Forum général.général linux au monde réel

Posté par .
Tags : aucun
0
17
fév.
2005
Salut
Je vous écrit mon expérience avec linux, c'est en surfant sur le net en 97 que je l'ai découvert, REDHAT c'était en version 4 si j me rappelle bien, et c'était le coude de foudre;un système d'exploitation totalement libre, ouvert, et encore conçu initialement par un étudiant, je me rappelle que j'ai attendu une année pour pouvoir procuré le Cd-rom, et maintenant l'installation; ma carte graphique n'était pas reconnu, pas de problème je me contenté du terminal, j'aimerai seulement signalé; que je l'utilisais seulement par curiosité, mes deux logiciels de CAD; AUTOCAD et PISTE( conception routière) sont disponible seulement sous Windows, vous allez me dire qu'il y a WINE, malheureusement mes compétence en informatique sont limités je n'arrive pas a le configuré, certes il y a actuellement VMWARE mais c'est un truc commerciale qui n'est pas disponible chez nous ( Algérie), après une longue traversé de désert ( j'ai travaillé dans la construction des routes, dans le terrain, l'informatique n'est plus essentielle) et aujourd'hui je suis un ingénieur dans un bureau d'étude c'est vraiment cool, il y a des dizaine de micro relié par un LAN.
L'expérience de linux me tente toujours, le cybercafé du cartier a une liaison SVAT, il a téléchargé MANDRAKE10.1, et quelle bonheur j'ai pu l'installé en demi heure tous est reconnus automatique il faut dire que il y a une révolution par rapport a la première distribution, mais malheureusement me chère linuxiens, avec l'age on deviens plus mature et plus exigent et les conviction philosophiques ne tient pas devant la productivité, d'ailleurs la notion de l'open source s'est banalisé, même SOLARIS est devenu open source, on murmure que Windows peut devenir libre- bien sûr façon Microsoft- et toujours le même problème mes deux programmes ne marche pas toujours pas sous linux, -Autodesk n'envisage pas de porté Autocad vers linux avant qu'il y a une base installé assez importante pour rentabilisé l'investissement- pire encore linux est bien sur est open source mais malheureusement il n'est pas open standard.
Je m'explique; a part le noyau linux, les outils système GNU et XWINDOW, le reste du système d'exploitation est conçu selon l'éditeur de la distribution, il y a de gens qui aime gnome, il y a d'autre qui haie KDE en dépit de sa supériorité pour ses liens avec TROLLTECH, on raconte que des gens l'adore parc que c'est un projet européen (moi je suis pour rien j'ai entendu ça je le jure;) qui sont en plus incompatible parc que tous simplement, ils utilises deux bibliothèques différentes GTK et QT; l'éventualité d'un GUI unifié est presque impossible, c'est comme écrire un roman en utilisant le russe et l'allemand( je reprend les propos d'un gars de SUSE qui est devenu NOVELL entre temps), sans cité bien sur les autres bibliothèque hérité du monde UNIX largement utilisé pour une histoire de compatibilité, hier j'ai pu installer acrobate Reader5, après avoir passé une nuit blanche a lire les pages MAN de TAR , pour pouvoir enfin décompressé le fichier, et un mystérieux message de l'installation me dit que le programme ED n'est pas disponible, j'ai passé une deuxième nuit blanche pour le décrypter, et quelle soulagement ED est un petit éditeur genre VI mais pourquoi il n'as pas été installé par défaut! Puisque il est si important que ça. Bon si pas grave heureusement que je n'ai pas tombé sur un problème de dependencie. Pour l’amour de dieu je ne veux pas entamer la discussions sur les multiples format de paquetage rpm( fedora, suse, mandrake) deb( debian, linspire , Xandrose…) le système de fichier( je veux dire par la l’organisations des répertoires) et tant d’autres aspect du système d’exploitation qui se divergent suivant le goût de l’éditeur de la distribution.

Actuellement LINUX est acteur un incontournable dans le domaine de serveur,
Les gens dans ce segment de marché sont des gourou, la facilité et leur dernier souci ce qui compte pour eux c’est la fiabilité et la Linux est un champion incontesté, et avec le soutient du IBM, HP et SUN ( je n'arrive pas a comprendre leur stratégie, bon openoffice c'est leur travaille) Linux va certainement surpassé le meilleur d’UNIX dans si peu de temps( je n’ose même pas le comparé avec Windows, mais attention, avec la stratégie .NET Microsoft peut ravager le terrain).
Honnêtement est ce que vraiment vous croyez que Linux est prêt pour le grand publics ? a mon avis NON, vous allez dire vous êtes qui pour juger, et ben je suis un simple utilisateur, mon PC est mon gain pain, ce qui m’intéresse est d’avoir mes logiciels préférés marchent le plus facilement possible, j’aime les jeux les encyclopédies, je cherche le plus value du logiciel pas la technologie en elle même. Et le paysage du marché Desktop Linux me laisse perplexe, même pessimiste, ce n’est pas dans la divergence que Linux va s’imposé dans le PC, je songe a un monde meilleur ou on aura un seul interface utilisateur avec du vrai anti-aliasing, tous les logiciels avec une unique format de paquetage, bref une compatibilité absolue entre les différentes distributions au moins pour le poste de travail, et je crois que ce n’est pas impossible, voyants l’exemple du MACOSX c’est un modèle a suivre. Pour y parvenir, on a trois scénario ; soit la situation reste tel qui l’est ; l’histoire d’UNIX va se répéter, soit un seule éditeur monopolise le marché et devint un standard de facto et c’est très probable dans l’univers GPL, soit ce que je souhaite les acteurs du marché s’entend sur un standard genre LSB. Mais rien n’est sûr. Microsoft a des bon jours devant elle.

NB : je m’excuse pour les fautes d’orthographes, chez nous on n’arrive pas a s’entendre sur la langue a enseigner !!
  • # oulà

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ton pavé donne pas envie. T'as pas une version séparée en paragraphes ?
  • # ...

    Posté par . Évalué à 2.

    Ton post est un peu rempli de troll^^^^partialité ;-)

    il y a de gens qui aime gnome, il y a d'autre qui haie KDE en dépit de sa supériorité

    Des gens pensent l'inverse :-), tous les goûts sont dans la nature c'est pour cela qu'un Linux unifié (à part p-e en entreprise) c'est pas super...m'enfin c'est juste un avis d'utilisateur :-).
  • # quel monde réel?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    je vois passer de plus en plus de commentaires disant en substance "oui mais l'utilisateur lambda...", ou "en entreprise...", ou encore "dans le monde réel...", suivi d'un certain nombre de récriminations.

    Pourquoi vouloir généraliser à tout prix? Dans mon monde réel à moi (qui est finalement très virtuel, il faut l'admettre) de geek complet, bidouilleur fou, programmeur passionné, je ne retrouve rien de ce que tu racontes. Je n'ai pas envie que mes applis aient un look unifié, ed est installé, j'aime la structure du FHS, l'antialisasing me laisse de glace, j'adore compiler mes programmes pour les installer à la main, et je comprends ce que me raconte mon système. Et malgré tout ça, j'existe. (et le "modèle" que tu cites, MacOS X, me donne des crises de nerfs, je ne vais pas clamer qu'il n'est pas prêt pour le desktop pour autant)

    Je sais bien que ce n'est pas le cas de tout le monde, et c'est on ne peut plus compréhensible. Néanmoins j'ai bien peur (ceci est uniquement une façon de parler) que la majorité des acteurs du libre soient plutôt comme moi que des professionnels du logiciel "grand public" (je déteste ce terme) qui raisonnent uniquement en termes de parts de marché. Après ça, eh bien si Microsoft a un bel avenir, tant mieux pour eux, c'est qu'ils répondent à une demande. En tant que développeur, je ne cherche pas à concurrencer quiconque, juste à fournir quelque chose qui m'amuse, qui m'est utile, qui marche bien, rien de plus. Pourquoi est-ce que je devrais changer?
  • # Experience personnelle

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bonjour,

    comme bon nombre de personnes ici, dans mon entourage je connais beaucoup de gens qui utilisent l'informatique sans pour autant maitriser leur outil.

    Que ce soit les membres de ma famille, mes amis, mes collègues de bureau, j'ai ces 14 dernières années passé des centaines d'heures sur leur machines, à installer, configurer, dépanner leur DOS/Windows.

    La conclusion de cet experience c'est que :
    - ces utilisateurs ne savent pas, et ne veulent pas savoir, comment marchent leur machine. Pour eux, c'est juste une boîte avec un clavier et une souris, qui est capable de faire du son et afficher quelque chose à l'écan.
    - les utilisateurs un peu doués arrivent sans problème à double-cliquer sur le "install.exe" du CDROM de l'application nouvellement achetée, mais sont absolument incapable de comprendre les opérations de maintenance d'un Windows actuel. L'installation d'un patch MS, la mise à jour de l'antivirus, les rêgles de filtrages d'un firewall, tout cela leur est absolument incompréhensible.
    - seul les personnes suffisament intéréssé par leur système seront à même de l'utiliser sans trop de soucis. Mais en cas de plantages important (une mise à jour de drivers qui a complèment pourris l'OS par exemple), ils ne seront pas capable de se débrouiller sans aide exterieur.

    Aussi, pour tout ces utilisateurs là, la seule chose qui compte c'est :
    - d'avoir une machine dont l'OS et les logiciels dont ils ont besoins soient installés
    - que la machine ne plante pas tout les 1/4 d'heure, car il veulent quand même pourvoir l'utiliser
    - et eventuellements, ils veulent que leur machine soit un minimum sécurisé. Par exemple, qu'elle n'aille pas d'elle-même envoyer sur Internet, la liste des applications installées, les titres des musiques écoutés et des films visionnés.

    Et de mon coté, il est important pour moi d'avoir moins de support à faire. Avec le temps, j'ai pris conscience de l'inutilité de devoir ré-installé un Windows tous les 6 mois (quand ce n'est pas tous les 6 jours), afin de pouvoir me concentrer sur d'autres sujets plus importants.

    J'ai donc installé des Linux sur les machines de ces utilisateurs. Souvant en dual boot avec un Windows (non configuré pour l'accès à Internet). Mais aussi en mono-OS, exclusivement Linux.

    Au bilan :
    - les utilisateurs lambdas sont satisfait de la solution. Ils peuvent utiliser un Linux, certes qu'ils ne comprennent pas plus que leur Windows, sans en subir les conséquences désagréables. Leur machine fonctionne sans soucis, et ne plantent pas régulièrement sous les avalanches de virus et autres spywares.
    - les utilisateurs un peu plus cheveronnés se sont décidés à apprendrent quelques trucs. Et lorsqu'ils n'arrivent pas à faire fonctionner leur soft préférés, ils bascullent sous Windows.
    - les "cracks" s'intéressent à fond à Linux, et deviennent autonomes. Mieux, ils commencent à ne plus trouver d'intérêt à Windows...

    Dernière chose : De part mon experience, ce sont les utilisateurs "intermédiaires" en terme de connaissance informatique qui ont le plus de mal à utiliser Linux. Ils viennent en effet d'un monde (Windows) dont ils ont aquis, avec peine, quelques notions, et cela les fruste fortement de se retrouver dans un environnement inconnu. Cela leur rappel leurs débuts sous Windows, où ils ne savaient guère que se déplacer dans le "Menu démarrer".

    Aussi, ces utilisateurs là :
    - s'attendent à avoir un Linux qui ait le même comportement, trait pour trait, de celui qu'ils connaissent sous Windows. Mais est-ce un bénéfice que devoir continuer à subir les contraintes de Windows ?
    - ne veulent pas s'investir plus dans un nouvel OS, par manque de temps, fénéantise, ou autre. C'est un choix, que je ne discuterai pas .
    - exigent que leurs applications Windows favorites fonctionnent aussi sous Linux. Ce n'est en général pas faisable (jeux, applications 3D, configuration de Wine, etc...). Mais par contre, ils refuserons d'essayer ou de s'adapter aux alternatives Linux des logiciels Windows. Intéressant paradoxe.

    Pour conclure :
    - les utilisateurs néophites peuvent sans problème passer à Linux, du moment que leur machine est entièrement configurée. Comme c'est le cas actuellement avec les machines achetées avec un Windows pré-installés.
    - les "cracks" peuvent aussi passer à Linux, du moment qu'on les a aidé à sauter le pas. Passer à un autre OS peut même être une source de motivation pour eux, du fait qu'ils ont déjà fait le tour des possibilités de Windows, et qu'ils finissent par s'ennuyer sous Windows...
    - les utilisateurs intermédiaires sont les plus difficile à convaincre. Evidement, ils représente la population la plus importante de personnes pouvant passer à Linux. Pour ceux-la, soient ils décident de s'investir dans l'apprentissage de Linux, comme ils l'ont fait dans le passé avec Windows. Soit ils restent sous Windows, et continuent à souffir des problèmes de virus, spyware, sécurités, bug, etc... Mais ils pourront utiliser leurs chers logiciels et périphériques.
  • # Je rêve d'un monde meilleur ...

    Posté par . Évalué à 4.

    Honnêtement est ce que vraiment vous croyez que Linux est prêt pour le grand publics ? oui.
    ce qui m’intéresse est d’avoir mes logiciels préférés marchent le plus facilement possible
    Ca c'est pas un problème lié à linux, mais aux éditeurs qui ne veulent pas porter leurs logiciels.
    Et le paysage du marché Desktop Linux me laisse perplexe, même pessimiste, ce n’est pas dans la divergence que Linux va s’imposé dans le PC
    Pourquoi ?

    je songe a un monde meilleur ou on aura un seul interface utilisateur avec du vrai anti-aliasing

    Je rêve d'un monde meilleur ou tout le monde serait habillé avec un pantalon qui aurait deux poches devant et aucune derrière (bah oui, c'est chiant les poches arrière. Si tu met quelque chose dedans, soit tu plie/casse ce que tu y as mis, soit tu te fais mal au cul), un tee-shirt et une casquette, des bottes et un pull en laine.

    Je rêve également d'un monde meilleur ou tous les resturants seraient remplacés par des Mac Do, avec des menus standards.
    Moi ce qui m'intéresse lorsque je vais au reston, c'est juste de me remplir l'estomac et de ressortir sans avoir faim.

    Je rêve également d'un monde meilleur ou tous les supermarchés seraient des carrefour, avec un seul type de produit par rayon. C'est tellement chiant de choisir ce que l'on va acheter dans les rayons.

    Je rêve d'un monde meilleur ou toutes les femmes mesureraient 1M75, seraient brunes(et pas blondes :), avec petite poitrine :)



    Je continue? Et vous, vous rêvez à quoi (peut-être que ca vaut la peine de faire un journal, ca?) ?
    • [^] # Re: Je rêve d'un monde meilleur ...

      Posté par . Évalué à 0.

      les femmes mesureraient 1M75, seraient brunes(et pas blondes :), avec petite poitrine :)
      T fou toi :-D
    • [^] # Re: Je rêve d'un monde meilleur ...

      Posté par . Évalué à 1.

      salut

      je suis vraiment heureux que mon petit message a accueilli 6 commentaires franchement je m'attend pas a ça.
      d'abord je m'excuse pour la forme du texte parce que c'est la première fois que je poste un message, et comme ici la connexion a Internet est plutot chère, je n'ai pas pris le soin de voir le look du message.
      après tant d'années avec Linux j'ai maleheureusement compris que mon amour a Linux est un besoin de se différencier des autres qu'un produit qui m'apporte un sur plus.
      bien sur je ne rêve pas a un nouveau monopole (même look and feel) mais je parle de la compatibilité.
      ben pour les femmes je rêve d'autre chose mon vieux( ça va vous paraitre totalement insensé)
      une femme pas trop belle pour que je la puisse dominé!! qui a un job a l'enseignement de préférence( elle aura assez du temps pour élever des enfants).
      je ne suis pas un mysogène pour autant, c'est une question du milieu

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.