Journal Rayer un pays ... d'internet

Posté par .
Tags : aucun
33
28
jan.
2011
Depuis hier minuit les communications internet sont complètement coupées (sauf satellite) avec l'Égypte !
Les domaines des sites gouvernementaux ne sont plus accessible non plus.

Alors qu'un énorme mouvement de protestation envers le gouvernement actuel s'amplifie (amplifiait ?) à travers le prisme des réseaux sociaux. Comment un gouvernement peut il museler ainsi son peuple, comment les compagnies internationales de télécommunications peuvent elles commettre cela ?

Courage et surtout prudence à tous les Égyptiens
  • # C'est une action révolutionnaire :

    Posté par . Évalué à 10.

    Couper internet, c'est le seul moyen de faire descendre les geeks dans la rue.
  • # Comment ?

    Posté par . Évalué à 10.

    "Comment un gouvernement peut il museler ainsi son peuple, comment les compagnies internationales de télécommunications peuvent elles commettre cela ?"
    Pour la 1° question, il suffit de demander aux Chinois : ça s'appelle l'effet Tian'anmen !
    Pour la 2° question, je pense plutôt que ce sont les FAI égyptiens qui ont coupé l'accès. Et s'ils sont contrôlés par le gouvernement (ce qui est fort probable), la réponse est toute trouvée !
    • [^] # Re: Comment ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Un peu plus d'info, un lien semble encore opérationnel :
      http://www.renesys.com/blog/2011/01/egypt-leaves-the-interne(...)

      Pour les FAI, il est évident que l'ordre a été donné de couper les accès et que ça s'est fait à un niveau local, mais il s'agit de compagnies internationales (comme vodaphone) ayant bien souvent leur siège social dans un pays démocratique.
      • [^] # Re: Comment ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Tu imagines que le gouvernement egyptien ferait quoi si vodaphone disait non ? Il enverrait quelque sbires au datacenter/centrale telephonique et feraient le travail eux-meme a l'arrache.

        Bref, ils ont pas trop le choix.
        • [^] # Re: Comment ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Dans un monde idéal, oui, ça se passerait comme ça. Ces compagnies ne perdraient ainsi pas la face aux yeux de la "communauté" internationale.

          Dans le monde réel, la communauté internationale s'en fout. Elle fera bien quelques critiques pour la forme, mais ces compagnies ne seront pas touchés plus que cela. Donc, je ne vois pas ce qui pousserait ces FAI internationaux à rester droit dans leur botte face à un gouvernement qui est encore, pour le moment, la tête dirigeante de l'Égypte.


          Bon, après, en ce qui concerne les mouvements de révolte eux-même, je n'ai pas trop de commentaire à faire, vu que je ne connais pas la situation.
        • [^] # Re: Comment ?

          Posté par . Évalué à -2.

          Les dictatures, il y a des personnes qui se battent contre et d'autres qui les soutiennent.
          Faut bien comprendre que c'est parce que les premières ont le luxe d'avoir le choix, ce que n'ont pas les secondes :-o
          • [^] # Re: Comment ?

            Posté par . Évalué à 9.

            Attention à pas trop généraliser non plus:
            les États-Unis (gouvernement et multinationales) ont fait le choix de soutenir et mettre en place des dictatures en Amérique du Sud dans les années 1970...
      • [^] # Re: Comment ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour les FAI, il est évident que l'ordre a été donné de couper les accès et que ça s'est fait à un niveau local, mais il s'agit de compagnies internationales (comme vodaphone) ayant bien souvent leur siège social dans un pays démocratique.

        Une entreprise ça doit gagner de l'argent, ça doit pas faire de politique, sauf si cela lui permet de gagner de l'argent et c'est bien normal.
        Et puis un siège, qu'il soit social ou pas et où qu'il se trouve, ça restera toujours amoral et ne fera que suivre les règles qui lui permettent de soigner son cuir.

        Faut pas avoir les mêmes attentes avec les entreprises qu'avec les être humains : les entreprises sont dirigées par des sièges et les sièges n'ont aucune conscience. Si dans notre monde les entreprises étaient dirigées par des hommes, on pourrait condamner cette collaboration, mais comme les décisions viennent des sièges on ne peut vraiment pas en attendre plus.
        • [^] # Re: Comment ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il leur reste peut être la 3G mais je doute que la majorité du peuple égyptien possède un smartphone !

          Quoi qu'il en soit cette décision montre à quel point un gouvernement a peur d'internet et l'attaque via son seul point faible: les FAI !

          La révolution égyptienne est en marche mais contrairement à la Tunisie l'armée n'est pas avec le peuple, les conclusions de cette révolte/révolution risque donc d'être différentes...
          • [^] # Re: Comment ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            contrairement à la Tunisie l'armée n'est pas avec le peuple

            Et contrairement à la Tunisie, le mouvement de protestation est surtout mené par des extrémistes religieux. Un peu comme en Iran lorsqu'ils ont reversé le Shah, ou dans une moindre mesure en Afghanistan quand on a enlevé un dictateur pour installer une situation parfaitement incontrôlée, j'espère juste qu'en Égypte, ils ne renverseront pas une dictature pour en installer une autre bien pire.
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ah, et puis surtout un peu comme en France lorsqu'on a décapité le roi, pour prendre un exemple géographiquement proche ! Le pouvoir qui s'est installé après n'avait pas grand chose à envier aux pires dictatures religieuses, l'extrémisme religieux en question étant le laïcisme, avec des épurations, des persécutions, des destructions de monuments et d'œuvres d'arts.
              • [^] # Re: Comment ?

                Posté par . Évalué à 4.

                C'est la version Puy du Fou de l'histoire de France, ton truc...
                • [^] # Re: Comment ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  C'est la version réelle, ce n'est pas pour rien qu'on a appelé cette période la Terreur.
                  • [^] # Re: Comment ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Yep, sauf que la veuve n’était pas exclusivement réservée au clergé…
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par . Évalué à 9.

              Tu racontes absolument n'importe quoi mon cher, le mouvement en Egypte a ete mene depuis le debut par les jeunes, sans groupes politiques et sans groups religieux.

              Les freres musulmans n'ont annonce que hier qu'ils soutenaient les manifestations, ils n'avaient pas leve un pouce jusque la.
              • [^] # Re: Comment ?

                Posté par (page perso) . Évalué à -5.

                Oui, un peu comme en Iran avec les soulèvements contre le Shah en fait.
                • [^] # Re: Comment ?

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Moi je te suggeres surtout de prendre des cours d'histoire, la revolution en Iran a commence suite a des exces du gouvernement contre des religieux...
                  • [^] # Re: Comment ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    il te faudra corriger wikipedia alors
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_iranienne

                    Si je comprend bien, l'opposition était tout aussi bien laïque que religieuse. Nulle part il n'y a tes références à des excès envers les religieux : tu devrais compléter avec tes sources :)
                    • [^] # Re: Comment ?

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Tu devrais relire la page, notamment ce qui s'est passe en Janvier 1978, et qui etait le debut des grandes manifestations.
                      • [^] # Re: Comment ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Dans un pays ou 99% de la population est religieuse, il semble difficile de taper sur autre chose que des manifestants religieux. Donc oui, d'après ce que je comprend de la page wikipédia, il a tapé sur des religieux mais
                        1- il n'a pas spécialement visé les religieux, il a réprimé des manifestations contre son pouvoir, il a aussi envoyé la SAVAK contre des laïcs (qui étaient d'ailleurs peut-être croyants comme lui).
                        2- les manifestants ont défilé dans la rue pour une commémoration religieuse mais ils en ont profité pour manifester non pas pour défendre leur religion (qu'il partageaient avec le dictateur) mais pour destituer le Shah.

                        Il était lui même musulman, s'est marié selon les rites Chihites et Sunnites (histoire de ne vexer personne j'imagine), et s'il a été violent c'était pour conserver son pouvoir mis à mal entre autres par les conservateurs musulmans mais pas sur des bases religieuses. En gros ce n'est pas la religion qui posait problème mais son utilisation pour renverser le pouvoir en place.

                        Je te renvoie donc l'invitation à relire ce petit morceau d'histoire :)
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par . Évalué à 3.

              « Et contrairement à la Tunisie, le mouvement de protestation est surtout mené par des extrémistes religieux »

              Fait une recherche sur « Khaled Saïd » pour te donner une petite idée des motifs de protestations en Égypte...
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              >>> le mouvement de protestation est surtout mené par des extrémistes religieux

              n'importe quoi. les Frères musulmans sont le seul pouvoir contestataire en Egypte. Et ils se sont clairement écartés de ce soulevement.

              >>> j'espère juste qu'en Égypte, ils ne renverseront pas une dictature pour en installer une autre bien pire.

              C'est toujours mieux d'avoir essayer. une dictature doit être combattu; période
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Et contrairement à la Tunisie, le mouvement de protestation est surtout mené par des extrémistes religieux. Un peu comme en Iran lorsqu'ils ont reversé le Shah, ou dans une moindre mesure en Afghanistan quand on a enlevé un dictateur pour installer une situation parfaitement incontrôlée, j'espère juste qu'en Égypte, ils ne renverseront pas une dictature pour en installer une autre bien pire.

              Ils l'ont reversé dans quel dépôt?

              Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

        • [^] # Re: Comment ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ça me fait penser au film "The Corporation" (tiré d'un livre que je n'ai pas lu) qui va un peu plus loin qu'affirmer que les sièges n'ont aucune conscience.
        • [^] # Re: Comment ?

          Posté par . Évalué à 8.

          Un siège, ça parle ? Ou comment les décideurs de tout poils arrivent à se dé-responsabiliser de leur actes. Et le pire c’est que ça passe… comme on dit, plus c’est gros…
        • [^] # Re: Comment ?

          Posté par . Évalué à 10.

          "les entreprises sont dirigées par des sièges et les sièges n'ont aucune conscience. Si dans notre monde les entreprises étaient dirigées par des hommes, on pourrait condamner cette collaboration, mais comme les décisions viennent des sièges on ne peut vraiment pas en attendre plus. "

          CONNERIE !

          Les entreprises SONT dirigées par des hommes !
          A te lire, on a l'impression que le "siège" est une entité à part, de forme indéfinie, qui dirige la société de manière autonome. C'est de la connerie ! Le siège est composé d'hommes, qui CHOISISSENT d'obéir ou de ne pas obéir à d'autres hommes (les directeurs au PDG, le PDG aux actionnaires).
          • [^] # Re: Comment ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Les entreprises SONT dirigées par des hommes !

            Exact ! (Physique et aussi moral)

            Le siège est composé d'hommes, qui CHOISISSENT d'obéir ou de ne pas obéir à d'autres hommes
            Exact aussi !

            (les directeurs au PDG, le PDG aux actionnaires). C'est encore exact !

            Mais la précision qui manque c'est qu'ils se sont tous mis d'accord pour obéir à "Argent" !
            Ils veulent tous plus d'argent (même si ils sont déjà multi-mil... ce qui vous plaira) et pour cela ils n'ont plus aucune morale car le fait de gagner de l'argent rend morale l'acte le plus immorale ! ( travail d'enfant, Harcèlement physique/moral/mental, esclavagisme moderne etc . . .)

            "Travailler plus pour gagner plus" ne s'est jamais adresser aux bonnes personnes ! car il manque le début de la phrase :

            "FAITE travailler plus, pour gagner plus" ce n'est plus un slogan c'est une philosophie, un objectif de vie . . . destiné à . . .
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par . Évalué à 8.

              En même temps, s’ils s’opposent aux lois locales, ce sont des méchants impérialistes ; s’ils suivent les lois locales, ce sont de sales collabos.
              Pile je gagne, face tu perds.
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Ah si seulement on pouvait tous vivre dans un monde parfaitement manichéen avec des gentils et des méchants faciles à identifier...

              Alors le siège comme tu dis, est bien dirigé par des hommes.

              Le dit siège ne fait cependant pas exactement ce qu'il veut, il y a comme qui dirait un conseil d'administration et des actionnaires derrière.

              Les actionnaires ne savent pas forcément pourquoi l'entreprise gagne ou perd de l'argent.
              Pas qu'ils n'aient aucun accès à l'info, mais quand on a un portefeuille avec plusieurs centaines de boites à gérer, on fait pas toujours dans le détail.
              Donc si la boite paume de la thune, l'actionnaire gueule (ou vend ses actions et diminue la valeur de la boite).
              Du coup, le dirigeant au siège, il fait ce qu'il faut pour garder son job en continuant à faire du fric. (Il pourrait bien démissionner, mais bon, un gars trop moral, ça retrouve pas de boulot facilement à ce niveau...).

              Et puisque je sens que certains sont d'humeur moralisatrice, je les invite à monter un mouvement contre la politique française en Afrique en général (vous ne croyiez tout de même pas que depuis Elf, c'est paix et amour?).
              C'est le peuple qui a élu tous ces dirigeants qui font des coups fourrés, arment des rebelles pas forcément très fréquentables, arrosent des dictateurs, etc.

              On préfère sûrement pas savoir, parce qu'à la fin on ne saura plus trop pour qui voter la prochaine fois. Salauds de tout le monde!

              Quand je pense qu'il suffirait qu'on décide tous d'être gentils, tolérants, de réduire notre train de vie, de considérer tout ce qu'on a normalement aujourd'hui comme des produits de luxe qu'on ne devrait pas avoir au départ, le Monde irait beaucoup mieux...
          • [^] # Re: Comment ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Mais non voyons, on les voit parfois dans les films, ceux qui dirigent (les entreprises, les états, le monde...), ce sont des sièges assemblés dans une pièce sombre qui complotent ensembles contre tous. Parfois, on voit une main mais c'est tout.
            • [^] # Re: Comment ?

              Posté par . Évalué à 1.

              :-)
              Alors qu'en réalité ce sont juste plein de gens qui font de petits actes, et qui laissent faire, par peur de perdre le petit bout qu'ils ont. Pourquoi imposer la servilité alors qu'elle est dans la nature humaine ?
  • # [HS] Pub pour certains sites ?

    Posté par . Évalué à 10.

    « Alors qu'un énorme mouvement de protestation envers le gouvernement actuel s'amplifie (amplifiait ?) à travers le prisme des réseaux sociaux. »

    Ça j’aimerais bien à savoir à quel point c’est vrai. C’est pas parce qu’ils en parlent au JT que ça l’est ; on a d’ailleurs eu le droit à un craquage en règle hier soir sur France2, le reportage a surtout montré que les réseaux sociaux étaient inefficaces à l’organisation de manifestations importantes.

    Il ne faut pas oublier que c’est la misère qui est est l’élement déclencheur de ces manifestations, et que je vois mal comment des gens, qui manifestent parce qu’ils n’ont pas de quoi s’acheter à manger, peuvent se donner rendez-vous via ordinateurs…
    • [^] # Re: [HS] Pub pour certains sites ?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est surtout que les photos et récits des violences commises par la police attisent l'indignation de la population.

      Bien sûr que ce n'est ni un élément déclencheur, ni le meilleur moyen de s'organiser (surtout le meilleur pour informer aussi les forces de rensignement àmha).

      Et je ne pense pas que l'ensemble des manifestant soit là pour du pain, et sa n'empêche pas certain d'avoir des smartphone ou des lignes ADSL
    • [^] # Re: [HS] Pub pour certains sites ?

      Posté par . Évalué à 1.

      les cybercafé tu connais pas ?
      sinon tu as regardé les aperos geant en france organisé sur facebook ?
  • # Ne pas trop déformer

    Posté par . Évalué à -8.

    > Alors qu'un énorme mouvement de protestation envers
    > le gouvernement actuel s'amplifie (amplifiait ?) à travers le prisme des réseaux sociaux.

    Tu réponds tout seul à ta question. Facebook était utilisé pour organiser les attaques violentes[1]. On peut ne pas aimer Moubarak et souhaiter la fin de son régime, mais il faut quand même comprendre sa réaction : aucun gouvernement ne tolère une page qui organise la guérilla urbaine. La réaction du régime a été cependant radicale : tout couper, par précaution.

    [1] http://yro.slashdot.org/story/11/01/27/0340230/Social-Media-(...)

    > Comment un gouvernement peut il museler ainsi son peuple,
    Les journalistes étrangers n'ont pas été interdits de travailler comme ça a été le cas en Iran. Il ne s'agit pas ici d'empêcher les gens de parler de la situation (notamment aux étrangers), mais de les empêcher de communiquer entre eux, afin qu'ils ne puissent pas organiser la suite des actions violentes. Les réseaux de téléphone fixe de l'opérateur national est aussi coupé, ainsi que la plupart des opérateurs mobiles [2]. C'est grave, parce que cela empêche aussi les appels d'urgence, mais ce n'est pas de la censure (c'est plutôt du contrôle des masses).

    [2] http://fr.news.yahoo.com/64/20110127/ttc-deuxime-jour-de-bla(...)
    • [^] # Re: Ne pas trop déformer

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      ce n'est pas de la censure (c'est plutôt du contrôle des masses)

      J'ai un peu du mal à voir la différence, là... C'est pas plutôt de la censure pour le contrôle des masses ? (ce qui est en général le but de toute censure qui se respecte, faudrait tout de même pas que le peuple prenne le pouvoir !)
      • [^] # Re: Ne pas trop déformer

        Posté par . Évalué à 1.

        Ce que je veux dire, c'est qu'à mon avis c'est une mesure anti-émeute d'urgence qui, accessoirement, passe par une censure, mais à distinguer de la censure politique générale. Le régime égyptien ne censurait pas les blogs, il se contentait de jeter les blogueurs gênants étaient en prison [1]. (Je ne dis pas que c'est bien, je veux juste distinguer les termes.)

        [1] http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/01/26/l-egyp(...)
    • [^] # Re: Ne pas trop déformer

      Posté par . Évalué à 8.

      >> Comment un gouvernement peut il museler ainsi son peuple,
      >Les journalistes étrangers n'ont pas été interdits de travailler comme ça a été le cas en Iran.

      Les journalistes étrangers font rarement partie du peuple...

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Ne pas trop déformer

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Et dans le même temps j'ai vu passer, dans un journal papier qui traînait dans le train, que le gouvernement payait des casseurs. C'est le problèmes de ce genre de conflits et on entend chaque côté dire que c'est pas eux, c'est les autres, blablabla, ...

      Tout est à prendre avec des pincettes, mais une chose est certaine, les arguments que tu avances pour justifier la coupure d'Internet ressemblent à ceux utilisé par certains gouvernements qui instaurent la censure sous prétexte de lutte contre la pédo-criminalité.

      Et finalement, quand tu dis : Il ne s'agit pas ici d'empêcher les gens de parler de la situation (notamment aux étrangers), mais de les empêcher de communiquer entre eux [...], je répond : pour qu'ils puissent parler de la situation, ils doivent pouvoir parler entre eux, parce que parler de la situation tout seul devant son miroir ...

      "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

      • [^] # Re: Ne pas trop déformer

        Posté par . Évalué à 1.

        Dans un état d'urgence, on prend des mesures d'urgence. Ce qu'il faut contrôler, c'est qu'elles disparaissent bien lorsque le calme reviendra.
        Les mesures dont tu parles, officiellement destinées à la lutte contre la pédo-criminalité, diffèrent en ce qu'elles sont par définition illimitées dans le temps.
        • [^] # Re: Ne pas trop déformer

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Et le calme, c'est quand tous ceux qui pensent différemment du gouvernement ne pourront plus s'exprimer parce que morts ou en prison ?
          Et l'état d'urgence, c'est quoi exactement ? Parce que pour l'instant je vois comme unique urgence de défendre un peuple oppressé par une dictature.
          Peut-être nos médias sont impliqués, mais ce qui nous est rapporté c'est qu'un gouvernement enferme et tue ses citoyens qui ne pensent pas comme lui et qui l'affirme. J'ai peut-être pas les bonnes sources d'information ...

          "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

          • [^] # Re: Ne pas trop déformer

            Posté par . Évalué à 2.

            Le calme est défini juridiquement. C'est quand l'état d'urgence sera levé.
            • [^] # Re: Ne pas trop déformer

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Chapeau !
              • [^] # Re: Ne pas trop déformer

                Posté par . Évalué à 2.

                En Égypte, l'état d'urgence a un sens politique particulier. Il venait justement d'être assoupli [1] presque 20 ans après l'assassinat du prédécesseur de Moubarak. On ne sait pas encore ce que les manifestations vont changer.

                [1] http://fr.rian.ru/world/20100511/186665078.html
                • [^] # Re: Ne pas trop déformer

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Mais c'est où le rapport avec une dictature qui ne laisse pas ses citoyens s'exprimer, je t'avoue que je ne comprend plus du tout ton raisonnement ...
                  Actuellement les meurtres et violences, c'est le gouvernement qui les produit, donc Internet a été coupé pour empêcher les gens d'exprimer leur mécontentement vis-à-vis de leur gouvernement. Ça n'a rien à voir avec un état d'urgence de 1981 que tu nous sors de la poche, ça parle de terroristes et de drogues, mais pas de peuple mécontent.

                  Je résume : (acte 1)le peuple était déçu, il est sorti dans la rue pour le dire, le gouvernement tue et emprisonne le peuple. (acte 2) Le peuple se défend d'un gouvernement criminel, crie son désarroi, répression plus forte. (acte 3) Le peuple continue à s'opposer malgré les massacres, coupure d'Internet.

                  Moi je vois juste un dictateur qui essaie de s'isoler un peu pour corriger son peuple tranquillement afin d'éviter de finir derrière les barreaux ou pire. Il faut juste que le peuple tienne le coup et là, isoler du monde, ça va pas être simple pour eux.

                  "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

                  • [^] # Re: Ne pas trop déformer

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Moi je vois deux réactions distinctes : tuer des gens parce qu'ils protestent, et couper internet pour éviter qu'ils protestent davantage demain. En imaginant que de tels évènements se passent dans une démocratie occidentale, je trouverais normal de couper les communications quelques jours pour éviter les regroupements, et anormal de tuer des gens. Comme je ne fais pas de procès d'intention, j'applique le même raisonnement à l'Égypte, bien que Moubarak soit, en lui-même, un dirigeant haïssable.
                  • [^] # Re: Ne pas trop déformer

                    Posté par . Évalué à 8.

                    En fait en coupant internet, le gouvernement veut faire cesser les manifestations qui l'obligent à tuer des gens, et donc économiser des vies. Le gouvernement égyptien est donc le gentil dans l'histoire \o/

                    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Ne pas trop déformer

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est quand l'état d'urgence sera levé.
              Sans changement politique, il y a peu de chance que ça arrive.
              L'état d'urgence est appliqué en Égypte quasiment sans interruption depuis 1967 [http://fr.wikipedia.org/wiki/Protestations_%C3%A9gyptiennes_(...)]
              • [^] # Re: Ne pas trop déformer

                Posté par . Évalué à 0.

                Et?
                L’objectif du plan Vigipirate est double : protéger la population, les infrastructures et les institutions, et préparer les réponses en cas d’attaque. La dernière version du plan, en vigueur depuis janvier 2007, est fondée sur le postulat que la menace terroriste doit désormais être considérée comme permanente. Elle définit un socle de mesures opérationnelles appliquées en toutes circonstances, même en l’absence de signes précis de menaces.
                http://fr.wikipedia.org/wiki/Vigipirate#L.27objectif

                Depending on the time of day, the French go either way.

                • [^] # Re: Ne pas trop déformer

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Même si on peut se poser des questions sur la pertinence du plan vigipirate, le comparer à l'état d'urgence égyptien me semble quelque peu excessif.

                  Au dernières nouvelles, les manifestations sont encore autorisées en France et la police ne tire pas à balles réelles sur les manifestants.

                  D'après Wikipedia État_d'urgence_en_France, sa dernière application remonte à 2005, a duré 2 mois et son application a été très partielle.
        • [^] # Re: Ne pas trop déformer

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          En même temps quand un gouvernement doit recourir à l'état d'urgence parce que le peuple manifeste, c'est peut-être que quelque chose ne va vraiment pas dans le pays. Et c'est pas en gardant la même dictature que ça va s'améliorer.

          Je trouve choquant qu'on puisse trouver normal de limiter la liberté d'expression au bon vouloir du gouvernement. Un des pilier du système démocratique est qu'on laisse le peuple s'exprimer. Si le gouvernement doit recourir à la censure pour se maintenir au pouvoir, c'est que c'est un mauvais gouvernement.
    • [^] # Re: Ne pas trop déformer

      Posté par . Évalué à 3.

      Quand je te lis, j'ai l'impression que tu dis "Le gouvernement était agressé, il a fait ce qu'il estimait nécessaire pour se défendre". Et là j'ai envie de te vomir dessus !

      Le gouvernement n'a pas à se défendre du peuple, le gouvernement doit représenter le peuple. Donc si le peuple ne veut plus de ce gouvernement, on change de gouvernement, on ne musèle pas le peuple, on n'empêche pas la protestation.

      "les peuples ne devraient jamais craindre leur gouvernement, ce sont les gouvernements qui devraient craindre leur peuple".
      • [^] # Re: Ne pas trop déformer

        Posté par . Évalué à 3.

        > il a fait ce qu'il estimait nécessaire pour se défendre
        C'est le principe d'un régime politique que de prévoir les moyens de sa stabilité. Ce qu'il faut juger, c'est si les moyens mis en œuvre sont proportionnés au but recherché. Mon avis est que tirer sur la foule (comme le font les policiers en Égypte) est disproportionné, et même contre-productif (la violence conduisant à la violence). En revanche couper le téléphone quelques jours vise au bit : éviter l'organisation d'évènements violents.
        Il est évident que le téléphone reviendra, et Internet aussi, parce qu'ils sont nécessaires. Une coupure générale, problématique pour l'économie et les services publics, montre bien que c'est une mesure transitoire et non pas une censure systématisée. C'est la réponse future qu'il faut évaluer : le régime Moubarak (ou un nouveau régime) va-t-il durablemetn filtrer ou censurer Internet, même dans les périodes de calme ?
    • [^] # Re: Ne pas trop déformer

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est de l'humour?
  • # Inquiétant ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je trouve ça impressionnant et inquiétant, un pays puisse bloquer comme cela en une journée toute communication internet ça fait peur, surtout voyant comme internet commence à avoir de plus en plus d'importance dans la vie (internet dans son sens large ;)).
    Quand je vois qu'en France avec les loi HADOPI et LOPPSI se qui de met en place, ça fait tout aussi peur.
    Si je me souvient bien, au dernière manifestations déjà notre chère gouvernement avait une dent contre facbook et twiter ...
    Je me demande quand nous (le peuple français) allons réagir...
    • [^] # Re: Inquiétant ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Si je me souvient bien, au dernière manifestations déjà notre chère gouvernement avait une dent contre facbook et twiter ...

      C'est tout de même dur de se dire que la défense de la démocratie passe par la défense de facebook…

      Après il n'est pas vraiment étonnant qu'un gouvernement compétent comme le notre veuille mettre en place des lois efficaces comme Hadopi et la Loppsi. Ce qui m'étonne beaucoup plus c'est la volonté affichée de vouloir sortir l'autorité judiciaire des lois sur internet. On civilise les sauvages d'internet en éloignant la justice, étrange non ? je pensais justement que la justice était le premier signe de la civilisation.
      Le gouvernement se prend la fessée par le conseil constitutionnel à propos de la HADOPI et se retape des semaines de débats pour rien. Et quelques mois plus tard ils ont la brillante idée d'essayer de passer encore une loi qui contourne le juge, c'est manifestement inconstitutionnel mais ils essayent quand même. Et ils vont se prendre une deuxième fessée… qu'est-ce qu'ils y gagnent ? Ils espèrent qu'au bout d'un moment ça passe ? Si j'étais paranoïaque j'y verrais un truc louche.
  • # Au pays des bisounours

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Les gentils sites de "réseaux sociaux" sont un atout pour la démocratie, et pour la liberté d'expression des citoyens.

    D'ailleurs, tous ces sites n'ont ils pas été crées et ne sont ils pas hébergés dans la plus grande démocratie du monde ?
    Du coup, ils ne pourront jamais être utilisé pour surveiller, ficher et influencer les citoyens dans le monde entier !
    C'est boooo.

    Grâce à ces réseaux sociaux, les citoyens s'organisent pour faire de gentilles manifestations, tous ensemble, mais le méchant gouvernement envoie de très méchants policiers pour les attaquer ! Booooouuuuuh.

    Heureusement, bientôt, grâce à l'aide des gentils états démocratique de l'axe du bien (c), le méchant gouvernement actuel de l'Egypte sera remplacé par un autre gouvernement beaucoup plus gentil et tous les égyptiens auront de nouveau accès aux réseaux sociaux.
    Ouf alors ! Sauvés !
    • [^] # Re: Au pays des bisounours

      Posté par . Évalué à 10.

      Alors ta derision est bien gentille, mais oui c'est ce qu'il se passe. Les egyptiens, comme la plupart des pays arabes, vivent dans une didacture assez dure. Leur niveau de developpement malgre la proximite de l'europe est faible et je crois qu'on peut saluer leur courage de se revolter contre cela.

      Donc honnetement, venir nous servir le discours soupe use jusqu'a la ficelle du style: democratie ou non c'est pareil, mourir de faim ou d'autre chose on finira bien dans le trou... c'est bien gentil mais non.

      On vit de maniere confortable, dans un pays aisé, ce serait bien sympa de s'en rendre compte, de redescendre sur terre et d'arreter ce pseudo-cynisme intello.
      • [^] # Re: Au pays des bisounours

        Posté par (page perso) . Évalué à -2.

        Désolé que mon commentaire ne te plaise pas.

        Je comprend tout à fait que les gens se révoltent, et j'ai de l'admiration pour les gens qui se mettent en danger pour essayer de changer les choses.

        Mais présenter les "réseaux sociaux" comme une arme pour la démocratie, et croire qu'il n'y a pas d'influence étrangère derrière la révolte actuelle, c'est ridicule.

        L'histoire montre qu'une révolution n'est jamais un mouvement spontané, et qu'il y a souvent, voir toujours, une influence étrangère derrière.

        Je ne dis pas que rien ne peut changer, ou qu'il en faut pas se révolter. Mais pour pouvoir comprendre les choses, il faut y réfléchir et pas balancer des idées simplistes comme celles de ce journal.

        Oui, je vis de manière confortable, mais j'ai de la compassion pour les gens qui souffre, loin et près de chez moi.
        • [^] # Re: Au pays des bisounours

          Posté par . Évalué à 2.

          Alors en me relisant, je comprends que ce ton naïf soit mal compris.

          Je simplifie pour laisser parler mon indignation et la transmettre, pas pour dire ce qu'il faut faire à qui que ce soit.

          Si les réseaux n'étaient pas une arme, ils n'auraient probablement pas été coupés.

          Après dire que je dis que la révolution se fait sur facebook, c'est simplifier aussi beaucoup.
          Je dis juste que le mouvement de protestation d'exprimait de plus en plus bruyamment sur ces réseaux, et que c'est ce qui a, entre autre bcp d'autre chose, pousser le gouvernement à s'isoler numériquement.
          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Bien sûr que c'est une arme, mais dans les mains de qui ? Des citoyens ? Je ne pense pas...

            Comme tu dis, la protestation s'exprime bruyamment sur ces réseaux, mais tu conviendras avec moi que créer du bruit sur fessbook, c'est facile. C'est à la portée du marketing, et de la propagande.
            Et si cette propagande est d'origine étrangère (pour l'Egypte je ne sais pas, pour l'Iran c'était évident), je comprend tout à fait que le gouvernement coupe l'accès.
            • [^] # Re: Au pays des bisounours

              Posté par . Évalué à 3.

              Heu... mettez quand même à jour votre vocabulaire (aka, les mots ont un sens, saperlipopette de cornegidouille !)

              Une arme, c'est un outil pour attaquer ou se défendre, en neutralisant, blessant, tuant ou détruisant (quelqu'un ou quelque chose).

              Les réseaux/outils sociaux sont des outils de communication/documentation one/many-to-many.

              C'est en ça que ça peut servir de catalyseur à la mobilisation d'une partie ou toute la population d'un pays lors d'une révolte/révolution (entre autres).
              • [^] # Re: Au pays des bisounours

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je trouve ta définition d'une arme compatible avec ma vision des "réseaux sociaux".
                Tout comme le cinéma est une arme lorsqu'il est utilisé comme instrument de propagande.
                • [^] # Re: Au pays des bisounours

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ce n'est pas "ma" définition. Au sens propre, c'est ça.

                  Au sens figuré (mais on perd alors en précision dans le discours), ça peut être tout et n'importe quoi en effet.

                  Pour le cinéma, si c'est un instrument de propagande, ça reste un instrument de propagande. Qui peut favoriser des actes/comportements/réflexions, mais qui ne les provoque pas et n'en est pas directement responsable/l'acteur.

                  Faut être précis et factuel, ça aide à la compréhension.
        • [^] # Re: Au pays des bisounours

          Posté par . Évalué à 1.

          Et si tu regardes un peu pres, tu verras que la revolution egyptienne est menée par les Freres musulmans; tu regardes egalement la position du gouvernement francais qui a soutenu jusqu'au dernier moment la dictature tunisienne, le scenario semble d'ailleurs se reproduire avec l'Egypte où les Etats-Unis semblent d'ailleurs etre sur la meme position que notre gouvernement.

          Bref, autant d'indices qui indiquent que ce n'est pas tant nos gouvernements qui souhaitent voir tomber les dictatures actuelles... Pour moi tout cela va a l'encontre de ton commentaire, tant sur la forme que sur le fond.
          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est toi même qui a dit :

            "Donc honnetement, venir nous servir le discours soupe use jusqu'a la ficelle du style: democratie ou non c'est pareil, mourir de faim ou d'autre chose on finira bien dans le trou... c'est bien gentil mais non."

            D'abord tu m'a critiqué parce que je ne crois pas que cette révolution conduire vers une démocratie, mais au final tu es d'accord avec moi.
            Pareillement, tu reconnais l'influence des pays occidentaux sur l'Egypte, donc je pense que tu es bien conscient que il y a sans doute une forte influence sur les mouvements actuels.

            Sinon sur le fond, je suis d'accord, il y a sans doute des influences variées sur les mouvements actuels.
            • [^] # Re: Au pays des bisounours

              Posté par . Évalué à 1.

              Je pense qu'on est tous d'accord pour reconnaître :
              - l'influence et les intérêts UE/US sur l'égypte et le mahgreb en général
              - un mouvement de ce type demande des influences et de la préparation

              mais je ne pense pas que l'on puisse dire (ou sous-entendre) que ces 2 propositions résument le problèmes dans ce cas.
              Ni, mea culpa, que les réseaux sociaux sont à l'origine du mouvement.

              Alors que c'était beaucoup plus flagrant en Ukraine par exemple, même si cet avis n'engage que moi
            • [^] # Re: Au pays des bisounours

              Posté par . Évalué à 2.

              Pour moi, tu es venu dire que ca ne deboucherait pas sur une democratie, qu'on etait bien naifs de croire la propagande mediatique occidentale et que c'etait l' "axe du bien" (pour te paraphraser) qui etait aux manettes.

              Je t'ai repris deja sur la forme, ca ok on va polemiquer 10 ans la dessus et sur le fond c'est juste faux: les gouvernements occidentaux ont tout fait depuis le debut pour lutter contre la rue. L'axe du bien n'y est pour la dedans, il vient meme de subir une defaite strategique importante, car les islamistes pourront peut-etre (ou pas je n'en sais rien !) tirer profit de la situation. En tous cas, il a vraiment peu d'interet a ce que la situation ait changée, bien au contraire...

              Au final, pour moi ca montre justement que les propagandes ont bien du mal a composer avec un internet libre et sur l'avenir, je pense personnellement (et j'espere) que ca amenera a terme un semblant de democratie, au moins en Tunisie où la revolte a semble justement tres spontanée
              • [^] # Re: Au pays des bisounours

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                1. Qu'ont fait les gouvernements occidentaux contre les manifestants ? Tu as l'impression que nos médias sont contre les manifestations, sérieusement ?
                2. Les "islamistes", ça recoupe tout et n'importe quoi. Les saoudiens ne sont pas du tout amis avec les Frères Musulmans.
                3. Je ne pense pas que Internet soit libre, et particulièrement pas les sites de réseaux sociaux. Ces sites sont des instruments de propagande.
                • [^] # Re: Au pays des bisounours

                  Posté par . Évalué à 1.

                  "Les saoudiens ne sont pas du tout amis avec les Frères Musulmans."

                  Et je dirais même plus, les saoudiens ne sont pas tous islamistes, ni musulmans non plus.
                  • [^] # Re: Au pays des bisounours

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Il me semble que les saoudiens sont tous musulmans.
                    Islamistes, ça dépend de ta définition.

                    Mais tu as raison, je parlais de l'influence du pouvoir saoudien et non des saoudiens en général ;-)
                • [^] # Re: Au pays des bisounours

                  Posté par . Évalué à 4.

                  1. - Appeler les manifestants dans le calme
                  - Preferer une evolution plutot qu'une revolution
                  - Laisser partir les commandes de grenades lacrymos pour defendre le regime
                  - Proposer un soutien aux policiers sur place
                  Et j'en manque certainement... Les medias ca fait des années qu'ils evitent de parler de ces regimes, la ils ont juste ete contraints et forces d'en parler, comment comprendre l'actualite sinon ?

                  2. Tout a fait, mais en general, ca veut pas dire des copains-copains avec les americains ;-)

                  3. Jusque la j'ai pu y etaler mes opinions sans soucis, contrairement a TF1 ou autres. Pour moi c'est une nette avancee vers la liberte d'expression dans les medias.
                  • [^] # Re: Au pays des bisounours

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    1. Ok, mais c'est plutôt du classique, en tout cas ils n'ont pas présenté la révolution comme islamique.

                    2. Le pouvoir saoudien est très amis avec les américains.

                    3. Je suis d'accord que nous sommes libres de discuter comme nous le voulons, et que c'est positif. Cela dit, tu pouvais déjà aller discuter au café du coin avant Internet.
                    Grâce à Internet, j'ai appris énormément, je dois le reconnaître. Mais ce n'était pas sur les réseaux sociaux ;-)
      • [^] # Re: Au pays des bisounours

        Posté par . Évalué à 3.

        Il n'a pas tort en ce qui concerne la contradiction latente qu'il y a à compter sur Facebook pour faire la révolution.

        On est un cran plus loin que ce que la chanson "Révolution.com" de No One Is Innocent décrit: ce n'est même plus Internet (l'outil neutre) qui est censé permettre la révolution, mais les services commerciaux Facebook © ou Twitter ©.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

    • [^] # Re: Au pays des bisounours

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ben oui, Facebook peut être utilisé avec intelligence (organisation de manifestations), mais ça peut aussi être utilisé par les gouvernement pour fliquer. Et alors ? C'est pas le premier outil qui est à double tranchant.

      C'est d'ailleurs la même chose avec les mails (le FAI peut garder des traces) et à peu près tous les moyens informatiques (à part Tor?). C'est pas parce qu'on peut en faire une mauvaise utilisation que le moyen est forcément mauvais et qu'il faut trouver ça débile.

      Maintenant je pense que les médias occidentaux ont tendance à surévaluer l'utilité de facebook. C'est parce que tous les gens qui utilisent facebook dans le monde occidental pour des trucs futiles vont avoir une sorte d'auto-justification en se disant "ah ouais mais c'est un outil qui aide à la démocratie, c'est bien". Néamnoins, si internet est coupé, c'est bien que ça aide.
      • [^] # Re: Au pays des bisounours

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        :-/

        Ça ne te choque que ton soi-disant outil pro-démocratique soit une multinationale contrôlée par des intérêts américains ?

        Et désolé mais ça n'est pas la même chose qu'un email, tout comme une lettre privée n'est pas la même chose qu'un forum de discussion organisé.

        Oui, Facebook aide, mais aide à quoi ?
        • [^] # Re: Au pays des bisounours

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Facebook est une « multinationale » ?

          DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Bah oui… ils ont des bureaux dans un peu près tous les pays. Un siège en Irlande pour échapper à l'impôt etc.
          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par . Évalué à 4.

            Américaine, La multinationale. Tout le monde sait très bien que le Monde est en Amérique¹.

            ¹ Ne jamais contredire sur ce point. Les afghans et les irakiens ont essayé.
        • [^] # Re: Au pays des bisounours

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          >Oui, Facebook aide, mais aide à quoi ?

          A communiquer facilement et massivement.

          On s'en fou du pays du site tant qu'ils restent neutre (pas comme certains sites de paris qui bloquent les joueurs français pour respecter la législation française)

          Les gens seraient peut être plus libre en envoyant des messages par pigeons, mais c'est pas très pratique sans compter que l'armée égyptienne les utiliserais comme cible.


          Facebook n'est certainement pas la solution idéale, mais c'est une solution facile à utiliser donc les gens s'en servent.

          Les moyens techniques importent peu vu l'importance de la liberté d'un peuple
    • [^] # Re: Au pays des bisounours

      Posté par . Évalué à 9.

      "Les gentils sites de "réseaux sociaux" sont un atout pour la démocratie, et pour la liberté d'expression des citoyens."

      Les réseaux sociaux sont un moyen efficace de communiquer. Tout ce qui facilite la communication entre les citoyens est positif pour la démocratie, que tu le veuilles ou non. Et cela, malgré tout ce qu'on peut reprocher à ces réseaux sociaux

      "D'ailleurs, tous ces sites n'ont ils pas été crées et ne sont ils pas hébergés dans la plus grande démocratie du monde ?"

      NON. Ces sites n'ont pas été créé ni hebergés en Inde. Je ne vois pas ce qui te fait dire ca.

      "Du coup, ils ne pourront jamais être utilisé pour surveiller, ficher et influencer les citoyens dans le monde entier !
      C'est boooo."

      Je ne vois pas d'où viens le "du coup" ? C'est pas parce qu'ils ont un effet positif qu'ils ne peuvent pas avoir d'autres effets négatifs ! Tout n'est pas tout blanc ou tout noir.

      "Grâce à ces réseaux sociaux, les citoyens s'organisent pour faire de gentilles manifestations, tous ensemble"
      C'est un fait, les réseaux sociaux permettent aux citoyens d'organiser des manifs. Par contre, je ne sais pas si ces manifs sont "gentilles".

      "Heureusement, bientôt, grâce à l'aide des gentils états démocratique de l'axe du bien (c), le méchant gouvernement actuel de l'Egypte sera remplacé par un autre gouvernement beaucoup plus gentil et tous les égyptiens auront de nouveau accès aux réseaux sociaux."

      Euh.... NON ! Bientot, grâce à son action, et malgré l'inaction des gentils etats démocratiques, le peuple aura déposé ce gouvernement qui manifèstement ne leur convient pas. Et ils auront à nouveau accès à la liberté d'expression, et à des moyens de communication modèrne. Qu'ils s'en servent ensuite pour vendre leur âme et leur vie privée à des entreprises, ca les regarde.
      • [^] # Re: Au pays des bisounours

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        "Les réseaux sociaux sont un moyen efficace de communiquer. Tout ce qui facilite la communication entre les citoyens est positif pour la démocratie, que tu le veuilles ou non. Et cela, malgré tout ce qu'on peut reprocher à ces réseaux sociaux"

        J'adore le "que je le veuille ou non". Donc malgré que je reproche aux réseaux sociaux d’être utilisés à des fins d'ingérence, de surveillance, de manipulation et de propagande, ils restent positifs parce que je peux communiquer mes photos de vacance avec ?

        "NON. Ces sites n'ont pas été créé ni hebergés en Inde. Je ne vois pas ce qui te fait dire ca."

        A que je sache, l'Inde est plus petite que les USA :-p

        "Je ne vois pas d'où viens le "du coup" ? C'est pas parce qu'ils ont un effet positif qu'ils ne peuvent pas avoir d'autres effets négatifs ! Tout n'est pas tout blanc ou tout noir."

        Quel effet positif ?

        "Euh.... NON ! Bientot, grâce à son action, et malgré l'inaction des gentils etats démocratiques, le peuple aura déposé ce gouvernement qui manifèstement ne leur convient pas. Et ils auront à nouveau accès à la liberté d'expression, et à des moyens de communication modèrne. Qu'ils s'en servent ensuite pour vendre leur âme et leur vie privée à des entreprises, ca les regarde."

        Le peuple ? Peut-être mais ça reste à prouver. L'inaction des gentils états démocratiques ? Peut-être mais ça reste à prouver. La liberté d'expression ? Peut-être mais ça reste à voir.
        Comme tu dis, tout n'est pas blanc ou noir.

        Pourquoi alors me contredire si je dis que les réseaux sociaux sont loin d’être tout blanc ?
        • [^] # Re: Au pays des bisounours

          Posté par . Évalué à 2.

          > malgré que je reproche aux réseaux sociaux d’être utilisés à des fins d'ingérence, de surveillance, de manipulation et de propagande
          Un peu comme l’imprimerie puis la presse, et probablement tout outil de communication inventé par l’homme…
          So what ?
          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Je ne dis pas que FBook ou Twitmachin peuvent servir à ça, je dis que dans un cadre politique, ils ne peuvent servir QUE à ça.
            Ils sont massifs, centralisés, et appartiennent à des multinationales.
            Alors que l'imprimerie est une technologie libre :-)
            • [^] # Re: Au pays des bisounours

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Libre à toi d'implémenter les mêmes technos que Facebook.
              Comparer Facebook à l'imprimerie est stupide, le comparer à un éditeur / imprimeur serait plus correct. Et dans ce cas bon courage pour convaincre un éditeur papier de publier à l'échelle mondiale tes textes...
        • [^] # Re: Au pays des bisounours

          Posté par . Évalué à 2.

          ""NON. Ces sites n'ont pas été créé ni hebergés en Inde. Je ne vois pas ce qui te fait dire ca."

          A que je sache, l'Inde est plus petite que les USA :-p"

          Tu parlais de plus grande démocratie du monde ? Si on parle en population, c'est l'Inde. Si on parle en superficie, c'est la Russie, ou bien le Canada si on considère que la Russie n'est plus vraiment démocratique. Si on parle au niveau du principe démocratique, c'est la Suisse.

          Les USA ne sont pas la plus grande démocratie du monde, ni en terme de population, ni en terme de superficie, ni en terme de démocratie...

          ""Euh.... NON ! Bientot, grâce à son action, et malgré l'inaction des gentils etats démocratiques, le peuple aura déposé ce gouvernement qui manifèstement ne leur convient pas. Et ils auront à nouveau accès à la liberté d'expression, et à des moyens de communication modèrne. Qu'ils s'en servent ensuite pour vendre leur âme et leur vie privée à des entreprises, ca les regarde."

          Le peuple ? Peut-être mais ça reste à prouver. L'inaction des gentils états démocratiques ? Peut-être mais ça reste à prouver."

          Si on prend l'exemple de la Tunisie, (ce que semble faire les egyptiens), c'est bien le peuple qui s'est débarassé de son gouvernement, par son action, et malgré l'inaction des gentils etats démocratiques.

          "Pourquoi alors me contredire si je dis que les réseaux sociaux sont loin d’être tout blanc ? "
          Justement parce que, en te lisant, j'avais l'impression que tu disais qu'ils etaient justement tout noir, sans considérer le coté positif (faciliter la communication entre les gens). Mais apparement on s'est mal compris ^^
          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par . Évalué à 5.

            Si on parle au niveau du principe démocratique, c'est la Suisse.
            Ce n'est pas l'avis de l'université de ... Zurich, qui a classé le Danemark en 1, et la Suisse en 14. http://www.swissinfo.ch/fre/nouvelles_agence/international/D(...)

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Au pays des bisounours

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            "Tu parlais de plus grande démocratie du monde ? Si on parle en population, c'est l'Inde. Si on parle en superficie, c'est la Russie, ou bien le Canada si on considère que la Russie n'est plus vraiment démocratique. Si on parle au niveau du principe démocratique, c'est la Suisse."

            Et si je parlais de la plus puissante, de la plus "prestigieuse", ou encore de la plus connue ? Ça a l'air d'avoir été très bien compris...

            Pour la Tunisie, désolé si je te l'apprend mais c'est l'armée qui a fait tomber le gouvernement. Evidemment la révolte populaire est la source de cette chute, mais si l'armée avait choisi l'autre camp, ça ne se serait pas passé de la même façon.

            Je te rappelle enfin que mon commentaire critiquait un journal nous présentant les réseaux sociaux comme la solution à la dictature, ma réaction a donc été de les critiquer.
  • # Question débile..

    Posté par . Évalué à 4.

    >>Comment un gouvernement peut il museler ainsi son peuple <<

    C'est une dictature, donc par définition: les communications sont controlées: traditionnellement ça veut dire la presse, mais pas seulement..
    Donc ta question est plutôt débile..

    Je vais même te dire (t'apprendre?) quelque-chose: si tu proteste trop, ils peuvent même te mettre en prison!

    >> comment les compagnies internationales de télécommunications peuvent elles commettre cela ? <<

    Même remarque que pBpG..

    On ne vit pas dans un monde de bisounours, tu viens de le découvrir?


    • [^] # Re: Question débile..

      Posté par . Évalué à 8.

      Le gouvernement Moubarak a d'ores et déjà proposé le savoir-faire égyptien aux forces de l'ordre française pour la gestion des coupures internet.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Question débile..

        Posté par . Évalué à 3.

        Et Michèle Alliot-Marie a proposé de brader des Rafales aux égyptiens pour bombarder la population avec du gaz moutarde.

        Merci cependant, de ne pas lui faire dire ce qu'elle n'a pas dit, c'est une proposition qui va dans le sens de la population égyptienne, en améliorant une situation instable et dangereuse qui ne profite actuellement à personne ; c'est une polémique politicienne dans fondement que de faire des raccourcis sur son compte alors qu'elle tient une position sereine et objective de la situation, et elle est de toute façon au dessus des ces règlements de compte minables et a en plus le soutien du chef de l'état, alors ça suffit maintenant vous fermez vos gueules.
  • # facile

    Posté par . Évalué à 10.

    Comment un gouvernement peut il museler ainsi son peuple
    J'appelle ça la France, mademoiselle... Et pas n'importe laquelle... La France du Général de Gaulle !

    Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Obama

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    À mettre en parallèle avec le « Kill Switch » d'Obama : http://news.techworld.com/security/3228198/obama-internet-ki(...)

    DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

  • # Réseau décentralisé

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Voilà un nouvel appel fort à mettre en place rapidement un réseau décentralisé. Pour le moment, la mise sous tutelle des FAI peut bloquer le réseau, mais des alternatives sont possibles: à regarder du côté de Netsuku déjà cité ici ou du protocole B.A.T.M.A.N., et les diverses tentatives de réseau communautaire (réseau citoyen etc).

    Voir aussi l'importance des réseau chiffrés, comme freenet. Bref, c'est maintenant qu'il faut mettre ça en place.
  • # Pour éviter qu'on leur détruise leur matos ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Comment les compagnies internationales de télécommunications peuvent elles commettre cela ?

    La réponse est dans le titre. S'ils ne s'en occupent pas eux-mêmes, on va envoyer un mec de la part du gouvernement pour le faire. et ce/ces mec(s) risque de tout saccager. Mieux vaut éviter donc.

    En plus du fait que l'on ne vit pas dans un monde de bisounours.
    • [^] # Re: Pour éviter qu'on leur détruise leur matos ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Mouai… je n’y crois pas trop, c’est que tout saccager a quelques effets de bord comme : ne plus avoir de réseau de communication, décourager les compagnies d’en avoir dans le pays en question, et possiblement couper la com. de la famille aussi (je veux bien que les militaires aient leur propre réseau… pour le reste par contre…).
      • [^] # Re: Pour éviter qu'on leur détruise leur matos ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        La famille, elle doit penser à autre chose qu'à garder youtube et youporn pour la progéniture.

        Sans détruire tout le matériel, détruire juste un peu de matériel pour faire plier les autres, ça suffit à mon avis.

        Envoyé depuis mon lapin.

        • [^] # Re: Pour éviter qu'on leur détruise leur matos ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Exact. Il ne leur sert à rien de tout saccager pour faire plier un opérateur. Il leur suffit de couper quelques cables et de mettre hors-services quelques ordis au hasard au pire. Ça calme tout de suite dans ce cas.
  • # Quels contournements ? (DNS, BGP)

    Posté par . Évalué à 2.

    Imaginons que ça vous arrive... vous habitez dans un pays, et paf le gouvernement coupe le DNS et le Border Gateway Protocol (dont je ne sais fichtre rien à quoi il sert). Que faites-vous ?

    Pour le DNS je pense qu'on peut essayer directement les IP, voire un résolveur interne, peut-être un DNS alternatif. Mais pour le BGP, c'est grave, docteur ?

    http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/01/28/timide-comin(...)
  • # Soldes !!!

    Posté par . Évalué à 3.

    Je vous propos -20 % sur mon stock de nom de domaine en .eg !!
    C'est une super affaire !
  • # Une humble action de FDN

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Et c'est dans ces cas là que FDN sait se rendre utile&nbsp: mise à disposition de connexion par MODEM pour les Égyptiens.

    [http://blog.fdn.fr/post/2011/01/28/Censure-de-l-internet-en-(...)]

    شدو حيلكم

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.