Ardour 2.0 en version finale

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
1
mai
2007
Son
Après 2 ans de travail, Paul Davis (chef du projet et développeur à plein temps) et sa communauté viennent de mettre la touche finale à la version 2.0 d'Ardour, la station de travail audio libre la plus réputée (la version 0.99 est déjà utilisée dans quelques studios d'envergure).

En plus d'une refonte bienvenue de l'interface, désormais plus agréable à l'oeil et plus intuitive, et de la correction de très nombreux bugs, la nouvelle mouture de l'enregistreur multipiste offre, entre autres, des possibilités d'enregistrement destructif, d'annuler et refaire même après fermeture et réouverture du logiciel, un support plus stable des greffons VST, ainsi qu'une prise en charge modulaire de surfaces de contrôle matérielles (notamment Frontier Designs Tranzport et Mackie Control Protocol).

Les sources sont d'ores et déjà disponibles pour Linux, en attendant les paquets officiels des différentes distributions, notamment celles qui sont orientées création multimédia telles que Planet CCRMA, 64Studio, JackLab et la bientôt disponible Ubuntu Studio. Quant aux utilisateurs de Mac OS, ils disposent d'images DMG.

Le projet va maintenant continuer sa route, qui passe par le Google Summer Of Code 2007 où seront implémentés l'édition MIDI et un panner spécialement conçu pour les systèmes multi-hauts parleurs. La prochaine version devrait aussi voir la naissance d'un portage pour Windows, une amélioration de l'ergonomie des plugins et des envois pré et post-fader. Les possibilités d'Ardour incluent :
  • l'enregistrement multipiste,
  • l'édition non destructive avec possibilités d'annulation illimitées,
  • une automatisation complète,
  • une puissante table de mixage,
  • un nombre illimité de pistes / bus / greffons,
  • l'annulation même après fermeture et réouverture du programme,
  • un support multi-langues,
  • l'enregistrement destructif,
  • la synchronisation avec le timecode,
  • le contrôle matériel du logiciel grâce aux surfaces de contrôles de type Mackie Control Universal.

Le programme possède un système de routage flexible "de n'importe où à n'importe où", et autorise autant de ports d'entrées/sorties physique que votre système permet. Ardour dispose d'un large éventail de fonctions audio pour la vidéo, telles que la lecture synchronisée à la vidéo et le pullup/pulldown des taux d'échantillonnage. (traduit depuis Ardour.org)

Aller plus loin

  • # .

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Et voici un paquet tout frais pour Debian Etch : http://gorfou.fr/contrib/ardour/ardour_2.0-1gorfou_i686.deb
    (attention, il n'y a aucune dépendance, il faut installer au moins jackd)
    • [^] # Re: .

      Posté par . Évalué à 2.

      merci bien pour ce paquet. Cela semble fonctionner (j'ai juste démarré l'application, pas encore fait de test).
      Est-ce que c'est vraiment mieux avec un noyau temps réel (preempt), ou alors cela peut fonctionner sans ? Je crois que Debian ne fournit pas de noyau temps réel dans ses paquets. Si je veux recompiler mon noyau avec ses fonctionnalités, est-ce que la version 2.6.21 intègre déjà les patchs nécessaires à cela ?

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: .

        Posté par . Évalué à 2.

        cela tombe bien, j'avais besoin d'enregistrer des pistes, et je devais redémarrer à chaque fois sous windows pour utiliser Audacity, car sous linux la latence était trop importante et le son était tordu. Avec Ardour2, non seulement je n'ai pas encore perçu de latence (je n'utilise que 3 pistes pour le moment), mais en plus il est plus pratique à utiliser qu'Audacity, même s'il ne propose pas toutes les possibilités d'éditions et effets de ce dernier.

        Ardour2 a beaucoup d'options et semble très riche en tout cas. On verra à l'usage. Superbe logiciel en tout cas, à la fois visuellement, pour ses performances et ses possibilités. En plus je n'ai rien eu de spécial à faire pour avoir le son, juste lancer jackd, choisir mon entrée avec alsamixer et enregistrer !

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: .

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il y a deux niveaux possibles. Avec le noyau de base de Debian, la latence n'est pas très bonne, même si ça reste utilisable pour des choses simples avec un CPU rapide.
        Le premier truc à faire est de charger le module realtime, et d'activer l'option dans Jack. Mais pour charger le module realtime, il faut avoir les "capabilities" en module, ce qui n'est pas fait par défaut pour des raisons de sécurité. Mais l'opération est facile, il faut juste charger les options du noyau actuel, changer cette option, faire un kbuild et installer le nouveau paquet-noyau, puis faire un paquet du module realtime avec module-assistant. Tout compris ça doit faire 5 ou 6 commandes pas plus.

        L'étape supérieure, c'est d'essayer le patch preempt d'Ingo Molnar. Là on obtient des latences très basses, facilement inférieures à 2ms.
        Mais c'est plus chiant à faire, il faut partir du noyau d'origine de kernel.org et appliquer le patch puis réussir à faire booter le nouveau noyau sous debian. Appliquer à la fois les patch debian et le preempt me parait encore plus tenir du parcours du combattant.
        • [^] # Re: .

          Posté par . Évalué à 1.

          Appliquer à la fois les patch debian et le preempt me parait encore plus tenir du parcours du combattant.

          Bof non, c'est relativement aisé ...
          Pour les personnes qui ont jamais compilé un noyau il suffit de suivre un tuto.
          Par exemple celui là : http://formation-debian.via.ecp.fr/wiki/index.php/Compiler_s(...)

          Pour le patch de mingo ça se passe ici : http://people.redhat.com/mingo/realtime-preempt/
          • [^] # Re: .

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            ah bien sûr, appliquer un patch et compiler un noyau c'est facile, mais quand tu appliques un premier gros patch, et que tu essayes d'appliquer un deuxieme gros patch par dessus, en général tu as des conflits partout car les mêmes endroits sont touchés. Donc il faut se taper tous les rejets du patch à la main...
            J'ai fait ça une fois il y a quatre ans, je me suis dit : plus jamais.
  • # Très efficace

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    J'utilise la beta d'Ardour 2 depuis un bon moment maintenant, avec Jack, qjackctl et Hydrogen. Couplée à une petite carte son / table de mixage externe de premier prix (M-Audio FastTrack Pro), l'enregistrement est d'excellente qualité et le travail sous Ardour 2 est vraiment très agréable (comparé à l'ancienne version). Et très content de voir une amélioration du support VST, pour le home-studiste amateur, c'est sûrement le dernier frein au passage complet sous linux pour la MAO.
    • [^] # Pb compilation Ardour 2; Ardour 2 rc2:ok

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonsoir

      Sur 64 Studio 1.2.0

      J'ai essayé de compiler cette version 2 mais j'ai le message suivant:

      scons
      scons: Reading SConscript files ...
      Checking for pkg-config version >= 0.8.0... (cached) yes
      Checking for cairo... yes
      Checking for gthread-2.0... yes
      Checking for lrdf... yes
      Checking for libgnomecanvas-2.0... yes
      Checking for gtk+-2.0... no
      gtk+-2.0 >= 2.10.0 not found.
      You do not have the necessary dependencies required to build ardour
      Please consult http://ardour.org/building for more information

      J'ai essayé d'installer tout ce qui avait un rapport avec gtk+ mais sans succès

      Sur ce site, j'ai donc essayé d'installer directement Ardour 2
      ttp://gorfou.fr/contrib/ardour/ardour_2.0-1gorfou_i686.deb

      mais j'ai la réponse suivante:
      dpkg -i ardour_2.0-1gorfou_i686.deb
      dpkg-deb: fin de fichier inattendue dans numéro de version dans ardour_2.0-1gorfou_i686.deb
      dpkg : erreur de traitement de ardour_2.0-1gorfou_i686.deb (--install) :
      le sous-processus dpkg-deb --control a retourné une erreur de sortie d'état 2
      Des erreurs ont été rencontrées pendant l'exécution :

      Je suppose que cette version ne fonctionne qu'avec Debian Etch

      Bon, pour l'instant, je me contente de la version 2 rc2 dessus, c'est déjà bien (il ne doit pas me manquer grand chose !)
      • [^] # Re: Pb compilation Ardour 2; Ardour 2 rc2:ok

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si tu compiles, tu dois installer le paquet libgtk2.0-dev (les fichiers d'en-tête .h). Et ça ne marche qu'avec une version 2.10 au minimum.

        D'ailleurs Etch est normalement disqualifiée à cause de ça, et il vaut mieux passer sur Sid, d'autant plus que ça permet de profiter des interfaces audio firewire puisque freebob est maintenant intégré à Jack.
        • [^] # Re: Pb compilation Ardour 2; Ardour 2 rc2:ok

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Freebob qui devient ffado http://www.ffado.org/ et va devenir LE driver de cartes son firewire pour Linux, pas seulement les cartes à chipset BeBob :)

          Et en plus de jack, ffado s'intégrera à alsa mais ils me semble qu'ils cherchent quelqu'un qui s'y connait un peu en alsa pour s'en occuper, donc si quelqu'un a envie d'aider ;)
      • [^] # Re: Pb compilation Ardour 2; Ardour 2 rc2:ok

        Posté par . Évalué à 2.

        Salut,

        Un dev d'Ardour vient de poster (sur la liste de 64 studio) ce "howto" pour compiler Ardour2:

        (ATTENTION, ça demande de remplacer jack par une version de dévelopement, donc potentiellement instable... peut-être est-il possible de sauter les étapes 2/3/4)

        1. Ajouter ce dépot à /etc/apt/sources.list:
        deb ftp://ftp.uk.debian.org/debian/ testing main

        2. Installer les paquets suivants:
        sudo apt-get update
        sudo apt-get install subversion scons autoconf automake libtool intltool
        libboost-dev
        sudo apt-get install libsndfile1-dev libsamplerate-dev libasound2-dev
        liblrdf-dev liblo-dev fftw3-dev
        sudo apt-get install libcairo2-dev libatk1.0-dev libtiff-dev
        libglade2-dev libgnomecanvas2-dev

        2. Enlever la biblio jack existante:
        sudo rm -rf /usr/lib/jack
        sudo rm -rf /usr/lib/libjack-*
        sudo rm -rf /usr/include/jack

        3. Récupérer et compiler la toute dernière version de jack:
        svn co http://subversion.jackaudio.org/jack/trunk/jack
        cd jack
        ./autogen.sh --prefix=/usr
        sudo make install
        cd ..

        4. Créer un lien là où 64 Studio s'attend à trouver jack:
        sudo ln -s /usr/lib/libjack.so /usr/lib/libjack-0.100.0.so.0

        5. Récupérer Ardour2 depuis le dépot subversion et le compiler:
        svn co http://subversion.ardour.org/svn/ardour2/trunk ardour2
        cd ardour2
        scons FFT_ANALYSIS=yes SURFACES=yes


        (jai pas essayé, mais ça devrait marcher avec la 2.0, pas juste le svn.)
  • # mouaiff....

    Posté par . Évalué à 2.

    Personnellement la version 2.0 m'a déçu : avec les changements dans l'interface j'ai complètement perdu les repères que j'avais sur la version 0.9 et les menus font un peu fouillis. De plus j'ai constaté de nombreux bugs (perte de son inexpliquée, position aberrante des marqueurs de temps, etc.). Peut-être est-ce du à une construction malencontreuse du paquetage Debian... Je n'ai constaté en outre aucune amélioration significative au niveau des performances. Toujours est-il que je suis revenu à la version précédente sur laquelle je me sens bien plus à l'aise, et tant pis pour cet hideux gtk 1.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.