Forum Linux.général stockage distant Proxmox - nas Helio 64

Posté par  . Licence CC By‑SA.
1
17
déc.
2020

Bonjour,

Je sens que je vais avoir besoin de vos lumières !

J’ai (enfin !) reçue mon NAS perso il y a quelques semaines et j’aimerais pour stocker mes données mais aussi m’en servir en tant que stockage distant pour mes Vms Proxmox.

Problème je n’ai aucune connaissance pratique à ce sujet et je me pose pas mal de questions.
En premier lieu je partirais sur quelque chose comme ça :

+---------------------------+---------+---------+--------+----------+---------+
|                           |         |         |   lv   |   lv     |         |
|                           |    lv   |   lv    | Partage| Partage  |   ...   |
|      OpenMediaVault       | mesdata1|mesdata2 |   NFS  |   NFS    |         |
|                           |         |         |   VM1  |   VM2    |         |
|                           +---------+---------+--------+----------+---------+
|armbian Buster (Debian 10) |                     vg lvm                      |
|                           +-------------------------------------------------+
|          FS EXT4          |                     pv lvm                      |
|                           +-------------------------------------------------+
|        1 partition        |                  RAID (5 ou 6)                  |
|                           +---------+---------+---------+---------+---------+
|     puce eMMC (15Go)      | Disque1 | Disque2 | Disque3 | Disque4 | Disque5 |
+---------------------------+---------+---------+---------+---------+---------+

Mais n’y a t il pas d’autres solutions ?

— Visiblement utiliser les fonctionnalisées RAID de LVM permettrait d’être plus souple. Seul problème via l’interface graphique de OMV j’arrive au même résulta que ci-dessus.

— quid de l’iscsi ?
— Les fonctionnalités raid de BTRFS sont-elles toujours considérées en non stable ?
— XFS ? ZFS ?

Merci par avance pour vos réponses / conseils.



En passant, petit retour rapide sur le NAS Helios64 de Kobol https://kobol.io/

— Il se monte sans problèmes sous réserve de faire un peu attention avec les câbles de la batterie. Il ne faut pas les laisser de telle manière que ça gène le branchement du 5e HDD (le 1 est à gauche, 5 à droite)

— Le port SATA 1 est partagé avec le port M2 du SSD (c’est indiqué dans la doc mais faut-il encore le voir !)

— Les supports pour disques dures sont très très juste en hauteur. Ce qui fait que premièrement il faut un peu forcer pour les enfoncer jusqu’au bout et deuxièmement, à chaque fois que vous enlevez et remettez un disque, vous vous retrouvez avec des petits copeaux de plastique dans la rainure.

— J’ai un peu galéré au niveau de l’étape du premier démarrage.
En effet pour un fonctionnement optimal il est recommandé d’installer armbian sur la puce eMMC interne.
Pour ce faire on doit créer une carte SD bootable avec une image fournie par le constructeur et l’insérer dans le NAS. Une fois le NAS démarré, un port série est émulé et on peut théoriquement se connecter via le cable usb fournis et un client tel que PuTTY chez M$ ou picocom pour Linux.

Sous Archlinux après avoir installé picocom, il faut rajouter votre utilisateur au groupe uucp.

sudo usermod – a – G uucp $USER

J’ai pas testé sous d’autre distribution Linux.
Et je n’ai jamais réussi à faire fonctionner la connexion série de PuTTY.

  • # NFS ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Tu crées un volume NFS que tu montres à ton PROXMOX.

    Après tu peux faire plus complexe et compliqué avec du iSCSI.
    Pour ma part du iSCSI sans 10G, c'est casse gueule.

    • [^] # Re: NFS ?

      Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 18/12/20 à 11:32.

      pas mieux, je dirais que sur OMV tu crees un espace partagé "VMs-Proxmox"
      puis tu le rend disponible via NFS

      dans proxmox, au niveau du "datacenter" tu ajoutes un stockage NFS
      serveur : IP de OMV
      partage : VMs-Proxmox
      nom : ce que tu veux qui apparaitra dans proxmox pour dire que tu stockes tes VMs la dedans

      ensuite quand tu crees ta VM/container, tu as le choix du stockage, parmi :

      • local
      • lvm-thin
      • le_nom_que_tu_mis_pour_ton_NFS

      perso j'ai arrêté le ISCSI quand j'ai vu que ca rendait la partition accessible uniquement comme un disque dur, et que du coup, je ne pouvais pas récupérer facilement les données depuis le NAS ou depuis d'autres outils sans remonter un ISCSI

      le NFS permet de partager entre plusieurs machines (pratique pour les clusters proxmox), tu peux aussi y accéder depuis ton linux pour déposer tes images ISO, sauvegarder ton fichier disque ou sauvegarder la sauvegarde de proxmox

      • [^] # Re: NFS ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        OK merci à vous deux, je vais donc partir sur cela.

        Petite interrogation sur le ZFS, je m'appercoie que les deux logiciels peuvent gérer ce système de fichier. Quelqu'un à des retour sur son utilisation ?

        • [^] # Re: NFS ?

          Posté par  . Évalué à 2.

          j'ai du ZFS sur les proxmox depuis 2 ans maintenant

          j'ai pas vu la difference à l'usage, sauf la possibilité de faire des snapshot quasi instantané (comme LVM en fait)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.