Forum Linux.debian/ubuntu Cloud avec seafile

Posté par . Licence CC by-sa
2
22
mar.
2018

Bonjour,
Tout d'abord je tiens à m'excuser, j'imagine que ma question à déjà été posée mais ne connaissant pas les bons termes, il m'est impossible de faire une recherche vraiment efficace.
Je suis nouveau sur Linux et j'ai récemment acheté un raspberry pi, il tourne sur Debian. J'ai pour projet de faire un cloud, j'ai utilisé seafile et l'ai configuré via des tutos, il est en place seulement je voudrais pouvoir y accéder hors de mon réseau, c'est là que je bloque…
Je n'ai aucune idée de comment procéder, quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'il faut que j'utilise ? J'ai entendu parler de nginx, d'apache, de noms de domaine, etc… mais je n'y connais absolument rien. Je ne demande pas forcément un tuto (même si dans l'absolu j'aimerais bien) mais juste des indications ou une redirection vers des sujets analogues et résolus.
Merci d'avance à ceux qui m'ont lu et à ceux qui m'aideront.

  • # Bonjour

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 23/03/18 à 02:03.

    je voudrais pouvoir y accéder hors de mon réseau

    Il faut à priori que tu te connectes à l’interface d’administration de ta box pour faire une redirection de port. D’après https://manual.seafile.com/deploy/deploy_seafile_behind_nat.html il n’est pas recommandé de rediriger directement les ports 8082 et 8000 (TCP). C’est là que le proxy Nginx (ou bien Apache) entre en jeu. Il y a une configuration à faire pour celui-ci. Moi je partirais sur Nginx, il est plus simple qu’Apache à configurer.

    il m'est impossible de faire une recherche vraiment efficace.

    J’ai demandé "seafile port frewall" à Google pour tomber sur le lien ci-dessus

    Oui avec la faute, je viens de m’en rendre compte en faisant le copier-coller ! :) Après… Google ne donne pas forcément les mêmes résultats selon ton profile.

    Une fois cela en place, les gens pourront joindre ton serveur seafile depuis l’internet à l’adresse https://<ton adresse IP publique>

    Le nom de domaine, ce n’est pas strictement obligatoire, ça permet « juste » de donner un nom à ton réseau sur Internet, au lieu de la première URL avec l’adresse IP tu aurais https://<un nom de domaine que tu choisis et réserve pour un certain nombre d’années>

    Par contre. Je ne sais pas quel accès à Internet tu as… bien souvent l’adresse IP publique qui t’es attribué change assez régulièrement. Du coup, il faut mettre place un mécanisme pour suivre ce changement…

    Si tu es chez Free tu peux faire de l’IPv6 aussi, mais ça nécessite que tes clients puissent en faire aussi ou bien d’avoir à côté une passerelle IPv4-IPv6… ça me semble compliqué pour quelqu’un qui n’a déjà aucune idée pour Nginx+seafile ;)

    Donc bon courage, pour résumer :

    1) https://manual.seafile.com/deploy/deploy_with_nginx.html pour configurer Nginx pour qu’il « serve » seafile, à partir de là tu peux déjà tester en local que la configuration de Nginx est OK. Si tu veux utiliser SSL il y a quelques trucs à faire.
    2) configurer ta box pour qu’elle redirige ce qui lui arrive d’internet via les ports 80 et/ou 443 vers les ports 80 et/ou 443 du Pi qui fait tourner Nginx.

  • # Pas Cloud

    Posté par (page perso) . Évalué à -3.

    Le terme Cloud étant à la mode, il est utilisé pour un peu tout et n'importe quoi. Je doute fort que tu fasses un vrai hébergement cloud avec un raspberry pi.

    • [^] # Re: Pas Cloud

      Posté par . Évalué à 1.

      Donc pour toi, le SaaS n'est pas du cloud ?
      De plus, dreoketa n'a jamais parlé d'hébergement cloud, et a bien indiqué n'y connaître "absolument rien".

      Merci de lui expliquer ce qu'est un cloud au lieu d'être péremptoire.

      • [^] # Re: Pas Cloud

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 24/03/18 à 23:20.

        De plus, dreoketa n'a jamais parlé d'hébergement cloud

        Le titre de son post quand même : « Cloud avec seafile »

        Mais en effet, il a bien dit qu’il n’y connaissait rien, donc on a pas à lui reprocher une utilisation discutable du terme.

        On peut encore être péremptoire gratuitement oui ? :)

    • [^] # Re: Pas Cloud

      Posté par . Évalué à 1.

      Clair. En fait il a installé une espèce de Dropbox perso auti-herbergé si j'ai bien compris.

      Appeler ça un cloud c'est comme dire que du es PDG d'une entreprise multinationale quand tu es auto-entrepreneur et que tu vends des confitures.

  • # Yunohost

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 23/03/18 à 15:17.

    Le plus simple pour du mono-machine c'est Yunohost qui te permet de gérer tout cela via une interface web bien foutue et avec plein de trucs qui automatisent l'installation de tes joujoux.

    Si non si tu veux tout faire manuellement comme un vrai hardcore gamer, j'ai fais des tutos pour tout cela au besoin ( /!\ certains datent un peu):
    - [Tuto/HowTo] Configurer un nom de domaine gratuit Netlib.re
    - Outrepasser les problèmes de hairpinning (boucle local) sur GNU/Linux
    - [Tuto/HowTo] Gérer les bots avec le fichier robot.txt
    - [RPI] Raspbian Optimization
    - Créer un JBOD avec btrfs (créer une super partition répartie sur plusieurs disques)

    Pour la redirection de port, ça varie en fonction de ton routeur mais généralement ça se résume à aller dans la section "NAT", indiquer comme port externe 80 et 443, comme port interne le port de ton serveur en écoute (par défaut 80 pour http et 443 pour https) et l'adresse IP statique interne de ton serveur (par exemple 192.168.1.42). Pour certains FAI pourris, comme Proximus par exemple, il faut en plus passer par le profil de l'abonnement comme expliqué dans ce tuto.
    Pour fixer l'IP tu as le choix entre fixer son IP via sa propre configuration, ou via le routeur (via adresse MAC).

    Donation : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat (Bitcoin | Bitcoin Cash)

    • [^] # Re: Yunohost

      Posté par . Évalué à 1.

      D'accord merci pour tous les conseils, le faire "comme un vrai hardcore gamer" me semble pas trop réalisable pour l'instant vu mon niveau. Je vais essayer avec Yunohost ça me semble être la solution la plus simple, d'autant que j'ai vu un module qui prenait en charge seafile.

      • [^] # Re: Yunohost

        Posté par . Évalué à 1.

        Oui yunohost permet d'installer seafile ou nextcloud selon ton envie.
        Seul bemol, lorsque j'ai essayé yunohost, il ne permet pas via la webui d'additionner plusieurs disques en un seul. Mais tant que tu stocks sur un seul disque pas besoin de se tracasser.

        Donation : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat (Bitcoin | Bitcoin Cash)

        • [^] # Re: Yunohost

          Posté par . Évalué à 5.

          Bon, avec yunohost le serveur est enfin opérationnel, encore une fois, merci beaucoup :)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.