Journal Knuth n'enverra plus de chèques

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
6
31
oct.
2008
Il était de notoriété publique que [[Donald Knuth]], informaticien de génie, mathématicien, monstre sacré de l'informatique envoyait un chèque de $2.56 à toute personne qui trouverait une erreur dans une de ses œuvres (wikipedia). Cette somme correspond à un dollar [[hexadécimal]] (0x$).

Malheureusement, Donald Knuth a découvert qu'envoyer des chèques comportait un certain nombre de risque. Il les détaille rapidement dans la page des nouvelles de 2008, avant d'expliquer qu'il a été obligé de créer une banque virtuelle pour continuer à honorer les dettes qu'il a envers les gens qui découvrent des erreurs ou qui font des suggestions sur ses œuvres (TeX, [[The Art of Computing Prgramming]], METAFONT). Cette décision est également motivé par le fait que sur 275 chèques envoyés, seuls 9 ont été encaissés. Une signature de /. est d'ailleurs :
Intelligence: Finding an error in a Knuth text.
Stupidity: Cashing that $2.56 check you got.


Néanmoins, pour les gens qui désirent réellement toucher les $2.56 de Knuth, celui-ci trouvera une solution.
  • # Les chèques

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Extrait de la page de news de Knuth : "it is no longer safe to write personal checks. A criminal who sees the numbers that are printed at the bottom of any check that you write can use that information to withdraw all the money from your account."

    C'est vrai ce truc ? Est-ce aussi le cas en Europe ?
    • [^] # Re: Les chèques

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne vois pas trop comment avec des chèques français (les chèques sont-ils si différents ?), on pourrait extorquer de l'argent d'une personne...
      À moins de fabriquer des faux chèques, et de se baser sur le numéro d'un vrai chèque (il suffit juste d'incrémenter le numéro du chèque, voire de l'incrémenter de plusieurs valeurs pour être sûr de ne pas tomber sur un chèque déjà encaissé).

      Mais là encore, même sans avoir un vrai chèque cela est possible à faire, où est donc la faille ?
      • [^] # Re: Les chèques

        Posté par . Évalué à 4.

        Il me semblait même que légalement n'importe quel bout de papier avec les coordonnées du débiteur, la somme en lettres et la somme en chiffre constituait un chèque (après je pense qu'aucune banque ne sera foutue de l'encaisser, c'est pas comme si ils ne vérifiaient ni l'ordre, ni la signature et se basaient uniquement sur les autres infos...
        • [^] # Re: Les chèques

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          légalement n'importe quel bout de papier avec les coordonnées du débiteur, la somme en lettres et la somme en chiffre constituait un chèque
          C'est pour cela que les chèques barrés ont été inventés. Le fait que le chèque soit biffé le rends invalide légalement (je crois que le chèque barré est une pratique, et non un truc réglementaire. Mais la justice en tient compte comme si c'était légal. A mon avis, je me trompe quelque part). En gros c'est une astuce pour contourner la loi et sécuriser les choses. On ne fait plus de vrais chèques depuis longtemps, et les banques peuvent librement accepter ou refuser un pseudo-chèque (ce qui, jusqu'à présent, est plutôt positif dans l'ensemble).

          Et quid d'un vrai chèque ? Il est utilisable comme une sorte de billet. On peut le donner à une autre personne, on peut se faire payer en liquide par n'importe quelle banque. Par contre je pense que la banque contrôle sérieusement dans ce cas. Du genre présentation des papiers d'identité, téléphone à la banque débitrice etc.
          • [^] # Re: Les chèques

            Posté par . Évalué à 1.

            En fait, le truc dont je crois me souvenir, c'est plutôt que le chèque barré interdit au dépositaire de l'échanger contre de l'argent au guichet. Finalement, ça permet juste à la banque de "vérifier" le chèque, ce qui revient peu ou prou à la même chose.

            Et par curiosité, je viens d'aller jeter un oeil à wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Chèque), il semblerait que ce soit ça (chapitre Caractéristiques).
          • [^] # Re: Les chèques

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Non, un chèque barré est tout simplement non-endossable.

            Autrefois, les chèques étaient endossables : lorsqu'on recevait un chèque, on pouvait l'utiliser comme moyen de paiement au lieu de l'encaisser. Il suffisait de le signer au dos pour pouvoir le transmettre à une autre personne.
        • [^] # Re: Les chèques

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Au delà de la banque, va même trouver un commerçant ou autre qui va te l'accepter. Je me souviens d'un sketch je ne sais plus où, dans lequel un gus voulait payer avec un chèque en "vrai" bois, qui reprenait toutes les informations légales nécessaires. En insistant un peu, et en arguant du caractère parfaitement valable juridiquement parlant, il a surtout failli se prendre un pain dans la gueule.

          C'est comme la non discrimination pour obtenir un appart ou autre : théoriquement, peu importe sa couleur, religion, tronche. En pratique, on sait bien que tout cela est régulièrement bafoué.
    • [^] # Re: Les chèques

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Si c'est le cas, c'est le problème des banques, pas des clients. Quand quelqu'un vole ou usurpe un chèque, la banque est sensée vérifier et refuser les débits. Si elle ne le fait pas, et bien elle rembourse.
    • [^] # Re: Les chèques

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je rappelle qu'aux US/Canada, on utilise quasi jamais de cheques, tant c'est pourri comme système... (tu peux endosse n'importe quel chèque trouvé par terre, fut-il rempli dûment)

      Les nombres sur ton cheque, de mémoire, c'est le numéro de compte, mais il se peut que ça suffise à récupérer un mot de passe sur le site de la banque, pour peu qu'elle ait une politique de sécurité merdique, ou bien qu'on puisse, moyennant un simple usurpation d'identité (*), effectuer alors un transfert de fonds.

      (*) en fait, même pas forcément. Suite à une (grave) bourde d'un organisme que je ne citerai pas, nous nous sommes rendus compte qu'on pouvait sans aucune justification faire des manips qui devraient demander des preuves d'identité *et* d'adresse. Y a pas de raison que ça ne marche pas pour certaines banques.
      • [^] # Re: Les chèques

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il y a quelques années, j'avais été étonné de pouvoir faire un virement au guichet du Crédit Lyonnais sans qu'on me demande rien pour prouver mon identité. J'avais juste mon relevé de compte pour pouvoir remplir bien les piti numéros de la paperasse, j'ai signé et hop.
      • [^] # Re: Les chèques

        Posté par . Évalué à 2.

        tu peux endosse n'importe quel chèque trouvé par terre, fut-il rempli dûment
        Il me semble qu'en France, tu peux endosser un chèque qui n'est pas à ton nom, ça passe très souvent parce qu'elles ne vérifient pas (souvent) ...
        • [^] # Re: Les chèques

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          En France les chèques ne sont pas endossable. Que cela veut-il dire ?

          Imagine que Paul fasse un chèque à Pierre.
          Puis Pierre doit de l'argent à Jacque, il va donc endosser le chèque en rajoutant le nom de Jacque.
          Puis Jacque pourra payer quelqu'un avec le chèque ou aller à la banque l'encaisser.

          Le problème intervient lorsque Paul a émis un chèque sans avoir d'argent sur son compte en banque. Les différentes personnes ne pourront pas l'encaisser et ils vont préféré le refiler à quelqu'un d'autre. Un peu comme un faux billet.

          C'est pour cela que les chèques ne sont pas endossable. (tout ça d'après mes souvenirs de mes cours de droit).

          Après si tu trouves un chèque par terre tu peux aller l'encaisser. Une fois, je suis allé à la banque déposer des chèques et la guichetière à remarquer qu'un des chèques n'était pas à mon nom. Elle m'a dit : « vous voulez que je le prenne quand même ? mais il y a un risque qu'il ne passe pas… ». (j'ai refusé)

          Sans le faire exprès j'ai vu qu'on pouvait facilement franchir la première barrière de sécurité, après je ne sais pas si le reste de la machine allait suivre.
          • [^] # Re: Les chèques

            Posté par . Évalué à 2.

            Confusion de ma part, j'ai confondu endosser et encaisser ...
  • # Pas tapai !

    Posté par . Évalué à 7.

    Je sais qu'on est vendredi, mais je ne voudrais pas lancer de troll: ma question est sincère.

    Quels sont les avantages du chèque sur les autres moyens de paiement? Je pose cette question parce que je suis toujours étonné de la prédominance du chèque en France. J'habite en Belgique, et ce mode de paiement y est vraiment marginal. La plupart des paiements (hors liquide) se font par carte de débit, virement bancaire ou carte de crédit. Le chèque a-t-il des avantages par rapport à ces moyens-là?
    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par . Évalué à 3.

      Étant belge en France, je peux te dire que les avantages des chèques c'est que ça te fait chier (autant à faire qu'à encaisser).
      Mais bon, c'est pas comme s'il n'y avait que ça. Pour faire un virement vers l'Europe (hors France), il faut que j'envoie un courrier (papier) à ma banque pour autoriser le destinataire. Du coup, j'ai autorisé mon compte en Belgique, et si je dois virer de l'argent à l'étranger, je le fais depuis celui là, et ça marche très bien.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par . Évalué à 3.

      les chèques sont gratuit. la carte bancaire coute 35-40€/an, certaines banques font payer les virements.

      Je crois aussi que l'opposition sur une CB et un chéquier ne doit pas être egal


      Et "normalement" si tu te fais voler ton chéquier, on peut pas l'utiliser. Mais ça c'est si les banques vérifient les signatures, ce dont je doute fort !!!
    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par . Évalué à 10.

      Hello,

      Un ami belge m'a posé exactement la même question il y a quelques mois.

      J'y ai réfléchi et voilà ce que je lui ai répondu : il y a deux avantages pour le particulier et un pour le commerçant :

      1/ Le particulier peut étaler son paiement dans le temps facilement et sans démarche particulière. Par exemple j'achète un matelas à 600 € dans un magasin, je leur fait 3 chèques de 200 € avec la date d'encaissement au dos, et ils l'encaisseront aux dates indiquées. Pas besoin de leur faire une autorisation de prélèvement.

      Par contre si ils les encaissent trop tôt, ça peut mettre dans une situation difficile ... à réserver à des gens/commerçants sérieux.

      2/ Ca permet de ne pas avoir à sortir du liquide pour payer un autre particulier. Par exemple si c'est ma sœur qui achète les cadeaux de noël de mes parents qu'on leur offre en commun et que je lui dois 72€52, je lui fais un chèque plutôt que d'aller retirer de l'argent au distributeur.

      Ca serait encore plus pratique en ligne, mais il faut passer par une autorisation de virement vers le compte voulu, ce qui est plus pénible que de faire un chèque.

      3/ Enfin, pour le commerçant, un bar-tabac à qui j'avais posé la question m'a répondu que le débit par carte bancaire est un service qui leur est facturé par la banque, de deux façons :
      - par la location du matériel de débit (il m'avait parlé d'un ordre de grandeur de 30 à 40 € par mois il me semble, plus les mises à jour du logiciel payantes et relativement fréquentes)
      - plus par une commission pour chaque "petit" débit, jusqu'à une somme palier rarement atteinte dans son cas : 10 ou 15 € je crois, d'où les indications dans certaines petites surfaces : carte acceptée à partir de 10€ seulement.

      Du coup il me disait qu'il refusait de se faire taxer par la banque et donc n'acceptait que du liquide ou des chèques.

      Il m'avait dit aussi que les grandes surfaces ont des accords particuliers qui leur permet de ne pas payer de commission pour les petits paiements par carte bancaire, d'où la possibilité pour eux de proposer des paiements par CB sans palier de 10€.

      En revanche, en belgique, mon ami me disait qu'à sa connaissance le débit par CB n'était pas facturé aux commerçants.

      J'espère avoir répondu à ta question, et si j'ai dit des bêtises, corrigez-moi car le sujet m'intéresse également ;-)
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 3.

        Merci pour ta réponse, j'y vois un peu plus clair. En fait, je crois que cette différence de culture est surtout due à une différence de procédures bancaires. Un point m'a frappé dans ta réponse:

        2/ Ca permet de ne pas avoir à sortir du liquide pour payer un autre particulier. Par exemple si c'est ma sœur qui achète les cadeaux de noël de mes parents qu'on leur offre en commun et que je lui dois 72€52, je lui fais un chèque plutôt que d'aller retirer de l'argent au distributeur.
        Ca serait encore plus pratique en ligne, mais il faut passer par une autorisation de virement vers le compte voulu, ce qui est plus pénible que de faire un chèque.


        En Belgique, tu n'as pas besoin d'autorisation pour virer vers un compte. Dans le cas que tu cites, je ne passe pas par la case distributeur non plus: ma sœur me dit combien je lui dois, et le soir même je vire l'argent sur son compte via les services en ligne de ma banque (et non, je ne suis pas dans la même banque qu'elle).

        Je crois qu'en France, il y a tout un tas de trucs un peu lourds au niveau bancaire, comme la notion de guichet dans un numéro de compte, etc. En Belgique, si je suis client de la banque X, je peux retirer de l'argent au guichet de n'importe quelle agence de cette banque dans le pays, je crois que ce n'est pas le cas en France (corrigez-moi si je me trompe).

        Donc, je crois que c'est plutôt l'ensemble des procédures bancaires qui fait que le chèque est populaire en France et pas en Belgique.
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          tu te trompes, on peut sans problème retirer de l'argent de sa banque dans une autre agence.

          En fait, ça dépend aussi des banques en question, certaines banques sont "régionales", c'est à dire que tu ne peux pas faire les mêmes opérations au crédit agricole de la région centre que dans les agences du crédit agricole du Nord. D'autres sont nationales comme la société Générale et tu peux faire toutes les opérations que tu veux dans toutes les agences (il m'arrive souvent d'encaisser des chèques dans l'agence près de mon boulot plutôt que celle près de mon domicile.)

          Sinon l'avantage des chèques sur la carte bleue, c'est un peu le même que celui du livre sur le livre électronique... ou celui du vote papier sur le vote électronique (pour troller un peu)

          Plus tu as de "technologie" et plus c'est cher à fabriquer, utiliser... un chèque c'est juste un morceau de papier... facile à imprimer, facile à falsifier, facile à encaisser (pas de location de terminal CB pour le commerçant)

          Axel
          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Plus tu as de "technologie" et plus c'est cher à fabriquer, utiliser... un chèque c'est juste un morceau de papier... facile à imprimer, facile à falsifier, facile à encaisser (pas de location de terminal CB pour le commerçant)

            Et ce serait très cher pour la banque si elle les vérifiait avant de les encaisser.

            Sinon, pour la Société Générale, ils m'ont déjà refusé de m'imprimer un RIB dans une agence qui n'était pas la mienne. Mais accepté de m'en écrire un à la main sur papier… que les tocards de la Sécurité sociale ont osé me refuser, parce qu'il n'était pas imprimé à la machine !
            • [^] # Re: Pas tapai !

              Posté par . Évalué à 10.

              Pourtant, quand j'ai appelé la société générale de Neuilly et que j'ai dit que je m'appelais Nicolas S., ils m'ont renvoyé un RIB...

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Pas tapai !

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Super, un RIB de Nicolas S.. Et tu peux faire quoi, avec ça, lui tranférer de l'argent ? Le principe d'une identité bancaire, c'est que ça permet de recevoir de l'argent, pas de s'en faire retirer.
                • [^] # Re: Pas tapai !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Si si. Il faut aussi que tu donnes à ta banque une autorisation de prélèvement, mais en fait elles ne sont pas toujours très regardantes là-dessus.
            • [^] # Re: Pas tapai !

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sinon, pour la Société Générale, ils m'ont déjà refusé de m'imprimer un RIB dans une agence qui n'était pas la mienne.

              Moi, je comprend pas les gens qui vont en agence pour ça...
              à la SG, Logitelnet (l'accès web) est gratuit, et t'imprime un RIB en 1 minute top chrono, où que tu soit dans le monde!
              tu peux faire aussi des virements européens gratuitement, où que tu sois dans le monde.

              Mais que vont faire les gens à leur agence à part ouvrir un compte bancaire??? Vous connaissez Linux, donc au fait des possibilités de l'informatique, donc pourquoi faire le vieux avec certaines choses?
              • [^] # Re: Pas tapai !

                Posté par . Évalué à 4.

                Où que tu sois dans le monde, si tu te ballades avec ton PC portable et ton imprimante à piles. Quand tu te ballades dans la rue, en France, un jour ouvrable, à une heure bancaire, en ville, et que tout d'un coup tu as besoin d'un RIB, et que tu as oublié tes piles, ben tu peux passer dans une agence...

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                • [^] # Re: Pas tapai !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Non, sérieux, tu ne connais pas les Internet-Café? Tu as besoin d'un RIB dans les 5 minutes, et pas pour le lendemain? Au boulot t'as pas d'accès Internet?

                  Je sais pas pour toi, mais moi j'ai plus de chances de trouver un Internet-Café ouvert qu'une banque ouverte! question de nombre d'Internet-café par rapport à des agences de ma banque (surtout uqe comme dit, c'est souvent seulement ton agence qui peut faire quelque chose), leurs horaires d'ouverture, la disponibilité d'Internet au boulot etc...
                  • [^] # Re: Pas tapai !

                    Posté par . Évalué à 10.

                    euh...je n'utiliserais jamais un pc que je n'administre pas pour avoir accès à mon compte bancaire.
                    • [^] # Re: Pas tapai !

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Mine de rien, je pense qu'on n'est qu'une minorité de gens à penser ça. Je suis sûr que pleins de gens ne comprennent pas ça, et cachent bien leur numéro/mdp à l'écran pour éviter que quelqu'un à coté le voie, mais ne pensent pas que le gérant du cyber-café peut les récupérer bien plus facilement ...
                  • [^] # Re: Pas tapai !

                    Posté par . Évalué à 2.

                    plus simple encore: connaitre son numero de compte.
                    C'est pas si complique que ca au final, et ca te permet de te passer du rib.
                    Bon, ca marche pour le compte courant, les autres comptes peu utilises, forcement, ca devient plus dur.

                    C'est perso ce que je fais.

                    Bon si en face c'est un tocard de l'administration qui veut un truc signe par Jerome K en personne, c'est different, c'est sur...
              • [^] # Re: Pas tapai !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Bon, je ne peux pas m'en sortir sans raconter l'anecdote complète, désolé.

                Depuis six mois, je ne recevais plus aucun remboursement de la sécurité sociale. Je téléphone : ligne sans standard, évidemment occupée. Du coup, je me déplace, 10 kilomètres à vélo. Là bas, j'apprends qu'ils ont décidé de ne plus envoyer de chèques comme avant, mais de transférer directement l'argent sur le compte des assurés. Or, ils n'ont pas mon identité banquaire (forcément, ils ne me l'ont jamais demandée, ces meugneux).

                Là, pas de chance, je n'avais pas pensé à prendre un RIB, donc que faire ? Je demande où il y a une agence Société Générale, et je m'y rends, voilà ! La suite de l'histoire, vous la connaissez : l'agence n'accepte que de me faire un RIB manuscrit (meugneu, qu'est-ce que ça leur change de l'écrire à la main ou de me l'imprimer), et la Sécurité sociale me le refuse parce qu'il n'est pas fait à la machine (connards, ce sont les informations qui importent, pas la forme, tant que c'est lisible, et je suis sûr qu'ils n'ont même pas le droit de me le refuser).
                • [^] # Re: Pas tapai !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Bon, je ne peux pas m'en sortir sans raconter l'anecdote complète, désolé.

                  Donc c'est bien ce que je disais : un accès logitelnet (gratuit) dans un Internet café (sécurité? bon, ça va, les PC rebootent donc celui d'avant ne peut rien faire, reste le gérant mais ça serait dangereux pour lui de le faire), et hop tu revenais avec ton RIB. Sinon, un chèque barré fait aussi office de RIB (mais pareil, encore faut-il qu'il acceptent...)

                  (connards, ce sont les informations qui importent, pas la forme, tant que c'est lisible, et je suis sûr qu'ils n'ont même pas le droit de me le refuser).

                  Ca j'ai aussi jamais compris : on te demande toujours un RIB imprimé, on m'a systématiquement refusé que je fournisse les infos à la main, alors que c'est la même chose!
                  Le plus énervant pour moi est le remplissage du prélèvement automatique : on te demande un RIB, et on te demande de l'écrire à la main dans le bon endroit sur le papier. 2x l'information, ils pourraient choisir l'un ou l'autre, non, les deux sont obligatoires! Pfff...
                  • [^] # Re: Pas tapai !

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Aller à la banque coûte moins cher que de prendre un quart d'heure au cybercafé. Or, je n'imaginais même pas qu'une ahurie puisse me refuser mon identité banquaire manuscrite. Promis, la prochaine fois, je fais un scandale, je refuse de quitter l'agence de la Sécu tant qu'on ne me l'aura pas accepté et tout.
          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par . Évalué à 1.

            Plus tu as de "technologie" et plus c'est cher à fabriquer, utiliser... un chèque c'est juste un morceau de papier... facile à imprimer, facile à falsifier, facile à encaisser (pas de location de terminal CB pour le commerçant)

            Le chèque est très technologique aussi, il ne faut pas se leurrer. Les machines de lecture automatique de chèques sont de plus en plus performantes (la lecture des montants "en toutes lettres" leur font de moins en moins peur), etc.
          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu te trompes, on peut sans problème retirer de l'argent de sa banque dans une autre agence.

            En fait, ça dépend aussi des banques en question, certaines banques sont "régionales", c'est à dire que tu ne peux pas faire les mêmes opérations au crédit agricole de la région centre que dans les agences du crédit agricole du Nord. D'autres sont nationales comme la société Générale et tu peux faire toutes les opérations que tu veux dans toutes les agences (il m'arrive souvent d'encaisser des chèques dans l'agence près de mon boulot plutôt que celle près de mon domicile.)

            Non, il ne se trompe pas.

            Ayant perdu ma cb juste apres avoir demenage, je me suis retrouve gros jean comme devant sans liquide.
            Et a la SG, pas un truc regional.

            Les retraits au guichets ne se font plus que dans TON agence, a la SG en tout cas.
            La raison invoquee etant que c'est le bordel a gerer et qu'avec les cartes de retrait/credit plus personne ne le fait.

            La solution en ce cas a ete de me faire un cheque que l'agence m'a echange contre du liquide.

            En revanche, ils ont un service en ligne qui est pas trop mal foutu, avec virement gratuits etc.
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > En Belgique, tu n'as pas besoin d'autorisation pour virer vers un compte.

          Les banques ont ajoutés ça à cause du piratage : Si tu te fais sniffer ton mot de passe par un moyen quelconque (keylogguer...), le méchant peux se connecter à ta place et virer les sous sur un obscure compte.

          Perso ma banque me laisse faire des virements gratuitement, et pour ajouter des nouveaux destinataires j'ai un système d'identification avec une liste de code à usage unique. Ça marche très bien, c'est gratuit, je ne fais presque plus jamais de chèques. (en gros reste les associations qui aiment souvent ce moyen de paiement pour raison pratique)
          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par . Évalué à 4.

            En Belgique (encore ;-) ) j'ai un système d'authentification utilisant ma carte bancaire pour me connecter au site web.
            Il s'agit d'une "calculatrice", on introduit sa carte dedans, le site web propose un challenge, que l'on tape sur la calculatrice, on introduit son code pin, et la calculatrice renvoie la réponse (calculée par la carte) que l'on tape comme mot de passe pour se connecter, ou signer confirmer un (ou plusieurs) virements.
            Une seule contrainte, c'est d'avoir la calculatrice sous la main (la carte étant déjà dans le portefeuille), alors que pour voler, il faut la carte et le code. (je pense que la calculatrice n'a rien de particulier, et que n'importe laquelle ferait l'affaire, à vérifier)
            Et du coup, pas besoin d'autoriser les destinataires un à un.

            Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: Pas tapai !

              Posté par . Évalué à 1.

              je pense que la calculatrice n'a rien de particulier, et que n'importe laquelle ferait l'affaire, à vérifier

              Elle a un truc de particulier : elle est authentique. Si tu utilises celle de n'importe qui, tu t'exposes au fait qu'elle est éventuellement "truquée" pour se souvenir de certaines infos (à commencer par ton PIN).
              • [^] # Re: Pas tapai !

                Posté par . Évalué à 3.

                C'est pas le détail qui va arrêter le voleur, normalement... (relis le contexte de ma phrase ;-) )

                Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 4.

        > 1/ Le particulier peut étaler son paiement dans le temps facilement et sans démarche particulière. Par exemple j'achète un matelas à 600 € dans un magasin, je leur fait 3 chèques de 200 € avec la date d'encaissement au dos, et ils l'encaisseront aux dates indiquées. Pas besoin de leur faire une autorisation de prélèvement.

        > Par contre si ils les encaissent trop tôt, ça peut mettre dans une situation difficile ... à réserver à des gens/commerçants sérieux.


        ça s'est lié au commerçant qui te fait confiance (ou pas), mais pas au chèque. Tu peux faire la même chose avec des virements ou tout autre forme de paiement. D'ailleurs ce n'est pas applicable aux grandes chaines de magasins.

        2/ Ca permet de ne pas avoir à sortir du liquide pour payer un autre particulier. Par exemple si c'est ma sœur qui achète les cadeaux de noël de mes parents qu'on leur offre en commun et que je lui dois 72€52, je lui fais un chèque plutôt que d'aller retirer de l'argent au distributeur.

        Ca serait encore plus pratique en ligne, mais il faut passer par une autorisation de virement vers le compte voulu, ce qui est plus pénible que de faire un chèque.


        Je n'ai jamais eu à demander une autorisation pour faire un virement. Bon c'est peut-être une subtilité (débile) française. Faire un virement en se connectant au site web de sa banque, c'est bien moins contraignant que de faire un chèque et d'obliger ainsi la personne à se rendre physiquement à son agence pour le faire encaisser.

        > 3/ Enfin, pour le commerçant, un bar-tabac à qui j'avais posé la question m'a répondu que le débit par carte bancaire est un service qui leur est facturé par la banque, de deux façons :
        > - par la location du matériel de débit (il m'avait parlé d'un ordre de grandeur de 30 à 40 € par mois il me semble, plus les mises à jour du logiciel payantes et relativement fréquentes)
        > - plus par une commission pour chaque "petit" débit, jusqu'à une somme palier rarement atteinte dans son cas : 10 ou 15 € je crois, d'où les indications dans certaines petites surfaces : carte acceptée à partir de 10€ seulement.

        > Du coup il me disait qu'il refusait de se faire taxer par la banque et donc n'acceptait que du liquide ou des chèques.

        > Il m'avait dit aussi que les grandes surfaces ont des accords particuliers qui leur permet de ne pas payer de commission pour les petits paiements par carte bancaire, d'où la possibilité pour eux de proposer des paiements par CB sans palier de 10€.

        > En revanche, en belgique, mon ami me disait qu'à sa connaissance le débit par CB n'était pas facturé aux commerçants.


        En général, chez un petit commerçant comme un bar tabac, on paye en liquide. Enfin bon je me verrai mal rédiger mon chèque pendant que 15 toxicos en manque attendent impatiemment derrière moi leur paquet de Marlboro.

        En Suisse, les tabacs ont très souvent un lecteur de carte, mais on n'a pas des cartes bleues. Ce sont des postcards (liés à des comptes à la poste) ou des cartes EC/Maestro (autres banques) donc les frais sont peut-être différents. Mais bon les commerçants se réservent le droit d'accepter ou pas le paiement par carte en dessous d'un seuil. Dans ce cas la tu fais comme tout le monde tu va d'abord au distributeur (y'en a toujours un près d'un tabac en général).

        J'ai l'impression que cette habitude des chèques n'a rien de fondée, c'est juste une exception culturelle. C'est pas pour rien que seule la France en est atteinte. Si c'était une si bonne idée on en verrait partout.
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ou des cartes EC/Maestro (autres banques) donc les frais sont peut-être différents.

          Je confirme pour EC/Maestro : le réseau (pas uniquement belge, mais allemand sûr, néérlandais aussi il me semble) proposent des tarifs plus avantageux. C'est pour cette raison que beaucoup de magasins acceptent EC ou Maestro, mais pas VISA ou Mastercard. Contrepartie, la disponibilité de EC/Maestro est plus faible (inexistante en France, "Carte Bleue" ayant le monopole et faisant payer aussi cher que VISA/Mastercard pour l'encaissement!)

          J'espère que le réseau EC/Maestro s'imposera au niveau mondial un jour pour qu'on arrête avec VISA et Mastercard qui abusent sur les prix! Mais c'est pas gagné...
          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par . Évalué à 3.

            T'inquiètes, le jour où EC/Maestro deviendra leader mondial, c'est Visa et Mastercard qui seront moins chers. Dures lois de la concurrence.

            Sinon, dans le genre anecdote j'ai séjourné plusieurs mois en Croatie en 2000, la seule carte de crédit utilisée était l'American Express et où ma Visa internationale était complètement inutilisable. Je devais aller toutes les semaines à la seule banque de la ville prenant les Visa (au guichet uniquement) retirer du liquide pour tous mes achats de la semaine. La situation s'est améliorée depuis, mais mes relations croates qui viennent en France sont toujours étonnées quand ils réalisent que leur Amex habituelle est quasiment inutilisable en France.
            • [^] # Re: Pas tapai !

              Posté par . Évalué à 3.

              T'inquiètes, le jour où EC/Maestro deviendra leader mondial, c'est Visa et Mastercard qui seront moins chers. Dures lois de la concurrence.

              ça risque pas Mestro comme son nom l'indique est une marque apartenant à Mastercard.
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 0.

        > 3/ Enfin, pour le commerçant, un bar-tabac à qui j'avais posé la question m'a répondu que le débit par carte bancaire est un service qui leur est facturé par la banque, de deux façons :
        > - par la location du matériel de débit (il m'avait parlé d'un ordre de grandeur de 30 à 40 € par mois il me semble, plus les mises à jour du logiciel payantes et relativement fréquentes)
        > - plus par une commission pour chaque "petit" débit, jusqu'à une somme palier rarement atteinte dans son cas : 10 ou 15 € je crois, d'où les indications dans certaines petites surfaces : carte acceptée à partir de 10€ seulement.

        Reste que la carte bleue est une moyen de paiement "en liquide". Un commerçant ne peut
        donc pas refuser un paiement par carte bleue quelque soit le montant, si tu n'as pas d'autre
        moyen de paiement en liquide.

        A l'inverse, un chèque peut être refusé par un commerçant sans justification. Par exemple
        les bureaux de tabac n'acceptent (quasiment) jamais les paiements par chèques.

        --
        None
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 1.

        1/ Le particulier peut étaler son paiement dans le temps facilement et sans démarche particulière. Par exemple j'achète un matelas à 600 € dans un magasin, je leur fait 3 chèques de 200 € avec la date d'encaissement au dos, et ils l'encaisseront aux dates indiquées. Pas besoin de leur faire une autorisation de prélèvement.

        Cela dépend uniquement de la bonne volonté du commerçant. Le commerçant peut présenter les chèques à l'encaissement immédiatement s'il le veut.
        C'est explicitement dit dans la loi (en tout cas en France):
        "Le chèque est payable à vue. Toute mention contraire est réputée non écrite.
        Le chèque présenté au paiement avant le jour indiqué comme date d'émission est payable le jour de la présentation."
        [http://www.easydroit.fr/codes-et-lois/article-L131-31-du-Cod(...)]
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par . Évalué à 1.

          ne peut on pas tout simplement anti dater le cheque, de 3 mois dans le futur?

          Bon, ok, si les banque ne verifient pas, ca change pas grand chose....
          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par . Évalué à 3.

            ne peut on pas tout simplement anti dater le cheque, de 3 mois dans le futur?
            Relis l'extrait de la loi que j'ai cité ci-dessus. Au cas où il n'est pas assez clair voici une petite explication de texte:
            "jour indiqué comme date d'émission" = la date inscrite sur le chèque = la date, antidatée, que l'émetteur a écrite.
            "le jour de la présentation" = le jour où le chèque est remis à la banque = le jour où le commerçant dépose le chèque à la banque.
            Conclusion : Un chèque est payable dès qu'il est remis par le commerçant à sa banque indépendamment d'une éventuelle date future inscrite sur le chèque.
            C'est la loi et ça n'a rien à voir avec ce que la banque vérifie (ou pas).

            Si le système de paiement échelonné par émission de chèques antidatés fonctionne c'est donc uniquement parce que les commerçants le veulent bien (rien à voir avec une quelconque gentillesse ou moralité de leur part, c'est simplement un argument de vente supplémentaire). S'ils demandent que les chèques soient antidatés, c'est uniquement pour se simplifier la vie: il leur suffit de les déposer à la banque à la date inscrite sur le chèque.
    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour le commerçant, passer à la banque poser les chèques. Par contre, pour les carte bleue, le commerçant à énormément de frais.
      La location de la machine, les frais fixe + variables à chaque transaction, etc.
      Tant que les commerçants préfèreront les chèque aux cartes, ça ne risque pas de changer.

      Quand aux chèques sur un morceau de serviette en papier, ils sont légaux, mais la banque va rechigner, et vérifier toutes les informations, ainsi que la signature avant de l'accepter. Par contre, je ne me souviens pas des informations à mettre. Il me semble que c'est :
      Coordonnées postale de la banque, RIB, + comme les chèques normaux.
    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai une réponse simple. À part les anti-carte-bleu (qui ont bien raison, c'est bien plus simple, mais gros foutage de gueule de la part des banques), la carte est un moyen très simple de paiement, mais pas d'encaissement.
      Et donc beaucoup de professionnels ne sont pas équipés. C'est le cas de très nombreux artisans (peu de maçon par exemple en sont équipé).
      Donc, dans le cas où l'on ne peut payer par catre, le chèque reste le plus pratique.
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 3.

        Ouais, mais le maçon, on le paie en noiron lui fait un virement, et c'est bon.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est très commode pour le paiement ponctuel de grosses sommes.
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 5.

        Comme les virements, ou la carte bleu, visa, master card, amex, ou n'importe quelle autre.

        Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par . Évalué à 5.

          Ça dépend de ton plafond de paiement de ta carte...
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par . Évalué à 1.

          Pour les cartes de crédit, il y a toujours un plafond de paiement, plus ou moins élevé suivant le type de carte. Ce plafond dépasse rarement les 2000 à 3000 € sauf pour les cartes très haut de gamme du type AMEX Platinum ou VISA Infinite ou la limite est plutôt aux alentours de 20.000 € (mais tu fais peut-être partie de ces privilégiés :)
    • [^] # Re: Pas tapai !

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Quels sont les avantages du chèque sur les autres moyens de paiement?

      Tu tombes bien de demander maintenant, car un artisan vient chez ma femme lundi, et on a discuté paiement : argent liquide uniquement, et ce pour quelques milliers d'Euros. car ma femme vit en... Allemagne. Ils ne connaissent pas le chèque, donc les paiements immédiats sont en liquide quelque soit le montant. Au début, ça fait bizarre.

      Sinon, le chèque ne sert à rien d'autre qu'un paiement immédiat à une personne qui est en déplacement.
      Pour le reste, virement sur compte bancaire par internet (pour les amis ou entreprises qui peuvent attendre 2 jours), ou CB (ceux qui disent que ça coûte cher au commerçant oublient que le commerçant risque le chèque sans provision et les faux billets, avec un CB qui demande le code, le commerçant n'a plus de mauvais paiements. Alors oui ça coûte au commerçant, mais est-ce que ça lui coute plus cher que les impayés?)

      Je pose cette question parce que je suis toujours étonné de la prédominance du chèque en France.

      Les habitudes des vieux, et des jeunes éduqués par ces vieux... Personnellement, je dois utiliser mon chéquier 2 ou 3 fois par an seulement, tout le reste par CB ou virement (les entreprises commencent à accepter les virement, mais c'est dur) ou (principalement) prélèvement automatique (le meilleur système, très très pratique même si plein râlent que l'entreprise a débité trop etc... Je n'ai jamais eu de soucis).

      Je devais il y a quelques années payer par chèque mon loyer parce que "vous comprenez, un virement c'est plus compliqué à gérer qu'un chèque" (sauf que j'oubliais tout le temps, ça leur coûte la lettre de rappel, il faut traiter le chèque manuellement etc... Sans commentaires). No comment.
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu dis que tu n'as jamais eu de souci pour un débit trop important, mais moi la question que je me pose c'est : quel serait ton recours si ca t'arrivait ?

        Moi j'utilise principalement les TIP pour payer mes dépenses mensuelles (loyer, EDF, FT), j'ai tout de même quelques prélèvements pour lesquels je me pose la question de mon premier paragraphe.

        Je préférerais largement faire des virements !
        (mais ne me suis pas donné la peine de voir comment faire)
      • [^] # Re: Pas tapai !

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        habitude de vieux, possible, mais quand même, le chèque reste très utile..

        Pas plus tard qu'avant hier soir, j'appelle sos medecin, le medecin vient tard dans la soirée. Et pour le payer, un chèque c'était parfait.

        Liquide : j'en avais pas assez sur moi, et allez au distributeur du coin, ça m'embêtait par ce froid/pluie/nuit noire etc..

        Perso je me voyais mal allumer mon ordi devant lui et lui demander ses coordonnées bancaires. Surtout qu'avec un paiement directe par le net :

        - il faut que la personne ait ses coordonnées bancaires sur elle ou les connaissent par coeur
        - qu'il n'y ait pas de problème de connexion adsl
        - qu'il n'y ait pas de problème d'accès au site
        - que le site de la banque ne soit pas fermé pour maintenance (ça m'est déjà arrivé avec logitelnet le soir)
        - que la personne soit sûre que je ne lui montre pas un faux site de ma banque bah oui, comment peux-t-elle vérifier que je l'ai bien payé ? au moins avec un chèque, il est plus rassuré, il pourrait demander une carte d'identité pour vérifier au moins que je suis bien le propriétaire du chéquier etc
        - que la machine ou le navigateur ne plante pas, parce que c'est bien connu, les emmerdes arrivent toujours au plus mauvais moment.

        Avec un chèque au moins, en 10 secondes c'est fait, rapide, efficace, pas de risque de panne, de défaut de connectivité ou autre :-). Surtout que les médecins de nuits, ils sont souvent pressés, et c'était le cas cette nuit là car il avait beaucoup de malade à visiter.

        Dans certains cas, je pourrais utiliser la carte bleue. En effet, j'ai déjà eu affaire à des médecins de nuit qui se baladent avec un terminal bancaire. Cependant, qui m'assure que le terminal n'est pas un faux ? Qu'il n'a pas de keylogger (pour le code secret) etc... ?

        Bref, je pense que chaque mode de paiement à ses avantages dans certaines situations, et que le tout "virement par net" ou le tout "carte bleue" n'est pas une réponse universelle.
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Cependant, qui m'assure que le terminal n'est pas un faux ? Qu'il n'a pas de keylogger (pour le code secret) etc... ?

          Il pourrait aussi faire un faux chèque en se basant sur ton chèque pour débiter ton compte… ça me parait aussi compliqué que de se trimballer avec un faux terminal bancaire.
        • [^] # Re: Pas tapai !

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > (pour le code secret)

          Un autre truc qui m'a toujours paru aberrante en France depuis que je le sais : il n'est pas possible de changer (facilement) le code PIN associé à sa carte bancaire. Je ne trouve pas de justification convaincante pour ne pas pouvoir changer son code PIN au guichet automatique. Quelqu'un peut peut-être m'éclairer ?

          pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

          • [^] # Re: Pas tapai !

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Quelqu'un peut peut-être m'éclairer ?

            Quelques pistes :
            - Le code PIN est en dur dans la carte, donc décidé à la construction de la carte, impossible à changer ensuite.
            - Pour le code initial, c'est une excuse pour faire payer un peu plus le client : à la SG par exemple, il en coûte 5€ pour pouvoir choisir son code secret à la fabrication de la carte.
            - Ce n'est pas une demande client importante susceptible de te faire changer de carte (ou de banque), donc les banques n'en ont rien à faire (pourquoi dépenser plus, même un peu, pour un besoin aussi faible?)
  • # Encaisser un chèque de Knuth ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Il semble que "sur 275 chèques envoyés, seuls 9 ont été encaissés."

    Si j'avais été assez futé pour être à même de recevoir un chèque de D· Knuth, je dois dire que je ne l'aurais pas encaissé non plus. Je l'aurais encadré suspendu dans mon bureau comme preuve de ma subtilité.
  • # J'ai eu peur

    Posté par . Évalué à 10.

    Tu aurais choisir une autre tournure pour ton titre, avant de lire le journal j'ai cru qu'il était mort...

    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Coût de l'encaissement!

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Moi, un chèque de 2.56$, ma banque va me faire payer 30€ pour l'encaisser (15€ montant mini pour encaissement hors zone Euro, 15€ mini frais de changes).

    Alors bon, perdre 28€ pour le plaisir d'encaisser un chèque... C'est réservé aux américains! (soit à peine 5% de la population mondiale).

    C'est pour cette raison que Paypal est génial : les frais pour les petits montants sont bien plus faibles, vive paypal pour un micro-paiement mondial!
  • # $2.56 ???

    Posté par . Évalué à 2.

    > $2.56 à toute personne qui trouverait une erreur dans une de ses œuvres (wikipedia). Cette somme correspond à un dollar [[hexadécimal]] (0x$).

    0x1 = 2.56 ? Il a été chercher ça où ?
    D'accord 0x100 $ c'est 256$, mais je vois pas le rapport
    ...Comprends pas :o|

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.