Forum général.petites-annonces La Scop Les-Tilleuls.coop recrute !

Posté par  . Licence CC By‑SA.
4
23
juin
2017

Bonjour Journal,

Notre société coopérative Les-Tilleuls.coop recherche des développeurs(es) back (PHP / API Platform / Symfony ou Node) ainsi que des développeurs(es) front (React / React Native ou Angular).
Une dizaine de postes sont à pourvoir dans nos bureaux de Lille, Paris et Amiens.

Les-Tilleuls.coop est une Scop (Société Coopérative et Participative), cela signifie que :

  • tous les nouveaux arrivants deviennent associés de la société
  • l'ensemble des décisions sont prises démocratiquement (1 personne = 1 voix) par les coopérateurs
  • les bénéfices générés sont répartis équitablement entre tous les salariés (l'an dernier, cela représentait environ 10 000 € par personne ; venant en plus du salaire)

N'hésitez pas à nous contacter via jobs@les-tilleuls.coop

Plus de détail sur les technologies utilisées et les profils recherchés sur notre site : https://les-tilleuls.coop/fr/jobs

  • # Journal déplacé dans les forums

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Journal déplacé dans les forums. Cf https://linuxfr.org/aide#aide-offresemploi

  • # Euh ....

    Posté par  . Évalué à 1.

    J'ai jeté un oeil, par curiosité, et quelque chose m'interpelle.

    Pour la rémunération vous écrivez "selon profil".
    Le principe d'une Scop n'est il pas que tout le monde est rémunéré au même tarif ? Si oui, c'est un peu mensonger d'écrire "selon profil", non ?

    J'avais postulé il y a quelques années, mais le côté tout le monde au même salaire m'avait fait refusé l'offre: je devais accepter un -15% sur mon salaire, et ça passait pas :( Sinon dans le principe, c'est plutôt cool ..

    • [^] # Re: Euh ....

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Le principe d'une Scop n'est il pas que tout le monde est rémunéré au même tarif ? Si oui, c'est un peu mensonger d'écrire "selon profil", non ?

      Non, le principe d'une Scop est que les salariés aient dans l'ensemble une part minimale dans l'entreprise et des droits de votes (respectivement 51% et 65% du total).

      Après en terme de gestion, partage des parts ou le salaire est libre. La Scop n'oblige pas l'équité entre tous les employés à tous les niveaux.

      • [^] # Re: Euh ....

        Posté par  . Évalué à 1.

        Ok, merci pour ces précisions.
        J'aime bien le concept de scop, mais l'application "salaire identique pour tous" n'est pas réellement, de mon point de vue, moteur pour la motivation des salariés (aka "quoique je fasse, je serai toujours payé pareil que mon voisin).
        C'est donc plutôt pas mal que le cadre légal n'oblige pas à cette équité totale.

        • [^] # Re: Euh ....

          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 23/06/17 à 14:35.

          Je ne savais même pas que certaines Scop fonctionnaient comme ça, ça me semble absurde, c'est même probablement le meilleur moyen de se priver de gens compétents.

          Ce que je ne comprends pas, c'est comment les parts sont distribuées. Là, quand tu recrutes 4 gusses en plus, ils ont autant de parts que les salariés déja présents dans la boîte? Comment ça se passe, il n'y avait pas d'investisseurs au début? Il me semblerait normal que les premiers employés qui ont monté la Scop et qui ont investi du vrai argent dedans aient plus de divides que ceux qui sont simplement salariés, non? Ou alors, c'est 10k€ + rétribution supplémentaire pour les investisseurs-salariés, peut-être?

          Ce qui me fait toujours peur avec des choses comme ça, c'est que si la boîte coule, tu perds à la fois ton capital et ton travail.

          • [^] # Re: Euh ....

            Posté par  . Évalué à 2.

            Oui ca serait intéressant si keyes pouvait nous en parler :)

            De toutes façons j'imagine qu'une SCOP doit avoir des regles de gestion précises, pour faire des bénéfices. Et donc qu'une SCOP qui fait n'importe quoi finit comme une entreprise qui fait n'importe quoi.

            • [^] # Re: Euh ....

              Posté par  . Évalué à 4.

              Je suis d'accord, je trouverais ça super-intéressant d'avoir des retours sur le fonctionnement d'une Scop, et encore plus d'une Scop qui fonctionne bien.

              Et donc qu'une SCOP qui fait n'importe quoi finit comme une entreprise qui fait n'importe quoi.

              Je pense que si ça fonctionne bien, tu choisis un PDG compétent, qui présente clairement et honnêtement les différentes options lors des AG, de manière à prendre des décisions en commun, mais des décisions éclairées. Peut-être me trompe-je complètement, mais j'ai l'impression que c'est plus facile à gérer avec des activités plutôt homogènes en terme de niveau social (par exemple, des machins d'informatique remplis d'ingénieurs et de cadres), par contraste avec des activités industrielles où tu aurais d'un côté des gens pas bien payés et peu qualifiés, et d'un autre côté des équipes administratives de gens bien payés et bien sapés. Quand tu dois décider entre investir ou redistribuer les bénéfices par exemple, j'imagine que les différents groupes peuvent avoir des intérêts divergents et ça doit créer des tensions. Ça doit aussi être compliqué à gérer les périodes difficiles, parce que devoir collectivement prendre des décisions concernant du chômage technique ou des licenciements, ça doit créer un peu une ambiance Kho Lanta…

              • [^] # Re: Euh ....

                Posté par  . Évalué à 3.

                Peut-être me trompe-je complètement, mais j'ai l'impression que c'est plus facile à gérer avec des activités plutôt homogènes en terme de niveau social (par exemple, des machins d'informatique remplis d'ingénieurs et de cadres), par contraste avec des activités industrielles où tu aurais d'un côté des gens pas bien payés et peu qualifiés, et d'un autre côté des équipes administratives de gens bien payés et bien sapés.

                Bien sapé? Tu veux dire qu'ils ne travaillent pas en bermuda/ t-shirt ? C'est juste pour impressionner les pauvres ouvriers, ou bien?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.