Journal L'ebook reader des moules ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
14
31
jan.
2013

Salut cher journal,

Si je m'intéresse de près aux livres électroniques, j'avoue ne jamais avoir craqué pour un Kindle car l'idée qu'on puisse effacer à distance un livre que je lis me rebute au plus haut point.

Je reste donc un fervent utilisateur de FBReader ( http://fbreader.org/ ) et me contente pour le moment des livres disponibles sur le projet Gutenberg ( http://www.gutenberg.org/ ), ce qui est déjà pas mal. Je lis tout cela sur mon téléphone.

Les problèmes :

  • L'écran, mais en super AMOLED, est très lumineux. J'utilise une petite application pour diminuer la luminosité le soir : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.haxor

  • Au contraire, en plein soleil, j'ai des reflets et l'écran est trop sombre.

  • Les téléphones modernes pompent la batterie. Je n'imagine pas tenir sans recharger un très long voyage (surtout si je décide de jouer 15 minutes à un jeu et pomper d'un coup 15%).

  • Fragilité : sur la plage, par exemple, j'emballe mon téléphone dans une housse pour éviter le sable et l'eau.

Or, je viens de tester un Koboglo ( http://www.kobo.com/koboglo ) et je dois avouer que je suis charmé par la bestiole.

Mais j'ai encore des doutes :

  • J'aimerais accéder aux ebooks du projet Gutenberg s'en devoir brancher un cable USB et transférer des fichiers epub. Dans FBReader, je cherche parmi le catalogue, je clique et voilà.

  • J'aimerais pouvoir avoir une synchronisation avec mon téléphone pour pouvoir continuer à lire à partir de la même page même si je n'ai pas mon ebook reader avec moi.

  • Est-ce qu'il peut s'utiliser entièrement à une seule main ? Avec mon téléphone, je tourne les pages avec le bouton de volume sur lequel mes doigts sont naturellement posés.

Et sinon, est-ce que vous connaissez des bons catalogues d'ebooks en Français ? En existe-t-il où l'on peut proposer ses propres epubs ? D'une manière générale, quel est votre retour des lecteurs d'ebooks ?

Merci et à samedi au FOSDEM :-)

  • # Lien vers mon blog

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Oups, en me relisant, je réalise que j'ai oublié le traditionnel lien vers mon blog sans lequel il n'est pas possible de commenter sur la pertinence d'un tel lien et que, du coup, les commentaires, risquent d'être en rapport avec le sujet du journal.

    Pour vous éviter cette avanie, je rattrappe mon retard avec un billet en lien sur le futur du livre : http://ploum.net/post/le-futur-du-livre

    • [^] # Re: Lien vers mon blog

      Posté par . Évalué à 10.

      Ah merci ! Je me disais bien qu'il manquait quelque chose. On va pouvoir troller maintenant.

    • [^] # Re: Lien vers mon blog

      Posté par . Évalué à 10.

      Ce blog aurait plus sa place sur un forum!
      (ça aussi, c'est fait…)

  • # Ebooks libres et gratuits

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ebooks libres et gratuits
    http://www.ebooksgratuits.com/index.php
    Excellent site, avec plein de ressources, regarde toutes les rubriques, les liens, les infos, etc.

    Catalogue avec d'autres projets
    http://www.noslivres.net/

    Bonne pêche

    "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

    • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

      Posté par . Évalué à 4.

      J'ai aussi trouvé celui-ci pour des livres en anglais. Contrairement au projet Gutenberg, il se base sur le copyright australien qui expire 70 ans après la mort de l'auteur ce qui permet d'avoir accès à des auteurs un peu plus récents, comme H.P. Lovecraft par exemple.

      http://freeread.com.au/

      Sur le même principe, il y a le Projet Gutenberg Australia :

      http://gutenberg.net.au/

      • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Contrairement au projet Gutenberg, il se base sur le copyright australien qui expire 70 ans après la mort de l'auteur ce qui permet d'avoir accès à des auteurs un peu plus récents, comme H.P. Lovecraft par exemple.

        Note que cela n'en fait pas pour autant des œuvres libres.

        • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Mmmh ? Dans le domaine public, c'est libre…

          • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Dans le domaine public pour une partie de l'humanité, sous copyright classique pour une autre partie, ce n'est pas libre.

            Une œuvre n'est libre que si l'auteur accorde les quatre libertés à tout être humain, indépendamment de sa nationalité ou de son lieu de résidence.

            • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

              Posté par . Évalué à 2.

              Les quatre libertés s'appliquent aux livres ?

              • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Si un livre offre la possibilité d'être lu, copié, partagé, étudié, de créer des modifications et de les diffuser librement, alors il est libre, oui.

                • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                  Posté par . Évalué à -2.

                  C'est toi qui le dit ou c'est la FSF ?

                  • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 01/02/13 à 17:43.

                    Ce n'est pas moi qui fait la définition du libre. Je ne sais pas si la FSF a une définition officielle pour les œuvres non-logicielles mais il semble que c'est la définition communément acceptée.

                    • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      C'est bien ce qui est communément admis, avec comme définitions alternatives celles de Debian et de l'OSI. L'idée est que les définitions s'applique tout à fait à des œuvres non logicielles.

                      En revanche, il est à noter que l'importance de cette liberté n'est pas la même pour les œuvres d'utilisé (logiciels et manuels scolaires, essentiellement) que pour les œuvres qui relèvent plus de l'art ou de divertissement. C'est le point de vue de Stallman, que je partage personnellement.

                    • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Pour moi la deuxième liberté (qui est la numéro 1 car c'est numéroté de 0 à 3), c'est "The freedom to study how the program works, and change it to make it do what you wish", ce qui n'a absolument aucun sens pour une œuvre littéraire sauf si l'on se consacre sur l'aspect DRM, mais tu parlais copyright. D'où mon interrogation sur d'où ça vient.

            • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              J'aimerais bien que ceux qui moinssent silencieusement me disent en quoi j'ai tort. À ma connaissance les œuvres de H. P. Lovecraft ne sont pas libres, et c'est notamment la raison pour laquelle la communauté d'Ubuntu Satanic Edition refuse d'introduire des extraits du Necronomicon dans le live CD.

              • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                Posté par . Évalué à 2.

                Pas tant qu'il aura atteint la date de domaine public pour l'ensemble du monde, donc probablement celle des US.

                • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ben il semblerait que tu aies raison. Je croyais que le Necronomicon n'était pas dans le domaine public au Mexique ou en Côte d'Ivoire, mais la loi des 100 ans p.m.a. pour le Mexique n'est pas rétroactive, et la loi des 99 ans p.m.a. pour la Côte d'Ivoire ne concerne que les travaux photographiques, audiovisuels, d'art appliqués, et certaines publications posthumes. Autant pour moi.

                  Mais alors dans ce cas je ne comprends pas l'entêtement des devs de Ubuntu SE : http://ubuntusatanic.org/forum/comments.php?DiscussionID=288&page=1#Item_0 (j'avais eu une conversation sur identica où des membres de la communauté m'assuraient que le Necronomicon n'était pas libre, mais ils ont supprimé leurs comptes et leurs messages sont partis avec :/ )

                  • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                    Posté par . Évalué à 1.

                    En un sens, c'est vrai, Lovecraft n'est pas dans le domaine public aux US. Il l'est en France mais ses traductions françaises ne le sont pas.

                    • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      J'avoue que je suis perdu, là. Quand on dit que la loi de 1976 rallonge le copyright non-renouvelé de 47 ans de manière rétroactive, cela concerne également les œuvres entrées dans le domaine public entre temps ? Ou bien est-ce qu'il y a eu d'autres ayants-droit qui ont renouvelé après la mort de Lovecraft le copyright des ses œuvres, 28 ans après la publication de celles-ci ?

              • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                Posté par . Évalué à 4.

                Un logiciel libre de cryptographie qui est illégal dans un pays n'en est pas moins libre. Quand bien même un pays déclarerait "le copyright n'expire jamais", ça n'en serait pas moins libre.

                • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  Le copyright ne relève pas de la loi, mais de la volonté de l'auteur. Pour juger si une œuvre est libre ou pas, on regarde le contrat établi entre l'auteur et le reste de l'humanité, pas la loi.

                  • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                    Posté par . Évalué à 3.

                    L'auteur sait qu'à sa mort, ses œuvres entreront dans le domaine public. Il agit en connaissance de cause. En publiant, il accepte donc qu'elles soient libres après quelques années ou siècles. S'il ne l'accepte pas, il ne les montre pas ou les détruit.

                    • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 01/02/13 à 15:49.

                      L'auteur sait qu'à sa mort, ses œuvres entreront dans le domaine public.

                      Selon toi une œuvre devient libre à la mort de l'auteur ? Sur quoi te bases-tu pour dire ça ?

                      • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Pas nécessairement le jour de sa mort, mais il sait qu'un nombre variable d'années après, elle sera diffusible et modifiable (en quelque sorte les fameuses quatre libertés).

                        • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Oui, 50 à 70 ans après sa mort dans la majorité des pays, mais ça peut aller jusqu'à 75, 80, 99 voir 100 ans dans certains pays qui n'appliquent pas la règle du plus court terme. Note que je me suis trompé tout à l'heure (voir un de mes commentaires plus haut), le Necronomicon semble bien dans le domaine public dans tous les pays du monde.

                          Mais pour rappel : le libre, c'est liberté, égalité, fraternité. Une œuvre est libre lorsque les quatre libertés sont accordées à tout le monde. Sinon, on n'accorde plus des libertés mais des privilèges.

                          • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Oui, 50 à 70 ans après sa mort dans la majorité des pays, mais ça peut aller jusqu'à 75, 80, 99 voir 100 ans dans certains pays qui n'appliquent pas la règle du plus court terme.

                            Mais pour rappel : le libre, c'est liberté, égalité, fraternité. Une œuvre est libre lorsque les quatre libertés sont accordées à tout le monde. Sinon, on n'accorde plus des libertés mais des privilèges.

                            Vous répétez le même argument, je donnerai donc les mêmes réponses.

                            • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Si un pays dit « le copyright n'expire jamais, et on ne changera pas d'avis là-dessus » (ce qui n'est pas près d'arriver, il suffit de rallonger le copyright de 20 ans tous les 20 ans, ça revient au même et c'est moins impopulaire) et que je publie une œuvre sous une licence qui ne spécifie pas de date d'entrée dans le domaine public, mais à la place se base sur la durée du copyright telle qu'elle est définie dans la loi (et c'est ce qui est sous-entendu lorsqu'on publie une œuvre sous copyright classique), alors en effet, cette œuvre n'est pas libre et ne le sera jamais.

                              • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 01/02/13 à 16:45.

                                Si un pays dit « le copyright n'expire jamais, et on ne changera pas d'avis là-dessus » (ce qui n'est pas près d'arriver, il suffit de rallonger le copyright de 20 ans tous les 20 ans, ça revient au même et c'est moins impopulaire) et que je publie une œuvre sous une licence qui ne spécifie pas de date d'entrée dans le domaine public, mais à la place se base sur la durée du copyright telle qu'elle est définie dans la loi

                                L'auteur fait un choix dans un contexte, et à un moment précis. Au moment où il fait ce choix, il ne peut pas prévoir les changements qui auront lieu dans le futur. Donc la loi qui change tous les 20 ans n'entre pas en compte dans le choix de l'auteur, même si les changements sont rétroactifs.
                                Pour continuer sur le contexte du choix, au moment où Lovecraft a fait le choix de ne pas mettre son œuvre directement dans le domaine public, et jusqu'à sa mort, aucun pays n'avait de "copyright illimité" (ni même encore aujourd'hui). Il a donc accepté tacitement que son œuvre entre dans le domaine public après sa mort.

                                • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                                  Il a donc accepté tacitement que son œuvre entre dans le domaine public après sa mort.

                                  Qu'en sais-tu ? Comment sais-tu ce que pensait Lovecraft à ce moment-là ?

                                  Le copyright nous dit que par défaut l'auteur s'en remet à la loi pour déterminer quand l'œuvre entrera dans le domaine public. Si l'auteur veut décider de façon précise quand l'œuvre doit entrer dans le domaine public, il le fait, il l'écrit quelque part, dans une licence, ou dans tout autre document faisant foi. Si tu veux que tes œuvres entrent dans le domaine public 50 ans après ta mort, tu écris dans ta licence « Cette œuvre entre dans le domaine public 50 ans après ma mort. ». Sinon l'entrée dans ton œuvre dans le domaine public dépend de ce que la loi en dit, pas du feeling de ton public qui se dira « Oh, le copyright a été rallongé de 20 ans dans une dizaine de pays, mais BFG je le connaissais bien, il aurait jamais été d'accord, et puis il était peu prévoyant, il n'aurait jamais imaginé que le copyright se rallonge et c'est pour ça qu'il n'a rien précisé dans la licence. ».

                                  Pour connaître l'intention de l'auteur, on se fie à ce qui est écrit, point barre. Pas à ce qu'on imagine qu'il aurait dit suivant ce qu'on connaît de lui.

                                  • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Qu'en sais-tu ? Comment sais-tu ce que pensait Lovecraft à ce moment-là ?

                                    La loi était d'une certaine façon à son époque, il n'a pas spécifié de clause particulière, il acceptait donc implicitement l'entrée en domaine public après sa mort. Nul n'est censé ignorer la loi.
                                    S'il ne l'avait pas accepté, il aurait fallu qu'il le dise, ou bien qu'il ne publie rien du tout, ou encore qu'il détruise toutes les impressions de son œuvre. Il n'y a pas d'autre choix. S'il avait ignoré la loi, et bien comme vous le dites, on ne peut pas savoir s'il l'ignorait, donc par défaut il l'a fait en connaissance de cause.

                                    • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                      […] il n'a pas spécifié de clause particulière, il acceptait donc implicitement l'entrée en domaine public après sa mort […]

                                      Je veux une preuve de ce truc-là. Une démo, des arguments, un truc bien étayé, rigoureux, solide. Parce que mine de rien tu remets en cause des principes de base du copyright actuel.

                                      Nul n'est censé ignorer la loi.

                                      J'ai bien l'impression que c'est toi qui l'ignore.

                                      • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 02/02/13 à 16:53.

                                        Je veux une preuve de ce truc-là. Une démo, des arguments, un truc bien étayé, rigoureux, solide. Parce que mine de rien tu remets en cause des principes de base du copyright actuel.

                                        1. il n'a pas spécifié de clause particulière, il acceptait donc la loi
                                        2. État de la loi du copyright aux États-Unis en 1921

                                        • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          il n'a pas spécifié de clause particulière, il acceptait donc la loi

                                          On est d'accord.

                                          État de la loi du copyright aux États-Unis en 1921

                                          Les États contractants sont libres de fixer des protections plus longues.

                                          Et c'est justement ce qui s'est passé en 1976 quand les États-Unis ont rallongé la durée de copyright non-renouvelé de 47 ans de manière rétroactive : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lovecraft#Droit_d.27auteur

                                          • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            Donc Lovecraft savait ce qui se passerait en 1976 ? Il est vraiment extralucide !

                                            • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Je te rappelle qu'on parle du type qui rêvait l'ensemble de ses histoires.

                                            • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                              Le choix du copyright classique revient à dire : « Je me fie à la loi concernant la durée de validité de mon copyright. Si la loi change, j'accepte que la durée de validité change. ». C'est tout. Si tu ne veux pas que la durée du copyright sur ton œuvre dépende de la loi tu l'écris dans ta licence.

                          • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                            Posté par . Évalué à 2.

                            le libre, c'est liberté, égalité, fraternité.

                            Euh, non. Ça c'est la République Française.

                            Sans compter que bon, définir - ne serait-ce qu'en partie - le libre par la liberté, c'est assez cocasse.

                            • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 01/02/13 à 16:37.

                              Euh, non. Ça c'est la République Française.

                              C'est ainsi que Stallman résume l'esprit du libre à chaque fois qu'il fait une conférence en France. Si tu n'es pas d'accord va t'expliquer avec rms.

                              Tu peux penser que ce que dit rms dans ses conférences ne reflète pas forcément la position de la FSF. Pourtant je suis à peu près sûr que si je publie un logiciel sous une licence disant « Je donne les quatre libertés à tout le monde mais pas aux habitants de Côte d'Ivoire. », le logiciel sera considéré comme non-libre par la FSF.

                              • [^] # Re: Ebooks libres et gratuits

                                Posté par . Évalué à 2.

                                C'est ainsi que Stallman résume l'esprit du libre à chaque fois qu'il fait une conférence en France. Si tu n'es pas d'accord va t'expliquer avec rms.

                                Pour l'instant, c'est avec BFG que je ne suis pas d'accord. On va laisser rms tranquille, si tu veux bien.

                                Stallman trouve peut-être que c'est une bonne manière de le présenter aux français - et il a probablement d'autres manières de le faire dans d'autres contextes - ça n'en fait pas pour autant la devise du logiciel libre (que Stallman lui-même a formalisé sous une forme assez radicalement différente).

                                Pourtant je suis à peu près sûr que si je publie un logiciel sous une licence disant « Je donne les quatre libertés à tout le monde mais pas aux habitants de Côte d'Ivoire. », le logiciel sera considéré comme non-libre par la FSF.

                                Soit, mais ça n'a pas grand chose à voir avec notre bonne vieille devise nationale. Je ne vois notamment pas bien ce que la fraternité vient foutre là-dedans (la liberté va de soi, l'égalité se discute - dans ce thread en tous cas).

  • # Calibre

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne peux pas parler du Koboglo, mais la référence pour gérer ses ebooks et chercher dans toutes les bibliothèques (gratuites ou non) est Calibre. La recherche se fait sur l'ensemble des bibliothèques d'un coup, du coup je ne me pose pas la question de quel catalogue j'utilise.

    N'ayant pas de ebook (c'est ma copine qui a un Kindle), je ne sais pas si ça peut gérer la synchronisation entre plusieurs support. Mais une fois que tu auras goûté à un écran e-ink je te vois mal retourner à ton écran minuscule et brillant de ton téléphone.

    Pour info, les gros avantages qui ont fait que je lui ai conseillé un Kindle sont :
    - Elle utilisait déjà Amazon pour acheter ses livres
    - Le Kindle a une fonction très pratique: tu envoies un epub (ou autre j'ai pas essayé) à une adresse mail liée au compte Kindle et le livre est téléchargé automatiquement sur le Kindle, vraiment pratique pour ne pas à avoir à brancher de câble. Cette fonction est d'ailleurs disponible directement depuis Calibre. Je ne connais pas d'autre appareil qui ont une fonction similaire.

    Les ebooks s'utilisent sans problème d'une seule main.

    Pour ma part je ne jure toujours que par un bon livre de poche papier, que je peux glisser dans une poche ouverte sans avoir peur des voleurs, que je peux laisser sur la plage/sur un banc sans surveillance sans risque de détérioration ni de vol, que je peux prêter à un amis, que je peux annoter, dans lequel je peux rapidement revenir deux à trois page en arrière car j'ai mal compris un passage, etc…

    Et pourtant je suis un assez gros lecteur (1 livre de poche par semaine environ).

    • [^] # Re: Calibre

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le Kindle a une fonction très pratique: tu envoies un epub (ou autre j'ai pas essayé) à une adresse mail liée au compte Kindle et le livre est téléchargé automatiquement

      D'après amazon, la fonction "send-to-kindle" ne marche pas avec l'epub justement… Ce qui rend le truc nettement moins pratique.

      • [^] # Re: Calibre

        Posté par . Évalué à 3.

        D'un point de vue de l'utilisateur, grâce à calibre, je ne trouve pas vraiment que ce soit un problème, calibre fait en un clic la conversion en mobi et l'envoi vers l'adresse email kindle.

        Tom

    • [^] # Re: Calibre

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Pour ma part je ne jure toujours que par un bon livre de poche papier, que je peux glisser dans une poche ouverte sans avoir peur des voleurs, que je peux laisser sur la plage/sur un banc sans surveillance sans risque de détérioration ni de vol, que je peux prêter à un amis, que je peux annoter, dans lequel je peux rapidement revenir deux à trois page en arrière car j'ai mal compris un passage, etc…

      Mouais, c’est juste deux possibilités différentes non-exclusives. Tu peux aimer aller au resto et cuisiner chez toi, même si dans les deux cas à la fin tu as mangé.

      Un des trucs pénible du papier, particulièrement avec les livres de poche, c’est qu’il faut maintenir le livre ouvert. De mon expérience les liseuses apporte de ce coté un confort appréciable par rapport au papier.

      • [^] # Re: Calibre

        Posté par . Évalué à 2.

        Le jour où en achetant le livre papier on me fournira en même temps la version numérique, j'achèterais peut-être une liseuse.

        D'ici là je n'ai pas envie de payer 2 fois pour le même contenu…

        • [^] # Re: Calibre

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Personnellement je n'achète que la version numérique, lorsqu'elle est disponible. Pourquoi payer deux fois pour deux versions quand une seule suffit ?

          • [^] # Re: Calibre

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 01/02/13 à 17:29.

            Je répondais au commentaire du dessus qui m'expliquait que je pouvais aller au resto ou manger chez moi… Si je n'ai qu'une seule version je me prive du resto ou de ma cuisine.

            Il faudrait arrêter de tenter de commenter l'ensemble des posts de Linuxfr et faire attention aux discussions.

        • [^] # Re: Calibre

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Le jour où en achetant le livre papier on me fournira en même temps la version numérique, j'achèterais peut-être une liseuse.

          publie.papier (la partie de publie.net qui vend des livres matérialisés) le fait : http://www.publiepapier.fr/comment-ca-marche/article/qui-quoi-comment

          Je doute que les éditeurs qui font du numérique à verrous fasse ce genre de choses avant de comprendre que les DRM sont une connerie, donc chez eux, on risque d'attendre longtemps.

          • [^] # Re: Calibre

            Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 01/02/13 à 21:56.

            O'Reilly n'offre pas mais met un prix dérisoire, environ $2, pour l'ebook si on achète la version papier. Par contre, l'ebook seul est très cher.

        • [^] # Re: Calibre

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est simple : achète le livre papier et pirate le livre numérique. Et tant pis si ça tue des chatons, ras l'bol de vouloir faire le "gentil" et de voir que ça sert à rien. Des agents économiques ne sont pas capables de trouver le "bon" business model ? C'est leur problème, pas le mien. Peut-être qu'un jour ils réaliseront que la réalité les a dépassé, en attendant moi j'aurai lu des bouquins sur papier et sur liseuse…

  • # ebook

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 31/01/13 à 12:14.

    <ma vie>
    
    

    J'ai un odyssey de chez bookeen.

    Les raisons de cet achat:
    - écran sans lumière
    - un linux dessous
    - pas verrouille sur un fournisseur

    Les+:
    • autonomie++
    • affichage
    • compatibilité des formats, epub, pdf, mobi, jpg…
    • interface de lecture, et changement de page sans bouger les doigts/mains
    • vu comme un périphérique de stockage standard
    • couverture de protection cuir au top
    Les-:
    • interface peu pratique hors de la lecture: bibliothèque,un seul livre sauvé en lecture courante (page courante et lien sur page d’accueil).
    • couverture de protection obligatoire…
    • pas de terminal
    Les ni+ni-
    • navigation web noir/blanc correct
    • connexion et paramétrage correct

      </ma vie>
      

    Voila dans l'ensemble j'en suis content, 2 petites modifications de l'interface:
    - 2 ou 3 livres en cour sur page accueil
    - Navigation dans la bibliothèque configurable pour utiliser le système de fichier
    et j'en serait très content… Après mes besoins sont différents de ceux du journal, juste lire…

    • [^] # Re: ebook

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sur la page d'accueil tu peux faire défiler les livres en lecture courante (pas évident par contre) et donc en garder en mémoire plusieurs en parallèle !

      Et il est possible d'accéder directement au livres du projet Gutenberg directement depuis la liseuse, il faut que je réessaie pour confirmer cela.

    • [^] # Re: ebook

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 31/01/13 à 12:46.

      J'ai trouvé ton message intéressant alors, j'ai également de passer aussi en mode :

      <mavie>
      
      

      J'ai une liseuse Onyx Boox X61E, mes motivations étaient assez simples :
      -Pouvoir lire n'importe quel ebook.
      -Ne pas me tuer les yeux avec un écran.
      -Avoir le contrôle de mon Appareil.

      Avantages :
      -Autonomie (plusieurs mois en lisant plusieurs heures par jour)
      -Encre électronique
      -Minimum vital de formats présents (epub, pdf, txt, html, jpg, png, plus plein de formats dont je n'ai rien à faire tels que le doc ou le mobi)
      -Périphérique en mode stockage de masse.
      -Utilisation d'une carte SD et non d'une micro-SD. C'est moins facile à perdre et j'en avais déjà.
      -Linux !
      -Réglages utiles (polices, dictionnaires, etc)
      -Absence de store ou de wifi (Je n'en voulais pas et je suis conscient que pour certains c'est un inconvénient)
      -Absence d'écran tactile
      -Boutons physiques !

      Inconvénients :
      -Ce n'est pas la plus sexy des liseuses mais ça reste quand même mieux que les Kobo et leurs terrible arrière.
      -Fonctionnalités audio, on appuie parfois sur le bouton de réglage de son au lieu du bouton de veille/extinction.
      -Le placement des boutons de changement de pages aurait pu être un poil plus intelligents, par exemple sur les côtés de l'écran comme on peut le voir ailleurs.
      -Utilisation d'un cable mini et non pas micro USB.
      -Les transferts sont leeeeeeents ! Donc si vous comptez mettre tous les livres que vous avez pu trouver d'un coup, vous risquez de devoir attendre un peu. Mais après, ce n'est pas si gênant que ça.

      Voilà, c'est à peu près tout ce que je peux liste et j'ai l'impression de pinailler pour les défauts. J'utilise ma liseuse avec Calibre et j'en suis pleinement satisfait. Surtout que certains de ces avantages me semblent bien dur à trouver, comme l'absence de tactile, ou l'utilisation de carte SD. Les boutons me semblent également en voie de disparition. Donc pour me faire changer de liseuse, il faudrait vraiment quelque chose d'awesome.

      </mavie>
      
      

      PS : On peut utiliser FBreader, CoolReader et un autre sur cette liseuse.

    • [^] # Re: ebook

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai un odyssey de chez bookeen.

      Les raisons de cet achat:
      - écran sans lumière

      Il existe une cybook odyssey hd frontlight qui rajoute :

      • un écran hd (1024*668 si je ne me trompe) : c'est un peu mieux, un peu plus propre, mais ne fait pas une énorme différence
      • l'écran est éclairé (et non rétro-éclairé !) et c'est plutôt bien ça, vraiment
      • [^] # Re: ebook

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'ai aussi la dernière bookeen et je confirme que le rétro-éclairage n'est pas gadget, c'est pratique dans certaine condition d'éclairage.

        • [^] # Re: ebook

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Ce n'est pas un rétro-éclairage, mais bien un éclairage frontal par une couche de diffusion de lumière.

  • # Tu fais des erreurs, mon ami

    Posté par . Évalué à 2.

    Si tu veux lire à une main, oublie la liseuse électronique, reste avec ton téléphone. C'est lourd et pas fait pour ça. Pas du tout. Sauf peut-être le Kobo Mini, qui semble très bon, mais que je n'ai pas pu essayer.

    Pour la synchronisation, la seule solution que je connaisse, c'est Kindle, mais y'a peut-être une application « Kobo » pour smartphones que je ne connais pas.

    J'avais choisi le PocketBook Touch 622, parce qu'à l'époque où il est sorti c'était ce qui se faisait de mieux dans les liseuses « ouvertes » mais maintenant il est techniquement dépassé par les appareils à écran HD et éclairage. En plus il est plus cher.

    Pour les catalogues, les deux cités par ZeroHeure sont excellents.

    Pour le blog d'info, je conseille Aldus, et notamment sa collection de tests.

    • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

      Posté par . Évalué à 7.

      Je ne comprends pas l'argument du poids. Un e-reader fait aujourd'hui dans les 200g (Koboglo 185g, Kobo mini 134g, Kindle 170g). Mes livres de poche sont aussi lourds voire plus, et le les lis d'une seule main, debout dans le métro sans souci.
      Le seul problème d'un livre de poche à une main est qu'il a tendance à se refermer et qu'on doit contorsionner les doigts pour le maintenir ouvert. Problème inexistant avec un e-reader.

    • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tout à fait faux!!

      J'ai un Kobo (normal, pas Glo), et j'ai aucun souci pour lire à une main. Ils ont même eu la bonne idée de proposer de choisir les zones tactiles pour avancer et reculer d'une page (pratique pour moi qui suit gaucher, je veux avancer en touchant à gauche).
      Les Kobo font le poids d'un téléphone (~100g), donc ce n'est pas "lourd" à tenir.

      Ils ont aussi un navigateur internet intégré (dans les "extras"). Donc j'imagine que tu peux naviguer sur le projet Gutemberg et probablement télécharger les ebooks qui t'intéressent.
      Enfin, ils sont USB Mass Storage, donc aucun souci pour les transferts depuis ton ordi, et l'autonomie est sans pareille ( 15 jours avec 2h/jour de lecture….).

      Bref, n'hésite pas, surtout au prix où ils sont (moins de 100€). En 2 mois j'ai rentabilisé le mien…

      • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

        Posté par . Évalué à 4.

        Pour compléter : sur le Kobo (le vieux et le glo) on peut installer un serveur telnet (pas bien) ou ssh (bien) et jouer avec "pour de vrai" : c'est un linux :-)

        (en fait c'est tout bête, les mises à jour de l'OS se font via un tgz qui est detarré à la racine de la bête, il suffit de mettre un fichier qui va bien dans le répertoire .kobo de la carte SD et zou : cf http://a3nm.net/blog/fnacbook_kobo_hacking.html )

        Par défaut le Kobo ne se synchronise qu'avec le compte de www.kobobooks.fr, mais à partir du moment ou on est root, on doit pouvoir en faire qqe chose : certains ont développé une appli de météo, j'imagine qu'on doit pouvoir faire un truc pour interroger un serveur et télécharger les livres. wget fonctionne en ligne de commande, et pour les autres outils on peut les installer à partir des archives debian pour ARM - mais il faut évidemment faire beaucoup de choses à la main.

        Enjoy.

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Quelqu'un a t'il vu un projet de hacking permettant de se servir d'une liseuse comme d'un prolongement de l'ecran sur xorg ? Je suis en train de lire une doc, j'appuie sur une touche, la contenu de l'ecran s'affiche sur la liseuse.

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Je suis lecteur numérique depuis maintenant 3 ans. Je peux confirmer pour avoir testé à la fois la lecture sur smartphone / tablette et liseuse e-ink que cela n'a rien à voir et qu'il est impossible de revenir en arrière après avoir gouté à l'e-ink.

          Sinon je suis possesseur d'une Kobo depuis 1,5 an et en effet elle a un bon potentiel de bidouille si nécessaire (plugin Qt, chroot debian) et qu'un partie des sources sont disponibles (https://github.com/kobolabs/Kobo-Reader).

          Le problème est la synchronisation : avec les livres achetés chez Kobo, l'avancement est synchronisable avec l'application Kobo Android. J'ai testé et ça marche.

          Par contre avec un fichier Epub pas de synchronisation possible.

          Sinon un peu de pub pour mon blog dont l'un des principaux sujets est la lecture numérique et la Kobo : http://blog.slucas.fr/

          A noter aussi que la Kobo possède un navigateur permettant de télécharger des Epub (via le serveur de contenu de Calibre ou de COPS par exemple)

      • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

        Posté par . Évalué à 1.

        Ils ont même eu la bonne idée de proposer de choisir les zones tactiles pour avancer et reculer d'une page

        Encore plus simple, sur Kobo, tu peux "swiper" vers la gauche pour avancer d'une page, et vers la droite pour reculer. Et ce sur n'importe quelle zone de l'écran.

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Tu appelles ça plus simple ? Désolé, mais toucher et glisser, c'est plus compliqué que de simplement toucher, et encore plus compliqué que d'appuyer sur un vrai bouton. Ça prend un importance certaine pour une opération qu'on effectue des centaines de fois par livre.

          • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est exactement pour ça que j'ai aussi choisi un bookeen odyssey comme liseuse: la présences de vrais boutons pour tourner les pages (ou peut aussi les tourner via l'écran tactile), car le tout tactile sur ce type de produit, cela ne m'intéresse pas.
            Après les préférences de chacun toussa, toussa …

          • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

            Posté par . Évalué à 0.

            Tu appelles ça plus simple ? Désolé, mais toucher et glisser, c'est plus compliqué que de simplement toucher

            Oui pour moi c'est plus simple, parce que ça permet d'utiliser le même centimètre carré d'écran pour avancer et reculer d'une page (plus simple pour moi que d'appuyer à gauche de l'écran pour reculer et à droite de l'écran pour avancer)

            et encore plus compliqué que d'appuyer sur un vrai bouton

            Là effectivement, les goûts et les couleurs :) Par contre, un bouton physique, ça s'abime !

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Encore plus simple, sur Kobo, tu peux "swiper"

          Glisser. Ce mot a l'avantage d'être français, compréhensible et bien orthographié, inutile d'utiliser la marque Swype, surtout si c'est pour la déformer.

          • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

            Posté par . Évalué à 2.

            inutile d'utiliser la marque Swype, surtout si c'est pour la déformer.

            Euh, tu plaisantes la ?

            • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Non, pourquoi ? To swipe, ça veut dire fouetter ou faire glisser une carte magnétique dans la fente d'un lecteur. Pas grand chose à voir avec glisser, qui se dit to slide. L'utilisation de ce verbe pour un geste de glissement sur un écran tactile provient probablement de la marque Swype.

              Mais bref, aucun intérêt, il y a des verbes adaptés en français selon le contexte : glisser, faire glisser, tirer.

              • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

                Posté par . Évalué à 7.

                faire glisser une carte magnétique dans la fente d'un lecteur. Par grand chose à voir avec glisser

                Mmmm.

                Puis sinon l'anglais est une langue vivante. Ce n'est peut-être pas dans un dictionnaire, mais un petit tour sur https://www.google.lu/search?q=to+swipe+screen me laisse à penser que peut-être les anglophones utilisent ce verbe pour "faire glisser [son doigt] sur un écran." Bon, cette définition n'est probablement pas dans un dictionnaire du XIXe siècle, mais c'était assez peu utilisé à l'époque, les écrans tactiles.

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

                Posté par . Évalué à 4.

                Non, pourquoi ? To swipe, ça veut dire fouetter ou faire glisser une carte magnétique dans la fente d'un lecteur. Pas grand chose à voir avec glisser, qui se dit to slide.

                C'est toi qui a associe to swipe a glisser. To swipe, ca veut dire (entre autre) faire un mouvement rapide et lateral de la main (par exemple pour frapper quelqu'un, pour taper dans une balle de base ball avec une batte, ou encore pour passer une carte magnetique dans un lecteur). J'imagine que la marque Swype s'est inspiree du verbe to swipe, pas l'inverse.

                Je pensais que tu etais ironique dans ton commentaire, d'ou mon interrogation. Ceci dit, je pense que tu as tout a fait raison sur le fait d'utiliser les equivalents francais dans ce cas (d'ailleurs pardon pour le manque d'accents de ce commentaire - clavier qwerty).

      • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

        Posté par . Évalué à 1.

        Et bien autant je lis un livre de poche à une seule main très naturellement, autant je n'arrive pas à trouver une position confortable pour lire à une main avec une liseuse. Surtout parce que l'écran est tactile justement, on est obligés de la tenir depuis une exitrémité, du coup le poids de l'appareil est déporté, ça fait effet levier et ça parrait très lourd.

        Certains semblent le tenir en le prenant à pleine main par le dos, mais alors je dois avoir des mains trop petites ou mal foutues, parce qu'au bout de 5 minutes ça me gave.

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Il existe quelques modèles non tactiles, ça peut aider

          Maintenant, ce que je trouve pas mal, est d'avoir une liseuse tactile avec boutons, où on peut configurer un peu le fonctionnement.
          Déjà, je préfère tenir de la main gauche. Et dans ce cas, ce que j'aimerais c'est le bouton de gauche pour aller en avant, toucher la partie gauche de l'écran pour aller en arrière. C'est ce que je trouverais plutôt pratique. Mais ce n'est pas tout le temps configurable :(

          Mais je n'avais pas ressenti de lourdeur (mais elles n'ont pas toutes le même poids ni la même forme). Il est possible de tenir la cybook par le "coin" bas gauche sans trop de problème ni fatigue.

          • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

            Posté par . Évalué à 2.

            Le premier iRiver Story (celui qui ressemble à un minitel) était bien pratique pour ça. Deux touches (avant/arrière) à droite de l'écran, et les mêmes à gauche. Du coup, tu pouvais le prendre dans le sens que tu voulais.

          • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            La Kobo Touch (idem pour la Glo / mini) a un mode "gaucher" : ou il faut taper sur la partie gauche de l'écran pour passer à la page suivante.

            C'est ce qui me permet de lire d'une main.

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par . Évalué à 3.

          Je pense plutôt qu'après des années à lire des livres papiers, on a développé des techniques ninjas pour tenir un livre d'un main tout en tournant une page. Ça fait des années que je lis presque tout en version électronique et on peux très bien être tout à fait efficace à une main. Il faut juste en prendre l'habitude.

          Sinon technique ultime pour les tablettes tactiles quand il fait froid et qu'on a une grosse paire de gants: les tourner avec le nez :-) Il faut assumer dans la rue mais ça marche très bien. Difficile de faire pareil avec un livre papier et sans abimer chaque pages.

        • [^] # Re: Tu fais des erreurs, mon ami

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est marrant, moi, c'est le contraire. Avec la liseuse, j'arrive a trouver justement des positions plus confortable. Par exemple, en le posant sur la table d'un café en terrasse. Avec un livre de poche, il passe son temps à se refermer tout seul, surtout si il y a un peu de vent.

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # fatigué ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    s/s'en devoir brancher /sans devoir brancher

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

  • # KoboGlo

    Posté par . Évalué à 3.

    je ne vais pas en parler précisément, j'ai craqué hier….

    ça fait un moment que ça me tente, ce qui m'a le plus fait attendre c'est la pauvreté des catalogues mais bon ça à l'air de commencer à bouger un peu…
    ce qui m'a décidé c'est de pouvoir lire sous la couette, d'une main, sans changer de position à chaque page et surtout avec cette version le rétro-éclairage qui permet de ne pas être obligé de laisser la lumière et sinon aussi un peu pour faire un peu de place dans mon sac.

    dans les questions que tu te poses,
    - Calibre intègre un serveur de contenu(web) donc à priori accessible en wifi via la liseuse vu qu'elle intègre un navigateur, peut-être qu'un accès direct à Gutenberg est possible mais à mon avis, plus simple à gérer via calibre.
    - Kobo propose une Kobo Apps pour Android/Iphone/PC(pc=windows bien évidemment…)/Mac(et peut être d'autres…) ça permet de lire et de synchroniser(via un compte kobo et/ou fnac) les annotations/signets/"niveau de lecture". j'ai pas encore trouvé si on pouvait synchroniser les contenus que l'on avait ajouté "manuellement"(pas via le catalogue kobo)
    - Où télécharger des livres numériques gratuits
    - Je crois que ce n'est pas encore très connu mais certaines bibliothèques propose des prêts de livres numérique, et parfois de liseuse en voici une carte. pour mon cas c'est gérer par Numilog donc ça nécessite Adobe Digital Editions avec toutes les joies que vous imaginez

    • [^] # Re: KoboGlo

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Adobe Digital Editions

      Qui pour info, fonctionne plutôt bien avec wine (enfin je l'ai testé avec crossover, mais ça devrait être un peu pareil)

    • [^] # Re: KoboGlo

      Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 31/01/13 à 21:50.

      +1. En fait +3 :

      • +1 pour le design, c'est le seul objet techno qu'on peut laisser traîner dans son salon : le design est particulièrement réussi, le matériel choisi est agréable et flatteur. Rien à voir avec un tablette ou liseuse en plastic ou alu. Vraiment réussi. J'ai été surpris lorsque je l'ai vu en vrai.
      • +1 pour la hackabilité : elle encaisse tout, facilement (et on peut aller plus loin, pas essayé)…
      • le dernier +1 parce que +1

      Deux de mes collègues l'ont, j'ai pu l'essayer à la FNAC, et je recommande de la voir, la toucher et l'essayer en vrai.

      (à noter qu'il existe aussi une version «tablette», même matériaux, même design, pas de gps ni de capteur de luminosité mais les specs sont intéressantes et le prix compétitifs. la tablette idéale pour lire, surfer, regarder un film… et, une fois de plus, la matière choisie est superbe, on est loin du bling bling habituel du matos hightech)

    • [^] # Re: KoboGlo

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      J'ai aussi une kobo, mais la touch, sans rétro éclairage donc.
      Je l'ai acheté après avoir lu beaucoup de comparatifs, et au final j'en suis très content!
      Elle est reconnue comme un disque usb sous GNU Linux.
      L'autonomie est très importante.
      Avec la dernière mise à jour, la lecture des pdf trop grand est plus facile, on peut agrandir et glisser les pages facilement.
      Par contre pour le mettre à jour il faut utiliser le logiciel kobo disponible que sous windows il me semble.
      L'écran est très agréable, on a vraiment l'impression d'avoir un livre, ca ne fatigue pas les yeux.
      Le nombre de formats supportés est très important.
      Un logiciel intéressant non-libre mais disponible sous Tux est k2pdfopt, il permet de redimensionner les pdf simplement.
      Pour finir, c'est une liseuse, pas une tablette, elle n'est pas faite pour aller sur internet ou installer des applications, elle est faite pour lire et elle le fait bien!

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 31/01/13 à 15:38.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Merci de nous consulter

      Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 31/01/13 à 15:42.

      Merci de rétablir la Vérité!

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Merci de nous consulter

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        la vérité c'est que Android s'écrit sans ï

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Commentaire supprimé

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

          • [^] # Re: Merci de nous consulter

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            𝅘𝅥𝅮 𝅘𝅥𝅯 « Androd, Androd, ça c'est fort de pub ! » 𝅘𝅥𝅮 𝅗𝅥

            « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: Merci de nous consulter

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour ma part, j'ai un sony prs-t1.

      J'ai le même.

      Multiplicité des formats reconnus, dictionnaire off-line, légèreté m'ont convaincus.
      Et effectivement, c'est un android (2.x) dessus, donc on peut rajouter des choses.

      Ayant eu auparavant un PRS-500, j'apprecie plus le coté prise de note que l'écran tactile lui-même.

      Je suis d'ailleurs content de la présence de boutons physiques (toujours présents sur le PRS-T2) qui sont effectivement plus aisé à l'emploi dans les transports en communs pour lire d'une main.

      Par contre, il est plus cher que la concurrence, mais je ne regrette pas mon achat.

      • [^] # Re: Merci de nous consulter

        Posté par . Évalué à 2.

        Tes fiches ne sont pas à jour.

        J'ai un PRS-600 depuis plusieurs années.

        Je lis principalement des classiques en anglais, français, russe
        et le dictionnaire est très utile. Je trouve ces classiques en ligne,
        je les mets dans un format qui me convient avec Calibre.

        La loupiote fournie était un peu faible en utilisant un accu et j'ai
        fait l'acquisition d'une "mighty brite" à deux positions.

        Je préfère les petits boutons pour tourner les pages car
        depuis tout petit, je ne mets pas les doigts sur l'écran.

        Quand je dois lire dans les transports, je charge un peu de musique
        douce sur une des 2 cartes SD.

        J'attends qu'il meure pour étudier un possible remplaçant.

        Enzo Bricolo

    • [^] # Re: Merci de nous consulter

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai le même. Il fait bien son boulot: bonne mise en forme (jolies polices, et on peut recadrer les livres avec des marges trop larges); on peut annoter (surligner, gribouiller, et marquer des pages), aller chercher des définitions sur wikipedia, lire un epub ouvert depuis le navigateur. La navigation est bien faite, la bibliothèque aussi. Il y a un écran tactile et des boutons physiques utilisables d'une seule main, un emplacement pour carte microSD, et il se branche comme une clé usb. Il est fin, joli, léger, caoutchouteux au toucher et n'a pas de bordure inutile.

      Par rapport au PRS-T2, il rafraîchit les pages entièrement (sauf root ou rom custom), on voit l'écran changer quand on tourne les pages, et il n'y a pas de magasin chapitre intégré ni l'application evernote. Voilà une critique du T2. Il est un peu plus cher que la concurrence, même avec son ODR de 20€.

    • [^] # Re: Merci de nous consulter

      Posté par . Évalué à 2.

      Tes fiches ne sont pas à jour. J'ai un Samsung E60, le truc qu'on pouvait avoir à 50€ à une époque où ça coutait plus cher. Je ne l'utilise pas beaucoup finalement, mais quand même parfois. C'est pas le plus sexy ni le moins encombrant.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

  • # Kindle

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Si je m'intéresse de près aux livres électroniques, j'avoue ne jamais avoir craqué pour un Kindle car l'idée qu'on puisse effacer à distance un livre que je lis me rebute au plus haut point.

    C'est la seule chose qui t'ennuie sur ces appareils ? Le fait qu'ils ne prennent pas en charge le format standard, EPUB, ne te dérange pas ?

    • [^] # Re: Kindle

      Posté par . Évalué à 1.

      Calibre converti très bien les epub en un format lisible par un Kindle. Mais effectivement ça peut être un frein.

      • [^] # Re: Kindle

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Quand préfère éviter de devoir brancher un câble USB, a fortiori on n'a pas envie de se payer une conversion de format, j'imagine.

        • [^] # Re: Kindle

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/01/13 à 18:06.

          Tu peux aussi envoyer ton epub par mail à ton Kindle, Calibre se charge de la conversion.

    • [^] # Re: Kindle

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Et bien je ne savais même pas que Kindle ne supportait pas l'epub. Et oui, c'est un frein majeur de plus pour moi.

      • [^] # Re: Kindle

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        que Kindle ne supportait pas l'epub.

        et oui, si ça l'avait fait, ça aurait évité les sempiternelles petites guerres façon amiga c'est mieux qu'atari (alors que tout le monde sait que c'est l'inverse), emacs <> vim, android <> iOS etc

        Pour la synchro de lecture, à ma connaissance on peut le faire sur kindle en utilisant leur appli proprio, ainsi que sur kobo en utilisant leur appli proprio (et ça ne fonctionne que pour leur dérivé d'epub, le kepub, bref uniquement les bouquins achetés sur leur magasin en ligne.

        Malgré tout, la plupart des liseuses ainsi que les logiciels libres de lecture sur téléphone (cool reader, fbreader) permettent d'afficher le pourcentage de lecture, ça permet de passer assez facilement d'un média de lecture à un autre.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

      • [^] # Re: Kindle

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Calibre convertit les .epub en .mobi lisibles par mon Kindle DX sans même m'en parler. Ce logiciel est extra.
        Au passage, j'ai désactivé la 3G (limitée à un accès web à certains sites dont wikipedia US) et le wifi du kindle ; pas envie d'être suivi par Amazon.

        On m'a dit que si l'on saisissait une adresse de propriétaire située aux USA, alors la 3G web n'était plus limitée à certains sites, mais attention toutefois : ça continue de transiter chez Amazon.

  • # Pour du pas libre

    Posté par . Évalué à 3.

    Pour ma part, je suis très content de mon reader sony (prs-650). Facile d'utilisation, et pas lié à une bibliothèque ou groupe particulier qui contrôle son contenu… Bon, ça veut dire qu'il faut le remplir quand même soit même, alors pour tous les fan de SF, de fantastique, de policier, de fantasy, et qui ne savent pas comment remplir leur liseuse, voici une adresse sympa (bon, OK, c'est pas très copyright-friendly, mais bon…): Alexandriz

    • [^] # Re: Pour du pas libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Très pratique pour éviter d'acheter les livres qui sont publiés sous une forme verrouillée.

      • [^] # Re: Pour du pas libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        également pour les livres qui seraient introuvables car non réédités, bref à la limite de l'abandonware.

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

    • [^] # Re: Pour du pas libre

      Posté par . Évalué à 3.

      [pub] Pour ceux qui aime aussi la SF et le Fantastique mais qui pensent qu'il faut aussi rémunérer (de façon juste) les auteurs et qui n'ont pas d'oursins au fond des poches, il y a (au moins) une maison d'édition fair-play et qui publie des ouvrages de qualité : Le Bélial. Pas de DRM. Edition électronique en plus de l'édition papier pour 2€. [/pub]

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # Taille de l'écran ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je vais poser une question presque hors-sujet, mais ce journal me donne une excellente occasion de la poser :

    Étant donné que ma principale consommation en document électroniques concerne des articles scientifiques distribués en format PDF, écrit assez petit (ce qui exclus le zoom), je me demandais s'il existait des appareils de type liseuse électronique à encre électronique, mais avec un plus grand écran, ce qui permettrait une lecture confortable de ce genre de documents ?

    Si ça n'existe pas (encore), je ne vois malheureusement pas pour moi d'utilité à ce genre d'appareils, pour l'instant. Mais je serais vraiment intéressé s'il existait un tel machin.

    De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

    • [^] # Re: Taille de l'écran ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Il existe des liseuses à écran 9" et encre électronique. Ils sont par contre assez couteux.

      J'ai considéré la M92 d'Onyx pendant un moment avant de me rabattre vers un modèle 6" parce que je lis surtout des romans. Par contre, la M92 est tactile, même si elle possède des boutons pour tourner les pages. Je préfère prévenir au cas où. Le tactile peut parfois gêner.

      Je sais que Pocketbook en fait également avec la série des 9XX.

      Il y a d'autres constructeurs qui en font également mais je ne peux pas citer de modèles de tête mais cet excellent article de Wikipedia pourra aussi t'aider.. Filtre sur la taille d'écran \o/

    • [^] # Re: Taille de l'écran ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il me semble avoir lu en cherchant des essais comparatifs, que les Sony géraient bien le redimensionnement des pdf A4.
      N'en ayant pas, ça reste à confirmer par les possesseurs desdits Sony.

      • [^] # Re: Taille de l'écran ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est vrai que c'est une option possible.
        Sauf quand on a des figures incluses dans le PDF (ce qui est souvent le cas dans des publis de science comme ce que je veux lire sur ce genre d'appareils)…

        De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

    • [^] # Re: Taille de l'écran ?

      Posté par . Évalué à 0.

      à suivre peut être les projets de PlasticLogic cf cette vidéo : http://youtu.be/2YzBoEs0B1o

    • [^] # Re: Taille de l'écran ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je viens d'acheter la Sony PRS-T2 justement en raison de la lecture des pdf.
      C'est franchement agréable.
      La majeure partie de mes articles (scientifiques) sont au format A4, sur deux colonnes.
      La liseuse divise la page en 4, et lorsque l'on lit, elle enchaîne quart supérieur gauche, quart inférieur gauche, quart supérieur droit, quart inférieur droit.
      Ca permet d'avoir plusieurs centaines d'articles sur la liseuse, et de lire bcp plus agréablement, et n'importe où.

      J'ai essayé la lecture de pdf sur un kindle, mais la conversion par Calibre laissait souvent à désirer, et on aboutissait à des choses quasi illisibles.

  • # tablette 7 pouces android

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Salut

    Comme on dit qui peux le plus peux le moins, moi je me suis acheté la nexus 7 dans ce but final (pour apres que je sois vite lassé des gadgets de tablette).
    Avec aldiko (http://www.aldiko.com/), ca passe parfaitement je trouve.

    Je viens de vérifier le projet gutenberg est geré de façon transparente en tant que catalogue.
    La synchro tablette/telephone ne marche pas directement automatiquement.
    Ce aldiko permet evidemment d'utiliser ses propres epubs (ou autres) sans passer forcement par des catalogues externes.

    Depuis mon ancien telephone 6680 sous symbian s60 jusqu'a mon android en 4 pouces en passant par le n900 j'ai jamais vraiment été à l'aise sur ces tailles d'écran, contrairement à ce format 7 pouces qui est vraiment lisible je trouve, ca semble identique à un livre de poche.

    Bon et on peux tout faire à une main je viens de verifier mais ca reste plus confortable de le tenir d'une main et de "tourner" les pages de l'autre.

    Plein de liens intéressant sur ce topic. :)

    Un autre avantage de cette nexus 7 est la possibilité de faire tourner des Linux ARM autre que Android, le portage d'Ubuntu semble déjà prometteur, il me semble qu'ils comptent sortir une version "stable" pour nexus 7 lors de la sortie de la 13.04

    • [^] # Re: tablette 7 pouces android

      Posté par . Évalué à 2.

      qui peux le plus peux le moins

      certes tu peux faire beaucoup plus de chose avec la Nexus 7 mais si vraiment le but est de lire, une liseuse à encre numérique apporte un confort visuel que tu n'auras pas avec n'importe quel type d'écran à rétro-éclairage. Je pense qu'à la longue tes yeux ne te dirons pas merci…

      • [^] # Re: tablette 7 pouces android

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Je reste (hélas pour moi) un lecteur occasionnel sur papier et encore plus sur tablette, et je n'ai jamais manipulé de liseuse electronique.
        Donc je n'ai probablement pas le recul necéssaire pour juger le confort visuel.

        Mais je trouve personellement la lecture sur l'écran de la nexus 7 très agréable.

        Pour mes yeux, j'ai déjà des lunettes et apres avoir travailler toute la journée sur l'ordi c'est pas 1 ou 2h de lecture sur tablette qui vont faire la différence je pense.

        Je devrais peut être d'ailleurs penser à mes yeux un peu plus, et utiliser des filtres d'écran, ou de tablette…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.