GNU Guix 1.4.0 est publié

Posté par  . Édité par palm123 et Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
34
27
déc.
2022
Distribution

GNU Guix est le gestionnaire de paquets transactionnel et une distribution perfectionnée du système GNU qui respecte la liberté de ses utilisateurs. Guix peut s’utiliser en tant que gestionnaire de paquets sur n’importe quel système utilisant le noyau Linux ou Hurd, et peut s’utiliser comme distribution à part entière sur les machines i686, x86-64, ARMv7, AArch64 et POWER9.

En plus des fonctionnalités habituelles des gestionnaires de paquets, Guix permet des mises à jour et des retours en arrière transactionnels, de gérer ses paquets sans privilèges, d’utiliser plusieurs profils par utilisateur, et d’empaqueter une collection de paquets via une archive TAR repositionnable ou une image Docker. Et tout ceci pour n’importe quel point dans le temps via guix time-machine.

Lorsque Guix est utilisé comme distribution GNU/Linux à part entière, il permet aussi de gérer son système d’exploitation avec une approche déclarative et sans état. Guix est extrêmement personnalisable et bidouillable grâce à ses interfaces Guile (un dialecte du langage Scheme).

La publication fournit des images d’installation ISO 9660, une image pour machine virtuelle et un script d’installation pour installer le gestionnaire de paquets sur votre distribution GNU/Linux sans interférer avec celle‑ci. Les utilisateurs de Guix peuvent mettre à jour comme d’habitude en lançant guix pull.

La suite de la dépêche est une traduction de l’annonce officielle. Le « nous » utilisé dans la dépêche renvoie à l’équipe Guix, pas aux traducteurs.

Le poste de travail Linux : un objectif gouvernemental ?

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau, devnewton, Julien Jorge et Benoît Sibaud. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
50
18
déc.
2022
Distribution

Une étude de la DGFiP Direction générale des Finances publiques s’intéresse au « poste de travail Linux » et propose sa généralisation dans les administrations.

Corrections du 2023-01-03: la DGFiP est juste pilote d'un marché dans le cadre duquel a été commandé cette étude. Cette dernière ne propose pas la généralisation du poste Linux, mais de dresser un état de l'art sur le sujet. Les conclusions de l'étude n'engagent pas l'administration.

Cette étude est présentée sous la forme de documents au format OpenDocument ce qui montre bien la volonté des participants du groupe interministériel.

Que doit-on en penser ? Une étude de plus que l’on range au fond du placard ou au contraire une vraie volonté de progrès ?

Cette étude, comme pour celles qui l’ont précédée, est le fruit d’un travail interministériel auquel a contribué l’ADULLACT. Les logiciels libres dans l’administration ne sont plus marginaux, mais au contraire font preuve d’un consensus de plus en plus établi.

Alors, le gouvernement arrivera-t-il enfin à mettre des postes de travail sous Linux dans toute l’administration ? Les auteurs de l’étude du groupe interministériel le souhaitent vivement. Quels écueils devront-ils éviter ? Sauront nous les aider ? Vos commentaires, vos avis et conseils seront les bienvenus.

Corrections du 2023-01-03 : La DGFiP n'est que le pilote du marché. La contribution d'Adullact est la publication des travaux.

2 ème mise à jour de l'Emmabuntüs DE4 axée sur le réemploi pour tous avec Ventoy

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Nils Ratusznik et Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
15
18
août
2022
Distribution

Pendant cette période estivale, le collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de sa deuxième mise à jour de l’Emmabuntüs Debian Édition 4 1.02, basée sur la Debian 11.4 Bullseye stable, disponible en version 32 ou 64 bits et supportant les deux environnements Xfce et LXQt.

Rappelons que cette distribution est née au sein d’Emmaüs, pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations, notamment humanitaires, mais aussi pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, tout en prolongeant la durée de vie du matériel informatique, ce qui réduit le gaspillage lié à la surconsommation de matière première.

Rocky Linux 9.0

Posté par  . Édité par Nils Ratusznik, Benoît Sibaud, palm123 et bobble bubble. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
37
1
août
2022
Distribution

Après AlmaLinux, c'est au tour de Rocky Linux de sortir la version 9.0 de son clone de Red Hat Enterprise Linux (RHEL), la célèbre distribution commerciale destinée aux professionnels et aux entreprises.

AlmaLinux 9.0

Posté par  . Édité par bobble bubble, Benoît Sibaud, palm123, Florent Zara et Pierre Jarillon. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
30
6
juil.
2022
Distribution

L’arrêt de CentOS 8 en tant que distribution Linux a provoqué pas mal de chamboulements dans le monde des distributions Linux.

Pour rappel, CentOS 8 est devenue CentOS stream 8 et les ISO de la distribution ne sont plus disponibles.
CentOS stream 9 est sortie l’année dernière, elle est basée sur Fedora 34 et va être supportée tout le long de la phase support complet de RedHat Enterprise Linux 9 (cf page).

Il existe deux principales distributions qui sont sorties en tant qu’alternative à CentOS stream :

  • RockyLinux
  • AlmaLinux

Logo AlmaLinux

(NdM: d’autres existent, plus ou moins connues ou spécialisées ; une dépêche dédiée est en cours de rédaction sur le sujet)

Dans cette dépêche, nous allons voir ce que propose la version 9 d’AlmaLinux (nom de code : Emerald Puma), dans les bacs depuis fin mai pour les architectures x86_64, aarch64, ppc64le et s390x.

La distribution GNU/Linux Trisquel 10.0 « Nabia » est là !

21
26
mar.
2022
Distribution

Ce mardi 1er février 2022 est sorti une nouvelle version de la distribution GNU/Linux-libre Trisquel : la 10.0, nommée « Nabia ». Il s'est donc écoulé un an et demi depuis la précédente version majeure (dite « Etiona »). Mais qu’est-ce que cette énième distribution ? Et qu’apporte cette nouvelle version ?

Chez les Ch’tis au grand cœur

Posté par  . Édité par Ysabeau et Xavier Teyssier. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
25
22
mar.
2022
Distribution

Stéphane et ses collègues des associations GiveIT et des Bricos du Cœur ont bien voulu accorder une interview au collectif Emmabuntüs dans laquelle ils expliquent la genèse de leurs actions pour le reconditionnement des ordinateurs usagés ainsi que leur penchant certain pour le logiciel libre en général et pour Emmabuntüs en particulier.
Un premier contact entre nous avait eu lieu en 2020 quand les Bricos du Cœur ont fait don à YovoTogo de 80 ordinateurs portables réformés provenant de leur maison mère, qui a une très bonne politique concernant la Responsabilité Sociétale des Entreprises, ce qui permet notamment ce genre d’action.

Capture d'écran Clé de réemploi Emmabuntüs version GiveIT

Plus récemment, à la suite d’une de leurs nombreuses « install parties » durant lesquelles ils utilisent la clé de réemploi magique d’Emmabuntüs, ils nous ont signalé un petit souci avec les SSD de type NVMe, problème qui a été corrigé immédiatement grâce à leur retour d’expérience.

Et à ce sujet, on verra dans l’interview qu’après chaque don d’ordinateur un retour d’expérience est demandé au bénéficiaire et que LibreOffice est à l’honneur.

Une nouvelle mise jour de la clé USB de réemploi Emmabuntüs

Posté par  . Édité par Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
11
20
fév.
2022
Distribution

Dans le cadre de sa campagne de réemploi lancée en septembre 2020 avec Debian-Facile, Blabla Linux et Tugaleres.com, le collectif Emmabuntüs vient de mettre en ligne la troisième version de sa clé de réemploi, basée sur Ventoy ou MultiSystem, permettant maintenant la création automatique d’un clone à partir d’un disque dur de référence.

Cette nouvelle fonctionnalité permet aux équipes de reconditionnement de personnaliser leur disque dur de référence avec les différentes distributions GNU/Linux, puis d’en faire une sauvegarde automatique dans un clone compatible avec la clé de réemploi Emmabuntüs.

Le collectif a profité de cette évolution pour installer un dépôt Framagit public dédié aux scripts et tutoriels de la clé de réemploi, et pour mettre ceux-ci à jour.

D’ailleurs pour nous présenter tout l’intérêt de cette clé, et pour soutenir l’événement JerryValentin 2022, Blabla Linux vient de réaliser cette sympathique vidéo :
annonce de la vidéo)

Sortie de l'Emmabuntüs DE4 axée sur le réemploi pour tous avec Ventoy !

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
31
26
jan.
2022
Distribution

En ce début d’année, le collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de sa première mise à jour de l’Emmabuntüs Debian Édition 4 1.01, basée sur la Debian 11.2 Bullseye stable, disponible en version 32 ou 64 bits et supportant les deux environnements Xfce et LXQt.

Rappelons que cette distribution est née au sein d’Emmaüs, pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations, notamment humanitaires, mais aussi pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, tout en prolongeant la durée de vie du matériel informatique, ce qui réduit le gaspillage lié à la surconsommation de matière première.

Cette nouvelle mise à jour de notre distribution apporte l’ajout de l’utilitaire Ventoy dans le cadre de notre campagne de réemploi lancée début septembre 2020 en collaboration avec nos amis de Debian-Facile et Tugaleres.com sur la France, Blabla Linux sur la Belgique, car nous venons de mettre en ligne une seconde version de notre clé de réemploi basée maintenant sur Ventoy.

Emmabuntus 4 1.01

Emmabuntüs : une nouvelle clé USB de réemploi encore plus magique avec Ventoy !

25
29
déc.
2021
Distribution

Dans le cadre de notre campagne de réemploi lancée avec Debian-Facile, Blabla Linux et Tugaleres.com en septembre 2020, nous venons de mettre en ligne une seconde version de notre clé de réemploi basée maintenant sur Ventoy.

L'avantage d'utiliser Ventoy au lieu de MultiSystem est qu’il permet la création de cette clé sur GNU/Linux et Windows, ce qui n’était pas le cas précédemment. De plus la réalisation de la clé est plus simple avec Ventoy.

Interface clé de réemploi Ventoy

MirageOS - un micro OS (unikernel) en OCaml

74
21
déc.
2021
Distribution

MirageOS est un outil permettant de créer un unikernel (un système d’exploitation) pouvant faire office de micro-service comme un site Internet, un service SMTP ou encore un service DNS. L’objectif de MirageOS est de proposer une solution modulaire afin que l’utilisateur puisse créer son propre système selon ce qu’il souhaite vraiment. La modularité et l’approche clean-state de MirageOS permet de délester le système final d’éléments superficiels à priori. De ce fait, MirageOS est capable de produire un système d’exploitation complet comme un simple site internet ne pesant au final que ~16 Mo.

L’approche de MirageOS est de reconstruire tous les éléments de votre application finale en OCaml (en partant de votre API REST à la pile TCP/IP). Les logiques d’abstraction et la modularité d’OCaml sont les bases de MirageOS afin de s’abstraire de tout ce qui est à proprement parler lié au système (les syscalls) et de pouvoir interchanger une implémentation avec une autre sans changer le reste de l’application. Par ces mécanismes-là, MirageOS a la possibilité de produire un simple exécutable ou de produire un système complet capable d’être virtualisé avec Xen ou KVM.

Dans cette dépêche, nous allons voir ce qu’est concrètement MirageOS et expliquer comment l’utiliser.

Emmabuntüs DE4 basée sur Debian Bullseye

Posté par  . Édité par Pierre Jarillon et bobble bubble. Modéré par Julien Jorge. Licence CC By‑SA.
28
29
sept.
2021
Distribution

Ce lundi 20 septembre 2021, le collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de sa nouvelle version Emmabuntüs Debian Édition 4 1.00, basée sur la Debian 11.0 Bullseye stable, disponible en version 32 ou 64 bits et supportant les deux environnements Xfce et LXQt.

Rappelons que cette distribution est née au sein d’Emmaüs, pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations, notamment humanitaires, mais aussi pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, tout en prolongeant la durée de vie du matériel informatique, ce qui réduit le gaspillage lié à la surconsommation de matière première.
Les nouveautés de cette dernière version sont la suppression de certains logiciels propriétaires au profit d’alternatives libres tels que DWService à la place de Teamviewer, Jami remplaçant Skype, et la suppression d’Adobe Flash devenu obsolète.

La suite de l'article vous fera découvrir le nouveau thème graphique et le nouveau logo.

Emmabuntüs dévoile son nouveau look

Posté par  . Édité par Ysabeau et Pierre Jarillon. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
18
23
juin
2021
Distribution

Ce lundi 21 juin 2021, le collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de sa nouvelle version Emmabuntüs Debian Édition 4 RC1, basée sur la Debian 11 RC2 Bullseye, disponible en version 32 ou 64 bits et supportant les deux environnements Xfce et LXQt.

Rappelons que cette distribution est née au sein d’Emmaüs, pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations, notamment humanitaires, mais aussi pour favoriser la découverte de GNU/Linux par les débutants, tout en prolongeant la durée de vie du matériel informatique, ce qui réduit le gaspillage lié à la surconsommation de matière première.
Les nouveautés de cette dernière version sont la suppression de certains logiciels propriétaires au profit d’alternatives libres tels que DWService à la place de Teamviewer, Jami remplaçant Skype, et la suppression d’Adobe Flash devenu obsolète.

Vous voulez voir à quoi ressemble cette nouvelle version ?

Sortie de YunoHost 4.2

76
30
mai
2021
Distribution

La sortie de YunoHost 4.2 est l’occasion de rappeler l’existence de ce projet et de tenir au courant de ses dernières évolutions. On note la réécriture en Python 3, et en Vuejs pour l’interface web.

Interface utilisateur de Yunohost

YunoHost est une distribution basée sur Debian qui facilite l’auto-hébergement en fournissant une interface conviviale pour installer et administrer des applications serveurs. Le catalogue d’applications gérées par YunoHost est de plus en plus fourni et propose des logiciels pour gérer ses courriels, son nuage de données, son serveur média, le partage de fichiers, l’agrégation d’informations, etc.

GNU Guix 1.3.0 est publié

Posté par  . Édité par tissevert, Benoît Sibaud et Ysabeau. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
31
16
mai
2021
Distribution

GNU Guix est le gestionnaire de paquets transactionnel et une distribution perfectionnée du système GNU qui respecte la liberté de ses utilisateurs. Guix peut s’utiliser en tant que gestionnaire de paquets sur n’importe quel système utilisant le noyau Linux ou Hurd, et peut s’utiliser comme distribution à part entière sur les machines i686, x86-64, ARMv7, AArch64 et POWER9.

En plus des fonctionnalités habituelles des gestionnaires de paquets, Guix permet des mises à jour et des retours en arrière transactionnels, de gérer ses paquets sans privilèges, d’utiliser plusieurs profils par utilisateur, et d’empaqueter une collection de paquets via une archive TAR repositionnable ou une image Docker. Et tout ceci pour n’importe quel point dans le temps via guix time-machine.

Lorsque Guix est utilisé comme distribution GNU/Linux à part entière, il permet aussi de gérer son système d’exploitation avec une approche déclarative et sans état. Guix est extrêmement personnalisable et bidouillable grâce à ses interfaces Guile (un dialecte du langage Scheme).

La publication fournit des images d’installation ISO 9660, une image pour machine virtuelle et un script d’installation pour installer le gestionnaire de paquets sur votre distribution GNU/Linux sans interférer avec celle‑ci. Les utilisateurs de Guix peuvent mettre à jour comme d’habitude en lançant guix pull.

La suite de la dépêche est une traduction de l’annonce officielle. Le « nous » utilisé dans la dépêche renvoie à l’équipe Guix, pas aux traducteurs.

Proxmox Backup Server 1.1 est sorti avec sauvegarde sur bande

Posté par  . Édité par Xavier Teyssier, palm123, Benoît Sibaud, Ysabeau et Xavier Claude. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
17
17
avr.
2021
Distribution

Proxmox Server Solutions GmbH a annoncé la version 1.1 de sa solution libre de sauvegarde des serveurs Proxmox Backup Server. C’est une solution logicielle pour la sauvegarde et la restauration de machines virtuelles, de conteneurs et d’hôtes physiques. Il prend en charge les sauvegardes incrémentielles, entièrement dédupliquées, la compression et le cryptage authentifié.

Le serveur de sauvegarde Proxmox est basé sur Debian Buster 10.9, mais utilise le dernier noyau Linux de support à long terme (5.4.106), et inclut ZFS 2.0.

GNU Guix 1.2.0 est publié

Posté par  . Édité par zimoun, Davy Defaud, palm123, Benoît Sibaud, bobble bubble et Xavier Teyssier. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
38
29
nov.
2020
Distribution

GNU Guix est le gestionnaire de paquets transactionnel et une distribution perfectionnée du système GNU qui respecte la liberté de ses utilisateurs. Guix peut s’utiliser en tant que gestionnaire de paquets sur n’importe quel système utilisant le noyau Linux ou Hurd, et peut s’utiliser comme distribution à part entière sur les machines i686, x86-64, ARMv7 et AArch64.

En plus des fonctionnalités habituelles des gestionnaires de paquets, Guix permet des mises à jour et des retours en arrière transactionnels, de gérer ses paquets sans privilèges, d’utiliser plusieurs profils par utilisateur, et d’empaqueter une collection de paquets via une archive TAR repositionnable ou une image Docker. Et tout ceci pour n’importe quel point dans le temps via guix time-machine.

Lorsque Guix est utilisé comme distribution GNU/Linux à part entière, il permet aussi de gérer son système d’exploitation avec une approche déclarative et sans état. Guix est extrêmement personnalisable et bidouillable grâce à ses interfaces Guile (un dialecte du langage Scheme).

La publication fournit des images d’installation ISO 9660, une image pour machine virtuelle et un script d’installation pour installer le gestionnaire de paquets sur votre distribution GNU/Linux sans interférer avec celle‑ci. Les utilisateurs de Guix peuvent mettre à jour comme d’habitude en lançant guix pull.

La suite de la dépêche est une traduction de l’annonce officielle. Le « nous » utilisé dans la dépêche renvoie à l’équipe Guix, pas aux traducteurs.

Bien débuter avec Manjaro Linux

45
19
nov.
2020
Distribution

Manjaro est une distribution GNU/Linux basée sur Arch Linux.
Arch Linux est réputée être une distribution fiable, mais difficile et longue à installer et à configurer. Manjaro propose de reprendre les bons côtés d’Arch mais en simplifiant l’installation et la configuration. Manjaro est tout à fait adaptée à un débutant.

Ma vie : j’utilise Manjaro depuis plus de trois ans et je l’ai installée sur les quatre ordinateurs de la maison. Je suis fan et je la conseille aujourd’hui à tout le monde ! Cette dépêche ne va donc pas être un test de la distribution mais un retour d’expérience proposant quelques astuces pour installer, utiliser et maintenir Manjaro.

Sortie de la distribution EmmaDE3 1.03

Posté par  . Édité par Davy Defaud, Pierre Jarillon et Benoît Sibaud. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
19
10
nov.
2020
Distribution

Le 3 novembre 2020, le Collectif Emmabuntüs vient d’annoncer la sortie de la mise à jour de l’Emmabuntüs Debian Édition 3 1.03 (32 et 64 bits) basée sur la Debian 10.6 Buster et les environnements Xfce/LXQt.

Cette nouvelle mise à jour d’EmmaDE3 apporte — entre autres — le mode d’installation OEM qui s’insère dans le cadre de la campagne de réemploi lancée début septembre par le collectif Emmabuntüs avec la collaboration de Debian-Facile sur la France, Blabla Linux sur la Belgique, et Tugaleres.com.

La distribution GNU/Linux Trisquel 9.0 « Etiona » est là !

Posté par  . Édité par Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
22
30
oct.
2020
Distribution

Ce 19 octobre 2020, Trisquel GNU/Linux 9.0 « Etiona » est sorti ! C’est une distribution GNU/Linux basée sur Ubuntu, donc in fine Debian GNU/Linux. Sa raison d’être est d’être intégralement libre (et donc recommandée par la FSF), tout en restant facile à installer et utiliser. Malheureusement, peu de monde compétent semble motivé pour faire vivre ce projet, donc ça avance lentement (mais sûrement néanmoins !). Du coup, cette version (pourtant toute récente) se base sur Ubuntu 18.04 LTS (Long Term Support), alors que la 20.04 LTS est sorti il y a six mois. Cependant, puisqu’une version LTS d’Ubuntu est officiellement gérée durant cinq ans pour la sécurité, ce n’est pas problématique de ce côté‑là et il reste donc même environ deux ans et demi avant que la sécurité ne devienne un problème. On aura en revanche compris que ce n’est pas génial si l’on souhaite avoir des versions récentes des logiciels, mais ce n’est pas là le public visé par la distribution.

La clef USB magique (ou presque) d’Emmabuntüs pour le réemploi d’ordinateur !

31
9
sept.
2020
Distribution

Il y a quelques jours, nous présentions sur un autre site la technique utilisée par Emmabuntüs pour reconditionner rapidement des PC à l’aide d’une clef USB. Dans l’article, notre ami Amaury de Blabla Linux montrait en vidéo l’efficacité et la rapidité de ce procédé (2 minutes 42 pour Emmabuntüs DE3 et 1 minute 20 pour Debian-Facile 10.5.1).

Affiche de la campagne de réemploi de Debian-Facile & Emmabuntüs

Tsurugi Linux, une distribution pour l’investigation numérique

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
19
7
sept.
2020
Distribution

Tsurugi Linux est une distribution pour l’investigation numérique et la réponse à incident — le Digital Forensics and Incident Response (DIFR).

Le projet comprend :

  • Tsurugi Linux Lab : une distribution 64 bits, basée sur Ubuntu 18.04 LTS, avec un noyau modifié1, pour du DFIR, du renseignement à sources ouverts (OSINT), de l’analyse de logiciels malveillants (malware) et de l’analyse d’images, pour un usage éducatif ou professionnel ; les menus sont notamment organisés pour suivre les phases de l’investigation : identification, préservation, collecte, examen, analyse et présentation ;
  • Tsurugi Acquire : une distribution 32 bits minimale, pour l’acquisition de disque, toujours avec un noyau modifié1 ;
  • Bento : boîte à outils de 300 outils (Windows, GNU/Linux et macOS), pour l’investigation numérique, amorçable.

La migration vers Ubuntu 20.04 LTS est en cours.

Explication du nom : une tsurugi (剣) est une épée légendaire japonaise à double tranchant utilisée par les anciens moines.


  1. Notamment pour empêcher toute écriture / modification sur les périphériques connectés, ce que ne permet pas complètement le montage en lecture seule d’un volume, le noyau pouvant modifier un volume corrompu avant de le monter (cf. la discussion lors de l’épisode no 268 de NoLimitSecu, par exemple). 

Linux From Scratch 10.0 : c’est votre projet !

Posté par  . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Amaury J. et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
40
7
sept.
2020
Distribution

Comme chaque rentrée, c’est la période pour une nouvelle version de Linux From Scratch.

Linux From Scratch, ou LFS pour les intimes, est un livre décrivant pas à pas la construction à la main d’une distribution GNU/Linux, l’occasion idéale pour en apprendre plus sur GNU/Linux et créer la vôtre ! Tout cela 100 % traduit en français.

Logo de LFS

Interview de Bekomo Akoa Edward ingénieur en informatique membre de Camerubuntu

Posté par  (site Web personnel, Mastodon) . Édité par palm123, ZeroHeure, Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par ymz 🍆. Licence CC By‑SA.
31
23
juil.
2020
Distribution

EdwardAkoa, du nom sous lequel il poste sur le site, est ingénieur en informatique et diplômé en économie. Il fait partie de l’équipe de Camerubuntu. Camerubuntu c’est à la fois le nom du projet et de la nom de distribution camerounaise qu’ils développent. Le projet Camerubuntu a pour objectif de développer des logiciels libres adaptés à l’Afrique de façon à rendre les TIC accessibles à tous.

Comme on le verra, cette interview est aussi un prétexte pour explorer le secteur informatique (en général) et le logiciel libre (en particulier) camerounais.