Forum Linux.général Ma souris est buggée

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
4
21
juil.
2019

Bonjour à tous,

De temps à autre un simple clic gauche fait en réalité deux clics :( Ce n’est pas systématique mais c’est très pénible :

Je m’en suis rendu compte avec xev, de temps à autre j’ai deux lignes au lieu d’une :

$ xev |grep ButtonPress
ButtonPress event, serial 37, synthetic NO, window 0xe800001,
ButtonPress event, serial 37, synthetic NO, window 0xe800001,
ButtonPress event, serial 37, synthetic NO, window 0xe800001,

D’après le Web : « Ta souris est buggée, dommage mec ! »

Mais je suis sûr qu’il y a une petite astuce, même crado, qui pourrait me permettre de résoudre ça.

Je précise que le touchpad n’a pas ce problème et que si je le désactive ça ne résout pas le problème de souris externe.

Est-ce que l’un⋅e d’entre vous a déjà eu ce problème ? A-t-elle réussi à s’en sortir sans changer de souris ?

# lsusb -v -d 413c:301a

Bus 001 Device 007: ID 413c:301a Dell Computer Corp. 
Device Descriptor:
  bLength                18
  bDescriptorType         1
  bcdUSB               2.00
  bDeviceClass            0 (Defined at Interface level)
  bDeviceSubClass         0 
  bDeviceProtocol         0 
  bMaxPacketSize0         8
  idVendor           0x413c Dell Computer Corp.
  idProduct          0x301a 
  bcdDevice            1.00
  iManufacturer           1 PixArt
  iProduct                2 Dell MS116 USB Optical Mouse
  iSerial                 0 
  bNumConfigurations      1
  Configuration Descriptor:
    bLength                 9
    bDescriptorType         2
    wTotalLength           34
    bNumInterfaces          1
    bConfigurationValue     1
    iConfiguration          0 
    bmAttributes         0xa0
      (Bus Powered)
      Remote Wakeup
    MaxPower              100mA
    Interface Descriptor:
      bLength                 9
      bDescriptorType         4
      bInterfaceNumber        0
      bAlternateSetting       0
      bNumEndpoints           1
      bInterfaceClass         3 Human Interface Device
      bInterfaceSubClass      1 Boot Interface Subclass
      bInterfaceProtocol      2 Mouse
      iInterface              0 
        HID Device Descriptor:
          bLength                 9
          bDescriptorType        33
          bcdHID               1.11
          bCountryCode            0 Not supported
          bNumDescriptors         1
          bDescriptorType        34 Report
          wDescriptorLength      46
         Report Descriptors: 
           ** UNAVAILABLE **
      Endpoint Descriptor:
        bLength                 7
        bDescriptorType         5
        bEndpointAddress     0x81  EP 1 IN
        bmAttributes            3
          Transfer Type            Interrupt
          Synch Type               None
          Usage Type               Data
        wMaxPacketSize     0x0004  1x 4 bytes
        bInterval              10
Device Status:     0x0000
  (Bus Powered)
  • # on sort le fer à souder

    Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 21/07/19 à 21:31.

    Des doubles-clics intempestifs ou à l'inverse des clics qui ne se font pas sont les signes d'un microrupteur en fin de vie. C'est très commun que ce soit le clic gauche qui flanche en premier cas c'est le plus utilisé.
    Le seul remède c'est de changer le composant défectueux par un modèle équivalent.
    Pour pas être trop embêté sur le long terme, bien regarder la durée de vie en nombre d'activation dans les datasheets. Perso par tranquillité d'esprit je pars sur de la marque bien réputée, c'est à dire Omron ou Cherry. Sinon tu peux toujours essayer de faire le sacrifice d'une vieille souris à boule PS/2 ou RE-9 des années nonante.

    • [^] # Re: on sort le fer à souder

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      d'ailleurs en parlant de souris a boule, a mon boulot les souris laser, et a diode on tendance a avoir la même maladie que ceux a boule, obliger de faire ramer la souris pour avancer le pointeur, sauf qu'a l'epoque yavais ka ouvrir pour nettoyer

      le je me trouve plus demuni; meme un coup de coton tige sur l'optique ne fonctionne pas

      • [^] # Re: on sort le fer à souder

        Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

        un coup de coton tige sur l'optique

        Air comprimé ou bête aspirateur. Je dois le faire régulièrement à cause des animaux poilus qui partagent mon domicile…

        • [^] # Re: on sort le fer à souder

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Un coup de souflette, même une poire manuelle, ça peut faire le job.
          Sinon les bombes de nettoyant pour contacts électronique c'est pratique pour tout ce qui est claviers ou boutons grippés et les prises casques qui craquent.
          Sinon le produit à tout faire c'est l'alcool isopropylique en bouteille. C'est efficace autant pour retirer les résidus de flux de soudure ou la vieille pâte thermique que pour nettoyer les lunettes et tous les types d'écrans, même les LCD sans protection en verre.

          Je dois le faire régulièrement à cause des animaux poilus qui partagent mon domicile…

          L'avatar de Roger prend tout son sens ;)

    • [^] # Re: on sort le fer à souder

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

      +1 pour le fer. Si tu ne sais pas où trouver un switch pour ta souris, tu as peut-être une vieille souris qui traîne dans une boite, c'est souvent les mêmes modèles de switch. Dans ce cas, il vaut mieux récupérer un bouton droit, il sera moins usé.

      Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: on sort le fer à souder

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

      Omron c'est justement ce qu'il y a dans les Logitech haut de gamme, et c'est justement le composant bien foireux dessus quand il s'agit de 50M.

      Quelques pointeurs : Cyril hallucine et Jo hallucine.

      Debian Consultant @ DEBAMAX

      • [^] # Re: on sort le fer à souder

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Intéressant, surtout qu'apparemment ça touche plusieurs constructeurs.
        Après comme tu le signales, ça reste un produit défectueux sur toute leur gamme. Ça peut arriver à n'importe quel fabricant.

        Ça me rappelle il y a cinq-six ans quand Kaihua (le concurrent chinois tout aussi imposant que les deux autres dans ce genre de composants) a sorti ses clones de Cherry MX Red à des prix imbattables. Leur toute première version avec du plastique jaune avait la fâcheuse tendance de se casser avec l'ergot en croix qui restait dans le cabochon de touche (et bon courage pour le retirer ensuite). Ils ont corrigé le défaut, étendu leur gamme et l'année suivante un bon paquet de claviers mécaniques milieu de gamme en étaient équipés, plus uniquement le Rapoo/Zalman à 40 balles.

        Sinon sur les vieilles souris basiques de Logitech j'ai surtout croisé des rupteurs Zippy, un concurrent taiwanais qui malgré son côté low-cost semble avoir été l'une des raisons de la réputation des souris de la marque.

        • [^] # Re: on sort le fer à souder

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

          Après comme tu le signales, ça reste un produit défectueux sur toute leur gamme

          Qu'on soit bien d'accord, c'est la plupart de leurs produits qui sont désormais équipés de ce composant. Et pas : un seul produit touché parmi tous les autres qui sont épargnés.

          Bottom-line (qui n'engage que moi) : leur premier prix est probablement un meilleur choix que n'importe quel autre modèle.

          Debian Consultant @ DEBAMAX

          • [^] # Re: on sort le fer à souder

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            J'ai l'impression qu'on parle pas de la même chose. Quand je dis un produit défectueux sur toute leur gamme, je parle bien d'Omron, pas de Logitech ou d'autres constructeurs d'appareils.

      • [^] # Re: on sort le fer à souder

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Intéressant cette histoire de switchs foireux de chez Omron, qui est pourtant réputé. Quand on regarde les « classiques » utilisés auparavant (Omron D2F-*, toujours dispos, hein) ils sont « seulement » classé à 1 million de clics, mais marchent très bien et longtemps (déjà utilisé en remplacement ici). Et quand on creuse un peu plus, on trouve le détail qui tue : les D2FC-* sont fabriqués en Chine, alors que les D2F-* sont fabriqués au Japon. Et ça, ça bat toutes les specs (imaginaires pour les 50 millions, je pense) possibles : made in china = caca.

        Sans parler des anciens D2F-je_sais_pu_quoi d'origine de ma souris de 1996 (que j'utilise toujours), qui étaient des japonais 10 millions de clics, qui m'ont duré plus de 15 ans, dont une bonne partie en utilisation gamer.

        • [^] # Re: on sort le fer à souder

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          made in china = caca

          Dans les années 70-80 on blâmait les produits électroniques japonais, dans les années 90-2000 on blâmait ceux taiwanais et sud-coréens.

          Le problème n'a jamais été le pays de fabrication mais les directives en terme de tolérances et le contrôle qualité.

          • [^] # Re: on sort le fer à souder

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

            J'ai eu le même souci de clics défaillant avec un trackball Logitech.

            Ca fait donc 2 ans et demi que j'utilise mon Elecom et pour le moment, tout va toujours bien !

            A noter que si le trackball est designé au Japon, il est fabriqué en Chine (c'est écrit dessus … enfin dessous).

            • [^] # Re: on sort le fer à souder

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              Oui Logitech et Kensington c'est pas vraiment un bon rapport qualité-prix. Malheureusement, les autres fabricants de trackballs ont semble-t-il un problème de visibilité et de disponibilité en Europe.

              T'as quel modèle de Elecom ? Leur gamme offre des designs intéressants et des fonctionnalités un peu plus en adéquation avec les tarifs.
              Et à en croire les sites spécialisés ils utilisent le même diamètre de rubis pour le repos de la boule sur tous leurs produits. Parce que c'est bête mais ces petites billes rouges ça a vite fait de se perdre lors d'un démontage et c'est toujours plus pratique de n'avoir qu'une seule pièce de remplacement pour gérer un parc hétérogène.

              • [^] # Re: on sort le fer à souder

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 25/07/19 à 16:38.

                Comme je le disais dans la conversation de octobre 2016, j'ai une Elecom USB track ball mouse 5 button M-XT2UR.
                Et la boule n'est pas rouge (contrairement aux Logitech) mais noire ! ;-)

          • [^] # Re: on sort le fer à souder

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Le problème n'a jamais été le pays de fabrication mais les directives en terme de tolérances et le contrôle qualité.

            Oui, et donc la Chine a un problème fondamental avec les étrangers qui font fabriquer là-bas : ils ne veulent jamais s'améliorer, contrairement au Japon historiquement, ou Taïwan et la Corée du Sud comme tu le cites. Note que pour tous ces pays, ils se sont améliorés pour leur production propre, ce qui n'est pas le cas ici d'un pays impérialiste (comme d'autres) qui veut faire fabriquer à pas cher. J'ai plus d'espoir pour les productions chinoises faites par des chinois, qui s'amélioreront je pense.

            • [^] # Re: on sort le fer à souder

              Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

              J'ai plus d'espoir pour les productions chinoises faites par des chinois, qui s'amélioreront je pense.

              C'est déjà le cas. Plus tôt je parlais de Kaihua mais il y a aussi le marché des appareils Android avec Meizu ou Huawei (ce dernier designant ses propres SoC ARM à un niveau encore au-dessus de Allwinner ou Rockchip). J'ai aussi entendu beaucoup de retours positifs à propos de JLCPCB de la part de concepteurs de cartes électroniques, et pas que des amateurs.

              Puis pas mal de boites taiwanaises sont en RPC pour leur production, la plupart des fabricants de cartes mères, le géant Foxconn, ou encore l'autre géant CoolerMaster qui en plus de vendre sous sa marque fabrique des solutions de refroidissement pour bon nombre d'autres boites.

              Bref, ça fait quelques années qu'ils ont prouvé qu'ils sont capables de faire du qualitatif quand ils veulent monter en gamme ou qu'on leur demande de le faire.

  • # Sourisi Dell

    Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

    J’ai une autre souris estampillée Dell, qui doit bien avoir dix ans de plus et qui fonctionne toujours (je l’utilise même encore plus que celle qui foire). Par contre, cette souris « Dell » est en fait "046d:c016", soit du Logitech.

    Conclusion : avant, Dell rebrandait du logitech et ça fonctionnait au poil. Maintenant ils fabriquent (font fabriquer) eux-mêmes leurs souris et ça merdoie…

    Chers lecteurs : fuyez 413c:301a !

    Je précise que ce n’est pas un PC Dell que j’utilise.

    • [^] # Re: Sourisi Dell

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      Conclusion : avant, Dell rebrandait du logitech et ça fonctionnait au poil. Maintenant ils fabriquent (font fabriquer) eux-mêmes leurs souris et ça merdoie…

      C'est peut-être aussi une qualité de composants moins bonne pour rogner sur les coûts de fabrication. Comme je le disais, chaque gamme d'interrupteurs a une certaine durabilité.

      Perso en ce qui concerne le marché restreint des trackballs, je peux dire que la gamme moyenne de Kensington ou même de Logitech c'est pas terrible niveau durée de vie. À chaque fois moins de trois ans avant remplacement du switch gauche et je ne passe pas mes journées à cliquer toutes les minutes : c'est médiocre pour des produits qui coûtent quand même le prix d'une souris gaming sans en avoir les fonctionnalités avancées. Peut-être que c'est mieux chez Elecom.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.