Journal Prison avec sursis pour avoir écrit un logiciel d'enregistrement de Deezer

Posté par . Licence CC by-sa
26
10
juin
2011

L'histoire ne dit pas si la justice va maintenant s'attaquer au vendeur de magnétoscope, mais elle vient de condamner un auteur de logiciel qui "permet d'enregistrer en MP3 la musique diffusée par des services de streaming".

sisi, c'est pas une blaque :
http://www.zdnet.fr/actualites/six-mois-de-prison-avec-sursis-pour-l-auteur-du-logiciel-freezer-39761552.htm

(si quelqu'un avait une idée de la loi transgressé je serais curieux)

  • # Comprends pas....

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Je ne connais pas Freezer mais ce que je ne comprends pas c'est qu'il puisse être nécessaire d'écrire un logiciel spécifique pour enregistrer le son produit par la carte de l'ordinateur et le convertir dans un format compressé.

    • [^] # Re: Comprends pas....

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je pense que ce logiciel ne convertissait pas, mais récupérait directement les fichiers MP3 de Deezer.

    • [^] # Re: Comprends pas....

      Posté par . Évalué à 5.

      Je pense que le logiciel doit récupérer le flux compressé et l'enregistrer directement. Mais effectivement y'a pas besoin d'un logiciel spécifique, n'importe quel lecteur multimédia fait ça. Perso j'utilise xmms.

      • [^] # Re: Comprends pas....

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non justement, le logiciel récupère directement le flux et c'est peut être cela qui fait tomber le logiciel dans l’illégalité.

        • [^] # Re: Comprends pas....

          Posté par . Évalué à 1.

          Non justement, le logiciel récupère directement le flux

          Tu veux dire le fichier audio complet, sans avoir besoin d'écouter le flux ?

        • [^] # Re: Comprends pas....

          Posté par . Évalué à 1.

          Un peu ce que font les enregistreurs numériques qu'on trouve sur pléthore de box à l'heure actuelle et qui permettent de graver sur DVD quoi ..

          • [^] # Re: Comprends pas....

            Posté par . Évalué à 1.

            Malheur à moi, j'aurais du me relire, enregistreurs numériques de salon ... les box ne permettent en général pas de graver.

    • [^] # Re: Comprends pas....

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Il faut tout de même bidouiller un peu les paramètres de la carte son. Même sous Windows, partir à la quête du "stéréo mix" s'avérait parfois pénible. Une appli user-friendly avec un gros bouton pourrait autrement devenir plus populaire ; quant à savoir si un tel procédé serait considéré comme légal...

  • # Et boum deezer attaqué en retour pour contrefaçon.

    Posté par . Évalué à 6.

    Le retour de baton ne s'est pas fait attendre :
    Un jour viendra ou ils seront tout seuls sans clients, sans distributeurs et ils pleureront alors .... on leur donnera alors de l'argent en pagaille pour éviter qu'ils nous cassent les oreilles, bref comme d'hab...

  • # le fameux amendement Vivendi

    Posté par . Évalué à 8.

    PcInpact indique que c'est l'amendement Vivendi :
    " incitation du public à l'usage de logiciel manifestement destiné à la mise à disposition non autorisée d'œuvres protégées "

    Source : http://www.pcinpact.com/actu/news/64045-freezer-deezer-scpp-sacem.htm
    Source Primaire : http://www.lessentiel.lu/fr/news/grande_region/story/Six-mois-avec-sursis-pour-un-logiciel-pirate-22878872

    De toute façon, ils sont habitués aux plaintes (entre eux mêmes aussi) : VIVENDI Universal a porté plainte contre Deezer pour contrefaçon
    http://blogs.lexpress.fr/tic-et-net/2011/06/10/universal-music-porte-plainte-contre-deezer-pour-contrefacon/

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 2.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: le fameux amendement Vivendi

        Posté par . Évalué à 0.

        et réponse avec un article de loi belge > HS

        Soit mais la justice Française l'a puni ... donc acte ...

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 1.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: le fameux amendement Vivendi

            Posté par . Évalué à 1.

            Il ne s'agit pas d'antériorité de l'acte.

            Le site ne propose pas de téléchargement direct.
            Il possède "un système de protection contre le téléchargement" (on remarque bien les guillemets !!).

            L'amendement Vivendi interdit "l'usage de logiciel manifestement destiné à la mise à disposition non autorisée d'œuvres protégées".

            De plus, le logiciel apparait comme spécialisé dans le contournement de la protection de ce site.

            Il rentre donc dans la définition de cet amendement.

            • [^] # Commentaire supprimé

              Posté par . Évalué à 4.

              Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

              • [^] # Re: le fameux amendement Vivendi

                Posté par . Évalué à -2.

                L'article (de loi belge) ne concerne pas la reproduction mais la diffusion.

                Celle ci ne peut être interdite dans le cas d'antériorité de diffusion.

                Je la comprend comme l'impossibilité de retirer "le droit de diffusion dans le cadre familial" d'une œuvre qui ne soit plus publiée ou que celle ci soit interdite de diffusion publique (par son auteur etc..).

    • [^] # Re: le fameux amendement Vivendi

      Posté par . Évalué à 1.

      PcInpact indique que c'est l'amendement Vivendi :
      " incitation du public à l'usage de logiciel manifestement destiné à la mise à disposition non autorisée d'œuvres protégées "

      Disposition déclarée non conforme à la constitution:

      Article L335-2-1 -> Dispositions déclarées non conformes à la Constitution par la décision du Conseil constitutionnel n° 2006-540 DC du 27 juillet 2006

      Donc j'ai comme un gros doute...

    • [^] # Re: le fameux amendement Vivendi

      Posté par . Évalué à 3.

      Ils se basent sur:

      " incitation du public à l'usage de logiciel manifestement destiné à la mise à disposition non autorisée d'oeuvres protégées "

      Or, le logiciel est destiné à télé-charger à partir de la source légale, pas à mettre à disposition (partager)

      Or, ils interprètent donc le texte comme:
      " mise à disposition non autorisée d'oeuvres protégées | par | incitation à l'usage de logiciel manifestement destiné "

    • [^] # Re: le fameux amendement Vivendi

      Posté par . Évalué à 3.

      Bonjour,

      Je ne dirai pas qu'ils sont habitués aux plaintes entre eux... car pour cette affaire là on a d'un côté Vivendi (Universal, SFR, ...) et de l'autre Deezer (Partenariat/Actionnariat privilégie avec Orange) donc c'est logique d'un point de vue stratégique qu'ils se tirent dans les pâtes.

  • # La coupe est pleine

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Bon. Récapitulons :

    1. Nous payons depuis longtemps une taxe sur les supports vierges, censée compensée le manque à gagner dû à la copie privée, droit garanti par la loi.
    2. Ce droit à la copie privée a été attaqué par les mécanismes de verrouillage numérique, qui, en pratique, on pour unique fonction d'empêcher précisément la copie privée.
    3. Il a encore été attaqué en introduisant une protection juridique de ces mécanismes de verrouillage numérique.
    4. Il vient d'être attaqué en essence même, en reprochant à quelqu'un d'avoir codé un logiciel permettant précisément d'exercer ce droit à la copie privée.

    Cela fait quelques années que je suis de plus en plus dégoûté par les pratiques de cette mafia. Jusqu'à présent je faisais attention à bien respecter la loi en achetant les œuvres commerciales que je souhaitais utiliser, ou en les empruntant à la biobliothèque, ou en les écoutant à la radio. Je ne me gênais pas pour exercer mon droit à la copie privée — après tout je paie une taxe pour ça, comme tout le monde — que ce soit en photocopiant des livres de bibliothèque, en enregistrant des morceau de musique depuis des stations de radio, ou en proposant à mes amis de repartir de mes soirées flim avec un copie sur clef USB.

    Mais maintenant, si ce droit à la copie privée est bafoué, mais la taxe maintenue, ça a l'avantage d'être beaucoup plus simple, d'un point de vue moral : on paie une taxe qui légalement ne donne le droit à rien, donc pour la rentabiliser on doit copier, peu importe comment, en enfreignant la loi. Super, donc tant qu'à copier, allons-y franchement, de toute façon ça a l'air interdit dans tous les cas, maintenant : puisque le seul moyen de ne pas se faire enfler est de contrefaire, autant en s'y donner à cœur joie.

    • [^] # Re: La coupe est pleine

      Posté par . Évalué à 10.

      droit garanti par la loi

      Je ne suis pas avocat, je me garderais donc bien d'affirmer une telle chose. Surtout quand un avocat dit le contraire :

      http://www.maitre-eolas.fr/post/2009/02/20/1321-les-droits-d-auteur-pour-les-nuls

      La copie privée est une exception, pas un droit

      • [^] # Re: La coupe est pleine

        Posté par . Évalué à -2.

        _La copie privée est une exception, pas un droit _

        Cela n'a juste aucune espèce de différence ! Avoir le droit de faire quelques choses car c'est une exception ou par ce que c'est pas interdit, cela ne change rien.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: La coupe est pleine

          Posté par . Évalué à 5.

          Il y a une différence : pour un droit, tu peux te plaindre si on t'empêche de l'exercer.

          • [^] # Re: La coupe est pleine

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Ben, vu la formulation :

            Lorsque l'oeuvre a été divulguée, l'auteur ne peut interdire :
            1° Les représentations privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille ;
            2° Les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective, à l'exception des copies des oeuvres d'art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l'oeuvre originale a été créée et des copies d'un logiciel autres que la copie de sauvegarde établie dans les conditions prévues au II de l'article L. 122-6-1 ainsi que des copies ou des reproductions d'une base de données électronique ;

            ça donne bien l'impression qu'interdire la copie privée est anormal : « l'auteur ne peut interdire ».

            • [^] # Re: La coupe est pleine

              Posté par . Évalué à 5.

              Je pense que ça signifie que l'auteur n'a pas le droit de décréter que la copie ne peut-être réalisée, mais ça ne l'empêche (malheureusement) pas de l'empêcher techniquement via des DRMs. DRMs qu'on aurait le droit de contourner au seul regard de cet article, mais c'est interdit dans la DADVSI je crois.

      • [^] # Re: La coupe est pleine

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ah, mais peu importe ! Le droit n'a aucune espèce d'importance face à quelque chose de beaucoup plus puissant : l'opinion publique. Si demain, les gens pensent globalement que la taxe sur les supports vierge est injuste et que le seul moyen de ne pas se faire enfler, c'est de tipiaker, que ce soit juridiquement fondé ou non sera parfaitement secondaire.

        On le voit avec les campagnes de publicité de l'HaDŒPDI, d'ailleurs : il leur est arrivé d'y raconter des conneries, d'un point de vue juridique. On le voit également dans pas mal d'avertissements en première page de livres, qui mentionnent explicitement le droit à la copie privée pour conclure qu'il est donc interdit de copier quoi que ce soit : désolé, mais c'est des conneries, j'ai le droit de photocopier les bouquins que j'emprunte à la bibliothèque, point.

        • [^] # Re: La coupe est pleine

          Posté par . Évalué à 2.

          Si demain, les gens pensent globalement que la taxe sur les supports vierge est injuste et que le seul moyen de ne pas se faire enfler, c'est de tipiaker,

          Il y a un autre moyen, acheter des supports vierges chez des vendeurs qui n'appliquent pas cette taxe. Une partie de l'opinion publique est déjà au courant...

        • [^] # Re: La coupe est pleine

          Posté par . Évalué à 2.

          Le droit n'a aucune espèce d'importance face à quelque chose de beaucoup plus puissant : l'opinion publique.

          des fois on la fait voter, ça s'appelle même un referendum, et puis si le résultat ne convient pas les grands démocrates qui nous gouvernent vont passer outre

          donc bon, ton opinion publique... tu veux son avis sur le prix de l'essence ou du tabac, tiens ?

          • [^] # Re: La coupe est pleine

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            donc bon, ton opinion publique... tu veux son avis sur le prix de l'essence ou du tabac, tiens ?

            Eh bien, les politiciens et les majors ne tiennent sans doute aucun compte de l'opinion publique, certes, j'ai dû me tromper de terme. Je pensais plutôt à l'« action publique », conditionnée directement par l'opinion publique.

            Typiquement, si l'idée que « les majors et la SACEM sont des gros connards, que tipiaker c'est bien parce que ça leur fait du mal, et que c'est d'ailleurs le seul moyen de ne pas se faire enfler par ces mêmes connards en payant leur taxe injuste sur les supports vierges » se répand, qu'il en tiennent compte ou pas ils feraient bien de flipper un tout petit peu.

            • [^] # Re: La coupe est pleine

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Ah, et tant que j'y pense, avec un peu de chance HADOPI a moyen de se révéler avoir été une grosse connerie. Je veux dire, c'était une connerie, c'est clair, mais si par miracle elle vient à être abrogée, ça s'avèrera en avoir été une énorme, parce que vu par le grand public, ça donnera à tout les coups : « ils ont enlevé l'HADOPI, maintenant on a le droit de tipiaker sans risque ».

        • [^] # Re: La coupe est pleine

          Posté par . Évalué à 9.

          Ah, mais peu importe ! Le droit n'a aucune espèce d'importance face à quelque chose de beaucoup plus puissant : l'opinion publique.

          L'opinion publique pense que les termes "web" et "internet" sont interchangeables.

          • [^] # Re: La coupe est pleine

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Où veux-tu en venir au juste ?

            • [^] # Re: La coupe est pleine

              Posté par . Évalué à 3.

              Il essaie de t'expliquer que l'opinion publique ne détient pas forcément la vérité absolue. Ce n'est pas parce qu'on est plus nombreux à penser la même chose qu'on a raison.

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: La coupe est pleine

              Posté par . Évalué à 6.

              J'ai trouvé très amusant que tu sembles t'accorder avec l'opinion publique concernant la justesse de la taxe sur les supports vierges, alors que lorsqu'il s'agit de la question d'employer le terme web pour désigner internet, tu es intrangisant.

      • [^] # Re: La coupe est pleine

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        La copie privée est une exception, pas un droit.

        Était.

        Je n'ai pas la jurisprudence sous les yeux, mais pour en avoir parlé à la fac cette année, il est très probable que cette exception ait été tout simplement court-circuitée par la jurisprudence. Ce qui est cohérent, comme le fait remarquer Tanguy Ortolo : le droit d'auteur a renforcé sa logique, et il n'est plus question aujourd'hui de tolérer les copies privées qui ne le restent jamais très longtemps.

        Un meilleur angle d'attaque serait peut-être d'évoquer le sort des magnétoscopes numériques, qui existent bel et bien sur le marché (j'ai vu un petit boitier TNT avec un port USB à 20 euros au Weldom) mais qui suscitent la crainte dès qu'ils se font un peu plus remarquer : avec une marque connue (pourquoi n'a t'on pas de Tivo en France ?), en ligne (l'affaire Wizzgo), ou dans les fameuses "télés connectées". Tenez, puisqu'on parle de ça, que donnent les magnétos numériques des Box de nos FAI ? Peut-on enregistrer ce que l'on veut ? C'est sans DRM ?

        • [^] # Re: La coupe est pleine

          Posté par . Évalué à 4.

          _ Tenez, puisqu'on parle de ça, que donnent les magnétos numériques des Box de nos FAI ? Peut-on enregistrer ce que l'on veut ? C'est sans DRM ? _

          A priori, Free enregistre un flot crypté comme pour un flux satellite (c'est le cas pour canal+, TF1 et M6 à priori). Le freebox cache la clef ou va la chercher à la lecture. Si tu récupère le fichier sur le ftp, il est illisible.

          Dommage d'avoir bousiller ainsi un magnétoscope si pratique, mais j'imagine que Free n'a pas du avoir le choix.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: La coupe est pleine

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Tenez, puisqu'on parle de ça, que donnent les magnétos numériques des Box de nos FAI ? Peut-on enregistrer ce que l'on veut ? C'est sans DRM ?

          Sur la freebox on peut enregistrer ce que l'on veut. Par contre certaines chaînes ont demandé à Free de faire en sorte que les fichiers ne puissent pas sortir de la freebox.

    • [^] # Re: La coupe est pleine

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce droit à la copie privée a été attaqué par les mécanismes de verrouillage numérique, qui, en pratique, on pour unique fonction d'empêcher précisément la copie privée.

      Et doublement (une fois par la loi DADVSI et une fois via la jurisprudence Mulholland Drive).

      • [^] # Re: La coupe est pleine

        Posté par . Évalué à 1.

        Et doublement (une fois par la loi DADVSI et une fois via la jurisprudence Mulholland Drive). Ca devient amusant quand on sait ce que "DADV" veut dire :)

    • [^] # LA COUPE EST PLEINE

      Posté par . Évalué à 3.

  • # Comprend pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ca fait des années que je met un outil à disposition pour supprimer les DRM de la musique, de la même manière qu'il le fait de ce que j'ai compris (on vire les DRM, et on enregistre le résultat). La police est au courant et n'a pas voulu aller plus loin. Alors pourquoi lui et pas moi? Car il est plus connu que moi? Je suis jaloux.

    Bref, il faut vraiment qu'on sache les raisons qui ont poussé le juge à trancher comme ça.

    • [^] # Re: Comprend pas

      Posté par . Évalué à 2.

      Il y a des DRM sur deezer? Je n'en suis même pas sûr.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Comprend pas

        Posté par . Évalué à 2.

        Pas de DRM mais offuscation.

        • [^] # Re: Comprend pas

          Posté par . Évalué à 10.

          Je suis obfusqué par cette confonction entre obfuscation et offuscation.

          • [^] # Re: Comprend pas

            Posté par . Évalué à 1.

            Moi aussi ...

            (Voilà ce que rapporte la confiance dans le correcteur orthographique)

          • [^] # Re: Comprend pas

            Posté par . Évalué à 6.

            C'est le coté obscur de la faute.

          • [^] # Re: Comprend pas

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Offusquer : Cacher à la vue.
            Offuscation : action d'offusquer, résultat de cette action. Exemple, l'offuscation du soleil

            Ça me semble parfaitement traduire le mot anglais obfuscation, non ?

    • [^] # Re: Comprend pas

      Posté par . Évalué à 3.

      La police est au courant et n'a pas voulu aller plus loin.

      C'est une affaire privée entre toi et des détenteurs de droit. Une enquête à ce sujet ne dépend pas de l'initiative de la police mais de l'existence ou non d'une plainte contre toi.

      • [^] # Re: Comprend pas

        Posté par . Évalué à 5.

        La DADVSI rendant illégal la création et la diffusion de contournements techniques des DRMs, sans notion de détenteur de droit, il ne devrait pas y avoir besoin d'une plainte, non?

        • [^] # Re: Comprend pas

          Posté par . Évalué à 4.

          Seulement si c'est contraire à l'ordre public, c'est-à-dire aux dispositions dont « on ne peut pas déroger par des conventions particulières » (Code civil art. 6, voir aussi Ordre public en droit français). Par exemple, le meurtre est contraire à l'ordre public, on ne peut pas établir un contrait autorisant un meurtre, même le sien (l'euthanasie n'est pas légale en France). Donc en cas de meurtre, la justice enquête d'office. En revanche, il est possible de déroger à l'interdiction de copier des musiques sur Deezer s'il y a un contrat écrit entre toi et les détenteurs de droit. La police n'a pas moyen de savoir si un tel contrat existe (même si c'est peu probable), elle doit donc attendre que les détenteurs de droit se plaignent.

    • [^] # Re: Comprend pas

      Posté par . Évalué à 4.

      La teechnique est toujours la même : taper sur le plus faible et le moins résolu pour dissuader les autres.

      • [^] # Re: Comprend pas

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        À mon avis, ça vaudrait le coup d'en parler un maximum, parce que taper sur le plus faible, ça peut aussi en faire un martyr, et ça, c'est intéressant…

        Je ne sais pas pourquoi mais personnellement cette affaire me donne l'impression d'un point culminant. Jusqu'à présent je supportais vaguement les organisations comme la SACEM, tout en sachant pertinemment qu'ils étaient de gros connards, mais maintenant je n'ai même plus envie de les supporter, je ne leur souhaite qu'une morte rapide et douloureuse, à laquelle j'aimerais pouvoir participer activement.

        • [^] # Re: Comprend pas

          Posté par . Évalué à 3.

          Il y a une autre décision de justice contestable même si il s'agissait de moteur de recherche de torrent:
          http://www.numerama.com/magazine/18927_4-torrentnews-condamne-l-etrange-argumentation-de-la-cour-d-appel.html

          Il s'agissait "des sites Torrentnews.net (un forum d'échange de liens) et Torrent-public-center.com (un moteur de recherche BitTorrent)" condamné, en autre, car "la seule dénomination de ces sites établit leur activité illicite, les sites torrent étant connus des internautes comme permettant d'acceder au protocole BitTorrent dont l'objet principal, voire unique, est le téléchargement d’œuvres protégées".

          "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Comprend pas

      Posté par . Évalué à 10.

      Alors pourquoi lui et pas moi? Car il est plus connu que moi? Je suis jaloux

      Vu que tu traines sur ce site, je pense qu'Il est évident qu'ils ont trop peur de se retrouver avec les intégristes de linuxfr sur le dos, le risque pour la sécurité national est bien trop important

      • [^] # Re: Comprend pas

        Posté par . Évalué à 4.

        En même temps, quand on va sur son site et qu'on tombe sur la réponse de la justice, on se dit qu'elle a tout compris :
        > légitime défense, un cas de force majeure… ou le fait d’une personne atteinte de troubles psychiques

        Zenitram, m'en veux pas, c'était trop tentant ;-)

      • [^] # Re: Comprend pas

        Posté par . Évalué à 2.

        Peur du groupe Linuxfrimous et des attaques DoS

  • # Trivial

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est techniquement trivial d'enregistrer un stream audio.
    Depuis la modification de la loi sur la contrefaçon (pas d'application de l'exception à la copie privée si le matériau est "protégé" contre la copie), peut-on considérer que le simple fait d'annoncer sur un site qu'on ne peut pas copier les musiques (alors qu'il est relativement trivial de le faire) sans DRM constitue un dispositif anti-copie ?

    • [^] # Re: Trivial

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est assez précisément le sens de mon premier post, je verrai bien si des hommes en bleu viennent me cherch.....

      • [^] # Re: Trivial

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai bien lu ton commentaire et il me semble que tu parles d'une chose assez différente, qui est la généralisation de l'illégalité de tous les outils capables d'enregistrer des stream audios non "autorisés" (alors que ce développeur a été condamné parce que son soft ciblait très précisément un site qui interdit l'enregistrement de ses streams), alors que moi j'aborde justement ce cas précis à la freezer où la cible n'est pas techniquement protégée contre la copie.

  • # Commenmark booktaire.

    Posté par . Évalué à 10.

    http://pix.toile-libre.org/upload/original/1307694719.png

    THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Commenmark booktaire.

      Posté par . Évalué à 8.

      Cela résume bien mon point de vue également.

      Titre de l'image
      (ma première image dans un commentaire pour ceux qui ne veulent pas cliquer:)

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Commenmark booktaire.

        Posté par . Évalué à 2.

        Ou peut être bien que c'est ça:
        Titre de l'image

        • [^] # Re: Commenmark booktaire.

          Posté par . Évalué à 1.

          Les diffuseurs radiophoniques payent un prix de royalties qui comprend la possibilité pour les auditeurs d'enregistrer. Les diffuseurs par internet qui ne sont pas aussi des radios ont probablement un contrat autorisant une écoute unique par chaque internaute.

          • [^] # Re: Commenmark booktaire.

            Posté par (page perso) . Évalué à 9.

            Leur contrat avec leurs fournisseurs, ça les regarde ; ça ne concerne pas l'utilisateur final.

            Si mon boulanger a un contrat avec son minotier, qui lui impose d'interdire à ses clients de partager son pain avec des personnes noires, grand bien lui fasse : ça ne lui donne absolument pas le droit de le faire, et même s'il prenait la liberté de le faire, ça n'implique absolument pas que ses clients doivent respecter cet ordre.

    • [^] # Re: Commenmark booktaire.

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Tu devrais envisager de devenir avocat: amha tu viens de gagner un procès en appel. Même un magistrat devrait comprendre ça.

  • # Pendant ce temps

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    L'auteur de cp court toujours!

    http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Pendant ce temps

      Posté par . Évalué à 10.

      Celui de rm a reçu le prix Hadopi de préservation de la culture.

      THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Pendant ce temps

      Posté par . Évalué à 6.

      cp passe encore, on peut écouter ce qui passe. Non le vrai terroriste là dedans, c'est celui de scp, lui clairement il voulait détourner des oeuvres vu qu'il empêche de savoir ce qui est copié quand on écoute le grand ternet !!!

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.