BLFS 6.0 est sortie

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par Amaury.
Tags :
0
9
mai
2005
Distribution
Une nouvelle version de BLFS est sortie.

Cette distribution en est maintenant à la version 6, comme sa s½ur, LFS. Elle est sortie le 2 avril et a dû passer à travers le flot des poissons.
BLFS est la suite de LFS, qui propose de compiler soi-même tous les logiciels installés. BLFS décrit comment installer le réseau, le serveur X et tout ce qui n'est pas abordé par la LFS.
Elle offre donc comme toute bonne distribution, de nombreuses améliorations. C'est le moment de s'y mettre ! La nouvelle version est sortie et il ne s'agit pas ici de lister ou de copier le ChangeLog.

Cette version, comme toutes les autres, n'est ni une véritable distribution, ni un simple livre. Il s'agit d'un véritable HOW-TO construire et compiler son système GNU/Linux.
On rappellera, entre autres, que la compilation peut accélérer les performances du système, et offrir un gain de place appréciable pour les petits systèmes : on installe uniquement ce dont on a besoin.

Cette nouvelle version corrige les bugs des précédentes versions, mais elle devient surtout la suite de LFS 6.0. Les logiciels évoluant relativement vite,
BLFS sort donc un nouveau manuel pour l'installation et la compilation de vos programmes préférés.

On notera la version Xorg 6.8.2, et on regrettera que la procédure d'installation de la version 3.4 de KDE n'est pas présente (seul KDE 3.3.2 est utilisé).
Attention tout de même aux petits CPUs, l'installation récursive peut être (très) longue (Xorg, KDE, etc.) et lassante. Une version automatisée (aLFS) a été programmée pour LFS, à quand une version pour BLFS ?

Bonne installation et bon courage !

Aller plus loin

  • # Version automatisée

    Posté par . Évalué à 2.

    Une version automatisée (aLFS) a été programmée pour LFS, à quand une version pour BLFS ?


    Ça ne s'appelerai pas gentoo ?
    • [^] # Re: Version automatisée

      Posté par . Évalué à 1.

      Certainement pas, gentoo est une meta distrib qui recompile les source à chaque install selon l'envie des users, mais c'est une distrib completement independante de lfs
      • [^] # Re: Version automatisée

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Je pense fork_bomb ne voulait pas parler d'une quelconque relation entre LFS et Gentoo mais qu'une LFS automatisée ressemble à ce que Gentoo propose (ou alors il voulait lancer un sale Troll).

        N'ayant jamais utilisé LFS et très peu Gentoo, je me demande tout de même dans quelle mesure cette remarque est vraie...
        • [^] # Re: Version automatisée

          Posté par . Évalué à 10.

          > N'ayant jamais utilisé LFS et très peu Gentoo, je me demande tout
          > de même dans quelle mesure cette remarque est vraie...

          Il n'y a pas plus de raison de mettre toutes les distribs sources dans le même panier qu'il n'y en a pour les distribs binaires. Si je te dis "aLFS est une distrib source, donc pareil que Gentoo", je suis autant à côté de la plaque que si je te dis "RedHat est une distrib binaire, donc pareil que Debian". Le fait de compiler n'est qu'une des nombreuses caractéristiques d'une distrib source, exactement comme le fait de ne pas compiler pour une distrib binaire.

          Hmmm... ouais... je viens de faire 3 phrases qui disent toutes exactement la même chose, mais je sais pas lesquelles effacer...
    • [^] # Re: Version automatisée

      Posté par . Évalué à 10.

      Autrefois adepte de LFS, j'avais commencé à bosser sur un script d'installation automatique, sans savoir que aLFS existait. Quand j'ai découvert Gentoo, j'ai été complètement dégouté d'avoir fait tout ça pour rien! :)

      Ceci dit je trouve l'intérêt de aLFS très limité: LFS est pour moi une distribution qui permet d'apprendre et de comprendre le fonctionnement des softs de base de son Unix, une sorte de formation pour sysadmin, et aussi une base permettant l'édification d'un système spécialisé. Automatiser l'installation lui retire tout intérêt; autant passer à Gentoo qui permettra de faire de même, tout en paramètrant avec aisance ses paramètres de compilation.
      • [^] # Re: Version automatisée

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne suis pas d'accord.
        J'utilise précisément ce genre de système, et il y a un tas de bonnes raisons.
        La principale est que j'ai beaucoup plus de contrôle sur le packaging et l'installation des logiciels.
        C'est parce que j'utilise ce système que je peux utiliser paco, que je suis en simpleinit-msb depuis des années (alors que certains trollent encore aujourd"hui sur un démarrage du système parallélisable, simple, ...), que je suis en LVM depuis des années, que j'ai pu installer gcc 4.0.0 à sa sortie, que j'ai pu compiler KDE avec (parce que ça va plus vite, même si c'est plus difficile à voir sur mon bi-pro), ...
        Gentoo ne permet pas autant de contrôle, mais surtout, gentoo nécessite d'apprendre un système de paquetage pour bien le maîtriser, et de savoir interagir avec si on n'a pas d'ebuild pour un paquetage.
        Par exemple, la dernière fois que j'ai regardé, on ne pouvait pas compiler grand chose avec gcc 4.0.0 sur Gentoo.

        Je pense que quand on a "appris" avec LFS, une évolution intéressante est de capitaliser sur ce que l'on a appris. C'est ce que je fais depuis 2001 et je ne l'ai jamais regretté.
      • [^] # Re: Version automatisée

        Posté par . Évalué à 5.

        Ceci dit je trouve l'intérêt de aLFS très limité: LFS est pour moi une distribution qui permet d'apprendre et de comprendre le fonctionnement des softs de base de son Unix [...]. Automatiser l'installation lui retire tout intérêt;

        Pas d'accord. Automatisé ou pas, ça revient au même, amha. Si tu as un script qui enchaîne des commandes, je vois pas ce qui t'empêche, de les étudier offline, c'est à dire les unes après les autres, avant de lancer le script. Comme ça tu vois, pour chacune, les options à ta disposition, celles qui te branchent et celles que tu rejettes. Une fois que t'as fini, tu laisses mouliner le bousin et t'en profites pour redécouvrir la vie.

        Je ne vois pas en quoi cette démarche diffère fondamentalement du fait de prendre un bouquin et de taper les commandes qui s'y trouvent les unes à la suite des autres. J'aurais même tendance à penser que l'aFLS, abordée comme expliqué au dessus, apporte une meilleure vision globale de ce qui va se passer avant de commencer quoi que ce soit ; sur une pure LFS, je connais pas de moyen simple de revenir en arrière !

        A côté de ça, quand j'ai installé ma LFS (4.0, pour ma passerelle, donc avant que l'aFLS soit au point), je me souviens m'être beaucoup ennuyé à compiler des softs les uns après les autres sans avoir aucun choix à faire et rien du tout à apprendre. (Sur un P200 avec 128Mo de ram syndicaux, on comprend que j'y aie passé du temps ;)

        Et pour cause : LFS, c'est vraiment le système de base. Ce n'est qu'une fois arrivé pratiquement à la fin du bouquin que j'ai pu trifouiller un peu et me faire plaisir, par exemple en ayant le choix total de la forme de mes scripts d'init, en configurant mes iptables et tout.

        autant passer à Gentoo qui permettra de faire de même, tout en paramètrant avec aisance ses paramètres de compilation.

        Non, pas pareil, et là je crois qu'il y a pas mal de monde qu'est parti à côté de ce que voulait dire fork_bomb. Il ne disait pas aLFS c'est pareil que Gentoo mais demandait si une BLFS automatisée, ce serait pas un peu une Gentoo ?.

        Si on veut comparer LFS et Gentoo, alors il faut s'en tenir à dire que « aLFS, c'est comme passer de rien au stage1 de gentoo, puis de là au stage2, et s'arrêter là ».

        Après, automatiser BLFS, ça paraît difficile, puisque ça n'est plus trop linéaire. Tel que je le vois, BLFS, c'est plus un condensé formaté de pré-lecture de docs qu'autre chose... (ça suffit pour lancer un troll ? j'arrête là ?-P )
  • # Version automatisée LFS + BLFS

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    J'ai écris un programme qui génère des scripts pour LFS et BLFS et qui se base sur les version HTML. Pour la partie BLFS, la gestion des dépendances est automatique et permet d'ajouter sans difficulté des packages qui n'appartiennent pas à BLFS. Il suffit alors d'écrire le script de compilation et la liste des dépendances une fois pour toutes. Va falloir qu'un jour je me décide à en parler sur une des ML de linuxfromscratch mais ne connaissant pas les aLFS-like, j'ai peur que ça n'en fasse qu'un de plus.
  • # comparaison Gnome/KDE

    Posté par . Évalué à 3.

    on pourra comparer le nombre de pages consacrées aux instructions se rapportant à KDE et Gnome ici :

    http://www.lfs-matrix.de/blfs/view/stable/(...)

    oui, ça peut faire un choc.
    • [^] # Re: comparaison Gnome/KDE

      Posté par . Évalué à 2.

      En même temps, pour installer KDE sur un LFS (ce que j'ai déjà réalisé moult fois), après avoir suivi conjointement http://kde.org/info/requirements/3.4.php(...) et ton lien, un petit coup de konstruct, et hop, c'est réglé.
      Pas besoin de passer 15 jours à compiler chaque partie séparément.
      Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi l'équipe du BLFS s'obstine à refuser d'utiliser cet outil...
      • [^] # Re: comparaison Gnome/KDE

        Posté par . Évalué à 2.

        utilise donc garnome :s
        • [^] # Re: comparaison Gnome/KDE

          Posté par . Évalué à 1.

          e17 CVS ?
          ouais bon je sais c'est du CVS , mais ca marche quand même super bien (pour moi en tous cas ).

          quoi ?
          non c'est pas un throll

          ok =====>[]
          • [^] # Re: comparaison Gnome/KDE

            Posté par . Évalué à 1.

            Je sais ça ne fait avancer aucun débat, mais c'est juste pour confirmer la qualité de e17. Je l'utilise depuis de nombreux mois et j'en suis heureux.

            voilà c'était tout, juste pour que rsystem ne se sente pas tout seul. :)
            • [^] # Re: comparaison Gnome/KDE

              Posté par . Évalué à 1.

              Ne pas parler de e17 mais de e16.999999999.....
              e17 est prévu pour 2032 ... enfin si y a pas de bogues.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.