Forum Linux.général Dovecot loadbalancing failover

Posté par  (site Web personnel) .
Étiquettes : aucune
0
13
déc.
2010
Bonjour tous,

J'aimerais avoir de la répartition de charge sur un serveur dovecot/postfix ainsi que du failover (au cas z'ou)

Dispo :
* Deux serveurs (dovecot/postfix) (MTA : dovecot)
* Un SAN (OpenFiler) pour stocker les mails!

L'idée serait de faire de la répartition de charge DNS sur les deux serveurs dovecot & postfix (je pense que c'est le plus propre!?) Et afin de ne pas avoir 2 fois les mails de stocké, qu'il soit stocké sur la baie SAN (existante et redondé)

Est-ce qu'un truc simple de dire : même configuration sur les deux serveurs et les dossiers Maildir pointe sur le même partage SAN suffirait? (comment fonctionne les locks.. si deux éditions simultanée...)

Sinon comment faire? Une surcouche de clustering (même pas sûr car le pointage sur le SAN reste le problème...) ?

Merci d'avance,

Linuxement,

David
  • # Re ...

    Posté par  . Évalué à 3.

    Pas de réponse précise à formuler, mais je crains que cela ne bloque ...

    Postfix utilise des identifiants "uniques" pour stocker les mails dans ses différentes spool (active, deferred, etc...).
    Les identifiants sont uniques pour une instance donnée de Postfix, mais qu'en est il pour deux instances travaillant de façon concurrente sur un même spool ?
    Pour Postfix, j'utiliserai donc 2 spools distinctes et l'agent de delivery de dovecot, dovecot-lda.

    Par contre, le même problème peut arriver avec dovecot... Faut voir comment ce dernier gère les id de mails ...
    Après, ça doit pouvoir se "patcher" ... Enfin, à creuser, il me semble qu'ils en parlent ici:

    http://wiki.dovecot.org/HowTo/ImapProxy

    Je pense toutefois que tu dois pouvoir avoir une configuration "mutante": 1 dovecot "master", chargé de la delivery et de la consultation et N dovecot "semi slave", chargé de servir les requêtes clients.
    Mais on tombe dans une configuration ou on a un "Single Point of Failure"...

    Je me souviens qu'il y a looonggtemmmpss j'avais utilisé Cyrus-imapd, réputé pour sa capacité à être monté en cluster...
    • [^] # Re: Re ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Et j'utilise DRBL ?
      Possible or not possible?
      • [^] # Re: Re ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Pfff DRBD pardon (Synchronisation de données via le réseau)
        Pour le système... et toujours le SAN pour les datas...
      • [^] # Re: Re ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        DRBD (Synchronisation de données via le réseau) et non DRBL
    • [^] # Re: Re ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Pardon j'ai craqué.. voir spamé...
      • [^] # Re: Re ...

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je connais DRBD, et ça ne change en rien les problèmes d'accès concurrents dans le sens ou, fonctionnellement parlant, ça revient au même qu'un SAN: un espace partagé d'écriture, mais aucune gestion des identifiants unique pas si unique ça ...

        Sincèrement, si tu as quelques compétences de codeur, ça doit pouvoir se patcher (genre l'id des mails postfix est préfixé de l'id du serveur, idem pour le dovecot).

        Je t'envoie un message en privé ...
        • [^] # Re: Re ...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Pas vraiment de compétence de codeur... Et la politique n'est plus trop de bricoler afin de ne pas ce priver des updates (sans re re re rebricoler...)

          Merci quand même!
    • [^] # Re: Re ...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Avec le format Maildir, les identifiants des mails comportent le nom de la machine qui les dépose dans le répertoire. Donc pas de problème sur les id.

      Mon avis est surtout qu'il doit y avoir pas mal de pages qui parlent de ça sur le net, à commencer par la doc de Postfix et de Dovecot non ?
      • [^] # Re: Re ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        > Avec le format Maildir, les identifiants des mails comportent le nom de la machine qui les dépose dans le répertoire. Donc pas de problème sur les id

        Pas bête!!!!

        > Mon avis est surtout qu'il doit y avoir pas mal de pages qui parlent de ça sur le net, à commencer par la doc de Postfix et de Dovecot non ?

        Il est possible que je cherche mal mais les pages on l'aire sacrément bien caché...
        • [^] # Re: Re ...

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Fait une recherche sur les configurations de Postfix et Dovecot avec du NFS.
          • [^] # Re: Re ...

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            Oui effectivment mais pas avec 2 instance Dovecot qui écrive sur le même partage NFS...
            • [^] # Re: Re ...

              Posté par  . Évalué à 1.

              Fouille la mailing-liste d'il y a moins de 6 mois de dovecot pour te renseigner sur le NFS avec dovecot. Ça peut poser des problèmes de sûreté de données. Je prends pas le temps de chercher ça là, mais je suis pas sûr que ce ce soit sûr.

              Sinon je vois pas trop l'intérêt de load-balancer postfix si c'est directement à partir du dns. J'ai plutôt l'impression que ça peut suffire de mettre un frontal qui absorbe la charge des spams etc... Et ça te libère des machines derrière pour répartir si tu as besoin.
      • [^] # Re: Re ...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Mais même avec si les ID sont OK...

        Dovecot lui a des index... Comment il va gérer ça? Si par exemple les deux serveurs veulent accéder au mail en même temps...?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.