AlternC Camp à Paris du 21 au 23 juin 2018

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Nils Ratusznik, Davy Defaud, palm123, Xavier Teyssier et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa.
Tags :
20
22
mai
2018
Cloud

En octobre 2017 à Lyon a été réalisé un AlternC camp qui fût plutôt efficace. L’expérience est donc relancée en juin à Paris chez Octopuce.
Pour rappel, AlternC est un projet libre dont la vocation est de faciliter la gestion de l’hébergement de noms de domaines, courriels, sites Web, listes de diffusion, etc.

Logo Alternc

Concentrer des personnes dans un espace physique et temporel commun est une excellente occasion de tester, discuter, critiquer, échanger, améliorer, etc., et traiter les problèmes restants de la précédente rencontre.

Coder ?

Un point important à noter : il n’est pas nécessaire de savoir écrire du code. Le développement n’est qu’une petite partie de ce qui rend un projet vivant. Le code est au service de besoins et personnes. On essaye de ne pas l’oublier. Par exemple, nous avions réalisé il y a plus longtemps des expériences utilisateur pour voir si les types d’usage qu’on avait en tête étaient proches de la réalité et, bien sûr, on a eu des surprises.

AlternC ?

AlternC est utilisé tant par des sociétés d’hébergement comme Webelys ou Octopuce que par des particuliers ou des associations comme L’Autre Net. Il est fortement lié au fonctionnement de Debian, il peut être dans certains cas utilisé avec des distributions telles qu’Ubuntu.

Plan d’action

Lors de notre précédente rencontre nous avons rattrapé notre retard vis‐à‐vis des versions Debian. Malheureusement, nous n’avons pu tout tester et valider notre compatibilité avec Stretch, dernière stable du moment.
Notre objectif est de finaliser ce travail. Nous en profiterons pour arrêter la prise en charge des anciennes versions. En effet, on connaît encore des AlternC qui tournent sous Lenny.
Pour alléger les contraintes, nous souhaitons ne suivre maintenant que les versions stable et oldstable. Nous arrêterons donc la prise en charge des versions plus anciennes.

Durant ces trois jours, nous travaillerons en priorité sur ces points :

  • publier une première version validée pour Stretch ;
  • tester les processus de migration des versions précédentes (Wheezy et Jessie) ;
  • finaliser l’intégration de Let’s Encrypt déjà traitée par le couple alternc-ssl et alternc-certbot.

Nous aimerions aussi amorcer une réflexion sur les suites à donner. Nous avons des idées, mais sans priorité particulière. C’est le bon moment pour suggérer des pistes.

Et vous, qu’en pensez‐vous ?

Ces trois journées sont ouvertes à tout le monde. Vous pourrez nous aider à améliorer l’existant, nous suggérer les améliorations pour la suite, montrer nos défauts et qualités, traduire, boire un café, un thé ou un chocolat chaud…

Vous pouvez vous inscrire sur le Framadate et faire vos remarques ci‐dessous.

Où ?

Dans les locaux d’Octopuce, un des principaux contributeurs au projet : 29 rue Merlin, 75011 Paris. La station de métro la plus proche est Père Lachaise (lignes 2 et 3).

Aller plus loin

  • # Typo

    Posté par . Évalué à 1.

    La compatibilité est assurée avec (Debian) Stretch pas avec Strech.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.