné un quelconque avis sur l'aspect sanitaire de la chose ou avoir parlé de "fantasme" (ce sont ces propos que tu m'attribues qui relèvent du fantasme).

                    Ce qui m'agace dans le présent débat est la présence systématique de FUD, des deux côtés (mais particulièrement du côté "anti-ondes"). Je ne sais pas s'il y a ou non dangerosité (j'observe que la majorité des études conclue à une non-dangerosité, et tu ne me feras pas croire que tous les chercheurs sont des corrompus... Après, on peut effectivement discuter du protocole de test) et j'observe aussi qu'il y a beaucoup de cas psychosomatiques ("maux de têtes" et autres symptômes alors que les équipements sont éteints, ou qui se manifestent au moment où les gens découvrent la présence de l'antenne-relais alors qu'elle était là depuis 2 ans...). ça ne constitue pas une preuve d'innocuité (qui ne pourra jamais être donnée) et il est normal et nécessaire que la recherche continue son travail sur ce sujet - tout comme il n'est pas inutile de prendre un minimum de mesures de précaution, comme utiliser un kit mains-libres. On verra bien quel sera l'état des connaissances dans 10 ou 20 ans, mais ce qui est certain c'est que les débats sont très rarement sans a-priori (== accepter que les deux hypothèses - dangerosité et non-dangerosité - puissent être plausibles). J'ai comme l'impression que tu ne pourrais jamais accepter qu'une étude conclue à une non-dangerosité sans mettre en doute sa rigueur ou sa sincérité...

                    Ce serait tellement plus agréable si les débats étaient davantage dépassionnés en évitant de mettre systématiquement en cause l'honnêteté ou l'intégrité des gens d'en face (note que les ingénieurs télécoms qui sont susceptibles de donner un avis contraire au tien s'exposent sensiblement plus aux rayonnements que le reste de la population en intervenant sur les équipements).

                    2 - le gsm permet de sauver plein de vie chaque année, ce qui est dans son cas, une vrai certitude scientifique bien entendu.

                    Eh oui, le portable sauve des vies. ça me semble évident même si je ne dispose pas des données pour le quantifier. ça ne veut pas dire qu'il faut escamoter le précédent débat, mais c'est quand même bon de le rappeler avant de partir en croisade contre les antennes-relais (qui par ailleurs ne sont pas la principale source de rayonnement. Promouvoir la généralisation des kits mains-libres me semble être plus rationnel).
                    • [^] # Re: mal à la tête

                      Posté par . Évalué à 2.

                      il n'est pas inutile de prendre un minimum de mesures de précaution, comme utiliser un kit mains-libres.

                      Attention tout de même, le fil du kit peut aussi faire antenne et finalement envoyer plus d'onde dans la tête que ne le ferait le téléphone. Vaux mieux une oreillette bt.

                      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: mal à la tête

      Posté par . Évalué à 10.

      Chez d'autres personnes, c'est peut-être l'inverse, le wifi semble les incommoder.

      J'ai vu des gens qu'une borne wifi incommode, même si elle est éteinte (et qu'ils ne le savent pas). Je serais curieux de voir une étude sérieuse à ce sujet, montrant s'il y a ou non des gens qui sont capables de déterminer si une borne est active ou non de manière statistiquement significative.

      Ce genre d'étude, si elle s'avérait négative, ne convaincrait pas grand monde parmis les gens qui sont convaincus d'être sensibles au wifi, mais au moins on aurait quelques trucs sur lesquels argumenter autre que "en théorie ce n'est pas dangereux". Et si elle était positive, ça justifierait au moins le fameux principe de précaution.
    • [^] # Re: mal à la tête

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.


      je ne sais pas pour vous, mais alors que le wifi ne semble pas provoquer de problème spécifique chez moi (en apparence en tout cas), la 3G me donne des nausées et des maux de tête vraiment très forts, alors j'imagine que ces technologies ne sont pas spécialement anodines et sans risque pour la santé. Chez d'autres personnes, c'est peut-être l'inverse, le wifi semble les incommoder.


      Tu es absolument certain que c'est pas psychosomatique? En l'état actuel des connaissance, il semble bien que les rayonnements électromagnétiques ne sont pas la cause de ces symptômes: http://fr.wikipedia.org/wiki/Sensibilit%C3%A9_%C3%A9lectroma(...)
      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par . Évalué à 4.

        difficile à dire. Bien entendu, quand on mange des huîtres à Noël, s'il y a des malades, c'est forcément les huîtres qui ne sont pas fraîches, mais si on dit qu'on est incommodé par des produits technologiques (micro-onde, wifi etc), c'est forcément parce qu'on est technophobe et parano (je ne dis pas cela par rapport à ton commentaire, mais plutôt pour celui du dessous) ;)

        Pour l'effet psychosomatique, c'est un peu ce que je me suis dit au début. Quand j'ai eu mon téléphone avec 3G, je n'avais pas du tout d'a priori (comme j'ai dit je n'ai pas de sensibilité au wifi), et je l'ai utilisé une petite heure en continu. J'ai eu mal à la tête le soir, et je me suis dit que c'était sans doute lié à une fatigue occulaire (petits caractères).

        Ensuite, quand j'activais le 3G (il n'était pas en permanence pour économiser la batterie), j'ai eu au bout de 10 minutes environ (donc plus rapidement qu'en 1 heure d'utilisation de la première fois) des migraines assez fortes ainsi qu'un certain malaise, genre nausées, qui disparaîssaient après la coupure du 3G, et j'ai commencé à me poser des questions. Je passais donc plus volontier en Edge, de façon ponctuelle, c'était plus lent, mais cela me semblait moins problématique par rapport aux maux de tête, j'avais l'impression que ça n'arrivait que plus tard. Je me suis aussi posé la question à ce moment de savoir si ce n'était pas psychosomatique, quand un jour, alors que j'avais tout le temps Internet (en edge) de coupé, j'ai eu des maux de tête qui sont venu pendant l'après-midi. En regardant mon téléphone, j'ai vu qu'internet avait été réactivé par erreur (c'était ma femme qui avait utilisé le téléphone, et qui avait effleuré l'icone sans faire exprès).

        On peut penser à une coïncidence, malgré tout encore récemment, alors que j'étais en voiture avec quelqu'un, j'ai eu également assez mal à la tête, quand je l'ai entendu dire plus tard que "zut, il n'avait plus de GPS parce que le réseau passait mal", et il m'a expliqué qu'il avait les cartes sur internet sur son téléphone (et vu l'aspect vieillot du téléphone, je n'avais pas idée qu'on pouvait avoir internet sur ce genre de chose). Peut-être encore une coïncidence ? Mais à force ça fait beaucoup.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Dans tous les cas, tu devrais consulter un médecin, c'est pas terrible, ces maux de têtes fréquents.
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 2.

            en général, je n'en ai pas souvent de toute façon.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Les causes des maux de têtes sont très variés. Mon médecin m'avait dit à ce sujet (je l'avais consulté suite à des migraines) que certains patients déclenchait des mots de tête en mangeant simplement du chocolat ! Donc après tout... La thèse que ça puisse incommoder une partie très très très mineur de la population ne me surprend pas tant que ça au final. Mais il est clair que chez beaucoup de ces victimes cela doit être psychosomatique.
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 1.

            Ahahah, t'a déjà consulté un médecin pour des maux de têtes ? Tu à été satisfait des résultats ? Ou il t'a bêtement passé une liste d'antibiotiques ?
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Des antibiotiques pour des maux de tête? Je serai toi, je changerais de docteur...
              • [^] # Re: mal à la tête

                Posté par . Évalué à 3.

                Surtout qu'il existe une plusieurs molécules spécifique anti-maux de tête.

                Ce que ne dit pas farvardin c'est si il a souvent des maux de tête sans utilisation de 3G ou pas.

                "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 3.

            la dernière fois que j'ai vu un médecin pour ça il m'a prescrit un médoc hors de prix rembourser par la sécu, très efficace, tout comme l'aspirine que j'avais l'habitude d'ingurgiter, il faut l'avouer.

            En regardant sa composition j'ai vu que c'était ni plus ni moins de l'aspirine avec un parfum...

            J'ai estimé que je continuerai à l'aspirine, 1g en début de migraine (où dès que j'ai l'aspirine sous la main), et 1g de plus toutes les 4H, jusqu'à présent aucune n'a survécu a 3. :)

            Et pourtant, j'ai beau le savoir, des fois je me dis, c'est une petite migraine ça va passer (sans aspirine)... Et généralement je m'en mords les doigts ensuite...

            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 5.


          On peut penser à une coïncidence, malgré tout encore récemment, alors que j'étais en voiture avec quelqu'un, j'ai eu également assez mal à la tête, quand je l'ai entendu dire plus tard que "zut, il n'avait plus de GPS parce que le réseau passait mal", et il m'a expliqué qu'il avait les cartes sur internet sur son téléphone (et vu l'aspect vieillot du téléphone, je n'avais pas idée qu'on pouvait avoir internet sur ce genre de chose). Peut-être encore une coïncidence ? Mais à force ça fait beaucoup.


          Dans ce cas précis, oui, ça a toutes les chances d'être une coïncidence. Parce que le mal des transports est bien plus fréquent qu'une éventuelle sensibilité radioéléctrique.
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 3.

            ben, je ne sais pas, mais en général, quand je monte dans une voiture, ça ne me donne pas mal à la tête...

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Le recyclage de l'air était pas activé, des fois? S'il y a un truc qui me donne mal à la tête en voiture, c'est bien ça.
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par . Évalué à 2.

              J'ai longtemps été sujet au mal des transports, ça dépend de tellement de facteurs que c'en est ingérable : odeurs, souplesse de la conduite, assise du siège, contenu de l'estomac, ...
    • [^] # Re: mal à la tête

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      je ne sais pas pour vous, mais alors que le wifi ne semble pas provoquer de problème spécifique chez moi (en apparence en tout cas), la 3G me donne des nausées et des maux de tête vraiment très forts,

      Ca me rappelle les histoire racontées par les ex collegues, genre les gens de l'appart sous l'antenne qui hurlent que l'antenne leur donne des maux de tete, ce qui fait sourire quand ils disent ensuite qu'EDF n'est pas encore passé faire le racordement.
      Ensuite viennent les plaintes quand l'emplacement devient connu (alors que l'antenne fonctionne depuis des années), plaintes qui continuent quand l'antenne est démontée.
      Ou encore les gens qui se sentent mieux dans leur chambre en éteignant leur box dans le salon (vu les mur, la box etait a 50%) alors que quand je viens chez eux je vois plusieurs box a 100% dans leur chambre.

      Bref, voir http://www.google.fr/search?q=nocebo

      Ou alors accuser une technologie avec autre chose que "j'accuse x comme ca car j'ai entendu parler de ca chez quelqu'un d'autre, et c'est á la mode". Par exemple, pour les lignes électriques THT, il y a eu des études objectives avec des preuve de problémes chez certaines personnes, donc on peut en parler objectivement. Foutre un téléphone a pleine puissance 24/24 collé au cerveau d'un rat n'est pas objectif (tu as ton tel 24/24 collé de ton cerveau? Tu as une antenne a moins d'1 metre de toi?Ton cerveau a la taille de celui d'un rat?):
      • [^] # Re: mal à la tête

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Foutre un téléphone a pleine puissance 24/24 collé au cerveau d'un rat n'est pas objectif
        >(tu as ton tel 24/24 collé de ton cerveau? Tu as une antenne a moins d'1 metre de toi?Ton
        >cerveau a la taille de celui d'un rat?):

        Etudie-t-on dans des conditions réelles, c'est a dire pendant 30 ans sur le rat ?
        Parce que dans le cas de l'homme, le soucis ce n'est pas de passer 1 appels une fois de temps en temps, c'est d'être exposé, à faible doses peut être, pendant toute la durée de sa vie, plus longue que celle d'un rat, sauf exception.
        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 8.

          Si tu fais boire à un rat en une semaine toute l'eau bue par un humain sur toute sa vie il meurt. Même en ramenant ça à son poids. Boire de l'eau est donc mortel.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Alors, cela ne sert à rien toutes ces études. Toutes est relatifs, il suffit d'écouter les industriels, la science est relative et toutes les études fausses.

            Tu viens de montrer que l'étude que l'on fait sur les rats est inutiles, puisqu'elle prouve que l'eau est mortelle. Comment prouver alors, en étudiant les rats, que tel truc est inoffensif sur l'homme , puisque que l'on peut prouver que l'eau est mortelle.

            SAUF que le but n'est pas de concentrer sur une semaine les prises d'une vie humaine, le but c'est de faire des études à très long terme, comme l'utilisation pour l'homme. Comment veux-tu démontrer l'innocuité de faibles doses avec une étude sur 6 mois alors que l'homme peut être exposé 80 ans.
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              La seule chose que je voulais dire, c'est que les études sur les rats sont utiles, a condition d'adapter l'etude a ce qu'on cherche.
              Et actuellement, ceux qui ont déja l'idée que c'est mauvais commandent une étude où on fait l'équivalent de noyer un rat pour conclure que l'eau est mauvaise pour la santé.

              N'y vois pas une conclusion inverse (que les études sur les rats sont inutiles), juste une demande d'étude sérieuse et objective...
              • [^] # Re: mal à la tête

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                >juste une demande d'étude sérieuse et objective...

                je pense que tout le monde gagnerait à ce genre d'étude, si on regarde les effets à long terme, et pas en une étude sur 3 mois.
                • [^] # Re: mal à la tête

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Demande aux gens de plus utiliser leur téléphone pendant les 30 ans à venir, le temps de faire une étude chez le rat, puis encore 30 ans le temps d'en refaire une avec des humains volontaires.
                  • [^] # Re: mal à la tête

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Je demande juste de ne plus dire : "il n'y a rien à craindre, foncez"
                    • [^] # Re: mal à la tête

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Et pourquoi ?

                      Je veux bien croire que la majorité des études sont biaisés, mais on parle de science tout de même. La dangerosité de l'amiante et du tabac a bien fini par être prouvé.

                      "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: mal à la tête

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        >la dangerosité de l'amiante et du tabac a bien fini par être prouvé.

                        voila... on savait déjà que c'était mauvais mais les études n'étaient pas rendues publiques. Ensuite, lorsque des gens sont morts ou tombés malades en TRÉS grand nombre, on n'a pas pu continuer à le nier pendant très longtemps, mais cela a pris du temps avant de pouvoir _prouver_ par a+b avec les taux de décès et de cancer que cela ne pouvait être _que_ ça. Avec l'état qui se battait contre cette reconnaissance parce que cela impactait les comptes de sécu de maladies professionnelles. Et se battre contre l'état c'est très long et très cher.

                        Entre le moment ou on savait et le moment ou ça a été reconnu publiquement nocifs, l'ordre de temps est la 30 aine d'année dans ces 2 cas, ce qui veut dire que potentiellement si le téléphone/wifi/3g est réellement dangereux et qu'il y a des précautions à prendre (plus d'antennes par exemple peinture et vitrages spécifiques pour absorber les ondes etc.. on le saura dans 15-20 ans après avoir massacré la vie de milliers de personnes (elles, plus leurs enfants et petits enfants).

                        Ceux qui s'en sont mis plein la fouille en connaissance de cause aujourd'hui, ne rendront jamais l'argent gagné sur la santé publique. Il n'est que voir la _tractation_ entre les géants du tabac US et le gouvernement pour ne plus avoir à endurer les procès des gens qui ne savaient pas (ceux qui ont 60-70 ans aujourd'hui), cela ne représente pas le 1/10 de ce qu'ils ont encaissé à ce propos et pas le 1/1000 que cela coûte à la société.

                        Il n'est que voir le cas de monsanto et la petit ville aux US proche d'une de leur usine. La science est vendu au business depuis bien longtemps. Tout le monde pleure les enseignants chercheurs, le copinage pour les labos et les subventions mais tout le monde se met à défendre le système pour défendre les études qui sont trop bien faites et honnêtes. On ne peut pas dire tout et son contraire, soit le domaine de la recherche va bien et les études sont peut être honnêtes, soit la recherche ,ne va pas et comment dire... il y a peu de chance que les études scientifiques aillent mieux que le domaine qui les porte.
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par . Évalué à 3.

              En science, tu ne peux pas prouver que quelques choses n'existe pas. C'est impossible.

              Tu constates des faits, tu élabores une théorie et tu cherches un maximum d'exemple qui corrobore ta théorie. Jusqu'au jour ou un petit malin trouve un contre-exemple qui détruit la théorie en question.

              Donc, prouver qu'un truc ne fait rien, c'est pas possible.

              "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: mal à la tête

          Posté par . Évalué à 2.

          Les effets sur l'homme de la 3G pendant 30ans, c'est pas forcément très pertinent non plus parce que je pense que d'ici là, on n'utilisera plus trop le même spectre de fréquences, et il faudra tout recommencer...

          Sinon, on peut faire comme en éléctronique:
          Il faut mettre les composants dans des fours pour accélérer le vieillissement.

          Qui est partant pour une petite séance de téléphone dans une pièce à 50°C? C'est pour la Science!
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par . Évalué à 2.

            Faut coupler ça avec un concours de sauna finlandais ;)
          • [^] # Re: mal à la tête

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ceux qui disent que ce n'est pas nocif, une preuve par l'exemple peut être
            • [^] # Re: mal à la tête

              Posté par . Évalué à 1.

              Tu dérapes. Soutenir une thèse est une chose, souhaiter la mort du camp adverse - même pour rire - en est une autre.
              • [^] # Re: mal à la tête

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Attention, c'est toi qui dérape, qui peux mieux prouver que c'est inoffensif, que ceux qui le clament haut et fort ?

                Parce que 2 solutions,
                soit on sait que c'est inoffensif et les "cons" comme moi, les saint thomas ont besoin d'être convaincu et quoi de mieux que de le montrer par l'exemple
                soit on ne sait pas trop, et dans le doute personne ne veut se soumettre au test, mais il ne faut pas clamer haut et fort que je suis un partisan du rétrogradisme scientifique, un obscurantiste de la pire espèce que les laboratoire disent tout va bien et c'est lma vérité indépassable.

                Je ne souhait la mort de personne (même de ceux qui affirme haut et fort que ca ne risque rien) puisque j'essaie de faire admettre que c'est peut être dangereux et qu'il faudrait protéger tout le monde.
                • [^] # Re: mal à la tête

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Attention, c'est toi qui dérape, qui peux mieux prouver que c'est inoffensif, que ceux qui le clament haut et fort ?

                  C'est quand même toi qui envisage de mettre les défenseurs de l'innocuité des ondes dans un four (à 50°C, certes, mais c'est pas anodin pour autant) ;)
                  • [^] # Re: mal à la tête

                    Posté par . Évalué à 3.

                    On le met 128h dans le four à 50°C avec le téléphone à l'oreille (ça fait juste une semaine hein! même pas assez pour qualifier un composant automobile!).

                    S'il a des soucis, on aura la preuve que les ondes sont nocives!

                    -----------------> [ ]
  • # Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

    Posté par . Évalué à 3.

    Victime de la désinformation systématique depuis de nombreuses années sur ce sujet là aussi, les opérateurs ont l'air cons.

    Je n'ai pu lire que des "études" soient faites pour démontrer l'inocuité de ces antennes, soient faites pour démontrer la dangerosité de ces antennes. Je n'ai jamais lu ou pu lire une étude servant simplement à expliquer de manière objective ce dont il en retournait exactement. Alors bon, avec mes maigres références et connaissances je peux aligner deux trois trucs, mais je crois surtout qu'il serait bien que l'on puisse simplement lire une vulgarisation de ce que l'"on" sait, tout simplement. Sans jugement porté.

    Trucs de base :
    les ondes radios excitent les molécules d'eau.
    le reste c'est une question de rapport puissance et fréquence.
    et quant je lis que certains se crêpent le chignon pour savoir si "ça" traverses et quelles couches, de l'épiderme, je trouve que les deux parties cherchent juste à noyer le poisson.

    Les antennes ont toutes un phénomène de "beam".
    C'est lui qui est dangereux, eventuellement, soit dangereux même pour une exposition sur le court terme, si la puissance est conséquente, et ce même sur des fréquences "basses" (touss)

    Suis je très con, ou juste un peu, de penser que seul la proximité, voir à l'intérieur, du beam de l'antenne est dangereuse ? Et que pour le reste, ils feraient mieux de s'interesser à la pollution par exemple des lignes hautes tensions, mais aussi des détecteurs de présences, des alarmes, de leur propre mobile, de leur wifi personnel qu'ils donnent au bambin par flemme de tirer un cable dans la chambre... etc etc etc

    Bref y a t il un Radio-Amateur genre F5 ou 6 dans l'assistance qui soit en mesure de nous expliquer avec des mots simples le fonctionnement des antennes en règle générale ?

    Quoi ? sur wikipedia ? Ha oui :)
    • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

      Posté par . Évalué à 8.

      Il y a quelques fait scientifique connu :

      * un rayonnement est absorbé par un tissu biologique
      * On utilise les rayon X pour soigner les cancers car les cellules à reproduction rapide sont plus sensible (= détruite plus facilement) par les rayonnements. On utilise les rayon x pour franchir la peau.
      * La dose a donc beaucoup d'importance, entre 2 seuils, on tue le cancer et on ne fait rien aux autres cellules. Trop bas, on ne fait rien du tout, trop haut, on crame tout.
      * On mesure un échauffement de 2°C au niveau de la tête prêt de l'oreille avec un téléphone GSM
      * La fréquence de 2.4Ghz correspond à la fréquence de résonance de l'eau, en gros, l'absorption est optimal avec de l'eau.
      * 2.4 Ghz n'est pas la fréquence utilisé par les télécoms longue distance, l'humidité de l'air empêche sa bonne propagation.
      * un antenne a un lob d'émission, en gros la répartition de l'énergie n'est pas égal en azimut pour une antenne droite. en gros, pile en dessous, il n'y a pas d'énergie.
      * une antenne GSM a 2W de puissance (un point moins de la moitié doit finir dans la tête)
      * une antenne Wifi de 0.02 à 0.1W
      * Pour calculer l'énergie reçu, la proximité de l'antenne est très importante.
      * Chaque été, sur les plages, on se prend un rayonnement de 1Thz à 1 PHz de 1kw/m², en connaissant les risques de cancers. L'énergie en question est sans commune mesure avec la dose prise avec une antenne GSM.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

        Posté par . Évalué à 5.

        * L'URSS dans sa grande époque a largement utilisé le rayonnement radio pour faire choper des cancers aux dissidents 'trop connus' pour être éliminer
        * Les Etats Unis ont pendant la première et seconde guerre du golf utilisé, dans la panoplie des armes dites non léthales, des canons radio (premiers tests irl) : permettant de débusquer tranquillement tout ceux qui se trouvaient dans des bunkers (quant tu te vide de tes boyaux, à mon avis, c'est efficace...)
        * Le micro-onde a été inventé par hasard, un sandwich était resté à côté d'une antenne de radar. Les japonnais ont repris ce brevet "qui sert à rien", et hop le micro onde.

        Bref c'est vraiment une question de rapport puissance fréquence. Et à la grande époque de la France, lorsque les fonctionnaires étaient respectés, financés et écoutés, il a été décidé que pour le 900mhz on limitait à 2w, tandisque le 1800 était limité à 1w. (pour nos premiers gsm). aujourd'hui plus de place pour la recherche indépendante, objective et détachée de toutes pressions commerciales. L'ART c'est plus que ce c'était ma bonne dame, c'était mieux avant...
        • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

          Posté par . Évalué à 3.

          * L'URSS dans sa grande époque a largement utilisé le rayonnement radio pour faire choper des cancers aux dissidents 'trop connus' pour être éliminer

          Si c'est sur le même principe que le "radon" roumain, ce n'était pas n'importe quel longueur d'ondes (rayons X).
      • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

        Posté par . Évalué à 6.

        quelques nuances sur ces faits scientifiques :
        La dose a donc beaucoup d'importance, entre 2 seuils, on tue le cancer et on ne fait rien aux autres cellules.
        C'est très schématique, voire caricatural.
        C'est comme pour les chimiothérapies, la radiothérapie touche une vaste zone (même si on essaye de concentrer le faisceau de rayons X sur la tumeur), avec des effets secondaires (cancers induits par la radiothérapie par exemple).
        La seule chose c'est que comme tu dis plus haut, les cellules cancéreuses sont plus fragiles, donc meurent plus que les cellules saines.

        Mais comme avec la chimiothérapie, des cellules saines sont quand même touchées, d'où les effets secondaires.

        Enfin, les rayons X ont une fréquence bien plus haute que les ondes radio (c'est l'autre côté du spectre par rapport au visible), et sont donc bien plus énergétiques. C'est pour ça qu'on les utilise.

        (et au sujet des cancers et des statistiques : il y a beaucoup plus de cancer chez les gens qui portent régulièrement un briquet ou des allumettes sur eux. Étonnant, non ?)

        On mesure un échauffement de 2°C au niveau de la tête prêt de l'oreille avec un téléphone GSM
        On le mesure comment et au bout de combien de temps ? A-t-on réellement isolé l'unique rayonnement ?

        Moi aussi quand j'utilise mon téléphone portable j'ai l'oreille qui chauffe, mais mon oreille chauffe aussi quand le téléphone est coupé et que je le colle quelques minutes à mon oreille, et elle chauffe encore plus quand je mets un bonnet qui les recouvre bien.

        La fréquence de 2.4Ghz correspond à la fréquence de résonance de l'eau, en gros, l'absorption est optimal avec de l'eau.
        Heureusement pour nous et les opérateurs, cette fréquence de 2,4 GHz, utilisée par les fours à micro-ondes, ne sont pas celles du GSM (900 MHz et 1.8 GHz, cf http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9l%C3%A9phonie_mobile#Nor(...) ), ni de la 3G (885-2025 MHz et 2110-2200 MHz).

        Heureusement pour nous, car ça veut dire que les tissus vivants absorbent peu ces ondes.

        Heureusement pour les opérateurs et les clients, car qui dit absorption par l'eau dit "ça marche beaucoup, beaucoup moins bien quand il pleut"...

        en gros, pile en dessous, il n'y a pas d'énergie.
        C'est d'ailleurs pour ça que ceux qui demandent la suppression des antennes placées au-dessus des écoles sont, euh, comment dire...

        une antenne GSM a 2W de puissance (un point moins de la moitié doit finir dans la tête)
        Celle du téléphone, oui. Les antennes de l'opérateur sont beaucoup plus puissantes, mais beaucoup plus éloignées.

        Pour calculer l'énergie reçu, la proximité de l'antenne est très importante.
        Avec une loi en 1/r^2 (n'est-ce pas 1/r^6 ?), pour donner une idée, avoir son téléphone à 1 m de sa tête fait que le cerveau reçoit 1% de l'énergie reçue quand le téléphone est à 10 cm.
        Si on est éloigné d'une antenne de 10m, ça veut dire qu'on reçoit 1/10 000 de la puissance qu'elle émet à 10cm.
        • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour la dose, rien à redire, je voudrais juste ajouter que c’est bien le problème : on ne sait pas les effets à long terme de petites doses, effets qui peuvent être très différents d’une forte dose réduite dans le temps, effets qui peuvent dilués dans un tas d’autres causes possibles ou effets qui peuvent avoir des causes multiples. Il ne faut pas se leurrer, pour savoir s’il y a dangerosité à ce niveau là, il n’y a qu’un moyen de le savoir…

          Pour les fréquences : il y a des bandes de fréquences qui seront absorbées, qui dépendront des matériaux, l’eau n’absorbe pas pile poil à 2,4 GHz, à 2 200 MHz très certainement aussi, certe moins bien. Le fait est que nos tissus absorbe aussi aux fréquences des portables, le tout est de savoir si ça peut avoir un effet sur le court ou long terme.

          De plus l’augmentation de la température n’est qu’un effet des ondes électromagnétiques, qui dit que le corps ne réagit pas d’autre façon, sans rien y connaître, donc je ne sais pas ce que ça vaut, on peut imaginer que les ondes électromagnétiques provoquent la ionisation de certains atomes, ou le changement de la conformation de molécules. Ce qui peut énormément changer la chimie à l’œuvre.

          C’est bien 1/r², c’est Van der Waals qui est en 1/r⁶.
          • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

            Posté par . Évalué à 2.

            « C’est bien 1/r² »

            J’oubliais, la loi en 1/r² n’est vraie que loin de l’antenne, relativement à sa taille et à la taille de la longueur d’onde, qui est de l’ordre du mètre vers les GHz (et qui doit être elle-même grande par rapport à la taille de l’antenne).
          • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

            Posté par . Évalué à 1.

            En fait, si, on sait déjà beaucoup sur les effets à long terme. Mais je dois dire que j'ai la flemme de rechercher les références, je vais faire de tête avec prudence.

            Tout d'abord il faut préciser ce que "à long terme" veux dire :
            de fréquentes expositions a de petites doses ? bah là j'en sais rien.
            -> plutôt vivre dans un bain d'ondes radio, de fréquences connues et étudiées :

            * une étude sur le long terme avait été réalisée aux Etats Unis sur un panel de CBistes (la CB c'est juste quelques canaux de base, une utilisation de base de la radio, sans avoir besoin de comprendre comment ça marche, sans le vouloir, avec plus de canaux aux usa que chez nous, et au passage des fréquences attribuées qui sont intéressantes pour de la longue portée terrestre)
            Statistiquement, cette étude a fait apparaitre une irritabilité plus grande chez les CBistes que dans la population moyenne. Ainsi qu'une plus grande propention à l'énervement. C'est très subjectif dis comme cela "irritabilité". Avec prudence je disais... Il n'y a pas de pb de classes sociales ou de style de vie dans la mesure où cette étude le prenait en compte.

            * une autre étude "célèbre" a été réalisée à New York à la fin des années 90, sur un panel de gamins. Statistiquement il est apparu que ceux vivant en permance dans un bain radio plus élévé étaient en plus grand nombre diagnostiqués comme hyper-actifs.

            * une étude, en France, a été menée auprès des populations exposées au champ des hautes tensions (là nous ne sommes plus du tout dans le même registre) : le taux de cancer était tellement supérieur à la moyenne que ça fait peur ...

            Bon désolé ça fait vraiment FUD parceque je suis un gros flemmard de rechercher les références avec si peu de mots clefs en tête :(

            Mais bon, voilà le problème : on sait parfaitement, et depuis longtemps, quels sont les effets. Mais certains continuent de noyer le poisson en se demandant quelle couche de l'épiderme est atteinte. Et d'autres maximisent et exagèrent en donnant aux fréquences gsm avec 1w de puissance sur du 900mhz des propriétés de hautes-tensions :)
            • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

              Posté par . Évalué à 3.

              Je vais peut être être lourd, mais là avec un message pareil il faut absolument balancer les références, sinon c'est pas différent du FUD justement et c'est invérifiable ...

              On trollait avec herve_02 de la dépendance/indépendance des études, de qui les fait, et bien c'est vraiment très important, comment savoir si tes références sont sérieuses si les connait pas ?
              • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

                Posté par . Évalué à 2.

                Non t'es pas lourd, tu as raison.
                Faudrait vraiment qu'un indépendant, genre RA F5+, explique et donne des références, ça serait bien mieux :(
              • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                De toute façon, peut importe l'étude qu'on va te sortir, tu la trouveras soit merdique, soit tu finiras par dire, je ne suis pas assez compétent pour juger, tu te sors de tous les cul de sac comme cela j'ai déjà eu le cas plusieurs fois avec toi. Cela ne vaut pas la peine de faire l'effort de chercher et se casser le cul pendant des heures à documenter car tu as déjà ton opinion et tant que le "monde scientifique" ne dira pas unanimement c'est mal tu ne voudras pas admettre que _peut_ être il y a des soucis. ce doit être une forme de scientisme, si c'est dit par les scientifiques main stream, c'est automatiquement vrai.

                Les seuls études qui posent des doutes n'arrivent pas à trouver des financements car dès que les travaux dérangent, pouff plus de labos pas de bol la malchance.
                • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Du coup, sur quoi tu la base ta propre opinion ? Ce que je veux, c'est du concrêt ...

                  Je ne fais pas autre chose que douter, sauf que toi tu dis "par défaut, c'est un choix politique, donc c'est suspect". Je pense pas m'être prononcé directement (pour la simple et bonne raison que j'y connais tout simplement rien)
                  • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Juste sur ce dernier exemple, par exemple :

                    1 - je dis "le milieu est pourri"
                    2 - tu réponds "non ce n'est pas vrai, tu fud"
                    3 -je dis "regarde pour ces cas de vaccination"
                    4 - tu dis, "je ne connais pas, je peux rien dire, ca ne change rien au reste"
                    5 - je te dis, "regarde amiante, sang,esb,round-up"
                    6 - tu estimes que ce n'est pas représentatif,

                    tu estimes que dans l'ensemble tout va bien et tu _doutes_ _que_ de ma version,

                    Aucune réponse ne peut te satisfaire, mais je ne te le reproche pas, tu as le droit et je suis probablement un illuminé (dans le mauvais sens du terme) mais cela explique que je suis arrivé à la conclusion qu'il ne me sert à rien de donner des références nombreuses et techniques car tu arrives au point 4, on n'a pas avancé d'un iota dans la conversation et moi j'ai perdu 3 heures.
                    • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

                      Posté par . Évalué à 2.

                      J'ai pas dit que tu Fudais. Par contre je sais pas exactement dans ce dossier ce que tu reproches aux ondes électroniques, je sais pas estimer si ce que tu reproches est fondé sur du sérieux ou pas, vu que tu n'as rien montré jusqu'ici à part tes à priori.

                      Effectivement, si tu balances quelque chose, je le prendrai pas pour argent comptant avant d'avoir suffisament creusé pour me faire une opinion (ou pas, j'y connais rien).

                      Mais j'ai pas du tout envie de replonger dans des gros trolls comme la vaccination alors que c'est pas le sujet, un sujet à la fois ça suffit.
            • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

              Posté par . Évalué à 2.

              1w sur 1800, 2 sur 900 (sorry)

              Bref, là encore, je crois que les lois et reglementations en France sont pas trop mal faites. (sauf sur les hautes tensions, om il semble qu'ils aient mis du temps à l'admettre...). Donc, bon.. après reste aussi à ne pas se coller la tête sur l'antenne quant on est en voiture... Ni coller l'antenne Wifi à côté de la gueule du gamin de 3 ans, c'est pas mal aussi. Bref à utiliser à prudence.
          • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

            Posté par . Évalué à 4.

            , qui dit que le corps ne réagit pas d’autre façon, sans rien y connaître, donc je ne sais pas ce que ça vaut, on peut imaginer que les ondes électromagnétiques provoquent la ionisation de certains atomes, ou le changement de la conformation de molécules.

            On ne le dit pas on en est sûr. C'est même la dessus que joue la radiothérapie : la capacité des cellules de réparer les dégâts. Cela change beaucoup en fonction du type de cellule.

            La peau avec le soleil fait déjà ce processus. Les enfants de la lune ont une maladie qui fait que la peau ne sait pas réparer les dégâts du rayonnement solaire.

            "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

          Posté par . Évalué à 2.

          Enfin, les rayons X ont une fréquence bien plus haute que les ondes radio (c'est l'autre côté du spectre par rapport au visible), et sont donc bien plus énergétiques. C'est pour ça qu'on les utilise.

          Cela change surtout leur capacité de pénétration. Une fréquence n'a rien à voir avec une énergie. Même si on parle d'electronVolt qui parle plutôt du quantum d'énergie d'un faisceau dans les hautes fréquences.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Victime de la mode, tel est son nom de code (c) (tm) (mcsolaar)

            Posté par . Évalué à 2.

            Une fréquence n'a rien à voir avec une énergie.
            Si, une fréquence a beaucoup de choses à voir avec une énergie, via la formule E = h nu. (Regarde http://fr.wikipedia.org/wiki/Constante_de_Planck )

            Cette énergie est celle d'un photon unique, et est celle que reçoit une molécule ou un atome quand elle absorbe un photon. La fréquence des rayons X (voire gamma) en radiothérapie est intéressante pour les raisons suivantes :
            1. avec un photon de rayon X, très énergétique, on va apporter bien plus d'énergie à une molécule, donc potentiellement l'abîmer beaucoup plus qu'avec un photon de basse énergie.
            2. vu les niveaux d'énergie mis en jeu, il faut des photons de beaucoup d'énergie pour changer l'état d'une molécule.

            Pour donner une image intuitive mais grossière du point 2, pour un atome, au repos les électrons sont très proches du noyau (niveaux 1 et 2 par exemple, cf règle de l'octet en chimie). Pour exciter un atome et faire passer un électron sur un atome d'hydrogène du niveau 1 au niveau 2 il faut beaucoup plus d'énergie que pour le faire passer du niveau 3 au niveau 4 par exemple (plus on s'éloigne du noyau plus la force d'attraction est faible grosso modo).

            Mais les niveaux d'absorption sont quantifiés (ils ne sont pas continus, il y a un niveau 1 et un niveau 2 mais rien entre) : les atomes ne peuvent absorber que des photons d'énergie (donc de fréquence avec E = h nu) bien précise (correspondant exactement à la différence d'énergie entre les deux niveaux). Par exemple, si un atome d'hydrogène a son électron au niveau 1, il n'absorbera aucun photon d'énergie inférieure à celle du passage de l'électron du niveau 1 au 2. Pour exciter cet atome, il lui faut donc obligatoirement des photons de haute fréquence, un rayonnement de fréquence insuffisante ne lui fera rien, même avec un rayonnement intensif.

            C'est pour ça que par exemple les cancers de la peau sont induits par les UV lointains (longueur d'onde plus courte donc fréquence plus élevée) http://fr.wikipedia.org/wiki/Ultraviolet#La_diff.C3.A9rence_(...) et pas par la lumière visible : les photons de lumière visible n'ont pas l'énergie suffisante pour faire passer les molécules d'un niveau d'énergie à l'autre.

            Quand un électron est à un niveau trop haut, il a envie de redescendre à son niveau normal. Dans le cas de la radiothérapie, il s'agit de molécules : la molécule entière est à un niveau d'énergie trop haut et a envie de redescendre. L'effet recherché n'est pas qu'elle redescende au niveau précédent (dans l'état normal où elle était avant d'absorber le photon, ce qui donnerait un coup pour rien), mais qu'elle redescende à un autre niveau, en cassant certaines liaisons et en en formant d'autres par exemple. Alors la molécule change de conformation, voire se casse en deux. La cellule atteinte a alors des molécules complètement différentes en elle, qui ont des effets néfastes. Si elle n'arrive pas à réparer (car elle est faible car cancéreuse ou trop atteinte), idéalement elle meurt (parfois elle est juste abîmée


            Dans le cas de la molécule d'eau avec le 2.4 GHz, ce n'est pas du tout la même chose : 2.4 GHz, c'est la fréquence de résonnance de la molécule d'eau (comme la fréquence d'un pendule ou d'une masse au bout d'un ressort). La molécule vibre plus vite (effet de résonnance mécanique), ce qui correspond à une augmentation de température (par définition, la température c'est la vitesse à laquelle bouge les molécules http://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%A9rature#Origine_physiq(...) ), mais ce n'est pas une excitation moléculaire quantique (de beaucoup plus forte énergie à l'échelle de la molécule) comme en radiothérapie/cancer de la peau.
  • # Mon expérience en matière d'antenne en ville

    Posté par . Évalué à 10.

    J'habitais dans une copropriété à Toulouse (quartier de Rangueil pour ceux qui connaissent), et l'immeuble de plus haut (disons 5 étages, par rapport au reste qui ne faisait que 3 étages) avait une antenne Orange.
    Bien sûr c'était une location, et ça rapportait de l'argent à la copropriété (je ne me souviens pas du prix, mais c'était loin d'être négligeable dans les revenus, je me demande si ça nous payait pas la moitié du salaire du concierge).

    Avec l'arrivée de la 3G, il a fallut renégocier le contrat. Bien sûr, 2 clans se forment, les pour et les contres (en général les je ne sais pas ou les je m'en fous on les entend moins, ce qui est fort dommage).

    Lors de l'AG ou le vote devait avoir lieu, il y avait une représentante (fort jolie) de Orange. Les antis brandissaient des articles contre, les pour des articles pour (à se demande où se trouve la science là-dedans (-; ).

    L'argument final, le "va tout" de la commerciale d'Orange, c'était qu'ils étaient prêts à passer chez nous à l'endroit où on vlouait (le salon, le lit du bébé, n'importe où) et qu'on mesurerait les rayonnements electro-magnétiques antenne allumée et antenne éteinte, pour voir la différence.

    Elle était pas loin de moi, et pendant une petite pause je la prend en apparté.
    - Heu excusez-moi... si vous proposez ça, c'est que vous connaissez déjà le résultat
    - Bien sûr, on le fait partout
    - Et ?
    - Et bien vous ne verrez quasiment pas la différence.
    - Pourquoi ?
    - Parce que nous sommes en milieu urbain, que le maillage est de l'ordre de 500m, et que ce sont les antennes les moins puissantes dont nous disposons (du fait du petit maillage). En campagne, ce ne serait pas pareil.
    - Et si on refuse, vous en faites quoi de votre antenne ?
    - On a déjà des contacts avec la résidence de l'autre côté de la rue.

    Donc info ou intox... en tous cas j'ai voté pour le maintient de l'antenne, avec l’argument fort discutable de "à être baigné dans les ondes, autant que ce soit moi qui touche le pognon".
    • [^] # Re: Mon expérience en matière d'antenne en ville

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et ça permet de toucher combien environ ?

      (héhé, je suis habitant de Rangueil :P)
    • [^] # Re: Mon expérience en matière d'antenne en ville

      Posté par . Évalué à 4.

      Et c'est justement là que se constitue un des principaux enfumages. :( Le seul truc qui m'aurait importé c'est ceux vivants dans les appartements juste en dessous de l'antenne.

      (Le reste, effectivement...) Parceque la larve de l'antenne, les rejections d'ondes, bain bouillant se formant autour, en général en forme de 8 (en 3d) avec un cul plus important, cela me semble être la clef, du moins une des clefs principales pour l'adoption, ou non, de l'antenne. Et ça ça dépend bien plus de la qualité de fabrication de l'antenne, de la qualité d'assemblage, de la qualité des cablages, et des divers blindages... Bref qu'ils viennent vérifier le champ magnétique en situ une fois posé je pense que c'est une très bonne chose afin de vérifier la qualité de l'installation également de ce côté (et pas seulement du côté 'commercial' constitant à vérifier sa zone). Et le jour du rendez vous, ils ont la surprise de voir un autre instrument de mesure, le même mais indépendant ;) afin de valider ensemble les mesures.

      (le reste genre "ouin l'antenne je l'ai en face de l'école à 200m" c'est juste des fantasmes d'hypocondriaques)
      • [^] # Re: Mon expérience en matière d'antenne en ville

        Posté par . Évalué à 4.

        Le seul truc qui m'aurait importé c'est ceux vivants dans les appartements juste en dessous de l'antenne.

        Ça faisait partie des propositions. Les appartements juste en dessous ont (apparemment, je n'étais plus là quand tout s'est fait) été testés sur simple demande des habitants.

        Et puis intuitivement, je dirais que ce ne sont pas les plus exposés. En tous cas si je devais faire une antenne émettrice, je préfèrerais la voir rayonner sur les côtés, et ni au dessus, ni au dessous...
        • [^] # Re: Mon expérience en matière d'antenne en ville

          Posté par . Évalué à 2.

          Cool.
          qu'elle rayonne sur les côtés est quasiement inévitable, c'est ce fameux "beam" représentant parfois une petite perte, mais toujours une zone d'intense radiation. Des marques comme Yaetsu et Yagi proposent dans leurs specs les schémas de mesure des pertes, le beam. Ceci est grandement variable en fonction de la qualité du montage, du cablage, du blindage, mais aussi de l'environnement radio existant, de l'environnement météo... L'idéal serait peut être de pouvoir faire des tests dans les pires conditions, afin de s'assurer qu'il n'y a pas besoin de mettre un grillage de plomb / cuivre sous la peinture dans ces apparts :) :)

          Un peu énervant de voir que de nombreux lobby vont se servir de l'ignorance, parfois organisée, afin de mettre des batons dans les roues à Free. (et comme effet rebond discréditer ceux qui se posent des questions à juste titre, et agissent simplement par précaution)
          • [^] # Re: Mon expérience en matière d'antenne en ville

            Posté par . Évalué à 2.

            Les lob secondaires dû au imperfection de l'antenne, sont aussi en 1/r^4 ou plus, c'est lié à des effets non linéaires. Vu la haute fréquence, la distance a laquelle ces lobs font de l'effet doit être super courte.

            "La première sécurité est la liberté"

  • # Mauvaise foi

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Beaucoup de gens qui pensent que le réseau de téléphonie portable peut être nocive pour la santé, ont eux-même un téléphone portable. Je trouve ça tout à fait limite de se manifester contre ces réseau dans ce cas.

    Personnellement, j'émets des doutes sur l'inocuité de ces réseau, et je suis convaincu du peu d'avantage de cet équipement par rapport au coût (financier, environnemental, sociétal …). Ma solution avant de râler, je n'ai pas de tel téléphone (ce qui ne m'empêche pas de râler :-) ).
  • # Parano ou visionnaire?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'imagine que c'est les petits fils des gens qui pensait que le cerveau ne supporterait pas la vitesse fantastique de 30 km/h que l'on pouvait atteindre dans les 1er train.

    Ou les petits fils des gens qui étaient alarmiste à propos de l'amiante, de la couche d'ozone ou de la cigarette.

    http://devnewton.bci.im

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.