Forum général.petites-annonces [recrutement][stage] Stage communication / marketing des logiciels libres / community management

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
13
19
déc.
2017

Sommaire

La société

Algoo est une société créée en février 2015 spécialisée dans le développement d'applications web en python/javascript et éditrice du logiciel libre collaboratif Tracim.

Nous sommes actuellement 6 personnes dont 3 personnes en CDI, dans des locaux modernes et agréables, à environ 15km de Grenoble.

Notre entreprise gagne de l'argent depuis le premier jour, en développant du logiciel libre, mais pas que.

Nous participons activement à l'essor du logiciel libre, par des contributions de code, des rapports de bug, le financement d'évènements et la participation à (et l'animation de) conférences/présentations.

Cette participation devrait encore augmenter avec la commercialisation active de Tracim…

Contexte du stage

4 ans après le premier commit - soit un peu plus de 1000 commits, et les 18 derniers mois de développement plus actif, nous publions la version 1.0 de Tracim, stabilisée et fonctionnelle. Ce long développement est le résultat d'un travail de fond en terme de stabilisation de code, d'ajout et de rationalisation de fonctionnalités, d'étude des attentes utilisateurs avec nos beta-testeurs.

Tracim sort en v1.0 en ce mois de décembre. Une refonte UX/UI est en cours d'intégration, donc dans 3 mois Tracim sera vraiment sexy. La commercialisation active de Tracim doit donc démarrer.

Cette commercialisation nécessite des supports marketing, de la visibilité, bref de la matière et de la communication pour le logiciel (et pour l'entreprise).

L'objectif de Tracim : devenir un incontournable des outils open-source de travail collaboratif ciblant un public non technicien. Le Firefox du travail collaboratif si on peut dire.

Mission

Attention : bien que l'offre soit publiée sur LinuxFR, il ne s'agit pas d'un poste technique.

La mission est à la croisée des chemins entre communication, marketing et community management. Il ne s'agit pas d'un poste technique.

La mission sera exécutée dans un contexte de logiciel libre ciblant les entreprises : ouverture, confiance, professionnalisme. Dans cet environnement, le logiciel libre est un moyen et non une finalité (je préfère préciser, c'est important pour bien appréhender la mission).

Nous sommes une petite équipe, donc chacun d'entre nous a plusieurs casquettes - et ce stage ne dérogera pas à la règle. Globalement les différentes missions sont ou peuvent être les suivantes :

  • terminer la refonte du site web de tracim (contenu dans un premier temps, design/structure dans un second temps),
  • mettre au point une stratégie de communication sur les problématiques du travail collaboratif en entreprise, des outils libres (ou pas libres) et des enjeux associés,
  • créer des contenus démonstratifs du logiciel,
  • trouver les relais de communication adaptés à la cible commerciale,
  • gérer la communauté des clients et utilisateurs, d'un point de vue humain voire support niveau 1,
  • écrire de la documentation utilisateur ciblant les utilisateurs finaux, éventuellement écrire de la documentation techniques ciblant les administrateurs système et réseaux,
  • créer des vidéos "tutoriels" ou "démonstratives",
  • mettre en place et animer des webinars,
  • identifier les évènements et salons auxquels il serait pertinent de participer (logiciels libres, collaboration),
  • préparer la participation de l'entreprise à ces évènements, y participer,
  • travailler la gamme de produits et services commercialisés,

Bref faire du marketing opérationnel, de la relation utilisateurs/clients et de la communication.

A noter que l'ensemble des tâches doit être adressé par l'entreprise d'une manière ou d'une autre ; les tâches seront bien évidemment attribué au candidat en fonction de son profil, de ses centres d'intérêt (c'est l'intérêt de travailler dans une petite structure).

Compétences requises

  • Excellente communication orale et écrite,
  • Anglais courant,
  • Connaissance de l'écosystème du logiciel libre, national et international,
  • Webmarketing, SEO,
  • Marketing B2B, Inbound marketing

Compétences appréciées

  • Expérience en support client,
  • Rédaction de documentations en Anglais, Français
  • Connaissance des outils videos pour réaliser des tutoriels / vidéos de présentation / etc
  • Animation de webinars,
  • Animation de communauté,
  • Connaissances en graphisme,
  • Growth hacking,

Environnement de travail

  • Petite équipe de "geeks" d'origines diverses,
  • Environnement de travail au choix (GNU/Linux Debian et/ou Windows et/ou MacOS),
  • Lieu : Centr'Alp, Moirans, à 15km de Grenoble, accessible par pistes cyclables et transports en commun (trains, bus) depuis Grenoble
  • Bureaux modernes (aménagés par nos soins en juin 2017),
  • Contexte petite entreprise : autonomie attendue

Profil recherché

  • étudiant en formation Bac+2 à Bac+5,
  • Pragmatique,
  • Curieux et autonome,
  • Volonté d'apprendre et progresser,
  • Force de proposition et intéressé par la finalité des produits développés,
  • Sensible à l'éthique,
  • Vif intérêt pour le travail en équipe et pour les logiciels libres.

Offre

  • stage de 3 à 6 mois
  • rémunération : entre indemnité légale et 1000€ net/mois selon profil
  • recrutement rapide,
  • autonomie dans le travail, encadrement à l'écoute et disponible
  • cadre de vie sympa (montagnes à proximité, mais hors agglomération grenobloise;)

On pourrait aussi préciser qu'il y a possibilité d'embauche à l'issue du stage, ou plus exactement "volonté d'embauche" ; mais comme ce n'est pas garanti et que c'est un point mal vu sur LinuxFR oublions le pour le moment.

La question qui tue : et pourquoi ne pas embaucher ?

Un profil marketing est fondamental chez un éditeur de logiciels. Pourquoi dans ces conditions prendre un stagiaire et ne pas embaucher une personne expérimentée ?

A vrai dire, la question est très pertinente. Et la réponse est simple : si on pouvait, on le ferait probablement.

Mais il faut être lucide sur plusieurs points.

Le premier, c'est qu'on n'a pas le budget. Pour une telle embauche, on pourrait envisager de lever des fonds mais on perdrait alors un aspect important de notre situation : la liberté.

On pourrait embaucher quelqu'un ; ce serait alors un jeune diplômé. Ce n'est d'ailleurs pas exclu.

Le second point, c'est la philosophie de l'entreprise. Je considère qu'une personne motivée sera toujours meilleure à long terme qu'une personne expérimentée. C'est une bonne stratégie pour une entreprise de recruter des jeunes diplômés talentueux et de les faire évoluer. Financièrement bien sûr, mais aussi stratégiquement, et sur le long terme. Quand on recrute un "jeune talent", on construit sur la durée, et c'est bien mieux, tant pour l'entreprise que pour la personne.

Voilà. Vous êtes motivé(e) ? Pour un stage ou autre ? Lisez la suite.

Pour candidater

  • Envoyer CV et motivations (je lis en priorité les motivations des candidats) par email à damien point accorsi arobase algoo point fr

Note : pour les motivations, pas besoin d'en faire des tartines, juste expliquer ce qui attire dans le stage et les aspirations personnelles
Note 2 : aucune compétence n'est obligatoire, il faut en revanche être intéressé et motivé

  • # Faites tourner

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ce n'est pas précisé dans l'annonce, mais je vous invite bien entendu à faire tourner l'information hors de LinuxFR si vous la trouvez pertinente. Merci d'avance.

  • # Un stage, vraiment ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Il est clair que ce n'est pas du tout un stage ton truc. Pour une entreprise qui gagne de l'argent depuis le premier jour, c'est gonflé de proposer en CDD à 1000 € mensuel (sans prime de précarité, sans congés payés. C'est toujours 20 % économisés).

    Et l'excuse « si on pouvait faire un vrai contrat de travail, on le ferait », sérieux…
    Dans ce cas « si je pouvais rénover l'appartement dont je suis le bailleur, je le ferais ». En attendant le locataire habite dans un truc insalubre.

    • [^] # Re: Un stage, vraiment ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Ce qui m'inquiètes un peu c'est juste le fait qu'il n'y ait personne du métier dans l'entreprise (marketing comm') pour former le stagiaire, le stage reste une période de formation et je n'ai pas l'impression qu'il y ait quelqu'un du métier et je rejoins ton commentaire (Il est clair que ce n'est pas du tout un stage ton truc)

      Pour une entreprise qui gagne de l'argent depuis le premier jour, c'est gonflé de proposer en CDD à 1000 € mensuel

      Il n'est pas le seul à le faire, toutes les boites le font à commencer par celles qui font des gros bénefs, oui je sais c'est pas parce que les autres le font que c'est bien mais à t'écouter il faudrait interdire les stages. Si c'est un stage de dernière année, les tâches ne me paraissent pas insurmontables (ma seule réserve concerne l'encadrement du stage mais c'est un peu le pb des PME avec les stagiaires)

      Pour une entreprise qui gagne de l'argent depuis le premier jour

      L'embauche est toujours un risque et prendre quelqu'un en stage à "l'essai" permet de réduire ce risque.
      L'entreprise gagne peut être des sous mais peut-elle se permettre quelqu'un à la comm en plein temps (je ne connais pas les salaires exact mais on va dire que ca fait au moins une sortie de 3000€/mois à la boite). Y a possibilité d'embauche derrière c'est pas toujours le cas.

    • [^] # Re: Un stage, vraiment ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Bonsoir Kerro,

      Merci pour ton message (que j'ai mal pris au premier abord). Mais honnêtement, je te remercie car cela va me permettre de lever des ambiguïtés sur ce que j'ai probablement mal exprimé.

      Il est clair que ce n'est pas du tout un stage ton truc.

      J'avoue que ton propos manque cruellement d'arguments. Tu vas probablement me dire que c'est tellement énorme que c'était pas la peine d'argumenter. Admettons.

      Quelle différence fais-tu entre proposer un stage de fin d'études et recruter un jeune diplômé ? De mon côté, la différence c'est dans un sens le coût, et dans l'autre, pas d'attentes de résultats particuliers (juste un espoir que) et l'adaptation du sujet aux aspirations du stagiaire (ce n'est pas ce que je fais si je recrute : je prends quelqu'un pour faire un boulot particulier).

      Je vais simplement citer les passages de mon offre qui y correspondent :

      Globalement les différentes missions sont ou peuvent être les suivantes :
      […]
      les tâches seront bien évidemment attribué au candidat en fonction de son profil, de ses centres d'intérêt

      Tu as raison : 1000€ net/mois pour un CDD où l'ensemble des sujets seraient à traiter (et sans primes de précarité ni congés payés - soit 20% en moins on est d'accord) c'est vraiment honteux. Mais en même temps, d'une part je ne propose pas de CDD, d'autre part vu le nombre de tâches que je liste, ça me paraît évident que ça ne peut pas entrer dans un travail de 3 à 6 mois.

      Un point que j'ai probablement très mal exprimé est le suivant :

      A noter que l'ensemble des tâches doit être adressé par l'entreprise d'une manière ou d'une autre ; les tâches seront bien évidemment attribué au candidat en fonction de son profil, de ses centres d'intérêt (c'est l'intérêt de travailler dans une petite structure).

      Qu'il faut comprendre de la manière suivante : il y a énormément de sujets à traiter, qu'il faudrait que l'entreprise adresse (mais qu'elle ne peut pas en l'état), mais du coup le sujet du stage sera adapté aux compétences et attentes du stagiaire.

      J'insiste donc : non ce n'est pas un CDD que je propose mais un stage. Ceci étant dit, la porte à une embauche n'est pas fermée si on sait lire entre les lignes.

      On pourrait embaucher quelqu'un ; ce serait alors un jeune diplômé. Ce n'est d'ailleurs pas exclu.
      […]
      Voilà. Vous êtes motivé(e) ? Pour un stage ou autre ? Lisez la suite.

      Enfin c'est pas lire entre les lignes, c'est lire (toutes) les lignes.

      Autre point où je souhaite réagir. Tu dis :

      Pour une entreprise qui gagne de l'argent depuis le premier jour, c'est gonflé de proposer en CDD à 1000 € mensuel (sans prime de précarité, sans congés payés. C'est toujours 20 % économisés).

      Gagner de l'argent depuis le premier jour, ça ne signifie pas gagner plein d'argent, ça signifie que la rentabilité de l'entreprise est gérée depuis le début (contrairement à des startups qui commencent en dépensant dans l'espoir de faire du profit plus tard). C'est tout ce que ça dit. Je vais l'enlever puisque c'est sujet à mauvaise compréhension.

      Et l'excuse « si on pouvait faire un vrai contrat de travail, on le ferait », sérieux…

      Là, tu as lu en diagonale et/ou tu es de mauvaise foi. Je me cite :

      Un profil marketing est fondamental chez un éditeur de logiciels. Pourquoi dans ces conditions prendre un stagiaire et ne pas embaucher une personne expérimentée ?
      A vrai dire, la question est très pertinente. Et la réponse est simple : si on pouvait, on le ferait probablement.

      Ce que je dis, là, c'est que si on pouvait embaucher une personne expérimentée on le ferait. Je ne dis pas qu'on n'a pas moyen d'embaucher, je dis qu'on n'a pas moyen d'embaucher un profil expérimenté.

      Est-ce que j'ai dit qu'on ne pouvait pas embaucher ? Non. J'ai même dit l'inverse :

      On pourrait embaucher quelqu'un ; ce serait alors un jeune diplômé. Ce n'est d'ailleurs pas exclu.


      J'avoue que je m'attendais à des réactions virulentes, mais certainement pas de ta part. J'ai embauché des gens ? Oui. A des salaires paradisiaques ? Non. J'ai escroqué des salariés ? Je ne pense pas.

      Au passage, je t'invite à consulter l'historique des embauches que j'ai déguisées en stages jusqu'à présent en recrutant sur LinuxFR et en proposant de manière éhontée des salaires de stagiaire pour des responsabilités de chef d'entreprise :

      Si parmi les lecteurs et lectrices se trouvent des candidats/candidates, sachez que je vous mettrai en relation avec plaisir avec mes collaborateurs actuels ou anciens, stagiaires ou embauchés si vous le souhaitez. Vous vous ferez une idée par vous-même. Ca me fera plaisir.


      En fait, à quasiment chaque annonce postée sur LinuxFR il y a quelqu'un pour trouver que c'est une arnaque, que tu es en train d'essayer d'enfumer les gens. Soit les gens s'attendent en province à des salaires parisiens, soit ils considèrent que les CDD sont forcément une exploitation de la misère humaine, soit ils trouvent que les stages sont des embauches déguisées, soit que la période d'essai c'est pour gicler le salarié (hé hé hé, je l'ai bien eu, gniark,gniark, gniark… je lui ai fait perdre du temps et je le mets dans la merde… ah… wait… moi aussi j'ai perdu du temps et de l'argent… ça m'arrange pas de l'avoir viré… en plus il était pas si mal…).

      [soupir]

      • [^] # Re: Un stage, vraiment ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je précise suite au pertinent commentaire de Marco : il y a des gens qui préfèrent être encadrés pour apprendre, et d'autres qui préfèrent apprendre par eux-même et veulent avant tout mettre en pratique. Je m'adresse à ceux-là. J'ai suffisamment de connaissances en marketing/communication/commerce B2B pour éviter au stagiaire potentiel les directions manifestement mauvaises ; l'autonomie que je propose dans le travail est là pour avancer, découvrir et pratiquer par soi-même dans un périmètre cadré, et avec une application directe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.