Forum Linux.général Licence LGPL & GPL

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
0
30
avr.
2015

Bonjour à tous,

Je me suis renseigné un peu sur le sujet des licences LGPL et GPL.

Si je travaille avec une librairie soumise à la licence GPL, je dois transmettre mes sources avec le logiciel que je développe?
Avec une licence LGPL, on est pas tenu de donner les sources si?

La notion de droit informatique me rattrape en ce moment…


1-Je m'explique, j'utilise une librairie qui contient ces écrits dans le fichier licence :
```
MIT LICENSE

Copyright (C) 2014, Entreprise Inc

Permission is hereby granted, free of charge, to any person obtaining
a copy of this software and associated documentation files (the
"Software\", to deal in the Software without restriction, including
without limitation the rights to use, copy, modify, merge, publish,
distribute, sublicense, and/or sell copies of the Software, and to
permit persons to whom the Software is furnished to do so, subject
to the following conditions:

The above copyright notice and this permission notice shall be included
in all copies or substantial portions of the Software.

THE SOFTWARE IS PROVIDED "AS IS", WITHOUT WARRANTY OF ANY KIND,
EXPRESS OR IMPLIED, INCLUDING BUT NOT LIMITED TO THE WARRANTIES OF
MERCHANTABILITY, FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE AND NONINFRINGEMENT.
IN NO EVENT SHALL THE AUTHORS OR COPYRIGHT HOLDERS BE LIABLE FOR ANY
CLAIM, DAMAGES OR OTHER LIABILITY, WHETHER IN AN ACTION OF CONTRACT,
TORT OR OTHERWISE, ARISING FROM, OUT OF OR IN CONNECTION WITH THE
SOFTWARE OR THE USE OR OTHER DEALINGS IN THE SOFTWARE.");
```-----------------------

A priori, ce texte n'indique qu'il faut donner les sources avec le logiciel que l'on développe. Il est juste spécifié qu'ils se déchargent de toute réclamation.

Maintenant, la licence MIT comme il est indiqué sur le site de wikipedia est compatible GPL et mentionne ceci :

La licence donne à toute personne recevant le logiciel le droit illimité de l'utiliser, le copier, le modifier, le fusionner, le publier, le distribuer, le vendre et de changer sa licence. La seule obligation est de mettre le nom des auteurs avec la notice de copyright.

C'est à dire que l'on doit fournir les sources avec le logiciel et si celui qui reçoit le produit veut le modifier et mettre son nom il peut …


2-Un autre produit ayant les mêmes fonctions indique ceci :

Free redistributable version for royalty-free customer applications

Ce produit serait entièrement propriétaire dans ce cas !

  • # réponse rapide

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 30/04/15 à 10:22.

    Les licences sont destinées aux utilisateurs.
    Si tu fabriques un logiciel et que tu le distribues sous licence GPL, tu t'engages à fournir les sources dans le format le plus approprié à l'exercice des 4 libertés.
    Sous licence LGPL aussi d'ailleurs.

    La différence, c'est que si tu fabriques un logiciel en utilisant (c'est TOI l'utilisateur) des briques concédées sous licence

    • GPL, ton logiciel doit être sous licence GPL
    • LGPL, tu fais à peu près ce que tu veux (sauf si tu modifies les briques LGPL utilisées, dont tu dois fournir les sources sur demande.

    Les licences MIT, BSD et quelques autres sont assimilables à la WTFPL à deux ou trois obligations près, et elles prennent la peine de préciser que tu utilises les objets concédés à tes risques et périls.

    On n'a jamais le droit de s'approprier le travail d'autrui en France (par contre on peut en effet vendre un copyright, dans les pays à copyright, qui se fichent globalement de l'auteur).

    • [^] # Re: réponse rapide

      Posté par  . Évalué à 1.

      Merci beaucoup pour tes précisions. Bonne fin de journée à toi !

    • [^] # Re: réponse rapide

      Posté par  . Évalué à 2.

      Petit complément sur la compatibilité des licences:

      La licence MIT est compatible avec la licence GPL parce qu'elle est moins contraignante, la GPL pouvant avoir des incompatibilité avec d'autres licences à cause de sa viralité.

      Dans le cas d'un logiciel qui serait écrit sous une licence MIT mais utiliserais une licence GPL, il serait obligatoire de distribuer le source du logiciel (aux utilisateurs du dit logiciel, pas au monde entier! Ces utilisateurs en revanche auraient le droit d'en faire ce qu'ils veulent, notamment refiler le code au monde entier…), malgré sa licence MIT, à cause de cette viralité. Le seul intérêt de faire cela serait donc le fait qu'il serait possible de stopper la diffusion du code une fois la dépendance à la GPL supprimée.

      L'inverse, c'est à dire utiliser une licence MIT dans un projet GPL, reviens au même, sauf que l'on est pas obligé de distribuer le code de la bibliothèque.

      Enfin, dans le cas de la LGPL, distribuer le source du logiciel n'est obligatoire, de mémoire, que si l'édition des liens s'est faite de manière statique, c'est à dire que la bibliothèque et le programme ne représentent qu'un seul binaire. Dans le cas de l'édition dynamique (DLL pour windows, so pour linux), cette contrainte disparaît.

      Bon, c'est assez brut comme explication, pas hyper précis, encore moins exhaustif, et je me trompe peut-être même sur certains points. Je ne suis pas légiste, et sincèrement, la GPL me semble s'être encore compliquée avec sa version 3… maintenant je préfère utiliser des licences type BSD, au moins ça tiens en même pas 10 lignes, c'est clair, et pas prise de tête à gérer. Pas comme si mes bouts de code étaient difficile à reproduire, voire refaire en mieux de toute façon :D

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.