Journal VGER near to be out, stay tuned

Posté par . Licence CC by-sa
71
23
mar.
2012

Un petit journal à propos de V`GER. Parce que, ça y est, Voyager 1 est à 18 milliards de kilomètres de chez nous (soit ~6.7UA, soit ~0.0001AL). C'est la première fois qu'une réalisation humaine atteint cette frontière. Résumé des évènements :

  • lancement le 5 septembre 1977
  • 1979, passe aux alentours de Jupiter, et nous dévoile cette tumultueuse, et les volcans d'une de ses lunes, Io.
  • 1980, elle s'approche de Saturne, on lui fait faire quelques pas de danse imprévus autour de Titan afin de regarder de plus près son atmosphère.
  • 1990, prises massives de photos, on lui fait faire un petit retournement afin de prendre en photos notre système. 64 clichés de légende. C'est la fin de l'usage de ses caméras (d'autres capteurs et instruments seront stoppés progressivement)

Depuis environ 2 ans, les mesures du « souffle » du vent solaire deviennent nulles. C'est le signal de l'approche de cette frontière mythique : notre système solaire. Ce petit objet (800kg quand même) créé de toute pièce par l'homme, continue désormais son chemin vers (ou plutôt en direction de), « la constellation de la girafe », et à la vitesse de ~61000 km/h. Cela fait 35 ans que ce petit d'homme file, et il se situe actuellement pile dans la frontière de notre système solaire. Les mesures de confirmation de l'affaiblissement du vent solaire ont nécessité quelques pas de côté, afin de prendre des mesures dans plusieurs directions : le vent solaire est nul, confirmation. Notre bulle, l'héliosphère, fonctionne elle-même comme un gigantesque vaisseau dont les contours (imprécis à la date de lancement de Voyager 1, néanmoins la trajectoire de ce dernier a permis de rejoindre un point proche) étaient théorisés, attendus, comme abrupts, se révèlent en fait être une frontière réelle, et avec une « zone démilitarisée ». C'est dans cette portion que se situe actuellement la sonde.

La suite de l'histoire sera écrite par l'analyse des données actuelles, afin de comprendre comment fonctionne cette « zone démilitarisée », attendons donc nous à une prochaine refonte complète de cette page, par exemple. Et surtout, les premières mesures (du champ magnétique, maintenant) permettant d'affirmer que Voyager 1 a quitté cette zone, et est réellement entré dans l'espace inter-stellaire. Ensuite, la vénérable sonde continuera son chemin encore pour environ 12 ou 13 ans, temps estimé avant l'extinction de son cœur : un « générateur à plutonium » (en fait trois petits GTR).

Voyager 1
Nous verrons bien si, d'ici là, elle rencontre une forme de vie assez intelligente pour nous la renvoyer, gageons alors qu'elle sera moins énervée que dans le film, mais plutôt dans le même esprit que le premier serveur de kernel.org
zone démilitarisée

  • # VGER

    Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

    VGER c'est en fait la sonde (fictive) voyager 6… voyager 1 dans star trek… on en parle pas /o\ ==>[]

  • # +1

    Posté par (page perso) . Évalué à  10 .

    Je n'ai pas l'habitude de dénoncer les journaux qui dénoncent, mais celui-ci le mérite grave : donner à réfléchir aux gens sur l'évolution du monde moderne en leur parlant de prodiges technologiques antédéluviens (des trucs d'avant le COSMAC !) qui feraient hurler de rire n'importe quel fan de iBloubs est une belle dénonciation positive.

    * Ils vendront Usenet quand on aura fini de le remplir.

    • [^] # Re: +1

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      Cosmac … iBloubs … j'ai rien compris…
      Suis je trop vieux, trop jeune ou tout simplement inculte ??

      • [^] # Re: +1

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        Je pense que monsieur parle de ce cosmac
        qui est en effet plus récent que la sonde voyager 1.

        Quand aux ibloub je pense qu'il fait référence au ip[[oa]d]hone] (ok je suis nulle en ereg)

        en gros je dirais qu'avec un truc pire qu'un cosmac on arrivait a envoyer des truc jusqu'a tout la bas très loin, alors qu'avec un itruc on arrive a twitter qu'on fait caca, y'a plus de jeunesse toussa…

      • [^] # Re: +1

        Posté par (page perso) . Évalué à  1 . Dernière modification : le 23/03/12 à 15:41

        Le Cosmac c'est le RCA 1802, un des premiers micro-processeurs à partir dans l'espace (comment fonctionne Voyager d'ailleurs ? c'est du tout mécanique ?).

        • [^] # Re: +1

          Posté par . Évalué à  4 .

          Ce serait pas très pratique pour les communications et pour prendre les photos le tout mécanique.

        • [^] # Re: +1

          Posté par . Évalué à  4 .

          Y a un p'ti bonhomme qui pédale fort.

          • [^] # Re: +1

            Posté par . Évalué à  0 .

            interdi de boire en lisant ce type commentaire!!!!

  • # flangrish

    Posté par . Évalué à  3 .

    stay tuned

    • [^] # Re: flangrish

      Posté par . Évalué à  2 .

      Merci pour les corrections. Également "l'analyse des données actuelles". Aussi l'oubli dans "Voyager 1 est à 18 milliards de kilomètres (soit ~6.7UA, soit ~0.0001AL) de chez nous". Mais aussi "La confirmation (…) quelques pas de côté afin de prendre des mesures" aurait été mieux. Enfin, un autre oubli : "Et surtout les premières mesures (du champ magnétique, maintenant) permettant d'affirmer (…)".

      • [^] # Re: flangrish

        Posté par (page perso) . Évalué à  3 . Dernière modification : le 24/03/12 à 01:22

        pris en compte, corrigé. Merci pour ton journal.

        taggué science et astronomie, deux sujets intéressants sur LinuxFr àmha, même s'il n'y a qu'une section science globale (bon, Malicia< va me manquer pour la compléter :/).

  • # Tous les records

    Posté par . Évalué à  9 .

    vitesse de ~610 000 km/h

    Ce qui en fait également l'objet créé et fabriqué par l'Homme le plus rapide de tous les temps.

    • [^] # Re: Tous les records

      Posté par (page perso) . Évalué à  5 .

      En matière de vitesse n'est-ce pas la sonde New Horizons (en route vers Pluton) qui détient le record ?

      • [^] # Re: Tous les records

        Posté par (page perso) . Évalué à  8 .

        Bon je me réponds à moi-même.
        Après enquête les choses sont un peu compliquées. En 2007, au moment de son passage près de Jupiter, la sonde New Horizons a bénéficié d'un gros effet de fronde gravitationnelle. A ce moment là elle allait plus vite que Voyager 1 (23 km/s contre 17 km/s).

        L'ennui c'est qu'elle décélère (puisqu'elle subit l'attraction du Soleil) et que sa vitesse est retombée à 16,6 km/s en 2009.

        C'est donc bien Voyager 1 qui, actuellement, se meut le plus vite.

        • [^] # Re: Tous les records

          Posté par . Évalué à  2 .

          Et Voyager 1 aussi avait à l'époque profité de la gravitation de Jupiter si je ne dis pas de bêtise. D'ailleurs je me demande si la sonde Voyager est pas toujours en train d'accélérer. Dans le vide intersidéral, hors de l'attraction de notre soleil, il n'y pas de vitesse limite ? Oui ok, la vitesse de la lumière :)

          • [^] # Re: Tous les records

            Posté par . Évalué à  7 .

            Euh. Sorti de l'effet de fronde, l'accélération devient nulle, donc la vitesse reste au mieux constante, non ?

            • [^] # Re: Tous les records

              Posté par . Évalué à  3 .

              Maintenant que tu le dis, oui ça paraît logique :) Je suis trop nul en méca.

      • [^] # Re: Tous les records

        Posté par . Évalué à  3 .

        J'ai pas l'impression, je cite wikipédia :

        Après avoir parcouru 2,3 millions de km la sonde aborde Jupiter le 28 février 2007 à une vitesse de 16,66 km/s par rapport au Soleil. L'assistance gravitationnelle de Jupiter accélère la sonde dont la vitesse atteint près de 21 km/s tandis que sa nouvelle trajectoire fait un angle de 2,5° par rapport à l'écliptique.

        Faudrait regarder avec Celestia la distance entre :

        13 juin 2006 : survol de l'astéroïde (132524) APL.

        et

        18 mars 2011 : la sonde croise l'orbite d'Uranus18.

        pour avoir une vitesse moyenne…

        Après le 650000 km/h pour Voyager je ne sais pas, dans ma mémoire c'était 250000 km/h, ça reste plus rapide que New Horizons.

    • [^] # Re: Tous les records

      Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 23/03/12 à 13:16

      Merci de cette correction, puisqu'il y a un zéro en trop ;-) (c'est 61 000 et non 610 000). (Et en vitesse compensée sur le plan galactique, ça fait environ 30000km/h de retard ;-)

  • # durée et distance

    Posté par . Évalué à  4 .

    Partie il y a un peu moins de vingt-cinq ans, elle se trouve actuellement à 16 heures et quarante minutes lumière de la terre. Le soleil se trouve, lui, à environ huit minutes lumière. Les calculs sont faciles à faire et sont très démonstratifs.

    • [^] # Re: durée et distance

      Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

      Trente-cinq ans, plutôt.

      • [^] # Re: durée et distance

        Posté par . Évalué à  10 .

        Comme je disais les calculs sont faciles à faire…

        • [^] # Re: durée et distance

          Posté par . Évalué à  4 . Dernière modification : le 23/03/12 à 22:40

          J'ai toujours eu du mal avec la relativité.

          Si j'ai bien compris ça veut dire que pour la sonde il s'est écoulé seulement 25 ans alors que c'est 35 pour nous ?

          • [^] # Re: durée et distance

            Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

            Si j'ai bien compris

            arf, non :-)
            /me balourde son jumeau à Marotte< qui a voyagé à la vitesse de la lumière

            il nous faudrait un physicien sachant compter, si ça se trouve ça tient dans la marge :-)

          • [^] # Re: durée et distance

            Posté par . Évalué à  10 .

            Si ce commentaire est à prendre au premier degré, je vais tenter de te répondre sur le ralentissement du temps de voyager par rapport à nos horloges. La dilatation décrite en Ralentissement_des_horloges s'applique à notre sonde comme à tout objet en mouvement.

            En supposant que la sonde voyage à 17km/s depuis 35 ans, j'effectue le calcul grossier suivant dans bc :

            (35*365*24*3600) - ( (35*365*24*3600) / sqrt((1- (17*17)/(300000*300000))))

            et ca me donne environ 2 secondes d'écart sur 35 ans. Je ne suis pas physicien et je peux m'etre complètement planté mais je crois que c'est l'ordre de grandeur. Donc les effets de la relativité sont finalement assez minimes…même pour l'objet le plus rapide du monde ;)

            • [^] # Re: durée et distance

              Posté par . Évalué à  2 .

              Merci pour ta réponse. Visiblement vu la note de ton commentaire, aucun physicien n'a renier ton raisonnement et ton calcul ;)

              Si ce commentaire est à prendre au premier degré

              Ce commentaire était à prendre au degrés 1.5, je souhaitais parler de la relativité en rebondissant sur le commentaire précédent, tout en sachant que le décalage était bien inférieur à 10 ans :)

            • [^] # Re: durée et distance

              Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

              même pour l'objet le plus rapide du monde

              Va falloir qu'on discute sérieusement de la pertinence de cette description!
              Raaah! En astronomie, tout devient super compliqué! ;)

    • [^] # Re: durée et distance

      Posté par . Évalué à  3 .

      environ 0.8j :p

  • # Communication

    Posté par . Évalué à  2 .

    Bonjour ! J'ai une connexion 56K parce que je suis à plus de 6km de mon DSLAM (bon en fait non mais ca fait une belle intro) donc ma question est, comment est ce qu'on communique avec un obejt à 18 milliard de kilomètres de nous ?

    • [^] # Re: Communication

      Posté par (page perso) . Évalué à  3 .

    • [^] # Re: Communication

      Posté par . Évalué à  10 .

      comment est ce qu'on communique avec un objet à 18 milliard de kilomètres de nous ?

      Il faut recevoir et envoyer le plus d'informations possibles avec un débit ridicule, des latences énormes et des déconnexions fréquentes et aléatoires.
      Pour recréer ces conditions pour développer son réseau, la NASA a pris un abonnement Internet Illimité chez Orange.

      • [^] # Re: Communication

        Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

        Il faut recevoir et envoyer le plus d'informations possibles avec un débit ridicule, des latences énormes et des déconnexions fréquentes et aléatoires.
        Pour recréer ces conditions pour développer son réseau, la NASA a pris un abonnement Internet Illimité chez Orange.

        Il ne faut pas oublier que la communication avec la sonde est en mode radio. Pour ces pré-requis de (non)qualité de communication, ils ont forcement dû se rabattre sur Free Mobile.

      • [^] # Re: Communication

        Posté par . Évalué à  1 .

        Comme ils ont probablement le meilleur réseau de France et que Free commence à s'en servir, c'est triste pour les autres, non ?

        Je suis dans ma tour d'ivoire (rien à foutre des autres, dites moi un truc pour moi), si je ne pose pas explicitement une question pour les 99%, les kévin, les Mm Michu alors c'est que je ne parle pas d'eux.

    • [^] # Re: Communication

      Posté par (page perso) . Évalué à  1 .

      Pour des sondes aussi loin, le débit et de l'ordre de la douzaine d'octets/seconde.

  • # Désactivation des caméras

    Posté par . Évalué à  1 .

    Bonjour,
    pourquoi les caméras ont-elles été désactivées ?
    En recherchant sur Wikipédia, j'ai confirmation que ce module (ISS - Imaging Science System) est bien désactivé, mais quelle en est la cause ? Est-ce que c'est pour économiser la moindre once d'énergie ?

    • [^] # Re: Désactivation des caméras

      Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

      Je pense que le débit actuel est bien trop faible pour transférer les photos.
      Et je pense que l'économie d'énergie est liée aussi, Voyager n'a jamais été pensé pour une mission aussi longue dans le temps…

      • [^] # Re: Désactivation des caméras

        Posté par . Évalué à  3 .

        Et peut-être également parce qu'il n'y a plus rien à photographier.

        Ça me fait drôle cette désactivation. Genre c'est irréversible. En quoi ce serait irréversible ? On rallume et voilà, non ?
        Je suppose que non :-)

        • [^] # Re: Désactivation des caméras

          Posté par (page perso) . Évalué à  2 .

          Et peut-être également parce qu'il n'y a plus rien à photographier.

          Peut être, cependant aucun appareil humain n'est allé aussi loin, photographie cet environnement n'est pas inintéressant non plus.

          cependant la thèse d'une désactivation temporaire, en attendant un cliché plus intéressant, reste possible.

          • [^] # Re: Désactivation des caméras

            Posté par (page perso) . Évalué à  4 .

            Euh, au bout d'un moment, je pense que la photo va essentiellement ressembler à ce qu'on voit depuis la Terre dans la direction opposée plus un point un peu plus gros en plein milieu: le Soleil.

            Maintenant, dire que "à gauche ce sont les étoiles à 12millions d'années-lumières, à droite, ce sont les images de Voyager, à 12millions d'années-lumières + 3heures-lumières avec le Soleil au milieu qui cache plein de trucs", je ne suis pas sûr que ce soit un fondamental pour la NASA.

        • [^] # Re: Désactivation des caméras

          Posté par . Évalué à  2 .

          Sûrement parce qu'après plusieurs années à -100 degrés ou encore moins, il y a assez peu de chance que le matos reparte. Qui plus est, ils éteignent des radiateurs dans la sonde afin de préserver l'énergie restante.

    • [^] # Re: Désactivation des caméras

      Posté par . Évalué à  3 .

      Parce que les sources d'énergie, basées sur des éléments radioactifs à relativement courte durée de vie, ne produisent plus assez d'énergie pour les utiliser.
      C'est pour ça que de plus en plus d'instruments sont désactivés sur les deux sondes voyager, dans une dizaine d'années les sondes n'auront plus assez d'énergie pour communiquer avec la terre.

  • # Live long and prosper ©

    Posté par . Évalué à  6 .

    Merci pour cet intéressant journal.

    Le périple de cette petite sonde a quelque chose d'émouvant.

  • # http://htwins.net/scale2/

    Posté par . Évalué à  6 .

    Oui, c'est en flash, çaymal

    Les barbus feront un hack en html5 rapidement et les autres joueront avé la version flash

    ce lien propose une animation qui permet de se déplacer de l'infiniment petit au méga très grand

  • # Corrections votre honneur.

    Posté par (page perso) . Évalué à  7 .

    Si Voyager 1 est bien à 18 Milliards de Kms de la terre (ce qui est exact) cela fait plutôt 120 Unités Astronomiques et non pas 6,7. ;)
    En fait la sonde est plus exactement à 120,139 UA du Soleil et 119,874 UA de la Terre.
    Ensuite Voyager 1 se dirige vers la constellation du Serpentaire (Ophiuchius) et non de la Girafe. J'ignore d'où vient cette référence dans Wikipédia, peut-être notre mouvement vers l'apex solaire ?

    Et pour finir voici la très célèbre Nimage (c'est comme ça qu'on dit ici?) de notre Terre vue depuis Voyager 1 : The Pale Blue Dot
    Cette image a inspiré Carl Sagan pour l'écriture du livre éponyme. Elle fut prise en 1990 par la sonde à qui la Nasa avait demandé de se retourner. Il s'agit en fait d'une mosaïque d'environ 60 images et c'est bien évidemment la photo de la terre prise depuis le point le plus éloigné de celle-ci.

    Infos, sources et images là:
    http://heavens-above.com/SolarEscape.aspx?lat=48.83861&lng=2.39916&loc=Paris&alt=50&tz=CET
    http://blog.nasm.si.edu/2011/10/06/where-are-the-voyagers-now/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.