Journal Windows 7 : Pourquoi vous allez y passer.

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
5
27
oct.
2009
Voici arrivé le tout beau, tout neuf Windows Seven. Nouvelle fonctionnalité multimédia avancée, dossiers virtuels, meilleur gestion des périphériques, Internet Explorer 8, nouveaux effets 3D … voici autant de raison qui pourrais vous pousser vers l'acquisition de la dernière version de Windows, mais ce n'est pas réellement pour cela que vous allez y passer.

Qui vous parle ?

Je crois qu'avant de débiter quelques conneries, il faut leur donner un peu de crédit. Et donc un peu se présenter.

Utilisateur Windows de 1993 a 2005, Utilisateur Linux depuis 2005, Utilisateur Apple Mac depuis début 2009, Vice président d'un LUG. Je suis habitué a manipuler les 3 grand systèmes d'exploitation actuellement sur le marché, et suis amené a pas mal en discuter et a côtoyer des utilisateurs de tout horizon et de tout niveau.

Je suis très bien ou je suis

On doit dire que la campagne pour Windows Vista est une véritable catastrophe, même si vous pouvez noter que beaucoup d'entre vous utilisent Vista quotidiennement. La réaction habituelle est donc «Sous Windows XP on était pas emmerdé, on peu très bien y rester».

Il faut remettre quelques petites choses en place.

La génération XP

Quelques vieux dinosaures doivent se souvenir du passage de Windows 3.11 a Windows 95. Deux grandes choses apparaissais alors : Le menu «démarrer», et le fait que l'utilisateur ne vois plus le DOS fleuron des années 80 derrière le système (bien qu'il y sois toujours présent). On en profitais aussi pour enterrer OS/2 le système d'IBM, entre autre.

Ceci as créer une rupture dans la façon dont les gens appréhendais l'apprentissage de l'informatique. Il y avais alors les «vieux» d'avant Windows 95, qui «savais», et les «jeunes», d'après Windows 95, qui eux ne «savais pas».

L'arrivée de Windows XP en 2001 marquas deux grands changement lui aussi. Un gros changement esthétique pour avoir un look plus moderne, et le changement de base interne, on abandonne le DOS des année 80 au profit de ce qui était alors réservé au monde professionnel. A l'époque ce gros changement interne avais beaucoup fait grogner, les pilotes ne fonctionnais plus, un nombre incroyable de logiciel (surtout vétustes, et beaucoup de jeux) ne fonctionnais plus, ou mal. Une véritable horreur.

De la même façon, on as créer une seconde rupture, mais ici générationelle et d'habitude. La durée d'utilisation de masse de Windows XP aura été de 10 ans, une simple hérésie pour un système grand publique.

Le monde de l'informatique est l'un des domaines sur les quelles on avance le plus vite. On peu actuellement le voir sur le monde des ultra portable a bas cout, ou l'on va jusque a annoncer le successeur de modèles non encore disponibles. C'est dans cette optique que Windows XP avais été taillé pour avoir une avance de 2 ans par rapport au matériel, Il se sent a l'aise sur du matériel de 2003. Or il accuse maintenant de 7 ans de retard, il est adapté pour supporter des choses dont l'on imaginais même pas la possible existence a sa conception : Les écrans HD, Le BlueRay, Le Multitouch, Le SATA, Le PCI Expresse, ou même le WiFi (les premières versions de XP ne savent pas ce qu'est le wifi)

C'est une locomotive a vapeur a l'aire des TGV. On en arrive a des astuces plus immondes les unes que les autres, pour essayer de palier aux limitations d'une technologie qui aurais du être enterré depuis plusieurs années déjà. Mais l'age de Windows XP n'est pas que l'image de son retard technologique : 10 ans c'est une génération. Une génération de personnes qui n'ons connu que XP, qui associent l'idée même d'ordinateur a Windows XP.

On pourrais se dire que pour Microsoft (l'entreprise qui crée Windows) c'est très bien. Or même si ils sont alors sur de vendre du XP a peu prés sous n'importe quel conditionnement (Et ils ne se dérangent pas forcément), c'est aussi un problème. Le système est trop vétuste pour être maintenue de façon décente.

Vista
Vista est un échec commercial. Et avec un peu de recul, peu être qu'il n'aurais pas pu en être autrement.

Cela fait maintenant quelques années que l'on est en train d'enterrer l'informatique, mais finalement tant que ça fait vendre, c'est pas encore trop un problème. Sauf que l'on en arrive au point critique ou cela commence a limiter les ventes, et donc les profits. Il est indispensable d'évoluer or évoluer est un synonyme de changement.

Si les utilisateurs veulent bien évoluer, ils ne veulent pas changer. Faire comprendre aux utilisateurs que l'on doit, avec l'avancée des technologie faire augmenter la mémoire, Passer de a 200, 500, 1000, 1500, 2000 … pour en arriver a 4000 (4096, pour les puristes, mais j'essaye d'expliquer au plus grand monde) c'est normal, c'est une évolution.
Mais faire des changement est beaucoup moins bien accepté, typiquement «Le bouton démarrer il est devenu gros et rond» c'est con mais le publique n'aime pas.

Faire de petits bond, c'est pas dur, même si on le fait faire souvent, mais faire un grand saut c'est difficile, même si on as tout le temps de se reposer après. Et au final que ça sois l'une ou l'autre des technique on arrive au même niveau. Les systèmes linux eux font des petit bond tout les 6 mois pour a chaque fois modifier 3 conneries. Les Mac eux ont un cycle plus lent, mais font faire de petit bond aussi (parfois même simplement avec les mises a jour système).

Je prendrais l'exemple du dernier système MAC, au prix publique de 30€, ou ils ne changent presque rien. Deux petites conneries tout au plus, du point de vu utilisateur. Mais ils en profitent pour flinguer un truc qui les emmerdais et d'améliorer la base système. C'est de l'évolution.

Microsoft ont eux été obligé de faire du changement, le retard technique s'était accumulé et il fallait donc se rattraper. Nous voici donc avec Vista, le Windows au gout du jour qui débarque. On peu considérer qu'il fait une sorte de demi saut : il reviens au niveau sans chercher a dépasser la concurrence. Il fait donc un grand pas pour les utilisateurs fermement enterré dans leurs habitudes de Windows XP, mais arrive bien loin de la ou il est attendu pour les utilisateurs avancé qui cherchent de réelle nouveauté.

Vista est donc mal perçus, et arrive a se faire lyncher des deux coté dés sa sortie. On doit ajouter a cela que les changement important apporté apportent son lot d'incompatibilité, parfois loin d'être du a Microsoft, mais plus aux éditeurs tiers aux quels il faut un temps pour s'adapter. Le système est mal compris et très mal accepté, d'ou de gros retour a l'historique XP, du quel on essaie de se débarrasser a tout prix. Vista est donc aux yeux du grand publique un système mauvais et fuis. Même si, surtout dans ces dernières évolutions, il n'est pas si mauvais et constitue même un Windows conceptuellement bon, en rattrapant parfois intelligemment le retard accumulé par son ainé.

Windows Seven est un Windows Vista 2.0 , qui va tirer partis du retour d'expérience fournis par Vista, et se présentant sous un nouveau nom pour enterrer le boulet marketing qu'est Vista. Celui-ci as plus de chance de fonctionner, représentant une évolution par rapport au Vista au quel le publique c'est tant bien que mal habitué. La base systéme ayant elle même peu changé, la plus part des composants tiers conçu pour Vista fonctionnent sous Seven sans problèmes.

Nous en somme donc avec un XP historique aux quels tout la «génération XP» reste très attaché, mais mauvais pour l'évolution de l'informatique commercial. Et un Seven qui se présente comme évolution du système précédent, et donc mieux accepté du grand publique.

Je suis un warior, j'irais pas !
Comment, visiblement détesté de tous, Vista se retrouve il utilisé par tant de monde ? Et comment se fait il que vous passerez a Seven ?

Il ne faut pas nécessairement chercher dans les qualités intrasec du produits qui vis a vis du marché (très mal connu, on doit bien le dire) est assez quelconque.

Quel marché
«Quelle version de windows avez vous sur votre ordinateur ?» Et oui, Une question commune pour tout ce qui est service informatique. L'idée d'ordinateur est très fortement lié a Windows dans le grand publique, a tel point qu'il parais normal que tout le monde l'ai. Ceci est du a un très joli cercle vertueux, avec du joli monopole dedans, et c'est un peu ce que je vais tenter d'expliquer ici.

Il faut tout d'abord savoir qu'ils ne sont pas les seuls sur le marché. Il existe 3 grand système, plus tout un tas de plus petit (allant jusque au type qui bricole son truc dans son garage).
- Microsoft Windows, bon celui la il est plutôt connu.
- Apple Mac OS, sur les ordinateur a la pomme.
- Gnu/Linux, ou il se passe beaucoup de choses très intéressantes.

La famille des Gnu/Linux (il en existe prés de 300 saveurs) vaux a elle même nombre d'articles, de conférences, et de discutions. Pour résumer vite fait, les concepteur sont un aggloméra anarchique d'industriel, de professionnel, de grand comptes, et de bénévoles en grand nombre. Qui donne des résultats très intéressant, et vraiment pour tout les gouts. Une part importante n'ayant que faire des problèmes marketing et cherchant a faire évoluer le monde a la vitesse qu'il peu évoluer.

Les Apple Mac, sont les systèmes des ordinateurs MAC. Bien plus connu pour leurs baladeurs de musique et leurs téléphones. Travaillant beaucoup sur l'hyper intégration du logiciel avec le matériel. C'est un concurrent commercial qui, on peu le dire se situe dans une bonne moyenne. Intégrant des technologie moderne dans leur système avec une bonne intelligence, mais que leurs tarifs semblent réserver a une certaine élite.

Mais revenons a notre cher Windows si standard.

Le petit monde de l'éducation

Quand on aborde l'informatique a l'école, on vous apprend «Les applications sont dans le menu Démarrer» «On doit faire Démarrer pour avoir accès a Arrêter» «Le disque dur c'est C:\». Ce n'est pas de l'informatique, C'est du Windows.

Mais nous ne nous arrêtons pas la. Le B2I, Brevet Informatique et Internet, qui normalement doit attester que l'on as les bases pour s'en sortir dans notre joli monde des ordinateurs (ce qui on ne peu le nier est une initiative louable), apprend en fait a utiliser de la même façon du windows «Pour aller sur internet on utilise le E bleu». On en arrive même aux étudiants qui peuvent grâce a un accord passé par leur écoles a obtenir «gratuitement» des logiciels Microsoft, tel que des licences Windows.

Tout ceci est assez savamment orchestré, pour que dés le plus jeune âge les enfants ne conçoivent l'informatique que par Windows. Et pour les retrouver quelques années plus tard dire «mais regarde c'est bien plus facile», ce qui est une erreur, ce n'est pas plus facile, c'est un système au quel on les as le plus habitué, ce qui est radicalement différent.

On met des enfants n'ayant pas d'expérience de l'ordinateur devant un MAC ou une machine sous linux, ils s'en tirent au moins tout aussi bien qu'avec un machine windows. Tout est question d'habitude.

Mais on comprend facilement tout l'intérêt de microsoft a faire de très intéressantes réductions sur les licences destinée au monde éducatif.

Les assembleurs

Quand on regarde le marché, les grands acteurs du marché ont a peu prés tous de grandes bannières « XYZ recommande Microsoft Windows Vista Edition Familial Prenium Autentique » ou assimilé, a part Apple (même si ils font maintenant la promotion comme quoi leurs machines permettent de faire tourner le système concurrent). Pourquoi les assembleurs ne proposent ils pas d'autres systèmes ?

Certains essayent un peu, d'autres le font même un peu, mais on en as aussi vu y laisser quelques plumes, on arrive même a trouver quelques rares constructeurs qui ne vendent que des ordinateurs sans système.

Microsoft as ici un poids important, qu'il n'hésite pas a utiliser : La licence OEM. Cette licence spécifique est conçue pour être installé sur un ordinateur, et contre une ristourne, est lié au matériel, et donc ne peu pas être «transmise» a un autre ordinateur (contrairement a la version dite «boite» avec un joli emballage a la fnac). Ces licences, bien que disponibles au détail pour les particuliers qui montrais encore eux même leurs ordinateurs, et surtout fournis en grandes quantité aux assembleurs.

Microsoft fournis ces licences a bas prix, et même a un prix qui est tout a fait confidentiel, et variable en fonction des affinité des grands comptes entre eux. La variation de ce prix pouvant avoir son influence.

La petite histoire de BeOS

Be.inc était une société a demi française qui as cherché a développer un petit système d'exploitation orienté multimédia. Tout d'abord sur une machine qui leur était propre, puis a l'adapter sur d'autres machines. L'idée en 1998 était simple : fournir un petit système a coté de windows pour tout ce qui est multimédia. On as besoin de faire des choses importantes, on lance le gros et connu windows. On as juste besoin de faire 3 conneries, on peu lancer le petit système BeOs qui est a coté.

On ne cherche pas a toucher a windows, juste a peine a se faire une place dans son ombre. Mais ce ne fut pas l'avis de Microsoft, qui pour rester le seul et unique système fournis fis jouer ces arguments. Les assembleurs, au premier abords intéressé, refusérent finalement l'offre de la société « Be ». Ceci marquas le début de la fin pour la petite société qui avais tout pour réussir. Le 6 septembre 2003, il en fut finis de la société.

Mais la situation as évolué

La situation est quelques peu différente actuellement, Microsoft, plus puissant que jamais as pris quelques revers ces dernières année.

On peu rapidement passer sur Dell qui propose quelques ordinateurs conventionnel sous Ubuntu Linux, qui malgré le fait que l'on supprime le cout d'une licence Windows reviens plus cher pour un moins bon équipement que leurs homologues Microsoft. Mais la n'est pas tout.

Fin 2007, début 2008, voici qu'arrive sur le marché une nouvelle race d'ordinateur. L'idée n'est pas nouvelle, mais son exploitations n'as jamais vraiment réussi. Des petit ordinateurs aux capacité faibles, mais ultra compact et a bas prix : Les Netbook, avec le EEE PC 701. Microsoft n'y crois pas, son échec des UMPC, des véritables PC de poche, est encore en mémoire, et se marché ne peu pas prendre aux yeux du géant (qui as de plus d'autres choses a se soucier avec la sortie mal accueillie de Vista).

Asus se tourne alors vers un système linux pour équiper ces ordinateurs, qui, comme on le sais maintenant, c'est vendu comme des petit pain. C'est alors microsoft qui doit se démener avec l'assembleur pour arriver a fournir une version de cet équipement sous Windows.

Aujourd'hui encore certains assembleurs de netbook proposent certaines de leurs références fournie sous Linux.

Les revendeur

Mis a part Dell qui ne propose que de la vente directe. La plus part des assembleurs passent par des revendeurs que nous connaissons tous. On retrouve ici l'une des grandes pierre de notre joli cercle.

Mis a part les machines Apple, qui sont présenté comme des produits a part, dans des rayons a part, de façon similaires aux imprimantes et aux consoles de jeux. Les ordinateurs sont présenté sous du windows, et ce même si l'assembleurs rend disponible des références sous d'autres systèmes. Ces références « Hors Windows » sont presque introuvable. Seul a la rigeur quelques site internet vous le proposerons, pour des prix pas toujours intéressant.

De plus, même quand l'on déniche l'une de ces rare références, ou, comme le premier NetBook, le produit est intéressant et demandé (donc fait vendre), mais non disponible sous « le bon système », on propose alors systématiquement des Pack, avec le produit et une version de windows. Et on se fait expliquer par les vendeurs que « Un ordinateur sans Windows, mais ça peu pas fonctionner madame. Croyez moi je suis un spécialiste ». Mais il ne faut pas lui en vouloir, on l'as formaté comme ça. Et vous pourrez même constater qu'il est parfaitement formé pour vous réciter de mémoire tout les aventages décrit dans les publicités du tout nouveau système sorti (qui est par ailleurs le seul disponible.)

Les dernier vestiges de diversité qu'il pouvais rester a quelques assembleurs est donc complètement masqué par la distribution.

Article L122-11 du Code de la consommation

Il est interdit de refuser à un consommateur la vente d'un produit ou la prestation d'un service, sauf motif légitime, et de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit.

Ceci est l'article de loi que l'on nomme communément «vente lié». Et qui interdit le vente indissociable de deux produits/services. Et le cas des ordinateurs et des logiciels installé dessus est l'une des plus grandes infraction a cette article de loi. Vous avez le droit aux yeux de la loi française de demander un ordinateur sans le système et les logiciels qui sont installé dessus.

Bon maintenant allez essayer de faire comprendre ça au vendeur d'une grande enseigne qui le lundi vend des ordinateur et le mardi des machines a laver. Actuellement ça passe par les associations de consommateur, quelques sites internet ( http://www.racketiciel.info/ ) et généralement un juge. Quelques uns a force de se faire taper dessus commencent a mettre des trucs en place, avec des conditions parfois anormal et abusive pour vous rembourser quelques clopinettes. Autant le dire tout de suite, c'est fait pour être dissuasif, et ça fonctionne.

Le monde professionnel

Dans toute cette structure le monde professionnel viens donner le coup de grâce. L'informatique professionnelle se fait de plus en plus présente. Et même si l'on trouve encore en masse des windows 2000 et XP, Vista pointe son nez, bientôt suivis par Seven. L'utilisateur toujour soucieux de ne pas être dépaysé essayera d'avoir un système similaire au travail et a la maison, évitant les adaptations a faire pour passer de l'un a l'autre.

C'est notamment pour cela que beaucoup de gens restent accroché a Microsoft Word, alors qu'il n'apporte pas de réelle plus value au niveau personnel vis a vis d'autre solutions souvent moins couteuse. Bien que l'on puisse noter une évolution en faveur de la suite open office aussi bien au niveau personnel, que professionnels et éducatifs.

Envers et contre tous

Formé uniquement sur du windows dés la plus tendre enfance, obligé de l'utiliser en milieux professionnel, et malgré le quasi impossibilité de trouver des machines sans ce système fournis de base, vous résistez toujours et encore. Nous avançons mais nous ne somme pas encore arrivé.

Le matériel
Pour chaque matériel il faut ce qui s'appelle un pilote. Une sorte de mode d'emplois pour le système pour savoir comment utiliser le matériel. Un peu comme vous pour utiliser le joli téléphone tout neuf qu'on vous as offert pour Noël et qui fait même grille pain.

Il existe a ce niveau deux choses bien distinctes. Un pilote : mode d'emplois pour le système. Un carnet de spécifications : Un truc compréhensible par les humains anglophones, et qui leurs sert a créer des Pilotes.

Une autre chose a distinguer, mais c'est plus pour votre culture, les appareils simples et les complexes. Les simples se contentent d'un pilote standard (clavier, sourie, clef USB, …) les autres on besoin d'un truc spécifique.

Les trucs spécifiques sont de loin les plus intéressant, et ceux pour les quels on claque le plus de sous. Le pilote est en général fournis sur un CD, pour les systèmes aux quel le constructeur a pensé, ce qui signifie le windows actuel, parfois celui d'avant, et dans quelques cas les mac.

Les carnet de spécifications eux ne sont pas fournis dans la plus part des cas, même malgré des demandes incessante de bénévoles qui ne demandent qu'as faire eux même les pilotes pour les systèmes autres.

On en arrive donc au bout de quelques années a ce que le matériel nouvellement sorti ne fonctionne plus sur le vieux système par choix du fabriquant. Les utilisateurs Mac et Linux connaissant ce problème même avec un système tout fraichement sorti.

Le logiciel

Les logiciels sont un autre problème. Windows essaye autant que possible d'assurer ce que l'on nomme une « Compatibilité décendante » qui veux que les vielles applications fonctionnent sur le nouveau système (et c'est même comme cela qu'on se retrouve en 2009 avec des applications des année 80) bien que cette compatibilité ne sois pas parfaite, obligeant souvent a racheter les nouvelles versions des logiciels, qui seront par ailleurs plus adapté au système et aurons plein de fonctionnalité plus utiles les unes que les autres (comme un petit trombone sur une feuille de papier)

Les nouvelles applications qui font de nouvelles choses toutes plus sympa que les autres, vont enregistrer dans le nouveau format de fichier. Qui n'est lisible que par la nouvelle version. Ce qui obligera vos lecteurs a utiliser la nouvelle version, qui ne tourne que sur le nouveau système.

Windows Seven, Obligé d'y passer

Non.

Rester sur le vieux système (qui as dis XP ?) a tout prix n'est pas une solution. Le monde évolue et l'on doit le suivre si on ne veux pas se retrouver dehors et isolé. Impossible de trouver un système idéal qui ne nécessitera jamais d'évoluer, l'inconcevable d'aujourd'hui est l'invention de demain. Il est donc nécessaire de faire un pas.

La question est, doit on le faire vers Microsoft ?

Tout nous pousse a le faire, c'est une machine très bien étudié, et qui fonctionne maintenant depuis des années. Mais il n'est pas impossible d'en sortir. Cela oblige a un peu de volonté, a combattre un système qui finalement n'en veux un peu qu'a votre argent. A de la patience face a l'incompréhension des autres. Mais utiliser l'outil informatique a son plein potentiel sans Microsoft est une chose tout a fait possible (vous pourriez même redécouvrir du potentiel inexploité).

Pourquoi ne pas suivre, c'est plus simple
Oui, il est plus simple de suivre, et on vous trace le chemin a suivre pour éviter que vous ne vous perdiez. Mais la situation de monopole est loin d'être une bonne chose. La concurance oblige a avancer, oblige a innover et en fait profiter l'utilisateur.

Prenons l'exemple des navigateurs internet.

1993, Le web commence son développement sur internet. Un navigateur est nécessaire pour y naviguer. et c'est alors que commence une grande guerre des navigateurs. Deux coucurrants se distinguent : Netscape et Internet Explorer, la bataille fait rage, les part de marché se volent, les versions se succèdent redoublant d'effort pour être meilleur que l'ennemi. Jusque en 1998. Microsoft sort son nouveau windows et y intègre son navigateur maison, nommant le E bleu «Internet». L'utilisateur n'as plus a se poser la question, il suis et Netscape meurt.

Internet Explorer est LE navigateur internet. A la rigueur un ou deux petits sont présent ici et la. Mais on du mal a approcher le pourcent de part de marché. IE5 est tranquillement remplacé par IE6 en 2001 avec la sortie de Windows XP, et finalement rester figé. A quoi bon se fatiguer a essayer de mettre des barrières autour de l'inébranlables.

Puis arrive un petit nouveau. Son truc, la chasse aux fenêtres intempestives « PopUp ». Il est petit et fugeux. Et convainc tant qu'il monte. 20% de part de marché. Microsoft se sent obligé de réagir, en urgence par un additif a IE6, puis avec IE7 et maintenant IE8.

Regardez le monde actuel des navigateurs internet. La concurrence fait rage, les versions se succèdent, apportant toutes leurs lot de nouveauté. Les navigateurs se multiplient, Safari, Google Chrome.

Imaginez cela au niveau du système dans son intégralité. D'innombrables évolutions existent, il suffit de regarder un simple Linux qui fessais il y as 10 ans ce que Windows Seven ne sais toujours pas faire. Les bureau virtuel par exemple.

Conclusion
Le nouveau système de Microsoft est arrivé, venant ici pour abattre cet obsolète XP. L'évolution est nécessaire, et représentera nécessairement un grand pas. Mais malgré toutes les œillères que l'on va vous mettre pour que seul Seven vous paraisse la solution, ne serais il pas bon d'évoluer vers l'une de ces alternative aujourd'hui viable ?

A vos commentaire, je crois qu'il y as du boulot.
  • # 30€

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je prendrais l'exemple du dernier système MAC, au prix publique de 30€

    Non, c'est juste la mise à jour qui est à 30€, pas le système. C'est une mise à jour de Leopard vers Snow Leopard, mais Apple a confirmé que ça marchait aussi de Tiger vers Snow Leopard même si c'est interdit par la licence. Si tu veux le système en entier, il faut acheter une boîte à 169€ comprenant aussi iLife et iWork.
    • [^] # Re: 30€

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      la blague ...
      depuis un disque vierge cette dite mise a jour s'installe pleinement et parfaitement ...
      comme la plus part des mises a jour d'OS a travers l'histoire de ce genre de procédés :D je me rappelle encore la mise a jour de mon w3.11 vers le 95 avec ses 16 disquettes ...
      • [^] # Re: 30€

        Posté par . Évalué à 1.

        Heureusement que l'on peut l'installer à partir d'un disque vierge.

        Même si tu possède l'ancien système, tu as bien le droit de vouloir réinstaller le système à partir d'un disque vide.

        Il est plutôt à noter que l'installation de la mise à jour ou de la version complète ne demande pas de numéro de série ! Enfin !
      • [^] # Re: 30€

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        depuis un disque vierge cette dite mise a jour s'installe pleinement et parfaitement

        Ah bon, tu as essayé ? Je n'ai pas vu passé cette info. Je sais bien que le DVD de mise à jour contient le système complet, mais tout de même. J'ai un DVD de mise à jour de Tiger vers Leopard, j'ai essayé de le réinstaller sans installer Tiger avant et ça n'a pas marché (ou alors j'ai loupé une option).
        • [^] # Re: 30€

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui, je confirme que cela fonctionne.

          J'ai effectué ma "mise à jour" à partir d'un disque fraichement formaté !
    • [^] # Re: 30€

      Posté par . Évalué à 2.

      Reflechissons deux secondes.

      Toutes les machines apple sont vendues avec une licence oem de macos.
      Cette oem est bien sur "refusable" et remboursee sur demande.

      En pratique, les seules personnes qui ne sont pas eligibles pour l'update, sont donc celles qui ont refuse l'oem avec leur machine.
      Refuse soit parce qu'elles avaient deja une boite de macos (et donc sont eligible pour l'update, au final), soit parce qu'elles ne veulent pas utiliser macos (et donc meme eligibile n'acheterais pas l'update).

      Et pour en rajouter une couche: iLife + iWork = $160. Hors taxe evidemment.
      • [^] # Re: 30€

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non, il y a aussi ceux qui ont un MacOS antérieur à Leopard. Même si la mise à jour marche, ils ne sont pas censés la faire.
      • [^] # Re: 30€

        Posté par . Évalué à 3.

        Je crois qu'il y a chez apple des licences "pour toute la famille" ou des trucs comme ça (limité à n ordinateurs). Tu achètes ce genre de truc, ensuite tu te sépares de ton ordinateur, et du coup je suppose que le nouvel acquéreur n'a plus le droit d'utiliser la licence "famille". Et donc il doit acheter une version boîte non upgrade.

        Ou alors il peut utiliser le logiciel sans respecter la licence. Dans ce cas, on peut également dire que windows et macosx sont gratuits...

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: 30€

      Posté par . Évalué à 0.

      Sur le DVD il est écrit "Install disc" (sur mon Leopard mise à jour il était écrit "Mise à jour"), nulle part sur la boite il est mentionné "Mise à jour". Je l'ai installé sur un disque vierge.
      La configuration requise ne mentionne pas non plus que le mac doit être équipé de Leopard pour l'installation.

      Bref je pense que par "mise à jour" il faille entendre "nouvelle version" et non pas "logiciel de mise à jour".
      • [^] # Re: 30€

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si si. Regarde par exemple cette page : http://www.apple.com/fr/macosx/ qui dit

        Évoluez à partir de MacOS X Leopard pour 29€ seulement

        Sur la page d'achat de l'applestore, il est dit

        Snow Leopard est une mise à jour pour les utilisateurs de Leopard et requiert un Mac équipé d’un processeur Intel.

        Et pour la boîte plus cher à 169€

        Avec à la fois Snow Leopard, iLife ’09 et iWork ’09, le coffret Mac Box Set constitue la meilleure façon de mettre à niveau votre expérience Mac, surtout si vous utilisez encore Mac OS X Tiger.

        Et tu peux regarder dans l'encart à droite de cette page sur la façon d'acquérir Snow Leopard :
        http://www.apple.com/fr/macosx/specs.html :

        Mise à niveau depuis Mac OS X 10.5 Leopard.

        Si votre Mac équipé d'un processeur Intel exécute Mac OS X 10.5 Leopard, il vous suffira d'acheter Mac OS X 10.6 Snow Leopard lorsqu'il sera disponible et de suivre les quelques instructions d'installation.
        Mise à niveau depuis Mac OS X 10.4 Tiger.

        Si votre Mac équipé d'un processeur Intel exécute Mac OS X 10.4 Tiger, achetez Mac Box Set (lorsqu'il sera disponible), un coffret abordable incluant Mac OS X 10.6 Snow Leopard ; iLife '09, avec les dernières versions d'iPhoto, iMovie, GarageBand, iWeb et iDVD ; et iWork '09, la suite de productivité Apple pour la maison et le bureau, incluant Pages, Numbers et Keynote.
    • [^] # Re: 30€

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est un système complet, installable sur un disque vierge ET aussi un système de mise à jour "par dessus" l'ancien système.

      Il s'agit par contre d'une mise à jour "logique", il faut posséder une licence "Mac OS X Leopard" (ou Tiger ?) pour avoir le droit d'installer sur un disque vierge ou de mettre à jour sur un disque "existant".

      La licence ne prévoit pas une évolution depuis un système antérieur à Tiger puisque ces systèmes antérieurs étaient vendus avec des PowerPC sur lesquels Snow Leopard ne fonctionne pas...

      Les "boîtes" plus chères sont soit des packs familles (pour 5 machines), soit des lots système + suite multimedia (iLife) + suite bureautique (iWork).

      Et d'ailleurs, j'ai commencé par installer Snow Leopard sur un disque (firewire) vierge, pour voir. Ensuite, ayant fait les "bonnes" sauvegardes kivonbien (TimeMachine + image disque), j'ai installé par dessus Leopard.

      Ma mise à jour fonctionne, c'est un poil plus rapide me semble-t-il, et la plupart des (petis) trucs qui ont changé ne sont pas visibles aux premiers coups d'oeil (faut aller dans les Préférences Système pour commencer à y voir.
  • # Orthographe

    Posté par . Évalué à 10.

    Je ne pensais pas y arriver un jour mais si :

    Je n'ai pas tout lu, mais ça fait mal aux yeux (et au cœur !).

    "Avoir" à la troisième personne du singulier c'est "a" pas "as" et après on ne met pas l'infinitif mais le participe passé.

    En général (on sait jamais :), à l'imparfait, à la troisième personne du singulier, c'est "ait" pas "ais".

    Il y en a peut-être d'autre, je n'ai pas regardé, désolé :)

    Sur le fond, n'ayant pas tout lu je ne pourrais pas dire grand chose d'argumenté, mais sinon, j'imagine que ce n'est pas destiné réellement à linuxfr mais plutôt à d'autres personnes qui ne sont pas des "connaisseurs" en OS... (je me suis basé sur la conclusion pour dire ça :)

    Good Luck !
    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Moi ce qui m'a piqué les yeux c'est:
      > Il ne faut pas nécessairement chercher dans les qualités intrasec du produits qui vis a vis du marché (très mal connu, on doit bien le dire) est assez quelconque.

      Je suis pourtant loin d'être bon en français mais celle-là... Ouch....
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par . Évalué à 9.

        (Attention, je vais manger du moins...)

        Fais des efforts ! Ca avait l'air intéressant, mais c'est absolument illisible...
        • [^] # Re: Orthographe

          Posté par . Évalué à 5.

          aire > ère
        • [^] # Re: Orthographe

          Posté par . Évalué à 3.

          Fais des efforts !
          ahem...

          Sinon j'ai bloqué sur:
          Ceci as créer une rupture dans la façon dont les gens appréhendais l'apprentissage de l'informatique.
          Comme dirait gcc: Fatal error: too many errors
    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par . Évalué à 9.

      Celle-ci est vraiment pas mal :

      «les changement important apporté apportent son lot d'incompatibilité»
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par . Évalué à -1.

        Faites pas les lourds... l'article et long, le temps passé à le faire également.. mais il est inévitable qu'il y ait de temps en temps une coquille, due à une reconstruction, reformulation de phraset etc...

        Vu la longueur et la qualité du texte (argumentation) on peut l'excuser... d'ailleurs je me demande si ce n'est pas le "format" qui est la cause de ce genre d'erreur.

        Ce n'est pas comme ci il écrivait pour une revue rigoureuse ( revue scientifique pour la plupart).

        Et puis, l'éditeur de texte de Linuxfr est simplement aussi rudimentaire qu'un WinXP face à un Linux. :p
        • [^] # Re: Orthographe

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Il y a une différence entre coquille et lourdes fautes de grammaire à chaque coin de phrase...
        • [^] # Re: Orthographe

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Je n'appelle pas ça un long article de qualité, j'appelle ça de la logorrhée.

          Pour ce que j'ai pu lire (à peine plus loin que «je suis un warrior...»), je ne vois pas grand chose comme argumentation à part une interprétation des faits selon son expérience et ses constatations. Je peux me tromper mais comme la forme, de plus en plus illisible au fur et à mesure où l'on avance, dessert clairement et complètement le fond, il est difficile pour moi de voir autre chose qu'une incontinence verbale.
        • [^] # Re: Orthographe

          Posté par . Évalué à 2.

          "Faites pas les lourds... l'article et long, le temps passé à le faire également.. mais il est inévitable qu'il y ait de temps en temps une coquille, due à une reconstruction, reformulation de phraset etc..."

          Par contre ton commentaire n'est pas aussi long, mais il a pourtant lui aussi pas mal de fautes grossières : l'article EST long, '..' n'existe pas en francais, phraset non plus, et on dit "ce n'est pas comme SI"

          En l'occurence, ce n'est pas une coquille de temps en temps, c'est des erreurs toutes plus grossières que les autres et de plus en plus nombreuses au fur et à mesure que l'on avance dans le texte (le coup de "intrasec" m'a fait bondir ! Est-ce encore une faute d'orthographe à ce niveau là ?).

          Certes, le temps passé pour ecrire un tel article est long. Mais le but quand on écrit un article, c'est qu'il soit lu. Dans ce cas, pourquoi ne pas prendre 5 minutes pour le rendre lisible ? On a passé un certain temps a l'ecrire, on peut se permettre de prendre 5 minutes pour le relire !

          "Ce n'est pas comme ci il écrivait pour une revue rigoureuse ( revue scientifique pour la plupart)."
          sa say çur !

          "Et puis, l'éditeur de texte de Linuxfr est simplement aussi rudimentaire qu'un WinXP face à un Linux. :p "

          Les navigateurs web récents incluent un correcteur orthographique
          • [^] # Re: Orthographe

            Posté par . Évalué à -3.

            La chose est, mon cher campagnard, que les fautes que tu relèves ici ne sont pas dues au fait que j'ai ou aurais des lacunes de langages mais bien que je sois simplement allé trop vite sur le coup.

            J'ai survolé la validation, désolé!
            Alors on peut me reprocher cette légèrté mais sous-entendre des choses moins sympathiques, ça je n'accèpte pas.


            Bref, ne la ramène pas le campagnard, si il te plaît, ce ne sont que des petites fautes de frappes et non des fautes de grammaire!


            Bien à toi,
            Lanus Tordable
          • [^] # Re: Orthographe

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            >> phraset non plus

            Mais je devine qu'il est en bépo ^^
    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par . Évalué à 5.

      Celle qui m'arrache les yeux, c'est "le grand publique" (plusieurs occurrences)
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par . Évalué à 2.

        Moi non plus le grand public je supporte pas, il faut chaque fois tout leurs expliquer
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Chaque phrase m'arrache les yeux.
        Tu es Vice Président d'un LUG? J'espère que tu fais pas les résumés de réunion.
        Je n'ai pas lu. J'ai lu le premier paragraphe, puis stop. Je ne peux pas lire un texte avec tant de fautes.
    • [^] # Re: Orthographe

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je vais répondre vaguement a tout le lot qui as répondu ici.

      J'ai compris qu'il y avais des GROS problèmes d'orthographes.
      Pour moi le texte est de toute façon figé ici, et je n'ai plus la main pour l'éditer.

      Je suis en train de voir pour corriger et faire corriger tout cela (car si c'est aussi affreux que ça et que je m'en suis pas tant rendu compte au moment de poster, c'est qu'il y as un pépin a mon niveau)

      Donc merci, j'ai vu le gros signal d'alarme rouge clignotant que vous me lancez.

      Après avoir obtenue et validé une version orthographiquement, sytaxiquement, et structurellement correcte, je referais peu être un journal (qui pique moins les yeux).
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par . Évalué à 2.

        Déjà, taper tout ça dans OpenOffice (ou Word :D) devrait t'afficher un paquet d'erreurs (il y a bien le correcteur orthographique dans Firefox, mais l'UI pue et pas de grammaire...).

        Pour un texte aussi long, c'est quand même beaucoup plus simple de d'abord le taper dans un vrai traitement de texte avant d'aller faire un copier-coller dans le formulaire de LinuxFR.
      • [^] # Re: Orthographe

        Posté par . Évalué à 2.

        je suis volontaire pour faire de la relecture privée de journaux ou dépêches.

        [J'ai le temps et le sens du service public.]
  • # rupture

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    :: Ceci as créer une rupture

    Pour une rupture, c'est une rupture…
  • # [:vomi]

    Posté par . Évalué à 10.

    Franchement illisible, y'a des limites à l'abus quand même merde.
    • [^] # Re: [:vomi]

      Posté par . Évalué à 2.

      Je trouve cela très lisible.

      On a bien assimilé la réforme orthographique de 1992, il est temps de commencer la prochaine...

      Tout d'abord plus de tolérance, ensuite plus de phonétique, et si possible plus de régularité. La plupart des difficultés orthographiques ne rendent pas plus intelligent, et font juste perdre du temps.

      C'est sympa de corriger, c'est pas la peine de s'offusquer non plus :-p
  • # Vista est une réussite commerciale

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Vista est un échec commercial

    Non. Vista s'est très bien vendu, au contraire. Il n'a pas été apprécié des utilisateurs, mais ça n'a rien à voir avec les ventes qui en résultent. Que les gens n'aiment pas le système obligatoire ne change rien au fait qu'il se vend très bien, puisqu'ils n'ont pas le choix de ne pas l'acheter.
    • [^] # Re: Vista est une réussite commerciale

      Posté par . Évalué à -2.

      d'où mon couroux envers les enthousiastes de Sept!!!

      Si les gens étaient moins cons, ils réclameraient à ce que M$ file une version gratos! :)

      La question ne se pose pas pour moi, j'ai essayé la RTM, ça tourne enfin, mais c'est trop tard,
      le design est trop "glossy" et le système de fenêtre reste toujours aussi rigide - un comble pour un OS qui en porte le nom!

      Je ne passerais donc pas à Sept.
    • [^] # Re: Vista est une réussite commerciale

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si dans les ventes on compte les versions OEM alors oui, il doit s'être bien vendu. Maintenant il serait intéressante de connaître les ventes de la version boite.
  • # Pourquoi je ne passerai pas maintenant à Seven ?

    Posté par . Évalué à -2.

    Pourquoi je ne passeraipas maintenant à Seven ? car les jeux ACTUELS tournent moins bien sous ce dernier que sous XP.

    Evidemment c'est un cas d'utilisation parmi tant d'autres qui eux ne posent pas vraiment ce problème.
  • # Keuf, keuf....

    Posté par . Évalué à 10.

    > L'arrivée de Windows XP en 2001 marquas deux grands changement lui aussi. Un gros changement esthétique pour avoir un look plus moderne, et le changement de base interne, on abandonne le DOS des année 80 au profit de ce qui était alors réservé au monde professionnel.

    la base MS-DOS a été abandonnée dès Windows 95 qui était en 32 bits et séparait l'espace utilisateur et l'espace noyal (même si c'était trivial de faire des sauts en ring 0 à partir d'un programme tournant ring 3) avec ses pilotes en VXD. C'était écrans bleu de la mort en veux-tu en voilà tellement c'était primitif. Je me rappelle même que les premières versions de 95 ne pouvait pas faire fonctionner simultanément deux programmes ayant le même nom.

    Setup.exe, click, click. Setup.exe, click, click, beep, erreur le programme est déjà lancé.

    Puis vers 99 est venu le changement. Un OS construit sur un socle plus sérieux, la fameuse « NT technologie », lisait-on sur l'écran de démarrage. Là, fini les écrans bleu parce qu'on oublié d'initialiser un pointeur ou qu'on avait merdé sur un structure à passer aux API. Enfin, on avait jeté le brouillon dessiné au crayon gris/de papier/à bois (on choise) sur le coin d'une table. L'OS répondait au doux nom futuriste de Windows 2000, la vraie fondation de la version thèmable qu'on a nommé XP.

    Après il y a eu...heu... j'en sais rien car j'ai lâché.

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Keuf, keuf....

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      « NT technologie »

      NT veut dire «New Technology»... Mais il est vrai que sur l'écran de démarrage de Windows 2000 on pouvait lire « Technologie NT» : http://ferry.eof.eu.org/lesjournaux/pg/public_html/images/wi(...)
    • [^] # Re: Keuf, keuf....

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Windows 2000 (ou Windows NT 5.0) est une version non destinée au public familial.
      Et pour le public professionnel on trouve des version sur un noyaux NT depuis Windows NT 4, équivalent en terme de génération a Windows 95/98.
      Il existe aussi un NT 3.1 mais je ne sais pas si il était sur une base NT, ou une base DOS.

      Le prédécesseur de Windows XP familial, c'est Windows ME, qui est sur le même type de base que Windows 95. L'arrivée des bases NT dans le monde familial se fait donc bien avec Windows XP (qui n'est en fait que Windows NT 5.1, donc une évolution du 2000)

      -------

      Pour la base de Windows 95, je sais qu'il y as une sorte de DOS, se présentant comme DOS 7, en 32 bits, derrière, mais il faudrait que je fouille un peu plus.
      • [^] # Re: Keuf, keuf....

        Posté par . Évalué à 2.

        > Le prédécesseur de Windows XP familial, c'est Windows ME, qui est sur le même type de base que Windows 95. L'arrivée des bases NT dans le monde familial se fait donc bien avec Windows XP (qui n'est en fait que Windows NT 5.1, donc une évolution du 2000)

        Ça clarifie le passage de ton texte où il est écrit que l'on abandonne MS-DOS avec XP. Le grand public quitte la branche des win9x pour passer sur la branche professionnelle (NT).

        Nous somme d'accord là dessus

        La version de MS-DOS de 95 permettait de faire fonctionner les pilotes MS-DOS 16 bits (carte son ISA...). son utilisation obligeait à quitter l'interface Windows. Cela devait être une version 16 bits native et non pas la version 16 bits émulée dans l'environnement Windows.

        Je ne rappelle plus rien au sujet du DOS de 98, ni celui de ME qu'il fallait réactiver. Mon besoin de faire fonctionner des applis MS-DOS était loin derrière et VDMsound me permettait de jouer à de vieux jeux.

        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

      • [^] # Re: Keuf, keuf....

        Posté par . Évalué à 2.

        > Le prédécesseur de Windows XP familial, c'est Windows ME

        en terme de produit, pas en terme de technologie.
        • [^] # Re: Keuf, keuf....

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          C'est un fait.
          Windows ME : Windows 4.5
          Windows 2000 : Windows NT 5.0
          Windows XP : Windows NT 5.1

          Mais le jour ou le grand public fera attention a la technologie qui se trouve derrière le produit et surtout sous emballage aux nœud rose tu me fait signe.

          Mais on peu aller plus loin.
          Windows 2000 (NT 5.0) n'est lui même qu'une évolution du NT 4.0 fortement utilisé en entreprise dans les années 90. Lui même une évolution de Windows NT 3.1 qui date de 1993.

          En terme de technologie, Windows Seven (NT 6.1) n'est qu'une évolution d'un truc dont les premières versions commerciales datent de 1993. Soit 16 ans d'âge. On ne peu pas dire que ça sois véritablement une nouveauté.

          Mais le grand public ne résonne pas en technologie au quel il ne connais rien, mais bien en terme de version commerciale.
          • [^] # Re: Keuf, keuf....

            Posté par . Évalué à 3.

            > Windows ME : Windows 4.5

            perdu, c'était 4.90.qqchose - on peut aboutir à un 4.5 en comptant 3 versions de Windows 95 et deux de 98 et en partant de 4.0, mais même Microsoft n'utilisait pas cette appellation. ce fut 4.0, 4.10 puis 4.90

            sinon on a Windows Server 2003 qui est une 5.2 et surtout Windows Server 2008 qui est aussi une version 6.1 : comment ça rentre dans tes petites cases ?

            tu confonds allègrement les versions des produits et celles du gros machin pas emballé (le "build")

            > En terme de technologie, Windows Seven (NT 6.1) n'est qu'une évolution d'un truc dont les premières versions commerciales datent de 1993. Soit 16 ans d'âge. On ne peu pas dire que ça sois véritablement une nouveauté.

            En terme de technologie, Windows Seven (NT 6.1) n'est qu'une évolution de l'algèbre de Boole et de quelques notions théoriques fumeuses comme celles de Turing. On ne peu pas dire que ça sois véritablement une nouveauté.

            > Mais le grand public ne résonne pas en technologie au quel il ne connais rien, mais bien en terme de version commerciale.

            mais même pas ! le grand public il s'achète un ordi et pouf, il aura automatiquement Seven dessus. il n'aura même pas besoin de résonner, cette grosse cloche.
            • [^] # Re: Keuf, keuf....

              Posté par . Évalué à 3.

              Pour reprendre le New York Times:


              * Windows 7 seems to have promise for being a solid upgrade — at reasonable price of say $59. For $199, I’m not interested.

              DP says: Many of you expressed similar thoughts - that for an OS whose primary mission is to fix what was wrong in the previous one, charging the same "new OS" prices is a bit much. Apple’s Snow Leopard, whose similar mission was to refine Leopard, cost only $30 for the upgrade. You could argue that Windows 7 adds more new features, but still - should it cost the same as Vista did?

              * Amazon is reporting that Windows 7 is its biggest selling pre-order product ever. Even if 50% of the Windows user base waits a year to upgrade, MSFT will be able to call Win 7 a success.

              Guess Steve Ballmer won’t have to sell his yacht this year.

              DP says: Yeah, that’s the thing. With 90-whatever percent of the market, Microsoft would have a hit if it did nothing but change the Windows color scheme. Vista was a disaster? Sure–and Microsoft sold hundreds of millions of copies of it, each one profitable.

              It always cracks me up to read the comments about how Microsoft is doomed. Microsoft is gigantic and insanely profitable, with a monopoly that won’t go away until the concept of business computing goes away, no matter how good (or popular with individuals) Mac OS X or Linux get.

              Microsoft doomed? Well, yeah–in the same way the sun is doomed.
  • # Trop dur

    Posté par . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Trop dur à lire, il faut slalomer entre les fautes, c'est parfois à la limite du compréhensible...

    De toute façon, passer à seven n'a aucun intérêt, alors je ne vais pas me bousiller les yeux à essayer de lire et de comprendre cette espèce de bouillie de lettres et de maux (on l'aura compris, certains mots donnent des maux de tête).

    A plus.
    • [^] # Re: Trop dur

      Posté par . Évalué à 7.

      je crois que tu pars sur pleins d'idées reçues. Son texte est très bien, et à part les fautes (qui se corrigent, certains ici ont proposé plein de patch d'ailleurs) et que c'est un peu long, c'est un bon texte pour présenter les alternatives à microsoft.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Trop dur

        Posté par . Évalué à 5.

        Pareil, seuls les trop nombreuses fautes sont vraiment gênantes. Son texte a le mérite d'être bien espacé, avec des titres et est finalement rapide à lire.
        Par contre il passe à coté de son objectif, il y a tellement de fautes que les commentaires ne parlent que de ça et pas du contenu.
        • [^] # Re: Trop dur

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je suis en train de voir pour corriger ce problème. Même si pour ce coup-ci c'est raté (j'ai pas trouvé de bouton de modification)

          Peu être que si j'ai le courage je ferais un autre journal avec une version mise a jour et durement corrigé. (en prenant en compte les commentaires sur le fond qui ont été donné)
  • # ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Je suis très bien ou je suis

    Ben reste z'y !

    Moi je --->[]
  • # Les deux façons de passer à un nouveau windows

    Posté par . Évalué à 4.

    Il y a deux façon de passer à un nouveau windows :

    Sur le PC de travail (en entreprise, les politiques de sécurité ont tendance à ce durcir, (802.1x, NAC, etc))
    Achat d'un nouveau PC (Win déjà dessus si il n'est pas acheté en pièce détaché)

    Après l'achat en boite, ça reste une minorité. Les gens qui y passeront le feront sans s'en rendre compte, à part les informaticiens.
    Moi, je pense que je n'y toucherais pas comme pour vista, parce que je ne travail pas dans le monde du poste client et que chez moi j'ai pas de ça et que mes compétence en windows s'arrêtent à XP, je ne suis d'aucune utilité sous vista ou 7, donc je ne dépannerais pas les potes :) .
    • [^] # Re: Les deux façons de passer à un nouveau windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      La version «boite» sera elle utilisé pour mettre a jour le système car :
      « Le dernier jeux a la mode il veux pas tourner, il dis que mon windows XP il est trop vieux »
      « Ma dernière imprimante qui grille le pain avec des petit dessins, il ont mis que les CD pour Vista et Seven »

      L'écosystème qui est autour évolue, et va devenir progressivement de moins en moins compatible avec le vieux XP.

      Mais c'est un loi même de l'informatique. Essayez donc de faire tourner un truc a peu prés récent sur un MAC OS 10.0, ou un noyaux Linux 2.2

      Je connais quelqu'un qui peste tout les jours car on lui demande de faire tourner des trucs pas trop vieux sur des Fedora Core 4
  • # Historique different

    Posté par . Évalué à 7.

    j'ai bloqué sur la première partie, qui contraste beaucoup trop avec ma mémoire pour pouvoir aller plus loin :

    Quelques vieux dinosaures doivent se souvenir du passage de Windows 3.11 a Windows 95. Deux grandes choses apparaissais alors : Le menu «démarrer», et le fait que l'utilisateur ne vois plus le DOS fleuron des années 80 derrière le système (bien qu'il y sois toujours présent). On en profitais aussi pour enterrer OS/2 le système d'IBM, entre autre.

    le menu demarrer n'a pas changé grand chose, et l'accès au DOS était encore vraiment nécessaire pendant un certain temps après la sortie de 95.

    Je me souviens surtout de l'unification des api qui a permis de gagner un semblant de cohérence dans les applis, les jeux, et les drivers (meme si ca fut long et dur de ce coté la)

    Ceci as créer une rupture dans la façon dont les gens appréhendais l'apprentissage de l'informatique. Il y avais alors les «vieux» d'avant Windows 95, qui «savais», et les «jeunes», d'après Windows 95, qui eux ne «savais pas».

    pour moi c'est surtout le discours qui a changé : Avant on avait besoin d'apprendre et comprendre ce qu'on faisait avec un ordi, après, on a essayé de nous faire croire qu'il n'y avait plus besoin.

    (je ne parle meme pas du fait qu'avant, on avait des systèmes qui etaient, sinon fiables et sans bugs, au moins avec des comportements comprehensibles et reproductibles qui permettaient de s'en accomoder)

    L'arrivée de Windows XP en 2001 marquas deux grands changement lui aussi. Un gros changement esthétique pour avoir un look plus moderne, et le changement de base interne, on abandonne le DOS des année 80 au profit de ce qui était alors réservé au monde professionnel. A l'époque ce gros changement interne avais beaucoup fait grogner, les pilotes ne fonctionnais plus, un nombre incroyable de logiciel (surtout vétustes, et beaucoup de jeux) ne fonctionnais plus, ou mal. Une véritable horreur.

    le changement dont tu parles est celui de la sortie de W2K (à part la peinture playskool)
    Et la sortie de W2K a quand meme été un grand soulagement de voir enfin arriver des drivers plus stables (enfin pour ma part), donc oui au debut ca a ralé, mais comme à chaque changement d'OS

    De la même façon, on as créer une seconde rupture, mais ici générationelle et d'habitude. La durée d'utilisation de masse de Windows XP aura été de 10 ans, une simple hérésie pour un système grand publique.

    il me semble que XP a pourtant été pas mal décrié aussi à sa sortie, et que son adoption très large a mis du temps

    Le monde de l'informatique est l'un des domaines sur les quelles on avance le plus vite. On peu actuellement le voir sur le monde des ultra portable a bas cout, ou l'on va jusque a annoncer le successeur de modèles non encore disponibles.

    le rapport entre la vétusté du matériel et des logiciels ?

    C'est dans cette optique que Windows XP avais été taillé pour avoir une avance de 2 ans par rapport au matériel, Il se sent a l'aise sur du matériel de 2003. Or il accuse maintenant de 7 ans de retard, il est adapté pour supporter des choses dont l'on imaginais même pas la possible existence a sa conception : Les écrans HD, Le BlueRay, Le Multitouch, Le SATA, Le PCI Expresse, ou même le WiFi (les premières versions de XP ne savent pas ce qu'est le wifi)

    - Les écrans HD : il y avait des ecrans qui affichaient du 1600x1200 bien avant XP, c'est quoi pour toi de la "HD" ?
    -Le blueray = DVD = CD : rien de nouveau
    -Le SATA : sur un système capable d'abstraction des couches IDE ou SCSI, ca me parait pas aberrant
    -le "PCI Expresse" : porte bien son nom, rien de neuf

    contrairement à ce que tu à l'air de penser, il n'y a pas tellement de nouveauté dans le domaine. C'est plus des evolutions de trucs qui existaient deja.

    C'est une locomotive a vapeur a l'aire des TGV.

    je dirais plutot que c'est un TGV un peu austère : sans les wagon restau, le wifi, ou autres conneries de confort. Mais puisque tu reparlais des vraies antiquités, l'architecture de ce système avait quand meme été bien mieux concue que celle de ses ainés. Et c'est pourquoi il continue de remplir son role sur une majorité des ordis de la planète. Car pour un OS c'est quand meme de ca qu'il s'agit à la base : remplir le besoin de l'utilisateur, et pour avoir testé l'install d'un W7 RC à la place d'un XP vieilissant (3 ans sans reinstall), je n'ai pas vu beaucoup de differences entre les 2 pour l'utilisateur une fois tout installé. (et quand la licence petera ca sera un retour à XP, et tant pis pour la plus grosse innovation, le slideshow en background !!)

    Il faut prendre un peu de distance avec les pubs qui veulent nous faire croire qu'il faut tout le temps la super nouveauté qui lave encore plus blanc que blanc
    • [^] # Re: Historique different

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pour le passage 3.11 > 95, c'est justement de cette nécessité de comprendre ce qui se passe (et donc a avoir des utilisateurs qui utilisent leur cerveau devant l'ordinateur) qui pour moi constitue la rupture.
      Peu être exprimé de façon maladroite je l'accorde.

      ---

      Windows 2000 (Ou NT 5.0) est une version professionnelle, non destinée au marché familial. Le premier « NT » familial est Windows XP édition familiale (NT 5.1, donc oui une simple mise a jour de 2000).

      Windows XP as été décrié a sa sortie, c'est un fait. Mais il me semble que je l'explique dans mon argumentaire.

      ---

      «Le rapport entre la vétusté du matériel et du logiciel ?»

      Les deux me semblent intimement lié.
      Le matériel n'est rien sans le logiciel qui le pilote, et, de même, le logiciel n'est rien sans le matériel qui le supporte. Que les deux sois a peu près en phase me semble donc un pré-requis.

      Mais je nomme aussi des technologie mise en défaut.
      Bon, BlueRay, PCI expres . Ok, c'est plus du matériel qu'autre chose, et le système as pas trop de mal.
      Les écran HD, c'est surtout que ça me choque quand il définis le 800×600 comme de la haute définition.

      Le SATA par contre n'est lui pas géré en natif. Et c'est une plaie pour installer un zoli XP sur un disque SATA. Biensur il propose il veux bien qu'on lui file le driver, mais uniquement si il est sur disquette.

      Mais on peu citer d'autres technologies tel que le 64 bits, le blue tooth, l'EFI, …

      ---

      Non, Seven n'est pas une révolution, et si il l'était il serais probablement très mal accepté par le grand publique. Alors qu'ici, se présentant comme l'évolution de vista, il as toutes les chance d'arriver la ou son grand frère c'est plus ou moins cassé les dents.
      L'évolution vien surtout du fait que maintenant il prend en charge nativement toutes les technologies que l'on peu avoir dans nos ordinateurs modernes, et anticiper sur les technologies de deux ou trois ans.
  • # systèmes...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je suis habitué a manipuler les 3 grand systèmes d'exploitation actuellement sur le marché VMS, AS400 et UNIX ?

    Sinon j'ai pas lu le reste, mais bon est-ce bien nécessaire ?
    • [^] # Re: systèmes...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je pourrais faire un grand discours comme quoi la Lib QT c'est de la merde. Mais n'ayant réussi qu'une fois avec peine a faire un «hello word» en C++ (que je suis loin de pouvoir reproduire) je crois que c'est manquer complètement de pertinence.

      Parler des systèmes d'exploitation grand public / familiaux, je juge utile d'indiquer que je me suis donné la peine d'apprendre a manipuler les 3 grandes famille majoritaires qui représentent ce marché, et donc que je les connais.

      Que j'ai été emmerdé car la ligne de commande de windows 2000 est a chier
      Que j'ai été emmerdé car iTunes ne veux pas me lire correctement de l'OGG
      Que j'ai été emmerdé car Fedora veux pas reconnaitre ma clef 3G

      Simplement car avant de comparer des produits entre eux il faut les connaitre, se forger son propre avis dessus, et connaitre les capacité de chacun. Pas simplement avoir lu deux articles a la con et vu quelques publicités.

      Donc oui je juge nécessaire d'indiquer cela.

      Sinon un argumentaire c'est comme un bon film, si t'en vois que les 5 premières minutes, normal que t'y pige rien.
  • # Évolution

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Évoluer : « Subir des transformations progressives. » http://fr.wiktionary.org/wiki/%C3%A9voluer

    En effet le système windows a évolué entre version 95 et la version 7. Par contre ce n'est pas parce qu'un système évolue qu'il devient meilleur et qu'il faut absolument aller sur la nouvelle version.
    Les utilisateurs changent de système lorsqu'il y a de l'innovation.
  • # Pourquoi je ne passerais pas à windows 7

    Posté par . Évalué à 2.

    Parce que j'utilise Linux, qui est mieux de tous points de vue par rapport à mon cycle d'utilisation.

    De questions ?
    • [^] # Re: Pourquoi je ne passerais pas à windows 7

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Oui, une.
      Pourquoi ne pas avoir essayé de lire un peu plus que le titre ?

      Bon, il parais que c'est pas très lisible (beaucoup de commentaires en parlent). Mais j'explique dés les premiers paragraphes que je suis moi même utilisateur Linux et membre actif dans un LUG.

      Et donc que techniquement certains on déjà pu me voir dire un peu dans tout les sens «Y'as pas de raison de ne pas passer a linux».

      Mais je le reconnais, cet article est un peu décalé vis a vis du publique qui traine ici, il serais plus destiné a des personnes qui sont moins au fait de la diversité des OS dans notre monde.
  • # La soupe est bonne ?

    Posté par . Évalué à -3.

    Mais mon petit père, tu as du te tromper de crèmerie, ici c'est pas le show-room machinchose où l'on ne présente toujours que le même truc avec un coup de peinture de temps en temps.
    Ni la "presse informatique", grand mot pour désigner des marchands de papiers ligotés par leurs sponsors et-surtout en France- sans aucun recul ni degré de liberté (je t'accorde quelques parutions linux qui tentent de survivre mais ne représentent que peanuts).
    Ni... bon j'arrete. Ici, c'est un site qui est centré sur Linux et le libre , ce qui est une démarche totalement différente.
    Je ne veux pas te faire de peine, mais depuis quelques dizaines d'années (ceux que tu appelle les vieux dinosaures sont pour la plupart, pour moi -et quelques copains survivants- de joyeux galopins, question de point de vue...) j'ai pu en voir défiler des système à riper le soleil et faire péter les briques! Pour ma part c'est IBM qui m'a tenu le premier ce langage pour présenter le 360, qui était quand même une vraie avancée par rapport à avant où il fallait calculer et cabler les adresses en dur. Et oui, c'était du taf ! Et j'ai du le croire, peut être un an ou deux qu'ils étaient les seuls, les meilleurs, etc...Ensuite, les yeux s'ouvrent avec l'expérience, normal.
    Alors le truc révolutionnaire à deux balles, super mieux que ce qui existe aujourd'hui et on peut pas s'en passer, mais qui sera présenté comme nul, vérolé et véritable sac de noeuds demain, ça ça a un nom: ça s'appelle du marketing. Et rien d'autre.
    Pour porter un vrai jugement sur un système, c'est un peu comme les humains, il faut plusieurs années et beaucoup d'épreuves. Pour le moment, on n'en est pas là.
    Alors inutile de nous servir la soupe Microsoft, on l'a déja goutée, de nombreuses années avant toi. Mais on va pas te gâcher la surprise d'en apprendre le goût !
    • [^] # Re: Mon message a du passer un peu de travers.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Contrairement a ce qu'il peu paraître c'est a peu près tout sauf de la publicité Pro Microsoft.
      Sans forcément tomber dans l'anti Microsoft primaire, qui au final n'est pas très constructif.

      Les méthodes microsoft pour refiler leurs systèmes toujours meilleur par rapport au précédent je les connais. Je me suis même dis que ça serais bien d'en faire une explication, et j'ai eu l'idée de la mettre dans un journal sur LinuxFr.

      Le public est normalement mal choisis, vu que normalement il connais déjà ces méthode. Mais l'éclairage que m'apportent les commentaires me permettent alors d'affiner cet argumentaire.

      De préciser ce qui est imprécis. De mettre ce qui aurais pu être omis. De retirer ce qui pourrais être superflus ou incorrect.
      (Oui, je sais, gros problèmes d'orthographe aussi)

      Donc non, je t'assure. Je préfère de loin retrouver ma petite Fedora 11 (qu'il faudra bientôt que je fasse passer en 12) le soir quand je rentre que de devoir utiliser les Microsofterie qu'on m'impose au bureau. Et je passe une bonne partie de mes week end a faire de la propagande pro libre/linux.
    • [^] # Re: La soupe est bonne ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Bravo, un commentaire sur le contenu! Dommage que tu n'ai semble-t-il pas lu le journal (les fautes peut-etre)...

      La prochaine fois, essaye de lire au moins le dernier paragraphe (la conclusion), ca t'evitera de passer pour un debile.
  • # Trop dur

    Posté par . Évalué à -3.

    Bonjour,

    Trop dur à lire, il faut slalomer entre les fautes, c'est parfois à la limite du compréhensible...

    De toute façon, passer à seven n'a aucun intérêt, alors je ne vais pas me bousiller les yeux à essayer de lire et de comprendre cette espèce de bouillie de lettres et de maux (on l'aura compris, certains mots donnent des maux de tête).

    A plus.
  • # Pourquoi je ne passerais pas à Seven

    Posté par . Évalué à 3.

    -Je l'ai déjà essayé par curiosité, en RC. Bof, il n'a plus booté depuis le mois d'août (et je comptes bien récupérer l'espace disque occupé dès que j'en aurais le temps.

    -Au bureau je n'ai pas de windows, mais une debian.

    -A la maison j'installe ce que je veux, et c'est certainement pas des produits de chez microsoft. Le dernier pc que j'ai acheté, tout monté qu'il était, était fourni sans OS (si si ça existe).

    -Ma copine qui a un XP, ne le supporte plus. Elle m'a demandé de lui trouver autre chose. Ce ne sera certainement pas un windows.

    Bref t'as raté le tir.
    • [^] # Re: Pourquoi je ne passerais pas à Seven

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Bien au contraire.

      Le dernier système microsoft de ton environnement est en passe d'être remplacé par une alternative. Prouvant par la même a une utilisatrice somme toute lambda qu'il existe des alternatives, et qu'elles sont viable.

      Et donc tu viens la sortir de ce cercle qui aurais fait que sans toi, elle serais passé a Seven, simplement car on ne lui aurais montré que cela en « alternative ».
      • [^] # Re: Pourquoi je ne passerais pas à Seven

        Posté par . Évalué à 2.

        non parce que si elle avait du en choisir un autre, elle aurait choisi un mac. Si elle ne le fait pas, c'est juste qu'à la date où j'écris ça, elle a envie de mettre de l'argent dans autre chose qu'un nouvel ordinateur qu'elle utilise au maximum 1 ou 2x la semaine.
  • # Je ne passerais pas à Vista (et encore moins à Seven)

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Parce que j'ai arrêté Windows sur 2k Pro et 2003 Server (pour les serveurs). Parce que ma machine est un P4 et que Seven ne tournera pas dessus. Parce que Windows ne m'apporte que des problèmes. Parce qu'au travail nos machines sont sur XP et, comme à l'habitude de MS, on veut pas tout refaire tout le temps. Parce que les profils NT -> 2k -> XP -> Vista/Seven ne sont pas compatibles. Parce que j'ai pas besoin de 7 pour faire tourner XP dans une machine virtuelle, XP en natif tourne mieux.

    Et je continuerais à dire aux gens "Ne passez pas à Vista et encore moins à Seven" (c'est la période où on me demande s'il faut passer à 7 !!!).

    "It was a bright cold day in April, and the clocks were striking thirteen" - Georges Orwell

    • [^] # Re: Je ne passerais pas à Vista (et encore moins à Seven)

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Je ne suis moi même pas encore passé a Vista, mais vais y être forcé professionnellement, et ne compte pas passer a Seven avant d'y être forcé professionnellement.

      A coté des fautes de tout genre, qui je peu le reconnaître sont un vrai problème. (et sur le quel je suis en train de faire quelque chose, mais il faut du temps, et on ne peu pas éditer les journaux).

      Ce que je présente ici est justement que, même si les gens ne veulent pas passer a Seven, il y as tout une mécanique qui poussera leur passage. Qu'ils le veulent, ou non. On veux leur faire croire qu'ils n'ont pas le choix, et ça fonctionne.
      • [^] # Re: Je ne passerais pas à Vista (et encore moins à Seven)

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce que je présente ici est justement que, même si les gens ne veulent pas passer a Seven, il y as tout une mécanique qui poussera leur passage. Qu'ils le veulent, ou non. On veux leur faire croire qu'ils n'ont pas le choix, et ça fonctionne.

        En fait, on a toujours le choix car d'autres OS existent et on peut également acquérir des ordinateurs sans OS pour y mettre ce qu'on veut.
        Toutefois, il faut bien reconnaître que l'un des choix est beaucoup moins facile que l'autre...

        Maintenant, au delà de l'aspect informatique, il faut bien se dire que la liberté, ça n'est généralement pas le choix le plus facile !
    • [^] # Re: Je ne passerais pas à Vista (et encore moins à Seven)

      Posté par . Évalué à 2.

      À tous, si vous lisiez jusqu’au bout, il dit : « passer à seven, vous obligera à vous adapter à un nouvel OS, donc quitte à changer, autant changer vraiment. »

      Merci de lire ou de ne pas commenter sur un titre ironique.
  • # Les correcteurs orthographiques et grammaticaux

    Posté par . Évalué à 2.

    ... fonctionnent avec Linux, MacOS et Windows.
    Ce billet est très intéressant nonobstant.

    Enzo Bricolo
  • # Illisible, trop long

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Illisible, ton article.
    Tu crois vraiment qu'un écran est fait pour se taper des lectures aussi longues ? Quand on surfe, on papillonne, on peut pas rester aussi longtemps sur un seul article.
    Ou alors tu me refais une version courte. Quand je passe longtemps à lire un seul truc, c'est que c'est un livre ou un magazine imprimé.

    J'ai déjà fait trop d'effort en écrivant ce commentaire.
    • [^] # Re: Illisible, trop long

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je suis d'accord avec toi que c'est assez inadapté a une lecture sur écran.
      Mais je ne vois pas trop comment expliquer tout cela sans en mettre beaucoup moins, sinon c'est logiquement perdre beaucoup d'information qui me semple importantes.

      Je suis cependant, en ce moment même, en train d'adapter cet argumentaire sous une forme plus comestible. Car c'est effectivement nécessaire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.