Forum Linux.général Regarder une vidéo restreinte à la France

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
1
22
jan.
2019

Bonjour,

Je suis actuellement en dehors de l’hexagone et j’essaye désespérément de regarder une vidéo "restreinte" par pays… (problème un peut banal)

J'ai mis un proxy Squid sur mon pc à la maison mais il arrive toujours a capter que je suis à l'étranger (le il, c'est Dailymotion)

J'ai utilisé l'option:
forwarded_for off
Et puis plein d'autre truc genre tcp_outgoing_address, header_access, request_header_access, sans plus de résultats…
(j'ai aussi essayé youtube-dl via ssh sans succès, je cherche une solution :-) )

Des avis/conseils pour cette problématique?
Et si quelqu'un connait la technique utilisé pour traquer mon ip réelle (même en passant par un proxy) ça m'intéresse aussi :-)

  • # Proxy socks over ssh ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Cela fait un moment que je n'ai pas eu à faire cela, mais un petit ssh -D 1080 vers une machine dans le bon pays, et un navigateur configuré pour passer par le proxy SOCKS ainsi ouvert, ça m'a dépanné une paire de fois.

    (Pour éviter d'avoir à retoucher aux réglages régulièrement, on peut utiliser une extension de type « sélecteur de proxy », ou bien un profil particulier dans Firefox.)

    Debian Consultant @ DEBAMAX

  • # VPN

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai fais ça par VPN : utiliser mon abonnement CanalPlay en étant à l'étranger, ça marche nickel il suffit de router tout le traffic dans le VPN dont l'IP est du pays voulu (mon point de sortie est un dédié OVH en France donc).

    Et de toutes façons l'utilisation d'un VPN perso est toujours une bonne idée, notamment à l'heure des gadgets IoT : je leur coupe l'accès Internet, et c'est moi qui entre dans mon réseau local si besoin.

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: VPN

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 22/01/19 à 11:25.

      J'ai commencé a mettre en place un vpn, vite fait mais quand je me suis rendu compte qu'après j'aurai a m'amuser iptable pour les redirections, j'ai stopé :-D

      Je suis en vacances :-D

  • # député

    Posté par . Évalué à 3.

    contacter son député des "francais à l'étranger" et lui faire part de cette problématique. Pourquoi les francais partis à l'étranger n'auraient pas droit de bénéficier des médias culturels francais au même titre qu'un résident.

    • [^] # Re: député

      Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 22/01/19 à 10:11.

      Pourquoi les français à l'étranger ne paye pas d'impôt comme les américains à l'étranger ?

      • [^] # Re: député

        Posté par . Évalué à 1.

        Pour avoir connu un américain vivant et travaillant en France, c'est un peut la double peine.
        Il a finit par abandonner sa nationalité pour devenir français.
        Maintenant, il a besoins d'un visa pour rentrer chez lui :-/

        • [^] # Re: député

          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 22/01/19 à 13:49.

          Double peine ? Qui t'oblige à travailler à l'étranger ? Attention, je parle hors UE puisque pour moi, on est déjà dans l'UE en état fédéral.

          Ensuite, de mémoire, tu ne payes que la différence et non deux fois, donc non, pas de double peine.

          Enfin, pas fanatique du principe des états nations mais c'est ce qui marche depuis pas mal d'année maintenant. Un nomment, il faut savoir choisir. Les mecs qui jouent gagnant sur tous les tableaux mais sans rien financer, c'est plus possible. Idem les multinationales…

          • [^] # Re: député

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne savais pas qu'ils ne payaient que la diff.

            Je suis plutôt open sur le travaille worldwide. Le problème, c'est que personne ne joue avec les mêmes règles… (états/entreprises/personnes)

            Du coup, c'est le bordel et chacun profit comme il peut.

            Je n'ai pas de solution à moins d'une harmonie fiscale mondial :-D

          • [^] # Re: député

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            C'est la double peine car l'imposition est différente aux États-Unis par rapport à la France, avec une faible TVA et un impôt sur le revenu élevé. Donc un Américain vivant en France va payer beaucoup de TVA, moins d'impôt sur le revenu à la France, mais payer la différence en impôt sur le revenu aux États-Unis, donc au final payer plus d'impôts qu'un Français en France ou un Américain aux États-Unis.

            • [^] # Re: député

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Cela peut être une différence intelligente qui est fonction du pays comme cela se fait pour le remboursement des frais de mission des fonctionnaire par exemple. On n'est pas obligé d'être tout le temps bête ;-)

              Si tu pars 1 an ou deux, tu restes sur ton pays d'origine. Si tu pars pour plus longtemps, faut bien un jour se poser la question du choix.

              Et puis :

              • qui finance les députés représentant les français à l'étranger

              • qui finance les missions de secours

              Pour avoir pas mal voyagé, avoir le drapeau français sur son identité est un sacré avantage dans beaucoup beaucoup de pays.

              • [^] # Re: député

                Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 25/01/19 à 01:07.

                Si tu pars 1 an ou deux, tu restes sur ton pays d'origine. Si tu pars pour plus longtemps, faut bien un jour se poser la question du choix.

                Du choix de quoi ? Ça dépend vraiment du pays mais acquérir une nationalité est généralement assez difficile.

                Ici on parle de regarder des contenus contraints géographiquement à la France seulement. En effet c'est difficile pour un expatrier d'accéder à des contenus francophones souvent. On peut essayer de réfléchir un peu plus loin que "les expatriés ont abandonné la France, ne paient pas d'impôts, qu'ils se débrouillent". Les expatriés peuvent apporter à la France, que ça soit en étant un très bon vecteur de culture Française, de contacts, etc. Restreindre l'accès à du contenu culturel français, au final c'est restreindre la diffusion de la culture française dans le monde. C'est un peu dommage à l'heure de la domination de la culture anglo-saxonne !

                • [^] # Re: député

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Quand tu es à l'étranger, par exemple au canada, tu bénéficies des livres qui tombent la bas dans le domaine public au bout de 50 ans et non 70.

                  Si tu vas en Amérique du Sud, tu as la chance d'avoir à la télé des match de football tous les soirs…

                  Si tu pars à l'étranger, c'est aussi pour t'imprégner de la culture et du mode de vie local. Tu n'est pas sur le territoire français, tu n'as pas le droit au contenu multimédia français. Mais tu as accès à tout le contenu multimédia du pays d'accueil. Si c'est de la merde, c'est ainsi. Si c'est génial, tant mieux.

                  Je trouve cela amusant de toujours vouloir tout, le beurre et l'argent du beurre ;-) C'est pas parce que tu es français que tu as droit à tout, à la fois de ton pays d'accueil et de ta nationalité.

                  On veut un internet sans frontière et sans loi et après on gueule que les GAFAM ne payent pas d'impôt ;-)

                  PS : cela dit, si on avait une carte d'identité numérique comme les Estoniens, il serait possible de mettre beaucoup plus facilement des choses en place mais encore faut-il que nous acceptions cette carte d'identité…

    • [^] # Re: député

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 22/01/19 à 13:19.

      Je ne sais pas trop de quelle prestation parle ce journal précisément, mais quand tu veux un accès à un abonnement C+ ou aux replays de France Télévision, on ne parle jamais de nationalité, mais bien de lieu de résidence : un étranger vivant en France peut accéder à tout ça sans pb, alors que toi en vacances, c'est pas possible. Et c'est clairement écrit dans les conditions de ton abonnement.

      Exemple des CGV de C+ :

      ARTICLE 1 – OBJET DE L’ABONNEMENT
      C+/GROUPE C+ proposent aux particuliers domiciliés en France métropolitaine et à Monaco des abonnements à des offres de télévision payante diffusées dans les territoires ci-dessus indiqués.

      Bref le député n'y fera rien, j'ai bien l'impression que c'est le fonctionnement normal : les droits audiovisuels sont gérés par le lieu et non pas par la nationalité.

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: député

        Posté par . Évalué à 2.

        Entièrement d'accord avec ton commentaire.

        Pas d'abonnement dans le cas présent (à part mon internet de base), je voulais juste voir une émission en replay sur RMC Story ("Non élucidé"). Ils passent par Dailymotion pour le stream (je suppose, je suis redirigé sur Daily quand je clic sur la vid).

        • [^] # Re: député

          Posté par . Évalué à 1.

          Regarde FELA plutôt, il y a pas de fltrage. Puis un cast d'affaire sensible :-) bon les crimes sont élucidés pour la plupart

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -3. Dernière modification le 22/01/19 à 13:04.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # youtube-dl --proxy

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    un proxy FR

    Multitasking — The art of doing twice as much as you should half as well as you could.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 22/01/19 à 20:12.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 05/02/19 à 19:33.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 05/02/19 à 19:33.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.