Forum Astuces.divers devuan enfin !

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
1
1
mar.
2020

bonjour à tous

j'ai installé la distribution devuan ascii 2.1 en bureau maté nosystemd (compatible debian stretch)
j'ai ajouté d'autres paquets
https://www.ponge.biz/telechargements/devuan-binaires-sources/

tout fonctionne

comme pour le bureau maté,l'initiative devuan est bienvenue,il fallait le faire
vive la liberté

si ça vous tente

  • # ce troll !

    Posté par  . Évalué à 4.

    Ah mais c'est Robertix ! :D

  • # Laissez moi vous conter ...

    Posté par  . Évalué à -3.

    2 récentes installations de Debian Buster …

    1- une bécane avec 2 cartes réseau pour vérifier un minimum les comm réseau de différents produits (smartphones, tablettes, PC, mais aussi routeur Wi-Fi, côté WAN/LAN filaire). Wireshark, tcpdump … Peut-être un Pi-hole dans certains cas. Donc :

    • installation
    • au passage, découverte par hasard de l'explication (si on veut) d'un bug constaté depuis un moment sur ma propre bécane : interface réseau en 100 Mbps half duplex. Sur cette nouvelle installation, dans l'utilitaire de configuration de Plasma/KDE, c'était gros comme une maison : régale par défaut = 100 Mpbs H.D. Hein ? De quoi ? Ça va pas nan ? Je corrige et je passe à la suite
    • configuration des IP fixes sur les cartes réseau.

      • côté "monde extérieur", toujours dans l'utilitaire Plasma, je désactive le DHCP, passe en manuel, fixe l'IP
      • sur l'autre, côté test produits, je fixe l'IP également, et j'installe isc-dhcp-server et lui demande aimablement de ne s'occuper que de cette deuxième interface
    • au bout d'un moment, de quoi de quoi sur la première ? Deux IP. Mon IP fixe à moi. Et l'IP obtenue un peu avant par DHCP, avant que je ne modifie la config. Buh ?

    • vérif, reboot, toussa. Pareil

    • config à la mano dans /etc/network/interfaces. J'ai déjà constaté que ça en calmait quelques uns en passant par là, genre, c'est moi le chef. Bah plus maintenant, s'en fout, deux IP

    • je apt-get purge network-manager : je vais gagner là, nan ? Nan ! Toujours pas

    Résultat ? J'ai laissé tomber, passage à la Devuan !

    2- un autre banc de test, un vieux PC portable, banal. J'ai juste besoin d'un Plasma, un zeste de config (souris double clic, login auto, pas de screen saver, etc).

    • installation
    • premier login. Ça me parle. Nan, je veux dire, littéralement. La bécane me cause ! Bon, tout de suite, je pense à l'accessibilité. Mais c'est troublant quand, dans une console, pour passer root (su -), le truc énonce chaque lettre du mot de passe …
    • c'est parti pour une recherche : outil de config, je désactive le truc le plus évident. Nan, trop simple, ça continue à causer
    • j'ai touillé, touillé, touillé dans les panneaux de config. Ça m'a pris du temps, mais j'y suis arrivé. Un peu écœuré quand même

    Résultat ? J'ai laissé la Debian, parce que j'ai deux autres bancs quasi identiques. Au plus je les gardes comme ça, au plus je me simplifie la vie pour les évolutions de mon soft de test.

    Mais dites moi : elle file un mauvais coton, la Debian, nan ? Il est où le KISS ? Est-ce que c'est toujours moi le maître de la machine ?
    Je voudrais pas faire mon troll du vendredi, mais … Mais si, j'en brûle d'envie : toutes ces emmerdes, elles n'auraient pas commencé quand ils ont décidé d'intégrer systemd ?…

    En tout cas, même si elle reste un cran en retard sur une Debian stable, la Devuan devient une alternative … Voir une remplaçante …

    • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

      Posté par  . Évalué à 2.

      elle file un mauvais coton, la Debian, nan ? Il est où le KISS ?

      Soit tu as une machine qui engendre les comportements que tu décris (je n'y crois pas un seul instant, mais admettons), soit le problème vient de toi : j'installe des Debian à tour de bras sur tout un tas de machines, des neuves, des trucs pourris, des bricolages dans tous les sens, et je ne suis jamais tombé sur ce que tu décris, même de loin.

      J'ai eu UN problème il y a 15 ans avec une carte-mère qui changeait d'adresse MAC à chaque démarrage, donc l'OS n'était pas en cause.
      Sinon j'avais des problèmes avec la Debian pour Raspberry, mais là aussi c'est dû au matériel (énorme manque de fiabilité des cartes SD, quelle que soit la marque. Environ 1 sur 2 pète chaque année).

    • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Mais dites moi : elle file un mauvais coton, la Debian, nan ? Il est où le KISS ? Est-ce que c'est toujours moi le maître de la machine ?

      Mais dis-moi : tu files un mauvais coton, non ? Ils sont où les bug reports ? Comment tu veux qu’on résolve les problèmes si tu ne les signales pas ?

      En plus, si j’ai bien compris, Devuan Ascii est basée sur Debian Stretch. Tu as essayé d’installer Stretch pour voir ? Qu’est-ce qui te garantis que quand Devuan se basera sur Buster, tu n’auras pas à nouveau ces problèmes ?

      • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

        Posté par  . Évalué à 0.

        Ohla ohla, merci de vous calmer les Kerro et thomasv.
        De la Debian, j'en installe souvent aussi, et c'est bien la première fois que ça me fait des coup tordus comme ça. Vos commentaires qui mettent en doute ma bonne fois gratuitement, merci bien.
        Non, j'ai pas fais de bug report. Peut-être que j'en ferai un par problème si ils se reproduisent encore la prochaine fois.
        Et vous, vous voulez pas tenter l'expérience à ma place ?

        Je sais que je vais me faire défoncer à coups de "inutile", mais je vous zutte, j'ai livré deux expériences récentes, si elles vous plaisent pas, ça veut pas dire que j'ai rêvé ou merdé.

        • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

          Posté par  . Évalué à 1.

          De la Debian, j'en installe souvent aussi, et c'est bien la première fois que ça me fait des coup tordus comme ça. Vos commentaires qui mettent en doute ma bonne fois gratuitement, merci bien.

          J’ai repris ta formulation que j’ai même citée pour que ce soit évident. Si mon message paraissait agressif, peut-être que le tien aussi ?

          Et vous, vous voulez pas tenter l'expérience à ma place ?

          Pourquoi pas, mais il manque dans ton premier message plein d’informations permettant d’essayer de reproduire dans des conditions proches des tiennes. Quel type de matériel ? Quelle version de l’installeur ? C’est quoi le zeste de config ? Qu’as-tu dû modifier pour que ta machine s’arrête enfin de parler ?

        • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Vos commentaires qui mettent en doute ma bonne fois gratuitement, merci bien.

          Peux-tu copier/coller les endroits montrant que nous mettons ta bonne fois en doute ?
          Genre « tu es un menteur » ou « je ne te crois pas ».

        • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

          Posté par  . Évalué à 2.

          Et vous, vous voulez pas tenter l'expérience à ma place ?

          J'ai déjà indiqué installer des Debian souvent. Donc je la tente très souvent cette expérience.
          Si le problème vient de cet ordinateur, alors non, je ne vais pas faire des centaines de kilomètres pour cela.

    • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

      Posté par  . Évalué à 3.

      TL;DR:

      Debian a toujours très bien marché sans systemd, et pour éviter toutes traces de ce machin, le plus simple c'est (c)debootstrap.
      Il ne faut pas chercher un système «KISS» quand on utilise des outils (DE, gestionnaire réseau) qui ne le sont pas (KDE, Gnome, NetworkManager, etc).
      Devuan n'apporte en pratique que des régressions.

      Plus en détails:

      Pour info, je n'installe plus Debian par l'installateur depuis… disons quelques mois (peut-être même plus de 24?).

      À la place, je fais du (c)debootstrap, ça me permets d'éviter l'installation par défaut de systemd (parce que j'aime pas, pour des raisons diverses et variées, certaines pragmatiques, d'autres plus «politiques»), ce qui est plus propre et respectueux envers «la nature» (surtout envers ma bande passante et mon temps en vrai, ça m'évite un reboot et autres bricolages à la con) que d'installer puis supprimer ce dernier.

      J'ai aussi toujours évité autant que possible les trucs foireux genre networkmanager, y préférant à l'origine /etc/network/interfaces et maintenant que mes systèmes tournent avec runit (je note que ce système n'utilise d'ailleurs pas runit-init, va falloir que je corrige ça!), un service par IFACE, bien souvent qui fait tourner un bête busybox udhcpcd. Bon, par encore testé le WiFi, mais ça me fait pas plus peur que ça, suffit de lancer un wpasupplicant avant. Déjà fait sans runit, ça marche nickel.

      Le seul cas dans lequel j'ai eu à installer un gestionnaire réseau, c'est pour le WiFi dans les hôtels, parce qu'ironiquement, je ne sais pas configurer le WiFi pour du WEP et leurs espèces de portails. Y'a probablement d'autres cas que je sais pas gérer, mais bon… le problème n'est pas l'outil ici, c'est moi, l'admin.

      Par contre, point notable, je n'utilise pas de bureau monolithique. Du coup, à la question:

      Il est où le KISS ?

      Je répondrais qu'il est inutile de chercher du KISS (en plus je déteste cet acronyme, il est débile, je préfère MISS moi: Make It Simple Smart, parce que quand on fait simple en programmation, c'est pas stupide, et du code stupide ça finit invariablement en usine à gaz, surtout quand on essaie de le garder) quand on utilise Gnome, KDE, ou autre usine à gaz.
      Un système simple, c'est un ensemble, on ne peux pas demander d'avoir un environnement logiciel qui fait son boulot, le café, et torche le petit sans qu'on lève un doigt et obtenir un système simple.
      De mon point de vue, un système simple, ça force l'administrateur à maîtriser son système sans passer par des outils automatiques.
      Typiquement, l'installation d'arch ou de voidlinux, c'est assez «KISS», là ou l'installateur de Debian est un truc automatique clés en main et, some toute, complexe (et qui pose 100 mille questions chiantes quand on veut juste un démarrage de secours, en plus, super pénible!).

      Niveau réseau, le plus gros changement que j'ai vu depuis l'arrivée de systemd, c'est le renommage des iface. À vue de nez, sur des install clean, ça marche pas trop mal (en tout cas, j'ai eu aucun souci sur plusieurs centaines d'installations sur des beaglebone black et des mano842, systèmes auxquels je peux ajouter un serveur et quelques tours de diverses marques) par contre sur ma carte mère perso:

      1: lo: <LOOPBACK,UP,LOWER_UP> mtu 65536 qdisc noqueue state UNKNOWN mode DEFAULT group default qlen 1000
          link/loopback 00:00:00:00:00:00 brd 00:00:00:00:00:00
      2: enp2s0: <BROADCAST,MULTICAST,UP,LOWER_UP> mtu 1500 qdisc mq state UP mode DEFAULT group default qlen 1000
          link/ether 70:85:c2:a6:0e:38 brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
      3: eno1: <BROADCAST,MULTICAST> mtu 1500 qdisc noop state DOWN mode DEFAULT group default qlen 1000
          link/ether 70:85:c2:a6:0e:36 brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
      4: wlp3s0: <BROADCAST,MULTICAST> mtu 1500 qdisc noop state DOWN mode DEFAULT group default qlen 1000
          link/ether 3c:6a:a7:b5:a2:c5 brd ff:ff:ff:ff:ff:ff
      

      On repassera pour le nommage cohérent… C'est peut-être dû au hard, peut-être à des traces de config du système, vu qu'il me semble que cette install est partie d'une Debian probablement stretch à Devuan à une autre version de Devuan à Debian stretch puis à Debian buster… faudrait que je tente une réinstall clean pour être sûr (sans parler du fait que c'est la 2nde carte mère sur laquelle cette install tourne et que la Debian précédente ne détectais pas tout le hard).
      Je pourrais juste demander au système de pas effectuer le renommage, ça se fait facilement, juste une option a ajouter au boot.
      Ou alors que j'acquière une meilleure maîtrise de comment marche udev, mais j'avoue avoir la flemme, ce machin me semble particulièrement compliqué pour un usage qui me semble, somme toute, pas si utile que ça: à part des clés USB mon hardware ne change que très rarement après tout (les gens normaux ajoutent probablement leurs débilophones et appareils photo à la liste, certes, mais bon, ça reste sur l'USB au final).

      De mon côté, Devuan, j'ai essayé aussi. Plus d'un an.

      De mon point de vue, ça n'apporte rien, et ça casse même certaines fonctionnalités, notamment le fait que les paquets n'ont plus de description!
      C'est extrêmement pénible pour moi. Debootstrap et consort qui pètent, ça aussi c'est pénible. J'ai probablement eu d'autres petites merdes à gauche et a droite, mais ça devais pas être bloquant, sinon je serais capable de les lister :)

      Et avec l'arrivée de runit-init qui est l'une des dépendances possibles du paquet init dans Buster, c'est encore moins pertinent (oui, c'est stupide de vouloir rester avec rc.d et ses scripts bloatés qui font même pas le minimum syndical malgré plusieurs milliers de lignes de shell exécutées à chaque action).
      Bon, certes, quand on lis /etc/runit/2, on sent que c'est aussi bien intégré que l'étais systemd quand il est apparu dans Debian: très mal, on lance en gros juste les trucs que rc.d lance. Mais bon, le pied est dans la porte.

      Après, une fois encore, je n'utilise pas de bureau bloaté, du coup j'ai pas la dépendance à logind qui est le principal problème pour les DE de ce que je comprend de mes diverses lectures sur la toile. Je note quand même la présence d'elogind dans le dépôt Debian.

      Pour finir ce pavé: peut-être bien que l'arrivée d'elogind et de runit-init sont indirectement liés à la naissance de Devuan, qui sait?
      Perso, je pense plutôt que c'est l'oeuvre de gens qui n'apprécient pas systemd mais qui sont restés dans Debian malgré tout, Devuan semblant plutôt partir sur d'abord un retour a sysVinit+rc.d pour ensuite migrer vers openrc, ce qui me semble contre-productif (revenir en arrière pour avancer ensuite? Pourquoi ne pas juste avancer, ça casserais la vision de «gens qui veulent juste garder /etc/init.d et ses scripts foireux»).

      Bon, après, si t'as un retour d'expérience sur Devuan ou il y a des améliorations réelles comparé à Debian, je suis intéressé, même si je sais que le sujet est un appeau à trolls et à moinssages.

      • [^] # Re: Laissez moi vous conter ...

        Posté par  . Évalué à 0.

        Vite fait :

        • non, pas de retour d'expérience sur la Devuan. C'est la première fois que je l'installe pour faire un truc sérieux, et c'est récent. Avant, c'était pour voir, 5 minutes … Là, tout ce que j'ai constaté, c'est une Devuan un cran en retard sur la Debian, genre Strech vs Buster
        • l'intérêt principal d'une Debian stable, c'est la gestion des paquets et la longévité. C'est la distrib que j'arrive à garder fonctionnelle le plus longtemps.
        • "bureau bloaté" : ici, je parlais de bancs de test, pour des techs qui ne connaissent souvent que Windows. Du coup, l'environnement le moins éloigné de ça, c'est Plasma/KDE

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.